Vous êtes sur la page 1sur 68

Fonds de Formation professionnelle de la Construction

CONDUCTEURS D’ENGINS DE CHANTIER

Techniques appliquées

hydraulIQUE
manuel à compléter
2
Techniques appliquées
hydraulique

Avant-propos

Mise en perspective

Plusieurs ouvrages ont déjà été consacrés aux engins de chantier, mais ils sont pour la plupart obsolètes.
Ceci explique la demande énorme d'un manuel moderne, intégrant également les nouvelles techniques.

Le ‘Manuel modulaire Conducteurs d’engins de chantier’ a été rédigé à la demande du fvb-ffc Constructiv
(Fonds de Formation professionnelle de la Construction). Le service Métiers mécanisés (MECA) du ffc a mis sur pied
l’équipe de rédaction en collaboration avec différents opérateurs de formation.

Le présent manuel est constitué de plusieurs volumes et a aussi été subdivisé en modules. La structure et le
contenu ont été adaptés et complétés avec les nouvelles techniques de l'univers de la construction et des
engins de chantier.

Dans l'ouvrage de référence, le texte et les illustrations ont été alternés autant que possible, et ce, afin de
proposer au lecteur un matériel didactique plus visuel.

En vue de bien coller à la réalité et aux principes de l'apprentissage des compétences, nous avons opté pour
une description pragmatique, assortie d'exercices pratiques appropriés.

Indépendant du type de formation

Le manuel a été conçu à la portée de différents groupes cibles.

Notre objectif est d'organiser une formation permanente: le présent manuel s'adresse donc aussi bien à un
élève conducteur d'engins de chantier qu'à un demandeur d'emploi dans le secteur de la construction ou à un
ouvrier d'une entreprise de construction.

Une approche intégrée

La sécurité, la santé et l'environnement sont des thèmes qui ont été privilégiés durant la rédaction. Pour un
conducteur d'engins de chantier, il est primordial de ne pas les négliger et de les garder bien présents à l'esprit.
Dans toute la mesure du possible, ces thèmes ont été intégrés dans le présent manuel en vue d'optimiser les
possibilités d'application.

Robert Vertenueil
Président du fvb-ffc Constructiv

3
Techniques appliquées
hydraulique

SOMMAIRE

1. Introduction���������������������������������������������������������7 5. Huiles hydrauliques������������������������������21


1.1. Qu'est-ce que l'hydraulique ?���������������������������������7 5.1. Exigences posées aux fluides hydrauliques�����21
1.2. Applications�����������������������������������������������������������������������7 5.2. L'indice de viscosit���������������������������������������������������22
1.3. Avantages et inconvénients������������������������������������8 5.3. Classification des fluides hydrauliques�����������23
5.3.1. Huile minérale�������������������������������������������������������23
2. Fonctionnement général���������������9 5.3.2. Fluides difficilement inflammables��������������23
2.1. Transfert d'énergie dans 5.3.3. Fluides biodégradables�������������������������������������23
des systèmes hydrauliques���������������������������������������9 5.4. Durée de vie d'une huile�����������������������������������������24
2.2. Pression et débit�����������������������������������������������������������10
6. Réservoir d'huile�������������������������������������������25
3. La structure d'une
7. Refroidisseurs���������������������������������������������������27
installation hydraulique�����������15
7.1. Objectif�������������������������������������������������������������������������������27
3.1. Le groupe de pompage������������������������������������������16
7.2. Types������������������������������������������������������������������������������������28
3.2. Le groupe de commande��������������������������������������16 7.3. Différences entre l'eau et l'air
3.3. Le groupe de conditionnement�������������������������17 comme agent réfrigérant���������������������������������������29
3.4. Le groupe moteur�������������������������������������������������������17
8. Filtres���������������������������������������������������������������������������������31
3.5. Système à centre ouvert�����������������������������������������18 8.1. Objectif�������������������������������������������������������������������������������31
3.6. Système à centre fermé�������������������������������������������18 8.2. Types de filtres���������������������������������������������������������������31
4. Schéma fonctionnel�����������������������������19 8.2.1. Filtre d'aspiration��������������������������������������������������31

4.1. Aperçu des symboles graphiques 8.2.2. Filtre de refoulement������������������������������������������32


les plus courants����������������������������������������������������������20 8.2.3. Filtre de retour�������������������������������������������������������32
8.3. Points importants��������������������������������������������������������33

4
Techniques appliquées
hydraulique

SOMMAIRE

9. Autres pièces 12. Entretien������������������������������������������������������������������57


d'un système hydraulique����������35 12.1. Points importants lors de l'exécution
9.1. Organes de commande et de régulation�����36 d'un entretien�������������������������������������������������������������57
9.1.1. Méthodes de commande��������������������������������36 12.1.1. Remplissage d'un réservoir hydraulique
avec purge�����������������������������������������������������������57
9.2. Pompes������������������������������������������������������������������������������36
12.1.2. Remplissage d'un réservoir hydraulique
9.2.1. Le principe du refoulement����������������������������36 dans un système sous pression������������������58
9.2.2. Types de pompes������������������������������������������������37 12.1.3. Purge d'une installation����������������������������������58
9.3. Moteurs hydrauliques�����������������������������������������������44 12.1.4. Niveau d'huile�����������������������������������������������������59
9.3.1. Fonctionnement��������������������������������������������������44 12.1.5. Quand vidanger l'huile ?��������������������������������59
9.3.2. Moteur à pistons radiaux����������������������������������44 12.1.6. Conduites d'huile de fuite�����������������������������60
9.3.3. Vérins hydrauliques���������������������������������������������45 12.1.7. Filtres�����������������������������������������������������������������������60
9.4. Accumulateurs��������������������������������������������������������������48 12.1.8. Nettoyage des filtres����������������������������������������61
9.4.1. Types�������������������������������������������������������������������������48 12.1.9. Pompes et moteurs������������������������������������������61
9.4.2. Fonctionnement��������������������������������������������������49
9.5. Conduites et flexibles hydrauliques�����������������50
13. Pannes���������������������������������������������������������������������������63
13.1. Pannes de la pompe�����������������������������������������������63
9.5.1. Tuyaux�����������������������������������������������������������������������50
13.1.1. Rendement nul ou insuffisant
9.5.2. Flexibles�������������������������������������������������������������������51
de la pompe��������������������������������������������������������63
9.5.3. Raccords de conduites��������������������������������������51
13.1.2. Pompe trop bruyante��������������������������������������63
9.5.4. Coupleurs rapides������������������������������������������������52 13.1.3. Échauffement excessif de la pompe et
10. Détection de charge��������������������������53 de l'huile����������������������������������������������������������������63
13.2. Pannes du moteur hydraulique�����������������������64
11. Cavitation���������������������������������������������������������������55 13.2.1. Le moteur hydraulique ne tourne pas�����64
13.2.2. Le moteur hydraulique tourne mal
ou trop lentement��������������������������������������������64
13.3. Pannes d'entraînements hydrauliques��������65
13.3.1. Bruit�������������������������������������������������������������������������65
13.3.2. La machine ne veut fonctionner que
dans un seul sens����������������������������������������������65
13.3.3. Échauffement excessif
de la partie hydraulique���������������������������������65

5
Contact
Pour adresser vos observations,
© fvb•ffc Constructiv, Bruxelles, 2012 questions et suggestions, contactez:
Tous droits de reproduction, de traduction fvb•ffc Constructiv
et d’adaptation, sous quelque forme que Rue Royale 132/5
ce soit, réservés pour tous les pays. 1000 Bruxelles
F009CE - version août 2012. Tél.: +32 2 210 03 33
Fax: +32 2 210 03 99
D/2011/1698/24 Site web: ffc.constructiv.be

6
Techniques appliquées
1. introduction
hydraulique

1. INTRODUCTION
1.1. Qu'est-ce que l'hydraulique ?

Le mot "hydraulique" vient du grec :


hydro = eau aulos = tuyaux

L'hydraulique est ___________________ et la maîtrise __________________ et de __________________


via des _______________________ ______________________ à des ____________________________.
L'hydraulique est une technique d'entraînement, de commande et de régulation qui est devenue
incontournable dans la technique moderne.

1.2. Applications

L'hydraulique intervient dans pratiquement tous les


domaines spécialisés:
• construction mécanique générale,
• technologie automobile,
• technique agricole,
• construction navale,
• …

Nous trouvons principalement de


petites applications hydrauliques sur
les chantiers. Elles sont souvent mises
sous pression à l'aide d'une pompe
________________________

Les engins de chantier font surtout appel à l'énergie


hydraulique pour:

• des outils comme ________________________,


• des dispositifs de levage,

• ________________________ de chenilles,

• les essieux à ________________________.

7
Techniques appliquées
1. introduction
hydraulique

1.3. Avantages et inconvénients

Avantages
• Très _________________ puissances possibles
• ________________________ d'utilisation
• Protection contre les surcharges
• Sécurité d'exploitation
• Vitesses et forces régulables _____________________
• Précision ________________________
• Autolubrification

Inconvénients
• Installation ________________________
• ____________________________ nécessaires
• Perte d'énergie résultant de l'______________________
de l'huile hydraulique
• Fuites
• Risque d'incendie
• Mouvements saccadés résultant d'infiltrations
________________________
• Sensibilité à la saleté

8
Techniques appliquées
2. fonctionnement général
hydraulique

2. Fonctionnement général
2.1. Transfert d'énergie dans des systèmes hydrauliques

Un moteur électrique ou thermique entraîne une pompe


hydraulique.

La pompe hydraulique transforme l'énergie


mécanique en énergie ________________________.
________________________ hydraulique transfère
________________________ hydraulique au moteur
hydraulique, où elle est transformée en énergie
________________________. Le moteur hydraulique
commande un outil.

Dans la pratique, des huiles hydrauliques __________________


ou des huiles __________________________ sont
souvent employées comme fluide hydraulique. Dans le cas
d'entraînements ___________________________, l'énergie
Info est principalement présente dans le fluide sous forme de
pression.

"Hydrostatique" signifie faible débit à haute ________________________ des particules d'huile est
pression.
faible. Cela signifie que l'énergie _______________________
"Hydrodynamique" signifie haut débit à
du fluide est négligeable par rapport à
basse pression.
________________________ ________________________.

Les entraînements hydrostatiques fonctionnent en général


sous _______________ pressions. Les basses pressions et les
hautes pressions sont __________ à l'aide du tableau ci-dessous.

0 à 10 MPa
Systèmes à basse pression (100 bars)
10 à 25 MPa
Systèmes à moyenne pression (100 - 250 bars)
25 à 35 MPa
Systèmes à moyenne - haute pression (250 - 350 bars)
35 à 70 MPa
Systèmes à haute pression (350 - 700 bars)

9
Techniques appliquées
2. fonctionnement général
hydraulique

2.2. Pression et débit

Les systèmes hydrauliques fonctionnent selon la loi de Pascal.


Celle-ci stipule que :

Une pression exercée sur un fluide au repos se propage


uniformément dans toutes les directions dans un
récipient fermé.

Deux vérins (pistons) se trouvent dans un appareil


hydraulique. Les pistons se ________________________
d'avant en arrière dans des tubes. Les pistons _______
sont _________ de même taille. La mise en œuvre
d'________________________ permet d'exercer _________
______________________________.

Nous appuyons sur le piston (2) avec la force A.


Le grand piston coulisse _________________. Le petit piston
coulisse ______________________. La force B est nettement
plus grande que la force A.

La pression exercée dans un système hydraulique est


déterminée par ________________________ rencontrée
par l'huile.

La vitesse de déplacement de moteurs et vérins hydrauliques


est déterminée, outre par ________________________ de
ces composants, par le volume ______________ transporté
par unité de temps : c'est ____________________________.
Le débit volumétrique est souvent produit par
________________________ du système et s'indique
généralement en __________________ par minute (l/min).
__________________________ hydraulique est la puissance
qui est transférée par le fluide. C'est ____________________
__________________________ par rapport à un composant
ou une conduite. La puissance absorbée ou produite est
___________________________ à la différence de pression.

_____________________ sont toujours enregistrées


lors de la transformation de l'énergie. Par conséquent,
la puissance nécessaire à l'entraînement d'une
pompe est ________________________ à
10 ____________________________ hydraulique.
Techniques appliquées
2. fonctionnement général
hydraulique

Présentation du fonctionnement d'un cric

Pendant le mouvement ascendant du levier de pompage,


l'huile est aspirée dans la pompe à vérin.

Le mouvement d'aspiration libère la petite bille et bloque la


grande bille.

Pendant le mouvement descendant du levier de pompage,


l'huile est pompée dans le vérin principal. La tige du piston
remonte.

La petite bille obture le passage en raison de l'huile


comprimée vers le bas, la grande bille est libérée.

L'huile en rouge est sous pression.

11
Techniques appliquées
2. fonctionnement général
hydraulique

Suite.

Grande bille de fermeture

Petite bille de fermeture

Le piston monte et descend. La position du piston monte en


fonction du nombre de mouvements exécutés à la main.

12
Techniques appliquées
2. fonctionnement général
hydraulique

Le dispositif d'ouverture s'ouvre.

Le poids propre de la tige du piston et la charge éventuelle


font retomber la tige du piston.

Nous sommes revenus au point de départ.

13
14
Techniques appliquées
3. La structure d'une installation hydraulique
hydraulique

3. La structure
d'une installation hydraulique

La figure ci-dessous présente un schéma d'installation d'un


système hydraulique simple, formé de différents composants
ayant chacun une fonction spécifique.

Les composants sont répartis en groupes :


• le groupe ________________________,(moteur)
• le groupe ________________________,
• le groupe ________________________,
• le groupe ________________________.

La pompe hydraulique (2), entraînée par un moteur électrique (1), aspire de l'huile du réservoir et la comprime
dans le système. Le clapet de surpression (4) - aussi appelé clapet de sécurité - limite la pression dans le système
à la pression maximale admissible. Le filtre (5) nettoie l'huile qui pénètre dans le système. En actionnant le
distributeur à tiroir (7), le vérin hydraulique (8) entre ou sort en fonction du sens de commande. Enfin, l'huile qui
reflue du distributeur à tiroir (7) vers le réservoir (3) est d'abord refroidie dans le refroidisseur (6).

15
Techniques appliquées
3. La structure d'une installation hydraulique
hydraulique

3.1. Le groupe de pompage

Le groupe de pompage constitue la source d'énergie du


système hydraulique.

Le groupe de pompage comprend :


• ________________________________ de la pompe,
• la pompe,
• ____________________________,
• ____________________________ éventuels.

3.2. Le groupe de commande

Le groupe de commande possède une fonction


________________________ et _____________________ ;
il s'assure que le fluide hydraulique est envoyé au bon
endroit, dans la bonne quantité et à la bonne pression.

Ce groupe comprend :
• ________________________ (organes de commande),
• ________________________ (organes de régulation).

16
Techniques appliquées
3. La structure d'une installation hydraulique
hydraulique

3.3. Le groupe de conditionnement

Le groupe de conditionnement maintient le fluide


hydraulique et l'installation dans ______________________.

Ce groupe comprend :
• ________________________,
• ________________________,
• les réchauffeurs,
• les régulateurs de débit et de pression : ils peuvent être
inclus dans ce groupe selon l'application.

Ils apparaissent aussi bien dans le groupe de commande que


dans le groupe de conditionnement.

3.4. Le groupe récepteur

Le groupe moteur (consommateurs) transforme l'énergie


hydraulique en énergie ________________________ et
commande la charge.

Ce groupe comprend :
• les moteurs hydrauliques,
• les vérins,
• les moteurs réversibles.

17
Techniques appliquées
3. La structure d'une installation hydraulique
hydraulique

3.5. Système à centre ouvert

Dans un système (hydraulique) ouvert, la


pompe _________________ de l'huile à partir
________________________. Cette huile est
________________________ ________________________
et est renvoyée dans le réservoir à partir du groupe récepteur,
via la ligne de retour.

3.6. Système à centre fermé

Dans le système "à centre fermé", ______________________


du consommateur est reliée ________________________
au raccord du piston de la pompe.

Ce système est protégé contre _____________________ par


deux _________________________. Ces clapets peuvent en
outre servir de valves de freinage pour le moteur hydraulique.

Applications :
• comme transmission pour des engins de terrassement,
• outils de grue et de machines agricoles,
• traction par treuil sur des grues,
• etc.

18
Techniques appliquées
4. Schéma fonctionnel
hydraulique

4. Schéma fonctionnel

Le schéma d'installation ne donne pas beaucoup d'informations sur le fonctionnement du système et des
différents composants.

__________________ __________________ a été défini pour chaque composant. Ces symboles représentent
seulement la fonction du composant, pas son fonctionnement. Le schéma formé de symboles est appelé
____________ ________________________.

Il est très important de pouvoir lire un schéma fonctionnel lors de l'exécution d'un entretien ainsi que lors du
diagnostic et de la réparation de pannes.

La figure ci-dessous présente le schéma fonctionnel du schéma d'installation de la page précédente.

Nous retrouvons aussi cette répartition en groupes dans les schémas hydrauliques. Dans le bas du schéma,
vous observez un groupe de pompage et, à côté, le groupe de conditionnement. Le groupe de commande est
représenté au-dessus, le plus souvent au milieu du schéma. Enfin, le groupe moteur est en haut.

19
Techniques appliquées
4. Schéma fonctionnel
hydraulique

4.1. Aperçu des symboles graphiques les plus courants

20
Techniques appliquées
5. Huiles hydrauliques
hydraulique

5. Huiles hydrauliques

Il est essentiel de choisir le fluide hydraulique ______________


pour garantir le bon fonctionnement d'un système
hydraulique.
La principale tâche du fluide hydraulique est
_______________________________ de l'énergie.

L'huile assure également :


• ______________________________ des pièces mobiles,
• _____________________________ des pièces métalliques,
• ________________________ des impuretés,
• la dissipation ________________________.

5.1. Exigences posées aux fluides hydrauliques

Une huile hydraulique doit présenter les propriétés suivantes :

• ________________________________,
• ________________________ (épaisseur) correcte à
basses et hautes températures,
• longue ________________________, bonne résistance
au vieillissement,
• protection ________________________,
• propriétés anti-usure,
• bon pouvoir de séparation de l'air et _________________,
• bonne filtrabilité,
• les joints d'étanchéité ne peuvent pas être attaqués.

L'huile à employer dans un système est


________________________ par le fabricant de l'installation
qui l'a généralement déterminée en concertation avec un
fabricant d'huiles.

21
Techniques appliquées
5. Huiles hydrauliques
hydraulique

5.2. L'indice de viscosité

La viscosité d'un fluide dépend :


• ________________________ ______________________:
plus la température est _______________, plus la viscosité
est ________________________ ;
• de la pression dans le fluide : plus la pression est élevée,
plus la viscosité est élevée.

________________________ ________________________
________________________ (additifs) sont ajoutés afin de
rendre la viscosité de l'huile moins sensible à la température.

L'indice de viscosité s'exprime en VI, l'indice DIN est parfois


aussi employé.

22
Techniques appliquées
5. Huiles hydrauliques
hydraulique

5.3. Classification des fluides hydrauliques

Les fluides hydrauliques sont répartis en trois


groupes :

5.3.1. Huile minérale

Elle est obtenue à partir de ___________________________.


________________________ ou diluants sont ajoutés. Ce
sont des substances qui donnent à l'huile les propriétés
souhaitées ou qui renforcent les propriétés favorables
existantes, p. ex. :
• une meilleure protection contre ____________________,
• un meilleur pouvoir ______________________________,
• une meilleure résistance à ________________________.

L'huile minérale convient pour tous les systèmes


hydrauliques, des systèmes peu sollicités aux systèmes très
fortement sollicités.

5.3.2. Fluides difficilement inflammables

Pour des raisons de sécurité, ces fluides sont employés dans


des lieux caractérisés par ____________________________.

5.3.3. Fluides biodégradables

Ces huiles écologiques s'utilisent de plus en plus comme


fluides hydrauliques.

Avantage
• Indice de viscosité très élevé par rapport à une huile
minérale

Inconvénients
• Faible stabilité à la chaleur et _______________________
• Certains types _____ sont _________ miscibles avec des
huiles minérales.

23
Techniques appliquées
5. Huiles hydrauliques
hydraulique

5.4. Durée de vie d'une huile

La durée de vie d'une huile dépend


________________________ ________________________
dans lesquelle il doit fonctionner. Certains diluants agissent
plus rapidement quand l'huile fonctionne dans des
conditions difficiles.

Par conditions difficiles, il faut entendre :


• des systèmes ________________________ au maximum,
• des systèmes fonctionnant à haute ou basse température,
• ____________________________ par des poussières, des
particules métalliques et de l'eau.

Le degré d'encrassement dépend aussi de la qualité


________________________ ________________________.
Par conséquent, la position, la qualité et la finesse des
filtres mis en œuvre dans un système sont extrêmement
importantes.

________________________ ________________________
peut permettre de vérifier si un fluide ou une huile satisfait
encore aux exigences posées.

24
Techniques appliquées
6. Réservoir d'huile
hydraulique

6. Réservoir d'huile

Le réservoir est un récipient en acier ou en plastique, d'où


part une ligne d'aspiration via un filtre d'aspiration.

Le réservoir sert à :
• tenir une réserve d'huile " ________________________",
• collecter ________________________.

Ce récipient contient un filtre destiné à retenir un maximum


d'impuretés.

La ligne de retour doit toujours se trouver ____________ le


niveau de fluide , pour être la formation de mousse..
Un filtre à air garantit ________________________ et
__________________________________d'air extérieur pur.

L'appoint et la purge peuvent se dérouler sans problème.


La figure ci-dessus montre un réservoir sur lequel la pompe
est installée dans le réservoir et le moteur électrique est fixé
Symbole graphique sur le couvercle du réservoir. Le regard de niveau d'huile se
trouve sur la face avant du réservoir.

Attention
Point important :
Lors de la mesure du niveau d'huile, on doit d'abord placer
les cylindres dans la bonne position.

cylindre entré cylindre sorti

25
26
Techniques appliquées
7. Refroidisseurs
hydraulique

7. Refroidisseurs

Le rendement d'une installation hydraulique est compris entre _______ et ______ %, avec comme effet
un grand dégagement de chaleur.

Cette chaleur est absorbée par l'huile qui retransmet la chaleur :


• aux composants,
• aux lignes,
• au réservoir,
• …

7.1. Objectif

Le refroidissement est nécessaire pour éviter


__________________________ excessif de l'huile. De l'huile
chaude se fluidifie, ne ____________________ pas bien et
n'a plus un bon pouvoir étanche.

Si la température dépasse la valeur admissible, le


fonctionnement de l'installation peut se dégrader.
______________________ ______________________ sont
utilisés pour éviter ces problèmes. Ils limitent la température
de l'huile dans la ligne de retour via une régulation
______________________________.

27
Techniques appliquées
7. Refroidisseurs
hydraulique

7.2. Types

Les refroidisseurs existent sous différentes formes et peuvent fonctionner à l'air ou à l'eau.

Refroidisseur d'huile à air

Refroidisseur d'huile par eau

28
Techniques appliquées
7. Refroidisseurs
hydraulique

7.3. Différences entre l'eau et l'air comme agent réfrigérant

Eau :
• L'eau constitue un bon agent réfrigérant capable
d'absorber une __________________ quantité de chaleur.
• Le refroidisseur est peu ________________________.
• Le refroidissement par eau est ______________________.
• Un bon traitement _________________ est nécessaire l'hiver.
• Les fuites d'eau peuvent avoir de graves conséquences.

Air :
• Le pouvoir d'absorption de chaleur de l'air est nettement
inférieur à celui de l'eau.
• Un radiateur ________________________ est nécessaire.
• _______________________________________ est élevé.
• L'air est moins adapté aux ______________ températures.
• L'air ne pose pas de problème de gel.
• Les fuites d'air ne posent habituellement aucun problème.

29
30
Techniques appliquées
8. Filtres
hydraulique

8. Filtres
8.1. Objectif

Le filtre a pour tâche de nettoyer l'huile. La saleté est le pire


________________________ du système hydraulique. En
minimisant le nombre de particules de saleté, il est possible
d'allonger considérablement ________________________
de l'installation hydraulique.

Origines des impuretés :


• pendant __________________________ de l'installation
p. ex. copeaux de métal, tailles et poussières

• pendant _____________________ / _________________


du réservoir
p. ex. engins de terrassement fonctionnant dans des
environnements poussiéreux

• par ________________________
p. ex. si le niveau d'huile baisse, le réservoir aspire de
l'air.
• par une usure normale des composants, des joints
toriques et des joints d'étanchéité

• par une usure ____________________ des composants,


des joints toriques et des joints d'étanchéité

31
Techniques appliquées
8. Filtres
hydraulique

8.2. Types de filtres

Selon la position dans le système, on distingue :

8.2.1. Filtre d'aspiration

Le filtre d'aspiration se compose généralement d'une


cartouche jetable en __________________ qui est vissée
directement à la conduite d'aspiration, sous le niveau d'huile.
Il est utilisé sur de _____________ systèmes, car ce filtre est
relativement ________________________.

8.2.2. Filtre de refoulement

Le filtre de refoulement ou filtre haute pression est placé


dans la partie haute pression (conduite de refoulement)
du système hydraulique. Ce filtre, qui peut avoir
________________________ très fin, retient toutes les
impuretés sortant de la pompe. Il est principalement placé
dans des installations comptant un grand nombre de
_______________ et est nécessaire dans des servo-systèmes.

Inconvénient
La construction est _____________________ et
_______________________, car le corps de filtre doit résister
aux hautes pressions du système.

32
Techniques appliquées
8. Filtres
hydraulique

8.2.3. Filtre de retour

Le filtre de retour est généralement monté dans le réservoir.


Il filtre le flux d'huile complet juste avant que celui-ci pénètre
dans le réservoir.

Dans un système haute pression avec petit réservoir, comme


sur de nombreux engins de génie civil, un filtre de retour
est nécessaire. En règle générale, le filtre de retour contient
________________________ ________________________
de manière à retenir de fines particules métalliques.

Les filtres de refoulement et de retour sont souvent équipés


d'un "by-pass" (dispositif de dérivation).

La différence de pression par rapport au filtre est


___________ grande quand la cartouche filtrante s'encrasse.

Conséquence
• La cartouche filtrante se comprime.
• La pression dans le corps de filtre est trop élevée.

But du by-pass
Forcer l'huile à ________________________ la cartouche
filtrante au-delà d'une certaine différence de pression.

Filtres avec indicateur d'encrassement

Ces filtres donnent une idée du taux de colmatage à l'aide


d'un indicateur.

L'indicateur signale :
• si le filtre est propre ("clean"),
• si le filtre doit être nettoyé ("needs cleaning"),
• si le filtre doit être contourné ("by-pass").

L'indicateur ne doit pas toujours être une flèche, il peut aussi


s'agir :
• d'un contact à pression,
• d'un témoin lumineux,
• d'un klaxon.

33
Techniques appliquées
8. Filtres
hydraulique

8.3. Points importants

Les filtres doivent être remplacés à temps. Un


filtre colmaté _____ filtre _________. Le fabricant
de l'installation indique, dans ses prescriptions
de maintenance, ________________________
_________________________, généralement
exprimés ________________________. Pour
garantir le bon fonctionnement de l'installation, nous
devons prendre en compte quelques ____________
________________________:

• Veiller à remplacer la cartouche ____________________.


• Utiliser des manchons, des flexibles, des entonnoirs, etc.
propres.
• Observer soigneusement les filtres encrassés, car
___________________________________ peut révéler
un problème dans l'installation.
P. ex.
des déchets de caoutchouc = bris d'un joint d'étanchéité
particules métalliques = usure excessive
• Toujours effectuer l'appoint d'huile avec une huile
neuve.
• Bien purger le filtre et vérifier que tous les écrous et
boulons sont bien serrés.

• _______________________ faire tourner la pompe


avant d'avoir bien replacé tous les filtres.
• Manipuler soigneusement les filtres pour éviter de
_________________________________.

34
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

9. Autres pièces
d'un système hydraulique
9.1. Organes de commande et de régulation

Ils sont répartis en cinq groupes :


a. Clapets pilotes et distributeurs
b. Clapets anti-retour, sélecteurs de circuit et
vannes de détente
c. Régulateurs de pression
d. Régulateurs de débit
e. Vannes de fermeture

Les concepts "____________________________", "clapet"


et "vanne" sont souvent employés indistinctement. En
hydraulique, on parle de "distributeurs" ou de "clapets" tandis
qu'on utilise plus volontiers le mot "vanne" en pneumatique.

Les distributeurs sont des dispositifs permettant


de faire circuler l'huile sous pression à partir et à
destination d'appareils en tous genres, en général
________________________ ou des moteurs.

Les dispositifs de régulation sont appelés régulateurs ou


clapets - comme les clapets de sécurité, les régulateurs de
débit, les clapets anti-retour, etc. - même s'ils sont souvent
conçus comme des distributeurs.

35
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

9.1.1. Méthodes de commande

9.1.1.1. Distributeurs

Des distributeurs peuvent être commandés par :


• force musculaire, p. ex. bouton-poussoir, levier, pédale

}
• force mécanique, p. ex. came, ressort
• force électrique
• force pneumatique une combinaison des forces
Tiroir à commande électronique • force hydraulique mentionnées

9.1.1.2. Le clapet de surpression

Un système hydraulique est conçu pour supporter


une pression de service maximale déterminée. Un
dépassement de cette pression peut provoquer de graves
________________ et mettre en péril la sécurité du système.

Clapet de surpression régulable Si la pression dans le système excède la pression du ressort


sur __________________, l'huile est évacuée directement
dans le réservoir via _________________.

9.2. Pompes

La pompe hydraulique est le cœur du système hydraulique.


Presque toutes les pompes employées en hydraulique
fonctionnent selon le principe du refoulement.

9.2.1. Le principe du refoulement

Pompes qui, à chaque _________________, tour ou


___________ transportent une certaine quantité d'huile.
Pendant son trajet dans la pompe, l'huile est emprisonnée
dans une ou plusieurs petites cavités et est déplacée
du côté ________________________ vers le côté
______________________________.

36
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

9.2. Pompes

Une fois arrivée du côté refoulement, l'huile est poussée


hors de la cavité sans pouvoir refluer. La pompe "pousse"
l'huile. Si cette huile pouvait refluer vers le réservoir,
aucune pression ne serait générée. Une pression est établie
____________________________ est toutefois placée dans
la conduite.

Une pompe _____ fournit ______ de pression, mais un dibit.


La pression est produite quand le débit de fluide est entravé.
On dit aussi qu'une pompe ________________________
une énergie mécanique _________ énergie hydraulique.

9.2.2. Types de pompes

Une des pompes les plus connues est


_____________________________, nous connaissons
ces pompes par de petits appareils comme un cric
hydraulique, une grue d'atelier à main ("girafe"), de petits outils
hydrauliques, etc. Le fonctionnement de ce type de pompe a
déjà été expliqué en détail au chapitre 2.

Dans le cas d'une pompe ou d'un moteur hydraulique,


le raccord de fuite ________________________ placé
doit toujours être utilisé pour que le carter de pompe
reste _________________ d'huile, ceci en liaison avec la
lubrification et le refroidissement.

Selon leur exécution, les pompes peuvent être réparties dans


les catégories suivantes :
• Pompes à ________________________
• Pompes à ________________________
• Pompes à ________________________

37
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

Pompes à engrenages

1. La pompe à engrenages extérieurs

Fonctionnement
• L'huile est transportée entre les dents sur la circonférence
extérieure.

Avantages
• Volume de refoulement _______________
• Pas _____________________
• Pompe simple et ________________________

Inconvénients
• Surpressions (coups de bélier)
• ________________

Applications
• Technologie automobile
• Construction mécanique générale
• Hydraulique agricole

2. La pompe à engrenages intérieurs

Fonctionnement
• Les dents se ___________________________________,
la pression ainsi créée aspire de l'huile dans le réservoir.
• Les dents ________________________ en b et l'huile est
refoulée dans la conduite de refoulement.
• La pièce en forme de croissant assure
____________________________ entre le côté
refoulement et le côté aspiration.
1. Engrenage
2. Rondelle à crans intérieurs Avantages
3. Pièce en forme de croissant • Rendement uniforme
4. Carter de pompe
• Pompe __________ bruyante

Applications
• Moteurs avec montage sur vilebrequin

38
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

La pompe à palettes
Fonctionnement
Le rotor entraîné de la pompe est ______________________
dans le carter. Des palettes (ailettes) sont placées dans le rotor et
sont comprimées contre le "stator", le carter, par des ressorts et/
ou une pression hydraulique. ___________________________
se forment systématiquement entre le rotor, le stator et les
palettes. La taille de ces cavités ____________ pendant la
rotation, ce qui permet de pomper le fluide hydraulique.

petite cavité  refoulement


grande cavité  aspiration

La pompe à palettes se compose d'un carter rond ou ovale.


Un carter de pompe rond possède un côté refoulement et
un côté aspiration. Un carter de pompe ovale possède deux
côtés refoulement et deux côtés aspiration.

Avantages
• ____________________ uniforme, fonctionnement régulier
• Pompe ________________________
• Pompe relativement _____________________________

Applications
• Machines-outils
• Machines agricoles et engins de génie civil
• Hydraulique mobile

39
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

La pompe à piston
Cette pompe est aussi appelée "pompe à plongeur". Les
pompes à piston sont principalement employées dans des
systèmes à partir de 25 MPa (250 bars).

Fonctionnement
Les pompes à piston se composent toujours
________________________ qui vont et viennent
dans ________________________. Le fluide est
__________________ lors du mouvement entrant et
_________________ lors du mouvement sortant.

Selon la position des pistons par rapport à l'arbre


d'entraînement, on distingue :
• Pompes à pistons en ligne à rendement _____________
• Pompes à pistons ____________________ à rendement
fixe et variable
• Pompes à pistons ____________________ à rendement
fixe et variable

1. Pompe à pistons en ligne

Cette pompe est peu fréquente en hydraulique. Elle


s'emploie principalement dans des installations d'arrosage
d'eau "_______________ pression".

Caractéristiques et points importants


• Longue ____________________, moyennant une bonne
________________________ du fluide
• _________________ de la pompe est importante

40
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

2. Pompe à pistons radiaux

Cette pompe s'emploie dans ________________________


______________________ , sur ______________________
________________________ , etc.

Dans les pompes à pistons radiaux, les pistons sont


_______________________ par rapport à l'arbre d'entraînement.
Les pistons se déplacent dans le sens ___________________
________________________________________________.

Les pistons sont en rouge, l'arbre rotatif est en vert.

Les pompes à pistons radiaux peuvent être


réparties en deux groupes:

a. Pompes à pistons radiaux à bloc-cylindres fixe


Les pistons sont comprimés contre ___________________ de
refoulement par des ressorts. La pompe est équipée de clapets
d'aspiration et de refoulement.

b. Pompe à pistons radiaux avec bloc-cylindres rotatif


La rotation du bloc-cylindres ____________________ de
la pompe à pistons ____________________ fait entrer
et sortir les pistons de leurs alésages. Les pistons sont
poussés vers l'extérieur, contre la bague de roulement, par
___________________________. À chaque nouvelle rotation
du bloc-cylindres, la bague de roulement enfonce les pistons
pour la course de refoulement. Le rendement de la pompe et la
course varient en fonction de l'ampleur de l'excentricité.

Caractéristiques et points importants


• Convient pour de ___________ pressions de service (700 bars)
• Courte ______________________________________
• Moins ________________________ _________________
que d'autres pompes à pistons
• Chère
• Une huile propre et bien filtrée est nécessaire
• Longue durée de vie
• Faible ________________________
• Courts temps de réaction 41
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

3. Pompe à pistons axiaux

Ce sont des pompes dans lesquelles les pistons coulissent


axialement dans un bloc-cylindres (dans le sens de l'arbre).

Ces mouvements de va-et-vient résultent de la présence


d'une flasque oblique sur l'arbre d'entraînement. Cette
flasque oblique est appelée "plaque de refoulement".

Les pompes à pistons axiaux peuvent être réparties en trois


groupes :

a. Le type de pompe droite à bloc-cylindres fixe et


plaque de refoulement tournante

Cette pompe a été développée ______________________


________________________ basculante et possède des
paliers à rouleaux très robustes.

b. Le type de pompe droite à bloc-cylindres rotatif


et plaque de refoulement fixe

Les avantages de cette conception sont l'absence de clapets


________________________ et de refoulement. Le bloc-
cylindres touche ________________________________.

c. Pompe avec bloc-cylindres rotatif et plaque de


refoulement rotative (type à articulation)

La plaque de refoulement et le bloc-cylindres


________________________ ________________________.
Le bloc-cylindres est entraîné par une transmission par
engrenage, un arbre à cardan ou des pistons. Aucun clapet
_____est requis sur ce type de pompes.

42
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

L'utilisation de ce type de pompes dépend d'un certain


nombre de facteurs :
• puissance
• plage de pression
• débit volumétrique
• régime
• exigences constructives, comme : conditions d'utilisation,
dimensions, durée de vie, nature et précision de la
régulation
• bruit en fonctionnement
• prix

43
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

9.3. Les recepteurs

9.3.1. Moteurs Hydrauliques


Selon le mouvement exécuté par le moteur hydraulique, on
distingue :
• les moteurs rotatifs ou moteurs hydrauliques,
• les moteurs linéaires, appelés ___________________
hydrauliques dans la pratique.

9.3.1.1. Fonctionnement
Le moteur hydraulique est alimenté en huile sous _________
pression, cette huile met ________________________
______________________________ en mouvement et
l'arbre moteur de sortie commence à tourner. Cet arbre
est accouplé à _________________ qui est entraîné par
________________________ ________________.

L'huile sortant du moteur est refoulée dans le


_________________ où elle est de nouveau aspirée par la pompe.

Le fonctionnement des moteurs rotatifs correspond à la


matière déjà ___________________ sur le fonctionnement
des pompes. On peut partir du principe qu'une pompe
hydraulique peut être utilisée comme moteur hydraulique à
condition de _____________________ posséder de clapets.

Quand la plaque de refoulement tourne dans un moteur


hydraulique en rotation et que le volume de refoulement
diminue, le régime augmente.

9.3.1.2. Moteur à pistons radiaux


1. Cylindre Les moteurs à pistons radiaux s'utilisent surtout dans des
2. Piston (plongeur) entraînements pour applications ____________________.
3. Bielle avec sabot rigide
4. Excentrique Ces moteurs génèrent __________________ élevé et un bas
5. Arbre de sortie régime.

Dans l'hydraulique mobile, le moteur à pistons radiaux


s'utilise aussi comme ______________________. Dans ce
cas, le moteur hydraulique est intégré dans la roue, pour
former un entraînement compact.

Le bloc-cylindres de ce moteur est ___________ et le carter,


qui se présente comme le moyeu de la roue, tourne.

44
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

9.3.2. Vérins hydrauliques

Le vérin hydraulique est le ________________________


le plus connu. Le vérin rend visible l'action de la force
hydraulique et les différents mouvements de travail.

Le vérin produit un mouvement _________________ et est


donc aussi appelé moteur ___________________.

La construction simple, la grande densité de la force et


les différentes méthodes de fixation en combinaison avec
________________________ et/ou des charnières font des
vérins un élément de construction polyvalent.

9.3.2.1. Applications

Les vérins sont les composants de sortie du système


hydraulique dans :
• ________________________
________________________ d'une machine,
• le système de direction sur des véhicules à pneus.

45
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

9.3.2.2. Types de vérins

Sur des engins de terrassement, le type de vérins est fonction de l'équipement de commande.

• Vérins avec pistons :

}
• le vérin __________________________
• le vérin à double effet  ils effectuent un mouvement linéaire.
• le vérin __________________________

• Vérins avec palettes ou ailettes  ils effectuent un mouvement rotatif.

Le vérin à simple effet

Ce vérin ne produit une force que pendant la course


____________________. Le mouvement de retour est assuré
par un ressort. Les pistons sont freinés en fin de course.
La conduite d'alimentation en huile est tout simplement
raccordée dans le "___________" du vérin. L'autre extrémité
du vérin _____ reçoit _________ d'huile.
Exemple: benne de camion.

Le vérin à double effet

Ce vérin peut produire une force pendant la course


________________ et la cours ______________. L'expulsion
du vérin est commandée par le refoulement de l'huile dans
le fond du vérin. L'huile du côté de la tige du vérin est alors
renvoyée dans le réservoir via ________________________
________________________. Le vérin est de nouveau
enfoncé par l'envoi de l'huile du côté de _______________.
Les manchettes du piston empêchent les fuites
d'huile _____________ vers la tige et inversement.
___________________________ empêche les fuites d'huile
du côté de la tige vers l'air extérieur. le joint racleur permet
de maintenir la tige du piston propre.

Comme dans le cas d'un vérin à double effet, la surface active


est __________________________ du côté du fond que du
côté de la tige; ____________________________ à produire
est ________________________ lors du mouvement
46
entrant que lors du mouvement sortant.
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

Le vérin télescopique

Il se compose d'une série de vérins _____________________


les uns dans les autres et a été spécialement développé pour
offrir une grande __________________________________
dans une _____________________ longueur de montage.

Il s'utilise dans des monte-charges, des grues télescopiques


et des camions à benne basculante.

Vérins avec palettes ou ailettes

Ce type de vérins génère un mouvement


________________________ ________________________.
La rotation maximale atteint 360°, soit pratiquement un tour
complet.

Les moteurs se caractérisent par un couple élevé et une


_______________ vitesse angulaire.

Applications
• ________________________ ____________________
d'engins de terrassement
• Commande de leviers
• Sur de plus petites excavatrices, pour pouvoir pivoter la
benne coquille selon un certain angle.

47
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

9.4. Accumulateurs

Le rôle de l'accumulateur est de stocker et de restituer


l'énergie hydraulique.

Les accumulateurs s'emploient dans les situations suivantes :


• Comme source d'énergie de secours dans des systèmes
qui requièrent un grand débit volumétrique pendant
une ______________ période de temps. Dans ce cas, la
pompe et l'accumulateur collaborent.
• Comme source d'énergie de secours, pour que le cycle
________________________ ______________________
en cas de panne du système.
• Comme source d'énergie afin de maintenir un système
sous pression, en cas ________________________.

• Pour _______________ des surpressions et des variations


de pression résultant d'actions de commutation ou de
pompages irréguliers.

• Stockage et récupération __________________________.

9.4.1. Types

L'accumulateur à soufflet

L'accumulateur à membrane

L'accumulateur à piston
48
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

9.4.2. Fonctionnement

Les différents types d'accumulateurs reposent sur le même


principe.

Prenons comme exemple l'accumulateur à soufflet. Celui-ci


se compose d'une cuve métallique contenant un soufflet en
caoutchouc. Le soufflet est rempli _________________ dont
la pression varie entre 35 et 90 % de la pression de service
maximale en fonction de l'application. On ____ peut ______
utiliser d'air en raison _______________________________
en cas de fuite éventuelle du soufflet.

Le soufflet est doté d'________________________ saillant


vers l'extérieur sur le dessus de l'accumulateur. Cette soupape
permet d'ajuster ou de modifier la pression initiale de l'azote.

Le bas de l'accumulateur est raccordé au système hydraulique.


La pompe __________________ l'huile dans l'accumulateur
en pressant le soufflet et la pression de l'azote monte.

Si l'accumulateur est raccordé, via ___________________,


à un moteur hydraulique par exemple, l'azote
comprimé ___________ l'huile de l'accumulateur et
________________________ ________________________
est entraîné sans que ________________________ du
système ne doive envoyer de l'huile.

La soupape dans le bas de ___________________________


est fermée par le soufflet gonflé et _____________________
que le soufflet écrase la conduite et l'endommage.

49
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

9.5. Conduites et flexibles hydrauliques

Les différents composants de l'installation hydraulique sont reliés entre eux par un réseau de tuyauteries.

À cet égard, on distingue :


• les conduites rigides  tuyaux
• les conduites flexibles  flexibles

9.5.1. Tuyaux

Des tuyaux de précision métalliques sans soudure


s'emploient principalement dans des installations
hydrauliques.

Avantages
• Ils peuvent être courbés __________________.
• Lors du courbage, il ne se produit pas de
"____________________________" comme sur un tuyau
courbé à chaud.

Les dimensions des tuyaux sont normalisées.


Tuyau de Ø 12 x 1,5 signifie :
diamètre extérieur du tuyau : 12 mm
épaisseur de paroi : 1,5 mm }
diamètre intérieur:
12 - (2 x 1,5) = 9 mm

D'autres matières sont parfois aussi utilisées pour des


applications spéciales, notamment :
• Acier ________________________
• Cuivre
• Laiton
• Aluminium
• …

50
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

9.5.2. Flexibles

Les flexibles sont utilisés pour relier ensemble deux raccords


___________________ l'un par rapport à l'autre ; ils peuvent
être ________________ et _________________ rapidement
à des appareils.

Structure d'un flexible


Le flexible se compose d' ___________________________
en caoutchouc ou en plastique, renforcé par une ou plusieurs
________________________ ______________________ ou
de corde en fonction de la pression de service. Ces couches
sont protégées par une gaine extérieure.

Exigences auxquelles des flexibles doivent satisfaire :


• Flexibilité
• Légèreté
• Résistance aux ______________ pressions de service
• Résistance aux agressions ______________________

Inconvénients
• Vieillissement rapide
• Sensibilité ___________________________________,
____________________________ et aux forces de torsion

9.5.3. Raccords de conduites

Des tuyaux de précision métalliques sans soudure jusqu'à un


diamètre de tuyau de 38 mm reliés entre eux ____________
______________________. Au-delà de 38 mm, des raccords
à bride sont employés, ils ne sont toutefois pas abordés ici.

Les techniques d'assemblage fréquemment employées sont :


• Bagues de compression
• Raccords coniques

51
Techniques appliquées
9. Autres pièces d'un système hydraulique
hydraulique

Bagues de compression

Le principe de ce raccord est que la "bague coupante"


_____________________ dans le tuyau et que le tuyau est
maintenu en place après le serrage du manchon de serrage.
l' Etanchéité est créée sur _____________ ainsi qu'entre la
bague coupante et le tuyau.

Raccords coniques

Par rapport à la bague de compression, ce raccord peut être


monté et démonté plus souvent.

Après avoir glissé _______________________________ et


____________ sur le tuyau, un outil spécial force un cône en
forme de trompette sur ce raccord. Même si le tuyau n'est
pas aligné précisément sur le raccord, il ___y a _________ de
fuite. L'étanchéité est assurée du côté de la partie ____________.

9.5.4. Coupleurs rapides

Les coupleurs rapides servent à assurer le couplage et le


découplage rapides d'outils en tous genres, comme des
marteaux piqueurs, des moteurs oscillants, etc.

Lors du découplage de flexibles, une grande quantité


d'énergie peut s'être accumulée dans la partie découplée. En
réaction, le flexible découplé peut "__________________".
Le découplage de flexibles sous pression doit donc être
réalisé de façon réfléchie et ________________________.

Attention
Point important :
Une fois découplées, ___________________ du couplage
doivent être obturées avec un bouchon anti-poussières
52 afin d'________________ la pénétration de saletés.
Techniques appliquées
10. Détection de charge
hydraulique

10. Détection de charge

D'importantes _____________________________ peuvent


apparaître durant des travaux avec des composants
hydrauliques. Ce problème peut être résolu avec la détection
de charge qui est aussi appelée " regulation volumétrique
constante".
La charge du système hydraulique détermine le débit d'huile et
la pression du système. Grâce à la détection de charge, le débit
d'huile et la pression du système de la pompe sont ajustés en
____________.
Une fois la pression maximale requise atteinte, ____________
s'adapte automatiquement à la valeur de la charge __________.

Avantages
• Économie d'énergie, car la pression du système est régulée
___________________________ de la charge.
• Allongement de la durée de vie des composants hydrauliques,
Couplage rapide à détection de charge car la charge __________________ est plus faible.
• Une régulation ___________ et __________ du débit
d'huile, quelle que soit la charge.
• __________________ moindre, _____________________
________________ peut être monté et, en général, aucun
refroidisseur d'huile _____est même nécessaire.
• Dans des systèmes à plusieurs pompes, le nombre de
pompes peut être réduit.
• Moins de bruit.

Fonctionnement
Le signal de charge (pression) est _____________ ou enregistré
entre une ouverture variable et la charge. Le signal est ensuite
transmis au système de __________________ de la pompe,
qui régule le debit d'huile de telle sorte que la chutte de
pression à travers l'ouverture variable reste constante.

Attention
Points importants :
• On doit s'assurer que le débit d'huile ne soit pas entravé
par des rétrécissements dans la conduite.
• Les vannes hydrauliques réglables doivent être ajustées
correctement. 53
54
Techniques appliquées
11. Cavitation
hydraulique

11. Cavitation

Phénomène dangereux et __________________ qui peut


gravement _________________ des pompes et des moteurs
hydrauliques. Des baisses de pression ___________ soudaines
créent ______________________ dans le fluide. La pression
tombe brusquement sous la tension de vapeur du fluide.
Les bouchons de vapeur __________________ en cas
d'augmentation de pression.

Conséquences
• Bruit de ferraille
• Usure élevée
• Vibrations possibles de la machine

Des implosions créent ___________________________


avec des pressions locales dont les effets sont très
dévastateurs. Une pompe peut être __________________
en quelques __________________.

Dégâts possibles
• La matière s'effrite et des morceaux se détachent.
• Les métaux donnent l'impression d'avoir "été attaqués par
des vers".

Causes possibles de la cavitation


• __________________ localement élevée _____________
résultant de rétrécissements, de la présence d'air dans le
système ou __________________ __________________.
• Température élevée du fluide (tension de vapeur).
• Résistance, ce qui provoque
la________________________ dans la partie
d'aspiration du système résultant __________________
__________________ trop étroite, d'un filtre d'aspiration
__________________ ou _______________
_______________ du réservoir d'huile.

55
56
Techniques appliquées
12. entretien
hydraulique

12. Entretien

Pour qu'une installation fonctionne de manière __________________, elle doit être __________________
et inspectée __________________. Une réaction précoce à des bruits _________________ peut aussi éviter
d'aggraver la situation.
Par entretien, on entend :
• tous les travaux de nettoyage,
• le prélèvement périodique __________________ __________________,
• __________________ __________________ de certains composants comme les filtres et l'huile.

L'ampleur et __________________ des inspections et des entretiens sont prescrites par __________________
__________________ __________________.

12.1. Points importants lors de l'exécution d'un entretien

____________________ est primordiale lors de l'exécution


de travaux d'entretien.
• Placer la machine en __________________
• __________________ le verrouillage hydraulique.
• Arrêter __________________.
• Placer la machine sur un sol plat, abaisser le godet sur
_____________ pour que le balancier soit à la verticale.
• Desserrer _______________ les bouchons de remplissage
pour laisser s'échapper une _______________ éventuelle.

Attention 12.1.1. Remplissage d'un réservoir hydraulique avec


purge
Si le réservoir est plus bas, la pompe ou le
moteur hydraulique doit être rempli afin • Le réservoir est rempli jusqu'au ______________________
de garantir une lubrification initiale. de la jauge ou du regard, s'assurer que tous les vérins sont
__________________.
• Bien ________________ le bouchon de remplissage avant
de le remettre en place sinon des grains de sable
éventuels peuvent ______________________ la pompe.
Si l'installation ne possède pas __________________
____________________ , utiliser un entonnoir avec tamis.

57
Techniques appliquées
12. entretien
hydraulique

12.1.2. Remplissage d'un réservoir hydraulique dans un


système sous pression

• L'appoint d'un système sous pression ne peut être effectué


qu'à __________________.
• S'assurer que tous les vérins sont __________________
afin d'éviter __________________.

12.1.3. Purge d'une installation

• Démarrer le moteur diesel avec tous les leviers de


commande de l'outil en ___________________________
pour que l'huile circule.
• Laisser tourner la pompe quelques __________________.
• Vérifier ___________________________ dans le réservoir
et effectuer l'appoint le cas échéant.
• Amener successivement les clapets de commande dans
__________________ __________________ jusqu'à ce
que le piston du vérin activé soit en position déployée.
Tous les pistons sont maintenant déployés et les moteurs
hydrauliques sont aussi remplis.
• Le niveau d'huile dans le réservoir se situe maintenant
_______________________________ du niveau minimal.
• Enclencher et couper successivement tous
_____________ et moteurs pendant 10 à 15 minutes.
• Tout ______ contenu dans l'installation doit normalement
avoir été évacué.

Si de l'air est encore présent, on le remarque à ce qui suit :


• _________________________ des moteurs et des vérins,
Attention • __________ anormal,
• moussage (bulles d'air) dans le réservoir.

Des fuites doivent être réparées le plus


vite possible.

58
Techniques appliquées
12. entretien
hydraulique

12.1.4. Niveau d'huile

• Le niveau d'huile doit être contrôlé chaque ________ avec


la pompe arrêtée et l'huile à la température de service.

Certains fabricants prescrivent de vérifier le niveau d'huile


__________________ sur la machine. Que le niveau doive
être contrôlé à froid ou à chaud, toujours respecter les
prescriptions du fabricant.

• Contrôler toujours l'étanchéité du joint torique du


bouchon de remplissage / de purge. Remplacer le joint
d'étanchéité s'il est endommagé.
• Nettoyer ________________ le bouchon de remplissage /
Attention de purge avant de le remettre en place.

En cas __________________ _________ 12.1.5. Quand vidanger l'huile ?


_________________________________,
effectuer l'appoint immédiatement. Sur des engins de génie civil neufs, la première vidange
d'huile doit avoir lieu après _____ heures de service. Il s'agit
__________________ __________________ de la pompe.
Cette première ___________________ d'huile est nécessaire
par mesure de prudence, car des particules métalliques,
du caoutchouc et d'autres saletés résultant du rodage
demeurent souvent dans le système après le montage
__________________ __________________.

L'huile doit aussi être remplacée après 50 heures à l'issue


d'une révision complète ou partielle ou d'une longue
période d'immobilisation (2 mois).
Attention
• Toujours employer le type d'huile __________________
De l'huile chaude peut provoquer par _____________________.
__________________, veiller à éviter tout • Attendre que le moteur soit coupé pour ______________
__________________ avec la peau. le bouchon du réservoir hydraulique. Le bouchon doit être
suffisamment froid pour pouvoir être touché avec la main
________.

59
Techniques appliquées
12. entretien
hydraulique

Pour déterminer le degré d'encrassement de l'huile, veiller


aux points suivants :
• valeur de pH (contrôler en fonction de l'indication de
couleur du papier filtre),
• couleur (une huile noire contient de nombreux produits
d'oxydation, une huile trouble ou laiteuse contient de l'eau),
• saletés,
• particules métalliques.

Une analyse par un __________________ chimique est très


instructive et donne aussi des informations ______________
sur ______________________________.

Attention 12.1.6. Conduites d'huile de fuite

Pour éviter les risques de retard de commutation et les


Après une panne ou en cas d'usure variations de pression, il faut :
d'une pompe, d'un moteur, d'un clapet • s'assurer lors de la pose ____________________________
ou d'un distributeur, les filtres à huile
__________________ que les pompes et les moteurs sont
__________________ être nettoyés. complètement remplis,
• veiller à pouvoir évacuer l'huile de fuite _______________.

12.1.7. Filtres

Un filtre _____________ est très important pour la machine,


un bon __________________ implique un remplacement à
temps des filtres :
• filtres de refoulement, en moyenne après ______ à ______
heures de service,
• filtres d'aspiration, _______ par semaine en usage normal.

Une inspection régulière est nécessaire. Le degré de noirceur


du filtre constitue aussi une indication du moment de
remplacement opportun.
Si des particules métalliques sont trouvées dans la cartouche
filtrante, __________________ peut être utilisé pour voir la
différence entre des particules __________________ et non
__________________.
• Des particules ferreuses peuvent indiquer
__________________ de pièces en acier et en fonte.
• Des particules non ferreuses peuvent indiquer une usure
de pièces __________________ du moteur, comme
60
_______________________, des coussinets de bielle, etc.
Techniques appliquées
12. entretien
hydraulique

De petites quantités de particules peuvent être


trouvées dans la cartouche filtrante. Cela peut résulter
__________________ ou ___________________________.

Demander _________________________ par un laboratoire


chimique en présence d'une quantité excessive de particules.

12.1.8. Nettoyage des filtres

Les filtres doivent être ________________________ ou


_______________________ lors de la vidange d'huile.

Nous distinguons les filtres jetables (papier) et les filtres à


nettoyer.

• Filtres à nettoyer : obturer l'ouverture _______________


et ____________ pour éviter que des saletés pénètrent
dans le filtre quand celui-ci est rincé et brossé. Rincer dans
un bassin avec de l'essence et nettoyer à l'extérieur avec
une brosse. Sécher les filtres de __________________ vers
__________________ avec ________________________.

• Filtres jetables : _________ de corps de filtre, le nettoyage


se limite au couvercle.

12.1.9. Pompes et moteurs

Les pompes et les moteurs ne nécessitent pour ainsi dire


aucun entretien, seulement :
• _____________________ de l'extérieur,
• l'écoute de bruits __________________,
• le contrôle régulier ________________________,
• la surveillance de ____________________________.
Celle-ci varie en fonction du type de pompe et du
fabricant.

61
62
Techniques appliquées
13. pannes
hydraulique

13. Pannes
13.1. Pannes de la pompe

13.1.1. Rendement nul ou insuffisant de la pompe


Cause possible Solution possible
Couplage défectueux entre une pompe et le moteur Remplacer le couplage, consulter un homme de métier.
Moussage parce que :
a. la pompe aspire aussi de l'air; Augmenter le niveau d'huile.
b. la ligne de retour ne se trouve pas sous le niveau d'huile. L'huile Descendre l'extrémité de la ligne de retour plus bas
retombe alors dans l'huile déjà présente et emporte de l'air dans le réservoir.
Faire tourner l'installation un certain temps avec une huile
c. l'huile est contaminée par de l'eau
à haute température pour que l'eau s'évapore.
Le sens de rotation n'est pas commandé ou est bloqué Consulter un homme de métier compétent.
Régime de la pompe trop bas Relever le régime du moteur d'entraînement.
Conduite d'admission obstruée ou trop fine Nettoyer complètement la conduite d'aspiration et la crépine.
La pompe aspire de l'air en raison d'un niveau d'huile trop
Effectuer l'appoint d'huile ou réparer la fuite.
bas dans le réservoir ou d'une fuite dans la conduite

13.1.2. Pompe trop bruyante


Cause possible Solution possible
Roulements à billes usés Remplacer les roulements à billes.
La pompe aspire de l'air en raison d'une fuite dans une con-
Réparer la fuite.
duite et/ou de joints poreux, etc.
La pompe a "brouté" en raison :

a. d'une surcharge Procéder au réglage du clapet de surpression.

b. d'un encrassement Contrôler tous les filtres.

c. d'une huile trop liquide ou trop épaisse Remplacer l'huile par une huile prescrite par le fabricant.
Bien fixer les conduites et installer des flexibles intermédi-
d. de bruits de vibration dans des conduites
aires supplémentaires le cas échéant.

13.1.3. Échauffement excessif de la pompe et de l'huile


Cause possible Solution possible
Fuite de fluide importante par des joints d'étanchéité
Réparer la fuite selon les prescriptions du fabricant.
endommagés
Fuite importante en raison d'une pompe défectueuse Faire réparer la pompe par un homme de métier compétent.
Huile trop liquide ou trop épaisse Remplacer l'huile par une huile prescrite par le fabricant.
Nettoyer complètement les refroidisseurs et les conduites
Refroidisseur d'huile trop encrassé ou obturé
associées.
Conduites pliées ou écrasées Remplacer les conduites endommagées.
63
Techniques appliquées
13. pannes
hydraulique

13.2. Pannes du moteur hydraulique

13.2.1. Le moteur hydraulique ne tourne pas


Cause possible Solution possible
Charge excessive Contrôler et diminuer la charge le cas échéant.
Contrôler le niveau d'huile dans le réservoir, la pression et
Grippage résultant d'un défaut de lubrification
la température.
Vidanger toute l'huile, remplacer les filtres et rechercher
Grippage résultant de la présence de saletés dans l'huile
la cause de l'encrassement.
Arbre brisé Consulter un homme de métier compétent.

13.2.2. Le moteur hydraulique tourne mal ou trop lentement


Cause possible Solution possible
Tester la pompe et le moteur, faire remplacer les pièces par
Pompe ou moteur usé
un homme de métier compétent.
Trop peu d'huile ?
Température d'huile trop élevée, l'huile devient trop liquide
Consulter un homme de métier.
Contrôler l'absence de fuite d'huile ou d'air.
Pression trop basse
Vérifier que des joints ne sont pas poreux.
Vidanger l'huile, remplacer les filtres et rechercher la cause
Huile incorrecte ou encrassée
de l'encrassement.
Flexibles écrasés ou conduites bosselées Remplacer les conduites endommagées.

64
Techniques appliquées
13. pannes
hydraulique

13.3. Pannes d'entraînements hydrauliques

13.3.1. Bruit
Cause possible Solution possible
Contrôler les raccords et remplacer les flexibles et
Air dans le système en raison d'une fuite et/ou d'une perte
les conduites endommagés.

13.3.2. La machine ne veut fonctionner que dans un seul sens


Cause possible Solution possible
Le clapet de sécurité de ce sens reste ouvert Consulter un homme de métier.
Clapet anti-retour défectueux Consulter un homme de métier.

13.3.3. Échauffement excessif de la partie hydraulique


Cause possible Solution possible

Trop peu d'huile Effectuer l'appoint d'huile et réparer la fuite éventuelle.


Nettoyer le refroidisseur, vérifier la tension de la courroie et
Problèmes de refroidisseur
remplacer le cas échéant.

Toutes les autres pannes, comme celles touchant des


vérins, des régulateurs de débit, des clapets de sécurité, des
réducteurs de pression, etc., doivent être examinées par un
homme de métier compétent.

65
Techniques appliquées
notes
hydraulique

NOTES
fvb•ffc Constructiv
rue Royale 132/5, 1000 Bruxelles
t +32 2 210 03 33 • f +32 2 210 03 99
ffc.constructiv.be • ffc@constructiv.be

© fvb•ffc Constructiv, Bruxelles, 2012


Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation, sous quelque forme que ce soit, réservés pour tous les pays.
Manuels modulaires
Conducteurs d’engins de chantier
•• Techniques appliquées
Fonds de Formation professionnelle de la Construction Fonds de Formation professionnelle de la Construction Fonds de Formation professionnelle de la Construction

COnDuCTeuRs D’enGins De ChanTieR COnDuCTeuRs D’enGins De ChanTieR COnDuCTeuRs D’enGins De ChanTieR

TeChniques appliquées TeChniques appliquées TeChniques appliquées

hydraulIQuE PNEUMATIQUE electricité

Hydraulique Pneumatique Electricité

En developpement :
•• Techniques de soudage
•• Transmissions

Autres tômes:
•• Engins de chantier - Pratique
•• Engins de chantier
•• Technologie de la construction
•• Connaissance des moteurs

Fonds de Formation professionnelle de la Construction

Vous aimerez peut-être aussi