Vous êtes sur la page 1sur 4

‫الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية‬

‫وزارة التعليم العالي و البحث العلمي‬

République Algérienne Démocratique et Populaire


Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université de RELIZANE
Faculté des Sciences et de la Technologie
Département: Sciences Biologiques

Vitamine B12
Présenté par:
Année universitaire : 2021/2022
 La production par Streptomyces olivaceus : donne environ 3,3 mg/L de vitamine B12.

A. Préparation de l’inoculum : culture inclinée pure de S. olivaceus est ensemencée dans 100-250 ml de
milieu d’inoculum, contenu dans un erlenmeyer. Le flacon ensemencé est incubé sur la plate-forme d’un
agitateur mécanique pour aérer le système. Cette culture en flacon est ensuite utilisée pour ensemencer
des réservoirs d’inoculum plus grands. (2 ou 3 transferts successifs sont effectués pour obtenir la quantité
requise de cultures d’inoculum.) . Le milieu utilisé pour la préparation de l’inoculum est la gélose de
Bennett. Extrait de levure 1,0 Extrait de bœuf 1,0 N-Z-Amine A (hydrolase enzymatique de caséine) 2,0
Glucose 10,0 Agar 15,0 D/W 1000 mL pH 7,3

B. Milieu de production : Se compose de glucides, de matières protéiques et d’une source de cobalt et


d’autres sels. Il est nécessaire d’ajouter du cobalt au milieu pour un rendement maximum en cobalamine.
Le cyanure est ajouté pour la conversion d’autres cobalamines en vitamine B12. Composant Quantité (%)
Solubles du distillateur 4,0 Dextrose 0,5 – 1 CaCO3 0,5 COCL2.6H2O 1,5 – 10 ppm pH

C. La stérilisation du milieu : la stérilisation peut se faire en batch ou en continu.

D. Température : Une température de 80°F dans la cuve de production est satisfaisante pendant la
fermentation.

E. pH : Au démarrage du procédé, le pH chute en raison d’une consommation rapide de sucre, puis


augmente après 2 à 4 en raison de la lyse du mycélium. Le pH 5 est maintenu avec H2SO4 et agent
réducteur Na2SO4.

F. Aération et agitation : Le taux d’aération optimal est de 0,5 volume d’air/volume de milieu/min.

G. Agent anti-mousse : Des agents anti-mousse comme l’huile de soja, l’huile de maïs, l’huile de
saindoux et les silicones peuvent être utilisés.

H. Prévention de la contamination : Indispensable pour maintenir la stérilité, la contamination entraîne


des rendements réduits, les équipements doivent être stériles et tous les transferts sont effectués dans des
conditions d’asepsie.

I. Récupération : Lors de la fermentation, la plus grande partie de la cobalamine est associée au


mycélium ; le mélange bouillant à pH 5 libère quantitativement la cobalamine du mycélium. Le bouillon
contenant de la cobalamine est soumis à un processus supplémentaire pour obtenir la B12 cristalline.
Filtration du bouillon pour éliminer le mycélium. Le bouillon filtré est traité au cyanure pour amener la
conversion de la cobalamine en cyanocobalamine. L’adsorption de la cyanocobalamine à partir de la
solution se fait en la faisant passer à travers des agents adsorbants emballés dans une colonne. La
cyanocobalamine est ensuite éluée de l’adsorbant par l’utilisation d’une solution aqueuse de bases
organiques ou de solutions de Na-Cyanure et de Na-thiocyanate. L’extraction est réalisée par distribution à
contre-courant entre le crésol, l’amylphénol ou l’alcool benzylique et l’eau ou une seule extraction dans
un solvant organique (par exemple le phénol) est réalisée. Une chromatographie sur alumine et une
cristallisation finale complètent le processus.

Vous aimerez peut-être aussi