Vous êtes sur la page 1sur 4

Électronique (technique)

(Redirigé depuis Electronique)

Pour les articles homonymes, voir Électronique.

Composants de circuits électroniques.

L'électronique est une branche de la physique appliquée, « qui s'intéresse au


phénomènes de conduction électrique et aux équipements associés1 ». Elle
traite « du mouvement des porteurs de charge dans le vide, les gaz et les
semiconducteurs, des phénomènes de conduction électrique qui en résultent, et de
leurs applications2 ».
On parle d'électronique surtout quand les circuits électriques comportent des
éléments amplificateurs et notamment des semi-conducteurs1. Le
terme électrotechnique recouvre en principe l'ensemble des applications de
l'électricité, mais en français, on en exclut les domaines des télécommunications et
des technologies de l'information3, que l'on considère ainsi du domaine exclusif de
l'électronique.
Les métiers de l'électronique se répartissent en domaines assez spécialisés, qui
constituent chacun un domaine d'étude : électronique numérique, électronique de
puissance, etc.

Sommaire

• 1Généralités
o 1.1Énergie et signal électriques
o 1.2Électronique et électrotechnique
o 1.3Électronique et société
• 2Historique
o 2.1L'époque du tube
o 2.2L'époque du transistor
o 2.3L'époque du circuit intégré
o 2.4Dérivations
• 3Disciplines de l’électronique
o 3.1Types de signaux
▪ 3.1.1Électronique analogique
▪ 3.1.2Électronique numérique
▪ 3.1.3Électronique de puissance
o 3.2Structure de l’objet d’étude
▪ 3.2.1Physique des composants
▪ 3.2.2Circuit électronique
o 3.3Taille des circuits électroniques
▪ 3.3.1Électronique des tubes à vide
▪ 3.3.2Électronique discrète
▪ 3.3.3Micro-électronique
▪ 3.3.4Nano-électronique et électronique moléculaire
▪ 3.3.5Microsystèmes
• 4Base théorique
o 4.1Méthodes de conception
o 4.2Méthodes de fabrication
o 4.3Méthodes d'essai
o 4.4Perturbations
• 5Industrie électronique
o 5.1Entreprises
▪ 5.1.1En France
o 5.2Impact environnemental
• 6Notes et références
o 6.1Notes
o 6.2Références
• 7Annexes
o 7.1Bibliographie
o 7.2Articles connexes
o 7.3Liens externes

Généralités[modifier | modifier le code]


L'électronique est une discipline technique ou science de l'ingénieur, l'une des
branches les plus importantes de la physique appliquée, auxiliaire dans la plupart
des industries.
Le mot électronique, qui désigne d'abord les faits et théories relatifs à l'électron,
prend un sens technique au milieu du XXe siècle. Les inventeurs qui ont développé
les industries et techniques qui utilisent l'électricité — télégraphe, éclairage
électrique, moteur électrique, téléphone, radiocommunication, ont
travaillé empiriquement, tandis que les savants élaboraient une théorie électronique
de la matière. La notion d'« appareil électronique » surgit du classement des
dispositifs de détection des ondes radio, dont les principaux sont le récepteur à
cristal, un semi-conducteur dont la théorie est alors « incomplètement connue4 » et le
dernier le « détecteur électronique », dont le principe est directement lié au flux
d'électrons issus de la cathode chauffée. Ce tube électronique permet l'amplification,
dont tirent rapidement parti de nombreuses applications. Certaines, comme
la radiodiffusion, vont diffuser leurs produits dans le grand public. Cette invention
marque, pour la plupart des auteurs, le début de l'électronique comme spécialité5.
La physique quantique donne les éléments pour comprendre le fonctionnement des
semiconducteurs. La découverte de l'effet transistor vers 19476, puis la fabrication de
circuits à l'état solide séparent le sens courant de « électronique » de
l'électron particule. L'usage considère les phénomènes impliquant des flux
électroniques, comme l'arc électrique et l'effet corona et leurs applications, comme
hors du champ de l'électronique2.
La situation de l'électronique au sein de l'électrotechnique — ensemble des
applications de l'électricité — est imprécise. L'utilisation de semiconducteurs est
parfois un critère1, d'autres auteurs estiment que l'électrotechnique s'occupe du
transfert de la puissance, tandis que l'électronique étudie la transmission, par
l'électricité, de l'information7. Cependant, l'étude de la transmission de l'information
est largement indépendante de celle de l'électricité. Ses notions sont purement
mathématiques. Elle communique avec l'électronique parce que celle-ci sert à
convertir ces informations en signaux, mais n'a aucun besoin de connaître les lois
physiques qui régissent l'électricité, déterminées dès le XIXe siècle8. Seules la
conception et la fabrication des composants électroniques peuvent mobiliser des
resources scientifiques plus récentes. Chaque domaine a développé les méthodes et
les modèles mathématiques adaptés à son activité. L'électronique et
l'électrotechnique sont étroitement mêlées et ne connaissent aucune séparation
institutionnellea.
Énergie et signal électriques[modifier | modifier le code]

Un instrument électronique, l'oscilloscope, produit une représentation visuelle du signal électrique.

Un système électronique se décompose en deux parties :

• l'une gère l'énergie électrique nécessaire à son fonctionnement et aux systèmes


mécaniques, acoustiques, thermiques ou autres qu'il pilote ;
• l'autre traite les signaux porteurs d'information.
Le signal électrique est la tension électrique variable qui transporte l'information. La
puissance correspondante est indifférente quand il s'agit de traitement du signal ; on
la rend aussi faible que possible du moment que sa faiblesse ne compromet pas
l'intégrité du signal.
Les traitements les plus complexes se font ainsi avec des courants faibles. Lorsque
le système demande une sortie en puissance, il ne reste qu'à transformer au mieux
la puissance de l'alimentation électrique en une puissance analogue au signal. Cette
partie de l'électronique s'intéresse à l'efficacité : quelle partie de l'énergie
consommée par l'alimentation se retrouve dans la sortie utile. Le développement des
applications d'électronique mobile, où la consommation électrique se paie d'une
diminution de l'autonomie, amène à se préoccuper de l'efficacité même si les
puissances sont faibles.
L'électronique s'applique fréquemment au contrôle d'un système qui implique des
grandeurs mécaniques ou d'autre nature. Des capteurs permettent la conversion des
grandeurs impliquées — force, pression acoustique, position, temps, etc. — en signal
électrique, des actionneurs produisent les grandeurs physiques souhaitées
— résistances chauffantes, moteurs, etc.
Une bonne partie des applications de l'électronique traite le signal provenant d'autres
systèmes électroniques en direction d'autres systèmes électroniques.

Vous aimerez peut-être aussi