Vous êtes sur la page 1sur 18

UNIVERSITE DE DOUALA UNIVERSITY OF DOUALA

********* *********
ECOLE NATIONALE SUPERIEURE NATIONAL ADVANCED SCHOOL OF
POLYTECHNIQUE DE DOUALA ENGINEERING OF DOUALA
********* *********

DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL (NIVEAU IV)

TRAVAUX PRATIQUE DE BETON ARME 2 :


LA METHODE DES PORTIQUES EQUIVALENTS

Présenté par:

ONANENA FALDI MICHELLE ANGE ZOGO BERTRANG

Sous la supervision de :
Mr NJOYA ROSTAND

Année académique: 2021-2022


INTRODUCTION

Les planchers dalle sont des planchers constitués par des dalles continues sans nervure ni poutre
et directement supportées par des poteaux. Le calcul des sollicitations dans ce type plancher est
généralement fastidieux c’est dans ce cadre que Mulenga et Simmons ont mis sur pied la
méthode des portiques équivalent. Cette méthode consiste à modéliser les panneaux des dalles
par des portiques 2D analysé de façon élastique pour déterminer les différentes sollicitations.
Dans ce contexte particulier, comment appliquer cette méthode ? La réponse à cette
interrogation fera l’objet de notre travail articulé en deux partie principales : une présentation
des hypothèses et une application de la méthode.

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 2


TABLE DES MATIERE

INTRODUCTION ...................................................................................................................... 2
TABLE DES MATIERE ............................................................................................................ 3
I. HYPOTHESES GENERALES .......................................................................................... 4
1. DESCRIPTION DE LA METHODE ................................................................................. 4
1.1. Principe ........................................................................................................................ 4
1.2. Hypothèses de la méthode ........................................................................................... 4
2. HYPOTHESES DU BATIMENT ...................................................................................... 5
2.1. Environnement............................................................................................................. 5
2.2. Descente des charges ................................................................................................... 5
2.3. Pré dimensionnement .................................................................................................. 6
II. RESOLUTION PAR LA METHODE DES PORTIQUES EQUIVALENTS ................... 7
1. SCHEMA MECANIQUE ............................................................................................... 7
1.1. Sollicitations ................................................................................................................ 7
1.2. Modélisations du portique ........................................................................................... 7
2. CALCUL DES MOMENTS ........................................................................................... 9
2.1. Calcul des rigidités angulaires et conversion en rigidités relatives ............................. 9
2.2. Calcul des moments sur Appuis ................................................................................ 12
2.3. Moments en travée..................................................................................................... 13
3. MOMENTS DES PORTIQUES ................................................................................... 15
CONCLUSION ........................................................................................................................ 18

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 3


I. HYPOTHESES GENERALES

1. DESCRIPTION DE LA METHODE

La méthode des portiques équivalents est basée sur la rigidité des différents élèments, ce qui
implique le calcul et la combinaison de différents types de rigidités.

1.1. Principe
Le principe consiste à diviser la structure longitudinalement et transversalement en portique
constitué de poteaux et de section de dalle comprise entre axe de poteaux adjacents. La rigidité
de ces élèments peut être calculé à partir de leur section transversale brute. Pour des charges
verticales, la rigidité peut être basée sur la largeur total des panneaux. Il convient de :

 D’utiliser la charge totale sur les panneaux pour l’analyse dans chaque direction.
 De repartir le total des moments fléchissant obtenu par l’analyse sur toute la largeur de
la dalle. Dans l’analyse élastique, les moments négatifs tendent à se concentrés au
voisinage des axes des poteaux.
 De considérer que les panneaux sont divisés en bandes sur appuis et bandes centrales et
de répartir les moments fléchissant.

1.2. Hypothèses de la méthode

 La partie poutre de la méthode du portique est prise comme équivalente au moment


d’inertie de la dalle délimité latéralement par la ligne centrale du panneau de chaque
côté du centre du poteau. Pour les portiques adjacents et parallèles à un bord, la ligne
poutres doit être égale au moment d’inertie de la dalle délimité par le bord adjacent
 Le moment d’inertie du portique peut être pris comme celui de la partie brute du béton
seul
 La variation du moment d’inertie selon l’axe de dalle en raison d’épaissement ou de
réduction de l’épaisseur doit être prise en compte. Au niveau des poteaux, du a un
décaissé dans la dalle ou a la section pleine d’une dalle type caisson, l’effet de
raidissement peut être ignoré à condition que cette partie de la dalle ne dépasse pas 0,15
fois la longueur portée mesurée à partir du centre du poteau. L’effet de raidissement des
têtes de poteaux évasées peut aussi être ignoré

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 4


 L’analyse du portique peut être effectuée avec la méthode de portique de substitution
ou toutes autre méthodes acceptée comme la méthode de distribution ou avec matrice.

2. HYPOTHESES DU BATIMENT

2.1. Environnement
Les différentes données prises en compte sont :

 Bureau
 Classe d’exposition de l’élément : XC3
 Classe structurale : S4

2.2. Descente des charges


Les différents éléments en prendre en compte sont les suivants :

 Les longueurs entre axe : 𝑙8 = 8 ; 𝑙7 = 8 ; 𝑙6 = 8 ; 𝑙2 = 7 ; 𝑙3 = 7

 Les sollicitations :
o Charge d’exploitation :
Pour un plancher de bureau 𝑄 = 2,5 𝐾𝑁/𝑚²

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 5


o Charge permanente

Pour un plancher en béton armé 𝐺 = 25 𝐾𝑁/𝑚3

2.3. Pré dimensionnement


 Dalle

Pour les dalles sans épaississement au niveau des poteaux on a :

𝑃𝑜𝑟𝑡é𝑒 [𝑚𝑚] 8000


𝑒≥ ⟹ 𝑒≥ ⟹ 𝑒 ≥ 277,78
0,9 × 32 0,9 × 32

On prendra donc une épaisseur de 300 𝑚𝑚 soit 30 𝑐𝑚 pour cette dalle .

 Poteaux

La section du béton est déterminée par la relation suivante :


𝑁
𝐴𝑐 ≥
𝐴𝜎
𝑓𝑐𝑑 + 𝐴𝑠 𝑠
𝑐
𝐴𝑠 500 25
Avec ∶ = 1% ; 𝜎𝑠 = 𝑓𝑦𝑑 = = 434,782 𝑀𝑃𝑎 ; 𝑓𝑐𝑑 = 1,5 = 16,667
𝐴𝑐 1,5

En fonction de la zone de reprise du poteau le plus chargée on a


𝑁 = 1,35𝐺 + 1,5𝑄
⟹ 𝑁 = 1,35 × 25 × 19,9 × 7,8 + 1,5 × 2,5 × 19,9 × 7,8 = 5820,75 𝑘𝑁
5820,75 × 10−3
𝐴𝑐 ≥
434,782
16,667 + 100

𝐴𝑐 ≥ 0,277 𝑚²
Nous pouvons donc choisir une section 𝑆 = 0,36 𝑚2 = 60 × 60 𝑐𝑚²
Pour la hauteur on prendra 𝐻𝑝 = 3,2 𝑚

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 6


II. RESOLUTION PAR LA METHODE DES PORTIQUES
EQUIVALENTS

1. SCHEMA MECANIQUE

1.1. Sollicitations
Les charges recensées sur notre plancher sont :

 𝐺 = 25 × 0,3 = 7,5 𝐾𝑁/𝑚²


 𝑄 = 2,5 𝐾𝑁/𝑚²
1,5𝑄
Puisque = 0,37 ≤ 0,75 on conclut pour avoir les moments maximaux les charges G et
1,35𝐺

Q seront réparties sur la totalité dalle.

 𝑓𝑐𝑘 = 25 𝑀𝑝𝑎
 𝐸 = 34475,806

1.2. Modélisations du portique


Pour chaque direction, nous avons décidé d’étudier deux portiques afin d’avoir les sollicitations
maximales en appuis et en travée.

 Direction x

On obtient les portiques équivalents de rive et intermédiaire :

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 7


o Portique rive

o Portique intermédiaire

 Direction y

On obtient les portiques équivalents de rive et intermédiaire :

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 8


o Portique rive

o Portique intermédiaire

2. CALCUL DES MOMENTS

2.1. Calcul des rigidités angulaires et conversion en rigidités relatives


0,64
4𝐸𝐼𝑃 4×34475,806×
 Poteau : 𝐾𝑃 = = 12
= 465,423
𝐿𝑃 3,2
0,33 ×7
4𝐸𝐼𝐷 4×34475,806× 2171,976
 Dalle : 𝐾𝐷 = = 12
=
𝐿𝐷 𝐿𝐷 𝐿𝐷
 Direction x
o Portique intermédiaire

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 9


Jonction Elément Rigidité somme Distribution
relative des facteurs
1-A 465,423 0,436
1 1-2 135,749 1066,595 0,127
1-D 465,423 0,436
2-B 465,423 0,436
2 2-1 135,749 1202,344 0,127
2-3 135,749 0,127
2-D 465,423 0,436
3-C 465,423 0,436
3 3-2 135,749 1066,595 0,127
3-F 465,423 0,436

o Portique rive

Jonction Elément Rigidité somme Distribution


relative des facteurs
1-A 465,423 0,456
1 1-2 90,50 1021,346 0,0886
1-C 465,423 0,456
2-B 465,423 0,456
2 2-1 90,50 1021,346 0,0886
2-D 465,423 0,456

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 10


 Direction y
o Portique rive

Jonction Elément Rigidité somme Distribution


relative des facteurs
1-A 465,423 0,375
1 1-2 310,282 1241,128 0,25
1-D 465,423 0,375
2-B 465,423 0,375
2 2-1 310,282 1551,41 0,25
2-3 310,282 0,25
2-D 465,423 0,375
3-C 465,423 0,375
3 3-2 310,282 1241,128 0,25
3-F 465,423 0,375

o Portique intermédiaire

Jonction Elément Rigidité somme Distribution


relative des facteurs
1 1-2 310,282 1241,128 0,2
2-A 465,423 0,3
2 2-1 310,282 1551,41 0,2
2-3 310,282 0,2
2-B 465,423 0,3

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 11


2.2. Calcul des moments sur Appuis
Application de la R.D.M. pour le calcul des moments sur appuis pour une poutre encastrée sur
deux appuis sans continuité :

𝑃𝑈 𝑙𝑦 𝑙𝑥2 13,875 × 7 × 82
𝑀𝑎𝑝𝑝𝑢𝑖𝑠 = = = 518
12 12

 Direction x
o Portique intermédiaire

Jonction Elément Distribution Moment


des facteurs appuis
(KN.m²)
1-A 0,436
112,924
1 1-2 0,127 32,893
1-D 0,436 112,924
2-B 0,436 112,924
2 2-1 0,127 32,893
2-3 0,127 32,893
2-D 0,436 112,924
3-C 0,436 112,924
3 3-2 0,127 32,893
3-F 0,436 112,924

o Portique rive
Jonction Elément Distribution Moment
des facteurs appuis

1-A 0,456
118,104
1 1-2 0,0886 22,9474
1-C 0,456 118,104
2-B 0,456 118,104
2 2-1 0,0886 22,9474
2-D 0,456 118,104

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 12


 Direction y
o Portique rive

Jonction Elément Distribution Moment


des facteurs appuis
1-A 0,375
97,125
1 1-2 0,25 64,75
1-D 0,375 97,125
2-B 0,375 97,125
2 2-1 0,25 64,75
2-3 0,25 64,75
2-D 0,375 97,125
3-C 0,375 97,125
3 3-2 0,25 64,75
3-F 0,375 97,125

o Portique intermédiaire

Jonction Elément Distribution Moment


des facteurs appuis
1 1-2 0,2 51,8
2-A 0,3 77,7
2 2-1 0,2 51,8
2-3 0,2 51,8
2-B 0,3 77,7

2.3. Moments en travée


𝑃𝑈 𝑙𝑦 𝑙𝑥2 13,875×7×82
𝑀0 = = = 777
8 8

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 13


0,3 0,32
𝑀𝑡𝑟𝑎𝑣é𝑒 = 𝑀0 + (𝑀𝑝1 − 𝑀𝑝2 ) × − 𝑀𝑝2 − 75 ×
7 2

 Direction x
o Portique intermédiaire

Jonction Elément Distribution Moment Moment


des facteurs travée appuis
(KN.m²)
1-A 0,436
- 112,924
1 1-2 0,127 670,892333 32,893
1-D 0,436 - 112,924
2-B 0,436 - 112,924
2 2-1 0,127 667,451 32,893
2-3 0,127 670,892333 32,893
2-D 0,436 - 112,924
3-C 0,436 - 112,924
3 3-2 0,127 783,816333 32,893
3-F 0,436 - 112,924

o Portique rive
Jonction Elément Distribution Moment Moment en
des facteurs appuis travée

1-A 0,456
118,104 -
1 1-2 0,0886 22,9474 659,612734
1-C 0,456 118,104 -
2-B 0,456 118,104 -
2 2-1 0,0886 22,9474 659,612734
2-D 0,456 118,104 -

 Direction y
o Portique rive

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 14


Jonction Elément Distribution Moment Moment en
des facteurs appuis travée
1-A 0,375
97,125 -
1 1-2 0,25 64,75 677,892125
1-D 0,375 97,125 -
2-B 0,375 97,125 -
2 2-1 0,25 64,75 708,875
2-3 0,25 64,75 677,892125
2-D 0,375 97,125 -
3-C 0,375 97,125 -
3 3-2 0,25 64,75 677,892125
3-F 0,375 97,125 -

o Portique intermédiaire

Jonction Elément Distribution Moment Moment en


des facteurs appuis travée
1 1-2 0,2 51,8 697,0387
2-A 0,3 77,7 -
2 2-1 0,2 51,8 721,825
2-3 0,2 697,0387
51,8
2-B 0,3 77,7 -

3. MOMENTS DES PORTIQUES

 Direction x
o Portique de rive

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 15


ELEMENTS MOMENTS MAX
Appuis 1 118,104
Travée 659,613
Appuis 2 118,104

o Portique intermediaire

ELEMENTS MOMENTS MAX


Appuis 1 112,924
Travée 1 670,892
Travée 2 783,816
Appuis 2 112,924

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 16


 Direction y
o Portique rive

ELEMENTS MOMENTS MAX


Appuis 1 97,125
Travée 1 677,892
Travée 2 677,8892
Appuis 2 97,125
Appuis 3 97,125

o Portique intermédiaire

ELEMENTS MOMENTS MAX


Appuis 77,7
Travée 697,039
Travée 2 697,039

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 17


CONCLUSION

Tout long de notre travail, il était question de trouver les moments dans les direction x et y
d’une plancher dalle avec des caractéristiques précises. Nous avons pu trouver ces différentes
valeurs suite à des calculs rigoureux. De ce fait nous pouvons nous interroger sur l’existence
d’autres méthodes de calcul permettant de déterminer les valeurs des moments en appui et en
travée des planchers dalle.

ONANENA FALDI & ZOGO BERTRANG 18

Vous aimerez peut-être aussi