Vous êtes sur la page 1sur 8

MI IV 205 C

POSSEDER DES NOTIONS DE


FILABILITE

Maintenance industrielle
Niveau IV

CAFOC - GIP de l’académie de Lyon -


39, rue Pierre Baizet - CP201 - 69336 Lyon cedex 09
 04 72 19 80 21 -  04 78 47 27 11 -  gipal-cafoc@ac-lyon.fr
MI IV 205 C

POSSEDER DES NOTIONS DE FIABILITE

Ordre Déterminer la fiabilité d’un composant afin de définir sa périodicité de


de remplacement systématique.
travail

Compétence Exploiter les informations de l’historique du système pour améliorer la


productivité.

Objectif Exploiter les données de l’historique.

Pré-requis MI-V-31 B (s’informer dans l’historique d’un système )

Matériel Livre Maintenance des Systèmes Industriels (ed. HACHETTE),


nécessaire page 227 « LA FIABILITE ».

Conditions de Aucune.
sécurité

Durée 2 Heures.

Ce signe indique que cette activité nécessite une évaluation. Lorsqu’il est
présent, faites appel à votre formateur

Académie de Lyon 2/8


MI IV 205 C

Étude de l'activité

1) Présentation du problème :
Sur une machine d’insertion automatique de composants électroniques sur circuits
imprimés, la rupture des doigts de préhension des composants, situés à l’extrémités
d’un bras manipulateur provoque des arrêts importants (Changement des doigts,
réinitialisation de la machine, réglages).

Principe de l’insertion des composants électroniques

Mouvements

Bras manipulateur

Doigts de préhension
Composant inséré

Composant à insérer

Circuit imprimé

2) Proposition du service maintenance :


Le service maintenance décide d’étudier la fiabilité des doigts de préhension en vue
d’instaurer une action de maintenance préventive systématique.

Le dépouillement de l’historique de la machine a permis de déterminer les temps


entre deux défaillances dus à une rupture des doigts de préhension, exprimés en heures
ci-dessous :

460 – 570 – 320 – 630 – 160 – 480 – 530 – 350 – 80 – 420 – 700 – 540 – 240 – 370
Académie de Lyon 3/8
MI IV 205 C

3) Documentation-ressources sur le taux de défaillance :

a) Taux de défaillance ( λ (t) ) :

Le taux de défaillance λ (t) représente la vitesse d’arrivée des pannes.

Il s’exprime de la manière suivante :

Nombre de matériels défaillants pendant un intervalle de temps ∆t


λ (t) =
Nombre de matériels en service au début de ∆t x t

b) Courbe de défaillance ou courbe en baignoire :

Nombre de
défaillances
35 P N V
30
25
20
15
10
5
0
100 200 300 400 500 600 700 800 900 1000 1100 1200 Temps

La période de défaillance précoce (P) :

C’est la période pendant laquelle le taux de défaillance décroît.


Les défaillances précoces proviennent essentiellement d’erreurs de
conception, de fabrication ou de montage. Le matériel est dans ce cas
mal utilisé.
La période de fonctionnement normal (N) :
C’est la période pendant laquelle l’apparition des défaillances est
totalement aléatoire.

La période de défaillance par vieillissement (V) :

C’est la période qui caractérise une bonne utilisation du matériel car ce


sont des défaillances dus à l’usure et au vieillissement du matériel.

CONCLUSION : une action de maintenance préventive systématique n’est


envisageable que si le matériel se trouve dans la période de vieillissement (V).
Académie de Lyon 4/8
MI IV 205 C

4) Etude du taux de défaillance λ (t) des doigts de préhension :


a) A partir des temps entre deux défaillances et de la formule du taux de défaillance
(pages précédentes), compléter le tableau de calcul du taux de défaillance ci-
dessous :

Intervalles ( ∆t ) en heures 0 - 150 150 - 300 300 - 450 450 - 600 600 - 750
Nombre de matériels en service au
14 13 ………… ………… …………
début de ∆t
Nombre de matériels défaillants
21 ………… ………… …………
pendant ∆t
TAUX DE DEFAILLANCE { λ (t) } 4,8 x 10 10,3 x 10 ………… ………… …………
( défaillance / heure )

b) A partir du tableau ci-dessus, tracer la courbe du taux de défaillance en fonction


du temps et conclure.
Taux de défaillances λ (t)
( défaillance / heure )

70 x 10 -4
-4
60 x 10
-4
50 x 10
-4
40 x 10

30 x 10 -4
-4
20 x 10
-4
10 x 10

0 150 300 450 600 750 Temps


en heures

CONCLUSION : Cette courbe met en évidence :

La période de défaillance précoce ou


La période de fonctionnement normale ou
La période de défaillance par vieillissement

Un changement systématique des doigts de préhension :

est envisageable ou n’est pas envisageable


Académie de Lyon 5/8
MI IV 205 C
5) Etude de la fiabilité R (t) des doigts de préhension :
La fonction fiabilité R(t) représente la probabilité de fonctionnement sans
défaillance pendant un temps t..
Elle s’exprime de la manière suivante :

Nombre de matériels sans défaillances entre 0 et t


R (t) =
Nombre total de matériels observés

a) A partir des temps entre deux défaillances et de la formule de la fonction fiabilité,


compléter le tableau de calcul de la fonction fiabilité ci-dessous :

Intervalles ( ∆t ) en heures 0 - 150 150 - 300 300 - 450 450 - 600 600 - 750
Nombre de matériels défaillants dans
1 2 ………… ………… …………
l’intervalle ∆t
Nombre de matériels sans défaillance
11
13 ………… ………… 0
à la fin de l’intervalle ∆t
13 / 14 =
FIABILITE R (t) 0,93
0,79 ………… ………… 0

b) A partir du tableau ci-dessus, tracer la courbe de la fiabilité en fonction du temps


et conclure.

Fiabilité R (t) en %

100 -

90 -

80 -

70 -

60 -

50 -

40 -

30 -

20 -

10 -

0
0 150 300 450 600 750 Temps
en heures
CONCLUSION : Définir graphiquement la périodicité T de changement
systématique correspondant à une fiabilité de 90 % : T = …….. heures

Académie de Lyon 6/8


MI IV 205 C

Exécution de l’ordre de travail

Choix des dates de remplacement systématique des doigts de préhension


ON DONNE :

- Le changement des doigts aura lieu hors production et sera d’une durée de 2 heures.
- L’entreprise travaille 16 heures par jour et 5 jours par semaine.
- L’entreprise ne travaille pas le samedi, le dimanche et les jours fériés.
- L’entreprise ferme le mois d’août du 1er au 28.
- Le dernier changement des doigts a eu lieu le 5 avril avant le démarrage de la production.
- La périodicité de remplacement systématique des doigts de préhension est de :
T = 200 heures, soit : T = 12 jours

ON DEMANDE :

- D’entourer les dates de remplacement systématique des doigts de préhension pour les six
prochains mois sur le calendrier ci-dessous.

Avril Mai
Di Lu Ma Me Je Ve Sa Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 1 2 3 4 5 6 7
3 4 5 6 7 8 9 8 9 10 11 12 13 14
10 11 12 13 14 15 16 15 16 17 18 19 20 21
17 18 19 20 21 22 23 22 23 24 25 26 27 28
24 25 26 27 28 29 30 29 30 31

Juin Juillet
Di Lu Ma Me Je Ve Sa Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4 1 2
5 6 7 8 9 10 11 3 4 5 6 7 8 9
12 13 14 15 16 17 18 10 11 12 13 14 15 16
19 20 21 22 23 24 25 17 18 19 20 21 22 23
26 27 28 29 30 24 25 26 27 28 29 30
31

Août Septembre
Di Lu Ma Me Je Ve Sa Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4 5 6 1 2 3
7 8 9 10 11 12 13 4 5 6 7 8 9 10
14 15 16 17 18 19 20 11 12 13 14 15 16 17
21 22 23 24 25 26 27 18 19 20 21 22 23 24
28 29 30 31 25 26 27 28 29 30

N. B . : représentent les jours de fermeture de l’entreprise


Académie de Lyon 7/8
MI IV 205 C

POSSEDER DES NOTIONS DE FIABILITE

Fiche de synthèse

JE DOIS RETENIR QUE :

- Le taux de défaillance λ (t) représente la vitesse d’arrivée des pannes.

Il s’exprime de la manière suivante :

Nombre de matériels défaillants pendant un intervalle de temps ∆ t


λ (t) =
Nombre de matériels en service au début de ∆ t x t

- La fonction fiabilité R(t) représente la probabilité de fonctionnement sans défaillance


pendant un temps t..

Elle s’exprime de la manière suivante :

Nombre de matériels sans défaillances entre 0 et t


R (t) =
Nombre total de matériels observés

- Déterminer la fiabilité d’un composant permet de définir la périodicité de remplacement


systématique de ce composant.

Académie de Lyon 8/8

Vous aimerez peut-être aussi