Vous êtes sur la page 1sur 2

 

CORRIGÉ 
GCIV5410 Géologie de l’ingénieur 

Devoir no 6 

À compléter en équipe de 2 étudiants 

À remettre le vendredi 6 décembre à 10 h 

Les questions suivantes demandent à visionner le documentaire suivant : 

https://www.youtube.com/watch?v=IGk1HI1NGug&ebc=ANyPxKrAam6p‐
L2ppquSUl6V7FG1P0G6LGttxuVZ_Xfdc3KWozrfc5KleDwEy5VQyrLUnj_exWlvOqI_fjd25ZUlIGrxikb
DuA  

Question 1. 

Quelles sont les conséquences d’un mât de forage non vertical (not leveled drill rig) ? 

Le forage sera en angle (non vertical) ce qui causera des problèmes pendant le forage et 
durant la prise d’échantillon. La profondeur étant établie sur la longueur du train de tige, 
un forage en angle mènera à une surévaluation de la profondeur des échantillons et 
donc à un profil stratigraphique inexact. 

Question 2. 

Quelles sont les quatre (4) méthodes de forages présentées ? 

 Solid stem continuous auger (forage à la tarière à tige pleine) 
 Hollow stem continuous auger (forage à la tarière à tige creuse) 
 Mud rotary drilling (forage rotatif à la boue de forage) 
 Coring (carottage) 

Question 3. 

Quels sont les avantages de l’emploi d’une tarière à tiges creuses (hollow stem auger) par 
rapport à celle à tige pleine (solid stem) ? Comment devez‐vous procéder pendant un forage à la 
tarière à tiges creuses sous la surface libre. 

 Chez la tarière à tige creuse, le train de tige (drill rods) et l’outil de forage (center bit) 
à l’extrémité inférieure peuvent être retirés du trou afin de permettre de prendre des 
échantillons remaniés (disturbed), intacts (undisturbed) ou par carottage. 
 Puisque la partie creuse de la tarière demeure en place pendant tout le forage, cette 
technique donne un soutènement à la paroi, l’empêchant de s’effondrer dans le trou. 
 En conséquence du point précédent, cette technique permet de forer et prendre des 
échantillons dans des sables, même sous la nappe. 
 Le forage à la tarière creuse sous la surface libre demande par contre à remplir la 
partie creuse avec de la boue de forage jusqu’au‐dessus du niveau correspondant à 

 
 

la hauteur de la surface libre (above the water table) du terrain dans lequel l’outil de 
forage avec le train de tige sera retiré (pour la prise subséquente d'un échantillon). Si 
le niveau de la boue dans la partie creuse est trop bas, la nappe du terrain entrainera 
le fond du forage par écoulement vers l’intérieur de la tarière dès que l’outil sera 
retiré, causant un important remaniement au fond du forage. De plus, la profondeur 
de la prise d’échantillon pourrait aussi être considérée par erreur comme celle 
correspondant à la surface du sol s’étant engouffrée dans la partie creuse. 

Question 4. 

Entre la couronne de carottage à circulation frontale (face discharge bit) et celle à circulation 
latérale (lateral circulation bit), laquelle est préférable pour une meilleure qualité du sol à la 
base du trou de forage ? Pourquoi ? 

Celle à circulation latérale est préférable. « Les outils de forage à décharge frontale sont 
ceux où la boue de forage est déchargée par jet sortant directement par l'extrémité de 
l’outil. Cette action de lançage peut perturber ou éroder le sol au fond du forage. Les 
outils de forage à déchargement latéral projettent la boue de forage par les côtés de 
l’outil de forage et sont généralement jugés préférables, car le sol au fond du forage est 
moins perturbé. (trad. Libre)1 

Question 5. 

Entre le forage rotatif à la boue (mud rotary drilling) et celui à la tarière, laquelle des méthodes 
donne le meilleur rendement ? 

Le forage rotatif à la boue donne le meilleur rendement. 

Question 6. 

Quelle est la valeur de « N » de la démonstration présentée de l’essai de pénétration standard ? 

Après avoir descendu le carottier fendu jusqu’au fond du trou, le foreur trace trois 
marques espacées de 150 mm (6 pouces) avant de procéder au fonçage par chute d’un 
marteau (percussion). L’enfoncement des premier, deuxième et troisième 150 mm 
demande respectivement 2, 4 et 4 coups. Le premier 150 mm est toujours rejeté, 
considérant que le sol à l’extrémité du trou est toujours en partie remanié. La valeur de N 
est donc de : 

N = 4+4 = 8 

                                                            
1
 Face discharge bits have drilling mud discharged straight out at the end of the bit. This jetting action can 
disturb or erode the soil at the bottom of the borehole. Side discharged bits discharge the drilling mud out 
of the sides of the bit and are usually preferred because the soil at the bottom of the borehole is less 
disturbed. 

Vous aimerez peut-être aussi