Vous êtes sur la page 1sur 2

Université Cadi Ayyad Année univérsitaire : 2021/2022

Faculté Des Sciences Semlalia Département de Mathématiques


Marrakech Analyse 1-Filière SMIA & BSMA-S1

Série de TD N° 1
Nombres réels

???

Exercice 1 Démontrer que les réels suivants sont irrationels :


p p p p
1. x + y où x et y sont des rationnels positifs tels que x et y sont irrationnels.
p p p
2. 2 + 3 + 5.

Exercice 2
Soit A ⊂ R. Ecrire avec les quantificateurs les propositions suivantes :
a) m n’est pas un minorant de A.
b) A n’est pas majoré.
c) A n’admet pas un plus grand élément.
d) m est la borne inférieure de A.

Exercice 3
Soient a, b deux réels strictement positifs. Les parties suivantes sont-elles majorées, minorées ? Si oui,
déterminer leurs bornes supérieures, inférieures.

1. a + b/n; n ∈ N∗ 2. (−1)n a + b/n; n ∈ N∗


© ª © ª
½ 2
x +2
¾
3. a + (−1)n b/n; n ∈ N∗ , x∈R
© ª
4. 2
n n ½x +1
m 4n
o ¾
2
5. ; (m, n) ∈ N 6. + ; (m, n) ∈ N∗
mn + 1 n m

Exercice 4
I Soient A et B deux parties non vides et bornées de R.

a) Comparer inf A, sup A, inf B et sup B lorsque A ⊂ B.


b) Montrer que (A ∪ B) est majorée et sup(A ∪ B) = max(supA, supB)
c) Montrer que (A ∪ B) est minorée et inf (A ∪ B) = min (inf A, inf B)
d) Application : Quelles sont les bornes inférieures et supérieures de { n1 + (−1)n ; n ∈ N∗ }

II On considère une partie E ⊂ R non-vide. On suppose qu’il existe (α, β) ∈ R2 tels que ∀ x ∈ E, 0 < α ≤
x ≤ β. On définit
1 1
= { z = : x ∈ E }.
E x
1
a) Montrer que la partie E possède une borne supérieure et une borne inférieure.
1 1
b) Exprimer sup E, inf E en fonction de sup E et inf E.
c) Application : Soient a, b deux réels strictement positifs. Quelles sont les bornes inférieures et
supérieures de F = nan+b ; n ∈ N∗ (Utiliser Exercice 3-question 1 )
© ª

Exercice 5
Soit A une partie de R majorée et on note M = sup A. On suppose que M ∉ A. Démontrer que, pour tout
ε > 0, l’intervalle ]M − ε, M[ contient une infinité d’éléments de A.

1
Exercice 6 p p p
Soit n ∈ N∗ . Vérifier que (2+ 3)n +(2− 3)n est un entier pair. En déduire que la partie entière de (2+ 3)n
est un entier impair.

Exercice 7
Soient x, y deux réels et n ∈ N∗ . Prouver que
1. x ≤ y =⇒ E(x) ≤ E(y)
2. E(x) + E(y) ≤ E(x + y) ≤ E(x) + E(y) + 1.
3. ∀a ∈ Z, E(x + a) = E(x) + a
4. E( E (nnx) ) = E(x).

Exercice 8 Montrer que l’ensemble E = r 3 , r ∈ Q est dense dans R.


© ª

Exercices facultatifs.
Exercice 9
Soient x et y des réels. Démontrer les inégalités suivantes :

1. | x| + | y| ≤ | x + y| + | x − y| 2. 1 + | x y − 1| ≤ (1 + | x − 1|)(1 + | y − 1|)

Exercice 10 Soit A = x ∈ Q : x2 < 2 . Montrer que sup(A) et inf(A) n’existent pas dans Q.
© ª

Exercice 11 Soit f : [0; 1] → [0; 1] une application croissante. On considère alors l’ensemble suivant :
A = { x ∈ [0; 1] | x ≤ f (x)}.
1. Montrez que A admet une borne supérieure (que l’on notera a par la suite).
2. Montrez que : a ∈ [0; 1].
3. Montrez que f (a) est un majorant de A. En déduire que a ∈ A.
4. On veut montrer que a est un point fixe de f , c’est à dire que f (a) = a.
a) Supposez que a = 1. Montrez qu’alors que f (1) = 1.
b) Supposez cette fois-ce que a ∈ [0; 1[. Montrez qu’alors f (a) est un minorant de ]a; 1] puis déduisez-
en que f (a) = a.

Exercice 12 Contrôle de rattrapage d’analyse I- mars 2021.


1. (Question de cours) Soit A une partie de R.
A quelle condition existe-t-il une borne inférieure réelle de A ?
2. Soit l’ensemble A défini par A = m12 + n12 − mn1
| (n, m) ∈ N∗ × N∗ .
© ª

1
a) Montrer que ∀(n, m) ∈ N∗ × N∗ , 0 < m2
+ n12 − mn
1
≤ 1. ( Remarquer : (1 − n12 )(1 − m12 ) ≥ 0.)
b) Montrer que A admet des bornes inférieure et supérieure (on ne demande pas dans cette ques-
tion à les déterminer)
c) Calculer sup(A).
d) Pour n ∈ N∗ , on pose a n = n12
Vérifier que ∀ n ∈ N∗ , a n ≥ inf(A) et déduire inf(A).
3. Est-ce que A admet un minimum ? un maximum ?

Exercice 13 Prouver que l’ensemble A = {sin n : n ∈ N∗ } est dense dans [−1, 1].
2 nπ
© n−1
: n ∈ N∗
ª
Exercice 14 Trouver la borne supérieure et la borne inférieure d’ensemble A défini par A = n+1 cos 3

Vous aimerez peut-être aussi