Vous êtes sur la page 1sur 1

18/10/2014 traitement de la paille pour l'alimentation animale

Produit par: Agriculture et protection


des consommateurs
Titre: traitement de la paille pour l'alimentation animale - une évaluation de sa technique
et économique ...
Plus de détails

TERMES DE REFERENCE I. de CONSULTANT


1. En Novembre 1976 la FAO a organisé une consultation technique sur les nouvelles
ressources alimentaires ( FAO , 1976). Une session de cette consultation a été consacrée
à l'amélioration de l'utilisation des fourrages de qualité médiocre. Il a été noté qu'un certain
nombre de méthodes de traitement des pailles à améliorer leur valeur nutritive ont été
développés et que l'application généralisée de ces méthodes pourrait augmenter
considérablement les ressources alimentaires efficaces. La faisabilité économique de
ces méthodes a toutefois été remise en question. Comme une action de suivi, Par
conséquent, des dispositions pour les services d'un consultant, le Dr MG Jackson,
professeur de nutrition animale de l'Université Pant Go de l'Agriculture et de la technologie,
Pantnagar, Inde, procéder à une évaluation de la faisabilité du traitement de la paille à
partir de deux points techniques et économiques de la vue. Les termes de référence
spécifiques données au consultant sont les suivantes:

Le consultant, après un examen approfondi de la littérature sur la méthodes biologiques de


traitement de la paille à améliorer sa valeur alimentaire physiques, chimiques et visiter un
certain nombre d'établissements en Asie, au Proche-Orient et en Europe participent à ce
travail, les progrès de l'étude faite et évaluer la faisabilité technique / biologique et
économique des différentes méthodes et écrire un rapport détaillé résumant ses
conclusions et faire des recommandations sur l'application pratique de ces méthodes et de
nouvelles recherches.

Le consultant a entrepris cette mission au cours de Novembre et Décembre 1977 et


Janvier 1978, les institutions visite en Inde, la Malaisie, l'Egypte, la Grande-Bretagne, le
Danemark, la Norvège, les Pays-Bas et la France. Il a également correspondu avec des
scientifiques dans certains pays que ce n'était pas possible pour lui de visiter.

http://www.fao.org/docrep/003/X6510E/X6510E01.htm#ch1 1/1

Vous aimerez peut-être aussi