Vous êtes sur la page 1sur 28

École nationale supérieure d'informatique - Sidi Bel Abbes.

1ere année classe préparatoire


Semestre 1/

Electricité

Présenté par : Dr K. SAIL


CONTENU DU MODULE

I-ELECTROCINETIQUE II- COURANT ALTERNATIF III- RESEAUX ELECTRIQUE IV- QUADRIPOLES V- DIAGRAMME DE BODE

Définition Lois de Définition, Fonction de


Rappel sur Rappel sur diviseur Convention transfert
l'électrostatique Les nombres de tension des courants et Fréquenc
Courant
complexes alternatif Théorème et des tensions e de
Condensateurs Le magnétisme de diviseur Matrices coupure
Théorème Décibel
superpositi dede Impédance
Notion courant Impédance
on Admittance
d’impédance
Thevenin d’entrée, Forme de Bode
Courant Théorème Joule Hybride,
Loi Impédance d’un système
continu de Norton Chaîne ou
d’Ohm, loi Théorème de sortie linéaire du1er
Transfert
de Joule Résonance de ordre
série et Millman Transfert en
Résistances parallèle. Théorème courant et Fréquence
Loi de de transfert en coude
Kirchhoff Kennely tension
Charge et eur. Association
décharge des
d’un quadripôles
condensat
CHAPITRE I
ELECTROCINETIQUE
A/ RAPPEL SUR L’ELECTROSTATIQUE

I-INTRODUCTION
I-1. La charge
Notion de charge électrique
Conservation de la charge

I-2. Forces électrostatiques : Loi de Coulomb


Principe de superposition

I-3. Champ électrostatiques

I-3.a Champ créé par une charge ponctuelle


I-3.b Champ créé par N charges ponctuelles (de n charges discrètes )
I-3.c Champ créé par une distribution continue
I-3.d Exemples d’application

II-CONDUCTEURS EN EQUILIBRE ELECTROSTATIQUE


II-1. Propriétés d’un Conducteur en équilibre électrostatique
II-2. Capacité d’un Conducteur en équilibre électrostatique
II-3. Energie emmagasiné par un Conducteur en équilibre électrostatique
A/ RAPPEL SUR L’ELECTROSTATIQU

I-Introduction
L’électrostatique est une branche de l’électricité qui étudie les interactions entre
les charges électriques statiques (immobiles).

L'électricité statique consiste en une force provoquée par un objet chargé


d'électricité sur un autre objet. Elle peut s'observer au quotidien lorsqu'un être
humain reçoit une décharge électrique en touchant une poignée de voiture, par
exemple : cette décharge est due à l'accumulation de l'électricité. Un autre
phénomène bien connu est la foudre : celle-ci survient lorsque les nuages sont
chargés d'électricité statique.
Phénomènes d’électrisation
L’électrisation se manifeste par l’attraction de certaines substances par d’autres. Les
principaux phénomènes d’électrisation sont obtenus par
Frottement : consiste à transférer des électrons d'un corps à un autre par frottement. Dans le
cas du verre, c'est la laine qui arrache des électrons à la tige de verre par frottement. Le verre
se charge donc positivement (déficit d'électrons) et la laine négativement (excès d'électrons).

Avant frottement Après frottement


(les deux corps sont neutre électriquement)
Contact : Un corps non électrique, mis en contact avec un corps déjà électrisé devient à son
tour électrique.

Attraction Contact Répulsion


Influence : Consiste à approcher un matériau électrisé d'un autre, mais sans contact. Les
charges à l'intérieur du matériau approché s'orientent et/ou se déplacent, même s'il est
globalement neutre électriquement.
I-1.La charge
Notion de charge électrique
 Charge électrique : La quantité d’électricité contenue dans un corps
électrisé et peut être positive ou négative, cette charge est notée ‘Q’ ; et
s’exprime en Coulomb (C) qui correspond à 6,25 1018 électron.
 Charge ponctuelle : est un modèle idéalisé d’une particule ou d’un corps
chargé dont les dimensions sont négligeables devant la distance
d'interaction.
Conservation de la charge :
‘La charge totale d’un système isolé est constante’

(aucun échange de matière avec l’extérieur


I-2. Forces électrostatiques : Loi de Coulomb
Charles-Augustin Coulomb énonce la loi d'interaction électrostatique en 1785, a déterminé
les propriétés de la force électrostatique exercée par une charge ponctuelle q 1 sur une autre
charge ponctuelle q2 :
1) La force est radiale : dirigée selon la droite qui joint les deux charges ;
2) Elle est proportionnelle au produit des charges : attractives si elles sont de signes
opposés et répulsives sinon
3) Elle varie comme l’inverse du carré de la distance entre les deux charges.
L'expression mathématique :
Remarques :

1/ Cette loi n’est valable que pour des distances r très supérieures aux dimensions des
charges.
2/ Pour un milieu autre que le vide, au lieu de o , il faut prendre o r où r est appelée la
« permittivité relative du milieu ». La constante k devient :

k=

Pour l’air et l’eau pure, par exemple, la permittivité relative r vaut respectivement
1,00058 et 80.
• Principe de superposition
I-3. Champ électrostatique
I-3.a Champ créé par une charge ponctuelle
1

Si on place une charge q2 (charge test) en présence de ce champ


en M elle subit la force
I-3.b Champ créé par N charges ponctuelles
(de n charges discrètes )
I-3.c Champ créé par une distribution continue
la densité volumique la densité surfacique densité linéique
de charge de charge de charge

La densité de charge électrique désigne la quantité de charge électrique par unité d'espace.
I-3.d Lignes de champ
Une ligne de champ est tangente en tous points au champ

L’ensemble des lignes de champ forme le spectre.


Exemple :

Spectre d’une charge ponctuelle. Lignes de champ électrique autour de deux


particules de même charges (gauche)
et de charges opposées (droite).
I-3. Potentiel électrostatiques
Champ électrique  variation du potentiel dans l'espace
Le champ électrique dérive d’un potentiel électrique par la relation

Pour une charge ponctuelle placée à l’origine :

dV= -E.dr
Exemples

2 2
1. Champ électrique entre 2 plans chargés
- On montre que le champ électrique entre les 2 plans est homogène

 Potentiel en M(x) :

 Différence de potentiels entre les deux


I-4. Energie Potentiel électrostatiques
Définition : L’énergie potentiel est le travail fournit pour déplacer une
charge q d’un point donné qui peut être l’infini au point considéré.

Vous aimerez peut-être aussi