Vous êtes sur la page 1sur 14

Cours Mesure et Métrologie DP GE ISET SOUSSE AU2021/2022

Chapitre 1 : Métrologie Généralités et Normes

1. INTRODUCTION :

1.1.Définitions

 Métrologie : “Science de la Mesure” associée à l’évaluation de son incertitude


 Métrologie fondamentale ou scientifique : couvre tous les aspects généraux
théoriques et pratiques relatifs aux unités de mesure, aux étalons de mesure, aux
méthodes et résultats de mesure (calculs d’erreurs et incertitude)
 Métrologie industrielle : couvre toutes les activités métrologiques dans l’entreprise :
contrôle des processus de mesure, gestion des instruments de mesure, procédures de
vérification /étalonnage (traçabilité des mesures)
 Métrologie légale : ensemble des règles et exigences légales et réglementaire
imposées par l’Etat concernant le système national d’unités (unités légales, la
fabrication et l’utilisation des instruments de mesure utilisés dans le domaine du
commerce, de la santé, de la sécurité et la protection de l’environnement.

1.2. NECESSITE DE LA METROLOGIE :

Nous désignons par la Métrologie « La Science de la Mesure » ; dans cette science on


s’intéresse principalement à la détermination des caractéristiques (appelés aussi grandeurs)
fondamentales ou dérivées de fondamentales. (Exemple voir Tableau 1).

Tableau 1.1. Grandeurs Fondamentales & Dérivées de Fondamentales :


Grandeurs Fondamentale Dérivé de fondamentale
Longueur (en m) X
Masse ( en Kg) X
Temps ( en s) X
Surface (en m2) X
Vitesse (en ms-1) X
Poids (en m/s2) X

En attribuant une valeur quantitative à une grandeur donnée et en prenant par référence une
grandeur de même nature appelée UNITE ; c’est la Mesure. Autrement dit, chez les
Mabrouki Hichem Page 1
Cours Mesure et Métrologie DP GE ISET SOUSSE AU2021/2022

métrologues Mesurer c’est Comparer. Parmi es taches importantes conséquences d’une bonne
mesure nous pouvons citer :

 Accepter un produit (voir ses caractéristiques, performance, conformité..etc)


 Réglage d’un instrument de mesure, validation d’un procédé,
 Réglage d’un paramètre dans le cadre d’un contrôle de procédé de fabrication,
 Validation d’une hypothèse ou des résultats théoriques (recherches scientifiques),
 Protection de l’environnement,
 Définition et respect des conditions de sécurité d’un produit ou d’un système…etc

La qualité d’un produit ou d’un service est fortement liée à ses résultats de mesure effectuée,
tout en définissant le degré de sa qualité ce qui nous amène à définir la notion
d’INCERTITUDE. L’incertitude permet de comparer les résultats de mesures soit entre eux
(essai croisé), soit par rapport à des valeurs de référence.

Définition : L'essai croisé permet par exemple de comparer les traitements chez le même
malade (comparaison intra-individuelle) au lieu d'effectuer une comparaison entre groupes de
sujets (comparaison interindividuelle).

1.3.DEFINITION ET MESURE D’UNE GRANDEUR PHYSIQUE :

1.3.1. Définition : une grandeur physique est définie comme une propriété identifiable
qui caractérise un système, un objet ou un état physique.
1.3.2. Comparaison : deux grandeurs physiques ne peuvent pas être comparées que
seulement-si sont de même espèce ou de même nature.
1.3.3. Mesure : deux grandeurs physiques sont mesurables si elles sont de même nature
et de même espèce et leur somme ou leur rapport a un sens. Une fois la grandeur
est mesurable, on peut la affecter une valeur numérique.

𝑋 = {𝑋}. [𝑋] (1.1)


Avec :
𝑋 : est le nom de la grandeur physique,
[𝑋] : est l’unité de la grandeur physique,
{𝑋} : est la valeur de la grandeur physique.

Mabrouki Hichem Page 2


Cours Mesure et Métrologie DP GE ISET SOUSSE AU2021/2022

N.B. La valeur d’une grandeur physique est invariante, c’est-a-dire qu’elle ne


dépend pas de l’unité dans laquelle on l’exprime. Par exemple :
𝑳 = 𝟏𝟎𝟎𝟎𝒎 = 𝟏𝒌𝒎

1.4.VOCABULAIRE UTILISE :

 L’action de la détermination de la valeur d’une grandeur physique est la Mesure (en


anglais Measurement).
 La Mesurande est la grandeur physique soumise à l’opération de mesurage.
 L’étalonnage (en anglais Calibration) doit être distingué de calibration en anglais
gauging)
 NB : dans la métrologie on utilise le terme incertitude (en anglais uncertainty) et non
pas le terme précision mais.

2. METROLOGIE DANS L’ENTRPRISE :

L'implantation d'une métrologie dans l'entreprise concerne les entreprises de production


effectuant des mesurages dans un cadre d'échanges « clients - fournisseurs ».

On peut distinguer :

a) La métrologie opérationnelle, qui intervient directement dans la maîtrise des processus


de production, sous la responsabilité conjointe des méthodes, des opérationnels et de
la fonction qualité ;
b) La métrologie conventionnelle qui est chargée du suivi métrologique des moyens de
mesurage.

Seule la métrologie conventionnelle est développée ici.

La qualité des pièces et des produits à fabriquer implique la qualité des équipements
permettant de s'assurer de la conformité des caractéristiques à obtenir ; cette responsabilité est
du domaine de la fonction « métrologie de l'entreprise ».

Mabrouki Hichem Page 3


Cours Mesure et Métrologie DP GE ISET SOUSSE AU2021/2022

2.1. La Fonction Métrologie :

Un certain nombre de normes volontaires de management des entreprises impose


d'implanter dans l'entreprise un système dd'assurance Qualité comportant des
d exigences en
matière de maitrise des processus de mesures ayant un impact critique sur la conformité
finale du produit aux spécification définie soit par l'entreprise soit par une réglementation.

Ces normes peuvent être des normes de certification de système


stème de management telles
que les normes ISO 9001,, ISO 14001 ou encore celle spécifique aux fournisseurs des
constructeurs
tructeurs automobiles IATF16949
IATF16949.

D’autres concernent l'évaluation de la compétence technique d'organismes tels que les


organismes d'inspection ou encore les laboratoires d'essais. ISO/CEI 17020 et ISO/CEI
17025.

Toute demande que la maitrise des équipements de mesures soit sous contrôle en fonction
de leur criticité c'est la tâche de la fonction Métrologie, organisée comme l'entreprise le
souhaite.

2.2.La
La pertinence métrologique en entreprise

Il faut garder à l’esprit qu’un résultat de mesure est une valeur numérique attribuée à un
mesurande comparativement à une valeur de référence, et que ce résultat doit être associé à
une incertitude de mesure, estimée selon un processus rigoureux d’analyse et d’évaluation.

De plus, l’entreprise doit pouvoir démontrer la traçabilité documentaire et technique du


résultat de mesure au sens du système international d’unités (SII) pour qu’il soit
nécessairement reconnu.

Mabrouki Hichem Page 4


Cours Mesure et Métrologie DP GE ISET SOUSSE AU2021/2022

3. METROLOGIE ET QUALITE :

3.1. Qualité Métrologique d'un Appareil de Mesure :

La qualité métrologique d'un instrument (appareil) de mesure ou d'une centrale de mesure


comprenant un capteur est définie comme l'ensemble des données qui caractérisent la qualité
de la mesure effectuée par le dispositif considéré.

Les principales caractéristiques des instruments de mesure (ou propriétés métrologiques des
dispositifs de mesure) sont définies dans le cadre du Vocabulaire international
de métrologie1 et comprennent, entre autres :

 l'étendue de mesure ;
 la résolution ;
 la sensibilité ;
 l'exactitude ;
 la justesse ;
 la fidélité.

3.2. Rôle de la fonction métrologie dans l'entreprise:

 Assurer la gestion de tous les moyens de contrôle de mesure et d'essai en service,


 Maîtriser l'aptitude à l'emploi de tous les moyens de contrôle de mesure et d'essai
utilisés dans l'entreprise et à en donner l'assurance, en réalisant des opérations
d’étalonnage et de vérification par rapport à des données préétablies.
 La métrologie détient les étalons de référence,
 La métrologie assure la surveillance qualitative à l'aide des étalons de référence
qu'elle détient ou par recours à des organismes agréés ou habilités,
 Son rôle consiste aussi à informer et sensibiliser les utilisateurs, d'assurer la mise à
jour des documents : fiches de vie, procès verbal d’étalonnage, planning d’étalonnage,
etc.
 Maintenir un potentiel de moyens de contrôle de mesure et d'essai adapté aux
caractéristiques à mesurer, au volume de la production et au niveau technique
recherché.

Mabrouki Hichem Page 5


Cours Mesure et Métrologie DP GE ISET SOUSSE AU2021/2022

4. CONCLUSION

Les défis de la métrologie du futur seront de s’adapter, par exemple, au déploiement de


l’industrie 4.0 (production utilisant des systèmes cyber-physiques), au développement des
nanotechnologies et biotechnologies ou à la mise en œuvre des techniques de fabrication
additive. Mais également de répondre aux nouveaux besoins sociétaux, en termes de contrôle
de la pollution et de protection de l’environnement (qualité de l’air, de l’eau, des aliments,
nocivité des nanoparticules…), et de l’étude du changement climatique (surveillance des
océans, des calottes glaciaires…)

Mabrouki Hichem Page 6


Cours Mesure et Métrologie DP GE ISET SOUSSE AU2021/2022

Chapitre 2 : Généralités sur la Mesure

5. INTRODUCTION :

Dans ce chapitre une importance particulière et donnée pour tout éléments ayant une relation
directe ou indirecte avec la notion de mesure. Parmi ses éléments, nous citons les unités de
mesure, les méthodes de mesure, les étalons et les erreurs de mesure.

6. LES UNITES DE MESURE :

Le Système International d’unité (SI) sert à garantir une meilleure uniformité, tout en
respectant que chaque unité a sa propre symbole et sa représentation conforme al
recommandation internationale.

NB : Autres systèmes ou autres unités peuvent être utilisés dans des domaines spécialisés
particulièrement la physique théorique.

6.1.UNITES DE BASES :

Elles sont considérées comme indépendantes au point de vue dimensionnel, nous comptons
sept unités de bases.

Tableau 2.1. Unités de Bases :


Grandeur Nomination Symbole
Longueur mètre m
Masse kilogramme kg
Temps seconde s
Courant électrique ampère A
Température thermodynamique kelvin k
Quantité de matière mole mole
Intensité Lumineuse Candela cd
6.1.1. Unité de longueur : le mètre (symbole : m)

Le mètre est l’unité de base pour mesurer une distance ou une trajectoire, plus exactement est
la longueur du trajet parcouru dans le vide par la lumière pendant une durée de 1/299792458
de seconde.

Mabrouki Hichem Page 7


Cours Mesure et Métrologie DP GE ISET SOUSSE AU2021/2022

6.1.2. Unité de masse : le kilogramme (symbole : kg) :

Le kilogramme est l’unité de masse. Il est égal à la masse du prototype international du


kilogramme.
6.1.3. Unité de temps : la seconde (symbole : s)

La seconde est la durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition
entre les deux niveaux hyperfins de l’état fondamental du césium 133.

6.1.4. Unité de courant électrique : l’ampère (symbole : A) :

L’ampère est l’intensité d’un courant constant qui, maintenu dans deux circuits conducteurs
parallèles, rectilignes, de longueur infinie, de section circulaire négligeable et placés à une
distance de un mètre l’un de l’autre dans le vide, produirait entre ces conducteurs une force
égale à 2.10 newton par mètre de longueur.

6.1.5. Unité de température thermodynamique : le kelvin (symbole: K)

Le kelvin, unité de température thermodynamique, est la fraction 1/273,16 de la température


thermodynamique du point triple de l’eau.

Remarque : en dehors de la température thermodynamique (symbole : T) exprimée en


kelvins, on utilise aussi la température Celsius (symbole t) définie par l’expression suivante :
t = T − T0 ou T0 = 273, 15K par définition.
Tableau 2.2. Exemples d’unités SI exprimées à partir d’unités de base.
Grandeur Nomination Symbole
Superficie mètre carré 𝑚
Volume mètre cube 𝑚
Vitesse mètre par seconde 𝑚. 𝑠
Accélération mètre par seconde carré 𝑚. 𝑠
Nombre d’ondes mètre a la puissance moins un 𝑚.
Masse volumique kilogramme par mètre cube 𝑘𝑔. 𝑚
Volume massique mètre cube par kilogramme 𝑚 . 𝑘𝑔
Densité de courant ampère par mètre carré 𝐴. 𝑚
Champ magnétique ampère par mètre 𝐴. 𝑚

Mabrouki Hichem Page 8


Cours Mesure et Métrologie DP GE ISET SOUSSE AU2021/2022

Concentration quantité de matières Mole par cube 𝑚𝑜𝑙. 𝑚


Luminance lumineuse candela par mètre carre 𝑐𝑑. 𝑚

6.1.6. Unité de quantité de matière : la mole (symbole : mol)

La mole est la quantité de matière d’un système contenant autant d’entités élémentaires qu’il
y a d’atomes dans 0, 012 kilogramme de carbone 12. Remarque : Lorsqu’on emploie la mole,
les entités élémentaires doivent être spécifiées et peuvent être des atomes, des molécules, des
ions, des électrons, d’autres particules ou des groupements spécifiés de telles particules.

6.1.7. Unité d’intensité lumineuse : la candela (symbole : cd)

La candela est l’intensité lumineuse, dans une direction donnée, d’une source qui émet un
rayonnement monochromatique de fréquence 540.1012 hertz et dont l’intensité énergétique
dans cette direction est 1/683 watt par stéradian.

6.2. UNITES DERIVEES :

Elles sont formées de manière cohérente à partir des unités de base (Tab. 2.2). Certaines
unités dérivées ont reçu un nom spécial (Tab. 2.3) qui peut a son tour, être utilise pour former
d’autres noms d’unités (Tab. 2.4).

Mabrouki Hichem Page 9


Cours Mesure et Métrologie DP GE ISET SOUSSE AU2021/2022

Mabrouki Hichem Page 10


Cours Mesure et Métrologie DP GE ISET SOUSSE AU2021/2022

Mabrouki Hichem Page 11


Cours Mesure et Métrologie DP GE ISET SOUSSE AU2021/2022

6.3. UNITES SUPPLEMENTAIRES :

A cote de ces unités de base et des unités dérivées, il existe des unités supplémentaires, au
nombre de deux :

L’unité d’angle plan : le radian (symbole : rad) ; le radian est l’angle plan compris entre
deux rayons qui, sur la circonférence d’un cercle, interceptent un arc de longueur égale a celle
du rayon,

– L’unité d’angle solide: le stéradian (symbole: sr); le stéradian est l’angle solide qui, ayant
son sommet au centre d’une sphère, de coupe sur la surface de cette sphère une aire égale à
celle d’un carré ayant pour coté le rayon de la sphère.

Les grandeurs angle plan et angle solide doivent être considérées comme des unités dérivées
sans dimension qui peuvent être utilisées ou non dans les expressions des unités dérivées
(Tab. 2.5).

Mabrouki Hichem Page 12


Cours Mesure et Métrologie DP GE ISET SOUSSE AU2021/2022

7. LES METHODES DE MESURE :

7.1.Définition : C’est une succession logique d’opérations décrites d’une manière


succente permettant de la mise en œuvre de mesurage.

7.1.1. Méthode direct : C’est le relevé d’une dimension à partir d’une référence. La
précision et la grandeur de dimension influent sur le choix de la référence.
EXP : Appareil à trait : Mètre
Appareil à vernier : Pied à coulisse
Appareil à vis micrométrique : Micromètre

7.1.2. Méthode indirect : C’est le relevé à l’aide d’un capteur de l’écart entre une pièce
à mesurer et un étalon (pièce de référence).

8. LES ETALONS DE MESURE

8.1.Définition :

Un étalon (étalon de mesure, étalon de laboratoire, étalon d’étalonnage, étalon de


référence) est un système, un instrument, un artéfact, un dispositif ou un matériau qui est
utilisé comme base définie pour réaliser des mesures quantitatives. La valeur et l’incertitude
de l’étalon définissent une limite aux mesures qui peuvent être réalisées : un laboratoire ne
peut jamais avoir une meilleure précision ou exactitude que ses étalons. Les étalons de mesure
sont généralement utilisés dans les laboratoires d’étalonnage. Les éléments dont les
utilisations sont similaires dans un atelier de production sont généralement considérés comme
des instruments de travail par le programme d’étalonnage.

Mabrouki Hichem Page 13


Cours Mesure et Métrologie DP GE ISET SOUSSE AU2021/2022

8.2. Différents types d’étalons :

8.2.1. Un étalon primaire : est un « étalon établi à l'aide d'une procédure de mesure
primaire ou créé comme objet par convention.

Exemple : Le prototype international du kilogramme en tant qu'objet choisi par convention.

8.2.2. Étalons secondaires : Un étalon secondaire est un « étalon établi par


l'intermédiaire d'un étalonnage par rapport à un étalon primaire d'une grandeur
de même nature.
8.2.3. Étalons de référence : Un étalon de référence est un « étalon conçu pour
l'étalonnage d'autres étalons de grandeurs de même nature dans une organisation
donnée ou en un lieu donné.
8.2.4. Étalons de travail : Un étalon de travail est un « étalon qui est utilisé couramment
pour étalonner ou contrôler des instruments de mesure ou des systèmes de
mesure.»

9. Conclusion :

Dans ce chapitre on a mis l’accent sur les généralités de la mesure en commençant par la
définition des différents types des unités, et en passant par la description des méthodes de
mesure et des différents étalons, dans le prochain chapitre nous aborderons les erreurs de
mesure

Mabrouki Hichem Page 14

Vous aimerez peut-être aussi