Vous êtes sur la page 1sur 1

GNG1506

Méthodes numériques
Trouver la racine – recherche incrémentale
 Un intervalle de recherche est défini, a x b, où nous soupçonnons se trouve une racine réelle
 L’intervalle a x b est divisé en un nombre de sous-intervalles égaux

Sous-

a
b
 Chaque sous-intervalle est examiné pourSous-
 Soit une racine au bord gauche de l’intervalle, c.-à-d. f(ak) est presque 0.0
 Soit un changement dans le signe de f(x) : f(ak) f(bk) < 0.0 Sous-intervalle

◦ Par exemple, pour le sous-intervalle k, on trouve que f(ak) est positif et que
f(bk) est négatif; une racine existe alors dans le sous-intervalle ak  x  bk. Racine
◦ La racine est donc estimée comme étant la valeur au milieu du sous-
intervalle. Point milieu

◦ Cette approximation devient plus exacte à mesure que la largeur du sous-


intervalle diminue.

Trouver la racine – la méthode bissection pour trouver 1 racine de f(x)


◦ Choisir intervalle avec xB bord inférieur (à gauche) et xH bord supérieur (à droite) dans lequel la fonction change de
signe. Ceci est vérifié avec f(xB)f(xH)< 0.
◦ Pendant que xH - xB > valeur de tolérance
 L’estimé de la racine est donné par xR = (xB + xH)/2
 Si f(xB)f(xR)< 0, la racine est dans la moitié inférieure. Donc, pour choisir cette moitié, xH= xR ,
autrement, la racine est dans la moitié supérieure. Donc pour choisir cette moitié xL = xR.
◦ La racine est xR

Méthode Euler
Pour l’équation différentielle dx  f ( x, t ) , l’équation de différence est:
dt
xi 1  xi  f  xi , ti  t

le temps est défini comme étant : ti+1 = ti + Δt où Δt est le pas de temps.
les valeurs de x0 et t0 sont données, c.-à-d., ils sont les conditions initiales.
La règle trapézoïdale
h  n 1  
 f ( x0 )   2 f ( xi )   f ( xn ) 
b
L’équation numérique pour un intégral défini est donné par:
 a
f ( x)dx 
2  i 1  

n le nombre de pas qui divise l’intervalle d’x : a ≤ x ≤ b
h est la taille du pas = (b-a)/n = xi – xi-1
x0 = a et xn = b

Vous aimerez peut-être aussi