Vous êtes sur la page 1sur 6

Cours de construction métallique Chapitre 3.

Calcul des pièces sollicitées en flexion composé

Matière : Construction métallique CM2


Niveau : 3ème LMD GC

Chapitre III
Calcul des pièces sollicitées en flexion composé
Flambement composé

III.1) Introduction :
Quand leurs liaisons sont rigides au niveau des sections d’extrémités, les poteaux sont alors
soumis à une combinaison de flexion et de compression. Cette flexion accentue d’avantage le
risque de flambement. Par la suite, la vérification doit être plus restrictive et ce, en tenant
compte non seulement de l’intensité des efforts appliqués mais aussi de la distribution (ou
bien de l’allure) des moments fléchissant le long de ce poteau. IL s’agit dans ce cas d’une
barre idéale rectiligne, soumis simultanément à un effort normal N et à un moment fléchissant
M, il ya dans ce cas une amplification de la déformé et donc des contraintes de flexion et de
compression.

Figure 1 : Poteau soumis à la compression avec flexion

III.2) Aspects réglementaires du flambement avec flexion :


Les éléments d’une structure métallique peuvent être soumis à des charges pouvant induire de
la flexion et à des charges axiales produisant de la compression.

12
Cours de construction métallique Chapitre 3. Calcul des pièces sollicitées en flexion composé

Figure 2 : Cas de charges


III.3) Vérification vis-à-vis du risque de flambement flexion (sous effort de compression
et moment fléchissant) :

 Vérification selon l’Additif 80 :


N
La résistance n’est à vérifier que : max  0.2 et K0  0 .1
NP
Les sollicitations sous charges pondérés doivent satisfaire à la condition suivante :
N k .M .M mZ
K0  fy my  K fZ 1
NP KDM P M pZ

Avec :
 Ko : coefficient de flambement en fonction de plus grand des élancements réduits  y ,  z

sont obtenues directement par les tableaux


 NP : Effort de plastification NP=A. fy
 Mp : Moment de plastification
 Mmy, Mmz : Moments de flexion maximaux par rapport respectivement à l’axe de forte
Inertie et à l’axe de fable inertie.
 Mpy, Mpz : Moments plastique : Mp= Wpl.fy (Wpl : Module de résistance plastique)

13
Cours de construction métallique Chapitre 3. Calcul des pièces sollicitées en flexion composé

bh 2
- Pour une section rectangulaire : Wpl=
4
- Pour une section bi-symétrique soudé I, H: Wpl=2.Ms (Ms : moment statique)

- Pour une section fléchie autour de y-y : Wply=2[ t f .b   h  t  h  2t  . t


f
f
2 w
[
2 8

Pour une section fléchie autour de z-z : Wplz=2[ t f .b   h  2t f . w [


2
b t
-
4 8
 KD : Coefficient de déversement
Cmy C mz
kfy= kfz=
 1  y .
2 N
1  z .
2 N
NP NP
Cmy, Cmz : Coefficients dépendent des conditions d’appuis et d chargements leurs valeurs
étant proches de 1.
 Vérification selon es règles C.C.M.97 (Eurocode 3) :
Les éléments comprimés et fléchis en même temps faire l’objet d’ne vérification de
flambement si :
N sd
max  0.2 et  0,1
Np
 min
 M1
Il convient que les éléments comportant des sections transversales de classe 1 et 2 soumis à
une combinaison de flexion bi-axiale et de compression axiale satisfassent le critère suivant :
N Sd k y M y ,Sd k M
  z z ,sd  1
Af f f
 min y W pl, y . y W pl , z . y
 M1  M1  M1

Où :  min = min (χy et χz) représente le facteur de réduction pour le flambement des poteaux

(Voir Tableaux 2 et 3), et k y et k z représente un facteur de modification :

y  N z  N
ky  1 Mais k y  1,5 kz  1  mais k z  1,5
y  A fy z  A f y

W pl , y  Wel , y W pl , z  Wel , z
 y   y (2 My  4)  Mais  y  0,90 et  z   z (2 Mz  4) 
Wel , y Wel , z
mais  z  0,90

 LT  N
k LT  1  Mais k y  1 et mais  LT  0,90
Z  A  f y LT  0,15  Z  M.LT  0,15

14
Cours de construction métallique Chapitre 3. Calcul des pièces sollicitées en flexion composé

Les valeurs de μy et μz peuvent être négatives.


2.I y 2.I z
Wel : Module de résistance élastique : Wel , y  Wel , z 
b h
Où M représente un facteur de moment uniforme équivalent prenant en compte la non
uniformité du diagramme des moments, (Tableau 1) (diagramme des moments selon l'axe y
et encastrements dans le sens z).

Tableau 1 : Facteurs de moment uniforme équivalent M


Diagramme des moments Facteur de moment uniforme équivalent M

Moments d’extrémité
M,  1,8  0,7

Moments provoqués par les


charges latérales dans le plan

Pour une charge uniformément répartie :  M ,Q  1,3

Pour une charge concentrée :  M ,Q  1,4

15
Cours de construction métallique Chapitre 3. Calcul des pièces sollicitées en flexion composé

Moments provoqués par les charges MQ


latérales plus les moments M  M,   (M, Q  M,  )
d’extrémité M

où :

M Q  max M provoqué par la charge latérale seule

et

M  max M pour diagramme des moments sans


changement de signe
M  max M  min M où le signe du diagramme des
moments change

Il convient que les éléments comportant des sections transversales de classe 3 soumis à une
combinaison de flexion bi axiale et de compression axiale satisfassent le critère suivant :

N Sd k y M y ,Sd k M
  z z ,sd  1
Af f f
 min y W el , y . y Wel , z . y
 M1  M1  M1
k y et k z représente un facteur de modification, sont donnés par :
y N z N
ky  1 Mais k y  1,5 kz  1  Mais k z  1,5
 y Af y  z Af y
Mais  y  0,90 Mais  z  0,90
 y   y (2My  4) z  z (2Mz  4)

Il convient que les éléments comportant des sections transversales de classe 4 soumis à une
combinaison de flexion bi axiale et de compression axiale satisfassent le critère suivant :

N k y ( M y ,  N eNy ) k z ( M z ,  N eNz )
  1
Aeff . f y fy fy
 min Weff , y . Weff , z .
 M1  M1  M1

Où : ky et kz et min ils sont identique a ceux des sections de classe 3 mais en remplaçant A
par Aeff.

Où
 Aeff représente l'aire de section transversale efficace pour la compression pure
 Weff.y représente le module de résistance efficace pour la flexion pure par rapport à l’axe y

16
Cours de construction métallique Chapitre 3. Calcul des pièces sollicitées en flexion composé

 Weff.z représente le module de résistance efficace pour la flexion pure par rapport à l’axe z
 eN.z représente le décalage d'axe neutre en comparant la section transversale brute avec la
section transversale efficace (calculée en supposant une compression pure) utilisée pour
prendre en compte le voilement local

17

Vous aimerez peut-être aussi