Vous êtes sur la page 1sur 7

République algérienne démocratique et populaire

Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique


École nationale polytechnique de Constantine

Département de génie mécanique


TP N°2 : Convection thermique

Groupe (4-CFM) : Professeur :


 Senouci Bilal Ouazaa Nabil
 Smara Younes

Année
universitaire :
2020/2021
I.1 Introduction :
La convection est un mode de transfert d'énergie qui implique un
déplacement de matière dans le milieu, par opposition à la conduction
thermique ou diffusion de la matière. La matière est advectée
(transportée-conduite, mais ces termes sont en fait impropres) par au
moins un fluide.
On distingue deux types de convection thermique, qui sont :
 Convection naturelle : La convection naturelle est un phénomène de
la mécanique des fluides, qui se produit lorsqu'une zone change de
température et qu'elle se déplace alors verticalement sous l'effet de
la poussée d'Archimède.
 Convection forcée : La convection forcée est provoquée par une
circulation artificielle (pompe, turbine) d'un fluide. Le transfert est
plus rapide que dans le cas de convection naturelle.
Et pour ce TP on va étudier les deux types car les équipements du
laboratoire permettront d'étudier les phénomènes de convection libre et
Force et savoir choisir entre différents types de surfaces.
I.2 Objectif du TP :
L’Objectif de ce TP est d’avoir étudiée la convection thermique à travers
plusieurs types de surface, calculer les résistances thermiques et
déterminer les coefficients de transfert thermiques.
I.3 Description de l’appareil :
L'équipement d'installation comprend un tuyau vertical contenant une
surface de transport Chaleur sélectionnée (échangeur de chaleur à plaques,
tubes ou ailettes) et tous les instruments obligatoires. Nous avons choisi la
surface pour étudier ses caractéristiques. Ventilateur installé au sommet
du conduit vertical est utilisé pour entraîner l'air tout au long du processus
à une vitesse sélectionnée Mener. Installez des thermocouples pour
mesurer la température en amont et en aval. En aval de la surface et
mesurer la température de la surface. Puissance de chauffage et Utilisez
deux commandes pour régler la vitesse de l'air.

Flate surface Finned surface Pinned surface

II. Partie théorique :


 Le Coefficient d’échange H :
 Définition
Lorsque l’on examine (par exemple) le champ de températures dans
un solide entouré par un fluide, on voit bien que l’on ne peut pas résoudre
complètement le problème: il faudrait calculer l’´écoulement lui-même et
l’´équation de transport de la chaleur dans cet ´écoulement, ce qui est
souvent quasi impossible. On peut, pour simplifier le problème
thermique, d´finir le coefficient d’´échange h (heat transfer coefficient)
qui traduit de manière empirique les ´échanges de chaleur de l’intérieur
(ici le solide) avec l’extérieur (ici le fluide).
Les valeurs typiques pour un transfert thermique vers l’air sont :
 5 à 25W/m 2 K en convection libre
 10 à 200W/m 2 K en convection forcée

 Nombre de Nusselt
Le nombre Nusselt est un nombre sans dimension, nommé d’après
un ingénieur allemand Wilhelm Nusselt. Le nombre de Nusselt est
étroitement lié au nombre de Péclet et les deux nombres sont utilisés
pour décrire le rapport de l’ énergie thermique convectée au fluide à
l’ énergie thermique conduite dans le fluide. Le nombre de Nusselt
est égal au gradient de température sans dimension à la surface, et il
fournit une mesure du transfert de chaleur par convection se
produisant à la surface.

III. Partie expérimentale :


1. Convection forcée :

Puissance (w) Vitesse (m/s) T2 (°c) T3 (°c)


1 57 22,7
15
3 53,1 22,7

Distance (mm) 7,5 19,5 31,5 43,5 55,5 67,5


T2 (°C),V=1m/s 23,2 22,6 22,1 22 22 23,1
T2 (°C),V=3m/s 23,9 22,9 22,2 22,2 22,3 22,8

a- Vitesse = 1m/s :

T2=f(Distance)
23.5

23

22.5
T2(°C)

22

21.5

21
0 10 20 30 40 50 60 70 80

Distance (mm)

1- Déduisons la valeur de la résistance thermique :


ΔT =Tp−Ta=57−22,7=34,3

On a : P=ϕ=15 W ,et S=0,0112 m2


ΔT
Et on sait que : ΔT =ϕ ⋅ Rth ,donc : Rth= ϕ

34,3
A.N : Rth = 15 =2,28 K /W

Rth =2,28 K /W

2- Déduisons la valeur du coefficient de transfert de chaleur h :


1 1
Rth = ,donc : h=
h⋅S R th∗S

1 −2 −1
A.N : h= 2 , 28∗0 , 0112 =39 ,16 W . m . K

h=39 ,16 W . m−2 . K −1

b- Vitesse=3m/s :

T2=f(Distance)
24.5

24

23.5

23
T2(°C)

22.5

22

21.5

21
0 10 20 30 40 50 60 70 80

Distance (mm)

1- Déduisons la valeur de la résistance thermique :


ΔT =Tp−Ta=53,1−22,7=30,3

On a : P=ϕ=15 W ,et S=0,0112 m2


ΔT
Et on sait que : ΔT =ϕ ⋅ Rth ,donc : Rth= ϕ

30,3
A.N : Rth = 15 =2,02 K /W
Rth =2,02 K /W

2- Déduisons la valeur du coefficient de transfert de chaleur h :


1 1
Rth = ,donc : h=
h⋅S R th∗S

1 −2 −1
A.N : h= 2 , 0 2∗0 ,0112 =44 ,20 W . m . K

h=44 ,20 W . m−2 . K −1

 Interprétation :
On remarque qu’à chaque fois quand on s’éloigne de la plaque la température
commence à diminuer.
La valeur du coefficient de transfert de chaleur h dans le cas où la vitesse=3m/s
est supérieur que celui dans le cas où la vitesse =1m/s

 Conclusion :
Quand la valeur du coefficient de transfert de chaleur est élevée, ça veut dire
qu’il y a un bon dégagement de chaleur, et ceci dépend de la vitesse du fluide où
la plaque est immergée.
IV. Conclusion générale :
- A travers ce TP on a pu calculer la valeur de la résistance thermique ainsi celle
du coefficient de transfert thermique h.
- On a vu la différence entre la convection naturelle et la convection forcée et
dans cette dernière on a utilisé deux différentes vitesses de l’air.
- le coefficient de transfert thermique dépend de la vitesse d’écoulement et de la
forme de la surface d’échange de chaleur.
- La valeur du coefficient de transfert de chaleur h est proportionnelle au ratio de
transmission de chaleur c'est-à-dire, lorsque h est élevé ceci veut dire qu’il y a
une bonne transmission de chaleur.

Vous aimerez peut-être aussi