Vous êtes sur la page 1sur 4

Rire à volonté

Un jeune couple à la recherche d’un logement, visite une vieille maison.


-On dit que des fantômes habitent ici, dit la jeune femme, un peu inquiète.
-C’est étonnant, répond l’ancien propriétaire. Cela fait deux cents ans que j’y habite et je
n’ai jamais rencontré de fantôme!

Monsieur Dupont récemment marié, cherche un appartement; il entre en pourparlers avec
le propriétaire d’une grande villa.
-Combien êtes-vous de personnes? demande le propriétaire.
-Trois seulement: ma femme, sa mère et moi.
-Alors vous habitez avec votre belle-mère?
-Oui, répond Monsieur Dupont.
-Dans ce cas, je regrette, mais il m’est impossible de vous louer l’appartement: la maison
est tranquille!

-Mon fils ne peut pas encore conduire ma voiture.


-Ah! Il n’a pas l’âge?
-Lui, si; mais ma voiture n’est pas assez vieille pour avoir un accident…

Une institutrice vient de brûler un feu rouge. Un agent, voyant sa profession sur le permis
de conduire qu’elle lui tend, s’écrie:
-Il y a vingt ans que j’attendais cette revanche! Allez, mettez-vous sur le bas-côté et
écrivez moi cent fois la phrase: «Je ne grillerai plus le feu rouge.»

Lors d’un entretien d’embauche, le recruteur demande à une candidate:

-Enfin, la dernière question. Connaissez-vous l’espagnol, mademoiselle?

-Pas encore, monsieur. Mais je suis sûre de bien m’entendre avec lui.

Alors qu’un nouvel employé vient d’être engagé, le chef du personnel lui recommande:
-Surtout, ne dites pas aux autres le montant de votre salaire!
-Oh! je n’en ferai rien. Comptez sur moi: j’en ai aussi honte que vous…

-Chérie, j’ai gagné au Loto une somme incroyable! Tu vas pouvoir partir! Fais tes valises,
vite!
-C’est merveilleux!, mon amour, dit l’épouse, ravie, quelles affaires je prends?
-Tu les prends toutes… Tu t’en vas!

Une dame dit à son mari, bien gentiment:

-Chéri, Noёl approche… Si nous allions ensemble regarder quelques fourrures?

-C’est une excellente idée! fait le mari. Seulement, il va falloir se dépêcher, sinon le zoo
sera fermé.

Un monsieur, au théâtre, est vautré dans un fauteuil d’orchestre, cheveux en désordre et


pantalon déchiré. L’ouvreuse vérifie son billet:
-Mais! Vous n’êtes pas à votre place! Vous auriez dû être au deuxième balcon!
-J’y étais, dit le monsieur, mais je viens d’en tomber!

-Chez moi, personne n’a de loisirs. Ma femme apprend le violon, ma fille le piano et mon
fils la guitare.
-Et toi, qu’est-ce que tu fais?
-Oh! Moi, je souffre en silence.

Un crieur de journaux, dans la rue:


-Sensationnelle escroquerie! Vingt-cinq victimes!
Un monsieur achète le journal, cherche et ne trouve rien de sensationnel; il entend alors le
vendeur:
-Sensationnelle escroquerie! Vingt-six victimes!

-Maman, j’ai fait une bonne action à l’école; Jean a mis un clou sur la chaise du professeur et
moi, j’ai enlevé la chaise quand il a voulu s’asseoir!

Un étudiant envoie à ses parents qui attendent les résultats de ses examens un télégramme:
«Jury si enthousiaste qu’il me demande de revenir en septembre!»

Au catéchisme, l’abbé demande:

-Que devons-nous faire pour que tout le monde s’entende?

Une voix, au fond:

-Euh… on pourrait parler plus fort?


Elle:
-Je me demande comment sera la mode l’été prochain?
Son mari:
-Comme d’habitude! Il y aura deux sortes de robes: celles que tu n’aimeras pas et celles
que je trouverai trop chères!

Dans une boutique très chic, une cliente à la vendeuse:
-Je souhaiterai essayer cet ensemble, dans la vitrine.
-Dans la vitrine? Vous ne seriez pas mieux dans une cabine d’essayage

Une dame a demandé à son mari d’aller voir si le charcutier avait des pieds de porc. Le
mari rentre et dit à sa femme:
-Je n’ai pas pu voir… Il avait des chaussures!

-Garçon, vous avez des cuisses de grenouille?
-Mais non, pas du tout, répond, vexé, le serveur. C’est à cause de mon arthrite que je
marche comme ça!

Dans un restaurant médiocre, le garçon demande au client comment il a trouvé son steak.
-Oh! Par hasard, en soulevant une feuille de salade!, répond le client.
À la devanture d’une boucherie, une pancarte indique: «Viande infecte». Une cliente se
plaint au boucher:
-Comment osez-vous écrire cela?
-Ne vous inquiétez pas; c’est pour faire fuir les mouches.

Dans un restaurant médiocre, le garçon demande au client comment il a trouvé son steak.
-Oh! Par hasard, en soulevant une feuille de salade!, répond le client.

Au tribunal, un monsieur comparaît pour avoir assommé un serveur:
-Reconnaissez-vous l’avoir frappé avec un objet contondant, parce que vous n’étiez pas
content de votre sandwich?, demande le juge.
-Ce n’est pas avec un objet contondant, c’est avec le sandwich que je l’ai frappé,
monsieur le juge!

Vous aimerez peut-être aussi