Vous êtes sur la page 1sur 123

Maison Ossature Bois et geothermie

Bienvenue !

Ce site n'a qu'un but : celui de vous


faire partager notre expérience et
nos choix techniques dans cette
passionnante aventure qu'est la
réalisation du rêve de beaucoup
d'entre nous : La construction de
sa maison !
Nous tenons à remercier le site
www.ideesmaison.com pour tous
les bons conseils qu'il donne:
orientation, isolation, aération,
implantation des pièces,
chauffage...
Nous avons essayé de nous en
inspirer un maximum lors de notre
projet.

http://patalf1971.ifrance.com/ (1 sur 3) [10/08/2007 12:32:21]


Maison Ossature Bois et geothermie

Livre d'or Nous espérons que vous y


trouverez des informations
intéressantes et que vous prendrez
autant de plaisir à le consulter, que
nous avons eu à le faire.
pour tout commentaire utiliser le
Livre d'or ou mon adresse email:
pat_alf@hotmail.com pour toutes
questions.
Les tarifs et sommes indiqués sur
le site ne le sont qu'à titre indicatif
(et datent en général de 2005). Les
nombreuses fenêtres de pub sont
indépendantes de notre volonté,
elles n'existent pratiquement pas
avec le SP2 de Microsoft ou sous
Firefox.

CE SITE EST EN EVOLUTION


Mise à jour hebdomadaire (si possible) du tableau de
consommation pour la géothermie, lien : ICI
Mise à jour du 10/07/2007

Mise à jour de la conso de juin (et remise en route de la PAC


fin juin)
http://patalf1971.ifrance.com/ (2 sur 3) [10/08/2007 12:32:21]
Maison Ossature Bois et geothermie

Mise à jour de petits conseils concernant la construction du


mur végétal (section jardin intérieur)

Mise à jour du 14/06/2007

Mise à jour de la conso de mai et juin et arrêt de la PAC

Mise à jour du 24/05/2007

Evolution des aménagements extérieurs au 27/04/2007 (fin


section construction)

Mise à jour du 13/04/2007

Evolution du jardin intérieur et du mur végétal au 12/04/2007


( section jardin intérieur )

Site optimisé pour du 1280 x 1024 mais fonctionne aussi en


1024 x 768

Nombre de visites :

Référencement Gratuit

http://patalf1971.ifrance.com/ (3 sur 3) [10/08/2007 12:32:21]


Document sans titre

LES PLANS

Le terrain et l'implantation de la maison :

Voici un petit aperçu des plans de notre maison :

La surface totale habitable est de 124 m² (un peu plus si on compte les surfaces sous 1.80 m de
l'étage)

http://patalf1971.ifrance.com/plans.htm (1 sur 4) [10/08/2007 12:32:44]


Document sans titre

Nous avons essayé de mettre des pièces tampon peu vitrées au nord (le garage et le cellier) et les
pièces à vivre au sud avec un maximum de vitrage.

● L'entrée donnant dans le jardin


● Le cellier en liaison avec le garage et la cuisine
● Le salon et le séjour au sud, donnant sur le jardin intérieur et la terrasse
● Une chambre avec salle de bains
● L'emplacement pour la cheminée dans l'angle entre l'entrée et le salon

LE REZ-DE-CHAUSSEE (cliquer pour agrandir)

● La mezzanine
● Les 3 chambres
● Le petit grenier/débarras
● La salle de bains
● La lingerie avec accès à une future terrasse pour étendre le linge

http://patalf1971.ifrance.com/plans.htm (2 sur 4) [10/08/2007 12:32:44]


Document sans titre

L'ETAGE (cliquer pour agrandir)

Quelques vues 3D ( ne pas faire trop attention aux couleurs qui sont un peu vives). J'espère pouvoir
mettre bientôt les photos ...

Vue du SUD EST

http://patalf1971.ifrance.com/plans.htm (3 sur 4) [10/08/2007 12:32:44]


Document sans titre

Vue du SUD OUEST

Vue du NORD OUEST

http://patalf1971.ifrance.com/plans.htm (4 sur 4) [10/08/2007 12:32:44]


Document sans titre

DESCRIPTIF

Une petite description du projet :

● Notre construction est une maison de 130 m² habitables (6 pièces), sans sous-sol mais avec un étage sous rampant de toiture.
● Les murs sont en ossature bois reposant sur une dalle sans vide sanitaire.
● le chauffage est de type géothermique au RDC, L'étage, compte tenu de son volume moindre et de la mezzanine, est chauffé par des convecteurs
électriques.
● Aspiration centralisée
● L'extraction de l'air se fait par une VMC simple flux, l'arrivée quantà elle se fait par un puit canadien.
● Nous avons dans la maison environ 10m² de Jardin pour des plantes vertes, un bassin et un mur végétal.

LE TERRAIN
Nous pensions qu'il serait facile de trouver un terrain dans notre département, les Vosges ... ERREUR ! il nous a fallu pas moins de
7 mois et plusieurs visites pour trouver le terrain adéquat, il faut dire que nous sommes partis un peu à l'envers : Nous avions les
plans de notre maison en tête, il fallait donc trouver le terrain qui aille avec... Alors que tous les articles qui traitent du sujet vous
diront le contraire : le terrain et ensuite les plans !

Mais un peu de persévérance finit toujours par payer, et nous avons fini par trouver le terrain de nos rêves dont voici les
caractéristiques:

2000 m² à une altitude de 600 m, une faible pente orientée plein Sud, le calme et une vue magnifique !

http://patalf1971.ifrance.com/descriptif.htm (1 sur 4) [10/08/2007 12:33:11]


Document sans titre

EST

SUD

SUD OUEST

http://patalf1971.ifrance.com/descriptif.htm (2 sur 4) [10/08/2007 12:33:11]


Document sans titre

OUEST

Rassurez vous il y a quand même quelques petites choses négatives :

* Un transformateur EDF de l'autre côté du chemin

* 2 poteaux EDF:

1 visible sur la vue SUD et celui la -->

* l'altitude en hiver, mais on nous a assuré que la


route était très bien déneigée en hiver.

* Notre lieu de travail se trouve à 26km contre 16km


précédemment

http://patalf1971.ifrance.com/descriptif.htm (3 sur 4) [10/08/2007 12:33:11]


Document sans titre
.

Le plus gros souci : page suivante

http://patalf1971.ifrance.com/descriptif.htm (4 sur 4) [10/08/2007 12:33:11]


Document sans titre

LA CONSTRUCTION

● Les choix
● Les fondations
● Le montage
● portes et fenêtres
● Les cloisons et la remise des terres
● l'intérieur
● La terrasse en bois
● La salle de bain
● La Cheminée et l'intérieur
● La réserve d'eau de pluie (pour le jardin)
● L'évolution des aménagements extérieurs

Les Choix

Pourquoi une maison ossature bois ? :

● Très bonne isolation


● Rapidité de mise en oeuvre
● Ecologique
● Parasismique

Pour ma part je rajouterais un avantage : moins de risques de mal façon lors de la


construction, en effet le bois qui compose la structure des murs est découpé sur une
machine à commande numérique dont les données sont issues directement du logiciel qui à
servi à faire les plans. Par contre une fois la fabrication lancée, il est beaucoup moins aisé
de faire des changements, il faut être sûr de ce que l'on veut !

Pour ceux d'entre vous qui ne connaîtrait pas le principe de l'ossature bois voici un petit
schéma simple, non exhaustif d'une ossature bois à panneaux fermés :

http://patalf1971.ifrance.com/construction.htm (1 sur 5) [10/08/2007 12:33:25]


Document sans titre

un autre schéma beaucoup plus complet et en 3D sur ce site :

http://www.forintek.ca/public/pdf/fact%20sheets/EarthquakeFrench20sept02.pdf

Dans notre cas, avec ce type de construction et une isolation en laine de verre de 15cm

http://patalf1971.ifrance.com/construction.htm (2 sur 5) [10/08/2007 12:33:25]


Document sans titre

dans l'ossature,nos murs extérieurs on une résistance thermique R=4.15 (U= 0.26) pour la
partie crépis et R=3.8 (U=0.24) pour la partie bois.Le plafond et rampants R=5. (20 cm de
laine de verre).Les ponts thermiques sont également réduits pour ne pas dire inexistants.

Les caractéristiques de nos murs sont les suivantes (de l'ext vers l'int):

- Bardage en sapin du nord 21/152 mm + lame d'air 20 mm et film respirant OU isolant type
polystyrène 30 mm + crépis

- Contreventement par panneau de particule OSB3 de 10 mm

- Ossature bois d'épaisseur 147mm

- Isolation en laine minérale semi rigide d'épaisseur 150 mm

- Plaques de plâtres type Fermacell de 13 mm

Pour plus de détails sur les maisons à ossature bois veuillez consulter la rubrique liens.

Les principaux choix

Une fois choisi le type de la construction il a fallu choisir un constructeur, dans notre région
le choix ne manque pas, après des visites chez plusieurs constructeurs et avoir écouté "le
bouche à oreille", notre choix s'est porté sur le constructeur SOCOPA, l'un des plus
important de la région. Après plusieurs rendez-vous, il a su faire coïncider autant que faire
ce peut nos plans et notre budget.

Nous avions une grosse exigence sans en connaître les contraintes techniques: Le jardin
d'intérieur. Plusieurs personnes ont bien essayé de nous en dissuader en nous mettant en
garde contre les problèmes d'insectes, d'humidité, de salissures... Ce qui m'a fait le plus
hésiter ce sont les remarques du chauffagiste mais après négociations nous sommes
tombés d'accord (voir rubrique jardin). Je pense qu'à chaque problème il existe une solution :
aération, caillebotis ...

Nous étions partis sur 5 ou 6 m². Après avoir donné nos souhaits d'implantations et de
surfaces de pièces à SOCOPA. Ils sont revenus avec les plans des murs extérieurs d'une de
leurs constructions "catalogue" modifiée dimensionnellement pour rentrer dans notre budget
et dans une faisabilité technique assurée. Nous eûmes la bonne surprise de constater que le
jardin ne posait pas de problèmes, mais qu'en plus, du fait de l'architecture de l'ensemble, on
pouvait le porter à 10m². Nous avons bien sûr sauté sur "l'occasion". Nous nous retrouvons

http://patalf1971.ifrance.com/construction.htm (3 sur 5) [10/08/2007 12:33:25]


Document sans titre

donc avec un jardin de 10m² plein sud avec 3 baies vitrées de 1,20 m.

Pour ce qui est du chauffage c'est plus compliqué. Au tout début du projet (avant d'avoir les
plans définitifs) nous voulions de la géothermie et un chauffe eau solaire et j'avais demandé
le chiffrage "à la louche" du chauffage par l'installateur que nous avions retenu (la société
VIVRECO) et on arrivait à 23000 pour 180m² habitable dont 130m² de RDC, c'était hors de
question vu notre budget, sans compter que le prix du chauffe eau solaire n'était pas compris
: 4000 environ en plus. Notre déconvenue était grande mais finalement ça ne serait pas de
géothermie ...

Plusieurs mois plus tard et une surface habitable réévaluée (140m² dont 80m² au RDC)
pour coller un peu plus à la dure réalité nous étions partis sur un plancher chauffant
électrique (installé par le constructeur) et un chauffe eau solaire (installé par VIVRECO).
Pourquoi électrique ? Parce que dans une maison ossature bois il parait que c'est un mode
de chauffage qui n'est pas ruineux et que de toute façon nous étions persuadés que nous
n'aurions pas le gaz à proximité du terrain que nous trouverions (ce qui s'est vérifié) Je ne
voulais pas non plus de citerne de gaz enterrée ou de fuel (coût de la chaudière et du fuel).
Toutefois l'idée d'avoir des câbles électriques "à vie" dans le sol au lieu de tuyaux d'eau ne
me plaisait pas du tout, on était dans l'impossibilité de changer d'énergie de chauffage.

C'est lorsque je suis allé voir VIVRECO pour un devis de chauffe eau solaire/électrique que
tout s'est décidé. Le patron avait quand même tenu à faire un devis géothermie précis pour
les nouveaux plans en plus du chauffe eau. Après explications nous sommes tombés sur
une solution intermédiaire qui m'a parut très intéressante sur le coût immédiat et à long
terme: Au RDC 80m² de plancher chauffant en géothermie, étage chauffé par des
convecteurs électriques, solution intermédiaire intéressante puisqu'une partie de l'air
chaud du RDC montera de toute façon par l'escalier et la mezzanine, et finalement chauffe
eau électrique, pour le solaire on pourra l'installer plus tard sans coûts supplémentaires. Le
coût en chauffage pour la partie géothermique devrait avoisiner les 300 par an ! Donc un
peu plus étage compris, je vous le ferais connaître avec le recul.

Voici un petit tableau pour vous expliquer ce qui nous a conduit à choisir cette solution :

Type Coût Type Coût Type Coût


80m²
60m² géothermie 80m²
Chauffage RDC 4800 13500 13500
câbles (tuyaux géothermie
éléctriques d'eau)

Chappe ciment 60m2 2000 80m2 2000 80m2 2000


Terrassement
- - 700ml 800 700ml 800
pour capteurs

http://patalf1971.ifrance.com/construction.htm (4 sur 5) [10/08/2007 12:33:25]


Document sans titre

Electrique
Eau chaude
Solaire 4500 Solaire 4500 Ballon 300 600
sanitaire
l

TOTAL prêt à
- 11300 - 20800 - 16900
fonctionner en

(les coûts sont approximatifs, pour notre construction uniquement, ils ne remplacent
pas l'établissement d'un devis fait par un professionnel)

L'étage n'est pas compté puisqu'il est électrique dans tous les cas.

L'ensemble reste assez cher ( il ne prend pas en compte les aides type crédit d'impôt ) par
rapport à du tout électrique, mais par rapport à une installation gaz ou fuel avec chaudière +
cuve + installation, je pense que l'écart doit se réduire assez nettement. De plus il faudra voir
l'amortissement du coût sur les années avec les économies engendrées...

Le crédit d'impôt sur l'installation géothermique permettra peut-être de nous payer le chauffe-
eau solaire plus tard.

De toute façon notre choix bien qu'étant lié au budget est avant tout un choix de coeur, plus
orienté sur l'environnement.

Suite page suivante

http://patalf1971.ifrance.com/construction.htm (5 sur 5) [10/08/2007 12:33:25]


Document sans titre

LA CONSTRUCTION

Les principaux choix ( suite )

Pour l'aspiration nous avons optés pour une aspiration centralisée de marque CYCLOVAC, plus de
traîneau, de sac, de fils électrique, d'odeurs, de bruit, juste 2 prises au RDC, 1 à l'étage et un flexible
de 7m ! La centrale se trouve au garage et ne fait que 62 dB alors que la majorité des aspirateurs
classiques tournent autour de 70 dB. Nous avons choisi de l'installer par nous même, le revendeur
nous fournissant tous les tubes, coudes et raccords.

La dernière idée empruntée au site ideesmaison.com est celle du puits canadien. Le principe est de
prendre l'air neuf nécessaire à une bonne ventilation, non pas par les bouches d'aération des
fenêtres mais par un long tuyau d'au moins 160 mm enterré à au moins 1,5m de profondeur : l'air est
ainsi réchauffé en hiver et refroidi en été, le sol gardant à cette profondeur une température assez
stable. Outre le site www.ideesmaison.com, le site www.herzog.nom.fr est très détaillé sur le sujet,
avec un forum.

Après tout ces choix et des jours d'attente pour le permis, l'acquisition du terrain ... La construction a
commencé le 11 janvier 2005 !

Voici quelques photos du terrassement et des fondations

premier jour

http://patalf1971.ifrance.com/construction2.htm (1 sur 3) [10/08/2007 12:33:41]


Document sans titre

Le volume de terre enlevé est


assez impressionnant

( comparer aux photos de la


rubrique descriptif )

Après 2 mois de pause pour


cause d'intempéries la
construction reprend !

les tuyaux d'évacuation

on rebouche ! Les tuyaux de l'aspiration


centralisée

http://patalf1971.ifrance.com/construction2.htm (2 sur 3) [10/08/2007 12:33:41]


Document sans titre

mise en place du film polyane et La dalle est enfin coulée !


du treillis métallique

Page Suivante : LE MONTAGE

http://patalf1971.ifrance.com/construction2.htm (3 sur 3) [10/08/2007 12:33:41]


Document sans titre

LA CONSTRUCTION

Le MONTAGE

1 semaine après la dalle c'est le jour temps attendu de la pose de la maison, le 24 mars 2005 !

Premier jour : la pose du rez-de-chaussée : les murs en bardage sont finis, la couleur verte
correspond tout à fait à ce que l'on espérait, les murs blancs sont ceux qui sont destinés à être crépis
un peu plus tard ( en vert foncé ). Certains murs n'ont pas de fermacell (plaque de plâtre) pour
permettre d'accéder facilement aux fixations du mur.

Mise en place de la grue Mise en place de la remorque premier mur

ça continue vue de l'intérieur

http://patalf1971.ifrance.com/construction3.htm (1 sur 4) [10/08/2007 12:34:11]


Document sans titre

en début d'après midi l'intérieur

pose du dernier mur de refend et voila à 17h00 la première Détail du mode de fixation des
partie est finie ! panneaux

Impressionnant ! sur la dalle

en une journée tout le-rez de-


chaussé est fini

Le lendemain après midi :

Les fermettes sont posées

http://patalf1971.ifrance.com/construction3.htm (2 sur 4) [10/08/2007 12:34:11]


Document sans titre

Le troisième jour :

Le plancher de l'étage La mezzanine

elle est un peu basse mais on le


savait.

Et voila le résultat en une semaine ! :

http://patalf1971.ifrance.com/construction3.htm (3 sur 4) [10/08/2007 12:34:11]


Document sans titre

Le film protecteur La couverture est posée

La maison est hors d'eau et le


résultat

correspond exactement à nos


attentes

ainsi que la cheminée

page suivante ...

http://patalf1971.ifrance.com/construction3.htm (4 sur 4) [10/08/2007 12:34:11]


Document sans titre

LA CONSTRUCTION

LES PORTES ET FENETRES

Les portes et fenêtres ont été posées le 5 avril et les échafaudages ont été retirés le 6 avril. La
maison est maintenant hors d'eau, hors d'air après 8 jours de travaux ! (hors Week End). La pose
des cloisons et de l'électricité devrait durer 3 à 4 semaines.

Les arrivées et évacuation de la idem La façade sud vitrée et


salle de bains de l'étage débarrassée de ses
échafaudages

c'est quand même mieux comme les fenêtres de la cuisine les 2 portes fenêtres du séjour
ça !

http://patalf1971.ifrance.com/construction4.htm (1 sur 3) [10/08/2007 12:34:34]


Document sans titre

Les rails pour le placo du Que de les câbles électriques !


plafond

l'exterieur bois est fini

il ne reste plus que la partie et ouest


crépis nord

http://patalf1971.ifrance.com/construction4.htm (2 sur 3) [10/08/2007 12:34:34]


Document sans titre

http://patalf1971.ifrance.com/construction4.htm (3 sur 3) [10/08/2007 12:34:34]


Document sans titre

LA CONSTRUCTION

LES CLOISONS

Suite avec les l'habillage du toit et le montage des cloisons.

La VMC et les gaines de une vue sur la chambre, les WC


distribution du puits et la porte du garage.
l'étage : lingerie et chambre 2
Canadien (gris clair) et de la En bas à gauche l'arrivée du
cheminée (alu) puits Canadien

la petite mezzanine (1.65m de le salon/séjour et la porte de la


la chambre 2 finie
haut) cuisine

http://patalf1971.ifrance.com/construction5.htm (1 sur 4) [10/08/2007 12:35:10]


Document sans titre

l'arrivée d'eau et les différents


le jardin et l'entrée une nourrice
départs

la cuisine les vasques de la salle de bain

LA REMISE DES TERRES

Elle s'est faite en 3 jours, car il y avait les évacuations pluviales, la fosse sceptique et l'épandage à
faire.

1er jour Vers la fosse Lla fosse sceptique de 4000 l

http://patalf1971.ifrance.com/construction5.htm (2 sur 4) [10/08/2007 12:35:10]


Document sans titre

Du haut du tas de terre 2eme jour La partie ou se trouvent les


capteurs

pour la géothermie

Le regard de la nourrice Les regards de la fosse L'emplacement pour le futur


sceptique et bassin...

de l'épandage

http://patalf1971.ifrance.com/construction5.htm (3 sur 4) [10/08/2007 12:35:10]


Document sans titre

Le tas de terre végétale pour le Le dénivelé au bout du terrain Une vue depuis l'extrémité sud
jardin intérieur du terrain

(à rentrer à la brouette)

De l'entrée vers le sud, un beau


Encore du travail en perspective Et l'inverse
talus à aménager

Et Voila l'extérieur est pratiquement terminé, il ne reste plus que le crépis des deux façades blanches
à faire et surtout beaucoup d'huile de coude pour aménager tout cela...

page suivante: l'aménagement intérieur

http://patalf1971.ifrance.com/construction5.htm (4 sur 4) [10/08/2007 12:35:10]


Document sans titre

LA CONSTRUCTION

L'INTERIEUR

Quelques photos des travaux de l'aménagement intérieur (faits par nos soins).

Le bardage est en peuplier rétifié, c'est à dire chauffé entre 200° et 280 sous atmosphère inerte sans
additifs chimiques ce qui lui rend entre autre imputrescible, pour plus de renseignements allez voir le
site www.sefwood.com. La couleur est due à l'essence de bois et au traitement et l'est également à
coeur, en cas de grosses taches, il suffit de poncer un peu...

Les 2 murs devant êtres Le début L'autre versant


recouvert de bardage.

La pièce vide avant le passage Le carrelage L'escalier


du carreleur

http://patalf1971.ifrance.com/construction6.htm (1 sur 5) [10/08/2007 12:35:47]


Document sans titre

Le crépis la différence de couleur


bois/crépis

ne ce voit pas trop sur cette


photo

c'est sûr ! il faut aimer le vert... on voit mieux les deux nuances avec le soleil

mais nous on aime bien ! (c'est encore le bazar autour...) ça en fait même une troisième !

Le samedi 2 juillet nous déménagions et le lundi 4 juillet 2005 nous avons signé le pv de réception
sans autres réserves que le crépis n'était pas terminé ce jour la. L'ensemble du chantier s'est déroulé
sans problèmes notables. Tous les petits détails qui clochaient ont été réglés rapidement quelques
jours avant et le tout sans soucis.

LA TERRASSE

Nous avons profité des vacances pour construire une terrasse en bois exotique (Massaranduba car
moins cher que l'ipé) et ainsi pouvoir profiter de l'extérieur. En effet, en plus du décalage de niveau
important entre l'intérieur et le sol extérieur (30 cm), la surface était loin d'être plane et sujette aux
flaques d'eau.

Surface totale : 28m², temps de réalisation : 2 semaines; 1 semaine pour couler les longrines de 5m de
long et de 20cm de hauteur. Obligé de le faire en plusieurs fois, car il me manquait des planches de
coffrage et 1 semaine pour la pose. Les lames sont fixées à l'aide de clips en galva laqué brun, glissé
dans les rainures. Ce type de fixation est plus simple et nécessite moins de vis (500 vis inox tout de
même), mais coûte un peut plus cher. Les lames mesuraient 5,4m, ce qui est pratique lorsque celles-ci

http://patalf1971.ifrance.com/construction6.htm (2 sur 5) [10/08/2007 12:35:47]


Document sans titre

ne sont pas cintrées, malheureusement ce n'était le cas que pour une petite dizaine sur la trentaine
livrée. En les recoupant on annule pratiquement le cintrage qui était sur certaine lames de l'ordre de
5cm. C'est un défaut de ce bois, défaut beaucoup moins présent sur l'ipé.

Le résultat nous convient parfaitement pour un prix plus que correct : 41 le m² ( lames livrées avec
lambourdes pour 30m², 600 vis inox et 600 clips) auquel il faut rajouter le prix du ciment et du
sable/gravier Pour ce qui est de l'outillage, rien de bien particulier : perceuse, scie circulaire, scie
sauteuse, scie à onglet, et une visseuse électrique.

La sensation sur une terrasse en bois n'a rien à voir avec une terrasse en "dur", le seul
inconvénient,c'est l'entretient une fois par an à l'huile de lin.

Coulage des longrines en béton Pose des lambourdes tous les


Les premières lames
40 cm

c'est fini ! Il ne manque plus que


les lames sur
C'est encore plus beau quand
c'est mouillé !
les côtés (à rachetter car plus de
lames !)

http://patalf1971.ifrance.com/construction6.htm (3 sur 5) [10/08/2007 12:35:47]


Document sans titre

Détail de découpes Vue sur le bassin en


Vue d'ensemble
construction

Quelques photos de la terrasse en mars 2007 (après 2 hivers). Sans traitement, la couleur a viré au
gris, nous essayerons prochainement un traitement à base d'huile de lin, ce n'est pas que le gris soit
déplaisant mais nous préférions la couleur d'origine.

Page suivante : la salle de bain

http://patalf1971.ifrance.com/construction6.htm (4 sur 5) [10/08/2007 12:35:47]


Document sans titre

http://patalf1971.ifrance.com/construction6.htm (5 sur 5) [10/08/2007 12:35:47]


Maison Ossature Bois et geothermie

Bienvenue !

Ce site n'a qu'un but : celui de vous


faire partager notre expérience et
nos choix techniques dans cette
passionnante aventure qu'est la
réalisation du rêve de beaucoup
d'entre nous : La construction de
sa maison !
Nous tenons à remercier le site
www.ideesmaison.com pour tous
les bons conseils qu'il donne:
orientation, isolation, aération,
implantation des pièces,
chauffage...
Nous avons essayé de nous en
inspirer un maximum lors de notre
projet.

http://patalf1971.ifrance.com/index.htm (1 sur 3) [10/08/2007 12:36:27]


Maison Ossature Bois et geothermie

Livre d'or Nous espérons que vous y


trouverez des informations
intéressantes et que vous prendrez
autant de plaisir à le consulter, que
nous avons eu à le faire.
pour tout commentaire utiliser le
Livre d'or ou mon adresse email:
pat_alf@hotmail.com pour toutes
questions.
Les tarifs et sommes indiqués sur
le site ne le sont qu'à titre indicatif
(et datent en général de 2005). Les
nombreuses fenêtres de pub sont
indépendantes de notre volonté,
elles n'existent pratiquement pas
avec le SP2 de Microsoft ou sous
Firefox.

CE SITE EST EN EVOLUTION


Mise à jour hebdomadaire (si possible) du tableau de
consommation pour la géothermie, lien : ICI
Mise à jour du 10/07/2007

Mise à jour de la conso de juin (et remise en route de la PAC


fin juin)
http://patalf1971.ifrance.com/index.htm (2 sur 3) [10/08/2007 12:36:27]
Maison Ossature Bois et geothermie

Mise à jour de petits conseils concernant la construction du


mur végétal (section jardin intérieur)

Mise à jour du 14/06/2007

Mise à jour de la conso de mai et juin et arrêt de la PAC

Mise à jour du 24/05/2007

Evolution des aménagements extérieurs au 27/04/2007 (fin


section construction)

Mise à jour du 13/04/2007

Evolution du jardin intérieur et du mur végétal au 12/04/2007


( section jardin intérieur )

Site optimisé pour du 1280 x 1024 mais fonctionne aussi en


1024 x 768

Nombre de visites :

Référencement Gratuit

http://patalf1971.ifrance.com/index.htm (3 sur 3) [10/08/2007 12:36:27]


Document sans titre

EN CONCLUSION

Après 7 mois d'habitation, un petit bilan provisoire :

Au niveau de la maison et des plans: tout est pour le mieux, l'emplacement des pièces et la
circulation dans la maison se révèle très agréable. Les grandes baies vitrées au sud sont un
vrai bonheur, beaucoup de lumière même par temps gris et 23° sans chauffage par
températures proches de zéro si le soleil est au rendez-vous.

Pour ce qui est du chauffage : Le confort et les économies sont là ! (au 30/01/2005). Je
conseil ce mode de chauffage à tous ceux qui sont intéressés et qui hésitent encore et aux
autres aussi. Mon seul petit regret c'est de ne pas avoir mis de radiateur basse
consommation à l'étage (pas les moyens), car la chaleur du RDC ne monte pas autant que
ce que nous avions prévu, rien de grave comme en atteste la consommation électrique
globale (avec les convecteurs), mais bon on en veux toujours plus ! Difficile de quantifier les
bénéfices de l'isolation apportée par le principe de la MOB, si ce n'est aussi en regardant la
consommation électrique globale et géothermie.

Les plantes du jardin poussent bien, celles du mur aussi. Cette partie non chauffée n'apporte
pas vraiment de refroidissement gênant pour le reste de l'habitation. Il nous reste encore à
fabriquer et installer les brise-soleil à l'extérieur.

Le puit canadien est toujours à moitié terminé, le ventilateur extérieur est prévu pour cet été
si tout va bien, car il reste encore beaucoup de travail pour aménager un minimum l'extérieur
(apport de terre végétale).

En résumé, si c'était à refaire (avec les mêmes moyens bien sûr) et bien on ferait
exactement la même chose avec peut être une prise eléctrique en plus ou en moins à deux
ou trois endroits, mais c'est tout. Avec un peu plus de moyens : chauffage géothermique à
l'étage.

http://patalf1971.ifrance.com/conclusion.htm (1 sur 2) [10/08/2007 12:38:45]


Document sans titre

http://patalf1971.ifrance.com/conclusion.htm (2 sur 2) [10/08/2007 12:38:45]


Document sans titre

LE JARDIN INTERIEUR

● Le principe
● La construction du mur végétal
● La néphentes et le générateur de brume
● Les Brise-soleil

Le Principe

Le jardin d'intérieur est sans doute l'aspect de la maison qui a le plus surpris ou amusé,
Surtout que l'entrée se fait par ce jardin ! : Vous allez mettre de la terre partout !, il
faudra des bottes pour rentrer chez vous ! ... Ce n'est pas parce que le sol sera
majoritairement en terre que l'entrée se fera sur de la terre, il existe toutes sortes de
matériaux naturels pour faire une entrée qui reste dans le ton de l'ensemble.

Le gros problème à été posé par le chauffagiste : le chauffage se fait par le sol, cette
partie est non chauffée, elle risque d'entraîner un refroidissement général de l'ensemble
en provoquant un phénomène de convection avec l'escalier et la mezzanine.

A la demande du chauffagiste il à été décidé de mettre une isolation ( du polystyrène


extrudé ) à la base du jardin, c'est à dire du niveau du sol jusqu'à 60 cm de profondeur
le long des fondations. Cette isolation (R=2) devrait empêcher le froid extérieur de
rentrer par le sol. Le jardin ne devrait pas ainsi amener trop de froid par le sol.

De plus si cela venait vraiment à poser un problème à l'avenir, il sera toujours possible
de fermer ce jardin par une baie vitrée coulissante et ainsi l'isoler du salon/séjour.

http://patalf1971.ifrance.com/jardin.htm (1 sur 6) [10/08/2007 12:39:08]


Document sans titre

Mettre une baie vitrée si nécessaire (en bleu) sera facilement réalisable du fait de la configuration du
jardin

Voici une photo du début des fondations :

Le début du jardin ...

Nous avons prévu d'installer un mur végétal et un petit bassin entre les deux baies vitrées sud, la
luminosité et la température devant permettre de faire pousser quelques spécimens de plantes
exotiques. Le mur végétal est un principe inventé et breuveté par Mr Patrick BLANC chercheur au
CNRS et passionné par les plantes. Notre mur est le suivant : une structure porteuse verticale ( un
panneau hydrofuge de préférence ) est recouvert d'un feutre agricole dans lequel on crée des
poches, c'est dans ces poches que l'on place les plantes. Ensuite grâce à une petite pompe en circuit
fermé on fait couler de l'eau sur cette structure, cette eau est récupérée à la base ( ou dans un petit
bassin dans notre cas ) et réinjectée dans le circuit. La lumière et la chaleur ambiante faisant le reste.
Il est important de laisser au moins 10 cm entre cette structure et le mur, pour éviter toute humidité.
N'ayant pas beaucoup plus d'informations sur ce sujet, nous verrons si cela fonctionne bien et
j'espère pouvoir vous montrer de belles photos dans quelques mois.

http://patalf1971.ifrance.com/jardin.htm (2 sur 6) [10/08/2007 12:39:08]


Document sans titre

Un petit schéma

Les deux baies vitrées sud seront protégées du soleil en été par deux brise soleil à lattes fixes,
montés sur un rail. Ils pourront ainsi se retrouver "rangés" entre les deux baies en hiver.

http://patalf1971.ifrance.com/jardin.htm (3 sur 6) [10/08/2007 12:39:08]


Document sans titre

Schéma de principe

Les brises soleil seront réalisés en bois rétififé de 120x15 cm et de 2 cm d'épaisseur. L'assemblage
sera fait à l'aide de 2 tiges et d'entretoises de 10 cm. Pour les rails et la fixation des deux brises soleil
rien n'est encore défini.

http://patalf1971.ifrance.com/jardin.htm (4 sur 6) [10/08/2007 12:39:08]


Document sans titre

L'isolation du jardin :

mise en place des plaques


les deux couches

il ne reste plus qu'à remplir le


tout de terre...

Comme il restait un peu de


le jardin avec son isolation et
polystyrène, on à également fait
ses baies vitrées fixes
une isolation extérieure

Voici les rondelles de bois qui


devraient servir à faire l'entrée...

http://patalf1971.ifrance.com/jardin.htm (5 sur 6) [10/08/2007 12:39:08]


Document sans titre

encore la moitié

les bouts de bois sur la palette


Il y encore du travail ! Les rondelles écorcées
serviront a fabriquer des pots
suspendus pour orchidées

page suivante : la construction du mur végétal

http://patalf1971.ifrance.com/jardin.htm (6 sur 6) [10/08/2007 12:39:08]


Document sans titre

LE JARDIN INTERIEUR

Mise à niveau du bord en ciment et fin du remplissage :

Nous avont coulé un petite chape en ciment pour remettre le pourtout au niveau du carrelage. Le
ciment est coulé par dessus les fondations, une fine bande de mouse isolante est intercalée contre le
mur (placo) pour la dilatation et sur le ciment des fondations pour eviter un pont thermique.

De gauche à droite: les deux


plaques d'isolant

et le dessus des fondation (c'est


Sur cette photo on voit encore
Après mise à niveau du bord par sur cette partie
une chape en ciment
le plastique contre le mur
qu'une bande de mousse est
posée pour eviter

un pont thermique)

Une petite déco avant les vraies


début du remplissage le phylo
plantes

http://patalf1971.ifrance.com/jardin2.htm (1 sur 6) [10/08/2007 12:39:21]


Document sans titre

Elles étaient un peu à l'étroit


dans les pots

c'est pour ça qu'elle sont


plantées avant la fin

La construction du mur végétal

Comme support pour le mur nous avons choisi une plaque de polycarbonate de 2x1 m. Comme je
pensais que les agraffes ne tiendraient pas, je l'ai entourée d'un grillage à petites mailles, mais en fait
les agraffes tenant mieux que prévu, les fixations se font de la manière suivante : le feutre (feutre
pour bassin) est fixé sur le grillage par du fil de fer et par des agraffes (puise ça tient), les poches
sont uniquement agraffée.

La plaque est ensuite vissée sur les supports fixés au mur (espace de 20cm entre la plaque et le
mur).

Pour l'instant l'eau arrive en haut du mur par un petit tuyau en plastique percé de petits trous, la
montée de l'eau se fait par une pompe vide cave branchée sur un programmateur. C'est la solution la
moins couteuse car une bonne pompe de bassin permettant une remontée de colonne d'eau à 2,50
m coûte dans les 200 contre 25 pour une pompe vide cave (c'est sur, la puissance consommée
:350W n'est pas la même, mais pour une utilisation cumulée d'une heure maxi par jour, cela reste
raisonnable.). L'évacuation se fait par un tuyau PVC de 50 qui coule directement dans une petite
cascade en plastique puis dans le bassin préformé.

http://patalf1971.ifrance.com/jardin2.htm (2 sur 6) [10/08/2007 12:39:21]


Document sans titre

Fixation des supports Pose de la plaque de accrochage du feutre sur le


polycarbonate grillage

grillagé sur le feutre avec du fil de fer

Agraffage des poches Détail

Mise en place sur le mur Détail de l'évacuation Les premières plantes

http://patalf1971.ifrance.com/jardin2.htm (3 sur 6) [10/08/2007 12:39:21]


Document sans titre

maintenant il faut que ça Détail du système d'arrosage


pousse...

Les rondins de l'entrée

L'espace entre les rondins est


comblé par des

billes d'argile, pour plus de


stabilité (les billes

partent si on passe un coup de


balai) je vais

passer dessus un produit


incolore pour fissures

qui devrait les fixer comme avec


de la colle.

http://patalf1971.ifrance.com/jardin2.htm (4 sur 6) [10/08/2007 12:39:21]


Document sans titre

Les rondins avec les billes


d'argile

Suite à plusieurs questions posées par mail, (cette section intéressant pas mal de monde) voici
quelques petits conseils :

- Bien placer le mur à proximité d'une source de lumière, à 90° près d'une fenêtre ou en face d'une
fenêtre. Le notre malgré les baies vitrées latérales manque un peu de lumière à mon avis.

- Bien adapter la fréquence d'arrosage du mur aux plantes choisies. Actuellement le mur est arrosé 5
min le matin, 5 min à midi et 5 min en soirée. Cela à l'air de convenir pas mal aux plantes, malgré
quelques petites pertes à déplorer.

- Il peut être intéressant d'incliner légèrement le mur (une dizaine de centimètre en le haut et le bas)
pour éviter que des gouttes tombent de la partie supérieur hors du bac de réception. Si l'eau ruisselle
le long de certaines feuilles ou poches elle peut tomber à au moins 10cm de la base du mur. Le notre
n'est pas incliné, mais les gouttes qui tombent hors de la rigole de ramassage arrosent les plantes du
jardin, mais cela oblige à faire l'appoint d'eau dans le bassin un peu plus souvent (environ une fois
par semaine).

- On peut mettre de l'engrais pour plantes vertes dans l'eau d'arrosage, mais comme cette eau est
recyclée ne pas en mettre trop souvent.

- Pour le choix des plantes, demandez à un professionnel, il saura vous conseiller en fonction des
critères précédents bien mieux que moi.

- Le feutre imputrescible se trouve en jardinerie, c'est celui qui sert à protéger les bâches noires lors
de la construction d'un bassin.

Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas à m'envoyer un mail à l'adresse figurant sur la page
d'accueil.

Suite : La Nepenthes et le générateur de brume.

http://patalf1971.ifrance.com/jardin2.htm (5 sur 6) [10/08/2007 12:39:21]


Document sans titre

http://patalf1971.ifrance.com/jardin2.htm (6 sur 6) [10/08/2007 12:39:21]


Document sans titre

LE JARDIN INTERIEUR
La Népenthes et le générateur du brume

Dernière acquisition ( pour l'anniversaire de ma dulcinée): une népenthes, qui fait partie des plantes
carnivores. Nous espérons que les conditions du jardin lui conviendront afin qu'elle garde/regénére ses
urnes qui font toute son originalité.

Les branches de bouleau pour La népenthes


accrocher

les orchidées et autres plantes

Vue d'ensemble détail des urnes Le générateur de brume


fonctionne sur

programmateur
indépendamment de la

pompe du mur. Il permet


d'humidifier les

plantes qui bordent le bassin et


de donner

http://patalf1971.ifrance.com/jardin3.htm (1 sur 9) [10/08/2007 12:40:06]


Document sans titre

une ambiance un peu


mystérieuse.

Je sais, la pompe bleue et le tuyau Zoom


jaune

jurent un peu, mais c'est du


provisoire,

il va falloir masquer tout ça !

photos prises le 20 novembre


2005 :

soleil couchant fin octobre vue depuis l'entrée

La porte d'entrée vue depuis


La mezzanine
l'escalier

http://patalf1971.ifrance.com/jardin3.htm (2 sur 9) [10/08/2007 12:40:06]


Document sans titre

Le mur Les orchidées du séjour

Pour augmenter le taux d'humidité pour la plante carnivore, nous avons décidé d'ajouter un humidificateur
au dessus de la népenthes. Un tuyau fixé aux branches et arrivant dans la mezzanine permet de faire le
plein tous les jours. Ainsi la brume tombe directement sur la plante.

Photos du 9 avril 2006 :

Après 8 mois de fonctionnement, quelques petites modifications sont à faire : Le tuyau d'arrivée d'eau en
haut du mur à tendance à se boucher (du fait de l'absence de filtre sur la pompe vide cave). Pour remédier
à cela, je change le principe d'arrosage en haut du mur : un tube PVC percé de trous est installé puis le
tuyau vert inséré dedans. Comme cela il suffit de retirer simplement le tuyau vert et de le déboucher à
l'aide d'un petit clou pour le prochain nettoyage.

Grâce à un membre du forum www.aujardin.org, j'ai eu l'adresse d'un site qui vendait une pompe
apparemment idéale (aussi bien au niveau des spécifications que du coût : 3,2 m de refoulement / 60Wh /
29 ) pour remplacer la vide cave. Maintenant que cette nouvelle pompe est en place avec un
programmateur électronique (pas de 1 minute), nous allons pouvoir programmer des arrosages du mur
moins longs mais plus fréquents le tout pour une consommation moindre ce qui devrait entraîner la
formation de plus de mousses.

Achat de 2 Tillandsias et d'une Broméliacée et fixation à l'agrafeuse de plusieurs types de mousses de


forêt.

http://patalf1971.ifrance.com/jardin3.htm (3 sur 9) [10/08/2007 12:40:06]


Document sans titre

Emplacement où se trouvait le tuyau Idem Le tuyau hors de son


vert emplacement d'origine

L'installation nécessaire Le tube PVC Le perçage

http://patalf1971.ifrance.com/jardin3.htm (4 sur 9) [10/08/2007 12:40:06]


Document sans titre

Les trous bouchés ! Mise en place du tube PVC Et voila ! Le tuyau vert va
pouvoir se glisser dedans et
ainsi pouvoir être nettoyer sans
avoir à refaire toute les
manoeuvres périlleuses sur
l'escabeau

Vues générale 8 mois après la mise


en place

L'ancienne pompe et la nouvelle


à droite

http://patalf1971.ifrance.com/jardin3.htm (5 sur 9) [10/08/2007 12:40:06]


Document sans titre

La nouvelle pompe en place En bas au centre: la Les 2 Tillandsias Bergeri


Bromeliacée

Abromietiella Brevifolia

Le bassin avec les tuyaux camouflés Le mur en 1024x768

Le jardin en avril 2007 (1 an et demi plus tard) :

Etat des lieux et photos.

Après 2 hivers le jardin se porte bien, malgré quelques petits problèmes de pucerons et de cochenilles
farineuses. Nous avons eu du mal à trouver la bonne fréquence d'arrosage pour le mur, pour l'instant c'est
3 fois 5 minutes par jour, ce qui doit permettre aux plantes n'aimant pas trop l'excès d'humidité de se
plaire. Le mur manque peut-être d'un peu de luminosité, les deux baies vitrées latérales ne donnant de la
lumières que sur les bords. Toujours pas de problèmes d'humidité derrière le mur ni de bestioles dans la
maison.
Le fait d'avoir un coin de verdure même en plein hivers est très très agréable.

http://patalf1971.ifrance.com/jardin3.htm (6 sur 9) [10/08/2007 12:40:06]


Document sans titre

TEMPERATURE DANS LE JARDIN EN HIVER

Après avoir passé les mois de Novembre et Decembre, voici les resultats au niveau température:

La température minimum enregistrée dans le jardin est de l'ordre de 17° à 50cm du sol, une fois au dessus

http://patalf1971.ifrance.com/jardin3.htm (7 sur 9) [10/08/2007 12:40:06]


Document sans titre

du plancher chauffant cette température augmente rapidement jusqu'à obtenir la temperature demandée
au thermostat. Donc pas de gros refroidissement de la maison à cause du jardin. Voici un petit schema
montrant grossièrement les températures obtenues pour une consigne de 21° et cela sans aucun rayon de
soleil :

La T° du garage est de l'ordre de 8-9° sans chauffage par -3° dehors. Par grand soleil et T° negatives
dehors (déja testé avec du -3°) la température du jardin et du RDC peut monter à plus de 24° et cela sans
chauffage, ce qui montre bien le gain obtenu par les baies vitrées au sud. La température dans le cellier
est élevée bien que le plancher chauffant soit au mimimun dans cette zone, ceci s'explique par la
présence du cumulus, du congélateur et de la PAC (et de la nourrice) dans un espace tout de même
assez restreint. Ces appareils suffisent à chauffer le local à 22° voire plus.

Page suivante : Les brise-soleil

http://patalf1971.ifrance.com/jardin3.htm (8 sur 9) [10/08/2007 12:40:06]


Document sans titre

http://patalf1971.ifrance.com/jardin3.htm (9 sur 9) [10/08/2007 12:40:06]


Document sans titre

LE JARDIN INTERIEUR
Les brise-soleil

Avec le retour du printemps, j'ai pu reprendre quelques travaux et notament la construction des 2 brise-soleil pour
le jardin intérieur. Voici les éléments qui ont été necessaires :

- 35 planches (17 et 18) de 120 cm de long par 13.5 cm de large et 2 cm d'épaisseur en peuplier rétifié
(commandée en même temps que le bardage du séjour). Cela permettra en plus de vérifier si le bois rétifié a
effectivement une bonne tenue aux intempéries.

- 4 tuyaux de cuivre diamètre 14mm et 2,5 m de long

-5 tuyaux de cuivre diamètre 16mm 2,5 m de long

-8 T diamètre 16(x2) et 14

-140 rondelles larges de diamètre intérieur 14 ou 15mm

-Quelques petit boulons pour fixer les T (cette solution a l'avantage d'être démontable par rapport à la soudure)

-2 rails de 180 cm (l'idéal serait des rail de 240cm mais je n'en ai pas trouvé facilement et le coût++) cela devrait
fonctionner avec les 180 cm : besoin d'un coulissement de 120 cm -> espacement entre les deux supports à
roulettes : 42 cm.

-2 poutres de 2,5m et de 10cm x 10cm de section pour le support des rails : décalage de 8 ou 9 cm entre chaque
rail pour le recouvrement des brise-soleil au centre entre les deux baies vitrées. De bonnes équerres métalliques
(sur mesure je pense) pourraient aussi faire l'affaire.

-1 tige filetée de 1m avec plusieurs écrous et rondelles pour fixer les deux poutres entre elles

-6 plaques métalliques pour fixer les poutres sur la façade.

Au niveau des espacements : l'un se compose de 17 lames, l'autre de 18, avec un espace de 10cm entre chaque
lame (en fait un peut plus : 10cm d'entretoise + épaisseur de 2 rondelles). Les premières lames de chaque brise
soleil ne partent pas du même niveau en bas : une différence de 4 cm a été faite pour qu'elles puissent se
chevaucher en partie centrale et ainsi gagner 7cm d'espacement entre chaque brise-soleil.

L'assemblage est simple : chaque lame est percée à 20cm de son extrémité ce qui fait un espacement de 80cm
entre chaque support cuivre.Ces espacements ont été choisis pour une question d'esthétique, ils ne résultent pas
de calculs compliqués.L'espacement de 10cm en vertical à été choisi d'une manière plus empirique : test l'été
dernier lors de journées ensoleillées, ce n'est peut être pas la valeur la plus optimisée, mais je la trouve
convenable aussi bien sur le plan de l'éfficacité que de l'ésthétique.

Les 2 tubes de diamètre 14mm sont inserrés dans chaque lame et ceux de diamètre 16mm sont coupés tous les
10cm et intercalés avec 2 rondelles entre chaque lames.

Au final l'ensemble monté fait quelque chose comme une trentaine de kg, et est relativement rigide (ma plus
grosse crainte), largement assez pour une utilisation verticale. La hauteur est de l'ordre de 2,30 m.

Place aux photos de la première partie : l'assemblage des brises-soleil.

http://patalf1971.ifrance.com/jardin4.htm (1 sur 4) [10/08/2007 12:40:44]


Document sans titre

Le premier assemblé D'un peu plus près Détail sur le système d'entretoise

Détail sur la partie haute avant La fixation en bas Les deux finis !
assemblage

au sol : l'entretoise finale et la liaison


entre

les deux montant verticaux.

Aujourd'hui (le 28/03), j'attends le retour du beau temps pour continuer : lasurer les poutres, les fixer entre elles et
le reste... car je manque cruellement de place dans le garage...

Et voila grâce au soleil du 24/04 j'ai pu terminer la pose des brise-soleil :

http://patalf1971.ifrance.com/jardin4.htm (2 sur 4) [10/08/2007 12:40:44]


Document sans titre

Les 2 poutres assemblées Détail Les fixations pour le mur

Mise en place pour calcul de la Les 2 rails


hauteur

En position centrale Et déployés

Il ne me reste plus qu'à terminer la finition en

masquant la poutre et les fixations avec une

planche de bardage verte.

Il faut aussi que je consolide le tube horizontal

supérieur où sont fixés les rails, car il plie sous

le poid de l'ensemble.

http://patalf1971.ifrance.com/jardin4.htm (3 sur 4) [10/08/2007 12:40:44]


Document sans titre

Et Voila 8 jours plus tard ! Plus de rails ni de fixations

Pendant plusieurs semaines de forte chaleur cet été 2006, nous avons pu apprécier l'efficacité des brise-soleil :
aucun rayon ne parvient jusqu'aux vitres donc aucune surchauffe dans le jardin !

Pour les personnes ne disposant pas d'une avancée de toit ou n'ayant pas la possibilité de mettre un store, je
recommande grandement ce système très efficace et qui n'assombris pas trop la pièce.

http://patalf1971.ifrance.com/jardin4.htm (4 sur 4) [10/08/2007 12:40:44]


Document sans titre

LA GEOTHERMIE

● L'intérieur
● L'exterieur
● Les tableaux de consommation

Comme expliqué dans la section construction, nous avons choisi de prendre un chauffage
géothermique pour la partie rez-de-chaussée. Le principe est maintenant connu, il s'agit d'utiliser la
chaleur contenue dans le sol, l'air ou l'eau pour chauffer un fluide (dans notre cas de l'eau) par
l'intermédiaire d'un générateur thermodynamique plus communément appelé pompe à chaleur ou
PAC. C'est en gros le même principe que le fonctionnement d'un réfrigérateur mais inversé. Il existe
plusieurs configurations et techniques pour les pompes géothermiques, allez voir le site de l'ademe
pour avoir tous les détails.

Pour fonctionner la PAC a besoin de récupérer les calories extérieures, dans notre cas cela ce fait
par un réseau de capteurs enterrés (plusieurs boucles de tube en polyéthylène) enterrés
horizontalement à -1.40 m et -0.80 m, dans ces tubes circule de l'eau glycolée. La surface au sol
nécessaire est d'environ 250m². Sur cette surface nous ne pourrons mettre que du gazon ou un
jardin, pas de végétaux avec des racines trop importantes.

A l'intérieur la surface à chauffer est de 80m2, le tube de chauffage est un tube multicouches
PE/alu/PE posé sur un isolant polyuréthane de 6cm, le tout sera recouvert d'une chape liquide
ciment.

Le générateur thermodynamique est monophasé et a un coefficient de performance annoncé de 4.7


hors circulateurs, ce qui signifie que pour 1000 W consommés 4700 W sont restitués. Nous avons
pris l'option plancher rafraîchissant (on ne sait jamais) ainsi qu'un sous compteur d'énergie. Nous
pourrons ainsi mettre en ligne un tableau avec les consommations réelles.

Cette installation hors chape béton et terrassement nous revient à environ 13500 hors crédit d'impôt,
celui ci devrait tourner autour de 3000 (crédit de 40% sur les énergies renouvelables).

Le cop de cette PAC est donné à 3.89 sur le site promotelec PCO34-SR dans les fichier pompes à
chaleur : http://www.promotelec.com/produits/labels/labels_materiels.htm

Le hasard des plannings à fait que la partie intérieure à été faite en premier, ça aurait très bien pu
être l'inverse, car il n'y a pas d'ordre précis à respecter, voici donc les photos de l'isolant et des

http://patalf1971.ifrance.com/geothermie.htm (1 sur 4) [10/08/2007 12:50:04]


Document sans titre

tuyaux.

dans la cuisine la chambre les wc

le salon le cellier le séjour

arrivée et sortie de la PAC dans


les tuyaux dans le cellier et en face la nourrice
le cellier

le salon les wc le salon et séjour

http://patalf1971.ifrance.com/geothermie.htm (2 sur 4) [10/08/2007 12:50:04]


Document sans titre

les 80 m² ont été faits en 2 jours.

un petit détour pour la cheminée la cuisine

la chappe liquide

Elle a été faite en même temps que les capteurs extérieurs ( hasard du calendrier) en environ 1
heure ( hors préparation et nettoyage).

déploiement du bras
c'est bien liquide ...

les chandelles servent à indiquer


le niveau

http://patalf1971.ifrance.com/geothermie.htm (3 sur 4) [10/08/2007 12:50:04]


Document sans titre

il ne reste plus qu'à laisser Il faut attendre encore 4


sécher 2 jours semaines pour pouvoir

pour pouvoir marcher dessus. carreler.

et voila !

Suite : les capteurs extérieurs

http://patalf1971.ifrance.com/geothermie.htm (4 sur 4) [10/08/2007 12:50:04]


Document sans titre

LA GEOTHERMIE

L'exterieur

La pose des capteurs extérieurs a nécessité une grosse journée de travail avec un pelle de 20 tonnes
pour enterrer 700 ml de tubes dans 3 tranchées de 25 m de long : 200 ml par tranchée (100 ml à -1.4m
et 100 à -0.8m). Une tranchée un peu plus large a été creusée pour permettre de mettre les derniers
100 ml.

Ce principe permet de faire une tranchée de la reboucher et de passer à la suivante, ce qui fait déjà
pas mal de terre décaissée.

Implantation approximative des capteurs et du regard

Les Photos :

http://patalf1971.ifrance.com/geothermie2.htm (1 sur 5) [10/08/2007 12:50:17]


Document sans titre

Terrassement pour la liaison : Regard

maison - regard nourrice.

Nourrice Début de la 1ère tranchée

La voila terminée Le dévidoir Pose des premiers 100 ml

http://patalf1971.ifrance.com/geothermie2.htm (2 sur 5) [10/08/2007 12:50:17]


Document sans titre

Presque prêt à être rebouché L'arrivée à la nourrice Début de la 2ème tranchée


pour la 2eme couche à -0.8m
(désolé pas d'image de la 2eme
couche de la première tranchée)

1ere couche de la 2eme tranchée Les tuyaux sont mis sous Fin du recouvrement de la 1ere
sous la pluie... pression immédiatement (avec couche de la 3eme et dernière
un manomètre) pour verifier la tranchée.
présence de fuites.

2eme couche de la dernière On recouvre le tout.


tranchée.

http://patalf1971.ifrance.com/geothermie2.htm (3 sur 5) [10/08/2007 12:50:17]


Document sans titre

Le regard et la liason à la PAC


avant de refermer.

La mise en place du générateur thermodynamique:

Voila le générateur de marque Erset. Il ne reste plus qu'à avoir l'électricité pour le tester

La nourrice avec ses deux thermomètres et Le régulateur / programmateur

le limiteur de débit du thermostat de la chambre

(chapeau blanc)

Nous sommes le 18 octobre et la PAC fonctionne maintenant depuis près d'un mois et aucun soucis, le
bruit est celui d'un gros congélateur, on entends donc un léger ronronnement. Portes du cellier fermé,
dans la cuisine il faut tendre l'oreille pour l'entendre fonctionner.

http://patalf1971.ifrance.com/geothermie2.htm (4 sur 5) [10/08/2007 12:50:17]


Document sans titre

Depuis le 11 octobre l'installation est complètement terminée (compteur d'énergie au tableau


électrique, étiquetage des circuits du plancher chauffant, et mise en place du thermostat dans la
chambre). Nous pouvons donc maintenant peaufiner les réglages des zones en jouant sur le débit de
l'eau au niveau de la nourrice.

Maintenant que le sous compteur d'énergie est installé nous allons pouvoir commencer les relevés !

page suivante :consommations mensuelles

http://patalf1971.ifrance.com/geothermie2.htm (5 sur 5) [10/08/2007 12:50:17]


Document sans titre

LA GEOTHERMIE
Les consommations réelles

Les relevés suivants correspondent à la température extérieure prise par une sonde qui se
situe sur le puits canadien à 25m de la maison, les températures ne sont pas prises "sous
abris" notament la température maxi sujette aux rayons du soleil, elles sont donc la pour
donner une indication. Les relevés sont fait si possible tous les soirs vers 18h00.

Au début, la température intérieure de confort est fixée à 21° et la température éco à 19,5°.
Après discussion avec le chauffagiste, vue l'inertie du plancher chauffant il ne sert à rien
d'avoir trop de différence entre les deux températures. Depuis début Decembre 2005, nous
avons modififé ces paramètres, la température ECO est à 20,5° et la CONFORT à 21, ce qui
permet en la mettant aux heures creuses de booster un peut le plancher chauffant et de
profiter de son inertie hors heures creuses. Le schéma des températures obtenues pour le
RDC et le jardin intérieur est également valable ici.

Nous bénéficions du tarif heures pleines/heures creuses d'EDF.

Heures creuses la nuit de 1h00 à 7h30 et le jour de 12h30 à 14h00.

PAC :

Marque ERSET type PCO 34 SR Monophasé 230 V

Puissance thermodynamique disponible de 8,1 kW pour une puissance absorbée hors


circulateurs de 1,71 kW soit un COP de 4,7

Possibilité d'enclencher manuellement une résistance de 3 kW pour porter la puissance


totale à 11 kW.

Circulateur du circuit intérieur : 65 W , circulateur du circuit exterieur : 132 W

Programmation de la PAC :

Le Week end : Confort de 4h00 à 19h00

Nous avons un abonnement de 9kW et 45A

http://patalf1971.ifrance.com/geothermie3.htm (1 sur 5) [10/08/2007 12:50:48]


Document sans titre

Je ferai apparaître en fin de mois la consommation totale, en sachant que nous avons un
cumulus 300 litres électrique, plaques vitrocéramiques, four classe A, lave vaisselle,
réfrigérateur, congélateur 290l classe A+, lampes basse consommation, lave linge, sèche
linge (rarement utilisé),convecteurs et sèche serviette à l'étage.

ANNEE DE CHAUFFE 2005 - 2006


- Consommation du mois d'Octobre 2005 Conclusion de l'année de chauffe 2005-
2006:
- Consommation du mois de Novembre 2005
Nous sommes le 1er juin 2006 et il a
- Consommation du mois de Decembre 2005 encore fait 5° ce matin, donc le chauffage
risque de marcher encore quelques jours.
Nous pouvons néanmoins déjà faire un
- Consommation du mois de Janvier 2006 état des lieux pour cet hiver.

- Consommation du mois de Fevrier 2006 La consommation pour la géothermie


seule s'élève à 286
- Consommation du mois de Mars 2006
J'estime la consommation des
- Consommation du mois de Avril 2006 convecteurs et du sèche serviette à
environ 90
- Consommation du mois de Mai 2006
Nous avons brûlé un stère de bois à 37
- Consommation du mois de Juin 2006
Donc pour cet hiver particulièrement
- Récapitulatif hiver 2005-2006 rigoureux nous avons consommé pour
chauffer 134m² (toute énergie confondue)
environ 415 . Ce qui est à mon avis très
Graphique 2005-2006 (cliquer sur l'image):
correcte.

Au niveau de la consommation totale


(donc avec eau chaude sanitaire et
électroménager) nous devrions atteindre
environ la somme de 1050 (dont 189
d'abonnement). Je mettrai la facture EDF
en ligne dès que je l'aurai reçue.

Si nous avions assuré le chauffage de


l'étage avec la géothermie nous aurions
encore gagné 70 sur les 90 consommés

http://patalf1971.ifrance.com/geothermie3.htm (2 sur 5) [10/08/2007 12:50:48]


Document sans titre

parles convecteurs.

Si nous nous basons sur un COP de 4,5


Facture EDF Septembre 2005 à Septembre (contre 4,7 donnée constructeur) nous
2006 : avons réalisé la première année une
économie de près de 1000 par rapport à
1039,00 TTC un plancher électrique rayonnant. En
reprenant les coûts dans notre cas (hors
(cliquer sur les images) chape béton et intérêts) :d'un PC
électrique rayonnant : 4800 et de la
géothermie 13500 +800 de
terrassement - 3200 de crédit d'impôt;
notre investissement sera amorti dans
6,5 ans.

Il ne nous est pas possible de connaître


la consommation du chauffe eau
électrique de 300l mais le site d'EDF
donne 143 après simulation, il
représente donc près d'1/3 des 485
restant à la consommation électrique
hors chauffage. Nous espérons donc
encore améliorer ces résultats en
passant au chauffage solaire pour l'eau
chaude sanitaire dès que nos moyens
nous le permettrons.

En conclusion : L'ensemble : Maison


Ossature Bois, Conception climatique et
Chauffage géothermique donne à notre
avis de très bon résultats, et ce malgré
un hiver rigoureux, même pour notre
région.

Eté 2006, lors des fortes chaleurs, essai du plancher rafraîchissant une matinée pour vérifier
le bon fonctionnement. Pas de soucis de fonctionnement, après une ou deux heures de
marche la température de l'eau dans le plancher est de l'ordre de 10° et le plancher est bien
froid au toucher. Nous décidons de l'arrêter car nous ne voyons pas la nécessité de le faire

http://patalf1971.ifrance.com/geothermie3.htm (3 sur 5) [10/08/2007 12:50:48]


Document sans titre

fonctionner vu que la température du RDC de 25° en journée (voir section puits canadien)
nous convient parfaitement. Peut être que nous l'utiliserons les prochaines années.

ANNEE DE CHAUFFE 2006 - 2007


- Consommation du mois de Saison hivernale plus qu'inhabituellement douce.
Septembre 2006
Mois d'Avril digne d'un mois de juillet en journée
- Consommation du mois d'Octobre mais encore bien frais la nuit.
2006
Deuxième partie du mois de juin froide et
pluvieuse, après arrêt du chauffage en fin de
- Consommation du mois de
première quinzaine, nous somme obligés de le
Novembre 2006 remettre en fonction vers le 20 juin, températures
de 8/9° la nuit et journées pluvieuses ou
- Consommation du mois de nuageuses ne dépassant pas les 16°
Decembre 2006
Début juillet (jusqu'au 12) identique à la fin juin : 9°
- Consommation du mois de Janvier la nuit et une majorité de jours ne dépassant
2007 même pas les 14/15° avec beaucoup de vent et de
pluie : on laisse le chauffage. Pas de relevé
détaillé.
- Consommation du mois de Fevrier
2007

- Consommation du mois de Mars


2007

- Consommation du mois d'Avril


2007

- Consommation du mois de Mai


2007

- Consommation du mois de
Juin2007

http://patalf1971.ifrance.com/geothermie3.htm (4 sur 5) [10/08/2007 12:50:48]


Document sans titre

- Récapitulatif hiver 2006-2007

http://patalf1971.ifrance.com/geothermie3.htm (5 sur 5) [10/08/2007 12:50:48]


Document sans titre

LA CONSTRUCTION

EVOLUTION DES AMENAGEMENTS EXTERIEURS

Quelques vues de la lente évolution de l'éxterieur.

1 an après l'émménagement :

Le bassin

Plus qu'à étaler la terre et semer


le gazon !

http://patalf1971.ifrance.com/construction10.htm (1 sur 4) [10/08/2007 12:51:25]


Document sans titre

Hiver 2006-2007 :

Création d'une "pyramide Il s'agit de 4 morceaux de L'ensemble est fixé par 2


antigel" pour le bassin les polycarbonate assemblés avec charnières sur un cadre en bois
systèmes habituels ne des équerres métaliques et vis + pour pouvoir verifier l'intérieur
fonctionnant pas par grand froid de l'adhésif aluminium
sur plusieurs jours

http://patalf1971.ifrance.com/construction10.htm (2 sur 4) [10/08/2007 12:51:25]


Document sans titre

Après plus d'ne semaine de A 9h00 après une nuit à -5°, il y A 10h30 tout a fondu, le soleil
températures négatives la a une toute petite couche de qui brille en général par temps
couche de glace atteint 5 cm sur glace froid couplé au systeme de serre
toute la surface du bassin a bien fonctionné

La boule au milieu est une L'ensemble sous le soleil d'hiver. Après une nuit à -7,5° le
lampe solaire flottante, en plus système fonctionne, la glace a
d'illuminer très légèrement la totalement disparu vers 12h00.
pyramide la nuit elle permet de
retarder l'apparition de la glace
grâce a son flottement.

Au deuxième printemps, quelques photos de l'extérieur au 27/04/2007 :

L'entrée, c'est du pouzzolane


acheté en jardinerie posé sur du
feutre de paillage.

http://patalf1971.ifrance.com/construction10.htm (3 sur 4) [10/08/2007 12:51:25]


Document sans titre

Le gazon à encore du mal à vue de du bassin


pousser

http://patalf1971.ifrance.com/construction10.htm (4 sur 4) [10/08/2007 12:51:25]


Document sans titre

LA CONSTRUCTION

LA RESERVE D'EAU DE PLUIE POUR LE JARDIN

Ayant récupéré une citerne de 1000 litres, j’ai profité d’un jour férié de ce mois de mai 2006 pour
l’installer. Elle est placée au coin nord-est de la maison, zone où elle gênera le moins. Le principe est
de récupérer l’eau du toit ( ¼ du toit) pour remplir la cuve, le trop plein alimente ensuite le bassin et
s’il en reste encore c’est pour l’évacuation standard.

Le jour où j’ai terminé l’installation, il y a eu un orage l’après-midi : 800 litres en une ou deux heures,
le lendemain elle était pleine.

Pour l'arrosage du jardin cela devrais aller.

Préparation pour la dalle Préparation de l'évacuation de la La dalle finie


cuve

pour vidange l'hiver et


remplissage d'arrosoirs

http://patalf1971.ifrance.com/construction9.htm (1 sur 3) [10/08/2007 12:51:44]


Document sans titre

Le tuyau jaune c'est l'arrivée Avant la pose de l'évacuation Un arrosoir passe sans
d'un drain problèmes

Le bouchon de la cuve apres La jonction est étanchéifiée avec L'usine à gaz !


perçage
de la colle polyuréthane

Ce n'est pas très beau, mais


plus tard les

tuyaux seront peints et la cuve


masquée par

du bois et des plantes


grimpantes. Je

pense que ce sera beaucoup


plus acceptable.

http://patalf1971.ifrance.com/construction9.htm (2 sur 3) [10/08/2007 12:51:44]


Document sans titre

Détail, la partie en Y (avec Au centre la sortie vers le tuyau


l'ouverture) servira à d'arrosage

plonger un tuyau avex crépine qui va au bassin, et à droite


pour aspiration de l'évacuation vers

l'eau avec une pompe (pour plus le regard des eaux pluviales
tard)

http://patalf1971.ifrance.com/construction9.htm (3 sur 3) [10/08/2007 12:51:44]


Document sans titre

LA CONSTRUCTION

LA CHEMINEE ET L'INTERIEUR

Après 3 mois d'aménagement des lieux il est temps de commencer la mise en place de la cheminée
(le 1er octobre), on va pouvoir en profiter pour les mauvais jours... L'intérieur est presque terminé, il
ne reste plus que des bricoles.

La cheminée a été posée en une demi journée, le plus difficile a été la mise en place du foyer
(environ 160kg), heureusement nous avons pu compter sur un coup de main du voisinage ! Il me
reste à monter les deux murs de béton cellulaire et en même temps terminer les conduites et le banc
pour le puits canadien.

Les photos sont quelquefois un peu sombre car mon flash est un peu faible, même pour éviter les
contre-jours.

Le coté avec l'arrivée du puits


Vue de devant
canadien L'arrière

http://patalf1971.ifrance.com/construction8.htm (1 sur 6) [10/08/2007 12:52:04]


Document sans titre

La salle à manger vue du salon


Le salon vu de la salle à manger Le salon vu du jardin

La cuisine vue de la salle à


L'escalier L'escalier vu de la salle à
manger
manger

http://patalf1971.ifrance.com/construction8.htm (2 sur 6) [10/08/2007 12:52:04]


Document sans titre

Les deux châssis fixes amènent


beaucoup
Vue depuis la porte du cellier
de lumière sans nuire à
l'aménagement

Une fois les crédences posées,


la cuisine sera complètement
terminée. Il s'agit du modèle
Novela vanille de chez Lapeyre.

Suite du montage de la cheminée et du puits canadien par la même occasion :

Gaines de distribution de l'air Montage du mur en béton


Le mur se monte...
chaud cellulaire

http://patalf1971.ifrance.com/construction8.htm (3 sur 6) [10/08/2007 12:52:04]


Document sans titre

Vue sur la hotte avant fermeture,


la partie haute sert à
La hotte finie avec la grille
empêcher la chaleur de monter :
d'évacuation de l'air chaud
elle est munie de deux
de la partie basse.
ouverture latérales une basse et
une haute, de plus une

arrivée d'air frais venant du puits


canadien arrive juste Il reste le plus long.... les
finitions du mur et de la hotte.
derrière le tuyau d'évacuation.

Les deux arrivées d'air du puits canadien pour le RDC arrivent à la cheminée, une en bas et une en
haut. En été pas de feu, l'air sera frais, en hiver lorsque la cheminée fonctionnera double usage en
un : renouvelement de l'air et chauffage d'un seul coup !

Après plus d'un an, la reflexion, le temps et les finances nous permettent de finir le mur et la hotte. Le
mur est recouvert de plaquettes de parement ton pierre et de joint gris.

La hotte est réalisée en lames de parquet de chene de 19mm d'épaisseur et de 19cm de large.

voici le résultat de la cheminée terminée:

http://patalf1971.ifrance.com/construction8.htm (4 sur 6) [10/08/2007 12:52:04]


Document sans titre

D'abord une vue du mur en


La hotte avant finition de l'angle
plaquettes de parerment

Vue d'ensemble avec les bancs Détail de la hotte

Détail banc

http://patalf1971.ifrance.com/construction8.htm (5 sur 6) [10/08/2007 12:52:04]


Document sans titre

http://patalf1971.ifrance.com/construction8.htm (6 sur 6) [10/08/2007 12:52:04]


Document sans titre

LA CONSTRUCTION

LA SALLE DE BAINS DE L'ETAGE

Pour la salle de bain de l'étage, nous voulions une ambiance sous-marine, nous avons donné carte
blanche à ma mère (qui aime peindre des natures mortes à ses heures perdues) pour la peinture.
Nous n'avons pas été décus ! Cela lui à pris une quinzaine de jours en tout, 3 ou 4 jours pour le fond
bleu en dégradé et le reste pour la déco... Le fond est fait à la peinture acrylique et les poissons à la
peinture à l'huile. une couche de vernis non brillant pour tableaux à été passée par dessus pour faire
ressortir les couleurs.

Les entourrages en bois ont été fait par mes soins avec de simples lattes lasurées. Le coût de la
salle de bain: wc suspendu, douche, baignoire , vasques, plan vasques, robinetterie et bois et
d'environ 2000 . C'est sur c'est pas du haut de gamme, la douche durera certainement peu de temps,
mais ça permettra de se retourner.

La cabine de douche
Le wc suspendu

http://patalf1971.ifrance.com/construction7.htm (1 sur 4) [10/08/2007 12:52:26]


Document sans titre

Il ne manque plus que les


mirroirs et une lampe.

Au fond la porte qui donne dans


la lingerie.

On doit rajouter un rideau pour


La porte d'entrée dans la salle
cacher le dessous.
de bains

Notre petit regret c'est la taille du


Velux, si c'était à refaire on en
mettrai un, un peu plus gros,
pour avoir un peu plus de
lumière.

Le Velux seule source de


lumière naturelle Maintenant c'est fini !

http://patalf1971.ifrance.com/construction7.htm (2 sur 4) [10/08/2007 12:52:26]


Document sans titre

Encore une lampe et 2 mirroirs


et ca sera terminé.

Apres 2 ans nous avons trouvé


Des caillebotis à la place de
une idée et le temps de faire les
serviette Les voici terminés, il reste
miroirs, car la première version
encore à trouver une applique...
ronde (sablée) ne nous plaisait
c'est très pratique et agréable.
pas

détail

http://patalf1971.ifrance.com/construction7.htm (3 sur 4) [10/08/2007 12:52:26]


Document sans titre

Page suivante: le début de la pose de la cheminée et l'intérieur après 3 mois


d'emménagement.

http://patalf1971.ifrance.com/construction7.htm (4 sur 4) [10/08/2007 12:52:26]


Document sans titre

LE PUITS CANADIEN

● Le principe et l'extérieur.
● Le filtre et l'intérieur.

Le puits canadien ou puits provençal sert, comme expliqué dans la partie construction, à prendre l'air
nécessaire au renouvellement par une conduite enterrée et non pas par les bouches d'aération des fenêtres.
La température stable du sol réchauffant ou refroidissant l'air extérieur de plusieurs degrés avant son arrivée
dans la maison, résultat : quelques économies de chauffage en hiver, et un peu plus de fraîcheur en été.
Visitez Les sites www.ideesmaison.com, et www.herzog.nom.fr pour beaucoup plus de détails.

Voici un petit schéma du principe retenu pour notre puits canadien :

C'est l'entreprise de terrassement qui nous l'a installé d'après ce schéma, (je n'ai pas de photos de la mise
en place: ils ont travaillé trop vite !) mais voici ce que cela donnait le lendemain de mon passage pour
l'implantation avec le responsable du terrassement :

http://patalf1971.ifrance.com/puitscanadien.htm (1 sur 5) [10/08/2007 12:53:13]


Document sans titre

l'entrée d'air extérieure l'arrivée d'air intérieure

Il y a également une gaine électrique vide qui a été passée (on ne sait jamais).

Malgré toutes les mesures que nous avons prises (sous la pluie et le froid) avec le responsable du
terrassement il s'est avéré que l'emplacement intérieur était décalé d'une vingtaine de cm vers l'ouest, ce qui
était gênant pour le passage (voir plan RDC). Le terrassier m'a donc fourni un tuyau de 160 mm ainsi qu'un
manchon que j'ai installé avant le coulage de la dalle :

on creuse !

découpe branchement

le coude n'est pas extraordinaire mais ça devrait


suffire

Pour ce qui est de l'eau que l'on voit, il a eu beaucoup de pluie et même un jour de neige dans la semaine,

http://patalf1971.ifrance.com/puitscanadien.htm (2 sur 5) [10/08/2007 12:53:13]


Document sans titre

c'est donc normal.

L'idéal aurait été de mettre l'ensemble en gaine TPC, mais le terrassier n'en avait pas à ce moment et
comme tout c'est fait très vite.... Le puits est donc constitué de tubes PVC de 4m avec joints à lèvres.

La fourniture et la pose du tuyau et du regard nous est revenue à environ 850 ce qui est à mon avis cher
payé. Le problème c'est qu'il fallait absolument le mettre avant les fondations puisqu'il n'y a pas de sous-sol.
Nous avons été pris par le temps.

La maison est prévue avec une VMC simple flux. Pour distribuer l'air dans les pièces à vivre (principalement
à l'étage) l'arrivée du puits se fera dans un regard (camouflé en petit banc dans l'entrée) où sera installé un
ventilateur qui enverra l'air dans les pièces via des gaines que je passerai dans le plafond. Le volume d'air à
renouveler est de 345 m3. Ce n'est pas la solution optimum d'une VMC double flux (peut être plus onéreuse)
mais j'espère que cela marchera.

Voici deux petits schémas de passage :

le rez-de-chaussée avec les gaines de distribution dans le plafond

http://patalf1971.ifrance.com/puitscanadien.htm (3 sur 5) [10/08/2007 12:53:13]


Document sans titre

l'étage avec les arrivées dans les pièces.

passage de ces fameuses gaines dans le plafond

Page suivante : la réalisation de l'entrée d'air

http://patalf1971.ifrance.com/puitscanadien.htm (4 sur 5) [10/08/2007 12:53:13]


Document sans titre

http://patalf1971.ifrance.com/puitscanadien.htm (5 sur 5) [10/08/2007 12:53:13]


Document sans titre

LE PUITS CANADIEN

Entrée d'air
La réalisation de l'entrée d'air extérieure doit répondre à deux critères : protéger l'entrée de l'eau, et
des indésirables (feuilles, petits animaux...).

Peut-être qu'il faudra encore réduire la finesse du filtre (à voir à l'usage).

Mise en place des pattes de


Après réduction de la hauteur à fixation
Une passoire en nylon servira de
80 cm
filtre...
(de la tole en galva pliée)

http://patalf1971.ifrance.com/puitscanadien2.htm (1 sur 7) [10/08/2007 12:53:29]


Document sans titre

l'ensemble avec le chapeau


les 3 pattes avec le filtre idem, malheureusement le tuyau
PVC ne sortait pas d'équerre. (un gros saladier en plastique)

Ce n'est pas très esthétique


pour le moment,

mais une fois peint, décoré en


champignon et

camouflé par des arbustes,


j'espère qu'on n'y

verra plus rien.

- Mise en place des gaines intérieures et de la ventilation lors du montage du mur de la cheminée :

http://patalf1971.ifrance.com/puitscanadien2.htm (2 sur 7) [10/08/2007 12:53:29]


Document sans titre

Arrivée du puits (en orange) et mise en place des gaines


départ des gaines en diamètre
80
gaine alu l'arrivée d'air pour la descendant du plafond
cheminée

De gauche à droite de haut en Banc / coffre technique pour arrivée extérieure (en orange),
bas : camoufler
ventilateur et départ des gaines
- départ chambre 4 l'arrivée et le ventilateur de diffusion.

- départ hotte supérieure de la


cheminée,

sert également pour l'arrivée


d'air au rdc

- départ chambre 3, lingerie,


chambre 2

- départ ventilation/arrivée d'air


sous cheminée,

sert également pour l'arrivée


d'air au rdc

- Les deux arrivées d'air du puits canadien pour le RDC arrivent à la cheminée, une en bas et une en
haut. En été pas de feu, l'air sera frais, en hiver lorsque la cheminée fonctionnera double usage en
un : renouvelement de l'air et chauffage d'un seul coup !

- Le ventilateur que j'avais prévu (un ventilateur de récupération) visible sur la dernière photo, s'est
révèle bien trop bruyant ! Donc abandon de cette solution au profit de la suivante (en cours de
réalisation) : récupération de 4 ventilateur 12V de diamètre 90 (ceux que l'on trouve sur les
alimentations des PC), un pour chaque départ de gaine, ces ventilateurs seront alimentés par un

http://patalf1971.ifrance.com/puitscanadien2.htm (3 sur 7) [10/08/2007 12:53:29]


Document sans titre

transformateur 12V de spot halogène, il devrait en résulter une basse consommation et un bruit
inaudible après mise en place des joints et mousses adéquates...

1 semaine plus tard voila la nouvelle installation, à la place d'un transfo pour halogène (qui après test
donnait de l'alternatif et non du continu), c'est un transformateur de micro-ordinateur que j'ai pu
récupérer et mettre en place, résultat : une consommation d'environ 10 W/h et un bruit plus faible
(mais pas encore satisfaisant à mon goût), en fait c'est l'air envoyé dans le début des conduites qui
fait le plus de bruit et non les ventilateurs qui lorsqu'ils tournent "à vide" sont silencieux, il me faudra
donc isoler phoniquement la partie derrière les ventilateurs et la remontée des tubes lors de la finition
du mur (pour un peu plus tard).

Les ventilateurs en place La mousse La mousse du dessus

Coût de la ventilation : 0

- ventilateurs récupérés sur alim


HS

-Alimentation récupérée sur


micro HS

d'une dizaine d'années

L'alimentation des ventilateurs

Pour ce qui est de l'efficacité, la température au niveau de la gaine orange était stable à environ
14.5°, mais nous n'avons pas encore de fortes amplitudes (supérieures à 10°) pour donner des
mesures plus fiables.

un mois plus tard :

Depuis cette installation, je met la ventilation seulement lorsque l'on fait du feu dans la cheminée, car
elle est encore un peut trop bruyante. La différence de température au niveau du regard avec l'entrée

http://patalf1971.ifrance.com/puitscanadien2.htm (4 sur 7) [10/08/2007 12:53:29]


Document sans titre

du puits est d'environ 8°-10° (avec fonctionnement des ventilateurs) par température extérieure
négative (de l'ordre de -2). Sans ventilateur, il y a quand même une petite aspiration d'air due à la
VMC, mais je suppose qu'elle ne doit pas suffire à tout renouveler.

En conclusion provisoire : Le puits fonctionne tout de même sans ventilateur, mais ne doit pas
donner toute sa capacité (une partie de l'air de renouvellement doit provenir d'autres sources
(menuiserie par exemple), donc projet de mettre le ventilateur à l'entrée du puits pour un
fonctionnement continu sans bruits.

J'avais prévu une gaine électrique avec passe fil jusqu'à l'entrée du puit pour y mettre un ventilateur,
mais vu la longueur, lorsque l'on à voulu passer le fil, il est resté coincé à 1,5m de la sortie extérieure
(au coude sûrement), donc au printemps je passerai un fil en surface et j'essayerai de mettre un
ventilateur en entrée de puits à l'extérieur, ceci devrait rendre la ventilation plus efficace et quasiment
inaudible.

Depuis le 17 juin 2006 j'ai mis en place le ventilateur à l'entrée du puits, résultat : plus de puissance
aux bouches de sortie, et quasiment aucun bruit dans le regard d'arrivée près de loa cheminée.

pour les températures voici ce que cela donne pour le moment : la température en sortie du puits
(dans le regard) oscille entre 14°et 16° en fonction de la température extérieure (qui était comprise
cette semaine entre 8 et 30°).

Voici un petit tableau pour les températures obtenues en été (après une dizaine de jours d'utilisation
en continu)

T° Exterieure 17 24 29 31
T° d'arrivée au regard 14.5 14.5 15 15.5

Après 15 jours de fonctionnement quelques petites modifications :

Ajout d'un interrupteur sur le puits (pour l'intersaison) et d'une bande alu autocollante pour supprimer
le petit vide qui existait entre le support du ventilateur et le haut du tube PVC. De ce vide sortait un
peu d'air, air qui forcément ne partait pas dans la conduite. Maintenant le problème est réglé, ce qui à
pour effet d'augmenter légèrement la vitesse de l'air dans le puits et donc d'augmenter la température
de sortie d'environ 1°.

Voici les photos :

http://patalf1971.ifrance.com/puitscanadien2.htm (5 sur 7) [10/08/2007 12:53:29]


Document sans titre

Le ventilateur et sa plaque de En position La bande autocollante


fixation

Le filtre L'interrupteur

Derniers relevés été:

Température exterieure 35 33.5


Température sortie du puits
16.5 16.5
(au regard)
Température du RDC 26 26

L'étage est environ 2° ou 3° plus chaud que le RDC.

Après 15 jours de températures élevées, la sortie du puits est stable à 18.5°. La température au RDC
est de 26° au plus fort de l'après-midi et a des valeurs de l'ordre de 24° 25° en journée.

Nous n'avons pas mis en fonction le plancher rafraîchissant sauf une matinée pour le tester.

Pour une maison ossature bois censée ne pas donner de très bonnes valeurs d'isolation en été, nous
somme relativement surpris des résultats. Au RDC les températures sont largement supportables. A
l'étages c'est un peu plus chaud 29° 30° au plus chaud, mais les velux étaient fermés, avec un peu
plus de ventilation on doit pouvoir atteindre une température plus supportable.

Je ne suis pas capable de donner les raisons exactes de la température "correcte du RDC". Elle est
certainement dû à plusieurs facteurs : exposition de la maison et des ouvertures, brise-soleil, puits
canadien, inertie de la chape et du carrelage au sol, sans oublier l'altitude de 650m qui doit quand
même nous apporter 1 ou 2° de moins qu'en plaine.

Fonctionnement du puits en hiver :

Mise en route du ventilateur début novembre. La température de sortie est stable et ne varie qu'en
fonction de la température extérieure qu'après quelques jours de fonctionnement.

Relevés hivers

http://patalf1971.ifrance.com/puitscanadien2.htm (6 sur 7) [10/08/2007 12:53:29]


Document sans titre

Température
5 2.5 0 -1 -4
exterieure
Température
sortie du puits (au 11 10 9 8 7
regard)

http://patalf1971.ifrance.com/puitscanadien2.htm (7 sur 7) [10/08/2007 12:53:29]


Document sans titre

Liens de sites utiles

www.constructions-socopa.fr : le site de mon constructeur : maisons ossature bois (Si vous


vous engagez avec eux, merci de leur dire (si c'est le cas) que ce site vous a aidé à vous
decider)

www.vivreco.fr : le site de mon installateur spécialisé en géothermie et solaire.

www.cyclovac.com : notre aspiration centralisée, fournie par Equip'Habitat à Mirecourt


88500

www.ideesmaison.com : Site très utile et incontournable pour la conception de sa maison

www.maisons-bois.com/afcobois : portail de la construction bois

http://fgth.club.fr/index.htm : Site d'un particulier bien documenté

www.herzog.nom.fr : site perso très fouillé sur la construction bioclimatique, et le puits


canadien

www.lapeyre.fr : sans commentaires

www.castorama.fr : sans commentaires

www.leroymerlin.fr : sans commentaires

www.megabois.fr : site d'un constructeur de maisons bio

www.sefwood.com : fabiquant et distributeur de bois rétifié

www.namast.com/maison : un site de perso très bien fait et documenté avec pleins de


données chiffrées (ce qui est assez rare)

http://patalf1971.ifrance.com/liens.htm (1 sur 3) [10/08/2007 12:53:57]


Document sans titre

http://maisoncontemporaine.free.fr : un autre site perso très complet et bien fait

http://clossaintanne.free.fr/ : Encore un site très bien fait avec des vidéos

http://penvern.freezee.org/ : Site sur la geothermie d'un particulier avec relevés de


consommations et exemples de devis.

http://pulligny38.free.fr/linotte/pages/0.html : Joli site d'un particulier sur sa construction


climatique avec chauffage solaire + bois et des schémas explicites

http://mageothermie.free.fr/ : Un site perso sur la géothermie avec des chiffres de


consommation.

http://jehhan.ifrance.com/chauffage/ : Un site perso sur l'isolation exterieure et la géothermie

as-batiment@wanadoo.fr: adresse email de nos efficaces plaquistes électriciens.

http://www.cifest.fr/ : le crédit immobilier de France (on leur doit bien ça pour le rapport crédit
accordé/plafond de ressources)

plusieurs excellents forum pour tous ceux qui envisagent de construire :

http://www.maisons-et-bois.com/discussions/index.php : très bon forum sur la construction et


les maisons bois

http://construire.hostonet.org/construire/ : également très bon forum sur la construction en


général

http://chaleurterre.com/ : Un site récent consacré aux énergies renouvelables avec un forum


très interressant avec des exemples d'installation.

http://www.aujardin.org/index.php : Un forum très fournis sur le jardinage en général, de très


nombreuses rubriques dont sur les bassins.

http://patalf1971.ifrance.com/liens.htm (2 sur 3) [10/08/2007 12:53:57]


Document sans titre

http://patalf1971.ifrance.com/liens.htm (3 sur 3) [10/08/2007 12:53:57]


Maisons à ossature bois - constructions socopa

● Accueil

● La société

● Nos maisons

● Nos immeubles

● Economies/environnement (EEE)

● Nos garanties

● Contacts

ESTIA: Prêt à habiter


118 000 EUR, 100m², HQE

Réduisez votre budget.


En savoir plus...

INVESTISSEZ
prèt de vittel - Contrexville

Recherchons
ENTREPRENEURS

Des maisons qui vous ressemblent


Economies d'énergie et maison respectueuse de l'environnement
Les garanties d'un grand constructeur

Nous réalisons depuis 40 ans des immeubles


collectifs,
des écoles, des lycées, des hôtels, des
hôpitaux .
Nous appliquons notre technique et notre savoir faire à la
maison individuelle, à ossature bois.

Copyright © 2006 Socopa


SOCOPA,3 route du Crosery
88120 VAGNEY
maisons certifs

http://www.constructions-socopa.fr/ [10/08/2007 12:54:18]


Nos maisons

● Accueil

● La société

● Nos maisons

● Nos immeubles

● Economies/environnement (EEE)

● Nos garanties

● Contacts

Nous appliquons notre savoir-faire et notre


technique éprouvée de nos grands ensembles à
votre maison :
Des exemples de nos réalisations :

http://www.constructions-socopa.fr/index.php/nos-maisons (1 sur 11) [10/08/2007 12:54:56]


Nos maisons

http://www.constructions-socopa.fr/index.php/nos-maisons (2 sur 11) [10/08/2007 12:54:56]


Nos maisons

http://www.constructions-socopa.fr/index.php/nos-maisons (3 sur 11) [10/08/2007 12:54:56]


Nos maisons

10

http://www.constructions-socopa.fr/index.php/nos-maisons (4 sur 11) [10/08/2007 12:54:56]


Nos maisons

11

12

13

http://www.constructions-socopa.fr/index.php/nos-maisons (5 sur 11) [10/08/2007 12:54:56]


Nos maisons

14

15

16

http://www.constructions-socopa.fr/index.php/nos-maisons (6 sur 11) [10/08/2007 12:54:56]


Nos maisons

17

18

19

http://www.constructions-socopa.fr/index.php/nos-maisons (7 sur 11) [10/08/2007 12:54:56]


Nos maisons

20

21

22

http://www.constructions-socopa.fr/index.php/nos-maisons (8 sur 11) [10/08/2007 12:54:56]


Nos maisons

23

24

25

http://www.constructions-socopa.fr/index.php/nos-maisons (9 sur 11) [10/08/2007 12:54:56]


Nos maisons

26

27

28

http://www.constructions-socopa.fr/index.php/nos-maisons (10 sur 11) [10/08/2007 12:54:56]


Nos maisons

29

30

Copyright © 2006 Socopa


SOCOPA,3 route du Crosery
88120 VAGNEY
maisons certifs

http://www.constructions-socopa.fr/index.php/nos-maisons (11 sur 11) [10/08/2007 12:54:56]

Vous aimerez peut-être aussi