Vous êtes sur la page 1sur 18

TD Capteeurs en Instrumentation Inddustrielle Rap

ppels AOP

L
L’AMPL
LIFICAT
TEUR OPERAT
O TIONNEL
(
(Rappels
s)
1. Sym
mbole
L’ampliificateur opérationnel (AOP)
( est un
u composan
nt intégré
essentieel en électroonique.

broche IN+
I (ou e+) : entrée « non inverseuse
i »
broche IN-
I (ou e-) : eentrée « inversseuse » 

2. Carractéristiq
ques
- T
Tension diffférentielle : ε = V + − V −
- Courants d’’entrée : I + = I − ≈ 0
C
(impédance d’entrée élevée) VS 

- C ique de trannsfert : Vs = f (ε )
Caractéristi

- zonne de linéarité : ε ≈ 0 ; − Vsaat < Vs < +Vsat

- zonne de saturatioon haute : ε > 0 ; Vs = +Vsat

- zonne de saturatioon basse : ε < 0 V ; Vs = −Vsat


ε 

3. Réaaction possitive et réaction négative


n
- Réaction négative
R n : On
O dit qu’il y a contre-rééaction (ou réaction néégative) quaand la
s
sortie est reeliée à l’entrrée « inverseuse (-)».
U contre--réaction asssure un fon
Une nctionnement linéaire de l’AOP :

ε = 0 ⇒ V+ =V−

- Réaction positive
R p : Onn dit qu’il y a réaction positive quaand la sortiee est reliée à
l
l’entrée « non
n inverseuuse (+) ».
U réactioon positive provoque
Une p laa saturation de l’AOP (rrègime non n-linéaire).

VS = +Vsat ou VS = −Vsat

H. EL-FA
ADIL 1
TD Capteeurs en Instrumentation Inddustrielle Rap
ppels AOP

4. Quelques moontages à AOP en régime linéaire


Monttage amplifficateur noon
Montaage amplifi
ficateur Montage amplificate
a ur inverseu
ur
inverseeur
suiveur

VS = Ve VS = −
R2 ⎛ R ⎞
Ve VS = ⎜⎜1 + 2 ⎟⎟Ve
R1
⎝ R1 ⎠

5. Quelques moontages à AOP en régime de saturatiion (non-llinéaire)


C
Comparate
eur simple « non inverrseur »
ve U ref

Vcc 
‐ t
ve  vs 
Uref 
vs
+Vsat

ve > U ref ⇒ vs = +Vsat t

ve < U ref ⇒ vs = −Vsat −Vsat


s

Montage astable
a
vs

R1
+ Vsat
R1 + R2

R1
− Vsat
R1 + R2

La periode T des
d signauxx est donnéee par :
  ⎛ 2R ⎞
R ln ⎜⎜1 + 1 ⎟⎟
T = 2 RC
⎝ R2 ⎠

H. EL-FA
ADIL 2
TD Capteurs en Instrumentation Industrielle TD-1 : AOP en instrumentation

TD-1 : EXERCICES D’APPLICATION DES AOP EN


INSTRUMENTATION

EXERCICE 1 : Montage Fig.1


i
1) Préciser le fonctionnement de l'AOP. Justifier. R1 R2 i"
2) Ecrire une relation entre les différents courants. i'
R'1
3) Ecrire les lois des mailles d'entrées et de sortie et
v1 -
en déduire vs en fonction de R1, R'1, R2 ,v1 et v2 . +
v2 +
4) R1=R'1=1kΩ et R2=2kΩ . Exprimer vs en fonction
vs
de v1 et v2 et conclure.  
Fig. 1

EXERCICE 2 : Montage Fig.2 R


+
1) Calculer v' en fonction de v1 et v2. +
-
2) Calculer vs en fonction de v', R2 et R1. En déduire R
v1
v2 v' R2
vs en fonction de R2, R1, v1 et v2. Conclure. vs
R1

Fig. 2

EXERCICE 3 : Montage Fig.3


R
Soit le montage à amplificateur opérationnel Fig.3.
L'amplificateur est parfait. R
A
1) Déterminer le potentiel du point A (ou tension -
i1 +
VAM) en fonction de vs. En déduire VBM. +
B
2) Calculer l'intensité i1 en fonction de E et vs. R
i i2 vs
3) Calculer l'intensité i2 en fonction de vs. E R
Rc
4) En déduire la valeur de i en fonction de E.
Cette intensité dépend elle de Rc ? M Fig. 3
Quel est l'intérêt du montage.

EXERCICE 4 : Filtre actif

On considère un filtre passe bande réalisé à base d’une cellule de RAUCH simplifiée dont le
schéma de principe est indiqué Fig.4.
On donne R5 = 1kΩ, R6 = 100kΩ et C3 = 47nF.

H. EL-FADIL 3
TD Capteurs en Instrumentation Industrielle TD-1 : AOP en instrumentation

C3

R6

R5 C2

Ve
Vs

Fig. 4

1) Montrer que la fonction de transfert de ce filtre est :


Vs − R6 C 2 p
H ( p) = = 2
V e 1 + R5 (C 2 + C 3) p + R5 R6 C 2 C 3 p
où p est l’opérateur de Laplace.
2) Quel est l’ordre de ce filtre.
3) Montrer que H ( p) peut se mettre sous la forme standard suivante :

⎛ p⎞
2ξ ⎜⎜ ⎟⎟
H ( p) = A × ⎝ ω0 ⎠
2
⎛ p⎞ ⎛ p⎞
1 + 2ξ ⎜⎜ ⎟⎟ + ⎜⎜ ⎟⎟
⎝ ω0 ⎠ ⎝ ω0 ⎠
Expliciter A, ξ et ω0 en fonction des éléments : R5, R6, C2 et C3.
4) Tracer le digramme de bode (gain et phase) de ce filtre.

5) Calculer C2 pour avoir la fréquence d’accord F0 = ω 0 = 1kHz . Donner sa valeur



normalisée (série E12).
6) En déduire la valeur du gain A et du facteur d’amortissement ξ .
7) Calculer la bande passante de ce filtre.

H. EL-FADIL 4
TD Capteurs en Instrumentation Industrielle TD-2 : Systèmes de mesure

TD-2 : ETUDE DES SYSTEMES DE MESURE

EXERCICE 1 : Transmission analogique par boucle de courant 4-20 mA


La boucle de courant est un circuit de transmission de l’information d’un capteur sous forme
de courant. Sa particularité vient du fait que l’alimentation, le conditionneur, le capteur et tout
autre élément électrique lié au capteur sont tous branchés en série dans une maille (boucle)
unique. On se propose d’étudier une boucle de courant dans un système de régulation de
température (Fig.1).

Figure 1 : régulation de la température d’un four industriel.

Figure 2 : exemple d’une boucle de courant

1) Ecrire la loi des mailles appliquée à ce système (figure 2).


2) Ecrire vC en fonction de vA, RR, RLM et i.
3) Sachant que RR et RLM valent 250Ω chacune, déterminer les valeurs mini et maxi de
vC pour respecter le standard d’une boucle de courant 4-20 mA.

H. EL-FADIL 5
TD Capteurs en Instrumentation Industrielle TD-2 : Systèmes de mesure

4) Cette plage de tension convient-elle au capteur de température si son constructeur


indique qu’elle doit être comprise entre 12V et 30V ?
5) Quelle serait la longueur maximum de la liaison bifilaire au capteur si la résistance
linéique du fil est de 0,62Ω/m ?

EXERCICE 2 : Transmission analogique en tension


Cet exercice vous permettra de comprendre l’intérêt d’une transmission en courant par rapport
à une transmission en tension.

Figure 3 : principe de la transmission en tension

2RL
1) Montrer que VR ≈ (1− ) × Vm
RR
1
Utiliser l’approximation : ≈ 1− x si x << 1
1+ x
2) Exprimer en pourcentage la différence de tension ε entre VR et Vm par rapport à Vm.
3) Application numérique
Vm = 5 V ; RR = 10 kΩ ; résistance linéique du fil = 0,62 Ω.m-1.
Calculer VR et ε pour des distances de transmission de 10 m, 100 m et 1 km.
4) Conclure en comparant les deux types de transmission.
 

EXERCICE 3 : Étude de la transmission à distance d’un capteur (protocole HART)


La mesure d’un capteur de niveau est transmise au système de contrôle-commande situé en
salle de supervision. La liaison est une boucle de courant analogique « 4-20mA – HART ».
La composante continue du courant I est proportionnelle à la mesure de niveau H (4mA
correspondant à Hmin et 20mA à Hmax).
Une composante alternative est ajoutée utilisant le protocole HART (Highway Addressable
Remote Transducter). Cela permet la transmission de données numériques. Un signal
sinusoïdal d'amplitude 0,5mA est modulé en fréquence (modulation FSK). Le « 0 » logique

H. EL-FADIL 6
TD Capteurs en Instrumentation Industrielle TD-2 : Systèmes de mesure

est codé par un signal de fréquence 1200 Hz et le « 1 » logique par une fréquence de 2200 Hz.
La vitesse de transmission est de 1 200 bauds.

Figure 4
Une résistance de 250Ω est insérée en série dans la boucle de courant afin de visualiser le
courant (figure 4).
1) Quelle est la durée Tbit de transmission d'un
bit de donnée ?
2) Quelle est la période du signal
correspondant à un « 0 » et celle
correspondant à un « 1 » ?
3) Quelle est la plage de variation de la tension
moyenne UR pour I variant de 4 à 20 mA ?
La voie CH1 d'un oscilloscope a permis de relever
deux chronogrammes de la tension uR(t) aux bornes
de cette résistance (figure 5).
Figure 5
4) Le chronogramme (figure 4) correspond au relevé du signal uR(t) complet ? Quelle
est la valeur de la tension moyenne Ur ?
5) A quel courant cela correspond-il ?
6) Relever la séquence binaire transmise ?
(a)

EXERCICE 4 : Mesure de vitesse de rotation


Sur l'axe d'un moteur, on place un disque (Fig. 6a) :
Les capteurs optiques A et B donnent en sortie un niveau
logique 1 en présence de blanc, et 0 en présence de noir (b)

(Fig. 6b):
1) En déduire la vitesse de rotation du moteur (en
(c)
tr/min).

Fig. 6

H. EL-FADIL 7
TD Capteurs en Instrumentation Industrielle TD-2 : Systèmes de mesure

2) Les signaux issus des capteurs sont appliqués en entrée d'une bascule D (Fig. 6c) :
Que vaut Q ?
On inverse le sens de rotation du moteur.
3) Dessiner en concordance de temps A et B.
4) En déduire Q. Commentaire ?

EXERCICE 5 : Mesure de vitesse


Soit un codeur incrémental de résolution 300 pts/ tour couplé à un moteur entrainant un tapis
roulant. A l’aide de l’oscillogramme du signal de la voie A du codeur suivant, déterminer la
vitesse de rotation du moteur :

8 ms

8 ms
 

EXERCICE 6 : Mesure de vitesse du vent


Afin de mesurer la vitesse du vent, on utilise un anémomètre.
Fonctionnement : Dans la partie fixe (stator), on installe un ILS (interrupteurs à lames
souples). Dans la partie tournante (rotor), on installe 2 aimants face à face ce qui provoque la
fermeture du contact 4 fois par tour.
Si la relation entre la vitesse n de rotation de l’anémomètre en tr/min et la vitesse du vent v en
km/h est : n = 0.3 × v
Calculer la vitesse du vent si le contact se ferme 1 fois par seconde.

EXERCICE 7 : Conditionneur d’un capteur résistif


R

Afin de mesurer la variation de résistance r d'une


R
résistance R (capteur résistif), on utilise le montage ci- -
+
contre (Fig.7). +
1) Déterminer v+ en fonction de ve , R et r. R
ve
vs
v+ R+r
2) Calculer v- en fonction de ve et vs.
3) En déduire vs en fonction de ve, R et r.
4) En supposant r <<R , montrer que vs=ve.r/2R Fig. 7

H. EL-FADIL 8
TD Capteurs en Instrumentation Industrielle TD-2 : Systèmes de mesure

EXERCICE 8: Conditionneur pour capteur de R2


température résistif (Fig.8)
L'amplificateur opérationnel est supposé parfait, il est R1
-
alimenté en ±12V et Vsat=±10V. La tension v0 constante +
+
est fournie par un circuit annexe v0=0,7V. La tension v1 R1
v1 vs
est fournie par un capteur non représenté .Cette tension vo v+ R2

est fonction de la température θ : v1 = v0 − aθ avec


Fig. 8
v0=0,7V et a = 2mV / °C ( θ est exprimé en °C).

1) Exprimer v+ en fonction de v0 , R1 , R2
2) Exprimer v- (tension entre l'entrée moins de l'AOP et la masse) en fonction de v1 , vs ,
R1 et R2 .
R2
3) Montrer que vs = (v0 − v1 ) . Comment appelle-t-on ce montage ?
R1
4) Exprimer vs en fonction de θ , a , R2 et R1. Pour R2=200kΩ et R1=2kΩ, exprimer
vs (θ ) . Déterminer la température maximale mesurable.

EXERCICE 9 : Réalisation d’un thermomètre électronique à résistance de platine

Soit le montage complet figure 9 dans


lequel Rθ est la résistance d’une sonde de
Ro R'
platine variable avec la température telle Rϑ
Ro
que Rθ = RO (1 + aθ ) = RO + r avec Ro - Ro
+ -
=100Ω (résistance à 0°C), r = aROθ E=Cte + AO1 +
v' + AO2
vs
(variation de résistance) et a = 4.10−3°C −1
(coefficient de température). E est une
Fig. 9
tension continue constante de 1V et
R’=1kΩ.
1) Etage 1 : Exprimer v’ en fonction de E, Ro et Rθ .Quel est ce montage

2) Etage 2 : Exprimer vs en fonction de v’, E, R’ et Ro . Quelle est ce montage ?


3) Exprimer vs en fonction de R’, E, θ , Ro et a . En déduire vs en fonction de θ .
Conclure

H. EL-FADIL 9
TD Capteurs en Instrumentation Industrielle TD-2 : Systèmes de mesure

EXERCICE 10 : Mesure de température.


La chaîne électronique ci-dessous (figure 10) utilise des amplificateurs opérationnels (AO)
supposés parfaits dont la tension de saturation est Vsat=±12V. La tension vo constante est
fournie par un circuit annexe v0 =0,7V. La tension v est fournie par un capteur de température
non représenté qui ne peut délivrer de courant. Cette tension est fonction de la température θ :
v = v0 − aθ avec v0 =0,7V et a = 2mV / °C ( θ est exprimé en °C). R1= 10kΩ, R2 =22kΩ et

R4=47 kΩ

Fig. 10
R2 R4
R1
- R3
+ -
AO2
+
AO1 + AO3 +
R1 +
v0
v u1 R2 v+ u2 u3

Etude du premier étage. i


i'
1) Ecrire la relation entre u1 et v. AO1 +
2) Que vaut i de l’AO1? Exprimer i' en fonction de
v u1
u1 , R1 et R2 .Que peut-on dire de i’. En déduire
le rôle du montage.
Etude du deuxième étage. R2

3) Exprimer v+ en fonction de u1, R1, R2.


R1
4) Exprimer v- (tension entre l'entrée (-) de l'AO2 et -

la masse) en fonction de v0 , u2 , R1 et R2 . AO2 +


+
v0 R1
R2
5) Montrer que u2 = (u1 − v0 ) . Que représente le u1 v+ R2 u2
R1
R2
rapport .
R1
6) Exprimer u2 en fonction de θ , a, R2 et R1.
Etude du troisième étage.
R4
7) Ecrire la loi de la maille d’entrée et de la maille R3
-
+
de sortie. +
AO3
u2 u3
8) En déduire l’expression de u3 en fonction de R4,
R3 et u2. Quel est ce montage?

H. EL-FADIL 10
TD Capteurs en Instrumentation Industrielle TD-2 : Systèmes de mesure

Etude de l'ensemble.
9) Exprimer u3 en fonction de θ , a , R2 , R1 , R4
et R3 . Si u3 = 0.1× θ , calculer alors R3 .
10) Déterminer la température maximale mesurable.

EXERCICE 11 : Système d’arrosage automatique


On se propose d'étudier le système d'arrosage automatique suivant (figure 11):

      Moteur et pompe 
Capteur  Système logique  Amplificateur  d'arrosage 

Figure 11

Etude du capteur :
Le capteur est constitué de deux électrodes plantées dans le sol et d'une photorésistante.
L'ensemble de ce capteur est alimenté sous une tension continue de 12V. (Fig. 12).

+12V 
I2
Fig. 12

R1 R2
R1=1kΩ
R2=2kΩ 
U  RJOUR=10Ω 
RNUIT=1kΩ 
R E1 E2
V2

SOL V1 

0V 

Etablir l'expression littérale de la tension V2 en fonction de U, R1 et R. En déduire la valeur de


V2 le jour puis la nuit.
1) Etablir la relation entre V1, U, R2 et I2.
2) Calculer la tension V1 dans les deux cas suivants :
a) le sol est sec, la résistance du sol est telle que I2=3mA.
b) Le sol est humide, la résistance du sol est telle que I2=6mA.
3) Proposer un système logique permettant la commande de la pompe à partir des
signaux V1 et V2.

H. EL-FADIL 11
TD Capteurs en Instrumentation Industrielle TD-2 : Systèmes de mesure

EXERCICE 12 : Utilisation d’une jauge de contrainte pour mesure de masse


Soit une balance utilisant une jauge de contrainte pour peser les nourrissons (Fig. 13).
La jauge a une résistance R qui varie avec la déformation qu'elle subit : R = R0 + ∆R

∆R
Avec R0=360Ω et = K ⋅ M ; M est la masse (en kilogramme) placée sur le plateau.
R0

K = 4 ⋅10 −3 kg −1 .

+ 15 V 

Support flexible élastique   

Conditionneur 
Jauge de 
 
contrainte 

VOLTMETRE
‐ 15 V 

Figure 13 : Système de mesure pour peser les nourrissons

Etude du conditionneur électronique :


Etude du pont de jauge (figure 14):

E=15V 
R0 R0
iB 
E  B V=VA‐VB
A
iA 
R R0

Figure 14 : Pont de jauge

1) Donner l’expression de la tension V en fonction de E, R0 et ∆R ?


E K ⋅M
2) Montrer que la tension V peut se mettre sous la forme : V = ⋅
4 K ⋅M
1+
2
3) Calculer V pour une masse M=10Kg.

H. EL-FADIL 12
TD Capteurs en Instrumentation Industrielle TD-2 : Systèmes de mesure

4) Comment peut se simplifier l'expression de V lorsque la masse M est inférieure à


15Kg?
Etude du montage amplificateur :
Deux montages suiveurs sont placés au point A et B et sont réalisés grâce à des amplificateurs
opérationnels idéaux fonctionnant en régime linéaire. Leurs sorties respectives sont notées V1
et V2.
5) Quel est le rôle de ces étages suiveurs ?
6) Que vaut l’écart V1-V2 ?
Afin de traiter la différence V1-V2 nous disposons de l’étage figure 15.

R2 
i2'

i2  R1 
i‐
‐ ∞
S
+
V2  i1  R1  i1'  V‐ i+
V1  VS 
R2  +
V

Figure 15

7) Exprimer la tension VS en fonction de R1, V1 et V2 ?


8) Qu’appelle-t-on le montage figure 15 ?
9) Pour R2=10kΩ. Calculer la valeur de R1 qui permettra d'obtenir VS=10V pour
M=10Kg.

EXERCICE 13 : Transmetteur de pression différentielle


La différence de pression exercée sur l'entrée «
Haute pression » et « Basse pression » d’un
capteur de pression provoque une déformation
des membranes de mesure. L'huile de remplissage
dans le capteur transmet cette pression au pont de
mesure piézorésistif .
Le pont de mesure piézorésistif est constitué de
résistances appelées jauges de contrainte qui sont

H. EL-FADIL 13
TD Capteurs en Instrumentation Industrielle TD-2 : Systèmes de mesure

soumises à la même déformation que la membrane qui les supporte.


La déformation de la jauge se traduit par une variation de sa résistance. Elles sont par quatre
dans un pont de Wheatstone. En absence de déformation, elles ont la même valeur de
résistance, R=350Ω. Elles sont placées symétriquement de sorte que deux subissent des
allongements et les deux autres des compressions.
La variation maximale de résistance est : ∆R = 5 Ω.
La modification de la tension différentielle du pont, proportionnelle à la pression, est mesurée
et exploitée. En pratique, le pont n'est pas parfait. Une compensation de dérive de température
et un réglage du zéro sont ajoutés.
Le schéma électrique complet est donné ci-dessous (figure 16).
Dans cette partie, on cherche à démontrer la linéarité de la tension de sortie du capteur V0 en
fonction de ∆R.

V0 

R3
F

A3
+

Figure 16

Pont de Wheatstone :
Tous les A.O.P. sont considérés comme parfaits. Leurs courants d’entrée sont nuls.
1) Exprimer VA, le potentiel électrique du point A en fonction de la tension
d'alimentation VCC et des résistances R0, RT, R et ∆R.
2) De la même manière, exprimer VB, le potentiel du point B.

H. EL-FADIL 14
TD Capteurs en Instrumentation Industrielle TD-2 : Systèmes de mesure

3) Démontrer que VAB, la différence de potentiels entre A et B peut s'exprimer :

Amplificateur d'instrumentation :
4) Quel est le régime de fonctionnement des amplificateurs opérationnels A1 et A2 ?
5) Exprimer VCD en fonction de VAB.
6) Montrer que :

7) Quel est le nom et la fonction réalisée par l'amplificateur A3 ? Que vaut V4 en


fonction de V3 ?
L'amplificateur opérationnel A4 fonctionne en régime linéaire.
8) Exprimer le potentiel de l’entrée inverseuse VA−4 , en fonction de VE, V0.

9) Exprimer le potentiel de l’entrée non-inverseuse VA+4 , en fonction de VF, V4.


10) Montrer que :

11) En déduire que V0 peut s'exprimer par la relation suivante :

Application numérique :
VCC = 8 V, V4 = 0, R0 = RT = 50Ω, R1 = 10 kΩ, et R2 est ajustée à 202Ω.

12) Calculer la variation de la tension V0 du montage compte tenu des variations


possibles de ∆R.

EXERCICE 14 :
Un capteur de pression dont la plage de mesure est de 0 à 10kPa fournit un signal de sortie de
0 à 250mV. Déterminez la sensibilité de ce capteur.

H. EL-FADIL 15
TD Capteurs en Instrumentation Industrielle TD-2 : Systèmes de mesure

EXERCICE 15 :
Calculer la pression absolue au fond d'un réservoir ouvert à l'atmosphère contenant de l'huile
(masse volumique 900 kg/m3) de 1,5 m de niveau, la pression atmosphérique étant de
101,3kPa.

EXERCICE 16 :
La pression différentielle mesurée à l’aide d'un
manomètre à tube en U (Fig. 17) en réservoir est de
a
100kPa. Calculer la dénivellation du mercure
∆h = dh − da , si S1 = 100 cm2 et S2 = 0,1 cm2.
(Masse volumique mercure : 13600 kg/m3).

EXERCICE 17 :
Fig.17
Un manomètre en U de section S constante, contient
un liquide de masse volumique : ρ = 13600 Kg / m3.
1) On exerce sur une extrémité du manomètre une
pression supplémentaire P (voir Fig. 18).
Déterminer les expressions de h et a.
2) Calculer h et a pour P = 100kPa.

Fig.18
EXERCICE 18 :
Un manomètre différentiel est constitué de deux récipients cylindriques, de sections droites
respectives S1 et S2, reliés par un tube de section intérieure
S constante (Fig.19). L'ensemble contient deux liquides non
miscibles.

La masse volumique du liquide 1 est : ρ1 = 998 Kg / m3


La masse volumique du liquide 2 est : ρ2 = 1024 Kg / m3
P0 = 101,3 kPa : pression atmosphérique
Fig.19

1) Quelle est la pression exercée sur la surface de séparation des deux liquides.
2) Calculer H1 si H2 = 20 cm.

H. EL-FADIL 16
TD Capteeurs en Instrumentation Inddustrielle TD--2 : Systèmes de mesure

3) Si
S on exercce au-dessuus du liquidde 1 une pression
p
s taire ∆P, laa surface de
supplément d séparatiion des
d
deux liquidees se déplacce de ∆h (Fiig. 20).
M
Montrer que l’expressiion de la sensibilité ∆h
h/∆P est
d
donnée par la formule suivante :

1 Figg.20
∆h / ∆P =
⎛ s s ⎞
g ⎜⎜ ρ 2 − ρ1 + ρ1 + ρ 2 ⎟⎟
⎝ S1 S2 ⎠

S ∆P = 1000kPa et S2 = 2S1 = 1000xS, la surfaace libre duu liquide 1 bbaisse de h1 et celle


4) Si
d liquide 2 augmente de h2. Calcuuler : ∆h, h1 et h2. Connclure?
du

CICE 19 : Calcul
EXERC C d’un
n vérin pneeumatique
Un vériin double effet présentte les caracctéristiques
suivantees :

- D
Diamètre duu vérin : D =50 mm
- D
Diamètre dee la tige de piston : d = 12 mm
- F
Force de froottement : Ff = 10% (vaaleur moyen
nne)
- P
Pression dee service : p = 6 bars
Calculss côté piston
n:

1) Callculer la pouussée théoriique Fth1 du piston?


2) Callculer la résistance de frottement
f Ff1 ?
3) Callculer la pouussée réelle en course avant
a Fn1 ?
Calculss côté tige

4) Callculer la pouussée théoriique Fth2 en course arrièère du pistoon?


5) Callculer la résistance de frottement
f Ff2 en coursee arrière ?
6) Callculer la pouussée réelle en course arrière
a Fn2 ?
 

H. EL-FA
ADIL 17
Ecole Nationale des Sciences Appliquées
ENSA-Kénitra
 

COURS D’AUTOMATIQUE

 
 

Capteurs en Instrumentation
Industrielle

TRAVAUX DIRIGES

Professeur : Hassan EL FADIL

Vous aimerez peut-être aussi