Vous êtes sur la page 1sur 18

Systèmes Automatisés : Polycopie de TD

DUT MISEM2

Pr . Mounaim AQIL

Année Universitaire : 2021 /2022


Table des matières

Exercice 1 : Questions de cours ........................................................................................................ 1


Exercice 2 : Chaine de manutention et de traitement ........................................................................ 1
Exercice 3 : Tri de pièces .................................................................................................................. 2
Exercice 4 : Monte charge ................................................................................................................. 2
Exercice 5 : Traitement de surface .................................................................................................... 3
Exercice 6 : Tête d’usinage automatisée ........................................................................................... 4
Exercice 7 : Transfert de pièces ........................................................................................................ 6
Exercice 8 : Commande de presse par API ....................................................................................... 8
Exercice 9 : Machine de coupe ......................................................................................................... 9
Exercice 10 : GEMMA et GRAFCET ............................................................................................ 11

i
Exercice 1 : Questions de cours

i ii iii
1. Pour les deux premiers cas i et ii, le petit carré noir indique qu’une étape est active.
Reproduisez ces morceaux de grafcet en indiquant les étapes actives à l’instant
suivant, en supposant que a=b=1 et c=0.
2. Le cas ii pose un problème. Comment le résoudre ?
3. Donner les 6 erreurs que contient le grafcet du cas iii.

Exercice 2 : Chaine de manutention et de traitement


Le fonctinnement du système donné à la figure ci-dessous est le suivant :
Un chariot se déplace sur un rail et permet, en se positionnant au-dessus d'une cuve, de
nettoyer des pièces contenues dans un panier en les trempant dans un bac de dégraissage.
Cycle détaillé :
• Quand le chariot est en haut à gauche et que l'on appuie sur le bouton de départ du cycle
(dcy), le chariot va au-dessus du bac de dégraissage.
• Le panier descend alors dans ce bac où on le laisse 30 secondes.
• Après cette attente, le panier remonte.
• Après cela, le chariot va jusqu'à l'extrême droite où il sera déchargé.
• Quand le déchargement est terminé, le système revient dans sa position de départ.
Remarque :
Le chargement et le déchargement du panier s'effectuent manuellement. Le contrôle du fait
que le panier est déchargé sera donc validé par un bouton poussoir d.

1
Travail à faire :
1. Le grafcet point de vue système.
2. Le grafcet point de vue Partie Opérative.
3. Le grafcet point de Partie commande.

Exercice 3 : Tri de pièces


Le système de tri de pièces est donné à la figure suivante :

Cycle de fonctionnement :
- Quand le système est en fonctionnement (bouton bistable m à 1) le tapis apporte une pièce.
- Quand la pièce est contre le poussoir 2, on a 2 possibilités :
- Si la pièce est pyramidale, le poussoir 1 la pousse dans le bac 1.
- Si la pièce est prismatique, le poussoir 2 se recule et le tapis fait tomber la pièce dans le bac
2.
Les capteurs utilisés sont les suivants :
- Verrins (Poussoir) 1 et 2 avancés : a0 et b0 ;
- Poussoir 1 et 2 reculés: a1 et b1 ;
- Pièce pyramidale contre le poussoir 2 : t ;
- Pièce prismatique contre le poussoir 2 : p ;
- Pièce tombée dans le bac 2 : b2.
Travail à faire :
1. Le grafcet point de vue système.
2. Le grafcet point de vue Partie Opérative.
3. Le grafcet point de Partie commande.
Remarque : On ne tiendra pas compte du fonctionnement du tapis pour les GRAFCET point
de vue PO et PC.

Exercice 4 : Monte charge


Le monte charge d’une société doit focntionner selon le cahier des charges suivants :
Les ordres :
- Mo : Montée de la cabine ;
- De : Descente de la cabine ;
2
- Ou : Ouverture des portes ;
- Fe : Fermeture des portes ;
- E1, E2, E3 : Boutton poussoir de niveaux.
Capteurs :
- a : Porte ouverte ;
- b : Porte fermée ;
- P1, P2, P3 : Position de la cabine.

Travail à faire :
1. Le grafcet point de vue système.
2. Le grafcet point de vue Partie Opérative.
3. Le grafcet point de Partie commande.

Exercice 5 : Traitement de surface


Soit une installation de traitement de surface comprenant un poste de chargement et un
chariot automoteur desservant quatre bacs. Des informations S1 à S6 permettent le
positionnement au-dessus des différents postes.

L'opérateur après avoir accroché les pièces à traiter sur le cadre situé au point de chargement, en

3
position basse, donne l'information de départ cycle.
- le chariot automoteur élève le châssis en position haute (S7),
- il se positionne alors au-dessus de la première cuve (S2),
- le trempage s’effectue pendant le temps déterminé (20 secondes pour S2).
A l'expiration du temps, le chariot remonte le châssis pour aller ensuite au bac suivant. Il
recommencera les mêmes opérations jusqu'au poste de déchargement où l'opérateur décrochera les
pièces avant de renvoyer le chariot.
Le diagramme du cycle complet est donc le suivant :

Travail à faire :
1. Le grafcet point de vue système.
2. Le grafcet point de vue Partie Opérative.
3. Le grafcet point de Partie commande.

Exercice 6 : Tête d’usinage automatisée


La figure suivante représente une station d’usinage automatisée commandée par un API, la
partie opérative est composé par deux moteurs de types asynchrone triphasé Le moteur T sert
pour la monté et la descente du foret le moteur B consiste pour le fonctionnement du foret.
Le système est contrôlé par trois capteurs S1, S2 et S3 et commandé par un bouton poussoir
DCY pour le démarrage de la machine et un bouton poussoir AU pour l’arrêt d’urgence.

Au repos la tête d’usinage est en haut et contrôlée par le capteur S1 ; A l’impulsion sur DCY
(départ cycle) le système effectue le cycle suivant :
- De S1 à S2, Le tète descend en Grand Vitesse (GV).
- De S2 à S3, Le tète descend en Petite Vitesse (PV) et fonctionnement foret.
- De S3 à S1, Le tète remonte en Grand Vitesse (GV) et fonctionnement foret.
1. Etude de la partie opérative
4
1.1. Le moteur B du fonctionnement foret est un moteur de type asynchrone triphasé On
demande de compléter le circuit de puissance relatif à la commande du moteur B Par
un API en tenant compte de sécurité du moteur contre les surcharges mécaniques.

%Q0.0

0V

%I0.0

24V

1.2. Le moteur T permettant la montée et la descente du foret est un moteur asynchrone


triphasé alimenté par un variateur de vitesse comme le montre le schéma suivant
pour commander le moteur en GV et PV dans un sens et GV dans le sens opposé par
l’API ; compléter le circuit de commande relatif au moteur T sachant que le
paramétrage du variateur est hors sujet.

L’API installé dans ce système présente les caractéristiques suivantes :


- Alimentation 120..240 VAC.
- 10 entrées TOR.
- 8 sorties TOR.
- Alimentation 24V intégrée.
1.3. On demande de compléter les connexions de l’API avec les entrées/sorties du
système, sachant que l’alimentation intégrée de l’API est utilisé uniquement pour
l’alimentation des entrées.

5
2. Etude de la partie commande
2.1. Donner les GRAFCET de point de vue PO et PC.
2.2. Donner le programme Ladder du GRAFCET de point de vue PC.

Exercice 7 : Transfert de pièces


La figure ci-dessous représente une station de transfert de pièces d’un tapis d’arrivée vers un
tapis d’évacuation par deux vérins pneumatiques.

La station est composée de :


- deux convoyeurs entrainés chacun par un moteur asynchrone triphasé ;
- deux vérin A et B pour pousser la pièce comme le montre la figure suivante ;
- quatre capteurs (S2, S3, S4 et S5) pour contrôler les sorties et les recules des tiges des
vérins ;
- Un capteur S1 pour la détection de présence de pièce ;
- Un bouton poussoir STOP.
Fonctionnement :
Initialement le système est au repos :
- Les deux vérins sont reculés.
- Les deux convoyeurs sont en arrêts.
A la mise sous tension la partie commande démarrage les deux convoyeurs et à l’arrivée
6
d’une pièce devant le capteur S1 le système effectue le cycle suivant :
- Le vérin A pousse la pièce jusqu’à l’action sur S3,
- Simultanément la tige du vérin A se recule et la tige du vérin B pousse la pièce vers le
tapis d’évacuation,
- Si le capteur S5 est actionné la tige du vérin B recule,
- Si le capteur S4 est actionné le système revient à son état de repos,
- Le système recommence le cycle à chaque présence d’une pièce devant le capteur S1.
Le bouton poussoir STOP permet d’arrêter le système par remise à zéro de tout le système.
1. Etude de la partie opérative
1.1. chaque convoyeur est entrainé par un moteur asynchrone triphasé et commandé par
l’API On demande de compléter le circuit de puissance relatif à la commande d’un
moteur en tenant compte de sécurité du moteur contre les surcharges mécaniques.

%Q0.4

GND

24V

1.2. Les vérins A et B sont de types double effets et commandé par un distributeur
pneumatique 5/2 on demande de compléter le circuit puissance pour commander le
vérin A par un API :

L’API installé dans ce système présente les caractéristiques suivantes :


7
- Alimentation 120..240 VAC.
- 10 entrées TOR.
- 8 sorties TOR.
- Alimentation 24V intégrée.
1.3. On demande de compléter les connexions de l’API avec les entrées/sorties du
système, sachant que l’alimentation intégrée de l’API est utilisé uniquement pour
l’alimentation des entrées.

2. Etude de la partie commande


2.1. Donner les GRAFCET de point de vue PO et PC.
2.2. Donner le programme Ladder du GRAFCET de point de vue PC.
2.3. Donner le programme Ladder des actions associées aux différentes étapes.

Exercice 8 : Commande de presse par API


Une presse avec un capot de protection doit être activée avec un bouton START S3
uniquement si l’écran de protection est fermé. Cette condition est surveillée avec un capteur
PROTECTION FERMEE B1. Si c’est le cas, un distributeur 5/2 M0 alimentant le vérin de la
presse est activé, afin que la forme plastique puisse ensuite être pressée.
La presse doit se retirer de nouveau quand le bouton ARRET D’URGENCE (contact NF) est
actionné, quand le capteur PROTECTION FERMEE B1 ne répond plus, ou quand le capteur
verin tige sortie B2 est déclenché.

1- Donner le Grafcet de point de vue partie commande.


2- Donner les équations d’activation et de désactivation des différentes étapes.
3- Donner une table d’affectation des adresses de l’API aux différents éléments de la
partie opératives.
4- Donner le programme Ladder de ce grafcet.

8
Exercice 9 : Machine de coupe
La figure ci-dessous représente une machine de coupe permettant de couper un nombre de
morceaux de tôles de dimension identiques suivant les consignes saisis par l’opérateur
(nombre de pièce n et dimension de la pièce D). La machine est composée de :
- Un convoyeur entrainé par un moteur asynchrone triphasé commandé par un variateur
de vitesse (voir Ec 6) ;
- Un codeur incrémentale fixé sur l’axe du moteur pour délivrer des impulsions pour La
mesure de la course de déplacement 1000 imp. /tour.
- Un vérin pour actionner la coupe de tôle par un couteau fixé sur sa tige
- Deux capteurs b et h permettent de contrôler la montée et la descente du couteau.
- Un automate programmable industriel qui présente les caractéristiques suivantes :
 Alimentation 120..240 VAC.
 10 entrées TOR. 8 sorties TOR.
 Alimentation 24V intégrée.

9
Fonctionnement :
Un appui sur START, le convoyeur avance la bande jusqu’à une distance D en mm qui
correspond à la consigne saisie et à la fin d’avance, un vérin actionne la coupe de tôle par
descente et montée du couteau et le système recommence le cycle jusqu’à il atteint le nombre
n puis il revient à son état de repos. L’arrêt de production est assuré par un bouton poussoir
STOP qui permet : la remontée du couteau, l’arrêt du moteur, la remise à zéro du compteur.

1. Donner le Grafcet de point de vue partie commande.


2. Donner une table d’affectation des adresses de l’API aux différents éléments de la
partie opératives.
3. Compléter les connexions de l’API avec les entrées/sorties du système, sachant que
l’alimentation intégrée de l’API est utilisé uniquement pour l’alimentation des
entrées.

4. Donner le programme Lader du Grafcet de la question 1 sachant qu’un compteur en


Lader est représenté par :

10
Avec les caractéristiques suivantes :

- CU (Counter Up) pour activer le comptage.


- R (Reset) Remise à zéro du compteur.
- PV (Preload Value) valeur prédéfinie du compteur.
- Q : état du compteur.
- CV (Current Value) valeur actuelle du compteur.

Exercice 10 : GEMMA et GRAFCET


Les traitements de surface sont utilisés pour modifier les caractéristiques de la surface d’une pièce
dans le but de lui donner des qualités nouvelles : améliorer les propriétés mécaniques (dureté,
frottement, résistance à l’usure, au grippage, à la fatigue…), la résistance à la corrosion, l’esthétique et
certains comportements (conductivité électrique, réflexion de la lumière, conduction de la chaleur…).
La partie opérative de la chaîne de traitement de surface se présente comme suit :

Le descriptif du cycle de production normale est donné ci-dessous :

11
Les opérations de chargement et de déchargement des pièces à traiter sont effectuées manuellement
par l’opérateur chargé de conduire la machine.
Les temporisations des différents traitements sont comme suit :
- Décapage : T1 = 20 s ;
- Rinçages 1 et 2 : T2 = 30s ;
- Etamage : T3 = 3 mn.

Les choix technologiques de la P.O sont listés ci-après :


 Mouvement de levage :
- actionneur : moteur asynchrone triphasé (ML) ;
- réducteur de vitesse ;
- pré actionneur : contacteur-inverseur (KMDE – KMMO).
 Mouvement de translation du chariot :
- actionneur : moteur asynchrone triphasé bi-vitesse par bobinages séparés (MT) ;
- pré actionneurs : contacteurs-inverseurs (KMDR – KMGA et KMPV – KMGV).
 Chauffage des bains : réchauffeurs (EE et ED) + régulateurs + relais statiques.
 Capteurs :
- S1 à S5 : interrupteurs de position à tige à galet;
- S6 et S7 : interrupteurs de position à tige carrée ;
- S20 et S21 : interrupteurs de position à levier à galet ;
- S15 et S16 : sondes PT100.

Une première définition du pupitre de commande et de signalisation est donnée à la figure suivante :

12
- H1 : voyant lumineux blanc à DEL intégrée.
- S10, H2, S11 : bouton-poussoir à double
touche à impulsion avec DEL intégrée (1
poussoir affleurant vert (marquage 1), 1
voyant lumineux jaune, 1 poussoir dépassant
rouge (marquage 0)).
- S12 : bouton-poussoir à impulsion à poussoir
affleurant vert.
- S40 : bouton ‘’coup de poing’’ Arrêt d’urgence

1. Donner le GRAFCET de production normale de ce système.


2. Etude des modes de marche et arrêt.
2.1. Marche de production cycle par cycle
A chaque fin de cycle, l’opérateur doit appuyer sur le bouton-poussoir départ cycle (dcy).
Compléter la partie suivante du Gemma.

2.2. Marche de vérification dans le désordre et mise P.O. dans état initial
Le diagramme GEMMA correspondant est donné ci-dessous.

a- Expliquer le fonctionnement.
b- Quelles modifications doit-on apporter au pupitre de commande ?
2.3. Marche de préparation (préchauffage des bains)
Il est nécessaire de préchauffer les bains (décapage et étamage) avant de lancer la production normale.
Cette procédure de fonctionnement sera décrite dans le rectangle-état F2 <Marche de préparation>.
Compléter la partie correspondante du GEMMA.

13
2.4. Marche de clôture (régénération des produits et nettoyage des cuves)
Cette opération est à réaliser au bout d’un certain nombre de pièces traitées ( N = nombre de pièces),
un comptage est donc nécessaire , il sera effectué dans le GRAFCET de production normale.
a- Compléter la partie correspondante du GEMMA.

b- Quelle modification doit-on apporter au pupitre de commande ?


2.5. Arrêt d’urgence
La partie du GEMMA correspondante est donnée ci-dessous.
a- Expliquer ce diagramme.
b- Deux boutons arrêt d’urgence et déverrouillage par clé (AU1 et AU2) sont à prévoir pour la
machine étudiée, AU1 est placé sur le pupitre de commande, AU2 sera installé à proximité
de la machine. Donner l’équation logique de AU.
c- Quelles modifications doit-on apporter au pupitre de commande ?

14
2.6. Diagnostic et traitement de défaillance, préparation pour remise en route après défaillance
Après avoir diagnostiqué la cause de l’arrêt d’urgence (exemple : mauvais positionnement d’une pièce
pour la machine étudiée) et après avoir effectué le traitement adéquat (exemple : pièce remise
correctement dans le panier pour la machine étudiée), il est alors possible de préparer la machine pour
une remise en route.
a- Donner les démarches de remise en marche à suivre à partir de la figure ci-dessus.
b- Quelle modification doit-on apporter au pupitre de commande ?
2.7. Evolution : partie commande (P.C.) hors énergie mo partie commande (P.C.) sous énergie
Cette évolution est illustrée à la figure suivante. Expliquer cette partie du GEMMA.

2.8. Donner le GEMMA complet de la machine en remplissant le document ci-dessous.

Afin d’élaborer une partie commande hiérarchisée, on adopte le schéma suivant :

15
3. Donner le GRAFCET de sécurité (GS).
4. Donner le GRAFCET de conduite (GC).
5. Modifier le GRAFCET de production normale (GPN) en fonction de la hiérarchie demandée.
6. Donner le GRAFCET des commandes manuelles (GCM).
7. Donner le GRAFCET MISE en REFERENCE P.O. (GRMP.O.)
8. Donner le GRAFCET de REGENERATION (GR).
9. Propose une structure complète du pupitre de commande.

16

Vous aimerez peut-être aussi