Vous êtes sur la page 1sur 27

La comptabilité analytique d’exploitation :

Définition :

La CAE est un système d’information destiné à suivre et à examiner le coût et le résultat exacte des flux
internes de l’entreprise réalisées par chaque produit afin de fournir aux dirigeants les informations nécessaires
pour prendre des décisions.

Les charges de la CAE :

Les charges de la CG (classe6) sont reprises par la CAE, cependant certaines charges ne le sont pas. On les
appelle les charges non incorporables, elles comprennent :

- Toutes les charges non courantes ;


- Certaines charges courantes que l’analyse ne permet pas de considérés comme tel, il s’agit des :
➢ Fractions des dotations aux amortissements qui excédent les dotations fiscales ;
➢ Impôts sur les résultats
➢ Charges courantes se rapportant aux exercices antérieurs ;
➢ Dotations aux amortissements des immobilisations en non-valeur ;
➢ Charges qui représentent les charges récupérables sur les tiers ; (Exemple : taxe avancée sur
le compte des autres) ;
➢ Charge qui représente la couverture d’un risque (provision pour litige, pour dépréciation).

D’autre part des charges qui ne figurent pas dans la CG sont prises en considération par la CAE, sont les charges
supplétives, elles comprennent essentiellement :

- La rémunération du travail du dirigeant ;


- La rémunération du capital à un certain taux d’intérêt dans la société ;
- Les charges d’usage (Exemple : amortissement de durée inférieur à celle fiscalement tolérées).

Donc : CAE = Ch. incorporables (ch. de la CG) + Ch. supplétives – ch. non incorporables

Application 1 :

Les charges de la CG d’une entreprise qui calcul ses coûts par trimestre s’élève à 600 000 Dh dont 10 000 Dh de
dotation non incorporable. Par ailleurs il faut tenir compte de la rémunération du capital qui s’élève à
4 000 000 Dh au taux annuel de 12%.

Déterminer les charges de la CAE.

Application 2 :

Une entreprise fabrique un produit unique pour le mois de février les dépenses ont été les suivantes :

- M.P : 3 000 kg à 100 Dh/kg


- M.O : 250h à 50 Dh/h

Autres charges : la CG donne les charges suivantes : autres que la main d’œuvre directe et les achats, 210 000
Dh dont 10 000 Dh de provisions incorporables.

Cependant il faut tenir compte de 6 000 Dh de charges supplétives, la production est de 4 000 unités vendues
au prix de 150 Dh l’unité.

1- Déterminer le résultat de la CG ;
2- Déterminer le résultat de la CAE ;
3- Retrouver le résultat de la CG à partir du résultat de la CAE.
Evaluation des stocks

On a vu que le but de la CAE est la détermination du coût de revient. Dans ce coût en trouve la consommation
de MP qui proviennent du stockage donc il faut déterminer leur coût de sortie du magasin de stockage.
Lorsqu’il s’agit de MP ou de PF individualisés et identifiables, l’évaluation des sorties ne pose aucun problème.

C’est l’exemple d’une entreprise qui monte et revend des voitures, par contre le problème d’évaluation se pose
dans le cas des MP ou PF interchangeable (qui se mélange).

Exemple :

Le stock de blé dans une minoterie

- Achat 10 tonnes de blé a 2 000 Dh la tonne


- Stock initial 6 tonnes à 1 990 Dh la tonne

On veut faire sortir 14 tonnes, la sortie de 14 tonnes utilisera 2 lot différent donc faut-il appliqué le prix de
2 000 Dh ou de 1 990 Dh ?

Réponse : on n’appliquera ni l’un, ni l’autre.

La CAE nous propose le procédé suivant :

CMUP après chaque entrée ;


Le coût moyen unitaire pondéré :
CMUP unique ou mensuel.

F.I.F.O
La méthode de l’épuisement des lots :
L.I.F.O

Application :

Dans une cimenterie on a enregistré au cours d’un mois les mouvements relatifs aux stocks de ciment :

- 01/02 : en stock initial 10 tonnes à 5 000 Dh/T ;


- 04/02 : achat de 8 tonnes à 4 950 Dh/T ;
- 08/02 : sortie de 9 tonnes ;
- 12/02 : sortie de 2 tonnes ;
- 15/02 entrée de 8 tonnes à 5 100 Dh/T
- 18/02 : entrée de 10 tonnes à 5 200 Dh/T
- 23/02 : sortie de 17 tonnes ;
- 26/02 : sortie de 7 tonnes ;
- 28/02 : entrée de 4 tonnes à 5 150 Dh/T.

1ère méthode de CMUP après chaque entrée par la formule suivante :

S. I + dernier achat (en valeur)


CMUP =
S. I + dernier achat (quantité)

Les mouvements entrés, sorties et stocks sont tenu dans un document appelé Fiche de stock
Fiche de stock :

Entrées Sorties Stocks


Dates
Q PU M Q PU M Q PU M
01/02 10 5 000 50 000
04/02 8 4 950 39 600 18 4 977,78 89 600,04
08/02 9 4 977,78 44 800,02 9 4 977,78 44 800,02
12/02 2 4 977,78 9 995,56 7 4 977,78 34 844,46
15/02 8 5 100 40 800 15 5 042,964 75 644,46
18/02 10 5 200 52 000 25 5 105,78 127 644.46
23/02 17 5 105,78 86 798,26 8 5 105,78 40 846,24
26/02 7 5 105,78 35 740,46 1 5 105,78 5 105,78
28/02 4 5 150 20 600 5 5 141,16 25 705,78

2éme méthode CMUP unique ou mensuel (fin de période) :

Il est obtenu par la formule suivante :

S. I + cumul des entrées (en valeurs)


CMUP =
S. I + cumul des entrées (en quantités)

Entrées Sorties
Dates Dates
Q PU M Q PU M
01/02 10 5 000 50 000 08/02 9
04/02 8 4 950 39 600 12/02 2
15/02 8 5 100 40 800 23/02 17
18/02 10 5 200 5 200 26/02 7
28/02 4 5 150 20 600
Total 40 5 075 203 000 Total 35 5 075 177 625
Stock
5 5 075 25 375
final
3éme méthode F.I.F.O :

Entrées Sorties Stocks


Dates
Q PU M Q PU M Q PU M
01/02 10 5 000 50 000
10 5 000 50 000
04/02 8 4 950 39 600
8 4 950 39 600
1 5 000 5 000
08/02 9 5 000 45 000
8 4 950 39 600
1 5 000 5 000
12/02 7 4 950 34 650
1 4 950 4 950
7 4 950 34 650
15/02 8 5 100 40 800
8 5 100 40 800
7 4 950 34 650
18/02 10 5 200 52 000 8 5 100 40 800
10 5 200 52 000
7 4 950 34 650
23/02 8 5 100 40 800 8 5 200 41 600
2 5 200 10 400
26/02 7 5 200 36 400 1 5 200 5 200
1 5 200 5 200
28/02 4 5 150 20 600
4 5 150 20 600
4éme méthode L.I.F.O :

Entrées Sorties Stocks


Dates
Q PU M Q PU M Q PU M
01/02 10 5 000 50 000
10 5 000 50 000
04/02 8 4 950 39 600
8 4 950 39 600
8 4 950 39 600
08/02 9 5 000 45 000
1 5 000 5 000
12/02 2 5 000 10 000 7 5 000 35 000
7 5 000 35 000
15/02 8 5 100 40 800
8 5 100 40 800
7 5 000 35 000
18/02 10 5 200 52 000 8 5 100 40 800
10 5 200 52 000
10 5 200 52 000 7 5 000 35 000
23/02
7 5 100 35 700 1 5 100 5 100
1 5 100 5 100
26/02 1 5 000 5 000
6 5 000 30 000
1 5 000 5 000
28/02 4 5 150 20 600
4 5 150 20 600

Exercice :

Au mois de mai, on a enregistré les renseignements suivant concernant une matière première :

1 mai : stock initial de 10 kg pour 3 200 dhs ;

6 mai : sortie pour l’atelier A : 6Kg ;

8 mai : réception de 20 kg à 325 dhs ;

12 mai : sortie pour l’atelier B : 12 kg ;

19 mai : sortie pour l’atelier A : 4 Kg ;

25 mai : réception de 25 Kg à 321 dhs

29 mai : sortie pour l’atelier B : 8Kg

T.A.F : Tenir la fiche de stock par les méthodes suivantes :

1- Coût moyen unitaire pondéré après chaque entrée ;


2- Coût moyen unitaire pondéré unique ou mensuel ;
3- Premier entré premier sorti ;
4- Dernier entré premier sorti.
Réponse :
1- CMUP après chaque entrée

Entrée Sortie Stock


Dates
Q PU M Q PU M Q PU M
1 mai 10 320 3 200
6 mai 6 320 1 920 4 320 1 280
8 mai 20 325 6 500 24 324,17 7 780,08
12 mai 12 324,17 3 890,04 12 324,17 3 890,04
19 mai 4 324,17 1 296,68 8 324,17 2 593,36
25 mai 25 321 8 025 33 321,77 10 618,41
29 mai 8 321,77 2 574,16 25 321,77 8 044,25

2- CMUP unique ou mensuel :

Entrées Sorties
Dates Dates
Q PU M Q PU M
01/05 10 320 3 200 06/05 6
08/05 20 325 6 500 12/05 12
25/05 25 321 8 025 19/05 4
29/06 8
Total 55 322,27 17 725 Total 30 322,27 9 668,1
Stock final 25 322,27 8 056,75

3- Premier entré premier sorti :

Entrées Sorties Stock


Dates
Q PU M Q PU M Q PU M
01/05 10 320 3 200
06/05 6 320 1 920 4 320 1 280
4 320 1 280
08/05 20 325 6 500
20 325 6 500
4 320 1 280
12/05 12 325 3 900
8 325 2 600
19/05 4 325 1 300 8 325 2 600
8 325 2 600
25/05 25 321 8 025
25 321 8 025
29/05 8 325 2 600 25 321 8 025

4- Dernier entré premier sorti :

Entrées Sorties Stock


Dates
Q PU M Q PU M Q PU M
01/05 10 320 3 200
06/05 6 320 1 920 4 320 1 280
4 320 1 280
08/05 20 325 6 500
20 325 6 500
4 320 1 280
12/05 12 325 3 900
8 325 2 600
4 320 1 280
19/05 4 325 1 300
4 325 1 300
4 320 1 280
25/05 25 321 8 025 4 325 1 300
25 321 8 025
4 320 1 280
29/05 8 321 2 568 4 325 1 300
17 321 5 457
Traitement des charges de la CAE

I- Les charges de la CAE se divisent en 2 catégories :

1- Charges directes :

Ce sont des charges affectées directement à un coût déterminé sans calcul.

Ex : les achats de matières premières, les charges de main d’œuvre directe (MOD) …

2- Charges indirectes :

Ce sont des charges qui concernent plusieurs coûts et qui doivent être réparties entre les différentes sections
de l’entreprise avant être imputées aux différents coûts.

Ex : l’électricité, location, les impôts et taxes…

Les sections analytiques :

D’après le plan comptable marocain des entreprise PCGE, les sections analytiques correspond généralement à
un certain nombre de division d’ordre comptable dans lesquels sont groupés préalablement à leur imputation
au coût les éléments qui ne peuvent être affectés à ces coûts.

Les sections sont de 2 types :

• Section administration
• Section entretien
• Section achat
• Section production
• Section distribution

Question : si on veut éliminer 2 sections, les quels choisir ?

Réponse : administration et entretien.

Conclusion : dans notre exemple administration et entretien n’ont pas la même importance que les autres
administration et entretien sont dites « section auxiliaires ».

Achat, vente, production sont dites « sections principales ».

Les sections auxiliaires n’existent que dans le but de faciliter le travail aux sections principales.

Pour une charge directe on dit affectation, pour une charge indirecte on dit imputation (ce qui signifie qu’il y a
répartition au préalable)

Exemple d’application :

La CG fournie les infos suivantes :

• Achats de MP : 60 000
• Charges de personnel 40 000 dont 10 000 de MOD ;
• Impôts et taxes : 25 000
• Service extérieur : 20 000
• Charge financière : 9 000
• DEA : 12 500
Le tableau de répartition des charges indirectes est le suivant :

Sections auxiliaires Sections principales


Charges Montant
Adm Ent Approv Atelier A Atelier B Vente
Charges de
30 000 10% 10% 10% 30% 25% 15%
personnel
Impôts et
25 000 5% 5% 40% 10% 10% 30%
taxes
Services
20 000 25% 25% 25% 25%
externes
Charges
9 000 50% 50%
financières
DEA 12 500 10% 40% 40% 10%

La section administration se répartie 25% à chacune des sections principales.

La section entretient est répartie 50% à l’atelier A et 50% à l’atelier B

II- Répartition primaire et répartition secondaire :

Répartition primaire : consiste à répartir les charges indirectes entre toutes les sections avant leur imputation
aux différents coûts.

Répartition secondaire : Consiste à répartir les sections auxiliaires entre toutes les sections principales suivant
des clés de répartition

Etablissement du tableau de répartition des charges indirectes :

Sections auxiliaires Sections principales


Charges Montant
Adm Ent Approv Atelier A Atelier B Vente
Charges de
30 000 3 000 3 000 3 000 9 000 7 500 4 500
personnel
Impôts et
25 000 1 250 1 250 10 000 2 500 2 500 7 500
taxes
Services
20 000 5 000 5 000 5 000 5 000
externes
Charges
9 000 4 500 4 500
financières
DEA 12 500 1 250 5 000 5 000 1 250
Totaux
4 250 10 500 18 000 26 000 24 500 13 250
primaire
Adm -4250 1 062,5 1 062,5 1 062,5 1 062,5
Entretient -10 500 5 250 5 250
Totaux
0 0 19 062,5 32 312,5 30 812,5 14 312,5
secondaire

Le problème des prestations réciproques :

Il y a prestation réciproque lorsque les sections auxiliaires se donne mutuellement des prestations.
Exemple :

Charges Adm Entretient Achat Production Vente


Totaux
3 800 5 500 8 000 7 000 6 000
primaires
Adm 10% 20% 40% 30%
Entretient 20% 20% 50% 10%

Prestation réciproque :

E = 5 500 + 10% A

A = 3 800 + 20% E

E = 5 500 + 0,1 (3 800 + 0,2 E) A = 3 800 + 0,2(6 000)


E = 5 500 + 380 + 0,02 E A = 5 000
0,98 E = 5 880
E = 6 000

La répartition primaire est déjà faite il reste à faire la répartition secondaire :

Charges Adm Entretient Achat Production Vente


Totaux
3 800 5 500 8 000 7 000 6 000
primaires
Adm -5 000 500 1 000 2 000 1 500
Entretient 1 200 -6 000 1 200 3 000 600
Totaux
0 0 10 200 12 000 8 100
secondaires

Exercice 1 :

Le tableau de répartition des charges indirectes d’une entreprise après répartition primaire est le suivant :

At.
Charges Entretient Adm Achat At. Finition Vente
Traitement
Totaux
? 10 000 8 000 7 500 8 500 9 000
primaires
Entretient 20% 20% 25% 25% 10%
Adm 10% 20% 30% 30% 10%
Les charges de la comptabilité générale autres que les achats s’élèvent à 58 800 dhs, dont 2 500 de charges non
incorporables.

La main d’œuvre directe (MOD) s’élève à 9 000 Dhs, les charges supplétives sont de 4 500 dhs.

T.A.F : établir le tableau de répartition.

Solution :

Charges de la CAE = 58 800 – 2 500 – 9 000 + 4 500

= 51 800

Entretient = 51 800 – (10 000 + 8 000 + 7 500 + 8 500 + 9 000)

Entretient = 8 800
E = 8 800 + 10% A

A = 10 000 + 20% E

E = 8 800 + 0,1 (10 000 + 0,2 E) A = 10 000 + 0,2 E


E = 8 800 + 1 000 + 0,02 E A = 10 000 + (0,2 x 10 000)
0,98 E = 9 800 A = 12 000
E = 10 000

Tableau des charges indirectes :

At.
Charges Entretient Adm Achat At. Finition Vente
Traitement
Totaux
8 800 10 000 8 000 7 500 8 500 9 000
primaires
Entretient -10 000 2 000 2 000 2 500 2 500 1 000
Adm 1 200 -12 000 2 400 3 600 3 600 1 200
Totaux
0 0 12 400 13 600 14 600 11 200
secondaires

Exercice 2 :

Le tableau de répartition des charges indirectes d’une entreprise se présente comme suit :

Sections auxiliaires Sections principales


Charges indirectes
Adm Entret. Approv Production Distribution
Totaux primaires 52 000 34 000 100 000 160 000 72 000
Administration - 10% 20% 30% 40%
Entretient 20% - 10% 50% 20%

1- Calcul les charges indirectes des sections auxiliaires :

2- Effectuer la répartition secondaire des charges indirectes.

Solution :

1- Calcul des charges indirectes des sections auxiliaires :

A = 52 000 + 20% E

E = 34 000 + 10% A

A = 52 000 + 0,2 (34 000 + 0,1 A) E = 34 000 + 10% A


A = 52 000 + 6 800 + 0,02 A E = 34 000 + 0,1 x 60 000
0,98 A = 58 800 E = 40 000
A = 60 000
2- Tableau de répartition secondaire des charges indirectes :

Tableau de répartition secondaire des charges indirectes

Sections auxiliaires Sections principales


Charges indirectes
Adm Entret. Approv Production Distribution
Totaux primaires 52 000 34 000 100 000 160 000 72 000
Administration -60 000 6 000 12 000 18 000 24 000
Entretient 8 000 -40 000 4 000 20 000 8 000
Totaux secondaires 0 0 116 000 198 000 104 000

Exercice 3 :

Le tableau de répartition des charges indirectes de l’entreprise « ROKETTI » se présentent comme suit :

Sections auxiliaires Sections principales


Charges indirectes
Adm Entret. Approv Atelier A Atelier B Distribution
Totaux primaires 2 000 1 500 9 000 3 000 3 000 2 000
Administration - 15% 40% 20% 10% 15%
Entretient 5% - 35% 25% 30% 5%
T.A.F : Compléter le tableau de répartition des charges indirectes.

Solution :

A = 2 000 + 5% E

E = 1 500 + 15% A

A = 2 000 + 0,05 (1 500 + 0,15 A) E = 1 500 + 15% A


A = 2 000 + 75 + 0,0075 A E = 1 500 + 0,15 x 2 091
0,9925 A = 2 075 E = 1 813,65 ≈ 1 814
A = 2 090,68 ≈ 2 091

Sections auxiliaires Sections principales


Charges indirectes
Adm Entret. Approv Atelier A Atelier B Distribution
Totaux primaires 2 000 1 500 9 000 3 000 3 000 2 000
Administration -2 091 314 836,272 418,136 209,068 313,602
Entretient 91 -1 814 634,7775 453,4125 544,095 90,6825
Totaux secondaires 0 0 10 471 3 872 3 753 2 404
III- Unités d’œuvre :

Le transfert des charges indirectes du tableau de répartition vers différents coûts nécessite l’utilisation de
certains outils appelés unités d’œuvre et taux de frais

Types d’unités d’œuvre :

On distingue les unités d’œuvre physiques et les unités d’œuvre monétaires.

Unités d’œuvre physique :

Elles concernent les sections dont les prestations sont mesurables en unités physiques

-Section Approvisionnement : quantité de matières premières achetées.

-Section Production : quantité de matière traitée, heure machine, produit fabriqué.

-Section Distribution : quantité des produits finis vendus.

Dans ce cas, le coût de l’unité d’œuvre (C.U.O) est égal au total des charges indirectes de la section divisé par le
nombre des unités d’œuvre (N.U.O)

C.U.O = Coût de la section / N.U.O

Unités d’œuvre monétaire :

Elles concernent les sections dont l’activité ne peut être mesurée en unités physique.

-Section Approvisionnement : montant des achats.

-Section Production : coût de production des unités produites.

-Section Distribution : montant des ventes, coût de production des unités vendus.

Dans ce cas, le nombre d’unités d’œuvre de la section est appelé assiette de frais et le coût de l’unité d’œuvre
est appelé taux de frais.

Taux de frais = Coût de la section / assiette de frais

Exemple d’application :

La nature des unités d’œuvre de l’entreprise JALAL se présente comme suit :

Sections principales
Eléments
Approvisionnement Production Distribution
Totaux secondaires 78 288 99 226 52 486
Nature des unités d’œuvre 1 DH des achats Unité produite 100 DH des ventes
Autres informations :

- Achats de M.P : 52 192 Kg à 50 dh le kg


- Production : 44 100 unités
- Ventes 18 745 unités à 20 dh l’unité

T.A.F :

1- Calculer le coût des unités d’œuvre (C.U.O) ;

2- Calculer le coût d’achat.


Solution :

1- Calcul des C.U.O :

-Pour la section Approvisionnement :

-Unité d’œuvre : 1 Dh des achats.

-Assiette de frais : 52 192 Kg x 50 dh le kg = 2 609 600 dh.

-Taux de frais : 78 288 / 2 609 600 = 0,03 = 3% du montant des achats.

-Pour la section Production :

-Unité d’œuvre : unité produite.

-Nombre d’unités d’œuvre : 44 100 unités.

-Coût de l’unité d’œuvre : 99 226 / 44 100 = 2,25 dh

-Pour la section Distribution :

-Unité d’œuvre : 100 dh des ventes.

-Assiette de frais : (18 745 unités x 20 dh l’unité) / 100 = 3 749 dh

-Taux de frais : 52 486 / 3 749 = 14 ou 14% du montant des ventes.

Tableau de répartition des charges indirectes

Sections principales
Eléments
Approvisionnement Production Distribution
Totaux secondaire 78 288 99 226 52 486
-Nature de l’unité d’œuvre 1 DH des achats Unité produite 100 DH des ventes
-Nombre des unités d’œuvre 2 609 600 44 100 3 749
Coût de l’unité d’œuvre 0,03 2,25 14

2- Calcul du coût d’achat :

Coût d’achat = Charges directes + Charges indirectes

= Prix d’achat + Section Approvisionnement

Coût d’achat

Eléments Q P.U Montant


Charges directes :
-Prix d’achat 52 192 50 2 609 600
Charges indirectes :
-Section Approvisionnement 2 609 600 0,03 78 288
Coût d’achat 52 192 51,5 2 687 888
Exercice 1 :

Les charges par nature de la comptabilité générale de l’entreprise OUTOUYA pour le mois d’avril 2020 se sont
élevées à 996 800 dh comprenant 80 000 dh de charges non incorporables et 40 000 dh de main d’œuvre
directe.

Par ailleurs, la rémunération mensuelle de l’exploitation est de 9 000 dh et la rémunération des capitaux
propres est au taux de 10%. Les capitaux propres sont de 3 696 000 dh.

Compléter le tableau de répartition des charges indirectes de l’entreprise OUTOUYA :

Sections auxiliaires Sections principales


Eléments Total
Ent. Adm. App. Atelier Dist.
T.R.P ? 5 000 ? 299 500 198 680 398 620
-Entretien - 20% 25% 40% 15%
-Transport 6,25% - 8,75% 12% 73%
T.R.S ? ? ? ? ? ?
Unité d’œuvre Kg acheté Kg produit Produit vendu
Nombre d’unités d’œuvre 4 000 3 500 8 000
Coût de l’unité d’œuvre ? ? ?

Solution :

Charges de la C.A.E = Charges de la C.G – Charges non incorporables + charges supplétives

= 996 800 – 80 000 + (9 000 + 3 696 000x10%/12)

= 916 000 + 9 000 + 30 800 = 956 600 dh

Charges indirectes de la C.A.E = Charges de la C.A.E – Main d’œuvre directe

= 956 600 – 40 000 = 916 600 dh

Section administration = = 916 600 – (5 000 + 299 500 + 198 680 + 398 620)

= 916 600 – 901 800 = 14 800 dh

Répartition secondaire réciproque :

E = 5 000 + 6,25% A

A = 14 800 + 20% E

E = 5 000 + 0.0625 (14 800 + 0.2 E) A = 14 800 + 20% E


E = 5 000 + 925 + 0,0125 E A = 14 800 + 0.2 x 6 000
0,9875 E = 5 925 A = 16 000
E = 6 000

Tableau de répartition des charges indirectes de l’entreprise OUTOUYA :

Sections auxiliaires Sections principales


Eléments Total
Ent. Adm. App. Atelier Dist.
T.R.P 916 600 5 000 14 800 299 500 198 680 398 620
-Entretien -6 000 1 200 1 500 2 400 900
-Transport 1 000 -16 000 1 400 1 920 11 680
T.R.S 916 600 0 0 302 400 203 000 411 200
Unité d’œuvre Kg acheté Kg produit Produit vendu
Nombre d’unités d’œuvre 4 000 3 500 8 000
Coût de l’unité d’œuvre 75,6 58 51,4
Exercice 2 :

Achever le tableau de répartition des charges indirectes de la société SAHAR pour le mois de mai 2020 à partir
des informations suivantes :

Sections auxiliaires Sections principales


Eléments Total
Ent. Adm. App. A1 A2 Dist.
T.R.P 249 700 27 750 16 500 18 500 108 750 21 950 56 250
-Entretien - 20% 10% 50% 10% 10%
-Administration 10% - 20% 40% 20% 10%
T.R.S ? ? ? ? ? ? ?
Unité 100dh
Unité d’œuvre H. MOD H.MOD
achetée de C.A
Nombre d’unités d’œuvre ? ? ? ?
Coût d’unité d’œuvre ? ? ? ?
Informations complémentaires :

- Achats du mois : 6 500 unités à 15 dh l’unité.


- Ventes du mois : Produit A 12 600 unités à 30 dh l’unité.
: Produit B 2 690 unités à 50 dh l’unité
- Main d’œuvre directe du mois : Atelier 1 : 5 310 h pour 73 745 dh
: Atelier 2 : 950 h pour 24 035 dh

Solution :

Répartition secondaire réciproque :

E = 27 750 + 10% A

A = 16 500 + 20% E

E = 27 750 + 0.1 (16 500 + 0.2 E) A = 16 500 + 20% E


E = 27 750 + 1 650 + 0,02 E A = 16 500 + 0,2 x 30 000
0,98 E = 29 400 A = 22 500
E = 30 000

Tableau de répartition des charges indirectes de l’entreprise SAHAR :

Sections auxiliaires Sections principales


Eléments Total
Ent. Adm. App. A1 A2 Dist.
T.R.P 249 700 27 750 16 500 18 500 108 750 21 950 56 250
-Entretien -30 000 6 000 3 000 15 000 3 000 3 000
-Administration 2 250 -22 500 4 500 9 000 4 500 2 250
T.R.S 249 700 0 0 26 000 132 750 29 450 61 500
Unité 100dh
Unité d’œuvre H. MOD H.MOD
achetée de C.A
Nombre d’unités d’œuvre 6 5001 5 3102 9503 5 1254
Coût d’unité d’œuvre 4 25 31 12
1
6 500 : Nombre des unités achetées
2
5 310 : Nombre des heures de MOD pour l’atelier 1
3
950 : Nombre des heures de MOD pour l’atelier 2
4
5 125 : [(12 600 x 30) + (2 690 x 50)] / 100
Détermination des coûts :

Définition des coûts :

Selon le plan comptable marocain, le coût est la somme des charges relatives à un élément défini (Produit).

Le coût est donc un regroupement des charges entrant dans la production d’un bien ou d’un service à un stade
déterminé du processus d’exploitation.

- Coût d’achat :

Le coût d’achat est l’ensemble des charges engagées pour la réalisation de l’achat des matières et fournitures.

- Coût de production :

Le coût de production est l’ensemble des charges engagées pour la réalisation de la production d’un produit ou
d’un service.

- Coût de revient :

Le coût de revient est l’ensemble des charges supportées par l’entreprise depuis l’achat de matières premières
et leur transformation, jusqu’à la vente du produit fini.

Hiérarchie des coûts :

Les coûts sont cumulatifs, c’est-à-dire le coût déterminé à chaque stade comprend les coûts qui l’ont précédé.

Prix d’achat

Coût
Frais d’achat
Coût de
d’approvisionnement
Production

Coût de
Frais Revient
Production

Frais
Distribution

Remarque : D’après le cycle d’exploitation d’une entreprise industrielle, pour déterminer les différents coûts, il
faut passer par les étapes suivantes :

- Le coût d’achat des matières premières.


- L’inventaire permanent des stocks des matières consommées.
- Le coût de production des produits fabriqués.
- L’inventaire permanent des stocks des produits finis.
- Le coût de revient des produits finis vendus.
Tableau de répartition des charges indirectes :

Sections principales
Eléments
Approvisionnement Production Distribution
T.R.S A3 B3 C3
Nature d’unité d’œuvre - - -
Nombre d’unité d’œuvre A1 B1 C1
Coût d’unité d’œuvre A2 B2 C2

Etape 1 : Coût d’achat

Eléments Q C.U Montant


Charges directes :
-Prix d’achat
Charges indirectes :
-Section approvisionnement A1 A2 A3
Coût d’achat X1 X2 X3

Etape 2 : Compte d’inventaire permanent de M.P

Eléments Q PU Mt Eléments Q PU Mt
S.I Sorties Y1 Y2 Y3
Entrées X1 X2 X3 (Consommation)
(Achats) S.F
TOTAL TOTAL

Etape 3 : Coût de production

Eléments Q C.U Montant


Charges directes :
-Matière premières consommées Y1 Y2 Y3
-Main d’œuvre directe
Charges indirectes :
-Section Production B1 B2 B3
Coût de production Z1 Z2 Z3

Etape 4 : Compte d’inventaire permanent de P.F

Eléments Q PU Mt Eléments Q PU Mt
S.I Sorties W1 W2 W3
Entrées Z1 Z2 Z3 (Ventes)
(Production) S.F
TOTAL TOTAL

Etape 5 : Coût de revient

Eléments Q C.U Montant


Charges directes :
-Coût de production des unités vendues W1 W2 W3

Charges indirectes :
-Section Distribution C1 C2 C3
Coût de revient
Exercice :

L’entreprise « OUJDA-PLASTIQUE » fabrique des bidons de plastique à partir de la matière première « PLAST » :

La direction générale de l’entreprise vous fournit les informations suivantes concernant le mois de novembre
2020 :

1- Les charges par nature (abstraction faite de la main d’œuvre directe et les achats) de la CG sont de 150 000
dh dont 2 000 dh d’amortissement de frais préliminaires

2- Le capital (propre) est divisé en 10 000 actions d’une valeur de 100 dh l’action, la rémunération annuelle est
de 12%.

3- Le Tableau des charges indirectes se présente ainsi :

Mt des Sections auxiliaires Sections principales


Eléments
charges Adm Ent Approv Production Distrib
T.R.P ? ? 15 000 17 000 40 000 14 000
Adm - 20% 20% 50% 10%
Ent 10% - - 70% 20%
T.R.S ? ? ? ? ? ?
1Kg de MP 100 dh de
Unité d’œuvre Unité produite
acheté ventes
Nombre d’unité d’œuvre ? ? ?
Coût d’unités d’œuvre ? ? ?
N.B : Pour la détermination du C.U.O, arrondir le calcul au dirham le plus proche.

- Stock au 01 novembre :
➢ Matière PLAST : 6 000 Kg à 20 dh/Kg
➢ Bidons de plastique : 1 250 articles à 73,60 dh l’unité
- Achats du mois : 4 000 Kg de MP PLAST à 22 dh/kg
- Consommation de MP PLAST : 8 000 Kg
- MOD : 4 500 heures à 8 dh l’heure
- Production de bidons : 4 000 articles
- Ventes du mois : 2 500 articles à 100 dh/unité
- Stock au 30 novembre :
➢ Matière PLAST : 1 950 kg
➢ Bidons de plastique : 2 800 articles

Remarque : Les sorties sont évaluées selon CMUP de fin de période.

Travail à faire :

1- Les charges indirectes de la CAE ?

2- Compléter le tableau de répartition des charges indirectes ;

3- Calculer le coût d’achat de MP PLAST et établir son compte d’inventaire permanent ;

4- Calculer le coût de production des bidons et établir leurs comptes d’inventaire permanent ;

5- Calculer le coût de revient du bidon ;

6- Calculer le résultat analytique ;


Exercice :

Une entreprise fabrique deux produits A et B à partir de deux matières premières X et Y. les produits A et B
sont fabriqués dans le même centre de production. Il faut un Kg de X et autant de Y pour produire une unité de
A. la production d’une unité de B nécessite les mêmes quantités de matières premières X et Y.

Pour le mois mai, les renseignements suivants relatifs aux opérations effectuées vous sont communiqués :

Stocks initiaux :

- X : 45 000 Kg à 36 dh le Kg.
- Y : 66 000 Kg à 69 dh le Kg.
- A : 6 750 unités à 130 dh l’unité.
- B : 11 500 unités à 141 dh l’unité.

Les achats de matières premières :

- X : 30 000 Kg à 26,5 dh le Kg.


- Y : 22 000 Kg à 47,5 dh le Kg.

La production : La production de la période a été de :

- 27 000 unités de A.
- 46 000 unités de B.

Tableau de répartition des charges indirectes se présente ainsi :

Centres auxiliaires Centres principaux


Eléments
Personnel Administration Approv. Production Distribution
T.R.P 73 000 404 300 716 900 2 215 800 1 266 650
Répartition secondaire :
- Personnel ? 10% 30% 30% 30%
- Administration 20% ? 10% 40% 30%
1 Kg de M.P 1 unité 1 unité
Unités d’œuvre
achetée produite vendu
Les sorties de stock sont valorisées au coût moyen pondéré.

Les ventes de la période :

- Produit A : 25 000 unités à 200 dh l’unité.


- Produit B : 40 000 unités à 220 dh l’unité.

Travail à faire :

1- compléter le tableau de répartition des charges indirectes.

2- Déterminer :

a. Les coûts d’achat des matières premières.


b. Les coûts de production des produits.
c. Les coûts de revient et les résultats analytiques des produits.
Exercice :

Une entreprise est spécialisée dans la fabrication de costumes pour le cinéma. Elle a deux produits phare, un
blouson homme (H) et un blouson femme (F). Les deux blousons sont fabriqués à partir d’un même tissu
spécial. Toute la production s’effectue dans un atelier qui utilise trois mètres de tissu et une heure et demi de
main d’œuvre directe (MOD) pour un blouson F, et deux mères de tissu et une heure de main d’œuvre directe
(MOD) pour un blouson H. L’heure de main d’œuvre coûte 57dh.

Au débit de la période il y avait 36 750 mètres de tissu en stock à 45 dh le mètre. D’autre part, il y avait 4 250
blousons H et 9 651 blousons F en stock à 170 dh et 240,32 dh le blouson respectivement. Au cours de la
période, les achats ont été de 147 000 mètres de tissu à 44 dh le mètre.

Le total de répartition primaire des charges indirectes est donné dans le tableau suivant :

Centres auxiliaires Centres principaux


Eléments
Administration Manutention Approv. Atelier Distribution
T.R.P 11 750 63 500 175 000 888 875 413 000
- Adm ? 10% 15% 50% 25%
- Manut. 5% ? 10% 75% 10%
Nombre de Nombre de
Mètre de
Unités d’œuvre blousons blousons
tissu acheté
produits vendus
L’entreprise évalue les stocks par la méthode du coût unitaire moyen pondéré.

La production de la période :

- 17 000 blousons H.
- 32 170 blousons F.

Les ventes de la période :

- 19 000 blousons H à 250 dh l’unité.


- 33 000 blousons F à 320 dh l’unité.

Travail à faire :

1- Compléter le tableau de la répartition des charges indirectes.

2- Calculer les résultats analytiques pour H et F.


Concordance des résultats :

En principe, le résultat global trouvé en comptabilité analytique doit être égal au résultat de la comptabilité
générale.

A la fin d’une période comptable, il est rare que le résultat de la comptabilité analytique d’exploitation coïncide
avec celui fournie par la comptabilité générale. La non égalité des deux résultats provient de différences
d’incorporation.

Les principales différences d’incorporation sont présentées dans le tableau suivant :

Tableau de concordance des résultats

Montants
Eléments
Débit (-) Crédit (+)
Résultat de la comptabilité analytique (R.A) R.A- R.A+
Charges supplétives X
Charges non incorporables X
Produits non incorporables X
Différences d’inventaire :
- Malis (Stock réel < stock théorique) X
- Bonis (Stock réel > stock théorique) X
Frais résiduels :
- Arrondissement par défaut (Frais résiduels +) X
- Arrondissement par excès (Frais résiduels -) X
Résultat de la comptabilité générale (R.G) R.G+ R.G-
Total Y Y
Remarque : Les frais résiduels sont des écarts entre le total des charges de la section et le montant des charges
imputé aux coûts lorsque le coût de l’unité d’œuvre a été calculé par arrondissement.

Frais résiduels = Charges de la section – charges imputées aux coûts

Exemple :

Pour le mois de mars 2020, la comptabilité analytique d’exploitation de l’entreprise ALI a enregistré les
éléments suivants (en dh) :

-Différence de traitement :

Eléments Montant
-Dotations des non-valeurs 6 320
-Charges non courantes 5 000
-Rémunération de l’exploitant 8 500
-Rémunération des capitaux propres 15 000
-Produits non courants 12 500
-Différence d’inventaire :

Eléments Stock réel Stock théorique


-stock de matières premières 72 500 73 300
-Stock de produits finis 24 800 23 600
-Frais résiduels :

Eléments Montant des charges de la section Montant des charges imputées


-Section approvisionnement 136 750 136 820
-Section production 765 430 765 430
-Section distribution 65 890 65 740
T.A.F : Sachant que le résultat de la comptabilité analytique est un bénéfice de 170 000 dh déterminer le
résultat de la comptabilité générale.
Exercice :

L’entreprise SALEM fabrique deux produits T1 et T2 obtenus à partir d’une matière première unique M dans un
seul atelier de production.

Les données comptables relatives au mois de janvier 2020 sont les suivantes :

Tableau de répartition des charges indirectes

Sections auxiliaires Sections principales


Eléments Total
Transport Entretien Approv. Atelier Distrib.
T.R.P 222 000 26 000 17 000 12 000 144 000 23 000
-Transport - 10% 20% 40% 30%
-Entretien 20% - - 60% 20%
T.R.S ? ? ? ? ? ?
1 kg de MP 100 dh de
Nature de l’unité d’œuvre (U.O) H.MOD
acheté C.A
Nombre des unités d’œuvre (N.U.O) ? ? ?
Coût de l’unité d’œuvre (C.U.O) ? ? ?
Le total des charges indirectes inclut 22 600 dh d’éléments supplétifs. Par contre, les charges non incorporables
s’élèvent à 5 750.

Stocks au 01 janvier :

- Matière première M : 8 000 Kg à 3,4 dh le kg


- Produit T1 : 500 produits à 86 dh l’un

Achats du mois :

- Matière première M : 24 000 kg à 3,45 dh le kg

Consommation de matière première M :

- 12 000 kg pour le produit T1


- 10 000 kg pour le produit T2

Main d’œuvre directe utilisée :

- 3 150 heures pour le produit T1 à 32 dh l’heure


- 2 850 heures pour le produit T2 à 32 dh l’heure

Production :

- 3 000 produits T1
- 2 000 produits T2

Ventes :

- 2 500 produits T1 à 100 dh l’un


- 1 200 produits T2 à 125 dh l’un

Stocks réels au 31 janvier :

- Matière première M : 10 000 Kg


- Produit T1 : 1 100 unités
- Produit T2 : 700 unités

N.B : Les sorties sont évaluées selon la méthode du CMUP


Détermination des coûts et des résultats : Cas particuliers

Les coûts de production dans les entreprises industrielles, peuvent être influencés par des éléments spécifiques
tels que : les produits résiduels, les encours de production et les sous-produits.

I- Produits résiduels :

Les produits résiduels sont des déchets et des rebuts de fabrication

- Déchets :

Les déchets sont des résidus inévitables obtenus lors de la fabrication des produits principaux. Ce sont des
matières premières incorporées dans le cycle de production, mais ne se retrouvent pas dans le produit final.
Exemple : les chutes de bois ou de tissu.

- Rebuts :

Les rebuts sont des produits qui se révèlent impropres à un écoulement normal, mais peuvent être vendus
avec rabais. A l’inverse des déchets, les rebuts ne sont pas inévitables et proviennent des conditions de
fabrication. Exemple : les chemises défectueuses.

Traitement comptable :

Trois types de produits résiduels peuvent être distingués !

- Produits résiduels sans valeur :

L’évacuation de ces produits entraîne généralement des charges supplémentaires. Le coût d’évacuation vient
augmenter le coût de production du produit principal.

Coût de production = Coût d’achat de MP + Frais de production + Coût d’évacuation des produits résiduels

Lorsque l’évacuation de ces produits n’entraine pas des frais, il n’y a aucune influence sur le coût de production
global.

- Produits résiduels vendables :

Le prix de vente de ces produits est considéré comme un produit qui vient diminuer le coût de production du
produit principal.

Coûts de production = coût d’achat de MP + Frais de production – Prix de vente des produits résiduels

- Produits résiduels réutilisables :

Le coût de production des ces produits vient diminuer le coût de production du premier produit et augmenter
le coût de production du second produit.

Coût de production du produit d’origine = Coût d’achat de MP + Frais de production – Coût de production des
produits résiduels

Coût de production du produit de destination = Coût d’achat de MP + Frais de production + Coût de


production des produits résiduels.

Lorsque les produits résiduels sont utilisés par le produit qui les a dégagés. Dans ce cas il n’y a aucune influence
sur le coût de production global.
Exemple 1 :

Une entreprise fabrique un produit P à partir d’une matière première M.

Les données pour le mois de Mai 2020 sont les suivantes :

- Consommation de M : 2 000 kg à 15dh le kg


- Main d’œuvre directe (MOD) : 600 heures à 30 dh l’heure
- Charges indirectes : 12 800 dh
- Production de P : 6 000 unités

La transformation de M entraine deux déchets D1 et D2 :

- D1 représente 5% du poids de la matière M et dont l’évacuation a entrainé des frais de 2 dh le kg


- D2 représente 10% du poids de la matière M et dont le prix de vente est de 5 dh le kg.

Travail à faire : Calculer le coût de production de produit P.

Exemple 2 :

Une entreprise fabrique un produit P à partir d’une seule matière M.

Le traitement de la matière M dans l’atelier 1 entraine deux déchets.

- Déchet D1 sans valeur : représente 10% du poids de la matière M et dont l’évacuation n’entraine pas
de frais.
- D2 vendable : représente 5% du poids de la matière M et qui doit être épuré dans l’atelier 2 avant leur
écoulement.

Pour le mois de juin 2020, les charges de production engagées :

- Matière première M : 15 000 kg à 20 dh le kg


- Main d’œuvre directes (MOD) :
o Atelier 1 : 2 350 heures à 12 dh l’heure
o Atelier 2 : 600 heures à 12 dh l’heure
- Charges indirectes :
o Atelier 1 : 3 000 unités d’œuvre à 30 dh l’unité
o Atelier 2 : 2 500 unités d’œuvre à 15 dh l’unité

Le déchet de D2 a été vendu au prix de 120 dh le kg dont 10% de la marge bénéficiaire et 2% des frais de
distribution.

Travail à faire : Calculer le coût de production du produit P


Solution :

Tableau de concordance des résultats :

Montant
Eléments
Débit (-) Crédit (-)
Résultat de la comptabilité analytique - 170 000
Charges supplétives - 23 500
Charges non incorporables 11 320 -
Produits non incorporables - 12 500
Différences d’inventaire :
- Malis (Stock réel < stock théorique) 800 -
- Bonis (stock réel > stock théorique) - 1 200
Frais résiduels :
- Arrondissement par défaut (Frais résiduel+) 150
- Arrondissement par excès (Frais résiduels-) - 70
Résultat de la comptabilité générale 195 000 -
Total 207 270 207 270
23 500 = 8 500 (Rému de l’exploi) + 15 000 (Rému des capitaux)

11 320 = 6 320 (dot en non valeurs) + 5 000 (charge non courantes)

Solution exemple 1 : Coût de production du produit P

Eléments Q P.U Montant


Charges directes :
-Coût d’achat de la matière M consommées 2 000 15 30 000
-Main d’œuvre directe (MOD) 600 30 18 000
Charges indirectes :
-Section production - - 12 800
Déchets :
-D1 -100 2 +200
D2 -200 5 -1 000
Coût de production 6 000 10 60 000
Solution exemple 2 : Coût de production de déchet D2 :

Eléments Q PU Montant
Prix de vente 750 120 90 000
-Marge bénéficiaire 90 000 10% -9 000
-Frais de distribution 90 000 2% -1 800
= Coût après traitement 750 105,6 79 200
-Coût de traitement : Atelier 2
MOD 600 10 -6 000
Charges indirectes 2 500 15 -37 500
Coût de production 750 47,6 35 700
Coût de production du produit P

Eléments Q PU Montant
Charges directes :
-Coût d’achat de la matière M conso 15 000 20 300 000
-Main d’œuvre directe : Atelier 1 2 350 12 28 200
Charges indirectes :
Atelier 1 3 000 30 90 000
Déchets
D1 -1 500 - -
D2 -750 47,6 -35 700
Coût de production 12 750 30 382 500
II- Les en-cours de production :

Les en-cours de production sont des produits non encore terminés à la fin d’une période de calcul du coût de
production. Ils sont invendables et inutilisable en l’état. Leur utilisation impose leur achèvement.

Coût de production des produits finis = Coût de production des en-cours initiaux + charges de production de
la période – Coût de production des en-cours finaux.

Exemple 1 :

Une entreprise fabrique un produit P à partir d’une matière première M.

Les données pour le mois de Mars 2020 sont les suivantes :

- Stock des en-cours au 01/03/2020 : 100 unités à 50 dh l’unité


- Consommation de M : 600 Kg à 12 dh le kg
- Main d’œuvre directe (MOD) : 800 heures à 10 dh l’heure
- Charges indirectes : 10 400 dh
- Production de P : 5 000 unités
- -Stock des en-cours au 31/03/2020 : 20 unités à 30 l’unité

Travail à faire : Calculer le coût de production de produit P.

Exemple 2 :

Pour le mois de Mai 2020, une entreprise a fabriqué 20 000 unités (dont 5 000 unités non achevées) pour un
coût de 540 000 dh.

Le coût des 5 000 unités non achevées à fin Mai s’élève à 30 000 dh

Pour le mois de Juin 2020, elle a achevé la fabrication des 5 000 unités et elle a entamé la fabrication de 20 000
nouvelles unités.

Le coût de production des 25 000 s’élève à 450 000 dh au titre du mois de Juin

A la fin de Juin 2020 : 2 000 unités, dont le coût s’élève à 20 000 dh restent inachevées

Travail à faire : Calculer le coût de production pour le mois de Juin 2020.

III- Sous-produits :

Le sous-produit est un produit secondaire obtenu en même temps qu’un produit principal après transformation
de la matière première

Coût de production du sous-produit = Prix de vente – Marge bénéficiaire – frais de distribution

Coût de production du produit principal = Coût de production global – Coût de production du sous-produit

Exemple :

Une entreprise fabrique un produit P à partir d’une matière première M, elle obtient en même temps un sous-
produit S.

Les données pour le mois de juin 2020 sont les suivantes :

- Production du mois : 3 000 unités de P


600 unités de S
- Coût de production global : 64 200 dh

Le sous-produit S est vendu à 10 dh l’unité, marge bénéficiaire 20%, frais de distribution 10% du prix de ventes

Travail à faire : Calculer le coût de production du sous-produit S et le coût de production du produit principal P.
Exercice 1 :

L’entreprise MATAHIN est spécialisée dans la fabrication de la semoule à partir de l’écrasage de blé dur. Elle
obtient en même temps deux sous-produits : la farine et le son.

Les données relatives pour le mois de mars 2020 sont les suivantes :

- Blé dur : 10 000 kg à 3 dh le kg


- Main d’œuvre directe : 200 heures à 15 dh l’heure
- Conditionnement : 150 sacs de 50 kg à 2 dh le sac
- Charges indirectes :
o Atelier préparation : 160 heures machines à 5 dh l’heure
o Atelier Ecrasage : 310 heures machines à 3 dh l’heure
o Atelier Tamisage : 120 heures machines à 6 dh l’heure
- Production :
o Semoule : 7 500 kg
o Farine : 1 500 kg
o Son : 800 kg
- Autres informations :

L’écrasage du blé donne un déchet sans valeur représentant 2% du poids de blé écrasé et dont l’évacuation a
coûté 6 dh le kg.

La farine est vendue au prix de 3 dh le kg dont 0,3 dh de marge bénéficiaire et 0,20 dh de frais de distribution.

Le son est vendu au prix unitaire de 1,20 dh le kg dont 0,20 dh de marge bénéficiaire.

Travail à faire : Calculer le coût de production de la semoule.

Exercice 2 :

La fabrication d’un produit P donne en même temps deux sous-produits S et T.

Pour le mois de Février 2020, les frais engagés sont les suivants :

- Matières consommées : 12 000 kg à 28 dh le kg


- Main d’œuvre directe : 500 heures à 10 dh l’heure
- Charges indirectes :
o Atelier 1 : 2 600 unités d’œuvre à 5 dh l’unité
o Atelier 2 : 3 000 unités d’œuvre à 12 dh l’unité
- Production :
o Produit P : 4 000 unités
o Sous-produit S : 2 500 unités
o Sous-produit T : 1 000 unités

Le sous-produit S a subi un traitement supplémentaire avec les frais suivants :

- Main d’œuvre directe : 150 heures à 10 dh l’heure


- Charges indirectes : 400 unités d’œuvre à 15 dh l’heure

Le sous-Produit S est vendu à 60 dh l’unité dont 5% des frais de distribution et 10% de la marge bénéficiaire.

Le sous-produit T est évalué à son coût d’achat qui est estimé à 34 dh l’unité.

Travail à faire : Calculer le coût de production du produit P.


Exercice :

L’entreprise SABER, au capital de 480 000 dh, fabrique un produit P à partir de deux matières premières M et
N. Elle obtient en même temps un sous-produit S.

La matière M est d’abord traitée dans l’atelier 1 où elle perd 2% de son poids par élimination de déchets sans
valeur. Elle est ensuite directement associée à la matière N dans l’atelier 2 pour donner le produit P. le sous-
produit S obtenu en même temps représente 1/5 du tonnage du produit principal P fabriqué.

Les données relatives à la fabrication pour le mois de juin 2010 sont les suivantes :

Tableau de répartition des charges indirectes

Sections auxiliaires Sections principales


Eléments Total
Adm. Ent. Transp. App A1 A2 Dist.
T.R.P ? 7 200 16 100 2 300 15 600 4 600 72 100 ?
-Adm - 10% 10% 20% 20% 20% 20%
-Ent 1 800 - 10% 20% 20% 20% 20%
-Transp. - 20% - - 40% 40% -
T.R.S ? ? ? ? ? ? ? ?
Kg de Heure 100
Kg de MP
Nature de l’unité d’œuvre MP de dh de
acheté
utilisé machine CA
Nombre d’unités d’œuvre ? ? 10 600 ?
Coût de l’unité d’œuvre ? ? ? ?
Le total des charges par nature autres que les achats et les variations de stocks s’élève à 151 100 dh. Dans ce
total figurent 8 000 dh des dotations non incorporables. Le capital a été rémunéré au taux de 5% l’an.

1- Stocks au 01 juin : 4- Stocks réels au 30 juin :


-Matière M : 25 000 Kg à 2,06 dh le kg -Matière M : 10 000 kg
-Matière N : 12 000 kg à 1,83 dh le kg -Matière N : 14 000 Kg
-Produit P : 8 500 kg pour 41 005 dh -Produit P : 8 000 Kg
-Sous-produit S : néant -Sous-Produit S : 1 900 Kg
-En-cours (Atelier 1) : 2 175 dh -En-cours (Atelier 2) : 3 375 dh
2- Achats : 5- Ventes :
-Matière M : 15 000 Kg à 2,12 dh le kg -Produit P : 40 000 kg à 8 dh le kg
-Matière N : 20 000 kg à 1,95 dh le kg -Sous-produit S : 6 000 kg à 5 dh le kg
3- Consommation : 6- Main d’œuvre directe utilisée :
-Matière M : 30 000 kg -Atelier 1 : 240 heures à 15 dh l’heure
-Matière N : 18 000 kg -Atelier 2 : 540 heures à 20 dh l’heure

7- Renseignements complémentaires :

-Les frais d’évacuation des déchets s’élèvent à 2 dh le kg.

-Pour faciliter le calcul des coûts, le coût de production du sous-produit S est établi à partir du prix de vente
prévu de 5 dh le kg, compte tenu d’une marge bénéficiaire de 10% sur le prix de vente et d’une somme
forfaitaire de 0,20 dh par le kg pour les frais de distribution.

N.B : - Les sorties sont évaluées selon la méthode du CMUP fin de période.

- Les en-cours de production n’ont aucune incidence sur la quantité produite.

Travail à faire :

1- Compléter el tableau de répartition des charges indirectes,

2- Présenter tous les calculs conduisant à la détermination du résultat analytique,

3- Calculer le résultat de la comptabilité générale.

Vous aimerez peut-être aussi