Vous êtes sur la page 1sur 275

C.C.T.P.

LOT 01 – TERRASSEMENT - VRD


CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
2/19

TABLE DES MATIERES


1. CONSISTANCE DES TRAVAUX ............................................................................... 4
1.1 OBJET DU CCTP ............................................................................................................. 4
1.2 DONNEES GENERALES .................................................................................................. 4
1.2.1 NIVELLEMENT ET PLANIMÉTRIE ............................................................................................................ 4
1.2.2 RÉSEAUX CONCESSIONNAIRES .............................................................................................................. 4
1.3 PRESCRIPTION GENERALE LEED .......................................................................................... 4
1.5 CONNAISSANCE DES LIEUX ........................................................................................... 4
2. MATERIAUX, COMPOSANTS ET EQUIPEMENTS ..................................................... 5
2.1 GENERALITES ................................................................................................................... 5
2.2 GRAVE NON TRAITÉ POUR COUCHE DE FORME ........................................................... 5
2.3 ARMATURES EN ACIER POUR BETON ARME ................................................................. 5
2.3.1 ARMATURES À HAUTE ADHÉRENCE ...................................................................................................... 5
2.3.2 TREILLIS SOUDÉS ................................................................................................................................... 5
2.4 ELÉMENTS PRÉFABRIQUÉS ........................................................................................... 6
2.4.1 BORDURES, BORDURETTES ................................................................................................................... 6
2.5 CANALISATIONS EP ET EU ............................................................................................. 6
2.6 REGARDS DE VISITE....................................................................................................... 6
2.7 REGARDS À GRILLE ........................................................................................................ 7
2.8 MATÉRIAUX POUR REMBLAIEMENT DE TRANCHÉES.................................................... 8
2.9 FOURREAUX DE PROTECTION DES RÉSEAUX ................................................................ 8
2.10 CANALISATION D’EAU POTABLE ................................................................................... 9
2.11 CHAMBRES DE TIRAGE.................................................................................................. 9
2.12 GRILLAGE AVERTISSEUR ............................................................................................... 9
2.13 SIGNALISATION HORIZONTALE..................................................................................... 9
2.14 SIGNALISATION VERTICALE......................................................................................... 10
3. DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES TRAVAUX .......................................................... 11
3.1 TERRASSEMENTS ........................................................................................................ 11
3.1.1 TERRASSEMENTS EN DEBLAIS ............................................................................................................. 11
3.1.2 TERRASSEMENTS EN REMBLAIS .......................................................................................................... 11
3.2 VOIRIE ......................................................................................................................... 11
3.2.1 FOURNITURE ET MISE EN ŒUVRE COUCHE DE REGLAGE ................................................................... 11
3.2.2 FOURNITURE ET POSE DE BORDURES T2 ............................................................................................ 11
3.2.3 FOURNITURE ET MISE EN ŒUVRE D’ADOQUINS................................................................................. 11
3.2.4 Fourniture et mise en œuvre de dallettes engazonnées ..................................................................... 12
3.2.5 SIGNALISATION.................................................................................................................................... 12
3.2.5.1 Signalisation horizontale ..................................................................................................................... 12
3.2.5.2 Signalisation verticale ......................................................................................................................... 12
3.2.6 RACCORDEMENT VOIRIE SUR EXISTANT ............................................................................................. 13
3.3 RESEAUX ..................................................................................................................... 14
3.3.1 RÉALISATION DE TRANCHÉES .............................................................................................................. 14
3.3.2 RÉSEAU AEP ......................................................................................................................................... 14
3.3.3 DISPOSITIF DE STOCKAGE DE L’EAU .................................................................................................... 15
3.3.4 RÉSEAU TELECOMMUNICATION ......................................................................................................... 16
3.3.5 RÉSEAU BT ........................................................................................................................................... 16
3.3.6 RÉSEAU ASSAINISSEMENT EP .............................................................................................................. 16
3.3.7 RACCORDEMENT DES EP ..................................................................................................................... 17
3.3.8 ASSAINISSEMENT EU ........................................................................................................................... 17
3.4 REHABILITATION DE LA CLOTURE PERIMETRIQUE ..................................................... 19
3.4.1 REPRISE DU MUR D’ENCEINTE ............................................................................................................ 19

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
3/19

3.4.2 REPRISE DE LA CLOTURE SUR RUE....................................................................................................... 19


3.4.3 FOURNITURE ET POSE D’UN PORTAIL COULISSANT ............................................................................ 19

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
4/19

LOT N°1 TERRASSEMENT - VRD

1. CONSISTANCE DES TRAVAUX

1.1 OBJET DU CCTP


Les travaux du présent lot comprennent toutes fournitures, ouvrages et accessoires
nécessaires à l'exécution complète du lot Terrassements - VRD, de l’UCHM
de Port au Prince.

1.2 DONNEES GENERALES


1.1.1 NIVELLEMENT ET PLANIMÉTRIE

Les coordonnées indiquées sont celles du système local. Les cotes de nivellement
indiquées sur les plans sont celles du Nivellement Général d’Haïti.

1.1.2 RÉSEAUX CONCESSIONNAIRES

-réseaux existants : les réseaux à créer seront raccordés sur les réseaux publics
existants dans les conditions indiquées par les autorités concernées
(MARNDR, Ed’H et DINEPA) notamment l’emplacement des raccordements
et les limites de fournitures avec les réseaux concessionnaires

1.3 PRESCRIPTION GENERALE LEED


L’opération fait l’objet d’une démarche environnementale suivant les critères LEED.
Les performances requises s’entendent tant en termes de performances
d’usage, de qualité architecturale, de pérennité et d’entretien, que de Qualité
Environnementale globale : participation des ouvrages mis en œuvre aux
qualités fonctionnelles, sanitaires, de confort et d’éco-gestion du bâtiment,
mais aussi minimisation des impacts environnementaux en phase de
construction (pollutions, déchets, nuisances engendrées par les techniques
retenues pour la réalisation des ouvrages).

1.4 CONNAISSANCE DES LIEUX


L’entrepreneur est réputé:

-après avoir pris connaissance du plan de masse et de tous les plans et documents
utiles à la réalisation des travaux, ainsi que des sites, des lieux et des terrains
d'implantation des ouvrages et de tous les éléments généraux et locaux en
relation avec l'exécution de ces travaux,

-avoir apprécié toutes les conditions d'exécution des ouvrages et s'être parfaitement
et totalement rendu compte de leur nature, de leur importance et de leurs
particularités,

-avoir procédé à une visite détaillée du terrain et avoir pris parfaitement


connaissance de toutes les conditions physiques et de toutes les sujétions
relatives aux lieux des travaux, aux accès, aux abords, à la topographie et à
la nature des terrains, à l'exécution des travaux à pied d'œuvre, ainsi qu'à
l'organisation et au fonctionnement du chantier,

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
5/19

2. MATERIAUX, COMPOSANTS ET EQUIPEMENTS

2.1 GENERALITES
Les valeurs et caractéristiques techniques présentées dans les paragraphes suivants
sont données à titre indicatif sur la base des normes françaises,
l’entrepreneur pourra présenter des matériaux de performances équivalentes
avec l’accord de la maîtrise d’œuvre.

2.2 GRAVE NON TRAITÉ POUR COUCHE DE FORME


La fourniture et le transport sont assurés par les soins et à la charge de l'entreprise.

Les granulats devront satisfaire à la directive SETRA-LCPC "assises en graves non


traitées".

Les granulats proviendront de gisements agréés par le Maître d'Œuvre. Ils


répondront aux spécifications ci-après :

 Couche de fondation en concassé 0/31.5

 Fuseau des spécifications égal à celui des graves grenues 0/31.5

 Coefficient de Los Angeles inférieur à 30

 Teneur en eau 4 à 6 % à la mise en œuvre

 Equivalent de sable supérieur à 50

La maîtrise d’œuvre pourra exiger de l'entrepreneur qu’il exécute les essais qui
permettront de vérifier les caractéristiques présentées.

2.3 ARMATURES EN ACIER POUR BETON ARME


2.3.1 ARMATURES À HAUTE ADHÉRENCE

L'Entrepreneur doit tenir à disposition du Maître d'Œuvre, sur le chantier, dès


l'approvisionnement des armatures à haute adhérence, les fiches
d'identification ou les autorisations de fourniture des armatures. Il ne devra
être utilisé simultanément que deux marques d'acier au maximum par nature
d'ouvrage. Seuls les aciers de la nuance F500 conformes à la norme NF A35-
016 devront être utilisés.

Les aciers structurels mis en œuvre sur le projet seront de qualité soudable. Toutes
les barres seront de diamètre supérieur ou égal à six (6) millimètres. Les
aciers lisses ne pourront être utilisés que dans la réalisation des aciers
d’effort tranchant (cadres, étriers et épingles), ils ne pourront, en aucun cas,
être utilisés pour la réalisation d’armatures de flexion.

2.3.2 TREILLIS SOUDÉS

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
6/19

Ils seront en acier tréfilé à haute limite élastique et conforme à la norme NF A35-021.
L'utilisation des treillis soudés est limitée aux dalles et voile en béton armé.
Elle reste soumise à l'acceptation préalable du Maître d'Œuvre.

2.4 ELÉMENTS PRÉFABRIQUÉS


2.4.1 BORDURES, BORDURETTES

Les bordures pourront être constituées d'éléments préfabriqués en béton de ciment


coulés en pleine masse ou d’éléments en béton armée coulés sur place.
Aucun parement rapporté au cours de la réalisation ne sera admis quel que
soit le mode de réalisation.

Les bordures seront réalisées conformément au plan d’aménagement. Dans le cas


où les bordures seraient préfabriquées, l'entrepreneur sera tenu de présenter
un échantillonnage des bordures. Les lots approvisionnés et présentés en
place feront l'objet d'un contrôle par le maître d'œuvre qui pourra refuser les
éléments de ceux présentés en échantillons.

De même, dans le cas où les bordures seraient réalisées in situ, un témoin devra
être réalisé et présenté au maître d'œuvre avant la réalisation des travaux.

2.5 CANALISATIONS EP ET EU
La collecte des eaux pluviales et usées se fera au moyen de tuyaux de diamètre
normalisés et qui auront leur départ en limite de propriété (sauf indications
contraires), comme indiqué sur les plans et profils du projet. Les tuyaux
admis sont de natures suivantes tuyaux SCH40 pour assainissement eaux
usées et EP.

2.6 REGARDS DE VISITE


Des regards de visite (ou tampons de dégorgement) seront installés à tous les
changements de direction, tous les 30 mètres au maximum, ainsi qu’à
chaque pied de chute. Tous les dévoiements à 90 degrés devront être
réalisés par deux coudes à 45 degrés sauf pour les ventilations de chute.
Les regards de visite seront en béton armé et coulés sur place. L’intérieur des
regards sera étanché au moyen d’un enduit hydrofuge. Ils seront conformes
aux prescriptions des services Concessionnaires.

La base de ces regards présentera une pente dans le sens du fil d’eau. Une
attention particulière devra être portée à la reprise d’étanchéité au niveau des
pénétrations des réseaux dans les parois du regard. Les tampons seront
également en béton armé.

Les regards seront placés à chaque changement de direction sur le fil d’eau.

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
7/19

Le dimensionnement des regards revient à l’entreprise qui s’assurera que chaque


regard soit visitable et curable.

Les regards de visite et leurs tampons en béton présentant des fissures, des
épaufrures ou autres défauts ne seront pas acceptés par le maître d’œuvre.

2.7 REGARDS À GRILLE


Les regards à grilles seront placés tel que prévus au plan d’aménagement extérieur.
Ils présenteront les mêmes caractéristiques que les regards de visite détaillés
ci-dessus.

Les grilles seront en fonte ductile du type PAM (norme française) ou similaire et
seront plates.

Les cadres et grilles seront de série adaptée suivant localisation.

En lieu et place des grilles en fontes, l’entrepreneur pourra proposer des grilles
métalliques (en barres d’acier haute adhérence). Cette devra alternative
devra être soumise à l’approbation du maître d’œuvre.

Les regards à grille présentant des fissures, des épaufrures ou autres défauts ne
seront pas acceptés par le maître d’œuvre.

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
8/19

2.8 MATÉRIAUX POUR REMBL AIEMENT DE TRANCHÉES


2.8.1 MATÉRIAUX POUR LIT DE POSE

Le fond des tranchées est arasé à 0,10 m au moins au-dessous de la cote prévue
pour la génératrice inférieure extérieure de la canalisation. Sur cette
épaisseur un lit de pose est constitué de matériaux ne contenant pas
d’élément de diamètre supérieur à 5 mm (sable grossier). Un lit de pose sera
réalisé sous l’ensemble des éléments réseaux et des éléments préfabriqués
du présent lot.

En cas de risque d’entraînement de fines issues du sol environnant, il est nécessaire


d’envelopper le lit de pose par un géotextile. Le lit de pose est mis en œuvre
suivant la pente prévue au projet. La surface est tassée mais non compactée
pour que le tuyau ne repose sur aucun point dur ou faible.

2.8.2 MATÉRIAUX POUR ASSISE ET REMBLAI DE PROTECTION

Au-dessus du lit de pose et jusqu’à la hauteur de l’axe de la canalisation, le matériau


de remblai est tassé sous les flancs de la canalisation et compacté de façon
à éviter tout mouvement de celle-ci.

Au-dessus de l’assise, le remblai et son compactage sont poursuivis, par couches


successives uniformément, jusqu’à une hauteur d’au moins 0,10 m au-
dessus du réseau. Pour la réalisation du remblai, l’entrepreneur prévoit une
hauteur de protection tenant compte de la puissance des engins de
compactage afin de préserver l’intégrité de la canalisation.

Les matériaux d’assise et de remblai de protection seront réalisés avec les matériaux
extraits des déblais qui seront nettoyés des matières organiques, détritus et
résidus de démolition. Ils seront soumis à l’agrément du Maître d’Œuvre.

2.8.3 REMBLAIEMENT DES TRANCHÉES

Les matériaux pour remblaiement des tranchées seront, sur les indications du Maître
d’Œuvre :

 soit les produits de déblais réalisés pour les fouilles

 soit un apport extérieur à la charge de l’Entrepreneur.

Ils seront soumis à l’agrément du Maître d’Œuvre. Ils devront présenter des
caractéristiques pour une mise en œuvre dans les conditions du Guide
Technique pour les Terrassements Routiers du S.E.T.R.A. de Septembre
1992 norme française).

2.9 FOURREAUX DE PROTECTION DES RÉSEAUX


Les fourreaux pour éclairage, téléphone et alimentation électrique seront de type
TPC annelé rouge ou vert et proviendront d'usines agrées pour la catégorie
CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD
Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
9/19

utilisée et porteront des marquages permettant d'identifier immédiatement


leur origine.

Le raboutage des éléments entre eux sera effectué à l'aide de manchon agréée par
le fournisseur des fourreaux. Pour les parties d’ouvrage où les fourreaux
seront coulés pleine masse dans du béton, les fourreaux devront être
maintenus en place avant bétonnage par des peignes en nombre suffisant
pour éviter tout mouvement pendant le bétonnage.

Ils comporteront un fil de tirage imputrescible et inoxydable ainsi qu'une obturation


aux extrémités.

2.10 CANALISATION D’EAU POTABLE


Les tronçons de canalisations devront avoir des diamètres tels qu’ils permettent
d’assurer l’alimentation du bâtiment et des divers appareils publics, sans que
la vitesse de l’eau en service normal excède 1 m/s. Cette valeur est donnée à
titre indicative et devra être confirmée par le concessionnaire.

2.11 CHAMBRES DE TIRAGE


Les chambres de tirage pour les réseaux transitant dans les fourreaux de protection
seront réalisées en béton armé et coulé sur place. Ils devront être visitable.
Les chambres de tirage présentant des fissures, des épaufrures ou autres
défauts ne seront pas acceptées par le maître d’œuvre.

2.12 GRILLAGE AVERTISSEUR


L’entrepreneur devra prévoir la fourniture et la pose conformément aux prescriptions
des services concessionnaires, de grillage avertisseur en matière plastique
de couleur rouge pour les câbles électriques, verte pour le téléphone.

La maille du grillage ne devra pas excéder 40 x 40 mm et la largeur ne devra pas


être inférieure à 0,30 m. Ils seront systématiquement placés à 0,30 m environ
au-dessus des réseaux.

Tous les réseaux enterrés comprennent obligatoirement cette prestation et


l’entrepreneur titulaire du présent lot ne pourra prétendre à aucune
rémunération complémentaire pour la fourniture et mise en place des
grillages avertisseurs.

2.13 SIGNALISATION HORIZONTALE


Les signalisations horizontales seront réalisés avec de la peinture blanche agréée
pour la réalisation de marquages au sol relatifs à la signalisation routière.
Elles seront mises en œuvre conformément au plan d’aménagement

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
10/19

extérieur. Les produits utilisés, tant pour la signalisation définitive que


provisoire, devront être soumis au maître d’œuvre

Les certificats d’homologation relatifs aux produits utilisés devront respecter la


Norme NF P 98 609 ou son équivalent dans le contexte. Tous les produits de
marquage de couleur blanche seront réflectorisés selon la norme NF EN
1436.

2.14 SIGNALISATION VERTICALE


Les subjectiles utilisés pour la réalisation des signalisations verticales seront
inoxydables soit par leur nature, soit par traitement de leur surface.
L’ensemble des panneaux de signalisation devra être conforme aux normes
en vigueur.

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
11/19

3. DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES TRAVAUX

3.1 TERRASSEMENTS
3.1.1 TERRASSEMENTS EN DEBLAIS

Les fouilles seront exécutées en terrain de toute nature suivant rapport d’étude
géotechnique. L’entrepreneur devra faire appel à des engins de forte
capacité.

La tolérance de réglage des fonds de forme sera de +/- 5cm. Les niveaux des
plateformes seront définis suivant le plan de terrassement et les coupes.

Les déblais non réutilisés seront évacués en décharge, à la charge de


l’entrepreneur.

Localisation : ensemble des terrassements en déblais : décapage de la parcelle,


fouilles en rigole pour semelles filantes, fouilles en puits pour semelles
isolées, terrassements en pleine masse pour la cuve d’eaux pluviales, la cuve
d’eau potable (DINEPA) et la cuve puisard EU/EV.

3.1.2 TERRASSEMENTS EN REMBLAIS

Les déblais réutilisables et mis en remblais devront être exemptes de matières


organiques (terre végétale, tourbe ou autre) de corps étrangers, (détritus,
gravois, produits de démolitions) Ils devront être mis en œuvre par couches
de 20cm soigneusement compactées.

Localisation : ensemble des remblais

3.2 VOIRIE
3.2.1 FOURNITURE ET MISE EN ŒUVRE COUCHE DE REGLAGE

L’entrepreneur devra la mise en œuvre de la couche de réglage sur une épaisseur


de 10 cm, en 0/31.5 ou en matériaux du site réutilisables.

Localisation : pour voiries à créer

3.2.2 FOURNITURE ET POSE DE BORDURES T2

L’entrepreneur devra l’implantation et le piquetage, la fourniture et la pose des


bordures T2. Les bordures pourront également être coulées en place

Localisation : en limite de voirie créée

3.2.3 FOURNITURE ET MISE EN ŒUVRE D’ADOQUINS

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
12/19

La mise en œuvre d’adoquins pour la réalisation des voiries se fera conformément


à la Norme NF EN 1338. L’entrepreneur devra mettre en œuvre des pavés
de 2 teintes de gris différentes afin de distinguer l’emprise de la voirie de
circulation de zones piétonnes (circulation piéton et terrasse) telle que
définies au plan d’aménagement extérieur.

Les adoquins autobloquants de 8 cm d’épaisseur seront de forme hexagonale.


Néanmoins, l’entrepreneur pourra fournir des échantillons de formes
différentes (carré, rectangle ou octogonale) sélectionnés par ses soins, le
choix définitif du produit revenant à la maîtrise d’œuvre.

La pose se fera sur un lit de sable de 3 cm (tolérance +/- 1 cm) cm nivelé


couvrant une couche de base en grave compacté 0/31.5. Le compactage
devra être mécanique et réalisé à l’aide de rouleau et non de table
vibrante par couche de 5 à 10 cm. On considérera le terrain naturel
comme couche de fondation.

Chaque devra respecter les formes de pentes prévues au plan d’aménagement


extérieur afin que chaque couche présente une épaisseur homogène et
une planimétrie régulière. La tolérance finale sur la pose des adoquins
sera de +/- 1cm sous une règle de 3,00 m.

3.2.1 Fourniture et mise en œuvre de dallettes engazonnées

L’entrepreneur devra la fourniture et la pose de dallettes engazonnées de type


EVERGREEN selon la localisation prévue au plan d’aménagement extérieur.

Cf. CCTP du fournisseur produit

3.2.2 SIGNALISATION
3.2.2.1 Signalisation horizontale

Comprend la fabrication et la mise en œuvre de peinture de couleur blanche telle


que prévue au plan d’aménagement extérieur. Ils comprennent les pré-
marquages; les contrôles et toutes les sujétions de mise en œuvre avec les
protections nécessaires pendant le séchage.

Localisation : Marquage ligne séparative places de parking, Marquage icône «


handicapé ».
3.2.2.2 Signalisation verticale

Comprend la fourniture et le transport à pied d'œuvre de panneau de signalisation


rigide en acier inoxydable. Les massifs de fondation devront, tant pour des
raisons de sécurité que pour des raisons esthétiques, ne pas dépasser du
sol, qu’ils soient en déblai, en remblai ou en terrain plat. Ils devront être
coulés en une seule passe. La formule du béton devra également être
soumise à l’agrément du Maître d’œuvre. Le béton des massifs de fondation
devra être coulé à pleines fouilles.

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
13/19

Localisation : panneau signalisation parking et accès handicapé, panneau de stop.

3.2.3 RACCORDEMENT VOIRIE SUR EXISTANT

Travaux comprenant toutes sujétions de raccordement sur l’existant, notamment la


découpe soignée de la voirie existante afin d’y permettre le raccordement
avec la voirie projetée.

Localisation : suivant plan d’aménagement extérieur

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
14/19

3.3 RESEAUX
3.3.1 RÉALISATION DE TRANCHÉES

Les travaux comprennent :

 Les terrassements en terrain de toutes natures inclus les démolitions de chaussées et


leur réfection et la recherche des branchements existants,

 Le réglage du fond de fouille,

 La fourniture et la mise en place d'un lit de sable de 0,10 m d'épaisseur en fond de


fouille,

 L'évacuation des terres excédentaires ou la mise en dépôt sur le site,

 Toutes sujétions pour boisage, blindages, pompage et nature des terrains rencontrés
(rochers, etc.),

 Le remblaiement de la tranchée en sablon jusqu'à 0,20 m au-dessus du réseau,

 Le remblaiement avec des terres provenant des déblais réutilisables

 Le compactage des remblais par couche de 0,20 m d'épaisseur

Localisation : tranchées pour tous réseaux suivant plan des réseaux VRD

3.3.2 RÉSEAU AEP


3.3.2.1 FOURNITURE ET POSE DE CANALISATION AEP

L’entrepreneur devra la fourniture et la pose de tuyaux en SCH40 (ou équivalent)


depuis les cuves de stockage jusqu’au droit des façades tel que prévu au
plan de réseaux VRD. Les travaux comprennent :

 L'implantation et le piquetage,

 L'ouverture des tranchées et des excavations pour les ouvrages,

 La mise en place d'un lit de pose en sablon de 0,10 m d'épaisseur,

 La fourniture et la pose en tranchées ouverte ou sous fourreaux des canalisations

 Les raccordements aux réseaux existants et branchements,

 Les essais hydrauliques,

 La désinfection,

Localisation : réseau AEP suivant plan des réseaux VRD


3.3.2.2 FOURNITURE ET POSE VANNE D’ARRET GÉNÉRAL

L’entrepreneur devra la fourniture et la pose d’une vannes d’arrêt général placée


dans un regard situé en limite de propriété et accessible par le
concessionnaire du réseau depuis la voirie. Le regard sera muni d’une trappe
métallique fermée par un cadenas. Y compris toutes suggestions de pose et
finition, les travaux comprennent :

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
15/19

 Le terrassement,

 Le raccordement aux réseaux en attente,

 La réalisation du regard et de la trappe métallique,

 La fourniture et la pose de la vanne

Localisation : réseau AEP suivant plan des réseaux VRD

3.3.3 DISPOSITIF DE STOCKAGE DE L’EAU


3.3.3.1 CITERNE D’EAU POTABLE

L’entrepreneur devra la fourniture et la pose d’une cuve en polyéthylène haute


densité (PEHD) avec pompe de relevage immergée. Les travaux
comprennent :

 Le terrassement en pleine fouille de la fosse,

 La pose d’une cuve cylindrique en PEHD de 12,00m3,

 La fourniture et la pose de la pompe et des pièces de raccordement,

 Les joints.

Localisation : Raccordement au réseau Eau potable DINEPA, en limite Nord de parcelle.


3.3.3.2 CITERNE D’EAU PLUVIALE

L’entrepreneur devra la fourniture et la pose d’une cuve en polyéthylène haute


densité (PEHD) avec pompe de relevage immergée. Les travaux
comprennent :

 Le terrassement en pleine fouille de la fosse,

 La pose d’une cuve cylindrique en PEHD de 16,00m3,

 La fourniture et la pose de la pompe et des pièces de raccordement,

 Les joints.

Localisation : Raccordement au réseau de captation des EP, en limite Sud de parcelle.

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
16/19

3.3.4 RÉSEAU TELECOMMUNICATION


3.3.4.1 FOURNITURE ET POSE GAINES PVC

L’entrepreneur devra la fourniture et la pose de gaines PVC de diamètre minimum 40


mm pour la protection du réseau télécom. Ils seront assemblés par collage.

Localisation : réseau téléphonie suivant plan des réseaux VRD


3.3.4.2 CHAMBRE DE TIRAGE

L’entrepreneur devra la réalisation de chambre de tirage en béton armé, de la même


manière qu’un regard visitable avec trappe métallique cadenassée.

Localisation : réseau téléphonie suivant plan des réseaux VRD

3.3.5 RÉSEAU BT
3.3.5.1 FOURNITURE ET POSE DE FOURREAU DE PROTECTION

Les travaux comprennent la fourniture et pose de fourreaux annelés rouge.

Localisation : réseau BT suivant plan des réseaux VRD


3.3.5.2 RACCORDEMENT RÉSEAU

Les travaux comprennent toutes les sujétions nécessaires pour le raccordement du


réseau projeté au réseau existant (regard en attente dans la voirie existante).

Localisation : Raccordement au réseau existant suivant plan électricité.

3.3.6 RÉSEAU ASSAINISSEMENT EP


3.3.6.1 FOURNITURE ET POSE DE REGARD EP

En plus de l’article du présent CCTP, ces travaux comprennent :

 Le terrassement,

 Réalisation des regards en béton armé inclus les enduits,

 Le réglage définitif du tampon,

 L'évacuation des terres,

 Les raccordements des conduites des lots gros œuvre ou plomberie,

 La réalisation de tampon en béton armé ou la mise en œuvre de grille en fonte ou en


acier

Localisation : réseau EP suivant plan des réseaux VRD


3.3.6.2 FOURNITURE ET POSE CANALISATION EP

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
17/19

Ces travaux comprennent :

 La fourniture et la pose des canalisations SCH40

 La réalisation de tous les raccordements et branchements,

 La confection des joints,

Diamètre des canalisations suivant plan de VRD et plomberie.

Localisation : Réseau EP suivant plan des réseaux VRD

3.3.7 RACCORDEMENT DES EP

Les travaux comprennent la réalisation du raccordement EP sur regard existant


béton. Ils comprennent notamment toutes les sujétions de fouilles, remblais,
béton, sciage. Une attention particulière devra être portée sur l’étanchéité au
droit des raccordements avec es regards en béton.

Localisation : Réseau EP suivant plan des réseaux VRD

3.3.8 ASSAINISSEMENT EU
3.3.8.1 FOURNITURE ET POSE DE REGARD DE VISITE EU

En plus de l’article du présent CCTP, ces travaux comprennent :

 Le terrassement,

 Réalisation des regards en béton armé inclus les enduits,

 Le réglage définitif du tampon,

 L'évacuation des terres,

 Les raccordements des conduites des lots gros œuvre ou plomberie,

 La réalisation de tampon en béton armé ou la mise en œuvre de grille en fonte ou en


acier

Localisation : regards de raccordement suivant plan des réseaux VRD

3.3.8.2 FOURNITURE ET POSE CANALISATION EU

Ces travaux comprennent :

 La fourniture et la pose des canalisations SCH40

 La réalisation de tous les raccordements et branchements,

 La confection des joints,

Diamètre des canalisations suivant plan VRD

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
18/19

Localisation : Réseau EU suivant plan des réseaux VRD

3.3.8.3 ESSAIS ASSAINISSEMENT

L’entrepreneur devra réaliser les essais sur le réseau d’assainissement avant leur
réception (essais d’étanchéité et essais d’écoulement) type Essais COPREC
(normalisé Français) ou équivalent.
3.3.8.4 DISPOSITIF D’ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Les travaux comprennent :

- Le terrassement,

- La réalisation d’une fosse septique ’’toutes eaux’’ en béton et maçonnerie armés de


15,00m3 : p=2,50m, l=2,00m L=3,00m

- La réalisation d’un second compartiment en béton et maçonnerie armés de 7.5m3 :


p=2,50m, l=2,00m, L=1,50m

- La réalisation d’un puits filtrant attenant à la fosse de p=2,50m, l=2,00m, L=2,25m

- La fourniture et la pose des pièces de raccordement,

- Les joints.

Les travaux devront être réalisés conformément aux plans.

Localisation : Raccordement au réseau EU, en fond de parcelle.

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE
19/19

3.4 REHABILITATION DE LA CLOTURE PERIMETRIQUE


3.4.1 REPRISE DU MUR D’ENCEINTE

L’entrepreneur devra fournir les prestations suivantes :

- Vérification et renforcement et ragréage des murs existants

- Fourniture et pose d’une ronce métallique en tête de mur.

Localisation : en périphérie de la parcelle cotés Est, Ouest et Sud

3.4.2 REPRISE DE LA CLOTURE SUR RUE

L’entrepreneur devra fournir les prestations suivantes :

 Démolition des ouvrages défectueux

 Réalisation de murets en béton armé h=1,00m

 Réalisation de poteaux en béton armé de sections appropriées de 2,00 m. Ils


seront scellés dans des murets béton.

 Fourniture et pose de grilles fer forgé suivant détails architecturaux. h=1,50m


avec traitement anticorrosion et deux couches de peinture en finition.

Localisation : Façade sur rue de la parcelle, compris sujétions de raccordement sur la


clôture existante

3.4.3 FOURNITURE ET POSE D’UN PORTAIL COULISSANT

L’entrepreneur devra la fourniture et la pose de grilles en fer forgé suivant détails


architecturaux. La hauteur des grilles sera de h=2,50m, comprenant :

 Un bandeau plein de 1,00m, avec traitement anticorrosion

 La peinture de finition : deux couches de peinture.

 Un rail de guidage en acier posé sur un socle en béton approprié

 Des roulettes en acier en nombre suffisant pour une ouverture aisée du portail

 Un dispositif de condamnation

 Une attente pour motorisation ultérieure.

Localisation : Façade sur rue de la parcelle, compris toutes sujétions.

CCTP: Lot N°1 – TERRASSEMENT - VRD


Juillet 2015
C.C.T.P.
LOT 02 - GROS-OEUVRE
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

TABLE DES MATIERES

1. CLAUSES TECHNIQUES GENERALES ................................................................................................................ 4

1.1 GENERALITES.................................................................................................................................................. 4

1.1.1 Objet du marché ...................................................................................... 4


1.1.2 Tous les travaux de préparation et d’adaptation propre à ses travaux ............. 4
1.1.3 Prescription générale pour la qualité environementale .................................. 4
1.1.4 Implantation de l’opération ....................................................................... 5
1.1.5 Vérification des côtes des plans ................................................................. 5
1.1.6 Techniques nouvelles et justifications des choix ........................................... 5
1.1.7 Echantillons ............................................................................................. 6
1.1.8 Etudes d’exécution ........................................................................... 6
2. DOCUMENTATIONS TECHNIQUES DE BASE .................................................................................................... 6

2.1 REGLEMENTATIONS GENERALES .................................................................................................. 6


2.2 CLASSIFICATIONS DES BATIMENTS ................................................................................................ 8
2.3 SURCHARGE D’EXPLOITATION ..................................................................................................... 9
2.4 CHARGES PERMANENTES ........................................................................................................... 9
2.5 TRAVAUX PRELIMINAIRES .......................................................................................................... 9
2.6 LA PLATE-FORME ..........................................................................................................................................10

2.6.1 A1.3.2 Dressement des terrassements secondaires .................................... 10


2.6.2 Parois ...........................................................................................10
2.7 PRESENCE D'EAUX ........................................................................................................................................ 10

2.7.1 Eaux de ruissellements extérieurs ...................................................... 10


2.8 PRESCRIPTION HQE ......................................................................................................................................10
3. CARACTERISTIQUES ET QUALITES DES MATERIAUX ET PRODUITS-ESSAIS .................................................... 11

3.1 GENERALITES ........................................................................................................................ 11


3.2 GRANULATS POUR MORTIERS ET BETONS..................................................................................... 11
3.3 EAUX DE GACHAGE ................................................................................................................. 12
3.4 LIANTS HYDRAULIQUES ............................................................................................................ 12
3.5 ACIERS ET ARMATURES ............................................................................................................ 13
3.6 BETONS ............................................................................................................................... 13
3.7 COFFRAGE ............................................................................................................................ 14
3.8 SCELLEMENTS – RESERVATIONS – TREMIES – TROUS D’HOMME ...................................................... 15
3.9 EXECUTION DES OUVRAGES ET TRAVAUX ...................................................................................................... 15
4. TOLERANCES ET PAREMENTS ....................................................................................................................... 16

4.1 GROS-ŒUVRE EN BETON ARME ................................................................................................. 16


4.2 PAROIS ET MURS EN MAÇONNERIE DE PETITS ELEMENTS REF. DTU20.1. OUVRAGES ELEMENTAIRES. .......18

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 2 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

5. CONTROLES-RECEPTIONS ............................................................................................................................. 19

5.1 CONTROLES DES BETONS ET ARMATURES..................................................................................... 19


5.2 OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE A LA SUITE DES ESSAIS DE CONTROLE ................................................. 20
6. CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ........................................................................................................ 20

6.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX ....................................................................................................................... 20


6.2 PRESTATIONS DE L’ENTREPRENEUR ............................................................................................................. 20
6.3 DESCRIPTION DES OUVRAGES .................................................................................................. 21

6.3.1 Installation de chantier ........................................................................... 21


6.3.2 Signalisation.......................................................................................... 23
6.3.3 Nettoyage de chantier ............................................................................ 24
6.3.4 Implantation ......................................................................................... 24
6.3.5 Traitement anti-termites ......................................................................... 24
6.3.6 Fouilles ................................................................................................. 24
6.3.7 Béton armé pour ouvrages de fondations (longrines–massifs)...................... 25
6.3.8 Remblais de fouilles ............................................................................... 25
6.3.9 Fourreaux ............................................................................................. 25
6.3.10 Béton Dalle ......................................................................................... 25
6.3.11 Béton super structures ......................................................................... 26
6.3.12 Maçonneries ........................................................................................ 27
6.3.13 Béton chaînages, linteaux et raidisseurs.................................................. 27
6.3.14 Enduit de mortier ................................................................................. 27
6.3.15 Appuis de fenêtre ................................................................................. 28
6.3.16 Seuils ................................................................................................. 28
6.3.17 Larmier ............................................................................................... 28
6.3.18 Pissettes ............................................................................................. 28
6.3.19 Formes de pentes ................................................................................ 28
6.3.20 Repliement des installations .................................................................. 28
6.3.21 Remise en état .................................................................................... 29

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 3 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

LOT N°2 GROS-ŒUVRE

1. CLAUSES TECHNIQUES GENERALES

1.1 GENERALITES

1.1.1 Objet du marché

L’Entreprise doit avoir pris connaissance de toutes les pièces constituant le dossier
marché (tous sous marchés confondus) et apprécié très exactement les prestations
comprises dans celui-ci, en les complétant, le cas échéant, compte-tenu des
prestations des autres corps d’état, des avis et recommandations du Maître d’œuvre
et du Bureau de contrôle, ceci afin d’être en mesure de livrer les ouvrages avec la
finition exigée par les pièces descriptives et conformes aux règles de l’Art.
Le présent marché devra prendre connaissance des autres marchés pouvant
affecter la nature du présent lot.
Tous risques de «conflit» d’interface doivent être immédiatement portés à la
connaissance du Maître d’œuvre.
L’entrepreneur du présent marché doit prévoir tous les travaux décrits ou non,
découlant implicitement des plans et des pièces écrites, ils comprendront toutes les
tâches nécessaires au parfait achèvement des ouvrages, sans restriction, ni
réserve.
Sont dus en particulier (liste non limitative), les ouvrages suivants:

1.1.2 Tous les travaux de préparation et d’adaptation propre à ses travaux

- Les travaux préparatoires et demandes administratives avant tout


commencement de travaux.
- La clôture et la signalisation de chantier pour ses travaux.
- L’accès pour ses travaux, y compris les protections.
- Le nettoyage au droit de ses ouvrages.
- L’établissement du plan d’installation de chantier.
- La remise en état des lieux.

1.1.3 Prescription générale pour la qualité environnementale

L’opération fait l’objet d’une démarche environnementale suivant les critères de la


norme LEED. Les performances requises s’entendent tant en termes de
performances d’usage, de qualité architecturale, de pérennité et d’entretien, que de
Qualité Environnementale globale : participation des ouvrages mis en œuvre aux
qualités fonctionnelles, sanitaires, de confort et d’éco-gestion du bâtiment, mais
aussi minimisation des impacts environnementaux en phase de construction
(pollutions, déchets, nuisances engendrées par les techniques retenues pour la
réalisation des ouvrages).

Tous les produits, systèmes ou procédés seront certifiés ou bénéficieront d’un avis
technique.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 4 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

1.1.4 Implantation de l’opération

Le plan général d'implantation des ouvrages est un plan orienté qui précise la
position des ouvrages, en planimétrie, par rapport à des repères fixes. Ce plan est
notifié à l'Entrepreneur, par ordre de service dans les huit jours suivant la
notification du marché ou, si l'ordre de service prescrivant de commencer les
travaux est postérieur à celle-ci, au plus tard en même temps que cet ordre. Le
piquetage général est effectué par l'entrepreneur, à ses frais, contradictoirement
avec le maître d'œuvre.

1.1.5 Vérification des côtes des plans

Avant la mise en œuvre, l’entrepreneur devra s’assurer de la possibilité de suivre


les indications des plans. Il ne pourra modifier quoi que ce soit au projet.
Il devra signaler au Maître d’œuvre tout changement qu’il croirait utile et provoquer
tous renseignements sur ce qui lui semblerait douteux ou incomplet.

1.1.6 Techniques nouvelles et justifications des choix

La mise en œuvre des techniques nouvelles non couvertes par un texte officiel (à
l’exclusion de toute norme expérimentale), devra au moins avoir été l’objet d’un
avis technique favorable d’un bureau de contrôle et/ou de tout autre organisme
agréé par la section «construction» de l’Assemblée Générale des Compagnies
d’Assurances.
Dans tous les cas, l’Entrepreneur devra pouvoir justifier de ses choix en indiquant le
ou les textes, normes et règlements auxquels les matériaux, matériels et procédés
mis en œuvre correspondent.
Toute déviation à ces exigences devra faire l’objet d’une demande de dérogation
soumise à l’approbation du Maître d’œuvre et du Bureau de Contrôle.
L’entrepreneur garantira qu’il a la propriété des systèmes ou brevets qu’il emploie
et, à défaut, il s’engagera au près du Maître d’œuvre à acquérir toutes les licences
nécessaires relatives aux brevets qui les couvrent

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 5 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

1.1.7 Echantillons

Avant la mise en fabrication, l’Entrepreneur doit présenter un ou plusieurs


échantillons suivant les stipulations du marché sur simple demande du Maître
d’œuvre.
Ces échantillons de matériaux sont demandés en fonction du planning
d’avancement des travaux. Ils sont soumis à la Maîtrise d’œuvre et au Bureau de
Contrôle, pour examen et, éventuellement, pour confirmation des performances.
L’Entrepreneur sera tenu de procéder à toutes retouches ou mises au point des
échantillons avant accord définitif du Maître d’œuvre.
La réalisation des ouvrages ne pourra être entreprise, qu’après accord de ces
derniers.

1.1.8 Etudes d’exécution

Préalablement à la construction, le BET de l’entreprise est tenu de procéder à des


études complémentaires portant sur la mise au point des plans directeurs qui
constituaient le dossier, à des calculs de stabilité et à des calculs justifiant les
dispositions techniques.
Le BET de l’entreprise devra prévoir des délais suffisants pour que ces plans soient
approuvés par le Bureau de Contrôle et le Maître d’œuvre, au moins dix jours avant
exécution.

2. DOCUMENTATIONS TECHNIQUES DE BASE

2.1 REGLEMENTATIONS GENERALES

L’entreprise du présent corps d’état doit respecter les spécifications et mise en


œuvre de l’ensemble des règles en vigueur et plus particulièrement:
Les degrés coupes feu seront en respect de la réglementation des normes en
vigueurs (voir tableau annexe en fin de CCTP).
Documents Techniques Unifiés–D.T.U.
.Fondations superficielles D.T.U.13.1et13.2
.Terrassements pour bâtiments D.T.U. 12
.Maçonnerie béton armé + additifs D.T.U. 20
.Parois et murs en maçonnerie
D.T.U.20.11(+additifs)
.Enduits au mortier de liants hydrauliques D.T.U.26.1
.Utilisation du chlorure de calcium et des adjuvants
D.T.U.21¬4
.Mur en béton banché
.Conception du Gros-œuvre en maçonnerie des toitures
Destinées à recevoir un revêtement d’étanchéité D.T.U.20.12
.Travaux d’étanchéité des toitures D.T.U.43.1
.D.T.U.23-1
.Liste non limitative.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 6 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Règles de calcul
.Règle de calcul en béton armé-Eurocodes
.Règles relatives aux constructions à édifier dans les régions sujettes aux
séismes (Eurocodes)
.Règles de calcul au vent (Eurocodes)
.Recommandations pour la conception et l’exécution du gros-œuvre des
toitures, terrasses en béton armé sur murs porteurs en maçonnerie de l’U.T.I.
.Méthode de prévision pour le calcul du comportement au feu des structures bétons
(C.S.T.B. octobre1974) – Révisées 99

Actions sismiques: Eurocode 8


Zone de sismicité 5 (Nouveau zonage par arrêté du 20 Octobre2010)
Classe du bâtiment: catégorie 3

Actions climatiques : Eurocodes


.Zone 5
.Site exposé: 1,20 (demande complémentaire: charge de vent maxi rafales à
320km/h)

Normes :
.NF P 06-001 & NF P 06-11-2 : Hypothèse de calcul, surcharge pour les
constructions. On retiendra par sécurité les maximaux des deux.
.NF P 14301 : Blocs de granulats lourds
.N.F.P.15 : Liants hydrauliques et leurs essais
.N.F.P.16 : Canalisations, égouts
.N.F.P.17 : Béton armé
.NFP18-103 : Adjuvant pour béton
.NFP18-201A1 : Exécution des travaux en béton
.NFP18-210 : Mur en béton banché
.NFP18-305 : B.P.E.
.NFP19-303 : Eau de gâchage
.NFP01012 : Dimensions des garde-corps
.NFP01013 : Résistance des garde-corps
.NFA35-015 : Armature pour béton armé
.NFA35-016 : Armature pour béton armé
.NFA35-018 : Armature pour béton armé
.NFA35-0201 : Rebouchage et ancrage des armatures
.NFA35-022 : Treillis soudés
.NFA35-024 : Treillis de peau
.NFP06-014 : Règles de construction parasismique
.NFP93-350 : Banches
.NFP95-102 : Réparation et renforcement des ouvrages en
béton
.L’ensemble des normes NFP 10
.NFP 14.101 – 14.201 – 14.301 – 14.304 – 14.305 – 14.402 – 18.102 à
18.451 – 01.13 – 01.001 – 08.002 – 06.001
.Arrêté préfectoral 94502 réglementant la lutte contre les termites
.Arrêté du 13 décembre 1963 pour les mesures de sécurité concernant le
montage, l’utilisation et le démontage des échafaudages, plates-formes.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 7 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

.Décret n°62.1454 du 14 novembre 1962 et circulaire T.M.O. du7 mai de


1963 sur la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en
œuvre des courants électriques.
.P92-701 Méthode de prévision par calcul du comportement au feu des
structures béton (décembre1993).

Sauf indication contraire dans la suite du présent C.C.T.P, les travaux sont exécutés
conformément aux:

.Règles de calcul et cahiers des charges D.T.U., ainsi qu’aux mémentos édités par
le C.S.T.B. en vigueur le 1er jour du mois d’établissement des prix précisés dans le
marché, ou à défaut, le mois de calendrier qui précède celui de la signature de
l’Acte d’Engagement de l’Entrepreneur.

.Recommandations professionnelles existantes.

.Avis techniques pour la mise en œuvre de matériaux et de techniques non


traditionnels, ces avis techniques devront avoir été acceptés par la Commission
Techniques des Assurances, en ce qui concerne leur assurabilité dans le cadre de la
police individuelle de base de l’entreprise.

.Cahier des charges des fabricants établi après enquête spécialisé d’un bureau de
contrôle et pris en compte par la Commission Technique des Assurances comme il
est dit ci-dessus pour les avis techniques.

Les matériaux et produits utilisés répondent aux prescriptions des Normes


Française homologuées et enregistrées les concernant.

L’emploi de matériaux non définis par la normalisation est soumis à leur


acceptation par le Maître d’œuvre qui est en droit de demander tous justificatif
techniques et, notamment, des procès-verbaux d’essais nécessaires pour formuler
un avis.

2.2 CLASSIFICATIONS DES BATIMENTS

Etablissement recevant du public classé ERP type J de 4ème catégorie (à confirmer


par bureau de contrôle).
Cloisonnement traditionnel.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 8 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2.3 SURCHARGE D’EXPLOITATION

Conformément à la norme NF P 06-001 de Juin 1986, à la NF P 06-111-2 de Juin


2004 et aux recommandations particulières ci-après:

Surfaces courantes: 250Kg/m²


Zones administratives et bureaux: 500Kg/m²
Chambres mortuaire et local DASRI: 500Kg/m²
Toiture : 150Kg/m²

2.4 CHARGES PERMANENTES

Cloisons : 50 kg/m²
Charges précisées sur les fiches techniques pour le matériel des CES (types
Onduleurs, réservoirs…

2.5 TRAVAUX PRELIMINAIRES

L'Entrepreneur de chaque corps d'état est réputé, pour l'exécution des travaux,
avoir préalablement à la remise des offres:

- Pris pleine connaissance du plan de masse, de tous les plans et documents utiles
à la réalisation des travaux ainsi que du site, et de tous les éléments généraux et
locaux en relation avec l'exécution des travaux.
- Apprécié exactement toutes les conditions d'exécution des ouvrages et s'être
parfaitement et totalement rendu compte de leur importance, de leurs
particularités.
- Procédé à une visite détaillée du site afin d'acquérir une parfaite connaissance:
- De toutes les conditions physiques et de toutes sujétions relatives aux lieux des
travaux et accès et aux abords, à la topographie et à la nature des travaux à pied
d'œuvre,
- De l'organisation et du fonctionnement du chantier (moyens de communication et
de transport, lieu d'extraction des matériaux, ressources en main d'œuvre,
énergie électrique, eau, installations de chantier, éloignement des décharges
publiques ou privées, voisinage ,etc...).
- Contrôlé toutes les indications des documents de consultation, notamment celles
données par les CCTP des travaux, les plans et dessins, recueilli tous
renseignements complémentaires éventuels au près du Maître d'Œuvre, et
également pris tous renseignements utiles au près des services publics ou de
caractère public.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 9 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2.6 LA PLATE-FORME

La plate–forme sera livrée par le lot terrassement suite à leur intervention. Elle
devra être réceptionnée par l’entrepreneur du présent lot en présence du Maître
d'œuvre. Il devra déblayer et débarrasser le terrain en place de tout gravois ou
détritus arrivés après réception de ce dernier. Le présent lot devra la mise en place
de sa plateforme de travail pour les travaux qui lui sont propres y compris
enlèvement et / ou apport matériaux.

2.6.1 A1.3.2 Dressement des terrassements secondaires

Sauf spécifications contraires, les fouilles seront dressées horizontalement suivant


un plan ou suivant des plans successifs

2.6.2 Parois

L’entreprise du présent lot doit la stabilité des parois. Celles-ci sont taillées avec
fruits suivant les préconisations du Rapport Géotechnique et/ou du Bureau de
Contrôle. Elles seront protégées suivant la nécessité, notamment contre les venues
d’eau.
Pour les formations de surface (en phase chantier) les parois seront taillées avec
fruits de 1/1 (cas de terre) et ½ avec végétalisation ou suivant les prescriptions du
rapport Géotechnique, au cas le plus défavorable des 2.

2.7 PRESENCE D'EAUX

2.7.1 Eaux de ruissellements extérieurs

La crête de la fouille est ceinturée par des rigoles recueillant les eaux de
ruissellement extérieures les évacuant à distance des plates-formes.

2.8 PRESCRIPTION HQE

Les adjuvants livrés sur le chantier doivent être accompagnés d’une fiche indiquant
la date de péremption et de leur Fiche de Données Sécurité indiquant leurs
précautions de manipulation. Les produits polluants seront placés sur bacs de
rétention. Les fûts seront placés sur berceau facilitant leur utilisation en minimisant
les risques de déversement accidentel au sol.
Le produit de démoulage utilisé sera biodégradable afin d’éviter les risques de
pollution des sols et des eaux souterraines, et non nocif, afin de limiter les risques
pour la santé des compagnons. Il sera soumis à validation au moins dix jours avant
son approvisionnement
Tous les produits utilisés ne devront pas avoir d’effet nuisible pour la santé et
l’environnement

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 10 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3. CARACTERISTIQUES ET QUALITES DES MATERIAUX ET


PRODUITS-ESSAIS

3.1 GENERALITES

Les matériaux devront être conformes aux normes de l'A.F.N.O.R.

3.2 GRANULATS POUR MORTIERS ET BETONS

a) Prescriptions générales:

Normes-NF P 18 301 et P 18 304

b) Nature et provenance:

Carrières agréées par le Maître d'œuvre. On choisira de préférence une carrière


ayant en mis en place une démarche de production de qualité et/ou
environnementale (normes ISO 9000 et ISO 14000).

c) Granularité des sables:


- Pour mortiers, bétons et béton armé: d=0,08mm
D=5mm

- Pour enduits: d=0,08mm


D=1,25mm en sous couche
D=0,31mm en couche de finition

- Pour béton de propreté: d=0,08mm


D=15mm

d) Granularité des granulats:

- Pour béton ordinaire et béton armé:

d=5mm
D=15mm (modules pratiques38/42) pour tous les ouvrages dont la plus petite
dimension sera égale ou inférieure à 0,10. Densité apparente: 1,40.

d=15mm
D=25mm (module38/44) pour les ouvrages de dimensions supérieures à 0,10;
Densité apparente: 1,35.

- Pour béton de propreté et béton de remplissage: d=20mm

D=60mm (module43/48)

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 11 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

e) Propreté des granulats:

Les granulats seront nettoyés par lavage ou dépoussiérage avant emploi. Le lavage
sera effectué à l'eau douce.
Le lavage des sables sera conduit de manière à ne pas éliminer les grains les plus
fins. Les quantités d'éléments fins, vase et matières solubles susceptibles d’être
éliminés par décantation, seront déterminées conformément à la norme P 18 301.
Elles ne devront pas dépasser deux pour cent (2%)

f) Essais :

Les granulats seront soumis à des essais dans les conditions définies par les
normes P 18.301 et P
18.302.
Ces essais dont le nombre et la nature sont laissés à la diligence du Maître d'œuvre
seront exécutés aux frais de l'entrepreneur et portent notamment sur les points
suivants:
- Détermination du coefficient volumétrique moyen.
- Détermination de la porosité.
- Détermination par décantation des éléments très fins.

f) Stockage :

Chaque catégorie d'agrégats triés et lavés sera stockée séparément. Les aires de
stockage seront cloisonnées de façon que les différentes catégories ne puissent se
mélanger.

3.3 EAUX DE GACHAGE

Les eaux de gâchage seront soumises aux conditions de la norme NF P 18.30. Il


sera procédé à une ou plusieurs analyses, avant et pendant les travaux, à la charge
de l'entreprise.
Des dispositions devront être prises pour le béton afin de prévenir les risques
d’alcali-réaction (rapport eau/ciment et teneur en alcalin à limiter).

3.4 LIANTS HYDRAULIQUES

Les liants hydrauliques utilisés seront les suivants:


- Ciment Portland artificiel à prise lente C.P.A ou C.P.A. L210/325, norme NF P
15.302 pour tous les ouvrages en béton armé et tous les mortiers.
- Les liants fournis par l'entrepreneur seront approvisionnés en sacs ou en
containers portant de façon apparente l'indication de l'usine de fabrication et les
indications concernant leur classe et qualité.
- Le Maître d'œuvre se réserve le droit de faire procéder aux frais de
l'entrepreneur, aux essais de réception prévus par la norme NF P 15.401.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 12 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Des dispositions devront être prises pour le béton afin de prévenir les risques
d’alcali-réaction (rapport eau/ciment et teneur en alcalin à limiter).

3.5 ACIERS ET ARMATURES

a) type d’acier:
La fourniture des aciers pour armatures est à la charge de l'entreprise. Un enrobage
d’au moins 2.5 cm sera à respecter sur la totalité de l’ouvrage.
Les aciers utilisés seront:
- Barres à haute adhérence, de la classe Fe E500-3.
- Treillis soudés, de la classe Fe E500-3.
- Les caractères mécaniques et d'adhérence seront ceux fixés par les fiches
d'homologation.
- Les aciers seront exempts de pailles, de criques, fentes, fissures, soufflures et
manques de matières. Leurs surfaces seront régulières, sans gerçures, stries, ni
ondulations, et d'une façon générale ne devront pas présenter de défauts
préjudiciables à leur emploi.
- Les essais mécaniques de traction et de pliage seront exécutés conformément
aux prescriptions de la norme NF AO3.111.

b) Façonnage et mise en place des armatures:

Les armatures seront façonnées et mises en place selon les prescriptions contenues
dans les règles du B.A. et les D.T.U. La coupe et le cintrage seront effectués à froid.
Le pliage se fera au moyen d'une cintreuse et de mandrins. Les barres en attente
seront protégées contre toute déformation accidentelle et seront signalées par des
moyens appropriés durant le temps d’attente afin d’assurer la sécurité de tous. Les
recouvrements seront conformes aux règles B.A.E.L99. Au moment de la mise en
place, les armatures devront être parfaitement propres sans souillures de rouille
non adhérente, de peinture, de graisse, d'huile, de béton, de mortier ou de terre,
etc... Des cales en plastique seront utilisées, afin de maintenir l'enrobage des
aciers.

3.6 BETONS

Les bétons mis en œuvre devront être des bétons classés à la résistance C25/30 ou
C30/35. Granulat<25mm Chlorure: CI<0,2 Norme EN206/1Classe D’exposition:XS1

a) Dosage des bétons:


Les dosages seront proposés par l'entrepreneur compte tenu des agrégats de base
et des liants hydrauliques utilisés.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 13 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

b) Classification des bétons:


Béton n°01: béton de cailloux dosé à 200Kg de C.P.A.210/325.
Béton n°02: béton de gravier tout venant dosé à 250Kg de C.P.A.210/325.
Béton n°03: béton de gravier dosé à 350Kg de C.P.A. 210/325.

d) Confection des bétons:


La confection des bétons sera effectuée par malaxage, dans les appareils
comportant des récipients étalonnés mesurant avant introduction, les quantités de
ciment et granulats nécessaires à chaque gâchée. Il ne sera introduit que la
quantité d'eau nécessaire suivant D.T.U n°20. En cas de livraison de béton prêt à
l’emploi, la centrale retenue devra faire l’objet d’un agrément.

e) Mise en place des bétons:

Elle sera effectuée suivant les prescriptions des D.T.U. Afin d'éviter des retraits, il
sera porté une attention particulière au coulage du béton. L'entreprise veillera tout
particulièrement à prendre toutes les précautions nécessaires afin que le retrait du
béton ne provoque aucune fissure. Il y aura lieu si nécessaire d'utiliser des produits
de cure afin de limiter ce retrait.

3.7 COFFRAGE

Les coffrages seront exécutés en vue d'obtenir des éléments de béton conformes
aux plans d'exécution. Ils seront assez rigides pour éviter toutes déformations, et
seront parfaitement étanches. Les faces vues des éléments devant rester bruts de
décoffrage, elles devront impérativement être nettes et sans bavures. Les
emplacements de scellements de toute nature seront réservés dans les coffrages.
Les surfaces défectueuses de parement ne pourront être ragréées qu'avec
l'agrément et suivant les directives du Maître d'œuvre.

a) Coffrages à base de contre-plaqué:


Contre-plaqué «Bakelisé». Le stockage devra être particulièrement soigné afin
d’éviter tout gauchissement. Les joints seront très soigneusement préparés. Avant
réemplois, les coffrages devront être propres.
Les déchets générés seront triés conformément aux exigences de la charte chantier
à faibles nuisances.

b) Coffrages bois:
Les coffrages bois seront réalisés au moyens de bois se déformant peu comme le
Pin, l’Epicéa ou similaire. Leurs réemplois seront limités à 10 rotations sauf
justification et acceptation du Maître d’œuvre d’un traitement efficace. On
cherchera pour ces planches de coffrages non réutilisables pour cet usage un
second usage sur le chantier (paysage et terrassement). A défaut elles seront
séparées du reste des déchets bois, afin de trouver une vraie utilisation dans une
filière locale de «recyclage» conformément aux exigences de la charte chantier à
faibles nuisances.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 14 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

c) Coffrage métalliques:

L’entreprise devra présenter au Maître d’ouvrage un plan de fabrication du moule.


Du fait du bullage plus important avec les coffrages métalliques, l’Entrepreneur
devra présenter à l’approbation du Contrôleur technique la composition des bétons
et adjuvants, conforme à la norme NF 206-1.

3.8 SCELLEMENTS – RESERVATIONS – TREMIES – TROUS


D’HOMME

L'Entrepreneur réservera dans le béton armé les trous, et incorporera les pièces
spéciales qui lui seront remises avant coulage par les autres corps d'état. Il devra
effectuer le bourrage des trous après pose. Un soin particulier sera apporté au
bourrage afin d’éviter tout affaissement entraînant des ponts phoniques notamment
entre locaux contigus (plancher et refend de séparation) ou une stabilité au feu
inférieure aux recommandations en vigueur.

3.9 EXECUTION DES OUVRAGES ET TRAVAUX

Les tracés des traits de niveau sont à la charge de l’Entrepreneur. A cet effet,
l’entrepreneur fera battre en bleu les traits de niveau à un mètre du sol fini, tant
sur la maçonnerie brute qu’après exécution des enduits, et cela, chaque fois que le
Maître d’œuvre le jugera utile pour la bonne marche des travaux. Il fournira des
niveaux à tous les corps de métiers. Dès l’ouverture du chantier, l’Entrepreneur
établira des repères rattachés au niveau NGF.
L’entreprise apportera un grand soin au façonnage des aciers. Les sections d’aciers
mentionnées sur plans de béton seront strictement respectées. L’entreprise devra
prévoir de mettre des écarteurs pour obtenir un enrobage des ouvrages. Le
décoffrage ne devra faire apparaître aucun acier apparent.
Les joints creux, larmiers, feuillures, engravures, gouttes d’eau, etc…. prévus dans
les ouvrages en béton armé et béton banché seront scrupuleusement respectées.
Les pentes sur les appuis seront obtenues au coulage et finement lissées. Toutes
sujétions pour la réalisation des joints de dilatation sont à la charge du présent lot
(waterstop, fond de joint, etc...)

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 15 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4. TOLERANCES ET PAREMENTS

4.1 GROS-ŒUVRE EN BETON ARME

Référence DTU21, paragraphe 5.1 et 5.2. Les tolérances ci-dessous, se rapportent


aux parements de type soigné au sens du DTU. Les tolérances relatives aux autres
types de parement, sont à définir cas par cas.
Tolérances

Distance entre murs + 2 cm


Distances entre planchers + 2 cm
Epaisseur des murs, poutres, plancher + 1 cm
Verticalité / 1 hauteur d'étage 2 cm
Horizontalité / 1 trame 2 cm
Repérage des petits ouvrages (trémies, + 2 cm
réservations)
Dimensions des petits ouvrages + 2 cm
Grandes ouvertures Idem paragraphe murs en maçonnerie

Etat des surfaces

PAREMENT REVETEMENT PLANEITE PLANEITE BULLAGE ARETES


PREVU D'ENSEMBLE LOCALE
Elémentaire Brut ou
revêtement
non adhérent
Ordinaire carrelage 15 mm 6 mm Surface individuelle des bulles < Meulage
3cm², et profondeur < 5 mm.
Etendue maximale des nuages de
bulles < 25%

Courant Enduis + 7 mm 2 mm Surface individuelle des bulles < Meulage


peinture 3cm², et profondeur < 5 mm.
Etendue maximale des nuages de
bulles < 25%

Soigné Peinture 5 mm 2 mm Surface individuelle des bulles < Meulage


3cm², et profondeur < 5 mm.
Etendue maximale des nuages de
bulles < 25%

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 16 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Surface Planéité d'ensemble planéité locale rapportée à un Tolérance d'aspect et


rapportée à la règle réglet de 0,20 m (creux maximum autres spécifications
de 2m sous réglet) hors joint

Béton Brut Pas de spécifications Pas de spécifications particulières Pas de spécifications


particulières particulières
Béton surfacé
* Parement 10 mm 3 mm Aspet régulier
courant
* Parement 7 mm 2 mm aspect fin et régulier
soigné
Chape 5 mm 2 mm Aspect lisse, fin et
rapportée régulier
Cas particuliers 5 mm 1 mm Aspect fin et régulier
des dalles Aspect fin et régulier dés
préfabriquées affleurement au droit
des joints < 1 mm

* Parement
soigné

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 17 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4.2 PAROIS ET MURS EN MAÇONNERIE DE PETITS ELEMENTS


REFERENCE DTU20.1. OUVRAGES ELEMENTAIRES.

1. Cas général

Distance entre murs + 2 cm


Epaisseur des murs + 1 cm
Verticalité / 1 hauteur d'étage 1,5 cm

2. Cas des baies

Tableau n°1: Largeur des baies, aplomb GROS–ŒUVRE


des tableaux, largeur de feuillure

L=longueur prévue au projet Premier niveau Deuxième


H= hauteur prévue au projet niveau
Largeur minimale réalisée (en mm). Condition L mini > L – L mini > L –
pour poser la fenêtre avec un calfeutrement 20 10
minimal efficace
Largeur maximale réalisée(en mm) L maxi < L + L maxi < L +
20 10
Différence d'aplomb à droite et à gauche(en rd et rg < 20 rd et rg < 10
mm)
Ecarts admissibles sur la largeur de - 0 + 30 - 0 + 10
feuillure(mm)

Tableau n°2: Hauteur des baies, niveau du GROS–ŒUVRE


linteau, niveau de l'appui, largeur de
feuillure
L= longueur prévue au projet Premier niveau Deuxième
H= hauteur prévue au projet niveau en
linteau et en
appui
Hauteur minimale réalisée (en mm). Condition H mini > H – H mini > H –
pour poser la fenêtre avec un calfeutrement 15 10
minimal efficace
Hauteur maximale réalisée (en mm) H maxi < H + H maxi < H +
15 10
Différence de niveau en linteau(en mm) r l < 20 r l < 10
Différence de niveau en appui (en mm) ra < 8 ra < 8
Ecarts admissibles sur la largeur de feuillure - 0 + 30 - 0 + 10
(mm)

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 18 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Planéité et état de surface

BLOCSAPPARENTS
Planéité 2 cm / 10 m
Joints horizontaux 1 cm / 10 m
BLOCS A ENDUIRE
Planéité d'ensemble Désafleurement Aspect
rapportée à la règle et planéité locale
de 2m (en cm) Rapportée à la
règle De 2m (en
cm)
1,5 1 Joints arasés. Réparation
des épaufrures ou manque
de matière accidentelle ne
pouvant être repris par les
travaux normaux d'enduits
traditionnels. Après
réparation, les défauts
localisés résiduels pouvant
être repris par les travaux
normaux d'enduits
traditionnels n'intéressent
pas plus de 10% des blocs.
Soignée 1 0,7 Même règles mais avec un
pourcentage de blocs
affectés de défauts résiduels
inférieur ou égal à 5%

5. CONTROLES-RECEPTIONS

5.1 CONTROLES DES BETONS ET ARMATURES

Pour chaque ouvrage le nombre d'éprouvettes pour essais sera déterminé par le
Maître d'œuvre compression à 7 et 28 jours : au moins un essai par mois. Ces
éprouvettes seront effectuées par un laboratoire agrée, et à la charge de
l'entreprise. La fabrication, la conservation et la rupture des éprouvettes ainsi que
la détermination de la résistance seront conformes aux prescriptions des règles
B.A.E.L. 99 et règles Antilles 92. Pour les armatures, avant tout coulage,
l'entrepreneur sera tenu de prévenir au moins vingt-quatre heures à l'avance le
Maître d'œuvre et le bureau de contrôle afin de permettre la vérification de la
conformité des armatures avec celles prévues aux plans. Dans le cas ou l'Entreprise
n'aurait pas prévenu le Maître d'œuvre suffisamment à temps (soit un minimum de
24 heures), pour que celui-ci puisse vérifier la bonne mise en place des armatures,
celui-ci pourra demander à l'entreprise de démolir les éléments coulés sans
vérification, et cela aux seuls frais de l'Entreprise. Il y aura au moins 2 essais par
niveau et par bâtiment.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 19 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

5.2 OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE A LA SUITE DES ESSAIS


DE CONTROLE

Dans le cas où les opérations laisseraient apparaître que les matériaux ou le travail
fourni ne correspondent pas aux conditions édictées par le présent document, les
dépenses qu'entraînent ces opérations de contrôle, le remplacement des matériaux,
les réfections et réparations de quelque nature qu'elles soient, seront à la charge de
l'entrepreneur. Les essais sont effectués sous la responsabilité de l'entrepreneur,
dans la limite du nombre d'essais inscrits dans chaque catégorie, augmenté par le
nombre d'essais dont le résultat ne serait pas satisfaisant. Les essais seront
effectués par un laboratoire agréé. Les résultats feront l'objet d'un rapport.

6. CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

6.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX

Les travaux à exécuter comprennent:


-La réception des plates formes réalisées, le PV de réception et le plan de
recollement,
-L’implantation par un géomètre expert agréé par les concepteurs (à charge de
l’entreprise),
-les fondations de surface compris leurs terrassements.
-l’ossature béton (voiles, poutres, poteaux)
-les planchers en dalles pleines,
-les ouvrages de maçonnerie,
-les seuils, socles, relevés, gouttes d’eau, etc.,…
-les réservations de trous, trappes, évidements, encastrements, feuillures, rainures,
arrêts, etc.,….
-la mise en place des huisseries métalliques sous coulage,
-l’enlèvement et l’évacuation des gravats, déchets triés et la remise en état des
lieux,
-la fourniture des plans de recollement.

6.2 PRESTATIONS DE L’ENTREPRENEUR

Elles comprennent, en plus des travaux définis dans l’article ci-dessous:


-tous les matériaux nécessaires à la réalisation des installations d’ouvrage y
compris toutes fournitures, transport sur le chantier,
-tous les engins et échafaudages nécessaires à la réalisation des installations, y
compris
Double transport, installation, entretien, réparation, frais de location, etc.
-toutes fournitures et mise en œuvre à la réalisation des essais,
-les traits de niveaux,
-la propreté du chantier.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 20 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

6.3 DESCRIPTION DES OUVRAGES

Nota: L’entrepreneur devra tous les plans d’exécution béton armé.

6.3.1 Installation de chantier

Le titulaire du présent lot devra établir un plan d’installation de chantier, en accord


avec tous les corps d’états et conforme aux dispositions du planning.
Ce plan sera soumis à l’approbation du maître d’œuvre et du coordonnateur
d‘hygiène et sécurité. Après approbation, l’entreprise sera autorisée à procéder à
l’installation du chantier.
Ce plan précisera les différentes phases de travaux et toute évolution des éléments
suivants:
- la clôture de chantier et ses déplacements à l’évolution des travaux,
- les accès de chantier et des bureaux,
- l’implantation de moyen de levage,
- les zones de stockage et accès pour approvisionnement,
- l’implantation des bureaux et baraques d’entreprises (dépôts et cantonnement
du personnel ),
- l’implantation des vides gravois, benne à déchets et goulotte,

Aires de stockage

Elles seront implantées sur le plan d’installation de chantier, en fonction des


besoins de toutes les entreprises et des possibilités du terrain suivant phasage.
L’entreprise assurera à ses frais, la clôture, l’entretien, la remise en état du sol, les
déplacements en cours de chantier des aires qui sont affectées.

Salle de réunion

Une salle de réunion sera aménagée à une localisation à définir avec le contrôleur
et le maître d’œuvre. Elle comportera obligatoirement:
- une table de réunion permettant à 13 personnes de se tenir assises en
périphérie
- une armoire
- l’affichage de l’ensemble des plans du projet et leur maintien en état de
consultation pendant toute la durée du chantier
- l’ensemble des pièces écrites des différents corps d’état en classeur avec
intercalaire de consultation pour chaque corps d’état et maintenu en état de
consultation pendant toute la durée du chantier
- l’éclairage de l’installation/salle de réunion (climatisation pour période chaude)
- des casques en nombres suffisants pour les différents intervenants autres que
les entreprises
- tableau d’affichage, casiers pour diffusion du courrier des entreprises, tableau
blanc.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 21 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Cette salle de réunion sera maintenu propre pendant toute la durée du chantier et
sera notamment nettoyé préalablement à chaque réunion de chantier. Elle portera
l’indication clairement lisible : «interdiction de fumer».

Le Cantonnement (vestiaire, sanitaire, petit matériel, réfectoire)

Conforme aux prescriptions du PGC.


La maintenance, l’entretien quotidien est à la charge du compte prorata pendant
toute la durée du chantier.

Bureau échantillon

Il sera installé, à côté du bureau de chantier, un bureau éclairé et ventilé, fermant


efficacement à clé, permettant de recevoir au fur et à mesure de leur présentation,
tous les échantillons nécessaires au maître d’œuvre pour proposer au maître
d’ouvrage les matériaux à mettre définitivement en œuvre.
Ce local n’aura pas une surface inférieure à la moitié de la surface du bureau de
chantier.
Les frais de nettoyage, d’éclairage et, plus généralement d’entretien de ce bureau
échantillons, sont également à la charge du compte prorata.

Panneau de chantier

Agrée par le maître d’ouvrage. Il comportera les informations légales (PC) et toutes
les références des entreprises, maître d’ouvrage et maître d’œuvre.
Sa construction, mise en peinture, mise en place, déplacements éventuels,
enlèvement en fin de chantier, incombent à l’entreprise titulaire du présent lot.

Clôture

La clôture de chantier est à la charge de l’entreprise du présent lot.


Il appartient à l’entreprise de la renforcer et de l’entretenir durant la durée des
travaux. La clôture de chantier sera conforme aux spécifications de la maîtrise
d’œuvre. Hauteur 2,00 m uniformément réparties, portail d’accès véhicule et
portillons accès piétons.
L’aire ainsi clôturée sera sous la responsabilité de l’entrepreneur.
Tout déplacement ultérieur ou enlèvement de ces ouvrages sera assuré par
l’entreprise du présent lot en suivant les phases du chantier. Il sera prévu toutes
les clôtures intérieures aux bâtiments séparant le chantier des zones en
fonctionnement.

Fermetures des bâtiments

Les fermetures provisoires des bâtiments nécessaires pour interdire l’accès en


dehors des heures de chantier sont à la charge de l’entreprise.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 22 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Moyens de levage

L’entreprise du présent lot prendra toutes les dispositions nécessaires pour que
soient assurés tous les moyens de levages (grues, élévateurs et autres…)
nécessaires à la mise en œuvre et fera son affaire des dépositions à prendre pour
ces matériels tels que:
- sécurité et protection
- programme, durée et horaire d’utilisation
- nuisances sonores
- information à tous les corps d’état du montage et démontage.

Alimentation du chantier

L’entreprise du présent lot aura à sa charge l’ensemble des réseaux d’alimentation


eau chantier (réalisation du réseau d’alimentation en eau du chantier, branchement
d’eau potable) et raccordement EU pour les sanitaires ou tout système autonome.

L’entreprise du présent lot aura à sa charge l’ensemble des réseaux d’alimentation


en électricité et téléphonie.
Les dépenses en consommation de fluides sont à la charge de l’entreprise du
compte prorata.
Un compteur divisionnaire sera mis en place (à charge du compte prorata). Toutes
les consommations sont à la charge du compte prorata.

Traitement des déchets de chantier

Les déchets de chantier devront être gérés et enlevés par l’entreprise titulaire du
présent lot d’une manière conforme à la réglementation en vigueur à ce sujet, et
ce, jusqu’à la réception finale du projet. Les dépenses sont à la charge du compte
prorata.
La gestion des déchets devra respecter les règles de tri sélectif (objectif «chantier
propre»). Pour ce faire, se référer à la charte chantier à haute qualité
environnementale jointe au marché et contractuelle.

Réception préalable des abords et voiries

Pour les abords, livrés en parfait état de propreté ainsi que les voiries en service,
un procès-verbal de prise en charge dresse l’état des lieux qui est remis à
l’entreprise du présent lot à l’ouverture du chantier.
Ce procès-verbal est établi à partir d’un constat d’huissier à la charge de
l’entreprise, qui porte notamment sur l’état des existants qui seront à restituer.

6.3.2 Signalisation

L'entrepreneur du présent lot devra la signalisation des abords du chantier, du


début jusqu'à la fin des travaux. Elle se fera par l'intermédiaire de panneaux du
code routier, ainsi que par des pancartes écrites en clair.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 23 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

6.3.3 Nettoyage de chantier

Le titulaire du présent lot, a, à sa charge, le nettoyage total du chantier et ce, une


fois par semaine. Il devra mettre à disposition une benne qui sera évacuée.

6.3.4 Implantation

Le piquetage des ouvrages est à la charge du présent lot. Il sera réalisé par un
géomètre, à la charge du présent lot. La mise en place des repères de nivellement,
devra être conservée jusqu'à la réception des ouvrages. L’entrepreneur devra
vérifier la côte des plateformes. Il sera responsable de tous tassements et
affaissement qui pourraient se produire ultérieurement et qui seraient la
conséquence d’un défaut d’assise des fondations. L’entrepreneur fera son affaire de
l’implantation et du piquetage des ouvrages à réaliser à partir des repères
topographiques de base et du plan général d'implantation des ouvrages qui lui sont
fournis et qu’il devra vérifier. Après réalisation des fondations, et avant coffrage des
murs, une vérification devra être opérée par le même géomètre. Ces implantations
seront conformes aux plans fournis par les concepteurs. Pendant toutes la durée
des travaux, l’entrepreneur sera responsable de ses repères d’implantation
altimétrique et/ou horizontaux, l’entrepreneur assumera la responsabilité, à ses
frais, de l’ensemble des travaux réparateurs qui découleraient d’une mauvaise
implantation des ouvrages.

6.3.5 Traitement anti-termites

L’entrepreneur doit l’exécution d’un traitement anti-termites par TERMIFILM et


CORDON, ou similaire, sous la partie basse ainsi que dans les tranchées des
canalisations pénétrant dans les bâtiments, suivant les prescriptions du traiteur et
sous contrôle du maître d’œuvre. Ce traitement fera l’objet d’une garantie (suivant
l’assurance fournie par l’entreprise applicataire du traitement qui devra être munie
de l'agrément préfectoral) et devra être certifié CTBP+. L’entrepreneur devra
fournir à la maîtrise d’œuvre l’attestation du traitement.
Le TERMIFILM ou similaire se pose sur le sol avant de couler le béton des
fondations et du dallage, comme un film anti-humidité classique.

6.3.6 Fouilles

Les travaux de fouilles comprennent:


- Les fouilles en puits et en rigoles en terrain de toutes natures à une profondeur
variable (encastrement suivant rapport géotechnique).
- Le dressement des fonds de fouilles et des parois.
- L’évacuation et l’épuisement des eaux.
- L’évacuation des déblais excédentaires.
- Compris toutes les sujétions.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 24 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

6.3.7 Béton armé pour ouvrages de fondations (longrines–massifs)

Réalisé en béton armé C25/30. Coffrage et ferraillage exécutés conformément aux


plans BA, règles et au rapport géotechnique, enrobage d'acier de 2.5 cm minimum.
Les aciers seront de type haute adhérence (Fe=500-3).
Lors de la mise en place, le béton devra être obligatoirement vibré. Les longrines et
massifs comporteront toutes les réservations et percements nécessaires au passage
des canalisations, fourreaux et divers. Tous les éléments de coffrage seront
récupérés.

6.3.8 Remblais de fouilles

Mise en œuvre de remblais provenant des fouilles. Ces remblais seront de bonne
qualité, et ne comporteront ni mottes, ni gazon, ni débris, ni végétaux, ni déchets
etc. Ils seront exécutés par couches de 20 cm et soigneusement compactés avec
des appareils de compactage adéquats, et ne seront utilisés que pour combler les
vides entre les ouvrages et les parois de fouilles.

6.3.9 Fourreaux

Fourreaux aiguillés en TPC ou PVC suivant plans, de sections appropriées pour


plomberie, courants faible et forts, informatiques, et fourreaux seront fournis et
posés au niveau de la dalle au sol, jusqu’à 1,00 mètre à l’extérieur du bâtiment, ou
comme indiqué suivant plans de la MOE.

6.3.10 Béton Dalle

Réalisé en béton armé C25/30. Coffrage et ferraillage exécutés, conformément aux


règles de l'art et aux plans d'exécution. Enrobage des aciers: 2.5 cm minimum. Les
aciers seront du type haute adhérence (Fe=500-3) ou treillis soudés (Fe=500-3).
Lors de la mise en place, le béton devra être obligatoirement vibré. Tous les
éléments de coffrage seront récupérés. Compris toutes les réservations, formes de
pentes (pour toitures terrasses, jardinières, débords, etc…) et toutes les sujétions
portées sur les plans d’exécutions.
Les éléments de coffrage seront aussi nettoyés avant réutilisation.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 25 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

6.3.11 Béton super structures

a) Béton en élévation:

Réalisé en béton armé C25/30 compris chaînages horizontaux et verticaux, pour


ouvrages en élévation (poteaux, voiles, garde-corps, poutres, relevé, allège,
acrotère, etc…), à toutes hauteurs au-dessus du sol compris vibrations,
réservations et saignées pour passage de canalisations et fourreaux, feuillures de
toutes natures. Les parements des ouvrages doivent être très soignés et avoir un
aspect lisse au décoffrage. Les parements ne devront laissés apparaître aucun joint
de décoffrage, sauf recherche volontaire sur les murs extérieurs. En cas d’aspect
défectueux le Maître d’œuvre se réserve le droit de faire un ragréage sur les
parements. Les surfaces des arêtes devront être adoucies, l’entrepreneur devant
leurs protections. L’entrepreneur devra également la mise en place des huisseries
métalliques fournies par le lot menuiseries. Compris coffrage très soigné et
ferraillages, réalisations des joints de dilatations, et toutes les sujétions.

Toutes les réservations ou trémies pour les corps d’états secondaires et lots
techniques sont à la charge du lot GO. Le rebouchage des réservations après
passages des corps d’états est à la charge du lot GO. Les gaines de désenfumage
sont a la charge du lot GO et devront respecter la règlementation en vigueur. Les
grilles et les clapets sont à la charge du lot climatisation. Les voiles et les poutres
auront une épaisseur minimum de 15cm. Le contreventement de la structure sera
assuré par les voiles. Les baies et ouvertures seront encadrées par des chaînages.

b) Voiles non porteur:

Réalisé en béton armé C25/30, compris vibration et réservations pour passage de


canalisations et fourreaux, feuillures de toutes natures. Les parements des
ouvrages doivent être soignés. Les arases supérieurs seront données dans les cas
particuliers. Dans les cas de voiles non porteur toute hauteur, ils seront arasés à
deux centimètres sous dalle.

c) Escalier :

Escalier en béton armé C25/30, coulé en place, compris coffrage, ferraillage et


toutes les sujétions. Les surfaces des escaliers seront prévues pour recevoir un
revêtement. Les sous faces apparentes brutes de décoffrage auront une finition
soignée.

d) Dalles bétons:

Béton pour dalles en béton armé coulées en place, à toutes hauteurs, au-dessus
des sols, (compris formes de pentes pour toitures terrasses, jardinières, débords,
etc…, à la charge du présent lot), vibration, réservations et toutes les sujétions. Les
sous faces des dalles doivent être très soignées. A noter qu’il y aura 2 cm de
décroché entre les dalles intérieurs et extérieurs.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 26 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

e) Prédalles :

Sans objet

f) Dalles de compressions:

Réalisé en béton armé C25/30. Ferraillage exécuté conformément aux règles de


l'art et aux plans d'exécution. Enrobage des aciers: 2.5 cm minimum. Les aciers
seront du type haute adhérence (Fe=500-3) ou treillis soudés (Fe=500-3). Lors de
la mise en place, le béton devra être obligatoirement vibré.

g) Réservations et Trémies:

Réservations et trémies de toutes natures dans murs et dalles, conformément aux


prescriptions des différents corps d’état. Compris coffrage ou rebouchage après
passages des corps d’état et les sujétions exclusivement portées sur les plans BA.
Les percements seront réalisés par l’entreprise Gros Œuvre à charge de l’entreprise
demanderesse.

6.3.12 Maçonneries

Maçonnerie posée à l’italienne et accrochée à la structure par l’intermédiaire de


liaison parasismique, pattes en métal déployé spittées tous les 2 lits horizontaux en
partie haute. Elles seront rejointoyées et hourdées au mortier de ciment dosé à
350kg de CPA210/325 par m3 de sable, avec finition à joints refoulés, prêtes à
recevoir un enduit. L'entrepreneur veillera à respecter les plans de construction,
notamment dans l'exécution des feuillures pour baies, encastrements d'huisseries,
bâtis, larmiers, etc… Compris toutes les sujétions. Les baies et ouvertures seront
encadrées par des chaînages.

6.3.13 Béton chaînages, linteaux et raidisseurs

Réalisés en béton armé C25/30, dimension mini 15x15 pour les raidisseurs, 10x20
pour les linteaux et 15x30 pour le chaînages, compris coffrage, armatures. Ils
seront conformes aux règles ANTILLES et compris toutes les sujétions.

6.3.14 Enduit de mortier

La préparation des surfaces sera effectuée avec un soin tout particulier pour
assurer l’adhérence, prévenir les cloquages et éviter les fissurations (les bétons
seront piqués, les surfaces abondamment humidifiées, etc, …)
- L'enduit sera constitué par:
* Un gobetis ou couche d'accrochage ou de rattrapage.
* Une couche intermédiaire formant le corps de l'enduit.
* Une couche de finition donnant l'aspect de l'enduit fini et parachevant
l'imperméabilisation. Le mortier ne pourra en aucun cas être rebattu; les enduits
seront préservés contre le soleil et vent sec, par opposition d'écrans humides.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 27 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

-Qualité des enduits finis:


* L'adhérence des enduits au support sera de 3kg/cm² au moins, à 28 jours.
Aucune partie ne devra sonner "creux" sous le choc du marteau.
* Leur planéité sera telle, qu'une règle de deux mètres promenée en tous
sens ne fasse apparaître de différence supérieure à 0.005m, la tolérance de
verticalité sera de 0.01 m par hauteur de 3 m.
* Les arêtes auront un aspect aplomb, raccordement impeccable, arêtes
vives sans aucune épaufrure. La couche de finition extérieure sera hydrofuge.
* Les enduits intérieurs seront dressés au mortier de ciment dosé à 450kg
CPA.

Tout défaut de régularité apparent sera sanctionné par le refus des enduits et leur
réfection après démolition. Si ces défauts n’étaient constatés qu’après achèvement
des peintures, voire même à la réception provisoire, les peintures seraient, le cas
échéant, refaites aux frais de l’Entrepreneur du présent lot, et par panneaux
entiers.

6.3.15 Appuis de fenêtre

Réalisés en béton armé préfabriqué ou coulés en place, avec rejingot,


conformément aux plans d’exécution. Compris coffrage et ferraillage. Ils seront
conformes aux règles ANTILLES.

6.3.16 Seuils

L’entrepreneur du présent lot doit tous les seuils sous les menuiseries d’accès à
l’extérieur. Ils devront assurer une parfaite étanchéité. Exécution suivant plan
technique.

6.3.17 Larmier

Fermeture en quart de cercle à prévoir lors du coffrage pour toutes les sous-faces
de toutes les parties de dalles extérieures et pour les sous-faces des linteaux de
baies. Ils sont obligatoires sur l’ensemble du projet.

6.3.18 Pissettes

En PEHD Ø40, compris toutes les sujétions.

6.3.19 Formes de pentes

Réalisé en béton armé C25/30 suivant plan de la maitrise d’œuvre y compris toutes
sujétions.

6.3.20 Repliement des installations

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 28 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Repliement des installations de chantier, évacuation de tous les stocks, des abris,
bureaux, panneaux d'informations, de signalisations etc., évacuation de tous les
déchets et gravois suivant les filières de recyclage et de valorisation mise en
décharge. Remise en état parfaite du site.

6.3.21 Remise en état

L'Entreprise du présent lot devra faire la remise en état des abords du chantier. Ces
reprises seront à entreprendre sous la direction de la Maîtrise d'œuvre.

CCTP: Lot N°2 – GROS-ŒUVRE


- Juillet 2015 - Page 29 sur 29
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

C.C.T.P.
03 - LOT ETANCHEITE – CHARPENTE
COUVERTURE
CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE
- Juillet 2015 - Page 1 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

LOT 03 – ETANCHEITE

SOMMAIRE
LOT 03 – ETANCHEITE ..................................................................... 2
1. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES .................................. 4
1.1 DTU............................................................................................... 4
1.1.1 Etanchéité des toitures-terrasses ............................................................. 4
1.1.2 Evacuation des eaux pluviales .................................................................. 4
1.2 Références normatives .................................................................... 5
1.2.1 Etanchéité des toitures-terrasses ............................................................. 5
1.2.2 Evacuation des eaux pluviales .................................................................. 6
1.3 Eurocodes ...................................................................................... 6
1.3.1 Eurocode 0 ............................................................................................ 6
1.3.2 Eurocode 1 ............................................................................................ 6
1.4 Documents du CSTB ........................................................................ 7
1.5 Textes législatifs et textes européens ................................................ 7
1.6 Garanties – Réception...................................................................... 7
1.6.1 Garanties .............................................................................................. 7
1.6.2 Réception .............................................................................................. 8
1.7 Coordination avec les autres lots ....................................................... 8
2. SPECIFICATIONS ET PRESCRIPTIONS TECHNIQUES ........................ 8
2.1 Etudes ........................................................................................... 8
2.1.1 Hypothèses de calcul .............................................................................. 8
2.1.2 Dossier d’exécution ................................................................................ 8
2.2 Spécifications concernant les matériaux utilisés et leur mise en œuvre .. 9
2.2.1 Mise en œuvre en fonction de la zone climatique et du site d’implantation ..... 9
2.2.2 Matériaux d’étanchéité ............................................................................ 9
2.2.3 Complexes et systèmes d'étanchéité......................................................... 9
2.2.4 Matériaux d’isolation ............................................................................. 10
2.2.5 Dallettes en béton ................................................................................ 10
2.2.6 Protection contre la corrosion des articles en métal ferreux ....................... 10
2.2.7 Évacuation des eaux pluviales ................................................................ 10
2.2.8 Traitement des points singuliers ............................................................. 10
2.2.9 Travaux d'étanchéité, relevés, protections, etc. ........................................ 11
2.2.10 Ouvrages accessoires métalliques ......................................................... 11
2.2.11 Engravures - Solins ............................................................................. 11
2.3 Contrôle de l’exécution ................................................................... 12
2.4 Epreuves des ouvrages ................................................................... 12
3. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES ................. 12
3.1 Etendue des travaux....................................................................... 12

CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE


- Juillet 2015 - Page 2 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

3.2 Descriptif des ouvrages ................................................................... 14


3.2.1 Système d’étanchéité des surfaces techniques ......................................... 14
3.2.2 Système d’étanchéité sous carrelage ...................................................... 14
3.2.3 Evacuation des eaux pluviales ................................................................ 15
3.2.4 Bandes de solin et solins ....................................................................... 15
3.2.5 Charpente bois..................................................................................... 15
3.2.6 Toiture Panneaux sandwich Bac acier 1000/45 ......................................... 16
3.2.7 Traitement eau pluviale......................................................................... 18
3.2.8 Panneaux photovoltaïques ..................................................................... 18
3.2.9 Constructions annexes en bois ............................................................... 18

CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE


- Juillet 2015 - Page 3 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

1. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES


Les documents contractuels applicables aux travaux du présent marché sont cités ci-après.

1.1 DTU
• DTU n° 60.11 Règles de calcul des installations d’évacuation des eaux pluviales
• Normes concernant les bois : NF B 50.001, 50.003, 51.002, 51.004, 51.007,
51.011, 51.012, 52.001, 53.501, 53.502
• NFP 06.001 Charges permanentes et surcharges à admettre dans les
constructions
• NFP 21.202 Règles de calculs - Exécution des assemblages
• Règles NV 65 Effet de la neige et du vent sur les constructions
• NFP 36.402 Gouttières et naissances métalliques
• NFP 84-206-1Revêtement d’étanchéité
Le revêtement d ‘étanchéité doit relever d’un avis technique en cours de validité du
groupe spécialisé n°5.

1.1.1 Etanchéité des toitures-terrasses


• DTU 43.1 (NF P84-204-1) (juillet 1994) : Travaux d'étanchéité des
toitures-terrasses avec éléments porteurs en maçonnerie - Cahier des clauses
techniques + Amendement A1 (mars 2001) (Indice de classement : P84-204-
1)
• DTU 43.1 (NF P84-204-1-1) (novembre 2004) : Travaux de bâtiment -
Etanchéité des toitures-terrasses et toitures inclinées avec éléments porteurs
en maçonnerie en climat de plaine - Partie 1-1 : Cahier des clauses
techniques + Amendement A1 (septembre 2007) (Indice de classement :
P84-204-1-1)
• DTU 43.1 (NF P84-204-1-2) (novembre 2004) : Travaux de bâtiment -
Etanchéité des toitures-terrasses et toitures inclinées avec éléments porteurs
en maçonnerie en climat de plaine - Partie 1-2 : Critères généraux de choix
des matériaux (CGM) + Amendement A1 (septembre 2007) (Indice de
classement : P84-204-1-2)
• DTU 43.1 (NF P84-204-2) (novembre 2004) : Travaux de bâtiment -
Etanchéité des toitures-terrasses et toitures inclinées avec éléments porteurs
en maçonnerie en climat de plaine - Partie 2 : Cahier des clauses spéciales +
Amendement A1 (septembre 2007) (Indice de classement : P84-204-2)
• DTU 43.1 (FD P84-204-3) (septembre 2004) : Travaux de bâtiment -
Etanchéité des toitures-terrasses et toitures inclinées avec éléments porteurs
en maçonnerie en climat de plaine - Partie 3 : Guide à l'intention du Maître
d'Ouvrage + Amendement A1 (août 2007) (Indice de classement : P84-204-
3)

1.1.2 Evacuation des eaux pluviales


• DTU 40.5 (XP P36-201) (novembre 1993) : Travaux d'évacuation des eaux
pluviales - Cahier des clauses techniques + Amendement A1 (décembre 1997)
(Indice de classement : P36-201)
CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE
- Juillet 2015 - Page 4 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

• DTU 60.11 - Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire et des


installations d'évacuation des eaux pluviales - Octobre 1988.

1.2 Références normatives


• NF P 03-001 : Marchés privés - Cahiers types - Cahier des clauses administratives
générales applicable aux travaux de bâtiment faisant l'objet de marchés privés.

1.2.1 Etanchéité des toitures-terrasses


• NF P 06-001 : Bases de calcul des constructions - Charges d'exploitation
des bâtiments.
• NF P 18-201 DTU 21 : Travaux de bâtiment- Exécution des travaux en
béton - Cahier des clauses techniques.
• NF P 84-204-1.2 : Etanchéité des toitures-terrasses et toitures inclinées
avec éléments porteurs en maçonnerie en climat de plaine - Partie 1.2 :
Critères généraux de choix des matériaux (CGM)
• Règles NV 65 : Règles définissant les effets de la neige et du vent sur les
constructions et annexes DTU P 06-002.
• XP P 10-203-1 (Référence DTU 20.12) : Maçonnerie des toitures et
d'étanchéité - Gros œuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un
revêtement d'étanchéité - Partie 1 : Cahier des clauses techniques.
• NF EN 1339 : Dalles en béton - Prescriptions et méthodes d'essai (indice de
classement : P 98-339).
• NF EN 1426 : Bitumes et liants bitumineux - Détermination de la
pénétrabilité à l'aiguille (indice de classement : T 66-004).
• NF EN 1427 : Bitumes et liants bitumineux - Détermination de la
température de ramollissement - Méthode Bille et Anneau (indice de
classement T 66-008).
• NF EN 12620 : Granulats pour béton (indice de classement : P 18-601).
• NF EN ISO 13303 : Bitumes et liants bitumineux - Détermination de la
perte de masse au chauffage des bitumes industriels (indice de classement : T
66-011)
• NF A 91-131 : Fils d'acier galvanisés à chaud - Spécification du revêtement
de zinc.
• NF P 34-631 : Couverture - Façonnés linéaires en aluminium ou alliage
d'aluminium.
• P 37-418 : Accessoires de couverture - Lanterneaux - Lanterneaux
d'éclairage zénithal fixes ou ouvrants, en polymétacrylate de méthyle ou en
polyester armé de fibres de verre - Définitions, spécifications, méthodes
d'essais.
• P 84-316 : Etanchéité - Chape souple de bitume armé à armature en tissu
de verre auto protégé par feuille métallique thermostable (T.V.- th).
• P 84-352 : Etanchéité - Revêtements d'étanchéité - Essai de
poinçonnement statique.
• NF EN 13163 : Produits isolants thermiques pour le bâtiment - Produits
manufacturés en polystyrène expansé (EPS) - Spécification (indice de
classement : P 75-404).

CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE


- Juillet 2015 - Page 5 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

• NF EN 13164 : Produits isolants thermiques pour le bâtiment - Produits


manufacturés en mousse de polystyrène extrudé (XPS) - Spécification (indice
de classement : P 75-405).
• NF EN 12697-1 : Mélanges bitumineux - Méthode d'essai pour mélange
hydrocarboné à chaud - Partie 1 : Teneur en liant soluble (indice de
classement : P 98-818-1).
• NF EN 12697-21 : Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange
hydrocarboné à chaud - Partie 21 : Essai d'indentation de plaques (indice de
classement : P 98-818-21).
• NF EN 826 : Produits isolants thermiques destinés aux applications du
bâtiment - Détermination du comportement en compression (indice de
classement : P 75-205).

1.2.2 Evacuation des eaux pluviales


• NF A 48-720 : Tuyaux et raccords salubres en fonte sans pression — Série
à emboîtement et bout uni, dite série EU — Série à deux bouts unis, dite série
UU.
• NF P 30-301 : Couverture — Terminologie.
• NF P 36-402 : Evacuation des eaux pluviales — Gouttières, équerres et
naissances métalliques — Spécifications.
• NF P 36-403 : Evacuation des eaux pluviales — Tuyaux, coudes et cuvettes
métalliques — Spécifications.
• NF P 41-201 : Code des conditions minimales d'exécution des travaux de
plomberie et installations sanitaires urbaines.
• NF P 41-221 : Canalisations en cuivre — Distribution d'eau froide et chaude
sanitaire, évacuation d'eaux usées, d'eaux pluviales, installations de génie
climatique (référence DTU 60.5).

1.3 Eurocodes
1.3.1 Eurocode 0
• NF EN 1990 (mars 2003) : Eurocodes structuraux - Bases de calcul des
structures (Indice de classement : P06-100-1) ;
• NF P06-100-2 (juin 2004) : Eurocodes structuraux - Bases de calcul des
structures - Partie 2 : Annexe nationale à la NF EN 1990 (Indice de
classement : P06-100-2)
• NF EN 1990/A1 (juillet 2006) : Eurocode - Bases de calcul des structures -
Amendement A1 (Indice de classement : P06-100-1/A1)
• NF EN 1990/A1/NA (décembre 2007) : Eurocode - Bases de calcul des
structures - Annexe nationale à la NF EN 1990/A1 (Indice de classement :
P06-100-1/A1/NA)

1.3.2 Eurocode 1
• NF EN 1991-1-1 (mars 2003) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-1 : Actions
générales - Poids volumiques, poids propres, charges d'exploitation des bâtiments (Indice de
classement : P06-111-1)

CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE


- Juillet 2015 - Page 6 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

• NF P06-111-2 (juin 2004) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Poids volumiques, poids
propres, charges d'exploitation des bâtiments - Partie 2 : Annexe nationale à la NF EN 1991-1-1 +
Amendement A1 (mars 2009) (Indice de classement : P06-111-2)
• NF EN 1991-1-2 (juillet 2003) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-2 : Actions
générales - Actions sur les structures exposées au feu (Indice de classement : P06-112-1)
• NF EN 1991-1-3 (avril 2004) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-3 : Actions
générales - Charges de neige (Indice de classement : P06-113-1)
• NF EN 1991-1-4 (novembre 2005) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-4 : actions
générales - Actions du vent (Indice de classement : P06-114-1).

1.4 Documents du CSTB


• Cahier du C.S.T.B n° 1833 de mars 1983 : " Conditions générales d'emploi des
systèmes d'isolation thermique des façades par l'extérieur faisant l'objet d'un avis
technique ".
• Cahiers du C.S.T.B n° 2358 et 2433 : " Classement F.I.T des étanchéités de
toitures ".
• Cahier des charges de l'Office des Asphaltes (Office des Asphaltes).
• Cahier du CSTB n° 2892 de juin 1996 : " Cahier des prescriptions techniques
communes aux procédés de planchers - Titre III ".
• Cahier CSTB 3564 (juin 2006) : Résistance au vent des isolants supports de
systèmes d'étanchéité de toitures - Cahier des Prescriptions Techniques
concernant la délivrance et l'application des Documents Techniques d'Application
approuvé par le Groupe Spécialisé n° 5 le 27 mars 2006.
• Cahier du CSTB n° 3229 : Annexe 4 B.

1.5 Textes législatifs et textes européens


Il n’est pas repris dans le CCTP les éventuels textes législatifs et textes européens
applicables pour le présent lot.

1.6 Garanties – Réception


1.6.1 Garanties
Les garanties de bonne exécution seront constituées par :
• l'obligation de faire pendant la période de garantie, la remise en ordre de
tout ou partie des ouvrages détériorés suite à des causes directes ou
indirectes. Cette remise en état peut consister en la réparation ou le
remplacement ;
• l'obligation de maintenir, pendant la période de garantie le bon
fonctionnement de tous les ouvrages soumis par ailleurs à un entretien
normal.

CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE


- Juillet 2015 - Page 7 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

1.6.2 Réception
En complément des précisions indiquées au CCTP et les généralités, la
réception ne sera prononcée qu'après finition des travaux tous corps
d’état. Tout élément non conforme aux prescriptions du marché, ou
dégradé pourra être refusé.

1.7 Coordination avec les autres lots


Avec l'entreprise de Gros-œuvre pour réception des supports et niveaux.

1.1.1 Prescription générale pour la qualité environementale

L’opération fait l’objet d’une démarche environnementale suivant les critères de la norme
LEED. Les performances requises s’entendent tant en termes de performances d’usage, de
qualité architecturale, de pérennité et d’entretien, que de Qualité Environnementale globale :
participation des ouvrages mis en œuvre aux qualités fonctionnelles, sanitaires, de confort et
d’éco-gestion du bâtiment, mais aussi minimisation des impacts environnementaux en phase de
construction (pollutions, déchets, nuisances engendrées par les techniques retenues pour la
réalisation des ouvrages).
Tous les produits, systèmes ou procédés seront certifiés ou bénéficieront d’un avis technique.

2. SPECIFICATIONS ET PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

2.1 Etudes
Les plans du marché de travaux qualifiés de « plans de conception » sont fournis
par le maître d’œuvre et sont donnés à titre indicatif pour évaluer l’ensemble des
travaux à réaliser. Ces plans sont proposés à l’entrepreneur afin de lui permettre
de réaliser ses plans d’exécution.

2.1.1 Hypothèses de calcul


Les hypothèses à prendre en compte pour les calculs sont les suivantes :
• Les charges permanentes : poids propre des structures, plus surcharges
d'équipements, en fonction des caractéristiques du projet.
• Les surcharges d'exploitation : celles à prendre en compte sont celles
imposées par les normes NF.
• Surcharges climatiques : celles à prendre en compte sont celles imposées
par les règles en vigueur.
• Les efforts sismiques : selon réglementation du site
• Surcharges particulières : équipements de chauffage, climatisation et
ventilation, éléments de désenfumage.

2.1.2 Dossier d’exécution


Les plans et dessins devront faire apparaître tous les détails d'exécution
d'assemblages et de fixation. Ils seront cotés et établis à une échelle en
rapport aux dimensions des ouvrages. Au stade des études d’exécution,

CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE


- Juillet 2015 - Page 8 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

l’entrepreneur remettra au maître d’œuvre l’ensemble de pièces suivantes


dans les délais prévus au marché de travaux :
• Une note récapitulative des hypothèses retenues pour l’étude ;
• Les notes de calculs permettant le dimensionnement des ouvrages ;
• Les documents de préconisation d’application des ouvrages ;
• Les dessins nécessaires à l'exécution et à la pose des ouvrages sur lesquels
figurent :
- Les formes et profils des éléments constitutifs ;
- Tous autres renseignements utiles en fonction des particularités des
ouvrages.
• Les plans d’implantation et de réservation sur lesquels figurent :
- Les engravures et autres réservations nécessaires ;
- Les pénétrations à travers la couverture ;
- Les supports et fixations d'équipements techniques ;
• Les nomenclatures des éléments et pièces avec le métré des matières premières et produits
(quantitatif et qualitatif) ;
• Les avis techniques formulés pour les ouvrages considérés.

2.2 Spécifications concernant les matériaux utilisés et leur


mise en œuvre
Tous les ouvrages devront être réalisés avec des matériaux présentant toutes les
qualités de solidité, d'étanchéité et de durée. L'entrepreneur devra l'exécution
complète et parfaite de tous les ouvrages prévus au présent lot de manière à obtenir
une étanchéité parfaite du bâtiments.

2.2.1 Mise en œuvre en fonction de la zone climatique et du site


d’implantation
Les caractéristiques et la mise en œuvre des couvertures varient, notamment
pour ce qui concerne les recouvrements, les compléments d’étanchéité, etc.,
en fonction de ces deux critères.
L’entrepreneur sera tenu de respecter ces éléments.

2.2.2 Matériaux d’étanchéité


Les produits d'étanchéité tels que membranes bitumineuses et membranes
synthétiques, enduits, etc. doivent provenir d'usines ou d'unités dont le
système « Qualité » a été reconnu conforme aux normes ISO 9001 ou ISO
9002 par l'Afaq.

2.2.3 Complexes et systèmes d'étanchéité


Tous les complexes et systèmes d'étanchéité devant être mis en œuvre
devront bénéficier d'un Avis Technique justifiant qu'ils sont admis à l'emploi
prévu.

CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE


- Juillet 2015 - Page 9 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

2.2.4 Matériaux d’isolation


Tous les matériaux d'isolation devront bénéficier d'un Avis Technique
spécifiant qu'ils sont admis pour le type de toiture et le système d'étanchéité
concernés.
Sauf spécifications contraires, les isolants comporteront toujours un écran
pare-vapeur.
L'isolation thermique sera mise en œuvre très soigneusement, les différents
panneaux disposés selon le cas à joints alignés ou disposés en quinconce et
rigoureusement bord à bord, les coupes devront être franches et nettes.
Tous les panneaux qui auraient été exposés à la pluie ou seraient humides,
seront refusés ou devront être remplacés.
Pour les fixations mécaniques, il ne devra être employé que les accessoires
préconisés par le fabricant.

2.2.5 Dallettes en béton


Les dallettes en béton de protection de l'étanchéité devront répondre aux
prescriptions des DTU en vigueur.
Elles devront également répondre au cahier des charges du Cerib, pour un
usage modéré à la Classe D2, pour un usage intensif à la Classe D3.

2.2.6 Protection contre la corrosion des articles en métal ferreux


Tous les articles en métal ferreux devront être protégés contre la corrosion.
La méthode de revêtement sera proposée par l’entrepreneur. Cette protection
doit avoir été appliquée avant mise en place. Tous les éléments en acier
directement exposés aux intempéries devront obligatoirement être protégés
par galvanisation classe A 275.

2.2.7 Évacuation des eaux pluviales


Les sections et dimensions des ouvrages d'entrée des eaux pluviales
indiquées sur les plans ou sur le CCTP ci-après, sont données à titre
strictement indicatif.
Il appartiendra à l'entrepreneur de vérifier ce dimensionnement et de le
modifier le cas échéant si ses calculs le justifient.
2.2.8 Traitement des points singuliers
L'attention de l'entrepreneur devra porter sur l'exécution de ces points
singuliers, notamment :
• en terrasses inaccessibles : renforcer les relevés par une équerre en chape
bitumineuse de 25 cm de développé ;
• en terrasses accessibles : recouvrir les relevés d'une protection résistante
aux chocs, fractionner la protection lourde par surface d'au plus 10 m2
avec une distance maximale de 4 m entre joints, maintenir les dalles sur
plots au-dessus de la goutte d'eau ;

CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE


- Juillet 2015 - Page 10 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

• de manière générale, veiller à la présence d'une goutte d'eau et poser une


costière métallique en périphérie protégée des eaux de ruissellement.

2.2.9 Travaux d'étanchéité, relevés, protections, etc.


Les reliefs d'étanchéité seront toujours de hauteur conforme aux règlements
et normes, et dans tous les cas, de hauteur suffisante en fonction de la
disposition des points d'évacuation d'eau, des hauteurs d'acrotères, etc.
Les rives d'étanchéité apparentes seront toujours parfaitement rectilignes sur
les acrotères ou autres. Lors de la mise en œuvre des différentes couches
d'étanchéité, toutes précautions devront être prises pour éviter toutes
bavures ou coulures sur les parements vus des acrotères ou autres rives
apparentes.

2.2.10 Ouvrages accessoires métalliques


Sauf cas particuliers, les ouvrages accessoires métalliques devront toujours
pouvoir se dilater librement dans tous les sens, et l'exécution devra répondre
à cette condition.
En conséquence, tous les ouvrages devront toujours être posés à libre
dilatation et les calotins soudés seront formellement proscrits.
Tous ces ouvrages devront comporter tous les accessoires de fixation utiles
tels que pattes, bandes d'agrafes, pattes et ferrures en fer galvanisé, etc.,
ainsi que tous les petits ouvrages accessoires nécessaires tels que
coulisseaux, couvre-joints, talons, goussets, etc.
Tous les ouvrages accessoires de la couverture devront être de dimensions et
développement suffisants pour assurer une parfaite étanchéité dans tous les
cas.
Dans le cas où certains ouvrages comporteront des matériaux différents, en
contact entre eux, toutes dispositions devront être prises pour éviter toute
action électrochimique entre eux.

2.2.11 Engravures - Solins


L'entrepreneur aura implicitement à sa charge partout où besoin sera, toutes
engravures, garnissage au mortier, solins, calfeutrements, etc., nécessaires à
une parfaite étanchéité.
Dans les ouvrages en béton, les engravures seront réservées par
l'entrepreneur de gros œuvre aux dimensions prescrites par les dessins et
détails d'exécution de l'entrepreneur du présent lot.
Dans les autres maçonneries, les engravures seront à la charge du présent
lot.
Tous les garnissages, solins, calfeutrements, seront à exécuter au mortier
bâtard.

CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE


- Juillet 2015 - Page 11 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

Si, dans certains cas, il s'avérait nécessaire de réaliser ces ouvrages avec une
armature en grillage, métal déployé ou treillis soudé, cette armature serait
également à la charge du présent lot.
L'entrepreneur pourra proposer à l'approbation du maître d'œuvre de
remplacer les solins au mortier par un calfeutrement en produit pâteux en
matière synthétique, de type justifiant d'un Avis technique le certifiant apte à
cet usage.
Tous les ouvrages au mortier seront au choix du maître d'œuvre, soit en
mortier de couleur naturelle, soit en mortier teinté dans le ton du matériau de
couverture.

2.3 Contrôle de l’exécution


L’entrepreneur exécute une réception des supports conformément aux
prescriptions du lot Clauses communes du CCTP.
L’entrepreneur contrôle l’implantation de ses ouvrages conformément aux règles
en vigueur.
A la demande du maître d’œuvre, l’entrepreneur réalisera des fiches de contrôle
de ses ouvrages. La nature du contrôle sera proposée par le maître d’œuvre.
En cas d’erreur sur l’implantation, il appartiendra au présent lot de supporter les
conséquences financières des reprises à effectuer et des retards générés. A ce
titre, le maître d’œuvre se réserve le droit d’appliquer une retenue sur les
situations de travaux présentées par l’entrepreneur.

2.4 Epreuves des ouvrages


Des épreuves d’étanchéité après travaux pourront être exécutées à la demande
du Maître d’œuvre et aux frais de l’Entreprise.
Ces épreuves seront effectuées par mise en eau teintée, le niveau sera maintenu
pendant 48 heures minimum. Aucune fuite ne devra apparaître en aucun point,
tant en sous face des planchers que dans un mur ou dans une cloison verticale.

3. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES

3.1 Etendue des travaux


Les travaux à réaliser par l'entreprise dans le cadre de son marché sont les
suivants :
• Fourniture et pose d’une étanchéité sur une toiture-terrasse non circulable
sur support béton compris récupération des Eaux pluviales.
• Fourniture et pose d’une étanchéité sur terrasses circulables pour piétons
avec dalles piétons, compris récupération des Eaux pluviales.
• Fourniture et pose de toitures en bacs aciers
• Fourniture et pose de lanterneau de toiture type Solar Spot
• Fourniture et pose de tous les fourreaux et crosses de sorties de toitures
nécessaires aux corps d’états techniques
• Fourniture et mise en œuvre de relevés étanchés sur tous les acrotères et
socles techniques
CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE
- Juillet 2015 - Page 12 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

Les prestations à la charge du lot comprennent :


• Les études d'exécution et les dessins de détail d'ouvrages d'étanchéité ;
• L'étude et la mise en œuvre des dispositifs assurant la protection des
intervenants ;
• La définition des dimensions des pièces de raccord de l'étanchéité aux
ouvrages d'évacuation d'eaux pluviales ;
• La fourniture et la mise en œuvre des panneaux isolants non porteurs, soit
en support d'étanchéité y compris le dispositif faisant obstacle au transfert
de vapeur d'eau ;
• La fourniture et la mise en œuvre des matériaux de revêtement
d'étanchéité en parties courantes, relevés, retombées, chêneaux et
caniveaux, y compris les bandes de pontage ;
• La fourniture et la mise en œuvre des entrées d'eaux pluviales (platines,
moignons, crapaudines, galeries garde-grève) et des trop-pleins, non
compris le dimensionnement des descentes d'eaux pluviales ;
• La fourniture et la mise en œuvre des canalisations (descentes d'eaux
pluviales, tuyaux de ventilation, etc.) et de leur raccordement au moignon,
ainsi que la fourniture et la pose du jointoiement entre moignon et
canalisation ;
• La fourniture et la mise en œuvre des crosses de passage de fils
d'antennes, des platines et manchons de raccordement d'étanchéité des
pénétrations diverses (tuyaux de ventilation, etc.) ;
• La fourniture et la pose des collerettes de tuyaux de ventilation de chute ;
• La fourniture et la mise en œuvre des bandes métalliques insérées ou
reliées au dispositif d'étanchéité ;
• La fourniture et la mise en œuvre des protections lourdes meubles ou
dures ou par dalles sur plots, y compris les diverses sous-couches
éventuelles ;
Les prestations ne comprennent pas :
• La fourniture et la mise en œuvre des regards situés au droit des entrées
d'eaux pluviales (EEP) ainsi que des ouvrages de protections des joints de
dilatation, ainsi que la fourniture et la mise en œuvre de la couche filtrante,
de la terre, des murets séparateurs, des zones stériles et des végétaux des
toitures-terrasses-jardins ) ;
• La fourniture et la mise en œuvre des fourreaux métalliques solidaires du
gros œuvre ;

CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE


- Juillet 2015 - Page 13 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

3.2 Descriptif des ouvrages


3.2.1 Système d’étanchéité des surfaces techniques

3.2.1.1 Etanchéité synthétique monocouche


Surface courante
• Membrane de qualité environnementale à base d'alliage de
polypropylène modifié (FPO).
• Epaisseur 15/10ème SIKA SARNAFIL TS 77 E ou similaire.
• La fixation du complexe au support sera effectuée selon le système
SARNAFAST par plaquettes d'ancrage. Les lés d'assemblage seront
obligatoirement assemblés par soudure à l'air chaud.
• Compris dallettes en béton pour la pose des drums.
Localisation : surface de la zone de stockage des drums sous toiture
plancher haut R+2

3.2.1.2 Relevés
Relevé collé, confection par membrane synthétique SARNAFIL TS épaisseur
1,5mm
• En pied de relevé fixation mécanique par rail + cordon ou par
plaquette d'ancrage.
• Costières métalliques galvanisées en périphérie pour support des
relevés. Fixation sur tubes cintrés
• Relevé libre SARNAFIL TS 77E épaisseur 1,5mm pour parties
verticales et retours sur acrotère
• Finition en tête de relevé par tôle colaminée sur bande de mousse pré
comprimée.
Localisation : en périphérie de la zone ci-dessus

3.2.1.3 Naissance eaux pluviales


• Evacuation des eaux pluviales par sortie latérale à base de
polypropylènes modifiés (FPO)
• Ø 90 Lg 450 Dim platine 250x170x80.
Localisation : en évacuation de la zone ci-dessus

3.2.2 Système d’étanchéité sous carrelage


3.2.2.1 Etanchéité en système d’étanchéité de plancher intermédiaire
(S.E.P.I.)
• Fourniture et pose d’un système d’étanchéité constitué d’une natte
d’étanchéité en polyéthylène souple, revêtue d’un non-tissé sur ses
deux faces pour assurer son ancrage dans le mortier-colle. Système

CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE


- Juillet 2015 - Page 14 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

d’étanchéité de plancher intermédiaire (S.E.P.I.) et permettant le


pontage des microfissures.
• Traitement des angles rentrants et sortants, ainsi que des collerettes
pour le passage de tuyaux font partie de la gamme.
• Traitement des raccords de lés et de la périphérie est réalisée au
moyen de bandes dans les largeurs 8,5 / 12,5 / 15 / 18,5 / 25 cm.
• Traitement de l’étanchéité des joints de fractionnement et des joints
de mouvements est réalisée à l’aide de bandes dans les largeurs 12,5
cm et 25 cm
Localisation : terrasses ouvertes au R+1 , blocs sanitaires et pièces
humides au R+1
3.2.3 Evacuation des eaux pluviales
Fourniture et pose de platines enduites de type EIF SIPLAST-PRIMER de chez
SIPLAST ou équivalent et de moignons en plomb de forme tronconique pour
l’entrées des eaux pluviales, comprenant raccordement avec l’étanchéité,
crapaudines et dispositifs de protection contre l’engorgement.
Les réservations non communiquées au gros œuvre en temps et en heure
seront percées à la charge du présent lot
Nota : il sera prévu au minimum une descente EP et un trop-plein par
terrasse.
Localisation : Toutes les terrasses prévues au présent lot

3.2.4 Bandes de solin et solins


Fourniture et pose de bande de solin en recouvrement de relevés d'étanchéité
contre ouvrages émergents en béton et /ou en maçonnerie.
Fixation mécanique contre les ouvrages de gros œuvre. Finition par joint
mastic silicone gris
Teinte : acier galvanisé ou alu naturel
Localisation : Relevés de terrasses.

3.2.5 Charpente bois


Bois exposés : En pin traité Classe IV + T (traitement CTB B 4+T, anti-
termites). Bois protégés : En pin traité Classe III + T (traitement CTB B
3+T, anti-termites).
Rappel : tous les bois de la charpente restant apparents seront prévus
corroyés, toutes faces vues prêtes à peindre, poncer et sans nœud supérieur
à 2cm de Ø. Tous les bois peints (extérieurs) seront impressionnés avant
pose. Coordination avec le lot peinture. De même pour les bois recevant une
finition lasurée.
 TOUS les éléments d’assemblages (connecteurs, feuillards…), de
fixations (équerres, sabots, pattes de solivages, chevilles, boulons, écrous,
vis, clous…), et les platines poteaux seront en acier galvanisé à chaud, Z350
mini. ou inox :
CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE
- Juillet 2015 - Page 15 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

-acier galvanisé pour les éléments d’assemblage et fixations en intérieur.


-inox pour les éléments d’assemblage et fixations en extérieur.
 Flèches admissibles selon NFP 21-205-2.
 Contraintes admissibles selon NFB 52-001-5.
 Tous les accessoires de fixation en acier seront galvanisés à chaud Z 350.
 L’humidité du bois doit être inférieure à 15 %.

3.2.5.1 Fermes bois :


 Fermes bois, fixées sur les dalles béton. Compris lisses de
contreventement, calages, dispositifs anti flambage diagonales de
contreventement par câbles acier avec tendeurs. …
 Note de calcul à présenter selon méthode convenant aux structures
triangulées, tenant compte de l’influence du fluage et des glissements sur
les déformations et les contraintes.
 La résistance admissible des connecteurs et leur glissement doivent
être définis par
essais (P.V. d’essais du CTBA ou équivalent).  Dilatation à assurer au
niveau du joint entre les 2 bâtiments  Contreventement dans l’épaisseur
de la charpente par panneaux triply formant voiles travaillant.
Contreventement et anti-flambage selon DTU 31.3  La charpente sera auto
stable et reportera ses efforts sur les dalles béton.  Assemblages réalisés
par connecteurs métalliques. Les connecteurs seront en acier galvanisés. 
Equerre d’ancrage en acier galvanisé.

3.2.5.2 2.1.2. Liteaux de couverture :


En pin traité Classe III + T. (Traitement CTB B 3+T, anti-termites).
 Fourniture et pose de liteaux 50x80 sur les fermes pour fixations
des tôles de couverture.
 Liteaux posés sur fermettes sur les 80mm et fixés dans les éléments
de charpente. Assemblage des liteaux sur fermettes par pattes de solivage
métalliques (fourchettes).
 Tous les accessoires de fixation en acier seront galvanisés à chaud Z
350 (voir ci-dessus).
 Espacement des liteaux en fonction des recommandations du
fournisseur des tôles. La continuité des liteaux est assurée par moisage
entre fermettes.
3.2.6 Toiture Panneaux sandwich Bac acier 1000/45
Les éléments utilisés seront spécialement conçus pour répondre aux toitures à
faibles pentes. Les bacs seront livrés d'usine à la longueur exacte nécessaire.
Il est rappelé que l'entrepreneur de couverture devra veiller à éviter tout
compact de l'acier avec des éléments quelconques en cuivre, en laiton ou en
plomb ou à base de plomb, acier non protégé. L'entreprise chargée de

CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE


- Juillet 2015 - Page 16 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

l'exécution de ces toitures devra scrupuleusement se conformer aux


prescriptions établies :
- d'une part par le C.S.T.B. dans son avis technique délivré par le groupe
spécialisé n°5
- et d'autre part, par le fabricant, conformément à sa fiche technique
Les bacs seront de types :
- type Panneaux sandwich Bac acier 1000/45 avec parement extérieur
e=0,75, parement intérieur e= 0,63, isolant en mousse de polyuréthane sans
HCFC adaptée aux climats tropicaux.
, épaisseur, répartition et qualité des fixations selon entraxe des pannes de
charpente (coordination avec le charpentier – l’entraxe minimal des pannes de
charpente est fixé à 2.50m
Couleur : selon nuancier du fabricant, au choix de l’architecte
LOCALISATION : pour l’ensemble de la toiture 2 pans.

3.2.6.1 RIVES
Tous les éléments de finition ou de raccordement seront également en acier
strié. Les formes et leurs dimensions devront leur permettre d'assurer une
parfaite étanchéité de la toiture. La majeure partie de ces façonnés seront
posés "à recouvrement". Il sera prévu tous les éléments nécessaires à une
parfaite finition des ouvrages de couverture (rives, faîtage, égouts et rives
adossées.) de teinte uniforme avec les parties courantes de couverture.

3.2.6.2 VENTILATION SOUS COUVERTURE


L'entreprise de couverture devra faire prévoir le nombre et les sections des
ventilations nécessaires.
La section de chacune des 2 séries d'ouverture en égout et en faîtage ne
devra jamais être inférieure au 1/500ème de la superficie de la toiture.

3.2.6.3 FLOCAGE DES BACS


Les éléments de couverture comporteront en sous face un traitement anti-
condensation du type vibra-sami, à base de vermiculite ou absofilm. Cette
protection destinée à limiter les risques éventuels de condensation,
contribuera également (selon épaisseur) à l'atténuation des bruits d'impacts
des fortes pluies ou grêle.

3.2.6.4 FAITAGES
Réalisation d’un faîtage par éléments spéciaux de teinte identique aux
parties courantes de couverture

3.2.6.5 CLOSOIRS
Mise en œuvre de closoirs d’abouts d’onde pour l’ensemble des toitures.
CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE
- Juillet 2015 - Page 17 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

3.2.7 Traitement eau pluviale

3.2.7.1 Chéneaux
Fourniture et mise en œuvre de chéneaux en tôle galvanisée pliée 63/100.
• Montage type encastré sur ossature bois solidaire de la charpente, au
droit du débord.
• Protection par application d’une couche de bitume liquide.
• Naissances en tôle acier galvanisé
• Compris tous accessoires (crapaudines, couvertines, équerres …) et
sujétions.

3.2.7.2 Descente EP
Fourniture et mise en œuvre de descentes en PVC Ø120.
• Fixation par colliers (tous les 50 cm) depuis les naissances jusqu’aux
regards en pied de chute.
• Compris tous raccords, coudes et autres sujétions.

3.2.7.3 Trop pleins


Fourniture et mise en œuvre de trop plein en tube cuivre diam. 50mm,
platine, nombre suivant DTU
Pour dalle et relevés étanchés dans la zone de stockage des drums.

3.2.8 Panneaux photovoltaïques


Montage des panneaux photovoltaïques fournis au lot Electricité, (pose en
mode paysage) sur les pannes, en débord de toiture, au moyen de profilés
aluminium. Y compris tous accessoires et sujétions.
• Le système devra être dimensionné selon les normes de charge de neige et
de vent en vigueur.
• Éléments de liaison et de fixation en acier inoxydable ou en aluminium
• Les profilés porteurs seront situés directement sur la charpente
• Les panneaux seront posés à un écartement e = 1 100 mm, il est possible
que cette distance diverge en fonction des données utilisateur des
panneaux

3.2.9 Constructions annexes en bois

Réalisation de construction annexes en bois :


3.2.9.1 Local Génératrice
• Ossature bois traité classe IV
• Couverture bac acier 1000/45
• Remplissage par bardage bois sur les 4 facades
• Ventilation par lames persiennes bois
CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE
- Juillet 2015 - Page 18 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU
PRINCE

• Ouverture par volets bois


3.2.9.2 Local Garage deux roues
• Ossature bois traité classe IV
• Couverture bac acier 1000/45
• Remplissage par bardage bois sur trois faces
• Ventilation par lames persiennes bois

CCTP: Lot N°3 – ETANCHEITE-CHARPENTE-COUVERTURE


- Juillet 2015 - Page 19 sur 19
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

C.C.T.P.
03B - LOT VETURE
CCTP: Lot N°3 b– VETURE
- Juillet 2015 - Page 1 sur 11
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

SOMMAIRE
1. CONSISTANCE DES TRAVAUX – OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE ............................................. 3
2. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES ....................................................................... 3
2.1 DTU ............................................................................................................................................ 3
2.1.1 Revêtements extérieurs en bois ........................................................................................................ 3
2.1.2 Ouvrages en béton ............................................................................................................................ 3
2.1.3 Ossatures bois.................................................................................................................................... 3
2.1.4 Peinture – Travaux de peinture des bâtiments ................................................................................. 3
2.2 Références normatives.............................................................................................................. 4
2.3 Eurocodes .................................................................................................................................. 5
2.3.1 Eurocode 1 ......................................................................................................................................... 5
2.3.2 Eurocode 5 ......................................................................................................................................... 6
2.4 Documents du CSTB .................................................................................................................. 6
2.5 Textes législatifs et textes européens ....................................................................................... 6
2.6 Prescription générale pour la qualité environnementale ......................................................... 6
3. SPECIFICATIONS ET PRESCRIPTIONS TECHNIQUES.................................................................. 7
3.1 Etudes ........................................................................................................................................ 7
3.1.1 Hypothèses de calcul ......................................................................................................................... 7
3.1.2 Dossier d’exécution ........................................................................................................................... 7
3.1.3 Prescription technique HQE............................................................................................................... 7
3.2 Spécifications concernant les matériaux utilisés et leur mise en œuvre .................................. 8
3.2.1 Mise en œuvre en fonction du site et des expositions atmosphériques ........................................... 8
3.2.2 Mise en œuvre en fonction des caractéristiques du bâtiment .......................................................... 8
3.2.3 Ossatures supports et fixations ......................................................................................................... 8
3.2.4 Fers et aciers ...................................................................................................................................... 8
3.2.5 Bois pour bardages, profilés et revêtements extérieurs ................................................................... 8
3.2.6 Visseries et petits accessoires............................................................................................................ 9
3.2.7 Accessoires façonnés ......................................................................................................................... 9
3.2.8 Protection et préservation des bois................................................................................................... 9
3.2.9 Protection contre la corrosion des éléments métalliques ................................................................. 9
3.2.10 Joints de dilatation - Dilatation ........................................................................................................ 9
3.2.11 Habillages - couvre-joints .............................................................................................................. 10
3.3 Contrôle de l’exécution ........................................................................................................... 10
3.4 Epreuves des ouvrages ............................................................................................................ 10
3.5 Coordination avec les autres entreprises ................................................................................ 10
4. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES .........................................................10
4.1 Etendue des travaux ................................................................................................................ 10
4.2 Descriptif des ouvrages ........................................................................................................... 11
4.2.1 Echafaudage .................................................................................................................................... 11
4.2.2 Ossature primaire ............................................................................................................................ 11
4.2.3 Fixations ........................................................................................................................................... 11
4.2.4 Profilés en bois composite ............................................................................................................... 11

CCTP: Lot N°3 b– VETURE


- Juillet 2015 - Page 2 sur 11
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

1. CONSISTANCE DES TRAVAUX – OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE


Le présent lot a pour but de définir les modalités techniques et les prestations de
l'entreprise pour le Projet de construction de l ‘UCHM de Port au Prince en
Haïti.
Les travaux du présent lot comprennent :
- Les travaux de bardage par l’extérieur
L'entreprise devra respecter toutes les dispositions prévues dans les prescriptions Communes
à tous les lots et le C.C.A.P. et, en particulier, se charger du nettoyage de ses propres gravois
ou déchets et leur évacuation ainsi que du nettoyage des salissures éventuelles, autant à
l’extérieur qu’à l’intérieur des bâtiments, sur les façades ou les espaces publics. L’entreprise
devra les nettoyages de finition avant réception des travaux, le prix des nettoyages est inclus
dans l’offre.

2. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES


Les documents contractuels applicables aux travaux du présent marché sont cités ci-après.

2.1 DTU
2.1.1 Revêtements extérieurs en bois
• DTU 41.2 (NF P65-210-1) (juillet 1996) : Revêtements extérieurs en bois -
Partie 1 : Cahier des clauses techniques + Amendement A1 (novembre 2001)
(Indice de classement : P65-210-1)
• DTU 41.2 (NF P65-210-2) (juillet 1996) : Revêtements extérieurs en bois -
Partie 2 : Cahier des clauses spéciales (Indice de classement : P65-210-2)
2.1.2 Ouvrages en béton
• DTU 21 (NF P18-201) (mars 2004) : Travaux de bâtiment - Exécution des
ouvrages en béton - Cahier des clauses techniques (Indice de classement :
P18-201)
• DTU 23.1 (NF P18-210) (mai 1993) : Murs en béton banché - Partie 1 :
Cahier des clauses techniques (Indice de classement : P18-210)
• DTU 23.1 (DTU P18-210/GUI) (février 1990) : Murs en béton banché - Guide
pour le choix des types de murs de façade en fonction du site (Indice de
classement : P18-210)
2.1.3 Ossatures bois
• DTU 31.2 (NF P21-204-1) (mai 1993) : Construction de maisons et
bâtiments à ossature en bois - Partie 1 : Cahier des clauses techniques +
Amendement A1 (février 1998) (Indice de classement : P21-204-1)
• DTU 31.2 (NF P21-204-2) (mai 1993) : Construction de maisons et
bâtiments à ossature en bois - Partie 2 : Cahier des clauses spéciales (Indice
de classement : P21-204-2)
2.1.4 Peinture – Travaux de peinture des bâtiments
• DTU 59.1 (NF P74-201-1) (octobre 1994) : Peinture - Travaux de peinture
des bâtiments - Partie 1 : Cahier des clauses techniques + Amendement A1
(octobre 2000) (Indice de classement : P74-201-1)
CCTP: Lot N°3 b– VETURE
- Juillet 2015 - Page 3 sur 11
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• DTU 59.1 (NF P74-201-2) (octobre 1994) : Peinture - Marchés privés -


Travaux de peinture des bâtiments - Partie 2 : Cahier des clauses spéciales +
Amendement A1 (octobre 2000) (Indice de classement : P74-201-2)

2.2 Références normatives


• NF P 03-001 : Marchés privés - Cahiers types - Cahier des clauses administratives
générales applicable aux travaux de bâtiment faisant l'objet de marchés privés.
• NF EN 204 : Classification des colles pour usages non structuraux pour
l'assemblage des bois et matériaux dérivés du bois (indice de classement : T 76-
118).
• NF EN 300 : Panneaux de particules - Panneaux avec lamelles minces et orientées
(OSB) (indice de classement B 54-115).
• NF EN 301 : Adhésifs de nature phénolique et aminoplaste, pour structures
portances de rétention (indice de classement : T 76-151).
• NF EN 335-1 : Durabilité du bois et des matériaux dérivés du bois - Définition des
classes de risque d'attaque biologique - Partie 1 : Généralités (indice de classement
: B 50-100-1).
• NF EN 335-2 : Durabilité du bois et des matériaux dérivés du bois - Définition des
classes de risque d'attaque biologique - Partie 2 : Application au bois massif (indice
de classement : B 50-100-2).
• NF EN 335-3 : Durabilité du bois et des matériaux dérivés du bois - Définition des
classes de risque d'attaque biologique - Partie 3 : Application aux panneaux à base
de bois (indice de classement : B 50-100-3).
• NF EN 338 : Bois de charpente - Classes de résistance (indice de classement : P
21-353).
• NF EN 350-2 : Durabilité du bois et des matériaux dérivés du bois - Durabilité
naturelle du bois massif - Partie 2 : Guide de la durabilité naturelle du bois et de
l'imprégnabilité d'essences de bois choisies pour leur importance en Europe (indice
de classement : B 50-103-2).
• NF EN 351-1 : Durabilité du bois et des matériaux dérivés du bois - Bois massif
traité avec produit de préservation - Partie 1 : Classification des pénétrations et
rétentions des produits de préservation (indice de classement : B 50-105-1).
• NF EN 10088-3 Aciers inoxydables - Partie 3 : Conditions techniques de livraison
pour les demi-produits, barres, fil-machine et profils pour usage général (indice de
classement : A 35-574).
• NF EN 10142 Tôles et bandes en acier doux galvanisées à chaud et en continu pour
formage à froid - Conditions techniques de livraison (indice de classement : A 36-
321).
• NF EN 26891 Structures en bois - Assemblages réalisés avec des éléments
mécaniques de fixation - Principes généraux pour la détermination des
caractéristiques de résistance et de déformation (indice de classement : P 21-310).
• NF A 35-577 Produits sidérurgiques - Aciers inoxydables - Fils machine pour
forgeage à froid.
• NF A 91-131 Fils d'acier galvanisés à chaud - Spécification du revêtement de zinc.
• NF A 91-460 Traitements de surface - Revêtements sherardisés sur fer et acier
(sherardisation).

CCTP: Lot N°3 b– VETURE


- Juillet 2015 - Page 4 sur 11
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF B 52-001-4 Règles d'utilisation du bois dans les constructions - Partie 4 :


Classement visuel pour l'emploi en structure des principales essences résineuses et
feuillues.
• B 52-001-5 Règles d'utilisation du bois dans les constructions - Partie 5 :
Caractéristiques mécaniques conventionnelles associées au classement visuel des
principales essences résineuses et feuillues utilisées en structure.
• NF B 54-112 Panneaux de particules pour usage présentant « des risques
d'exposition temporaire à l'humidité » - Spécifications.
• NF E 25-032 Eléments de fixation - Revêtements (et traitement de surface)
destinés à la protection contre la corrosion - Présentation comparative.
• NF E 25-604 Vis à bois - Tête fraisée fendue - Symbole F S.
• NF E 25-605 Vis à bois - Tête fraisée bombée fendue - Symbole FB S.
• NF E 25-606 Vis à bois - Tête ronde fendue - Symbole R S.
• P 06-002 Règles NV 65 et annexes - Règles définissant les effets de la neige et du
vent sur les constructions et annexes - Règles N 84 actions de la neige sur les
constructions.
• NF P 18-201 Travaux de bâtiment - Exécution des travaux en béton - Cahier des
clauses techniques (référence : DTU 21).
• NF P 18-210 Travaux de bâtiment - Murs en béton banché - Cahier des clauses
techniques (référence : DTU 23.1).
• NF P 21-204-1 Travaux de bâtiment - Construction de maisons et bâtiments à
ossature en bois - Partie 1 : Cahier des clauses techniques (référence : DTU 31.2).
• NF P 21-204-2 Travaux de bâtiment - Marchés privés - Construction de maisons et
bâtiments à ossature bois - Partie 2 : Cahier des clauses spéciales (référence : DTU
31.2).
• NF P 74-201-1 Peinture - Travaux de peintures des bâtiments - Partie 1 : Cahier
des clauses techniques (référence : DTU 59.1).
• NF P 74-201-2 Peinture - Marchés privés - Travaux de peintures des bâtiments -
Partie 2 : Cahier des clauses spéciales (référence : DTU 59.1).
• NF P 84-302 Feutre bitume à armature en carton feutre (C.F.).
• NF P 84-307 Feutre bitume à armature en voile de verre (36 S.V.V.).
• NF T 30-700 Peintures - Revêtements plastiques épais - Spécifications.
• NF T 36-001 Peintures - Dictionnaire technique des peintures et des travaux
d'application.

2.3 Eurocodes
2.3.1 Eurocode 1
• NF EN 1991-1-1 (mars 2003) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-1 :
Actions générales - Poids volumiques, poids propres, charges d'exploitation des
bâtiments (Indice de classement : P06-111-1)
• NF P06-111-2 (juin 2004) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Poids
volumiques, poids propres, charges d'exploitation des bâtiments - Partie 2 : Annexe
nationale à la NF EN 1991-1-1 + Amendement A1 (mars 2009) (Indice de
classement : P06-111-2)
• NF EN 1991-1-2 (juillet 2003) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-2
: Actions générales - Actions sur les structures exposées au feu (Indice de
classement : P06-112-1)

CCTP: Lot N°3 b– VETURE


- Juillet 2015 - Page 5 sur 11
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF EN 1991-1-3 (avril 2004) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-3 :
Actions générales - Charges de neige (Indice de classement : P06-113-1)
• NF EN 1991-1-4 (novembre 2005) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie
1-4 : actions générales - Actions du vent (Indice de classement : P06-114-1).
2.3.2 Eurocode 5
• NF EN 1995-1-1 (novembre 2005) : Eurocode 5 - Conception et calcul des
structures en bois - Partie 1-1 : Généralités - Règles communes et règles pour les
bâtiments + Amendement A1 (octobre 2008) (Indice de classement : P21-711-1)
• NF EN 1995-1-1/NA (mai 2010) : Eurocode 5 - Conception et calcul des structures
en bois - Partie 1-1 : Généralités - Règles communes et règles pour les bâtiments -
Annexe nationale à la NF EN 1995-1-1 (Indice de classement : P21-711-1/NA)
• NF EN 1995-1-2 (septembre 2005) : Eurocode 5 - Conception et calcul des
structures en bois - Partie 1-2 : Généralités - Calcul des structures au feu (Indice
de classement : P21-712-1)
• NF EN 1995-1-2/NA (avril 2007) : Eurocode 5 - Conception et calcul des structures
en bois - Partie 1-2 : Généralités - Calcul des structures au feu - Annexe nationale
à la NF EN 1995-1-2 (Indice de classement : P21-712-1/NA)
• NF EN 1995-2 (mars 2005) : Eurocode 5 - Conception et calcul des structures bois -
Partie 2 : Ponts (Indice de classement : P21-720-1)
• NF EN 1995-2/NA (avril 2007) : Eurocode 5 - Conception et calcul des structures en
bois - Partie 2 : Ponts - Annexe nationale à la NF EN 1995-2 (Indice de classement
: P21-720-1/NA)

2.4 Documents du CSTB


• Cahier 2545 CSTB 1991 : Règles générales de conception et de mise en œuvre
ossature bois et isolation thermique des bardages rapportés faisant l'objet d'un Avis
technique.
• Cahier du CSTB 3316 - Janvier-février 2001 : Règles générales de conception et de
mise en œuvre de l'ossature bois et de l'isolant thermique des bardages rapportés
faisant l'objet d'un Avis Technique.
• Cahier n° 211 du CSTB : Détermination sur chantier de la charge maximale
admissible applicable à une fixation mécanique de bardage rapporté, pour les
fixations sur maçonnerie ou béton.

2.5 Textes législatifs et textes européens


Il n’est pas repris dans le CCTP les éventuels textes législatifs et textes européens
applicables pour le présent lot.

2.6 Prescription générale pour la qualité environnementale


L’opération fait l’objet d’une démarche environnementale suivant les critères de la norme
LEED. Les performances requises s’entendent tant en termes de performances d’usage, de
qualité architecturale, de pérennité et d’entretien, que de Qualité Environnementale globale :
participation des ouvrages mis en œuvre aux qualités fonctionnelles, sanitaires, de confort et
d’éco-gestion du bâtiment, mais aussi minimisation des impacts environnementaux en phase de
construction (pollutions, déchets, nuisances engendrées par les techniques retenues pour la
réalisation des ouvrages).
Tous les produits, systèmes ou procédés seront certifiés ou bénéficieront d’un avis technique.

CCTP: Lot N°3 b– VETURE


- Juillet 2015 - Page 6 sur 11
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3. SPECIFICATIONS ET PRESCRIPTIONS TECHNIQUES


3.1 Etudes
Les plans du marché de travaux qualifiés de « plans de conception » sont fournis par le
maître d’œuvre et sont donnés à titre indicatif pour évaluer l’ensemble des travaux à
réaliser. Ces plans sont proposés à l’entrepreneur afin de lui permettre de réaliser ses
plans d’exécution.
3.1.1 Hypothèses de calcul
Les hypothèses à prendre en compte pour les calculs sont les suivantes :
• Les charges permanentes : poids propre des structures, plus surcharges
d'équipements, en fonction des caractéristiques du projet.
• Les surcharges d'exploitation : celles à prendre en compte sont celles
imposées par les normes NF.
• Surcharges climatiques : celles à prendre en compte sont celles imposées
par les règles en vigueur.
• Les efforts sismiques : selon réglementation du site
3.1.2 Dossier d’exécution
Les plans et dessins devront faire apparaître tous les détails d'exécution
d'assemblages et de fixation. Ils seront cotés et établis à une échelle en
rapport aux dimensions des ouvrages. Au stade des études d’exécution,
l’entrepreneur remettra au maître d’œuvre l’ensemble de pièces suivantes dans
les délais prévus au marché de travaux :
• Une note récapitulative des hypothèses retenues pour l’étude ;
• Les notes de calculs permettant le dimensionnement des ouvrages ;
• Les dessins nécessaires à l'exécution et à la pose des ouvrages sur lesquels
figurent :
- Les formes et profils des éléments constitutifs ;
- Les détails d'assemblage ;
- Les principes et détails de fixation ;
- Les détails des habillages et couvre-joints, s'il y a lieu ;
- Tous autres renseignements utiles en fonction des particularités des
ouvrages.
• Les plans d’implantation et de réservation ;
• La nature des essences utilisées et des produits de préservation et/ou de
protection éventuelles.
• Les avis techniques formulés pour les ouvrages considérés.

3.1.3 Prescription technique Environnementale


Tous les bois devront impérativement être accompagnés d’un certificat attestant
qu’ils sont issus d’une forêt gérée durablement, de type FSC (Forest Stewardship
Council), PEFC (Pan European Forest Certification) ou équivalent reconnu.

CCTP: Lot N°3 b– VETURE


- Juillet 2015 - Page 7 sur 11
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.2 Spécifications concernant les matériaux utilisés et leur mise


en œuvre
Tous les ouvrages devront être réalisés avec des matériaux présentant toutes les qualités
de solidité, d'étanchéité et de durée. L'entrepreneur devra l'exécution complète et parfaite
de tous les ouvrages prévus au présent lot de manière à obtenir une étanchéité à l’eau et
à l’air parfaite de la façade.
3.2.1 Mise en œuvre en fonction du site et des expositions
atmosphériques
Les caractéristiques et la mise en œuvre du bardage varient en fonction de ces
deux critères.
3.2.2 Mise en œuvre en fonction des caractéristiques du bâtiment
En fonction de la destination du bâtiment, des recoupements horizontaux au
droit des planchers ou verticaux au niveau des murs séparatifs peuvent être
prévus pour éviter le passage du feu d'un étage à l'autre ou entre deux
logements contigus. Les dispositions constructives envisagées doivent être de
nature à conserver la salubrité et la durabilité du bardage.
Destination : bâtiment à usage de bureaux
Hauteurs : voir façades et coupes.
3.2.3 Ossatures supports et fixations
Sauf certains types d'habillages qui pourront être posés avec des fixations
mécaniques directes dans le support béton ou maçonnerie, tous les autres
ouvrages seront posés sur une ossature.
Selon le cas, ces ossatures pourront être métalliques ou en bois, ossature
simple ou ossature primaire et secondaire.
Il incombera à l'entrepreneur de déterminer, avec l'assistance du fabricant si
nécessaire les sens de pose des ossatures, les écartements, les sections des
éléments de l'ossature et les autres particulaires s'il y a lieu.
Cette ossature sera fixée au support par tous moyens et avec tous éléments de
fixation nécessaires en fonction de la nature du support.
Les ossatures et leurs fixations nécessaires, quelles qu'elles soient, seront
toujours à la charge du présent lot.
3.2.4 Fers et aciers
Les fers et aciers devront répondre aux normes NF et EN qui les concernent.
Tous les laminés, profilés, etc., devant être mis en œuvre seront de première
qualité, liants, nerveux, sans aspérités, gerçure, brûlure ou autre défaut
pouvant nuire à l'aspect ou à la qualité des ouvrages.
3.2.5 Bois pour bardages, profilés et revêtements extérieurs
Les bois, profilés et panneaux dérivés du bois devront répondre aux
prescriptions et spécifications du DTU concerné.

CCTP: Lot N°3 b– VETURE


- Juillet 2015 - Page 8 sur 11
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.2.6 Visseries et petits accessoires


Ces fournitures devront répondre aux normes les concernant. Les visseries et
autres seront toujours, selon leur usage, en alliage léger ou en acier cadmié ou
inox.
3.2.7 Accessoires façonnés
Les ouvrages en matériaux composites ou en PVC devront comprendre tous les
éléments accessoires tels que encadrements et appuis de baies, profilés
d'angles, couvertines d'acrotères, le cas échéant, bavettes ou larmiers, rivés en
pignon, s'il y a lieu, et tous autres accessoires dans le cas de points
particuliers, nécessaires pour livrer l'ouvrage en complet et parfait état de
finition.
Ces éléments accessoires seront en métal pré-façonné ou façonné à la
demande, avec revêtement et teinte des faces vues les plus proches possible
de ceux de l'ouvrage de façade.
3.2.8 Protection et préservation des bois
Tous les bois mis en œuvre devront avoir été traités.
Produits de traitement : produits homologués au label CTBF et choisis dans la
catégorie P - classes 1-2 et 3, selon le cas.
Pour le traitement des bois, l'entrepreneur devra respecter les spécifications et
prescriptions du Cahier du CTBA « Cahier des charges pour le traitement des
bois d'ouvrages ».
L'entrepreneur sera tenu de présenter un certificat attestant de ce traitement
du bois.
3.2.9 Protection contre la corrosion des éléments métalliques
Tous les éléments métalliques des ossatures et tous les éléments et accessoires
métalliques de fixation, devront être livrés protégés contre la corrosion.
Les éléments ferreux de l'ossature seront traités par galvanisation à chaud ou
par métallisation après décapage ou par tout autre procédé équivalent, à
l'exclusion du traitement par peinture.
Le traitement par peinture ne sera pas admis, sauf spécification expresse dans
le CCTP ci-après.
Tous les éléments et pièces de fixation, les boulonneries et les visseries auront
été traités par galvanisation, métallisation, électro-zingage, ou seront cadmiés
ou en inox.
3.2.10 Joints de dilatation - Dilatation
Les bardages, en ce qui concerne les ossatures et les ouvrages, devront
toujours respecter les joints de dilatation prévus dans la structure porteuse.
Les ouvrages devront comporter des possibilités de dilatation suffisantes en
tous sens entre éléments, en fonction des matériaux, pour éviter tous
désordres dus à la dilatation.

CCTP: Lot N°3 b– VETURE


- Juillet 2015 - Page 9 sur 11
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.2.11 Habillages - couvre-joints


Ces éléments seront toujours en matériau de même nature et aspect que les
ouvrages au droit desquels ils sont disposés.

3.3 Contrôle de l’exécution


L’entrepreneur contrôle l’implantation de ses ouvrages conformément aux règles en
vigueur.
A la demande du maître d’œuvre, l’entrepreneur réalisera des fiches de contrôle de ses
ouvrages. La nature du contrôle sera proposée par le maître d’œuvre.

3.4 Epreuves des ouvrages


Il n’est prévu d’épreuve des ouvrages pour la réception autre que celles prévues par les
réglementations en vigueur.

3.5 Coordination avec les autres entreprises


Avec le lot MENUISERIES / SERRURERIE pour coordination de finitions et surcharges
éventuelles.

4. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES


4.1 Etendue des travaux
Les travaux à réaliser par l'entreprise dans le cadre de son marché sont les suivants :
• Fourniture et pose d’un bardage sur ossature primaire mis en œuvre sur façade en béton
Les prestations à la charge du lot comprennent :
• Les études et dessins nécessaires à l'exécution des travaux et revêtements extérieurs en
bois sur la base des plans d'exécution des ouvrages de support et autres ouvrages
concernés ;
• La fourniture y compris transport, déchargement et stockage des produits et articles
métalliques ou en matériaux de synthèse entrant dans la construction de l'ouvrage ;
• La fourniture, le montage et démontage des échafaudages et autres dispositifs
nécessaires pour assurer la sécurité des personnes ;
• La pose et la fixation définitive des ouvrages compris ossature ;
• La fourniture et la pose des pièces de zinguerie rejets d'eau, larmiers, couvertines, rives,
etc. permettant la continuité du pare-pluie éventuel et/ou assurant l'étanchéité à l'eau en
particulier au niveau des menuiseries extérieures ;

Les prestations ne comprennent pas :


• La fourniture et la pose des grilles d'aération des vides sanitaires telles que définies sur
les plans et dans le descriptif ;
• La mise en place dans les coffrages des noyaux, fourreaux, boîtiers mannequins, pour les
réservations ou scellements tels que définis sur les plans et dans les descriptifs ;
• Les percements et scellements à l'aide de liants hydrauliques et de résines de
scellements ;
• La fourniture et la pose de matériaux isolants intérieurs ;
• La réalisation de travaux d'enduits ;
• Les dispositifs de fractionnements (voir article 6 de la norme NF P 65-210-1 (référence
DTU 41.2)).
CCTP: Lot N°3 b– VETURE
- Juillet 2015 - Page 10 sur 11
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4.2 Descriptif des ouvrages


4.2.1 Echafaudage
L’entreprise du présent lot devra le montage et démontage d’un échafaudage
fixe suivant normes en vigueur. Cette mise en place se fera à l’avancement
du chantier. L’accès à l’échafaudage restera libre pour l’intervention des
autres entreprises si nécessaires.

4.2.2 Ossature primaire


L'ossature primaire est composée de profilés métalliques fixés sur les façades
au moyen de consoles métalliques.
La fixation au gros œuvre sera réalisée par des chevilles métalliques portant le
marquage CE sur la vase d’un ATE selon ETAG 001
Support de façade : Murs banchés en béton armé
Localisation : en ossature primaire de toutes les façades revêtues.

4.2.3 Fixations
Fixation : avec Vis à tête cylindrique large et (ou) boulons a écrou freiné en
acier Inox, Les panneaux sont fixés sur l’ossature bois préalablement installée
conformément aux avis techniques

4.2.4 Profilés en bois composite


Fourniture et pose de profilés en bois composite de type Geolam série Careo 1
ou équivalant, ossature, , pièces accessoires et de finition.
Poids : 1,18kg/ml
Dimension : 45x45x3900mm
Profilés métalliques de renfort en U : 32x32mm
Aspect : 4 faces poncées
Fixation : par noyau métallique ou écrou aveugle
Classement au feu : M1.
Teinte : Au choix de l’architecte
Localisation : Selon plan de façades

CCTP: Lot N°3 b– VETURE


- Juillet 2015 - Page 11 sur 11
C.C.T.P.
04 - LOT CLIMATISATION –
VENTILLATION –
DESENFUMAGE (C.V.D.)
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

SOMMAIRE
1 Objet du document ...............................................................................................................................4
1.1 Objet de la consultation ..............................................................................................................................4
1.2 Planning et travaux de servitude ...............................................................................................................4
1.2.1 Servitudes..............................................................................................................................................4
1.2.2 Pièces écrites........................................................................................................................................4
1.2.3 Documents de référence .....................................................................................................................4
2 Normes, reglements et bases de calculs .........................................................................................5
1.1 Prescription générale Environnementale .............................................................................................5
2.1 Normes et reglements ................................................................................................................................5
2.2 Textes reglementaires – normes ..............................................................................................................5
2.3 Caracteristiques generales du site ...........................................................................................................5
2.4 Données climatiques et techniques ..........................................................................................................6
3 Prescriptions particulieres ...................................................................................................................6
3.1 Généralités ...................................................................................................................................................6
3.2 Installations de chantier et Obligations de l’entrepreneur .....................................................................6
3.3 Qualité et origine des matériaux ...............................................................................................................6
3.4 Prestations générales .................................................................................................................................6
3.5 Connaissance de l’étendue des travaux et des prestations des autres corps d’état .......................7
3.5.1 Avec le lot gros œuvre ........................................................................................................................8
3.5.2 Avec le lot VRD ....................................................................................................................................8
3.5.3 Avec le lot étanchéité ..........................................................................................................................9
3.5.4 Avec le lot menuiseries extérieures...................................................................................................9
3.5.5 Avec le lot serrurerie ............................................................................................................................9
3.5.6 Avec le lot couverture ..........................................................................................................................9
3.5.7 Avec le lot menuiseries intérieures....................................................................................................9
3.5.8 Avec le lot cloisons faux-plafond .......................................................................................................9
3.5.9 Avec le lot peinture ............................................................................................................................10
3.5.10 Avec le lot plomberie ......................................................................................................................11
3.5.11 Avec le lot électricité ......................................................................................................................11
3.6 DIVERS .......................................................................................................................................................11
3.7 Refus des ouvrages ..................................................................................................................................11
3.8 Garantie ......................................................................................................................................................11
4 Spécifications techniques générales ...............................................................................................13
4.1 Les tuyauteries d’eau glacee ...................................................................................................................13
4.2 Calorifuge de la distribution d’eau glacée..............................................................................................14
4.3 Appareils de mesure et de controles ......................................................................................................15
4.4 Robinetterie ................................................................................................................................................15
4.5 Réseaux aérauliques ................................................................................................................................15
4.6 Repérage des équipements .....................................................................................................................16
4.7 Acoustique ..................................................................................................................................................16
4.8 Terre et équipotentielle .............................................................................................................................17
4.9 Désenfumage .............................................................................................................................................17
5 Description et localisation des ouvrages ........................................................................................18
5.1 Groupe de production d’eau glacée : .....................................................................................................18
5.1.1 Groupes Multi-split .............................................................................................................................18
5.1.2 Split system isolé................................................................................................................................18
5.1.3 Répartition des groupes par niveau de service: ............................................................................18
5.2 Electricité ....................................................................................................................................................18
5.3 Terminaux de climatisation a eau glacée : ............................................................................................18

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 2 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

5.4 Reseaux d’eau glacée ..............................................................................................................................19


5.5 Bouches d’extraction.................................................................................................................................19
5.6 Extracteurs et réseaux ..............................................................................................................................19
5.6.1 Réseaux de vmc : ..............................................................................................................................19
5.6.2 Extracteurs : ........................................................................................................................................20
5.6.3 Ventilateur axial pour évacuation forcée ........................................................................................20
5.7 Documentations et essais ........................................................................................................................20
5.8 VARIANTES ...............................................................................................................................................21
5.8.1 Configuration en mono-Split .............................................................................................................21

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 3 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

1 OBJET DU DOCUMENT

1.1 OBJET DE LA CONSULTATION


Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières a pour objet la prescription technique de la
climatisation pour le Projet de construction de l ‘UCHM de Porte au Prince en Haïti

1.2 PLANNING ET TRAVAUX DE SERVITUDE

1.2.1 SERVITUDES

L’installateur soumissionnaire devra impérativement s’engager à réaliser l’ensemble des travaux en


conformité avec le planning joint au dossier général de consultation établi par le Maître d’Œuvre.

1.2.2 PIECES ECRITES

L'offre de l'Entrepreneur soumissionnaire devra impérativement être établie en respectant le cadre de


bordereau fourni.
L’entrepreneur adjudicataire devra, avant toute exécution des travaux, obtenir l’approbation sans
réserve de ses plans et notes de calcul par le Maître d’Œuvre.
Il est rappelé qu’un délai de 10 jours ouvrables est nécessaire pour l’approbation de ces documents.

1.2.3 DOCUMENTS DE REFERENCE

L'Entrepreneur, avant remise de son offre, devra avoir pris connaissance de l'ensemble des pièces
écrites et graphiques constituant le dossier d'Appel d'Offres de l'opération, et ceci, dans leur dernière
mise à jour.

Ces documents, établis par le Maître d’Œuvre, comprennent principalement :


 Les plans de la série Architecte.
 Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières du lot CVD.
 Les plans de la série CVD.
 Le cadre de bordereau quantitatif du lot CVD.
 Les descriptifs des différents corps d'état, dont la connaissance est nécessaire à l'établissement
de l'offre.
 Le projet de planning.

L'Entrepreneur soumissionnaire devra, en outre, prévoir dans son offre l'ensemble des frais de pilotage
et de chantier, tels que ceux occasionnés par le compte inter-entreprise (prorata), mentionnés au
C.C.A.P.

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 4 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2 NORMES, REGLEMENTS ET BASES DE CALCULS

1.1 PRESCRIPTION GENERALE ENVIRONNEMENTALE

L’opération fait l’objet d’une démarche environnementale suivant les critères de la norme LEED. Les
performances requises s’entendent tant en termes de performances d’usage, de qualité architecturale,
de pérennité et d’entretien, que de Qualité Environnementale globale : participation des ouvrages mis
en œuvre aux qualités fonctionnelles, sanitaires, de confort et d’éco-gestion du bâtiment, mais aussi
minimisation des impacts environnementaux en phase de construction (pollutions, déchets, nuisances
engendrées par les techniques retenues pour la réalisation des ouvrages).
Tous les produits, systèmes ou procédés seront certifiés ou bénéficieront d’un avis technique. Afin de
répondre aux exigences du chantier, les entreprises doivent se conformer aux prescriptions de
la chartre « chantier à faibles nuisance ».
Tous les produits, systèmes ou procédés seront certifiés ou bénéficieront d’un avis technique.
Les produits étiquetés T+ (très toxiques), T (toxiques), Xn (nocifs) ou N (dangereux pour
l‘environnement) sont proscrits, sauf dérogation sur justification de l’absence d’équivalent non
dangereux.
Les produits en contact avec l’air intérieur ne dégageront pas de particules et de fibres
cancérogènes et répondront aux tests prévus par la Directive Européenne 97/69/CE du
5/12/97 transposée en droit français le 28/8/98. Les matériaux possédant une certification
ACERMI répondent à cette exigence.
De plus, pour chaque produit en contact avec l’air intérieur (sol, mur, plafond), les émissions
en COV et formaldéhyde et les teneurs en COV devront être connues et transmises, de même
que pour les substances CMR 1 et 2 (au sens de l’article R231-51) intentionnellement
introduites dans le procédé de fabrication ou naturellement présentes dans les matières
premières utilisées dans les produits. Les produits ne devront pas avoir de substance CMR 1
et 2 présentes à plus de 0,1% en masse, et susceptibles de migrer (données disponibles dans
les FDS). De plus, l’étiquetage réglementaire A ou A+ concernant les émissions dans l’air
intérieur sera systématisé pour tous produits en contact avec l’air intérieur.

2.1 NORMES ET REGLEMENTS

Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières n'est pas limitatif et comprend implicitement
l'ensemble des travaux nécessaires au parfait achèvement des ouvrages suivant les règles de l'art, les
normes et la réglementation en vigueur au moment de sa réalisation.

2.2 TEXTES REGLEMENTAIRES – NORMES

L’ensemble des ouvrages prévus aux différents lots doit être conforme aux normes françaises et textes
réglementaires ainsi qu’à la réglementation en vigueur au moment de la réalisation des travaux, dans
leur édition la plus récente, et doit être réalisé suivant les règles de l’art.
Les matériaux ou ensemble non traditionnels doivent faire l’objet d’un avis technique accepté par
l’AFAC ou d’un avis favorable de la part d’un bureau de contrôle agréé.
Les travaux seront conformes aux normes en vigueur et les DTU.

2.3 CARACTERISTIQUES GENERALES DU SITE

- Charges d'exploitations
Les charges d'exploitations sont conformes à la Norme NFP 06.001
- Séismes
Calcul mené suivant les Eurocode 8 – Zone de sismicité n°5

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 5 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

- Classification du bâtiment
Etablissement recevant du public du 1er Groupe
5eme catégorie

2.4 DONNEES CLIMATIQUES ET TECHNIQUES

Température intérieure à maintenir dans les locaux climatisés : 24°C +/- 1°C bulbe sec, Hygrométrie
non contrôlée.
Température extérieure de référence : 32°C / 70% HR
L’Apport d’air neuf sera réalisé suivant le type de locaux par insufflation d’air via casettes (voir plan
CVD).
Certains locaux techniques seront également équipés d’une extraction permanente.
Apport électrique : 20 W/m²
Apport par occupant : 70 W sensible – 70 W latent
Nota :
Certains locaux ne seront pas climatisées mais seront rafraichis par le biais de brasseurs d’air (hors lot).
Exigence acoustique : Le niveau de pression acoustique résultant du fonctionnement des terminaux de
climatisation et de la VMC ne doit pas être supérieur à NR 45 (dBA).
Effectif global du bâtiment : 75 maxi

3 PRESCRIPTIONS PARTICULIERES

3.1 GENERALITES

Le présent descriptif concerne les travaux du lot suivant :


LOT 04 CLIMATISATION – VENTILATION – DESENFUMAGE

3.2 INSTALLATIONS DE CHANTIER ET OBLIGATIONS DE L’ENTREPRENEUR

L'entrepreneur devra faire, dès l'ouverture du chantier :


- L’élaboration du Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (PPSPS).
- Le nettoyage quotidien du chantier propre à chaque lot, et des abords.
- ... (liste non exhaustive).

3.3 QUALITE ET ORIGINE DES MATERIAUX

Il n'est nullement question ici de substituer le présent document à l'ensemble des normes mais
simplement de rappeler à l'entreprise, l'importance de traiter l'ouvrage avec des matériaux de première
qualité, sains, propres, et enfin aptes à remplir les conditions nécessaires à une réalisation soignée.
Les matériaux manufacturés devront avoir obligatoirement reçu l'agrément du CSTB ; il appartient, de
ce fait, à l'entreprise, d'en faire la preuve si elle lui était demandée.
Le stockage de tous matériaux sera assuré avec soin et, seront exclus de la construction tous ceux ne
présentant pas les garanties requises, qu'ils soient destinés à être cachés ou non.
A tout moment de la construction, le Bureau d’Etudes Techniques se réserve de faire procéder à la
démolition d'ouvrages exécutés avec des matériaux défectueux.
Cette imposition étant sans appel, les sanctions seront prises dans l'intérêt strict et limité du Maître
d'Ouvrage et de l'ouvrage même à réaliser.

3.4 PRESTATIONS GENERALES

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 6 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

L'Entrepreneur est réputé connaître les Cahiers de Prescriptions Techniques et les limites des
prestations des autres corps d'état.
Le présent document n'est pas limitatif et l'Entrepreneur devra exécuter, sans exception ni réserve,
l'ensemble des travaux nécessaires à l'achèvement complet de son installation et à son bon
fonctionnement.
L'Entrepreneur devra fournir tous les calculs, les plans et détails d'exécution relatifs à son lot, ceux-ci
devant obligatoirement respecter les objectifs définis dans les bases de calcul.
L'Entrepreneur devra prévoir toutes les fournitures et tous les travaux nécessaires au complet
achèvement de ses travaux, et, entre autres :

 La fourniture à pied d’œuvre des matériels et matériaux divers, nécessaires à la réalisation de


ses installations.
 L'établissement, sous son entière responsabilité, des échafaudages et engins de toute nature et
leur évacuation à la fin du chantier.
 Le nettoyage et la mise en dépôt de ses gravois en un point déterminé du chantier pour
l'enlèvement par l'Entrepreneur chargé du lot Gros-œuvre.
 L'évacuation, à ses frais, à la décharge publique, des installations existantes déposées.
 L'établissement des chemins de roulement nécessaires au passage de ses échafaudages sur
les dallages existants.
 L'établissement de toutes les protections et dispositifs de sécurité réglementaires nécessaires à
l'intervention de son personnel ainsi que la remise en état des protections existantes déplacées
ou déposées lors de ses travaux.
 La fourniture des appareils et de la main d’œuvre nécessaires à la réalisation des essais.
 La mise en service et le réglage des installations.
 La désinfection des réseaux.
 La réfection éventuelle des ouvrages défectueux, non conformes ou ne fournissant pas les
résultats escomptés.
 La fourniture d'instructions claires et précises quant à la conduite et l'entretien des installations,
des notices techniques des matériels installés et, d'une manière générale, de tous les
documents et renseignements définis au paragraphe Réception et Garantie.
 Le repérage des canalisations par bandes de couleurs conventionnelles et l'étiquetage des
robinetteries.
 L'entretien des installations jusqu'à leur prise en charge par le Maître de l'Ouvrage.

 Tous les travaux, occasionnés aux autres corps d'état par des modifications apportées par le
titulaire du présent lot à la solution de base faisant l'objet du présent appel d'offres, seront
obligatoirement exécutés par les Entrepreneurs titulaires de ces mêmes corps d'état, sous la
responsabilité et aux frais exclusifs du titulaire du présent lot.

3.5 CONNAISSANCE DE L’ETENDUE DES TRAVAUX ET DES PRESTATIONS DES


AUTRES CORPS D’ETAT

Etendue des travaux :

Les spécifications ci-dessous ont seulement pour but de rappeler, compléter ou préciser certaines
dispositions d'ordre technique ou réglementaire.

L'Entrepreneur devra signaler, par écrit, avant la signature des marchés, toute anomalie, omission ou
manque de concordance avec la réglementation en vigueur qui lui apparaissent dans l'établissement
des pièces écrites, des plans et les ouvrages qu'ils définissent, faute de quoi, il se considérera avoir
accepté les clauses du dossier et s'être engagé à fournir toutes les prestations de sa spécialité,
nécessaires au parfait achèvement de l'œuvre, même si celles-ci ne sont pas explicitement décrites ou
dessinées.
Le cas échéant, une note indiquant les solutions envisageables pourra accompagner la demande de
renseignements.

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 7 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

De plus, au cas où les stipulations du devis descriptif ne correspondraient pas aux plans, notamment en
ce qui concerne les dimensions, l'Entrepreneur sera tenu d'envisager la solution la plus onéreuse.

Lorsque certains ouvrages ou titres seront mentionnés (quantités à décompter), l'Entrepreneur devra se
renseigner si ces ouvrages ou travaux sont bien à exécuter en totalité ou partiellement. Dans
l'affirmative, il devra établir les plans d'exécution et les soumettre à l'Architecte.
Les décomptes des travaux en plus et en moins seront établis en fin de chantier en fonction de cet
accord, au moment du DGD.

L'Entrepreneur sera tenu de constater sur place, l'état du terrain actuel et prévoir toutes les sujétions
conséquentes à l'exécution de ces travaux.

De ce fait, il ne pourra réclamer aucun supplément en s'appuyant sur le fait de ce que les indications
mentionnées sur les plans, d'une part, et sur le devis descriptif, d'autre part, pourraient présenté
d'inexact, d'incomplet et de contradictoire.

Prestations des autres corps d’état :

L'entrepreneur du présent lot devra avoir pris parfaite connaissance des prestations demandées aux
autres corps d'état, et ceci au niveau même de la remise de son offre sans qu'il puisse, en aucun
moment, arguer une méconnaissance d'ensemble ou des prestations pour faire valoir des travaux
imprévus quelconques.
Il appartiendra ainsi à l'entrepreneur de juger de l'opportunité de compléter son dossier d'offre par ceux
des corps d'état secondaires en tout ou partie.
L’entrepreneur coordonnera préalablement avec les autres corps d’état, et ce conformément aux DTU,
les différentes liaisons et examinera avec soin les différents supports.
Il s’assurera auprès des lots techniques, que les implantations des réservations à effectuer dans les
revêtements ont été faites.

L'entreprise du présent lot aura à prévoir la totalité de ses travaux nécessaires au parfait achèvement
de ses ouvrages, à l'exception de certains travaux qui seront réalisés par les autres corps d'état.
En particulier avec les lots suivants :

3.5.1 AVEC LE LOT GROS ŒUVRE

Ouvrages à la charge du lot Gros-Œuvre


 Renforcement de la structure pour recevoir les surcharges du présent lot en toiture - terrasse et
en combles.
 La réalisation des plots béton pour recevoir les groupes froid sur la dalle technique.
 Gaines techniques maçonnées coupe-feu 1 ou 2 heures verticales pour passage des conduits
ventilation ou pour passage réseaux hydrauliques.
 Réservation dans les refends et les planchers.
 La création des souches techniques en dalle cyclonique.
 Les plots propretés (seuils) autour des réseaux traversant les dalles et après rebouchage.
 Conduit extraction désenfumage en matériaux coupe-feu verticaux ou horizontaux.
Ouvrages à la charge du présent lot
 Plans d'aménagement des locaux techniques avec indications des surcharges.
 Plans des réservations et percements.
 Rebouchage par matériaux reconstituant degré coupe-feu et isolement phonique demandé de la
cloison traversée.
 Percements dans la structure non demandés en temps voulu à faire exécuter par l'entreprise de
gros-œuvre aux frais de l'entreprise.

3.5.2 AVEC LE LOT VRD

Ouvrages à la charge du lot VRD

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 8 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

 La réalisation des tranchées pour les réseaux enterrés d’une profondeur suffisante par rapport à
la structure de voirie.
 La pose des 10cm de sable comme lit de pose en fond de fouille.
 La pose des 10cm (au-dessus de la génératrice supérieure) de sable d’enrobage.
 Le filet avertisseur.
Ouvrages à la charge du présent lot
 La fourniture et pose des tuyauteries PEHD.
 La fourniture et pose des tuyauteries des TPC.

3.5.3 AVEC LE LOT ETANCHEITE

Ouvrages à la charge du lot Étanchéité


 Etanchéité au pourtour des conduits ou canalisations traversant la dalle terrasse.
Ouvrages à la charge du présent lot
 Position des éléments traversant l’étanchéité.

3.5.4 AVEC LE LOT MENUISERIES EXTERIEURES

Ouvrages à la charge du lot Menuiseries Extérieures


 Fourniture des menuiseries-vitrages conformes aux qualités thermiques et solaires fixées dans
les bases de calculs en fonction des besoins.
 Mise en place des entrées d’air neuf dans les menuiseries.
 Mise en place des entrées d’air frais de désenfumage dans les portes extérieures.
Ouvrages à la charge du présent lot
 Prise en compte et vérification des coefficients K (thermique) et FS (solaire) pour les calculs
d'apports.

3.5.5 AVEC LE LOT SERRURERIE

Ouvrages à la charge du lot Serrurerie


 Porte d’accès aux locaux techniques y compris échelle d’accès en dalle terrasse.
Ouvrages à la charge du présent lot
 Toutes les grilles de prise d'air neuf et rejet d'air des installations de ventilation.

3.5.6 AVEC LE LOT COUVERTURE

Ouvrages à la charge du lot Couverture - Bardage


 Chevêtre pour passage de la sortie VMC.
 Reprise étanchéité après passage de la VMC,
Ouvrages à la charge du présent lot
 Plan d'implantation et définition des pénétrations.

3.5.7 AVEC LE LOT MENUISERIES INTERIEURES

Ouvrages à la charge du lot Menuiseries Intérieures


 Détalonnage des portes pour passage d'air dans les locaux avec VMC.
Ouvrages à la charge du présent lot
 Fourniture des hauteurs des détalonnages.

3.5.8 AVEC LE LOT CLOISONS FAUX-PLAFOND

Ouvrages à la charge du lot Cloisons - Faux-plafonds

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 9 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

 Découpe des faux-plafonds au pourtour des diffuseurs plafonniers.


 Vérification des plafonds démontables pour accès au matériel tels que clapets coupe-feu,
volets, opération d’entretien, organes de réglage et vannes d'arrêt.
 Coffres dans les placards pour habiller les canalisations d’évacuation et d’alimentation des
sanitaires, y compris trappe de visite (une par placard).
 Coffres dans les pièces sans faux plafond pour habiller les canalisations d’évacuation et
d’alimentation des sanitaires y compris trappe de visite.

Ouvrages à la charge du présent lot

 Fourniture de documents graphiques quant à l'implantation et dimension des gaines techniques


et trappes d'accès gaines techniques.
 Fourniture et pose des grilles de soufflage, reprise et VMC.
 Fourniture de documents graphiques quant à l'implantation et dimensions des gaines
techniques et trappes d'accès en faux-plafonds.

3.5.9 AVEC LE LOT PEINTURE

Ouvrages à la charge du lot Peinture


 Peinture des canalisations apparentes.
Ouvrages à la charge du présent lot
 Deux couches de peinture antirouille sur l'ensemble des fournitures le nécessitant.

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 10 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.5.10 AVEC LE LOT PLOMBERIE

Ouvrages à la charge du lot Plomberie


 Attentes sur culotte d’évacuation pour raccordement des condensats de toutes les batteries
froides.
 Robinet de puisage dans tous les locaux techniques y compris terrasse technique.
 Attentes d'eaux usées pour raccordements par le lot Climatisation de ses condensats.
 Siphons de sol dans les locaux techniques.
Ouvrages à la charge du présent lot
 Réseau condensat des batteries froides.
 Raccordement des condensats sur évacuation y compris siphon.\

3.5.11 AVEC LE LOT ELECTRICITE

Ouvrages à la charge du lot Électricité Courants Forts et Courants Faibles


 L’alimentation électrique des terminaux de climatisation laissée à proximité de chaque appareil
compris tableaux de protection en tête.
 L'alimentation électrique sur un combiné TRI, terre + neutre avec coupure au droit des groupes
de condensation.
 L’alimentation électrique des ventilateurs de VMC laissée à proximité de chaque appareil
compris tableaux de protection en tête.
Ouvrages à la charge du présent lot
 Raccordement électrique du matériel fourni et posé par le présent lot.
 Fournir les puissances électriques nécessaires.
 Les liaisons équipotentielles.

3.6 DIVERS

L'Entrepreneur du présent lot devra fournir aux entrepreneurs intéressés suivant le planning général des
ouvrages, toutes les informations nécessaires sur documents graphiques.
Dans le cas où ces informations seraient fournies avec retard, les prestations nécessaires seront
réalisées par les lots intéressés mais les frais en découlant seront imputés au présent entrepreneur.
Avant exécution de ses propres ouvrages, l'entrepreneur du présent lot devra vérifier les ouvrages
exécutés par les autres entrepreneurs à sa demande.
Sans remarques préalables de sa part, il prendra, à sa charge, toutes les sujétions nécessaires afin que
ses ouvrages soient réalisés dans les règles de l'art.

3.7 REFUS DES OUVRAGES

Tout ouvrage ou partie d’ouvrage refusé par le Bureau d’Etudes Techniques sera refait aux frais de
l’entrepreneur titulaire du présent lot et par ses soins.
- Application de moins-value ou refus des ouvrages dans le cas de constatation de défaut de teinte.
- Refus des ouvrages également, en cas de :
Non-respect des spécifications de qualité ou de mise en œuvre.
Négligence d’exécution.

3.8 GARANTIE

La période de garantie portera sur deux années (02) à compter de la date de réception, conformément à
la loi
n° 78.12 du 4 janvier 1978.

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 11 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

- L’entrepreneur devra pendant cette période, garantir les ouvrages mis en place au titre du présent
marché.
- L’entrepreneur sera tenu de procéder à ses frais, (main d’œuvre et fournitures), au remplacement ou
à la réfection immédiate de tous les éléments qui seraient reconnus défectueux (remise en jeux et
raccords d’étanchéité, par exemple).
- Dans le cas où l’entrepreneur ne remédierait pas dans les délais imposés aux défauts constatés
pendant le délai de garantie, les opérations nécessaires seront exécutées par des tiers au choix du
Maître de l’ouvrage, aux frais, risques et périls de l’entrepreneur défaillant, sans préjudice des
dommages et intérêts qui lui seraient demandés si le défaut de réparation était la cause d’un
accident.

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 12 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4 SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES

4.1 LES TUYAUTERIES D’EAU GLACEE

Les pertes de charges linéaires par mètre linéaire ne dépasseront pas 15 mm CE/ml.
Les vitesses dépendront des locaux que traversent les tuyauteries et leur diamètre, soit :

dans les locaux où les personnes y résident 0,5 m/s à 0,6 m/s,
dans les gaines techniques et locaux techniques, ces vitesses peuvent atteindre ponctuellement 1 m/s
mais elles seront en moyenne à 0,8 m/s.

Toutes les canalisations seront protégées contre la corrosion par l’application de deux couches de
peinture antirouille de couleur différente, et enduites d’une couche de peinture bitumineuse avant de
recevoir le calorifugeage.
Les peintures antirouille à base de minium de plomb ou de fer sont proscrites.
Le présent lot devra vérifier que la capacité de l'installation est correcte par rapport à la demande
minimum du constructeur pour garantir le bon fonctionnement du groupe. Il sera prévu une bâche
tampon calorifugée par 50 mm de laine de verre et Jacquette PVC équipée de vannes d'isolement,
purgeur d'air, vidange et thermomètre dans le cas contraire.

Toutes les canalisations horizontales auront une pente permettant la purge d'air et la vidange totale de
l'installation, les flèches et les contre-pentes ne seront pas admises.
Les canalisations seront fixées aux parois à l'aide de supports dont les écartements seront conformes
aux règles de l'Art.

Dans tous les cas, ces supports devront être démontables et recevront un matériau résilient
antivibratoire entre support et tuyauterie. Ils seront en aciers inoxydables.
Pour la fixation des canalisations calorifugées, il sera prévu des dispositifs supplémentaires empêchant
toute détérioration du calorifuge sous l'action des poids ou de la dilatation linéaire.
L'utilisation des colliers pendards pour tuyauteries horizontales sera toujours souhaitée.
Les tuyauteries ne devront en aucun cas être solidaires de la maçonnerie.

Tous les passages de tuyauteries dans les planchers, murs et cloisons, seront exécutés sous fourreaux
métalliques largement dimensionnés.
Ces fourreaux affleureront le nu des murs et dépasseront les sols finis de 1 cm.
Le vide entre le fourreau et la tuyauterie sera obligatoirement bourré d'un résilient compatible avec les
règles de tenue au feu de planchers et cloisons.

Les canalisations et leurs accessoires ne sont jamais supportés par les appareils.
Les canalisations seront posées avec un espacement suffisant pour permettre le démontage ou la pose
du calorifuge, les tuyauteries devront être calorifugées individuellement.
Les cintrages jusqu'au 40 mm pourront être exécutés à froid. Au-delà, les canalisations seront cintrées à
chaud où il sera utilisé les coudes du commerce, 5 D de préférence, jamais inférieur à 3 D.
En aucun cas, la section des canalisations ne sera réduite du fait de l'utilisation des coudes du
commerce.
Les piquages de tuyauteries seront toujours réalisés à l'aide de raccords du commerce pour les petits
diamètres, par soudure en pied de biche pour les gros diamètres.

Une libre dilatation des canalisations sera assurée, soit par le tracé même circuit, soit par des organes
spéciaux, lyres ou compensateurs à soufflets à l'exclusion des compensateurs à presse-étoupe.
Les points fixes seront implantés en fonction des organes de dilatation. Dans tous les cas, ils devront
être démontables.
Lors de la traversée de joints de dilatation du bâtiment, une attention particulière sera apportée à
l'exécution des fourreaux qui devront être réalisés en deux parties, et très largement dimensionnés.

Les matériaux des canalisations seront soit en :

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 13 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Acier noir (Norme en vigueur ancien tarif 10 pour DN > 50 mm) à calorifuger en coquille STYROCLIM.
Acier noir (Norme en vigueur ancien tarif 3 pour DN < 100 mm) à calorifuger en coquille STYROCLIM.
Pour les réseaux enterrés : PEHD avec les qualités physiques et mécaniques répondant aux
spécifications de la série pression 16 BARS.
CPVC type KRYOCLIM (pour DN < 50 mm) à calorifuger en manchon type Armaflex M1.
Flexibles à tresses métalliques inoxydables pour des terminaux (DN 12 minimum).
P.V.C. condensats "froids" sans pression à calorifuger.

Toutes les tuyauteries après montage seront soigneusement éprouvées. La pression d'épreuve sera de
1,5 fois la pression d'utilisation durant 24 h minimum.

Les pertes de charges linéaires sur les circuits défavorisés n’excéderont pas 30 mm CE par mètre. Les
excédents de pression dynamique seront absorbés par des organes de réglage.
Tous les appareils et robinetteries seront raccordés par des dispositifs démontables ou brides.

Les tuyauteries seront après montage et avant mise en eau soigneusement soufflées à l'air comprimé,
et lavées.
La sécurité de l'installation comprendra :
Des soupapes de sécurité raccordées à une évacuation la plus proche,
Un ou plusieurs vases d'expansion fermés calorifugés.

4.2 CALORIFUGE DE LA DISTRIBUTION D’EAU GLACEE

Les tuyauteries d'eau glacée seront calorifugées :


Pour les tuyauteries en CPVC à l'aide de manchons type « Armaflex » ep = 32 cm minimum. Ce
calorifuge sera mis en place à l’aire de « Talc » hydrofuge. Les chants seront collés à la colle néoprène.
Une bande autocollante en « Armaflex » finira le raccord entre 2 manchons. Le supportage se fera en
utilisant des supports isolants de même épaisseur.

Une protection mécanique type ISOXAL sera prévue en plus du pare-vapeur pour le cheminement
extérieur.
Ces épaisseurs s’entendent pour une conductivité < 0.030 W/m K à 10°C pour les coquilles et une
conductivité < 0.040 W/m K à 40°C pour les manchons.

Compte-tenu du taux d'humidité ambiant, l'entreprise devra prendre un soin particulier pour le calorifuge
des réseaux et la continuité du pare vapeur.
Les tuyauteries enterrées en PEHD ne seront pas calorifugées.

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 14 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4.3 APPAREILS DE MESURE ET DE CONTROLES

Manomètres sur l'eau


Les lectures de pression devront pouvoir être vérifiées sur tous les points des circuits où il sera
nécessaire de connaître :
 les débits traversant les équipements de production ou d'échange thermique (suivant schéma),
 les pertes de charge des filtres,
 les pertes de charge des équipements de production de chaleur ou de froid,
 les performances des équipements de circulation ou pulsion d'eau,

Thermomètres sur air et eau


Les lectures de température devront pouvoir être vérifiées sur tous les points des circuits hydrauliques
où il sera nécessaire de connaître :
 les températures en amont et en aval des équipements de production ou d'échange thermique
utilisant l'eau comme fluide de transfert,
 les températures de départ et de retour de chaque circuit individuel.

4.4 ROBINETTERIE

Tous les appareils sont équipés individuellement de la robinetterie nécessaire à :


 l'isolement (entrée et sortie du réseau)
 le réglage (et la régulation)
 la purge
 la vidange
 la dépose et la repose
Toutes les "colonnes" sont équipées de même.
Tout branchement en attente est équipé de vannes d'isolement obturées par brides pleines ou
bouchons filetés.
Toute la robinetterie est accessible sans démontage (sauf dépose de faux-plafond).
La robinetterie ne doit pas subir les contraintes de son propre poids et de celui des appareils et
canalisations.

4.5 RESEAUX AERAULIQUES


Généralités
Les gaines seront en acier galvanisé nu.
L’assemblage se fera par vis auto foreuses et bande alu de recouvrement.
Le supportage se fera par colliers isophoniques.
Les vitesses à l’intérieur des réseaux ne devront pas engendrer de bruit incompatible avec le niveau
NR30 demandé dans les différentes pièces.
Les gaines souples calorifugé ou non sont autorisées pour le raccordement final. Elles seront alors en
matériau incombustible (M0) et d’une longueur maximale de 2 m.

Trappes de visite
Pour l’accès, l’entretien, le remplacement d’appareils, le contrôle, le réglage ou le réarmement de clapet
coupe-feu.
Elles seront en tôle d’acier galvanisé de même épaisseur que la gaine et au moins de 1 mm, en
montage double dans le cas de plénum double enveloppe avec même matelas de laine de verre sur
cadre cornière.
Contre-cadre soudé en acier plat 1,5 mm (brasure tendre).

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 15 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4.6 REPERAGE DES EQUIPEMENTS

Sur tuyauteries
Les circuits de fluides seront repérés par des bandes de couleurs symbolisant la nature du fluide.
Les couleurs seront conformes à la norme NF X 08100.
Les anneaux ou rectangles d'identifications seront disposés :
 De part et d'autre de chaque dérivation sur le(s) réseau(x) principal (aux) et secondaire(s),
 Tous les 5 m environ sur les parties droites des réseaux,
 De part et d'autre de chaque traversée de cloison.

Le sens d'écoulement des fluides sera indiqué par des flèches blanches, noires ou de couleur
conventionnelle, selon la teinte de fond, de façon à assurer une visibilité satisfaisante.

Repérage de la robinetterie
Tous les éléments de robinetterie seront repérés par une étiquette pendante portant un chiffre découpé
ou estampé, fixé d'une manière définitive au moyen d'une chaînette et d'un crochet en acier inoxydable.
Cette étiquette sera fixée sur le corps de la vanne ou du robinet.
Elle sera gravée de couleur identique à la teinte de fond de la tuyauterie correspondante.

Repérage des appareils


Tous les appareils seront repérés au moyen d'une étiquette gravée, indiquant les renseignements
suivants :
 Fonction de l'appareil, par exemple : centrale, ventilateur, pompe,
 Un numéro qui sera reporté sur tous les plans d'exécution et schémas affichés en locaux
techniques.

La fixation des étiquettes sera faite par rivetage.


Tous les clapets coupe-feu, volet de désenfumage, seront repérés par une étiquette dont le numéro
d'ordre sera reporté sur les plans et schémas, ces numéros d’ordre seront établis en cohérence avec le
CMSI.

Schémas à afficher
L'entreprise devra, au titre du présent lot, l'affichage sous verre, ou sous forme de tirage plastifié
renforcé, et fixé sur support bois :
 Les schémas de principe de l'installation sur lesquels seront indiqués en particulier les repères
décrits aux paragraphes précédents.
 L'affichage du schéma de principe de l'installation sera installé en zone technique
correspondant à l'installation.

4.7 ACOUSTIQUE
Les résultats acoustiques à obtenir sont fixés au CCTP et d'une façon générale dans les textes
réglementaires.
 Tous les moyens nécessaires pour obtenir ces résultats sont mis en œuvre, en particulier :
 les prises et rejets d'air comportent toujours un volume intermédiaire permettant l'adjonction, si
elle est nécessaire, d'un traitement acoustique approprié, tapissage, chicanage, atténuateurs...
à faible perte de charge (< 3 daPa),
 tous les appareils tournants ou vibrants sont désolidarisés du bâtiment et des installations sur
lesquels ils sont interposés, par manchettes souples sur l'aéraulique, par manchons boulonnés
sur l'hydraulique, avec continuité électrique,
 tout matériel susceptible de dilatation doit être isolé des supports par matériau résilient durable,
 tous les matériels, de fonctionnement non accidentel, sont choisis dans leur zone d'emploi la
moins bruyante compatible avec leurs caractéristiques fonctionnelles,

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 16 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

 tout circuit aéraulique est équipé d'atténuateurs au plus proche de la source sonore entre celle-
ci et les locaux desservis, placés de préférence le plus près possible des parois du local
technique, à baffles profilés parallèles à vitesse de flux < à 10 m/s,

4.8 TERRE ET EQUIPOTENTIELLE


Il appartiendra au présent lot de réaliser l'équipotentialité des masses métalliques diverses de ses
installations (tuyauteries, caissons de traitement d'air, gaines de ventilation, etc...) et de les raccorder
sur la barre de terre du tableau électrique le plus proche.
Les solutions de continuité des gaines et des tuyauteries réalisées en matériau isolant devront être
pontées par des tresses conductrices afin de conserver l'équipotentialité.
Nota :
Lors de la réalisation des raccordements, il devra être veillé à ne pas créer des couples électrolytiques
fer-cuivre pouvant provoquer une corrosion rapide des canalisations.

4.9 DESENFUMAGE
PRINCIPE
Le désenfumage des circulations du RdC l’établissement sera assuré à partir d’amenées d’air neuf
naturelles et sortie par des « FUMIDOM » (hors lot) situés en toiture selon les plans joints.
Les sections des ventilations et leurs emplacements seront conformes aux Instructions techniques IT
264.
Relatives au désenfumage n° 246 - 247 - 248 - 263 Nouvel arrêté du 22 mars 2004.
BASES DE CALCUL
Débit d’air par unité de passage : 0,5 m3 /s
Vitesse maximale aux bouches d’amené d’air : 8 m/s

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 17 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

5 DESCRIPTION ET LOCALISATION DES OUVRAGES

5.1 GROUPE DE PRODUCTION D’EAU GLACEE :


5.1.1 GROUPES MULTI-SPLIT

Sept groupes Multi-split Inverter seront prévus en zone technique sous toiture, suivant le plan
d’implantation.
Ces groupes pourront faire l’objet de 4 a 8 connexions.

Les groupes reposeront sur une dalle maçonnée (hors prestation du présent lot) avec ressorts anti
vibratiles à définir avec le constructeur et ils seront implantés de façon à permettre une visite facile de
chaque élément et assurer un démontage des compresseurs, évaporateurs et condenseurs.

Localisation :
voir plan projet CVD et tableau de répartition en annexe.

5.1.2 SPLIT SYSTEM ISOLE

Deux split system seront toutefois fournis et posés pour le refroidisement en continu du local Serveur
Telecom

Localisation :
voir plan projet CVD et tableau de répartition en annexe.

5.1.3 REPARTITION DES GROUPES PAR NIVEAU DE SERVICE:

Les groupes seront raccordés aux tableaux divisionnaires distribués en quatre secteurs répartis sur les
deux nivaux du bâtiment de part et d’autre du JD :
 Secteur 1 : RDC Nord
 Secteur 2 : RDC Sud
 Secteur 3 : R+1 Nord
 Secteur 4 : R+1 Sud
Dans chacun de ces secteurs, les tableaux seront divisés en trois niveaux de protection :
 Rouge ; alimentation secourue priorité niveau 1,
 Orange : alimentation secourue niveau 2,
 Vert ; alimentation non secourue.

Localisation :
voir plan projet CVD et tableau de répartition en annexe.

5.2 ELECTRICITE
L'entrepreneur réalisera pour chacun de ses appareils :
Le raccordement du câble électrique de puissance laissé en attente à proximité de chaque appareil par
le lot Electricité, au bornier du tableau électrique de ses appareils

5.3 TERMINAUX DE CLIMATISATION A EAU GLACEE :


Les locaux climatisés le seront avec des appareils muraux, carrossés.
Les ventilo-convecteurs seront sélectionnés en vitesse moyenne et pour un régime d’eau de 7/12°C.

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 18 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Le positionnement des appareils doit permettre d’obtenir une vitesse d’air maximale au niveau des
zones d’occupation des espaces climatisés est inférieure ou égale à 0,22m/s lorsque le système de
refroidissement est en fonctionnement et pour une consigne proche de 26°C.
Le thermostat de commande mural sera équipe d’une entrée pour contact de feuillure (ou commande de
détection IR), d’une sonde d’ambiance intégrée et d’un potentiomètre pour le réglage des consignes à
+/- 3°C autour d’une consigne réglée à 25°C en usine.
L’entreprise doit la fourniture et pose du réseau évacuation des condensats en canalisations PVC à
pente continue de 2 cm/m minimum avec calorifugeage anti-condensation y compris toutes sujétions de
raccords, fixations et raccordements siphonnés sur les attentes du lot Plomberie.
Quel que soit l'emplacement du ventilo-convecteur, les commandes de fonctionnement et de régulation
sont toujours à portée de main à hauteur d'homme (au-dessus de l’interrupteur).
Le raccordement électrique se fera depuis l’attente laissée par le lot Electricité courants forts, le présent
lot devra la protection terminale, le raccordement de l’appareil et toute la filerie de régulation et
commande.
L’entrepreneur, en coordination avec le lot électricité devra garantir le fonctionnement des appareils en
fonction des nivaux de service exigés pour le maintien de l’activité de l’UCHM en cas de coupures de
l’alimentation électrique.

Localisation :
voir plan projet CVD.

5.4 RESEAUX D’EAU GLACEE

L’entreprise devra le raccordement hydraulique de l’ensemble des éléments et l’installation d’eau


glacée.
Elle devra également l’ensemble des raccordements, depuis le groupe de production d’eau glacée vers
le réseau alimentant les ventilo-convecteur.
Les tuyauteries d’eau glacée de raccordement entre le groupe de production d’eau glacée et les unités
intérieures seront réalisées suivant les prescriptions du § 4.1.
Le cheminement de ces liaisons est indiqué sur les plans de CVD.
Les tuyauteries d’eau glacée seront calorifugées sur tout leur cheminement et ce calorifuge sera réalisé
suivant les prescriptions du § 4.2, hormis les parties enterrées.

5.5 BOUCHES D’EXTRACTION


Les réseaux aérauliques de raccordement entre les caissons d’extraction et les bouches terminales
seront réalisés suivant les prescriptions du § 4.6.
Sur les différents réseaux de VMC, l’entreprise doit recréer le degré coupe-feu des parois traversées par
l’interposition de clapets coupe-feu tels que décrits au § 4.6, notamment des locaux à risques, ainsi
qu’aux traversées de dalles.
L’ensemble des réseaux devront déboucher en toiture avec en tête une sortie de type PIPECO et seront
équipés de grillage anti-volatiles.
L’extraction d’air se fera par des bouches auto réglables équipées de manchettes de raccordement et
installées à travers les faux-plafonds.

Localisation:
Suivant Plans de CVD.

5.6 EXTRACTEURS ET RESEAUX


5.6.1 RESEAUX DE VMC :

L’entreprise doit la fourniture et pose des réseaux de VMC.

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 19 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

5.6.2 EXTRACTEURS :

Les caissons d’extraction seront avec ventilateur centrifuge.


Ces caissons seront des caissons basse consommation dans l’optique de nos contraintes
environnementales.
Chaque appareil sera équipé d’un pressostat différentiel monté d’usine.
Chaque appareil sera équipé d’une coupure de proximité montée d’usine.

Localisation : Cf. Plans de CVD.

5.6.3 VENTILATEUR AXIAL POUR EVACUATION FORCEE

Fourniture et pose d’un ventilateur pour évacuation forcée de l’air chaud rejeté dans les combles par les
groupes multi-split :
Caractéristiques
 Douille tubulaire en tôle d'acier galvanisée, avec vernis en résine synthétique.
 Œillets de fixation pour l'accrochage à la structure du toit.
 Avec grille de protection de chaque côté, protection contre les contacts conformément à DIN EN
ISO 13857.
 Hélice à 8 pales en matière plastique.
Débit
 L’entrepreneur devra établir le volume de renouvellement en fonction des rejets d’air pour
garantir le bon fonctionnement des groupes.
Moteur
 Moteur asynchrone.
 Réversible.
 Protection thermique contre les surcharges en série.
Branchement électrique
 Prêt à être branché par un câble souple d'environ 2 m de long avec fiche mâle.
Localisation :
Cf. Plans de CVD

5.7 DOCUMENTATIONS ET ESSAIS

L’entreprise doit un ensemble de documents au cours du projet.


Notamment :
 Phase étude / préparation :
o Planning d’approvisionnement et d’exécution
 Phase exécution :
o Fiche d’autocontrôles
o Programme d’essais
o Certificat d’épreuves
o Désinfection des réseaux

 Phase réception :
o Mise en service constructeur avec certificat de conformité.
o PV des essais de bon fonctionnement et d’épreuve de type COPREC.
o D.O.E. y compris fiches techniques renseignées, plan de recollement avec équipements
repérés, …
o Notice et préconisation d’entretien.
o Formations.
 Pour le DOE, l’entreprise fournira à la Maîtrise d’Œuvre 1 exemplaire papier avant la
réception pour validation.

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 20 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

 Après validation, l’entreprise fournira 7 exemplaires papiers + 2 DOE complet sur CD.
 Le format des documents informatiques peut être variable (« .doc », « .xls », « .pdf », …)
sauf pour les plans ou les schémas qui devront obligatoirement être fournis en format
« .dwg » ou « .dxf ».

5.8 VARIANTES
5.8.1 CONFIGURATION EN MONO-SPLIT

L’entreprise doit chiffrer en variante, la fourniture et la pose de 27 mono splits, dédiés a chacun des
locaux a rafraichir et implantés dans le local sous toiture, avec une garantie de fonctionnement optimal.

CCTP: Lot N°04 - CLIMATISATION


- Juillet 2015 - Page 21 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

C.C.T.P.
05 - LOT MENUISERIES EXTERIEURES -
SERRURERIE
CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE
- Juillet 2015 - Page 1 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

SOMMAIRE
1. CONSISTANCE DES TRAVAUX – OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE ........................................... 4
2. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES ..................................................................... 4
2.1 DTU ..........................................................................................................................................4
2.1.1 Façades légères .............................................................................................................................. 4
2.1.2 Fermetures ..................................................................................................................................... 5
2.1.3 Menuiserie ...................................................................................................................................... 5
2.1.4 Vitrerie-Miroiterie .......................................................................................................................... 5
2.2 Références normatives............................................................................................................6
2.2.1 Façades légères .............................................................................................................................. 7
2.2.2 Fermetures ..................................................................................................................................... 9
2.2.3 Menuiserie .................................................................................................................................... 10
2.2.4 Vitrerie-Miroiterie ........................................................................................................................ 12
2.3 Eurocodes ............................................................................................................................. 15
2.3.1 Eurocode 0.................................................................................................................................... 15
2.3.2 Eurocode 1.................................................................................................................................... 15
2.4 Documents du CSTB ............................................................................................................. 16
2.5 Textes législatifs et textes européens .................................................................................. 16
2.6 Règles Professionnelles ........................................................................................................ 16
2.7 Vérification ........................................................................................................................... 16
2.8 Echantillons et essais ............................................................................................................ 16
2.9 Matériaux ............................................................................................................................. 17
2.10 Nettoyage – Protection ...................................................................................................... 17
2.11 Garanties - Réception......................................................................................................... 17
2.11.1 Garanties .................................................................................................................................... 17
2.11.2 Réception ................................................................................................................................... 17
2.12 Coordination avec les autres entreprises .......................................................................... 18
2.13 Prescription Générale LEED................................................................................................ 18
3. SPECIFICATIONS ET PRESCRIPTIONS TECHNIQUES.............................................................. 18
3.1 Généralités ........................................................................................................................... 18
3.2 Etudes ................................................................................................................................... 18
3.2.1 Hypothèses de calcul .................................................................................................................... 19
3.2.2 Dossier d’exécution ...................................................................................................................... 19
3.3 Spécifications concernant les matériaux utilisés et leur mise en œuvre ............................. 19
3.4 Prescription Environnementale............................................................................................ 20
3.5 Vitrerie .................................................................................................................................. 20
3.5.1 Protection et nettoyage des ouvrages finis .................................................................................. 21
4. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES ...................................................... 21
4.1 Etendue des travaux ............................................................................................................. 21
4.2 Menuiserie Extérieure Aluminium ....................................................................................... 23
4.2.1 Conception ................................................................................................................................... 23
4.2.2 Liste d’ouvrages ............................................................................................................................ 24
4.2.3 CHASSIS EXTERIEURS .................................................................................................................... 25

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 2 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4.2.4 CHASSIS FIXES SUR PATIO ............................................................................................................. 26


4.2.5 CHASSIS EXTERIEURS EN TOITURE ............................................................................................... 27
4.2.6 CHASSIS COULISSANTS ................................................................................................................. 27
4.2.7 PORTES EXTERIEURES ................................................................................................................... 28
4.3 Portes Métalliques ............................................................................................................... 29
4.3.1 Portes Métalliques 2 vantaux PM-01 dim h :2,10/l :1,50 ht + imposte ventelles dim.
H :0,60/l :1,50ht 29
4.3.2 Portes Métalliques 1 vantail PM-02 dim h :1,40/l :0,90 ht........................................................... 29
4.4 Mains Courantes .................................................................................................................. 29
4.5 Garde corps extérieurs ......................................................................................................... 29
4.5.1 Garde corps fixe ............................................................................................................................ 29
4.6 Brises soleil aluminium ......................................................................................................... 30
4.6.1 Brises soleil a lames filants type SUNEAL de TECHNAL ................................................................ 30

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 3 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

LOT 05 – MENUISERIES EXTERIEURES – SERRURERIE

1. CONSISTANCE DES TRAVAUX – OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE


Le présent lot a pour but de définir les modalités techniques et les prestations de
l'entreprise pour le Projet de construction de l’Unité Centrale pour
l’Hydrologie et la Météorologie de Port au Prince en Haïti.
Les travaux du présent lot comprennent :
- Les menuiseries extérieures aluminium
- Les fermetures et stores
- Les ventelles et jalousies
- Les portes de locaux techniques
- Les occultations

L'entreprise devra respecter toutes les dispositions prévues dans les prescriptions
Communes à tous les lots et le C.C.A.P. et, en particulier, se charger du nettoyage
de ses propres gravois ou déchets et leur évacuation.
L'entreprise devra fournir, avant tout commencement d'exécution, les plans de
fabrication, côtés à l'échelle de 0,05 par mètre (élévation, plan, coupe), des
solutions qu'elle propose ainsi que des dessins de détails à l'échelle 1.
Toutes les côtes données ci-après seront reprises sur place par l'entreprise avant
tout début d'exécution des travaux, les cotes indiquées sur plans sont
largeur/hauteur.

2. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES


Les documents contractuels applicables aux travaux du présent marché sont cités ci-après.

2.1 DTU
DTU n° 32-1Constructions métalliques
DTU n° 39.1 Travaux de vitrerie
DTU n° 39.4 Travaux de miroiterie et de vitrerie en verre épais
DTU n° 39.5 Prescription pour l'utilisation des vitrages
DTU règles TH Règles et calcul des caractéristiques thermiques des
parois de construction et des déperditions de base des bâtiments.

2.1.1 Façades légères


• NF DTU 33.1 P1-1 (mai 2008) : Travaux de bâtiment - Façades rideaux -
Partie 1-1 : Cahier des clauses techniques types (Indice de classement : P28-
002-1-1)
• NF DTU 33.1 P1-2 (mai 2008) : Travaux de bâtiment - Façades rideaux -
Partie 1-2 : Critères généraux de choix des matériaux (Indice de classement :
P28-002-1-2)
CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE
- Juillet 2015 - Page 4 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF DTU 33.1 P2 (mai 2008) : Travaux de bâtiment - Façades rideaux -


Partie 2 : Cahier des clauses administratives spéciales types (Indice de
classement : P28-002-2)
• DTU 33.2 (XP P28-003) (décembre 1996) : Tolérances dimensionnelles du
gros œuvre destiné à recevoir des façades rideaux, semi-rideaux ou panneaux
- Tolérances dimensionnelles en construction neuve (Indice de classement :
P28-003)

2.1.2 Fermetures
• DTU 34.1 (NF P25-201-1) (mai 1993) : Ouvrages de fermeture pour baies
libres - Partie 1 : Cahier des clauses techniques + Amendement A1 (juin
1994) (Indice de classement : P25-201-1)
• DTU 34.1 (NF P25-201-2) (mai 1993) : Ouvrages de fermeture pour baies
libres - Cahier des clauses spéciales (Indice de classement : P25-201-2)
• DTU 34.2 (FD P25-202) (septembre 2004) : Travaux de bâtiment - Choix
des fermetures pour baies équipées de fenêtres en fonction de leur exposition
au vent - Mémento pour les maîtres d'œuvre (Indice de classement : P25-
202)
• FD DTU 34.3 (avril 2006) : Travaux de bâtiment - Choix des portes
industrielles, commerciales et de garage en fonction de leur exposition au
vent - Mémento pour les maîtres d'œuvre (Indice de classement : P25-203)

2.1.3 Menuiserie
• DTU 36.1/37.1 (Décembre 2001) : Choix des fenêtres et des portes
extérieures en fonction de leur exposition - Mémento pour les maîtres
d’œuvre Fascicule de documentation (Indice de classement : FD P20-201)
• NF DTU 36.5 P1-1 (avril 2010) : Travaux de bâtiment - Mise en œuvre des
fenêtres et portes extérieures - Partie 1-1 : Cahiers des clauses techniques
types (Indice de classement : P20-202-1-1)
• NF DTU 36.5 P1-2 (avril 2010) : Travaux de bâtiment - Mise en œuvre des
fenêtres et portes extérieures - Partie 1-2 : Critères généraux de choix des
matériaux (CGM) (Indice de classement : P20-202-1-2)
• NF DTU 36.5 P2 (avril 2010) : Travaux de bâtiment - Mise en œuvre des
fenêtres et portes extérieures - Partie 2 : Cahier des clauses administratives
spéciales types (Indice de classement : P20-202-2)
• FD DTU 36.5 P3 (octobre 2010) : Travaux de bâtiment - Mise en œuvre des
fenêtres et porte extérieures - Partie 3 : mémento de choix en fonction de
l'exposition (Indice de classement : P20-202-3)

2.1.4 Vitrerie-Miroiterie
• NF DTU 39 P1-1 (octobre 2006) : Travaux de bâtiment - Travaux de
vitrerie-miroiterie - Partie 1-1 : Cahier des clauses techniques (Indice de
classement : P78-201-1-1)
• NF DTU 39 P1-2 (octobre 2006) : Travaux de bâtiment - Travaux de
vitrerie-miroiterie - Partie 1-2 : Critères généraux de choix des matériaux
(CGM) (Indice de classement : P78-201-1-2)
CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE
- Juillet 2015 - Page 5 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF DTU 39 P2 (octobre 2006) : Travaux de bâtiment - Travaux de vitrerie-


miroiterie - Partie 2 : Cahier des clauses spéciales (CCS) (Indice de
classement : P78-201-2)
• NF DTU 39 P3 (octobre 2006) : Travaux de bâtiment - Travaux de vitrerie-
miroiterie - Partie 3 : Mémento calculs des contraintes thermiques (Indice de
classement : P78-201-3)
• NF DTU 39 P4 (octobre 2006) : Travaux de bâtiment - Travaux de vitrerie-
miroiterie - Partie 4 : Mémento calculs pour le dimensionnement des vitrages
(Indice de classement : P78-201-4)
• FD DTU 39 P5 (octobre 2006) : Travaux de bâtiment - Travaux de vitrerie-
miroiterie - Partie 5 : Mémento sécurité (Indice de classement : P78-201-5)

2.2 Références normatives


• NF P 03-001 : Marchés privés - Cahiers types - Cahier des clauses administratives
générales applicable aux travaux de bâtiment faisant l'objet de marchés privés.

NFP 01.101 Dimensions de coordination des ouvrages et les éléments de


construction
NFP 06.001 Charges et surcharges dans la construction
NFP 20.302 Critères des essais de fenêtres
NFP 20.501 Méthodes d'essais des fenêtres
NFP 23-201 / 203 Dispositifs de fixation
NFP 24.101 Terminologie des fenêtres
NFP 24.301 Spécifications techniques des fenêtres et portes-fenêtres
métalliques
NFP 24.351 Protection des menuiseries
NFP 24.401 Profilés pour huisseries et bâtis
NFP 24.403 Huisseries
NFP 24.404 Bâtis et contre-bâtis
NFP 91.450 Anodisation de l'aluminium et de ses alliages
NFP 25 et 26 Concernant les fermetures et quincailleries
NFP 85.102 Mastics à base d’élastomères utilisés pour le calfeutrement
étanche. Vocabulaire et classification.
NFP 85.301 Joints profilés utilisables dans les façades légères. Matériau à
base de caoutchoucs ou d'élastomère analogues.
Les profilés aluminium bénéficieront soit du label EWAA/EURAS soit du
label QUALICOAT ou QUALANOD.
Le système à rupture de pont thermique devra bénéficier d’un avis
technique ou d’une homologation de gamme avec certification NF ou NF-
CSTBat en cours de validité.
Les recommandations éditées par "TECMAVER" (Office Technique des
Matériaux Verriers).
Le mastic utilisé pour le calfeutrement devra être référencé dans l ‘avis
technique du système.
Cahier des prescriptions générales établies par le CSTB pour les ouvrages
n'ayant pas fait l'objet de DTU.
Prescriptions des organismes techniques spécialisés ou prescription des
fabricants. Réglementation Incendie et handicapés
Cette liste n'est, en aucun cas, limitative et ne saurait dispenser l'entreprise de
suivre tous autres règlements en vigueur.

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 6 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2.2.1 Façades légères


• NF A 91-450 : Traitements de surface des métaux — Anodisation
(oxydation anodique) de l'aluminium et de ses alliages — Couches anodiques
sur aluminium — Spécifications générales.
• NF P 06-013 : Règles de construction parasismique — Règles PS
applicables aux bâtiments, dites règles PS 92.
• NF P 08-302 : Murs extérieurs des bâtiments — Résistance aux chocs-
Méthodes et critères.
• DTU 20.1 : P 10-202 (DTU 20.1) : Travaux de bâtiment —Ouvrages en
maçonnerie de petits éléments — Parois et murs — Partie 1 : Cahier des
clauses techniques — Partie 2 : Règles de calcul et dispositions constructives
minimales — Partie 3 : Guide pour le choix des types de murs de façades en
fonction du site.
• NF DTU 23.1 : NF P 18-210 (DTU 23.1) : Travaux de bâtiment — Murs en
béton banché — Cahier des clauses techniques.
• DTU P 22-701 : Règles CM — Règle de calcul des constructions en acier.
• DTU P 22-702 : Règles AL — Règles de conception et de calcul des
charpentes en alliage d'aluminium.
• NF P 24-351 : Menuiserie métallique — Fenêtres, façades rideaux, semi
rideaux, panneaux à ossature métallique — Protection contre la corrosion et
préservation des états de surface.
• NF DTU 44.1 : NF P 85-210 (DTU 44.1) : Travaux de bâtiment —
Etanchéité des joints de façade par mise en œuvre de mastics — Partie 1 :
Cahier des clauses techniques — Partie 2 : Cahier des clauses spéciales —
Partie 3 : Guide d'emploi.
• NF EN 1191 : Fenêtres et portes — Résistance à l'ouverture et fermeture
répétée — Méthode d'essai (indice de classement : P 20-528).
• NF EN 1279-2 : Verre dans la construction — Vitrage isolant préfabriqué
scellé — Partie 2 : Méthode d'essai de longue durée et exigences en matière
de pénétration d'humidité (indice de classement : P 78-472).
• NF EN 1808 : Exigences de sécurité des plates-formes suspendues à niveau
variable — Calculs, stabilité, construction — Essais (indice de classement : E
52-613).
• NF EN 12046-1 : Forces de manœuvre — Méthode d'essai — Partie 1 :
Fenêtres (indice de classement : P 20-537).
• NF EN 12152 : Façades Rideaux — Perméabilité à l'air — Exigence de
performance et classification (indice de classement : P 28-101).
• NF EN 12153 : Façades rideaux — Perméabilité à l'air — Méthode d'essai
(indice de classement : P 28-102).
• NF EN 12154 : Façades rideaux — Etanchéité à l'eau — Exigence de
performance et classification (indice de classement : P 28-103).
• NF EN 12155 : Façades rideaux — Détermination de l'étanchéité à l'eau —
Essai de laboratoire sous pression statique (indice de classement : P 28-104).
• NF EN 12179 : Façades rideaux — Résistance à la pression de vent —
Méthode d'essai (indice de classement : P 28-114).

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 7 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF EN 12365 (toutes les parties) : Quincaillerie pour le bâtiment — Profilés


d'étanchéité de vitrage et entre ouvrant et dormant pour portes, fenêtres,
fermetures et façades rideaux (indice de classement : P 26-327).
• NF EN 12400 : Fenêtres et portes — Durabilité mécanique — Prescription
et classification (indice de classement : P 20-534).
• XP ENV 13050 : Façades rideaux — Etanchéité à l'eau — Essai en
laboratoire sous pression d'air dynamique et projection d'eau (indice de
classement : P 28-105).
• NF EN 13051 : Façade rideaux — Etanchéité à l'eau — Essai sur site (indice
de classement : P 28-106).
• NF EN 13115 : Fenêtres — Classification des propriétés mécaniques —
Contreventement, torsion et efforts de manœuvre (indice de classement : P
20-539).
• NF EN 13116 : Façades rideaux — Résistance structurelle au vent —
Prescriptions de performances (indice de classement : P 28-108).
• NF EN 13830 : Façades rideaux — Norme de produit (indice de classement
: P 28-109).
• NF EN 13947 : Performances thermiques des façades légères — Calcul du
coefficient de transmission thermique (indice de classement : P 50-774).
• NF EN 14019 : Façades rideaux — Résistance au choc — Prescriptions de
performances (indice de classement : P 28-110).
• NF EN 14024 : Profilés métalliques à rupture de pont thermique —
Performances mécaniques — Exigences, preuve et essais pour évaluation
(indice de classement : P 24-507).
• NF EN 14608 : Fenêtres — Détermination de la résistance à une charge
verticale (contreventement) (indice de classement : P 20-535).
• NF EN 14609 : Fenêtres — Détermination de la résistance à la torsion
statique (indice de classement : P 20-536).
• NF EN ISO 2813 : Peintures et vernis — Détermination de la réflexion
spéculaire de feuils de peinture non métallisée à 20 degrés, 60 degrés et 85
degrés (indice de classement : T 30-064).
• NF EN ISO 14122-3 : Sécurité des machines — Moyens d'accès permanents
aux machines — Partie 3 : Escaliers, échelles à marches et garde-corps
(indice de classement : E 85-003)
• RèglesTh-I : Caractérisation de l'inertie thermique des bâtiments ;
• RèglesTh-S : Détermination du facteur solaire des parois des bâtiments ;
• Règles Th-U : Détermination du coefficient moyen de déperdition par
transmission à travers les parois de bâtiment (Ubat) — Fascicules 1 à 5.
• XP P 24-401 : Menuiseries métalliques — Menuiseries aluminium à Rupture
de Pont Thermique (RPT) en PA ou PU — Spécifications techniques.
• NF EN 485-2 : Aluminium et alliages d'aluminium — Tôles, bandes et tôles
épaisses — Partie 2 : Caractéristiques mécaniques (indice de classement : A
50-421).
• NF EN 573-3 : Aluminium et alliages d'aluminium — Composition chimique
et forme des produits corroyés — Partie 3 : Composition chimique et forme
des produits (indice de classement : A 02-120-3).

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 8 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF EN 755-2 : Aluminium et alliages d'aluminium — Barres, tubes et


profilés filés — Partie 2 : Caractéristiques mécaniques (indice de classement :
A 50-631).
• NF EN 755-9 : Aluminium et alliages d'aluminium — Barres, tubes et
profilés filés — Partie 9 : Profilés, tolérances sur dimension et forme (indice de
classement : A 50-630-9).
• NF EN 1396 : Aluminium et alliages d'aluminium — Tôles et bandes
revêtues en bobine pour applications générales — Spécifications (indice de
classement : A 50-432).
• NF P 01-101 : Dimensions de coordination des ouvrages et des éléments
de construction.
• NF P 04-002 : Tolérances dans le bâtiment - Dimensions et positions -
Spécifications générales.
• NF P 28-001 : Façade légère - Définitions - Classifications - Terminologie.
• XP P 28-002-1 : Travaux de bâtiment - Façades rideaux, façades semi-
rideaux, façades panneaux - Partie 1 : Cahier des clauses techniques
(Référence DTU 33.1).
• XP P 28-002-2 : Travaux de bâtiment - Marchés privés - Façades rideaux,
façades semi-rideaux, façades panneaux - Partie 2 : Cahier des clauses
spéciales (Référence DTU 33.1).

2.2.2 Fermetures
• NF EN 12216 :2002 : Fermetures - Stores extérieurs et stores intérieurs -
Terminologie, glossaire et définitions (indice de classement : P 25-505).
• NF EN 1932 :2001 : Fermetures pour baies équipées de fenêtres et stores
extérieurs - Résistance aux charges de vent - Méthodes d'essai (indice de
classement : P 25-602).
• NF EN 13659 :2003 : Fermetures pour baies équipées de fenêtres -
Exigences de performance y compris la sécurité (indice de classement : P 25-
512).
• NF EN 12210 :2000 : Fenêtres et portes - Résistance au vent-
Classification (indice de classement : P 20-508).
• NF EN 12604 :2001 : Portes industrielles, commerciales et de garage -
Aspects mécaniques - Exigences (indice de classement : P 25-314).
• NF EN 12424 :2000 : Portes équipant les locaux industriels, commerciaux
et les garages - Résistance à la charge de vent - Classification (indice de
classement : P 25-302).
• NF EN 13241-1 :2004 : Portes industrielles, commerciales et de garage -
Norme de produit - Partie 1 : Produits sans caractéristiques coupe-feu, ni pare
fumée (indice de classement : P 25-320-1).
• NF EN 12444 :2001 : Portes équipant les locaux industriels, commerciaux
et de garage - Résistance à la charge de vent - Essais et calculs (indice de
classement : P 25-309).
• NF EN 12433-1 : Portes industrielles, commerciales et de garage -
Terminologie - Partie 1 : Types de fermeture et portails (indice de classement
: P 25-307).

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 9 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF EN 12433-2 : Portes industrielles, commerciales et de garage -


Terminologie - Partie 2 : Constituants des fermetures et portails (indice de
classement : P 25-308).

2.2.3 Menuiserie
• NF EN 1026 : Fenêtres et portes — Perméabilité à l'air — Méthode d'essai
(indice de classement : P 20-502).
• NF EN 12519 : Fenêtres et portes pour piétons — Terminologie (indice de
classement : P 20-100).
• NF P 01-012 : Dimensions des garde-corps — Règles de sécurité relatives
aux dimensions des garde-corps et rampes d'escalier.
• P 08-302 : Murs extérieurs des bâtiments — Résistance aux chocs —
Méthodes d´essais et critères.
• NF P 98-052 : Produits préfabriqués en béton — Appuis de fenêtre
préfabriqués en béton.
• NF P 24-101 : Menuiserie métallique — Menuiserie métallique extérieure —
Terminologie.
• NF DTU 20.1 P1-1 : Travaux de bâtiment — Ouvrages en maçonnerie de
petits éléments — Parois et murs — Partie 1-1 : Cahier des clauses techniques
types (indice de classement : P 10-202-1-1).
• NF P 85-210-1 : Travaux de bâtiment — Etanchéité des joints de façade
par la mise en oeuvre de mastics (NF DTU 44.1).
• NF EN 14351-1 : Fenêtres et portes — Norme produit, caractéristiques de
performance — Partie 1 : Fenêtres et blocs portes extérieurs pour piétons
sans caractéristiques de résistance au feu et/ou dégagement de fumée (indice
de classement : P 20-500-1).
• XP P 20-650-1 : Fenêtres, portes-fenêtres, châssis fixes et ensembles
menuisés — Pose de vitrage minéral en atelier — Partie 1 : Spécifications
communes à tous les matériaux.
• XP P 20-650-2 : Fenêtres, portes-fenêtres, châssis fixes et ensembles
menuisés — Pose de vitrage minéral en atelier — Partie 2 : Exigences et
méthodes d'essais spécifiques au bois
• FD P 20-201 : Choix des fenêtres et des portes extérieures en fonction de
leur exposition — Mémento pour les maîtres d'œuvre.
• NF P 20-302 : Caractéristiques des fenêtres.
• NF P 20-501 : Méthodes d'essais des fenêtres.
• NF EN 12608 : Profilés de polychlorure de vinyle non plastifié (PVC-U) pour
la fabrication des fenêtres et des portes — Classification, prescriptions et
méthodes d'essai (indice de classement : P 24-506).
• NF EN 14024 : Profilés métalliques à rupture de pont thermique —
Performances mécaniques — Exigences, preuve et essais pour évaluation
(indice de classement : P 24-507).
• NF EN 573-3 : Aluminium et alliages d'aluminium — Composition chimique
et forme des produits corroyés — Partie 3 : Composition chimique et forme
des produits (indice de classement : A 02-120-3).

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 10 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF EN 755-1 : Aluminium et alliages d'aluminium — Barres, tubes et


profilés filés — Partie 1 : Conditions techniques de contrôle et de livraison
(indice de classement : A 50-630-1).
• NF EN 755-2 : Aluminium et alliages d'aluminium — Barres, tubes et
profilés filés — Partie 2 : Caractéristiques mécaniques (indice de classement :
A 50-630-2).
• NF EN 12020-1 : Aluminium et alliages d'aluminium — Profilés de précision
filés en alliages EN AW-6060 et EN AW-6063 — Partie 1 : Conditions
techniques de contrôle et de livraison (indice de classement : A 50-640-1).
• NF EN 12020-2 : Aluminium et alliages d'aluminium — Profilés de précision
filés en alliages EN AW-6060 et EN AW-6063 — Partie 2 : Tolérances sur
dimensions et forme (indice de classement : A 50-640-2).
• NF EN 1396 : Aluminium et alliages d'aluminium — Tôles et bandes
revêtues en bobine pour applications générales — Spécifications (indice de
classement : A 50-432).
• NF EN 10152 : Produits plats en acier, laminés à froid, revêtus de zinc par
voie électrolytique pour formage à froid — Conditions techniques de livraison
(indice de classement : A 36-160).
• NF EN 10162 : Profilés en acier formés à froid — Conditions techniques de
livraison — Tolérances dimensionnelles et sur sections transversales (indice
de classement : A 37-101).
• NF EN 10271 : Produits plats en acier, revêtus de zinc-nickel (ZN) par voie
électrolytique — Conditions techniques de livraison (indice de classement : A
36-161).
• NF EN 10169-1 : Produits plats en acier revêtus en continu de matières
organiques (prélaqués) — Partie 1 : Généralités (définitions, matières,
tolérances, méthodes d'essai) (indice de classement : A 36-350-1).
• NF EN 10169-2 : Produits plats en acier revêtus en continu de matières
organiques (prélaqués) — Partie 2 : Produits pour applications extérieures
dans le bâtiment (indice de classement : A 36-350-2).
• NF EN 10169-3 : Produits plats en acier revêtus en continu de matières
organiques (prélaqués) — Partie 3 : Produits pour applications intérieures
dans le bâtiment (indice de classement : A 36-350-3).
• NF EN 10088-2 : Aciers inoxydables — Partie 2 : Conditions techniques de
livraison des tôles et bandes en acier de résistance à la corrosion pour usage
général (indice de classement : A 35-572-2).
• NF EN 10088-3 : Aciers inoxydables — Partie 3 : Conditions techniques de
livraison pour les demi-produits, barres, fils machines, fils tréfilés, profils et
produits transformés à froid en acier résistant à la corrosion pour usage
général (indice de classement : A 35-572-3).
• NF EN 1670 : Quincaillerie pour le bâtiment — Résistance à la corrosion —
Exigences et méthodes d'essai (indice de classement : P 26-433).
• NF EN 12365-1 : Quincaillerie pour le bâtiment — Profilés d'étanchéité de
vitrage et entre ouvrant et dormant pour portes, fenêtres, fermetures et
façades rideaux — Partie 1 : Exigences de performance et classification
(indice de classement : P 26-327-1).
• NF EN 12365-2 : Quincaillerie pour le bâtiment — Profilés d'étanchéité de
vitrage et entre ouvrant et dormant pour portes, fenêtres, fermetures et
CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE
- Juillet 2015 - Page 11 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

façades rideaux — Partie 2 : Méthodes d'essai pour déterminer la réaction


linéique à la déformation (indice de classement : P 26-327-2).
• NF EN 12365-3 : Quincaillerie pour le bâtiment — Profilés d'étanchéité de
vitrage et entre ouvrant et dormant pour portes, fenêtres, fermetures et
façades rideaux — Partie 3 : Méthode d'essai pour déterminer la reprise
élastique (indice de classement : P 26-327-3).
• NF EN 12365-4 : Quincaillerie pour le bâtiment — Profilés d'étanchéité de
vitrage et entre ouvrant et dormant pour portes, fenêtres, fermetures et
façades rideaux — Partie 4 : Méthode d'essai pour déterminer la reprise
élastique après vieillissement (indice de classement : P 26-327-4).
• NF EN 13561 : Stores extérieurs — Exigences de performance y compris la
sécurité (indice de classement : P 25-511).
• NF E 27-815-1 : Chevilles métalliques — Partie 1 : Généralités,
terminologie, règles de sécurité de conception d'un assemblage par cheville.
• NF E 27-815-2 : Chevilles métalliques — Partie 2 : Essais pour la
détermination des résistances caractéristiques et des distances critiques et
minimales.
• NF E 27-816 : Chevilles métalliques — Essais d'aptitude à l'emploi.
• NF P 85-570 : Produits pour joints — Mousses imprégnées — Définitions,
spécifications.
• NF P 85-571 : Produits pour joints — Mousses imprégnées — Essais.
• NF EN 1027 : Fenêtres et portes — Etanchéité à l'eau — Méthode d'essai
(indice de classement : P 20-505).
• NF EN 12207 : Fenêtres et portes — Perméabilité à l'air — Classification
(indice de classement : P 20-507).
• NF EN 12208 : Fenêtres et portes — Etanchéité à l'eau — Classification
(indice de classement : P 20-509).
• NF EN 12210 : Fenêtres et portes — Résistance au vent — Classification
(indice de classement : P 20-508).
• NF EN 12211 : Fenêtres et portes — Résistance au vent — Méthode d'essai
(indice de classement : P 20-530).

2.2.4 Vitrerie-Miroiterie
• NF P 24-203 : Travaux de bâtiment - Menuiseries métalliques (Référence
DTU 37.1).
• NF P 24-301 : Spécifications techniques des fenêtres, portes-fenêtres et
châssis fixes métalliques.
• NF P 85-550 : Produits pour joints - Garnitures d'étanchéité et produits
annexes pour miroiterie-vitrerie - Mastics en bandes préformées -
Spécifications.
• NF EN ISO 11432 : Construction immobilière - Mastics - Détermination de
la résistance à la compression des mastics (indice de classement : P 85-521).
• NF EN ISO 13788 : Performance hygrothermique des composants et parois
de bâtiments - Température superficielle intérieure permettant d'éviter
l'humidité superficielle critique et la condensation dans la masse - Méthodes
de calcul (indice de classement : P 50-766).

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 12 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF EN 356 : Verre dans la construction - Vitrage de sécurité - Mise à essai


et classification de la résistance à l'attaque manuelle (indice de classement : P
78-404).
• NF EN 1063 : Verre dans la construction - Vitrage de sécurité - Mise à essai
et classification de la résistance à l'attaque par balle (indice de classement : P
78-405).
• NF EN 13541 : Verre dans la construction - Vitrage de sécurité - Mise à
essai et classification de la résistance à la pression d'explosion (indice de
classement : P 78-407).
• NF EN 572-2 : Verre dans la construction - Produits de base : Verre de
silicate sodo-calcique - Partie 2 : Glace (indice de classement : P 78-103).
• NF EN 572-3 : Verre dans la construction - Produits de base : Verre de
silicate sodo-calcique - Partie 3 : Verre armé poli (indice de classement : P
78-104).
• NF EN 572-4 : Verre dans la construction - Produits de base : Verre de
silicate sodo-calcique - Partie 4 : Verre étiré (indice de classement : P 78-
105).
• NF EN 572-5 : Verre dans la construction - Produits de base : Verre de
silicate sodo-calcique - Partie 5 : Verre imprimé (indice de classement : P 78-
106).
• NF EN 572-6 : Verre dans la construction - Produits de base : Verre de
silicate sodo-calcique - Partie 6 : Verre imprimé armé (indice de classement :
P 78-107).
• NF EN 572-7 : Verre dans la construction - Produits de base : Verre de
silicate sodo-calcique - Partie 7 : Verre profilé armé ou non (indice de
classement : P 78-108).
• NF EN 1096 : Verre dans la construction - Verre à couche (indice de
classement : P 78-312).
• NF EN 1748-1 : Verre dans la construction - Produits de base spéciaux -
Partie 1 : Verres borosilicates (indice de classement : P 78-109-1).
• NF EN 1748-2 : Verre dans la construction - Produits de base spéciaux -
Partie 2 : Vitrocéramiques (indice de classement : P 78-109-2).
• NF EN 14178 : Verre dans la construction - Verre de silicate alcalinoterreux
de base (indice de classement : P 78-178).
• NF EN 14321 : Verre dans la construction - Verre de silicate alcalino-
terreux de sécurité trempé thermiquement (indice de classement : P 78-321).
• NF EN 1863 : Verre dans la construction - Verre de silicate sodo-calcique
thermodurci (indice de classement : P 78-220).
• NF EN 12150 : Verre dans la construction - Verre de silicate sodo-calcique
de sécurité trempé thermiquement (indice de classement : P 78-221).
• NF EN 14179 : Verre dans la construction - Verre de silicate sodo-calcique
de sécurité trempé thermiquement et traité Heat Soak (indice de classement :
P 78-179).
• NF EN 13024 : Verre dans la construction - Verre borosilicate de sécurité
trempé thermiquement (indice de classement : P 78-801).
• NF EN 12337 : Verre dans la construction - Verre de silicate sodo-calcique
trempé chimiquement (indice de classement : P 78-222).

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 13 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF EN 1279 : Verre dans la construction - Vitrage isolant (indice de


classement : P 78-475).
• NF EN 10230-1 : Pointes en fil d'acier - Partie 1 : Pointes pour usage
général
• NF EN ISO 12543 : Verre dans la construction - Verre feuilleté et verre
feuilleté de sécurité (indice de classement : P 78-405).
• NF EN 14449 : Verre dans la construction - Verre feuilleté et verre feuilleté
de sécurité - Evaluation de la conformité/Norme de produit (indice de
classement : P 78-449).
• NF EN 335 : Durabilité du bois et des matériaux dérivés du bois - Définition
des classes de risque d'attaque biologique (indice de classement : B 50-100).
• NF EN ISO 11600 : Construction immobilière - Produits pour joints -
Classification et exigences pour les mastics (indice de classement : P 85-305).
• NF P 78-331 : Vitrerie - Miroiterie - Mastic à l'huile de lin.
• NF P 85-530 : Produits pour joints - Garnitures d'étanchéité et produits
annexes pour miroiterie-vitrerie - Mastics de bourrage oléoplastiques -
Spécifications.
• NF P 85-560 : Produits pour joints - Garnitures d'étanchéité et produits
annexes pour miroiterie-vitrerie - Fonds de joints en matériaux alvéolaires
souples - Spécifications.
• NF EN 13022-1 : Verre dans la construction - Vitrage extérieur collé (VEC)
- Partie 1 : Produits verriers pour les systèmes de vitrages extérieurs collés
pour produits monolithiques et produits multiples calés et non calés (indice de
classement : P 78-701-1).
• NF EN 15434 : Verre dans la construction - Système de vitrage extérieur
collé (VEC) - Produits de scellement et de scellement structurel résistants aux
ultraviolets (indice de classement : P 78-702).
• prEN ISO 14439 : Verre dans la construction - Règles de pose - Calage des
vitrages (indice de classement : P 78-210).
• NF EN 12600 : Verre dans la construction - Essai au pendule - Méthode
d'essai d'impact et classification du verre plat (indice de classement : P 78-
223).
• NF EN ISO 8339 : Construction immobilière - Mastics - Détermination des
propriétés de traction (Allongement jusqu'à rupture) (indice de classement : P
85-507).
• NF EN 410 : Verre dans la construction - Détermination des
caractéristiques lumineuses et solaires des vitrages (indice de classement : P
78-457).
• NF EN 673 : Verre dans la construction - Détermination du coefficient de
transmission thermique, U - Méthode de calcul (indice de classement : P 78-
460).
• ISO/DIS 9050 : Détermination de la transmission lumineuse, de la
transmission solaire totale, de la transmission de l'ultraviolet et des facteurs
dérivés des vitrages.
• NF EN ISO 10077-1 : Performance thermique des fenêtres, portes et
fermetures - Calcul du coefficient de transmission thermique - Partie 1 :
méthode simplifiée (indice de classement : P 50-737-1).

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 14 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF EN 13363-1 : Dispositifs de protection solaire combinés à des vitrages -


Calcul du facteur de transmission solaire et lumineuse - Partie 1 : Méthode
simplifiée (indice de classement : P 50-771-1).
• NF EN 13363-2 : Dispositifs de protection solaire combinés à des vitrages -
Calcul du facteur de transmission solaire et lumineuse - Partie 2 : Méthode de
calcul détaillée (indice de classement : P 50-771-2).
• NF EN 14501 : Fermetures et stores - Confort thermique et lumineux -
Caractérisation des performances et classification (indice de classement : P
25-517).
• NF EN 1522 : Fenêtres, portes, fermetures et stores - Résistance aux balles
- Prescriptions et classification (indice de classement : P 20-602).
• XP ENV 1627 : Fenêtres, portes, fermetures - Résistance à l'effraction -
Prescriptions et classification (indice de classement : P 20-607).
• NF P 01-013 : Essais des garde-corps - Méthodes et critères.
• NF P 08-301 : Ouvrages verticaux des constructions - Essais de résistance
aux chocs - Corps de chocs - Principe et modalités générales des essais de
choc.

2.3 Eurocodes
2.3.1 Eurocode 0
• NF EN 1990 (mars 2003) : Eurocodes structuraux - Bases de calcul des
structures (Indice de classement : P06-100-1) ;
• NF P06-100-2 (juin 2004) : Eurocodes structuraux - Bases de calcul des
structures - Partie 2 : Annexe nationale à la NF EN 1990 (Indice de
classement : P06-100-2)
• NF EN 1990/A1 (juillet 2006) : Eurocode - Bases de calcul des structures -
Amendement A1 (Indice de classement : P06-100-1/A1)
• NF EN 1990/A1/NA (décembre 2007) : Eurocode - Bases de calcul des
structures - Annexe nationale à la NF EN 1990/A1 (Indice de classement :
P06-100-1/A1/NA)

2.3.2 Eurocode 1
• NF EN 1991-1-1 (mars 2003) : Eurocode 1 - Actions sur les structures -
Partie 1-1 : Actions générales - Poids volumiques, poids propres, charges
d'exploitation des bâtiments (Indice de classement : P06-111-1)
• NF P06-111-2 (juin 2004) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Poids
volumiques, poids propres, charges d'exploitation des bâtiments - Partie 2 :
Annexe nationale à la NF EN 1991-1-1 + Amendement A1 (mars 2009)
(Indice de classement : P06-111-2)
• NF EN 1991-1-2 (juillet 2003) : Eurocode 1 - Actions sur les structures -
Partie 1-2 : Actions générales - Actions sur les structures exposées au feu
(Indice de classement : P06-112-1)
• NF EN 1991-1-3 (avril 2004) : Eurocode 1 - Actions sur les structures -
Partie 1-3 : Actions générales - Charges de neige (Indice de classement :
P06-113-1)

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 15 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF EN 1991-1-4 (novembre 2005) : Eurocode 1 - Actions sur les structures


- Partie 1-4 : actions générales - Actions du vent (Indice de classement : P06-
114-1).

2.4 Documents du CSTB


Il n’est pas repris dans le CCTP les éventuels documents du CSTB applicables pour le
présent lot.

2.5 Textes législatifs et textes européens


Il n’est pas repris dans le CCTP les éventuels textes législatifs et textes européens
applicables pour le présent lot.

2.6 Règles Professionnelles


Règles professionnelles pour la fabrication et la mise en œuvre des
ensembles menuisés de façades, panneaux métalliques.
Recommandations professionnelles pour la liaison et la coordination.
Recommandations professionnelles concernant l'utilisation des mastics pour
l’étanchéité des joints.
Règles pour le calcul des bâtis destinés à recevoir les éléments de
remplissage et conditions de mise en œuvre de ces éléments de remplissage.
Cahiers des Charges du Centre d'Etudes et de Recherche des Façades et
Fenêtres pour la délivrance du "certificat d'essais conformes C.E.R.F.F."

2.7 Vérification
Avant tout commencement de travaux, l'entrepreneur du présent lot vérifiera
les côtes des réservations nécessaires pour la pose de ces menuiseries.
De plus, après scellements, il procèdera à la vérification de l'équerrage des
jeux entre dormants et ouvrants ainsi qu'au bon fonctionnement des organes
de fonctionnement et de condamnation.
Après vitrage des menuiseries, il s'assurera que les réglages ne sont pas
modifiés.
Lors de la réception, l'entrepreneur procèdera à une vérification générale de
ses ouvrages, toutes ses fournitures devront être en état de bon
fonctionnement et devra l'échange et la remise en place de toutes les pièces
défectueuses.

2.8 Echantillons et essais


Avant la mise en fabrication, il sera présenté au Maître d'Œuvre un prototype
des éléments mentionnés au C.C.T.P. ainsi que toute la quincaillerie. De plus,
il procèdera à ses frais à tous les essais nécessaires qui lui seront demandés
par le Maître d'Œuvre.

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 16 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2.9 Matériaux
A l'appui de leurs propositions, les entreprises joindront obligatoirement sous
peine de rejet des offres, la liste détaillée des références, marques et
caractéristiques des profilés proposés.
La même notice précisera obligatoirement les moyens envisagés pour
répondre aux spécifications de confort acoustique et assurer l'étanchéité à
l'air et à l'eau, en précisant si les performances exigées sont prévues
réalisées par les caractéristiques des matériaux considérés ou par prévision
de prestations supplémentaires.
Les pièces métalliques décrites ci-après recevant une galvanisation à chaud
devront avoir une garantie anticorrosion de 10 ans. Le décapage préalable
sera de degré DS3 et la galvanisation apportera un dépôt minimal de
700gr/m2

2.10 Nettoyage – Protection


L'entrepreneur du présent lot devra le nettoyage de ces éléments et la remise
en état éventuelle, après le passage des autres corps d'état et avant
réception. L'enlèvement de ses gravois sera fait immédiatement après
l'exécution des travaux. Tous profilés insuffisamment ou non protégés et
ayant été dégradés avant réception seront remplacés.

2.11 Garanties - Réception


2.11.1 Garanties
Les garanties de bonne exécution seront constituées par :
- l'obligation de faire pendant la période de garantie, la remise en
ordre de tout ou partie des ouvrages détériorés suite à des causes directes
ou indirectes. Cette remise en état peut consister en la réparation ou le
remplacement

2.11.2 Réception
En complément des précisions indiquées au CCAP, la réception ne sera
prononcée qu'après pose complète de l'ensemble des menuiseries
extérieures, de la vitrerie correspondante, y compris tous les
accessoires et les prestations mentionnées dans le présent CCTP, un
examen sera fait portant en particulier sur :
- le respect du choix des matériaux utilisés
- l'aspect et la finition des produits mis en œuvre
- les performances d'isolation, l'étanchéité à l'air et à l'eau de
l'ensemble des menuiseries.
L'entrepreneur fournira au Maître d'Œuvre les certificats, procès-
verbaux d'essais des matériaux suivant les prescriptions du marché
ainsi que les noms des fabricants et fournisseurs de matériaux. Tout
élément non conforme aux prescriptions du marché, d'une nature

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 17 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

d'une provenance différente de celle spécifiée et ne répondant pas aux


exigences demandées, sera refusé.

2.12 Coordination avec les autres entreprises


L'entrepreneur du présent lot devra prendre contact avec les adjudicataires
des autres lots afin de convenir avec elles des dispositions communes à
adopter en ce qui concerne la réalisation de leurs ouvrages respectifs et
prendre connaissance des pièces du dossier des autres corps d'état et ne
pourra, en aucun cas, ni aucun moment, faire état de ne pas les avoir
consultés et de les ignorer.

2.13 Prescription Générale LEED


L’opération fait l’objet d’une démarche environnementale suivant les critères de la norme
LEED. Les performances requises s’entendent tant en termes de performances d’usage, de
qualité architecturale, de pérennité et d’entretien, que de Qualité Environnementale globale :
participation des ouvrages mis en œuvre aux qualités fonctionnelles, sanitaires, de confort et
d’éco-gestion du bâtiment, mais aussi minimisation des impacts environnementaux en phase de
construction (pollutions, déchets, nuisances engendrées par les techniques retenues pour la
réalisation des ouvrages).

3. SPECIFICATIONS ET PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

3.1 Généralités
Les travaux du présent lot comprennent :
- la fourniture de tous les matériaux nécessaires à l'exécution des travaux et
la main d'oeuvre d'exécution, y compris les percements, coupes, découpes
nécessaires aux autres corps d'état et tous les scellements, calfeutrements et
raccords nécessaires à la bonne exécution des travaux
L'entrepreneur fera son affaire des locaux nécessaires au stockage des
approvisionnements de ses matériaux et des frais de chauffage éventuels de
ces locaux.
Les prestations de l'entreprise incluent en particulier tous compléments et
sujétions impliqués tant par les règles de l'art que nécessaires au respect de
l'esprit du projet.
A l'appui de leurs propositions, les entreprises joindront obligatoirement sous
peine de rejet des offres, la liste détaillée des références, marques et
caractéristiques des profilés proposés.

3.2 Etudes
Les plans du marché de travaux qualifiés de « plans de conception » sont fournis par
le maître d’œuvre et sont donnés à titre indicatif pour évaluer l’ensemble des travaux
à réaliser. Ces plans sont proposés à l’entrepreneur afin de lui permettre de réaliser
ses plans d’exécution.

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 18 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.2.1 Hypothèses de calcul


Les hypothèses à prendre en compte pour les calculs sont les suivantes :
• Les charges permanentes : poids propre des structures, plus surcharges
d'équipements, en fonction des caractéristiques du projet.
• Les surcharges d'exploitation : celles à prendre en compte sont celles
imposées par les normes NF.
• Surcharges climatiques : celles à prendre en compte sont celles imposées
par les règles en vigueur.
Les efforts sismiques : selon réglementation du site
Surcharges particulières : sans objet

3.2.2 Dossier d’exécution


Les plans et dessins devront faire apparaître tous les détails d'exécution
d'assemblages et de fixation. Ils seront cotés et établis à une échelle en
rapport aux dimensions des ouvrages. Au stade des études d’exécution,
l’entrepreneur remettra au maître d’œuvre l’ensemble de pièces suivantes
dans les délais prévus au marché de travaux :
• Une note récapitulative des hypothèses retenues pour l’étude ;
• Les notes de calculs permettant le dimensionnement des ouvrages,
notamment les épaisseurs de vitrage ;
• Les justificatifs de performance des ouvrages ;
• Les dessins nécessaires à l’exécution et les détails des ouvrages sur
lesquels figurent :
• Les formes et profils des éléments constitutifs, y compris ceux intégrant
des bouches d'entrée d'air et autres grilles ;
• Les détails des dispositifs d'étanchéité et de récolte et d'évacuation des
eaux de buées ;
• Les détails d'assemblage des feuillures, parcloses, etc. ;
• Les principes et détails de fixation et le mode de calfeutrement ;
• Les détails des habillages et couvre-joints,
• Les plans de repérage des ouvrages sur lesquels figurent l’épaisseur, la
nature et les dimensions des ouvrages ;
• Les documents de préconisation d’application des ouvrages ;
• Les nomenclatures des éléments et pièces avec le métré des matières premières et produits
(quantitatif et qualitatif) ;
• Les avis techniques formulés pour les ouvrages considérés.

3.3 Spécifications concernant les matériaux utilisés et leur


mise en œuvre
Tous les ouvrages devront être réalisés avec des matériaux présentant toutes les
qualités de solidité, d'étanchéité et de durée. L'entrepreneur devra l'exécution
complète et parfaite de tous les ouvrages prévus au présent lot de manière à obtenir
une étanchéité parfaite du bâtiments.
CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE
- Juillet 2015 - Page 19 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.4 Prescription Environnementale


Caractéristiques des fenêtres :

Localisation Menuiserie Vitrage Coef.Ug Facteur TL


[W/m²°C] solaire

parties Aluminium de Double vitrage à 1,1 Inférieur ou Supérieure


climatisées couleur Gris clair lame d’argon égal à 0,38 ou égale à
0,7

porte vitrée en Aluminium de Simple vitrage - Inférieur ou -


partie haute couleur gris clair égal à 0,55
des portes
d’entrées

Localisation Menuiserie Vitrage Coef.Ug Taux de Taux de Transmission


transmission réflexion lumineuse
[W/m²°C]
énergétique du solaire du
rayonnement vitrage
solaire du
vitrage

jalousie Aluminium Simple - Inférieur ou égal à Supérieur Supérieure ou


de couleur vitrage 0,49 ou égal à égale à 0,5
Gris clair 0,12

La classe d’étanchéité à l’air des menuiseries des locaux climatisés sera ≥A3.

3.5 Vitrerie
Sont à la charge du présent lot, tous les ouvrages de vitrerie et de miroiterie,
dans la gamme des différents produits verriers, nécessaires à la réalisation
des ouvrages ci-après mentionnés.
Les prestations de l'entreprise incluent en particulier tous compléments ou
sujétions impliqués tant par les règles de l'art que nécessaires à l'esprit du
projet
Toutes fournitures d'accessoires nécessaires dont pour les cas mentionnés ci-
après, celles de parcloses, traverses d'impostes, plinthes, serrures etc.
De ce fait, outre l'application des normes et règlements précités propres à
l'activité principale de miroiterie-verrerie, l'entrepreneur devra se soumettre
aux normes et règlements propres à toutes autres activités, qu'il mettrait en
application même à titre d'activité secondaire.
Pose par tous moyens, compris démontage et remontage avec soin en cas de
parcloses.
Echafaudage, moyens de levage, protections et nettoyages.

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 20 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Toutes sujétions générales et particulières.

Les verres de type double vitrage, type St Gobain - PLANISTAR SUN ou


équivalent auront une épaisseur et une résistance conforme à leur volume
et à leur emplacement par rapport au sol, suivant normes.
Les vitrages des bureaux seront de type AGC - STOPSOL SUPER SILVER
GREEN 6 mm simple vitrage ou équivalent
Mêmes caractéristiques techniques que vitrage ci-dessus. Vitrage STADIP
33-2, 44-2, suivant volumes

3.5.1 Protection et nettoyage des ouvrages finis


Tous les ouvrages du présent lot qui sont susceptibles d'être dégradés ou
détériorés devront être protégés jusqu'à la réception. Cette protection pourra
être constituée, soit par des bandes adhésives, soit par un film plastique, soit
par un vernis, soit par tout autre moyen efficace.
Pour la réception, cette protection devra être complètement et soigneusement
enlevée par le présent lot.
Le nettoyage devra faire disparaître toutes les traces, projections et taches de
plâtre, de mortier, de peinture, etc., tous les résidus des films de protection,
etc.

4. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES

4.1 Etendue des travaux


Les travaux à réaliser par l'entreprise dans le cadre de son marché sont les suivants
:
• Fourniture et pose de l’ensemble des fermetures du projet sauf :
Trappes de gaines techniques donnant sur l’extérieur
Les prestations à la charge du lot comprennent :
• Les études, calculs, dessins d'exécution et de détails des ouvrages de façade, ainsi
que les justificatifs de performance ;
• La fourniture et la mise en place des échafaudages fixes ou mobiles, des moyens
de manutention et de levage et les moyens de sécurité spécifiques éventuellement
nécessaires pour la pose des ouvrages ;
• La fourniture, le transport à pied d'œuvre, le stockage, la pose et le réglage des
ouvrages ;
• La fourniture et la pose des systèmes de fixation, de liaisons, et calage ;
• La fourniture et la pose des produits de calfeutrement des joints ;
• La fourniture et la pose de toutes quincailleries, systèmes de manœuvre ;
condamnations et la visserie qui sert à la pose et au maintien et, éventuellement, au
fonctionnement des composants de la façade (fenêtres, remplissages, vitrages, etc.)
;

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 21 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• La définition et la justification des ancrages (chevilles, rails) conformément à leur


cahier des charges et en fonction de la qualité prescrite de la structure (béton,
métal, bois, etc.). et des performances des matériels utilisés ;
• La définition et la fourniture au gros œuvre de dispositifs d'ancrage ainsi que leurs
plans d'implantation dans le cas d'emploi d'éléments à incorporer dans la structure
du bâtiment (rails, douilles, etc.) ;
• La réception visuelle de l'état et des caractéristiques dimensionnelles des supports
dans les zones en vis-à-vis ou directement concernées par les façades rideaux ;
• Le traçage pour l'implantation de la façade, si l'état des supports respecte les
conditions requises pour la mise en œuvre conformément au paragraphe 7.1 de la NF
DTU 33.1 P1-1 (CCT) ;
• La fourniture et la pose des chevilles, douilles auto foreuses et autres systèmes
d'ancrage non incorporés au gros œuvre ;
• La fourniture et pose des remplissages de la façade ;
• Les dispositifs de calfeutrement en nez de plancher ;
• Les retouches de protection contre la corrosion sur les parties en acier de la
façade, sur les fermetures métalliques ;
• Les retouches de finition sur fermetures peintes ou vernies en usine ;
• La remise d'une notice qui précise les recommandations d'entretien et de
maintenance de la façade
• Les dispositions pour reprendre correctement les efforts transmis par les
fermetures au niveau des fixations ;
• La fourniture et la pose des organes de fixations ;
• Les réservations (feuillures, engravures et trous) qui n'auraient pu être réalisées
par l'entrepreneur de gros œuvre du fait de l'entrepreneur de fermetures qui n'aurait
pas fourni, en temps utile ;
• La fourniture et la pose des dispositifs de sécurité aux chutes (garde-corps, barres
d'appui), s'ils font partie de la fenêtre ;
• La fourniture de la notice d'entretien et de maintenance des fenêtres ;
• La vérification générale du bon fonctionnement des ouvrages avant réception, soit
par tranche, soit globalement, l'entreprise procédant à l'échange et à la mise en
place de toutes les pièces défectueuses et/ou détériorées ;
• L’enlèvement des protections provisoires des produits, lorsque l'entreprise a
terminé son travail sur le chantier. Si, à la commande d'un autre corps d'état ou du
maître d'œuvre, ces protections provisoires sont maintenues, leur enlèvement n'est
pas dû par l'entreprise ;
• L'enlèvement des déchets provenant des travaux de façade, et débris et emballes
des fournitures de l’entrepreneur.
Les prestations ne comprennent pas :
• Le raccordement des menuiseries ou éléments de façade en vue de la mise à la
terre ;
• Les dispositifs particuliers utiles aux systèmes de nettoyage des façades, dont les
liaisons avec les nacelles ;
• Le soudage des ancrages sur ossature métallique ;
• La fourniture et la pose des habillages pour abouts de refend, poteaux, cloisons,
planchers techniques, plafonds suspendus ;
• L'exécution d'essais physiques et mécaniques de fermetures ;

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 22 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• L'exécution des seuils en maçonnerie et les renforcements de la dalle au droit des


contrepoids ;
• Les dispositifs de sécurité aux chutes (garde-corps, barre d'appui), s'ils sont
indépendants des fenêtres
• Les essais de vérification de l'étanchéité à l'air ou à l'eau tels que prévus en 10 du
NF DTU 36.5 P1-1 (CCT) ;

4.2 Menuiserie Extérieure Aluminium


4.2.1 Conception
Fourniture et mise en œuvre de menuiseries extérieures aluminium,
assemblées et vitrées en usine ou sur chantier comportant :

• Menuiserie tout aluminium, finition aluminium laqué, pour châssis ouvrants


à la française, oscillo-battants à soufflets, coulissants, fixes, ensembles
menuisés à vantelles fixes ou mobiles.
• Profilés en alliage d’aluminium dimensionnés selon les volumes des châssis
pour une rigidité des cadres parfaite et éviter tout déformation ou amorce de
rupture.
• Menuiseries extérieures type SCHÜCO AWS 50 NI pour la frappe , ASS
28 SC N pour les coulissants,- ou produit techniquement et esthétiquement
équivalent, classement A*3 E*6 VB4 (sauf pour les portes ou le classement :
A*3 E*2 VA3)
- dormants : épaisseur suivant gamme, et autres dimensions suivant hauteur
et largeur, profils tubulaires assemblés par équerres de sertissage et équerre
d’affleurement à coupe à 45° ou 90 ° selon les gammes.
- système anti - dégondage des ouvrants et pennes inversés pour les
coulissants
- feuillures pour vitrage isolant pour les coulissants – châssis fixes et portes
concernés.
- pièce d’appui avec bavette démontable conforme au DTU 37.1, trou
d’évacuation des eaux avec dispositif anti-refoulement et gorge de récupération
des eaux de condensation.
- ouvrants : dimensions de châssis suivant plans, feuillures drainées,
parcloses clipsables. Joints incorporés type EPDM
- couvre joints de finition extérieurs et intérieurs
- seuil PMR handicapés, ou profils encastrés pour portes et portes fenêtres
compris toutes sujétions de drainage
- Remplissages suivants descriptifs particuliers ci dessous

Accessoires :
- Manœuvre par poignées à levier actionnant une crémone à plusieurs
points de fermeture pour les châssis à la française,

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 23 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

- coquilles de fermeture et poignées de manœuvre des vantaux


coulissants.
- crémone pompier basculante type VACHETTE ou similaire .
- canon européen avec molette int. (Fourni par lot Menuiserie Int. pour
portes extérieures tiercées
- NOTE : la hauteur de l’axe de rotation des poignées de
fenêtres devra être située entre 90 cm et 130 cm /sol fini.
Les serrures seront garanties 3 ans minimum. Les accessoires visibles,
tels que poignées, paumelles, etc...recevront la même finition que les
profilés.

Remplissages particuliers :
JALOUSIES VITREES :
Fourniture et mise en œuvre de châssis type Jalousies SAFETYLINE de
de la gamme TECHNAL ou similaire
• Profilés adaptés au type de pose dans la série Remplissages en
lames vitrées avec montants raidisseurs pour châssis de plus de 11
lames.
• Poignées de manœuvre Nylon
• Joints de vitrages
LOCALISATION : Selon Nomenclature

PANNEAUX ALUMINIUM :
Fourniture et mise en œuvre panneaux pleins
• Remplissage polyuréthane 20 mm
• Profil adapté aux parecloses
• Joints EPDM
• RAL dito menuiseries
LOCALISATION : Selon Nomenclature

VITRAGES:
Voir paragraphe vitrage

VENTELLES DESENFUMAGE
Fourniture et mise en œuvre de châssis ventelles fixe type
lames Z
LOCALISATION : Selon Nomenclature

4.2.2 Liste d’ouvrages


Note : les côtes des châssis sur maçonneries seront relevées
sur place et les menuiseries seront adaptées en conséquence.

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 24 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4.2.3 CHASSIS EXTERIEURS

JA-01 dim totale châssis h : 2,60/ l : 1,20 ht


1 châssis fixe avec remplissage jalousies vitrées et moustiquaire
intégrée.
1 bavette alu sur maçonnerie
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

JA-02 dim totale châssis double h :2,60/ l :1,20 ht et 2,60/ l :1,00 ht


1 châssis double fixe avec remplissage jalousies vitrées et moustiquaire
intégrée.
1 bavette alu sur maçonnerie
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

JA-03 dim totale châssis h :2,60/ l :1,00 ht


1 châssis fixe avec remplissage jalousies vitrées et moustiquaire
intégrée.
1 bavette alu sur maçonnerie
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

JA-04 dim totale châssis double sur allège maçonnée dim totale châssis double
h :1,75/ l :1,15 ht et h :1,75/ l :1,55 ht
1 châssis double fixe avec remplissage jalousies vitrées et moustiquaire
intégrée.
1 bavette alu sur maçonnerie
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

JA-05 dim totale châssis double h :2,60/ l :1,20 ht et h :2,60/ l :1,00 ht


1 châssis double ouvrant a la française avec remplissage jalousies vitrées
et moustiquaire intégrée.
Fourniture et mise en œuvre stores à enroulement - commande par
chaîne. Tissu occultant Couleur dans la gamme du fabricant
1 bavette alu sur maçonnerie
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

JA-06 dim totale châssis double sur allège maçonnée dim totale châssis double
h :1,20/ l :1,25 ht
• 1 châssis fixe avec remplissage jalousies vitrées et moustiquaire
intégrée.
Localisation : Selon Nomenclature et plans.
-
CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE
- Juillet 2015 - Page 25 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

JA-07 dim totale châssis double sur allège maçonnée dim totale châssis double h :1,25/
l :1,20 ht et h :1,25/ l :1,00 ht
• 1 châssis double fixe avec remplissage jalousies vitrées et moustiquaire
intégrée.
Localisation : Selon Nomenclature et plans.
-
JA-08 châssis double composé avec ouvrant en partie centrale
2 châssis doubles fixes avec remplissage jalousies vitrées et
moustiquaire intégrée. dim totale châssis double h :2,60/ l :2x0,90 ht
• 1 châssis double ouvrant a la française (PA-01) avec remplissage vitrage
stadip. dim totale châssis double h :2,10/ l :2x0,90 + imposte
0,50/2x0,90ht
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

4.2.4 CHASSIS FIXES SUR PATIO

JA-09 dim totale châssis triple dim totale châssis h :2,70/ l : 3x0,90 ht
1 châssis triple fixe avec remplissage jalousies vitrées et moustiquaire
intégrée.
Compris imposte de h0,50 x l : 3x0,90ht
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

JA-10 dim totale châssis triple dim totale châssis h :2,75/ l :3x0,90 ht
1 châssis triple fixe avec remplissage jalousies vitrées et moustiquaire
intégrée.
Compris imposte de h : 0,50 x l : 3x0,90ht
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

JA-11 dim totale châssis simple dim totale châssis 2,75/0,90 ht


1 châssis simple fixe avec remplissage jalousies vitrées et moustiquaire
intégrée.
Compris imposte de h : 0,50 xl : 0,90ht
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

JA-12 dim totale châssis double dim totale châssis h :2,75/ l :2x0,90 ht
1 châssis double fixe avec remplissage jalousies vitrées et moustiquaire
intégrée.
Compris imposte de h :0,50 / l : 2x0,90ht
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 26 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

JA-13 dim totale châssis simple dim totale châssis h :2,70/ l :0,60 ht
1 châssis simple fixe avec remplissage jalousies vitrées et moustiquaire
intégrée.
Compris imposte de h : 0,50 / l :0,60ht
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

JA-14 dim totale châssis simple sur allège maçonnée dim totale châssis h :1,75/
l :1,20 ht
1 châssis simple fixe avec remplissage jalousies vitrées et moustiquaire
intégrée.
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

4.2.5 CHASSIS EXTERIEURS EN TOITURE

JA-15 dim totale châssis triple sur allège bois composite dim totale châssis
double h :1,15/ 3x1,10 ht
• 1 châssis triple fixe avec remplissage jalousies verre feuilleté et
moustiquaire intégrée.
• Ouverture des lames commandée par vérin pneumatique depuis le rez de
chaussée
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

JA-16 dim totale châssis double sur allège bois composite dim totale châssis
double h :1,15/ 3x1,10 ht
• 1 châssis double fixe avec remplissage jalousies lames aluminium et
moustiquaire intégrée.
• Ouverture des lames commande par opérateurs manuels depuis les
combles
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

4.2.6 CHASSIS COULISSANTS

CO-01 dim totale châssis h :2,75/ l : 3,80 ht


1 coulissant double vantaux 2 rails compris Imposte a jalousies SAFETYLINE
(h0.65) comprenant ;
1 châssis coulissant avec remplissage double vitrage h :2,10/ l : 1,20ht
1 châssis fixe avec remplissage double vitrage h :2,10/ l : 2,65ht
1 bavette alu sur maçonnerie
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 27 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

CO-02 dim totale châssis h :2,75/ l : 3,80 ht


1 coulissant double vantaux 3 rails compris Imposte a jalousies SAFETYLINE
(h0.65) comprenant ;
3 châssis coulissant avec remplissage double vitrage h :2,10/ l : 1,40ht
1 bavette alu sur maçonnerie
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

4.2.7 PORTES EXTERIEURES

PA-01 dim totale châssis h :2,10 / l : 1,80ht


- Porte 2 vantaux intégrée dans le châssis JA-08
- 2 ouvrants à l’anglaise Passage libre 2x90 avec remplissage double
vitrage STADIP
- 1 barre anti panique « type poussoir » sur ouvrant principal
- 1 crémone pompier avec gâche haute et basse sur ouvrant de service
- 1 seuil alu extra plat
- Ferme porte
- Cylindre de sureté avec molette intérieure, dû par le lot menuiseries
intérieures
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

PA-02 dim totale châssis h :2,10 / l : 1,80ht


- Porte 2 vantaux tiercée
- 1 ouvrant principal ouvrant à l’anglaise Passage libre 90 avec
remplissage double vitrage STADIP
- 1 ouvrant de service ouvrant à l’anglaise Passage libre 90 avec
remplissage a jalousies SAFETYLINE
- 1 barre anti panique « type poussoir » sur ouvrant principal
- 1 crémone pompier avec gâche haute et basse sur ouvrant de service
- 1 seuil alu extra plat
- Ferme porte
- Cylindre de sureté avec molette intérieure, dû par le lot menuiseries
intérieures
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 28 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4.3 Portes Métalliques

4.3.1 Portes Métalliques 2 vantaux PM-01 dim h :2,10/l :1,50 ht + imposte


ventelles dim. H :0,60/l :1,50ht
- Portes Double paroi à parement acier prépeint en partie haute
- Remplissage par ventelles en partie basse.
- Isolation intérieure par bourrage en laine de verre ou polyuréthane
- Joint caoutchouc collé sur dormant
- Fermeture bec de cane à pêne haut et bas basculant, avec Serrure 1 points
béquille double, gâches haute et basse.
- Cylindre extérieur sur organigramme dû au lot menuiserie intérieure
- Dimensions suivant nomenclature
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

4.3.2 Portes Métalliques 1 vantail PM-02 dim h :1,40/l :0,90 ht.


- Portes Double paroi à parement acier prépeint en partie haute
- Remplissage par ventelles en partie basse.
- Isolation intérieure par bourrage en laine de verre ou polyuréthane
- Joint caoutchouc collé sur dormant
- Fermeture bec de cane à pêne haut et bas basculant, avec Serrure 1 points
béquille double, gâches haute et basse.
- Cylindre extérieur sur organigramme dû au lot menuiserie intérieure
- Dimensions suivant nomenclature
Localisation : Selon Nomenclature et plans.

4.4 Mains Courantes


Réalisation de mains courantes murales fixées sur écuyers. Type ACROVYN
diamètre 40 mm. Finition thermo laquée RAL pour l’ensemble. Respect des
normes en vigueur pour crossage à chaque extrémité.
Teinte RAL à déterminer
Localisation : Mains courantes escalier principal et escalier de service

4.5 Garde corps extérieurs


4.5.1 Garde corps fixe
Fourniture et pose de garde corps aluminium , comprenant :
• Montants verticaux en tubes 40 x 20 selon calcul et fixés par platines sur
béton avec visserie inox ;
• Main courante diamètre 50
• Barreaux verticaux
• Compris toutes pièces et accessoires de fixation nécessaires.
Nota : les garde-corps devront être en respect des normes NF P 01-012 et NF
P 01-013.
Teinte : A déterminer
CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE
- Juillet 2015 - Page 29 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Localisation : Circulations en R+1 autour des patios double hauteur ;


Loggia du bâtiment en façade Sud.

4.6 Brises soleil aluminium


4.6.1 Brises soleil a lames filants type SUNEAL de TECHNAL
Fourniture et pose de lames brise soleil aluminium, comprenant :
• Profilés en aluminium extrudé ;
• Accessoires et porteurs coulés a partir de Zamak 5 a EN 12844 ;
• Visserie en acier inoxydable
• Finition revêtement polyester QUALICOAT
• Compris toutes pièces et accessoires de fixation nécessaires.
Teinte : A déterminer par les concepteurs
Localisation : En protection des baies RdeC façades Ouest et Est et R+1
façade Nord.

CCTP: Lot N°5 – MENUISERIE EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 30 sur 30
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

C.C.T.P.
06A - LOT MENUISERIES INTERIEURES
CCTP: Lot N°6 – MENUISERIE BOIS
- Juillet 2015 - Page 1 sur 16
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

LOT 06 – MENUISERIES INTERIEURES

SOMMAIRE
LOT 06A – MENUISERIES INTERIEURES ............................................................................... 2
1. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES 3
1.1 Références normatives............................................................................................................3
1.1.1 Menuiserie ...................................................................................................................................... 3
1.2 Eurocodes ................................................................................................................................3
1.2.1 Eurocode 0 ...................................................................................................................................... 3
1.2.2 Eurocode 1 ...................................................................................................................................... 4
1.3 Textes législatifs et textes européens .....................................................................................4
1.4 Responsabilités de l’entrepreneur ..........................................................................................4
1.4.1 Coordination ................................................................................................................................... 4
1.4.2 Vérification ..................................................................................................................................... 4
1.4.3 Echantillons et essais ...................................................................................................................... 5
1.4.4 Matériaux ....................................................................................................................................... 5
1.4.5 Mise en œuvre ................................................................................................................................ 5
1.4.6 Nettoyage – Protection................................................................................................................... 5
1.5 Garanties - Réception ..............................................................................................................5
1.5.1 Garanties......................................................................................................................................... 5
1.5.2 Réception ........................................................................................................................................ 5
1.6Coordination avec les autres entreprises ................................................................................6
1.7Prescription générale pour la qualité environnementale .......................................................6
2. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES 7
2.1 Etendue des travaux ................................................................................................................7
2.2 Prescriptions environnementales ...........................................................................................8
2.3 Descriptif des ouvrages ...........................................................................................................8
2.3.1 Conception et mise en œuvre ........................................................................................................ 8
2.3.2 Portes de distribution (MP) : ........................................................................................................ 10
2.3.3 Serrures ........................................................................................................................................ 13
2.3.4 Couvre-joints ................................................................................................................................ 13
2.3.5 Butoirs de portes .......................................................................................................................... 13
2.3.6 Signalétique .................................................................................................................................. 13
2.3.7 Trappe visite gaines ...................................................................................................................... 14
2.3.8 Placard Technique ........................................................................................................................ 14
2.3.9 Banque accueil .............................................................................................................................. 14
2.3.10 Meuble bas et plan de travail cafétéria ...................................................................................... 15
2.3.11 Rayonnage de bibliothèque: ....................................................................................................... 15

CCTP: Lot N°6 – MENUISERIE BOIS


- Juillet 2015 - Page 2 sur 16
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

1. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES


Les documents contractuels applicables aux travaux du présent marché sont cités ci-
après.

1.1 Références normatives


1.1.1 Menuiserie
• NF EN 14322 : Panneaux à base de bois — Panneaux surfacés mélaminés
pour usages intérieurs — Définition, exigences et classification (indice de
classement : B 54-117).
• P23-101 (décembre 1987) : Menuiseries en bois - Terminologie (Indice de
classement : P23-101)
• NF P23-301 (février 1987) : Menuiseries en bois - Blocs-portes palières -
Caractéristiques générales (Indice de classement : P23-301)
• NF P23-302 (novembre 1983) : Menuiseries en bois - Portes planes
intérieures en bois - Caractéristiques générales (Indice de classement : P23-
302)
• NF P23-303 (mai 1984) : Portes planes intérieures de communication en bois
- Spécifications (Indice de classement : P23-303)
• NF P23-304 (août 1984) : Portes planes intérieures palières en bois -
Spécifications (Indice de classement : P23-304)
• P23-306 (décembre 1986) : Menuiseries en bois - Blocs-portes palières -
Spécifications minimales (Indice de classement : P23-306)
• NF P23-501 (décembre 1986) : Menuiseries en bois - Blocs-portes pare-
flamme et coupe-feu 1/4 d'heure (Indice de classement : P23-501)
• NF P23-502 (août 1987) : Menuiseries en bois - Blocs-portes pare-flamme et
coupe-feu 1/2 heure (Indice de classement : P23-502)
• P20-310 (décembre 1987) : Guide pour les performances de résistance à
l'effraction des blocs-portes (Indice de classement : P20-310)
• P20-320 (septembre 1988) : Portes et blocs-portes - Définitions des
performances associées aux rôles (Indice de classement : P20-320)

1.2 Eurocodes
1.2.1 Eurocode 0
• NF EN 1990 (mars 2003) : Eurocodes structuraux - Bases de calcul des
structures (Indice de classement : P06-100-1) ;
• NF P06-100-2 (juin 2004) : Eurocodes structuraux - Bases de calcul des
structures - Partie 2 : Annexe nationale à la NF EN 1990 (Indice de
classement : P06-100-2)
• NF EN 1990/A1 (juillet 2006) : Eurocode - Bases de calcul des structures -
Amendement A1 (Indice de classement : P06-100-1/A1)
• NF EN 1990/A1/NA (décembre 2007) : Eurocode - Bases de calcul des
structures - Annexe nationale à la NF EN 1990/A1 (Indice de classement :
P06-100-1/A1/NA)

CCTP: Lot N°6 – MENUISERIE BOIS


- Juillet 2015 - Page 3 sur 16
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

1.2.2 Eurocode 1
• NF EN 1991-1-1 (mars 2003) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-1 : Actions
générales - Poids volumiques, poids propres, charges d'exploitation des bâtiments (Indice de
classement : P06-111-1)
• NF P06-111-2 (juin 2004) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Poids volumiques, poids
propres, charges d'exploitation des bâtiments - Partie 2 : Annexe nationale à la NF EN 1991-1-1 +
Amendement A1 (mars 2009) (Indice de classement : P06-111-2)
• NF EN 1991-1-2 (juillet 2003) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-2 : Actions
générales - Actions sur les structures exposées au feu (Indice de classement : P06-112-1)
• NF EN 1991-1-3 (avril 2004) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-3 : Actions
générales - Charges de neige (Indice de classement : P06-113-1)
• NF EN 1991-1-4 (novembre 2005) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-4 : actions
générales - Actions du vent (Indice de classement : P06-114-1).

1.3 Textes législatifs et textes européens


Il n’est pas repris dans le CCTP les éventuels textes législatifs et textes
européens applicables pour le présent lot.

1.4 Responsabilités de l’entrepreneur


1.4.1 Coordination
L'entrepreneur du présent lot devra prendre contact avec les entreprises
adjudicataires des autres lots afin de convenir avec elles des dispositions
communes à adopter en ce qui concerne la réalisation de leurs ouvrages
respectifs et prendre connaissance des pièces du dossier des autres corps
d'état et ne pourra, en aucun cas, ni aucun moment, faire état de ne pas
les avoir consultés et de les ignorer.

1.4.2 Vérification
Avant tout commencement de travaux, l'entrepreneur du présent lot
vérifiera les côtes des réservations nécessaires pour la pose de ces
menuiseries.
De plus, après scellements, il procèdera à la vérification de l'équerrage
des jeux entre dormants et ouvrants ainsi qu'au bon fonctionnement
des organes de fonctionnement et de condamnation.
Après vitrage des menuiseries, il s'assurera que les réglages ne sont pas
modifiés.
Lors de la réception, l'entrepreneur procèdera à une vérification générale
de ses ouvrages, toutes ses fournitures devront être en état de bon
fonctionnement et devra l'échange et la remise en place de toutes les
pièces défectueuses.

CCTP: Lot N°6 – MENUISERIE BOIS


- Juillet 2015 - Page 4 sur 16
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

1.4.3 Echantillons et essais


L'entrepreneur du lot menuiseries devra, avant le commencement de la
fabrication, présenter au Maître d'Œuvre un prototype de chaque élément
décrit au C.C.T.P. ainsi que toute la quincaillerie. De plus, il procèdera à
ses frais à tous les essais nécessaires qui lui seront demandés par le
Maître d'Œuvre.

1.4.4 Matériaux
A l'appui de leurs propositions, les entreprises joindront obligatoirement
sous peine de rejet des offres, la liste détaillée des références, marques
et caractéristiques des produits proposés.

1.4.5 Mise en œuvre


L'entrepreneur du présent lot fournira les plans relatifs aux détails de
raccordement, les plans de réservation et les plans d'exécution qui seront
transmis au Maître d'Œuvre et à l'entreprise du lot GROS OEUVRE pour
les réservations.

1.4.6 Nettoyage – Protection


L'entrepreneur du présent lot devra le nettoyage de ces éléments et la
remise en état éventuelle, après le passage des autres corps d'état et
avant réception. L'enlèvement de ses gravois sera fait immédiatement
après l'exécution des travaux, selon préconisations du PGC.

1.5 Garanties - Réception


1.5.1 Garanties
Les garanties de bonne exécution seront constituées par :
• l'obligation de faire pendant la période de garantie, la remise en ordre
de tout ou partie des ouvrages détériorés suite à des causes directes
ou indirectes. Cette remise en état peut consister en la réparation ou
le remplacement.

1.5.2 Réception
En complément des précisions indiquées au CCTP et les généralités, la
réception ne sera prononcée qu'après pose complète de tous les éléments
décrits au CCTP, un examen sera fait portant en particulier sur :
• Le respect du choix des matériaux utilisés ;
• L’aspect et la finition des produits mis en œuvre ;
• Les certificats des matériaux coupe-feu.
L’entrepreneur fournira au Maître d’œuvre les certificats, procès-verbaux
d’essais des matériaux suivant les prescriptions du marché ainsi que les
noms des fabricants et fournisseurs de matériaux. Tout élément non
CCTP: Lot N°6 – MENUISERIE BOIS
- Juillet 2015 - Page 5 sur 16
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

conforme aux prescriptions du marché, d’une nature d’une provenance


différente de celle spécifiée et ne répondant pas aux exigences
demandées sera refusée.

1.6 Coordination avec les autres entreprises

Avec l'entreprise de GROS OEUVRE pour les réservations à faire dans le gros-
œuvre et la jonction avec les enduits.
Avec l'entreprise de PLATRERIE pour les épaisseurs des feuillures des
menuiseries intérieures.
Avec l'entreprise d'ELECTRICITE pour le passage des gaines contre les
dormants, la mise à la terre des huisseries métalliques.
Avec l'entreprise de PLOMBERIE pour trappes d’accès aux gaines techniques.
Avec l’entreprise du lot PEINTURE pour impression des supports.

1.7 Prescription générale pour la qualité environnementale

L’opération fait l’objet d’une démarche environnementale suivant les critères de la norme
LEED. Les performances requises s’entendent tant en termes de performances d’usage,
de qualité architecturale, de pérennité et d’entretien, que de Qualité
Environnementale globale : participation des ouvrages mis en œuvre aux qualités
fonctionnelles, sanitaires, de confort et d’éco-gestion du bâtiment, mais aussi
minimisation des impacts environnementaux en phase de construction (pollutions,
déchets, nuisances engendrées par les techniques retenues pour la réalisation des
ouvrages).
Tous les produits, systèmes ou procédés seront certifiés ou bénéficieront d’un avis
technique.

CCTP: Lot N°6 – MENUISERIE BOIS


- Juillet 2015 - Page 6 sur 16
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES

2.1 Etendue des travaux


Les travaux à réaliser par l'entreprise dans le cadre de son marché sont les
suivants :
• Fourniture de tous les blocs portes du projet
• Fourniture et pose des équipements de portes et de l’organigramme
• Réalisation de tout le mobilier fixe du projet
• Réalisation de châssis vitrés
• Fourniture et pose de trappes
• Fourniture et pose d’habillages muraux
• Fourniture et pose de mains courantes
• Fourniture et pose de signalétique

Les prestations à la charge du lot comprennent :


• La fourniture de tous les matériaux nécessaires à l'exécution des travaux et la
main d'œuvre d'exécution, y compris les percements, coupes, découpes
nécessaires aux autres corps d'état et tous les scellements, calfeutrements et
raccords nécessaires à la bonne exécution des travaux
• Le dépoussiérage et le brossage de la surface du gros œuvre et des supports
ainsi que le rebouchage éventuellement nécessaire ;
• La fourniture, la pose, la dépose et l’enlèvement des engins, appareils et
matériel nécessaires à l’exécution des travaux ;
• Les études, calculs, tracés, dessins d'exécution et de détail des ouvrages ;
• La vérification de l'ossature et des matériaux choisis conformément aux
prescriptions réglementaires, notamment à celles relatives aux risques
d'incendie et de panique, de sismicité et aux prescriptions contractuelles de
résistance, d'adaptation à l'hygrométrie des locaux et d'isolations thermique
et acoustique ;
• L'implantation et/ou le traçage et la vérification du développé des ouvrages ;
• La vérification des niveaux et de l’aplomb ;
• La fourniture et l'application de la couche primaire d'accrochage s'il y a lieu ;
• La fourniture et la mise en œuvre des armatures ou produits de
désolidarisation au droit des jonctions de supports de natures différentes ;
• La fourniture et pose des pattes de scellement ;
• Les piquages et nettoyages, le cas échéant (nécessaires), de la surface du
gros œuvre ou des enduits déjà exécutés au raccord avec la cloison ;
• Le nettoyage de toutes projections de sciure sur les parois, plafonds et sols,
etc.
• Le nettoyage et l’enlèvement aux décharges publiques de tous gravois,
déchets, débris et emballages résultant de ces travaux ;

Les prestations ne comprennent pas :


• La réalisation des travaux d'encastrement et scellement dans la cloison ;
• La fourniture et les mises en place, réglage et scellement au gros œuvre des
raidisseurs ou des renforts, huisseries et autres bâtis dormants, dispositifs de
protection d'angle rapportés en saillie ;

CCTP: Lot N°6 – MENUISERIE BOIS


- Juillet 2015 - Page 7 sur 16
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• L'exécution des ouvrages de structures recevant les suspentes des ouvrages


horizontaux et inclinés ;
• Les traversées des ouvrages (découpes, rebouchages, étanchéité,
calfeutrements divers) ;
• L'exécution des joints étanches au droit des appareils sanitaires, ménagers et
autres ;
• L'exécution des ouvrages de structure recevant les suspentes des plafonds ;
• La réalisation de tous raccords de revêtement (carrelage, peinture, papier,
etc.) correspondant ;
• La mise à la terre des éléments métalliques ;

2.2 Prescriptions environnementales

• Tous les bois devront impérativement être accompagnés d’un certificat attestant
qu’ils sont issus d’une forêt gérée durablement, de type FSC (Forest Stewardship
Council), PEFC (Pan European Forest Certification) ou équivalent reconnu.
• Concernant les peintures, lasures et vernis, on évitera les produits à solvants
pétroliers (benzène, toluène, etc.), les pigments contenant des métaux lourds ou des
dérivés de l'éthylène glycol. Il y aura lieu de privilégier les produits avec le label NF-
environnement ou des écolabels européens ou équivalents reconnu. De plus,
l’étiquetage réglementaire A ou A+ concernant les émissions dans l’air intérieur sera
systématisé pour tous produits en contact avec l’air intérieur.
• Les émissions en COV et formaldéhyde et les teneurs en COV devront être connues
et transmises, de même que pour les substances CMR 1 et 2 (au sens de l’article
R231-51) intentionnellement introduites dans le procédé de fabrication ou
naturellement présentes dans les matières premières utilisées dans les produits. Les
produits ne devront pas avoir de substance CMR 1 et 2 présentes à plus de 0,1% en
masse, et susceptibles de migrer (donnée disponible dans les FDS).
• Les FDS des produits devront également être fournis. Les produits utilisés devront
être soumis à validation au moins dix jours avant leur approvisionnement.

2.3 Descriptif des ouvrages


2.3.1 Conception et mise en œuvre
2.3.1.1 MENUISERIES BOIS :
• Qualité des bois :
L’entrepreneur sera responsable des défauts et de la dessiccation des
bois. Il ne sera pas toléré de bois bleutés.
Le fil sera sensiblement droit sur les ¾ de la longueur des pièces, la pente
du fil ne dépassera pas 10% sur l’autre quart.
Le bois sera exempt de fentes, nœuds, nœuds noirs, nœuds vicieux,
poches de résine, cœur découvert, roulure entre écorce, etc.… Il sera
seulement toléré de légères gerces superficielles de séchage.
Les panneaux de contreplaqué auront leur face formée d’un seul placage,
sain, de fil droit, bien déroulé, sans défaut appréciable, sans pastille
bouche nœud, ni fente réparée.

CCTP: Lot N°6 – MENUISERIE BOIS


- Juillet 2015 - Page 8 sur 16
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• Collés pour assemblage bois :


Les colles employées seront de type phénol ou résorcine formol à
l’exclusion de tout autre. L’emploi d’un autre type de colle sera soumis à
l’agrément de l’architecte ou du BET.

• Assemblage :
Les assemblages ne comporteront aucun vide susceptible de nuire à la
solidité de la menuiserie. Les défauts d’assemblages ne seront, en aucun
cas, dissimulés au moyen de mastic.
Les assemblages seront soit collés, soit par joints embrevés.
• Pose et exécution :
Toutes les huisseries et tous les cadres devront recevoir une couche
d’impression avant mise en place. Cette couche d’impression sera à la
charge du peintre sous la responsabilité du présent lot.
L’entreprise doit la pose suivant description ci-après avec scellement, elle
sera responsable de tous vices de pose et devra la réfection et le
remplacement des ouvrages détériorés du fait de la pose.

2.3.1.2 VITRERIE :
Sont à la charge du présent lot, tous les ouvrages de vitrerie et de
miroiterie, dans la gamme des différents produits verriers, nécessaires à la
réalisation des ouvrages ci-après mentionnés.
Les prestations de l'entreprise incluent en particulier tous compléments ou
sujétions impliqués tant par les règles de l'art que nécessaires à l'esprit du
projet.
De ce fait, outre l'application des normes et règlements précités propres à
l'activité principale de miroiterie - verrerie, l'entrepreneur devra se
soumettre aux normes et règlements propres à toutes autres activités, qu'il
mettrait en application même à titre d'activité secondaire.
Pose par tous moyens, compris démontage et remontage avec soin pour
peinture en cas de parcloses.
Echafaudage, moyens de levage, protections et nettoyages
Toutes sujétions générales et particulières.

2.3.1.3 SERRURES :
Fourniture et mise en œuvre de quincailleries avec serrures avec axe
déporté à 12cm, avec canons européens, type BRICARD ou similaire. Les
canons définitifs ne seront posés que le jour de la réception. Ils seront du
type canon Européen pour toutes les portes intérieures ou extérieures.
Pour les portes à 2 vantaux avec ferme-porte, le vantail principal devra
être équipé d’une serrure anti-panique.

2.3.1.4 PORTES INTERIEURES :


Les réservations pour bâtis à mettre en œuvre dans les murs maçonnés
sont à communiquer par le présent lot au gros œuvre.
La répartition et le positionnement des menuiseries à l'intérieur des locaux
sont dues par le présent lot.

CCTP: Lot N°6 – MENUISERIE BOIS


- Juillet 2015 - Page 9 sur 16
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

La pose des huisseries de portes intérieures sur les cloisons (plaques de


plâtre) est due par le lot Plâtrerie. La pose des huisseries sur les autres
supports (maçonnerie) est due par le présent lot.

2.3.2 Portes de distribution (MP) :


Les cadres et ouvrants auront comme caractéristiques communes les
éléments décrits, ci-après. Les détails de chaque type sont donnés dans la
nomenclature.
• blocs portes acoustiques 29 dB Type MALERBA PHONE 28, joint balai ou
similaire
• blocs portes 4 paumelles
• cadres dormants bois ou métal largeur adaptée aux types de cloisons ou
parois maçonneries. Les cadres pour incorporation dans le gros œuvre
auront une protection adhésive pelable, finition arrondie des angles, un
échantillon sera à fournir avant fabrication pour déterminer le rayon
de l’arrondi
• cadres bois enveloppants ou métal dito ci-dessus pour portes coupe-feu
ou pare-flamme de degré 1/2h, joint intumescent fixé dans gorge sur
l’huisserie. Les cadres seront agréés par le CSTB et devront répondre à la
norme NF 61-937 (DAS)
• ouvrants à âme pleine, épaisseur 40mm, parement Isogyl prépeint
standard Malerba ou Blocfer , oculus, Ø 500 mm , emplacement constant
sur la porte à définir pendant la période de préparation , verre clair pare-
flamme non armé type trempé ou feuilleté ,éps 11 mm minimum type
Pyrobélite ou Tristop, degré CF,PF et acoustique compatible avec l
‘ensemble du bloc - porte .
• serrure à mortaiser type VACHETTE ASSA ABLOY, D45 XL ou similaire,
axe à 120 mm, pour déport de la poignée.
• quincaillerie, VACHETTE, ASSA ABLOY ou similaire, ensemble de portes
aluminium argent anodisé ALTO XL, garniture complète, béquille doubles
avec paires de rosaces
• ferme porte à glissières type DORMA TS92 à bras coulissant anti vandale
ou similaire, force 3-4 ou 5 selon menuiseries, version avec bras
allongé pour portes ouvrantes à 180°, modèle utilisable pour portes PF, 1
ferme porte par vantail, sélecteurs intégrés type bandeau avec bras
coulissants .

CCTP: Lot N°6 – MENUISERIE BOIS


- Juillet 2015 - Page 10 sur 16
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

NOMENCLATURE :

PB 01
• dim 93/204
• PAP Isoplane
• parement isogyl
• quincaillerie ALTO XL, canon de sûreté avec cylindre à bouton
pour accès aux blocs sanitaires
Localisation : Sanitaires

PB 02
dim l:93/h:204 + imposte l:93/h:60 a lames persiennes verre
• PAP Isoplane
• parement isogyl
• Serrures a condamnation pour sanitaires
• poignée de tirage pour les portes ouvrantes vers l ‘extérieur du
WC.
localisation : Bureaux suivant plans

PB 03
dim l:160/h:270
ouvrant PAP Isoplane l:93/h:204
+ imposte l:160/h:60 a lames persiennes verre clair
+ tierce fixe l:60/h:204 a lames persiennes verre sablé
• PAP Isoplane
• parement isogyl
• quincaillerie ALTO XL, canon de sûreté avec cylindre à bouton
localisation : Bureaux suivant plans

PB 04
dim 93/204
• PAP Isoplane CF 1/2H
• parement isogyl
• quincaillerie ALTO XL, canon de sûreté avec cylindre à bouton
• ferme porte
localisation : Locaux a risque suivant plans

PB 05
dim l:160/h:270
ouvrant PAP CF ½ H et Isoplane l:93/h:204
+ imposte l:160/h:60 a lames persiennes verre clair

CCTP: Lot N°6 – MENUISERIE BOIS


- Juillet 2015 - Page 11 sur 16
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

+ tierce fixe l:60/h:204 a lames persiennes verre sablé


• parement isogyl
• quincaillerie ALTO XL, canon de sûreté avec cylindre à bouton
• ferme porte
localisation : Locaux a risque suivant plans

PB 06
dim l:83/h:204
• PAP Isoplane
• quincaillerie ALTO XL, canon de sûreté avec cylindre à bouton
• parement isogyl
• Serrures a condamnation pour sanitaires
localisation : sanitaires

PB 07
dim double l:2x 93/ h:204
+ imposte a persiennes vitrées l:190/h:60
• PAP CF 1/2h
• quincaillerie ALTO XL, canon de sûreté avec cylindre à bouton
• oculus, Ø 500 mm
• parement isogyl
• Ferme porte
localisation : Circulations selon repérage des plans

PB 08
dim l:150/h:270
ouvrant PAP Isoplane l:93/h:204
+ imposte l:150/h:60 a lames persiennes verre clair
+ tierce ouvrant l:60/h:204 a lames persiennes verre clair
• PAP Isoplane
• parement isogyl
• quincaillerie ALTO XL, canon de sûreté avec cylindre à bouton
localisation : Circulations selon repérage des plans

CCTP: Lot N°6 – MENUISERIE BOIS


- Juillet 2015 - Page 12 sur 16
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2.3.3 Serrures
Fourniture et pose organigramme des clés à créer, de serrures à
mortaiser compris cylindres de sécurité a type Bricard ou
équivalent S .Boutons à molette suivant demande.
localisation :sur les menuiseries suivantes :
Menuiseries intérieures
• toutes les portes intérieures, sauf sanitaires et locaux
techniques avec ½ cylindres
Menuiseries extérieures
• portes alu, portes métal selon nomenclature

2.3.4 Couvre-joints
2.3.4.1 Couvre-joint de portes
Fourniture et pose de couvre-joints, , largeur 40x15 mm à mettre
en œuvre pour portes intérieures de chaque côté de l’huisserie,
sauf portes de salles de bains et sanitaires.

2.3.4.2 Couvre-joint de dilatation


Fourniture et pose de couvre joints larges en bois dur pour joints
de dilatation verticaux et horizontaux, fixation sur un seul côté.
localisation : Selon Plans

2.3.5 Butoirs de portes


Fourniture et pose de butoirs de portes en sol ou muraux type
VACHETTE ASSA ABLOY,
BEZAULT 3737 C, ou similaire HT 37mm Ø 37mm, polyamide
teinte dans la masse nuancier Arcolor
LOCALISATION : Toutes portes
Modèles muraux pour sanitaires, vestiaires et WC

2.3.6 Signalétique
Fourniture et pose de logos normalisés, type silhouette en PVC et
en relief de couleur au choix de l’Architecte pour sanitaires
(silhouette WC, silhouettes handicapés).
Signalétique pour les portes des pièces, constituées par support
en aluminium anodisé avec façade transparente amovible
Fixation après peinture par vis ou par adhésif double face.
L’ensemble de la signalétique sera coordonnée de type MODULEX
« MACER INTERIEUR » ou similaire.
localisation : Toutes portes
CCTP: Lot N°6 – MENUISERIE BOIS
- Juillet 2015 - Page 13 sur 16
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2.3.7 Trappe visite gaines


Fourniture et pose de portes de visite pour gaines techniques,
compris toutes sujétions de mise en œuvre :
• cadre bois exotique massif feuilluré,
• ouvrant massif bois exotique sur paumelles invisibles
• joint périphérique
• Fermeture par batteuses à clés (et MG03) OU Porte aimantée
non verrouillable avec poignée de tirage bouton alu anodisée
(MG01)
• coupe feu adapté à la gaine.
localisation : Gaines extérieures et intérieures

2.3.8 Placard Technique


Fourniture et pose de façades et joues de placards compris toutes
sujétions de mise en œuvre :
• cadre bois exotique massif feuillure,
• ouvrants et panneaux fixes en medium 19 mm sur paumelles
invisibles
• Bouton de tirage INOX sur chaque vantail
• Batteuses à clés
localisation : Placard locaux A3 & A4

2.3.9 Banque accueil


Aménagement de banque d'accueil comprenant :
Un bureau double
Hauteur double = 0,80 m maximum pour accès PMR et 1,10 m.
• Plateaux d’accueil réalisé en Médium ou similaire, formes arrondis
suivant plan, épaisseur 40mm.
• Plateau de travail réalisé en panneaux agglo revêtu stratifié M3,
compris chants et toutes faces vues (teintes au choix de l'architecte
dans la gamme EGGER ou POLYREY) épaisseur 22 mm, compris toutes
sujétions d'arrondis. Teintes au choix de l'architecte.
• Le mobilier support (panneaux latéraux, tablettes, socles, plinthes)
sera réalisé en panneaux Medium 19 mm
• Façades réalisées en panneaux medium brillant 19 mm dito, compris
sujétions de façades courbes.
• Plinthe périphérique courbe en Medium 19 mm + Stratifié INOX brossé
• Piétements et plinthes avec pieds caoutchouc 5 mm
• Caissons supports, tiroirs et façades réalisés en panneaux medium
brillant 19 mm,
• Roulettes renforcées avec frein à pied + poignées - Ensemble chromé.

CCTP: Lot N°6 – MENUISERIE BOIS


- Juillet 2015 - Page 14 sur 16
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• Ensemble cache Ecran avec tablette à fixation invisible en Medium 38


mm + revêtement Stratifié et Inox brossé suivant détails de la
nomenclature
• Compris toutes sujétions de pose, de finitions.
localisation : Accueil selon détails de l’architecte

Un Rayonnage :
Ensemble 5 colonnes avec panneaux latéraux verticaux en
medium brillant 19 mm, tablettes 22 mm stratifiés M3, compris chants et
toutes faces vues au choix de l'architecte dans la gamme EGGER ou
POLYREY
• Panneau de fond intégrale ép. 5 mm stratifié au choix de l'architecte
dans la gamme EGGER ou POLYREY
• Portes stratifiées M3, compris chants et toutes faces vues au choix de
l'architecte dans la gamme EGGER ou POLYREY. Charnières invisibles,
boutons de portes INOX Brossé
• 1 tablette medium 19 mm pour chaque placard
• Plinthe de socle en medium 19 mm avec finition INOX brossé
Localisation : Pour l’accueil, selon détails de l’architecte

2.3.10 Meuble bas et plan de travail cafétéria


Fabrication et pose d’un Meuble bas composé de :
• 1 plan de travail PMR ht 0,80 en medium 38 mm + stratifié M3,
compris chants et toutes faces vues au choix de l'architecte dans
la gamme EGGER ou POLYREY, compris réservations pour évier et
plaques de cuisson
• Montants en medium 38 mm+ stratifié M3, compris chants et
toutes faces vues au choix de l'architecte dans la gamme EGGER
ou POLYREY
• joues et façades en panneaux medium 19 mm+ stratifié M3,
couleur et finition suivant nuancier EGGER
• 2 portes 22 mm stratifiées sur charnières double actions
• 1 plan de travail 38 mm stratifié rabattable sur charnière
• côté intérieur sous plan, fourniture et mise en œuvre étagères,
sur crémaillères, prévoir 1 niveau d'étagère pour vaisselle
• Plinthe basse en medium 19 mm + stratifié Inox brossé
Localisation : Cafétéria selon détails de l’architecte

2.3.11 Rayonnage de bibliothèque:


Ensemble de colonnes avec panneaux latéraux verticaux en medium
brillant 19 mm, tablettes 22 mm stratifiés M3, compris chants, toutes
faces vues au choix de l'architecte dans la gamme EGGER ou POLYREY et
cornieres de renfort métalliques

CCTP: Lot N°6 – MENUISERIE BOIS


- Juillet 2015 - Page 15 sur 16
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• Panneau de fond intégrale ép. 5 mm stratifié au choix de l'architecte


dans la gamme EGGER ou POLYREY
• 1 tablette medium 19 mm pour chaque placard
• Plinthe de socle en medium 19 mm avec finition INOX brossé
Localisation : Bibliothèque, selon détails de l’architecte

CCTP: Lot N°6 – MENUISERIE BOIS


- Juillet 2015 - Page 16 sur 16
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

C.C.T.P.
07A - LOT PLATRERIE

CCTP: Lot N°7– PLATRERIE


- Juillet 2015 - Page 1 sur 15
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

LOT 07 - PLATRERIE

SOMMAIRE
1. CONSISTANCE DES TRAVAUX – OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE ...................................... 3
2. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES ................................................................ 3
2.1 DTU .................................................................................................................................... 3
2.1.1 Plâtrerie .................................................................................................................................... 3
2.2 Références normatives...................................................................................................... 4
2.2.1 Plâtrerie .................................................................................................................................... 4
2.3 Eurocodes .......................................................................................................................... 7
2.3.1 Eurocode 0 ................................................................................................................................ 7
2.3.2 Eurocode 1 ................................................................................................................................ 7
2.4 Documents du CSTB .......................................................................................................... 7
2.5 Textes législatifs et textes européens ............................................................................... 8
2.6 Choix des matériaux .......................................................................................................... 8
2.7 Interprétation du CCTP...................................................................................................... 8
2.8 Garanties - Réception ........................................................................................................ 8
2.9 Coordination avec les autres entreprises .......................................................................... 9
2.10 Prescription générale Environnementale ....................................................................... 9
3. SPECIFICATIONS ET PRESCRIPTIONS TECHNIQUES........................................................... 9
3.1 Etudes ................................................................................................................................ 9
3.1.1 Hypothèses de calcul ................................................................................................................ 9
3.1.2 Dossier d’exécution ................................................................................................................ 10
3.1.3 Spécification technique Environnementale ............................................................................ 10
3.2 Spécifications concernant les matériaux utilisés et leur mise en œuvre ........................ 10
3.2.1 Enduits intérieurs en plâtre .................................................................................................... 11
3.2.2 Cloisons en éléments à parement fini .................................................................................... 11
3.2.3 Protections et nettoyages....................................................................................................... 11
3.2.4 Protection contre la corrosion des articles en métal ferreux ................................................. 11
3.3 Contrôle de l’exécution ................................................................................................... 11
3.4 Epreuves des ouvrages .................................................................................................... 11
3.5 Prescriptions techniques particulières ............................................................................ 11
4. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES ................................................. 12
4.1 Etendue des travaux ........................................................................................................ 12
4.2 Descriptif des ouvrages ................................................................................................... 14
4.2.1 Cloisons de distributions avec ossature métallique ............................................................... 14
4.2.2 Pose des huisseries ................................................................................................................. 14
4.2.3 Gaines et descentes ................................................................................................................ 15
4.2.4 Divers ...................................................................................................................................... 15

CCTP: Lot N°7– PLATRERIE


- Juillet 2015 - Page 2 sur 15
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

1. CONSISTANCE DES TRAVAUX – OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE


Le présent lot a pour but de définir les modalités techniques et les prestations de
l'entreprise pour le Projet de construction de l ‘UCHM de Port au Prince en Haïti
Les travaux du présent lot comprennent :
- Les cloisonnements de distribution
- La pose des huisseries
- Les habillages coupe feu
- Travaux divers

2. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES


Les documents contractuels applicables aux travaux du présent marché sont cités ci-après.
Les travaux seront exécutés en conformité avec toutes les normes D.T.U. et règlements en
vigueur et en particulier :
DTU 20 - 1 Parois et murs en maçonnerie de petits éléments
DTU 25 - 31 Carreaux de plâtre
DTU 25 - 41 Ouvrages en plaques de plâtre
DTU 25 – 42 Ouvrages de doublage et habillage
DTU 58 - 1 Plafonds suspendus
- prescriptions des organismes techniques spécialisés et prescriptions des fabricants et
organismes professionnels.
- règles de l'art

2.1 DTU
2.1.1 Plâtrerie
• NF DTU 25.1 P1-1 (novembre 2010) : Travaux de bâtiment - Enduits intérieurs en
plâtre - Partie 1-1: Cahier des clauses techniques types (CCT) (Indice de classement :
P71-201-1-1)
• NF DTU 25.1 P1-2 (novembre 2010) : Travaux de bâtiment - Enduits intérieurs en
plâtre - Partie 1-2 : Critères généraux de choix des matériaux (CGM) (Indice de
classement : P71-201-1-2)
• NF DTU 25.1 P2 (novembre 2010) : Travaux de bâtiment - Enduits intérieurs en
plâtre - Partie 2 : Cahier des clauses administratives spéciales types (Indice de
classement : P71-201-2)
• DTU 25.31 (NF P72-202-1) (avril 1994) : Ouvrages verticaux de plâtrerie ne
nécessitant pas l'application d'un enduit au plâtre - Exécution des cloisons en carreaux
de plâtre - Partie 1 : Cahier des clauses techniques (Indice de classement : P72-202-
1)
• DTU 25.31 (NF P72-202-2) (avril 1994) : Ouvrages verticaux de plâtrerie ne
nécessitant pas l'application d'un enduit au plâtre - Exécution des cloisons en carreaux
de plâtre - Partie 2 : Cahier des clauses spéciales (Indice de classement : P72-202-2)
• DTU 25.31 (P72-202-3) (juillet 1994) : Ouvrages verticaux de plâtrerie ne
nécessitant pas l'application d'un enduit au plâtre - Exécution des cloisons en carreaux
de plâtre - Partie 3 : Mémento (Indice de classement : P72-202-3)

CCTP: Lot N°7– PLATRERIE


- Juillet 2015 - Page 3 sur 15
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF DTU 25.41 P1-1 (février 2008) : Travaux de bâtiment - Ouvrages en plaques de


plâtre - Partie 1-1 : Cahier des clauses techniques (Indice de classement : P72-203-1-
1)
• NF DTU 25.41 P1-2 (février 2008) : Travaux de bâtiment - Ouvrages en plaques de
plâtre - Partie 1-2 : Critères généraux de choix des matériaux (Indice de classement :
P72-203-1-2)
• NF DTU 25.41 P2 (février 2008) : Travaux de bâtiment - Ouvrages en plaques de
plâtre - Partie 2 : Cahier des clauses administratives spéciales (Indice de classement :
P72-203-2)
• DTU 25.42 (DTU P72-204/PRE) (décembre 1989) : Ouvrages de doublage et
habillage en complexes et sandwiches plaques de parement en plâtre-isolant -
Préambule (Indice de classement : P72-204)
• DTU 25.42 (NF P72-204-1) (mai 1993) : Ouvrages de doublage et habillage en
complexes et sandwiches plaques de parement en plâtre-isolant - Partie 1 : Cahier des
clauses techniques + Amendement A1 (février 2003) (Indice de classement : P72-
204-1)
• DTU 25.42 (NF P72-204-2) (mai 1993) : Ouvrages de doublage et habillage en
complexes et sandwiches plaques de parement en plâtre-isolant - Partie 2 : Cahier des
clauses spéciales + Amendement A1 (février 2003) (Indice de classement : P72-204-
2)
• DTU 25.42 (FD P72-204-3) (février 2003) : Travaux de bâtiment - Ouvrages de
doublage et habillage en complexes et sandwiches plaques de parement en plâtre-
isolant - Partie 3 : Mémento pour la rédaction des documents particuliers d'un marché
et pour la coordination des travaux (Indice de classement : P72-204-3)

2.2 Références normatives


• NF P 03-001 : Marchés privés - Cahiers types - Cahier des clauses administratives
générales applicable aux travaux de bâtiment faisant l'objet de marchés privés.
2.2.1 Plâtrerie

• NFP 72 - 301 Carreaux de plâtre pour distribution ou doublage


• NFP 72 - 302 Plaques de parement en plâtre
• NFB 12 - 300 - 301 - 302 Clauses et conditions générales
• règles de sécurité incendie pour les bâtiments recevant du public

• NF DTU 20.1 : Travaux de bâtiment — Ouvrages en maçonnerie de petits éléments


— Parois et murs (indice de classement : P 10-202).
• NF DTU 20.13 P1-1 : Travaux de bâtiment — Cloisons en maçonnerie de petits
éléments — Partie 1-1 : Cahier des clauses techniques types (indice de classement
: P 10-204-1-1).
• NF DTU 20.13 P1-2 : Travaux de bâtiment — Cloisons en maçonnerie de petits
éléments — Partie 1-2 Critères de choix des matériaux (indice de classement : P
10-204-1-2).
• NF DTU 21 : Travaux de bâtiment — Exécution des ouvrages en béton — Cahier
des clauses techniques (indice de classement : P 18-201).

CCTP: Lot N°7– PLATRERIE


- Juillet 2015 - Page 4 sur 15
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF DTU 23.1 : Travaux de bâtiment — Murs en béton banché — Cahier des clauses
techniques (indice de classement : P 18-210).
• NF DTU 24.1 : Travaux de bâtiment — Travaux de fumisterie — Systèmes
d'évacuation des produits de combustion desservant un ou des appareils (indice de
classement : P 51-201).
• NF DTU 32.1 : Travaux de bâtiment — Charpente en acier (indice de classement : P
22-201).
• NF DTU 59.1 : Peinture — Travaux de peinture des bâtiments (indice de classement
: P 74-201).
• NF EN 13168 : Produits isolants thermiques pour le bâtiment — Produits
manufacturés en laine de bois (WW) — Spécification (indice de classement : P 75-
409).
• FD X 40-501 : Protection — Les termites — Protection des constructions contre
l'infestation par les termites (indice de classement : X 40-501).
• NF EN 520+A1 : Plaques de plâtre — Définitions, exigences et méthodes d'essai
(indice de classement : P 72-600).
• NF EN 1008 : Eau de gâchage pour bétons — Spécifications d'échantillonnage,
d'essais et d'évaluation de l'aptitude à l'emploi, y compris les eaux des processus
de l'industrie du béton, telle que l'eau de gâchage pour béton (indice de classement
: P 18-211).
• NF EN 10346 : Produits plats en acier à bas carbone revêtus en continu par
immersion à chaud — Conditions techniques de livraison (indice de classement : A
36-240).
• NF EN 13279-1 : Liants-plâtres et enduits à base de plâtre pour le bâtiment —
Partie 1 : Définitions et exigences (indice de classement : P 72-400-1).
• NF EN 13658-1 : Lattis et cornières métalliques — Définitions, exigences et
méthodes d'essai — Partie 1 : Enduits intérieurs (indice de classement : P 72-412-
1).
• NF EN 10244-2 : Fils et produits tréfilés en acier — Revêtements métalliques non
ferreux sur fils d'acier — Partie 2 : Revêtements de zinc ou d'alliage de zinc (indice
de classement : A 37-602-2).
• NF A 91-121 : Galvanisation par immersion dans le zinc fondu (galvanisation à
chaud) - Produits finis en fer, acier, fonte.
• NF B 12-301 : Gypse et plâtre - Plâtre pour enduits intérieurs à application
manuelle ou mécanique de dureté normale ou de très haute dureté - Classification,
désignation, spécifications.
• NF P 72-301 : Carreaux en plâtre d'origine naturelle à parements lisses pour cloison
de distribution ou doublage.
• NF P 72-321 : Eléments en plâtre et produits de mise en œuvre - Liants-colles et
colles de blocage à base de plâtre - Définition, spécifications, essais.
• NF P 06-013 : Règles de construction parasismique — Règles PS applicables aux
bâtiments, dites règles PS 92.
• NF P 06-014 : Règles de construction parasismique — Construction parasismique
des maisons individuelles et des bâtiments assimilés — Règles PS-MI 89 révisées
92 — Domaine d'application — Conception — Exécution.
• NF EN 14195 : Eléments d'ossature métalliques pour systèmes en plaques de plâtre
— Définitions, exigences et méthodes d'essai (indice de classement : P 72-605).

CCTP: Lot N°7– PLATRERIE


- Juillet 2015 - Page 5 sur 15
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF EN 206-1 : Béton — Partie 1 : Spécification, performances, production et


conformité (indice de classement : P 18-325-1).
• NF EN 520 : Plaques de plâtre — Définition, spécifications et méthodes d'essai
(indice de classement : P 72-600).
• NF EN 13162 : Produits isolants thermiques pour le bâtiment — Produits
manufacturés en laine minérale (MW) — Spécification (indice de classement : P 75-
403).
• NF EN 13163 : Produits isolants thermiques pour le bâtiment -- Produits
manufacturés en polystyrène expansé (EPS) — Spécification (indice de classement
: P 75-404).
• NF EN 13164 : Produits isolants thermiques pour le bâtiment — Produits
manufacturés en mousse de polystyrène extrudé (XPS) — Spécification (indice de
classement : P 75-405).
• NF EN 13165 : Produits isolants thermiques pour le bâtiment — Produits
manufacturés en mousse rigide de polyuréthane (PUR) — Spécification (indice de
classement : P 75-406).
• NF EN 13166 : Produits isolants thermiques pour le bâtiment — Produits
manufacturés en mousse phénolique (PF) — Spécification (indice de classement : P
75-407).
• NF EN 13279-2 : Plâtres et enduits à base de plâtre pour le bâtiment — Partie 2 :
Méthodes d'essai (indice de classement : P 72-400-2).
• NF EN 13963 : Matériaux de jointoiement pour plaques de plâtre — Définitions,
exigences et méthodes d'essai (indice de classement : P 72-603).
• NF EN 14190 : Produits de transformation secondaire de plaques de plâtre —
Définitions, exigences et méthodes d'essai (indice de classement : P 72-621).
• NF EN 14195 : Eléments d'ossature métalliques pour systèmes en plaques de plâtre
— Définitions, exigences et méthodes d'essai (indice de classement : P 72-605).
• NF EN 14209 : Corniches préformées en plâtre — Définitions, spécifications et
méthodes d'essai (indice de classement : P 72-642).
• prNF EN 14353 1 : Cornières et profilés métalliques pour plaques de plâtre —
Définitions, spécifications et méthodes d'essai (indice de classement : P 72-604).
• NF EN 14496 : Adhésifs à base de plâtre pour complexes d'isolation
thermique/acoustique en plaques de plâtre et isolant — Définitions, spécifications et
méthodes d'essai (indice de classement : P 72-602).
• NF EN 235 : Revêtements muraux en rouleaux - Vocabulaire et symboles.
• NF C 15-100 : Installations électriques à basse tension - Règles.
• NF P 52-305 : (DTU 65.10), Travaux de bâtiment - Canalisations d'eau chaude ou
froide sous pression et canalisations d'évacuation des eaux usées et des eaux
pluviales à l'intérieur des bâtiments - Règles générales de mise en œuvre.
• NF P 24-203 (DTU 37.1) : Travaux de bâtiment - Menuiseries métalliques.
• NF P 40-201 (DTU 60.1) : Travaux de bâtiment - Plomberie sanitaire pour
bâtiments à usage d'habitation.
• NF P 62-203 (DTU 53.2) : Travaux de bâtiment - Revêtements de sols plastiques
collés.
• NF P 74-204 (DTU 59-4) : Travaux de bâtiment - Mise en œuvre des papiers peints
et des revêtements muraux.
• NF P 72-204 (DTU 25.42) : Ouvrages de doublage et habillage en complexes et
sandwiches plaqués de parement en plâtre-isolant.

CCTP: Lot N°7– PLATRERIE


- Juillet 2015 - Page 6 sur 15
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2.3 Eurocodes
2.3.1 Eurocode 0
• NF EN 1990 (mars 2003) : Eurocodes structuraux - Bases de calcul des structures
(Indice de classement : P06-100-1) ;
• NF P06-100-2 (juin 2004) : Eurocodes structuraux - Bases de calcul des structures
- Partie 2 : Annexe nationale à la NF EN 1990 (Indice de classement : P06-100-2)
• NF EN 1990/A1 (juillet 2006) : Eurocode - Bases de calcul des structures -
Amendement A1 (Indice de classement : P06-100-1/A1)
• NF EN 1990/A1/NA (décembre 2007) : Eurocode - Bases de calcul des structures -
Annexe nationale à la NF EN 1990/A1 (Indice de classement : P06-100-1/A1/NA)
2.3.2 Eurocode 1
• NF EN 1991-1-1 (mars 2003) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-1 :
Actions générales - Poids volumiques, poids propres, charges d'exploitation des
bâtiments (Indice de classement : P06-111-1)
• NF P06-111-2 (juin 2004) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Poids
volumiques, poids propres, charges d'exploitation des bâtiments - Partie 2 : Annexe
nationale à la NF EN 1991-1-1 + Amendement A1 (mars 2009) (Indice de
classement : P06-111-2)
• NF EN 1991-1-2 (juillet 2003) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-2
: Actions générales - Actions sur les structures exposées au feu (Indice de
classement : P06-112-1)
• NF EN 1991-1-3 (avril 2004) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-3 :
Actions générales - Charges de neige (Indice de classement : P06-113-1)
• NF EN 1991-1-4 (novembre 2005) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie
1-4 : actions générales - Actions du vent (Indice de classement : P06-114-1).

2.4 Documents du CSTB


• Cahier CSTB n° 3567 de mai 2006 : « Classement des locaux en fonction de
l'exposition à l'humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements
muraux intérieurs ».
• Cahier CSTB n° 1670 d’octobre 1980 : « Cahier des Prescriptions Techniques
communes aux procédés de planchers — Titre I section E ».
• Cahier CSTB N° 3567 de mai 2006 : «Classement des locaux en fonction de
l'exposition à l'humidité des parois ».
• Cahier du CSTB n° 3560, CPT : « Isolation thermique des combles — Conditions
générales de mise en œuvre des procédés d‘isolation thermique de combles »
Cahier du CSTB n° 3560 . Pour rappel, un CPT ne vaut que dans le cadre des Avis
Techniques explicitement référencés.
• Guide UTE C 15-520 : Installations électriques à basse tension - Guide pratique -
Canalisations. Modes de pose. Connexions.
• Cahier des Prescriptions Techniques : " Revêtements de murs intérieurs en
carreaux céramiques ou analogues collés au moyen de mortiers-colles ou d'adhésifs
".

CCTP: Lot N°7– PLATRERIE


- Juillet 2015 - Page 7 sur 15
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2.5 Textes législatifs et textes européens


Il n’est pas repris dans le CCTP les éventuels textes législatifs et textes européens
applicables pour le présent lot.

2.6 Choix des matériaux


Tous les matériaux seront soumis à l'agrément du bureau de contrôle du Maître de
l'Ouvrage et du Maître d'Œuvre.

2.7 Interprétation du CCTP


L'entrepreneur doit prévoir toutes les fournitures et façons indispensables au parfait
achèvement des ouvrages suivant les règles de l'art, même si elles ne sont pas
expressément mentionnées au C.C.T.P. de la même manière, les travaux comprennent
tout ce qui est indiqué aux plans, coupes et élévations, ainsi qu'au présent C.C.T.P.
quand bien même diverses indications de détail ne seraient pas précisées.
L'entrepreneur reconnaissant avoir suppléé par ses connaissances professionnelles aux
éventuelles imprécisions des documents fournis.
L'entrepreneur du présent lot devra prendre contact avec tous les adjudicataires des
autres lots afin de convenir avec eux des dispositions communes à adopter en ce qui
concerne la réalisation de leurs ouvrages respectifs. Il a le devoir de prendre
connaissance des pièces du dossier des autres corps d'état et ne pourra en aucun cas,
ni aucun moment, faire état de ne pas les avoir consultés ou de les ignorer.
Par ailleurs, l'entrepreneur est tenu de vérifier avant tout commencement d'exécution
les côtes des documents graphiques et signaler au Maître d'Œuvre toute erreur ou
omission qu'il pourrait constater, ou le rendre attentif à tout changement qui serait
éventuellement à opérer.
En cas d'absence ou d'oubli de la part de l'entrepreneur en cours d'exécution de ses
travaux, celui-ci sera tenu pour responsable de son erreur, ainsi que des modifications
qu'elles entraîneront pour tous les corps d'état.

2.8 Garanties - Réception

GARANTIES
Les garanties de bonne exécution seront constituées par :
- l'obligation de faire pendant la période de garantie, la remise en ordre de tout ou
partie des ouvrages détériorés suite à des causes directes ou indirectes. Cette remise
en état peut consister en la réparation ou le remplacement.
- l’obligation de maintenir pendant la période de garantie la bonne tenue de tous les
matériaux soumis par ailleurs à un entretien normal
- la réfection aux frais de l’entrepreneur de toutes les parties détériorées, autres que
les travaux de son lot, mais consécutives aux désordres lui incombant.

RECEPTION
La réception ne sera prononcée qu'après :
- le respect du choix des matériaux utilisés
- la qualité des matériaux mis en œuvre
CCTP: Lot N°7– PLATRERIE
- Juillet 2015 - Page 8 sur 15
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

L'entrepreneur fournira au Maître d'Œuvre les certificats et procès-verbaux d'essais


des matériaux suivant les prescriptions du marché ainsi que les noms des fabricants et
fournisseurs de matériaux. Tout élément non conforme aux prescriptions du marché,
d'une nature ou d'une provenance différente de celle spécifiée et ne répondant pas
aux exigences demandées sera refusé.

2.9 Coordination avec les autres entreprises


Avec le lot GROS OEUVRE pour réception des supports et démolitions intérieures.
Avec le lot MENUISERIES INTERIEURES ET EXTERIEURES pour les épaisseurs
d’huisseries, pré cadres et réservations.
Avec les lots ELECTRICITE et PLOMBERIE pour passage des fourreaux et
fermeture des gaines techniques.
Avec le lot PEINTURE pou réception de supports.
Avec le lot FAUX-PLAFONDS pour hauteur d’arrêt.

2.10 Prescription générale Environnementale

L’opération fait l’objet d’une démarche environnementale suivant les critères de la norme
LEED. Les performances requises s’entendent tant en termes de performances d’usage, de
qualité architecturale, de pérennité et d’entretien, que de Qualité Environnementale globale :
participation des ouvrages mis en œuvre aux qualités fonctionnelles, sanitaires, de confort et
d’éco-gestion du bâtiment, mais aussi minimisation des impacts environnementaux en phase de
construction (pollutions, déchets, nuisances engendrées par les techniques retenues pour la
réalisation des ouvrages).
Tous les produits, systèmes ou procédés seront certifiés ou bénéficieront d’un avis
technique.

3. SPECIFICATIONS ET PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

3.1 Etudes
Les plans du marché de travaux qualifiés de « plans de conception » sont fournis par
le maître d’œuvre et sont donnés à titre indicatif pour évaluer l’ensemble des travaux
à réaliser. Ces plans sont proposés à l’entrepreneur afin de lui permettre de réaliser
ses plans d’exécution.
3.1.1 Hypothèses de calcul
Les hypothèses à prendre en compte pour les calculs sont les suivantes :
• Les charges permanentes : poids propre des structures, plus surcharges
d'équipements, en fonction des caractéristiques du projet.
• Les surcharges d'exploitation : celles à prendre en compte sont celles imposées par
les normes NF.
• Surcharges climatiques : celles à prendre en compte sont celles imposées par les
règles en vigueur.
• Les efforts sismiques : selon réglementation du site.
CCTP: Lot N°7– PLATRERIE
- Juillet 2015 - Page 9 sur 15
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• Surcharges particulières : équipements de chauffage, climatisation et ventilation,


équipements électriques et d’éclairages, éléments de désenfumage, équipements de
plomberie.
3.1.2 Dossier d’exécution
Les plans et dessins devront faire apparaître tous les détails d'exécution
d'assemblages et de fixation. Ils seront cotés et établis à une échelle en rapport aux
dimensions des ouvrages. Au stade des études d’exécution, l’entrepreneur remettra au
maître d’œuvre l’ensemble de pièces suivantes dans les délais prévus au marché de
travaux :
• Une note récapitulative des hypothèses retenues pour l’étude ;
• Les notes de calculs permettant le dimensionnement des ouvrages ;
• Les documents de préconisation d’application des ouvrages ;
• Les nomenclatures des éléments et pièces avec le métré des matières premières et
produits (quantitatif et qualitatif) ;
• Les avis techniques formulés pour les ouvrages considérés.

3.1.3 Spécification technique Environnementale


Il y aura lieu de privilégier les produits avec le label NF-environnement ou des éco-labels
européens ou équivalent reconnu. De plus, l’étiquetage réglementaire A ou A+ concernant les
émissions dans l’air intérieur sera systématisé pour tous produits en contact avec l’air intérieur.
Les émissions en COV et formaldéhyde et les teneurs en COV devront être connues et
transmises, de même que pour les substances CMR 1 et 2 (au sens de l’article R231-51)
intentionnellement introduites dans le procédé de fabrication ou naturellement présentes dans les
matières premières utilisées dans les produits. Les produits ne devront pas avoir de substance
CMR 1 et 2 présentes à plus de 0,1% en masse, et susceptibles de migrer (donnée disponible
dans les FDS).
Les produits en contact avec l’air intérieur ne dégageront pas de particules et de fibres
cancérogènes et répondront aux tests prévus par la Directive Européenne 97/69/CE du 5/12/97
transposée en droit français le 28/8/98. Les matériaux possédant une certification ACERMI
répondent à cette exigence.

Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire conformément à la norme NF


P01-010 et les FDES des faux plafonds devront être transmises. Les faux-plafonds seront soumis
à validation au moins dix jours avant leur approvisionnement.
Les fiches de Données de Sécurité des auxiliaires de mise en œuvre (liants, colles,
mastics, mortier, etc.) employés seront soumis à validation au moins dix jours avant leur
approvisionnement.

3.2 Spécifications concernant les matériaux utilisés et leur


mise en œuvre
Tous les ouvrages devront être réalisés avec des matériaux présentant toutes les
qualités de solidité, d'étanchéité et de durée. L'entrepreneur devra l'exécution
complète et parfaite de tous les ouvrages prévus au présent lot de manière à obtenir
une étanchéité parfaite du bâtiments.
CCTP: Lot N°7– PLATRERIE
- Juillet 2015 - Page 10 sur 15
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.2.1 Enduits intérieurs en plâtre


Dans le cas où tous ou certains supports ne seraient pas aptes à recevoir les travaux
prévus notamment en ce qui concerne l'état de surface, la rugosité, la planitude, les
aplombs et équerrages, la position des bâtis et huisseries, la saillie des canalisations
électriques, etc., il sera à exécuter des travaux préparatoires pour remédier à cet état
de choses.
Sur tous les supports en béton tant horizontaux que verticaux, l'entrepreneur du
présent lot aura à prendre toutes dispositions pour garantir une parfaite adhérence de
l'enduit plâtre sur le béton.
3.2.2 Cloisons en éléments à parement fini
Les matériaux isolants devront être de 1re qualité en l'espèce indiquée, et comporter
un pare-vapeur dans tous les cas où celui-ci est nécessaire. Leur degré de résistance
au feu devra répondre à celui exigé compte tenu du classement feu de la construction.
3.2.3 Protections et nettoyages
L'entrepreneur du présent lot devra prendre toutes dispositions pour protéger lors de
l'exécution de ses travaux tous les ouvrages pouvant être tachés par le plâtre ou la
colle.
Après finition des plâtres et après exécution des raccords, tous les ouvrages qui
n'auraient pas ou imparfaitement été protégés seront parfaitement nettoyés. Dans le
cas d'ouvrages en bois apparent, les protections devront être absolument efficaces,
aucune projection ni souillure n'étant tolérée.

3.2.4 Protection contre la corrosion des articles en métal ferreux


Tous les articles en métal ferreux devront être protégés contre la corrosion. La
méthode de revêtement sera proposée par l’entrepreneur. Cette protection doit avoir
été appliquée avant mise en place. Tous les éléments en acier directement exposés
aux intempéries devront obligatoirement être protégés par galvanisation classe A 275.

3.3 Contrôle de l’exécution


L’entrepreneur exécute une réception des supports conformément aux prescriptions
du lot 00 – Clauses communes du CCTP.
L’entrepreneur contrôle l’implantation de ses ouvrages conformément aux règles en
vigueur.

3.4 Epreuves des ouvrages


Il n’est prévu d’épreuve des ouvrages pour la réception autre que celles prévues par
les réglementations en vigueur.

3.5 Prescriptions techniques particulières


Tous les matériaux seront de bonnes qualités, les plaques de plâtre ne présenteront
pas de défauts de planéité ou de gauchissement.
Les matériaux seront mis en œuvre suivant les prescriptions du fabricant.
CCTP: Lot N°7– PLATRERIE
- Juillet 2015 - Page 11 sur 15
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Les raccords entre plaques se feront à l'aide de bandes adaptées, les angles à l'aide de
bandes armées.
Les travaux comporteront toutes les coupes, façons quelconques en grandes ou
petites parties. Tous les raccords de quelque nature qu'ils soient, devront être
exécutés très soigneusement.
L'entrepreneur prendra toutes dispositions pour éviter le désordre que pourraient
apporter à ses ouvrages, les effets de dilatation ou de retrait de gros-œuvre.
L'entrepreneur prend en charge le support existant. Aucune plus values ne pourra
être demandé en cours de travaux pour rattrapage de planéité ou d'horizontalité.
Les raccords de scellements éventuels nécessaires aux travaux sont à la charge du
présent lot en ce qui concerne la finition de ceux-ci.
Travaux annexes complémentaires à la charge du présent lot :
• fourniture et pose de semelle résiliente.
• fourniture et pose de bandes ou U plastiques en pieds de cloisons pour pièces
humides, épaisseur minimale 100 microns ou sous cloisons avec chape
• calfeutrement éventuel après dégarnissage de l'isolant à l'aide de polyuréthanne
injecté
• traitement au passage des joints de dilatation du gros-œuvre par matériau de
même caractéristique coupe feu et acoustique que les cloisons ou doublages
concernés.
• traitement des joints adaptés à la destination des locaux et aux types de plaques
(hydro, THD….)

Nettoyage du chantier
L'entreprise devra le nettoyage du chantier au fur et à mesure de son intervention et
en fin de chantier y compris enlèvement de tous ses déblais, emballages et gravois.

Trait de niveau
Avant de commencer tous travaux dont il a la charge, le présent lot devra mettre en
œuvre, tous les traits de niveau qui lui seront nécessaires pour l'exécution de ses
travaux en coordination avec le trait de niveau mis en œuvre par l'entreprise de Gros-
œuvre. Après ses travaux, il devra le report des traits de niveau sur les cloisons ou
doublage.

4. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES

4.1 Etendue des travaux


Les travaux à réaliser par l'entreprise dans le cadre de son marché sont les suivants :
• Fourniture et pose de cloisons
• Réalisations de coffres
• Pose d’huisseries

Les prestations à la charge du lot comprennent :

CCTP: Lot N°7– PLATRERIE


- Juillet 2015 - Page 12 sur 15
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• Le dépoussiérage et le brossage de la surface du gros œuvre et des supports ainsi


que le rebouchage éventuellement nécessaire ;
• Les études, calculs, tracés, dessins d'exécution et de détail des ouvrages ;
• La vérification de l'ossature et des matériaux choisis conformément aux
prescriptions réglementaires, notamment à celles relatives aux risques d'incendie et
de panique, de sismicité et aux prescriptions contractuelles de résistance,
d'adaptation à l'hygrométrie des locaux et d'isolations thermique et acoustique ;
• L'implantation et/ou le traçage et la vérification du développé des ouvrages ;
• La vérification des niveaux et de l’aplomb ;
• La fourniture et l'application de la couche primaire d'accrochage s'il y a lieu ;
• La fourniture et la pose des carreaux de plâtre, compris toutes façons et fournitures
diverses : plâtre, colle, eau, électricité, bandes résilientes inférieures à 20 mm,
joints souples, calicots, etc. nécessaires à cette pose.
• La fourniture et la mise en œuvre des armatures ou produits de désolidarisation au
droit des jonctions de supports de natures différentes ;
• La fourniture et pose des pattes de scellement ;
• Les piquages et nettoyages, le cas échéant (nécessaires), de la surface du gros
œuvre ou des enduits déjà exécutés au raccord avec la cloison ;
• Le nettoyage de toutes projections sur les parois, plafonds et sols, etc.
• Le nettoyage et l’enlèvement aux décharges publiques de tous gravois, déchets,
débris et emballages résultant de ces travaux ;
• La fourniture et la pose des plaques de plâtre, compris fournitures diverses :
matériaux d'ossature (bois, fourrures, montants, etc.), dispositifs de suspension
(pour les plafonds), dispositifs d'appui intermédiaire (pour les habillages),
matériaux de fixations (vis, adhésifs), matériaux de traitement des joints (enduits
et bandes associées) dispositifs de protection des angles saillants verticaux (bandes
spéciales, baguettes d'angles), dispositifs de protection en pied pour les cloisons,
nécessaires à cette pose ;
• La fourniture et la pose des plaques de plâtres hydrofugés, compris fournitures
diverses, sans les pièces humides ;
• L’implantation des percements de cloisons, leur exécution ainsi que tous les
raccords de plâtrerie nécessaire à leur bonne finition
• Le rebouchage des percements et engravures restant apparents après la pose des
ossatures métalliques, des dispositifs de suspension et de la fixation à la structure
porteuse ;
• La fourniture et la pose des éléments d'habillage (panneaux, bandes, bacs ou
autres) constituant le plafond proprement dit avec leur système de fixation
d'accrochage éventuel sur l'ossature, (clips, épingles...), compris tous les renforts
pour l’accrochage des appareils d’éclairage ;
• La réalisation des feuillures ou découpes sur les éléments d'habillage ;
• La fourniture et pose des isolants et pare-vapeur, le cas échéant prévus en
doublage de mur.

Les prestations ne comprennent pas :


• La fourniture et la pose du calfeutrement éventuel au mastic du joint en cueillie, au
droit des revêtements céramiques collés, dans le cas de disposition de bande
résiliente à cet endroit ;
• La fourniture et la pose de socles en mortier ou maçonnerie, le cas échéant
nécessaires en salle d'eau
• La réalisation des travaux d'encastrement et scellement dans la cloison ;
• La fourniture et les mises en place, réglage et scellement au gros œuvre des
raidisseurs ou des renforts, huisseries et autres bâtis dormants, dispositifs de
protection d'angle rapportés en saillie ;

CCTP: Lot N°7– PLATRERIE


- Juillet 2015 - Page 13 sur 15
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• La fourniture et la pose des baguettes et couvre-joints ;


• La préparation des supports avant mise en œuvre des finitions (peinture, papiers
peints, etc.) ;
• L'exécution des ouvrages de structures recevant les suspentes des ouvrages
horizontaux et inclinés ;
• La fourniture et la pose, sous la structure support, des ossatures primaires
éventuellement nécessaires ;
• La fourniture et pose des huisseries, des trappes de visite et autres bâtis dormants
associés ;
• L'exécution de trappes d'accès au plénum ;
• Les travaux d'incorporations diverses (gaines électriques y compris découpes pour
appareillage, gaines fluides, etc.) et raccords et calfeutrements à la suite ;
• Les traversées des ouvrages (découpes, rebouchages, étanchéité, calfeutrements
divers) ;
• La mise en œuvre des systèmes de protection à l'eau sous carrelage ;
• L'exécution des joints étanches au droit des appareils sanitaires, ménagers et
autres ;
• L'exécution des joints complémentaires éventuels au pourtour des menuiseries ;
• L'exécution des ouvrages de structure recevant les suspentes des plafonds ;
• La réalisation de tous raccords de revêtement (carrelage, peinture, papier, etc.)
correspondant ;
• La fourniture et la pose des éléments d'équipements, tels les éléments d'éclairage,
de conditionnement d'air, de canalisations pour fluides, et toutes liaisons entre ces
éléments et ceux du plafond ;
• Toutes fournitures et travaux propres à satisfaire à des exigences acoustiques ou
thermiques ou de protection contre l'incendie ;
• La mise à la terre des éléments métalliques ;

4.2 Descriptif des ouvrages


4.2.1 Cloisons de distributions avec ossature métallique
4.2.1.1 Placostil 98/48
Fourniture et pose de cloisons en plaques de plâtre hydrofuge vissées sur ossature
métallique de type Placostil 98 /48 de chez PLACO ou équivalent, avec laine de verre
de 45 mm compris ossature en acier galvanisé avec montants doublés, rails et tous
accessoires. 2 Ba 13 par face
Fourniture et pose des bandes et des joints, selon préconisations du fabricant.
Mise en œuvre de plaques hydrofuges sur l’ensemble des pièces équipées d’appareils
sanitaires
Mise en place de protections spéciales à tous les angles saillants.
Epaisseur : 98 mm
Résistance au feu : CF1 h
Localisation : Suivant plans de positionnement

4.2.2 Pose des huisseries


L’entreprise du présent lot devra la pose des huisseries, de portes intérieures simples
ou doubles, trappes de visites. Compris toutes sujétions de pose et de mise à niveau.

CCTP: Lot N°7– PLATRERIE


- Juillet 2015 - Page 14 sur 15
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Localisation : Dans les cloisons du présent lot, huisseries fournis par le lot
menuiseries intérieures

4.2.3 Gaines et descentes


Fourniture et pose de soffites composés d’un système de 2 plaques de plâtre
hydrofuge vissées sur ossature métallique de type Placostil de chez PLACO ou
équivalent avec laine de roche 100 mm, compris toutes sujétions de traitement des
joints entre plaques.
Localisation : Descentes EP intérieures, et ventilation de chute

4.2.4 Divers
Fourniture et mise en œuvre d’une ossature galvanisée, 1 plaque de finition BA 13
hydrofuge toute hauteur pour :
• habillage gaine bâti support dos WC, compris tablette horizontale suivant plan
• habillage demi cloison côté gaine technique dos appareils sanitaires
• Fourniture et mise en œuvre de plaque de plâtre type BA 13 pour habillage
ossature porte à galandages, compris toutes sujétions de joints.
• Fourniture et mise en œuvre de plaques de plâtre type BA 13 collées pour
habillages courbes

CCTP: Lot N°7– PLATRERIE


- Juillet 2015 - Page 15 sur 15
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

LOT 08 – REVETEMENTS DE SOLS & MURS

SOMMAIRE
1. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES .................................................. 2
2. CONSISTANCE DES TRAVAUX – OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE .................... 2
3. PRESCRIPTION GENERALE ENVIRONNEMENTALE ............................................. 2
4. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES .................................................. 2
4.1 DTU .............................................................................................................. 3
4.1.1 Revêtements de sol finis en béton ................................................................. 3
4.2 Eurocodes ..................................................................................................... 4
4.2.1 Eurocode 0 ................................................................................................. 4
4.3 Documents du CSTB ....................................................................................... 4
4.4 Textes législatifs et textes européens ................................................................ 4
5. SPECIFICATIONS ET PRESCRIPTIONS TECHNIQUES ........................................ 5
5.1 Etudes .......................................................................................................... 5
5.1.1 Hypothèses de calcul.................................................................................... 5
5.1.2 Dossier d’exécution ...................................................................................... 5
5.2 Spécifications concernant les matériaux utilisés et leur mise en œuvre.................. 5
5.2.1 Généralités ................................................................................................. 5
5.2.2 Matériaux de revêtements de sol ................................................................... 6
5.2.3 Adhésifs ..................................................................................................... 6
5.2.4 Niveau des sols finis..................................................................................... 6
5.2.5 Raccords .................................................................................................... 6
5.2.6 Nettoyage et protection des revêtements finis ................................................. 6
5.3 Garanties - Réception ..................................................................................... 7
5.3.1 Garanties .................................................................................................... 7
5.3.2 Réception ................................................................................................... 7
5.4 Coordination avec les autres entreprises ........................................................... 7
5.5 Prescriptions Environnementale........................................................................ 7
5.6 Contrôle de l’exécution.................................................................................... 8
5.7 Epreuves des ouvrages ................................................................................... 8
6. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES ................................... 8
6.1 Etendue des travaux ....................................................................................... 8
6.2 Descriptif des ouvrages ..................................................................................10
6.2.1 Revêtement Terrazzo ..................................................................................10
6.2.2 Sol en béton désactivé ................................................................................11
6.2.3 Résine de sol..............................................................................................11
6.2.4 Couvre-joints pour joints de dilatation ...........................................................12
6.2.5 Revêtements muraux ..................................................................................12
6.2.6 Plinthes bois rouge .....................................................................................12
6.2.7 Tapis souple de propreté .............................................................................12

CCTP: Lot N°8– REVETEMENT DE SOLS & MURS


- Juillet 2015 - Page 1 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

1. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES


Les documents contractuels applicables aux travaux du présent marché sont cités ci-après.
2. CONSISTANCE DES TRAVAUX – OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE
Le présent lot a pour but de définir les modalités techniques et les prestations de
l'entreprise pour le Projet de construction de l ‘UCHM de Port au Prince en
Haïti
Les travaux du présent lot comprennent :
- Les revêtements de sols
- Les revêtements techniques sols et murs
- Sol résine
- Sol peinture
- les Plinthes en bois massif
- Les revêtements muraux
L'entreprise devra respecter toutes les dispositions prévues dans les prescriptions
Communes à tous les lots et le C.C.A.P. et, en particulier, se charger du nettoyage
de ses propres gravois ou déchets et leur évacuation.

3. PRESCRIPTION GENERALE ENVIRONNEMENTALE


L’opération fait l’objet d’une démarche environnementale suivant les critères de la norme
LEED. Les performances requises s’entendent tant en termes de performances d’usage, de
qualité architecturale, de pérennité et d’entretien, que de Qualité Environnementale globale :
participation des ouvrages mis en œuvre aux qualités fonctionnelles, sanitaires, de confort et
d’éco-gestion du bâtiment, mais aussi minimisation des impacts environnementaux en phase de
construction (pollutions, déchets, nuisances engendrées par les techniques retenues pour la
réalisation des ouvrages).
Tous les produits, systèmes ou procédés seront certifiés ou bénéficieront d’un avis
technique.

4. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES


Les documents contractuels applicables aux travaux du présent marché sont cités ci-après.
Toutes les normes, DTU et règles relatives aux ouvrages du marché sont
applicables et en particulier :
DTU n° 55 Applicable aux travaux de revêtements muraux scellés
Normes françaises relatives à l'ensemble des travaux et particulièrement :
NF T 30.001 Dictionnaire technique
C.08 Enduits de lissage de sols
Prescriptions des organismes spécialisés ou prescriptions des fabricants ou
organismes professionnels
Règles de l'art

CCTP: Lot N°8– REVETEMENT DE SOLS & MURS


- Juillet 2015 - Page 2 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4.1 DTU
4.1.1 Revêtements de sol finis en béton
• NORMES ET DOCUMENTS TECHNIQUES UNIFIÉS (DTU)
• DTU 26.2 Joints de retrait
• DTU 43.1 Tolérance des supports
• NF EN 197-1 (Indice de classement : P15-101-1) : Ciment - Partie 1 :
composition, spécifications et critères de conformité des ciments courants.
• XP P18-545 (Indice de classement : P18-545) : Granulats - Éléments de
définition, conformité et codification.
• NF EN 1008 (Indice de classement : P18-211) : Eau de gâchage pour
bétons -
• Spécifications d’échantillonnage, d’essais et d’évaluation de l’aptitude à
l’emploi, y compris les eaux des processus de l’industrie du béton, telle que
l’eau de gâchage pour béton.
• NF EN 934-2 (Indice de classement : P18-342) : Adjuvants pour béton,
mortier et coulis - Partie 2 : adjuvants pour béton - Définitions, exigences,
conformité, marquage et étiquetage.
• NF P18-370 (Indice de classement : P18-370) : Adjuvants - Produits de
cure pour bétons et mortiers - Définition, spécifications et marquage.
• NF P18-371 (Indice de classement : P18-371) : Adjuvants - Produits de
cure pour bétons et mortiers - Détermination du coefficient de protection.
• P15-201 (Indice de classement : P15-201) : DTU 26.1. Travaux de
bâtiment -
• Enduits aux mortiers de ciments, de chaux et de mélange plâtre et chaux
aérienne -
• Partie 1 : cahier des clauses techniques - Partie 2 : cahier des clauses
spéciales.
• P14-201 (Indice de classement : P14-201) : DTU 26.2. Travaux de
bâtiment -
• Chapes et dalles à base de liants hydrauliques - Partie 1 : cahier des
clauses
• techniques - Partie 2 : cahier des clauses spéciales - Partie commune au
DTU 26.2 et au DTU 52.1.
• NF P61-203 (Indice de classement : P61-203) : Partie commune au DTU
26.2 et au
• DTU 52.1 - Mise en oeuvre des sous-couches isolantes sous chape ou dalle
flottantes et sous carrelage - Cahier des clauses techniques.
• NF EN 206-1 (Indice de classement : P18-325-1) : Béton - Partie 1 :
spécification, performances, production et conformité.
• NF EN 13748-1 (Indice de classement : P19-807-1) : Carreaux de
mosaïque de marbre - Partie 1 : carreaux de mosaïque de marbre à usage
intérieur.
• NF EN 13748-2 (Indice de classement : P19-807-2) : Carreaux de
mosaïque -
• Partie 2 : carreaux de mosaïque de marbre à usage extérieur.
• NF EN 1338 (Indice de classement : P98-338) : Pavés en béton -
Prescriptions et méthodes d’essai.

CCTP: Lot N°8– REVETEMENT DE SOLS & MURS


- Juillet 2015 - Page 3 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF EN 1339 (Indice de classement : P98-339) : Dalles en béton -


Prescriptions et méthodes d’essai.
• XP P98-335 (Indice de classement : P98-335) : Chaussées urbaines - Mise
en œuvre des pavés et dalles en béton, des pavés en terre cuite et des
pavés et dalles en pierre naturelle.
• Les sols finis en béton 45
• NF P84-204 (Indice de classement : P84-204) : DTU 43.1 - Travaux de
bâtiment -
• Etanchéité des toitures-terrasses et toitures inclinées avec éléments
porteurs en maçonnerie en climat de plaine - Partie 1-1 : cahier des
clauses techniques - Partie 1-2 :
• critères généraux de choix des matériaux (CGM) - Partie 2 : cahier des
clauses spéciales - Partie 3 : guide à l’intention du Maître d’ouvrage.
• NF EN 12878 : Pigments de coloration des matériaux de construction à
base de ciment et/ou de chaux - Spécifications et méthodes d'essai
• Notice sur le classement UPEC et classement UPEC des locaux -
• NF P 06-001 : Bases de calcul des constructions - Charges d'exploitation
des bâtiments.
• NF P 14-201 : Chapes et dalles à base de liants hydrauliques (Référence
DTU 26.2).
• NF P 61-202 : Revêtements de sol scellés (Référence DTU 52.1).

4.2 Eurocodes
4.2.1 Eurocode 0
• NF EN 1990 (mars 2003) : Eurocodes structuraux - Bases de calcul des
structures (Indice de classement : P06-100-1) ;
• NF P06-100-2 (juin 2004) : Eurocodes structuraux - Bases de calcul des
structures - Partie 2 : Annexe nationale à la NF EN 1990 (Indice de
classement : P06-100-2)
• NF EN 1990/A1 (juillet 2006) : Eurocode - Bases de calcul des structures -
Amendement A1 (Indice de classement : P06-100-1/A1)
• NF EN 1990/A1/NA (décembre 2007) : Eurocode - Bases de calcul des
structures - Annexe nationale à la NF EN 1990/A1 (Indice de classement :
P06-100-1/A1/NA)

4.3 Documents du CSTB


• Cahier n° 3509 du CSTB : Notice sur les classements UPEC et classement UPEC
des locaux.
• e-Cahiers du CSTB n° 3509 novembre 2004.

4.4 Textes législatifs et textes européens


Il n’est pas repris dans le CCTP les éventuels textes législatifs et textes européens
applicables pour le présent lot.

CCTP: Lot N°8– REVETEMENT DE SOLS & MURS


- Juillet 2015 - Page 4 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

5. SPECIFICATIONS ET PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

5.1 Etudes
Les plans du marché de travaux qualifiés de « plans de conception » sont fournis par
le maître d’œuvre et sont donnés à titre indicatif pour évaluer l’ensemble des travaux
à réaliser. Ces plans sont proposés à l’entrepreneur afin de lui permettre de réaliser
ses plans d’exécution.
5.1.1 Hypothèses de calcul
Les hypothèses à prendre en compte pour les calculs sont les suivantes :
• Les charges permanentes : poids propre des structures, plus surcharges
d'équipements, en fonction des caractéristiques du projet.
• Les surcharges d'exploitation : celles à prendre en compte sont celles
imposées par les normes NF.
• Surcharges climatiques : celles à prendre en compte sont celles imposées
par les règles en vigueur.
• Les efforts sismiques : selon réglementation du site.
• Surcharges particulières : le mobilier
5.1.2 Dossier d’exécution
Les plans et dessins devront faire apparaître tous les détails d'exécution
d'assemblages et de fixation. Ils seront cotés et établis à une échelle en
rapport aux dimensions des ouvrages. Au stade des études d’exécution,
l’entrepreneur remettra au maître d’œuvre l’ensemble de pièces suivantes
dans les délais prévus au marché de travaux :
• Une note récapitulative des hypothèses retenues pour l’étude ;
• Les documents de préconisation d’application des ouvrages ;
• Les dessins nécessaires à l'exécution et à la pose des ouvrages sur lesquels
figurent :
- Les formes et profils des éléments constitutifs ;
- Le calepinage éventuel ;
- Tous autres renseignements utiles en fonction des particularités des
ouvrages.
• Les plans d’implantation et de réservation ;
• Les nomenclatures des éléments avec le métré des matières premières et
produits (quantitatif et qualitatif) ;
• Les avis techniques formulés pour les ouvrages considérés.

5.2 Spécifications concernant les matériaux utilisés et leur


mise en œuvre
5.2.1 Généralités
Tous les ouvrages devront être réalisés avec des matériaux présentant toutes
les qualités de solidité, d'étanchéité et de durée. L'entrepreneur devra
l'exécution complète et parfaite de tous les ouvrages prévus au présent lot de
manière à obtenir une étanchéité parfaite du bâtiments.

CCTP: Lot N°8– REVETEMENT DE SOLS & MURS


- Juillet 2015 - Page 5 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

5.2.2 Matériaux de revêtements de sol


Ces matériaux devront être d'un classement UPEC correspondant au
classement du local à revêtir.
Les teintes et décors éventuels devront correspondre à ceux de l'échantillon
retenu par le maître d'œuvre. Dans un même local, les tons devront être
uniformes et aucune différence de ton si minime soit-elle, ne sera tolérée.
Pour les matériaux en dalles, les dimensions nominales et les tolérances de
calibrage seront celles définies par les normes en vigueur ; à défaut,
l'appréciation en reviendra au maître d'œuvre.
5.2.3 Adhésifs
Les adhésifs à utiliser devront répondre aux normes en vigueur et ils seront
choisis obligatoirement pour chaque type de revêtement de sol, dans la liste
de ceux préconisés par le fabricant du revêtement de sol.
Ils devront être compatibles avec la nature et le type d'enduit de lissage
appliqué.
Le respect des qualités des adhésifs et leur utilisation, conformes aux
prescriptions du fabricant de l'adhésif, incombent respectivement à ce dernier
et à l'entrepreneur, mais l'entrepreneur sera seul responsable envers le
maître d'ouvrage.
Quoi qu'il en soit, il ne faudra jamais utiliser une nouvelle colle sans avoir fait
un essai préalable.
5.2.4 Niveau des sols finis
Les différents revêtements de sol (parquets, carrelages, sols textiles, sols
plastiques, etc.) devront toujours être au même niveau au droit des jonctions,
et présenter un affleurement parfait.
Toutes dispositions devront être prises à ce sujet, en accord avec les
entrepreneurs des corps d'état concernés.
5.2.5 Raccords
Dans le cadre de l'exécution de son marché, l'entrepreneur du présent lot
aura implicitement à sa charge l'exécution de tous les raccords de
revêtements de sol au droit des passages de tuyaux ou autres, afférents aux
travaux des autres corps d'état.
Dans le cas de raccords à réaliser par suite de retard d'exécution d'un corps
d'état, les raccords seront effectués par le présent lot aux frais du corps d'état
responsable.
5.2.6 Nettoyage et protection des revêtements finis
Immédiatement après la pose, les revêtements de sol seront soigneusement
nettoyés à l'aide de produits adéquats par le présent lot, et ce dernier devra
en assurer la protection jusqu'à sa réception.
Dans certains cas, en fonction des conditions particulières du chantier, le
présent lot pourra se trouver amené, et plus particulièrement pour les sols
textiles, d'assurer une protection absolument efficace, soit par mise en place

CCTP: Lot N°8– REVETEMENT DE SOLS & MURS


- Juillet 2015 - Page 6 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

d'un film plastique collé aux joints par bandes adhésives, soit par tout autre
moyen efficace.

5.3 Garanties - Réception


5.3.1 Garanties
Les garanties de bonne exécution seront constituées par :
- l'obligation de faire pendant la période de garantie, la remise en ordre de
tout ou partie des ouvrages détériorés suite à des causes directes ou indirectes.
Cette remise en état peut consister en la réparation ou le remplacement.
- l’obligation de maintenir pendant la période de garantie la bonne tenue de
tous les matériaux soumis par ailleurs à un entretien normal.

5.3.2 Réception
En complément des précisions indiquées au CCAP, la réception ne sera
prononcée qu'après :
- le respect du choix des matériaux utilisés
- l'aspect et la finition des revêtements de sols et faïences
- la qualité des matériaux mis en œuvre

L'entrepreneur fournira au Maître d'Œuvre les certificats, procès-verbaux


d'essais des matériaux suivant les prescriptions du marché ainsi que les noms
des fabricants et fournisseurs de matériaux. Tout élément non conforme aux
prescriptions du marché, d'une nature d'une provenance différente de celle
spécifiée et ne répondant pas aux exigences demandées, sera refusé.

5.4 Coordination avec les autres entreprises


Avec le lot GROS OEUVRE pour réception des supports.
Avec le lot PLATRERIE pour réception des supports.
Avec le lot ELECTRICITE pour position des réservations.

5.5 Prescriptions Environnementale

Il y aura lieu de privilégier les produits avec le label NF-environnement ou des éco-
labels européens ou équivalent reconnu. De plus, l’étiquetage réglementaire A ou A+
concernant les émissions dans l’air intérieur sera systématisé pour tous produits en
contact avec l’air intérieur.
Les émissions en COV et formaldéhyde et les teneurs en COV devront être connues
et transmises, de même que pour les substances CMR 1 et 2 (au sens de l’article
R231-51) intentionnellement introduites dans le procédé de fabrication ou
naturellement présentes dans les matières premières utilisées dans les produits. Les
produits ne devront pas avoir de substance CMR 1 et 2 présentes à plus de 0,1% en
masse, et susceptibles de migrer (donnée disponible dans les FDS).
CCTP: Lot N°8– REVETEMENT DE SOLS & MURS
- Juillet 2015 - Page 7 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

5.6 Contrôle de l’exécution


L’entrepreneur contrôle l’implantation de ses ouvrages conformément aux règles en
vigueur.
A la demande du maître d’œuvre, l’entrepreneur réalisera des fiches de contrôle de
ses ouvrages. La nature du contrôle sera proposée par le maître d’œuvre.
En cas d’erreur sur l’implantation, il appartiendra au présent lot de supporter les
conséquences financières des reprises à effectuer et des retards générés. A ce titre,
le maître d’œuvre se réserve le droit d’appliquer une retenue sur les situations de
travaux présentées par l’entrepreneur.

5.7 Epreuves des ouvrages


Il n’est prévu d’épreuve des ouvrages pour la réception autre que celles prévues par
les réglementations en vigueur.

6. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES

6.1 Etendue des travaux


Les travaux à réaliser par l'entreprise dans le cadre de son marché sont les suivants
:
• Fourniture et mise en œuvre de ragréages y compris toute intervention associée
pour préparation des supports
• Fourniture et mise en œuvre de sols et plinthes en bois.
• Fourniture et mise en œuvre de sols antidérapants
• Fourniture et pose des revêtements muraux

Les prestations à la charge du lot comprennent :


• La reconnaissance des supports à base de liants hydrauliques. Indispensable, elle
est à réaliser préalablement à l'engagement de la responsabilité du titulaire du lot
revêtement de sol ;
• La reconnaissance des supports qui est à réaliser contradictoirement (clos couvert,
température ambiante, cloisons, propreté, humidité, microfissures et fissures,
cohésion de surface, porosité, planéité, cure, escalier) ;
• Les résultats des contrôles de la reconnaissance des supports qui sont à inscrire
sur un rapport ;
• Les études, plans d'appareillage et de calepinage éventuel du revêtement ;
• Le traitement spécifique des supports ;
• Le traitement des microfissures ≤ à 0.3 mm ;
• La fourniture et l'application éventuelle d'un enduit de préparation de sol ;
• La préparation des supports des locaux à risques identifiés ;
• La fourniture et l'application éventuelle des produits de traitement à froid pour le
traitement du revêtement en lès ou en dalle ou entre eux ;
• La livraison des revêtements dans un bon état de propreté, sans tache de colle ;
• Le balayage et le nettoyage des revêtements et plinthes à l'issue des travaux ;
• L'enlèvement du chantier de tous déchets et gravats résultant des travaux du
titulaire du lot revêtement de sol,

CCTP: Lot N°8– REVETEMENT DE SOLS & MURS


- Juillet 2015 - Page 8 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• La remise au client de la fiche d'entretien du revêtement fournie par le fabricant


du revêtement.
Les prestations ne comprennent pas :
• L'élimination du produit de cure des supports à base de liants hydrauliques par
tous moyens, tels que le grenaillage, le décapage…, sauf pour les bétons fluides
autoplaçants ;
• La fourniture et la pose de rive de joints et des couvre-joints de dilatation ;
• La fourniture et pose de la protection de l'ouvrage après la pose du revêtement ;
• Le nettoyage et les prestations de premier entretien avant la mise en service ;
• Le traitement de protection des dalles thermoplastiques avant la mise en service
des locaux.

CCTP: Lot N°8– REVETEMENT DE SOLS & MURS


- Juillet 2015 - Page 9 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

6.2 Descriptif des ouvrages


6.2.1 Revêtement Terrazzo
• Sous couche en béton armé
La première phase, conformément aux DTU en vigueur, comprend la mise en
oeuvre de la sous-couche en béton chape,
et est constituée de sable de rivière dosé à 350 kgs de ciment par M3. La chape
sera parfaitement homogène et monolithique, et armée d’un treillis soudé
métallique de maille minimale 50mm x 50mm et de masse minimum de
650g/M2 à l’exclusion de tout « grillage à poule » ou autre armature non
adaptée.

• Implantation
La deuxième phase concernera le calepinage pour l’implantation des joints de
dilatation, joints de retrait, joints d‘isolement, éléments podotactiles d’éveil a la
vigilance, et des éléments décoratifs préfabriqués a incorporer.
Les joints de rupture, pour toutes surfaces horizontales, seront répartis
judicieusement suivant les dimensions de la pièce, pour former des aires
variables calepinées conformément au DTU 52.1 Chapitre 8.3.1:
« Dans le cas d’une pose intérieure solidaire du support de structure, les joints
de fractionnement sont à exécuter tous les 60 m2 et au plus tous les 8 m
linéaire.
Les couloirs seront fractionnés par surfaces de 6 m de longueur maximale. »
D’une manière générale, il est admis que la longueur d’un panneau ne pourra
excéder trois fois sa largeur. (Élancement)

• Réalisation des Joints


Les joints standard seront en aluminium d’une épaisseur de 3mm minimum et
de la hauteur du revêtement granito. Ils suivront impérativement, le cas
échéant, les tracés des sciages éventuels du support. L’utilisation d’inox est à
proscrire, celui-ci formant un point dur lors du polissage.
Aux passages de portes, toutefois, les joints seront insérés dans la chape sur
une hauteur minimum du tiers de celle-ci.
Sur demande, il pourra être fait usage de joints en laiton ou en PVC teinté.
(Blanc, gris, beige ou noir)

• Couche de finition
La troisième phase, comprend le revêtement en Terrazzo coulé proprement dit,
sur une épaisseur de 10 à 15mm, voire au delà dans certain cas, dit : couche
de finition. Cette épaisseur dépendra de la taille du calibre des grains de
marbres choisis, mais aussi du mode de mise en oeuvre retenu compte tenu
des thèmes et motifs qui pourraient y être incorporés.

CCTP: Lot N°8– REVETEMENT DE SOLS & MURS


- Juillet 2015 - Page 10 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• Polissage
La quatrième phase, le polissage s’effectuera à l’eau ou à sec au moyen de
disques abrasifs diamantés ou magnésites après séchage du revêtement
Terrazzo (6 à 48 heures suivant la température et l’hygrométrie). Après un
premier dégrossissage, le masticage des alvéoles se fera avec le même type de
ciment utilisé, additionné de laitance d’accrochage. Le poli de finition sera du
type adouci mat grain 400. Une cristallisation, une cire ou encore une
métallisation donnera au revêtement son lustre final.

6.2.2 Sol en béton désactivé

• Mise en oeuvre de la sous-couche en béton chape,


• Calepinage pour l’implantation des joints de dilatation, joints de retrait, joints
d‘isolement.
• Réalisation des Joints standard en aluminium d’une épaisseur de 3mm minimum
et de la hauteur de la chape.
• Couche de finition : les bétons à désactiver doivent avoir une consistance telle
que les granulats restent en surface. Ils sont mis en place au râteau, triés à la
règle et lissés.
Localisation :
- local sous escalier coté parking, escalier parking, parvis devant porche
de l’entré principale.

6.2.3 Résine de sol


• dépoussiérage soigné ;
• dégraissage, grenaillage ou ponçage du support, reprise fissuration par traitement
époxy ;
• rebouchage et ragréage avec produit compatible au support et à la résine ;
• fourniture et mise en œuvre d'un revêtement auto lissant type SIKA Sikafloor -263
SL composé d’un primaire Sikafloor -161 et d’une couche de masse -263 SL
revêtement époxydique bi composant, sans solvant. Relevés en plinthes en
périphérie de chaque pièce Ht 0,15cm, compris toutes sujétions de congés,
d’angles rentrants ou saillant.
Localisation :
- local stockage outils G3.2, local ménage G3.4, atelier
maintenance F3.3, entrepôt matériel hydro. météo F3.4, local
archive i.5
- local génératrice

Pose de siphons de sol PVC sur chape ciment avec forme de pente due au
présent lot (art 4-3) vers siphon de sol, siphons inox fournis par le lot
plomberie.

CCTP: Lot N°8– REVETEMENT DE SOLS & MURS


- Juillet 2015 - Page 11 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

6.2.4 Couvre-joints pour joints de dilatation


Fourniture et mise en œuvre de couvre-joints large en aluminium anodisé pour
raccord de sols au droit des joints de dilatation en sol, garnissage du joint par
mastic d’étanchéité.
Localisation : Tous joints de dilatation

6.2.5 Revêtements muraux


L’entreprise du présent lot se rapprochera de l’entreprise du lot plâtrerie pour
employer les produits de collage visés dans l’avis technique des cloisons
Fourniture et pose de plaques de mosaïque sur murs ou cloisons, pose à la colle
hydrofuge adaptée au support. Mosaïque à pâte de verre ép. 4mm

Localisation :
hauteur 2,10m au RdeC
- Sanitaires F J4.1, Sanitaires H J4.2
- Sanitaire public J4.5
- Douche H/F J3.2
- Local Ménage G3.4

hauteur 2,10m au R+1


- Sanitaires F J4.1 - 4.3, Sanitaires H J4.2 - 4.4

hauteur 0,60m au R+1


- Au dessus du plan de travail cafétéria.

6.2.6 Plinthes bois rouge


Fourniture et pose de plinthes en bois rouge h 97mm, ép. 9mm bords arrondis.
Fixation tout les 60 cm au moyen de vis ou pointes appropriées aux supports,
compris toutes sujétions de coupe (angles sortants, angles rentrants etc…)

- Localisation :
- en périphérie de tous les locaux ci-dessus.

6.2.7 Tapis souple de propreté


Fourniture et mise en œuvre d’un tapis souple de propreté en textile tufté à velours
de type CORAL Duo de FORBO ou similaire de trois bandes textiles 100%
polyamide, pose libre ou collée, classement au feu CFl s1 (M3)
Localisation : SAS d’entrée principale, Accès vers parkings

CCTP: Lot N°8– REVETEMENT DE SOLS & MURS


- Juillet 2015 - Page 12 sur 12
C.C.T.P.
09 - LOT ELECTRICITE CFO/Cfa
SOMMAIRE

1 GENERALITES ................................................................................................................................................................. 4
1.1 PRÉSENTATION DU PROJET ............................................................................................................................................................ 4
1.1.1 Objet......................................................................................................................................................................................... 4
1.1.2 Contenu du programme ............................................................................................................................................................ 4
1.2 CLASSIFICATION DU PROJET .......................................................................................................................................................... 4
1.3 EVALUATION DES TRAVAUX – CONTENU DE L’OFFRE ...................................................................................................................... 4
1.3.1 Evaluation................................................................................................................................................................................. 4
1.3.2 Contenu de l’offre ..................................................................................................................................................................... 4
1.4 OBLIGATIONS DE L’ENTREPRENEUR ............................................................................................................................................... 5
1.4.1 Dispositions générales relatives à la remise de l’offre ............................................................................................................... 5
1.4.2 Certificats de capacité - Références ......................................................................................................................................... 5
1.4.3 Limites de prestations ............................................................................................................................................................... 5
1.4.4 Recommandations pour une parfaite exécution des travaux ..................................................................................................... 5
1.4.5 Marques et matériels ................................................................................................................................................................ 6
1.5 CONTRÔLE TECHNIQUE DES OUVRAGES ......................................................................................................................................... 6
1.5.1 Dispositions administratives police "dommages ouvrages" ....................................................................................................... 6
1.5.2 Contrôles essais vérifications ................................................................................................................................................... 6
1.6 QUALIFICATION ............................................................................................................................................................................... 7
1.7 GARANTIES..................................................................................................................................................................................... 7
1.8 ÉTUDES D’EXÉCUTION .................................................................................................................................................................... 7
1.9 DOSSIER DES OUVRAGES EXÉCUTES (DOE) ................................................................................................................................... 8
1.10 DOSSIER D'INTERVENTIONS ULTÉRIEURES SUR L'OUVRAGE (DIUO) ............................................................................................. 9
1.11 NORMES ET RÈGLEMENTS ............................................................................................................................................................. 9
1.12 DOCUMENTS DE REFERENCES ................................................................................................................................................. 10

2 DESCRIPTION GENERALE DES INSTALLATIONS ..................................................................................................... 11


2.1 INSTALLATION PROVISOIRE DE CHANTIER..................................................................................................................................... 11
2.1.1 Branchement de chantier ........................................................................................................................................................ 11
2.1.2 Eclairage de chantier .............................................................................................................................................................. 11
2.2 MISE À LA TERRE ET RÉSEAU DE TERRE ....................................................................................................................................... 11
2.2.1 Prise de terre .......................................................................................................................................................................... 11
2.2.2 Liaisons équipotentielles......................................................................................................................................................... 11
2.2.3 Définition des masses métalliques .......................................................................................................................................... 12
2.2.4 Section du conducteur de protection....................................................................................................................................... 12
2.2.5 Nature et mise en œuvre du conducteur de protection ........................................................................................................... 12
2.2.6 Distribution de terre ................................................................................................................................................................ 12
2.3 RÉSEAUX ..................................................................................................................................................................................... 13
2.3.1 Distribution ............................................................................................................................................................................. 13
2.3.2 Mise en œuvre ....................................................................................................................................................................... 13
2.3.3 Chemins de câbles ................................................................................................................................................................. 13
2.4 TABLEAUX ET RÉPARTITEURS ...................................................................................................................................................... 14
2.4.1 Conception ............................................................................................................................................................................. 14
2.4.2 Arrêt d’urgence ....................................................................................................................................................................... 14
2.4.3 Equipement de protection et de coupure ................................................................................................................................ 14
2.4.4 Câblages ................................................................................................................................................................................ 15
2.5 ETIQUETAGE ET REPÉRAGE .......................................................................................................................................................... 15
2.6 INDICES DE PROTECTION .............................................................................................................................................................. 16
2.7 RÉACTION AU FEU ........................................................................................................................................................................ 16

3. CARACTERISTIQUES DES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT ........................................................... 17


3.1 INSTALLATION DE CHANTIER – DISPOSITIONS PROVISOIRES – PRÉCAUTIONS D’INTERVENTION .................................................... 17
3.2 PRISE DE TERRE ET MISE A LA TERRE .......................................................................................................................................... 18
3.3 BILAN DE PUISSANCE ................................................................................................................................................................... 18
3.4 ALIMENTATION GÉNÉRALE............................................................................................................................................................ 18
3.5 SECOURS EN ÉNERGIE ................................................................................................................................................................. 18
3.6 TABLEAUX ÉLECTRIQUES ............................................................................................................................................................. 19
3.6.1 TGBT .......................................................................................................................................................................................... 19
3.6.2 Répartiteurs et coffrets secondaires ............................................................................................................................................ 19
3.7 CHEMINEMENT DES RÉSEAUX TERMINAUX ET GÉNÉRAUX ............................................................................................................. 19
3.7.1 Chemins de câbles ..................................................................................................................................................................... 20
3.7.2 Goulottes .................................................................................................................................................................................... 20
3.7.3 Fourreaux ................................................................................................................................................................................... 20
3.8 LIGNES ......................................................................................................................................................................................... 20
3.9 ÉQUIPEMENT ÉCLAIRAGE – PC – FM.............................................................................................................................................. 21
3.9.1 Niveaux d’éclairement ................................................................................................................................................................. 21
3.9.2 Nature des lampes d’éclairage .................................................................................................................................................... 21
3.9.3 Appareils d’éclairage ................................................................................................................................................................... 22
3.9.4 Commandes d’éclairage .............................................................................................................................................................. 22
3.9.5 Petit appareillage ........................................................................................................................................................................ 22
3.9.6 Prises de courant ........................................................................................................................................................................ 23
3.10 ECLAIRAGE DE SÉCURITÉ ........................................................................................................................................................... 23
3.11 PROTECTION CONTRE LES SURTENSIONS ................................................................................................................................... 23
3.11.1 Installations BT : ......................................................................................................................................................................... 23
3.11.2 Installations courants faibles : ..................................................................................................................................................... 23
3.12 DISTRIBUTION TÉLÉPHONE / INFORMATIQUE ................................................................................................................................ 24
3.12.1 Origine de l’installation de téléphone ........................................................................................................................................... 24
3.12.2 Origine de l’installation informatique ............................................................................................................................................ 24
3.12.3 Baie de brassage générale ......................................................................................................................................................... 24
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.12.4 Cordons de brassage .................................................................................................................................................................. 24


3.12.5 Réseau de distribution ................................................................................................................................................................. 24
3.12.6 Prises de raccordement informatique / téléphone ........................................................................................................................ 25
3.12.7 Equipements actifs ...................................................................................................................................................................... 25
3.12.8 Mise à la terre.............................................................................................................................................................................. 25
3.12.9 Repérage..................................................................................................................................................................................... 25
3.12.10 Réception de l’installation de câblage .......................................................................................................................................... 26
3.13 EQUIPEMENT DE TÉLÉPHONIE ...................................................................................................................................................... 27
3.13.1 Autocommutateur ........................................................................................................................................................................ 27
3.13.2 Architecture du système .............................................................................................................................................................. 27
3.13.3 Capacité - extensibilité ................................................................................................................................................................ 28
3.13.4 Plan de numérotation................................................................................................................................................................... 28
3.13.5 Raccordement aux réseaux opérateurs ....................................................................................................................................... 28
3.13.6 Messagerie vocale....................................................................................................................................................................... 28
3.13.7 Interfaces données ...................................................................................................................................................................... 29
3.13.8 Poste opérateur (Accueil) ............................................................................................................................................................ 29
3.13.9 Postes numériques ...................................................................................................................................................................... 29
3.13.10 Postes analogiques (dans les bureaux) ....................................................................................................................................... 29
3.14 ENVIRONNEMENT SYSTÈME ......................................................................................................................................................... 29
3.14.1 Raccordement extérieur .............................................................................................................................................................. 29
3.14.2 Raccordement intérieur ............................................................................................................................................................... 30
3.14.3 Formation .................................................................................................................................................................................... 30
3.14.4 Guide d’exploitation ..................................................................................................................................................................... 30
3.14.5 Maintenance ................................................................................................................................................................................ 30
3.15 SYSTEME DE SECURITE INCENDIE ................................................................................................................................................ 31
3.15.1 Principe ....................................................................................................................................................................................... 31
3.15.2 Equipement Centralisé de Signalisation (ECS) ............................................................................................................................ 31
3.15.3 Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie................................................................................................................................ 32
3.15.4 Détecteurs automatiques ............................................................................................................................................................. 32
3.15.5 Socle de détecteur....................................................................................................................................................................... 33
3.15.6 Déclencheurs manuels ................................................................................................................................................................ 33
3.15.7 Alarme générale sélective ........................................................................................................................................................... 33
3.15.8 Asservissements ......................................................................................................................................................................... 33
3.15.9 Désenfumage .............................................................................................................................................................................. 34
3.15.10 Canalisations électriques ............................................................................................................................................................. 34
3.15.11 Réception .................................................................................................................................................................................... 34
3.15.12 Maintenance - Contrat d’entretien ................................................................................................................................................ 35
3.16 TELEDISTRIBUTION .................................................................................................................................................................. 35
3.16.1 Distribution .................................................................................................................................................................................. 35
3.16.2 Tensions requises pour les différents programmes ...................................................................................................................... 35
3.16.3 Tête de station............................................................................................................................................................................. 35
3.16.4 Répartiteurs et dérivateurs .......................................................................................................................................................... 35
3.16.5 Réseau câbles coaxiaux .............................................................................................................................................................. 35
3.16.6 Raccordements et prises ............................................................................................................................................................. 36
3.16.7 Prises 220 V ................................................................................................................................................................................ 36
3.17 CONTRÔLE D’ACCÈS .................................................................................................................................................................... 36
3.18 GESTION TECHNIQUE CENTRALISEE ........................................................................................................................................ 36
3.19 SONORISATION ............................................................................................................................................................................ 36

4. LIMITE DE PRESTATIONS ............................................................................................................................................ 36


4.1 GROS ŒUVRE – MAÇONNERIE ...................................................................................................................................................... 36
4.2 PEINTURE ..................................................................................................................................................................................... 36
4.3 FAUX PLAFONDS ........................................................................................................................................................................... 37
4.4 SERRURERIE................................................................................................................................................................................. 37
4.5 CLIMATISATION – DÉSENFUMAGE – PLOMBERIE ............................................................................................................................ 37
4.6 DOCUMENTS ................................................................................................................................................................................. 37

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 3 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

1 GENERALITES

1.1 PRÉSENTATION DU PROJET

1.1.1 Objet
Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières a pour objet la prescription technique de
l’installation électrique inhérente à la construction du bâtiment de la future Unité Centrale pour
l’Hydrologie et la Météorologie (UCHM), située à Port au Prince, route de l’aéroport, département
de l’Ouest.

1.1.2 Contenu du programme


Le bâtiment se compose d’un niveau RdC et d’un étage complétés par une toiture technique.
Le programme sera réalisé en une seule tranche de travaux.
La conception de ces installations recherche toutes les solutions visant à réduire la consommation
énergétique du bâtiment.

L’opération fait l’objet d’une démarche environnementale suivant les critères LEEDS. Les
performances requises s’entendent tant en termes de performances d’usage, de qualité
architecturale, de pérennité et d’entretien, que de Qualité Environnementale globale : participation
des ouvrages mis en œuvre aux qualités fonctionnelles, sanitaires, de confort et d’éco-gestion du
bâtiment, mais aussi minimisation des impacts environnementaux en phase de construction
(pollutions, déchets, nuisances engendrées par les techniques retenues pour la réalisation des
ouvrages).

1.2 CLASSIFICATION DU PROJET


ème
Le bâtiment sera classé en ERP 5 catégorie.
Il est soumis à la législation des locaux recevant des travailleurs et est donc soumis au code du
Travail.

1.3 EVALUATION DES TRAVAUX – CONTENU DE L’OFFRE

1.3.1 Evaluation
A l'appui de son Acte d'Engagement, l'Entrepreneur doit fournir un devis quantitatif et estimatif des
travaux à effectuer, établi d'une façon précise et détaillée.
Ce devis devra être conforme au mode de présentation et aux dispositions du cadre de bordereau
fourni par le Maître d'œuvre, et joint au dossier de consultation.
Il est recommandé de conserver le mode de présentation et de décomposition ; toute modification
apportée à ce devis du fait d'erreur ou d'omission, devra apparaître clairement.
L'Entrepreneur demeurera responsable des quantités, des prix unitaires et évaluation de
l'ensemble des travaux figurant sur le devis quantitatif joint à son Acte d'Engagement.

1.3.2 Contenu de l’offre


Le prix forfaitaire de la proposition couvrira notamment :
- la fourniture, le transport, le bardage à pied d’œuvre avec les aides et engins nécessaires, la mise
en place et les essais des matériels,
- la protection et la conservation des ouvrages du lot jusqu'à l'achèvement des travaux et leur mise
en service,
- le nettoyage de mise en service avant réception,
- tous les travaux nécessaires au parfait achèvement avant réception,
- les études d’exécution,
- la fourniture du dossier des ouvrages exécutés tels que construits,

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 4 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

- le coût de la maintenance d'exploitation.

1.4 OBLIGATIONS DE L’ENTREPRENEUR

1.4.1 Dispositions générales relatives à la remise de l’offre


L'Entrepreneur devra obligatoirement joindre à son offre les pièces demandées au CCAP par le Maître
d'œuvre (soumissions, assurances, déclarations, certificats, etc...).
Il remettra un devis quantitatif estimatif complété par des prix unitaires et les prix totaux.
Il répondra avec le matériel indiqué dans le présent document et fera apparaître en variante toute
proposition de changement de matériel. Il fournira la documentation et les notices techniques s'y
rapportant.
Le candidat devra répondre impérativement à la solution de base sous peine de nullité de son
offre.
Il fournira impérativement la documentation et les notices techniques des équipements, chacun
accompagné d’une illustration représentative du produit.

1.4.2 Certificats de capacité - Références


Chaque soumissionnaire devra fournir à l'appui de son offre, un ou plusieurs certificats de capacité ayant
au plus deux ans de date au moment de l'appel d'offres et délivrés par le Maître d'Ouvrage ou le Maître
d'œuvre ayant commandé ou dirigé les travaux exécutés par le candidat.

1.4.3 Limites de prestations


Sont notamment à la charge de l'Entrepreneur tous les accessoires de détails non mentionnés dans les
chapitres ci-après. Les listes de fournitures étant notamment considérées comme non limitatives, le prix
global devra en conséquence tenir compte :
- de toutes les fournitures et travaux nécessaires au complet et parfait achèvement du lot,
- de l'obligation faite à l'Entrepreneur de fournir du matériel portant la marque U.S.E ou répondant aux
règlements techniques de l'U.T.E. chaque fois que tel matériel existe,
- de toutes sujétions dues à la configuration des bâtiments et du terrain,
- des percements et saignées nécessaires à la réalisation du lot,
- des pertes et déchets éventuels,
- des trous, scellements et rebouchages nécessaires à la mise en œuvre des différents équipements et
canalisations,
- des peintures de protection et de finition des pièces métalliques nécessaires à la mise en œuvre des
matériels du présent lot,
- de la protection de tous les ouvrages,
- du nettoyage des lieux en cours et fin de chantier et de l'enlèvement de tous les gravats et emballages
de toutes natures provenant de l'exécution des travaux,
- de l’évacuation et de l’élimination des matériels déposés dans le cas de travaux sur existant,
- des essais qui pourront être demandés en cours de chantier et impérativement les essais nécessaires
aux réceptions,
- de tous les frais visés, au Cahier des Clauses Administratives Générales ainsi qu'au Cahier des
Prescriptions Spéciales.

1.4.4 Recommandations pour une parfaite exécution des travaux


L'Entrepreneur du présent lot est tenu de prévoir dès la consultation, d'exécuter tous les travaux
nécessaires à la complète finition des ouvrages conformément aux règles de l'art.
Toute omission quelle qu'elle soit ne pourra en aucun cas faire l'objet d'une majoration du marché.
Par ailleurs, l'Entrepreneur, ne pourra en aucun cas, modifier le projet de base, sans en informer le Maître
d'œuvre par voie de courrier, et en avoir reçu accord par écrit.
Il pourra demander tout renseignement complémentaire sur les points qui lui sembleraient justifier une
modification du projet.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 5 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

En cas de manquement à ces prescriptions, il restera responsable de toutes erreurs relevées en


cours d'exécution ainsi que des conséquences de toute nature qu'elles entraîneraient.
L'exécution de son propre lot devra être assurée en parfaite collaboration avec les prestataires des
autres lots, en particulier au niveau des réservations et de ses dates d'intervention pour une mise
en place des boîtiers d'encastrement ou fourreaux ou autres appareillages. Il devra notamment des
plans de synthèse permettant de juger ou de demander la modification de certaines implantations
en fonction des conditions réelles de chantier.
L'Entrepreneur ne pourra prétendre à aucune majoration du fait de sujétions provoquées par un
autre corps d'état.

1.4.5 Marques et matériels


Les offres de matériels seront faites dans le cadre de matériels agréés et référencés.
Les marques choisies doivent être réputées, d'approvisionnement facile en Haïti.
L'Entreprise adjudicataire devra présenter un échantillonnage complet du matériel.
Il sera fourni avec l'offre une documentation complète accompagnée des caractéristiques
techniques et des procès-verbaux d'agrément.

1.5 CONTRÔLE TECHNIQUE DES OUVRAGES

1.5.1 Dispositions administratives police "dommages ouvrages"


Au titre de la police "dommages ouvrages" contractés par le Maître de l'Ouvrage, l'Entrepreneur
doit procéder avant la réception des travaux à un contrôle technique des installations.
L'Entrepreneur se reportera au document technique COPREC N° 1, paru au supplément du
Moniteur des Travaux Publics et du Bâtiment (N°82.51 bis).
Ce document décrit les essais et vérifications de fonctionnement à effectuer par ses soins. Il
s'inscrit dans le cadre de la police "dommages ouvrages".
Ces essais et vérifications feront l'objet d'un procès-verbal établi par l'Entrepreneur et soumis au
Maître d'œuvre avant d'être transmis au Contrôleur Technique représentant le Maître d'Ouvrage.
Tous ces essais sont à la charge de l'Adjudicataire qui mettra à la disposition du Maître d'Ouvrage
le personnel et le matériel nécessaires aux essais.

1.5.2 Contrôles essais vérifications

Contrôles
Il sera procédé en cours et en fin de chantier à un contrôle comparatif, quantitatif et qualitatif des
fournitures mises en œuvre par rapport au marché de base et ses avenants éventuels.

Essais
Les essais porteront sur le fonctionnement de tous les appareils de protection, de contrôle et de
commande, ainsi qu'à la vérification de l'obtention des performances.

Vérification
Les vérifications porteront, conformément à la NFC 15100, principalement sur :
- les mesures d'isolement :
- isolement entre conducteurs actifs,
- isolement par rapport à la terre de chaque conducteur actif,
- la vérification de la section des conducteurs,
- le contrôle des dispositifs de protection contre les surintensités,
- le contrôle du mode de pose des conducteurs,
- la vérification des liaisons équipotentielles,
- le contrôle de l'indice de protection des matériels et de l'efficacité contre les contacts directs.
- la présente liste n'est pas limitative.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 6 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

1.6 QUALIFICATION
L'Entrepreneur devra justifier d'une qualification en droit de validité ; à cet effet, il joindra à sa soumission
un certificat de qualification professionnelle de l'année en cours.
L'Entrepreneur devra être titulaire d'une qualification QUALIFELEC E2-CF2 ou pouvoir justifier de
références de travaux de complexité similaire notamment en câblage informatique.

1.7 GARANTIES
L'Entrepreneur adjudicataire du lot s'engage à livrer les installations conformes aux règles de l'art.
L'Entrepreneur s'engage à refaire les travaux jugés défectueux, y compris ceux d'autres corps d'état qui
peuvent en découler.
Il garantira son installation contre tout vice de matériel et de fonctionnement.
Le matériel sera garanti un an à compter de la réception ou de la date de levée des réserves énoncées
lors de la réception contre tout vice de fabrication ou de montage. Pendant cette année de garantie,
l'Entrepreneur doit remplacer à ses frais l'appareillage défectueux et les parties de canalisations dont
l'isolement ne serait plus suffisant par suite des défectuosités de l'installation. Pendant ce même délai, il
procédera sur simple demande aux réparations et aux modifications nécessaires à la remise en marche
de l'installation.
L'Entrepreneur ayant réalisé les travaux restera engagé dans le cadre des garanties biennale et
décennale.

1.8 ÉTUDES D’EXÉCUTION


La réalisation des études d’exécution est à la charge de l’Entrepreneur du présent lot et sous sa
responsabilité.
A défaut de pouvoir justifier d’un Bureau d’Etudes interne, l’Entrepreneur devra justifier d’une étude
réalisée par un Bureau d’Etudes qualifié.
Le dossier de plans établi par l’Entrepreneur devra être communiqué au Maître d'œuvre et au Bureau de
contrôle avant tout début d’exécution des ouvrages. Il sera fourni en 3 exemplaires papiers et un support
informatique.
L’Entrepreneur devra tenir compte d’un délai de quinze jours pour l’examen de ces documents.
Les documents seront de présentation soignée, les documents manuscrits sont proscrits.

Composition du dossier d’études d’exécutions :


L’ensemble du dossier sera établi en DAO.

Plans d’équipements :
Ils seront exclusivement établis à partir des supports originaux ayant servi au dossier de consultation (afin
d’assurer une lisibilité de l’ensemble des informations, les échelles pourront être modifiées).
Ils comporteront tous les équipements à charge du présent lot (appareils d’éclairage, petit appareillage,
alimentation FM, boîtes de dérivation, chemins de câbles, tracés des réseaux avec leurs natures et
leurs sections, repérages complets associés à ceux du carnet de schémas, etc.).
Schémas électriques :
Un schéma général unifilaire précédera les schémas de détails en carnets. Par la synthèse des
caractéristiques essentielles, il permettra la compréhension de l’installation depuis son origine.
La présentation en carnets de folios A4 et A3 sera privilégiée.
Il sera fait usage des symboles normalisés suivant les normes NFC 03-201 à NFC 03-213.
Les schémas devront comporter au minimum les indications suivantes :
- intensité de court-circuit monophasé et triphasé en tête des tableaux,
- désignation des départs et leurs repères,
- puissance installée par circuit,
- calibre des appareillages, marques et références,
- section des câbles et nature,
- carnets de détails.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 7 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Ils seront complétés par les notes de calculs justifiant les dispositions retenues (sections de câbles,
courant de court-circuit, conditions de pose, niveaux d’éclairement, bilans de puissance, etc.).
L’Entrepreneur est tenu, à sa propre initiative, de se faire confirmer ou indiquer les puissances
mises en jeu pour ses propres équipements ou ceux d’autres corps d’état. Il devra se le faire
confirmer par écrit.

1.9 DOSSIER DES OUVRAGES EXÉCUTES (DOE)


La fourniture de ce dossier par l'Entrepreneur conditionne la réception des installations. Ce dossier
comprendra obligatoirement :
Tous les plans et schémas des ouvrages (DOE) mis à jour conformément à la réalisation avec
implantation des boîtes de dérivation repérées et plans de repérage de borniers, câbles et
matériels (documents établis en DAO),
La documentation technique et les notices d'entretien des matériels installés conformes aux
normes NFX 60, série 300,
Le guide de conduite, de surveillance et d'exploitation des installations conformes aux normes NFX
60, série 300,
La liste des pièces de rechange et d'usure pour un an de fonctionnement,
Les rapports d'essais et de vérification :
- de mise en route, fonctionnement, sécurité,
- de performance,
- le rapport de recette du pré câblage réseau
Ces documents seront fournis en 3 exemplaires en tirage papier et un exemplaire sur support
reproductible.
Ils seront remis, au plus tard, le jour de la réception des travaux. L'Entrepreneur prendra donc ses
dispositions avant cette date pour faire approuver le contenu de son dossier par le Maître d'œuvre
avant duplication définitive.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 8 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

1.10 DOSSIER D'INTERVENTIONS ULTÉRIEURES SUR L'OUVRAGE (DIUO)

(Article R235.2.3 et R 235.3.5. du code du Travail)


Le lot électricité participe au niveau de son lot à la composition du Dossier d’Interventions Ultérieures sur
l’Ouvrage. Ce dossier est destiné à faciliter la prévention des risques professionnels pour les personnes
assurant l’entretien ou la maintenance de l’établissement.
Sont à fournir :
La liste des éléments nécessaires au vérificateur choisi par l’utilisateur pour procéder à la vérification
initiale :
- le synoptique de l’installation,
- les schémas unifilaires pour chaque armoire,
- les emplacements des équipements électriques (courants forts et courants faibles),
- les relevés des réseaux extérieurs,
- les notes de calculs :
Icc  Validation du type de matériel utilisé,
Icc  Validation protection contre les contacts indirects (protection des personnes, schéma TT),
- une note descriptive succincte des installations,
- les niveaux d’éclairement minimum : locaux de travail, dégagements (couloirs et escaliers), les locaux
où peuvent séjourner les travailleurs, etc.,
- les caractéristiques des sources d’éclairage, la nature et la périodicité de l’entretien.

Dans le cas de l’existence d’un poste de transformation HT/BT au rez-de-jardin, l’entrepreneur fournira :
- le schéma unifilaire du poste,
- la plan de verrouillage HT/BT
- le régime du neutre.

1.11 NORMES ET RÈGLEMENTS


Les installations seront exécutées dans le respect des textes réglementaires, applicables en France.
Le présent document ne peut en énumérer la totalité, cependant, il est rappelé que seront respectés, par
ordre de priorité :
- les lois,
- les décrets,
- les arrêtés,
- les circulaires,
- le code du travail,
- les normes U.T.E. et leurs publications,
- les documents techniques du C.S.T.B.,
Le règlement de sécurité,
- les prescriptions particulières à certains organismes ou ministères publiques, (EDF, FRANCE
TELECOM, TDF, Education Nationale, etc.),
- les règles de l'art de la profession.

Dans le cadre des installations électriques, d'une façon générale, il sera plus particulièrement fait
référence :
- au décret 88-1056 du 14 Novembre 1988, texte relatif à la protection des travailleurs dans les
établissements qui mettent en œuvre des courants électriques,
- au décret 73-103 du 31 Octobre 1973 relatif aux Etablissements Recevant du Public (E.R.P.), lorsque
les ouvrages concernés ont fait l'objet d'un classement par les services de sécurité,
ère
- à la NF C 13 100 relative aux branchements basse tension de 1 catégorie,
ère
- à la NF C 15 100 relative aux installations basse tension de 1 catégorie, et guide UTE C15-500,
- Article J9 du règlement de sécurité,
- les règles de câblage informatique,
- les règles de recette informatique suivant norme ISO,
- les règles NFA2P pour matériel anti-intrusion.
- les règles APSAD relatives à la sécurité incendie.
En aucun cas, l'entreprise ne pourra se soustraire aux obligations contenues dans ces documents.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 9 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

L'offre de prix de l'Entrepreneur sera réputée y répondre.

1.12 DOCUMENTS DE REFERENCES

L'Entrepreneur, avant remise de son offre, devra avoir pris connaissance de l'ensemble des pièces
écrites et graphiques constituant le dossier d'Appel d'Offres de l'opération, et ceci, dans leur
dernière mise à jour.

Ces documents, établis par le Maître d’Œuvre, comprennent principalement :


- Les plans de la série Architecte.
- Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières du lot Electricité CFO/Cfa.
- Les plans de la série Electricité CFO/Cfa.
- Liste des GTB.
- Le bilan de puissance.
- Les descriptifs des différents corps d'état, dont la connaissance est nécessaire à l'établissement
de l'offre.
- Le projet de planning.

L'Entrepreneur soumissionnaire devra, en outre, prévoir dans son offre l'ensemble des frais de
pilotage et de chantier, tels que ceux occasionnés par le compte inter-entreprise (prorata),
mentionnés au C.C.A.P.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 10 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2 DESCRIPTION GENERALE DES INSTALLATIONS

2.1 INSTALLATION PROVISOIRE DE CHANTIER

2.1.1 Branchement de chantier


L'Entrepreneur titulaire du présent lot devra la distribution provisoire pour les besoins du chantier et la
mise en place d'armoires et de coffrets de chantier. L’alimentation électrique de l’armoire principale se
fera à partir de l’armoire électrique de chantier située à l’extérieur du bâtiment fournie par le lot gros
œuvre.
Cette installation sera conforme :
- au décret du 14 Novembre 1988,
- aux recommandations de l'OPPBTP.
- aux spécifications définies au PGC.
L'installation de chantier comprendra une armoire principale, IP 447, avec double isolation polyester armé
et coup de poing d'arrêt d'urgence et de 4 armoires divisionnaires équipées de prises étanches
pour le raccordement des électroportatifs de chantier.
Les armoires seront montées sur pied support et seront équipées de protections différentielles 30 mA.

2.1.2 Eclairage de chantier


L’Entrepreneur titulaire du présent lot devra la fourniture et la mise en œuvre d’un éclairage intérieur de
chantier (60 lux minimum) dans les circulations et escaliers.
L’éclairage devra permettre le déplacement des intervenants en toute sécurité sur le chantier.

2.2 MISE À LA TERRE ET RÉSEAU DE TERRE

2.2.1 Prise de terre


La prise de terre sera réalisée par ceinturage en fond de fouilles en câble cuivre nu 29 mm² cuivre avec
pontage des armatures de radiers et masses métalliques.
Les liaisons aux poteaux des structures seront effectuées par soudures aluminothermiques.
L’Entrepreneur procédera à une mesure de résistivité du sol avant travaux afin de déterminer les
conditions d’interconnexion des terres entre elles (terre des masses et terre du neutre).

2.2.2 Liaisons équipotentielles


La prise de terre sera ramenée à une barrette de mesure dans le local courant fort principal au plus près
des points de livraison.
La barrette de terre regroupera la terre des masses.
Elle sera connectée à toutes les masses métalliques d’équipement et aux conducteurs de protection des
différents tableaux.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 11 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2.2.3 Définition des masses métalliques


On appellera "masses métalliques" toute partie conductrice susceptible d'être mise
accidentellement en contact avec un conducteur actif.
Devront être reliés à la terre :
- tous les conduits métalliques et chemins de câbles,
- tous les câbles armés ou blindés sans autre revêtement ou gaine minérale,
- tous les appareils et appareillages électriques présentant une partie métallique accessible,
notamment les armoires et les luminaires,
- les huisseries métalliques (dans les limites imposées par l'article 259.8 de la NF C15100),
- les façades métalliques des bâtiments (un raccordement à la terre tous les 4 m linéaires et à
chaque niveau concerné).

D'une manière générale,


- toutes les ossatures, charpentes, fenêtres, portes et masses métalliques entrant dans la
construction de bâtiment,
- toutes les canalisations métalliques de toute nature, ainsi que les appareillages non électriques
qui y sont rattachés (eau chaude et froide, vidanges, canalisations de chauffage et gaines
métalliques de ventilation, canalisations d’air comprimé).

2.2.4 Section du conducteur de protection


La section du conducteur de protection est déterminée en fonction de l'intensité et de la durée du
courant possible de défaut de manière à prévenir sa détérioration par échauffement ainsi que tout
risque d'incendie provenant de cet échauffement (décret N° 62 1454, article 12 - norme NF
C12100).

2.2.5 Nature et mise en œuvre du conducteur de protection


Le conducteur de protection pourra être :
- de même nature que les conducteurs de phase, il pourra alors faire partie du même câble ou
emprunter le même circuit,
- de nature différente et présenter dans ce cas une conductibilité équivalente (Article 543 norme NF
C15 100).
Dans tous les cas, ce conducteur aura une gaine de couleur vert/jaune. Cette couleur lui sera
exclusivement réservée.
Toutes les liaisons de mise à la terre seront équipotentielles et interconnectées à la prise de terre.
La résistance de la prise de terre devra avoir une valeur telle que soit évitée une tension entre
masse et terre, supérieure à 24 volts pour les locaux humides et 50 volts pour les locaux secs.
Les chemins de câbles ne pourront, en aucun cas, servir de conducteur de protection.
La prise de terre sera un câble de cuivre de diamètre 20mm disposé en fond de fouille.

2.2.6 Distribution de terre


Elle sera assurée en câble vert/jaune unipolaire ou intégrée dans les câbles multiconducteurs.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 12 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2.3 RÉSEAUX

2.3.1 Distribution
L'installation de la distribution basse tension sera réalisée conformément aux normes en vigueur et en
particulier à la norme NFC 15100.
La section des conducteurs sera calculée de façon à ce que la chute de tension entre le point d'origine de
l'installation (TGBT - Poste) et le point desservi n'excède pas 5 % pour une charge normale (7 % dans le
cas d'utilisation FM uniquement).
L’installation électrique sera conforme à l’article J29 du règlement de sécurité (Un circuit d’éclairage
terminal ne doit pas alimenter plusieurs chambres ou appartements).
Deux boîtes de dérivation seront installées, dans le faux-plafond de la circulation, pour l’alimentation des
chambres. Une boîte desservira la distribution électrique de la chambre, l’autre la salle de bain.
Les coefficients de simultanéité à prendre en compte respecteront les dispositions des normes NFC
14100, NFC 63-410 et guide UTE C 15105 et seront définis selon les règles de l’art en fonction des
installations considérées.

2.3.2 Mise en œuvre


L'ensemble de la distribution principale basse tension sera réalisé avec des câbles à isolant PRC de la
série U-1000 RO2V ou HO5 VV U.
Les raccordements seront soigneusement repérés par des étiquettes à caractères durables :
- à leurs extrémités,
- aux dérivations de changement de direction dans les parcours horizontaux et dans les gaines verticales,
- aux extrémités des fourreaux aiguillés.

Lorsque les câbles seront laissés en attente et raccordés ultérieurement par un autre lot, les longueurs
seront telles qu'elles permettront la pénétration à l'intérieur du tableau concerné, jusqu'aux plages de
raccordement de l'appareil alimenté et seront augmentées d'un mètre (sauf indications contraires portées
sur les plans d'équipement).

Câbles sur chemins de câbles :


Lorsque le nombre de câbles suivant un parcours commun sera supérieur à trois, ils seront disposés sur
chemins de câbles, à raison d'une seule couche de câbles placés côte à côte. Ils seront fixés par attaches
RILSAN, à raison de :
- une attache tous les 2 m pour les parcours horizontaux à plat,
- une attache tous les 1 m pour les parcours verticaux,
- une attache tous les 0,3 m pour les parcours horizontaux sur chant,
- une attache de part et d'autre des dérivations ou changements de direction.

Canalisations intérieures sous conduits :


Dans tous les locaux, les conducteurs et câbles seront posés sous conduits encastrés.
Nota : En complément des dispositions du tableau 52 C de la NFC 15100, tous les câbles seront posés
sous conduits. Cette règle s'appliquera, entre autres, aux cloisons isolantes type PLACOSTIL.
Les conducteurs seront de la série H 07 V-U ou R.
Les conduits seront du type IRL, ICA, ICTL, goulottes suivant la nature du matériau à l'intérieur duquel ils
sont encastrés. Leur dimension sera telle qu'elle permettra la mobilité suffisante des conducteurs qui
seront placés à l'intérieur du conduit afin qu'ils ne puissent pas être blessés par un percement
malencontreux. Ils respecteront en particulier les tableaux 52A, 52GA, 52C, 52GB, 52D de la norme C
15 100.

2.3.3 Chemins de câbles


Les chemins de câbles seront de type fil galvanisé à chaud avec ailes de 54 mm de hauteur, type
CABLOFIL.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 13 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Le raccord des dalles en travées continues se fera par des accessoires de jonction, éclissés et
boulonnés.
Les chemins de câbles seront supportés par des pendards, échelles ou consoles suivant leur
implantation.
Toutes les pièces seront assemblées par boulons électro zingués à raison de 4 boulons par
éclisses et 2 par consoles.
Les chemins de câbles seront dimensionnés de manière à laisser disponible une réserve de 30 %
de largeur au minimum.
Ils seront implantés dans les faux plafonds chaque fois que cela sera possible.
Seront mis en œuvre des chemins de câbles indépendants courants forts et courants faibles.
Les distances entre les réseaux courants forts, courants faibles et canalisations d’autre nature
seront respectées. Pour les réseaux informatiques, les recommandations BCS seront observées.

2.4 TABLEAUX ET RÉPARTITEURS

2.4.1 Conception

Répartiteurs principaux - Coffrets divisionnaires


Il sera fait usage de coffrets et armoires de type modulaire LEGRAND XL3 ou équivalent, coffret à
plastron et porte à bouton - verrou avec condamnation, IP55.
Les dimensions de l'armoire seront telles que l'on puisse disposer de 30 % en volume et installer
un nombre de départs supplémentaires au moins égal à 20 % en puissance.
Les jeux de barres seront réalisés en cuivre ou en aluminium et calculés pour supporter sans
dommage et sans déformation le courant de court-circuit. Les dérivations seront impérativement
exécutées par cosses avec plage de raccordement de même nature que le jeu de barres et fixées
par vis.
La sélectivité des protections sera étudiée, à tous les niveaux, de manière à ce qu’un défaut fugitif
ne soit pas sanctionné par une coupure de circuit et qu’un défaut persistant sur un circuit aval crée
le minimum de perturbations sur les circuits amont annexes.
L’association de disjoncteurs permettra d’augmenter le pouvoir de coupure d’un appareil en le
coordonnant avec un autre appareil placé en amont. Le choix de cette coordination sera adapté en
fonction du courant de court-circuit présumé maximum au niveau des jeux de barres. Différents
organes de mesures électriques seront prévus en tête de l’installation et en tête de chaque armoire
de distribution électrique.
Ampèremètres, compteurs d’énergie ou centrales de mesure seront raccordés à des
transformateurs de courant (TC) 5 A, de rapport adapté, placés sur les barres ou les câbles.

Toute armoire qui ne sera pas murale sera équipée d'un socle ou posée sur une rehausse en béton
de 10 cm minimum.

2.4.2 Arrêt d’urgence

TGBT
Un arrêt d’urgence « COUPURE POMPIERS » sera positionné. Il coupera l’ensemble de
l’installation.

Les commandes sont disposées sous verre à briser et le coffret comportera :


- Un bouton de commande à accrochage et déverrouillage par clé
- voyants de signalisation « ouvert / fermé » du dispositif de coupure.

2.4.3 Equipement de protection et de coupure


Les protections de tous les départs sont assurées par des disjoncteurs.
La distribution BT doit être réalisée de manière à avoir :

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 14 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

- une sélectivité verticale et horizontale à tous les niveaux,


- les appareils de protection possédant le pouvoir de coupure correspondant au courant de court-
circuit au point de l'installation.
- Les disjoncteurs de chaque type appartiendront obligatoirement à la même série, satisfaisant
ainsi à une unité de présentation et à une limite des stocks de rechange pour les futurs utilisateurs.
- Immunité systématique aux harmoniques,
- Appareillage de qualité informatique,
- Gamme de relais en rapport avec les types de consommateurs à fort courant d’appel ou normal
(courbes U, L, D, etc.).

2.4.4 Câblages

Distribution de puissance
Les liaisons de puissance seront réalisées en :
- barres cuivre sous isolant moulé MULTICLIP ou similaire pour la distribution principale et les
dérivations vers les appareillages basse tension,
- câbles unipolaires multibrins pour les alimentations à partir du jeu de barres principales des
appareillages basse tension d'une intensité nominale inférieure à 50 A,
- de barres cuivre souples multibrins pré isolé.
La section du jeu de barres principales sera calculée en fonction des intensités nominales des
appareils placés immédiatement en amont. Les réductions de section ne seront admises que dans
la mesure où l'intensité admissible dans la section est supérieure d'au moins 20 % à la somme des
intensités nominales des appareils alimentés et en tenant compte des réserves équipées ou non.
La section globale des barres de neutre ne pourra être inférieure à la moitié de la section globale
de chacune des phases.
Les barres seront maintenues au moyen de supports isolants en nombre suffisant pour une parfaite
tenue aux chocs électrodynamiques.
Les câbles seront placés en goulottes. Le regroupement de plusieurs câbles sur une même cosse
est interdit.

Circuits fins
La filerie des circuits auxiliaires sera réalisée au moyen de conducteurs de la série H 07 V-K.
Les circuits auxiliaires seront protégés individuellement, on prévoira au moins autant de protections
que de fonctions ou de tensions utilisées.
Les fils seront placés sous goulottes largement dimensionnées en tenant compte d'une réserve de
20 % en volume.
Lorsque la disposition en torons est nécessaire (goutte d'eau de porte par exemple), ceux-ci seront
gainés sous conduit cintrable.

Conducteur de terre
Les répartiteurs comporteront un conducteur de terre sur lequel seront raccordées les ossatures
des cellules. Des shunts de continuité seront placés au droit des éclisses, des charnières de
portes. L'ensemble sera relié au circuit de terre général.

Raccordements
Les câbles extérieurs seront raccordés par l'intermédiaire de borniers adaptés à la section des
conducteurs. Les raccordements sur les appareils de fort calibre s'effectueront par l'intermédiaire
de plages cuivre, surtout lorsqu'il y a plusieurs câbles.

Nota IMPORTANT : les câbles seront soigneusement peignés et comporteront une boucle
permettant des mesures par pince ampère métrique.

2.5 ETIQUETAGE ET REPÉRAGE

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 15 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Tous les appareils de commande, protection ou d'asservissement seront repérés individuellement


par un dispositif durable. Tous les câbles de liaisons extérieures au tableau porteront à chacune de
leurs extrémités un repère inaltérable.
Les jeux de barres seront repérés aux teintes conventionnelles de façon qu'aucune erreur ne soit
possible en quelque point que ce soit.

2.6 INDICES DE PROTECTION


En fonction de la nature des locaux, les indices de protection définis par la norme UTE NF C15 103
devront être respectés.

2.7 RÉACTION AU FEU


Les matériels électriques utilisés dans les établissements recevant du public doivent posséder des
caractéristiques particulières concernant le comportement au feu, soit :

- 960° pour les dispositifs de dérivations et de connexions, ainsi que leurs enveloppes,
- 850° pour les luminaires de sécurité autres que les blocs autonomes et luminaires de circulation
ou d’escaliers en cloisonnés,
- 750° pour les luminaires des autres locaux ainsi que les tableaux et coffrets.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 16 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3. CARACTERISTIQUES DES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT

Ce lot concerne les installations suivantes :


- L’installation de chantier,
- Le réseau de terre, et les liaisons équipotentielles,
- La réalisation des alimentations électriques pour le TGBT,
- La réalisation du TGBT,
- La réalisation de répartiteurs et de coffrets divisionnaires,
- La réalisation des cheminements courants forts et courants faibles,
- Les lignes de distributions courants forts,
- L’équipement des locaux,
- La distribution force motrice,
- L’éclairage de sécurité,
- L’installation de détection et d’alarme incendie,
- L’installation téléphonique,
- Le pré câblage informatique,
- L’installation de distribution des programmes de télévision,
- Ajouter onduleur / inverteur
- ajouter 2 ou 3 capteurs de charges solaires (un par groupe de panneau de même orientation
géog)
- batteries
- régulateur automatique de charge / switch
- connexion à l’EDH
- panneaux solaire s ??

3.1 INSTALLATION DE CHANTIER – DISPOSITIONS PROVISOIRES – PRÉCAUTIONS


D’INTERVENTION
Les installations de chantier seront conformes à la réglementation en vigueur.
Eclairage des circulations, escaliers et voies d’évacuation, coffrets de chantiers en nombre
suffisant par niveaux et à tous les niveaux du bâtiment suivant les prescriptions générales
(paragraphe 2.1) et suivant les spécifications du PGC.
Les installations de chantier devront faire l’objet d’un contrôle par un organisme agréé. La
prestation est à charge du présent lot.
Les branchements de chantier dans le bâtiment sont à la charge du lot électricité.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 17 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.2 PRISE DE TERRE ET MISE A LA TERRE


Une prise de terre sera créée par la mise en fond de fouilles d’usine câblette cuivre nu 29 mm²
pour le bâtiment.
La prise de terre sera ramenée dans le local TGBT sur une barrette de coupure. Un répartiteur de
terre constitué de deux barres de cuivre pré percées raccordées par éclissage de même nature
sera mis en œuvre à proximité.
Distribution aux répartiteurs divisionnaires depuis le TGBT par conducteurs vert/jaune de section
appropriée intégrés aux câbles multiconducteurs.
Mise à la terre de toutes les masses métalliques. Réalisation des liaisons équipotentielles.
Mise à la terre des cheminements métalliques par une câblette cuivre nu 25 mm² assurant la
continuité des divers tronçons de chemins de câbles.
La prise de terre des locaux informatiques - télécoms sera directement issue du répartiteur de
terre. Elle permettra le raccordement des équipements et masses métalliques du local.

3.3 BILAN DE PUISSANCE


Les besoins en puissance, avec une réserve de 20%, sont actuellement estimés à :
- 150 kVA pour la puissance Normale/Secourue.

Les études d’exécution permettront la validation définitive de la puissance à fournir. Une réserve
de 20% sera appliquée au bilan global.

3.4 ALIMENTATION GÉNÉRALE

Le TGBT du bâtiment situé au Rez de Chaussée, sera alimenté depuis le réseau public. Les câbles
chemineront via fourreaux (les fourreaux sont dus par le lot VRD).
Caractéristiques de la distribution BT :
- Tension : 240/410 V
- Transformateur 630 kVA
- Fréquence : 50 Hz
- Régime de neutre : TT

3.5 SECOURS EN ÉNERGIE


Le secours en énergie sera assuré par le groupe électrogène créé en fond de parcelle.

La totalité des installations seront secourues suivant le niveau de priorité établi dans le tableau de
répartition des locaux joint en annexe.

+ détailler les 3 niveaux de priorités ???

RESTE A DECRIRE
 Ajouter onduleur / inverteur
 ajouter 2 ou 3 capteurs de charges solaires (un par groupe de panneau de même
orientation géog)
 batteries
 régulateur automatique de charge / switch
 connexion à l’EDH
 panneaux solaire s ??

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 18 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.6 TABLEAUX ÉLECTRIQUES

3.6.1 TGBT
Le TGBT sera implanté dans le local prévu à cet effet au rez-de-chaussée du bâtiment (cf. plan
d’implantation). Il regroupera toutes les protections des lignes d’armoires divisionnaires et celles des
circuits de distribution du bâtiment technique (Eclairage, prises de courant, forces motrices).
Il sera constitué d’armoires métalliques sur socle, de dimensions minimales associées à une gaine à
câbles de largeur 300.
Les armoires seront munies de plastrons, elles ne seront pas équipées de portes. Elles seront
dimensionnées pour une distribution de courant d’intensité nominale de 400 A.
Les appareils de tête seront équipés d’un relais électronique et d’auxiliaires de signalisation.
Les protections divisionnaires seront toutes réalisées par des disjoncteurs à relais électronique et relais
différentiel.
Il comportera des équipements communs à l’ensemble du bâtiment :
- Appareil de mesure ; centrale type PM200 (pour le TGBT) et compteur impulsionnel type CI (pour
les Tableaux Divisionnaires) de chez Schneider ou équivalent
- Utilitaires de sécurité,
- Tous accessoires de commandes automatiques selon points GTB listés.

De manière générale, en tête de chaque tableau ou armoire, il sera installé un organe de coupure
général.
Les petits équipements modulaires seront montés sur rails DIN.
La sélectivité sera totale à tous les niveaux, surcharges, court-circuit et protection différentielle.

3.6.2 Répartiteurs et coffrets secondaires


Tous les répartiteurs, armoires et coffrets seront suffisamment dimensionnés et disposeront d’une
capacité d’extension de 30% de places disponibles (deux plastrons entièrement libres sur les armoires et
répartiteurs) et 20% de disponibilité en puissance.
Les protections seront toutes assurées par disjoncteurs. La sélectivité sera totale à tous les niveaux,
surcharges, court-circuit et protection différentielle.
De conception modulaire, ils renfermeront les protections propres à chaque zone.
Ils pourront être de type mural et placés dans les gaines et locaux techniques réservés (cf. plan
d’implantation). Dans le cas de configuration en armoire ils seront posés sur socle de 10 cm.
Place libre en réserve : 30% minimum dont deux plastrons totalement libres.
L’alimentation de chaque répartiteur sera directement issue du TGBT. Alimentation par niveau, organe de
coupure générale avec bobine de déclenchement à émission de courant.
Ils centraliseront les circuits de protections et de répartition des circuits éclairage, prises de courant et
force motrice. Ils seront distribués de telle sorte que les longueurs maximales de circuits ne dépasseront
pas les 65 m.
Chaque circuit de prises de courant aura une protection différentielle individuelle pour les circuits réservés
à l’informatique. Chaque circuit n’alimentera pas plus de 6 PC au maximum.
Les protections seront toutes assurées par disjoncteurs.
La subdivision des jeux de barres et les principes de protection seront identiques à ceux prévus pour le
TGBT.
Seront fournis, mis en œuvre et raccordés les tableaux divisionnaires suivants :
- Le TD SG/Administration,
- Le TD PAP/UAD,
- Le TD EHP,
- Le TD Ondulé

3.7 CHEMINEMENT DES RÉSEAUX TERMINAUX ET GÉNÉRAUX


Les cheminements seront tous dissimulés en gaines, faux plafonds et en cloisons dans les zones
de bureaux et espaces communs et en apparent dans les locaux techniques.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 19 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

La distribution sera réalisée par :


- Chemins de câbles pour la distribution générale, dans les dégagements, les gaines techniques
(liaisons verticales) et les locaux techniques,
- Gaines électriques encastrées dans les parois verticales et horizontales,
- Goulottes de distribution double compartiments.
- Ils seront apparents dans les locaux techniques et munis de tous les accessoires de dérivation et
de finition.
Les chemins de câbles courants forts seront indépendants des chemins de câbles courants faibles.
Ils seront mis en œuvre conformément aux règles d’inter distance à observer entre des réseaux de
différente nature.
Dans les locaux non équipés de faux plafonds, l’entrepreneur devra prendre ses dispositions pour
intégrer les réseaux en dalles et chapes en accord avec le titulaire du lot Gros Œuvre. Il en va de
même pour tous les locaux techniques.
Les cheminements en saillie ne seront tolérés qu’à titre exceptionnel et devront être
impérativement justifiés par un besoin technique incontournable.

3.7.1 Chemins de câbles


Il sera fait usage de fil soudé galvanisé à chaud avec rebords soyés de 54 mm. Les chemins de
câbles courants forts et courants faibles seront totalement indépendants. Ils seront séparés d’une
distance minimale de 30 cm sur tous cheminements communs parallèles.
Les supportages seront adaptés aux parois sur lesquelles ils seront mis en œuvre ainsi qu’aux
dimensions des dalles et à leur contenu. Le soumissionnaire devra prendre en compte les
disponibilités demandées.
Tous les changements de direction, les dérivations, les éclissages seront réalisés à partir de pièces
préformées adaptées à la gamme des produits mis en œuvre.
Les cheminements seront séparés pour les réseaux CVD et électricité courant fort.
Distribution :
- Dans les plénums des circulations et des halls,
- Les liaisons entre dégagement et les points de descente en façade,
- Les liaisons verticales et horizontales dans les locaux techniques,
- Les chemins de câbles posés par le présent lot seront utilisés pour les besoins du lot CVD
(Climatisation, ventilation et désenfumage).

3.7.2 Goulottes
Les goulottes seront mises en œuvre dans les bureaux. Elles seront de dimension 160 x 50.
Les liaisons verticales apparentes seront réalisées en goulotte 2 compartiments, deux couvercles
de même nature.
Les goulottes (et les moulures) seront munies de tous les accessoires (embouts, angles, tés,
jonctions de couvercle, cloisons de séparations, barrette de propreté, etc.). Elles disposeront de
couvercle de largeur 45 permettant une intégration propre des appareillages au format 45x45. Elles
seront impérativement de la même série. Goulottes de Marque PLANET WATTOHM, Série
TM
LOGIX 45 ou de caractéristiques techniques similaires.

3.7.3 Fourreaux
Des fourreaux seront utilisés à chaque fois que des réseaux chemineront dans des cloisons ou en
encastré dans des maçonneries. Ils seront impérativement d’un diamètre minimal de 20 mm
Il sera fait usage de fourreaux ICA et ICTA conformément à la norme NF EN 50 086.
Dans les chambres le présent lot devra prendre en charge l’encastrement de ses réseaux dans les
voiles et ouvrages maçonnés, rainurages pour encastrement de gaines et piquages pour
encastrement de boites. Il en assurera aussi le rebouchage en creux permettant au lot Peinture de
réaliser une finition correcte.

3.8 LIGNES

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 20 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Les différentes lignes issues des armoires, répartiteurs ou coffrets électriques seront réalisées en
câble U1000 RO2V mis en œuvre sur les cheminements ci avant définis.
Quelques circuits particuliers nécessitent des câbles de catégorie CR1 (FM Désenfumage,
ascenseurs, Lignes éclairage de sécurité, centrale incendie (SSI et CMSI).

Distribution Force Motrice


La distribution Force motrice concerne essentiellement les départs directs à des alimentations spécifiques
et consommatrices (Armoires divisionnaires, Ascenseurs, …).
Réalisation en câbles U-1000 RO2V Cuivre ou câble CR1 suivant affectation – Cheminements en chemin
de câbles et fourreaux, gaines techniques.
En règle générale, il sera laissé en attente à proximité des équipements à alimenter un câble avec une
longueur supplémentaire lovée de 3 m.
En cloison, les câbles en attente à destination des équipements se feront impérativement par sortie de
câbles. Toute sortie directe de fourreau sera refusée.
Les FM dues au lot climatisation - ventilation – plomberie sanitaire non portées sur plan sont
généralement à la charge du lot concerné et issues de ces armoires propres.

Les lignes et les raccordements des équipements suivants, seront fournis :


- Les liaisons électriques des groupes froids en toiture, et des cassettes,
- Les liaisons électriques des équipements Climatisation, Plomberie,
- La ligne de l’extracteur hotte cafétéria,
- Les caissons d’extraction VMC en toiture.

3.9 ÉQUIPEMENT ÉCLAIRAGE – PC – FM


L’implantation des équipements est définie sur les plans d’équipement.
L’entrepreneur se fera remettre en temps voulu les besoins de chaque corps d’état ainsi que les plans de
multi compartiments de faux-plafond et participera à la synthèse avec notamment le lot Climatisation -
Ventilation -Désenfumage qu’il fera valider à la Maîtrise d’œuvre.

3.9.1 Niveaux d’éclairement


Les niveaux d’éclairement moyens à maintenir, avec une uniformité minimale de 0,8, seront les suivants
- Locaux techniques, vestiaires 250 lux
- Sanitaires 200 lux
- Circulation 200 lux
- Bureaux et postes administratifs (Zone de travail/Zone environnante/Reste de la pièce)
300/300/200 lux
- Cafétéria, Hall, 300 lux
- Salon de coiffure, cuisine, Salles de réunion 500 lux

Facteur de maintenance : 0,8 - Réflexion des parois : 80%-70%-35% (Bureaux).


Il devra être tenu compte des préconisations de la Réglementation Thermique (RT 2005), sources
d’éclairage à efficacité élevée, double commande Ballasts électronique dans la mesure du possible.

3.9.2 Nature des lampes d’éclairage


En fonction des types de luminaires utilisés, il sera fait usage de lampes suivantes :
- Tubes fluorescents T5,
- Lampes fluo compactes et halogènes pour les éclairages décoratifs,
- Lampes fluo compactes pour petits locaux à usage intermittent.

IRC et Tc
La température de couleur (Tc) devra être entre 3300K et 5300K et l’indice de rendu des couleurs
(IRC) supérieur ou égale à 82 pour :
- bureaux et postes administratifs,
- locaux d’accueil et d’attente des visiteurs,

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 21 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

- chambre,
- postes du personnel soignant hors plateaux techniques (poste d’infirmière, bureaux médicaux,
etc.)
- Pour les locaux des plateaux techniques : Tc ≥ 5300 K et IRC ≥ 82

UGR
L’indice d’éblouissement unifié (UGR) devra être inférieur ou égale à 19 pour les chambres,
bureaux et postes du personnel soignant et inférieur ou égale à 22 pour les salles de bain et
toilettes des patients. Pour les autres pièces, respect de la norme NF EN 12464-1.

3.9.3 Appareils d’éclairage


Les Marques et types de luminaires sont précisés dans le cahier technique éclairage.
Les quantités de luminaires portées sur plans ne sont pas contractuelles.
L’éclairage extérieur est prévu en option
Il appartient à l’entreprise, dans sa proposition et en fonction du matériel proposé par celui-ci, de
vérifier ces quantités afin de respecter les niveaux d’éclairement donnés dans le présent document,
à savoir éclairements moyens à maintenir et uniformité, pour les facteurs de maintenance fixés.
Pour chaque type de local, l’Entrepreneur du présent lot devra présenter lors de la remise de ses
plans d’exécution, les notes de calcul établies à partir du matériel retenu.
Les calculs devront indiquer :
- les marques et références des matériels retenus,
- leur classe photométrique, rendement,
- les valeurs d’éclairement moyen à maintenir obtenues,
- les valeurs d’éblouissement (UGR) à ne pas dépasser obtenues,
- la vérification des notions de confort visuel (luminance moyenne admissible des luminaires,
équilibre des luminances des parois E3/E4 et E1/E4, rapport L75/L1, inter distance des appareils).
La présentation des calculs sera soignée. Les documents manuscrits sont proscrits.
Tous les appareils d’éclairage seront soumis à l’approbation du Maître d’Ouvrage et du Maître
d'œuvre avant commande. Présentation d’échantillons, choix des modèles et des teintes et
validation technique.
Tous les appareils fluorescents seront équipés de ballasts électroniques et munis de cache ballast.
Utilisation de tubes fluorescents haut rendement.

3.9.4 Commandes d’éclairage

Les appareils d’éclairage seront commandés :


- Par simple allumage ou va et vient : voir selon plan ;
- Par détecteurs de présence ou de mouvements dans les sanitaires et vestiaires : voir selon plans

Nota : Lorsque plus de trois boutons seront placés au même endroit, ils seront groupés sur un seul
Boîtier ou un seul tableautin.

3.9.5 Petit appareillage


L’appareillage sera du type Mosaic de chez LEGRAND ou équivalent encastré pour tous les locaux.
Il devra être au format 45 x 45 clipsable sur une grille support métallique se vissant dans les boites
d’encastrement cloison sèche ou béton. Les plaques de propreté ou enjoliveurs se clipseront sur la
même grille et permettront un rattrapage de jeu minimum de 4 mm.
Les appareillages devront présenter un aspect extérieur lisse et avec des arrêtes douces.
L’appareillage à fixation par griffes est à proscrire.
Toutes les prises de courant seront du type à éclipses.
Montage encastré et sur goulottes multi compartiments
Le petit appareillage sera soumis à l’approbation du Maître d’Ouvrage et du Maître d'œuvre avant
approvisionnement. Présentation d’échantillons.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 22 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.9.6 Prises de courant


Tous les locaux seront équipés au minimum d’une prise de courant 10/16A, 2P+T permettant le
raccordement d’un équipement de nettoyage. Cette prise sera placée à l’entrée principale des locaux
sous les commandes d’allumage des circuits d’éclairage et tous les 15 m dans les dégagements.
Des prises spécifiques à l’utilisation de matériels informatiques sont prévues dans les bureaux.
Les implantations des prises de courant sont précisées sur plans.
Les protections des prises de courant à destination des équipements informatiques seront regroupées
derrière un jeu de barres divisionnaire avec interrupteur en tête.
Brasseurs d’air
Les chambres seront équipées d’un brasseur d’air avec régulateur mural à l’entrée.
Ils seront équipés d’une lumière commandée via un interrupteur à l’entrée, de type AMAZING de chez
VAM ou équivalent.

3.10 ECLAIRAGE DE SÉCURITÉ


L’éclairage de sécurité devra être conforme aux dispositions particulières définies par les articles EC7 à
EC 12 du règlement de sécurité.
L’établissement est assujetti à un éclairage de sécurité fluorescent non permanent. Il sera réalisé au
moyen de blocs autonomes admis à la norme AEAS. Les blocs devront intégrer un Système Automatique
de Test Intégré répondant aux dispositions de la norme NFC 71 805 et posséder une entrée
télécommande non polarisée.
L’installation sera constituée de :
- blocs autonomes d’évacuation à led non permanent 60 lumens, IP 44, IK 06, débrochables. Ils seront
équipés soit de flèche soit d'indication de sortie. Lorsqu’ils seront mis en œuvre en plafond, ils seront
équipés d’un verre diffuseur vertical recevant la signalétique.
- blocs autonomes d’évacuation 60 lumens non permanents, IP 42, IK 07, pour locaux techniques,
- blocs autonomes d’ambiance 360 lumens, non permanents, IP 41, IK 07, débrochables montés en
encastrés.
- Blocs Autonomes Portatifs d’Intervention (BAPI) à mettre en œuvre dans les locaux techniques (TGBT,
Local ECS).
Les blocs autonomes seront du type autogestion intégrée et réaliseront automatiquement les tests
réglementaires, soit :
- Test permanent de l’état de veille,
- Test hebdomadaire de toutes les lampes et de la présence de la batterie,
- Test trimestriel de l'autonomie de la batterie.
Le résultat de chaque test (lampe, batterie) sera mémorisé par LED sur chaque bloc.
Les commandes allumage/extinction seront réalisées au moyen d'un coffret de télécommande type
Autodiag de chez Legrand ou similaire.
La programmation de l'ensemble est à la charge du présent lot.
Dans les locaux techniques (TGBT, local ECS), un bloc d’évacuation sera prévu en complément du BAPI.

3.11 PROTECTION CONTRE LES SURTENSIONS


Il est prévu à la charge du présent lot :

3.11.1 Installations BT :

- Un parafoudre niveau de protection 2 kV à mettre en œuvre dans le TGBT,


- Un parafoudre niveau de protection 1,8 kV à mettre en œuvre dans les répartiteurs secondaires.
Il sera fait usage de matériel à forte dissipation.

3.11.2 Installations courants faibles :

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 23 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

- Une protection particulière de l’alimentation de l’autocommutateur contre les surtensions – Seuil :


1500 V,
- Des protections sur toutes les lignes téléphoniques. Ces protections pourront être intégrées au
niveau des cartes de l’autocommutateur.

3.12 DISTRIBUTION TÉLÉPHONE / INFORMATIQUE

3.12.1 Origine de l’installation de téléphone

L’origine des installations de téléphonie sera la tête de ligne de l’EHPAD situé dans le placard Cf
courant faible prévu au RDC.

Les utilisateurs feront leur affaire des demandes de branchement réseau, lignes
analogiques, ADSL et numériques et autres lignes spécialisées.

3.12.2 Origine de l’installation informatique


L’origine sera la baie de brassage générale à créer. Cette baie sera commune pour la distribution
du téléphone et de l’informatique.

3.12.3 Baie de brassage générale


Cette baie regroupera :
- les bandeaux et tiroirs de raccordement extérieur et de distribution intérieure au bâtiment,
- l’Autocommutateur,

Elle sera constituée d’une 42 U au format 19 pouces avec porte avant transparente à bouton
verrou, porte arrière pleine à bouton verrou et équipées de guide câbles et passe cordons.
Chaque enveloppe sera équipée de :
- Panneaux de prises RJ 45 haute densité pour les arrivées téléphone (jaunes - ressources),
- Panneaux de 16, 24, 32 et 48 RJ 45 pour la distribution de la téléphonie et de l’informatique
(bleus),
- étagères pour les éléments actifs du réseau,
- bandeaux de 6 à 8 PC 10/16 A 2P+T,
- Chemins de câble en partie arrière en position verticale,
Toutes les connectiques seront de catégorie 6.
Il ne sera pas fait usage de panneaux dont les prises sont réparties en quinconces.
L’enveloppe ne devra pas être équipée à plus de 33% de sa capacité de façon à permettre
l’évolution de l’installation et la mise en place des équipements actifs de réseau.

3.12.4 Cordons de brassage


Sera prévue la fourniture de cordons de brassage permettant la distribution de la téléphonie et de
l’informatique en nombre correspondant au nombre de prises câblées.
Cordons RJ45-RJ45 4 paires, catégorie 6, 100 ohms, longueur 0.5 et 1 m pour l’informatique et la
téléphonie,
Les cordons de brassage spécifiques sont à charge de l’utilisateur et définis par ses soins.

3.12.5 Réseau de distribution


Le câblage téléphone et informatique sera banalisé, il sera fait usage de câble – 100  - U/FTP –
catégorie 6 – 4 paires en quartes, liaisons individuelles inférieures à 80 m. Le câblage sera de type
étoile.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 24 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

La convention de câblage proposée est la convention EIA/TIA 568B.


Le titulaire du présent lot devra se rapprocher des utilisateurs en temps et en heure afin de valider
la convention de câblage proposée avant toute réalisation.
Le câblage sera effectué sur chemin de câbles courants faibles placés dans les colonnes montantes et
les circulations, sous fourreaux dans les cloisons et en goulottes compartimentées avec alvéoles
spécialisées informatiques.
On veillera à respecter les distances minimales entre les chemins de câbles courants faibles en parcours
parallèle avec les chemins de câbles courants forts, et par rapport aux éclairages fluorescents. (Distance
mini 0,30 m).
Les câbles seront repérés à chaque extrémité. Le mode de repérage sera soumis à l’agrément du Maître
d’Ouvrage avant exécution.

3.12.6 Prises de raccordement informatique / téléphone

Les prises téléphone et informatique seront de même nature, il sera fait usage de prises RJ45 9 contacts
– catégorie 6 – Capotage blindé – montées sur goulottes ou encastrées.
L’entreprise doit la réception des installations et le rapport de recette. Elle doit aussi le dossier opérateur
de l’installation téléphonique.
Les plans d’équipement précisent l’implantation des postes de travail.

3.12.7 Equipements actifs

Sans objet.
Les serveurs informatiques et les équipements actifs ne sont pas à charge du présent lot mais à la charge
des exploitants.

3.12.8 Mise à la terre


Le réseau de masse doit être conforme à la CEM et sera réalisé au niveau de chaque local technique
courants faibles et salle des machines par :
- Une ceinture de masse,
- Un réseau de masse maillé,
- L’écrantage des câbles et composants,
- L’interconnexion des masses,
- La mise la terre (terre unique),
- L’équipotentialité de l’immeuble (maillage).
Le réseau de masse maillé et les conducteurs de protection doivent être mis à la terre.
La modalité de mise à la terre et la résistance de la prise de terre doivent être conforme à la norme NFC
15 100.
Des terres indépendantes sont interdites. Celles pour les "courants forts" et celles pour les "courants
faibles", dites terres informatiques, doivent être obligatoirement interconnectées (norme NFC 15-100).

3.12.9 Repérage

Un repérage précis sera exécuté :


- Chaque prise terminale : 1 étiquette en encoche des plastrons de prises (informatique et téléphone).
- Les câbles comporteront une étiquette à chaque extrémité.
- Un plan précis de repérage indiquera :
- La destination d’un câble,
- Son aboutissant,
- Le repère de l’armoire de brassage,
- La possibilité de porter les modifications d’affectation.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 25 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.12.10 Réception de l’installation de câblage

La recette de l'installation de grandeur sera assurée par l’Entrepreneur et sous sa responsabilité.


Une édition des résultats sera remise au Maître de l’Ouvrage ainsi qu’au Bureau d’Etudes.
Recette de l'installation
On procédera suivant la norme ISO/CEI 11 801 aux mesures de validation à 100 MHz de la chaîne
de liaison :
- La prise terminale,
- Le câble de distribution,
- Le module de raccordement de distribution,
- Le module de raccordement de ressource,
- Les cordons de brassage reliant les deux modules,
- Les rocades.
Contrôle des liaisons entre chaque point d'accès et le répartiteur en précisant si les mesures de
performance de transmission ont été évaluées soit suivant la définition du canal soit suivant la
définition du lien permanent.
Ces mesures seront consignées dans un dossier précisant pour chaque liaison :
- Sa longueur,
- Son affaiblissement,
- La paradiaphonie,
- Return Loss (affaiblissement de réflexion),
- Power Next,
- Power Sum ELFLEX (télédiaphonie compensée),
- Power Sum ACR,
- Temps de propagation,
- Skew.

Les mesures seront réalisées avec un testeur de câble classe E et F niveau III.
Vérifier que :
- La continuité est assurée,
- L'isolement des conducteurs est respecté,
- La longueur ne dépasse pas la valeur maximum autorisée, soit 90 m,
- Le pairage est correctement effectué,
- L'identification sur le plan d'installation est conforme aux recommandations du constructeur,
- Les rayons de courbure des câbles respectent les valeurs annoncées dans le guide d'ingénierie,
- Le dénudage et le faux plafond sont conformes aux recommandations du constructeur de
connectique,
- Le serrage des câbles est suffisamment efficace,
- L'étiquetage et le repérage sont réalisés,
- Le réseau de masse maillé est réalisé,
- Les chemins de câble métalliques sont raccordés aux deux extrémités au réseau de masse
maillé,
- Les goulottes métalliques sont connectées au réseau de masse maillé,
- Les fermes et/ou châssis de répartition sont reliés à leurs deux extrémités, à la ceinture de masse
de la salle,
- La continuité métallique des fermes d'un même répartiteur est réalisée,
- Les écrans des câbles sont raccordés à leurs deux extrémités,
- La terre électrique et la terre informatique sont bien respectées et bien interconnectées.

Mise en service
Le procès-verbal de recette de l'installation étant établi, l'exploitant mettra en service l'installation
selon la configuration informatique souhaitée.
A partir de la mise en service, débutera une période probatoire correspondant aux tests
d'intégration.
L'installateur devra pouvoir remédier immédiatement aux défauts qui pourraient apparaître sur
l'installation de pré câblage pendant cette période probatoire (exclus les défauts de matériel
appartenant à l'acheteur).

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 26 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Réception
Après la période probatoire, l'installateur procédera avec l'exploitant aux essais de réception des
nouvelles installations.
Pour ce faire, l'exploitant pourra mandater le bureau de contrôle aux fins de participation à des essais et à
la signature du procès-verbal de réception qui sera prononcé à l'issue des essais de réception.
La signature de ce procès-verbal de réception constituera le transfert de responsabilité des nouvelles
installations, objet du marché, et le point de départ de la garantie contractuelle.
Toute réception pourra être prononcée avec des réserves portant sur des imperfections mineures dont la
levée sera effectuée par l'installateur dans un délai qui sera défini d'un commun accord et consigné sur le
procès-verbal de réception.
L'installateur assurera, à l'occasion des essais de réception, la formation du personnel qui aura la charge
de l'exploitation du système.
La remise à jour de tous les plans et documents de l'installation " tel que construit" fera partie intégrante
de la réception.

3.13 EQUIPEMENT DE TÉLÉPHONIE

3.13.1 Autocommutateur

Principe d’exploitation
L’autocommutateur général sera mis en œuvre dans la baie de brassage VDI implantée dans le placard
Cf au RDC.
L’équipement permettra :
- la liaison entre l’accueil et les différents résidents,
- l’accès direct aux différents bureaux administratifs et services,
- l’accès direct aux différents résidents.

Origine des prestations


L'origine des installations à charge du présent lot est le répartiteur tête de ligne mis en œuvre dans le
local Cf au RDC.

3.13.2 Architecture du système


Il est demandé que l'architecture du système réponde aux critères suivants :
- être modulaire,
- pouvoir se mettre en réseau propriétaire homogène,
- pouvoir se mettre en réseau privé hétérogène via QSIG,
- prendre en compte les évolutions récentes du contexte des télécommunications (options
futures) :
- raccordement à plusieurs réseaux d'opérateurs en accès direct ou indirect,
- traduction des numéros appelés pour la sélection du transporteur,
- l'utilisation des fonctions de Least Cost Routing (LCR),
- pouvoir assurer les fonctions, telles que l'accueil, la messagerie, la taxation, qui peuvent être
centralisées dans le cas de plusieurs systèmes mis en réseau privé.

Le soumissionnaire indiquera l'architecture interne du système :


- le concept général d'architecture (système modulaire, réparti),
- les sous-ensembles inclus dans le système (baies, alvéoles, unités, etc.), et le principe
d'interconnexion,
- les configurations possibles des différents sous-ensembles (en étoile, en bus, déporté),
- l'architecture logicielle (structure en couches indépendantes),
- le principe de transmission de la signalisation et des informations,
- le degré de technologie dans la conception des cartes (multicouches, niveau d'intégration,
composants de surface),
- les différents types de cartes existantes pour le système (fonctions, capacités) et les contraintes
d'installation (limites d'extensibilité, contraintes de modularité),
- la gamme des terminaux disponibles,

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 27 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

- les différents systèmes annexes qui peuvent se raccorder au système.

3.13.3 Capacité - extensibilité


Définition des appellations utilisées :
- Capacité installée : correspond au dimensionnement exigé à la mise en service de l’installation,
les équipements pouvant alors être raccordés sans adjonction de matériel supplémentaire.
- Capacité câblée : La capacité câblée est celle pour laquelle il suffit, lors d’une augmentation du
nombre d’équipements utilisables d’adjoindre des cartes de joncteurs à l’exclusion de tout organe
commun et de toute modification du logiciel de base dit Configuration Câblée.
- Extensibilité minimale : L'extensibilité minimale du système correspond au nombre d'équipements
minima que le système doit permettre d'installer pendant toute sa période de fonctionnement.
- Capacité d'un module d’extension : C’est le nombre d’équipements correspondant à un module
d’extension du système. Ce module d’extension permet d’accroître la capacité câblée sans
modification de structure du système.
- Extensibilité d’un système configuré : Cette limite est celle que l’on atteint par adjonction de
modules d’extensibilité sans qu’il soit nécessaire de modifier en quoique ce soit la configuration de
base du système fourni.
- Extensibilité maximale du système : C’est celle qui correspond à sa limite potentielle. Dans le cas
d’extension de ce type, il est admis des modifications de configuration qui devront être définies et
dont les incidences sur le fonctionnement et la structure (du logiciel et du matériel) devront être
précisées.

3.13.4 Plan de numérotation


Le plan de numérotation permettra l’adaptation au site par entité et par :
- Plages de numérotation pour les N° de postes, (entrants et sortants)
- Plages de numérotation pour les N° abrégés, (entrants et sortants)
- Plages de numérotation pour les services internes,
Ces plages auront la faculté d’être déterminées ou variables.
Le n° SDA et les numéros internes pourront être dépendants ou indépendants.

Sécurisation
L’Entrepreneur donnera toutes indications sur le niveau de sécurisation procuré par sa machine.
Ce niveau sera suffisant pour assurer son fonctionnement en cas de défaillance d’un élément vital.

Redémarrage
Une commande de redémarrage relancera automatiquement le système pour le replacer en
configuration initiale.
La durée du redémarrage sera indiquée.

3.13.5 Raccordement aux réseaux opérateurs

L’interconnexion aux réseaux opérateurs fait partie intégrante du système proposé. Cette
disposition implique que l’Entrepreneur garantisse :
- l’inter fonctionnement avec tous les opérateurs publics ou privés ayant une licence,
- la fourniture d’un niveau de service équivalent à ceux proposés par ces opérateurs.
Elle sera réalisée par logiciel intégré dont la mise à disposition sera en option.

3.13.6 Messagerie vocale


L'autocommutateur permettra de gérer la messagerie vocale.
Cette messagerie devra avoir les capacités minimales suivantes :
- accès simultanés,
- heures de durée d'enregistrement,
- nombre de boîtes vocales en fonction du site (dispositions extensibles), 4 au minimum.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 28 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Elle assurera la fonction de répondeur aussi bien pour les appels extérieurs que pour les communications
internes.
Elle sera de type numérique, avec enregistrement des messages sur RAM ou disque dur.

3.13.7 Interfaces données

Le système devra pouvoir proposer et gérer des liaisons données du type : ATM (réseaux hauts débits),
LAN (Local Area Network), ou IP (Internet Protocol).
Un logiciel de taxation (pour 200 postes) sur PC dédié (non fourni), sera prévu dans l’équipement.

3.13.8 Poste opérateur (Accueil)

Il permettra :
- l'utilisation en mains libres,
- l'affichage en clair des opérations,
- la visualisation de l'état de chaque poste,
- la prise de ligne automatique,
- la prise sélective d'un poste,
- l'entrée en tiers, offre discrète,
- l’accès aux numérotations abrégées.

Quantité : 1

3.13.9 Postes numériques


Il sera prévu un poste numérique dans les bureaux Directeur, Directeur Adjoint et Secrétariat de direction.
Ils disposeront des caractéristiques ci-après :
Sonnerie réglable en intensité et choix de mélodies,
- Haut-parleur,
- Afficheur, à plusieurs lignes de caractères, nombre à préciser, dimension d’écran à préciser,
- Clavier alphanumérique intégré,
- Touches de fonctions : niveau HP, sonnerie, réponse, libération, transfert, bis, mise en garde, reprise de
garde,
Extensibilité par boîtier complémentaire.

Quantité : 3

3.13.10 Postes analogiques (dans les bureaux)

Ce type de postes sera mis en œuvre dans chaque bureau. Ils pourront aussi bien être installés en
appareils de bureaux qu’en équipements muraux.

Quantité : 65

3.14 ENVIRONNEMENT SYSTÈME

3.14.1 Raccordement extérieur

Capacité de l’équipement pour un raccordement au réseau de :

1 accès T2
5 accès SDA

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 29 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Capacité de distribution intérieure de 90 postes

3.14.2 Raccordement intérieur

Le système sera mis en liaison avec l’installation intérieure via le répartiteur général mis en œuvre
dans le même local.

3.14.3 Formation
L’offre du soumissionnaire comportera un volet formation pour :

- Les utilisateurs,
- Les gestionnaires

Ces formations se dérouleront au minimum sur deux journées entières permettant aux personnes
formées d’assimiler les informations délivrées et de pouvoir demander des précisions sur certains
points.
Le soumissionnaire précisera dans son offre le temps alloué à cette prestation et son contenu.

3.14.4 Guide d’exploitation

L'Entrepreneur indiquera dès la remise de son offre :


- la nature de son implantation locale,
- ses moyens en hommes et matériels.

Il précisera tous les éléments de nature à apprécier une assistance efficace auprès du Maître de
l'Ouvrage.
Il remettra une proposition de contrat d'entretien détaillée négociable.

Outre les clauses habituelles, cette offre contiendra notamment :


- Une clause de garantie contre les dégâts occasionnés par la foudre, avec prise en charge et
remplacement des éléments défectueux, pièces et main d’œuvre.
- Une clause de durée initiale de 3 ans maximum. Clause de reconduction tacite d’une année
renouvelable à chaque date anniversaire.
- Une clause de résiliation de 3 (trois) mois de préavis maximum,

3.14.5 Maintenance

Pièces de maintenance
Le Soumissionnaire justifiera d'un dépôt de pièces de rechange suffisant pour qu'il soit en mesure
de livrer à demeure toute pièce dont la défaillance entraîne l'arrêt de tout ou partie du service
assuré par son installation dans un délai qu’il indiquera.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 30 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.15 SYSTEME DE SECURITE INCENDIE

3.15.1 Principe

L’établissement est soumis à un SSI de catégorie A avec un équipement d’alarme de type 1.


La centrale de détection incendie sera de la marque DEF CASSIOPPE FORTE-S ou équivalent.
Cet équipement disposera de sorties permettant la commande de dispositifs asservis surveillés ou non
(dispositifs asservis à manque et à émission de tension).
Le principe des installations réalisées devra être conforme aux normes, en vigueur, aux règles APSAD,
au descriptif ci-après et aux prescriptions du dossier SSI.
L’installation sera bâtie sur :
- Une centrale d’alarme numérique à adressage individuel,
- Des détecteurs automatiques d’incendie,
- Des déclencheurs manuels,
- Des avertisseurs sonores d’alarme incendie,
- Des reports d’alarmes
- L’asservissement des portes de recoupement,
- Les arrêts techniques
- Le déverrouillage des issues de secours et des portes contrôlées,
- L’asservissement désenfumage naturel,
Le câblage des liaisons aux différents matériels sera réalisé selon les termes des articles b et c du
chapitre EL 3 du règlement de sécurité, câbles non propagateurs de la flamme, sauf dans les locaux
classés dangereux selon le tableau BE 2 de la NF-C15.100. Les canalisations seront indépendantes des
autres canalisations électriques.
Les conducteurs seront en câbles téléphoniques sans écran, de section 9/10 cuivre, isolé, sous gaine
PVC non propagateur de la flamme 1 paire pour les boîtiers bris de glace.
Les conducteurs seront ininterrompus du tableau de signalisation au premier boîtier et d'un boîtier à
l'autre.
Les canalisations seront du type CR1 résistant au feu pour l'alimentation des avertisseurs.

3.15.2 Equipement Centralisé de Signalisation (ECS)


Le tableau de signalisation sera implanté à l’accueil.
La centrale de détection sera de technologie numérique. Elle sera équipée de bus de détection
adressables points à points.
Les détecteurs automatiques et les boîtiers bris de glace pourront être connectés indifféremment sur un
même bus (un câble 1 paire 0,9 mm série SYS). La connexion sera effectuée en boucle. Chaque bus ne
surveillera pas plus de un niveau. Le câble du premier et dernier tronçon sera de type CR1.
Le tableau de signalisation incendie exploite les signaux provenant d'actions automatiques ou manuelles.
Les instructions de service seront affichées clairement sur le tableau.
Il doit permettre les diverses possibilités de commande en relation avec la protection incendie et
l'exploitation de l'établissement, alliées à une organisation d'alarme.
Au tableau sera incorporé un terminal de commande placé en face avant.
Le terminal sera subdivisé en trois parties :
- La zone indication, comprenant les indications de l'alarme des lignes, des dérangements, du groupe
hors service et du test des détecteurs. L'indication pour chaque détecteur de l'alarme et du dérangement
sera différente.
- La zone alarme où seront situées les commandes. Cette zone comprend une zone lumineuse rouge
"alarme", ainsi que les touches acquittement et de remise à zéro.
Le tableau sera de conception entièrement modulaire. Il sera constitué de cartes de fonction plafonds,
montées sur des châssis pré-cablés. Il devra assurer :
- L'alimentation des détecteurs, indicateurs d'action,
- L'alimentation des déclencheurs manuels,
- L'autocontrôle des détecteurs, des lignes de liaison et de ses organes internes.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 31 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Il comprendra aussi la boucle de détection permettant les signalisations suivantes :


- Alarme feu : état d'alarme d'un détecteur automatique ou d'un bris de glace (voir tableau des
zones)
- Alarme défaut : coupure, court-circuit, mise à la terre d'une boucle, perte d'isolement d'un
détecteur.
- HS/essai : mise hors service de la boucle par interrupteur, la position "essai" permettant de tester
les détecteurs sans aucune signalisation au tableau.
- Surveillance de position de carte, qui en cas de démontage déclenche un signal sonore
ininterruptible.
En face avant de la centrale un repérage soigneux et précis sera réalisé pour chaque boucle de
surveillance.
Les informations seront traitées par zone ou secteur et repérées sur plan.
Le tableau de signalisation doit assurer un autocontrôle de ces sources d’alimentation (batterie et
redresseur) et en reporter l’état par des signalisations sonores et visuelles en face avant :
- présence tension principale,
- dérangement alimentation générale,
- dérangement batterie.

3.15.3 Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie


Associés au tableau de signalisation, seront fournis et mis en œuvre les équipements nécessaires
aux asservissements.
Le coffret d'asservissements (CMSI) recevra ses ordres du Tableau de signalisation. Il devra
pouvoir gérer de 8 à 64 lignes.
Le centraliseur de mise en sécurité incendie sera de la marque DEF ANTARES ou équivalent.
Il sera mis en œuvre à proximité du Tableau de Signalisation. Il sera du type à adressage
individuel.
Il est alimenté par le tableau de signalisation. Les Dispositifs Actionnés de Sécurité (D.A.S.) sont
alimentés par un coffret d’énergie.

Le CMSI sera équipé d’une UGA permettant de gérer la diffusion de l’alarme générale. Il disposera
en face avant d’une commande par bouton poussoir associée à un voyant rouge « Alarme
Générale ».
Dans le cas de l'organisation d'alarme à deux seuils, l'affichage indique le temps restant avant le
déclenchement du palier d'alarme supérieur. Ce temps sera réglable de 0 à 5 mn.

Le CMSI assure la commande des divers asservissements extérieurs (arrêt de ventilation, électro-
aimants de portes coupe-feu et issues de secours, et déverrouillage des portes des contrôles
d’accès).

Il sera équipé des cartes de télécommandes UGA, (à rupture de courant), pourvues de :


- 1 bouton poussoir de commande, lumineux rouge, protégé par cache,
- 1 bouton de dérogation lumineux jaune, à la commande automatique, protégé par cache,
- 1 voyant dérangement jaune fixe, signalant tout court-circuit, coupure ou mise à la terre.
Le CMSI sera organisé conformément à la définition des zones établies par le coordonnateur de
sécurité.
Il abritera aussi les commandes arrêt pompier et suivant les possibilités les commandes
de réarmement pompier.
Alimentations
Conformément aux réglementations, l’Entrepreneur assurera la fourniture en énergie des différents
éléments du système de sécurité incendie. Il est demandé des alimentations indépendantes issues
du TGBT pour l’équipement Centralisateur de Sécurité, (raccordé en amont de la coupure
générale).
Il fournira et mettra en œuvre les Alimentations Electriques de Sécurité (NF S 61.940) très basse
tension spécifiques aux asservissements et à la signalisation (24 ou 48V-10A).
Coffret d’Alimentation Electrique de Sécurité 24 ou 48V du CMSI (NF S 61.940),

3.15.4 Détecteurs automatiques

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 32 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Ils seront du type ponctuel débrochable pour permettre leur interchangeabilité et faciliter la maintenance.
Ils disposeront d’une intelligence leur permettant de définir localement le niveau d’alarme.
Ils seront conçus pour être largement insensibles aux perturbations naturelles (pression atmosphérique,
humidité de l’air, variations de température, etc.), aux variations et aux chocs, leur réglage s’ajustera
automatiquement en fonction du degré d’encrassement. Ils devront également être protégés contre les
surtensions électrostatiques. Ils disposeront d‘un seuil de détection réglable.
L’état de défaut d’un détecteur ou son débrochage devra être transmis à la centrale par un signal différent
de l’état d’alarme.
Ils seront du type thermique ou optique, réagissant à l’émission de gaz de combustion (avec ou sans
fumée).
Ils seront implantés dans tous les locaux techniques et de service, dans les chambres, dans les
circulations et dans les combles.

Modules de communication
Un module de communication sera incorporé à chaque élément actif de l’installation. Il entretient le
dialogue permanent avec la centrale et permet l’identification de chaque appareil, ainsi que le contrôle de
la boucle.
Il peut se trouver incorporé à l’équipement dans le socle du détecteur ou dans les boîtiers indicateurs
d’action.
Raccordement par câble SYS, 1 paire 9/10e.

3.15.5 Socle de détecteur

Il devra être équipé de un à deux voyants clignotants et d’une borne de sortie permettant
l’alimentation d’un indicateur d’action lorsque le détecteur est en état de défaut.
Un auto-blocage interdira la dépose du détecteur par une personne non autorisée.
Il devra pouvoir recevoir tout type de détecteur.

3.15.6 Déclencheurs manuels


L’alarme manuelle sera donnée par l’intermédiaire de stations d’alarmes manuelles réparties dans les
circulations du bâtiment, à proximité des issues et dans certains locaux de service.
Les déclencheurs manuels seront constitués par des boîtiers encastrés à membrane déformable équipés
d’un voyant rouge clignotant lors du fonctionnement.
Raccordement par câble SYS, 1 paire 9/10e.

3.15.7 Alarme générale sélective


Une diffusion d’alarme générale sera réalisée dans l’ensemble du bâtiment par des avertisseurs sonores
émettant le son AFNOR. Elle concerne l’ensemble du bâtiment. La diffusion de l’alarme générale
sélective doit être identifiable en tout point du bâtiment.
Le SSI possèdera une zone d’alarme pour l’UCHM et une zone pour le parking.
Les diffuseurs seront raccordés en câble CR1.
L’alarme ne sera diffusée qu’après un délai réglable.

Report d’alarme de synthèse


Un report d’alarme sera également transmis sur la GTC.
Il sera relié en câbles multipaires de type C2.

3.15.8 Asservissements
Les asservissements seront gérés par le CMSI du TSI :
- portes de recoupement (24-48 V manque de tension),
- lanterneaux (24-48 V émission de tension),

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 33 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

- diffusion de l’alarme générale sélective (ligne surveillée 24-48 V),


- Coupure de la FM de la sonorisation.
Toute action de détection automatique d’incendie entraînera :
- l’arrêt de la VMC,
- l’arrêt de la climatisation.
Chaque fonction d’asservissement sera issue d’une ligne de télécommande.
Portes de recoupement
Le présent lot fournira l’équipement DAS au lot Menuiseries intérieures qui l’installera.
Le présent lot fournira la ligne et le raccordement de l’asservissement et de signalisation.
La fourniture et la mise en œuvre des portes DAS sont à charge du lot Menuiseries intérieures.
Raccordement en câble 2 x 1,5 mm² C2.
Asservissement VMC
Sont à asservir sur information de détection incendie :
- coupure de la FM des groupes de ventilation (raccordement en câble C2).
- La fourniture et la mise en œuvre des clapets VMC sont à la charge du lot Climatisation –
Ventilation – Désenfumage. Les raccordements sont à la charge du présent lot.
- La fourniture, la pose et le raccordement des liaisons de report d’état des clapets coupe feu est
également à la charge du lot électricité.
- Les clapets au niveau des recoupements en dehors des limites de zones de sécurité ne seront
pas asservis.

3.15.9 Désenfumage
Seules les circulations sont désenfumées
Les asservissements à prévoir concernent :
- Les exutoires.

Ces asservissements seront réalisés en câbles de type CR1.

3.15.10 Canalisations électriques


Le câblage des liaisons aux différents matériels (forces, asservissement, report de position) sera
réalisé selon les termes des articles b et c du chapitre EL 3 du règlement de sécurité, câbles non
propagateurs de la flamme, sauf dans les locaux classés dangereux selon le tableau BE2 de la
NFC 15-100. Les canalisations seront indépendantes des autres canalisations électriques.
Les canalisations seront placées sous goulottes compartimentées et sur chemins de câbles.
Les conducteurs seront ininterrompus du tableau de signalisation au premier détecteur et d’un
détecteur à l’autre. Les connexions se feront aux équipements eux-mêmes, il ne sera pas utilisé de
boîtes de dérivations.

3.15.11 Réception
En complément du Dossier d'Ouvrages Exécutes (D.O.E) l’installation sera réceptionnée sur
fourniture :

- Du PV de mise en service final vierge de toutes réserves,


- Du constat d’installation,
- Du certificat de formation du personnel,
Dans le cadre de la constitution du dossier SSI l’Entrepreneur devra fournir (liste non limitative) :
- Les plans d’équipement de détection,
- Les plans d’équipement d’asservissement,
- La répartition des points de détection par zones,
- Le tableau de corrélation des asservissements en fonction des zones de détection,
- La documentation technique, les PV d’agréments des équipements DAS et leurs schémas de
câblage,
- Les documents d’associativité des équipements,
- Les fiches d’autocontrôles, les PV d’essais, de mise en service et de formation,
- Proposition de contrat d’entretien,

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 34 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.15.12 Maintenance - Contrat d’entretien

L'Entrepreneur proposera dès la remise de son offre un contrat d’entretien.

3.16 TELEDISTRIBUTION
La distribution des programmes de télévision sera assurée au niveau des pièces selon plan.
La distribution de télévision par réseau satellite sera prévue.
La conformité aux règles COSAEL sera demandée et à charge du présent lot.

3.16.1 Distribution
L’installation comprendra principalement : une antenne satellite correspondant aux normes TNT des
fournisseurs d’accès de la région.
Le choix d’antenne sera en fonction du champ local. A cet effet, l’Entrepreneur fera son affaire de toutes
les mesures de champ et de qualité du signal reçu pour déterminer ce choix. A titre indicatif, les antennes
seront de marque FRACARO/ PORTENSEIGNE ou similaire. Elles seront reliées à la terre.
L’antenne sera sur un même mât fixé en toiture sur les édicules monte-malades. Elles devront résister
aux agents atmosphériques (corrosion, vent, température, humidité).
En fonction des mesures de champ local, l’entreprise prévoira des mâts de hauteur adaptée ainsi que les
haubanages nécessaires.
La pénétration dans le bâtiment devra se faire par col de cygne ayant un rayon de courbure de 15 cm au
moins. Cette interface et les accessoires d’étanchéité sont à la charge du présent lot.

3.16.2 Tensions requises pour les différents programmes

L’installation étant sous pleine charge et aucun coefficient d’utilisation n’étant appliqué (k=1), les tensions
suivantes devront être disponibles à chacun des récepteurs desservis avec une impédance de 75 Ohms.

Minimum : 57,5 dB (µV) à 66 dB (µV)

3.16.3 Tête de station


La tête de station sera implantée dans le placard Cf au RDC du bâtiment. Elle regroupera les différents
amplificateurs, filtres, alimentations et répartiteurs de niveaux nécessaires au bon fonctionnement de
l’installation.
Les amplificateurs permettront notamment la distribution à toutes les prises du bâtiment. L’Entrepreneur
tiendra compte du fait que l’installation peut nécessiter des préamplificateurs et amplificateurs.
L’amplificateur de puissance sera installé dans une armoire 19 pouces dans laquelle sera racké le bloc
d’alimentation et les diverses platines d’amplification et filtres égalisateurs.
L’alimentation sera issue du coffret services généraux le plus proche.
Toutes les parties métalliques seront mises à la terre.

3.16.4 Répartiteurs et dérivateurs


Ils seront réalisés en ZAMAC et présenteront un blindage complet avec recouvrement. Ils seront de type
« mixte », à lignes sur circuits imprimés. Ils disposeront de connectique de type F. Leur bande passante
devra permettre de distribuer le spectre de fréquence complet.
Ils devront permettre le passage de télé alimentation.
La protection entre lignes sera d’au moins 20 dB.

3.16.5 Réseau câbles coaxiaux


La distribution sera assurée par câble coaxial unique de type C6 à recouvrement 100 %, à faibles pertes
répondant aux spécifications fonctionnement. Les dérivations seront réalisées dans les répartiteurs type
« mixte », à lignes sur circuits imprimés.
La protection entre lignes sera d’au moins 20 dB.

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 35 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Les câbles emprunteront les conduits des goulottes PVC, fourreaux ou chemins de câbles. Tous les
câbles sont à la charge du présent lot.

3.16.6 Raccordements et prises


Les prises à mettre en œuvre devront permettre le raccordement de cordons TV FM ou satellite.
Les prises d’antennes de télévision et radio sont définies sur les plans d’implantation.

3.16.7 Prises 220 V

Chaque prise TV/SAT + FM sera associée à une prise de courant 10/16A 2P + T.

3.17 CONTRÔLE D’ACCÈS


SANS OBJET

3.18 GESTION TECHNIQUE CENTRALISEE

SANS OBJET

3.19 SONORISATION

SANS OBJET

4. LIMITE DE PRESTATIONS
Les entreprises titulaires des différents lots devront des installations complètes et en parfait état de
fonctionnement. Elles devront notamment l’ensemble des supportages de leurs équipements.
L’entreprise attributaire du présent lot doit l’ensemble des prestations afférentes à la réalisation des
travaux suivant la liste non limitative des travaux dus ou exclus, énumérés ci-après, pour chaque corps
d’état concerné.

4.1 GROS ŒUVRE – MAÇONNERIE


Sont dus par le lot concerné :
- la réalisation des socles, des regards et des caniveaux dans les ouvrages,
- les réservations et les percements de diamètre supérieur à 100 mm, les calfeutrements et rebouchages
du présent lot (y compris dans les gaines techniques) dans le même matériau que celui traversé,
- la mise en place des fourreaux,

Sont dus par le présent lot (Electricité) :


- les réservations et les percements en dessous de diamètre 100 mm, les scellements, calfeutrements et
rebouchages des réservations, passage et trous du présent lot dans le même matériau que celui traversé,
- les saignées, les réservations pour boites d’encastrement, ouvertures et rebouchages en creux,

4.2 PEINTURE
Sont dus par le lot concerné :
- la peinture définitive de ses équipements,
- la réalisation des découpes ou de chevêtres dans les plaques plâtre pour l’intégration de luminaires

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 36 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Sont dus par le présent lot (électricité) :


- les saignées et les percements de cloisons,
- tous les rebouchages en creux de saignées,
- les scellements et rebouchages des boîtes d’encastrement,
- la peinture antirouille des supports métalliques.

4.3 FAUX PLAFONDS


Sont dus par le lot concerné :
- la peinture définitive de ses équipements
- la réalisation des découpes ou de chevêtres dans les plaques de faux plafond (acoustique, métallique
ou plâtre) pour l’intégration de luminaires

Sont dus par le présent lot (électricité) :


- tous les détails de réservations pour la pose des appareils,
- plan de multi compartiments des faux plafonds en liaison avec le lot Climatisation – Ventilation,
l’incorporation des appareils dans les ouvrages supports (cloisons - doublages),

4.4 SERRURERIE
Sont dus par le présent lot (électricité) :
- tous les supports nécessaires à la pose des chemins de câble, des armoires et des luminaires avec
peinture antirouille,
- les tiges filetées nécessaires aux fixations des divers éléments seront galvanisées.

4.5 CLIMATISATION – DÉSENFUMAGE – PLOMBERIE

Sont dus par le lot concerné :


- Les chemins de câbles capotés prévus à l’extérieur du bâtiment (sur dalle groupe d’eau glacée).

Sont dus par le présent lot (Electricité) :


- La fourniture, la pose et le raccordement du câble d’alimentation des équipements climatisation,
ventilation plomberie,
- Les liaisons électriques des unités intérieures (ventilo-convecteurs).

4.6 DOCUMENTS
Sont dus par le présent lot (électricité) :
- les plans d'adaptation chantier spécifiques à la technique de l'entreprise,
- les modifications des plans d'installation dans le cas de modifications apportées par l'entreprise,
- les plans de détails nécessaires à l'exécution des ouvrages,
- les plans mis à jour après réalisation pour la constitution des D.O.E. (Dossier des Ouvrages Exécutés),
- toutes les pièces demandées par le bureau de contrôle.
- toutes les prestations non précisées ci avant, mais afférentes à la réalisation et au parfait achèvement
des travaux nécessaires à la réalisation du programme.

FIN DU CCTP - LOT 09 ÉLECTRICITÉ

CCTP: Lot N°09 – ELECTRICITE


- Juillet 2015 - Page 37 sur 37
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

C.C.T.P.
10 – LOT PLOMBERIE - SANITAIRE

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 1 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

LOT 10 – PLOMBERIE - SANITAIRE Page 2 sur 43

1. GENERALITES..................................................................................................................................... 3
1.1 OBJET DU DOCUMENT ............................................................................................................................ 3
1.2 PLANNING ET TRAVAUX DE SERVITUDE ................................................................................................... 3
2. NORMES, REGLEMENTS ET BASES DE CALCULS ................................................................................... 4
2.1 EXIGENCES ENVIRONNEMENTALES ET ACOUSTIQUES .............................................................................. 4
2.2 BASES DE CALCULS – EAU FROIDE ET EAU CHAUDE SANITAIRE ................................................................. 4
2.3 BASES DE CALCULS – EVACUATIONS ........................................................................................................ 5
3. PRESCRIPTIONS PARTICULIERES ......................................................................................................... 6
3.1 INSTALLATIONS DE CHANTIER ET OBLIGATIONS DE L’ENTREPRENEUR ...................................................... 6
3.2 CONNAISSANCE DE L’ETENDUE DES TRAVAUX ........................................................................................ 7
3.3 REFUS DES OUVRAGES ............................................................................................................................ 8
3.4 GARANTIE ............................................................................................................................................... 8
4. SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES.......................................................................................... 9
4.1 TUYAUTERIES D’ALIMENTATIONS ............................................................................................................ 9
4.2 TUYAUTERIES D’EVACUATIONS – EU / EV / EP........................................................................................ 10
4.3 INSTALLATION DES RESEAUX DE TUYAUTERIES ...................................................................................... 12
4.4 FIXATIONS ET SUPPORTS ....................................................................................................................... 12
4.5 REPERAGE DES EQUIPEMENTS ET PEINTURE .......................................................................................... 12
4.6 ACOUSTIQUE ........................................................................................................................................ 13
4.7 TERRE ET EQUIPOTENTIEL ..................................................................................................................... 14
4.8 JOINTS DE FINITION .............................................................................................................................. 14
4.9 PROTECTION SANITAIRE DES RESEAUX .................................................................................................. 14
5. DESCRIPTION DES OUVRAGES .......................................................................................................... 15
5.1 RESEAUX D’ALIMENTATION................................................................................................................... 15
5.2 RESEAUX D’EVACUATION – EU / EV ....................................................................................................... 15
5.3 RESEAUX D’EVACUATION - EAUX PLUVIALES.......................................................................................... 16
5.4 ALIMENTATION GENERALE ET STOCKAGE DE L’EAU ................................................................................ 16
5.5 PRODUCTION D’EAUX CHAUDE SANITAIRE SOLAIRE ............................................................................... 16
5.6 APPAREILS SANITAIRES ET ACCESSOIRES................................................................................................ 17
5.7 ETUDES, DOCUMENTATIONS ET ESSAIS ................................................................................................. 20
5.8 ESSAI ET DESINFECTION DES RESEAUX ................................................................................................... 20
1.1

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 2 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

1. GENERALITES

1.1 OBJET DU DOCUMENT

Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières a pour objet la prescription technique
de Plomberie- Sanitaire pour le Projet de construction de l ‘UCHM de Port au Prince en Haïti.

1.2 PLANNING ET TRAVAUX DE SERVITUDE

1.2.1 Servitudes

L’installateur soumissionnaire devra impérativement s’engager à réaliser l’ensemble des travaux en


conformité avec le planning joint au dossier général de consultation établi par le Maître d’Œuvre.

1.2.2 Pieces ecrites

L'offre de l'Entrepreneur soumissionnaire devra impérativement être établie en respectant le


cadre de bordereau fourni. L’entrepreneur adjudicataire devra, avant toute exécution des travaux,
obtenir l’approbation sans réserve de ses plans et notes de calcul par la Maîtrise d’Œuvre. Il est
rappelé qu’un délai de 10 jours ouvrables est nécessaire pour l’approbation de ces documents.

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 3 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2. NORMES, REGLEMENTS ET BASES DE CALCULS

2.1 EXIGENCES ENVIRONNEMENTALES ET ACOUSTIQUES

L’opération fait l’objet d’une démarche environnementale suivant les critères de la norme LEED. Les
performances requises s’entendent tant en termes de performances d’usage, de qualité architecturale, de
pérennité et d’entretien, que de Qualité Environnementale globale : participation des ouvrages mis en
œuvre aux qualités fonctionnelles, sanitaires, de confort et d’éco-gestion du bâtiment, mais aussi
minimisation des impacts environnementaux en phase de construction (pollutions, déchets, nuisances
engendrées par les techniques retenues pour la réalisation des ouvrages).

Tous les produits, systèmes ou procédés seront certifiés ou bénéficieront d’un avis technique. Les produits
étiquetés T+ (très toxiques), T (toxiques), Xn (nocifs) ou N (dangereux pour l‘environnement) sont
proscrits, sauf dérogation sur justification de l’absence d’équivalent non dangereux.

2.1.1 Normes et réglements

Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières n'est pas limitatif et comprend implicitement
l'ensemble des travaux nécessaires au parfait achèvement des ouvrages suivant les règles de l'art, les
normes et la réglementation en vigueur au moment de sa réalisation.

L’ensemble des ouvrages prévus aux différents lots doit être conforme aux normes françaises et textes
réglementaires ainsi qu’à la réglementation en vigueur au moment de la réalisation des travaux, dans leur
édition la plus récente, et doit être réalisé suivant les règles de l’art.

Les matériaux doivent faire l’objet d’un avis technique ou d’un avis favorable de la part d’un bureau de
contrôle agréé, à défaut ils devront être acceptés par la Maîtrise d’œuvre. Les travaux seront conformes aux
normes en vigueur et aux DTU.

2.2 BASES DE CALCULS – EAU FROIDE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

2.2.1 Pression

 Pression au raccordement à vérifier


 Pression maximum disponible au robinet le plus favorisé 3 bars
 Pression minimum disponible au puisage le plus favorisé 1.5 bars

2.2.2 VIitesse maximale de circulation dans les tuyauteries


 Canalisations enterrées 3,0 m/s
 Réseaux principaux 1,5 m/s
 Canalisations en plafond 1.5 m/s
 Alimentations secondaires et raccordements 1,0 m/s

2.2.3 Débits par robinet


 WC avec robinet de chasse 1,50 l/s
 WC avec réservoir de chasse 0,12 l/s
 Lavabo, lave-mains, douche, évier 0,20 l/s
 Robinet de puisage, Timbre d'office / déversoir 0,33 l/s
 Urinoir à action siphonique 0,50 l/s
CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES
- Juillet 2015 - Page 4 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2.2.4 Température ECS


 Température minimum de stockage ballon 60°c
 Température de raccordement aux appareils zones sanitaires (douches) 50°c

2.2.5 Diamètre de raccordement des appareils (en mm)


 Lavabo 12 x 14
 WC à réservoir de chasse 12 x 14
 Douche 12 x 14
 Urinoir 12 x 14
 Déversoir – Evier 12 x 14

2.2.6 Coefficient de simultanéité


Il sera conforme aux spécifications du chapitre 3.2.2 (Hypothèses de simultanéité pour le calcul des débits
d'alimentation des parties collectives) du DTU 60-11.

2.3 BASES DE CALCULS – EVACUATIONS

2.3.1 Débits unitaires


 Lavabo, Evier, Bac à laver, urinoir 0,75 l/s
 Douche, lave-mains, 0,50 l/s
 Lave-mains 0,50 l/s
 WC à chasse direct 1,50 l/s
 Urinoir à action siphonique 1,00 l/s

2.3.2 Pentes dans les réseaux


Pente minimale à respecter 1,5%
Vitesse d'écoulement comprise entre 1 et 1.5 m/s
Coefficient de remplissage des canalisations EU, EV 50 %
Coefficient de remplissage des canalisations EP 70 %

2.3.3 Diamètres minimum des vidanges (en mm)


 Douche Ø 40
 Lavabo Ø 40
 WC Ø 100
 Urinoir à action siphonique Ø 50
 Evier Ø 40

Les vitesses d'écoulement seront comprises entre 1 et 3 m/s. Les ventilations primaires seront toujours du
même diamètre que les chutes. En cas de regroupement de plusieurs ventilations primaires, le diamètre
de ce collecteur sera immédiatement supérieur au diamètre de la plus grande ventilation avant
regroupement.

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 5 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3. PRESCRIPTIONS PARTICULIERES

3.1 INSTALLATIONS DE CHANTIER ET OBLIGATIONS DE L’ENTREPRENEUR

L'entrepreneur aura à sa charge, dès l'ouverture du chantier, l’élaboration du Plan Particulier de Sécurité et
de Protection de la Santé (PPSPS) propore à ses activités. Tout au long de ses activités, l’Entrepreneur
devra effectuer le nettoyage quotidien du chantier propre à son lot, et des abords.

3.1.1 Qualité et origine des matériaux

Il n'est nullement question ici de substituer le présent document à l'ensemble des normes mais
simplement de rappeler à l'entreprise, l'importance de traiter l'ouvrage avec des matériaux de première
qualité, sains, propres, et enfin aptes à remplir les conditions nécessaires à une réalisation soignée.

Les matériaux manufacturés devront avoir obligatoirement reçu l'agrément technique ou à défaut ils seront
présentés à la Maîtrise d’œuvre et soumis à son approbation. Le stockage de tous matériaux sera assuré
avec soin et, seront exclus de la construction tous ceux ne présentant pas les garanties requises, qu'ils
soient destinés à être cachés ou non.

A tout moment de la construction, la Maîtrise d’œuvre se réserve l e d r o i t de faire procéder à la


démolition d'ouvrages exécutés avec des matériaux défectueux. Cette imposition étant sans appel, les
sanctions seront prises dans l'intérêt strict et limité du Maître d'Ouvrage et de l'ouvrage même à réaliser.

3.1.2 Prestations générales

L'Entrepreneur est réputé connaître les Cahiers de Prescriptions Techniques et les limites des prestations
des autres corps d'état. L'Entrepreneur devra fournir tous les calculs, plans et détails nécessaires à la bonne
exécution de son lot, ceux-ci devant obligatoirement respecter les objectifs définis dans les bases de calcul.

Le présent document n'est pas limitatif et l'Entrepreneur devra exécuter, sans exception ni réserve,
l'ensemble des travaux nécessaires à l'achèvement complet de son installation et à son bon fonctionnement.
Et, entre autres :

 La fourniture à pied d’œuvre des matériels et matériaux nécessaires à la réalisation de ses


installations.
 L'établissement, sous son entière responsabilité, des échafaudages et engins de toute nature et leur
évacuation à la fin du chantier.
 Le nettoyage et la mise en dépôt de ses gravois en un point déterminé du chantier pour l'enlèvement
par l'Entrepreneur chargé du lot Gros-œuvre.
 L'établissement de toutes les protections et dispositifs de sécurité réglementaires nécessaires à
l'intervention de son personnel
 La fourniture des appareils et de la main d’œuvre nécessaires à la réalisation des essais.
 La mise en service et le réglage des installations.
 La désinfection des réseaux.
 La réfection éventuelle des ouvrages défectueux, non conformes ou ne fournissant pas les résultats
escomptés.
 La fourniture d'instructions claires et précises quant à la conduite et l'entretien des installations, des
notices techniques des matériels installés et, d'une manière générale, de tous les documents et
renseignements définis au paragraphe Réception et Garantie.
 Le repérage des canalisations par bandes de couleurs conventionnelles et l'étiquetage des
robinetteries.
CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES
- Juillet 2015 - Page 6 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

 L'entretien des installations jusqu'à leur prise en charge par le Maître de l'Ouvrage.

Tous les travaux, occasionnés aux autres corps d'état par des modifications apportées par le titulaire du
présent lot à la solution de base faisant l'objet du présent appel d'offres, seront obligatoirement exécutés par
les Entrepreneurs titulaires de ces mêmes corps d'état, sous la responsabilité et aux frais exclusifs du
titulaire du présent lot.

3.2 CONNAISSANCE DE L’ETENDUE DES TRAVAUX

3.2.1 Etendue des travaux

Les spécifications ci-dessous ont seulement pour but de rappeler, compléter ou préciser certaines
dispositions d'ordre technique ou réglementaire.

L'Entrepreneur devra signaler, par écrit, avant la signature des marchés, toute anomalie, omission ou
manque de concordance avec la réglementation en vigueur qui lui apparaissent dans l'établissement des
pièces écrites et des plans pour les ouvrages qu'ils définissent, faute de quoi, il se considérera avoir
accepté les clauses du dossier et s'être engagé à fournir toutes les prestations de sa spécialité,
nécessaires au parfait achèvement de l'œuvre, même si celles-ci ne sont pas explicitement décrites ou
dessinées. Le cas échéant, une note indiquant les solutions envisageables pourra accompagner la demande
de renseignements.
De plus, au cas où les stipulations du devis descriptif ne correspondraient pas aux plans, notamment en ce
qui concerne les dimensions, l'Entrepreneur sera tenu d'envisager la solution la plus onéreuse. Lorsque
certains ouvrages seront mentionnés, l'Entrepreneur devra se renseigner si ces ouvrages ou travaux sont
bien à exécuter en totalité ou partiellement. Dans l'affirmative, il devra établir les plans d'exécution et les
soumettre à la Maîtrise d’oeuvre. Les décomptes des travaux en plus et en moins seront établis en fin de
chantier en fonction de cet accord.

L'Entrepreneur sera tenu de constater, sur place, l'état du terrain actuel et prévoir toutes les sujétions
conséquentes à l'exécution de ces travaux.

3.2.2 Prestations des autres corps d’état

L'entrepreneur du présent lot devra avoir pris parfaite connaissance des prestations demandées aux autres
corps d'état, et ceci au niveau même de la remise de son offre sans qu'il puisse, en aucun moment,
arguer une méconnaissance d'ensemble ou des prestations pour faire valoir des travaux imprévus
quelconques. Il appartiendra ainsi à l'entrepreneur de juger de l'opportunité de compléter son dossier
d'offre par ceux des corps d'état secondaires en tout ou partie.

L’entrepreneur coordonnera préalablement avec les autres corps d’état, et ce conformément aux DTU, les
différentes liaisons et examinera avec soin les différents supports. Il s’assurera auprès des lots techniques,
que les implantations des réservations à effectuer dans les revêtements ont été faites.

L'entreprise du présent lot aura à prévoir la totalité de ses travaux nécessaires au parfait achèvement
de ses ouvrages, à l'exception de certains travaux qui seront réalisés par les autres corps d'état.

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 7 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.3 REFUS DES OUVRAGES

Tout ouvrage ou partie d’ouvrage refusé par la Maîtrise d’œuvre sera refait aux frais de l’entrepreneur
titulaire du présent lot et par ses soins. Il pourra notamment être envisagé :
 Application de moins-value ou refus des ouvrages dans le cas de constatation de défaut de teinte.
 Refus des ouvrages également, en cas de non-respect des spécifications de qualité ou de mise en
œuvre ou encore de négligence d’exécution.

3.4 GARANTIE

La période de garantie portera sur deux années (02) à compter de la date de réception, conformément à
la loi n° 78.12 du 4 janvier 1978.

 L’entrepreneur devra pendant cette période, garantir les ouvrages mis en place au titre du présent
marché.
 L’entrepreneur sera tenu de procéder à ses frais, (main d’œuvre et fournitures), au remplacement ou
à la réfection immédiate de tous les éléments qui seraient reconnus défectueux (remise en jeux et
raccords d’étanchéité, par exemple).
 Dans le cas où l’entrepreneur ne remédierait pas dans les délais imposés aux défauts constatés
pendant le délai de garantie, les opérations nécessaires seront exécutées par des tiers au choix du
Maître de l’ouvrage, aux frais, risques et périls de l’entrepreneur défaillant, sans préjudice des
dommages et intérêts qui lui seraient demandés si le défaut de réparation était la cause d’un
accident.

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 8 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4. SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES

4.1 TUYAUTERIES D’ALIMENTATION

Les canalisations devront être équipées, en particulier à la traversée de tous les éléments de la
construction, de dispositifs de fixation et de traversée suffisante pour limiter la propagation de tous les bruits
et vibrations propres à son utilisation. Entre les colliers et la canalisation il sera placé un manchon souple.

Des fourreaux seront installés au passage des canalisations à travers les diverses parois, dont le diamètre
intérieur devra être au moins supérieur de 1 cm au diamètre extérieur de la canalisation qu’il protège.

Les fixations seront exécutées à l’aide de colliers isolants anti vibratiles genre MUPRO (ou similaire), de
préférence posée sur des parois lourdes. Les passages dans les murs et plancher seront protégés par des
fourreaux résilients. Ceux-ci seront arasés au droit des parois verticales et devront dépasser les sols finis.
Les chutes seront désolidarisées dans l’épaisseur du plancher par un feutre bitumé genre bande
DENZO (ou similaire)

4.1.1 Canalisations en PEHD (ou similaire)

Localisation:

 Réseaux d'eau froide (E.F) jusqu’aux nourrices de distribution terminales


 Réseau d'eau chaude sanitaire (E.C.S) jusqu’aux nourrices de distribution terminales

Caractéristiques:

 Tube PEHD ou similaire


 Utilisation de raccords du commerce
 Aucun cintrage ni déformation autorisé sur les tronçons droit
 Aucun raccord à 90o autorisé (double raccord à 45o)
 Raccords collés (colle homologuée pour installation sanitaire),
 Les matériels auront une attestation de conformité sanitaire (ACS).

Dans les cloisons, il sera prévu des boitiers d’encastrement permettant :

 L’évitement de tout risque de glissement du fourreau avec le dispositif de blocage.


 Le réglage de l’entraxe pour le pré positionnement des sorties.
 Une facilité de pose et démontage possible de l’ensemble.

4.1.2 Robinetteries et accessoires

Généralités:

L’indice DS de la robinetterie utilisée devra être au minimum de 25dB(A). Les siphons des appareils
sanitaires seront de type bouteille. Les vannes seront en laiton type ¼ de tour à boisseau sphérique jusqu’au
DN50.

Caractéristiques générales:

 Matériel taraudé jusqu'au DN 50 inclus

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 9 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4.1.3 Réseau d’eau chaude solaire

Caractéristiques:

 Manchons de mousse à structure cellulaire fermée anti condensation


 Classement au feu M1
 Epaisseur minimale 13 mm
 Conductivité thermique 0,038 W/m.°C
 Assemblage par collage
 Finition P.V.C. pour les canalisations apparentes
 Marque : ARMACELL (ou similaire)

Localisation:

 Réseaux d’ECS

4.2 TUYAUTERIES D’EVACUATIONS – EU / EV / EP

Nature des tubes :

Les tuyaux et éléments de descentes en PVC seront de qualité « eaux usées » pour les EU et EV et
comporteront à chaque niveau un joint de dilatation. Les tuyaux et éléments de descente en PVC seront de
qualité « eaux pluviales » pour les. Les réseaux PVC conformes aux normes NFT 54003 54017 seront
assemblés par raccords collés, les supports seront de préférence chevillés, les colliers seront métalliques
et de types inoxydables.

Les passages dans les murs et plancher seront protégés par des fourreaux résilients. Ceux-ci seront arasés
au droit des parois verticales et devront dépasser les sols finis. Toutes les tuyauteries PVC seront certifiées
NF Me ou à défaut devront être agréés par la Maîtrise d’œuvre. Les pentes seront au minimum de 0,020 m
par mètre pour les canalisations EU et EV soit 2%.

Toutes les chutes traversant des locaux publics seront protégées par des fourreaux en acier ou
encoffrement en bois sur 1,50 m. Les canalisations EU - EV seront munies de tous leurs accessoires,
tels que coudes, culottes, manchons de dilatation, réduction, supports...

Les manchons de dilatation seront placés sur les canalisations, conformément aux DTU (60.1 à 60.3). Il sera
prévu, des tampons hermétiques pour nettoyage des réseaux à chaque piquage et suivant les prescriptions
du DTU.

Il sera prévu à chaque colonne de chute EU ou EV une pièce spéciale de visite dite "hermétique" de
même diamètre que la chute. Les conduites secondaires doivent aboutir à la conduite principale
d'évacuation avec un angle de 45°. Chutes et collecteurs : (hors gaine carreau de plâtre).

Pour 75 ≤ D ≤ 125, prévoir un renforcement en traversée de plancher et de paroi coupe-feu, soit un


fourreau PVC M1 dépassant d’un diamètre en sous face de chaque plancher.

Pour D > 125, prévoir un manchon coupe-feu à chaque traversée de plancher et paroi coupe-feu.
Les dévoiements EU-EV-EP en faux plafond et les chutes EU-EV-EP seront isolés par un matelas de
laine de verre, ép. : 50 mm, finition kraft alu.

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 10 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Assemblage :

Les assemblages se feront


- soit par bagues à joints d'étanchéité avec les précautions suivantes :
 chanfreinage de l'extrémité mâle,
 nettoyage des parties à assembler,
 lubrification du bout mâle avant emboîtage.
- soit par collage avec emboîtement de longueur variable selon le diamètre du tube utilisé avec les
précautions suivantes :
 chanfreinage de l'extrémité mâle,
 nettoyage et dégraissage des parties à assembler,
 encollage des parties mâle et femelle.
Toutes les emboîtures seront réalisées par des emboîtures dites « du commerce ». Aucune emboîture ne
sera réalisée par chauffage du tube.

Mise en œuvre :

Tuyaux choisis dans la gamme "eaux usées" :

Épaisseur 3,2 mm jusqu'au diamètre 140


Épaisseur 3,6 mm pour le diamètre 160
Épaisseur 4,4 mm pour le diamètre 200

Dans tous les cas, le tuyau reposera sur un profilé de guidage évitant tout déplacement latéral. Pour toutes
les tuyauteries horizontales et verticales en PVC les distances maximales admissibles entre deux
supports sont les suivantes :

 tuyaux jusqu'à DN 20 : 0.75 m


 tuyaux DN 25 à DN 32 : 1.00 m
 tuyaux DN 40 à DN 50 : 1.50 m
 tuyaux DN 63 à DN 160 : 2.00 m

Dans tous les cas, un support devra être prévu à chaque coude et les liaisons aux appareils devront être
réalisées de façon telle que le poids de la tuyauterie ne soit pas supporté par les appareils. Les raccords et
les pièces d’assemblage seront réalisés par des tampons de réduction et joints à lèvres néoprène (coudes
à 45 ou 67°50). Les suspensions seront réalisées avec des tiges métalliques filetées permettant le réglage
en hauteur.

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 11 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4.3 INSTALLATION DES RESEAUX DE TUYAUTERIES

Canalisations sous pression en élévation :

En élévation, les tuyauteries sous pression seront posées avec une pente de 3 mm/m environ. Les grandes
lignes droites seront munies d'un purgeur d'air en ligne.

Canalisations d’évacuation :

Les canalisations d'évacuation seront posées avec une pente minimale de 2 cm/m et de telle sorte que les
vitesses d'écoulement permettent l'auto-curage.

Joints - raccords démontables – soudures :

Aucun joint ne devra être placé dans les traversées à l'exception des joints de pipe de raccordements des
cuvettes de W.C. Les joints de raccord des chutes verticales des E.V. avec les canalisations enterrées
devront être situés au nu du dallage (collet du tuyau non apparent) et seront à la charge du lot VRD.

Quelque soit le type de joints, des raccords démontables (raccords union, brides, longues vis) devront être
posés partout où un démontage facile sera nécessaire et en particulier au droit de chaque robinet d'arrêt.
Tous les joints et raccords devront rester facilement accessibles. Dans le cas d'une traversée de plancher,
de mur ou de cloison, les joints seront à l'extérieur du fourreau.

Bouchons de dégorgement et tampons hermétiques :

Ceux-ci seront placés aux extrémités des collecteurs, changements de direction, pied de chutes et
descentes ainsi que tous les 15 m au minimum sur les collecteurs horizontaux.

4.4 FIXATIONS ET SUPPORTS

Les tubes posés verticalement seront maintenus par colliers nervurés ou emboutis à contrepartie
avec interposition de bague élastomère. Les tubes posés horizontalement seront maintenus par des
supports qui permettront un démontage facile des tuyauteries et comporteront toujours une contrepartie
démontable. Une bague en matière isolante souple sera interposée entre la canalisation et le collier.

Les supports seront fixés directement aux structures du bâtiment ou à des éléments qui lui seront solidaires.
Les fixations autres que par scellements, sur mur, cloison et plafond seront obligatoirement faites par
chevilles expansives.

4.5 REPERAGE DES EQUIPEMENTS ET PEINTURE

Sur appareillage:

Chaque appareil portera une étiquette, fixée sur support métallique indiquant la désignation de l'appareil et
sa fonction. Les étiquettes seront exécutées en Plexiglas avec lettres majuscules ou chiffres de couleur
noire sur fond jaune. Leur fixation s'effectuera par vis. Elles ne devront pas être collées. La dimension et la
position des étiquettes seront soumises à l'agrément du Maître d'Œuvre ainsi que le libellé. Toutes les
indications de repérage de la robinetterie et des dispositifs d'équilibrage seront reportées sur les plans
définitifs mis à jour à la réception.

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 12 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Sur tuyauterie :

Outre les plaques indicatrices des vannes et robinets d'arrêt, toutes les canalisations générales
comporteront un dispositif de repérage des canalisations. Ce repérage sera réalisé sur toute la longueur
des canalisations par un système de bagues collées en matière plastique, de différentes couleurs,
repérées sur les plans.

Le repérage des tuyauteries sera conforme à la norme NFX 08.100. Les teintes seront les mêmes pour un
circuit, que ce soit l'aller ou le retour. Le sens de circulation du fluide sera indiqué à l'aide des flèches
noires sur fond blanc. La distance entre ensemble de repérage n'excédera pas 5 mètres : cette distance
pourra être réduite en fonction des tracés des circuits.

Repérage de la robinetterie

Tous les éléments de robinetterie seront repérés par une étiquette pendante portant un chiffre fixée
d'une manière définitive au moyen d'une chaînette et d'un crochet en acier inoxydable. Cette étiquette
sera fixée sur le corps de la vanne ou du robinet. Elle sera gravée de couleur identique à la teinte de fond
de la tuyauterie correspondante.

Repérage des appareils

Tous les appareils seront repérés au moyen d'une étiquette gravée, indiquant les renseignements suivants :
 fonction de l'appareil, par exemple : pompe.
 un numéro qui sera reporté sur tous les plans d'exécution et schémas affichés en locaux
techniques.

La fixation des étiquettes sera faite par rivetage.

Schémas à afficher

L'entreprise devra, au titre du présent lot, l'affichage sous verre, ou sous forme de tirage plastifié renforcé,
et fixé sur support bois des schémas de principe de l'installation. L'affichage du schéma de principe de
l'installation sera installé en zone technique correspondant à l'installation.

Peinture

Toutes les parties métalliques devront être recouvertes de deux couches de peinture antirouille.

4.6 ACOUSTIQUE

Les résultats acoustiques à obtenir sont fixés au CCTP et d'une façon générale dans les textes
réglementaires. Tous les moyens nécessaires pour obtenir ces résultats sont mis en œuvre, en particulier :
 tous les appareils tournants ou vibrants sont désolidarisés du bâtiment et des installations sur
lesquels ils sont interposés, par manchons boulonnés sur l'hydraulique, avec continuité électrique,
 tout matériel susceptible de dilatation doit être isolé des supports par matériau résiliant durable,
 tous les matériels, de fonctionnement non accidentel, sont choisis dans leur zone d'emploi la moins
bruyante compatible avec leurs caractéristiques fonctionnelles,
 tous les dévoiements EP/EU/EV et chutes qui traversent les locaux conformément à la
réglementation.

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 13 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4.7 TERRE ET EQUIPOTENTIEL

Il appartiendra au présent lot de réaliser l'équipotentialité des masses métalliques diverses de ses
installations (tuyauteries, caissons de traitement d'air, gaines de ventilation, etc...) et de les raccorder sur
la barre de terre du tableau électrique la plus proche.

Les solutions de continuité des gaines et des tuyauteries réalisées en matériau isolant devront être pontées
par des tresses conductrices afin de conserver l'équipotentialité.

4.8 JOINTS DE FINITION

Le titulaire du présent lot devra la réalisation de joints mastic silicone sur les côtés de chaque appareil
sanitaire contre la construction ou les meubles, résistant à une température de 100°C et aux produits
d’entretien.

4.9 PROTECTION SANITAIRE DES RESEAUX

Le titulaire du présent lot aura à sa charge les dispositions nécessaires concernant les réseaux d’eau
destinés à la consommation humaine à l’intérieur des bâtiments, et en particulier :
 Mettre en place des dispositifs de protection bénéficiant de la marque NF antipollution.
 S’assurer de la conformité des matériels avant leur mise en œuvre.
 De prendre les précautions d’hygiène nécessaires pour tous les matériels en contact avec l’eau à
distribuer, lors de leur transport, de leur stockage et de leur pose.
 Réaliser la purge parfaite de l’ensemble des réseaux.

En fin de travaux, l’entreprise devra le rinçage de l’ensemble des tuyauteries avec désinfection par produit
agréé. Après traitement, les tuyauteries seront rincées par une eau présentant toutes les qualités
alimentaires. Après rinçage et remise en eau, une analyse de potabilité sera demandée et réglée par
l’entrepreneur à un laboratoire.

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 14 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

5. DESCRIPTION DES OUVRAGES

5.1 RESEAUX D’ALIMENTATION

L’adduction en eau du bâtiment se fera de deux manières différentes :


 par le réseau de ville DINEPA depuis la conduite longeant la façade principale.
 par la récupération des eaux pluviales de toiture.

La fourniture et la pose des cuves enterrées pour le stokage de l’eau de pluie et de l’eau de ville traitée sera
à la charge du lot VRD ainsi que les raccordements pour l’alimentation de ces cuves (réseau EP enterré
depuis les chutes EP, y compris raccord et le raccordement au réseau de la DINEPA).

Le titulaire du présent lot aura à sa charge l’alimentation depuis le pied des façades jusqu’aux drums situés
en toiture. (Tous les réseaux enterrés depuis les cuves jusqu’au droit des façades sera à la charge du lot
VRD).

Seul le réseau d’eau chaude sanitaire sera isolé et bouclé pour maintenir une température élevée en tout
point du réseau (précaution participant à la lutte contre le développement des bactéries). Il sera prévu un
organe de fermeture par réseau et par étage. La boucle ECS sera équipée d’une vanne d’équilibrage
thermostatique permettant un églage par bouton externe de 35°C à 65°C et d’une pompe de bouclage avec
système anti-légionnelle ou techniquement équivalent.

Matériels obligatoires :

Afin de participer à la lutte contre le développement de la légionnelle dans le réseau ECS, la production
et le réseau ECS comporteront obligatoirement, à la charge du présent lot, les matériels suivants :

 Thermomètre en sortie de production ECS


 Mitigeur thermostatique régulé sur la température de départ (général et terminaux 45°C)
 Thermomètre sur le départ et le retour ECS
 Manchettes témoins sur départ ECS et retour bouclage
 Té de répartition si besoin et clapet anti retour sur retour ECS
 Purgeurs d’air et vidange nécessaires sur tous les points hauts et bas du réseau
 Vannes d’équilibrages thermostatiques

Matériau des tubes:

Tous les tubes seront en PEHD ou équivalent.

5.2 RESEAUX D’EVACUATION – EU / EV

5.2.1 Principe

Les réseaux d'évacuation seront de deux types, à savoir :

 les réseaux d'évacuation des Eaux Usées (E.U) qui desserviront les appareils courants, tels que
les lavabos, les douches et les vidoirs.
 les réseaux d'évacuation des Eaux Vannes (E.V) qui desserviront les cuvettes de WC.

Le système de collecte des Eaux Usées (E.U) et des Eaux Vannes (E.V) sera de type séparatif pour
l'ensemble des réseaux en élévation. L'ensemble des appareils collectés seront raccordés aux

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 15 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

canalisations sur les attentes EU ou EV du lot VRD.

Des ventilations primaires (V.H) seront créées partout où cela sera nécessaire afin d'assurer l'aération des
réseaux et d'éviter le désamorçage des siphons, et ceci, tant pour les réseaux sous dallage qui seront
ventilés à leurs principales extrémités, que pour les éventuelles chutes ; chaque conduit de ventilation, DN
100 mm au minimum, devra être prolongé en toiture et coiffé d'un chapeau.

5.2.2 Spécifications de mise en oeuvre

Les canalisations des différents réseaux d'évacuation (E.U, E.V) et des ventilations primaires (V.H) seront
réalisées à l'aide de tube et d'accessoires en P.V.C classé NF Me (ou équivalent).

Les traversées de parois ou de planchers coupe-feu devront respecter les conditions d'isolement au feu
entre locaux. Les canalisations seront fixées aux planchers ou aux parois verticales au moyen de colliers
isophoniques en acier ou en matière synthétique ; à chaque traversée de paroi ou de plancher sera
placé un fourreau ou tout autre dispositif permettant la libre dilatation tout en garantissant l'étanchéité de la
paroi.

Des tés de visite munis de tampons de dégorgement hermétiques seront placés partout où cela sera
nécessaire, et en particulier, à chaque extrémité de réseau en élévation et au pied de chaque chute ; des
embranchements munis de tampons étanches seront placés à chaque changement de direction des
réseaux collecteurs horizontaux en élévation.

5.3 RESEAUX D’EVACUATION - EAUX PLUVIALES

Le présent lot devra l’ensemble des réseaux EP situés à l’intérieur du bâtiment depuis la naissance sous
toiture jusqu’à 1m en sortie du bâtiment (compris réseaux sous dallage RDC). Une isolation acoustique sera
prévue sur les dévoiements EP.

5.4 ALIMENTATION GENERALE ET STOCKAGE DE L’EAU

Les eaux de pluie et l’eau de ville traitée circuleront dans 2 réseaux séparés fonctionnant sur
le même principe : une cuve de stockage en PEHD enterrée avec pompe immergée d’un débit de 6
m3/h et d’une pression utile de 1.5 bars (fournie par le lot VRD) alimente 2 drums situés dans les
combles. L’eau pluviale alimentera les toilettes, et l’eau de ville traitée alimentera le reste. Il sera
prévu un système de substitution de l’eau de pluie par l’eau de ville traitée en cas de pénurie.

Le présent lot aura à sa charge la fourniture et la pose des raccordements entre les cuves enterrées et les
drums situés dans les combles ainsi que les 4 drums de 1000 L (2 pour le stockage de l’eau de pluie et 2
pour le stockage de l’eau de ville traitée) ainsi que des systèmes d’équilibrage et de trop plein. Aucun
surpresseur ne sera mis en place sur ce réseau qui fonctionnera gravitairement.

Le réseau eau froide sera en tube PEHD (ou équivalent) jusqu’au raccordement final sur les appareils et
supporté par colliers nus avec résilient acoustique entre le collier et le tube. Fixation aux murs ou à la dalle
par tiges filetées galvanisées.

5.5 PRODUCTION D’EAUX CHAUDE SANITAIRE SOLAIRE

5.5.1 Panneaux chauffe-eau solaires


Le titulaire du présent lot sevra la fourniture et l’installation d’un sysytème de panneaux chauffe eau solaire
CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES
- Juillet 2015 - Page 16 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

de type COMPACT E de la marque SONNENKRAFT ou équivalent. L’installation devra permettre de


chauffer et maintenir en température un volume de 300 l d’eau chaude sanitaire afin d’alimenter la douche
(au RDC) et l’evier de la cuisine/caféteria (au R+1). La prestation devra respecter les préconisations du DTU
65.12 (Norme P50-601).

La surface de panneaux solaires à installer est de 5,1 m² orientés au sud. L’entreprise doit la fourniture et la
pose des panneaux y compris les supports. Ces panneaux solaires sont positionnés en toiture. Le ballon de
300 litres sera positionné dans les combles réservés aux équipements techniques du bâtiment.

Les équipements de cette installation bénéficieront obligatoirement d’un agrément technique et d’une
conformité sanitaire ou à défaut seront soumis à l’approbation de la Maîtrise d’œuvre.

5.5.2 Raccordement hydraulique solaire

L’entreprise doit la fourniture et la pose d’un réseau de raccordement entre les capteurs (en toiture) et le
ballon situé dans la partie technique des combles sous toiture. Tout le réseau sera calorifugé. Pour la partie
circulant à l’extérieure le calorifuge des réseaux Aller et Retour (en particulier avec l’utilisation d’isolant
type ARMAFLEX) sera protégé contre les UV. Cette protection sera de type mécanique (Isoxal, PVC, …) ou
par ajout d’un revêtement (peinture K-FINISH, pare vapeur STYROCOAT blanc, …).
Le réseau sera équipé de tout le matériel réglementaire nécessaire à la bonne marche de l’installation,
comme : circulateur, vase d’expansion, vannes d’isolement, thermomètres, manomètres, doigt de gant,
sondes de températures, clapet anti-retour, dispositif de remplissage ….

5.5.3 Raccordement électrique général


L’entreprise doit également la fourniture et pose d’une armoire « production d’eau chaude solaire »
électrique de puissance et de commande pour l’alimentation, la protection et la gestion de l’ensemble des
organes électriques de l’installation.

Cette armoire électrique sera alimentée directement du TGBT par une attente laissée par le lot électricité
dans le local technique. L’armoire contiendra une pochette de documents avec les schémas électrique «
commande » et « puissance » et les documentations techniques de tous les matériels installés.

5.5.4 Régulation et suivi de l’installation solaire

L’ensemble sera équipé d’une gestion d’eau chaude paramétrable permettant au mieux de contrôler et de
prémunir l’installation de production d’eau chaude contre les risques de légionnelle. Cette gestion permettra
également de contrôler et mesurer les performances du système et de renvoyer un ensemble de
paramètres à la GTB.

Le système de régulation devra donc permettre :


 Le réglage et le pilotage de l’ensemble des installations.
 La mesure des températures, pressions et débits.
 Un bilan calorimétrique sur afficheur.
 D'enregistrer les données de production solaires utiles.
 De comptabiliser le volume ECS consommée, la production solaire, l’énergie solaire utile aux bornes
du ballon solaire, l’énergie d’appoint et l’irradiation des capteurs.

5.6 APPAREILS SANITAIRES ET ACCESSOIRES

5.6.1 Pose des appareils

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 17 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Les divers appareils seront posés aux emplacements indiqués sur les plans, y compris les fournitures
annexes, telles que les renforts, supports et accessoires nécessaires. Les fixations sur les parois
s'effectueront à l'aide de consoles avec goujons filetés.

Les éventuels renforts nécessaires à la bonne tenue des appareils, notamment dans les cloisons légères
seront fournis et incorporés par le titulire du présent lot. Les fixations des barres de relevage destinées aux
personnes à mobilité réduite devront résister à une traction de 150 kg.

Les fixations au sol seront réalisées à l'aide de visserie en métal inoxydable avec chevilles imputrescibles.
L'ensemble des joints d'étanchéité ne seront réalisés, à l'aide d'un mastic aux silicones, par le lot
Plomberie Sanitaire, qu'après la mise en oeuvre des carrelages et des faïences.

Les appareils et les robinetteries seront protégés par des bandes adhésives après avoir été obturés ;
aucune épaufrure, écaillé ou rayure ne sera acceptée lors de la réception des ouvrages. Les appareils
endommagés devront alors être remplacés.

5.6.2 Raccordements des appareils

Pour les raccordements des appareils sanitaires aux réseaux d'Eau Froide (E.F.) et d'Eau Chaude
Sanitaire (E.C.S), aucune canalisation d'un diamètre intérieur inférieur à 12 mm ne sera acceptée.

5.6.3 Vidanges des appareils

Les vidanges des divers appareils sanitaires auront les diamètres minimum suivants :

 Lavabo, lave-mains, vasque 32 mm minimum


 Cuvette de WC 100 mm minimum
Les cuvettes de WC seront raccordées aux attentes au sol à l'aide de pipes en P.V.C blanc.

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 18 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

5.6.4 Sanitaires du personnel

A chaque étage (RDC et R+1) seront installés des sanitaires pour le personnel homme et femme, ils
comporteront :
 2 cuvettes WC ordinaires y compris cuvette, abattant, distributeur de papier grande capacité.
 2 WC accessibles PMR y compris cuvette, abattant, barre de relèvement, distributeur de papier
grande capacité et poignée relevable
 4 lavabos y compris mitigeur et tablette.

5.6.5 Sanitaires public


Au RDC seront installés des sanitaires accessibles au public, ils comporteront :
 2 WC accessibles PMR y compris cuvette, abattant, barre de relèvement, distributeur de papier
grande capacité et poignée relevable
 3 lavabos y compris mitigeur et tablette.

5.6.6 Douche pour le personnel


Au RDC et attenant à la salle de repos du personnel sera installée une douche, comprenant :
 Siphon de sol pour faïence
 Mitigeur de douche
 Ensemble de douche 2 jets
 Siège de douche et barre de maintien Ø32-40cm
 Porte savon mural

5.6.7 Local ménage et atelier de maintenance


Au RDC, dans le local ménage et dans l’atelier de maintenance sera installé un vidoir muni d’une grille.

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 19 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

5.7 ETUDES, DOCUMENTATIONS ET ESSAIS

L’Entrepreneur titulaire du présent lot doit un ensemble de documents au cours du projet. Notamment :

Phase étude / préparation :


 Planning d’approvisionnement et d’exécution
 Note(s) de calcul

Phase exécution :
 Fiche d’autocontrôle
 Programme d’essais
 Désinfection des réseaux

Phase réception :
 Mise en service constructeur avec certificat de conformité.
 PV des essais de bon fonctionnement et d’épreuve de type COPREC
 D.O.E. y compris fiches techniques renseignées, plan de recollement avec équipements repérés, …
 Notice et préconisation d’entretien

Pour le DOE, l’entreprise fournira à la Maîtrise d’Œuvre un exemplaire papier avant la réception pour
validation. Après validation, l’entreprise fournira 2 exemplaires papiers.

5.8 ESSAI ET DESINFECTION DES RESEAUX

5.8.1 Essai avant désinfection

Après terminaison des travaux, il sera procédé à l'essai d'étanchéité à froid de l'installation. A cet effet,
l'installation sera remplie d'eau et maintenue dans cet état pendant 48 heures.
Un manomètre sensible sera installé en local technique. Si aucune variation de niveau ne se produit,
l'installation sera considérée comme étanche à froid. Les tuyauteries seront vérifiées et essayées à la
pression de fonctionnement, majorée de 50 % avec un minimum de 10 (bar).

5.8.2 Désinfection de l'installation

Toutes mesures seront prises pour éviter tout refoulement dans la canalisation publique. Les tuyauteries
doivent être rincées énergiquement au moins 2 heures en prenant soin d’ouvrir tous les exutoires (robinets
poussoirs à manœuvrer au moins 5 fois et simultanément). Le volume total d’eau utilisé doit correspondre de
5 à 10 fois le volume de l’installation.

Les réservoirs tels que les ballons de surpression, les ballons d’eau chaude,… doivent subir plusieurs fois
successivement un remplissage, et une vidange par leur point bas.

Un débit trop faible ne permet pas d’éliminer la totalité des impuretés présentes dans les canalisations. Le
volume de la solution-mère à préparer doit représenter 1/10ème de la capacité totale de l’installation.

La désinfection employée sera l’eau de javel du commerce, additionnée de permanganate de potassium,


ceci afin de limiter les dépôts d’oxydes de manganèse dans les réseaux. La teneur en chlore actif de la
solution désinfectante devant circuler dans les canalisations, doit être de 100 g de chlore actif par mètre-
cube de capacité du réseau à désinfecter.

La solution-mère d’eau de javel est obtenue de l’eau de javel à 1 g de chlore actif par litre, pour
désinfection au chlore. L’eau de javel sera du commerce (concentration à 150 g de chlore actif par litre) à
raison d’un berlingot de 250 (ml) dilué dans 30 litres d’eau, additionné d’un gramme de permanganate
CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES
- Juillet 2015 - Page 20 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

de potassium pour colorer la solution.

Le réseau à désinfecter doit être rempli lentement d’eau claire, afin d’éviter la formation des poches d’air.
Il convient d’ouvrir modérément les robinets situés en bout d’antenne. Le débit d’eau circulant dans
l’installation sera estimé à partir des indications fournies par le compteur.

La solution désinfectante sera injectée régulièrement à l’aide d’une pompe à injection, depuis le point
d’introduction situé à l’aval de la protection.

Le débit de la pompe doit être réglé en fonction du débit estimé précédemment, afin qu’un 10ème de
solution mère s’accompagne de 9/10ème d’eau claire du réseau réputé potable.
Les précautions à prendre sont les suivantes :
 Ne pas injecter trop rapidement
 Ne pas introduire en une seule fois la totalité de la solution-mère pour ensuite la chasser avec l’eau
claire, ce qui compromettrait l’efficacité de la désinfection
 Veiller à ce que l’injection de la solution désinfectante se fasse durant tout le remplissage de
l’installation
 Chaque robinet ou exutoire sera ensuite ouvert, en allant des branches les plus basses vers les
branches les plus hautes (de l’amont vers l’aval), jusqu’à l’apparition de la couleur violacée du
désinfectant
 Dès que la solution apparaît au point le plus éloigné (exutoire d’extrémité), l’ensemble du réseau
sera isolé par fermeture au point de raccordement sur le réseau réputé potable laissé en contact
avec le désinfectant pendant 24 heures.

5.8.3 Rinçage terminal

La solution désinfectante sera évacuée par les robinets et exutoires. Un rinçage énergique de 2 heures sera
suivi d’un rinçage à débit suffisant de 24 heures. Tous les robinets resteront ouverts afin d’éliminer toute
trace de désinfectant.

Après le rinçage et exutoires, ils seront tous refermés en attendant les prélèvements et le résultat du
contrôle analytique. Les prélèvements doivent être réalisés dans un délai maximum de 3 jours. Les frais des
analyses et d’autorisation d’une mise en service de l’installation d’eau potable et de l’installation d’eau
chaude sanitaire seront à la charge de l’entreprise du présent lot.

CCTP: Lot N°10– PLOMBERIE SANITAIRES


- Juillet 2015 - Page 21 sur 21
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

C.C.T.P.
11 - LOT FAUX PLAFONDS
CCTP: Lot N°11– FAUX PLAFONDS
- Juillet 2015 - Page 1 sur 13
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

LOT 11 – FAUX PLAFONDS


SOMMAIRE
1. CONSISTANCE DES TRAVAUX – OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE ............................................. 3
2. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES ....................................................................... 3
2.1 DTU ............................................................................................................................................ 3
2.2 Références normatives.............................................................................................................. 3
2.3 Eurocodes .................................................................................................................................. 4
2.3.1 Eurocode 0 ......................................................................................................................................... 4
2.3.2 Eurocode 1 ......................................................................................................................................... 4
2.4 Documents du CSTB .................................................................................................................. 5
2.5 Choix des matériaux .................................................................................................................. 5
2.6 Interprétation du CCTP.............................................................................................................. 5
2.7 Garanties - Réception ................................................................................................................ 6
2.8 Coordination avec les entreprises ............................................................................................. 6
2.1 Prescription générale Environnementale.................................................................................. 7
3. SPECIFICATIONS ET PRESCRIPTIONS TECHNIQUES.................................................................. 7
3.1 Etudes ........................................................................................................................................ 7
3.1.1 Hypothèses de calcul ......................................................................................................................... 7
3.1.2 Dossier d’exécution ........................................................................................................................... 7
3.1.3 Spécification Technique particulière Environnementale ................................................................... 8
3.2 Spécifications concernant les matériaux utilisés et leur mise en œuvre .................................. 8
3.2.1 Faux plafonds en éléments préfabriqués de plâtre ........................................................................... 8
3.2.2 Protections et nettoyages.................................................................................................................. 9
3.2.3 Protection contre la corrosion des articles en métal ferreux ............................................................ 9
3.3 Contrôle de l’exécution ............................................................................................................. 9
3.4 Prescriptions techniques particulières ...................................................................................... 9
4. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES .........................................................10
4.1 Etendue des travaux ................................................................................................................ 10
4.2 Descriptif des ouvrages ........................................................................................................... 12
4.2.1 Faux-plafonds acoustiques .............................................................................................................. 12
4.2.2 Faux-plafonds acoustiques et décoratifs ......................................................................................... 12
4.2.3 Plafonds – Plaques de plâtre ........................................................................................................... 12
4.2.4 Plafonds extérieurs – Lames bois composite moussé ..................................................................... 13

CCTP: Lot N°11– FAUX PLAFONDS


- Juillet 2015 - Page 2 sur 13
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

1. CONSISTANCE DES TRAVAUX – OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE


Le présent lot a pour but de définir les modalités techniques et les prestations de
l'entreprise pour le Projet de construction de l ‘UCHM de Porte au Prince en
Haïti
Les travaux du présent lot comprennent :
- Les plafonds techniques ;
- Les faux-plafonds acoustique ;
- Les faux plafonds décoratifs et acoustiques ;
- Les retombées pour joues et raccordement de hauteurs différentes.
L'entreprise devra respecter toutes les dispositions prévues dans les prescriptions communes
à tous les lots et le C.C.A.P. et, en particulier, se charger du nettoyage de ses propres gravois
ou déchets et leur évacuation.

2. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES


2.1 DTU
• NF DTU 58.1 P1-1 (décembre 2008) : Travaux de bâtiment - Plafonds
suspendus - Partie 1-1 : Cahier des clauses techniques types (CCT) (Indice de
classement : P68-203-1-1)
• NF DTU 58.1 P1-2 (décembre 2008) : Travaux de bâtiment - Plafonds
suspendus - Partie 1-2 : Critères généraux de choix des matériaux (CGM)
(Indice de classement : P68-203-1-2)
• NF DTU 58.1 P2 (décembre 2008) : Travaux de bâtiment - Plafonds
suspendus - Partie 2 : Cahier des clauses administratives spéciales types (CGS)
(Indice de classement : P68-203-2)

2.2 Références normatives


• NF P 03-001 : Marchés privés - Cahiers types - Cahier des clauses administratives
générales applicable aux travaux de bâtiment faisant l'objet de marchés privés.

• Règles NV 65 et Annexes : Règles définissant les effets de la neige et du vent sur


les constructions et annexes (indice de classement : P 06-002).
• Règles PS 92 : Règles de construction parasismique, règles PS applicables aux
bâtiments (indice de classement : P 06-013).
• NF C 15-100 : Installations électriques à basse tension.
• NF EN 13964 : Plafonds suspendus — Exigences et méthodes d'essai (indice de
classement : P 68-204).
• NF EN ISO 354 : Acoustique — Mesurage de l'absorption acoustique en salle
réverbérante (indice de classement : S 31-003).
• NF EN ISO 10848-2 : Acoustique — Mesurage en laboratoire des transmissions
latérales du bruit aérien et des bruits de choc entre pièces adjacentes — Partie 2 :
Application aux éléments légers lorsque la jonction a une faible influence (indice de
classement : S 31-097-2).
• NF EN ISO 11654 : Acoustique — Absorbants pour l'utilisation dans les bâtiments —
Evaluation de l'absorption acoustique (indice de classement : S 31-064).
CCTP: Lot N°11– FAUX PLAFONDS
- Juillet 2015 - Page 3 sur 13
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF EN 300 : Panneaux de lamelles minces, longues et orientées (OSB) —


Définitions, classification et exigences (indice de classement : B 54-115).
• NF EN 312 : Panneaux de particules — Exigences (indice de classement : B 54-
114).
• NF EN 313-1 : Contreplaqué — Classification et terminologie — Partie 1 :
Classification (indice de classement : B 54-151-1).
• NF EN 313-2 : Contreplaqué — Classification et terminologie — Partie 2 :
Terminologie (indice de classement : B 54-151-2).
• NF EN 622-1 : Panneaux de fibres — Exigences — Partie 1 : Exigences générales
(indice de classement : B 54-051-1).
• NF EN 622-5 : Panneaux de fibres — Exigences — Partie 5 : Exigences pour
panneaux obtenues par procédé à sec (MDF) (indice de classement : B 54-051-5).
• NF EN 10130 : Produits plats laminés à froid, en acier à bas carbone pour formage
à froid — Conditions techniques de livraison (indice de classement : A 36-401).
• NF EN 10327 : Bandes et tôles en acier doux revêtues en continu par immersion à
chaud pour formage à froid — Conditions techniques de livraison (indice de
classement : A 36-327).
• NF EN 13168 et amendement 1 : Produits isolants thermiques pour le bâtiment.
Produits manufacturés en laine de bois (WW) — Spécification (indice de classement
: P 75-409 et A1).
• NF EN 13964 : Plafonds suspendus — Exigences et méthodes d'essai (indice de
classement : P 68-204).
• NF EN 14190 : Produits de transformation secondaire de plaques de plâtre —
Définition, exigences et méthodes d'essais (indice de classement : P 72-621).
• NF EN 14246 : Eléments en plâtre pour plafonds suspendus — Définition,
spécifications et méthodes d'essais (indice de classement : P 72-530).
• NF EN 14322 : Panneaux à base de bois — Panneaux surfacés mélaminés pour
usages intérieurs — Définition, exigences et classification (indice de classement : B
54-117).

2.3 Eurocodes
2.3.1 Eurocode 0
• NF EN 1990 (mars 2003) : Eurocodes structuraux - Bases de calcul des structures
(Indice de classement : P06-100-1) ;
• NF P06-100-2 (juin 2004) : Eurocodes structuraux - Bases de calcul des structures
- Partie 2 : Annexe nationale à la NF EN 1990 (Indice de classement : P06-100-2)
• NF EN 1990/A1 (juillet 2006) : Eurocode - Bases de calcul des structures -
Amendement A1 (Indice de classement : P06-100-1/A1)
• NF EN 1990/A1/NA (décembre 2007) : Eurocode - Bases de calcul des structures -
Annexe nationale à la NF EN 1990/A1 (Indice de classement : P06-100-1/A1/NA)
2.3.2 Eurocode 1
• NF EN 1991-1-1 (mars 2003) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-1 : Actions générales -
Poids volumiques, poids propres, charges d'exploitation des bâtiments (Indice de classement : P06-111-
1)
• NF P06-111-2 (juin 2004) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Poids volumiques, poids propres,
charges d'exploitation des bâtiments - Partie 2 : Annexe nationale à la NF EN 1991-1-1 + Amendement
A1 (mars 2009) (Indice de classement : P06-111-2)
CCTP: Lot N°11– FAUX PLAFONDS
- Juillet 2015 - Page 4 sur 13
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF EN 1991-1-2 (juillet 2003) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-2 : Actions générales -
Actions sur les structures exposées au feu (Indice de classement : P06-112-1)
• NF EN 1991-1-3 (avril 2004) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-3 : Actions générales -
Charges de neige (Indice de classement : P06-113-1)
• NF EN 1991-1-4 (novembre 2005) : Eurocode 1 - Actions sur les structures - Partie 1-4 : actions générales
- Actions du vent (Indice de classement : P06-114-1).

2.4 Documents du CSTB


• Cahier CSTB n° 3567 de mai 2006 : « Classement des locaux en fonction de
l'exposition à l'humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements
muraux intérieurs ».
• Cahier CSTB n° 1670 d’octobre 1980 : « Cahier des Prescriptions Techniques
communes aux procédés de planchers — Titre I section E ».
• Cahier CSTB N° 3567 de mai 2006 : «Classement des locaux en fonction de
l'exposition à l'humidité des parois ».
• Cahier du CSTB n° 3560, CPT : « Isolation thermique des combles — Conditions
générales de mise en œuvre des procédés d‘isolation thermique de combles »
Cahier du CSTB n° 3560. Pour rappel, un CPT ne vaut que dans le cadre des Avis
Techniques explicitement référencés.
• Guide UTE C 15-520 : Installations électriques à basse tension - Guide pratique -
Canalisations. Modes de pose. Connexions.
• Cahier des Prescriptions Techniques : " Revêtements de murs intérieurs en
carreaux céramiques ou analogues collés au moyen de mortiers-colles ou d'adhésifs
".
Les documents contractuels applicables aux travaux du présent marché sont cités
ci-après.
Les travaux seront exécutés en conformité avec toutes les normes D.T.U. et
règlements en vigueur et en particulier :
DTU 58-1 Plafonds suspendus
- prescriptions des organismes techniques spécialisés et prescriptions des fabricants
et organismes professionnels
- règles de l'art

2.5 Choix des matériaux


Tous les matériaux seront soumis à l'agrément du bureau de contrôle du Maître de
l'Ouvrage et du Maître d'Œuvre.

2.6 Interprétation du CCTP


L'entrepreneur doit prévoir toutes les fournitures et façons indispensables au parfait
achèvement des ouvrages suivant les règles de l'art, même si elles ne sont pas
expressément mentionnées au C.C.T.P. de la même manière, les travaux comprennent
tout ce qui est indiqué aux plans, coupes et élévations, ainsi qu'au présent C.C.T.P.
quand bien même diverses indications de détail ne seraient pas précisées.
L'entrepreneur reconnaissant avoir suppléé par ses connaissances professionnelles aux
éventuelles imprécisions des documents fournis.

CCTP: Lot N°11– FAUX PLAFONDS


- Juillet 2015 - Page 5 sur 13
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

L'entrepreneur du présent lot devra prendre contact avec tous les adjudicataires des
autres lots afin de convenir avec eux des dispositions communes à adopter en ce qui
concerne la réalisation de leurs ouvrages respectifs. Il a le devoir de prendre
connaissance des pièces du dossier des autres corps d'état et ne pourra en aucun cas,
ni aucun moment, faire état de ne pas les avoir consultés ou de les ignorer.
Par ailleurs, l'entrepreneur est tenu de vérifier avant tout commencement d'exécution,
les côtes des documents graphiques et signaler au Maître d'Œuvre toute erreur ou
omission qu'il pourrait constater, ou le rendre attentif à tout changement qui serait
éventuellement à opérer. Les quantités indiquées au CDPGF, sont des quantités avec
vides déduits.

2.7 Garanties - Réception


GARANTIES
Les garanties de bonne exécution seront constituées par :
- l'obligation de faire pendant la période de garantie, la remise en ordre de tout ou
partie des ouvrages détériorés suite à des causes directes ou indirectes. Cette remise
en état peut consister en la réparation ou le remplacement.
- l’obligation de maintenir pendant la période de garantie la bonne tenue de tous les
matériaux soumis par ailleurs à un entretien normal
- la réfection aux frais de l’entrepreneur de toutes les parties détériorées, autres que
les travaux de son lot, mais consécutives aux désordres lui incombant.

RECEPTION
En complément des précisions indiquées au CCAP, la réception ne sera prononcée
qu'après :
- réception par l’architecte des documents DOE/DIU en 4 exemplaires
- réception sans réserve et rapport final du bureau de contrôle
- le respect du choix des matériaux utilisés
- l'aspect et la finition des ouvrages
- la qualité des matériaux mis en œuvre.
L'entrepreneur fournira au Maître d'Œuvre les certificats, procès-verbaux d'essais des
matériaux suivant les prescriptions du marché ainsi que les noms des fabricants et
fournisseurs de matériaux. Tout élément non conforme aux prescriptions du marché,
d'une nature d'une provenance différente de celle spécifiée et ne répondant pas aux
exigences demandées, sera refusé.

2.8 Coordination avec les entreprises


Avec le lot GROS OEUVRE pour réception des supports.
Avec le lot MENUISERIES INTERIEURES ET EXTERIEURES pour les épaisseurs
d’huisseries, pré cadres et réservations et finitions contre menuiseries.
Avec le lot ELECTRICITE pour les luminaires encastrés.
Avec le lot PEINTURE pou finition et protection au niveau des rives.

CCTP: Lot N°11– FAUX PLAFONDS


- Juillet 2015 - Page 6 sur 13
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2.1 Prescription générale Environnementale

L’opération fait l’objet d’une démarche environnementale suivant les critères de la norme
LEED. Les performances requises s’entendent tant en termes de performances d’usage, de
qualité architecturale, de pérennité et d’entretien, que de Qualité Environnementale globale :
participation des ouvrages mis en œuvre aux qualités fonctionnelles, sanitaires, de confort et
d’éco-gestion du bâtiment, mais aussi minimisation des impacts environnementaux en phase de
construction (pollutions, déchets, nuisances engendrées par les techniques retenues pour la
réalisation des ouvrages).
Tous les produits, systèmes ou procédés seront certifiés ou bénéficieront d’un avis
technique.

3. SPECIFICATIONS ET PRESCRIPTIONS TECHNIQUES


3.1 Etudes
Les plans du marché de travaux qualifiés de « plans de conception » sont fournis par
le maître d’œuvre et sont donnés à titre indicatif pour évaluer l’ensemble des travaux
à réaliser. Ces plans sont proposés à l’entrepreneur afin de lui permettre de réaliser
ses plans d’exécution.
3.1.1 Hypothèses de calcul
Les hypothèses à prendre en compte pour les calculs sont les suivantes :
• Les charges permanentes : poids propre des structures, plus surcharges
d'équipements, en fonction des caractéristiques du projet.
• Les surcharges d'exploitation : celles à prendre en compte sont celles
imposées par les normes NF.
• Surcharges climatiques : celles à prendre en compte sont celles imposées
par les règles en vigueur.
• Les efforts sismiques : selon réglementation du site.
• Surcharges particulières : équipements de chauffage, climatisation et
ventilation, équipements électriques et d’éclairages, éléments de désenfumage,
équipements de plomberie.
3.1.2 Dossier d’exécution
Les plans et dessins devront faire apparaître tous les détails d'exécution
d'assemblages et de fixation. Ils seront cotés et établis à une échelle en rapport
aux dimensions des ouvrages. Au stade des études d’exécution, l’entrepreneur
remettra au maître d’œuvre l’ensemble de pièces suivantes dans les délais
prévus au marché de travaux :
• Une note récapitulative des hypothèses retenues pour l’étude ;
• Les notes de calculs permettant le dimensionnement des ouvrages ;
• Les documents de préconisation d’application des ouvrages ;
• Les nomenclatures des éléments et pièces avec le métré des matières premières et produits
(quantitatif et qualitatif) ;
CCTP: Lot N°11– FAUX PLAFONDS
- Juillet 2015 - Page 7 sur 13
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• Les avis techniques formulés pour les ouvrages considérés.

3.1.3 Spécification Technique particulière Environnementale

Il y aura lieu de privilégier les produits avec le label NF-environnement ou des éco-
labels européens ou équivalent reconnu. De plus, l’étiquetage réglementaire A ou A+
concernant les émissions dans l’air intérieur sera systématisé pour tous produits en
contact avec l’air intérieur.
Les émissions en COV et formaldéhyde et les teneurs en COV devront être connues
et transmises, de même que pour les substances CMR 1 et 2 (au sens de l’article R231-51)
intentionnellement introduites dans le procédé de fabrication ou naturellement présentes
dans les matières premières utilisées dans les produits. Les produits ne devront pas avoir
de substance CMR 1 et 2 présentes à plus de 0,1% en masse, et susceptibles de migrer
(donnée disponible dans les FDS).
Les produits en contact avec l’air intérieur ne dégageront pas de particules et de
fibres cancérogènes et répondront aux tests prévus par la Directive Européenne 97/69/CE
du 5/12/97 transposée en droit français le 28/8/98. Les matériaux possédant une
certification ACERMI répondent à cette exigence.

3.2 Spécifications concernant les matériaux utilisés et leur


mise en œuvre
Tous les ouvrages devront être réalisés avec des matériaux présentant toutes les qualités
de solidité, d'étanchéité et de durée. L'entrepreneur devra l'exécution complète et parfaite
de tous les ouvrages prévus au présent lot de manière à obtenir une étanchéité parfaite du
bâtiments.

3.2.1 Faux plafonds en éléments préfabriqués de plâtre


Ces travaux comprendront implicitement tous ouvrages principaux et
accessoires nécessaires quels qu'ils soient, tant en ce qui concerne les
ossatures, suspentes, fixations, etc., que les plafonds proprement dits, et les
ouvrages de finition.
L'ensemble des travaux devra d'autre part être réalisé d'une façon absolument
conforme aux prescriptions de mise en œuvre du fabricant du type de plafond
considéré.
Pour tous les plafonds de tous types, l'entrepreneur du présent lot devra
l'exécution de tous ouvrages nécessaires à la réalisation des ossatures de
fixation et de pose. Ces ossatures comprendront tous les éléments utiles en
fonction du type de plafond et de la nature du support.
Les éléments du revêtement de plafond seront fixés sur l'ossature suivant le
système prévu par le fabricant. Cette fixation devra être telle qu'il ne puisse se
produire aucune déformation du revêtement par suite de dilatations ou autres
causes. En aucun cas, la fixation, quelle qu'elle soit, ne devra être visible sur le
parement fini.

CCTP: Lot N°11– FAUX PLAFONDS


- Juillet 2015 - Page 8 sur 13
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.2.2 Protections et nettoyages


L'entrepreneur du présent lot devra prendre toutes dispositions pour protéger
lors de l'exécution de ses travaux tous les ouvrages pouvant être tachés par le
plâtre ou la colle.
Après finition des plâtres et après exécution des raccords, tous les ouvrages qui
n'auraient pas ou imparfaitement été protégés seront parfaitement nettoyés.
Dans le cas d'ouvrages en bois apparent, les protections devront être
absolument efficaces, aucune projection ni souillure n'étant tolérée.

3.2.3 Protection contre la corrosion des articles en métal ferreux


Tous les articles en métal ferreux devront être protégés contre la corrosion. La
méthode de revêtement sera proposée par l’entrepreneur. Cette protection doit
avoir été appliquée avant mise en place. Tous les éléments en acier
directement exposés aux intempéries devront obligatoirement être protégés
par galvanisation classe A 275.

3.3 Contrôle de l’exécution


L’entrepreneur exécute une réception des supports conformément aux prescriptions
du lot 00 – Clauses communes du CCTP.
L’entrepreneur contrôle l’implantation de ses ouvrages conformément aux règles en
vigueur.
A la demande du maître d’œuvre, l’entrepreneur réalisera des fiches de contrôle de
ses ouvrages. La nature du contrôle sera proposée par le maître d’œuvre.
En cas d’erreur sur l’implantation, il appartiendra au présent lot de supporter les
conséquences financières des reprises à effectuer et des retards générés. A ce titre, le
maître d’œuvre se réserve le droit d’appliquer une retenue sur les situations de
travaux présentées par l’entrepreneur.

3.4 Prescriptions techniques particulières


Tous les matériaux seront de bonnes qualités, les plaques de faux plafond ne
présenteront pas de défauts de planéité, de gauchissement ou d’aspect
Les matériaux seront mis en œuvre suivant les prescriptions des fabricants.
L’entrepreneur respectera le calepinage fourni.
Les suspentes seront adaptées au poids du faux plafond
L’ossature porteuse des faux plafonds et les pièces de liaison avec la structure
devront être calculées et mise en œuvre de manière à ce qu’un défaut de
fixation de suspente n’entraîne pas la chute de l’ensemble du faux plafond.
L’entreprise devra également prendre en compte la tenue des plafonds sous l
‘effet des variations de pression dues au désenfumage mécanique.
Les travaux comporteront toutes les coupes, caissons d'habillages, façon de
biais ou façons quelconques en grandes et petites parties. Tous les raccords de
quelque nature qu’ils soient, devront être exécutés très soigneusement.

CCTP: Lot N°11– FAUX PLAFONDS


- Juillet 2015 - Page 9 sur 13
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

L'entrepreneur prendra toutes dispositions pour éviter le désordre que


pourraient apporter à ses ouvrages, les effets de dilatation ou de retrait de
gros œuvre.
Les raccords de scellements éventuels nécessaires aux travaux sont à la
charge du présent lot en ce qui concerne la finition de ceux-ci.

Nettoyage du chantier
L'entreprise devra le nettoyage du chantier au fur et à mesure de son intervention et
en fin de chantier y compris enlèvement de tous ses déblais, emballages et gravois.

Trait de niveau
Avant de commencer tous travaux dont il a la charge, le présent lot devra mettre en
œuvre, tous les traits de niveau qui lui seront nécessaires pour l'exécution de ses
travaux.

4. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES


4.1 Etendue des travaux
Les travaux à réaliser par l'entreprise dans le cadre de son marché sont les suivants :
• Fourniture et pose de faux plafond suivant calepinage
• Fourniture et pose de plafonds BA 13
• Fourniture et pose de grilles en plafonds
• Réalisation de retombées diverses et corniches.
Les prestations à la charge du lot comprennent :
• Le dépoussiérage et le brossage de la surface du gros œuvre et des supports ainsi
que le rebouchage éventuellement nécessaire ;
• La fourniture, la pose, la dépose et l’enlèvement des engins, appareils et matériel
nécessaires à l’exécution des travaux ;
• Les études, calculs, tracés, dessins d'exécution et de détail des ouvrages ;
• La vérification de l'ossature et des matériaux choisis conformément aux
prescriptions réglementaires, notamment à celles relatives aux risques d'incendie et
de panique, de sismicité et aux prescriptions contractuelles de résistance, d'adaptation
à l'hygrométrie des locaux et d'isolations thermique et acoustique ;
• L'implantation et/ou le traçage et la vérification du développé des ouvrages ;
• La vérification des niveaux et de l’aplomb ;
• La fourniture et la mise en œuvre des armatures ou produits de désolidarisation au
droit des jonctions de supports de natures différentes ;
• La fourniture et pose des pattes de scellement ;
• Les piquages et nettoyages, le cas échéant (nécessaires), de la surface du gros
œuvre ou des enduits déjà exécutés au raccord avec la cloison ;
• Le nettoyage de toutes projections sur les parois, plafonds et sols, etc.
• Le nettoyage et l’enlèvement aux décharges publiques de tous gravois, déchets,
débris et emballages résultant de ces travaux ;
• La fourniture et la pose des plaques de plâtre, compris fournitures diverses :
matériaux d'ossature (bois, fourrures, montants, etc.), dispositifs de suspension (pour
les plafonds), dispositifs d'appui intermédiaire (pour les habillages), matériaux de
fixations (vis, adhésifs), matériaux de traitement des joints (enduits et bandes
associées) dispositifs de protection des angles saillants verticaux (bandes spéciales,
CCTP: Lot N°11– FAUX PLAFONDS
- Juillet 2015 - Page 10 sur 13
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

baguettes d'angles), dispositifs de protection en pied pour les cloisons, nécessaires à


cette pose ;
• La fourniture et la pose des plaques de plâtres hydrofugés, compris fournitures
diverses, sans les pièces humides ;
• Dans le cas des structures particulièrement déformables, la fourniture et la pose de
mousse expansée ou la réalisation d'un montage adapté.
• L’implantation des percements de cloisons, leur exécution ainsi que tous les
raccords de plâtrerie nécessaire à leur bonne finition
• Le rebouchage des percements et engravures restant apparents après la pose des
ossatures métalliques, des dispositifs de suspension et de la fixation à la structure
porteuse ;
• La fourniture et la pose des éléments d'habillage (panneaux, bandes, bacs ou
autres) constituant le plafond proprement dit avec leur système de fixation
d'accrochage éventuel sur l'ossature, (clips, épingles...), compris tous les renforts
pour l’accrochage des appareils d’éclairage ;
• La réalisation des feuillures ou découpes sur les éléments d'habillage ;
• La fourniture et pose des isolants et pare-vapeur, le cas échéant prévus en
doublage de mur.
• La fourniture et la pose, sous la structure support, des ossatures primaires
éventuellement nécessaires ;

Les prestations ne comprennent pas :


• La fourniture et la pose du calfeutrement éventuel au mastic du joint en cueillie, au
droit des revêtements céramiques collés, dans le cas de disposition de bande résiliente
à cet endroit ;
• La fourniture et la pose des baguettes et couvre-joints ;
• La préparation des supports avant mise en œuvre des finitions (peinture, papiers
peints, etc.) ;
• L'exécution des ouvrages de structures recevant les suspentes des ouvrages
horizontaux et inclinés ;
• La fourniture et la pose, sous la structure support, des ossatures primaires
éventuellement nécessaires ;
• La fourniture et pose des huisseries, des trappes de visite et autres bâtis dormants
associés ;
• L'exécution de trappes d'accès au plénum ;
• Les travaux d'incorporations diverses (gaines électriques y compris découpes pour
appareillage, gaines fluides, etc.) et raccords et calfeutrements à la suite ;
• Les traversées des ouvrages (découpes, rebouchages, étanchéité, calfeutrements
divers) ;
• La mise en œuvre des systèmes de protection à l'eau sous carrelage ;
• L'exécution des joints étanches au droit des appareils sanitaires, ménagers et
autres ;
• L'exécution des joints complémentaires éventuels au pourtour des menuiseries ;
• L'exécution des ouvrages de structure recevant les suspentes des plafonds ;
• La réalisation de tous raccords de revêtement (carrelage, peinture, papier, etc.)
correspondant ;
• La fourniture et la pose des éléments d'équipements, tels les éléments d'éclairage,
de conditionnement d'air, de canalisations pour fluides, et toutes liaisons entre ces
éléments et ceux du plafond ;
• Toutes fournitures et travaux propres à satisfaire à des exigences acoustiques ou
thermiques ou de protection contre l'incendie ;
• La mise à la terre des éléments métalliques.

CCTP: Lot N°11– FAUX PLAFONDS


- Juillet 2015 - Page 11 sur 13
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4.2 Descriptif des ouvrages


4.2.1 Faux-plafonds acoustiques
Fourniture et pose de faux-plafonds constitués de panneaux rigides
autoportants, modèle SAHARA de chez AMSTRONG ou similaire, face apparente
revêtue d'un voile peint en blanc, face côté plénum revêtue d'un contre voile
dim.60x60, ép. 20 mm, résistance thermique R = 0,60 (m2 K/W), absorption
acoustique 0,95 ,réaction au feu Euroclasse A2-S1-d0, pose sur ossature
métallique apparente, semelle blanche, traitement des rives à l'identique,
profilés, porteurs et entretoise, T de 24 mm , compris toutes sujétions de
découpe.
Prévoir exécution de joues verticales pour jonction des zones traitées en
plafonds démontables avec les zones d’altimétries différentes
Prévoir la réalisation d’ébrasements en BA 13 sur ossature métallique
galvanisée pour tous les châssis de toits, coupoles, ouvertures zénithales etc…
Les jonctions avec les faux plafonds et la toiture sera traitées par des cornières
laquées droite (ou américaines pour ouvertures circulaires) à la charge du
présent lot.
Localisation : Circulations et bureaux selon plan de calepinage de faux
plafonds et détails
.
4.2.2 Faux-plafonds acoustiques et décoratifs
Fourniture et pose de faux-plafonds constitués de panneaux rigides
autoportants , type DANOLINE décor QUADRIL de chez KNAUFF ou similaire,
face apparente revêtement Akutex T. peinte en blanc 500, dim.60x60,ép. 15
mm, résistance thermique R = 0,45 (m2 K/W), absorption acoustique 0,95
,réaction au feu Euroclasse A2-S1-d0, pose sur ossature métallique apparente,
semelle blanche, traitement des rives à l'identique, profilés; porteurs et
entretoise, T de 24 mm , compris toutes sujétions de découpe.
Prévoir exécution de joues verticales pour jonction des zones traitées en
plafonds démontables avec les zones d’altimétries différentes.
Prévoir la réalisation d’ébrasements en BA 13 sur ossature métallique
galvanisée pour tous les châssis de toits, coupoles, ouvertures zénithales etc…
Les jonctions avec les faux plafonds et la toiture seront traitées par des
cornières laquées droite (ou américaines pour ouvertures circulaires) à la
charge du présent lot.

Localisation : Grande salle de réunion


Hall accueil, bureaux directeur, directeur adjoint.
Selon plan de calepinage de faux plafonds et détails

4.2.3 Plafonds – Plaques de plâtre


Ossature en profilés galvanisés accrochée sur des suspentes fixées au plancher
béton.

CCTP: Lot N°11– FAUX PLAFONDS


- Juillet 2015 - Page 12 sur 13
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Plafond de plaques de parement en plâtre cartonné BA 13mm hydrofuge,


vissées perpendiculairement au contre lattage métallique et posées bord à bord
et vissées sur ossature métallique F 530
Traitement des joints par bords amincis avec bande et enduit spécial repassé.
Prévoir exécution de joues verticales pour jonction des zones traitées en
plafonds démontables avec les zones d’altimétries différentes
Prévoir la réalisation d’ébrasements en BA 13 sur ossature métallique
galvanisée pour tous les châssis de toits, coupoles, ouvertures zénithales etc…
Les jonctions avec les faux plafonds et la toiture sera traitées par des cornières
laquées droite (ou américaines pour ouvertures circulaires) à la charge du
présent lot.
Localisation : WC, Sanitaires,
Selon plan de calepinage de faux plafonds.

4.2.4 Plafonds extérieurs – Lames bois composite moussé


Ossature en profilés galvanisés chevillés en sous face du plancher béton (du
R+1).
Plafond de lames de bardage moussé type Vertigo de GEOLAM ou similaire.
Epaisseur 15mm, Largeur 165mm, poids 1,75 kg/ml
Distance entre appuis 45cm
Localisation : Porche de l’entrée principale,

CCTP: Lot N°11– FAUX PLAFONDS


- Juillet 2015 - Page 13 sur 13
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

C.C.T.P.
12 - LOT SERRURERIE METALLERIE

CCTP: Lot N°12– SERRURERIE METALLERIE


- Juillet 2015 - Page 1 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

SOMMAIRE
1. CONSISTANCE DES TRAVAUX – OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE ............................................. 3
2. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES ....................................................................... 3
2.1 DTU ............................................................................................................................................ 3
2.2 Références normatives.............................................................................................................. 4
2.3 Textes législatifs et textes européens ....................................................................................... 4
2.4 Prescription générale pour la qualité environnementale ......................................................... 4
3. SPECIFICATIONS ET PRESCRIPTIONS TECHNIQUES.................................................................. 5
3.1 Dimensions des éléments constitutifs ...................................................................................... 5
3.2 Eléments modèles ..................................................................................................................... 5
3.3 Protection contre la corrosion .................................................................................................. 5
3.3.1 Ouvrages en métal ferreux ................................................................................................................ 5
3.3.2 Ouvrages en alliage léger ................................................................................................................... 5
3.3.3 Contacts interdits............................................................................................................................... 6
3.4 Pose et fixations ........................................................................................................................ 6
3.5 Calfeutrements .......................................................................................................................... 6
3.6 Protection et nettoyage des ouvrages finis............................................................................... 6
3.7 Nettoyage de mise en service ................................................................................................... 7
3.8 Articles de ferrage ..................................................................................................................... 7
3.9 Contrôle de l’exécution ............................................................................................................. 7
3.10 Epreuves des ouvrages............................................................................................................ 7
3.11 Coordination avec les autres entreprises ............................................................................... 7
4. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES .......................................................... 7
4.1 Etendue des travaux .................................................................................................................. 7
4.2 Descriptif des ouvrages ............................................................................................................. 9
4.2.1 Porte extérieure double vantail PM 01. ............................................................................................ 9
4.2.2 Porte simple vantail PM 02.............................................................................................................. 10
4.2.3 Escalier métallique ........................................................................................................................... 10
4.2.4 Gardes corps métalliques horizontaux ............................................................................................ 10
4.2.5 Gardes corps métalliques rampants ................................................................................................ 11
4.2.6 Lisses mains courantes métalliques sur escalier.............................................................................. 11
4.2.7 Lisses mains courantes métalliques extérieures ............................................................................. 11
4.2.8 Grille de clôture métallique ............................................................................................................. 11
4.2.9 Portail métallique ............................................................................................................................ 12
4.2.10 Ensemble porte vélos .................................................................................................................... 12
4.2.11 Mats porte-drapeau ...................................................................................................................... 12

CCTP: Lot N°12– SERRURERIE METALLERIE


- Juillet 2015 - Page 2 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

1. CONSISTANCE DES TRAVAUX – OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE


Le présent lot a pour but de définir les modalités techniques et les prestations de
l'entreprise pour le Projet de construction de l ‘UCHM de Port au Prince en Haïti.
Les travaux du présent lot comprennent :
- Les travaux de Serrurerie et Métallerie
L'entreprise devra respecter toutes les dispositions prévues dans les prescriptions Communes à
tous les lots et le C.C.A.P. et, en particulier, se charger du nettoyage de ses propres gravois ou
déchets et leur évacuation ainsi que du nettoyage des salissures éventuelles, autant à
l’extérieur qu’à l’intérieur des bâtiments, sur les façades ou les espaces publics. L’entreprise
devra les nettoyages de finition avant réception des travaux, le prix des nettoyages est inclus
dans l’offre.

2. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES


Les documents contractuels applicables aux travaux du présent marché sont cités ci-après.

2.1 DTU
- D.T.U 32.1 charpente acier
- D.T.U 34.7 Ouvrage de fermeture pour baies vitrées
- D.T.U 37 (dernière édition) Menuiserie métallique
- DTU 39-4 Dernière édition
- Annexe commune aux D.T.U 36.1 et 37. dernière édition : choix des charpentes en AL
- NFP 01012 : règles de sécurité relatives aux dimensions des garde-corps
- NFP 01013 : Essais des garde-corps – méthodes et critères.
- NF P 26.313 - 405 - 410 - 411 : Boutons – Béquilles.
- NF P 26.316 : Ferme-portes.
- NF P 26.401 - 404 - 422 - 426 : Accessoires.
- NF P 26.431 : Serrures anti-effraction (sans les essais).
-NF P 26.428 : Serrures motorisées.
- NF A 91.020 : Revêtement métallique et traitement de surface.
- NF X 41.002 : Protection contre les agents physiques de surface.
- NF P 01.012 : Règles de sécurité relatives aux dimensions des garde-corps et rampes
d'escaliers.
- NF P 01.013 : Essais des garde-corps, méthodes et critères.
AUX NORMES A.F.N.O.R. (Association Française de Normalisation) et notamment : (liste non
exhaustive)
-NF P06-001 : Charges d'exploitation des bâtiments.
- NF P06-004 : Charges permanentes et charges d'exploitation dues aux forces de la
pesanteur.
-NF P01-012 et NF P01-013 :
- Règles de sécurité relatives aux dimensions des garde-corps et rampes d'escaliers.
- NF E85-015 Éléments d'installations industrielles – Moyens d'accès permanents, escaliers,
échelles à marches et garde-corps.

CCTP: Lot N°12– SERRURERIE METALLERIE


- Juillet 2015 - Page 3 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

- NF P25-362 : Fermetures pour baies libres et portails. Spécifications techniques Règles de


sécurité.
- NF EN 13241.1 (NF P25-380.1) : Portes industrielles, commerciales et de garages, norme
de produit, Partie 1 produits sans caractéristiques coupe-feu, ni pare-flamme.
-NF EN ISO 14713 : Protection contre la corrosion du fer et de l'acier dans les constructions
– Revêtements de zinc et d'aluminium – Lignes directrices.
-NF EN ISO 1461 : Revêtements par galvanisation à chaud sur produits finis ferreux –
Spécifications et méthodes d'essai.
- NF EN ISO 2081 : Revêtements métalliques – Dépôts électrolytiques de zinc sur fer ou
acier.
AUX REGLES DE CALCUL D.T.U. et modificatif et en particulier : (liste non exhaustive)
-Règles NV 65 modifiées Avril 2000 (D.T.U. P06-002
- Règles de calcul définissant les effets de la neige et du vent sur les constructions et
annexes.
- Règles N 84 modifiées 95 d'Avril 2000 (D.T.U. P06-006) :
- Action de la neige sur les constructions + Erratum 2, modificatif 1.
- Règles CM 66 : Pour le calcul et l'exécution des constructions métalliques.
-Additif 1980 : " Règles de calcul des constructions en acier " parues dans la revue
C.T.I.C.M. n°1/1981.
- Aux REGLES PARASISMIQUES 1969 révisées 1982 et ANNEXES, au DECRET N° 91.461 du
14 mai 1991, à l'ARRETE du 16 juillet 1992
- Règles PS 92 (NF P06–013 – DTU Règles PS 92) AFNOR Décembre 1995.

2.2 Références normatives


Au sujet des DTU / CGTG et normes le cas échéant visés ci-dessus, il est ici bien
précisé qu’en cas de discordance entre les spécifications, prescriptions et descriptions de
préséance sera celui énoncé aux « Clauses Communes ».
En raison des données climatiques et sismiques du site, l'ensemble des ouvrages
extérieures devront être calculés, dimensionnés et mis en œuvre de manière à pouvoir
résister sans dommage, ni déformation excessive (vents 250km/h "pression et dépression,
NV 65 région 5 et PS 92 ZONE 3 haute séismicité).

2.3 Textes législatifs et textes européens


Les Produits de construction comportant le marquage CE devront être conforme à la
directive européenne 89/106.

2.4 Prescription générale pour la qualité environnementale


L’opération fait l’objet d’une démarche environnementale suivant les critères de la norme
LEED. Les performances requises s’entendent tant en termes de performances d’usage, de
qualité architecturale, de pérennité et d’entretien, que de Qualité Environnementale globale
: participation des ouvrages mis en œuvre aux qualités fonctionnelles, sanitaires, de confort
et d’éco-gestion du bâtiment, mais aussi minimisation des impacts environnementaux en
phase de construction (pollutions, déchets, nuisances engendrées par les techniques
retenues pour la réalisation des ouvrages).

CCTP: Lot N°12– SERRURERIE METALLERIE


- Juillet 2015 - Page 4 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Tous les produits, systèmes ou procédés seront certifiés ou bénéficieront d’un avis technique.

3. SPECIFICATIONS ET PRESCRIPTIONS TECHNIQUES


3.1 Dimensions des éléments constitutifs
Les sections et dimensions des profilés et autres éléments constitutifs devront être
déterminés par l’entrepreneur en fonction :
- des dimensions de l’ouvrage,
- du type d’ouvrant
- du type de ferrage
- de la position et de l’emplacement de l’ouvrage
- des efforts à subir du fait de la fonction de l’ouvrage
- de l’utilisation de l’ouvrage
- des effets du vent
- des bouches d’entrée d’air et autres.

3.2 Eléments modèles


Pour tous les ouvrages dont le nombre d’éléments de même type ou de même principe est
relativement important, le maître d’œuvre aura la faculté de demander à l’entrepreneur la
mise en place d’un élément à titre de modèle.
La fabrication de la série ne devra en aucun cas commencer avant approbation par le maître
d’œuvre de l’élément modèle.

3.3 Protection contre la corrosion


3.3.1 Ouvrages en métal ferreux
Selon le cas, ils seront traités contre la corrosion par :
- peinture antirouille en résines époxy plus poudre de zinc épaisseur 40 microns après
décapage degré de soin : 2.5
- métallisation au zinc, épaisseur 40 microns après décapage au jet de corindon, répondant
à la norme NF A 91 – 201
- galvanisation répondant à la norme NF A 91- 121, masses nominales du revêtement par
face 300 grammes par m2.

3.3.2 Ouvrages en alliage léger


Selon spécifications ci-après au présent CCTP, la protection contre la corrosion sera traitée
par :
- anodisation la bel EWAA – EURAS, accompagné d’une garantie de bonne tenue de 10 ans
ou
- revêtement par laque thermodurcissable label QUALICOAT, accompagné d’une garantie
de bonne tenue de 10 ans pour le blanc et de 5 ans pour les autres coloris.

CCTP: Lot N°12– SERRURERIE METALLERIE


- Juillet 2015 - Page 5 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.3.3 Contacts interdits


Il est rappelé ici l’article correspondant du DTU 32 concernant les contacts interdits entre
l’aluminium et divers matériaux et les solutions à adopter pour empêcher ces contacts.
Ces travaux seront conçus et réalisés conformément aux prescriptions et réglementations
en vigueur.

3.4 Pose et fixations


Les ouvrages seront posés avec la plus grande exactitude à leur emplacement exact. Toutes
les précautions nécessaires à la pose et au calage des différents éléments seront à prendre
par l’entrepreneur pour leur assurer un aplomb, un alignement et un niveau correct.
Toutes les fixations seront par vis alu ou inox.
Les ouvrages seront calés et fixés avec soin, de manière à ne pas pouvoir se déplacer
pendant l’exécution des fixations.
Interposition d’un joint d’étanchéité entre le dormant et le support, de type Compriband ou
équivalent, titulaire du label SNJF, pour les menuiseries extérieures.
Au sujet de ces fixations, il est spécifié que :
- dans le cas de douilles ou autres à incorporer au coulage du béton, l’entrepreneur
du présent lot devra prendre tous accords à ce sujet avec l’entrepreneur de gros
œuvre ;
- dans le cas de parement de gros œuvre restant apparents sans enduit, aucune
patte de fixation ou autre ne pourra être admise pour ces parements ;
- le mode de fixation proposé par l’entrepreneur ne devra en aucun cas entraîner des
prestations supplémentaires pour les autres corps d’état ;
- en aucun cas l’entrepreneur du présent lot ne sera fondé à demander un
supplément de prix par suite de tel ou tel principe de fixation qu’il n’aurait pas prévu.

Les fixations des montants de garde-corps sur le gros œuvre se feront conformément au
cahier des charges du fournisseur de chevilles, et devront résister aux charges définies dans
la norme P01-013.
En tout état de cause, les principes de fixation envisagés par l’entrepreneur devront être
soumis au maître d’œuvre pour approbation, et ce dernier pourra demander à l’entrepreneur
toutes modifications qu’il jugera nécessaires.

3.5 Calfeutrements
Les calfeutrements entre les ouvrages et gros œuvre sont au choix et à la charge du présent
lot, y compris les bourrages et calfeutrements humides, le cas échéant.

3.6 Protection et nettoyage des ouvrages finis


Protection des ouvrages finis
Tous les ouvrages du présent lot en acier laqué et en alliage léger qui sont susceptibles
d’être dégradés ou détériorés, devront être protégés jusqu’à la réception.

Cette protection pourra être constituée, soit par des bandes adhésives, soit par un film
plastique, soit par un vernis, soit par tout autre moyen efficace.

CCTP: Lot N°12– SERRURERIE METALLERIE


- Juillet 2015 - Page 6 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Pour la réception, cette protection devra être complètement et soigneusement enlevée par
le présent lot.

3.7 Nettoyage de mise en service


Les nettoyages de mise en service pour la réception des ouvrages du présent lot, seront aux
frais du présent lot.
Pour la réception, l’entrepreneur aura à effectuer :
- le nettoyage de tous ses ouvrages et quincailleries ;
- l’enlèvement de tous les déchets en provenance de ces nettoyages.
- Ces nettoyages devront faire disparaître toutes les traces, projections et taches de
plâtre, de mortier, de peinture, etc .tous les résidus des films de protection.

3.8 Articles de ferrage


Tous les articles entrant dans le cadre du label devront être poinçonnés ou estampillés NF-
SNFQ ou SNFQ.
Les articles de ferrage de quincaillerie s’entendent fournis et posés, compris :
- les trous nécessaires pour scellement
- la fourniture et pose des vis en alu ou inox, et autres pièces de fixation
- les scellements pour les pièces à sceller.
Les dimensions et la force des articles de ferrage et de quincaillerie devront toujours être
adaptées aux dimensions et poids des ouvrages considérés, ainsi qu’à leur usage.
Toutes les serrures, batteuses, verrous et autres articles à gâche, comprendront toujours la
ou les gâches correspondantes.

3.9 Contrôle de l’exécution


L’entrepreneur contrôle l’implantation de ses ouvrages conformément aux règles en vigueur.
A la demande du maître d’œuvre, l’entrepreneur réalisera des fiches de contrôle de ses
ouvrages. La nature du contrôle sera proposée par le maître d’œuvre.

3.10 Epreuves des ouvrages


Il n’est prévu d’épreuve des ouvrages pour la réception autre que celles prévues par les
réglementations en vigueur.

3.11 Coordination avec les autres entreprises


Avec le lot MENUISERIES / SERRURERIE pour coordination de finitions et surcharges
éventuelles.

4. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES


4.1 Etendue des travaux
Les travaux à réaliser par l'entreprise dans le cadre de son marché sont les suivants :
• La réception des supports.
• La fourniture et le transport de tous matériaux et matériels nécessaires.
• Les documents nécessaires à la Maîtrise d’œuvre.

CCTP: Lot N°12– SERRURERIE METALLERIE


- Juillet 2015 - Page 7 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• La fourniture au lot gros œuvre de toutes les indications qui lui sont nécessaires.
• La vérification des scellements du gros œuvre.
• Les présentations d’échantillons au Maître d’œuvre.
• La mise en jeu, le réglage et groussage des serrures et pivots.
• L’exécution des trous et réservations signalés en temps utile.
• L’immobilisation provisoire des parties ouvrantes.
• La fourniture e la pose des protections métalliques des canalisations situées en façades.
• La fourniture et la pose des serrures nécessaires.
• La protection antirouille des éléments métalliques non galvanisées.
• La mise en œuvre des joints élastomères de 1ère catégorie nécessaires, ainsi que la
fourniture d’un passe.
• Les bourrages et calfeutrements.
• Le nettoyage du chantier après achèvement des travaux et l’évacuation des gravats aux
décharges publiques.
• La fourniture et la mise en œuvre des produits de nettoyage et d’entretien particulier à
chacun des ouvrages mis en place.
• La réfection des ouvrages défectueux à la réception des travaux.
• Les essais et contrôles nécessaires.
• La part de l’entrepreneur dans le compte prorata.
• La mise en œuvre d’un groupe électrogène si nécessaire.
• Les mesures de sécurité pour son personnel.
• La prise en compte des frais relatifs à l’application des normes et règlements de sécurité
et d’hygiène concernant les travaux de bâtiments.
Cette liste non exhaustive est donnée à titre indicatif ; les travaux devront être réalisés
suivants les règles de l’art et règlements en vigueur.

CCTP: Lot N°12– SERRURERIE METALLERIE


- Juillet 2015 - Page 8 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4.2 Descriptif des ouvrages

4.2.1 Porte extérieure double vantail PM 01.


Fourniture et pose Porte double vantail l :1,80 / h :2,10 ht
Les caractéristiques requises sont les suivantes :
Huisserie
• Huisserie en tôle acier 15/10ème formée par pliage ou profilage.
• Seuil aluminium 26 mm conforme aux normes "handicapés".
• Finition pré peint ou laqué résine 100 % polyester cuite au four.
• Joint d'étanchéité périphérique par joint élastomère de première catégorie.
• Huisserie en acier galvanisée à chaud.
Vantail
• A recouvrement 4 faces épaisseur 54 mm.
• Châssis intérieur
o Partie supérieure en bois avec laine de roche épaisseur 50 mm.
o Partie intérieure en ventelles en tôle pliée anti pluie.
• 2 parements de recouvrement de 8/10ème traité anticorrosion avec motifs
matricés (décors emboutis dans la tôle).
• Finition : pré peint ou résine 100 % polyester cuite au four
• 3 pênes fixes antidégondage côté pivots.
• 3 fiches à réglage tridimensionnel.
• Plinthe décorative rejet d'eau en aluminium (AEV).
• Joint d'étanchéité sur le recouvrement par joint élastomère de première catégorie.
Quincaillerie serrurerie
• Cylindre européen ALPHA A
• Livré avec 3 clefs et carte d'identité du cylindre.
• Ensemble de plaque de propreté, béquille double en aluminium anodisé argent ou
champagne.
• 3 possibilités de fermeture :
o Coffre de serrure intégré, serrure 3 points, pêne rond anti-sciage.
o Serrure 3 points et cylindres testés A2P* (serrure DAD 221B et cylindre Alpha
WR).
Niveau de Performance
• Thermique : Uw+ 1,6W/m²K
o AEV : A4 E7B VA3 suivant normes EN (PV : B222.2.110/1) A3 E3 VE suivant
normes Fr.
• Accessoires suivants : microviseur, béquilles, huisseries...)

Localisation : Accès extérieur au local entrepôt matériel hydro-météo F3.4.

CCTP: Lot N°12– SERRURERIE METALLERIE


- Juillet 2015 - Page 9 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4.2.2 Porte simple vantail PM 02.


Fourniture et pose simple vantail l : 0,90/ h : 1,40 ht.
Les caractéristiques requises sont les suivantes :
Huisserie
• Huisserie en tôle acier 15/10ème formée par pliage ou profilage.
• Seuil aluminium 26 mm conforme aux normes "handicapés"
• Finition pré peint ou laqué résine 100 % polyester cuite au four.
• Joint d'étanchéité périphérique par joint élastomère de première catégorie.
• Huisserie en acier galvanisée à chaud.
Vantail
• A recouvrement 4 faces épaisseur 54 mm.
• Châssis intérieur
o Partie supérieure en bois avec laine de roche épaisseur 50 mm.
o Partie intérieure en ventelles en tôle pliée anti pluie.
Quincaillerie serrurerie
• Cylindre européen ALPHA A
• Livré avec 3 clefs et carte d'identité du cylindre.
• Ensemble de plaque de propreté, béquille double en aluminium anodisé argent ou
champagne.
Localisation : Accès local technique sous escalier sud.

4.2.3 Escalier métallique


Fourniture et pose d’un escalier métallique, ossature, pièces accessoires et de finition.
• Ossature : 2 limons constitués de profilés métalliques UPN 200, fixation sur dalles
par platines.
• Marches : Caissettes acier l=124,70cm x g=30,00cm x ép. 4,00cm, pour
remplissage en Terrazzo, première contremarche en tôle 1/8’’.
• Rampes h = 1,00m sur paliers:
o Lisse supérieure fer plat ½’’ x2’’
o Potelets : fer plat soudé ½’’x2’’, espacement 118,10cm, fixation sur limon.
o Barreaudage : fer rond Ø=1/2’’, espacement 9,30cm, fixation sur limon.
• Fixation : par soudure et boulonnage, suivant détails.
• Finition : Traitement antirouille a peindre.
Localisation : Accès du hall accueil au R+1.

4.2.4 Gardes corps métalliques horizontaux


• Fourniture, mise en œuvre et réglage de Gardes corps h = 1,00m:
o Lisse supérieure fer plat ½’’ x2’’
o Lisse basse : cornière 2x2x1/8’’ fixée par cheville au nez de dalle.
o Potelets : fer plat soudé ½’’x2’’, espacement 118,10cm, fixation par
soudage sur cornière.

CCTP: Lot N°12– SERRURERIE METALLERIE


- Juillet 2015 - Page 10 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

o Barreaudage : fer rond Ø=1/2’’, espacement 9,30cm, fixation par soudage


sur cornière.
• Fixation : par cheville, suivant détails.
• Finition : Traitement antirouille a peindre.
Localisation : En périphérie des vides double hauteur des patios au R+1.
En protection Terrasse sud

4.2.5 Gardes corps métalliques rampants


• Fourniture, mise en œuvre et réglage de Gardes corps rampants h = 1,00m sur
paliers:
o Lisse supérieure : fer plat ½’’ x2’’
o Lisse basse : fer plat ½’’ x2’’
o Potelets : fer plat soudé ½’’x2’’, espacement 118,10cm, fixation par cheville
sur marches B.A.
o Barreaudage : fer rond Ø=1/2’’, espacement 9,30cm, fixation par soudure
sur lisses haute et basse.
• Finition : Traitement antirouille a peindre.
Localisation : En protection centrale de l’escalier sud, du RDC au R+1 et du R+1
au R+2.

4.2.6 Lisses mains courantes métalliques sur escalier


• Réalisation de mains courantes murales fixées sur écuyers:
o Lisse: fer plat ½’’ x2’’, fixation : chevillage des écuyers sur murs d’échiffre,
espacement = 90cm.
Localisation : En protection murale de l’escalier sud, du RDC au R+1 et du R+1 au
R+2.

4.2.7 Lisses mains courantes métalliques extérieures


• Réalisation de mains courantes extérieure fixées sur potelets:
o Lisse haute h=0,90m: cornière 2’’x2’’x1/8’’, fixation : soudure sur les
potelets, espacement = 2,25m.
o Lisse basse h=0,70m: cornière 2’’x2’’x1/8’’, fixation : soudure sur les
potelets, espacement = 2,25m.
o Potelets : tube carré 2’’x2’’, espacement = 225cm., fixation par cheville sur
rampe B.A.
Localisation : Rampe d’accès handicapés entrée nord.

4.2.8 Grille de clôture métallique


• Fourniture, et pose de grille de clôture h = 1,50m:
o Lisse supérieure fer plat 3/4’’ x2’’.
o Lisse basse : cornière 3/4’’ x2’’.

CCTP: Lot N°12– SERRURERIE METALLERIE


- Juillet 2015 - Page 11 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

o Poteaux : fer plat soudé 3/4’’x2’’, espacement 136,80cm, fixation par


soudage sur platine d’ancrage.
o Barreaudage : fer rond Ø=1’’, espacement 9,30cm, fixation par soudage sur
lisses.
• Fixation : par chevillage des platines et crosses d’ancrage dans le muret en
maçonnerie armée, suivant détails.
• Finition : Traitement antirouille à peindre.
Localisation : En clôture du terrain sur rue.

4.2.9 Portail métallique


• Fourniture, pose et réglage de portail métallique coulissant h=2,50m/l=5,50m ht:
o Lisse supérieure fer plat 3/4’’ x2’’.
o Poteaux : fer plat soudé 3/4’’x2’’, espacement 136,80cm, fixation par
soudage sur platine d’ancrage.
o Barreaudage h=1,50m: fer rond Ø=1’’, espacement 9,30cm, fixation par
soudage sur cornière.
o Remplissage en allège h=1,00m: Tôle pleine
o Portillon d’accès piéton l=0,94m
• Roulage : par 5 galets à gorge montés sur roulement à billes et rail de guidage,
suivant détails.
• Finition : Traitement antirouille à peindre.
Quincaillerie serrurerie
• Cylindre européen ALPHA A pour portail et portillon intégré.
• Livré avec 3 clefs et carte d'identité du cylindre.
Localisation : En clôture du terrain sur rue.

4.2.10 Ensemble porte vélos


• Fourniture et pose d’un ensemble de bornes support pour deux roues permettant le
stationnement de 2 vélos ou une moto par intervalles:
o Tube galvanisé cintré en U renversé ancré au sol.
• Finition : Traitement antirouille à peindre.
Localisation : En fond de parcelle dans l’abri deux roues.

4.2.11 Mats porte-drapeau


• Fourniture et pose de trois mats porte-drapeau:
• Mat acier standard de DOUBLET ou équivalant avec une drisse depuis le sol
o Tube acier galvanisé a chaud ancré au sol par fourreau.
o Dimensions : L 6,00m (5,40m fixation avec fourreau), Ø 65mm, e 2mm
o Poids : 28 kg
o Accessoires : pommeau, arrêtoir, drisse et contrepoids.
Localisation : Au droit de l’entrée principale.

CCTP: Lot N°12– SERRURERIE METALLERIE


- Juillet 2015 - Page 12 sur 12
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

C.C.T.P.
13 - LOT PEINTURES INTERIEURES ET
EXTERIEURES

CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 1 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

LOT 13 – PEINTURES INTERIEURES ET EXTERIEURES

SOMMAIRE
1. CONSISTANCE DES TRAVAUX – OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE ........................................... 4
2. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES ..................................................................... 4
2.1 DTU ..........................................................................................................................................4
2.1.1 Peinture .......................................................................................................................................... 4
2.1.2 Peinture de sols .............................................................................................................................. 4
2.1.3 Revêtements muraux ..................................................................................................................... 4
2.2 Références normatives............................................................................................................5
2.2.1 Peinture .......................................................................................................................................... 5
2.2.2 Revêtements muraux ..................................................................................................................... 7
2.3 Eurocodes ................................................................................................................................8
2.3.1 Eurocode 0 ...................................................................................................................................... 8
2.4 Documents du CSTB ................................................................................................................9
2.5 Textes législatifs et textes européens .....................................................................................9
2.6 Responsabilité de l’entrepreneur............................................................................................9
2.6.1 Consistance des travaux ................................................................................................................. 9
2.6.2 Mise en exécution des travaux ..................................................................................................... 10
2.6.3 Coordination avec les autres entreprises ..................................................................................... 10
2.6.4 Contrôle des travaux..................................................................................................................... 10
2.7 Spécifications concernant les matériaux utilisés et leur mise en œuvre ............................. 10
2.7.1 Subjectiles ..................................................................................................................................... 10
2.7.2 Choix des produits ........................................................................................................................ 11
2.7.3 Règles générales d'emploi des produits ....................................................................................... 11
2.7.4 Couches d'impression ou couches primaires ................................................................................ 11
2.7.5 Rebouchages - Enduits.................................................................................................................. 11
2.7.6 Couches de peinture ..................................................................................................................... 12
2.7.7 Ouvrages métalliques en métal ferreux ....................................................................................... 12
2.7.8 Protection de l'environnement - Lutte contre la pollution........................................................... 12
2.8 Garanties - Réception ........................................................................................................... 12
2.8.1 Garantie ........................................................................................................................................ 12
2.8.2 Réception ...................................................................................................................................... 12
2.9 Dossier des ouvrages exécutés............................................................................................. 13
2.10 Prescriptions environnementales ...................................................................................... 13
3. SPECIFICATIONS ET PRESCRIPTIONS TECHNIQUES.............................................................. 14
3.1 Généralités ........................................................................................................................... 14
3.2 Prestations à fournir ............................................................................................................. 14
3.3 Prescriptions d’exécution pour la peinture .......................................................................... 14
3.3.1 Prescriptions techniques particulières ......................................................................................... 14

CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 2 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3.3.2 Nettoyage ..................................................................................................................................... 15


3.4 Etudes ................................................................................................................................... 15
3.4.1 Dossier d’exécution ...................................................................................................................... 16
3.5 Contrôle de l’exécution ........................................................................................................ 16
4. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES ...................................................... 16
4.1 Etendue des travaux ............................................................................................................. 16
4.2 Peinture sur subjectiles bois................................................................................................. 17
4.3 Peinture sur subjectiles métal ferreux ou non ferreux et PVC ............................................. 17
4.4 Peinture sur plafonds ........................................................................................................... 18
4.4.1 Pièces Humides ............................................................................................................................. 18
4.4.2 Pièces sèches ................................................................................................................................ 18
4.5 Peinture sur murs intérieurs ................................................................................................ 18
4.5.1 Locaux technique .......................................................................................................................... 18
4.5.2 Bureaux ......................................................................................................................................... 19
4.6 Peinture de sol...................................................................................................................... 19
4.7 Peinture sur murs Extérieures .............................................................................................. 19
5. NETTOYAGE ..................................................................................................................... 20

CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 3 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

1. CONSISTANCE DES TRAVAUX – OBLIGATIONS DE L’ENTREPRISE


Le présent lot a pour but de définir les modalités techniques et les prestations de
l'entreprise pour le Projet de construction de l ‘UCHM de Porte au Prince en
Haïti

Les travaux du présent lot comprennent :


- les peintures extérieures
- les peintures intérieures

2. REGLEMENTATION ET NORMES APPLICABLES

Les documents contractuels applicables aux travaux du présent marché sont cités ci-après.

2.1 DTU
• DTU n° 59.1 Travaux de peinture

2.1.1 Peinture
• DTU 59.1 (NF P74-201-1) (octobre 1994) : Peinture - Travaux de peinture
des bâtiments - Partie 1 : Cahier des clauses techniques + Amendement A1
(octobre 2000) (Indice de classement : P74-201-1)
• DTU 59.1 (NF P74-201-2) (octobre 1994) : Peinture - Marchés privés -
Travaux de peinture des bâtiments - Partie 2 : Cahier des clauses spéciales +
Amendement A1 (octobre 2000) (Indice de classement : P74-201-2)
2.1.2 Peinture de sols
• DTU 59.3 (NF P74-203-1) (mai 1993) : Travaux de bâtiment - Peinture de
sols - Partie 1 : Cahier des clauses techniques + Amendement A1 (octobre
2000) (Indice de classement : P74-203-1)
• DTU 59.3 (NF P74-203-2) (mai 1993) : Peinture de sols - Partie 2 : Cahier
des clauses spéciales (Indice de classement : P74-203-2)
2.1.3 Revêtements muraux
• DTU 59.4 (NF P74-204-1) (février 1998) : Mise en œuvre des papiers
peints et des revêtements muraux - Partie 1 : Cahier des clauses techniques
(Indice de classement : P74-204-1)
• DTU 59.4 (NF P74-204-2) (février 1998) : Mise en œuvre des papiers
peints et des revêtements muraux - Partie 2 : Cahier des clauses spéciales
(Indice de classement : P74-204-2)
• DTU 59.4 (FD P74-205) (mars 1998) : Mise en œuvre des papiers peints et
revêtements muraux - Lexique des termes usuels (Indice de classement :
P74-205)

CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 4 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

L’opération fait l’objet d’une démarche environnementale suivant les critères de la


norme LEED. Les performances requises s’entendent tant en termes de performances
d’usage, de qualité architecturale, de pérennité et d’entretien, que de Qualité
Environnementale globale : participation des ouvrages mis en œuvre aux qualités
fonctionnelles, sanitaires, de confort et d’éco-gestion du bâtiment, mais aussi
minimisation des impacts environnementaux en phase de construction (pollutions,
déchets, nuisances engendrées par les techniques retenues pour la réalisation des
ouvrages).
Tous les produits, systèmes ou procédés seront certifiés ou bénéficieront d’un avis
technique.

2.2 Références normatives


Normes françaises relatives à l'ensemble des travaux et particulièrement :
NF T 30.001 Dictionnaire technique
NF T 30.002 Classification des pigments minéraux
NF T 30.003 Classification des peintures
NF T 30.015 Peinture - essai de résistance à l'abrasion
NF T 31.001 Blancs broyés à l'huile de lin
NF T 31.004 Minium pour peintures
NF T 32.001 Huile de lin brute
NF T 33.001 Essence de térébenthine
Prescriptions des organismes spécialisés ou prescriptions des fabricants ou
organismes professionnels
Règles de l'art

• NF P 03-001 : Marchés privés - Cahiers types - Cahier des clauses administratives


générales applicable aux travaux de bâtiment faisant l'objet de marchés privés.
2.2.1 Peinture
• NF EN 10131 : Produits plats laminés à froid, non revêtus, en acier doux et
en acier à haute limite d'élasticité pour emboutissage et pliage à froid -
Tolérances sur les dimensions et sur la forme (indice de classement A : 46-
402).
• NF EN 24624 : Peintures et vernis - Essai de traction (indice de classement :
T 30-062).
• NF EN 10238 : Produits en aciers de construction grenaillés et prépeints par
traitement automatique (indice de classement : A 35-511).
• A 35-512 : Recommandations quant à la mise en œuvre et à l'emploi des
produits grenaillés et peints de façon automatique.
• NF A 37-101 : Profilés formés à froid d'usage courant en acier.
• NF B 51-004 : Bois - Détermination de l'humidité.
• NF B 52-001 : Règles d'utilisation du bois dans les constructions -
Classement visuel pour l'emploi en structure des principales essences
résineuses et feuillues.
• NF B 53-510 : Bois de menuiserie - Nature et qualités.
CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE
- Juillet 2015 - Page 5 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• B 53-520 : Bois - Sciages de bois résineux - Classement d'aspect -


Définitions des choix.
• B 53-521 : Bois - Sciages feuillus durs tempérés - Classement d'aspect.
• NF EN 316 : Panneaux de fibres - Définitions - Classification et symboles.
• NF EN 309 : Panneaux de particules - Définitions - Classification -
Désignation (indice de classement : B 54-101).
• P 10-202 : Travaux de bâtiment - Ouvrage en maçonnerie de petits
éléments - Parois et murs - Partie 1 : Cahier des clauses techniques ; Partie 2 :
Règles de calcul et dispositions constructives minimales ; Partie 3 : Guide pour
le choix des types de murs de façades en fonction du site (Référence DTU
20.1).
• NF P 18-201 : Travaux de bâtiment - Exécution des travaux en béton -
Cahier des clauses techniques (Référence DTU 21).
• NF P 18-210 : Travaux de bâtiment - Murs en béton banché - Cahier des
clauses techniques (Référence DTU 23.1).
• NF P 23-201 : Menuiserie en bois (Référence DTU 36.1).
• NF P 23-302 : Menuiseries en bois - Portes planes intérieures en bois -
Caractéristiques générales.
• NF P 23-303 : Portes planes intérieures de communication en bois -
Spécifications.
• NF P 23-304 : Portes planes intérieures palières en bois - Spécifications.
• NF P 23-305 : Menuiserie en bois - Spécifications techniques des fenêtres,
portes-fenêtres et châssis fixes en bois.
• P 23-307 : Menuiserie en bois - Vantaux plans de portes palières
performantes - Spécifications.
• NF P 24-203 : Travaux de bâtiment - Menuiseries métalliques - Partie 1 :
Cahier des clauses techniques ; Partie 2 : Cahier des clauses spéciales -
Marchés privés (Référence DTU 37.1).
• NF P 68-201 : Travaux de bâtiment - Plafonds suspendus - Plaques de
plâtres à enduire - Plaques de plâtres à parement lisse directement suspendues
- Cahier des charges (Référence DTU 25.232).
• NF P 71-201 : Travaux de bâtiment - Enduits intérieurs en plâtre - Partie 1 :
Cahier des charges ; Partie 2 : Cahier des clauses spéciales - Marchés privés
(Référence DTU 25.1).
• NF P 72-201 : Travaux de bâtiment - Plafonds fixes - Plaques de plâtre à
enduire - Plaques de plâtre à parement lisse - Cahier des charges (Référence
DTU 25.222).
• NF P 72-202 : Ouvrages verticaux de plâtrerie ne nécessitant pas
l'application d'un enduit au plâtre - Exécution des cloisons en carreaux de
plâtre - Partie 1 : Cahier des clauses techniques - Partie 2 : Cahier des clauses
spéciales - Partie 3 : Mémento (Référence DTU 25.31).
• NF P 72-203 : Travaux de bâtiment - Ouvrages en plaques de parement en
plâtre - Plaques à faces cartonnées - Partie 1 : Cahier des charges ; Partie 2 :
Cahier des clauses spéciales - Marchés privés (Référence DTU 25.41).
• NF P 72-204 : Travaux de bâtiment - ouvrages de doublage et habillage en
complexes et sandwiches plaqués de parement en plâtre-isolant. - Partie 1 :

CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 6 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

Cahier des clauses techniques ; Partie 2 : Cahier des clauses spéciales -


Marchés privés (Référence DTU 25.42).
• NF P 72-301 : Carreaux en plâtre d'origine naturelle à parements lisses pour
cloison de distribution ou doublage.
• NF P 72-302 : Plaques de parement en plâtre - Définition, spécifications et
essais.
• NF P 74-203 : Travaux de bâtiment - Peinture de sols - Partie 1 : Cahier des
clauses techniques ; Partie 2 : Cahier des clauses spéciales - Marchés privés
(Référence DTU 59.3).
• T 01-011 : Indicateurs de pH - Liste de solutions préférentielles.
• EN ISO 2409 : Peintures et vernis - Essais de quadrillage.
• NF T 30-061 : Peintures - Comparaison visuelle de la couleur des peintures.
• NF T 30-064 : Peintures - Mesurage de la réflexion spéculaire des feuils de
peinture non métallisée à 20°, 60° et 85°.
• NF T 30-122 : Peintures - Détermination de l'épaisseur du feuil sec -
Méthode du comparateur.
• NF T 30-124 : Peintures et vernis - Mesurage de l'épaisseur du feuil sec -
Méthode non destructive à flux magnétique.
• NF T 30-608 : Enduits de peinture pour travaux intérieurs - Spécifications.
• T 30-806 : Peintures et vernis - Travaux de peinture des bâtiments -
Schéma de contrat d'entretien périodique.
• T 30-807 : Peintures et vernis - Peinture pour le bâtiment - Fiche descriptive
du produit.
• NF T 30-700 : Peintures - Revêtements plastiques épais - Spécifications.
• NF T 36-001 : Peintures - Dictionnaire technique des peintures et des
travaux d'application.
• NF T 36-005 : Peintures et vernis - Classification des peintures, des vernis et
des produits connexes.
• NF X 08-002 : Collection réduite des couleurs - Désignation et catalogue des
couleurs CCR - Etalons secondaires.
• NF EN 942 : Bois dans les menuiseries - Classification générale de la qualité
du bois (indice de classement : B 53-631).
2.2.2 Revêtements muraux
• NF EN 233 : Revêtements muraux en rouleaux - Spécifications des papiers
peints finis, des revêtements muraux vinyles et des revêtements muraux en
plastique (indice de classement : D 63-002).
• NF EN 234 : Revêtements muraux en rouleaux - Spécifications pour
revêtements muraux pour décoration ultérieure (indice de classement : D 63-
003).
• NF EN 235 : Revêtement muraux en rouleaux - Vocabulaire et symboles
(indice de classement : D 63-001).
• NF EN 259 : Revêtements muraux en rouleaux - Spécifications pour
revêtements muraux à usage intense (indice de classement : D 63-005).
• NF EN 266 : Revêtements muraux en rouleaux - Spécifications pour
revêtements muraux textiles (indice de classement : D 63-004).

CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 7 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF P 18-201 : Travaux de bâtiment - Exécution des travaux en béton -


Cahier des clauses techniques (Référence DTU 21).
• NF P 18-210 : Travaux de bâtiment - Murs en béton banché - Cahier des
clauses techniques (Référence DTU 23.1).
• NF P 71-201-1 : Travaux de bâtiment - Enduits intérieurs en plâtre - Partie
1 : Cahier des charges (Référence DTU 25.1).
• NF P 71-201-2 : Travaux de bâtiment - Marchés privés - Enduits intérieurs
en plâtre - Partie 2 : Cahier des clauses spéciales - (Référence DTU 25.1).
• NF P 72-201 : Travaux de bâtiment - Plafonds fixes - Plaques de plâtre à
enduire - Plaques de plâtre à parement lisse - Cahier des charges (Référence
DTU 25-222).
• NF P 72-202-1 : Ouvrages verticaux de plâtrerie ne nécessitant pas
l'application d'un enduit au plâtre-Exécution des cloisons en carreaux de
plâtre - Partie 1 : Cahier des clauses techniques (Référence DTU 25.31).
• NF P 72-202-2 : Ouvrages verticaux de plâtrerie ne nécessitant pas
l'application d'un enduit au plâtre-Exécution des cloisons en carreaux de
plâtre - Partie 2 : Cahier des clauses spéciales (Référence DTU 25.31).
• NF P 72-202-3 : Ouvrages verticaux de plâtrerie ne nécessitant pas
l'application d'un enduit au plâtre-Exécution des cloisons en carreaux de
plâtre - Partie 3 : Mémento (Référence DTU 25.31).
• NF P 72-203-1 : Travaux de bâtiment - Ouvrages en plaques de parement
en plâtre - Plaques à faces cartonnées - Partie 1 : Cahier des charges
(Référence DTU 25.41).
• NF P 72-203-2 : Travaux de bâtiment - Marchés privés - Ouvrages en
plaques de parement en plâtre-Plaques à faces cartonnées - Partie 2 : Cahier
des clauses spéciales (Référence DTU 25.41).
• NF P 72-204-1 : Travaux de bâtiment- Ouvrages de doublage et habillage
en complexes et sandwiches plaques de parement en plâtre-isolant - Partie 1
: Cahier des clauses techniques (Référence DTU 25.42).
• FD P 74-205 : Travaux de bâtiment - Mise en œuvre des papiers peints et
des revêtements muraux-Lexique.
• T 01-011 : Indicateurs de pH - Liste de solutions préférentielles.
• NF T 30-608 : Peintures, enduits de peinture pour travaux intérieurs -
Spécifications.
• NF T 36-001 : Peintures - Dictionnaire technique des peintures et des
travaux d'application.
• NF T 36-005 : Peintures et vernis - Classification des peintures, des vernis
et des produits connexes.
• NF T 76-011 : Adhésifs - Classification des principaux adhésifs.

2.3 Eurocodes
2.3.1 Eurocode 0
• NF EN 1990 (mars 2003) : Eurocodes structuraux - Bases de calcul des
structures (Indice de classement : P06-100-1) ;
• NF P06-100-2 (juin 2004) : Eurocodes structuraux - Bases de calcul des
structures - Partie 2 : Annexe nationale à la NF EN 1990 (Indice de
classement : P06-100-2)
CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE
- Juillet 2015 - Page 8 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• NF EN 1990/A1 (juillet 2006) : Eurocode - Bases de calcul des structures -


Amendement A1 (Indice de classement : P06-100-1/A1)
• NF EN 1990/A1/NA (décembre 2007) : Eurocode - Bases de calcul des
structures - Annexe nationale à la NF EN 1990/A1 (Indice de classement :
P06-100-1/A1/NA)

2.4 Documents du CSTB


Il n’est pas repris dans le CCTP les éventuels documents du CSTB applicables pour le
présent lot.

2.5 Textes législatifs et textes européens


Il n’est pas repris dans le CCTP les éventuels textes législatifs et textes européens
applicables pour le présent lot.

2.6 Responsabilité de l’entrepreneur


2.6.1 Consistance des travaux
L'entrepreneur se conformera aux prescriptions du présent C.C.T.P. et aux
plans de l'architecte, tant pour les positions et la qualité que pour la quantité
des ouvrages à exécuter. Il devra toutefois, vérifier l'exactitude des documents
qui lui sont fournis et signaler toute erreur ou omission.
Il se conformera à toutes les sujétions des textes des prescriptions générales,
techniques générales et particulières, dans la mesure où elles intéressent les
ouvrages désignés au descriptif.
Toutes les teintes se feront au choix de l'architecte qui se réserve la possibilité
de polychromie.

Les travaux comprendront :


- le transport à pied d'œuvre de tous les matériaux nécessaires y compris
toutes manutentions, stockage et sujétions
- la préparation des subjectiles nécessaires à la bonne exécution suivant les
prescriptions techniques générales et particulières que ces travaux soient ou on
précisés dans le descriptif.
- la fourniture et la mise en œuvre des enduits, peintures, papiers peints,
définis au descriptif y compris toutes sujétions de rechampissage, angles
entrants et saillants, etc... suivant les teintes, nuances, motifs choisis par
l'architecte.
- la fourniture des échafaudages, engins, appareils et bâches de protection
nécessaires aux travaux, leur pose, déplacement, dépose et enlèvement.
- les nettoyages de toutes projections sur les parois verticales, plafonds et
sols, etc... Ainsi que tous les déchets, emballages, etc...Résultant des travaux
et leur enlèvement aux décharges publiques.
- les retouches et nettoyage avant mise en service.

CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 9 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

2.6.2 Mise en exécution des travaux


L'entrepreneur sera tenu de s'assurer, avant de commencer les travaux, que :
- les subjectiles sont achevés, suffisamment secs et mis hors d'eau, le
démarrage des travaux par l'entreprise vaut acceptation des supports.
- les températures moyennes ambiantes sont satisfaisantes pour l'exécution
de ses travaux
S'il n'en est pas ainsi, l'entrepreneur en avisera par écrit le Maître d'Œuvre au
plus tard à la date fixée comme début du délai contractuel.
Par ailleurs, aucun travail ne pourra commencer avant d'avoir reçu l'agrément
de l'Architecte en ce qui concerne les tons de peinture et leur position.

2.6.3 Coordination avec les autres entreprises


Avec le lot GROS OEUVRE pour coordination éventuelle d'échafaudage et
réception des supports pour les niveaux d'arase du carrelage et faïences sur
murs et cloisons.
Avec les lots MENUISERIES - SERRURERIE pour la peinture de leurs éléments
en acier et la compatibilité avec leurs peintures antirouille.
Avec le lot PLATRERIE pour réception des supports.
Avec le lot FAUX-PLAFONDS pour hauteur d’arase de faux – plafonds.

2.6.4 Contrôle des travaux

Lors de l'application, l'Architecte se réserve le droit de solliciter, quand il le


jugera nécessaire, les conseils bénévoles du fabricant dont les produits auront
été retenus. A cet effet, l'entrepreneur devra joindre à l'appui de sa
soumission, une attestation du fabricant indiquant que ce dernier :
- est, d'une part, en mesure de vérifier par analyse à sa charge que tout
produit relevé sur le chantier vient de ses usines et qu'il est conforme à la
composition d'origine.
- dispose, d'autre part, dans la région d'un représentant technique qualifié.

2.7 Spécifications concernant les matériaux utilisés et leur


mise en œuvre
Tous les ouvrages devront être réalisés avec des matériaux présentant toutes les
qualités de solidité, d'étanchéité et de durée. L'entrepreneur devra l'exécution
complète et parfaite de tous les ouvrages prévus au présent lot de manière à obtenir
une étanchéité parfaite du bâtiments.
2.7.1 Subjectiles
Les subjectiles devront répondre aux prescriptions du DTU en vigueur.
En particulier pour les subjectiles suivants :
CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE
- Juillet 2015 - Page 10 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• en béton brut de décoffrages intérieurs et extérieurs et produits industriels


en béton ;
• à base de liants hydrauliques (enduits au mortier) ;
• maçonneries en blocs et dalles de béton cellulaire sans enduit.

2.7.2 Choix des produits


Avant tout début de travaux, l'entrepreneur s'assurera que les différents
produits prévus au présent CCTP conviennent parfaitement à l'emploi
envisagé, et ceci en fonction de la nature et de l'état des subjectiles dont il
aura une parfaite connaissance, ainsi que des conditions climatiques ou autres
particularités du chantier.
En ce qui concerne les couches d'impression et couches primaires,
l'entrepreneur du présent lot devra se mettre en rapport avec les
entrepreneurs intéressés afin de s'assurer que les produits qu'il envisage
d'appliquer répondent parfaitement, compte tenu de la nature des couches
d'impression et couches primaires appliquées.
L'entrepreneur fera, le cas échéant, et par écrit au maître d'œuvre les
remarques et suggestions avec toutes justifications à l'appui.
L'entrepreneur devra également tenir compte dans le choix des produits, des
atmosphères intérieures particulières rencontrées (humides, agressives, etc.)
sur le chantier concerné.
2.7.3 Règles générales d'emploi des produits
Tous les produits à utiliser devront être adaptés aux conditions rencontrées et
en fonction de l'exposition des surfaces extérieures et intérieures, exposition
en atmosphère agressive, etc.
Les produits de marque seront uniquement utilisés suivant le mode d'emploi
obligatoirement indiqué par le fabricant, les travaux préparatoires devront
être compatibles avec ces produits de marque.
Les couches d'impression devront être ajustées aux subjectiles en raison des
différences d'absorption de ces derniers.
2.7.4 Couches d'impression ou couches primaires
L'entrepreneur devra avant tout début de travaux, pour chaque type
d'impression ou de couche primaire à réaliser sur les différents subjectiles,
présenter au maître d'œuvre les différents produits qu'il envisage d'utiliser,
avec toutes justifications à l'appui, notamment :
• adaptation du produit au subjectile et à son état ;
• compatibilité du produit avec le subjectile ;
• compatibilité du produit avec les produits d'enduits et de peinture ;
• acceptation du produit par le fabricant du système de peinture prévu sur
cette impression ou couche primaire.
2.7.5 Rebouchages - Enduits
Le choix de ces produits sera du ressort et de la responsabilité de
l'entrepreneur, en fonction de la nature et état du subjectile, du type de
CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE
- Juillet 2015 - Page 11 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

produit employé pour l'impression ou la couche primaire, de l’ambiance du


local sèche ou humide, ou travaux extérieurs, de la comptabilité avec le
système de peinture prévu et être adapté au type de finition prévu.
2.7.6 Couches de peinture
Les tons des différentes couches de peinture seront légèrement différents,
sauf impossibilité technique, les tons étant pris à partir du subjectile du plus
foncé au plus clair. La peinture de chaque couche devra être correctement
croisée, sauf pour certaines peintures.
Avant application d'une nouvelle couche, toute révision sera faite, les gouttes
et coulures grattées, toute irrégularité effacée.
2.7.7 Ouvrages métalliques en métal ferreux
Avant toute peinture, les oxydes se trouvant sur le métal, rouille et calamine
doivent être éliminés.
Pour les ouvrages extérieurs et ceux situés en ambiance corrosive, ces 2
acides devront être éliminés en totalité par projection d'abrasifs.
Ces travaux d'élimination de la rouille et de la calamine seront réalisés par
l'entrepreneur de métallerie dans son atelier. Dans ce cas d'exécution,
l'entrepreneur du présent lot devra procéder à la réception de ces ouvrages.
Il fera alors part par écrit au maître d'œuvre du résultat de cette réception.
Dans le cas de refus de réception par l'entrepreneur du présent lot, le maître
d'œuvre prendra toutes décisions utiles à ce sujet.
La couche primaire sera toujours appliquée par l'entrepreneur de peinture.
2.7.8 Protection de l'environnement - Lutte contre la
pollution
L'entrepreneur sera tenu de prendre, dans la mesure du possible, les
dispositions suivantes dans le cadre de la lutte contre la pollution et de la
protection de l'environnement.

2.8 Garanties - Réception


2.8.1 Garantie
Les garanties de bonne exécution seront constituées par :
- l'obligation de faire pendant la période de garantie, la remise en ordre de
tout ou partie des ouvrages détériorés suite à des causes directes ou indirectes.
Cette remise en état peut consister en la réparation ou le remplacement.
- l’obligation de maintenir pendant la période de garantie la bonne tenue de
tous les matériaux soumis par ailleurs à un entretien normal

2.8.2 Réception
En complément des précisions indiquées au CCAP, la réception ne sera
prononcée qu'après :

CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 12 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

- le respect du choix des matériaux utilisés


- l'aspect et la finition des revêtements muraux et des peintures
- la qualité des matériaux mis en œuvre
- réception par l’architecte des documents DOE/DIU en 4 exemplaires
- réception sans réserve et rapport final du bureau de contrôle

L'entrepreneur fournira au Maître d'Œuvre les certificats, procès-verbaux


d'essais des matériaux suivant les prescriptions du marché ainsi que les noms
des fabricants et fournisseurs de matériaux. Tout élément non conforme aux
prescriptions du marché, d'une nature d'une provenance différente de celle
spécifiée et ne répondant pas aux exigences demandées, sera refusé.

2.9 Dossier des ouvrages exécutés


La fourniture de ce dossier par l'adjudicataire conditionne la réception des
bâtiments : celui-ci comprendra obligatoirement :
- tous les plans et schémas d'exécution des ouvrages (PEO) mis à jour
conformément à la réalisation
- la documentation technique et les notices des matériaux choisis
- les notices d’entretien des produits mis en œuvre.

2.10 Prescriptions environnementales


Les peintures ne contiendront pas de pigments à base de métaux lourds (cadmium,
cobalt, chrome, plomb, mercure, nickel, manganèse, etc.). Elles seront si possible du
type poudre ou à base aqueuse, sinon, elles seront à haut extrait sec et ne
contiendront ni benzène ni dérivé de l’éthylène de glycol (EGME, EGEE et leurs
acétates). Tout solvant organique hautement volatil sera à proscrire.
Il y aura lieu de privilégier les produits avec le label NF-environnement ou des
écolabels européens ou équivalents reconnu. De plus, l’étiquetage réglementaire A ou
A+ concernant les émissions dans l’air intérieur sera systématisé pour tous produits
en contact avec l’air intérieur.
Les émissions en COV et formaldéhyde et les teneurs en COV devront être connues et
transmises, de même que pour les substances CMR 1 et 2 (au sens de l’article R231-
51) intentionnellement introduites dans le procédé de fabrication ou naturellement
présentes dans les matières premières utilisées dans les produits. Les produits ne
devront pas avoir de substance CMR 1 et 2 présentes à plus de 0,1% en masse, et
susceptibles de migrer (donnée disponible dans les FDS).
La teneur en COV de toutes les peintures et vernis d’intérieurs devront être
transmises.

CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 13 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

3. SPECIFICATIONS ET PRESCRIPTIONS TECHNIQUES


3.1 Généralités
Les travaux du présent lot comprennent la fourniture de tous les matériaux
nécessaires à l'exécution des travaux et la main d'œuvre d'exécution, y
compris toutes sujétions nécessaires à la bonne exécution des travaux et les
échafaudages avec protection.
L'entrepreneur fera son affaire des locaux nécessaires au stockage des
approvisionnements de ses matériaux et des frais de chauffage éventuels de
ces locaux.

3.2 Prestations à fournir


Les travaux à la charge du présent lot sont résumés comme suit sans que
cette énumération puisse être considérée avec un quelconque caractère
limitatif :
- réalisation de l'ensemble des travaux de peintures sur murs, plafonds,
menuiseries bois ou ouvrages métalliques, tous éléments vus en général.
- les nettoyages de finition soignés, toute fourniture, main d'œuvre et
sujétions incluses.
- toutes mesures de protection par bâchage ou tous autres procédés
nécessaires pour la préservation des sols, revêtements de toute nature,
appareils sanitaires, équipements techniques, appareillages électriques et
tous ouvrages en cours d'exécution ou dans leur état définitif, exécuté par les
autres corps d'état.
- ainsi que toutes prestations complémentaires mentionnées dans les pièces
du marché dont le présent document, ou figurant en documents graphiques
ainsi que ceux, mêmes non explicitement décrits et nécessaires à une
parfaite et complète exécution des travaux.
Les prestations de l'entreprise incluent en particulier tous compléments et
sujétions impliqués tant par les règles de l'art que nécessaires au respect de
l'esprit du projet. Elles englobent divers autres corps d'état.

3.3 Prescriptions d’exécution pour la peinture


3.3.1 Prescriptions techniques particulières
a) Préparations
Tous les travaux préparatoires, tel qu'égrenage, rebouchage,
calfeutrage, masticage à la colle ou à l'huile, bandes à l'eau ou bandes
de calicot, seront toujours exécutés avec le maximum de soin, afin
d'obtenir un travail exempt de toute critique.
Il sera admis que l'entrepreneur aura obtenu tous les renseignements
utiles sur l'importance et le nombre de tuyauteries à peindre et d'une
manière générale, sur tous les travaux lui incombant.
Il appartiendra à l'entreprise adjudicataire du présent lot, de faire ses
réserves avant ses travaux, sur les différents supports qui lui sont
CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE
- Juillet 2015 - Page 14 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

livrés, s'il estimait que les rebouchages ou ponçages demandés


dépassent le travail normalement dû par le peintre.
L'Architecte jugerait si ces réserves sont fondées et dans le cas où
l'exécution de ces supports ne serait pas conforme aux règles de l'art,
les travaux nécessaires seront à la charge des corps d'état défaillants.
Une couche d'impression sera exécutée sur les supports plâtre neufs
ou menuiseries neuves ou tout support absorbant, avant exécution
des enduits, des peintures et des revêtements muraux.

b) Applications, finitions couleurs


Les marques des peintures et produits employés pour les travaux seront
précisés dans l’offre de l’entreprise et devront être accepté par le Maître de
l'Ouvrage et le Maître d'Œuvre.
L'entrepreneur devra fournir à l'Architecte avant tout commencement de
travaux, des échantillons, des marques et qualités des produits qu'il compte
utiliser.
Les tons seront choisis par le Maître d'Œuvre et essayés avant l'emploi et les
Proportions modifiées si nécessaire après les essais.
Les différentes finitions (mate - satinée - semi-brillante - brillante - la
polychromie – Le pochage - le rechampi) ne donne pas lieu à supplément du
prix d'engagement.
En aucun cas, les appareils sanitaires ne devront être utilisés pour l'évacuation
des produits provenant des travaux de peinture.

3.3.2 Nettoyage
Les nettoyages décrits, ci-après, sont réputés inclus dans l'offre.
L'entrepreneur du présent lot devra, après le nettoyage assuré par le maçon, le
balayage et le nettoyage du chantier avant, pendant et après ses travaux.
Tous les raccords de peinture après nettoyage ou après mise en jeu des
menuiseries seront à exécuter pour présentation d'un travail sans défauts à la
réception.
Toutes les fournitures nécessaires seront à la charge du présent lot.
L'ensemble de ces nettoyages sera soigné et dû par le présent lot avant
réception des travaux, quels que soient les responsables des souillures.
Dans l'hypothèse ou les travaux de nettoyage ne seraient pas jugés
satisfaisant, le Maître de l'Ouvrage pourra demander à une entreprise
spécialisée d'effectuer les travaux aux frais de l'entreprise du présent lot.

3.4 Etudes
Les plans du marché de travaux qualifiés de « plans de conception » sont fournis par
le maître d’œuvre et sont donnés à titre indicatif pour évaluer l’ensemble des travaux

CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 15 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

à réaliser. Ces plans sont proposés à l’entrepreneur afin de lui permettre de réaliser
ses plans d’exécution.
3.4.1 Dossier d’exécution
Les plans et dessins devront faire apparaître tous les détails d'exécution
d'assemblages et de fixation. Ils seront cotés et établis à une échelle en
rapport aux dimensions des ouvrages. Au stade des études d’exécution,
l’entrepreneur remettra au maître d’œuvre l’ensemble de pièces suivantes
dans les délais prévus au marché de travaux :
• Une note récapitulative des hypothèses retenues pour l’étude ;
• Les documents de préconisation d’application des ouvrages ;
• Les nomenclatures des éléments avec le métré des matières premières et produits
(quantitatif et qualitatif) ;
• Les avis techniques formulés pour les ouvrages considérés.

3.5 Contrôle de l’exécution


L’entrepreneur exécute une réception des supports conformément aux prescriptions
du lot 00 – Clauses communes du CCTP.
L’entrepreneur contrôle l’implantation de ses ouvrages conformément aux règles en
vigueur.
A la demande du maître d’œuvre, l’entrepreneur réalisera des fiches de contrôle de
ses ouvrages. La nature du contrôle sera proposée par le maître d’œuvre.
En cas d’erreur sur l’implantation, il appartiendra au présent lot de supporter les
conséquences financières des reprises à effectuer et des retards générés. A ce titre, le
maître d’œuvre se réserve le droit d’appliquer une retenue sur les situations de
travaux présentées par l’entrepreneur.

4. ETENDUE DES TRAVAUX - DESCRIPTIF DES OUVRAGES


Note :
- toutes les peintures intérieures doivent êtres compatibles avec la destination des
locaux.
- L’ensemble des murs intérieurs du projet devront recevoir une peinture

4.1 Etendue des travaux


Les travaux à réaliser par l'entreprise dans le cadre de son marché sont les suivants
:
• Mise en peinture de l’ensemble des murs des locaux y compris préparations
usuelles
• Mise en peinture de l’ensemble des menuiseries des locaux hors mobilier
• Mise en peinture des plafonds béton et plaques de plâtre y compris préparations
usuelles
• Mise en peinture des canalisations.
• Mise en œuvre des marquages réglementaires sur les escaliers et rampes
handicapés
Les prestations à la charge du lot comprennent :
CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE
- Juillet 2015 - Page 16 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• La fourniture, la pose et la dépose des échafaudages, agrès, engins ou dispositifs


de levage (ou descente) nécessaires à l’exécution des travaux ;
• La fourniture, la maintenance et le repli de l'outillage, du matériel d'exécution
ainsi que les échelles et échafaudages ;
• La reconnaissance des subjectiles ;
• La protection des ouvrages des autres corps d'état pouvant être salis ou
détériorés par les travaux du présent lot ;
• Le ramassage et l’enlèvement hors du chantier des déchets et emballages
résultant des travaux de peinture.
Les prestations ne comprennent pas :
• Les travaux à caractère artistique impliquant notamment des tracés et
rechampissages décoratifs ;
• Les ponçages à l'abrasif à l'eau et les ponçages spéciaux ;
• La mise à la teinte sur chantier ;
• Les travaux de décapage du primaire ainsi que les travaux consécutifs ;
• L’impression des feuillures à verre et de la face interne des parcloses bois, visant
à s'opposer à la migration des huiles du mastic. (Cette opération est due par le
menuisier.)
• La préparation des métaux ferreux pour l'enlèvement de la rouille et de la
calamine ;
• La dépose et la repose nécessaires des appareillages.

4.2 Peinture sur subjectiles bois


Traitement de toutes les faces (vues et cachées).
TRAVAUX PREPARATOIRES SOIGNES
- 1 couche d'impression
- 2 couches de peinture acrylique laque satinée
Localisation :
• ouvrants des menuiseries intérieures
• cadres dormants et chants des menuiseries intérieures
• peinture époxy sous chants inférieurs portes locaux humides
• couvre-joints, trappes, et tablettes allèges menuiseries.

4.3 Peinture sur subjectiles métal ferreux ou non ferreux et


PVC
Fourniture et pose d’une couche d'apprêt selon support cuivre, PVC, acier galvanisé.
Fourniture et pose de couches de peinture satinée de type Garnysatin de chez LA
SEIGNEURIE ou équivalent.
Teinte : A déterminer – Au choix de l’Architecte.

Localisation :
• toutes les canalisations eau chaude, eau froide, évacuations PVC
• toutes portes métalliques, dormantes et ouvrantes toutes faces

CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 17 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

• tous éléments métalliques divers

4.4 Peinture sur plafonds


4.4.1 Pièces Humides
L’entreprise devra :
- la préparation des supports plaque de plâtre ponçage, rebouchage, reprise
de joints sur murs plaques de plâtre.
- Dépoussiérage et mise en œuvre d’enduit pelliculaire de 3mm type GS sur
béton.
- Mise en œuvre d’une couche d’impression de fond sur supports neufs
conformément au DTU 25-41 et DTU 59-4 pour cloisons plaques de plâtre.
- 2 couches de peinture vinylique satinée
Localisation :
- Tous locaux sanitaires et WC

4.4.2 Pièces sèches


L’entreprise devra :
- la préparation des supports plaque de plâtre ponçage, rebouchage,
reprise de joints sur murs plaques de plâtre.
- Dépoussiérage et mise en œuvre d’enduit pelliculaire de 3mm type GS sur
béton.
- Mise en œuvre d’une couche d’impression de fond sur supports
neufs conformément au DTU 25-41 et DTU 59-4 pour cloisons
plaques de plâtre.
- 2 couches de peinture acrylique mat.
Localisation :
Tous autres locaux dépourvus de faux plafonds en dalle

4.5 Peinture sur murs intérieurs


4.5.1 Locaux techniques
- Grattage, dépoussiérage, traitement des fissures
- la fourniture et la mise en œuvre de peinture vinylique blanche
satinée lessivable
Localisation :
- Locaux techniques au RDC
- Circulations R+1
- Escalier R+1
- Local ménage
- Locaux techniques

CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 18 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

4.5.2 Bureaux
L’entreprise devra :
- la préparation des supports plaque de plâtre ponçage, rebouchage, reprise
de joints sur murs plaques de plâtre.
- Dépoussiérage et mise en œuvre d’enduit pelliculaire de 3mm type GS sur
béton.
- Mise en œuvre d’une couche d’impression de fond sur supports neufs
conformément au DTU 25-41 et DTU 59-4 pour cloisons plaques de plâtre.
- la fourniture et la mise en œuvre de peinture lessivable finition satinée, type
TOLLENS IDROTOP ou similaire en phase aqueuse bénéficiant d’un
ECOLABEL et certifiée NF environnement A+, classification AFNOR famille 1
classe 7b2, 0,73 MJ/m2 , couleur au choix dans la gamme du fabricant
suivant nuancier multicolore, résistance à l’abrasion classe 1.
Localisation :
- Toutes pièces non citées au 4.5.1

4.6 Peinture de sol


- dépoussiérage soigné
- dégraissage, grenaillage ou ponçage du support, reprise de fissuration par
traitement époxy
- rebouchage et ragréage avec produit compatible au support et à la
peinture de sol
- fourniture et mise en œuvre d'une peinture de sol époxy en phase solvant
type FREITATRAFIC de FREITAG ou similaire application 2 couches,
classification Afnor : famille 1 classe 6B, aspect fini satiné, toutes teintes
nuancier RAL

Localisation :
- Locaux techniques au RDC
- Escalier R+1 (avec nez antidérapants rapportés)

4.7 Peinture sur murs Extérieurs


L’entreprise du présent lot devra les peintures extérieures sur façades béton y compris
travaux préparatoires préalables à la mise en place d’une vêture non étanche.
Les travaux de préparation consisteront à la réalisation d’une peinture de ravalement
mise en œuvre conformément aux DTU 42.1 ; 59.1 et 59.2
Localisation : Toutes façades y compris terrasse.
Teinte : Au choix de l’architecte
• Classe I3
• Classe I2 uniquement dans la terrasse.
• Type PLIOLITE derrière les façades bardées

CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 19 sur 20
CCTP
CONSTRUCTION DE L’UNITE CENTRALE POUR L’HYDROLOGIE ET LA METEOROLOGIE A PORT AU PRINCE

5. NETTOYAGE
Les travaux comprennent :
- L'ensemble des nettoyages avant livraison et mise en service
- Le balayage des terrasses, abords et locaux de services
L’intervention de nettoyage sera effectuée en 2 phases
1- avant réception des travaux pour les nettoyages sauf revêtement de sols
2- après réception des travaux pour les nettoyages de tous les revêtements
de sols et si nécessaires des autres éléments cités ci - après

L'entrepreneur utilisera tous les produits nécessaires à un nettoyage soigné, les sols seront "mis
en service" suivant la notice des fabricants. Tous produits dégradés par l'entreprise seront
remplacés à ses frais.
Il est interdit d'employer des produits à base d'acide.
L’entrepreneur du présent lot devra, le nettoyage de :
- Les revêtements pate de verre seront lavés à l’eau avec un produit détersif.
L'emploi d'acide est interdit (même dilué)
- Les sols seront nettoyés selon la fiche de mise en service du fabricant
- Tous les vitrages sur faces extérieures et intérieures
- Nettoyage des prises de courant, interrupteurs, revêtements divers de tous les
sanitaires, robinetteries, etc….
- Les pênes des serrures seront grattés pour obtenir un fonctionnement normal
- Toutes les fournitures nécessaires seront à la charge du présent lot
- Sont concernés :
- Vitrages extérieurs et intérieurs
- Menuiseries extérieures et intérieures compris feuillures
- Les fermetures et stores extérieurs
- Les revêtements des sols souples
- Les faïences et revêtements muraux
- Les tuyauteries
- Les éléments métalliques
- Les plinthes
- Les menuiseries et quincailleries
- Le mobilier faisant partie des prestations du CCTP
- L’appareillage électrique
- Les appareils sanitaires
- Les robinetteries

CCTP: Lot N°13– PEINTURE INTERIEURE & EXTERIEURE


- Juillet 2015 - Page 20 sur 20