Vous êtes sur la page 1sur 4

Série 35

Exercice 1

1°) Soit (E) l’équation : z ²  4 3z  16  0 .


a) Résoudre dans C l’équation (E).(On notera z1 et z2 ses solutions avec Im(z1) > 0).
b) Déterminer la forme trigonométrique de z1 et de z2.

2°) Soit P(x) le polynôme complexe : P( z )  z 3  4(i  3 ) z 2  16 (1  i 3 ) z  64i .


a) Démontrer que l’équation P(z) = 0 admet une unique racine imaginaire pure.
b) Déterminer les réels a, b et c tels que, pour tout complexe z,
P( z )  ( z  4i)(az²  bz  c) .
c) En déduire toutes les solutions de l’équation : P(z) = 0.

3°) Soient A, B et C les points d’affixes respectives zA = -4i, zB = 2 3 + 2i et


 
zC = z B dans le plan complexe muni d’un repère orthonormal (O ; u , v )
(unité graphique : 2 cm)
a) Faire une figure.
zA  z
b) Calculer z '  B
sous forme algébrique. (forme cartésienne)
zC  z B
c) Déterminer le module et un argument de z’.
d) En déduire la valeur de l’angle ABC et la nature du triangle ABC.

Exercice 2
On considère le polynôme P défini par :
P(z) = z4 – 6z3 + 24 z2 – 18z + 63.
1°) Calculer P(i 3 ) et P(–i 3 ), puis montrer qu’il existe un polynôme Q du second
degré à coefficients réels, que l’on déterminera, tel que, pour tout zC, on ait :
P(z) = (z2 + 3) Q(z).
2°) Résoudre dans C l’équation P(z) = 0.
 
3°) Dans le plan complexe rapporté au repère orthonormal (O ; u , v ), on considère
les points A et  d’affixes respectives zA = i 3 et z = –3.
On construit les points :
 B symétrique de A par rapport à l’axe des réels,
 C image de A par l’homothétie de centre  et de rapport 2,
 D image de C par la translation de vecteur 2AB .

a) Faire une figure que l’on complétera au fur et à mesure.


b) Déterminer les affixes zB, zC et zD des points B, C et D.
c) Démontrer que le triangle ACD est rectangle en A.
d) Démontrer que les points A, B, C et D appartiennent à un même cercle.

4°) On note E le symétrique de D par rapport à O. Montrer que :

1
09/10
Série 35


zC  z B i
 e 3 puis déterminer la nature du triangle BEC.
zE  zB

Exercice 3
Le plan est muni d’un repère orthonormal direct (O ; u, v) . On prendra 2 cm pour
unité graphique.
Pour tout point M du plan d’affixe z on considère les points M’ et M’’ d’affixes
respectives z '  z  2 et z ''  z 2 .
1. a. Déterminer les points M pour lesquels M ''  M .
b. Déterminer les points M pour lesquels M ''  M ' .
2. Montrer qu’il existe exactement deux points M1 et M2 dont les images
M1 , M1, M 2 , M 2 appartiennent à l’axe des ordonnées. Montrer que leurs affixes sont
conjuguées.
3. On pose z  x  iy où x et y sont des nombres réels.
z '' z
a. Exprimer sous forme algébrique le nombre complexe .
z ' z
b. En déduire l’ensemble E des points M du plan pour lesquels les points M, M’ et
M’’ sont alignés. Représenter E graphiquement et en couleur.

4. On pose z  ei où    0 ;  .
 2
a. Déterminer l’ensemble  des points M d’affixe z ainsi définis et chacun des
ensembles   et   des points M’ et M’’ associés à M.
b. Représenter  ,   et   sur la figure précédente.

c. Dans cette question   . Placer le point M3 obtenu pour cette valeur de  , et les
6
points M 3 , M 3 associés. Montrer que le triangle M 3 M 3 M 3 est rectangle. Est-il
isocèle ?

Exercice 4: contrôle 2008 (tec)

2
09/10
Série 35

Exercice 5 : principale 2009

3
09/10
Série 35

4
09/10

Vous aimerez peut-être aussi