Vous êtes sur la page 1sur 294

365 Conseils

pour

s'enrichir
Gagner plus et
mieux placer son argent

365 CONSEILS
SOMMAIRE

INTRODUCTION ...................................................... 18
POURQUOI ET COMMENT LIRE CE LIVRE ? ................................................... 18
IL N’Y A PAS D’ASTUCES ET TOUT SE MÉRITE ................................................ 20
AYEZ UN CARNET, ET ENRICHISSEZ VOTRE EXPÉRIENCE ................................... 20

LES RÈGLES D’OR .................................................... 22


AVOIR FAIM .................................................................................... 22
SE PLACER DANS LE LONG TERME ............................................................ 22
LA PREMIÈRE CHOSE À FAIRE EST DE METTRE DE L’ORDRE ................................. 23
METTRE EN PLACE UNE STRATÉGIE À CHAQUE ÂGE ......................................... 24
L’ÉDUCATION FINANCIÈRE, UN ATOUT SUPPLÉMENTAIRE POUR ATTIRER L’ARGENT DANS SA
VIE .............................................................................................. 26

ESSAYER DE NE PAS VENDRE CE QUE L’ON A ACQUIS ....................................... 28


BIEN S’ENTOURER ............................................................................. 28
LA PLUPART DES NOUVELLES SONT DES BRUITS ............................................ 29
SE MÉFIER DES PRÉVISIONS .................................................................. 29
ÊTRE PATIENT .................................................................................. 30
AFFICHER UNE HUMEUR ÉGALE ............................................................... 30
AVOIR DE L’ARGENT DE DISPONIBLE ......................................................... 31
NE FAIRE AUCUN COMPROMIS SUR LA QUALITÉ ............................................. 32
AVOIR PLUSIEURS COMPTES BANCAIRES ET EN ÊTRE OBSÉDÉ ............................. 32
ÊTRE FRUGAL ................................................................................... 33
ÊTRE TRÈS BIEN ASSURÉ ...................................................................... 34
MODIFIER SA FAÇON DE VIVRE ET SA FAÇON DE PENSER .................................. 34
METTRE UN ÉCOSYSTÈME AUTOUR DE SA VIE, VERS SON OBJECTIF ....................... 35
SAVOIR DIVERSIFIER SON ÉPARGNE ......................................................... 36
3 CONSEILS POUR DEVENIR LIBRE FINANCIÈREMENT ....................................... 38
COMPRENDRE L’INFLATION EN 5 MINUTES .................................................. 40
NOUS AVONS BESOIN DE MOINS D’INFORMATIONS SUR L’ÉPARGNE ET LA FINANCE ..... 42
LA DIFFÉRENCE ENTRE RADIN ET FRUGAL ................................................... 43
SE CONNAITRE, POUR INVESTIR EN ACCORD AVEC SOI-MÊME ............................ 43
AVOIR EN TÊTE LES ORDRES DE GRANDEUR DE PERFORMANCE............................ 44
ÊTRE INDÉPENDANT ........................................................................... 44
UNE IDÉE DE ROBERT KIYOSAKI ............................................................. 45
BONUS : LE QUADRANT DU CASH-FLOW .................................................... 46
UNE MAUVAISE PRATIQUE : SE COMPARER .................................................. 46
UNE MAUVAISE PRATIQUE: NE REGARDER QUE LES PERFORMANCES PASSÉES ........... 47
ÊTRE LIBRE ÉMOTIONNELLEMENT ............................................................ 47
DE COMBIEN AI-JE BESOIN ? ................................................................ 48
COMBIEN AURAIS-JE PU AVOIR ? ............................................................ 49
4 IDÉES POUR ÉPARGNER MIEUX ............................................................. 49
LES CLÉS POUR AVANCER SUR LA VOIE DE LA RICHESSE ................................... 50
TROUVEZ-VOUS UN OU PLUSIEURS MENTORS ............................................... 51
FAITES DE CHOIX, ET OUBLIEZ LE SUJET DE L’ARGENT POUR PLUSIEURS ANNÉES ....... 51

L’ÉTAT D’ESPRIT .....................................................54


LE MYTHE DE L’EXPERTISE FINANCIÈRE ...................................................... 54
LA PSYCHOLOGIE DE L’INVESTISSEUR INDIVIDUEL ......................................... 54
AVOIR UN BON MINDSET POUR GÉRER SES FINANCES PERSONNELLES .................... 55
PAR OÙ COMMENCER ? 3 ACTIONS À FAIRE POUR DES ÉCONOMIES IMMÉDIATES ........ 57
LES MEILLEURES MANIÈRES D'ÉPARGNER ................................................... 59
COMPRENDRE CE QU’EST L’ARGENT.......................................................... 60
DÉFINISSEZ LA RICHESSE SELON VOS TERMES ............................................. 62
DÉFINIR SES OBJECTIFS DE VIE .............................................................. 63
ADOPTER UN ÉTAT D’ESPRIT D’ABONDANCE ................................................ 64
POUR S’ENRICHIR À L’EXTÉRIEUR, IL FAUT S’ENRICHIR À L’INTÉRIEUR ................... 66
IDENTIFIER VOTRE RAISON D’ÊTRE : DEUX PRÉALABLES INDISPENSABLES .............. 67
DE L’IMPORTANCE D’IDENTIFIER VOTRE RAISON D’ÊTRE ................................... 71
RÉALISER SES PROJETS, DE FAÇON ZEN ..................................................... 73
VIVRE DES INTÉRÊTS DE SES INTÉRÊTS ..................................................... 76

CONSEILS DES MEILLEURS GOUROUS AMÉRICAINS ........... 78


LA SEMAINE DE 4H ............................................................................ 78
PÈRE RICHE, PÈRE PAUVRE .................................................................. 80
LES CONSEILS DE WARREN BUFFETT POUR VOTRE ARGENT ............................... 85
LES CONSEILS DU LIVRE THE MILLIONAIRE FAST LANE, DE MJ DI MARCO............... 88
I WILL TEACH YOU TO BE REACH.............................................................. 90

GÉRER L’ENDETTEMENT ............................................ 92


COMPRENDRE L’EFFET DE LEVIER ............................................................. 92
DIFFÉRENCIER LES BONNES DETTES ET MAUVAISES DETTES ............................... 92
UTILISER LES EFFETS DE LEVIER ............................................................. 94
OPTIMISER UN CRÉDIT ........................................................................ 96
BIEN FAIRE SA DEMANDE DE CRÉDIT ......................................................... 97
REMBOURSER SES DETTES .................................................................... 99
POURQUOI LE CRÉDIT RENOUVELABLE PEUT VOUS RENDRE SERVICE .................... 101

OPTIMISER SA FISCALITÉ........................................ 104


COMMENCER PAR VÉRIFIER LES CHOSES SIMPLES DE SA DÉCLARATION ................ 104
RÉDUIRE SES REVENUS ..................................................................... 105
RÉALISER DES INVESTISSEMENTS DÉFISCALISANTS ...................................... 105
SE MARIER OU SE PACSER .................................................................. 106
DÉDUIRE L’AIDE APPORTÉE AUX ENFANTS ................................................. 107
DEMANDER UNE REMISE GRACIEUSE ....................................................... 107
N’OUBLIEZ AUCUN FRAIS RÉELS DÉDUCTIBLES DU SALAIRE ............................. 108
NE PAS OUBLIER DE DÉDUIRE LES FRAIS DE GESTION .................................... 108
DÉDUIRE L’ENFANT HABITANT CHEZ SES PARENTS ....................................... 109
LES PARENTS SEULS ONT UN AVANTAGE FISCAL .......................................... 109
UNE NICHE FISCALE INCONNUE : L’AIDE IMMATÉRIELLE AUX ASSOCIATIONS .......... 110

LES MEILLEURES IDÉES ET ASTUCES POUR GAGNER DE


L’ARGENT À COURT-TERME ...................................... 112
5 SITES POUR GAGNER DE L’ARGENT EN QUELQUES CLICS .............................. 112
OPTIMISER LES OFFRES DE PARRAINAGE .................................................. 113
LES MEILLEURS CONSEILS CONCRETS POUR AUGMENTER SES REVENUS AVEC INTERNET
................................................................................................ 114
DES APPLICATIONS POUR GAGNER DE L’ARGENT ......................................... 117
LES 3 HABITUDES QUI PLOMBENT LE BUDGET DES JEUNES .............................. 117
5 CONSEILS POUR GÉRER SON BUDGET ................................................... 118
DEVENIR MILLIONNAIRE AVEC 10 EUROS PAR JOUR ..................................... 121
MULTIPLIEZ VOS SOURCES DE REVENUS .................................................. 122
AMORCEZ LA POMPE ......................................................................... 123

CERNER SON PROFIL, ET DÉFINIR SES CIBLES ...............126


PROFIL 1 : L’ÉTOURDI ...................................................................... 126
PROFIL 2 : LE RIC-RAC .................................................................... 126
PROFIL 3 : L’EXPERT ....................................................................... 126
PROFIL 4 : LE MAL RENSEIGNÉ ............................................................ 127
SONDAGE SUR LES FRANÇAIS ET LEUR ÉPARGNE : 4 LEÇONS POUR VOUS ............. 127
UNE STRATÉGIE DE PLACEMENT ............................................................ 129

DÉPENSER MOINS, ET OPTIMISER SON BUDGET .............132


CONSIDÉRER SES FINANCES PERSONNELLES COMME UNE ENTREPRISE ................. 132
BIEN DÉFINIR SES OBJECTIFS FINANCIERS ................................................ 133
SOYEZ RÉGULIER DANS VOTRE ÉPARGNE .................................................. 135
5 APPS INNOVANTES POUR GÉRER SON ARGENT (2019) ............................... 136
ÉTUDIANTS : 7 ASTUCES D’ARGENT ....................................................... 137
COMBIEN GÉRER SON BUDGET PEUT-IL RAPPORTER ? ................................... 138
COMMENCER SIMPLEMENT, MAIS QUE C’EST EFFICACE ! ................................ 139
LES 11 BIENFAITS DU BUDGET ............................................................ 141
LES 5 COMMANDEMENTS D’UN INVESTISSEUR HEUREUX ................................ 145
GÉRER SON BUDGET AVEC LA MÉTHODE DU 50/30/20 ................................. 147
UN CONSEIL CONCRET POUR ÉPARGNER PLUS : ÉPARGNER UN MONTANT FIXE CHAQUE
SEMAINE ...................................................................................... 148
DES CONSEILS CONCRETS POUR DÉPENSER MOINS ...................................... 149
SUPPRIMEZ VOTRE SENTIMENT DE MANQUER D’ARGENT ................................. 150
AJOUTER 10% DE MARGE D’ERREUR À SON BUDGET .................................... 151
5 CHOSES À NE PAS FAIRE AVEC SON SALAIRE ............................................ 151
DEUX SOLUTIONS POUR BIEN GÉRER SON ARGENT EN COUPLE ? ........................ 152
FAIRE DES MENUS À L’AVANCE ............................................................. 153

2019 – 2020 - 2021: OÙ INVESTIR SON ARGENT DANS LE


CONTEXTE ACTUEL ? .............................................. 156

ASSURANCE VIE EN FONDS EUROS ......................................................... 156


ASSURANCE VIE EUROCROISSANCE ........................................................ 157
ASSURANCE VIE EN UNITÉ DE COMPTE. .................................................... 157
PEL, LIVRET BANCAIRE ..................................................................... 157
IMMOBILIER D’HABITATION ET LE LOGEMENT ............................................. 158
IMMOBILIER D’ENTREPRISE – SCPI- DE BUREAUX ET DE COMMERCES. ................ 158
INVESTISSEMENT DANS LE CAPITAL DES ENTREPRISES – LE MARCHÉ ACTION ......... 159
INVESTISSEMENT DANS L’OR ............................................................... 160

RÉUSSIR EN BOURSE .............................................. 162


INVESTIR EN BOURSE : LES BASES ........................................................ 162
COMMENT BIEN DÉMARRER EN BOURSE ? ................................................. 163
5 ERREURS DE DÉBUTANTS EN BOURSE ET TRADING ..................................... 164
8 CONSEILS SIMPLES MAIS PAS SIMPLISTES POUR BIEN DÉBUTER EN BOURSE ........ 165
GESTION ACTIVE VS. GESTION PASSIVE .................................................. 166
C’EST LA VOLATILITÉ QUI PERMET DE S’ENRICHIR ........................................ 168
CE N’EST PAS COMPLIQUÉ D’INVESTIR EN BOURSE ....................................... 168
UNE ERREUR : « ATTENDRE LE MEILLEUR MOMENT POUR INVESTIR ».................. 169
ERREUR : N’INVESTIR QUE DANS LES ACTIONS À GROS DIVIDENDE .................... 169
NON, LA BOURSE NE PERMET PAS DE S’ENRICHIR RAPIDEMENT ......................... 170
LA BOURSE N’OCCUPE PAS BEAUCOUP DE TEMPS ......................................... 170
AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DU DIVIDENDE .......................................... 171
LA BOURSE EST-ELLE RISQUÉE ? ........................................................... 173
COMMENT RÉDUIRE LE RISQUE EN BOURSE ? ............................................. 175
LE « MOAT » ................................................................................ 176
LES 7 MEILLEURES ACTIONS À ACHETER .................................................. 176
INVESTIR AUX ETATS-UNIS : UNE BONNE IDÉE .......................................... 178
INVESTIR COMME RONALD READ .......................................................... 179
SE MÉFIER DES DIVIDENDES ÉLEVÉS ...................................................... 180
IL NE FAUT PAS CHOISIR UNE ACTION POUR SON DIVIDENDE ........................... 180
RÉINVESTIR SES DIVIDENDES : UNE RÈGLE D’OR ........................................ 181
PEUT-ON ACHETER AU MEILLEUR MOMENT ? .............................................. 181
ACHETER UNE ACTION, C’EST INVESTIR DANS UNE ENTREPRISE ........................ 182
L’AGITATION VOUS DÉTOURNE DE L’ESSENTIEL .......................................... 183
LES 5 BONNES RAISONS POUR NE PAS INVESTIR EN BOURSE SUR LE MARCHÉ AMÉRICAIN
................................................................................................ 183
ÊTES-VOUS TREMBLANT OU TÉMÉRAIRE ? ................................................ 185
ANTICIPER LES MOUVEMENTS .............................................................. 186
OÙ TROUVER DES RENDEMENTS DE 10% ? .............................................. 186
LA BOURSE N’EST PAS RISQUÉE ............................................................ 187
LE MARCHÉ EST INTELLIGENT ET A RAISON ............................................... 187
SUR LES ETF ................................................................................ 188

RÉUSSIR DANS LE TRADING ......................................190


LE CONSEIL DU PLUS ANCIEN DES TRADERS .............................................. 190
NOTRE PLUS GRAND ENNEMI EN BOURSE ÉTANT EN NOUS : NOTRE EGO ............... 191
NE RENFORCEZ JAMAIS UNE POSITION À LA BAISSE EN TRADING ....................... 192
LE SENTIMENT SUR LES MARCHÉS EST TOUJOURS BIAISÉ ............................... 193
MÉFIEZ-VOUS DE VOS CERTITUDES ....................................................... 193
L’ANALYSE FONDAMENTALE VOUS DIT QUOI ACHETER, L’ANALYSE TECHNIQUE VOUS DIT
QUAND LE FAIRE ............................................................................. 194
NE FORCEZ PAS LES TRADES ............................................................... 195
DÉBUTER EN TRADING ...................................................................... 196
DU RISQUE EN TRADING ................................................................... 198
DE LA PATIENCE EN TRADING .............................................................. 198
COMMENT (NE PAS) VIVRE DU TRADING .................................................. 199
RÉDUIRE LES RISQUES EN TRADING ....................................................... 200
ÉMOTIONS ET PSYCHOLOGIE EN TRADING ................................................. 201
BOOSTER SON ÉPARGNE AVEC LE TRADING ................................................ 203

RÉUSSIR AVEC L’OR ............................................... 206


FAUT-IL ACHETER DE L’OR ?................................................................ 206
ACTIONS, OBLIGATIONS, MONÉTAIRE, OR ? LES CHIFFRES SONT FORMELS ........... 208
INVESTIR DANS L’OR ........................................................................ 209

RÉUSSIR AVEC SON ASSURANCE-VIE .......................... 214


LES BASES SUR L’ASSURANCE-VIE ......................................................... 214
LA SUCCESSION, AUTRE ATOUT DE POIDS ................................................. 214
CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR L’ASSURANCE-VIE ............................................ 215
GRANDS-PARENTS OU RETRAITÉS : OUVREZ UN CONTRAT D’ASSURANCE-VIE
INTERGÉNÉRATIONNEL....................................................................... 216

VOUS VOUS POSEZ DES QUESTIONS SUR L’ASSURANCE-VIE ? VOTRE CŒUR BALANCE
ENTRE LA FOULTITUDE DE CONSEILS ? .................................................... 217

RÉUSSIR EN L’IMMOBILIER...................................... 220


FAUT-IL INVESTIR DANS L’IMMOBILIER OU LA BOURSE ? ................................ 220
MON RETOUR D’EXPÉRIENCE : INVESTIR DANS L’IMMOBILIER AUX ETATS-UNIS ...... 223
LES 5 RÈGLES À RESPECTER POUR VOUS AUSSI RÉUSSIR VOS INVESTISSEMENTS AUX USA
................................................................................................ 224
INVESTIR DANS L’IMMOBILIER ALLEMAND POUR ÉVITER LA VOLATILITÉ ................. 225
12 DES MEILLEURS CONSEILS DE 365 CONSEILS POUR INVESTIR EN IMMOBILIER ... 225

RÉUSSIR AVEC LES CRYPTO-MONNAIES ....................... 236


FAUT-IL INVESTIR DANS LES CRYPTO-MONNAIES ? ...................................... 236
LA BULLE DU BITCOIN ....................................................................... 238
S'ENRICHIR AVEC LES CRYPTOS-MONNAIES, SANS VENDRE DU RÊVE ................... 238

RÉUSSIR, AVEC D’AUTRES PLACEMENTS ...................... 242


LES MATIÈRES PREMIÈRES .................................................................. 242
INVESTIR EN CROWD-FUNDING ............................................................ 242

RÉUSSIR, AVEC LES ENTREPRISES NON-COTÉES ............ 246


INVESTIR VIA LA GESTION COLLECTIVE .................................................... 246
INVESTIR EN DIRECT ........................................................................ 247
INVESTIR DANS UNE START-UP ............................................................ 248
4 CONSEILS SUR LE NON CÔTÉ ............................................................. 249

29 IDÉES DE BUSINESS RENTABLES ET ACCESSIBLES À LANCER


.........................................................................252
SUR INTERNET ............................................................................... 252
EN IMMOBILIER .............................................................................. 255
ACTIVITÉS COLLABORATIVES ............................................................... 256

DEVENIR RENTIER : LA VÉRITÉ ..................................260


ÉVALUER LE CAPITAL NÉCESSAIRE ......................................................... 260
LIMITER LES CHARGES ...................................................................... 261
JOUER AVEC LA FISCALITÉ .................................................................. 261
ANTICIPER ................................................................................... 262
PENSER À SON ACTIVITÉ .................................................................... 262

OPTIMISER SA SUCCESSION ET SA TRANSMISSION .........264


AVOIR EN TÊTE LE BARÈME DES DROITS DE DONATION ET SUCCESSION ............... 264
SOUSCRIRE AUX CONTRATS D’ASSURANCE-VIE AVANT 70 ANS ......................... 265
DONNER RÉGULIÈREMENT .................................................................. 265
DÉMEMBRER ................................................................................. 266
LE BARÈME DE L’USUFRUIT ET DE LA NUE-PROPRIÉTÉ .................................... 266
LA DONATION-PARTAGE .................................................................... 267
CRÉER UNE SCI, POUR OPTIMISER ........................................................ 268

PRÉPARER SA RETRAITE ET L’OPTIMISER .....................270


LES 3 PLACEMENTS MAJEURS POUR TIRER UNE RENTE DE SA RETRAITE ................ 270
COMMENT SOUSCRIRE À UN CRÉDIT QUAND ON EST SENIOR ? ......................... 272
ANTICIPER SA RETRAITE, MÊME SI CETTE PERSPECTIVE NE VOUS ENCHANTE PAS ..... 273
T’ES JEUNE ET TU NE PENSES PAS À TA RETRAITE ? NON MAIS ALLO QUOI ! .......... 273
POUR LA RETRAITE DES FEMMES, PLUS QUE JAMAIS, IL FAUT PENSER À L’IMMOBILIER 276
METTRE EN PLACE UN VIAGER .............................................................. 278

PRENDRE DU RECUL SUR L’ARGENT .............................280


L’ARGENT NE FERA PAS TOUT............................................................... 280
TOUJOURS SE SOUVENIR DU CHEMIN PARCOURU ......................................... 280
ÊTRE PASSIONNÉ PAR SON TRAVAIL ........................................................ 281
QUI ÉPOUSER ? .............................................................................. 281
TOUJOURS POUVOIR SE REGARDER DANS LE MIROIR ..................................... 282
OPTIMISER LES DONS, POUR PAYER MOINS D’IMPÔTS .................................... 283

BIOGRAPHIES ...................................................... 286


JULIEN CASTEL............................................................................... 286
SANDRA MAHÉ ............................................................................... 286
ALEXANDRE BRUNEY ET GAËTAN LEFEBVRE ............................................... 286
MICHEL LIOTARD ............................................................................ 287
JULIEN FLOT ................................................................................. 288
IBRAHIM CHAUVIN ........................................................................... 288
LOUIS YANG.................................................................................. 289
TANGUY CARADEC ........................................................................... 289
LUDOVIC BRÉANT ............................................................................ 290
MARC MUNIER ............................................................................... 290
LUC BRIALY .................................................................................. 290
JOHANN NGUELET ........................................................................... 291
ARNAUD REZÉ ............................................................................... 291
KADER ........................................................................................ 292
DAMIEN ROBERT ............................................................................. 292
WILLIAM MONTROZIER...................................................................... 292
ET ÉGALEMENT ............................................................................... 293
Information

- 15 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

INFORMATION

Ce livre étant été co-rédigé par plus de 25 experts et investisseurs,


dans un souci de respect du travail de chacun, les écrits ont été
fidèlement conservés, dans leur authenticité.

L’hétérogénéité des styles qui en découle ne devra pas surprendre le


lecteur.

Si vous avez des questions sur le livre, ou si vous voulez échanger,


n’hésitez pas à me contacter : olivier@365conseils.fr

Je me ferai un plaisir de vous répondre et de vous aider.

- 16 -
Information

- 17 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

INTRODUCTION

POURQUOI ET COMMENT LIRE CE LIVRE ?

L’objectif de ce livre est de vous accompagner pour mieux placer et


gérer votre argent. Que vous soyez un épargnant débutant, jeune,
ou un investisseur chevronné, ce livre vous apportera de la valeur.

Sa spécificité est de recueillir les contributions, sous la forme de


conseils, d’experts financiers, d’investisseurs immobiliers, de
conseillers en gestion de patrimoine et d’indépendants ayant bien
géré leur patrimoine, et qui souhaitent vous partager leurs conseils.

J’ai moi-même très tôt optimisé mon patrimoine. Dès l’âge de 16


ans, d’autant que je me souvienne.

J’investis dans l’immobilier depuis 8 ans. J’échange avec d’autres


investisseurs et j’apprends sur le sujet depuis 12 ans. Au quotidien,
au fur et à mesure de mes visites, de mes rencontres, de mes
lectures, j’ai consigné dans des carnets les meilleurs conseils, les
astuces, les idées et les stratégies d’investisseurs ou de
professionnels de l’immobilier (d’abord), puis de la bourse, et de la
gestion de son patrimoine, quelle que soit sa taille. Ces carnets, c’est
toute mon expérience.

C’est grâce à ces carnets et aux investisseurs immobiliers que nous


avons écrit et publié « 365 Conseils pour investir dans l’immobilier ».

Au vu du succès du livre, et de la valeur qu’il apporte à de nombreux


lecteurs, nous avons choisi de poursuivre l’aventure, avec un
contenu plus large : l’argent et le patrimoine.

J’ai donc fait appel à d’autres personnes : des investisseurs, des


traders, des conseillers en gestion, des blogueurs immobiliers, des
agents immobiliers, pour compléter et apporter leurs expertises,
leurs propres conseils.

- 18 -
Introduction

Dans ce livre, une majorité de conseils a été donné par ces


contributeurs, et cela est clairement indiqué.

D’autres conseils ont été repris parmi les meilleures lectures, ou les
meilleures interviews d’investisseurs immobiliers, en France et dans
le monde. Les conseils issus de livres en anglais ont été traduits en
français, pour en faire profiter le lecteur.

Certains conseils sont simples, rapides, efficaces, et paraitront peut-


être simples à certains d’entre vous.

Certains conseils sont plus longs, plus détaillés.

Certains conseils relatent de bonnes pratiques peu connues, qui


donnent un avantage à tout investisseur qui les suit.

Certains conseils sont théoriques et reviennent sur les bases


importantes.

D’autres conseils, enfin, viennent parfois en contradiction les uns


avec les autres. C’est voulu, il faut toute cette diversité d’avis pour
se former et gérer son argent.

Ne lisez pas forcément ce livre dans l’ordre. Retenez d’abord les


conseils qui vous parlent le plus. Essayez de progresser à chaque
conseil, d’apprendre des bonnes pratiques et de l’expérience des
autres.

C’est l’objectif de ce livre.

Bonne lecture !

- 19 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

IL N’Y A PAS D’ASTUCES ET TOUT SE MÉRITE

Les conseils décrits dans ce livre ne sont pas des astuces, des
raccourcis, ou des bons plans. Leur variété fait de ce livre un tout
pour se former. N’y cherchez pas des tactiques pour s’enrichir
rapidement, ou faire fortune en 6 mois.

L’objectif de ce livre est sérieux : accompagner les Français pour les


aider à progresser, à profiter de l’expérience d’autres épargnants et
de professionnels aguerris.

Ce livre se veut un manuel pratique, que vous pourrez consulter


régulièrement, pour optimiser la gestion de votre argent, quel que
soit le sujet ou le support (bourse, immobilier, emprunts,
successions, livrets…).

AYEZ UN CARNET, ET ENRICHISSEZ VOTRE EXPÉRIENCE

Je ne saurais trop vous encourager à avoir votre propre carnet


d’épargnant, de gestionnaire, et à écrire au fur et à mesure de vos
lectures, de vos expériences, de vos investissements : vos idées,
astuces, conseils et bonnes pratiques, qui vous serviront par la suite.

L’argent est une affaire d’expérience, et nous oublions tous une


bonne partie de ce que nous apprenons. Écrire dans un carnet est
une discipline qui permet de retenir plus et plus longtemps.

Pensez à télécharger les bonus du livre :


https://365conseils.fr/bonus-placer-argent/

En bonus :

• Un outil de budget familial


• Le résumé du livre Père Riche, Père Pauvre
• Le résumé du livre Getting Things Done
• Un simulateur d’investissement immobilier

- 20 -
Introduction

- 21 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

LES RÈGLES D’OR

AVOIR FAIM

C’est la première règle et la plus importante. Ceux qui ont faim,


c’est-à-dire qui veulent avancer et gagner de l’argent sont ceux qui
y arriveront.

Avoir faim, c’est vouloir se renseigner, être curieux, collecter des


informations, flairer les bonnes idées. Et in fine, bien faire travailler
son argent et s’enrichir.

Que ce soit en dépensant du temps pour gagner plus d’argent, ou en


optimisant ses économies pour qu’elles génèrent seules plus
d’argent, il vous faut être dans un état d’esprit dynamique.

Ce livre n’est pas un guide pratique descriptif. Ce n’est pas une revue
des meilleurs placements. C’est une aide à l’action. Un livre pour
ceux qui ont faim.

SE PLACER DANS LE LONG TERME

Conseil proposé par Nicolas Vermot, Investisseur indépendant

S’intéresser à son argent, vouloir en gagner plus, et vouloir le faire


travailler seul est une affaire de long terme.

On ne change pas ses habitudes en 3 jours, on ne change pas ses


placements et ses choix financiers du jour au lendemain. Il vous
faudra :

- Vous former,
- Comparer ce que font les autres,

- 22 -
Les règles d’or

- Mettre en place les techniques et pratiques qui vous


correspondent,
- Observer les résultats, et mettre en place des correctifs,
- Puis patienter encore, le temps que « cela rentre ».

En somme, cela prend du temps.

LA PREMIÈRE CHOSE À FAIRE EST DE METTRE DE


L’ORDRE

Conseil proposé par Kader, investisseur et blogueur sur liberte-


immobilier-prosperite.fr

Il faut mettre de l’ordre dans ses papiers, dans sa tête dans son
organisation au quotidien.

Je suis issu d’une famille où on ne savait ni lire ni écrire, et j’ai


commencé à travailler sur les marchés à 14 ans. On a tous des
papiers, des classeurs, mal rangés et il y en a partout. La première
chose à faire est de faire un classement par catégories.

• Administratif : impôts, factures (Edf, eau …), sécurité sociale,


mairie, relevés bancaires.
• Faire une boîte avec tous tes tickets de caisse. En rentrant
des courses, regarder le prix de chaque article. Toujours
garder les tickets. Cela permet de voir le volume de fois où
tu passes à la caisse, cela va te sauter aux yeux.

À partir de là, tu prends ton ordinateur et ton Excel, et tu calcules


ton reste à vivre théorique (emprunts, loyers, charges,
abonnements, courses…). Il faut bien compter les charges fixes et
variables. Et tu fais le point sur ce qu’il te reste tous les mois.

Ensuite, il faut répartir entre nourriture, habillement, loisirs et les


autres dépenses diverses. L’objectif, est d’ajouter une colonne

- 23 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

épargne et écrire le « réalisé », ce que tu as effectivement épargné.


Encore une fois, cela va sauter aux yeux de certains : ils épargnent
moins que ce qu’ils dépensent en habillement par exemple.

Avant d’avoir une éducation financière, il faut avoir envie de le faire


et se prendre en main.

METTRE EN PLACE UNE STRATÉGIE À CHAQUE ÂGE

Conseil proposé par Alexandre Bruney et Gaëtan Lefebvre de


construire-sa-retraite.com

Qui n’a pas entendu parler du problème de financement des retraites


et des conséquences que devra subir tout un chacun ?

- Augmentation des durées de cotisations ?


- Réduction des pensions ?
- Décalage de l’âge de la retraite ?

Dans ce contexte, comment constituer sa retraite au fil du temps ?


Tel est le défi que chacun va devoir relever pour éviter un
déclassement social à l’heure de la retraite !

Ainsi, la préparation de cette retraite doit se construire dans le


temps, et à chaque tranche d’âge, on peut imaginer des scénarios
à suivre :

Entre 20 et 30 ans :

L’entrée dans la vie active se fait de plus en plus tard, mais dès que
possible, il faut commencer à investir dans l’immobilier en devenant
propriétaire de son bien immobilier dans un premier temps. Cela
permettra d’éviter de payer un loyer qui n’apportera rien sur le long
terme. Il faut plutôt privilégier un achat dans l’ancien afin de lui
donner de la valeur par des travaux en visant une plus-value à la
revente.

- 24 -
Les règles d’or

Entre 30 et 40 ans :

Dans cette période de la vie, vous allez certainement revendre votre


premier bien immobilier et acquérir un nouveau bien plus grand avec
la famille qui s’agrandit, donc la valeur du patrimoine augmentera
également.

C’est aussi le temps d’envisager d’investir dans l’immobilier locatif


après la résidence principale, car le crédit de cet investissement sera
remboursé par un locataire. Vous deviendrez propriétaire d’un bien
sans crédit au moment de la retraite et les loyers que vous percevrez
alors de cet investissement seront les bienvenus.

Entre 40 et 65 ans :

C’est une période où les investissements (immobiliers et autres) se


sont multipliés afin de préparer au mieux une rente décente au
moment de la retraite.

Peut-être que certains d’entre vous décideront de monter une


entreprise afin de mieux s’épanouir et de gagner mieux leur vie avec
leur activité.

En complément, l’épargne de sécurité devrait être confortable dans


cette tranche d’âge afin d’assurer les coups durs de la vie.

C’est aussi l’heure des comptes, pour savoir ce que l’on touchera
réellement au moment du départ à la retraite, afin de connaitre par
anticipation si la rente mensuelle sera suffisante pour son train de
vie.

Après 65 ans :

Une fois parvenu à l’âge de la retraite, 2 scénarios peuvent se


dégager :

1. Soit, vous avez suivi le chemin de l’épargne, de


l’investissement, de la création d’entreprise et vous pouvez
donc profitez de la vie.

- 25 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

2. Soit, vous n’avez pu suivre ce chemin pour diverses raisons


et vous vous retrouvez avec un faible niveau de vie à cause
d’une pension de retraite trop basse. Dans ce cas, le mieux
est d’augmenter les ressources en reprenant un travail dans
le cadre du cumul emploi retraite ou encore de créer une
activité qui permettra de générer un revenu complémentaire.

Afin d’éviter le 2° scénario, voilà pourquoi il est important de


commencer le plus tôt possible à construire sa future retraite,
car il est dommage de devoir reprendre le travail en tant que retraité
alors que l’on aspire à plus de sérénité et de tranquillité.

L’ÉDUCATION FINANCIÈRE, UN ATOUT


SUPPLÉMENTAIRE POUR ATTIRER L’ARGENT DANS SA
VIE

Conseil proposé par Sandra Mahé, blogueur, auteur du blog : le blog


pour investir et s’enrichir.

Avoir une relation saine avec l’argent n’est pas aussi simple que ce
que l’on croit. On pense tous que l’on n’a aucun problème avec
l’argent et qu’on l’aime, qu’on le recherche ou au contraire, qu’on le
fuit. Au fond, il n’y a pas vraiment de bonne ou de mauvaise réponse.

Où est le problème alors ? Le problème vient du fait qu’à un moment


donné, certaines pensées peuvent finalement nous bloquer dans
notre lancée.

Comment le savoir ? Vous êtes entrepreneur, par exemple, mais


vous n’arrivez pas à faire grandir votre entreprise. Vous êtes salarié,
vous pensez avoir le droit d’être augmenté mais n’osez pas
demander, il y a donc de fortes chances pour que l’on ne vous donne
rien. Du coup, vous poursuivez votre chemin sans grande conviction.

- 26 -
Les règles d’or

Ce dont on ne se rend pas compte, c’est que ces réactions sont peut-
être dues à l’éducation financière que l’on a reçue, ou plutôt au fait
qu’aucune éducation financière ne nous ait été inculquée.

Le milieu social, l’âge, les valeurs familiales et même la religion sont


à l’origine des idées que l’on a sur l’argent. Par exemple, tout au long
de votre enfance, on vous a dit que les grandes entreprises se
servaient des gens « pauvres ». Ces derniers travaillent dur pour
enrichir leurs patrons. Alors, dans ce cas-là, cela va être sûrement
très difficile pour vous de développer votre propre entreprise.

C’est pourquoi il est important de faire un point sur toutes les


pensées qui peuvent vous limiter. Puis, il faut comprendre et
remplacer vos croyances limitantes par des croyances positives.

L’autre remède est de cultiver ses connaissances. Vous pouvez vous


former afin de prendre en main votre éducation financière.

Pour cela, il existe de nombreux moyens : livres, blogs, forums,


formations.

Des communautés se sont même développées afin de vous aider.


Elles s’appellent « FI/RE » pour « Financièrement Indépendant /
Retraite Anticipée ». Ce sont des personnes déjà libres
financièrement, c’est-à-dire qui ne dépendent plus d’un emploi
rémunéré mensuellement, qui alimentent ces communautés, via
leurs blogs ou des forums. Elles racontent leurs histoires, leurs
expériences et vous livrent leurs meilleurs conseils pour économiser,
épargner, investir et faire fructifier votre argent. Ainsi, pour ceux
allergiques à l’école, vous n’avez pas besoin de passer par la case
« université ». En effet, nous avons la chance d’avoir accès à de
nombreuses ressources gratuites et accessibles de partout dans le
monde. Orientées finances personnelles, mais également
investissement sur les différents marchés (financiers,
immobiliers, …), il y en a pour tous les goûts. Alors on n’hésite plus,
on saute le pas et on comble ses lacunes financières à l’aide de tous
ces moyens mis à notre disposition et qui nous facilitent la vie pour
mettre rapidement en pratique les bonnes stratégies.

- 27 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

ESSAYER DE NE PAS VENDRE CE QUE L’ON A ACQUIS

Conseil proposé par un investisseur souhaitant rester anonyme

Que ce soit des actions d’une entreprise côtée en bourse, ou de


l’immobilier, beaucoup d’investisseurs à succès recommandent de ne
jamais vendre. Vendre, c’est perdre des actifs, qui rapportent des
revenus chaque mois.

La seule raison de vendre serait par opportunité, pour valoriser le


capital par un autre biais et améliorer le rendement. Autrement, les
actifs qui délivrent du rendement ne doivent pas être vendus. Ils
permettent de justifier des demandes de crédits plus importants, de
réinvestir ses dividendes et loyers. Bref, de poursuivre la dynamique,
et de construire un patrimoine plus important.

BIEN S’ENTOURER

Conseil proposé par un investisseur souhaitant rester anonyme

Vous ne pouvez pas être expert dans tous les sujets. Pour réussir, il
faut vous entourer de compétences complémentaires, qui vous
apportent les meilleures informations.
• N’hésitez pas à vous faire conseiller par un conseiller en
gestion de patrimoine (CGP),
• Prenez conseil auprès de vos amis les plus expérimentés,
• Échangez régulièrement avec des agents immobiliers, qui
vous donneront les informations locales utiles sur les prix et
les tendances,
• Dans une activité professionnelle, échangez avec un
fiscaliste, qui vous aidera à optimiser.

- 28 -
Les règles d’or

LA PLUPART DES NOUVELLES SONT DES BRUITS

Conseil proposé par un investisseur souhaitant rester anonyme

Nous sommes en surabondance d’informations sur les sujets


d’argent. Les actualités autour de la bourse, de l’immobilier, des
investissements. L’actualité politique et son impact sur l’épargne.
L’actualité française et ses conséquences sur l’économie et nos
finances. Il y en a de tous les côtés.

Que ce soit pour votre épargne, votre travail, ou vos projets, il faut
faire le tri. Une détox d’informations et de nouvelles est une bonne
solution. À trop écouter, on agit mal.

Prenez des conseils, pas du bruit, et agissez. Puis tenez-vous en à


vos convictions.

La plupart des nouvelles sont faites pour faire le buzz et nous faire
réagir. Et quand nous nous laissons manipuler par ces nouvelles,
nous prenons de mauvaises décisions. Nous devenons irrationnels.

Évitez de vous faire influencer par tous les mots émis. Les
commentaires que vous pourriez entendre et qui vous feraient
hésiter dans vos choix.

Cela peut paraitre anodin, mais ce bruit est beaucoup plus important
qu’il n’y parait.

SE MÉFIER DES PRÉVISIONS

Chaque année, au mois de décembre, les analystes et journalistes


se livrent au jeu des prévisions. Prévisions pour la bourse, prévisions
sur l’économie, l’inflation, la géopolitique.

Chaque année, tous les français les écoutent.

- 29 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Et chaque année, tout le monde se trompe.

De même, les conseillers en gestion de patrimoine qui se hasardent


à réaliser des prévisions sur vos finances peuvent se tromper. On ne
maitrise pas la hausse des prix de l’immobilier, l’évolution des taux
d’intérêt, l’évolution du prix des matières premières.

Prévoir est impossible. Gardez bien ce précepte en tête.

ÊTRE PATIENT

C’est probablement la qualité maîtresse de l’épargnant qui souhaite


bien gérer son argent.

Un investisseur de long terme n’est pas pressé. Tout comme l’argent


n’est pas pressé.

L’épargnant place patiemment ses économies sur des supports à


valeur, qui prennent de la valeur patiemment eux-aussi.

S’il investit en bourse, l’épargnant est patient. Il ne se précipite pas


pour acheter, mais attend des baisses du marché. Il a le temps.

Lorsque son épargne subit un coup dur une année, il ne panique


pas : il a le temps.

AFFICHER UNE HUMEUR ÉGALE

Corolaire de la patience, l’humeur est une qualité importante de


l’épargnant serein.

- 30 -
Les règles d’or

Les sursauts de vos placements, les galères entrainées par certains


locataires, ou les difficultés à boucler certains mois ne doivent pas
entacher votre humeur.

Vous êtes concentré sur votre objectif, sur la croissance de vos


économies.

Une humeur négative vous pousserait à faire de mauvais choix, à


revenir sur vos décisions, à vous énerver sur votre banquier, votre
agent immobilier etc… alors que ce sont vos alliés.

Ne vous énervez pas, attendez que les orages passent. La sagesse


de la gestion de son argent est telle qu’il y a toujours des moments
de prospérité après les coups durs.

AVOIR DE L’ARGENT DE DISPONIBLE

Ne suroptimisez pas votre patrimoine et vos économies. Ne placez


pas tout en permanence sur tous les supports possibles et
imaginables.

Les banquiers, CGP et autres conseillers vous pousseront parfois à


optimiser votre patrimoine au maximum. Mais ce n’est pas parce que
vous avez encore 10 000 € disponibles, qu’il faut aller les bloquer sur
des supports défiscalisés de long-terme.

Tous vos choix doivent être mis en regard de votre situation et de


vos projets. Il est important de garder des liquidités disponibles,
pour faire face à un coup dur, pour sauter sur une opportunité, ou
pour vous rassurer, ainsi que votre famille.

Nous parlons beaucoup d’optimisation dans ce livre. Pourtant, il est


essentiel de ne pas tout bloquer, et de garder des poches « mal
optimisées », mais qui répondent à un objectif futur.

- 31 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

NE FAIRE AUCUN COMPROMIS SUR LA QUALITÉ

Il existe une règle immuable pour optimiser ses finances : ne choisir


que des produits ou supports de qualité.

Ne vous laissez pas tenter par des investissements ou placements


bancals, qui promettent de forts rendements.

N’achetez que des supports (sur votre PEA, à crédit etc...) qui sont
de qualité, qui ont fait leurs preuves dans le passé.

Vous pouvez vous autoriser une part de risque pour des supports
plus exotiques, mais n’y fondez pas votre stratégie.

Mieux vaut refuser un placement exceptionnel à 6 %, pour se


rabattre sur un placement de grande qualité à 4%. Sur le long terme,
vous serez gagnants et remercierez ce conseil.

AVOIR PLUSIEURS COMPTES BANCAIRES ET EN ÊTRE


OBSÉDÉ

Conseil proposé par Kader, investisseur et blogueur sur liberte-


immobilier-prosperite.fr

Je suis obsédé par mes comptes, j’y vais tous les jours. Je me force,
et cela devient une habitude.

J’ai un compte au LCL, dédié uniquement aux prélèvements


(assurance, box, électricité, impôts). Un autre compte sur
Boursorama, aux dépenses de la famille. Chaque mois je sais que je
dois affecter 1500 € au compte. Dès que l’on passe la limite, on
arrête de consommer.

Ensuite, je réalise deux virements sur une assurance-vie. Un premier


virement manuel de 300 € vers LCL. Puis un autre virement le 5 du
mois de 300 €.

- 32 -
Les règles d’or

Une chose est importante : faire le calcul de sa trésorerie, le 5 du


mois. Je fais ce calcul tous les mois.

J’ai 4 PEL (pour nous, et mes enfants). Je place 45 € sur chacun,


chaque mois. Avec tout ça, je réalise pas loin de 1000 € par mois
d’épargne, sans efforts.

Si tu n’es pas obsédé par ton argent, c’est lui qui va t’obséder. Il ne
faut pas que l’argent devienne ton maître.

ÊTRE FRUGAL

Conseil proposé par Kader, investisseur et blogueur sur liberte-


immobilier-prosperite.fr

Nous n’avons pas de télé, pas de forfaits de câble, de Netflix etc…

Oui nous avons un ordinateur, et mes filles ont un iPod. Nous avons
une Twingo depuis 2006. Nous n’achetons pas de bijoux ou de belles
montres.

J’ai une paire de basket trouée, je les ai recousues plusieurs fois.


C’est un plaisir de me sentir pauvre et de faire attention à mes
dépenses.

Dans mon cas, ne pas avoir de vêtements de marques est vraiment


un plaisir. Je m’en fiche complètement. Ma vision de la
consommation est très limitée.

À côté de ça, mes enfants sont dans une école privée, et j’investis
pour leur avenir. De même pour les vacances, je cherche des bons
plans, et je cherche des endroits où cela ne me coûte pas cher.

Je passe plus de temps à m’occuper de ma déclaration d’impôts que


de la préparation de mes vacances. Toute la clé est là.

- 33 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

ÊTRE TRÈS BIEN ASSURÉ

Conseil proposé par Kader, investisseur et blogueur sur liberte-


immobilier-prosperite.fr

Il est très important d’être assuré. Avoir une assurance famille, une
assurance accidents de la vie, assurer ses biens. Tous mes biens
immobiliers sont assurés.

Au niveau matériel, cela permet d’être serein. Tout comme la


mutuelle : je paye le supplément facultatif. Cela me permet d’être
tranquille.

Il peut se passer n’importe quoi, je sais où je vais.

Aujourd’hui, tout ce dont on a besoin, c’est de manger, de se loger,


et d’être en sécurité à un endroit. C’est tout.

MODIFIER SA FAÇON DE VIVRE ET SA FAÇON DE


PENSER

Conseil proposé par Kader, investisseur et blogueur sur liberte-


immobilier-prosperite.fr

Si tu veux vraiment avoir des résultats avec ton argent, il faut


changer.

Dans la vie, il y a des choses que l’on accepte, et d’autres que l’on
refuse. Pour t’en sortir, tu dois travailler dur, et essayer d’éviter que
l’on ne te colle pas d’étiquettes.

Il faut compenser. C’est le maître mot. Et être lucide, et optimiste.

Il faut faire une démarche intellectuelle, pour se lancer dans des


choses que l’on ne te donne pas l’autorisation de faire. Concentrez-

- 34 -
Les règles d’or

vous pour apprendre de tout ce qui vous entoure, et des chances


que la vie peut t’offrir.

Le pire des risques, c’est d’abord de ne rien faire. Pour avancer dans
son épargne, il faut faire des choix et se lancer.

METTRE UN ÉCOSYSTÈME AUTOUR DE SA VIE, VERS


SON OBJECTIF

Conseil proposé par Kader, investisseur et blogueur sur liberte-


immobilier-prosperite.fr

Il faut s’organiser, pour son objectif. C’est mon employeur qui me


paye une partie de mon logement, je renonce à plus de confort, mais
cela me correspond et ne me dérange pas.

J’ai optimisé mon job, pour dégager un maximum de temps, et gérer


mes projets immobiliers. Je délègue, je choisis mes stratégies au
maximum.

J’ai une piscine sur mon lieu de travail, dont ma famille peut profiter,
cela m’évite d’avoir une piscine chez moi. Tout est comme ça.

Je m’organise pour pouvoir épargner, investir. Je suis obsédé par


cela.

C’est l’écosystème de ma vie qui comble mes besoins, le reste est


destiné à l’épargne et à faire fructifier mon patrimoine. J’ai choisi le
job qui permet de mettre en place mon projet. Et tout le monde peut
faire cela.

- 35 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

SAVOIR DIVERSIFIER SON ÉPARGNE

Conseil proposé par Alexandre Bruney et Gaëtan Lefebvre de


construire-sa-retraite.com

Vous l’avez sans doute remarqué, la santé de notre système de


retraite français n’est pas au beau fixe et il faut donc penser à se
constituer un peu d’épargne dans l’optique de la retraite, et pour
d’éventuels autres projets. Parce que nous ne sommes pas tous
pareils et que nous avons des besoins qui évoluent au cours de notre
vie, il est important de connaître et d’avoir recours à des solutions
d’épargne adaptées.

La bonne question est de savoir vers quel type d’épargne s’orienter


en fonction de ses besoins. En effet, il existe différents types
d’épargne qui se caractérisent par leurs échéances de placement,
leurs disponibilités et la possibilité ou non d’être interrompus.

L’âge de l’épargnant est également un facteur important à prendre


en considération. N’oubliez pas qu’en matière d’épargne, le temps
perdu ne se rattrape jamais.

Premier type d’épargne : Une épargne totalement


flexible.

Ce sont des placements de trésorerie qui ne rapportent rien dans un


contexte de taux bas voire qui peuvent faire perdre de l’argent en
fonction de l’inflation.

En revanche, les liquidités sont disponibles à tout moment.

On privilégiera ce type d’épargne pour les dépenses telles que :

• Les impôts,
• Les voyages,
• Les petits travaux
• Les dépenses imprévues…

Les supports sont :

- 36 -
Les règles d’or

• Livret A,
• Livret de Développement Durable (LDD)
• Compte Sur Livret (CSL)

Deuxième type d’épargne : Une épargne dont on estime


qu’on ne devrait pas avoir besoin à court ou moyen
terme.

On peut se positionner sur des supports plus dynamiques mais de ce


fait, plus fluctuants. On peut arrêter ponctuellement d’épargner
quand les temps sont durs.

On privilégiera ce type d’épargne pour les dépenses telles que :

• Des projets de travaux planifiés (ravalement de façade)


• Les études des enfants
• Un apport pour un projet immobilier.

Les supports sont :

• Assurance-vie
• PEL (Plan d’épargne Logement)
• PEA (Plan d’épargne en Actions)

Troisième type d’épargne : vous épargnez quand vous


voulez mais les liquidités ne seront disponibles qu’à
long terme.

C’est le cas par exemple du Perp (Plan Épargne Retraite Populaire)


dont une bonne partie ne sera exploitable que sous la forme d’une
rente viagère une fois à la retraite.

Ce type d’épargne est exclusivement à destination de la préparation


à la retraite. Le capital est bloqué jusqu’à cette échéance.

- 37 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Quatrième type d’épargne : Une épargne, imposée, peu


liquide, long terme et dans la mesure du possible,
indolore.

C’est par exemple l’investissement en immobilier locatif, avec l’effet


de levier du crédit immobilier: la mensualité est couverte en majeure
partie par le loyer.

Certains de ces investissements présentent des avantages fiscaux


(Pinel), mais pour les conserver, il faut veiller à ne pas revendre trop
vite. Quoi qu’il en soit, avant toute revente, il est judicieux d’attendre
l’amortissement des frais d’acquisition.

Mais l’épargne sur la durée paye car, bien réalisée, elle permet de se
constituer un patrimoine, qui pourra servir de capital ou de revenu
sous forme de rente dans le futur.

➔ Pour conclure, ce qui est important c’est de trouver le bon


équilibre entre les 4 types d’épargne selon votre propre situation et
votre profil d’investisseur. Il ne faut pas mettre tous ses œufs dans
le même panier. Il faut penser au court terme autant qu’au long
terme.

3 CONSEILS POUR DEVENIR LIBRE FINANCIÈREMENT

Conseils proposés par Sandra Mahé, blogueur, auteur du blog : le


blog pour investir et s’enrichir

1. Devenez frugal… ou gagnez plus d’argent !

Puisqu’il est difficile de pouvoir augmenter ses revenus, le principal


levier d’action pour devenir libre financièrement concerne les

- 38 -
Les règles d’or

dépenses. Vous devez les réduire au minimum afin d’augmenter


votre capacité d’épargne. Tout ce que vous n’aurez pas dépensé,
vous pourrez le mettre de côté et le faire fructifier. Cette étape est
la plus difficile car il faut analyser ses dépenses et déterminer si elles
sont nécessaires ou s’il s’agit d’envies. Or, il est parfois difficile d’être
rationnel lorsque des habitudes sont ancrées. Vous pensez sûrement
que oui, vous avez absolument besoin de votre petit café du matin
ou que votre abonnement Netflix est indispensable. Mais lorsque ces
dépenses non nécessaires sont arrêtées, vous commencez à
économiser un certain montant. C’est ainsi que vous construisez
votre épargne qui augmentera mois après mois. Le 1 er conseil
consiste donc à passer en revue toutes vos dépenses, idéalement
sur 1 an, du café du matin avec les collègues à l’achat d’une nouvelle
voiture et à remettre les priorités. La frugalité vous permettra de
dégager de l’argent à épargner, investir et fructifier.

2. Planifiez, planifiez, planifiez et contrôlez

Une fois que vos dépenses sont de nouveau sous contrôle, grâce au
travail que vous avez fait à la suite du conseil n°1, vous êtes en
mesure de prévoir vos dépenses pour les mois à venir. C’est ce que
l’on appelle créer un budget. Et c’est l’un des secrets des
millionnaires : planifier et contrôler, et ce de façon très régulière,
jusqu’à plusieurs fois par mois pour les plus disciplinés. Un budget
étant par nature flexible, il nécessite un suivi. Si par exemple, vous
avez dérogé aux dépenses prévues, vous pouvez réajuster vos
dépenses pour la période suivante. Grâce aux contrôles, vous gardez
la main sur le montant épargné. Ensuite, grâce aux fruits de vos
efforts, vous pourrez à nouveau vous faire plaisir, en mettant en
place une stratégie financière, qui sera un combiné de « plaisir » et
de « nécessité ».

3. Faîtes comme si vous alliez vivre jusqu’à 100 ans

Ces 2 précédents conseils, ou étapes, sont les plus difficiles à suivre.


Il faut s’auto discipliner afin de ne pas s’égarer. Il est également vrai

- 39 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

que l’on vit dans un monde de (sur)consommation et où tout va à


100 à l’heure. Il nous faut tout, tout de suite. Mais pourtant, c’est
bien dans le futur qu’il faut s’imaginer. Alors que la durée de vie
s’allonge, faîtes vraiment comme si vous alliez vivre jusqu’à 100 ans.
Car il serait dommage de (sur)profiter aujourd’hui pour se retrouver
endetté pour les 50 prochaines années de votre vie et de ne plus
pouvoir en profiter.

COMPRENDRE L’INFLATION EN 5 MINUTES

Conseil proposé par Michel Liotard, investisseur et fondateur de


Trading-Attitude.com

L’inflation c’est quoi ? La plupart des gens ne comprennent pas


l’inflation. Pourtant bien comprendre cette notion est très important.

La monnaie n’est qu’un outil

Les devises ne sont qu'un outil. Aujourd’hui elle n’a plus aucune
valeur. Quand vous recevez votre salaire, l’argent reçu n’est qu’une
écriture dans une base de données. Cet argent n’existe pas.

Car les monnaies ne sont plus représentatives d’une quantité d’or.


L’argent est créé à partir de rien.

La seule fonction qui reste à la monnaie est de favoriser l’échange


de biens et services entre acteurs économiques.

La monnaie perd de la valeur

La valeur faciale de la monnaie ne change pas (sauf exceptions


comme le passage à l'euro), mais son pouvoir d’achat, lui, diminue
constamment. Même sans dévaluation.

Avec un calculateur de CPI en ligne on peut voir qu’un produit valant


1 dollar en 1913 vaudrait aujourd’hui 26 dollars. Plus simplement,

- 40 -
Les règles d’or

un dollar permet d’acheter 26 fois moins de choses aujourd’hui qu'en


1913. Une perte de valeur de 96% !

Pouvoir d’achat

Ce qui est important de comprendre c’est la perte de pouvoir d’achat.


De nos jours si on achète un parking à Paris et qu’on le loue 100
euros par mois il faut au moins 25 ans pour le rembourser, sans
compter les frais, taxes et impôts.

La raison pour laquelle le pouvoir d’achat a si fortement baissé est


connue (par peu de gens), mais c’est une autre histoire, une histoire
d'argent dette.

On ne peut pas faire grand-chose contre cette perte de pouvoir


d’achat de la monnaie sauf à investir sur des actifs qui prennent
beaucoup de valeur, comme les actions.

Mais il y a aussi une autre forme de perte de pouvoir d’achat sur


laquelle on peut agir et qui est malheureusement peu connue.

Faire jouer les devises en sa faveur

La valeur des devises fluctue constamment par rapport à celle des


autres devises. Un grand marché de cotation existe. Il s’appelle le
FOREX.

Par exemple, à l’heure où j’écris (mai 2019), le dollar monte par


rapport à l’euro.

Cela signifie qu’une personne gagnant des dollars pourra convertir


ses dollars en plus d’euros qu’avant. Et son pouvoir d’achat en euros
augmente donc.

Si vous gagnez des euros et achetez en euros, par rapport aux gens
payés en dollars, vous perdez en pouvoir d’achat.

La solution serait d’être payé en dollars.

Inversement, quand l’euro dépasse un certain seuil par rapport au


dollar, il vaut mieux être payé en euros et consommer en dollars.
J’explique cela dans mes formations.

- 41 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Être un investisseur avisé et un citoyen du monde ce n’est pas


voyager partout mais faire jouer les devises en sa faveur en
exploitant ce différentiel.

Pour vous protéger de ces fluctuations vous devez apprendre à


jongler avec les devises.

NOUS AVONS BESOIN DE MOINS D’INFORMATIONS


SUR L’ÉPARGNE ET LA FINANCE

Conseil proposé par un investisseur souhaitant rester anonyme

Ce conseil vous paraitra paradoxal, vous qui lisez un livre rempli


d’informations sur l’épargne et la finance. Vous qui êtes à la
recherche d’un maximum d’informations pour améliorer vos
placements et la gestion de votre argent.

Pourtant, j’en suis convaincu : trop d’informations vous inhibe et


vous empêche d’agir.

Les informations sont souvent contradictoires, vous ne savez pas si


vous pouvez faire confiance ou non. Vous apprenez une chose, et
son contraire se produit le lendemain.

Apprendre à gérer son argent n’est pas facile. Il y a beaucoup


d’experts autoproclamés.

Prenez le temps de lire, d’apprendre, de vous former. Une fois cette


étape passée, faites le point sur ce qui est vraiment important pour
vous, sur ce que vous savez faire et ce qui vous apportera de la
valeur.

Puis refermez les livres, les sites d’actualité, et les blogs de conseils,
et travaillez sur votre argent et votre épargne. Faites-vous votre
propre avis et votre expérience.

C’est cela qui a le plus de valeur.

- 42 -
Les règles d’or

LA DIFFÉRENCE ENTRE RADIN ET FRUGAL

Plusieurs experts de ce livre reviennent sur le fait d’être frugal.

Être frugal, c’est restreindre sa consommation et ses dépenses, pour


mettre plus de côté. C’est faire attention à tout, car on envisage de
s’enrichir et d’optimiser son patrimoine. Être frugal, c’est compter
ses sous, mais savoir investir et se lancer. C’est savoir prendre des
risques avec le peu que l’on a.

Et être frugal, c’est aussi savoir être généreux.

Être radin, c’est être près de ses sous, compter chaque centime sans
avoir de vision, c’est collecter sans stratégie. C’est être centré sur
soi-même et ne pas penser aux autres.

Le frugal s’ouvre, investit et se place dans le temps long. Le radin


n’a pas de perspectives.

SE CONNAITRE, POUR INVESTIR EN ACCORD AVEC


SOI-MÊME

Il n’y a pas de théorie générale. Il n’y a pas de bonne pratique, de


« must-have », et de mauvais placements.

Chaque placement, chaque stratégie correspond à un profil, un âge,


une situation personnelle, et des besoins. On ne peut pas
recommander à un jeune célibataire les mêmes placements qu’à un
retraité, pas plus qu’à un cadre ayant une grande famille.

Une fois toute la connaissance sur la gestion de votre argent


amassée, prenez du recul, et demandez-vous ce qui est vraiment
important pour vous. Vous devez avoir vos propres critères, votre
propre échelle de valeur, vos propres éléments de comparaison.

L’objectif de ce livre est aussi de vous aider en ce sens.

- 43 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

AVOIR EN TÊTE LES ORDRES DE GRANDEUR DE


PERFORMANCE

Pour lutter contre les préjugés sur les placements, rien de tel que de
se fonder sur des chiffres.

Quel est le placement le plus rentable ? S’il est difficile d’évaluer au


jour le jour, en fonction des crises économiques, des législations et
des modes, alors il faut prendre du recul, et l’évaluer sur 30 ans.

Le graphique fournit par le journal Le Revenu est très parlant et


éclairant.

Ce graphique ne se fonde que sur la performance. Il faudra bien sûr


équilibrer en fonction de votre niveau de risques souhaité.

ÊTRE INDÉPENDANT

Il y a énormément de bruit, de commentaires et d’avis sur l’épargne,


l’investissement, l’immobilier etc… S’il est important de s’informer et

- 44 -
Les règles d’or

de tirer profit des expériences des autres, il est essentiel de se faire


son propre avis.

Plus vous écoutez et suivez les recommandations des autres sans


recul, plus les pertes ou les manques à gagner potentiels sont
importants.

Gérer et placer son argent est personnel, et chacun doit mesurer ses
choix, et les assumer. Trop d’épargnants perdent des sommes
importantes en suivant des gourous.

Un exemple simple : en bourse, ces dernières années, beaucoup de


petites valeurs ont fait des bonds considérables, et ont également
eu des périodes de creux importants. Parfois pendant la même
année. Il est facile de s’arrêter aux succès, et d’avoir les yeux qui
brillent. Le bilan sur les dernières années est nul voir négatif pour
beaucoup.

En comparaison, un investissement dans une action comme Air


Liquide, procure un rendement annuel de 3%, une hausse régulière,
et une excellente résistance à la volatilité. Lors de chutes des
marchés, le cours baisse très peu. Beaucoup d’investisseurs auraient
été bien avisés de mettre toutes leurs économies boursières dans Air
Liquide, plutôt que d’aller chercher des « bonnes idées » exotiques.

UNE IDÉE DE ROBERT KIYOSAKI

Robert Kiyosaki dispose d’un plan d’action clair pour la liberté


financière :

1. Arrêter ce qui ne marche pas dans sa vie actuelle, et


commencer à penser « neuf »
2. Chercher en permanence les nouvelles idées et opportunités
3. Sortir de chez soi. Aller à la rencontre d’autres personnes qui
ont progressé dans les domaines qui vous intéressent, et leur
poser des questions.

- 45 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

4. Se former
5. Être pro actifs avec ses clients et partenaires, modifier ses
offres, itérer.
6. Surveiller les annonces immobilières autour de chez soi
7. Voir grand
8. Apprendre de l’histoire et du parcours de ceux qui ont réussi

BONUS : LE QUADRANT DU CASH-FLOW

Dans un autre ouvrage que celui présenté dans ce livre, Robert


Kiyosaki présente son quadrant du cash-flow, qui permet de
positionner sur un schéma l’ensemble des personnes actives dans la
vie professionnelle:

• L’employé : il exerce un travail, qui lui permet de vivre,


• L’indépendant : il possède son propre travail,
• L’entrepreneur : il possède un système, qui travaille, et il
emploie des gens, qui travaillent pour lui,
• L’investisseur : il possède de l’argent, qui travaille pour lui.

UNE MAUVAISE PRATIQUE : SE COMPARER

Conseil proposé par un investisseur souhaitant rester anonyme

Certains appellent cela « l’étalonnage ». Ce qui signifie comparer


régulièrement ses investissements entre eux, ou par rapport à un
standard donné, ou pire, par rapport aux investissements des autres.

Comparaison n’est pas raison, et ce n’est pas en vous comparant en


permanence à l’extérieur que vous pourrez aller de l’avant. La
performance n’a de sens que sur une durée longue. Comparer des

- 46 -
Les règles d’or

investissements ou de la performance d’épargne sur quelques mois


ou sur un an n’a pas de sens.

UNE MAUVAISE PRATIQUE: NE REGARDER QUE LES


PERFORMANCES PASSÉES

« Les performances passées ne peuvent préjuger des performances


futures ». L’adage juridique obligatoire sur les produits
d’investissement et les produits financiers, bien connu des
investisseurs, n’est pas simplement une remarque juridique destinée
à protéger ceux qui émettent les conseils.

On n’achète pas une valeur, ou un produit financier (action, fond


euro, unité de compte …) pour la seule raison que son parcours
récent a été mauvais (donc dans l’attente d’une remontée) ou au
contraire bon (dans l’attente d’une poursuite).

L’avenir n’est pas prédictible à partir de la performance passée. Il


faut s’intéresser aux qualités fondamentales de votre
investissement.

ÊTRE LIBRE ÉMOTIONNELLEMENT

Les émotions sont un facteur essentiel à prendre en compte dans la


gestion de son argent.

Nous avons tous des biais émotionnels (la peur, l’envie, la jalousie,
le souhait d’apparence) qui nous font prendre certaines décisions.
Nous ne sommes jamais totalement libres.

Plus vous pourrez prendre du recul sur ces biais, les identifier et
savoir quand ils sont à l’œuvre, plus vos décisions seront libres.

- 47 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Essayez de comprendre pourquoi vous avez peur de la bourse par


exemple ? Ou pourquoi vous dépensez autant ?

Beaucoup d’entre vous ont peur de la bourse par culture familiale et


par désir de sécurité. Et ceux qui dépensent, le font, pour renvoyer
une image, ou compenser une faiblesse.

Soyez lucides avec vous-même, cela vous servira grandement.

DE COMBIEN AI-JE BESOIN ?

Conseil proposé par un investisseur souhaitant rester anonyme

Il s’agit d’une question essentielle à vous poser, avant de prendre


des décisions sur votre épargne, sur votre souhait de gagner plus
d’argent.

Savez-vous évaluer précisément votre besoin mensuel ?

Faites l’exercice : additionnez vos dépenses récurrentes, vos


besoins, vos loisirs.

À combien arrivez-vous ? 2 000 € par mois ? Moins ? Plus ? À partir


de cette somme, ajoutez une somme d’épargne qu’il serait
raisonnable d’épargner. Évaluez ensuite le revenu brut avant impôts
nécessaire.

Voilà votre minimum vital dans les conditions actuelles. Vous le


verrez, avoir ce chiffre en tête aide grandement à avoir les idées
claires, et à faire de bons choix.

- 48 -
Les règles d’or

COMBIEN AURAIS-JE PU AVOIR ?

Conseil proposé par un investisseur souhaitant rester anonyme

Deuxième exercice, apportez les réponses aux questions suivantes :

• Depuis combien de temps travaillez-vous ?


• Quel a été votre revenu moyen pendant cette période ?
• Quel a été votre niveau de dépenses minimal moyen pendant
cette période ?
• Et combien avez-vous épargné sur la période ?

Comparez ainsi ce que vous auriez pu épargner, avec ce que vous


avez effectivement épargné.

Si le différentiel est important, essayez de comprendre pourquoi,


d’analyser les mauvais choix, ou les facteurs qui ont créé ce
différentiel.

Parfois certains placements ou certaines absences de placements


créent un manque à gagner important dans le patrimoine.

Il est en tout cas important de regarder dans le rétroviseur,


d’analyser vos actions passées, et de savoir ce qui vous a manqué.

4 IDÉES POUR ÉPARGNER MIEUX

Voici une checklist utile et pragmatique pour vous assurer


d’épargner.

• Se fixer des objectifs mensuels d’épargne, et s’y tenir. Avoir


des seuils maximum de dépenses. La discipline, c’est le plus
important.
• Identifier les dépenses inutiles. Par exemple avec
l’application Bankin, en identifiant les dépenses récurrentes
et inutiles.

- 49 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

• Avoir plusieurs comptes bancaires, pour séparer ses


dépenses, et y voir plus clair. Cela permet d’identifier des
montants de virements entre les comptes, en automatisant,
et donc de se tenir à des budgets. Un compte pour les
loisirs, un compte pour les loyers, un compte pour les
nécessités etc …
• Travailler par seuils. Motivez-vous par des seuils. L’épargne
doit devenir un jeu, un challenge. Il faut jouer avec votre
capacité d’épargne, pour arriver à de bons résultats. Faites
l’effort, mais pour réussir l’effort, il faut jouer.

LES CLÉS POUR AVANCER SUR LA VOIE DE LA RICHESSE

Conseil proposé par Thomas Renaud, conseiller en gestion de


patrimoine

• Être convaincu que l’on peut réussir. Les doutes sur votre
capacité à réussir et à vous enrichir sont le premier facteur
d’échec. Pour réussir, il faut y croire, et se lancer.
• Définissez des objectifs, et tenez-vous-y. Quel niveau est-ce
que je souhaite atteindre cette année ? L’année prochaine ?
Quelles actions réaliser cette année ?
• Apprenez l’auto-discipline. Le travail pour s’enrichir
demande une grande discipline. Il faut être autonome, car
celui développe son entreprise doit avoir une discipline de
fer, pour ne pas perdre de temps, ou ne pas se détourner de
son objectif.
• Éliminez vos mauvaises dettes. Les crédits à la
consommation, les cartes de crédit vous rendent
dépendants et vous enfoncent dans des difficultés. Séparez-
vous de ces mauvais crédits, pour vous concentrer sur des
crédits positifs, liés à l’investissement.
• Générez de nouvelles sources de revenus. Pour ne pas se
contenter des revenus générés par ses investissements, il

- 50 -
Les règles d’or

vous faudra créer une entreprise et avoirs des clients, qui


apportent des revenus.
• Ayez le goût du risque. Plus vous prendrez des risques, plus
votre capacité à vous enrichir sera forte. Le risque est le
corollaire de la richesse.

TROUVEZ-VOUS UN OU PLUSIEURS MENTORS

Un mentor, c’est un guide, une personne qui vous partage son


expérience, vous accompagne dans votre propre parcours.

• Trouvez-vous des mentors à travers des livres. Dans les


biographies, trouvez des points de similarité avec votre
parcours, identifiez les facteurs clés de succès. Essayez de
répliquer à votre propre métier ou à votre situation.
• Trouvez-vous des mentors autour de vous. Ceux qui ont
accompli un parcours impressionnant aiment généralement
partager. C’est une chance pour vous. Apprenez de leurs
pratiques et de leurs astuces. Généralement, les bonnes
recettes sont universelles.

FAITES DE CHOIX, ET OUBLIEZ LE SUJET DE L’ARGENT


POUR PLUSIEURS ANNÉES

C’est probablement la meilleure méthode que je connaisse pour


s’enrichir, patiemment, et avec le temps. Cette méthode requiert de
la discipline, une capacité à se tenir à ses choix.

Tout d’abord, formez-vous, renseignez-vous, et faites des choix


raisonnés, raisonnables, mais ambitieux. Décidez par exemple de
placer chaque mois une somme d’argent sur tel compte, pour investir

- 51 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

dans tel produit financier, dans une société en bourse, ou dans un


fond de placement immobilier. Cela marche aussi sur le livret A ou
sur votre PEL.

Établissez cette discipline, et inscrivez-là sur un papier.

Ensuite, tenez-vous-y. C’est là que tout commence. Conservez cette


discipline pendant des jours, des mois, et des années. Soyez
exigeant. Ne changez pas (trop) de cap. Conservez vos habitudes.

Avec le temps, avec les intérêts composés, vous allez vous enrichir.
Ceux qui échouent sont ceux qui changent d’avis fréquemment. Car
avec le temps, sur 10 ans, 20 ans, les crises économiques s’effacent,
les entreprises augmentent leurs profits, et vous serez gagnants.

- 52 -
Les règles d’or

- 53 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

L’ÉTAT D’ESPRIT

LE MYTHE DE L’EXPERTISE FINANCIÈRE

Provocateur et contradictoire par rapport à l’objectif de ce livre ?

Non.

Oui, il faut apprendre, s’inspirer des meilleurs, et se former. Mais il


y a beaucoup d’experts autoproclamés. Ce livre cherche à en prendre
le meilleur, et à éviter les faux experts.

Les tribunes de journaux, les séminaires des grandes banques ou


des assurances regorgent d’experts, qui chaque année, établissent
des prédictions pour les performances annuelles, et tombent parfois
à côté.

Les experts doivent vous éclairer sur le fond, sur les fondamentaux,
vous partager leur expérience. Mais chacun doit faire son miel, doit
adapter les conseils à son expérience personnelle.

Beaucoup d’entre vous ont été induits en erreur par des « experts ».
L’expert doit vous conseiller, mais ne pas vous influencer. Il faut
toujours déceler chez eux, leur intérêt véritable. Personne ne peut
deviner le cours des choses, anticiper des évènements économiques
ou géopolitiques.

LA PSYCHOLOGIE DE L’INVESTISSEUR INDIVIDUEL

Ce graphique établi par des chercheurs en finance est très parlant


pour un investisseur en formation.

- 54 -
L’état d’esprit

Source du graphique : Thierry Béchu et Eric Bertrand, l’analyse


technique

AVOIR UN BON MINDSET POUR GÉRER SES FINANCES


PERSONNELLES

Conseil proposé par Sandra Mahé, blogueur, auteur du blog : le blog


pour investir et s’enrichir.

Un bon état d’esprit pour gérer ses finances ? Quelle drôle d’idée !

Détrompez-vous. Que l’on veuille ou non, l’éducation financière ne


se fait pas à l’école. Au grand dam de nos rêves qui s’évaporent dès
l’arrivée des factures, réduisant d’autant notre montant prévu pour
les prochaines vacances.

- 55 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Alors, avant de penser aux factures à payer, aux dettes à rembourser


et aux économies que l’on aimerait faire, parlons d’une autre affaire,
qui elle non plus, n’est pas de notoriété commune : notre rapport à
l’argent.

Avoir un bon rapport à l’argent est essentiel pour

1. Le faire entrer dans votre vie, s’il n’y est pas encore.
2. Le faire fructifier, si celui-ci reste sur votre livret A.
3. Éviter de stresser au quotidien et pour un futur serein.

Mais concrètement, qu’est-ce que cela signifie ?

Votre rapport à l’argent, comme pour toutes les croyances, se


construit dès votre plus tendre enfance. Une croyance étant un fait,
une pensée considérée comme vraie, celle-ci peut vous faire avancer
positivement dans votre vie ou, au contraire, vous limiter.

Alors comment savoir si votre mindset est bien câblé pour vos
finances personnelles ?

Rien de plus simple.

Faîtes un point sur toutes les phrases que vous avez entendu tout
au long de votre enfance. De la plus simple : « L’argent ne fait pas
le bonheur » à « L’argent est à l’origine de tous les maux », en
passant par « Les riches se servent de gens pauvres pour réussir ».

Puis notez toutes celles qui vous paraissent limitantes.

Si vous souhaitez que tout reste simple, notez que l’argent n’ôte pas
la simplicité ! Et quoiqu’il en soit, même pour acheter le plus simple
des vêtements, ou pour avoir le plus simple des mariages, il vous
faudra quand même de l’argent. En effet, peu importe ce que vous
pensez de l’argent, les gens en face de vous qui travaillent pour créer
le mariage de vos rêves ont bien envie, eux, d’être rémunérés. Je
doute fort qu’ils ne le fassent uniquement pour vos beaux yeux.

Rappelez-vous, tous les jours s’il le faut, que si vous n’aimez pas
l’argent, celui-ci ne viendra pas à vous. Ce qui est dommage car il
vous faudra bien régler vos factures, vos dettes, vos vacances, etc.

- 56 -
L’état d’esprit

C’est le même principe que pour un “ami”, un collègue, un client que


vous n’appréciez pas vraiment, n’avez-vous pas remarqué, que lui
non plus, ne venait pas forcément à vous ? Il y a bien une raison à
cela.

Enfin, gardez en tête : l’argent est une énergie neutre. Ce sont les
personnes qui l’utilise qui en font bon ou mauvais usage. D’ailleurs,
avant l’argent, il existait bien d’autres systèmes d’échange, comme
le troc.

PAR OÙ COMMENCER ? 3 ACTIONS À FAIRE POUR DES


ÉCONOMIES IMMÉDIATES

Conseil proposé par Sandra Mahé, blogueur, auteur du blog : le blog


pour investir et s’enrichir.

Vous êtes prêt à sauter le pas pour économiser mais vous vous
demandez par où commencer ? La bonne nouvelle est qu’il existe
une façon simple d’économiser des euros, avec un effet immédiat
qui, comme dans le cadre des premiers kilos perdus lors d’un régime,
vous motivera à continuer sur cette lancée.

Cette méthode consiste à revoir vos comptes pour y repérer toutes


les dépenses qui sont prélevées automatiquement. En effet, ces
dépenses sont tellement automatisées qu’on ne les voit plus, on les
ignore… Pour le plus grand bonheur des sociétés.

Voici donc les 3 premiers prélèvements que vous devriez revoir :

1. Téléphone et Internet. Vous avez un forfait à 50 € par mois ? C’est


trop cher ! Vous avez maintenant la possibilité d’avoir des forfaits
pour quelques euros par mois, à une dizaine d’euros maximum
suivant votre besoin. Et, la bonne nouvelle, vous ne perdrez pas en
qualité !

- 57 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

2. Votre fournisseur d’énergie est le service public ? Comparez avec


la concurrence qui offre souvent une réduction de 10% minimum.
Sur l’année, ce montant n’est pas négligeable et là non plus, vous
ne perdrez pas en qualité. Votre électricité ne sera pas coupée.

3. Vos cartes bancaires ou la gestion de vos comptes vous sont


facturées tous les mois ? Passez aux banques en ligne !

Pourquoi commencer par ces 3 prélèvements ? Car en plus de faire


du bien à vos finances, ceux-ci ont l’avantage de pouvoir se faire en
ligne en quelques clics. Pas besoin de passer des heures au
téléphone ni de résilier les contrats en cours. Vos nouveaux
fournisseurs, bien contents d’avoir des nouveaux clients vous
facilitent la tâche et se chargent de faire les transferts entre les 2
contrats. Un gain de temps énorme.

Vous avez peur de vous lancer car vous préférez voir votre banquier
physiquement ? Vous avez peur de ne pas pouvoir joindre quelqu’un
si quelque chose va de travers ? Pas de panique, c’est aussi un autre
avantage. Afin de pouvoir conserver leur clientèle le plus longtemps
possible, ces fournisseurs “en ligne” assurent un service “après-
vente”, souvent bien meilleur que les agences physiques. Votre
banque ou votre fournisseur internet, par exemple, sera joignable de
8h à 20h. Pratique quand on n’a pas le temps de les appeler sur
l’heure de la pause déjeuner.

Vous avez réussi à économiser ? Super. Pensez également à


remettre en concurrence vos assurances. Vous vous demandez
maintenant que faire de vos économies ?

Voici le secret qui vous permettra de devenir libre financièrement :


ne pas dépenser un centime de ses économies et les épargner pour
les investir. C’est là toute la différence. Considérez ces économies
comme des gains pour investir, ou rembourser vos dettes en priorité,
si vous en avez. Vous faites ainsi un 1er pas vers la liberté financière!

- 58 -
L’état d’esprit

LES MEILLEURES MANIÈRES D'ÉPARGNER

Conseil proposé par Damien Robert, de strategie-bourse.com

Si beaucoup de particuliers souhaitent épargner, peu savent


réellement comment s’y prendre et quelle est la meilleure manière
de mettre de l’argent de côté. Les solutions d’épargne sont en effet
nombreuses sur le marché et trouver la bonne méthode peut s’avérer
complexe pour les non-initiés. C’est la raison pour laquelle nous
allons vous donner ici quelques conseils.

Retour d’expérience :

Si vous avez déjà tenté d’épargner en utilisant un livret d’épargne


ou toute autre solution de base de ce type, vous savez sans doute
déjà que la rentabilité n’est pas toujours au rendez-vous. De plus,
l’épargne constituée n’est pas forcément toujours suffisante pour
faire face aux aléas de la vie et à vos différents projets et vous
pouvez rapidement vous retrouver endetté alors que vous aviez
placé un petit capital de côté.

Il est important de tenir compte de votre expérience personnelle en


matière d’épargne avant de trouver la méthode qui vous conviendra
le mieux. Analysez donc vos habitudes et les besoins que vous
pourriez avoir dans l’avenir afin de mieux déterminer la manière dont
vous devez épargner désormais.

Quelle est la meilleure manière ? Y en a-t-il une ?

Beaucoup de personnes souhaitent connaitre le secret d’une bonne


épargne et donc la meilleure manière d’épargner. Mais en réalité, il
n’existe aucune solution idéale pour tous. En effet, votre manière
d’épargner doit vous être propre et ne sera pas la même que celle
de votre voisin car elle va dépendre de divers critères personnels
comme vos revenus, vos projets futurs ou encore vos besoins
courants.

- 59 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Chaque épargnant étant différent des autres, la meilleure manière


d’épargner doit être choisie individuellement. À vous donc de
déterminer vos priorités et vos besoins mais aussi les efforts que
vous êtes prêt à faire sans léser votre budget mensuel et sans vous
pénaliser dans vos dépenses vitales.

La seule règle en matière d’épargne est de veiller à être le plus


régulier possible en déterminant par exemple un montant fixe que
vous mettrez de côté chaque mois.

Comment faire le bon choix ?

Mais alors comment choisir sa manière d’épargner ? Tout d’abord, il


vous faut déterminer le type d’épargne que vous souhaitez
constituer. S’agit-il d’une épargne de rendement visant à faire
fructifier vos économies ? D’une épargne de précaution visant à vous
permettre de faire face plus sereinement aux imprévus ou encore
d’une épargne de financement pour vous permettre de mener à bien
un projet futur ? Les produits et solutions d’épargne ou de placement
vont en effet varier selon vos objectifs. On préférera ainsi les livrets
accessibles à tout moment pour de l’épargne de précaution, des
investissements en bourse pour les épargnes de rendement et des
produits plus spécifiques pour les épargnes de financement.

Le montant que vous épargnerez chaque mois doit faire l’objet d’un
calcul à partir de vos revenus fixes et de vos charges fixes. Laissez-
vous toujours un minimum de marge pour vos loisirs personnels ou
pour avoir la possibilité de vous faire plaisir de temps en temps. Le
reste peut être épargné sans vous nuire.

COMPRENDRE CE QU’EST L’ARGENT

Conseil proposé par Julien Castel, investisseur immobilier, et auteur


du blog dev-perso.com

- 60 -
L’état d’esprit

Si vous êtes actuellement en train de lire ce livre, c’est que l’argent


vous intéresse. Plus encore, vous désirez sûrement en avoir plus.
Après tout, il n’y a pas de mal à cela, qui pourrait affirmer vouloir
moins d’argent ? La question que l’on doit se poser avant de traiter
le sujet de l’argent est : Qu’est-ce que l’argent ? Réfléchissez-y un
instant. Qu’est-ce que l’argent représente pour vous et quel rapport
entretenez-vous avec l’argent ? On dit que l’argent ne fait pas le
bonheur, et c’est juste. Du moins, partiellement. En fait, cela veut
dire que ce n’est pas l’argent en soi qui rend heureux. C’est ce que
l’argent permet. L’argent n’a pas de valeur en tant que telle.

Imaginez que vous prenez l’avion pour un voyage lointain et que


vous connaissez alors un triste accident. L’avion se crashe, vous êtes
le seul survivant et parvenez à rejoindre une île tant bien que mal.
Vous êtes épuisé et n’avez rien à vous mettre sous la dent. Vous
vous retrouvez seul au monde sur une île déserte. Vous voilà dans
une situation bien délicate. Puis, des bagages de l’avion parviennent
alors jusqu’au rivage, et parmi eux, une mallette noire entrouverte.
Vous vous en approchez, l’ouvrez, et découvrez des millions d’euros
en liasse de billets à l’intérieur. Devinez quoi ? Vous êtes toujours
dans la m…ême situation délicate.

L’argent ne sert qu’à être échanger. L’argent ne se mange pas, ne


se respire pas, ne se boit pas… L’argent n’a pas de valeur en tant
que tel, et cela est une notion importante à comprendre si on veut
prospérer. En effet, il ne faut pas être esclave de l’argent mais plutôt
apprendre à le dominer. Cela nécessite de changer sa perception et
de prendre du recul pour désacraliser ce qu’est l’argent. L’argent
n’est donc pas synonyme de richesse malgré ce que l’on pourrait
croire. En revanche, l’argent est un outil qui peut nous faciliter la vie
ou nous la rendre difficile. L’argent est un moyen de financer des
projets, des biens, ou des expériences, qui eux peuvent nous rendre
heureux. L’argent est une illusion, bien réelle certes, avec laquelle il
faut apprendre à jouer, à communiquer, mais c’est une illusion. Dans
le langage de l’argent, la notion de valeur est plus importante que la
notion de montant. Un montant ne représente que des chiffres que
l’on a imprimé sur un bout de papier ou bien que l’on affiche sur un
écran. En revanche, la valeur est bien plus importante. D’autant plus
que pour un même montant, la valeur peut varier selon la situation
dans laquelle on se trouve. Si vous allez au supermarché du coin et

- 61 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

que vous achetez une bouteille d’eau, elle ne vous coûtera qu’un
faible montant. Pourtant, si vous êtes en plein désert la bourse pleine
mais la gourde vide, en train de mourir de soif, vous serez prêt à
payer votre bouteille d’eau bien plus cher que son prix au
supermarché en ville. L’argent n’est qu’une ressource, un outil, et
comprendre cela est la première étape pour dominer l’argent.
Changez votre rapport à l’argent et comprenez que l’argent
n’a de valeur que lorsqu’on l’utilise.

DÉFINISSEZ LA RICHESSE SELON VOS TERMES

Conseil proposé par Julien Castel, investisseur immobilier, et auteur


du blog dev-perso.com

Si la richesse n’est pas définie par l’argent, qu’est-ce donc alors que
la richesse ? C’est une excellente question qu’il est important de se
poser avant d’entamer sa quête. En effet, comment atteindre
quelque chose qu’on ne saurait définir ? Cette question est presque
philosophique ainsi, il convient à chacun de définir ce qu’est la
richesse selon lui. Cependant, voici quelques pistes de réflexion pour
vous aider à définir la richesse. La richesse n’est donc pas un
montant ou une somme d’argent. Pourtant si on interroge des
personnes aléatoirement dans la rue, tous nous diront qu’être riche
c’est avoir 100 000€ ou bien 1 million d’euros ou encore 10 millions…
etc. La réalité est qu’une fois que vous avez atteint un certain
montant, vous vous y habituez et cherchez alors à en avoir plus.
C’est un des effets de ce qu’on appelle l’adaptation hédonique. À la
suite d’un évènement positif ou négatif, le niveau de bonheur et de
satisfaction revient à la normale et se stabilise là où il se trouvait
avant l’événement.

Et si la richesse était un état, un état d’abondance ? En d’autres


termes, un état de bien-être et de satisfaction, d’absence de
manque. Oui, mais cet état dépend du niveau d’argent que l’on a me
diriez-vous ? Oui et non, et si cet état d’abondance était corrélé à

- 62 -
L’état d’esprit

d’autres composantes de notre vie comme : notre estime


personnelle, notre santé, notre liberté ou nos relations ? En réalité,
ce qui importe c’est de savoir ce que vous recherchez. Si vous ne
savez pas ce que vous cherchez, vous ne risquez pas de le trouver.
De plus, si vous savez ce que vous cherchez, vous allez non
seulement le trouver plus facilement, mais vous allez aussi l’attirer.
Pour définir ce qu’est la richesse selon vos termes, vous pouvez
décrire votre journée idéale ou votre style de vie rêvée. Une question
puissante est : qu’est-ce que vous feriez si vous n’aviez pas besoin
d’argent ? Cet état d’abondance ne se quantifie pas, il se ressent et
dépend ainsi de chacun. Ainsi, être riche pourrait s’apparenter à
pouvoir vivre la vie que l’on souhaite sans se soucier de l’argent.
Tout simplement. Définissez à l’écrit ce qu’est la richesse pour
vous et n’hésitez pas à être précis. Ne vous en faites pas, il sera
toujours temps d’actualiser votre définition de la richesse au cours
de votre cheminement personnel, car après tout c’est de cela dont il
s’agit.

DÉFINIR SES OBJECTIFS DE VIE

Conseil proposé par Julien Castel, investisseur immobilier, et auteur


du blog dev-perso.com

L’argent et la richesse sont des notions plus claires à présent dans


votre esprit et il est temps de les accueillir dans votre vie. Nous y
sommes presque, patience, il y a encore une notion essentielle que
l’on n’a pas abordée : les objectifs. Savez-vous ce qu’un gestionnaire
de patrimoine vous demande en premier lieu avant de vous orienter
et de vous conseiller ? Il vous demande : Quels sont vos objectifs ?
C’est une étape essentielle et cruciale si l’on souhaite réussir
financièrement. Là encore, dans ce conseil, nous verrons que l’aspect
financier n’est pas une fin mais un moyen. En effet, se fixer des
objectifs est très important pour plusieurs raisons : cela donne du
sens à notre existence et à notre quotidien d’une part, et cela
renforce notre estime personnelle et notre sentiment

- 63 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

d’accomplissement d’autre part. Il y a encore de nombreux bienfaits


à se fixer des objectifs, mais je ne peux pas tous les énumérer ici.
Se fixer des objectifs est important pour mener une vie riche, et se
fixer des objectifs financiers est également très important. N’oubliez
pas que les finances sont des moyens et des ressources nous
permettant de réaliser nos autres objectifs. Ainsi, si on considère ses
objectifs de vie dans leur ensemble, les objectifs financiers doivent
avoir une place importante. Comment se fixer des objectifs de vie ?

Tout d’abord, segmentez votre vie selon différentes composantes


comme : la santé et le sport, la vie sociale, la vie sentimentale, le
développement personnel, les loisirs, la contribution à la société, la
vie professionnelle et la carrière, les finances. Dans chaque
composante de votre vie, fixez-vous des objectifs que vous souhaitez
atteindre à long terme, moyen terme et court terme. Le long terme
concerne ce qui arrive dans 10 ans et plus, le moyen terme entre 3
et 5 ans et le court terme les prochains 12 mois par exemple. Vos
objectifs financiers doivent être cohérents avec vos autres objectifs.
Pour bien définir vos objectifs, soyez spécifique et précis. Plus
l’objectif est quantifiable plus vous pourrez le concevoir et mesurer
vos progrès. Fixez-vous des échéances pour vous engager et
commencer à prendre votre vie en main. Ainsi, à l’aide d’un papier
et d’un stylo, définissez vos objectifs de vie. Pensez à ce qui
vous anime au fond de vous et ce que vous souhaitez réaliser.

ADOPTER UN ÉTAT D’ESPRIT D’ABONDANCE

Conseil proposé par Julien Castel, investisseur immobilier, et auteur


du blog dev-perso.com

Lorsque l’on prend en main ses finances, et de manière plus générale


sa vie, l’état d’esprit que l’on adopte déterminera en grande partie
les résultats que l’on obtiendra. Adopter un état d’esprit d’abondance
vous permettra d’attirer l’abondance dans votre vie, et donc dans
vos finances. Nous héritons trop souvent d’un mode de pensée

- 64 -
L’état d’esprit

négatif influencé par la peur, et cela nous nuit. Ainsi, dans ce conseil,
je vais vous donner des techniques pour adopter un état d’esprit
d’abondance.

Adopter un état d’esprit d’abondance signifie voir ce que l’on a à


gagner plutôt qu’à perdre dans chaque situation. En se focalisant sur
le gain, nos actions seront telles que nous l’attirerons plus
facilement. A contrario, en se focalisant sur la perte ou le manque,
nous aurons tendance à l’attirer. Ce n’est pas de la magie, c’est juste
une conséquence matérielle de ce qu’il se passe dans notre esprit.

La peur nous freine dans nos aspirations et en matière d’argent c’est


d’autant plus vrai. Il y a deux types de peur qui peuvent vous freiner
dans vos aspirations. La première est la peur de manquer, elle
concerne principalement les personnes issues de milieux modestes
ou ayant traversé des situations financières difficiles. La seconde est
la peur de perdre, elle concerne davantage les classes plus aisées
qui ont peur de perdre leurs acquis. Dans les deux cas, la peur vient
brouiller notre pensée. En effet, en pensant de la sorte, on insinue
que les richesses sont limitées et que s’il y a un gagnant, c’est qu’il
y a un perdant. Or, ce n’est pas forcément le cas. Les richesses sont
en réalité illimitées, il faut juste les appréhender de la bonne
manière, c’est-à-dire penser à créer de la valeur.

Adopter un état d’esprit d’abondance revient à se concentrer sur ses


revenus, tandis qu’un état d’esprit de manque revient à se
concentrer sur ses dépenses. Le fait est que les revenus peuvent
toujours croître, tandis que les dépenses peuvent être réduites de
manière limitée seulement.

Pour adopter un état d’esprit d’abondance, il faut penser gagnant-


gagnant et admettre que la richesse et l’argent ne sont pas limitées.
Pour penser abondamment, il faut penser à ce que l’on peut donner
et créer, et non à ce que l’on peut prendre ou recevoir. Pour
développer un état d’esprit d’abondance, il faut commencer
par reconnaître le positif autour de soi et accepter sa capacité
à créer. Pour ce faire, vous pouvez témoigner de la gratitude,
pratiquer des affirmations positives, arrêter de vous plaindre
ou de critiquer et accepter la pleine responsabilité de votre
situation.

- 65 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

POUR S’ENRICHIR À L’EXTÉRIEUR, IL FAUT


S’ENRICHIR À L’INTÉRIEUR

Conseil proposé par Julien Castel, investisseur immobilier, et auteur


du blog dev-perso.com

Ce n’est pas parce qu’on a de l’argent qu’on est riche. C’est parce
qu’on est riche qu’on a de l’argent.

Dans ce conseil, je vais aborder un concept clé dans l’enrichissement


personnel. Ce concept pourrait se résumer en trois mots : être, faire,
avoir. La majorité des gens se focalisent sur le « avoir » et peinent
à changer leur condition et à progresser. C’est parce que « avoir »
n’est que la conséquence de « être » et non l’inverse. Si vous voulez
avoir plus, il faut être plus. Si vous voulez avoir mieux, il faut être
meilleur. En effet, notre monde intérieur détermine notre monde
extérieur. Ainsi, si vous souhaitez être riche dans le monde extérieur,
il vous faut d’abord être riche dans le monde intérieur, votre monde
intérieur. C’est d’ailleurs pour cela qu’être riche ou pauvre n’est pas
un montant sur un compte en banque, c’est un état d’esprit et une
manière de penser et d’être. Et donc d’agir. Ce n’est qu’après que se
matérialise la richesse dans le monde extérieur. Comment donc
s’enrichir intérieurement ?

S’enrichir intérieurement revient à « être plus », ou « être mieux ».


Personne ne s’enrichit par hasard, si ce n’est le gagnant du loto et
bien souvent, il perd sa richesse aussi vite qu’il a acquise car il ne
s’est pas enrichit intérieurement. De ce fait, pour cultiver votre
« être », il vous faut entamer un travail sur vous. Par exemple, vous
pouvez chercher à améliorer vos qualités et vos forces d’une part, et
à lisser vos défauts et vos points faibles. Vous pouvez continuer à
apprendre et à vous former et ne pas penser que vous n’avez rien à
apprendre. Également, vous pouvez choisir de penser positivement
et d’orienter vos pensées vers les solutions plutôt que les problèmes.
Vous pouvez améliorer la manière dont vous organisez vos journées
et être ainsi plus productif. Il y a tant à faire pour progresser
intérieurement et devenir une meilleure personne que les possibilités
sont en réalité infinies. C’est un enrichissement intérieur personnel
qui fera de vous une meilleure personne. Et c’est en devenant une

- 66 -
L’état d’esprit

meilleure personne que vous ferez de meilleurs choix, prendrez de


meilleures décisions, et entreprendrez de meilleures actions. Les
résultats qui en découleront dans votre vie, n’en seront que
meilleurs. C’est cela le concept être-faire-avoir.

La corrélation entre l’enrichissement intérieur et extérieur est


certaine. En effet, en établissant un budget, vous devez devenir plus
organisé. En épargnant régulièrement, vous devez être discipliné. En
entreprenant, vous devez être plus courageux. Également, en
investissant, vous devez apprendre à bien gérer vos émotions. Etc…
Vous êtes meilleur, alors vos actions sont meilleures, et vos résultats
suivent.

Comment ce concept peut-il se mettre en pratique dès maintenant ?


Définissez un ou plusieurs domaines de votre personnalité
dans lequel vous souhaitez progresser, et mettez en place des
actions pour y parvenir. Le simple fait de lire ce livre signifie que
vous êtes dans une démarche d’apprentissage positive.

IDENTIFIER VOTRE RAISON D’ÊTRE : DEUX


PRÉALABLES INDISPENSABLES

Conseils proposés par Ludovic Bréant, expert en immobilier zen

Ayez un désir ardent, utilisez la force de votre pensée


pour réussir

Le premier conseil que je souhaiterais livrer dans cet ouvrage est


celui d’utiliser la puissance de la pensée, de la loi d’attraction. En
effet, je me souviens de l’été de mes 20 ans : avec mes amis, nous
faisions le tour du Maroc en voiture, et attablés à la terrasse de La
Mamounia à Marrakech, nous nous mimes à rêver. J’ai alors pris la
parole pour exposer mon grand idéal : créer de nombreuses

- 67 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

entreprises, gagner beaucoup d’argent pour aider les autres, et avoir


une famille nombreuse avec la femme de ma vie. Et ce rêve est
devenu ma réalité. J’invite ainsi les lecteurs de cet ouvrage à
s’affranchir des barrières mentales de leur esprit, à voir grand, et à
posséder un désir ardent d’arriver à leurs fins. Certes, l’expertise
dans un domaine n’est pas à négliger mais je suis convaincu que tout
commence dans l’esprit.

Je pourrais également citer l’exemple de l’introduction en bourse de


ma société, en 1999. Une fois chassé le doute de mon esprit, j’ai
ouvert le champ des possibles en étant parfaitement persuadé que
cette introduction allait se concrétiser. Durant de nombreux mois,
j’ai visualisé, j’ai ressenti la joie qui serait mienne lorsque
j’annoncerais ma première cotation. Et ce fut chose faite : je me suis,
en effet, retrouvé au micro de Jean-Pierre Gaillard sur France Info
pour annoncer l’introduction en bourse de ma société, que j’ai
revendu à l’été 2001 empochant un chèque de plus de dix millions
d’euros (pensant ainsi trouver le bonheur et la quiétude pour le
restant de mes jours).

Ainsi, si vous êtes déterminé à trouver et à œuvrer en faveur de


votre raison d’être : tout l’Univers conspirera à votre réussite. Si à
chaque fois que vous voyez un écriteau « à vendre » sur un bel
immeuble, vous vous imaginez propriétaire, si quand vous visitez
un bien, vous voyez l’immense potentiel, si à l’évocation de certaines
success story de l’immobilier, vous trépignez d’envie d’en savoir
davantage, votre raison d’être est peut-être « dans la pierre ». À
vous d’explorer cette piste et d’opter pour le chemin vis à vis duquel
vous ressentez quiétude et enthousiasme.

Je vous invite ainsi à commencer par visualiser la personne


que vous souhaitez devenir, le projet que vous souhaitez
concrétiser ne serait-ce que quelques minutes par jour. Avec
le temps, vous vous sentirez tellement bien à l’évocation de votre
rêve, que vous me mettrez spontanément en méditation pour
ressentir la plénitude de votre futur accomplissement.

J’insiste également sur le cercle de pensées que vous entretenez


chaque jour : veillez à ce que la boucle soit positive car vos pensées

- 68 -
L’état d’esprit

émettent de l’énergie, et plus vous entretiendrez des pensées


positives, plus elles se manifesteront dans votre réalité.

Affranchissez-vous de vos croyances limitantes

Ceux qui accomplissent de grandes choses dans leur vie ont un point
commun : celui de voir grand et de ne se fier qu’à leurs rêves et non
à la pensée commune. Si Steve Jobs avait prêté une oreille attentive
à ses détracteurs, il n’aurait jamais lancé les produits que nous
connaissons tous aujourd’hui. Si l’un de vos amis vous
déconseille d’investir dans tel ou tel actif mais que vous vous
sentez bien à l’égard de cet investissement : faites confiance
à votre intuition car vous savez ce qui est bon pour vous. De
la même façon, si votre désir est de faire la une d’un célèbre
magazine, en tant qu’investisseur de l’année, faites de votre
désir une réalité.

J’ai, pour ma part, longtemps entretenu une croyance limitante selon


laquelle si je m’investissais dans un projet qui me tenait à cœur,
l’équilibre financier ne pourrait être au rendez-vous. Notre projet
hôtelier dans le pays-basque m’a démontré le contraire. C’est un
projet qui me tenait très à cœur, et dans lequel j’ai mis passion, et
enthousiasme. Aujourd’hui, non seulement nos hôtes manifestent
régulièrement leur satisfaction, mais l’équilibre financier est au
rendez-vous.

Vous avez probablement déjà entendu un jour cette phrase : « tu


sais, on ne pas tout avoir ». Ceci est une croyance limitante. Avec
humilité, je peux vous affirmer le contraire : oui nous pouvons être
heureux au travail, épanoui dans son couple, et jouir de la liberté
financière. Donc, oui, nous pouvons tout avoir.

En termes de croyances limitantes, certains estiment que se lancer


en période de crise est périlleux. Or, le meilleur moment pour
démarrer son entreprise, ou pour investir dans l’immobilier est de le
faire durant une période de récession : car, ces périodes
économiquement difficiles offrent de nombreuses aubaines, de
meilleures affaires.

- 69 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Notez que se débarrasser des croyances limitantes implique d’aller à


l’encontre de ce que vous avez toujours pensé, à l’encontre de
l’opinion générale.

Aujourd’hui, je préfère investir dans des actifs tangibles


comme l’immobilier, l’or ou les terres agricoles. Mais à
l’époque, si j’avais écouté les gens qui pensaient que l’immobilier ne
pouvait pas se commercialiser en tant que produit financier : je
n’aurais jamais pu faire de l’immobilier de placement, ni vivre le
parcours parsemé d’enseignements, que j’ai vécu.

Aussi, la grande incertitude économique dans laquelle nous


évoluons, l’endettement majeur des états, la faiblesse des taux
d’intérêts actuels font que face à d’éventuelles nouvelles crises
économiques, le levier de la diminution des taux ne pourrait être
activé. En effet, il serait alors probable que nous rentrions dans une
période d’inflation où seraient privilégiés les actifs tangibles :
l’immobilier, les terres agricoles. L’or, valeur refuge négociable
partout, est également un actif à privilégier.

Je vous invite ainsi à lister toutes vos croyances limitantes


sur une feuille, et à les changer en tournures positives. Ainsi,
la croyance selon laquelle « aujourd’hui, il n’y a plus de
placement prudent qui rapporte » devient « il existe de
nombreux placements prudents qui rapportent ».

- 70 -
L’état d’esprit

DE L’IMPORTANCE D’IDENTIFIER VOTRE RAISON


D’ÊTRE

Conseils proposés par Ludovic Bréant, expert en immobilier zen

Votre mission de vie est votre légende personnelle

Toute le monde a déjà lu ou entendu parler du roman « l’Alchimiste »


de Paulo Coelho et de son héros Santiago, un jeune berger andalou
parti à la quête d’un trésor enfoui au pied des pyramides dans le but
d’écrire sa légende personnelle. Ce conte philosophique est un bel
hymne à la découverte de notre raison d’être. Il nous invite à nous
interroger sur le sens que nous souhaitons donner à notre vie.

La raison d’être est ce grand désir, cette envie profonde qui nait dans
votre cœur.

Ne faites pas de l’accumulation de richesse votre objectif premier :


car l’argent n’est qu’un moyen de transaction. Votre raison d’être
doit transcender les aspects matériels parce que c’est en apportant
votre contribution au monde et non en vous enfermant dans une
stricte logique d’acquisitions d’actifs, que vous donnerez un sens à
votre vie.

En cinq ans, en partant de zéro, le groupe que je dirigeais à l’époque,


dans l’hôtellerie, l’immobilier et la construction bois a réalisé 80
millions d’euros de chiffre d’affaires par an et employé cinq cents
personnes. Mais je n’étais pas heureux. Car, je n’avais pas encore
trouvé ma mission de vie.

Aujourd’hui je remercie la vie pour ses enseignements, et ma raison


d’être est d’aider un maximum de personnes à devenir libre
financièrement grâce à l’immobilier afin qu’elles puissent œuvrer à
concrétiser leur projet de cœur. Car, en étant libre, des possibilités
infinies s’offrent à vous.

- 71 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Posez-vous la question du «pourquoi ». Admettons que votre objectif


soit un objectif patrimonial : disposer d’un million d’euros d’ici deux
ans. Demandez-vous pourquoi vous souhaitez atteindre cette
somme. Si la réponse est : « pour être libre financièrement ».
Demandez-vous alors pourquoi vous souhaitez être libre
financièrement. En prenant le temps de la réflexion, vous vous
rendrez compte, par exemple, que si vous désirez cette somme, c’est
parce qu’elle vous permettra de lancer le business de vos rêves, de
vous installer en Australie pour ouvrir un restaurant, ou de mener
des projets humanitaires en Afrique.

Votre raison d’être est la raison de votre existence. Nous avons tous
une lumière à apporter au monde, et il est de notre responsabilité
de partager ce don, ce talent, à l’humanité. La voie de votre mission
de vie sera pavée de tâtonnements mais comme le dit Joan
Littlewood, metteur en scène de théâtre : « Celui qui ne se perd pas
ne découvrira jamais de nouveaux chemins ».

Ainsi, de la même façon que gérer son patrimoine poursuit plusieurs


objectifs, plus ou moins importants selon les besoins de chacun
(sélectionner des placements rentables, anticiper sa future retraite,
préparer l’achat d’un logement, prévoir la succession auprès de ses
proches, ...), identifier votre raison d’être de vie est un préalable au
projet de votre vie.

Comment identifier votre mission de vie

Savoir où vous voulez aller, qui vous voulez devenir est votre
meilleur atout dans la vie.

Vous souvenez-vous de vos rêves d’enfant ? Que disent-ils de vous ?


Qu’aimeriez-vous vraiment faire mais que vous n’avez pas encore
osé réaliser ? Si vous réalisiez votre mission de vie, qu’est-ce que
cela vous apporterait ? Quel message souhaitez-vous véhiculer au
monde ? Quel est votre moi « idéal » ? Quelle pourrait-être la
meilleure version de vous-même ? Que pourriez-vous faire des
heures durant sans ressentir ni fatigue, ni ennui? Sont autant de

- 72 -
L’état d’esprit

questions que vous pourriez vous poser pour cerner votre mission
de vie.

Je pose souvent la question suivante aux gens pour les aider à


identifier leur mission de vie : si demain vous touchez 1 milliard
d’euros, que feriez-vous différemment ?

Fiez-vous à votre intuition et lancez-vous. Lorsque j’ai décidé de


m’investir dans des projets de cœur, après une tentative avortée de
création d’un projet d’incubateur, j’ai émis une intention en
demandant à l’univers : « que pourrais-je faire pour contribuer à la
création d’un monde meilleur ? ». Par la suite, de nombreuses idées
me sont parvenues à l’esprit, les rencontres se sont multipliées, des
synchronicités me sont apparues. J’ai alors lancé mon blog, dans la
foulée, pour aider les gens à accomplir leur projet de vie.

Replongez-en vous-même, faites appel à votre mémoire : quelles


sont les expériences enrichissantes que vous avez vécues ? Quels
sont les moments où vous vous êtes senti vous-mêmes, quels sont
vos souvenirs les plus exceptionnels ? Que dit-on de vous ? Quelles
qualités vous prêtent vos amis, vos proches ?

Exprimez votre mission de vie dans un langage qui a du sens pour


vous.

RÉALISER SES PROJETS, DE FAÇON ZEN

Conseils proposés par Ludovic Bréant, expert en immobilier zen

Savoir lâcher-prise

En 2010, pour tenter de sauver mon groupe, je sollicite un prêt de


restructuration de 3 millions d’euros adossé à des actifs immobiliers
personnels, pensant pouvoir renverser le cours de l’histoire par ma

- 73 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

volonté, et mon entêtement. Décrocher ce prêt fut un long parcours


du combattant, parsemé de stress, de tension, de souffrances. Les
difficultés se sont accumulées, mais refusant de m’avouer vaincu,
j’ai fini par obtenir ce prêt, qui n’a servi finalement qu’à retarder le
dépôt de bilan de quelques mois. Un pansement sur une jambe de
bois. Trois millions d’euros partis en fumée pour comprendre
que mon agitation était vaine. Si j’avais cessé de m’opposer
au cours des choses, si j’avais lâché prise, je me serais évité
de nombreux mois de souffrance.

De la même façon, il y a quelques années, je ne comprenais pas


pourquoi deux de nos hôtels ne se vendaient pas. J’ai fini par
comprendre que ce n’était pas le bon moment.

Car, selon la physique quantique : tout est déjà là. Et lorsque


les conditions sont réunies, la réalité physique se manifeste
en adéquation avec notre conscience et nos pensées.

Admettons que vous souhaitiez absolument que Monsieur Durand


investisse dans votre société. Demandez-vous pourquoi vous
souhaitez cet investisseur en particulier. Quelle vibration êtes-vous
en train d’envoyer à l’Univers ? Une vibration de manque.

En réalité, vous souhaitez que votre société prospère, peu importe


la personne qui investira dans votre société. Et si vous souhaitez que
votre société se développe, c’est peut-être parce que vous désirez
ressentir la fierté d’avoir réussi, un sentiment d’accomplissement.
Donc, finalement, peu importe que ce soit Monsieur D. ou un autre.
Vous signerez avec la personne avec laquelle vous serez
parfaitement alignée, et dont l’investissement sera le plus propice
pour vos affaires.

En somme, faites ce qui est en votre pouvoir et pratiquez le


lâcher prise. L’Univers mettra sur votre chemin les solutions
adéquates, en temps et en heure. Ne mettez pas de
limitations dans vos intentions.

Hormis le lâcher-prise, j’aimerais ici insister sur la dimension des


signes dans notre vie. En 2007, on nous propose d’acquérir un hôtel
de soixante-quinze chambres, situé juste après la barrière de péage
du Futuroscope, à côté de Poitiers. Belle façade vitrée, 2500 m²,

- 74 -
L’état d’esprit

visible depuis l’autoroute : les critères pour satisfaire n’importe quel


égo surdimensionné, étaient réunis. Malgré les difficultés à obtenir
le financement, en dépit d’âpres négociations avec l’ancien
propriétaire, sans compter les importants travaux à réaliser : j’étais
déterminé à acquérir ce bien.

Fort de notre entêtement, nous avons réussi à acquérir l’immeuble


et à le transformer en bureaux. Mais, ce fut au prix d’une
exploitation désastreuse, et de travaux onéreux et compliqués.

Sept ans plus tard, nous avons dû revendre l’immeuble avec une
perte cumulée d’environ un million d’euros. La leçon à tirer de cet
évènement est simple : soyez attentif aux signes que l’univers
met sur votre chemin.

Le pouvoir de la gratitude

Enfin, je me dois d’insister sur le pouvoir de la gratitude.

Il y a quelques années, l’un de nos salariés, qui s’occupait de


l’entretien de l’une de nos résidences hôtelières, nous avait dissimulé
ses difficultés financières et dormait dans sa voiture depuis plusieurs
mois. En apprenant cela, je lui ai proposé de l’héberger dans la
résidence le temps qu’il trouve un toit. J’ai ainsi réalisé que tout
pouvait nous être ôté du jour au lendemain et aujourd’hui, je suis
chaque jour, immensément reconnaissant à la vie d’avoir préservé
mon équilibre familial, et de m’avoir évité la perte totale de mes
biens personnels.

Les études du Dr Alex Korb, un neuroscientifique, ont démontrées


l’impact de la gratitude sur le cerveau. Il y aurait une zone du
cerveau qui réagit au fait d’être reconnaissant. Quant à l’impact de
la gratitude sur la santé physique, les bénéfices sont nombreux :
meilleur état cardiovasculaire, sécrétion de dopamine...

« La gratitude peut transformer votre routine en jours de fête. »


William Arthur Ward

- 75 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Si vous souhaitez faire prospérer vos affaires, soyez


immensément reconnaissant de tout le chemin parcouru,
célébrez vos réussites, célébrez vos acquis, célébrez vos
contrats.

VIVRE DES INTÉRÊTS DE SES INTÉRÊTS

Cette technique extrême, et réservée à ceux qui ont déjà un


patrimoine important, a été popularisée par la famille Rotschild,
historique de la banque et de la gestion de fortunes.

Certains d’entre vous apprécieraient de vivre avec les intérêts et


dividendes de leur patrimoine. C’est-à-dire, vivre avec les 100 000
€ dégagés par le million d’euros de patrimoine financier.

La théorie des intérêts des intérêts va plus loin, en obligeant à vivre


avec les intérêts générés sur les intérêts. Dans le cas de notre
exemple, il s’agit de vivre avec les 10 000 € générés par les 100 000
€, qui eux-mêmes proviennent du 1 million.

En suivant cette éthique, il est théoriquement possible de s’attribuer


10 000 €.

Cette technique vous semble inabordable ? Pas tant que ça. Et si


vous décidiez de l’appliquer à votre consommation, et à votre
échelle. Vous possédez un appartement, dont les loyers vous
rapportent 500 € par mois nets ? Soit 6 000 € par an ? Ces 6 000 €
vous rapporteront 600 € l’année prochaine. Et si vous décidiez de
vous autoriser à consommer ces 600 € uniquement et de placer les
5 400 € restants ?

Voici une hygiène d’épargne, qui vous permettra de générer un


patrimoine important, en épargnant avec rigueur et méthode.

- 76 -
L’état d’esprit

Pensez à télécharger les bonus du livre :


https://365conseils.fr/bonus-placer-argent/

- 77 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

CONSEILS DES MEILLEURS GOUROUS


AMÉRICAINS

Dans cette partie, nous reprenons les meilleurs conseils issus de 6


de nos meilleures lectures concernant la gestion de son argent et la
route vers l’enrichissement.

LA SEMAINE DE 4H

Tim Ferriss est un entrepreneur américain de 38 ans. Diplômé de


l’université de Princeton, il dispose d’un caractère volontaire et très
indépendant. Adepte de projets entrepreneuriaux, il a, dès ses
études, créé des cours pour apprendre à lire rapidement ainsi que
des cours de relaxation.

Différencier le revenu absolu et le revenu relatif.

• Le revenu absolu est le montant gagné chaque année.


Typiquement dans un emploi salarié à temps plein.
• Le revenu relatif est le montant gagné, mis en rapport avec
le temps passé à travailler, le niveau de contraintes, la
localisation de son travail …
• Ainsi, ses revenus doivent être regardés sous l’angle de cette
distinction. Le revenu relatif est plus important que le revenu
absolu. La valeur de l’argent doit se multiplier par ce que Tim
appelle le « multiplicateur de liberté » : ce que vous
faites, quand vous le faites, où et avec qui…
• Être riche et vivre comme un millionnaire sont deux choses
bien différentes. Un salarié gagne plus d’argent en absolu,
mais le nouveau bienheureux a du temps pour lui, pour ses

- 78 -
Conseils des meilleurs gourous américains

proches et pour les autres, ainsi que le loisir de choisir son


lieu de travail.
• La retraite classique est une impasse : la retraite demande
de sacrifier les bonnes années de sa vie (25-50 ans), là où
l’on est plein d’énergie, pour économiser dans le but de vivre
une retraite paisible. Mais c’est justement dans cette dite
retraite, que l’on doit baisser son train de vie, et que l’on peut
s’ennuyer. Ou encore que l’on n’aura plus l’énergie
nécessaire. Quel dommage !

La loi des 80/20 (aussi appelée loi de Pareto) :

• Mathématicien, Pareto a découvert que dans la nature et les


activités de l’homme, beaucoup de choses obéissaient à une
répartition 80/20. Par exemple, dans beaucoup d’entreprises,
20% des clients rapportent 80% du CA. 20% des sollicitations
entrainent 80% des ennuis.
• Ce qu’il faut retenir, c’est qu’environ une minorité de
causes génère la majorité des problèmes et
qu’inversement, une minorité de causes génère une majorité
des sources de joies et de succès.
• Ainsi, il faut donc se demander quels sont les 20% de sources
qui causent 80 % de mes problèmes et quelles sont les 20%
de sources qui créent 80% de son propre bonheur ?
• Après ce travail, vous pourrez déléguer les 20% difficiles et
vous concentrer sur les 20% qui apportent du positif.
• Et cela est valable pour l’argent et les placements : se
concentrer sur les 20% qui rapportent 80% de rentabilité, et
se libérer du reste.

- 79 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

PÈRE RICHE, PÈRE PAUVRE

Père Riche, Père Pauvre est l’histoire de deux pères, très différents,
qui donnent des conseils à leurs enfants. Et les conseils sont
regroupés en 7 grandes catégories. Ces deux pères ont pris des
directions différentes. En effet, l’un est sur-diplômé alors que l’autre
n’a pas réussi à avoir le bac.

Le premier ne laissera pas grand-chose à ses enfants, alors que


l’autre deviendra très riche (à Hawaï) et transmettra un empire.

Robert Kiyosaki porte un regard critique sur les théories habituelles


de l’indépendance financière.

Premier conseil

Une leçon importante et globale du livre de Robert Kiyosaki est qu’il


faut arrêter d’opposer emploi salarié et fortune ou temps passé à
vendre sa force de travail contre liberté. Il faut plutôt chercher à
construire des actifs pérennes et qui délivrent des revenus. C’est la
clé pour sortir de la course infinie à la poursuite de l’euro
supplémentaire.

Ce que met en lumière Robert Kiyosaki dans ce livre, c’est le fait que
les diplômes et les études n’aident pas à devenir riche ou
financièrement indépendant. Ce qui compte plutôt, c’est la maîtrise
des mécanismes de patrimoine et de valorisation. Le père riche a
passé sa vie à payer des dettes dues pour acquérir sa résidence
principale, et était coincé par celles-ci.

Les revenus ne font pas tout, c’est l’approche adoptée vis-à-vis de


l’argent qui est importante.

- 80 -
Conseils des meilleurs gourous américains

Deuxième conseil

Pour la plupart des gens, leur travail et leur revenu constituent leur
actif. Mais pour quelqu’un aspirant à l’indépendance financière, un
actif est une source de revenus indépendante et gérée avec distance.
Allez dire à un ouvrier ou une hôtesse de caisse qu’elle possède un
bel actif, son travail … Elle vous rira au nez et elle aura raison.

Même si votre job est prestigieux (consultant en stratégie, chef


d’équipe …), et que votre revenu est important, un revenu n’est pas
un actif.

Ce n’est pas à l’école que l’on apprend à créer des entreprises.


L’objectif de l’école est de nous apprendre à nous insérer dans le
monde professionnel, et à trouver un emploi, tel qu’il est, mais pas
à devenir des employeurs et des créateurs. Ce système éducatif nous
apprend donc à être des consommateurs et à perpétuer le cycle.

Ce n’est pas non plus à l’école que l’on apprend à gérer ses finances
personnelles et la construction d’un patrimoine.

Or ce sont de graves manques. Il va de notre responsabilité


d’apprendre sur ces sujets et de s’organiser.

Un actif permet de générer des revenus. Un passif lui, génère des


dépenses. L’immobilier, les actions ou les obligations sont des actifs.
Les emprunts ou les cartes de crédit sont des passifs.

Troisième conseil

Robert Kiyosaki divise la société en trois catégories :

• Ceux qui gèrent leur argent au jour le jour. Ce qui mène à un


état de lutte financière permanent.
• Ceux qui achètent des passifs, pensant acquérir des actifs.
• Ceux qui construisent des actifs générant des revenus.

L’auteur emploie l’expression « rat race » pour désigner la course


folle des classes moyennes après la richesse. Quand le salaire

- 81 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

augmente, les dépenses augmentent aussi. La course à la


consommation et au remboursement d’emprunts est sans fin.

Les personnes de la deuxième catégorie sont celles dont le but


principal est l’achat de leur résidence principale. La résidence
principale n’est pas vraiment un actif. C’est d’abord un passif,
puisque l’on contracte un emprunt pour elle.

Les riches restent donc riches, car leurs actifs tournent et leur
permettent d’en acquérir d’autres.

Quatrième conseil

« Commencez donc à vous occuper de vos propres affaires.


Conservez votre emploi de jour, et mettez-vous à acheter de
véritables actifs ».

Robert Kiyosaki a démarré sa carrière comme employé chez Xerox.


Avec ses premiers revenus, il a investi dans l’immobilier. En quelques
années, ses revenus immobiliers étaient supérieurs à son salaire. Il
a alors décidé de quitter Xerox et de développer son propre business.

Mais il n’a pu le faire que grâce à ses fortes économies réalisées


chaque mois sur son salaire.

Robert Kiyosaki conseille donc de garder son travail tant que l’on en
a besoin, mais de penser tôt à son propre business, et au commerce
que l’on pourrait développer.

C’est très tentant de chercher à progresser dans l’entreprise, de


gravir les échelons et de gagner du galon. Mais ce n’est pas cela qui
permet de s’extraire de la routine financière classique et de créer des
actifs.

« À quoi cela sert-il de vouloir gravir les échelons de l’entreprise


quand vous pouvez posséder l’entreprise ? »

« Les difficultés financières sont souvent le sort qui échoit aux gens
qui travaillent pendant toute leur vie au service de quelqu’un d’autre
»

- 82 -
Conseils des meilleurs gourous américains

Cinquième conseil

Quels sont les éléments financiers qu’il sont importants de maitriser


dans la vie ?

• La comptabilité : Les entreprises raisonnent en chiffres, donc


vous n’aurez pas le choix, vous devrez comprendre la
comptabilité pour gérer vos affaires, personnelles comme
professionnelles.
• La stratégie d’investissement : c’est une composante qui
s’apprend avec le temps.
• La loi du marché : il y a une demande et une offre. Il s’agit de
comprendre les besoins de vos clients.
• Le droit : Le business est régi par des lois. Il faut connaitre ces
lois pour agir avec justesse.

Ces 4 dimensions représentent le fameux « QI financier » dont parle


Robert dans son livre.

Sixième conseil

Robert Kiyosaki explique qu’il a deux types d’investisseurs :

• Celui qui achète des « packages d’investissement ». C’est-à-


dire celui qui confie son argent à un promoteur immobilier, à
un gérant de fonds, à des OPCVM. Pour Robert Kiyosaki celui-
ci est un fermier. « Le problème avec les placements « sans
risque », c’est qu’ils sont tellement dilués, qu’ils génèrent peu
de profits »
• Celui qui s’occupe de ses propres investissements. Il saisit les
opportunités. Pour l’auteur, celui-là est un chasseur.

C’est bien sûr le deuxième type qu’encourage l’auteur et pour y


arriver il met en lumière trois aptitudes :

• Faire travailler ensemble des gens plus compétents que vous

• Savoir identifier une opportunité

- 83 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

• Savoir lever des fonds

Sur le fait de savoir identifier les opportunités, Robert Kiyosaki nous


invite à améliorer notre culture de la stratégie d’investissement. Par
exemple, il explique que tout le monde croit que la fortune de
McDonald’s, ce sont les hamburgers. En vérité, le business de McDo,
c’est la recherche d’emplacements immobiliers stratégiques dans les
meilleurs quartiers des villes du monde.

« Ce n’est pas du jeu si vous savez vraiment ce que vous faites. Cela
devient du jeu si vous ne faites que mettre de l’argent dans une
transaction et que vous vous contentez de prier ».

Septième conseil

«Tu auras besoin d’en savoir peu à propos de beaucoup de choses»

Les écoles (commerce, ingénieurs …) forment des professionnels.


Mais la spécialisation n’est pas la meilleure idée pour l’indépendance
financière.

Ce qu’il faut, c’est retenir les leçons essentielles de chaque sujet, et


de maitriser les 20% qui apportent les 80% de valeur (selon la loi
de Pareto).

C’est un des enseignements essentiels transmis par père Riche, à


Robert et Mike. Mike a repris l’empire de son père, et Robert a
développé le sien dans l’immobilier et l’éducation.

D’après Robert Kiyosaki il y a trois aptitudes essentielles pour


manager une affaire:

• La gestion de trésorerie
• La gestion des systèmes
• Le management des Hommes

- 84 -
Conseils des meilleurs gourous américains

Et justement, en sortant de votre zone de confort et de votre zone


de compétence, vous allez être confronté à ces éléments, que
l’auteur classe comme-suit :

1. La peur. Si vous ne risquez rien, vous ne réussirez pas.


2. Le cynisme. N’écoutez pas les conseils de ceux qui ne font
rien.
3. La paresse. Si vous vous reposez, vous n’avancerez pas.
Soyez pro actifs et surtout persévérants.
4. Les mauvaises habitudes. Notamment en matière
d’économies. Pensez à mettre de côté.
5. L’arrogance. Formez-vous, écoutez, remettez-vous en
question.

LES CONSEILS DE WARREN BUFFETT POUR VOTRE


ARGENT

Ces conseils sont issus de nos lectures, parmi les livres sur Warren
Buffett, et les interviews qu’il a pu réaliser.

Une action est un morceau d’entreprise

Ce n’est pas parce que l’on ne possède que 10 actions d’une société
qu’il ne faut pas l’étudier et s’y intéresser comme si l’on en possédait
1 000 000. Ainsi, acheter des actions en bourse, c’est faire un
investissement de la même nature que le rachat d’une entreprise. Il
faut la considérer entièrement, et en connaitre tous ses métiers.

Si vous achetiez un commerce dans votre ville, vous voudriez tout


savoir sur ses clients, le flux de visiteurs, les produits etc …

Investir 3000 € sur une action en bourse doit procéder de la même


exigence d’information.

- 85 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Le cercle de compétence

Warren Buffett a théorisé dans plusieurs écrits la notion de « cercle


de compétence » pour aider à définir les sujets sur lesquels on peut
être capables d’investir sans se tromper. Il faut définir ce que l’on
maitrise le mieux, et éliminer toutes les industries ou les business
que l’on ne comprend pas.

À l’intérieur du cercle, il faut inscrire les entreprises que l’on maitrise,


à l’extérieur celles qui nous semblent plus difficiles à comprendre.

En ce qui concerne Warren Buffett, ce sont les valeurs internet. Il n’a


pas profité de la hausse du Nasdaq et des valeurs technologiques
pendant 40 ans. Depuis quelques années, il s’intéresse à Apple, et
Amazon. Cela est très récent.

« Un investisseur a besoin de pouvoir correctement évaluer une


entreprise sélectionnée. Notez bien ce mot "sélectionnée" : vous
n'avez pas besoin d'être expert de toutes les entreprises, ni d'un
certain nombre. Vous devez simplement être capables d'évaluer des
entreprises qui font partie de votre cercle de compétence. La taille
de ce cercle n'est pas très importante. En revanche, connaître les
limites de ce cercle est vital. » Lettre aux actionnaires, 1996.

Ne jamais vendre d’actif

Cette prise de parole de Warren Buffett à la télévision américaine est


éclairante :

« Je crois dans le fait de posséder des actifs. Que ce soient des


fermes, des appartements ou des entreprises. Certaines années,
certains actifs marchent mieux que d’autres, d’autres années c’est
l’inverse. Mais si vous possédez l’un de ces actifs et le gardez
pendant 20 ans, alors je crois que vous allez faire quelque chose de
bien. » CNBC, Novembre 2011.

- 86 -
Conseils des meilleurs gourous américains

Acheter des actions que l’on peut garder 10 ans

Warren Buffett aime défier les investisseurs qu’il rencontre, en leur


proposant un pari : gardez vos actions pendant 10 ans, sans les
vendre, et sans regarder leur valeur entre temps.

Impossible, pense la plupart des gens, qui souhaitent vérifier


régulièrement (si ce n’est chaque jour) la valeur de leur portefeuille.

Pourtant, lorsque l’on achète une entreprise dit Buffett, on ne


regarde pas chaque jour sa valeur. On se concentre sur ce qu’il y a
dedans, et la qualité des produits.

« Lorsque nous achetons des actions d'une entreprise


extraordinaire, avec des managements extraordinaires, alors notre
horizon de placement est simple : pour toujours. » Lettre aux
actionnaires, 1988.

Le concept de M. Le Marché

Benjamin Graham, le mentor de Warren Buffett, et son professeur à


l’université Columbia, avait théorisé un concept pour décrire le
marché boursier : M. Le Marché.

Monsieur le Marché donne chaque jour des prix pour acheter des
entreprises, qui sont plus ou moins liés à la valeur réelle, et à la vie
des entreprises. Très souvent, le marché est fou, dans un sens, ou
dans l’autre.

M. Le Marché est parfois dépressif, et propose des prix bas pour des
actifs de qualité. C’est là que les bons investisseurs agissent.

Pour Warren Buffett, le marché est un grand terrain de jeu, où


chaque jour, des gens aux tempéraments changeants et en proie à
leurs émotions vous proposent d’acheter leurs actions.

- 87 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Mieux que gagner : ne jamais perdre d’argent

Un des fondamentaux des investisseurs à succès est de ne pas


perdre d’argent en investissant. On parle beaucoup de gains, de
rendements etc … Mais les investisseurs et les épargnants devraient
déjà s’attacher à ne pas perdre. Beaucoup d’entre vous réalisent des
placements honorables, mais perdent tout ce qu’ils construisent en
prenant un risque élevé sur un placement qui ne l’aurait pas mérité.

« Règle numéro 1 : ne perdez jamais d’argent. Règle numéro 2 : ne


jamais oublier la règle numéro 1.» avait exprimé Warren Buffett lors
d’une assemblée générale de Berkshire Hathaway.

LES CONSEILS DU LIVRE THE MILLIONAIRE FAST


LANE, DE MJ DI MARCO

Mj DiM arco est un entrepreneur multimillionnaire, à la tête de


l’entreprise leader de location de limousines aux États-Unis.

Il est réputé pour avoir revendu son entreprise une première fois,
pour 250 000 $, puis pour l’avoir rachetée et revendue une seconde
fois, avec plus de succès.

Fuir le devenez riche lentement

MJ di Marco établit le concept de médiocrité financière, soit le «


Devenez riche lentement » et le définit comme ce processus : allez
à l’école, obtenez de bonnes notes, ayez un bon diplôme, mettez vos
cartes de crédit à la poubelle et collectionnez les coupons de
réduction.

L’auteur estime que suivre ce chemin revient à sacrifier sa vie entière


pour un enrichissement hypothétique à un âge où vous ne serez plus
autant en mesure d’en profiter.

- 88 -
Conseils des meilleurs gourous américains

L’auteur propose plutôt un style de vie de travail important, orienté


vers un enrichissement rapide permettant de profiter de la vie avant
la retraite.

Sa promesse est la suivante : alors que la voie de l’enrichissement


lent prend une cinquantaine d’années, celle de l’enrichissement
rapide qu’il préconise n’en prend pas plus de cinq.

La richesse est un voyage

L’enrichissement est un voyage, et n’est pas une longue route


comme certains l’envisagent. Les millionnaires qui se font seuls
construisent leur entreprise ou leur patrimoine en suivant des
processus bien rodés. L’enrichissement n’est pas un événement mais
un processus répétitif et formalisé.

On ne devient pas millionnaire ou pauvre du jour au lendemain. La


plupart du temps, ce sont nos choix de vie, nos croyances, et les
processus que l’on met en place qui nous rendent riches, ou pauvres.

Si vous souhaitez changer de vie, vous devez modifier vos choix.


Pour modifier vos choix, vous devez modifier votre système de
croyance. Car ce sont vos croyances qui définissent votre feuille de
route.

La voie de l’enrichissement rapide selon Di Marco

La systématisation du processus entrepreneurial est l’atout qui


permet de suivre la voie de l’enrichissement rapide.

Il s’agit de passer d’une logique de consommateur à une logique de


producteur. Les personnes qui suivent la voie de l’enrichissement
rapide sont des entrepreneurs, des innovateurs et des créateurs.
Leur temps n’est pas directement corrélé à leurs revenus et ils ont
le contrôle sur leur source de revenus principale.

- 89 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Les voies qui mènent à la richesse

L’autoroute de la richesse requiert de suivre 3 commandements


pour atteindre le succès :

• Le commandement du besoin, c’est à dire d’oublier ses


propres besoins pour se concentrer sur ceux de ses clients.
• Le commandement de l’entrée, plus les barrières à l’entrée
sont faibles, et plus la concurrence s’accroit et endommage
la voie vers l’enrichissement rapide.
• Le commandement du contrôle, de l’échelle et du temps :
pour mettre en place un système avec des processus, et qui
vous permet d’économiser du temps.

I WILL TEACH YOU TO BE REACH

Ramit Sethi est un gourou américain, dont le livre a toujours connu


un succès important. Il décrit son système pour devenir riche, un
programme à suivre en six semaines.

Se payer en premier

Ramit Sethi insiste sur l’importance du fait de se payer en premier,


c’est-à-dire de réserver chaque mois une partie de son revenu en
épargne, avant même d’envisager les autres dépenses.

L’auteur le présente concrètement comme cela :

• Épargner 10% de ses revenus sur un compte épargne,


• Investir 10% sur des supports de long terme,
• 50 à 60 % de votre salaire doit servir à payer les dépenses
fixes (charges, loyers, assurances, nourriture …)

- 90 -
Conseils des meilleurs gourous américains

• Enfin seulement, le reste doit être consacré à vos loisirs et


sorties

Méfiez-vous des experts

Sur quels supports investir les 10% que vous réservez à


l'investissement ?

Ramit Sethi recommande de fuir les experts. L’historique prouve


qu’ils ne sont pas capables de proposer des conseils pertinents. Ils
vendent leurs produits, ou ils font des paris pour faire parler d’eux,
sans succès. Aucun expert n’est capable de prédire l’évolution des
marchés et de l’environnement économique.

Ne faites confiance à personne pour vos investissements. Faites ce


qui vous semble le plus en accord avec vos valeurs et vos
connaissances,

La solution, pour Ramit Sethi : investir sur des fonds indexés


représentant des panels d’entreprises, diversifiés, et mondiaux.

Les messages clés de I will teach you to be rich

• Concentrez-vous sur les 85% d’un sujet les plus abordables.


Démarrer est plus important que de devenir un expert ou un
perfectionniste
• Ce n’est pas un problème de faire des erreurs, tant que vous
vous relevez et continuez à agir
• Les travaux ordinaires vous apporteront des résultats
ordinaires
• Une fois que votre organisation est établie, ne chamboulez
pas tout trop souvent
• Dépensez beaucoup sur ce que vous aimez passionnément

- 91 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

GÉRER L’ENDETTEMENT

COMPRENDRE L’EFFET DE LEVIER

Le crédit est un outil essentiel de la construction d’un patrimoine. Il


permet d’acheter des biens immobiliers ou des actifs inaccessibles,
et de jouir de leur valeur, notamment de leurs revenus générés.

Conseil extrait de 365 Conseils pour investir dans l’immobilier

Simplifions à l’extrême. Acheter un appartement à crédit, c’est


acheter quelque chose que l’on ne peut pas se payer, grâce à l’argent
de quelqu’un d’autre. Alexis achète un studio en région parisienne à
200 000 €, avec 20 000 € d’apport, et 180 000 € d’emprunt. Il
n’aurait jamais pu acheter le studio sans l’emprunt.

Son salaire mensuel lui permet de rembourser l’emprunt, en 15 ou


20 ans, et le bien prend également de la valeur avec le temps.

C’est l’effet de levier : on lève un poids plus lourd que ce que l’on
peut soulever seul, grâce au levier, qu’est le crédit et la banque.

DIFFÉRENCIER LES BONNES DETTES ET MAUVAISES


DETTES

Conseil proposé par Julien Castel, investisseur immobilier, et auteur


du blog dev-perso.com

S’il y a bien une chose au sujet de l’argent qu’il est préconisé de fuir,
ce sont les dettes. Il est vrai qu’avoir des dettes n’a rien d’attrayant
à premier abord. Pourtant, toutes les dettes ne se valent pas. En
effet, il y a les bonnes dettes et les mauvaises dettes et peu de gens

- 92 -
Gérer l’endettement

savent les différencier. Pourtant les riches l’ont bien compris et


savent utiliser les dettes pour s’enrichir. Qu’est-ce qu’une bonne et
une mauvaise dette ? Comment les différencier ? Comment utiliser
les dettes à son avantage ? Toutes ces questions sont légitimes et
ce conseil vous aidera à mieux cerner le sujet.

Avoir une dette signifie tout simplement devoir de l’argent. Lorsque


l’on a une dette, le mieux est de l’honorer en remboursant la
personne, physique ou morale, qui nous a prêté l’argent faute de
quoi, on risque d’avoir des ennuis.

Voyons maintenant dans quel cas une dette peut être bonne ou
mauvaise :

Si j’emprunte de l’argent à un tiers, je suis endetté puisque je dois


rembourser le montant emprunté. Il se peut même que je doive
payer des intérêts de remboursements. Ainsi, ma situation financière
peut me permettre ou non de rembourser les montants empruntés.
Ce qui différencie une bonne dette d’une mauvaise, c’est que la
bonne dette nous aide à nous enrichir tandis que la mauvaise dette
ne nous aide pas, pire encore, elle peut aggraver notre situation
financière.

En effet, si je m’endette pour acheter une nouvelle télévision qui est


bien trop chère pour ma situation, je risque de me mettre en
difficulté financière pour une mauvaise raison : mon plaisir à court
terme. La nouvelle télévision va perdre de la valeur, elle ne va
générer aucun revenu, et risque de me lasser avec le temps.

En revanche, si je m’endette pour acheter un bien qui va prendre de


la valeur, je peux le revendre, rembourser ma dette et garder
l’excédent.

Une autre bonne dette serait le fait d’acheter un bien qui me


permettrait de générer des revenus de manière récurrente de
manière à rembourser ma dette.

En réalité, tout n’est pas blanc ou noir, et il n’y a pas de binarité,


bonne ou mauvaise, en ce qui concerne les dettes. Disons que
chaque situation est différente et qu’il y a des dettes meilleures que
d’autres. Les meilleures dettes sont celles que l’on rembourse grâce

- 93 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

à l’usage de l’argent de la dette en question. C’est le cas d’un bien


immobilier acheté à crédit qui s’autofinance avec les loyers encaissés
par exemple.

Pour simplifier les finances et la gestion de trésorerie, on peut


considérer trois situations :

1) Ma trésorerie diminue (mes dépenses sont supérieures à mes


revenus). Cette situation est intenable et dangereuse sur le
long terme. => Cash-flow négatif
2) Ma trésorerie stagne (mes revenus me permettent de couvrir
mes dépenses). Cette situation est stable mais précaire car
en cas d’imprévu, on peut se retrouver en difficulté. => Cash-
flow nul
3) Ma trésorerie croît (mes revenus sont supérieurs à mes
dépenses). Cette situation est la meilleure puisqu’on
s’enrichit. => Cash-flow positif

Avant de s’endetter et d’emprunter de l’argent il convient


donc de faire le point sur sa situation personnelle et de
comparer l’état de sa trésorerie et son cash-flow avant et
après l’emprunt. La bonne dette est celle qui vous rapproche de ou
qui amplifie la situation 3, vous utilisez alors l’argent des autres pour
vous enrichir, c’est un effet de levier. En revanche, la mauvaise dette
vous fera peu à peu glisser vers la situation 1 et vous risquez de
vous retrouver en situation de surendettement.

UTILISER LES EFFETS DE LEVIER

Conseil proposé par Julien Castel, investisseur immobilier, et auteur


du blog dev-perso.com

- 94 -
Gérer l’endettement

Pour prospérer et s’enrichir, il est préférable d’utiliser des effets de


levier. En effet, si on pense pouvoir tout faire par soi-même, on
risque d’être limité. Ces limites sont réelles et sont principalement :

- Le manque de capital, il faut donc le construire et cela prend


du temps.
- Le manque de compétences, il faut alors se former et cela
coûte en temps et en argent.
- Le manque de temps et de disponibilité, il n’y a que 24h dans
une journée…

Il est important de comprendre que ces limites ne nous empêchent


pas de nous enrichir, c’est juste qu’elles rendent la tâche plus
compliquée et/ou plus fastidieuse. En effet, tout le monde peut
devenir millionnaire en vivant des centaines d’années. Le fait est que
notre existence est limitée en temps. Ainsi, pour passer outre les
limites qui se dressent à nous, il est nécessaire d’employer des effets
de levier. Qu’est-ce qu’un effet de levier ?

En mécanique, un levier décuple la force par sa taille et son


positionnement. Un levier est donc un outil nous permettant
d’accomplir une tâche plus facilement. En finance, c’est pareil. Les
leviers nous permettent d’optimiser et d’accroître nos résultats
financiers.

Les 3 grands leviers connus qui peuvent vous aider à


accomplir et donc à vous enrichir sont :

- L’argent des autres. C’est le cas d’un crédit. On emprunte de


l’argent pour en tirer profit.
- Le temps et/ou les compétences des autres. C’est le cas
lorsque l’on sous-traite ou lorsque l’on recrute des personnes.
- Les systèmes et les machines. Du moulin à vent aux
ordinateurs et autres systèmes automatisés, les systèmes
permettent d’accomplir davantage.

Attention : Ces leviers sont à double tranchant. Ainsi, si une erreur


est faite, ses conséquences peuvent également être plus lourdes
puisque l’échelle grandit avec l’effet de levier. C’est le cas par

- 95 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

exemple d’un bug informatique par exemple ou d’un crédit mal


employé.

Pour vous enrichir et prospérer, il vous sera nécessaire


d’utiliser des effets de levier.

OPTIMISER UN CRÉDIT

Conseil proposé par Julien Castel, investisseur immobilier, et auteur


du blog dev-perso.com

Selon votre situation le crédit auquel vous souscrirez peut varier


grandement. En effet, de nombreux paramètres peuvent engendrer
des conséquences, et, en matière de crédit cela peut avoir une
incidence importante.

Parmi les différents paramètres à considérer, il y a :

- La nature du prêteur : s’agit-il d’une personne physique ?


D’un organisme prêteur, comme une banque ?
- Le lieu de l’emprunt et le lieu de l’opération : Selon les pays
et les régions cela peut jouer un rôle important dans
l’obtention et les détails de votre crédit.
- La nature de votre crédit : il y a plusieurs types de crédits et
ils varient selon le motif de l’emprunt. Par exemple, il y a les
crédits immobiliers et les crédits à la consommation, qui sont
différents.
- Puis viennent les paramètres plus spécifiques, ô combien
déterminants, comme le montant emprunté, la durée du
crédit, le taux d’intérêt…
- Enfin, il y a certaines clauses ou particularités que vous
pouvez rencontrer comme ce qui concerne le remboursement
anticipé ou la modulation d’échéance par exemple…

- 96 -
Gérer l’endettement

Selon la nature de votre projet et en fonction de votre situation, le


crédit le plus adapté à votre situation sera différent. Un crédit vous
engage. C’est pourquoi il est important à se renseigner avant
d’emprunter.

D’un point de vue stratégique et finances personnelles, si votre crédit


est pour financer un passif dont vous pouvez vous passer, le plus
sage serait de renoncer au crédit, cela vous évitera des soucis à
l’avenir. Si votre crédit est inévitable, veillez à le rembourser au plus
vite.

En revanche, si vous souhaitez utiliser le crédit comme effet de


levier, il peut être intéressant d’allonger au maximum la durée du
crédit. C’est le cas notamment dans certaines opérations
d’investissement immobilier. Plus la mensualité sera faible, et plus
vous pourrez atteindre l’autofinancement et un excédent de
trésorerie.

Prenez garde aux conseils et directives que peut vous donner votre
prêteur. En effet, son intérêt n’est pas le même que le vôtre. Il
souhaite prêter de la meilleure des manières tandis que vous
souhaitez empruntez au mieux pour votre situation. Demander
conseil à des personnes ayant déjà réalisé ce que vous voulez faire
est une bonne chose à faire. En l’occurrence, pour bien emprunter,
demander conseil à des personnes ayant bien emprunté.

BIEN FAIRE SA DEMANDE DE CRÉDIT

Conseil proposé par Julien Castel, investisseur immobilier, et auteur


du blog dev-perso.com

Une demande de crédit est l’étape préalable à tout emprunt. Cette


étape peut être légère et rapide si le crédit en question est peu
important, mais la demande de crédit peut être plus sérieuse lorsqu’il
s’agit de montant important. C’est notamment le cas en immobilier
car les montants, les durées et les enjeux sont importants. Le

- 97 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

prêteur doit alors gérer le risque qu’il prend, le risque de ne pas être
remboursé.

Ainsi, la demande de crédit et toutes les étapes préliminaires à


l’obtention du crédit et au déblocage des fonds relèvent d’une
démarche commerciale au cours de laquelle les différentes parties
vont argumenter et tenter d’obtenir le plus de la situation. Il s’agit
donc de dialogue, de conviction, d’argumentation… En un mot, de
négociation.

Pour bien négocier, il faut toujours garder en tête les intérêts de


l’autre et ne pas être focaliser uniquement sur les siens. Une bonne
transaction est une transaction dans laquelle tout le monde sort
gagnant. C’est la situation idéale qu’il faut chercher à atteindre. Bien
entendu, si cet idéal gagnant-gagnant n’est pas possible, il faut
éviter d’être perdant, ce qui signifie ici souscrire à un crédit qui nous
mettra en difficulté par la suite au lieu d’en tirer profit.

Voici quelques simples recommandations à suivre pour mettre toutes


les chances de son côté :

- Chercher le bon interlocuteur. En d’autres termes, celui qui


est décisionnaire.
- Être à l’écoute de son interlocuteur et comprendre sa
situation et ses intérêts.
- Être clair et précis dans ses propos, à l’oral comme à l’écrit
pour inspirer sérieux et confiance.
- Faciliter la tâche de votre interlocuteur en montant un dossier
complet et exhaustif.
- Apporter des chiffres ou des arguments venant appuyer votre
profil d’emprunteur.
- Bien tenir vos comptes et ce, plusieurs mois avant votre
demande de financement, car ils seront épluchés
scrupuleusement pour déterminer votre profil financier.
- Installer une relation de proximité et de sympathie, tout en
restant professionnel. Sourire, être courtois et se faire
apprécier de l’interlocuteur.
- Avoir une épargne de sécurité disponible.

- 98 -
Gérer l’endettement

Ces quelques conseils simples mais rarement appliqués peuvent


jouer en votre faveur et vous aider à négocier, et à obtenir
convenablement votre crédit pour financer au mieux votre projet.

REMBOURSER SES DETTES

Conseil proposé par Julien Castel, investisseur immobilier, et auteur


du blog dev-perso.com

Si vous lisez cet ouvrage c’est que vous souhaitez améliorer votre
gestion de l’argent et vos finances personnelles. Comme nous l’avons
vu précédemment, il existe dans le « jeu de l’argent » des dettes, et
certaines peuvent bonnes ou mauvaises. Si par malheur vous êtes
dans une situation délicate dans laquelle vous êtes endetté et cela
nuit à votre santé financière, il faut reprendre les choses en main et
tenter de rétablir une situation plus saine. En effet, il peut arriver de
s’endetter pour de bonnes ou mauvaises raisons, ou tout simplement
par manque d’alternatives, et cela peut vite devenir compliqué et
difficile à gérer si les dettes s’accumulent et que les créanciers se
manifestent.

Outre les risques que le surendettement peut présenter, voyons


plutôt comment sortir d’une telle situation et rembourser ses dettes
afin de retrouver plus de liberté et de sécurité financière.

Voici quelques recommandations à suivre pour vous aider :

1) Tout d’abord, la première chose serait de faire un état de la


situation. Cela signifie calculer et mettre à plat les montants
dus, les créanciers, et les échéances de remboursement.
2) En fonction de votre situation, définissez de manière
impartiale et juste, les dettes qui vous paraissent les plus
critiques. Cela prend en compte les conséquences à court

- 99 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

terme, à moyen terme et à long terme, qu’un défaut de


remboursement pourrait occasionner.
3) Assurez-vous d’avoir des revenus stables et si possible,
cherchez à augmenter vos revenus. S’il faut fournir des
efforts supplémentaires et travaillez davantage, faîtes-le.
Cherchez donc à maximiser vos revenus. S’il faut vendre des
biens que vous possédez, réfléchissez-y et faites-le si cela
peut vous aider.
4) Également, limitez ou supprimez toute dépense inutile ou
facultative. Celui qui veut prospérer apprend à vivre selon ses
moyens et non au-dessus.
5) Définissez un plan de remboursement que vous suivrez
jusqu’au remboursement intégral de vos dettes. Voici
quelques recommandations :
a. De vos revenus, épargnez, malgré vos dettes, un
minimum de 10% des montants gagnés que vous
garderez en épargne de sécurité. N’y touchez pas.
b. Revoyez votre mode de vie et vos dépenses. Cela
nécessite de faire un budget et d’encadrer vos
dépenses. Dans votre budget, prévoyez de quoi
épargner (10% minimum), de quoi vivre (60%) et de
quoi rembourser vos dettes (30%).
c. Parmi les dettes les plus critiques à court terme,
choisissez celle ou celles que vous pouvez rembourser
en premier afin de vous en affranchir au plus vite.
Chaque remboursement récurent vient alourdir votre
balance de trésorerie et vous limite financièrement.
Ainsi, il faut éliminer chaque dette une par une plutôt
que toute à la fois car une fois que vous vous
affranchissez d’une dette en la remboursant, vous
pourrez plus facilement rembourser celles qui suivent.
En revanche, si vous tentez de rembourser tous vos
créanciers en même temps, cela rendra la tâche plus
longue et plus compliquée.
d. Les dettes que vous pouvez rembourser
ultérieurement peuvent être reporter le temps de
rembourser celles qui sont les plus critiques. Soyez
sincères et expliquez votre situation à vos créanciers,
il ne faut pas rompre la communication et fuir, cela

- 100 -
Gérer l’endettement

risquerait d’empirer la situation. Demandez une


modulation d’échéance quand cela est possible mais
ne trahissez pas la confiance de votre créancier.
e. Soyez consistant et persévérant dans vos efforts. Le
montant de votre budget qui est alloué au
remboursement de vos dettes doit être utilisé à cet
effet de manière régulière en commençant par les
dettes qui vous pénalisent le plus à court terme.

6) Gardez une attitude positive et constructive même dans les


moments les plus difficiles car si vous baissez les bras, votre
situation s’aggravera.

POURQUOI LE CRÉDIT RENOUVELABLE PEUT VOUS


RENDRE SERVICE

Conseil proposé par Damien Robert, de strategie-bourse.com

Avoir un besoin ponctuel d’argent, que ce soit pour financer un


projet, faire face à des dépenses inattendues ou encore simplement
pour se constituer une réserve à utiliser en cas de besoin peut donner
lieu à la souscription d’un crédit renouvelable. Ce type de prêt,
disponible quand vous en avez besoin est à la fois facile à utiliser et
très pratique.

Qu’est-ce que c’est ?

Le crédit renouvelable, c’est quoi ? Il s’agit comme son nom l’indique


d’un crédit dont l’emprunt peut être renouvelé autant de fois que
nécessaire. Vous disposez ici d’une somme d’argent maximum dont
vous pouvez débloquer tout ou partie quand vous le souhaitez. Bien
entendu, il ne sera pas possible de débloquer plus que la somme
allouée à ce crédit renouvelable.

- 101 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Une fois accordé, le crédit renouvelable est ainsi géré par


l’emprunteur qui décide seul du montant qu’il emprunte, de la durée
de son remboursement et du montant de ses mensualités. Une fois
que le crédit est remboursé, il est possible de débloquer une nouvelle
fois la somme voulue sans avoir besoin de souscrire un nouveau
crédit.

Comment l’utiliser ?

Comme vous l’aurez compris, le crédit renouvelable présente la


particularité d’une grande simplicité d’utilisation. Ici, vous êtes libre
de demander des financements ou d’utiliser votre crédit en fonction
de vos besoins. Rien ne vous oblige à utiliser l’intégralité de la
somme disponible et vous pouvez même conserver ce crédit sans
l’utiliser, juste au cas où. Les intérêts ne seront bien entendu
appliqués qu’aux sommes réellement utilisées.

L’utilisation des sommes débloquées est également totalement libre


ce qui permet, avec un seul et même crédit, de financer différents
projets ou situations. Aucun justificatif ne vous sera en effet
demandé par l’organisme prêteur.

Certains organismes de prêt proposent même une carte de paiement


associée au crédit renouvelable qui peut être utilisée pour régler vos
achats importants directement en empruntant la somme
correspondante sur votre crédit.

Les erreurs à éviter

Faire appel à un crédit renouvelable est donc une décision qui peut
vous rendre service dans bien des situations et qui offre de
nombreux avantages comparativement aux autres solutions de prêt
du marché. Mais il existe certaines erreurs à éviter si vous faites le
choix de ce crédit.

Premièrement, il est bien entendu fortement déconseillé de souscrire


plusieurs crédits renouvelables simultanément. Vous devez en effet

- 102 -
Gérer l’endettement

avoir remboursé le premier emprunt pour emprunter de nouveau et


éviter un surendettement et une incapacité à rembourser vos
mensualités.

De la même manière, évitez de débloquer toute la somme disponible


en une fois. Il est préférable de ne vous servir que du montant exact
dont vous avez besoin afin de ne pas payer d’intérêts inutiles sur le
reste du capital disponible.

Enfin, si vous avez un projet bien précis à financer comme l’achat


d’un véhicule, des travaux dans votre maison ou même des
vacances, pensez à comparer le coût du crédit renouvelable aux
offres spécifiques du marché qui sont parfois plus intéressantes car
moins chères.

- 103 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

OPTIMISER SA FISCALITÉ

COMMENCER PAR VÉRIFIER LES CHOSES SIMPLES DE


SA DÉCLARATION

Conseil proposé par Thomas Renaud, conseiller en gestion de


patrimoine

Optimiser sa fiscalité est un sujet essentiel de l’épargnant. Cela


permet d’économiser des sommes importantes chaque année, et de
réaliser des investissements. Mais avant de creuser des techniques
plus complexes, il faut commencer par assurer ses bases, et vérifier
que le plus facile a été fait. Trop d’oublis ou d’erreurs coûtent cher.

Voici ce par quoi vous pouvez démarrer concrètement sur votre


déclaration :

• Vérifier que les montants pré-remplis sont justes.


• Décocher la case de la redevance TV si vous n’avez pas de
télévision.
• Ne pas oublier les pensions alimentaires ou autres charges
que vous pourriez payer.
• Demander le passage aux frais réels pour vos frais
professionnels.
• Vérifier que vous avez rattaché vos enfants majeurs
éventuels et cocher les cases Collège et Lycée (un enfant au
collège apporte une déduction de 61 €, au lycée de 153 €, et
étudiant de 183€).

- 104 -
Optimiser sa fiscalité

RÉDUIRE SES REVENUS

Conseil proposé par Thomas Renaud, conseiller en gestion de


patrimoine

Cela peut sembler absurde, mais la fiscalité taxe les revenus, donc
si vous souhaitez payer moins d’impôts, vous pouvez réduire vos
revenus. Cela ne signifie pas baisser en pouvoir d’achat.

Baisser ses revenus, c’est par exemple :

• Réinvestir automatiquement en actions les dividendes que


l’on reçoit, comme le proposent certaines entreprises, de
sorte à ne pas avoir de revenus.
• Si vous détenez une société, laisser la trésorerie dans la
société et ne pas vous verser de dividende ou abaisser votre
salaire. Et par exemple consommer plus de charges avec
votre société.
• Fermer ses revenus fiscalisés, et remplir les livrets
défiscalisés (Livret A, LDD, PEL …).
• Donner l’usufruit d’un bien ou d’un actif à vos héritiers, et
donc ne plus en recevoir de revenus.

RÉALISER DES INVESTISSEMENTS DÉFISCALISANTS

Conseil proposé par Thomas Renaud, conseiller en gestion de


patrimoine

Il existe plusieurs dispositifs permettant de défiscaliser son


patrimoine et ses revenus.

Notamment :

• L’investissement Pinel, Malraux, Censi-Bouvard


• Les plans épargne-retraite (PERP, Madelin)
• L’investissement en entreprise via FCPI et FIP

- 105 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

• L’investissement dans les SOFICA, investissant dans le


cinéma : Il s’agit de participer aux augmentations de capital
de sociétés de production de films. La baisse d’impôt s’élève
à 30% des sommes investies dans la limite de 18000€ /an ou
25% du revenu global net annuel. Sous certaines conditions
spécifiques, la réduction peut s’élever à 36%. Il est impératif
de conserver ses parts au moins 5 ans.
• L’investissement dans les forêts : Cet investissement peut se
faire, soit à travers un achat de forêt en direct, soit à travers
l’investissement dans une société (groupement forestier), qui
elle-même investi dans des forêts. Pour profiter du dispositif
fiscal, les contribuables doivent faire l’acquisition de bois ou
forêts sous certaines contraintes :
- le terrain doit faire moins de 25 hectares
- il est obligatoire de conserver le terrain au moins 8 ans et
pendant cette durée, un plan de gestion agréé par le
centre régional de propriété forestière doit être appliqué.

NB : Des terrains nus, acquis, et reboisés sous 3 ans entrent


bien dans le dispositif.

L’avantage fiscal est une diminution d’impôt de 18% des


sommes investies. Le plafond est de 5700€ pour un
célibataire et 11400€ pour un couple.

SE MARIER OU SE PACSER

Optimisation de patrimoine oblige, le mariage ou le PACS ne sont


pas que des engagements d’amour, ce sont aussi des dispositifs
permettant de réduire son imposition.

Si l’un des conjoints gagne significativement moins que l’autre, il y


a de bonnes chances que la réalisation d’une imposition commune
réduise votre taux d’impôts.

- 106 -
Optimiser sa fiscalité

DÉDUIRE L’AIDE APPORTÉE AUX ENFANTS

Si vous avez des enfants étudiants, ou gagnants de faibles revenus,


alors il y a de fortes chances que vous leur versiez régulièrement
quelque chose.

Ces sommes versées peuvent être déclarées en pension alimentaire,


et ensuite déduites de vos impôts. Bien sûr, il ne faudra pas que ces
enfants soient encore à charge.

Cette situation s’applique particulièrement bien si vous avez des


enfants étudiants.

Concrètement, cette aide s’inscrit dans la case 6EL.

DEMANDER UNE REMISE GRACIEUSE

Si vous vous trouvez dans une situation financière difficile, vous


pouvez demander une remise gracieuse, sur une partie ou la totalité
de votre impôt dû.

Ce droit est inscrit à l’article L.247 du Livre des Procédures Fiscales


(LPF).

Pour cela, il faut apporter la preuve du fait que vous êtes dans
l’incapacité de payer vos impôts. Par exemple à cause d’un problème
de santé qui vous empêche de travailler, ou d’un ennui personnel
temporaire. Cet évènement doit être subi, imprévu, et constituer une
gêne.

Les demandes correspondant à ces critères et correctement mises


en forme (lettre explicative, pièces justificatives) aboutissent.
Chaque année, entre 1 et 2 millions d’euros sont accordés à titre
gracieux par l’État. Sachez que si l’administration fiscale ne répond
pas au bout de 2 mois, cela signifie que la demande a été rejetée.

- 107 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

N’OUBLIEZ AUCUN FRAIS RÉELS DÉDUCTIBLES DU


SALAIRE

Vous pouvez choisir de déclarer votre salaire aux frais réels. Cela
peut être intéressant (plutôt que les 10% forfaitaires), encore faut-
il déclarer tous les montants :

• Frais kilométriques
• Repas, lorsque ceux-ci ne sont pas subventionnés
• Frais de déménagement si vous déménagez pour votre
emploi
• Loyer et repas du soir pour les personnes étant dans
l’obligation d’avoir une résidence près de leur travail
• Achats de fournitures ou de matériel déductible
• Un pourcentage du loyer et des charges est déductible si vous
exercez depuis votre domicile.
• Les achats de vêtements pour certaines professions
• Des frais de formation ou de documentation

Vous le voyez, les frais réels vont bien au-delà des frais kilométriques
et d’essence que l’on compte habituellement.

NE PAS OUBLIER DE DÉDUIRE LES FRAIS DE GESTION

Les revenus issus des comptes-titres ou PEA sont synchronisés


automatiquement aux services des impôts, par l’intermédiaire de
l’IFU (Imprimé Fiscal Unique).

Ainsi, vous ne vous préoccupez habituellement pas des revenus


boursiers remontés par votre banque. Pourtant, si votre banque vous
prélève des frais de gestion mensuels ou annuels, vous devrez les
reporter manuellement, si vous souhaitez bénéficier des déductions.
Ceux-ci ne remontent pas automatiquement.

Plus précisément, il s’agit de la case 2CA.

- 108 -
Optimiser sa fiscalité

DÉDUIRE L’ENFANT HABITANT CHEZ SES PARENTS

Même non rattaché, l’enfant majeur qui vit chez ses parents est
fiscalement intéressant.

Les parents peuvent déduire un forfait de 3500€ par an


correspondant aux frais de nourriture et de logement engendrés par
la présence de ses enfants, s’ils sont non rattachés au foyer fiscal,
et paye donc leur impôt eux-mêmes.

Cette notice est très peu connue des contribuables, qui ne profitent
pas de cet avantage.

LES PARENTS SEULS ONT UN AVANTAGE FISCAL

Les parents célibataires, divorcés, séparés ou veufs qui ont des


enfants non rattachés (majeur ou mineur déclarant lui-même ses
revenus en son nom) ont le droit à un avantage fiscal. Cela, à la
condition qu’ils aient élevé cet enfant seul pendant au moins cinq
années (consécutive ou non).

Il faut alors cocher la case « L » en page 2, qui augmentera le


nombre de parts fiscales, et apportera une réduction d’impôt.

Pour ce faire, il faut cocher la case « T » pour bénéficier de la


majoration des parts fiscales.

- 109 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

UNE NICHE FISCALE INCONNUE : L’AIDE


IMMATÉRIELLE AUX ASSOCIATIONS

Des millions de français apportent de l’aide ponctuellement à une


association, sous forme de temps passé, de travaux concrets ou de
soutien à des personnes en difficulté.

Les journées que vous passez dans ces associations ont une valeur
aux yeux de l’administration fiscale. Vous pouvez en effet en déduire
les frais de trajets qui y sont liés.

Dans les faits, l’administration fiscale considère que si on effectue


des kilomètres pour une association de loi 1901, sans en demander
le remboursement, on réalise un don.

Chaque kilomètre à une valeur de 31 centimes selon l’administration.


À partir de cela, vous pourrez calculer votre réduction. Le mieux sera
de demander à l’association de vous délivrer un justificatif,
mentionnant le fait que vous refusez tout remboursement sur les
frais engagés. Ensuite, un CERFA (11580) est à remplir par
l’association. C’est ensuite dans la case 7UF que vous pourrez
inscrire le montant du « don » réalisé.

- 110 -
Optimiser sa fiscalité

- 111 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

LES MEILLEURES IDÉES ET ASTUCES POUR


GAGNER DE L’ARGENT À COURT-TERME

Il existe des dizaines d’idées, simples, ou plus ou moins saugrenues,


pour améliorer rapidement ses revenus, et avec le plus de revenus
passifs possible. Parmi cette jungle, nous avons sélectionné 15
méthodes efficaces qui ont fait leurs preuves.

5 SITES POUR GAGNER DE L’ARGENT EN QUELQUES


CLICS

Moolineo

Moolineo rémunère ses membres pour effectuer des missions : lire


des emails, remplir des sondages rémunérés, visiter des sites… En
moyenne, les utilisateurs gagnent entre 20 et 30 € par mois grâce à
l’utilisation de Moolineo. Le site propose également un système de
parrainage.

Loonea

Loonea obéit aux mêmes règles que Moolineo, et le site a d’ailleurs


été racheté par le groupe propriétaire de Moolineo.

- 112 -
Les meilleures idées et astuces pour gagner de l’argent à court terme

Toluna

Toluna est un site de sondages rémunérés. Des dizaines de sondages


sont proposés. Les réponses aux sondages apportent des points, qui
peuvent ensuite être convertis en euros, ou en bons cadeaux.

L’application mobile de Toluna rend plus facile les réponses et permet


de répondre n’importe quand. Le simple fait de vous inscrire vous
offrira déjà 500 points bonus.

Ba-click

Ba-click est un site de missions rémunérées. Ce site plus récent offre


une interface très pratique, et agréable.

Mon Opinion Compte

Comme Toluna, Mon Opinion Compte est un site de sondages en


ligne rémunérés. La durée moyenne des sondages est entre 5 et 30
minutes et vous pouvez gagner entre 0,5€ et 5€ par sondage, avec
ce site vous pouvez arrondir vos fins de mois à hauteur de 30 € par
mois, tout en répondant à des sondages pendants vos temps morts.

OPTIMISER LES OFFRES DE PARRAINAGE

Le parrainage est une stratégie utilisée par les entreprises pour


étendre leur base de clients. En échange d’une prime, le client va
devenir parrain et promouvoir un produit auprès d’un futur client qui
sera son filleul. Le parrain et le filleul tirent parti de cette affiliation,
et gagnent quelque chose.

- 113 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Voici quelques idées pour parrainer facilement, et gagner de l’argent


avec les systèmes de parrainage :

• Utiliser 1parrainage.com, qui référence plus de 2000


parrainages, et que vous pouvez utiliser en proposant vos
codes parrainages ou en recherchant des offres à parrainer
• Recenser l’ensemble de vos services souscrits ayant un
système de parrainage, et faire la liste de vos proches
pouvant être intéressés par ces offres.
• Ajouter dans vos signatures d’e-mails, les liens et codes de
parrainage. Vous verrez, c’est étonnant, mais cela a plus
d’échos que vous pouvez le penser.
• Populariser les codes de parrainage sur votre blog. Si vous
avez un blog, quelle qu’en soit la thématique, vous pouvez
partager vos codes. Vous verrez, cela intéresse tout le monde
vos lecteurs, c’est un petit bonus.

LES MEILLEURS CONSEILS CONCRETS POUR


AUGMENTER SES REVENUS AVEC INTERNET

Toutes les solutions suivantes sont des outils, faciles et rapides à


mettre en place, qui permettront d’engranger des euros. Et cela de
manière plus ou moins passive. Essayez-les, et adoptez-en
quelques-uns.

Participer à des réunions de consommateurs

Plusieurs sites proposent de vous convier à des réunions de tests de


produits, de présentation de services et de produits, en physique, ou
à distance.

Le temps nécessaire varie entre 30 minutes et 3 heures.

Et la rémunération équivaut à un gros SMIC, même à distance.

- 114 -
Les meilleures idées et astuces pour gagner de l’argent à court terme

Louer votre voiture à des particuliers

Par l’intermédiaire de sites comme Drivy ou Ouicar, vous pouvez


mettre votre voiture à disposition, la semaine ou le week-end.
Autrement dit, lorsque vous ne vous en servez pas.

La rémunération varie entre 25 et 50 € la journée, selon le type de


voiture.

Louer sa cave

Beaucoup de particuliers ont à disposition une cave qu’ils n’utilisent


pas.

Deux sites français, costockage et ouistocke, proposent de mettre


en relation les particuliers pour mettre en location et louer des caves,
garages et espaces de stockage.

La rémunération est généralement de 30-40 € par mois pour une


cave de taille normale.

Louer son jardin

Il fallait y penser, mais louer votre jardin peut vous rapporter de


l’argent.

Des campeurs, des caravanes ou des besoins temporaires


(professeurs de fitness ...) sont à la recherche d’espaces externes
pour s’installer temporairement.

La location se fait au m2. Le dérangement est minimum (par rapport


à une location Airbnb), et le rendement très intéressant.

- 115 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Répondre à des sondages en ligne

Répondre à des sondages est rapide, peut se faire n’importe quand


et depuis n’importe où. Les réponses sont rémunérées quelques
centimes. Mais au bout de quelques dizaines de réponses, vous
verrez la cagnotte monter rapidement.

Je connais plusieurs personnes qui arrondissent leurs revenus de


plusieurs centaines d’euros par mois, en répondant dès que possible
(transports, salles d’attente, moment de creux) à des sondages en
ligne.

Utilisez par exemple Greenpanthera ou Nicequest.

Tester des sites et des applis

Internet regorge de nouveaux projets, sites ou applis. Et chaque


nouvelle sortie, ou nouvelle version demande des tests, pour vérifier
que tout fonctionne.

Plusieurs sites proposent de réaliser ce travail. Il s’agit de passer sur


toutes les pages, dans tous les recoins, depuis différents navigateurs
web, ou smartphones, et de répondre à des questions.

Essayez Testapic par exemple.

Utilisez des barres de surf rémunérées

Installez des barres de surf spécifiques sur vos navigateurs internet


(comme des widgets). Elles s’installent rapidement sur Firefox ou
Chrome par exemple.

En échange, des publicités s’afficheront dans le coin de votre écran.


Le simple affichage de publicités dans un coin de votre fenêtre vous
apportera un revenu régulier.

- 116 -
Les meilleures idées et astuces pour gagner de l’argent à court terme

DES APPLICATIONS POUR GAGNER DE L’ARGENT

Voici d’autres idées d’applications et de sites qui permettent


d’arrondir les fins de mois.

Elles sont présentées sous forme de liste, vous pourrez les tester :

• LifePoints
• BeMyEye
• Setpin
• ClickandWalk et son concurrent WinMinute
• Noon
• Iden
• FeaturePoints
• BitWalking
• Ferpection

LES 3 HABITUDES QUI PLOMBENT LE BUDGET DES


JEUNES

Conseil repris de Kevin O’Leary, entrepreneur canadien

Kevin O'Leary, est un homme d'affaires canadien, connu pour sa


participation à l'émission de téléréalité Shark Tank où des
entrepreneurs présentent leurs idées à un groupe d'investisseurs.

Interviewé en 2019 sur CNBC, il avait déclaré « Les millenials


dépensent encore de l'argent pour des choses qui représenteraient
d'énormes économies si elles étaient évitées ».

Selon lui, il y a trois habitudes de « millenials » qui plombent leur


budget :

• Acheter tous les jours un café... « C'est incroyablement


stupide ! [...] Faire son café soi-même coûte 18 cents. Tant
que tu n'as pas d'économies et que tu n'as pas remboursé ta

- 117 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

dette étudiante, n'achète pas un café à 4 dollars, je te


l'interdis. »
• Acheter plusieurs paires de chaussures. « Vous n'avez pas
besoin de plus de quatre paires de chaussures. Vous avez
besoin de tongs, de quelque chose pour vous entraîner et de
deux paires de chaussures habillées. Vous êtes un idiot si
vous en achetez plus. Parce que vous ne les porterez jamais,
et qu'elles resteront là pendant des années. »
• Enfin, le fameux jean. « Personne ne devrait posséder plus
de trois jeans, affirme Kevin O'Leary. Un noir, un blanc et un
jean original [...] En respectant ces règles, vous
économiserez 10% de votre salaire ».

Kevin O’Leary a ensuite déclaré : « Ensuite, vous investissez sur les


marchés financiers, qui procurent 7% de rendement par an. Le
salaire moyen en Amérique est de 58.000 dollars, vous économisez
10% par an et vous avez 1,25 million à la banque à 65 ans. »

5 CONSEILS POUR GÉRER SON BUDGET

Conseil proposé par Johann Nguelet, de gerer-mon-budget.fr

Téléchargez une application pour gérer votre budget

Selon moi, si vous êtes un panier percé, il est indispensable d'avoir


une application pour gérer votre budget. J'y vois plusieurs avantages
: centraliser tous vos comptes en un seul endroit, créer un budget
via l'application et recevoir des alertes dès qu'un gros prélèvement
est passé ou que votre compte va bientôt être à découvert.

Pour moi, les 2 meilleures applications de gestion de budget sur le


marché sont : Bankin et Linxo.

- 118 -
Les meilleures idées et astuces pour gagner de l’argent à court terme

Vous devez lister l'ensemble de vos dépenses et


revenus

La plupart des lecteurs de mon blog et des élèves de ma formation


ont une méconnaissance totale des dépenses qu'ils ont, or c'est selon
moi indispensable de savoir où va votre argent. En ayant une
connaissance de vos dépenses, vous pouvez agir sur celles-ci et les
réduire drastiquement. Vous pouvez le faire via les applications que
je vous ai données dans le conseil 1 ou tout simplement utiliser une
feuille et un stylo. Vous allez répertorier d'un côté les dépenses et
d'un autre côté les revenus sur les 3 derniers mois. Si en enlevant
les dépenses des revenus, le résultat est négatif, c'est qu'il y a un
problème ! À côté de chaque dépense, vous allez en noter le type,
par exemple : alimentation, loisirs, loyer, électricité, téléphone, etc.
Vous allez sans doute vous rendre compte que ce qui plombe votre
budget, ce sont les crédits, les charges variables et notamment les
courses et les loisirs. Avec cette simple technique, vous allez
identifier ce qui plombe vos dépenses.

Mettez de l'ordre dans vos dépenses

Maintenant que vous connaissez vos dépenses et surtout celles qui


sont fixes, vous allez calculer le montant total de ces dépenses fixes
(loyers, impôts, remboursement de vos crédits, épargne...). Vous
allez soustraire ce montant à vos revenus et le montant qui restera
sera alloué à vos dépenses variables. Vous allez ainsi en allouer la
moitié (50%) aux courses, 30% aux loisirs et le reste pour toutes les
dépenses imprévues. Pour vos loisirs et les courses, je vous conseille
de retirer l'argent en espèces, ainsi vous payerez ce type de
dépenses uniquement avec des billets et non la carte bleue, vous
saurez donc toujours où vous en êtes dans votre budget. Pour les
courses, vous pouvez payer au drive. Depuis que je fais ça, mon
budget courses varie très peu : j'achète la même chose à quelques
aliments près et, de plus, la plupart des drives enregistrent votre
panier. Vous pouvez donc très rapidement faire vos courses et aller
les chercher. Autre dépense que pas mal de ménages ont : si vous
avez un crédit pour votre voiture, je vous en conjure, revendez-la et
payez une voiture cash ! Vivre à crédit n'est pas bon du tout, sauf

- 119 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

bien sûr pour votre logement. N'achetez rien avec des crédits conso
ou autres réserves d'argent ; privilégiez des achats d'occasion,
beaucoup moins onéreux, et vous n'augmenterez pas vos dépenses.
Si vous avez des crédits, listez-les sur une feuille en notant le capital
restant dû, la date de fin du crédit, avec le plus petit crédit en haut
et le plus grand tout en bas. Vous allez commencer par rembourser
le plus petit. Calculez, en combien de temps vous allez pouvoir le
rembourser le plus vite possible sans que cela soit un poids dans
votre budget. Imaginons que vous deviez rembourser 3000€ : vous
pouvez ajouter 150€ à vos dépenses fixes pour rembourser plus
rapidement votre crédit. En moins de 2 ans, vous l'aurez remboursé.
Une fois que ça sera fait, vous continuerez à rembourser le 2 ème
crédit de la liste, mais cette fois-ci vous pourrez le rembourser plus
rapidement car vous jouirez du montant que vous avez pu allouer au
départ plus celui de la mensualité que vous n'avez plus. Vous allez
faire ça jusqu'à rembourser toutes vos dettes. Plus vous allez en
rembourser, plus ça sera facile de rembourser les autres !

Épargnez en début de mois

Personnellement, je vois l'épargne comme une "dépense fixe". Dans


le calcul de votre budget, vous devez inclure votre épargne, au
minimum 10% de votre salaire. Plus vous pouvez épargner, mieux
c'est ! Ne faites pas l'erreur d'épargner en fin de mois ; épargnez
dès que votre salaire arrive. Le lendemain de votre virement de
salaire, mettez en place un virement automatique qui va basculer
votre argent vers 2 comptes épargne : la moitié vers un compte
ouvert type livret A et l'autre moitié vers un compte épargne à long
terme : assurance vie, PEL, etc. Ainsi, vous pouvez toujours disposer
d'une partie de votre épargne, tandis que l'autre moitié est bloquée.

Regardez souvent vos comptes

Parfois, vous vous dites : "allez, je vais gérer mon budget !" Vous le
faites pendant 1 mois et après, vous faites l'autruche... Vous ne
regardez plus vos comptes, vous payez tout en carte bleue et vous

- 120 -
Les meilleures idées et astuces pour gagner de l’argent à court terme

ne savez plus où vous en êtes... C'est l'une des pires erreurs à faire!
Tous les mois, vous devez ajuster votre budget car il y a des
imprévus, des dépenses que vous n'avez pas eu le mois précédent,
vous devez réajuster d'un mois à l'autre. Vous avez une dépense
imprévue sur un mois, le mois suivant vous devez alors compter ce
montant comme une charge pour ne pas vous retrouver à découvert.

À vous de jouer !

DEVENIR MILLIONNAIRE AVEC 10 EUROS PAR JOUR

Conseil proposé par un investisseur souhaitant rester anonyme

Je vous recommande de vous fixer un objectif simple : épargner, en


plus de vos emprunts ou épargne habituelle, 10 euros par jour. Et
affecter cette épargne à un compte spécifique, auquel vous ne
touchez jamais.

L’épargne de ce compte doit être affectée à des placements


immobiliers sans risque, qui rapporteront donc un taux de
rendement autour de 5% par an sur une longue période (par
exemple des SCPI, ou des foncières cotées).

Accrochez-vous.

Si vous démarrez avec 0 euros, et que vous placez chaque jour 10 €


à 5%, alors au bout de 43 ans, soit la durée légale de travail avant
la retraite, et grâce au jeu des intérêts composés, votre capital total
sera de 550 271 €, en ayant épargné seulement 393 751 €.

Si dans votre foyer, vous et votre femme réalisez chacun le même


effort sur votre salaire, vous disposerez au minimum d’un patrimoine
financier de plus d’un million d’euros au moment de votre arrivée à
la retraite … sans en avoir senti l’effort.

- 121 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Voilà la magie des intérêts composés et des petits pas quotidiens,


illustrés. Un petit effort chaque jour, et avoir confiance dans le
temps. C’est tout.

MULTIPLIEZ VOS SOURCES DE REVENUS

Conseil proposé par Michel Liotard, investisseur et fondateur de


Trading-Attitude.com

On parle souvent de diversification dans l’immobilier ou la bourse.


D’autre part, certains investisseurs sont plus spécialisés dans l’un ou
l’autre de ces domaines, alors que, globalement, la grande masse
des gens investit plutôt dans l’immobilier. Quel est le meilleur choix ?
Quelle est la meilleure tactique ?

De multiples sources de revenus

La réponse est claire et simple : ayez autant de sources de revenus


que possible.

Ces sources doivent être de plusieurs catégories :

• Le travail.
• Un business classique.
• Un business en ligne.
• L’immobilier.
• La bourse.

Dans chaque catégorie il doit y avoir plusieurs sources : plusieurs


biens immobiliers, plusieurs actions, plusieurs blogs, plusieurs livres,
...

La plus rentable de ces catégories est le business en ligne car


quasiment automatique et sans besoin de capital. Mais le business

- 122 -
Les meilleures idées et astuces pour gagner de l’argent à court terme

ce n’est pas à la portée de tout le monde. Même si aujourd’hui, avec


Internet, il y a des tas de façons de créer un business…

La plupart des gens vont donc se concentrer sur les revenus du


travail, de l’immobilier et de la bourse.

Le ROI, l’effet de levier et les intérêts composés

La richesse et l’indépendance financière s’acquièrent par


l’investissement dans des projets qui ont un retour sur
investissement (ROI en anglais) positif et élevé, en utilisant ou pas
un effet de levier (mais l’effet de levier s’accompagne de risques) et
en réinvestissant les revenus.

AMORCEZ LA POMPE

Conseil proposé par Michel Liotard, investisseur et fondateur de


Trading-Attitude.com

La première chose à faire c’est d’amorcer la pompe. Un premier


travail. Des salaires...

Il faut économiser sur ces salaires (donc limiter les dépenses). Puis
investir. Ensuite, avec la négociation on peut augmenter son salaire.
Et réduire ses dépenses…

L’investissement produit ensuite des revenus qui peuvent être


réinvestis. On crée ainsi un cercle vertueux.

Les petits ruisseaux font les grands fleuves :

L’idée derrière tout cela est que les petits revenus font les gros
revenus. Il y a aussi une idée de diversification. Il se peut que vous
ne réussissiez pas partout. En mettant en place plusieurs sources de

- 123 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

revenus, certaines peuvent beaucoup mieux fonctionner que


d’autres.

De même, certaines sources peuvent se tarir. Rien de plus mauvais


que de ne dépendre que de son salaire.

- 124 -
Les meilleures idées et astuces pour gagner de l’argent à court terme

- 125 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

CERNER SON PROFIL, ET DÉFINIR SES CIBLES

PROFIL 1 : L’ÉTOURDI

Gérer votre argent, non merci. Vous êtes plutôt du genre libre,
dépensier sans excès, mais l’argent ne vous intéresse pas.
Passionné, vous vous laissez aller. Comme vous êtes travailleur,
l’argent rentre, et cela vous suffit pour vivre.

➔ Votre cible : structurer votre approche, avoir une vision long


terme, et épargner rigoureusement.

PROFIL 2 : LE RIC-RAC

Quoi que vous fassiez, vous finissez toujours le mois ric-rac. Vous
connaissez la théorie, vous essayez d’épargner, mais c’est difficile.
Votre paie n’est pas mirobolante, et vous avez des dépenses
récurrentes, inévitables.

➔ Votre cible : gagner plus d’argent.

PROFIL 3 : L’EXPERT

Les finances personnelles vous passionnent. Vous avez beaucoup lu.


Vous connaissez la théorie. Mais vous n’êtes pas totalement satisfaits
de vos choix, de certains placements, ou vous manquez de bonnes
idées.

➔ Votre cible : aller chercher des idées neuves auprès des


meilleurs, et vous remettre en question

- 126 -
Cerner son profil, et définir ses cibles

PROFIL 4 : LE MAL RENSEIGNÉ

Vous vous êtes documenté, vous avez reçu des conseils, et vous
avez fait des choix de placements, d’emprunts, ou
d’investissements.

Mais vous êtes déçu par ces choix, aux performances médiocres,
pour lesquels vous avez surtout l’impression d’avoir enrichi
l’intermédiaire.

➔ Votre cible : reconstruire la structure de votre argent, de


votre investissement à partir de meilleurs conseils.

SONDAGE SUR LES FRANÇAIS ET LEUR ÉPARGNE : 4


LEÇONS POUR VOUS

Le groupe MeilleurTaux et la société MonFinancier ont mené en 2019


un sondage auprès des épargnants français. Les conclusions
apportent de nombreuses leçons à ceux qui veulent booster leur
épargne. Extraits du sondage, et nos analyses :

A la question générale : quelles sont les raisons qui vous poussent à


épargner ?

• 61% des personnes interrogées répondent : disposer d’une


épargne de sécurité
• 33% pour réaliser un projet (vacances, travaux, voiture…)
• Moins d’un tiers le font pour financer leur retraite (29%
seulement)
• Se constituer un patrimoine (28%)
• Se constituer un capital en vue d'acquérir un bien
immobilier (14%)
• Financer les études de vos enfants (11%)

Conclusion pour vous : l’épargne pour l’investissement n’est pas du


tout dans les gênes des français. Ainsi, si vous vous forcez la main,

- 127 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

il n’est pas difficile de faire mieux que ceux qui vous entourent ou de
dépasser les schémas moyens.

A la seconde question : quels sont les critères que vous prenez en


compte pour choisir un placement ? Ils sont à nouveau 61% à
répondre « son faible risque de perte et la sécurité du placement »
alors que seulement 37% répondent « les performances du
placement (obtenues par le passé) », 26% « son potentiel de
performance (à l’avenir) » 34% la fiscalité du placement, et 19% sa
capacité à préparer la retraite.

Conclusion pour vous : n’oubliez pas que 61 % de ceux qui vous


entourent, qu’une majorité des medias, des analyses et des
conversations, sont tournés vers des placements de sécurité, plutôt
que des placements performants. Soyez donc, à l’issue de cette
étude, encore plus indépendants vis-à-vis de ce que l’on peut vous
recommander ou vous proposer. Vous devez chercher le meilleur. Et
le meilleur n’est pas dans les références classiques et
conventionnelles que vous pouvez entendre.

Quel est le meilleur placement ?

Les français placent en tête un placement « sécurité » : placements


« sécurité », ils sont en effet 22% à placer en tête les placements
immobiliers (achat de la résidence principale, résidence secondaire,
investissement locatif…), juste devant les contrats d’assurance-vie
en Euros à 21%, suivis des livrets d’épargne (Livret A, LDD, Livret
d’épargne populaire) à 10%. Notons que 4% seulement privilégient
le PEA (plan d’épargne en actions)

Conclusion pour vous : 4% privilégient le PEA. Alors que vous savez,


ou allez découvrir dans ce livre, qu’il s’agit du placement phare pour
s’enrichir à long-terme.

Enfin, à la question : diriez-vous qu’il est important d’épargner dès


aujourd’hui en vue de financer sa retraite ou de se constituer un
complément de retraite ?

Ils sont 42% à déclarer que c’est indispensable, 44% que c’est
préférable, 5% superflu et 9% ne savent pas quoi en penser.

- 128 -
Cerner son profil, et définir ses cibles

Conclusion pour vous : trop de futurs retraités n’anticipent pas leur


travail d’épargnant en pensant à leur retraite. Ne vous faites pas
avoir.

UNE STRATÉGIE DE PLACEMENT

Pour passer à l’action, voici une stratégie de placement simple,


réellement efficace, et qui permet effectivement de s’enrichir. C’est
très certainement l’une des meilleures stratégies que je connaisse.

Celle-ci repose sur 4 principes et conseils fondamentaux :

• Conserver des coûts faibles. Évitez les banques qui


prélèvent des frais, faites-vous-mêmes plutôt qu’en gestion
déléguée.
• Diversifier votre patrimoine financier. 30 % d’actions, 30 %
d’immobilier, 30 % d’assurance-vie en fonds euros, de PEL
ou Livrets A. Selon votre âge, et votre goût du risque, vous
pouvez déséquilibrer cette répartition. L’essentiel est de
fixer une répartition, et de vous y tenir.
• Chaque année, en fonction des performances de vos
placements, vous allez toucher des dividendes, ou loyers,
qui vont devoir être eux-mêmes placés, ou réinvestis.
Veillez alors à réinvestir ces sommes en fonction de la
répartition initiale. Si vous êtes restés sur le schéma
proposé, alors placez le loyer reçu sur de l’immobilier (par
exemple SCPI ou OPCI), les dividendes en actions, et
l’épargne des fonds-euros et Livrets A sur les mêmes
supports. Vous conservez ainsi votre équilibre et être fidèle
à votre stratégie. De plus, vous réinvestissez régulièrement,
et êtes ainsi assurés d’acheter à des prix moyens, et non
uniquement quand le marché est haut. Réinvestir
systématiquement permet de gommer toutes les variations
de cours d’achat ou de prix d’achat, sur le long terme.

- 129 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

• Chaque mois, vous continuez à construire votre portefeuille


et votre patrimoine. Ne placez pas toutes vos économies
d’une année en un seul coup sur l’un des supports choisis.
Lissez plutôt vos versements chaque mois. Ainsi, lorsque le
prix d’une action sera bas, vous en achèterez plus avec la
même somme. Visez le temps long et la régularité,
n’essayez pas d’optimiser chaque moment d’achat.

- 130 -
Cerner son profil, et définir ses cibles

- 131 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

DÉPENSER MOINS, ET OPTIMISER SON


BUDGET

CONSIDÉRER SES FINANCES PERSONNELLES COMME


UNE ENTREPRISE

Conseil proposé par Julien Castel, investisseur immobilier, et auteur


du blog dev-perso.com

Avant de définir vos objectifs financiers, je vous invite à reconsidérer


vos finances personnelles et le rapport que vous avez avec. En effet,
beaucoup de personnes ne prennent pas ce sujet suffisamment au
sérieux et donc rencontrent des difficultés financières dans leur
parcours.

Les finances personnelles forment une composante importante de


notre vie et la meilleure manière d’exceller dans ce domaine est de
les aborder comme un professionnel. Cela signifie que vous devez
considérer vos finances personnelles comme un professionnel le
ferait, mieux encore, comme les finances d’une entreprise dont vous
êtes à la tête. C’est pourquoi, faire un audit, tenir une comptabilité,
se fixer des objectifs, analyser ses mouvements et gérer sa
trésorerie sont importants. Ces notions seront abordées par la suite
au cours de ce livre, mais l’idée est de considérer vos finances
comme celles d’une entreprise. Si l’image de l’entreprise vous
impressionne ou semble trop complexe, voici une métaphore qui
peut également vous aider à reconsidérer vos finances personnelles.

Considérez un grand pot : ce sont vos finances personnelles. Quand


le pot est vide vous êtes à sec. Quand il déborde vous êtes dans
l’opulence. Ce pot présente quelques trous, desquels de l’eau
s’échappe du pot : ce sont vos dépenses régulières. Puis, il y a un
tuyau qui vient alimenter le pot : c’est votre revenu régulier. De
temps en temps, vous versez une bouteille d’eau dans votre pot :
c’est un revenu ponctuel. Et de temps en temps, vous devez remplir

- 132 -
Dépenser moins, et optimiser son budget

un grand bol d’eau de votre pot et le donner à un tiers : c’est une


dépense ponctuelle. Voici une vision macro de vos finances
personnelles. Préférez-vous un pot qui déborde ou qui est à sec ?
Listez l’ensemble de vos dépenses et de vos revenus et
classez-les selon qu’ils soient réguliers ou ponctuels.

BIEN DÉFINIR SES OBJECTIFS FINANCIERS

Conseil proposé par Julien Castel, investisseur immobilier, et auteur


du blog dev-perso.com

Lorsque l’on aborde la question des finances personnelles, il y a deux


composantes à prendre en considération : le patrimoine et les flux
de trésorerie. Comprendre ces deux notions est important pour bien
fixer ses objectifs financiers.

Qu’est-ce que le patrimoine ? Le patrimoine est un mot assez pesant


qui nous impressionne lorsque l’on commence son enrichissement
personnel. En réalité, le patrimoine est tout simplement la valeur de
ce que vous possédez. Cela inclut le capital que vous avez sur votre
compte en banque, mais aussi la valeur des biens matériels que vous
possédez, le foncier et l’immobilier si vous en avez, la valorisation
des parts de société que vous détenez, les métaux précieux, etc… Il
ne faut pas oublier de prendre en compte les créances et dettes à
votre nom. Ainsi, votre patrimoine est calculé par la somme de vos
actifs et de vos passifs. Autrement dit, on additionne la valeur
positive et négative de tout ce que vous détenez pour définir votre
patrimoine. Attention, certaines de vos possessions peuvent prendre
ou perdre de la valeur avec le temps.

Que sont les flux de trésorerie ? Les flux de trésorerie représentent


les mouvements qui vont et viennent dans vos finances personnelles.
Ainsi, ces flux de trésorerie sont définis par une fréquence, un
montant et une origine ou destination. Lorsque vous payez tous les
mois pour une assurance ou un forfait téléphonique, c’est un flux de
trésorerie qui sort de vos finances. Lorsque vous êtes payé

- 133 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

mensuellement, c’est un flux de trésorerie entrant. Le plus simple


est de considérer ces mouvements sur un intervalle de temps donné
comme le mois. Lorsque vous faites la somme de tous les
mouvements entrant et sortant dans vos finances, vous obtenez un
résultat. Pour revenir à la métaphore du pot du conseil précédent, la
différence du niveau d’eau entre un mois et le suivant représente la
différence entre les mouvements entrants et sortants. On appelle
également cette différence le cash-flow. Si chaque mois il y a moins
d’argent que le mois précédent, vous risquez d’être à sec à terme.
En revanche, si chaque mois, votre niveau d’eau est supérieur au
mois précédent, vous vous enrichissez. Pour mensualiser vos
finances, vous pouvez considérer une année ou un trimestre et le
lisser en divisant par douze ou par trois. Le tout est de s’y retrouver
et d’avoir une unité de mesure qui corresponde à votre rythme de
vie. C’est pour cela que le mois est idéal.

Vient le moment de définir vos objectifs financiers. Voici quelques


recommandations pratiques que vous pouvez mettre en œuvre des
maintenant.

1) Définissez des objectifs d’ordre patrimoniaux. Le plus


simple si vous débutez est de viser un montant de capital à
atteindre sur votre compte. Cela nécessitera d’épargner.
N’oubliez pas de définir une échéance temporelle à votre
objectif. Cette date doit être réalisable mais également
ambitieuse, selon vos aspirations.
2) Définissez des objectifs de cash-flow. Ces objectifs sont
au service des premiers, sans eux vous ne pouvez réaliser
quoique ce soit. C’est pour cela que la notion de cash-flow est
essentielle. Le cash-flow s’exprimera en euros par mois. Si
vous gagnez 2000€ par mois et que vos dépenses mensuelles
s’élèvent à 1500€, vous êtes à +500€/mois. À partir de cette
donnée, vous pouvez ajuster vos objectifs d’épargne. Pour
améliorer ce résultat, vous avez deux possibilités : réduire
vos dépenses et augmenter vos revenus. Nous verrons par la
suite comment adopter un état d’esprit d’abondance et
supprimer les plafonds de verre.

J’allais oublier : se fixer des objectifs est une étape nécessaire à tout
accomplissement à ne pas négliger ! Cela signifie de le faire à l’écrit,

- 134 -
Dépenser moins, et optimiser son budget

au propre et en détail. Vous pouvez également utiliser des outils


comme Excel ou tout simplement un carnet et un stylo, mais le fait
de mettre à plat ce que l’on a en tête est indispensable pour gérer
ses finances comme un pro.

SOYEZ RÉGULIER DANS VOTRE ÉPARGNE

Conseil proposé par Julien Castel, investisseur immobilier, et auteur


du blog dev-perso.com

Épargner est magique. Et oui, on ne s’en doute pas, mais le fait


d’épargner est magique et je vais vous expliquer pourquoi et
comment bien épargner.

Tout part de l’esprit et de la pensée. Votre esprit est créateur, il


pense et imagine en permanence. Lorsque vous avez 100€ en poche,
vous vous demandez ce que vous allez en faire, n’est-ce pas ? Vous
ne vous demandez pas ce que vous allez faire avec 10 000€ puisque
vous ne les avez pas. Quand vous épargnez, vous créez une chaîne.
Cette chaîne se construit grâce à l’ajout régulier de maillons. Chaque
maillon correspond à un mouvement d’épargne. Chaque maillon
vient renforcer la chaîne. Au fil du temps, votre épargne grossit et
votre pensée s’élargit. En effet, vous allez petit à petit vous
intéresser à de nouveaux sujets. Lorsque l’on a 100€ en poche, soit
on les dépense, soit on les épargne. Si on les dépense, notre pensée
n’a pas le temps d’évoluer. Si on les épargne, on va commencer à
penser au niveau supérieur, celui des 500€ ou des 1000€. Puis, si
l’on persévère, on va penser aux possibilités qu’offrent la somme de
10 000€. Et ainsi de suite. De la même manière que les phares d’une
voiture éclairent seulement quelques mètres devant, l’épargne
fonctionne pareil. Avec quelques milliers d’euros sur votre compte,
vous ne vous demandez pas ce que vous ferez de vos millions
d’euros, en revanche, vous pensez à l’étape d’après. Celle qui vous
concerne. Ce sont des paliers en quelque sorte. Plus votre épargne
grossit, plus vos possibilités s’élargissent et votre pensée avec. C’est

- 135 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

en cela que l’épargne est magique. Vous renforcez non seulement


votre compte en banque, mais aussi des atouts non quantifiables
comme votre estime, votre discipline, et votre imagination.

À présent, voici quelques conseils pratiques pour bien épargner :

1) Commencez petit, il est inutile de vouloir trop en faire du


premier coup.
2) Soyez régulier, c’est la régularité qui compte.
3) Augmentez le montant épargné petit à petit au fil du
temps, vous ne vous en apercevrez même pas, mais vous irez
plus vite dans votre ascension.
4) Entraînez votre esprit à penser aux possibilités qui vous
attendent à l’étape d’après.
5) Considérez votre épargne comme étant un pot à sens
unique, dont les mouvements ne peuvent qu’être positifs, ce
pot est inviolable, il est interdit de piocher dedans. La
meilleure manière est d’ouvrir un compte spécialement dédié
à cela.

5 APPS INNOVANTES POUR GÉRER SON ARGENT


(2019)

• Hi Bruno : il s’agit d’un chatbot messenger. Il permet de


mettre de l’argent de côté facilement, en quelques secondes.
De petites sommes sont mises de côté de manière
automatique, en fonction de vos dépenses et de vos charges.
Le chatbot est « intelligent » et agit en fonction de vos
objectifs.
• Au Max : une néo-banque très récente. Cette banque ne
comprend aucun frais, que ce soit en France ou à l’étranger.
Max permet aussi d’agréger ses autres cartes bancaires.
• Bankin : Bankin est un agrégateur de comptes bancaires.
Cela permet de voir les recettes et dépenses de tous ces

- 136 -
Dépenser moins, et optimiser son budget

comptes, et de catégoriser les dépenses. Très vite, vous


aurez un aperçu de vos dépenses.
• Yolt : Yolt est une suite logique de Bankin. Elle permet de
planifier son budget et de ne pas dépasser son objectif
mensuel. À chaque dépense réalisée, celle-ci est catégorisée,
et Yolt analyse le compte bancaire, en préparant les dépenses
à venir. Cette appli permet de voir le reste à vivre des
prochains jours.
• Lydia : L’appli permet d’envoyer de l’argent vers un numéro
de téléphone, de manière simple et instantanée. L’appli
permet aussi de payer en « sans contact », et se connecte à
votre compte bancaire.

ÉTUDIANTS : 7 ASTUCES D’ARGENT

Étudiants, vous avez un statut particulier : pas ou pas de revenus,


et pourtant des dépenses importantes. Que vous ayez un crédit, un
financement familial, une bourse ou autre, l’optimisation de votre
porte-monnaie est une donnée permanente. Nous allons faire de
notre mieux pour vous aider.

Voici le kit de l’étudiant qui optimise :

• Gérer ses dépenses : savoir quelles sont ses dépenses


obligatoires, et avoir le montant en tête. Grâce à cela, garder
le cap chaque mois.
• Préparer ses repas soi-même au maximum. Si vous n’avez
pas accès à un restaurant universitaire à bon prix, faire la
cuisine pour deux repas et emporter un tupperware pour le
lendemain, ce qui permet de ne pas perdre de temps.
• La colocation : dans les grandes métropoles, les studios sont
très chers. La solution est de trouver une colocation, qui
permet de vivre dans un plus grand espace, pour moins cher.
• Prendre le vélo. Éviter les transports en commun ou la
voiture. Le vélo ne coûte rien (ou parfois une roue crevée).

- 137 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Et en plus, cela vous permet de faire du sport sans vous en


rendre compte.
• Les ventes privées pour le téléphone et internet. Des
opérateurs comme Free offrent régulièrement des ventes
privées, qui permettent d’avoir accès à des forfaits à des
coûts très intéressants. Comparez, et soyez à l’affût.
• Les cartes de réduction : ne ratez pas les cartes comme la
carte de réduction SNCF, de cinéma, ou de transports en
commun.
• Trouver des jobs étudiants qui vous correspondent. Il est
aujourd’hui très facile de travailler quelques heures par
semaine et de gagner de l’argent. Vous pouvez être baby-
sitter ou gardien de chiens, caissiers à temps partiel, ou aide
aux devoirs. Vous pouvez réaliser

COMBIEN GÉRER SON BUDGET PEUT-IL RAPPORTER ?

Conseil proposé par Luc Brialy, auteur, et blogueur sur lucbrialy.com

Serez-vous réellement moins heureux/heureuse dans votre vie si


vous n’avez plus:

• Ce bouquet de chaînes de télévision supplémentaires?


• Un abonnement Internet pour votre iPhone?
• 5 sacs à main à la place de 10?

Est-ce réellement grave:

• D’acheter ses vêtements de loisirs chez Zara plutôt que chez


Dior?
• De rouler en Renault plutôt qu’en Audi?
• De n’aller que deux fois par mois chez votre manucure à la
place de chaque semaine?

Ne pouvez-vous réellement pas:

- 138 -
Dépenser moins, et optimiser son budget

• Arrêter de fumer?
• Supprimer ce pousse-café après le repas?
• Ne plus boire systématiquement une coupe de champagne
avant le repas?

Êtes-vous sûr:

• De lire réellement chaque jour ce journal auquel vous êtes


abonné?

Combien pensez-vous pouvoir épargner ainsi par jour?

10€ de dépenses en moins par jour? Cela me semble tout à fait


possible. Surtout si vous fumez: rien qu’un paquet de Marlboro coûte
déjà 7€!!

10€ par jour, cela fait 300€ par mois! Sur une carrière normale de
45 ans de travail, et placés à du 10%, cela fait un pactole de
2.726.000€!!!! Si vous êtes un couple, vous construisez donc à deux
une fortune de quasi 5,5 millions d’Euros pour votre pension… en
épargnant chacun seulement 10€ par jour!

COMMENCER SIMPLEMENT, MAIS QUE C’EST


EFFICACE !

Conseil proposé par Luc Brialy, auteur, et blogueur sur lucbrialy.com

Je viens de lire un article dans Test-Achats, la très sérieuse revue


de l’association européenne des consommateurs, qui part de la
situation d’une famille comportant un couple et ses deux jeunes
enfants.

En achetant de façon rationnelle, et en comparant les prix, cette


famille a réussi à dépenser 7% de moins que l’année précédente,

- 139 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

sans faire la moindre concession sur la qualité et le nombre de ses


achats.

Cela représente dans leur cas une économie annuelle de 2.400 €.

Vous vous imaginez? 200€ de plus par mois à épargner sans rien
faire de spécial!

• Électricité : En changeant de fournisseur, la famille épargne


160€ par an.
• Gaz : le fournisseur le moins cher est 400€ par année moins
cher que le fournisseur actuel de la famille.
• Supermarché : même en gardant les mêmes marques et les
mêmes produits, la famille a épargné 500€ par an en
choisissant mieux son supermarché.
• Téléphone mobile : en changeant d’opérateur la famille a
réussi à épargner 100€ par année.
• Carburant: la voiture de la famille roule 15.000 kms par an.
En choisissant les stations d’essence les moins chères, elle a
réussi à épargner 1.490€ par année.
• Assurance hospitalisation: en changeant d’assureur, la famille
est passée d’une prime annuelle de 850€ par an à 370€, une
économie de 480€!
• Abonnement triple-play: une économie de 30€.
• Carnet d’épargne: en changeant de banque, le carnet
d’épargne a rapporté 90€ de plus.
• Assurance habitation: en comparant bien les tarifs, la famille
a trouvé un assureur qui permet d’économiser 150€ par an.
• Assurance auto: en changeant d’assureur, la famille a
épargné 350€.

- 140 -
Dépenser moins, et optimiser son budget

LES 11 BIENFAITS DU BUDGET

Conseil proposé par Luc Brialy, auteur, et blogueur sur lucbrialy.com

Le budget du ménage énumère toutes les dépenses prévues dans les


grandes catégories qui peuvent être directement liées aux dépenses
réelles. Beaucoup de gens considèrent l’utilisation d’un budget
comme restrictive et ennuyeuse, mais la plupart des gens riches ont
augmenté leur richesse financière grâce à l’utilisation d’un budget
strict.

Bien gérer son budget offre des avantages substantiels à la santé


financière personnelle parce que le budget:

1. Agit comme une carte

La création du budget révélera où chaque euro est actuellement


dépensé. La représentation visuelle des dépenses réelles révèle la
direction suivie. Lorsque le cours suivi est incorrect, le budget peut
être utilisé pour rediriger votre plan. Le budget est un document
vivant qui doit être mis à jour avec les changements qui se
produisent dans votre vie.

2. Révèle les problèmes

Un budget détaillé qui est comparé aux dépenses mensuelles réelles


révélera l’utilisation incorrecte de l’argent. Lorsque l’argent est
dépensé pour des éléments non budgétisés, des déficits budgétaires
sont créés et peuvent être corrigés. Lorsque vous pouvez identifier
une source de perte, vous pouvez alors prendre des mesures
correctives.

- 141 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

3. Aligne les priorités

Les discussions familiales sur le budget peuvent révéler des


différences dans les priorités qui peuvent souvent causer des
conflits. Les conversations pour aborder les priorités sous-jacentes
permettront de corriger les problèmes et de réduire les désaccords
sur l’argent.
Puisque l’argent est une partie si stressante d’un ménage, identifier
les divergences avant qu’elles ne deviennent un problème peut faire
beaucoup de bien.

4. Construit de nouvelles habitudes

Les efforts pour gérer son budget créeront de nouvelles habitudes


de dépenses qui pourront être maintenues au fil du temps. Travailler
dans le cadre du budget transférera les dépenses réelles des
catégories inutiles dans les catégories les plus essentielles.
L’argent sera disponible pour les dépenses les plus importantes et la
réduction de la dette devient possible.

5. Réduit le stress

Gérer son budget tout au long de l’année donne à tous une image
précise de la santé financière de la famille. Les suppositions ne sont
plus nécessaires pour déterminer si les gros achats et les vacances
sont abordables. Lorsque les dépenses annuelles sont budgétées
chaque mois, des fonds suffisants existent pour payer la facture
quand elle devient exigible.

- 142 -
Dépenser moins, et optimiser son budget

6. Contrôle les dépenses

Si les dépenses dépassent les montants budgétés, des corrections


peuvent être apportées dans les mois à venir pour contrôler le flux
mensuel d’argent. Lorsque l’encours de la dette pèse sur les finances
mensuelles, gérer son budget peut montrer les domaines où les
dépenses peuvent être réduites pour trouver l’argent pour
rembourser la dette.

7. Coordonne les efforts

L’établissement des montants du budget permet à chaque membre


de la famille de donner son avis. Si l’objectif de la famille est d’avoir
un congé annuel, de simples rappels peuvent être donnés en réponse
à la raison pour laquelle l’argent ne peut pas être dépensé dans
d’autres catégories jusqu’à ce que suffisamment d’argent soit
économisé pour les vacances. Le budget agit comme un baromètre
pour les finances de la famille.

8. Transforme l’argent en un outil

La budgétisation de toutes les dépenses mensuelles changera la


mentalité envers l’argent. Au lieu de dépenser de manière impulsive,
l’argent sera apprécié comme un outil pour atteindre les objectifs et
répondre aux besoins.

Les enfants élevés dans le cadre d’un budget apprendront la valeur


de l’argent parce qu’ils sont impliqués dans certaines des décisions
nécessaires pour établir le budget.

- 143 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

9. Crée une marge

Le remboursement de la dette et la vie selon le budget vont


apprendre la famille à vivre dans le cadre d’un revenu mensuel.
Comme moins d’argent est dépensé, un revenu excédentaire devient
disponible et est considéré comme une marge financière. Ces fonds
peuvent ensuite être affectés à d’autres objectifs financiers.

10. Croissance des économies

Gérer son budget rend l’argentdisponible pour épargner une partie


du revenu mensuel pour diverses raisons. Des objectifs à court et à
long terme peuvent être atteints grâce à des efforts d’économies qui
semblaient impossibles quelques mois seulement avant la création
d’un budget. L’épargne devient la plus haute priorité et l’argent peut
être économisé avant de payer les factures puisque chaque dépense
est étroitement surveillée et comparée au budget.

11. Accélère les objectifs financiers

Comme de la marge est créée dans le budget financier et que


l’épargne devient une priorité, la famille peut atteindre des objectifs
majeurs, comme le financement de l’éducation de chaque enfant. De
nombreux objectifs peuvent être fixés et atteints parce que le budget
a été utilisé de manière constante pour surveiller les activités
financières.

Si gérer son budget nécessite un certain temps dans les premiers


mois, apprendre à maintenir un budget va payer des dividendes de
façon considérable. Planifiez des revues budgétaires mensuelles et
respectez un plan strict pour mettre la santé financière de la famille
en conformité avec les objectifs. Récompensez la famille de rester
dans le budget et rappelez-vous que toutes les récompenses ne sont
pas monétaires.

- 144 -
Dépenser moins, et optimiser son budget

LES 5 COMMANDEMENTS D’UN INVESTISSEUR


HEUREUX

Conseil proposé par Luc Brialy, auteur, et blogueur sur lucbrialy.com

1. Je ne paierai pas trop cher pour mes investissements

En fin de compte, tout investissement que vous faites ne vaut pas


plus, ni moins, que la valeur actualisée des flux de trésorerie qu’il
produira. Peu importe que vous soyez le propriétaire d’une ferme,
d’un magasin de détail, d’un restaurant, ou d’actions de la société
Total, ce qui compte finalement pour vous est l’argent que cela
produira.

Vous voulez du bel et bon argent bien réel qui peut vous permettre
de dépenser, de donner à vos enfants, de faire des œuvres
charitables ou de réinvestir. Cela signifie que le rendement que vous
obtenez d’un investissement dépend du prix que vous payez par
rapport à l’argent qu’il génère. Si vous payez un prix plus élevé, vous
gagnez un rendement inférieur. Si vous payez un prix inférieur, vous
gagnez un rendement plus élevé.

2. Je n’encours pas des frais et des dépenses trop


élevés

Que vous investissiez dans des actions, dans des obligations, dans
des fonds communs de placement, ou dans de l’immobilier, les coûts
que vous payez pour obtenir et maintenir ces placements ont une
grande importance.

Considérons deux investisseurs hypothétiques, dont chacun place


10.000€ par an et qui gagnent un rendement brut de 8,5% sur leur
argent. Le premier paie les frais de 0,25% sous la forme d’un ratio
des frais de fonds communs de placement. Le deuxième paie des
frais de 2,0% sous la forme de diverses charges compte d’actifs, de

- 145 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

commissions et de frais. Au cours d’une durée de vie de


l’investissement de 50 ans, le premier investisseur va se retrouver
avec 6.260.560€. Le deuxième investisseur va se retrouver avec
seulement 3.431.797€. Le supplément de 2.828.763€ dont le
premier investisseur bénéficie est dû uniquement à la gestion de ses
coûts.

3. Je tiens compte des conséquences fiscales

Le fisc fait avec votre portefeuille la même chose que les coûts trop
élevés du 2ème commandement: il diminue de façon sensible le
rendement de vos investissements si vous ne faites pas attention.

Apprenez donc à utiliser les incitants fiscaux à leur juste valeur (PEA,
assurance-vie, etc…) et reconsidérez régulièrement vos décisions à
la lumière des changements perpétuels de législation.

4. Je prends en compte l’inflation

Imaginez que vous achetiez pour une valeur de 100.000€


d’obligations à 30 ans qui donnent 4% de rendement après impôts.
Vous réinvestissez vos revenus d’intérêt dans plus d’obligations,
réalisant aussi un rendement de 4%. Pendant ce temps, l’inflation
est de 4%.

À la fin des 30 ans, cela n’a pas d’importance que vous ayez après
tout ce temps des obligations valant entretemps 311.865€, grâce à
ce taux de 4%. Avec une inflation de 4%, vous achetez toujours
exactement le même montant que vous pourriez avoir acheté trois
décennies plus tôt avec 100.000€. Vos placements ont été un échec.
Vous avez vécu trente ans – près de 11.000 jours – sans profiter de
votre argent, et vous n’avez rien reçu en retour.

- 146 -
Dépenser moins, et optimiser son budget

5. Je n’achète que ce que je comprends

Beaucoup de pertes auraient pu être évitées si les investisseurs


suivaient une règle simple: si vous ne pouvez pas expliquer à un
enfant en 2 ou 3 phrases simples comment les actifs dont vous êtes
le propriétaire gagnent de l’argent, vous faites fausse route.

« Trop souvent aussi, nos décisions sont contaminées par de


mauvaises attitudes qui nous empêchent de faire les bons choix pour
investir »

Pour devenir un investisseur heureux, il faut sans cesse veiller à


maintenir l’équilibre entre notre peur et notre cupidité.

GÉRER SON BUDGET AVEC LA MÉTHODE DU


50/30/20

Conseil proposé par un investisseur souhaitant rester anonyme

Ce principe permet de gérer son budget efficacement et avec une


méthode rigoureuse. Partez de ce que vous dépensez chaque mois.

50% doit être affecté aux besoins (loyer, transports, factures


d’électricité, téléphone, alimentation). La part de ces dépenses ne
doit pas être affectée à plus de 50%. Les dépenses qui peuvent être
reportées ne sont pas des besoins.

20% d’épargne (remboursements de crédit, épargne,


investissements réguliers).

Et 30% pour les loisirs (sorties, culture, petits plaisirs quotidiens.

Partez de la « photographie » actuelle de votre budget, et regardez


à quel équilibre de pourcentage vous vous situez, puis essayez de
corriger le tir le mois prochain. Le mieux est de prévoir à l’avance
votre budget du mois prochain en 50/30/20, ce qui permet de

- 147 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

connaitre à l’avance le montant des dépenses que vous pouvez


engager.

UN CONSEIL CONCRET POUR ÉPARGNER PLUS :


ÉPARGNER UN MONTANT FIXE CHAQUE SEMAINE

Les bonnes résolutions sont difficiles à tenir. Pour avancer sur le


chemin de votre épargne, il faut avoir des jalons serrés, de sorte à
être obligés de les tenir.

Beaucoup d’épargnants se fixent un objectif d’épargne mensuel. Ils


réalisent un virement en fin de mois, avec ce qu’il reste. Mais dans
les faits, il ne reste pas toujours grand-chose…

Plutôt que d’épargner chaque mois, forcez-vous à épargner chaque


semaine. Programmez un virement automatique chaque lundi, vers
un compte d’épargne. Ainsi, vous étalerez vos virements, et êtes
assurés d’épargner. La dernière semaine de chaque mois pourra
parfois s’avérer difficile, puisque vous aurez déjà épargné trois fois
pendant les trois semaines précédentes.

Tant mieux, cela vous forcera à être rigoureux sur vos dépenses.

- 148 -
Dépenser moins, et optimiser son budget

DES CONSEILS CONCRETS POUR DÉPENSER MOINS

Conseils proposés par un investisseur souhaitant rester anonyme

Recevoir plutôt que de sortir

Sortir est toujours plus facile que de recevoir chez soi. Il est plus
facile de réserver un restaurant, que d’aller faire les courses et la
cuisine.

Pourtant, sortir coûte cher : restaurant, bar, loisirs, parking etc… À


l’extérieur, vous êtes toujours plus tentés de faire des extras.

L’épargnant frugal s’obligera dans une hygiène de vie qui limite son
nombre de sorties mensuel. Le reste du temps, il reçoit ou est reçu
chez les autres.

Démarrez simplement en vous forçant à recevoir deux fois chez vous


chaque mois. Les amis que vous verrez à cette occasion ne vous
solliciteront pas pour une sortie en ville. Et vous économiserez ainsi
quelques dizaines d’euros mensuels.

Refuser tout crédit consommation

Les grandes enseignes rivalisent d’imagination pour nous faire


acheter des produits chers, sans en sentir la pilule. Le crédit trois
fois sans frais en est un très bon exemple.

Pour acheter un téléphone, de l’électroménager, une télévision ou


des équipements high-tech, les Darty, Fnac et autre nous proposent
toujours d’acheter avec crédit. Et oui, c’est un vrai argument de
vente.

Forcez-vous à refuser cet argument de vente, et n’imaginez même


pas que cela puisse être un outil pour vous. Vous n’avez pas la
trésorerie, vous n’achetez pas. Point.

- 149 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Remettez tous vos achats à 24h

Vous passez devant une galerie marchande, vous vous perdez sur
Amazon, et là … il vous vient une envie subite d’un produit précis.

Vous n’en avez pas besoin, mais cela vous ferait bien plaisir. Arrêtez-
vous vous-même.

À chaud, sous le coup de la mise en scène, des photos attirantes, ou


du discours du vendeur, vous allez craquer.

Faites un pas (ou un clic) en arrière, et prenez du recul. Dites-vous


« Je laisse la nuit passer, et j’y réfléchis demain ». Et vous verrez,
cela marche. Dans 90% des cas, vous prendrez une bonne résolution
le lendemain, et vous déciderez de ne pas l’acheter.

Et oui, le discours commercial ou les belles photos ne sont plus là,


et au fond, vous n’en avez vraiment pas besoin.

SUPPRIMEZ VOTRE SENTIMENT DE MANQUER


D’ARGENT

Beaucoup d’entre vous ont au fond d’eux-mêmes le sentiment de


toujours manquer d’argent, par rapport à leurs besoins, ou plutôt à
leurs envies.

À force d’être ric-rac à la fin du mois, vous démarrez toujours le mois


suivant, non pas le cœur léger, mais avec la peur de mal finir le mois.
Ce sentiment est désagréable, et vous inhibe, vous empêche de
prendre des risques, d’agir convenablement.

Ma recommandation dans ce cas est de s’organiser pour prendre de


l’avance. De faire en sorte d’avoir 3 à 4 mois d’avance dans votre
budget, dans vos économies. Travaillez cette année à mettre de côté
plus chaque mois, pour que dans 5 ou 6 mois, votre salaire mensuel
soit déjà présent dans vos économies, de sorte à vous donner de

- 150 -
Dépenser moins, et optimiser son budget

l’air. Faites un effort de faible consommation pendant une demi-


année, supprimez vos vacances cette année, et donnez-vous de l’air.

AJOUTER 10% DE MARGE D’ERREUR À SON BUDGET

Vous avez fait votre budget précisément, additionné les dépenses et


êtes arrivé à un montant moyen de dépenses mensuelles ? C’est
bien.

Mais encore mieux, ajoutez une marge d’erreur. La vie est pleine de
surprises, et d’opportunités. Il faut vous placer en capacité de faire
face à un coup dur, ou de saisir une opportunité d’achat ou
d’investissement.

Il y a des trains qui ne passent qu’une fois. Pour cela, ajoutez 10%
à votre budget.

Cela aura un autre avantage : vous donner une marge de sécurité


sur votre épargne, et vous permettre d’épargner plus, si vos 10% ne
sont pas dépensés. Cette petite astuce permet de gonfler ses
économies, au-delà de ce que vous aviez prévu initialement.

5 CHOSES À NE PAS FAIRE AVEC SON SALAIRE

1. Vivre au-dessus de ses moyens. Ne vous offrez pas de luxe


pour impressionner vos amis, ou vous faire mousser. Planifiez
d’abord quels sont vos besoins.
2. Acheter avec sa carte de crédit des choses que l’on ne peut
pas se permettre, ou avec un crédit consommation. N’écoutez
pas les vendeurs qui vont chercher à vous pousser.

- 151 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

3. Devenir un acheteur compulsif. Vous aimez acheter des


petites choses, des accessoires et petits plaisirs du
quotidien ? Faites l’exercice de la somme dépensée
mensuellement à travers cela.
4. Négliger ses crédits. Les crédits sont sournois, car ils sont
prélevés chaque mois, et vous n’avez pas l’impression qu’ils
vous coûtent cher à long terme. Vous acceptez de payer 4 ou
5 euros de plus pour une assurance-crédit qui n’est pas bien
calibrée. Pourtant, le coût annuel, et sur 10 ans de cette
assurance est énorme. Mettez toujours les choses en
perspective sur plusieurs années.
5. Être accroc aux bonnes affaires. Notre société de
consommation nous pousse à acheter ce qui nous passe sous
les yeux, et suscite nos désirs et passions. Ayez l’exigence de
vous retenir, et la lucidité de vous dire que vous n’en avez
pas besoin.

DEUX SOLUTIONS POUR BIEN GÉRER SON ARGENT EN


COUPLE ?

Comment gérer lorsque son conjoint dépense d’une autre manière


que ce que l’on souhaiterait ?

Gérer son argent pour soi est déjà difficile, alors le gérer en couple
parait parfois insurmontable et est bien souvent un souci qui peut
détruire des couples.

Il existe de nombreuses situations qui peuvent entrainer des


difficultés à gérer son argent en couple, et notamment :

• Le couple a un déséquilibre de revenu


• L’un des deux conjoints souhaite s’arrêter de travailler
• L’un des deux conjoints réalise des achats que l’autre ne
comprend pas.

- 152 -
Dépenser moins, et optimiser son budget

La solution la plus importante est de dialoguer, et surtout d’écouter


l’autre. Il faut accepter l’autre et ses travers, et accepter que le
changement peut être lent. Si Monsieur dépense beaucoup pour
certains loisirs et Madame en vêtements, chacun doit comprendre
pourquoi il, ou elle, a ses loisirs, et les intégrer.

On ne change pas son conjoint du jour au lendemain, on ne peut pas


lui interdire des dépenses. En revanche, en échangeant sur les vrais
besoins de chacun, permet de démystifier l’argent.

La deuxième solution est d’avoir une répartition des dépenses et du


montant épargné partagé, consensuel et où chacun fournit l’effort
qu’il peut. Celui qui gagne plus peut épargner plus, mais celui qui est
plus dépensier ne doit pas tout dépenser, du simple fait que l’autre
couvre le train de vie.

Les efforts doivent être partagés, et les loisirs aussi. Les dépenses
de plaisir ne peuvent pas être complètement déséquilibrées, même
si l’un accepte des sacrifices : cela créera forcément des frustrations
avec le temps.

FAIRE DES MENUS À L’AVANCE

Le poste « Alimentation » est un poste important dans vos


dépenses ? Vous avez du mal à réduire vos dépenses de nourriture ?

Une très bonne solution est de planifier vos menus à l’avance, et de


vous y tenir. Chaque semaine, avant d’aller faire vos courses, ou de
commander sur le drive, établissez des menus, pour chaque repas.

Cela vous permettra :

• De n’acheter que ce dont vous avez besoin


• De ne consommer que ce qui est prévu, donc ce qui a été mis
au budget

- 153 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

• De manger équilibré et sain, car vous vous interdirez d’aller


acheter des compléments à l’épicerie, ou d’aller puiser dans
les réserves de gâteaux.

Vous avez prévu des menus, tenez-vous-y. C’est probablement le


plus dur : ne pas anticiper sur les repas suivants, en vous disant que
vous irez faire les courses plus tôt.

Préparer des menus permet de cuisiner pour plusieurs repas, et


d’anticiper des repas à venir. Oui, vous mangerez deux fois le même
menu la même semaine, mais est-ce vraiment un problème ?

- 154 -
Dépenser moins, et optimiser son budget

- 155 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

2019 – 2020 - 2021: OÙ INVESTIR SON


ARGENT DANS LE CONTEXTE ACTUEL ?

Il n’est pas facile, pour un épargnant, de savoir comment investir


son argent aujourd’hui. Dans un environnement de taux bas, de forte
hausse passée des prix de l’immobilier, l’épargnant a de quoi être
perdue.

Voici des éléments de réponse clairs, factuels, et adaptés au contexte


actuel. Les réponses ci-dessous sont d’abord l’avis de son auteur,
mais celui-ci est particulièrement compétent.

Nous partageons ici le point de vue éclairé de Guillaume


Fonteneau, conseiller en gestion de patrimoine, et blogueur
que nous apprécions, issu d’un article de son site
leblogpatrimoine.com

ASSURANCE VIE EN FONDS EUROS

À court terme : Le rendement sans risque est le meilleur qu’il est


possible d’obtenir pour un placement sans risque et relativement
disponible. Mais attention, les fonds euros sont sans risque jusqu’au
jour où l’on se rendra compte que ce n’était pas vrai. N’oubliez pas
que la loi SAPIN 2 permet de bloquer les rachats en cas de risque
majeur et notamment de hausse des taux d’intérêt.

À long terme : Ce rendement est insuffisant pour espérer s’enrichir


et valoriser son épargne. À long terme, le fonds euros est source
d’appauvrissement relatif dans un monde ou l’inflation monétaire
détruit la valeur de l’épargne et de la monnaie.

- 156 -
2019-2020-2021 : où investir son argent dans le contexte actuel ?

ASSURANCE VIE EUROCROISSANCE

À court terme : Ce n’est pas un placement à court terme. La lecture


et la compréhension du rendement à court terme est difficile et
probablement source de déception en cas de hausse des taux
d’intérêt ou baisse des cours des marchés action.

À long terme : L’assurance vie Eurocroissance est un produit


séduisant dont le rendement à long terme devrait être supérieur au
rendement de l’assurance vie en fonds euros sauf en cas de forte
hausse des taux d’intérêt (mais dans ce cas-là, la garantie du fonds
euros ne serait pas une meilleure solution ; Cette garantie serait
illusoire et l’argent serait probablement bloqué en application de la
loi SAPIN 2).

ASSURANCE VIE EN UNITÉ DE COMPTE.

À court terme / à long terme : Les frais de gestion


supplémentaires pénalisent le rendement. Seuls les épargnants qui
recherchent le dénouement « hors succession » des contrats
d’assurance vie doivent y épargner. Pour les autres, le PEA ou le
compte titre seront probablement moins onéreux (et donc plus
performants).

PEL, LIVRET BANCAIRE

À court terme : L’excessive faiblesse des rendements fait perdre de


l’argent aux épargnants sauf ceux qui ont la chance d’avoir de vieux
PEL.

À long terme : idem, même si la garantie totale du capital et sa


liquidité permanente (et non remis en cause par la loi SAPIN 2
contrairement à l’assurance vie en fonds euros) peut permettre de

- 157 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

saisir l’opportunité d’une baisse des marchés actions ou immobilier.


Ce sont les seuls véritables produits financiers disponibles qui
permettront à l’épargnant d’être habile dans son allocation d’actif.

IMMOBILIER D’HABITATION ET LE LOGEMENT

À court terme : L’excessive faiblesse des taux de crédit immobilier


permet de justifier le niveau actuel des prix. Néanmoins, certaines
grandes métropoles (Paris, Bordeaux, Lyon) ont déjà vu leurs prix
augmenter de manière considérable depuis 10 ans contrairement au
reste de la France.

À long terme : La faiblesse des taux d’intérêt semble s’inscrire dans


la durée. Les taux d’intérêt durablement faibles devraient permettre
de justifier une nouvelle hausse des prix de l’immobilier dans les
régions dans lesquelles les prix sont stables depuis 10 ans. Pour les
autres (notamment, Paris, Bordeaux, Lyon), le potentiel de hausse
semble très réduit, mais la non remontée des taux d’intérêt devrait
permettre de maintenir les prix à ces niveaux stratosphériques.

Toujours à long terme, la crise sociale que nous traversons pourrait


modifier en profondeur le développement de la cité. Le mythe de la
métropolisation de la société et le retour de l’attrait pour les villes
moyennes ne doit pas être négligé.

IMMOBILIER D’ENTREPRISE – SCPI- DE BUREAUX ET


DE COMMERCES.

À court terme : L’excessive faiblesse des taux de crédit immobilier


permet de justifier le niveau actuel des prix. La non remontée des
taux d’intérêt devrait permettre de maintenir les prix à ces niveaux
très élevés.

- 158 -
2019-2020-2021 : où investir son argent dans le contexte actuel ?

À long terme : Le marché de l’immobilier d’entreprise est au cœur


d’une profonde mutation des usages qui remet en cause sa valeur
intrinsèque. L’obsolescence immobilière et énergétique qui en
découle oblige l’épargnant à la plus grande prudence. Les prix et les
rendements pourraient baisser dans les prochaines années compte
tenu des coûts importants liés à l’adaptation à ces nouveaux usages.

À long terme, l’absence d’une baisse future des taux d’intérêt ne


pourra pas permettre d’expliquer la hausse future des prix. Les
qualités intrinsèques devraient être les seuls moteurs de
performance, or, celle-ci semblent remise en question avec la
mutation des usages. La faiblesse des loyers au regard du prix des
actifs immobilier d’entreprise ne permet pas d’amortir ces travaux
pour s’adapter à ces nouveaux usages.

INVESTISSEMENT DANS LE CAPITAL DES ENTREPRISES


– LE MARCHÉ ACTION

À court terme : L’excessive faiblesse des taux d’intérêt et la


perspective de non remontée de ces derniers à court / moyen terme
devrait permettre de maintenir un haut niveau de valorisation au
regard des bénéfices. Néanmoins, en application de la théorie des
cycles, il ne semble pas incohérent d’anticiper une récession à court
terme qui aurait pour conséquence de faire baisser les bénéfices… et
donc les cours, mais sans remettre en cause leur niveau élevé grâce
au taux d’intérêt excessivement faibles.

À long terme : L’investissement dans le capital des entreprises est


l’une des seules stratégies d’investissement qui permettra à
l’épargnant d’éviter son appauvrissement relatif. L’épargnant devra
donc investir à long terme dans le capital d’entreprises leaders, dont
le marché ne sera pas remis en cause dans les prochaines années,
et surtout sans chercher à être meilleur que le marché et la
spéculation à court terme.

- 159 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Il est impossible de savoir si c’est le bon moment pour acheter des


actions, même pour une détention à long terme. Il me semble alors
cohérent de se constituer progressivement son portefeuille au gré
des excès du marché.

INVESTISSEMENT DANS L’OR

Je n’ai pas d’avis particulier en l’absence d’usage suffisant pour


justifier une valeur patrimoniale. L’Or est une valeur refuge dont la
valorisation est irrationnelle car n’est pas fondée sur l’usage que l’on
peut en tirer.

- 160 -
2019-2020-2021 : où investir son argent dans le contexte actuel ?

- 161 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

RÉUSSIR EN BOURSE

INVESTIR EN BOURSE : LES BASES

Le PEA

L’instrument essentiel pour investir en bourse et optimiser sa


fiscalité est le PEA (Plan Épargne en Actions).

Il s’agit d’une enveloppe, limitée à 150 000 € de versements, à partir


de laquelle il est possible d’investir dans des actions de sociétés
cotées ou non. Il s’utilise essentiellement pour investir en Bourse.

Les banques en ligne les moins chères et les plus complètes pour
ouvrir un PEA sont : Binck, Bourse Direct, Fortuneo, Boursorama,…

Depuis le 31 décembre 2018, les gains sur PEA en cas de sortie


anticipée (moins de 5 ans) sont soumis à la flat tax, soit un taux
d’imposition à 12,8% + les prélèvements sociaux. Plus aucune
distinction n’est faite entre les PEA de moins de 2 ans et ceux de
moins de 5 ans. Globalement, le niveau d’imposition est
significativement allégé pour les durées de détention courtes (0 à 2
ans).

Ainsi, le régime fiscal est désormais le suivant :

– de 0 à 5 ans de détention : taux de taxation de 12,8%

– au-delà de 5 ans : exonération d’impôt sur le revenu.

Le compte-titre

Le compte-titre est l’outil le plus simple (mais aussi le moins


optimisé) pour investir en Bourse. Le compte-titre ne comporte

- 162 -
Réussir en bourse

aucune spécificité de fiscalité. Les revenus y seront donc imposés à


30%.

À partir de n’importe quel compte bancaire, il est possible d’ouvrir


un compte titre et d’acheter des actions en bourse.

La performance

Seuls 4% des français placent la bourse comme un outil permettant


de s’enrichir en premier et comme leur placement préféré.
L’immobilier a beaucoup plus la côte.

Pourtant, la bourse offre une performance très élevée aux


épargnants.

La performance d’une action en Bourse se mesure par la hausse du


cours, et par le dividende reçu chaque année. Entre 1988 et 2018,
la bourse a rapporté 1 352 % aux épargnants qui investissent dans
le CAC 40.

Alors que l’immobilier n’a rapporté que 402 % (!).

COMMENT BIEN DÉMARRER EN BOURSE ?

Voici plusieurs questions que se posent ceux qui souhaitent


démarrer. L’objectif est de vous montrer qu’il ne faut pas avoir de
freins.

Combien faut-il pour démarrer ? => le capital de départ est minimal.


Vous pouvez démarrer à 1000 € et avec 50 € de plus par mois. Ce
qui compte n’est pas la somme, mais la stratégie. Allez-vous acheter
les bonnes actions et allez-vous tenir les bons conseils, pour investir
à long-terme ?

- 163 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

À quel horizon espérer des gains ? => la bourse est une affaire de
long-terme. Si vous investissez en bourse pour obtenir des gains
rapides, passez votre chemin. En revanche, si vous choisissez de
bonnes valeurs, et que vous patientez, le temps que l’entreprise créé
de la valeur, dégage des profits, et que ces profits soient redistribués
aux actionnaires, alors vous êtes sur la bonne voie.

Ca ne marche pas, je vais perdre de l’argent. => Oui, on peut perdre


de l’argent en bourse. On perd de l’argent quand on se fait
influencer, quand on ne travaille pas, quand on se précipite et
s’agite, ou quand on achète au mauvais moment. On gagne de
l’argent lorsque l’on agit patiemment, de manière raisonnée, et pas
à pas.

5 ERREURS DE DÉBUTANTS EN BOURSE ET TRADING

Conseil proposé par Nicolas Vermot, Investisseur indépendant

• Ne pas chercher à comprendre ses pertes. Vous devez


apprendre de vos erreurs, et analyser vos pertes. Chaque
perte doit permettre de tirer des leçons, pour ne plus
reproduire ces erreurs.
• Essayer de fuir le jugement des autres, et se faire son propre
avis, lorsqu’il s’agit de couper une position et de vendre sa
ligne. Une fois que vous êtes formé, évitez donc les forums
boursiers. Vous ne savez pas qui prodigue les avis, et
pourquoi ils pensent ceci. Soyez indépendant.
• Prendre des précautions avec l’effet de levier. L’effet de levier
est la première cause de pertes chez les traders ou apprentis
traders. L’effet de levier permet d’investir bien plus que son
capital. Certains produits applique un effet double, triple voire
multiplie par dix ou cent les performances du sous-jacent, et
donc vos gains ou pertes. Certes, cela permet de s’enrichir,
mais cela peut aussi vider rapidement votre portefeuille.

- 164 -
Réussir en bourse

• Chercher la martingale. Il n’y a pas de martingale en bourse.


Il n’y a pas une solution, à trouver pour multiplier vos profits.
Il faut s’armer de rigueur, de discipline et faire de bonnes
analyses, pour acheter les bonnes valeurs.

8 CONSEILS SIMPLES MAIS PAS SIMPLISTES POUR


BIEN DÉBUTER EN BOURSE

Conseil proposé par Nicolas Vermot, Investisseur indépendant

• Évitez le Forex et le trading. Le Forex est le marché de devises


internationales. Le trading est l’échange de produits dérivés
complexes. Pour bien débuter en bourse, concentrez-vous sur
les actions françaises, du CAC 40, dans un Plan Épargne en
Actions. Faites simple et faites ce que vous pouvez
comprendre facilement. Nous connaissons tous les marques
des sociétés du CAC 40 (Danone, Renault, Veolia …). Vous
serez plus à l’aise avec ces noms.
• Formez-vous, mais évitez les avis et discussions sur les
forums. Vous ne savez pas à qui vous avez affaire et
certaines personnes y expriment des convictions fortes et
tranchées. Cela donne parfois envie de les écouter. Mais
restez droit dans vos bottes, et concentrez-vous sur les
bases : j’achète une entreprise, à laquelle je crois, dont je
comprends l’activité, et j’attends la hausse et les
dividendes.
• Commencez avec un capital intelligent, pour appréhender
les mécanismes. N’y allez pas tout d’un coup à coup de
dizaines de milliers d’euros. Vous seriez tentés d’acheter
tous azimuts. N’y allez pas non plus avec 300 €, les gains
observés seraient limités et trop peu motivants. Démarrez
plutôt avec une somme comprise entre 1000 et 6000 €.
Cela permet d’acheter 3 à 15 actions différentes, et vous
faire un avis sur la bourse.

- 165 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

• Surveillez les frais de votre banque. Les banques


traditionnelles facturent généralement un frais fixe de 8-10
€ par ordre. C’est énorme. Choisissez des courtiers en ligne
de confiance (Binck, Boursedirect …). Chez Binck, l’ordre de
bourse de 900 € coûte 2,5 €. C’est raisonnable par rapport à
la concurrence.
• Vendez à 25 % de gains. Le long terme, oui, mais il est
aussi important de sécuriser des gains lorsque l’on débute.
Les gains encaissés donnent satisfaction et confiance dans
sa démarche. Je recommande de prendre ses gains et de
vendre à 25% de gains. Bien sûr, ces gains seront réinvestis
ailleurs, sur une autre valeur ou la même valeur après une
baisse du marché.
• Soyez conscient que toutes les années seront différentes.
Quand on vous dit que la bourse peut délivrer 10% par an,
vous pensez immédiatement : +10% en 2019, +10% en
2020, +10% en 2021 etc … Alors que la réalité ressemblera
plutôt à : +23,44% en 2019, -5,99% en 2020, +3,12% en
2021.

GESTION ACTIVE VS. GESTION PASSIVE

Conseil proposé par Marc Munier, conseiller en investissements,


fondateur de stoictrader.com

Lorsqu’on investit sur les marchés actions, on peut le faire soi-même


en sélectionnant des titres. On peut également investir dans des
fonds actions où le gérant construit un portefeuille d’actions qu’il
choisit minutieusement. Dans ces deux cas, on parle de « gestion
active ». On cherche de la performance « activement » et de
préférence une meilleure performance que le marché. À l’opposé
existe la « gestion passive » qui consiste à acheter des fonds
indiciels, des trackers, des ETFs qui répliquent les indices de façon
globale sans essayer de « battre le marché ». On détient alors

- 166 -
Réussir en bourse

indirectement des dizaines ou centaines de titres de façon globale à


moindre frais.

C’est un vieux débat qui oppose ces deux styles de gestion. La


grande question est alors : qui gagne ? Selon les statistiques et les
historiques de performance, la gestion passive bat à plate couture la
gestion active. En effet, sur le long terme (cinq, dix, quinze ans) il
est très difficile, voire impossible, pour un gérant ou un particulier
de surperformer son indice de référence. D’autre part, les frais plus
élevés de la gestion active viennent entamer violemment les
performances.

Il semblerait donc que la question ne doive plus se poser.


Néanmoins, les particuliers persistent et signent en voulant détenir
leur propre portefeuille d’actions. Les sociétés de gestion créent des
fonds thématiques et de plus en plus spécifiques afin de se
démarquer et de justifier leurs frais. Mais les performances sont-elles
au rendez-vous ? Le sont-elles sur le long terme ?

Pour un investisseur particulier, à moins de détenir des informations


particulières sur une ou plusieurs entreprises, ou être réellement
passionné par la gestion d’actifs à titre personnel, il est plus que
dangereux de vouloir gérer son portefeuille de façon active. Il peut
alors déléguer la gestion à des professionnels et s’orienter vers des
fonds actifs. Mais alors pourquoi payer plus de frais si la réalité des
données nous montre leurs faiblesses ? Préférer les fonds passifs
reste la meilleure solution pour optimiser son rapport
risque/rendement sur un horizon de temps de plusieurs années.

Dans tous les cas, avoir une stratégie personnelle et précise dans
ses investissements boursiers est la première étape et doit constituer
le cadre nécessaire à toute décision. Gérer à l’aveugle ou en suivant
les conseils d’achat de valeurs de tel ou tel expert ou analyste
financier, mènera probablement à votre perte.

- 167 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

C’EST LA VOLATILITÉ QUI PERMET DE S’ENRICHIR

Beaucoup d’entre vous considèrent la bourse comme un placement


risqué. Cela provient généralement de la volatilité des marchés. Vous
n’aimez pas voir votre épargne fluctuer de 10 à 15% d’un mois sur
l’autre.

Pourtant, c’est bien cette caractéristique de la bourse qui permet de


réaliser des plus-values. La volatilité, au-delà de fournir des prix
variant d’un jour à l’autre (et parfois fortement) permet d’acheter
une action cible, ou un marché cible (dans le cas d’un ETF), à un prix
inférieur à sa valeur réelle, ou au prix auquel vous envisagiez de
l’acheter quelques semaines auparavant.

À l’inverse, profiter de la volatilité permet de vendre une partie de


son portefeuille lors des phases d’euphorie, et donc d’engranger des
plus-values importantes, au-delà de ce que l’on peut espérer en
temps normal.

L’investisseur en croissance doit profiter de la volatilité, et la voir


comme un outil.

CE N’EST PAS COMPLIQUÉ D’INVESTIR EN BOURSE

Arrêtez avec les excuses habituelles sur la complexité de la bourse.


La bourse, c’est choisir une action ou un fond, donc une entreprise,
et croire en sa performance future. Ce n’est pas compliqué. Cela
demande seulement de passer du temps à s’intéresser aux
entreprises.

Ne me dites pas non plus qu’ouvrir un compte est complexe. Toutes


les banques le proposent, vous n’avez qu’à demander à votre
conseiller bancaire de vous indiquer comment acheter une action.

- 168 -
Réussir en bourse

Et si vous souhaitez gérer votre portefeuille boursier à bas coûts,


ouvrez un compte en ligne chez binck, boursedirect ou fortuneo.
Vraiment, c’est simple.

UNE : «
ERREUR ATTENDRE LE MEILLEUR MOMENT
POUR INVESTIR »

Désolé, il n’y a pas de meilleur moment. Il est impossible d’acheter


au plus bas et de vendre au plus haut.

Tous ceux qui attendent les plus bas n’arrivent jamais à acheter, car
ils espèrent toujours que la bourse baissera encore. Tous ceux qui
écoutent les rumeurs de crises économiques et de ralentissement
boursier n’achètent pas, et ratent les vagues de hausse.

Les krachs sont par nature imprévisibles. Tout comme les phases de
hausse. La bourse ne serait pas la bourse si certains savaient tout
prédire. Les médias financiers et l’actualité boursière quotidienne
nous donnent l’illusion que l’on peut suivre au quotidien, et anticiper.

Mais ce n’est pas vrai.

ERREUR : N’INVESTIR QUE DANS LES ACTIONS À GROS


DIVIDENDE

Certains investisseurs raisonnent comme cela : « Je vais acheter les


actions à gros dividende, comme cela je serai sûr d’avoir au moins
le rendement annuel ».

- 169 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

C’est vraiment une erreur, qui provient d’une mauvaise connaissance


de la bourse. Sur les marchés, un gros dividende vient rémunérer
soit un risque, soit une absence de croissance d’activité.

Une valeur risquée peut offrir un plus gros dividende, pour attirer les
investisseurs, et les récompenser. Une valeur sans croissance, dite
de rendement offrira un dividende, généré par sa rente, pour
compenser l’absence de croissance. Une valeur de croissance n’a pas
besoin de générer de dividende : elle offre déjà une belle croissance
de sa valeur aux actionnaires, et elle préfère utiliser toute la
trésorerie en excédent pour augmenter sa croissance et investir.

La moyenne des dividendes des actions du CAC 40 est d’environ 3%.

Si vous achetez une action à 8 % de dividende, mais que celle-ci


perd 10 % dans l’année, vous aurez réalisé une performance de –
2%.

NON, LA BOURSE NE PERMET PAS DE S’ENRICHIR


RAPIDEMENT

Je sais que cela va faire des déçus, mais c’est la vérité : la bourse
n’est pas la martingale. Pour réussir en bourse, il faut de la discipline,
de la rigueur, et de la patience.

Mieux vaut essayer d’avoir des performances correctes régulières,


que de faire des coups et de perdre une partie de son capital.

LA BOURSE N’OCCUPE PAS BEAUCOUP DE TEMPS

Conseil proposé par un investisseur souhaitant rester anonyme

- 170 -
Réussir en bourse

Beaucoup d’entre vous évitent la bourse par manque de temps. Vous


vous dites que la bourse demande du temps de gestion et que cela
n’est pas compatible aujourd’hui avec vos activités.

Oui, la bourse fournit des cotations au quotidien sur la valeur des


actions ; Oui l’actualité financière est chargée ; oui il y a beaucoup
de formations à suivre, d’articles à lire et d’informations à digérer.

Pourtant, je ne crois pas que la bourse prenne du temps. Je crois


que la bourse demande un investissement de temps au départ, pour
définir ses cibles d’investissements, les actions ou les fonds sur
lesquels on souhaite investir, et se former pour comprendre les
mécanismes.

Ce livre est par exemple un excellent début de formation. Une fois


que vous avez acquis des bases (en quelques heures de travail),
vous pouvez vous lancer.

Et une fois lancé, cela ne prend pas de temps. Si vos choix sont sûrs,
vous n’avez plus qu’à patienter. Il s’agit d’argent dont vous n’avez
pas besoin, que vous avez placé à long-terme, et qui aura de bonnes
performances.

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DU DIVIDENDE

Conseil proposé par Marc Munier, conseiller en investissements,


fondateur de stoictrader.com

Le dividende ! Certains investisseurs n’ont que ce mot à la bouche.


Toucher un montant de façon périodique, recevoir de l’argent sur son
compte boursier, avoir un revenu supplémentaire… Le dividende est
vendu à toutes les sauces, mais est-ce le Saint Graal de
l’investissement en bourse ?

- 171 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Avec le dividende, une entreprise rémunère les investisseurs en leur


versant une partie de son bénéfice (ou de sa trésorerie si l’entreprise
a perdu de l’argent au cours de l’année écoulée). C’est une carotte,
un remerciement financier. Le premier avantage est ainsi de recevoir
une somme d’argent tous les ans (ou trimestres) proportionnelle au
nombre d’actions détenues. L’argent tombe tout seul comme par
magie. On a donc réellement l’impression de « gagner des euros »
de façon automatique, d’être récompensé. Si la bonne idée nous
vient de réinvestir ces dividendes dans l’entreprise qui les a versés,
ou dans une autre, notre portefeuille nous en remerciera sur le long
terme. L’effet cumulé de ces réinvestissements est bénéfique pour
la performance.

Mais comme tout dans ce monde, ce n’est pas si simple. Le dividende


versé est une chose. Le prix de l’action en question une autre.
D’ailleurs lorsque le dividende est détaché, l’action baisse du
montant de ce dividende. Mais au-delà de ce détail technique, le
capital misé sur l’entreprise est le principal outil de travail de
l’investisseur. Malgré les dividendes, si l’action perd 50%, le capital
misé baisse de moitié. Il faudra de nombreuses années avec
dividendes pour retrouver son capital initial. On voit bien le risque
de miser uniquement sur le dividende.

Par ailleurs, il existe une incertitude quant au versement du


dividende d’une part et au montant d’autre part. Le versement du
dividende n’est pas une obligation, il peut être modifier ou suspendu
au bon vouloir du management. Que faire alors de ses actions
lorsque cela arrive ?

D’autre part, d’un point de vue stratégique, l’allocation d’une partie


des bénéfices aux actionnaires (le dividende), montre que la société
ne sait pas quoi faire de l’argent, elle le verse ! Le management ne
trouve pas de source de croissance et d’investissement pour
l’entreprise. C’est pourquoi on trouve souvent des sociétés qui
versent de « bons » dividendes mais qui stagnent ou baissent en
bourse, à l’opposé des entreprises de croissance.

- 172 -
Réussir en bourse

LA BOURSE EST-ELLE RISQUÉE ?

Conseil proposé par Michel Liotard, investisseur et fondateur de


Trading-Attitude.com

On a tous des références d’amis ou parents qui ont perdu gros en


bourse. On a tous en tête des noms d’actions qui ont plongé
durablement ou des dates de krach : 1929, 1987, 2001, 2008, …
L’investissement en bourse est-il vraiment si risqué ? Comment
investir en bourse sans courir tous ces risques ?

Un marché ponctué de krachs

Quand le commun des mortels pense à la bourse c’est avant tout aux
krachs. Celui de 29, la bulle internet, la crise des subprimes, …

Pas une génération sans son krach ! Dans l’esprit de tout le monde
la bourse serait le meilleur moyen d’être victime d’un krach.

La haine de la spéculation

La bourse est aussi vue comme une assemblée de spéculateurs. Et


la spéculation c’est pas bien. Cela provoque des crises et cela fait
souffrir les gens.

En fait, la plupart des crises sont provoquées. Pas par la base des
spéculateurs. Mais ça c’est une autre histoire.

Le truc à considérer sérieusement c’est que la bourse est encore un


espace de liberté. Plus dans quelques lignes…

Le meilleur rendement

Pourtant la bourse offre un des meilleurs rendements. 11 millions de


fois votre mise en 200 ans. Loin derrière, les autres investissements.

- 173 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Une grande part des plus grosses fortunes sont passées un jour ou
l’autre par le business. Plus ou moins frauduleusement. La bourse
est une fenêtre ouverte légale sur ce monde d’enrichissement. Et
vous et moi pouvons en profiter.

Des frais ridicules

En général, quand on ne peut pas vous tondre, on ne vous contacte


pas. Personne ne viendra vous dire comment gagner 500% en
payant moins de 1% de frais. Cela n’existe pas. Pourtant, en
achetant des actions Microsoft c’est ce qui risque de vous arriver !

L’immobilier arrose des tas d'agents qui collectent leurs


commissions: agences immobilières, notaires, État, région,
commune, diagnostiqueur, syndic, plombier, ascensoriste,
ravaleur,… Quand vous achetez de l’immobilier c’est la curée ! Vous
n’avez pas fini de payer.

Quand vous achetez des actions personne n’en profite. Un ordre


d'achat ou de vente sur des actions françaises achetées dans un PEA
chez un broker dont je tairai le nom vous coûtera quelques centimes
seulement (cela dépend du montant de l'ordre). Moins de 1%. C'est
ce qu'il vous en coûtera, même si vous les gardez 20 ans. Et dans le
PEA, si vous ne récupérez pas l'argent, vous ne payez aucune taxe.

Et certaines de ces valeurs gagnent jusqu’à 8000% en 20 ans.


D’autres rapportent 8% par an sans aucune action de votre part sauf
de les acheter. Et cela prend juste quelques clics.

Je vous laisse comparer cela à ce que l'immobilier impose comme


travail, travaux et taxes.

Dernier espace de liberté

La bourse et le trading sont les derniers espaces de liberté. Vous


pouvez ouvrir un compte-titres à l’étranger libellé en dollars. En
quelques clics vous changez tout votre portefeuille. Vous faites
comme les magnats. Seuls les montants sont différents ! Vous vous

- 174 -
Réussir en bourse

moquez de la politique du gouvernement, des crises, … Vous jonglez


avec les devises.

Nous vivons une époque formidable. Grâce à Internet mes clients


ont des outils aussi perfectionnés que les outils des gestionnaires de
fonds.

COMMENT RÉDUIRE LE RISQUE EN BOURSE ?

Conseil proposé par Michel Liotard, investisseur et fondateur de


Trading-Attitude.com

Comment réduire le risque en bourse ?

Les actifs cotés en bourse restent quand même volatiles. Même si la


bourse est très abordable (il est plus facile de devenir investisseur
en bourse que de devenir médecin) une formation sérieuse est
nécessaire.

Plus on veut investir sur le court terme afin de faire tourner


rapidement le capital, plus c’est difficile. Et plus cela implique de se
former.

Heureusement l’analyse technique et l’analyse fondamentale sont


maintenant des disciplines qui sont enseignées au grand public. Et
je vous recommande chaudement de vous y former.

Grâce aux outils modernes et à ces deux disciplines il est désormais


possible d’investir sans grand risque en bourse.

- 175 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

LE « MOAT »

Le « Moat » est un concept économique particulier, popularisé


notamment par Warren Buffett. Le Moat désigne les barrières à
l’entrée, c’est-à-dire la capacité pour une entreprise à se tenir à
distance de la concurrence.
Les entreprises qui détiennent des technologies, des savoir-faire ou
une relation spéciale avec certains clients ont établi des barrières à
l’entrée. Elles sont inattaquables sur leurs segments de marché.

Le Moat s’apparente à des douves, que l’on ne peut pas franchir, ou


bien qu’il serait très coûteux de chercher à franchir.

LES 7 MEILLEURES ACTIONS À ACHETER

« La performance passée ne préjuge pas de la performance future ».


On entend souvent cette phrase dans le monde de l’investissement.
Pourtant, il existe des entreprises solides, qui répliquent année après
année leur performance. Et sur qui l’on peut compter pour l’avenir.

Voici les 7 grosses sociétés françaises, qui ont rapporté plus de 20%
an (hausse du cours et dividende compris) depuis 10 ans, mais aussi
depuis 5 ans, et depuis 3 ans.

Bref, des valeurs solides, qui ne laissent aucun doute, et que l’on
peut acheter pour l’avenir.

On remarquera d’ailleurs que le luxe et l’aéronautique sont sur-


représentés, ce qui est très positif pour l’avenir, car ce sont des
secteurs en croissance constante et dont les perspectives sont
bonnes. Ce tableau a été établi en 2019.

- 176 -
Réussir en bourse

Nom de l’entreprise 10 ans 5 ans 3 ans


(Performance
annualisée)

Safran 31,6 % 21,1 % 29,6 %

Airbus 27,6 % 21,9 % 30,5 %

Dassault 25,3 % 25,5 % 25,9 %


Systèmes

Teleperformance 23,7 % 33,1 % 30,5 %

Kering 27,9 % 31,1 % 57,7%

LVMH 22,6 % 23,6 % 33,4 %

Hermès 21,5 % 20,5 % 25 %

Safran, le fournisseur de matériel pour l’aéronautique est porté par


un marché en forte croissance, dû à l’équipement et les commandes
d’avions de l’ensemble des pays émergents.

Airbus, le constructeur aéronautique possède un carnet de


commandes à très long terme, qui lui assure une forte visibilité.

Dassault Systèmes, l’éditeur de logiciels innovants défriche de


nouveaux marchés avec de l’avance (3D, intelligence artificielle,
robotique).

Teleperformance, le spécialiste de la relation client externalisée est


leader incontesté et dispose des meilleurs outils.

Kering, le groupe de la famille Pinault s’est recentré sur le luxe en


vendant Puma, et surfe sur la croissance de Gucci et les ventes à
l’international.

LVMH, le leader du luxe dans le monde, notre GAFA français dispose


d’un portefeuille de marques très fortes.

- 177 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Hermès, la maison historique attire toujours autant d’acheteurs


partout dans le monde, avec des produits dont certains sont
accessibles pour des grandes occasions.

INVESTIR AUX ETATS-UNIS : UNE BONNE IDÉE

Conseil proposé par Tanguy Caradec, de investir-et-devenir-


libre.com

L’économie américaine est toujours surprenante. Elle est si solide,


qu’elle semble survoler les périodes de crises, les angoisses
économiques. Force est de constater que les USA sont les rois du
capitalisme. Les cours d’entrepreneuriat aux enfants d’école
primaire, encouragés aux USA, sont un des symboles pour moi de la
différence culturelle avec la France. Ce qui rend confiant pour investir
aux USA.

Il y a une vraie alchimie qui fonctionne entre les banques, la libre


création d’entreprise et l’enrichissement des actionnaires et qui fait
qu’il faut mieux éviter de parier contre les USA.

Pour s’enrichir il faut être du côté des producteurs, des détenteurs


d’actifs, des créateurs de richesse. La solution évidente est de
devenir actionnaire des plus grandes sociétés américaines, ce qui se
fait très simplement, en quelques clics de souris. Vous pouvez
ensuite vous relaxer, en sachant que vous détenez des parts de
sociétés dévouées à la satisfaction de leurs actionnaires. Toutes
choses égales par ailleurs, investir aux USA est plus efficace que
dans d’autres zones géographiques.

La très grande majorité des Français ont un patrimoine en euros.


Lorsque l’euro baisse, par rapport au dollar, les français
s’appauvrissent sans le savoir. D’ailleurs il était frappant pour moi
de constater que personne ne parle de la baisse continue de l’euro
face au dollar alors que le baril de pétrole est libellé en dollar… Ne
faites pas partie des myopes ! Détenir des actifs en dollars a été l’une

- 178 -
Réussir en bourse

des clés de mon enrichissement, je vous souhaite vous aussi


d’arriver à atteindre vos objectifs financiers.

INVESTIR COMME RONALD READ

Décédé en 2014, Ronald Read était à l’origine un citoyen américain,


issu des classes moyennes et ayant modestement travaillé toute sa
vie, dans une station-essence.

Pourtant, à sa mort, il légua 2 millions de dollars à une bibliothèque


et plus de 4 millions à un hôpital. Cette histoire intéressa beaucoup
les médias locaux, qui révélèrent son secret : Ronald Read avait
investi depuis des dizaines d’années dans des compagnies
pétrolières et des grandes sociétés américaines, et n’avait jamais
vendu ses actions. Réinvestissant systématiquement les dividendes,
il capitalisait chaque mois et chaque année, jusqu’à atteindre peu
avant sa mort une fortune de 8 millions de dollars, à 95 ans.

La richesse de Donald Read repose sur deux piliers :

• L’extrême rigueur dont il a fait preuve tout sa vie, en


investissant chaque mois son épargne dans des entreprises
de qualité,
• La force personnelle consistant à ne jamais vendre. Ronald
Read a traversé toutes les crises, de la seconde partie du
siècle.

Ronald Read a en somme appliqué les méthodes de Warren Buffett,


dans la mesure de ses capacités et de son épargne. Et quel résultat !

- 179 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

SE MÉFIER DES DIVIDENDES ÉLEVÉS

De nombreux investisseurs choisissent leurs actions en fonction du


montant en pourcentages du dividende. C’est pourtant une mauvaise
stratégie. Pourquoi ?

• Le dividende ne sort pas du ciel. Sa valeur est issue de la


trésorerie de l’entreprise, qui elle, est valorisée en bourse.
Ainsi, le cours de bourse s’ajuste systématiquement de la
valorisation boursière. C’est un jeu de vases communicants.
La richesse créée pour l’actionnaire à un moment M n’est pas
réelle.
• Les dividendes élevés sont généralement le fait d’un cours de
bourse qui a baissé. En effet, les dividendes sont
traditionnellement à 3% de moyenne sur le marché français.
Un dividende à 6% provient bien souvent du fait d’une baisse
du cours. Il est important de s’interroger sur les raisons de
cette baisse.

IL NE FAUT PAS CHOISIR UNE ACTION POUR SON


DIVIDENDE

Le dividende doit être le petit cadeau bonus. Il ne doit pas être la


raison principale de l’investissement.

Certaines actions versent un dividende grâce à leur trésorerie, qui


provient de l’endettement. Leur activité ne permet en réalité par de
verser de dividende, car les profits peuvent être nuls. Le dividende
financé par la dette doit vous alerter et vous inquiéter. Tout comme
le dividende élevé.

Une valeur solide est une valeur qui verse un dividende en croissance
légère depuis des années, en accord avec ses profits. C’est un
dividende maîtrisé, qui tourne autour de 3%, et qui est assuré par la
solidité de l’activité. Des exemples récents de valeur témoignant

- 180 -
Réussir en bourse

d’une croissance régulière et d’un dividende solide : Air Liquide,


Total, Vinci …

RÉINVESTIR SES DIVIDENDES : UNE RÈGLE D’OR

L’investisseur à succès ne doit pas considérer les dividendes comme


une rente, qui lui permettront d’augmenter son pouvoir d’achat. Oui,
cela est contre-intuitif, mais c’est essentiel.

Les dividendes doivent être systématiquement réinvestis. Celui qui


réinvestit ses dividendes réalise un effort d’épargne supplémentaire,
sans s’en rendre compte. En effet, il affecte en moyenne 3% de son
patrimoine financier, chaque année à de nouvelles actions.

Les années passant, cela constitue un joli petit pactole. D’autant que
chaque année, les dividendes réinvestis produiront eux-mêmes des
dividendes.

PEUT-ON ACHETER AU MEILLEUR MOMENT ?

Ma réponse est simple : non.

Il est impossible d’acheter au plus bas, et de vendre au plus haut.


Aucun investisseur, aussi talentueux ou fortuné soit-il n’y arrive. Il
n’y a pas d’exemple dans l’histoire des marchés.

L’investisseur qui essaye de deviner le marché (en lisant des dizaines


de commentaires et d’avis, en utilisant de l’analyse technique de
façon rêveuse, ou en se fiant à son intuition) court à la perte.

- 181 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

On investit dans une entreprise parce que l’on croit dans sa


croissance et dans sa capacité à générer des profits à long terme.
C’est cela qu’évalue le marché : le long terme.

Anticiper une hausse ou une baisse de quelque pourcents ou dizaines


de pourcents, et en faire un critère de choix d’investissement ne
porte pas de fruits à long terme. Certes, il est possible d’engranger
5, 10 ou 20% de plus-value sur certains « coups ». Mais personne
n’a jamais réussi à s’enrichir durablement avec cette méthode.

ACHETER UNE ACTION, C’EST INVESTIR DANS UNE


ENTREPRISE

Ce principe fondamental qui peut sembler simpliste est pourtant


oublié de beaucoup d’investisseurs.

La variation des cours fait paniquer les investisseurs, et Benjamin


Graham l’a mis très tôt en évidence. Les investisseurs seraient plus
heureux, plus intelligents, et plus riches, s’ils achetaient des actions,
puis ne regardaient plus les cours pendant plusieurs années.

S’ils ont effectué des choix raisonnables et rationnels, il ne faut pas


s’inquiéter des variations des marchés.

Un bon investissement ne se revend qu’en cas de nécessité (achat


d’une résidence principale, besoin de financement spécifique). Sinon,
il n’y a pas de raisons de vendre. Il faut être patient, attendre que
l’entreprise avance, et que le marché reconnaisse sa valeur.

L’important est la valeur du dividende que vous recevez chaque


année, et sa pérennité. Le cours de la société n’a pas d’importance,
puisque vous l’avez acheté pour longtemps.

- 182 -
Réussir en bourse

L’AGITATION VOUS DÉTOURNE DE L’ESSENTIEL

De nombreux investisseurs sont rivés sur l’évolution des cours de


bourse, ils achètent et vendent chaque semaine.

Pourtant, je ne crois pas que ce soit la meilleure manière de faire


pour s’enrichir.

Aux premiers pourcentages de gains, ils vendent, et dès que le cours


baisse, ils achètent, pensant faire une bonne affaire. L’esprit humain
est fait pour l’action, et les sites internet d’actualité financière nous
poussent à agir et prendre des décisions, pour nous sentir mieux.

Pourtant, la meilleure décision à prendre est de ne rien faire, et de


profiter des rendements annuels, tout en conservant ses actions,
sans prêter attention aux cours.

Vendre, c’est se séparer d’une action, et de son potentiel d’évolution,


de ses rendements à venir. Vendre, c’est ne plus investir, donc ne
plus travailler pour son épargne.

Je ne dis pas qu’il faille acheter, remplir son portefeuille, et attendre.


Je dis qu’il faut agir moins, attendre, apprécier les rendements. Il est
important de bien choisir, connaître et comprendre les sociétés où
l’on investit, d’acheter le plus bas possible (et de renforcer si le cours
descend plus bas), puis d’attendre.

LES 5 BONNES RAISONS POUR NE PAS INVESTIR EN


BOURSE SUR LE MARCHÉ AMÉRICAIN

Conseil proposé par Arnaud Rezé, blogueur sur avenir-plus-riche.fr

Le marché américain est très prisé et hautement valorisé en bourse.


Pourtant, une étude récente a montré que la performance à long

- 183 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

terme et le rendement est similaire aux Etats-Unis et en Europe, et


en particulier en France.

Voici 5 raisons de se concentrer sur le marché français :

1. Si vous êtes en phase de construction d’un portefeuille, le


mieux (car vous investissez sur du long terme) c’est d’avoir
un Plan d’Épargne en Action (PEA). Avec ce dernier, vous avez
un outil particulièrement avantageux fiscalement, au bout de
5 ans, mais surtout au bout de 8 ans. Vous n’avez pas ici la
possibilité d’investir sur le marché US. Le PEA permet déjà
d’acquérir des actions sur le marché français et européen,
c’est déjà une première diversification en complément
de celle sectorielle que vous pouvez faire. Nul besoin
d’investir hors d’Europe.
2. En investissant en France puis en Europe, votre argent
participe à la croissance économique de cette zone pour une
performance sur les 25 dernières années identique, voire
meilleure.
3. Si vous n’investissez que sur le marché national, ne croyez-
vous pas que les grandes capitalisations de la place boursière
parisienne ne sont pas elles-mêmes diversifiées. Nombreuses
sont les sociétés qui font leur chiffre d’affaire hors d’Europe,
aux Etats-Unis ou dans les pays émergents.
4. En 25 ans, le marché américain et français a progressé
sensiblement de la même manière, qui a été le gagnant ?
Celui qui n’a investi que sur des sociétés du CAC 40 au sein
de son PEA ou celui qui a investi sur le S&P 500 au sein de
son compte-titre ? Bien sûr, vous l’avez compris, notamment
à cause de la fiscalité, mais aussi des frais plus importants
qu’il faut payer pour investir aux US, le PEA et les valeurs
françaises affichent un meilleur rendement.
5. N’oublions pas le risque devise, car si le taux du dollar monte,
c’est très bénéfique, s’il baisse et que vos actions dévissent,
le mal sera encore plus grand. Il faut l’avoir à l’esprit.

- 184 -
Réussir en bourse

ÊTES-VOUS TREMBLANT OU TÉMÉRAIRE ?

Conseil proposé par Arnaud Rezé, blogueur sur avenir-plus-riche.fr

André Kostolany (1906 – 1999) était un expert des marchés


financiers. Il a établi une théorie, séparant les investisseurs
tremblants et les téméraires.

Les Tremblants : ce sont ces personnes qui ont peur, elles


investissent quand les cours montent, ce qui parfois provoque un
excès non compréhensible du cours de bourse ou de l’indice.

Les Téméraires : ce sont ces personnes qui, quand les cours


grimpent en profitent pour s’alléger.

Quand le marché se replie, les tremblants (les investisseurs


individuels, les petits porteurs) vendent, ce qui accentue d’autant le
retournement, alors que les téméraires, eux, ont encore des
liquidités et achètent en masse dans ces périodes de tourmentes.

André Kostolany estime que 90 à 95 % des investisseurs sont des


tremblants. Et il nous propose 4 qualités à avoir pour devenir
téméraire :

1. Le téméraire doit avoir ses propres idées, ses propres


convictions.
2. Il doit avoir confiance en elles. Ses idées doivent être
réfléchies, mûries. Pas de place à l’hésitation ou au
flottement.
3. Ensuite, vient le temps de l’attente, de la patience, et du
sang-froid, jusqu’au moment où M.Marché lui donnera raison.
4. La dernière condition est également très importante, le
téméraire doit posséder suffisamment de liquidités pour
pouvoir investir lors des retournements, et avoir
suffisamment d’argent pour se permettre d’attendre.

- 185 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

ANTICIPER LES MOUVEMENTS

Anticiper les marchés, c’est faire reposer sa stratégie sur l’évolution


des cours. Par exemple, si un investisseur s’attend à ce que le
marché fasse l’objet d’une actualité économique porteuse la semaine
prochaine, il voudra peut-être acheter un fonds indiciel répliquant les
performances du CAC 40. Il espère ainsi un profit.

De même, un investisseur peut vendre ses actions, s’il pense que le


marché va baisser sensiblement dans la période qui vient, de façon
à pouvoir en racheter plus à un prix plus bas. C’est un arbitrage
souvent réalisé par les épargnants, parfois sans savoir qu’il s’agit
d’anticipation sur le marché.

La théorie est claire et l’on pense alors gagner à tous les coups.
Pourtant, on perd plutôt à tous les coûts, si vous me passez
l’expression.

Ce type de stratégie peut vous apporter des gains, mais amène


toujours des surprises, et des pertes in fine. Vous serez absent du
marché lors d’une phase de hausse, ou ne serez pas investi lors du
versement du dividende.

OÙ TROUVER DES RENDEMENTS DE 10% ?

Il s’agit d’une question que nombre d’investisseurs ambitieux se


posent. Pourtant, il existe bel et bien, il a toujours existé, et il
existera encore longtemps des placements qui rapportent 10% par
an.

Attention, en revanche, il existe peu de placements qui réalisent


10% par an chaque année, sans exception. Si vous voulez atteindre
ces niveaux, mieux vaut lisser le rendement sur plusieurs années, et
calculer un taux de rendement interne annualisé, sur 3 ou 5 ans.

- 186 -
Réussir en bourse

Il existe de nombreuses actions de sociétés françaises, cotées en


bourse, qui ont un rendement annualisé de 10% depuis des années.

L’indice boursier américain, le S&P 500 a eu, depuis sa création en


1927, un rendement annuel moyen de 10%. Et, ce malgré les
guerres, les crises et les soubresauts de l’actualité. Vous voyez, ce
n’est pas bien compliqué.

LA BOURSE N’EST PAS RISQUÉE

Placer son argent sur des ETF, ou des actions solides et de long terme
procure donc un rendement important, avec finalement peu de
risques. En tout cas bien moins de risques que ce qu’on l’on pense
généralement de la bourse.

L’ensemble des entreprises d’un indice ne peuvent pas faire faillite.


Acheter un fond indiciel de grosses capitalisations, et s’inscrire dans
le long terme, c’est s’assurer un rendement d’au moins 5% par an,
dividendes réinvestis, sans risques, car l’indice sera toujours
composé d’entreprises, et l’indice ne disparaîtra pas, pas plus que
l’économie des pays dans lesquels vous investissez.

LE MARCHÉ EST INTELLIGENT ET A RAISON

Warren Buffett et Benjamin Graham (auteur de l’investisseur


intelligent) soutiennent que le marché se trompe. Il a des biais
excessifs, qui permettent d’acheter quand le marché est dépressif,
et de vendre quand il est excessivement joyeux.

Prenons un autre regard. Pourtant, chaque jour, des milliers, des


millions de gens achètent ou vendent, à un certain prix. Le prix

- 187 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

devient donc le consensus de valeur à un moment donné. Ainsi, si le


marché dit qu’une valeur vaut 50, il y a une probabilité forte qu’il ait
raison.

Ces investisseurs qui achètent sont souvent des professionnels, qui


passent leur journée à repérer des bonnes affaires. Quand ils
achètent une bonne affaire, cela fait remonter le cours de la dite
valeur, mécaniquement. A l’inverse, ces professionnels vendent les
actions quand ils les trouvent surévaluées, menant ainsi à un
ajustement du prix de marché.

Qui peut donc prétendre battre ce résultat de l’intelligence collective,


de l’ajustement par l’offre et la demande ? Il est vraiment
excessivement difficile de repérer des bonnes affaires.

SUR LES ETF

Qu’est-ce qu’un ETF

Les ETF (Exchange-Traded Fund ou fonds négociés en bourse) sont


des paniers de valeurs qui se négocient en Bourse comme des titres
individuels. Ces fonds peuvent répliquer tout un ensemble d'indices
comme le CAC40, ou l'Indice EURO STOXX 50 en Europe, voire
même des matières premières.

Le prix d’un ETF est déterminé par la valeur des actifs détenus en
portefeuille. Cependant, il est possible que les ETF se négocient à
des prix légèrement supérieurs ou inférieurs à la valeur de leurs
portefeuilles sous-jacents, dans certaines conditions de marché.

En général, les ETF ont des frais moins élevés que ceux des fonds
traditionnels, y compris des fonds indiciels (SICAV par exemple). De
plus, ils facilitent la diversification en donnant la possibilité d’investir
sur tout un marché plutôt que de choisir des actions.

- 188 -
Réussir en bourse

Inconvénients des ETF

On entend beaucoup de voix positives sur les ETF. Il est vrai qu’ils
disposent de nombreux atouts. Il faut tout de même souligner
certains inconvénients.

• Les ETF n’offrent pas aux investisseurs l’opportunité de


surperformer le marché contrairement à certains fonds
sélectifs.
• La facilité d’achat et de vente d’ETF les rendent très
désirables. L’investisseur aura tendance à être très actif et
acheter et vendre régulièrement. De fait, il encourra des
frais importants, qui viendront grever sa performance.

Les ETF, le futur de l’investissement boursier

Voici une idée simple : si vous êtes déçus par les investissements
réalisés au côté de gestionnaires, ou de fonds et OPCVM, pourquoi
ne pas arrêter tout simplement, et suivre le marché.

Si vous croyez dans la croissance de l’économie à moyen et long


terme, dans la prospérité future, alors s’enrichir est aussi simple que
de suivre le marché.

Les ETF permettent cela. Ils permettent de suivre le marché. En


achetant une petite collection de fonds suivant les indices, pour
répliquez la croissance de l’économie et des entreprises. Vous
pouvez diversifier selon les zones et les types d’indices.

Et un atout énorme n’est pas toujours mentionné : ces fonds indiciels


s’acquièrent à des coûts très faibles. Les frais de gestion sont
généralement nuls, et les frais de courtage sont faibles.

- 189 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

RÉUSSIR DANS LE TRADING

LE CONSEIL DU PLUS ANCIEN DES TRADERS

Conseil proposé par Julien Flot, trader pour compte propre, et auteur
du blog graphseobourse.fr

Investisseur ou trader, vous êtes certainement familier avec les


chandeliers japonais, ces bâtons rouges ou verts, qui permettent de
représenter les hausses et les baisses sur les graphs des cours. Ces
chandeliers ont été inventés par Honma Munehisa, trader de riz, au
18ème siècle.

Il est considéré comme le Dieu du trading et aurait amassé une


fortune personnelle, estimée en monnaie d’aujourd’hui à plus de 100
milliards de dollars. Et cela, juste en tradant le riz.

Un jour, après avoir perdu beaucoup d’argent, Munehisa s’est retiré


dans un monastère pour faire le point sur sa vie.

Un jour, un moine lui demanda pourquoi il restait dans son lit comme
cela. Munehisa répondit, qu’il n’avait rien à faire et donc ne faisait
rien. Sentant sa désolation, le moine lui demanda de sortir sur le
porche et de venir s’asseoir à côté de lui.

Le moine lui demanda alors : “vois-tu le drapeau là-bas au loin” ? en


pointant en direction d’un drapeau au loin.

“Oui je le vois” répondit Munehisa.

Le moine demanda alors : “Pourquoi penses-tu que le drapeau


bouge” ?

Munehisa prit quelques minutes avant de répondre pensant à un


piège puis répondit : “Car le vent fait bouger le drapeau”.

Le moine demanda alors : “n’y-a-t-il pas une autre explication” ?

- 190 -
Réussir dans le trading

Silence alors. Munehisa, se demanda ce que le moine voulait lui faire


comprendre. Et chercha une autre réponse en lien avec le moine. Il
parla alors de l’énergie du Chi mais ne put se résoudre à trouver une
explication sensée.

Le moine répondit alors : “Le drapeau bouge car ton esprit tremble”.

Ce fut une révélation pour Munehisa qui décida de ne plus être le


même homme. Munehisa a compris qu’il devait contrôler son
drapeau et le rendre droit, stable et immobile. Les éléments
extérieurs ne l’impactant pas. Poursuivant son plan avec discipline.

À vouloir être le trader de tous les traders, on finit par faire de


l’overtrading et ne plus être rentable. Notre esprit devient tremblant
comme le drapeau , et nous ne pouvons plus contrôler notre esprit.
Ceci impactant négativement les résultats.

Pour gagner en bourse et améliorer votre trading, vous devez


travailler à stabiliser votre drapeau, à le rendre immobile, en
devenant patient.

NOTRE PLUS GRAND ENNEMI EN BOURSE ÉTANT EN


NOUS : NOTRE EGO

Conseil proposé par Julien Flot, trader pour compte propre, et auteur
du blog graphseobourse.fr

Si la majorité des investisseurs perdent en bourse, le responsable à


blâmer n’est pas ailleurs qu’en face d’eux lorsqu’ils regardent dans
un miroir. Il est bien entendu toujours plus simple de se
déresponsabiliser. Mais ce faisant, on n’apprend rien et on ne
progresse pas. On ne fait que se frustrer encore plus.

Gagner en bourse est un équilibre difficile à trouver. C’est un travail


de tous les jours. Une discipline. L’humilité de comprendre que
même avec beaucoup de savoirs, même en sachant ce qu’on doit

- 191 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

faire, il y aura toujours des moments où malgré tout cela, on se


plantera. Il faut donc à tout moment, se protéger contre soi-même.

NE RENFORCEZ JAMAIS UNE POSITION À LA BAISSE EN


TRADING

Conseil proposé par Julien Flot, trader pour compte propre, et auteur
du blog graphseobourse.fr

En investissement long terme, c’est possible de le faire si cela fait


partie de votre plan originel.

Ayez toujours un stop loss que ce soit un trade technique ou


fondamental. Sans une importante expérience et donc la capacité
mentale de savoir couper. N’ayez pas de stop loss mentaux mais
toujours un stop loss physique, un vrai stop loss qui se matérialise
quand le cours passe la borne indiquée. Un stop loss mental sans
expérience, vous assure un trade émotionnel et au final de faire
comme si vous n’aviez pas de stop loss. Le stop loss est ce qui vous
garde vivant sur les marchés. Même un bon trader aura toujours un
passage à vide qui peut le ruiner. Le stop loss est l’assurance contre
son ego.

Si tout le monde voit le même breakout potentiel, alors il aura une


probabilité forte d’échouer pour vous sortir du trade avant de se
valider via une nouvelle configuration. Sortez tôt pour continuer à
suivre et revenir sur nouveau signal.

- 192 -
Réussir dans le trading

LE SENTIMENT SUR LES MARCHÉS EST TOUJOURS


BIAISÉ

Conseil proposé par Julien Flot, trader pour compte propre, et auteur
du blog graphseobourse.fr

Le consensus est toujours positif sur les plus hauts, et pessimiste sur
les plus bas. Si cela monte alors les investisseurs penseront que ça
va continuer de monter. Si cela baisse, alors les investisseurs
penseront que cela va continuer de baisser. La vérité est toujours
ailleurs. Surveillez l’excès d’optimisme et de pessimisme pour
anticiper ce que les investisseurs anticipent. Puis attendez le signal
sur les prix.

Les meilleurs trades gagnants sont toujours accompagnés par des


volumes importants.

Si la configuration met trop de temps à se valider, c’est que la


probabilité d’échec devient forte. Méfiez-vous. Les meilleures
configurations marchent en général assez rapidement et exigent un
timing tip top et donc une préparation d’analyse et de détection en
amont. La préparation, c’est 80% du résultat

Méfiez-vous du FOMO (« fear of missing out », en anglais) : la peur


de louper une opportunité qui vous fait acheter quand ça monte et
vendre quand ça baisse mais après les gros mouvements. Vous
voulez faire l’inverse. Et pour cela il faut préparer votre plan. Sans
plan, vous serez sujet au fear of missing out, et allez acheter et
vendre en suivant la foule.

MÉFIEZ-VOUS DE VOS CERTITUDES

Conseil proposé par Julien Flot, trader pour compte propre, et auteur
du blog graphseobourse.fr

- 193 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Ayez des convictions mais ne tombez pas amoureux d’un trade ni


d’un scénario macro-économique.

Pour gagner plus, tradez moins. Pensez qualité plutôt que quantité.
Cela vous permettra de travailler la patience : l’arme atomique du
trader.

Avec la patience, la clé est d’avoir une approche simple des marchés.
L’important est de pouvoir prendre des décisions claires qui
permettent d’avoir un plan clair et donc de ne rien laisser à vos
émotions. La complexité amène l’indécision, le doute et au final un
trading émotionnel. Comment savoir si votre approche est simple ?
Vous devez pouvoir l’expliquer à un débutant en 5 minutes.

Les graphiques de prix, les volumes, 2-3 indicateurs : c’est tout ce


dont vous avez besoin. En avoir plus, c’est rajouter du bruit, des
doutes et de l’incertitude et complexifier votre approche.

Ne confondez jamais vos convictions de ce qu’il se passera avec ce


qu’il se passe réellement. Si vous pensez que le marché est
irrationnel, pas logique et fait fausse route. C’est que vous êtes
frustré car vos convictions sont devenues certitudes. Et cela vous
bloque dans vos positions actuelles, contre le marché; c’est
dangereux pour votre portefeuille mais surtout pour vous. Mettez
l’ego au placard.

Le marché pourra très bien baisser alors que l’économie va bien.


Comme il pourra monter alors que ça va mal. Écoutez et suivez le
marché. il saura vous indiquer bien assez tôt quand il se prépare à
changer son fusil d’épaule.

L’ANALYSE FONDAMENTALE VOUS DIT QUOI ACHETER,


L’ANALYSE TECHNIQUE VOUS DIT QUAND LE FAIRE

Conseil proposé par Julien Flot, trader pour compte propre, et auteur
du blog graphseobourse.fr

- 194 -
Réussir dans le trading

Le trading, c’est comme un concours de beauté. Les plus belles


configurations graphiques gagnent.

En octobre, de nombreuses corrections baissières prennent fin. En


janvier, de nombreuses actions dites canards boiteux font un
rattrapage rapide et important. Attention c’est statistique et non
certain.

Le marché anticipe toujours. Il prévoit le futur. Si le futur arrive alors


c’est déjà « pricé » dans les cours, c’est-à-dire que l’action est déjà
à son prix. Si le futur n’arrive pas alors il y a un rattrapage important
et rapide dans un sens comme dans l’autre. Le boulot de
l’investisseur est au final d’anticiper les anticipations des autres
investisseurs mais sans jamais les anticiper. Cela veut dire qu’on fait
des hypothèses, qu’on prépare les plans. Mais que l’on n’anticipe pas
la prise de position tant que le prix ne nous donne pas le signal.

NE FORCEZ PAS LES TRADES

Conseil proposé par Julien Flot, trader pour compte propre, et auteur
du blog graphseobourse.fr

En trading, il faut laisser les meilleures opportunités venir à vous


Évitez les trades d’ennui, cela revient à ne pas travailler votre
patience et cela vous coûtera.

Patience, on évite de sauter sur tout ce qui bouge histoire de


grappiller quelques pourcents. On se doit de focaliser son énergie,
son capital sur les meilleures configurations. Le reste n’est que du
bruit.

Méfiez-vous des indices. Ils faussent votre vision car une poignée de
titres peuvent les soutenir ou les plomber selon les pondérations.
Regardez l’ensemble des actions, beaucoup de titres matérialiseront
des plus hauts et des plus bas bien avant que ce soit le cas sur les
indices. Ils vous donneront donc une indication du futur alors que de

- 195 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

moins en moins de titres participent à la tenue de l’indice. Méfiez-


vous donc des analyses que vous faîtes sur indices. Elles vous
donnent un sentiment mais votre décision doit se baser sur le prix,
la configuration de l’action de l’entreprise en question et non pas
selon l’indice.

En marché haussier, vous devez acheter les creux, et trader les


breakouts. En marché baissier, vous vendez à découvert les rebonds
avec faibles volumes et shorter (vendre à découvert) les breakouts
baissiers. Il n’est pas obligatoire de vendre à découvert en marché
baissier pour gagner. Vous pouvez apprendre à ne pas perdre, ce qui
revient à gagner en marché baissier car vous conserver toute la force
de capital pour investir pleinement quand la hausse reprendra ses
droits.

DÉBUTER EN TRADING

Conseils proposés par Ibrahim Chauvin, de l’organisme de formation


ICT Finance

• Il existe différents styles de trading en fonction du


temps disponible dans la journée. Chaque style à
ses propres spécificités, ses qualités et défauts
mais on en conclue une seule chose : Ils
s’équivalent tous autant. Il faut alors adopter sa
manière de trader suivant sa personnalité (son
tempérament), de son temps disponible et de son capital
initial: plus le capital est gros plus on augmente son horizon
de temps. Ne faites pas l’erreur de chercher le saint grâle en
bourse, il n’existe pas. Ce qui vous fera gagner est votre
persévérance, votre capacité à retenir vos émotions, du
stress face à l’euphorie, et vos interventions rares mais
efficaces. Plus on s’approche d’un trading très court terme,

- 196 -
Réussir dans le trading

plus celui va être dur à maitriser et risqué car la probabilité


d’être dans le bon sens doit être élevée.

• En fonction du type de trading sur lequel on veut se lancer, il


faudra se concentrer sur différents aspects. Le trading long
terme, le côté investisseur, nécessite une connaissance
accrue de l’actualité économique de l’action ciblé. Un trading
court terme ou l’on intervient quasi-quotidiennement
nécessite de son côté une très bonne lecture graphique des
différents niveaux de prix et de la macro-économie actuelle.
Les stratégies déployées ne sont pas toujours les mêmes
mais doivent s’adapter en fonction de l’horizon de temps. Un
point commun ? L’analyse comportementale. Plus vous
essayerez de comprendre les mouvements de prix que crée
la masse d’intervenants, de comprendre leur méthodologie et
de réfléchir comme eux, plus vous pourrez intervenir
intelligemment.

• Personnellement je préfère capitaliser sur des actions dont le


potentiel n’a pas été pleinement découvert. Cela permet
d’investir moins de son capital de départ et d’engendrer un
ratio gain/investissement assez important. En trading,
lorsque l’on parle d’investissement, on doit constamment se
poser les questions suivantes : Quel est le secteur phare du
moment ? Quelles sont les évolutions qui vont révolutionner
nos générations futures ? Dans quelle situation économique
sommes-nous ? Tout autant de question pour déjà cibler les
actions sur lesquelles nous pouvons intervenir. On se rend
rapidement compte que la technologie, l’univers aérospatial
et les moyens de transport sont des secteurs d’avenir.

- 197 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

DU RISQUE EN TRADING

Conseils proposés par Ibrahim Chauvin, de l’organisme de formation


ICT Finance

La gestion du risque est un élément extrêmement important en


trading qui aura un impact radical sur vos performances. Nos
mamans nous l’ont toujours dit : « Économise ton argent, ne le
dépense pas inutilement », cette notion est une clé d’un trader à
succès. Savoir investir parfois plus ou parfois moins suivi l’état du
marché requiert une analyse de son capital, du ratio espéré, du
potentiel du marché et du capital à immobiliser. 80% du trading est
entièrement psychologique, les émotions du trader sont les éléments
qui le hantent et qui le poussent à prendre de bonnes ou mauvaises
décisions. Une gestion stricte de son capital et de ses ressources est
la meilleure façon de travailler son mental.

DE LA PATIENCE EN TRADING

Conseils proposés par Ibrahim Chauvin, de l’organisme de formation


ICT Finance

S’il y a bien une qualité chez le trader qui est fondamentale, c’est la
patience. Le trading est un milieu on l’on peut faire beaucoup
d’argent certes, mais qui se fera proportionnellement à son capital.
Nombreux sont ceux qui ont crus devenir millionnaire du jour au
lendemain grâce à la bourse et y ont laissé des plumes juste après.
Le but d’un trader est de générer des profits réguliers de façon stable
pour une évolution constante de son capital. Tout investisseur est
confronté à des moments de pertes, chose tout à fait normal
puisqu’un trader ne gagne pas à 100% du temps. C’est cette gestion
des gains et des pertes qui le fera continuer sur la voie de la
rentabilité. Je commence toujours mes sessions de trading en me
disant : « Un bon trader est un trader qui s’ennuie. Mon but, trader
peu pour trader mieux. »

- 198 -
Réussir dans le trading

COMMENT (NE PAS) VIVRE DU TRADING

Conseil proposé par Marc Munier, conseiller en investissements,


fondateur de stoictrader.com

La tentation de « tout plaquer » pour vivre du trading peut traverser


l’esprit de certains traders particuliers. Après quelques transactions
gagnantes, après quelques milliers d’euros gagnés rapidement, on
peut en effet se sentir infaillible et s’aveugler avec des gains
importants. Pourquoi alors ne pas quitter son job si contraignant et
mal payé quand on peut si aisément gagner beaucoup plus en toute
liberté ?

Si l’idée est séduisante, la réalité l’est beaucoup moins. Avant de se


lancer dans de tels projets, il est recommandé de sortir sa
calculatrice. Avant de croire à des histoires créées de toutes pièces
et à des publicités mensongères, il est bon de confronter ses
fantasmes à la vraie vie.

Le trading en aucun cas n’apporte de revenu régulier. Vous ne


pouvez pas demander aux marchés de vous donner un certain
comportement, une certaine volatilité, un certain revenu par mois.
Tous les traders professionnels vous le diront, il y a des mois avec
et des mois sans. Un trader peut être en perte sur plusieurs mois
avant de générer des gains, réaliser un profit. Dès lors, comment
faire face aux frais quotidiens, aux charges diverses et variées ?
Comment payer son loyer, ses crédits ? La seule solution : prendre
plus de risque. Avec cela, la banqueroute assurée !

Il est important de distinguer ici le trading de l’investissement. Avec


un portefeuille actions de 300,000€ par exemple et en misant sur un
rendement annuel de 10% (ce qui n’est pas gagné d’avance…) on
peut espérer un revenu de 30,000€ grâce aux dividendes versés.
Cela représenterait donc 2,500€ par mois (sans compter les impôts
à prendre aussi en compte évidemment). Il s’agit là d’investissement
et on peut éventuellement vivre de ses dividendes.

Le trading n’apporte pas de dividendes. On peut gagner beaucoup


mais aussi tout perdre. Il n’y a aucune certitude quant à ses

- 199 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

résultats, ses propres performances. On ne peut pas prévoir de


potentiels gains récurrents. Voir le trading comme une source de
revenu est dangereux, voire néfaste pour son capital. Il faut plutôt
utiliser le trading comme un outil parmi d’autres pour faire travailler
son épargne, comme une source de performance risquée mais
éventuellement lucrative. C’est un bonus qui vient s’ajouter à son
revenu de base.

RÉDUIRE LES RISQUES EN TRADING

Conseil proposé par Marc Munier, conseiller en investissements,


fondateur de stoictrader.com

Une fois que l’on sait que le trading est risqué mais peut rapporter
gros, tout le jeu consiste à optimiser au mieux son rapport
risque/rendement. Autrement dit, le challenge est de trouver des
stratégies pour gagner le plus possible en prenant le moins de risque
possible. Autre difficulté non négligeable : les conditions de marché
changeant constamment, il faut adapter ces stratégies en
permanence.

Si les risques ne peuvent pas être entièrement éliminés sans porter


préjudice aux performances, il existe quelques éléments sur lesquels
on peut agir afin d’optimiser son trading.

Tout d’abord, en réduisant les volumes engagés il est relativement


aisé de réduire les risques : avec de petites quantités, on a de petits
gains mais surtout de petites pertes. Avant de gagner, il faut ne pas
perdre ! Attention tout de même aux frais de transaction qui peuvent
venir grignoter sévèrement les performances dans ce cas-là car plus
les volumes sont faibles, plus la part des frais est importante.

Toujours sur le thème des volumes, l’utilisation du levier fourni par


le courtier va être cruciale dans la gestion des risques. Pour faire

- 200 -
Réussir dans le trading

simple, il vaut mieux ne pas utiliser le levier. Ainsi on ne met en jeu


au maximum que son cash disponible. Le levier permet de miser
plus. Par conséquent les volumes sont décuplés et les résultats aussi,
que ce soit en gain ou en perte. Plus on utilise le levier, plus on prend
de risque.

Au-delà du volume en tant que tel, il est intéressant de raisonner en


pourcentage de montant engagé par rapport à son capital. Une
position représentera par exemple au maximum 3% de son
portefeuille. Ainsi on limite le risque position par position. On sait
alors clairement à l’avance combien on risque si les choses
tournaient mal.

Un autre moyen efficace pour limiter les pertes consiste à « couvrir »


ses positions. Par des méthodes et des outils variés il est possible de
se protéger contre des mouvements de marchés défavorables. La
couverture est utilisée fréquemment par les professionnels.

Enfin, le maître mot est sans doute la diversification. Partant du


principe connu « ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier »
le trading n’échappe pas à la règle. On cherchera à diversifier ses
positions. Mais pas trop car « trop de positions tuent les positions ».
Il ne s’agit pas de se noyer et ne plus s’y retrouver. Il faut faire des
choix, avec une méthode, des stratégies et avoir quelques positions
pour étaler et réduire les risques.

ÉMOTIONS ET PSYCHOLOGIE EN TRADING

Conseil proposé par Marc Munier, conseiller en investissements,


fondateur de stoictrader.com

Soyons clairs dès le début : les émotions, le mental, la psychologie


ne servent à rien en trading ! Ou plus précisément, ils vous
desservent ! Ce sont vos ennemis.

- 201 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

En effet, on parle souvent de psychologie du trader, de mental,


d’émotion… Tous ces états sont le plus souvent associés à une perte,
c’est-à-dire que la personne qui ne les maîtrise pas, qui ne les
contrôle pas, va probablement perdre sur les marchés. C’est le cas !

C’est pourquoi un wannabe-trader-gagnant doit tendre à un état


non-émotif. Il doit tendre à devenir inhumain. Il ne doit pas avoir un
« fort mental » pour gagner, il doit « ne pas avoir de mental » pour
gagner (comprendre « ne pas avoir d’émotion »). Le trader doit se
construire des automatismes qui le rendent insensible aux pertes et
aux gains.

Un pilier essentiel du trading est justement de se rapprocher le plus


possible d’une machine. Le trader ne doit pas avoir d’émotion. Il doit
garder la tête froide et encaisser ses pertes sans pleurnicher. Il doit
prendre ses gains sans s’enflammer.

Le but est de gommer autant que possible ses émotions. Pour ce


faire, une bonne gestion du risque est nécessaire. Cela passe
principalement par une bonne gestion des volumes (les tailles mises
en jeu), des stops et du rapport risque/rendement.

Cela passe également par une bonne préparation des trades. Vous
devez élaborer une stratégie à l’avance, au-delà de la gestion du
risque pure et simple. Vous devez savoir pourquoi vous entrez dans
une position, pourquoi vous achetez telle action ou vendez tel actif.

Par ailleurs, le mental d’un trader ou d’un investisseur


est proportionnel à la taille de son capital. Plus justement dit, la force
du mental est relative à l’exposition. Cela revient à parler, encore
une fois, de risque. Il est bien plus facile de « tenir une position » et
d’être serein avec une exposition faible. Plus votre capital est
important, plus votre risque est faible pour un volume donné. Par
conséquent votre mental est plus fort.

Attention à ne pas confondre avoir un mental fort et être obstiné.


Avoir un mental fort ne veut pas dire laisser couler ses pertes et
espérer que le marché se retourne.

- 202 -
Réussir dans le trading

BOOSTER SON ÉPARGNE AVEC LE TRADING

Conseil proposé par Marc Munier, conseiller en investissements,


fondateur de stoictrader.com

Chacun sait que le trading est « risqué » et que l’on peut y laisser sa
chemise, voire plus. D’un autre côté, chacun sait ou devrait savoir
que sans risque il n’y a pas de gain. Une autre façon de le dire est :
plus il y a de risques, plus il peut y avoir de performance ; ou
encore : peu de risque, peu de performance.

À l’opposé du trading il y a le Livret A. Aucun risque, aucune


performance, si ce n’est un rendement négatif à cause de l’inflation.
Eh oui, en « épargnant » on peut perdre de l’argent ! Entre les deux,
tous les types d’investissements existent, avec notamment le
marché actions long terme sur assurance-vie, PEA ou compte-titres.
Les performances dépendent alors de la dextérité de chacun à
naviguer sur les marchés financiers.

Il n’est certainement pas recommandé de placer toute son épargne


sur du trading. En revanche, afin de donner un coup de fouet à des
investissements parfois ennuyeux, il n’est pas fou de s’essayer au
trading avec une partie de son capital. Réserver par exemple 5% de
son portefeuille global à du trading peut s’avérer très lucratif. Certes
il est possible de « tout perdre » mais avec quelques connaissances
et un peu de chance, avouons-le, on peut très bien gagner beaucoup.
Encore une fois, tout est question de rapport risque/rendement.

Les gains générés éventuellement par le trading pourront alors


alimenter la partie plus sécurisée du portefeuille. Ainsi, petit à petit,
ces 5% utilisés en trading permettront de vraiment booster une
épargne somnolente. Encore une fois, il ne s’agit pas de jouer au loto
ou à la roulette. Avec des stratégies réfléchies le trading peut
constituer une source très intéressante de profit.

Aller sur du trading permet d’autre part de diversifier ses


placements. Au lieu d’être majoritairement sur les actions en propres
ou sur les fonds actions, le trading ouvre un large éventail de
produits, dont les matières premières, les devises, ou les cryptos-

- 203 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

monnaies pour les plus téméraires… Chacun trouvera alors une


affinité particulière avec tel ou tel marché grâce à cette diversité.

Avec du temps et de l’expérience, et si bien sûr les résultats sont au


rendez-vous, la part de son capital dédiée au trading pourra
augmenter. Il faudra néanmoins toujours garder à l’esprit que les
marchés sont parfois (souvent) capricieux et qu’ils ne vous feront
pas de cadeau !

- 204 -
Réussir dans le trading

- 205 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

RÉUSSIR AVEC L’OR

FAUT-IL ACHETER DE L’OR ?

Conseil proposé par Michel Liotard, investisseur et fondateur de


Trading-Attitude.com

Or, obligations, monétaire, actions, que choisir pour placer son


argent ? Vous voulez un conseil ? Eh bien, sortez-vous de la tête les
mauvaises idées ! La première, et la plus importante, concerne l’or.

L’or ! Faisons un petit focus sur l’or. Car il y a beaucoup de fausses


croyances sur l’or. Et une mauvaise croyance, c’est limitant ! Le
meilleur moyen pour changer les croyances limitantes s’appelle la
PNL – Programmation Neuro Linguistique. Mais nous n’aurons pas
besoin de cela ici. Juste quelques chiffres.

Croyance n°1 : l’or est un investissement

Malheureusement c’est faux. L’or n’est plus depuis longtemps qu’une


matière première. Il est d’ailleurs coté comme une matière première.
En clair, si vous pensez investir avec l’or, c’est comme si vous
achetiez du fer en espérant que son cours monte.

Et il va monter ! Surtout à cause de la spéculation. Mais comparé à


l’inflation, sur le long terme, vous allez perdre de la valeur.

1 dollar investi en 1821 dans de l’or vaudrait aujourd’hui 26 dollars.


2 siècles pour multiplier la mise par 26. Cela semble pas mal, hein ?
En fait, c’est nul ! Car en comparaison, 1 dollar placé sur les indices
actions en 1821 vaudrait aujourd’hui 11 millions !

- 206 -
Réussir avec l’or

Croyance n°2 : l’or va monter

Là encore c’est faux. On le voit sur 2 siècles, l’or monte très peu.
Alors, si vous voulez perdre votre temps… Et votre argent…

Il arrive que les actions de certaines minières grimpent à l’occasion


d’une crise. Mais la hausse reste limitée. Il vaut mieux acheter des
actions Microsoft. Car l’or ne crée pas de la valeur. Même une mine
ne fait qu’exploiter un filon. C’est une ressource épuisable. Or, le prix
d’une action est estimé par actualisation des bénéfices futurs !
Autant dire que les actions d’une mine ne peuvent soutenir leur prix
indéfiniment.

À contrario, des sociétés comme Microsoft, Amazon ou même LVMH


créent de la valeur. Et, ce, potentiellement de manière infinie (enfin,
dans la limite des ressources de la planète). Quand on voit qu’un
trombinoscope comme Facebook peut créer des milliards en valeur !

Croyance n°3 : il faut avoir de l’or

Alors, là, c’est plus nuancé. En cas de crise grave (mais je ne parle
pas de krach, c’est plus du genre guerre, mai 68 puissance 10, …)
pour fuir le pays vous devez avoir de l’or. Voire des diamants. Les
diamants sont plus denses : plus facile à transporter, à cacher. Si
vous pensez que vous allez être obligé de fuir le pays à cause de
troubles graves, il vous faut des diamants et des pièces d’or et
d’argent pour les petites dépenses ou acheter votre passage.

En dehors de cela, conserver de l’or est assez inutile. Le système


financier mondial ne s’écroulera pas. Car les ultra-riches sont
massivement investis dans les actions ou le dollar. Il y aura toujours
un endroit dans le monde pour placer ses économies. Et le jour où
tout s’écroulera, ce sera votre survie qui sera en jeu. Le reste aura
peu d'importance.

- 207 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

ACTIONS, OBLIGATIONS, MONÉTAIRE, OR ? LES


CHIFFRES SONT FORMELS

Conseil proposé par Michel Liotard, investisseur et fondateur de


Trading-Attitude.com

Votre argent est placé sur des livrets, des obligations ou de l’or ?
Soyez sûr que vous le gaspillez. Les chiffres sont formels !

Des chercheurs se sont amusés à comparer la valeur acquise d’un


dollar investi en 1821 sur différents supports :

➔ Un dollar de l’époque en vaut maintenant 16, grâce à


l’inflation.
➔ Un dollar d’or en vaut 26.
➔ Un dollar investi dans des produits de taux court terme en
vaut 5 000.
➔ Le même investi dans les obligations en vaudrait 17 000.
➔ Enfin, s’il avait été investi en actions, il vaudrait presque 11
millions !

Je n’ai pas les chiffres pour l’immobilier, mais cela fera l’objet d’un
autre conseil.

Qu’est-ce que cela signifie ?

On lit souvent que les actions rapportent 8% par an en moyenne. Et


les chiffres ci-dessus sont sans appel. Si vous voulez placer
intelligemment votre argent, c’est dans les actions qu’il faut le
placer.

Investissez là où la valeur est créée !

L’or est une matière première. La monnaie perd de sa valeur. Les


emprunts n’enrichissent à coup sûr que ceux qui prêtent. Les actions,
elles, sont des parts de sociétés qui font tout, tous les jours, pour
créer de la valeur. De plus, celles qui sont cotées, sont parmi les
meilleures.

- 208 -
Réussir avec l’or

L’appauvrissement comparé

Cela signifie aussi que si vous n’investissez pas dans les actions (ou
les indices boursiers, ce qui est moins risqué), vous perdez du
pouvoir d’achat par rapport aux investisseurs qui, eux, ont investi en
bourse.

De fait, vous risquez de vous appauvrir comparativement. Et ça, peu


de gens en prennent conscience ! Or c’est une notion vraiment
fondamentale quand il s’agit d’investir.

Cela fait 200 ans que cela dure

Vous pouvez être sûr que cela ne va pas changer. Les chiffres sont
formels. Et cela dure depuis 200 ans. Et plus (on n’a pas les données
pour le mesurer avant).

Pour finir de vous convaincre, on sait que le business est ce qu’il y a


de plus rentable. Le succès financier de l’Empire Britannique en est
un exemple. La bourse est le moyen pour l’investisseur particulier de
capter un peu de cette rentabilité.

INVESTIR DANS L’OR

Conseils proposés par Sylvain Autour, auteur du Petit Manuel


pratique sur l’or

Pourquoi l’or monte ou baisse ?

Il n’est facile pour personne, pas même pour les meilleurs


spécialistes de l’or, d’anticiper les fluctuations de l’or. Pourtant,
l’investisseur avisé doit se faire une obligation de comprendre les
facteurs qui influencent le prix de l’or avant d’en acheter, comme un

- 209 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

investisseur étudierait les entreprises avant d’acheter des actions.


Passons en revue les facteurs qui influencent l’or :

• L’inflation. Plus la hausse des prix est importante, plus le


cours de l’or sera haussier. Ces 40 dernières années ont été
marquées par une forte corrélation entre la hausse du cours
de l’or, et les périodes d’inflation que les économies
développées ont connues.

• Les taux d’intérêt. Le cours de l’or évolue sur le même


rythme que les taux d’intérêts nationaux. Lorsque la FED ou
la Banque Centrale Européenne baissent leurs taux d’intérêt,
les investisseurs délaissent les produits stables, comme l’or
ou les obligations, pour se tourner vers des investissements
plus risqués. À l’inverse, si les taux d’intérêt augmentent, l’or
augmentera également, en servant de valeur refuge.

• La géopolitique mondiale. Historiquement, l’or prend de la


valeur lorsque les relations géopolitiques mondiales se
tendent. On l’a vu en 1980 avec l’invasion de l’Afghanistan
par l’URSS, en 1990 avec la guerre d’Iraq, et régulièrement
aujourd’hui lors d’une tension géopolitique. L’or sert alors de
valeur refuge, et les investisseurs en achètent pour se
protéger.

• La demande chinoise pour l’or. La Chine importe des


quantités d’or jamais vues sur les marchés financiers, à un
rythme de 40 tonnes par mois en moyenne. La Chine achète
cet or pour se constituer une réserve de change et un socle
stable financièrement à l’échelle mondiale. Inévitablement,
ces achats influencent à la hausse le cours de l’or.

• La demande indienne pour l’or. Dans une moindre


mesure, l’Inde achète des quantités d’or. Dans le cas de

- 210 -
Réussir avec l’or

l’Inde, ces achats ne sont pas toujours nationaux, mais


peuvent être réalisés par des particuliers fortunés, dont la
somme finit par aboutir à des chiffres importants. Dans ce
cas, la demande en or est culturelle, et elle est plus qu’ailleurs
présentée comme un symbole de richesse.
• L’évolution du dollar US. Dans la plupart des échanges
internationaux, l’or est libellé en dollar. Ainsi, les hausses du
dollar ont tendance à faire baisser le cours de l’or. Mais cela
n’est que partiellement vrai, comme en témoignent plusieurs
évènements historiques.

Une valeur inversement corrélée aux marchés


financiers (valeur refuge)

Le cours de l’or, qui varie selon l’offre et la demande, réagit toujours


positivement lorsque des craintes économiques ou des problèmes
géopolitiques surviennent. On l’a vu dans le détail des facteurs qui
font bouger l’or, les évènements inquiétants entrainent une hausse
des cours de l’or.

L’investissement en or doit donc être vu comme un investissement


complémentaire à son portefeuille boursier ou immobilier.
Ses variations seront décorrélées des variations boursières et
immobilières.

C’est en cela que l’investissement est intéressant : il permet


d’équilibrer son portefeuille et de contrebalancer des prises
de risques.

En comparaison des autres monnaies, l’or est également une


monnaie plus fiable, qui ne subira pas de krach monétaire, de
problème de paiement, ou de dévaluation.

L’or n’est donc pas un instrument de spéculation, c’est un


instrument de sécurité financière et de sagesse.

Une assurance tous risques

- 211 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Auparavant, l’Or était utilisé comme monnaie d’échange entre les


particuliers, les États ou les banques. De nos jours, environ
20 % de l’or du monde est possédé par les banques centrales. Celles-
ci accumulent ces réserves d’or physique afin d’avoir en leur
possession un moyen de paiement sûr en cas de problème majeur.
Cela leur permet également de combattre l’inflation et la
dévaluation des monnaies papier de leur pays. L’or est
considéré partout comme le moyen de paiement ultime, même en
cas de crise très forte.

Pour les particuliers, le mécanisme est le même. Posséder de l’or,


c’est s’assurer contre les évènements des marchés financiers
(fortes baisses, dévaluations de monnaies, inflations fortes…).

Aujourd’hui, la crise des dettes publiques, la fragilité des grandes


monnaies, et les fluctuations des marchés sont autant de facteurs
favorisant le statut de l’or comme assurance contre les risques, et
donc la hausse de son cours.

Diversifier son patrimoine

La majorité des épargnants se tourne vers les placements


immobiliers, les marchés boursiers, les assurances-vie ou le livret A
pour épargner leur argent. Ils réussissent alors à se constituer un
capital assez important après plusieurs années selon le rendement
offert par la banque ou l’assurance. Pourtant, ces placements sont
souvent considérés comme à risque, car votre argent peut ne
pas être disponible au moment où vous en avez le plus besoin (y
compris l’assurance vie, depuis la loi Sapin). Il arrive même que les
épargnants ne puissent pas retrouver votre mise initiale.

Face à ce type de risque, il est toujours conseillé de diversifier son


patrimoine. Alors que l’immobilier représente plus de la moitié du
patrimoine des Français, les 50% restants doivent être panachés.

Les meilleurs conseillers en gestion de patrimoine ont tendance à


dire qu’un jeune doit investir fortement en actions, puis réduire sa
part au fur et à mesure des années, au profit d’assurances-vie et de
l’or.

- 212 -
Réussir avec l’or

Un jeune actif pourra consacrer 30 à 40% de son patrimoine aux


actions, et seulement 5% à l’or. Une personne plus âgée qui a
accumulé des liquidités, pourra y investir entre 10 et 15 % de son
patrimoine.

Investir au-delà de 15% de son patrimoine n’est une bonne idée


qu’en cas de crise financière importante, ou de besoin de sécurité.

Il faut toujours garder en tête que l’or ne produit pas de


dividende, donc pas de rendement.

Un placement mécaniquement tiré vers le haut

Plusieurs faits et activités économiques tirent mécaniquement les


cours de l’or vers le haut. Même si le cours subit des fluctuations et
ne réalise pas des hausses nettes chaque année, la tendance est
linéairement croissante. Pourquoi ?

• Les banques centrales, en achetant chaque mois de l’or,


soutiennent les cours de l’or.

• La hausse des achats de la Russie, de l’Inde et de la


Chine, tant par les États que par les particuliers accédant à
un niveau de richesse élevé tire les cours de l’or vers le haut.

• À peine 1% de l’épargne mondiale est investie en or. De


ce fait, l’or est encore très loin d’une situation de bulle. La
marge est très élevée, avant de devoir se demander si l’or
est à un cours trop élevé.

• Un marché réduit. Les réserves d’or sont limitées, et le


niveau de possession est faible. La demande se heurtera
forcément à une limite de l’offre, comme cela s’est déjà
produit par le passé (années 80, 2009).

- 213 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

RÉUSSIR AVEC SON ASSURANCE-VIE

LES BASES SUR L’ASSURANCE-VIE

39% du patrimoine financier des français est placé en assurance-vie.


C’est considérable, et cette enveloppe mérite bien son titre de
placement préféré des français.

L’assurance vie attire, car il est possible d’y investir


progressivement, et sur des supports sans risques (les fonds-euros).

Bien sûr, c’est aussi la fiscalité qui attire. Sur les contrats de plus de
8 ans, il est possible d’en retirer chaque année 4600 € d’intérêt
(9200 € pour un couple), sans payer d’impôts dessus.

Seules les personnes franchissant le seuil des 150.000 € de


versements se verront appliquer, même après huit ans, le
prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 12,8 % (hors prélèvements
sociaux) lors des sorties de contrats, contre 7,5 % auparavant. Pour
les contrats de moins de huit ans, les sommes retirées sont aussi
soumises au PFU si elles ont été versées depuis le 27 septembre
2017.

LA SUCCESSION, AUTRE ATOUT DE POIDS

Privilégier certains proches, partager son patrimoine avec une


personne sans lien de parenté direct, sont des exemples de
souplesse dans le partage et l’héritage.

Pour les versements effectués avant l’âge de 70 ans, par exemple,


un abattement de 152.500 € est appliqué sur les sommes perçues
par les bénéficiaires.

- 214 -
Réussir avec son assurance vie

CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR L’ASSURANCE-VIE

Conseil proposé par William Montorozier, blogueur, fin-de-la-rat-


race.com

Nous allons parler du placement préféré des français : l’assurance


vie ! Près de 40% de la population en possède au moins un. Cela
représente 1 600 milliards d'€uro d'épargne, l'équivalent de 80 % du
PIB ou de la dette publique. Voici un outil incontournable de vos
finances personnelles, qui répond à trois objectifs : épargner,
protéger et transmettre.

Quels sont les grands principes de l’assurance vie ?

L’assurance vie est un outil grand public, accessible avec peu


d’épargne au départ, très flexible, relativement peu risqué, au
rendement potentiellement meilleur que les livrets d’épargne et à la
fiscalité avantageuse. Bref un outil de prime-abord très intéressant.
Son principal intérêt est de vous permettre de vous constituer un
capital sur le long terme, via des versements mensuels ou ponctuels.

L’épargne que vous constituez grâce à l’assurance vie, s’accumule


progressivement au bénéfice de vos futurs projets : vous constituer
des revenus complémentaires pour la retraite, effectuer un achat
immobilier dans l’avenir, vous prémunir des coups-durs, financer les
études de vos enfants, prévoir la transmission d’un capital aux
bénéficiaires de votre choix,...

L’assurance-vie ne doit pas être confondue avec l’assurance décès.

Comment se passe la sortie du contrat d'assurance-


vie?

L’assurance vie est un placement assez souple : vous pouvez retirer


de l’argent à tout moment (compter tout de même 15 jours en
moyenne), changer de stratégie de placement en fonction de votre

- 215 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

appétence au risque… et cela sans que le contrat soit pour autant


clôturé.

C’est un placement intéressant fiscalement parlant lorsque vous


retirez de l’argent mais aussi en termes de droits de succession.

Quelques conseils pour bien investir en assurance-vie

- N’investissez pas tout votre argent dans l’assurance-vie


(même si c’est une solution de facilité)
- Prenez des contrats dans différents établissements et sur
différents supports pour diversifier votre risque
- Sélectionnez des établissements solides
- Intéressez-vous à ce qui est dans vos contrats et n’hésitez
pas à faire des choix en fonction de votre appétence au risque
et à votre sensibilité (il est notamment tout à fait possible de
loger des SCPI dans votre contrat)
- Choisissez des contrats avec zéro frais (d’entrée, de gestion
ou d’arbitrage qui mangent votre rentabilité)
- Optez pour des versements programmés mensuels (vous
épargnerez sans souci)

GRANDS-PARENTS OU RETRAITÉS : OUVREZ UN


CONTRAT D’ASSURANCE-VIE INTERGÉNÉRATIONNEL

Conseil proposé par Arnaud Rezé, blogueur sur avenir-plus-riche.fr

C’est une assurance-vie un peu particulière que l’on vous propose


ici, elle permet de bloquer les fonds jusqu’à une date que vous fixez
qui sera comprise entre les 18 et 25 ans de votre petit-enfant.

Le contrat sera ouvert en son nom et les grands-parents l’abondent


librement. (Le montant peut varier entre 20 et 400 € / mois, à voir
avec la banque. Il est possible de faire des versements libres,

- 216 -
Réussir avec son assurance vie

uniquement au moment de l’anniversaire ou de Noël par exemple, à


vous de voir.)

L’agent peut être investi sur le fond en euros (sécurisé) ou en unité


de compte (plus risqué, mais plus dynamique). Ce que je préconise,
c’est de sécuriser une partie de vos versements sur le fond en euros
(au maximum 80 %) et d’investir le reste sur une ou des unités de
comptes (un minimum de 20 %).

Cette stratégie dépendra de votre aversion au risque, mais, plus le


temps passe et moins il y a de risques. (Carmignac patrimoine, ou
Carmignac investissement lattitude ou encore Magellan C sont
risqués mais intéressants sur le long terme pour dynamiser une
somme d’argent qui sera probablement immobilisée plus de 10 voire
20 ans.)

Arrivé à terme, le contrat pourra être utilisé par l’enfant, soit en


conservant cet argent sur son contrat, soit en l’investissant dans un
projet.

Sachez également qu’aucun droit ne sera du si la donation n’excède


pas 31 865 € bruts sur une période de quinze ans.

VOUS VOUS POSEZ DES QUESTIONS SUR


L’ASSURANCE-VIE ? VOTRE CŒUR BALANCE ENTRE LA
FOULTITUDE DE CONSEILS ?

Conseil proposé par Arnaud Rezé, blogueur sur avenir-plus-riche.fr

Écoutez plutôt les résultats de l’enquête de l’Association Française


de l’assurance, qui a interrogé 5000 titulaires de contrats.

1. 27 % des Français épargnent sur un contrat d’assurance-vie


pour préparer leur retraite
2. 16 % le font pour transmettre un patrimoine ou un
héritage à leurs proches

- 217 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

3. 14 % épargnent par simple mesure de précaution


4. 11 % souhaitent faire fructifier un capital
5. 10 % utilisent l’assurance-vie pour un projet spécifique
6. 7 % veulent profiter de la fiscalité avantageuse de
l’assurance-vie
7. Le reste des épargnants voit l’assurance-vie comme un
moyen de protéger leurs proches si le besoin devait se
faire sentir.

- 218 -
Réussir avec son assurance vie

- 219 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

RÉUSSIR EN L’IMMOBILIER

FAUT-IL INVESTIR DANS L’IMMOBILIER OU LA


BOURSE ?

Conseil proposé par Michel Liotard, investisseur et fondateur de


Trading-Attitude.com

Il y a les fans d’immobilier et les fans de la bourse. Et c’est la guerre


entre eux. Comment choisir ? Faut-il plutôt investir dans l’immobilier
ou en bourse ?

Les chiffres sont formels (voir un autre de mes conseils), la bourse


offre à long terme le meilleur rendement. Mais faisons de petits
calculs, si vous le voulez bien…

La valorisation de l’immobilier

Tout d’abord, l’immobilier prend-il de la valeur ?

Ce qui fait monter le prix de l’immobilier c’est avant tout l’inflation.


Et les taux d’intérêt.

La valeur faciale d’un bien immobilier prend de la valeur parce que


la monnaie en perd. C’est ce qu’on appelle l’inflation.

La hausse de l’immobilier est aussi principalement due à la baisse


des taux. Que les taux grimpent fortement, votre bien perdra
rapidement beaucoup de valeur. Cela ne se voit pas car depuis des
années les taux baissent : les États sont fortement endettés et
maintiennent artificiellement des taux bas voire négatifs.

L’immobilier ne prend donc pas de valeur.

L’immobilier perd de la valeur

Dans les années 80, dans le Readers’ Digest on lisait déjà que
l’entretien de l’immobilier coûtait cher.

- 220 -
Réussir en l’immobilier

De fait, il y a sans cesse des travaux à faire. Quand ce n’est pas,


carrément, tout reconstruire tous les 20 ans. C'est ce que l'on voit
pour certaines tours de bureaux. Ainsi, l'immeuble de bureaux qui a
servi à Macron de siège de campagne et que je vois de ma fenêtre
est en train d'être reconstruit !

Le rendement brut peut être élevé, mais…

La location meublée ou touristique peut faire rêver avec ses


rendements de 10 à 20%. Certaines niches ou opérations de fix - flip
peuvent rapporter plus. Enfin, c’est ce que disent les formateurs en
immobilier ! Ce qu’ils oublient de dire c’est qu’ils en ont peut-être
profité à une époque où cela se faisait peu. Maintenant le marché est
inondé. Même le marché des formations sur l’immobilier est inondé!

Dans mon quartier, à Paris, il y a 10 agences immobilières dans un


rayon de 50 mètres. Elles poussent comme les champignons. Tout
le monde veut encaisser des commissions sur les moutons qui
achètent un studio de 16 m2 à 190 000 euros. Ou un 100 m2 à
900 000 euros. Les rendements bruts affichés par les annonces sont
de 4% !

Il faut maintenant être un super bon investisseur pour tirer un bon


rendement de l’immobilier.

Même la location saisonnière devient difficile. Il faut des employés


pour accueillir les touristes. Et les emmerdes qui viennent avec. Et
la concurrence est rude. Alors, les vendeurs de formation inventent
de nouvelles stratégies : la coloc, le découpage, etc...

Difficile, tout cela ! Quand la moindre action de SIIC ou de REIT


rapporte 5 à 12% par an sans que vous n'ayez rien faire !

Les deux seuls avantages de l’immobilier

Investir dans l’immobilier peut être un plaisir. J’aime les belles


pierres… Mais c’est surtout beaucoup de travail et d’ennuis.

Mais on peut y voir deux gros avantages :

- L’effet de levier de l’emprunt.


- Planquer son argent.

- 221 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Effet de levier

C’est l’argument massue des vendeurs de formations sur


l’immobilier. « Utilisez l’argent des autres !».

Avec l’argent de la banque, qui est remboursée par le locataire, vous


vous construisez un patrimoine.

En quelques années vous avez un patrimoine. Même si vous n’arrivez


pas à économiser.

Cela peut être une solution pour des jeunes qui n’arrivent pas à
économiser.

Mais que de travail et d’attente ! Que de frais ! De taxes ! Nos


dirigeants sont en train d’organiser la tonte des propriétaires
fonciers. C’est qu’un bien immobilier, Monsieur, cela ne fuit pas à
l’étranger !

La conséquence c’est que les frais s’accumulent. Et, avec un effet de


levier, si le rendement devient négatif, on perd gros. Les traders en
savent quelque chose.

L’investisseur immobilier qui emprunte marche donc sur une corde


raide. L’emprunt, au final, ne rapporte à coup sûr qu’à ceux qui
prêtent. C’est un peu dangereux de s’endetter massivement… Le
moindre incident peut être dramatique.

Planquer son argent

Sans l’effet de levier de l’emprunt, l’immobilier peut devenir un


refuge pour votre argent si vous n’avez pas confiance dans le
système bancaire. C’est aussi une façon de diversifier ses revenus et
son patrimoine.

L’immobilier n’est donc pas forcément à fuir.

- 222 -
Réussir en l’immobilier

MON RETOUR D’EXPÉRIENCE : INVESTIR DANS


L’IMMOBILIER AUX ETATS-UNIS

Conseil proposé par Tanguy Caradec, de investir-et-devenir-


libre.com

Lorsque je parle à mon entourage de mes investissements


immobiliers aux USA, j’ai souvent beaucoup de questions car cet
investissement sort un peu des sentiers battus. Il est très rentable;
et pourtant, peu de gens souhaitent franchir le cap et envisager
sérieusement la question.

Il y a trois raisons qui m’ont amené à m’intéresser à l’immobilier aux


USA.

1. J’avais de l’épargne à placer mais je n’avais envie de


continuer à investir sur mon assurance vie ou de laisser
l’argent sur mes livrets. Surtout je voulais diversifier mes
investissements pour ne pas mettre tous mes œufs dans le
même panier.
2. L’immobilier aux USA avait, lui, subi une forte baisse des prix.
Certains biens avaient perdu plus de 50% de leur valeur. Le
risque de baisse future était donc limité selon moi. La
psychologie des investisseurs avait été fortement marquée
par les subprimes et la baisse qui en a résulté.
3. J’ai découvert que les loyers n’avaient pas vraiment baissé et
qu’on pouvait atteindre des rendements bruts de près de
20%. Ensuite qu’il existait un système fédéral qui permettait
de réduire très fortement le risque d’impayés. Cet
investissement était peu risqué car les revenus allaient être
au rendez-vous, et ce, quelle que soit l’évolution du prix de
l’immobilier.

Pour ce faire, je recommande vivement de passer par un


intermédiaire compétent, idéalement ayant lui-même investi sur
place. En effet cela va vous permettre d’investir « clés en mains » et
donc de gagner du temps et de l’argent et:

- Investir sur des biens préalablement sélectionnés pour leur


qualité intrinsèque

- 223 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

- Investir sur des zones géographiques dynamiques (attention,


il existe de grandes disparités entre les états américains)
- Vous mettre en relation avec des partenaires locaux fiables:
avocat, comptable, gestionnaire locatif,…
- Vous aider au quotidien dans vos démarches, qui peuvent
être un peu ardues si l’on est tout seul.
- Vous conseiller dans votre déclaration fiscale, votre ouverture
de compte bancaire aux USA.

LES 5 RÈGLES À RESPECTER POUR VOUS AUSSI


RÉUSSIR VOS INVESTISSEMENTS AUX USA

Conseil proposé par Tanguy Caradec, de investir-et-devenir-


libre.com

Si vous disposez d’un budget supérieur ou égal à 100 000€, il est


intéressant pour vous de l’investir dans l’immobilier aux États-Unis.

Attention, cela ne peut pas se faire à crédit, lorsque l’on est résident
français.

Voici les cinq règles que je vous recommande de respecter, si vous


souhaitez franchir le cap :

1. Se faire aider par un professionnel de qualité


2. Faire gérer votre bien par une bonne agence locative qui
s’occupera de (presque) tout
3. Acheter un bien dans une zone dynamique des États-Unis, ou
les flux migratoires sont positifs
4. Si vous le pouvez, louer via le programme « Section 8 » qui
réduit fortement le risque locatif
5. Ouvrir un compte aux USA pour réduire les frais bancaires
lors du versement de vos loyers

- 224 -
Réussir en l’immobilier

INVESTIR DANS L’IMMOBILIER ALLEMAND POUR


ÉVITER LA VOLATILITÉ

Conseil proposé par Tanguy Caradec, de investir-et-devenir-


libre.com

L’investisseur à la recherche de stabilité a pourtant un choix évident


en Europe: l’Allemagne. Et en particulier l’immobilier d’habitation,
accessible via un fond immobilier allemand.

L’Allemagne n’a pas connu la croissance des prix de l’immobilier que


la France a pu connaître. Des actifs de très bonne qualité en
immobilier se trouve à hauteur de 7 000 € le mètre carré.

En fonction des villes, le rendement immobilier des immeubles


achetés par les fonds immobiliers allemands atteignent 9%.

L’investissement immobilier en Allemagne est ouvert à travers


quelques solutions :

- L’investissement dans des fonds immobiliers privés


- L’investissement dans certaines SCPI françaises achetant des
actifs allemands (comme Novapierre)
- L’investissement en direct en Allemagne
- L’investissement dans certaines foncières cotées allemandes.

12 DES MEILLEURS CONSEILS DE 365 CONSEILS


POUR INVESTIR EN IMMOBILIER

365 Conseils pour Investir dans l’immobilier est le premier livre de


la série des 365 Conseils. Ce livre, devenu une référence pour
investir dans l’immobilier est complémentaire de celui que vous lisez
actuellement. J’en reprends 12 des meilleurs conseils.

- 225 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

L’immobilier est une industrie de services

Conseil proposé par un investisseur immobilier souhaitant rester


anonyme

Trop de jeunes investisseurs voient dans l’immobilier la solution pour


générer des revenus passifs les bras croisés. S’il est vrai que
l’immobilier génère des revenus passifs, il ne faut pas pour autant
considérer que l’on s’y enrichit sans travailler.

Ceux qui jouent dans la cour des grands considèrent l’immobilier


comme une industrie de services. C’est-à-dire, que les locataires
sont des clients, auxquels il faut rendre des services. Rendre des
services à ses locataires, c’est répondre à leurs besoins, leur fournir
des équipements complets et de qualité, leur en donner un peu plus
que ce que vous aviez prévu de donner.

Si cela est une évidence en location saisonnière, ça ne l’est pas


encore pour tous en location meublée ou en location nue.

Rendre des services, c’est satisfaire ses locataires, accroitre leur


fidélité, les faire rester plus longtemps, et leur faire recommander
votre bien. Les propriétaires les plus performants laissent leurs
locataires trouver les prochains locataires, par effet de réseau. Tout
le monde s’arrache leur appartement. Ils travaillent sur un mode de
fonctionnement de services.

L’investissement parfait n’existe pas

Conseil proposé par Sylvain, investisseur immobilier, et auteur


de investimmob.fr

Si j’ai appris une chose de mes 5 investissements, c’est que le bien


parfait n’existe pas, ou plutôt qu’il vaut mieux se concentrer sur les
critères importants au détriment de certains détails qui nous font
parfois hésiter à sauter le pas.

- 226 -
Réussir en l’immobilier

Trop de lecteurs m’annoncent avoir finalement pris leur décision


quand il est trop tard car ils se sont focalisés sur
des critères secondaires au lieu d’analyser les 3 critères ci-
dessous.

Mon expérience me fait distinguer trois critères, primordiaux :

• Le prix d’achat : Si le prix d’achat au m² de votre opportunité


est dans les plus faibles du marché, alors ce critère est validé.
Par pitié, n’allez pas comparer le prix d’achat de votre
opportunité avec les prix affichés sur les sites Meilleursagents
ou Efficity ! Ces sites sont déconnectés du marché car ils ne
sont pas actualisés fréquemment et prennent en compte un
prix moyen au m² qui diffère de manière importante entre les
petites et les grandes surfaces (prime sur les petites surfaces
par rapport au prix moyen).

• La rentabilité / le loyer estimé : Comme pour le prix d’achat,


allez vérifier sur Seloger l’état du marché de la location en
appliquant les mêmes critères de recherche.
• La demande locative : Faites votre propre analyse sur la
localité en allant sur le site locservice. Après avoir renseigné
la ville ou le code postal ainsi que le type de
logement, regardez le critère de la « facilité à trouver une
location ». Si le curseur est dans le rouge, la demande
locative / la liquidité du bien est forte.

Comme vous le savez déjà, vous investissez pour vous enrichir et


non pour vivre dans l’appartement. Il faut donc analyser chaque
opportunité sans affect en se concentrant sur les 3 critères les plus
importants vus plus haut. Les détails qui vous embêtent à priori
seront vite oubliés une fois les premiers loyers encaissés et rappelez-
vous que la plupart des problèmes / défauts mineurs peuvent
souvent être résolus et ne doivent donc pas être un frein à
l’investissement.

- 227 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Comment trouver de bonnes affaires ?

Conseil de Stéphanie Milot, d’immoreussite.com

Il y a trois choses importantes à retenir pour trouver de bonnes


affaires.

• On dit souvent « Le malheur des uns fait le bonheur des


autres », et c’est vrai. J’ai réalisé de très bonnes affaires en
achetant dans le cadre de successions. Malheureusement, il
y aura toujours des décès, des divorces, des problèmes entre
partenaires. Cherchez ces opportunités. Dites-vous que les
vendeurs sont souvent heureux de vendre et se séparer du
bien. Vous ne les volez pas, même si vous achetez sous les
prix du marché. N’ayez pas d’inquiétudes là-dessus.

• 60% des opportunités ne sont pas diffusées sur les circuits


traditionnels de vente. Il est possible qu’il n’y ait aucune
indication devant la propriété mais que le présent propriétaire
envisage de vendre et que l’information circule uniquement
de bouche à oreille. Passer seulement par le circuit
traditionnel fonctionne bien, mais ne vous y limitez pas.
Voici un exemple : Stéphanie convoitait un immeuble bien
précis. Et en discutant avec la gardienne de l’immeuble, elle
découvre qu’un immeuble tout proche, copié-collé de celui
qu’elle convoite pourrait être en vente prochainement. Elle
demande à la gardienne de se mettre en relation. In fine,
Stéphanie a pu acheter l’immeuble, dans une transaction
gagnant-gagnant, et sans payer de frais d’agence ou
d’intermédiaire.

• Regardez les immeubles qui ont « besoin d’amour », c’est-à-


dire qui ont été délaissés. Même s’il n’y a pas d’affiche devant
la maison, allez voir la personne. Vous ne savez jamais où en
est la personne. Au pire, on vous dira « non » et vous
passerez votre chemin, au mieux vous pourrez discuter et
envisager la suite.

- 228 -
Réussir en l’immobilier

Maintenant, il faut appliquer ces stratégies, bloquer du temps et


démarrer.

Avoir une stratégie de création de valeur pour chaque


bien immobilier

L’investissement immobilier est un investissement dans la valeur. Et


votre objectif est de maximiser cette valeur. Votre objectif doit être
d’acheter à un prix correct quelque chose dont vous vous sentez
capable de maximiser la valeur.

Ceci est valable pour la location, comme pour la revente. Vous devez
faire passer votre bien dans la catégorie supérieure. Il y a plusieurs
solutions pour passer dans la catégorie supérieure :

• La rénovation et les travaux,


• L’aménagement et le home staging,
• La montée en gamme du quartier,
• L’arrivée d’un facteur déclenchant (commerces, transports)
qui va faire bouger le marché local.

À vous de sentir ce qui est le plus approprié, mais ne partez pas sans
stratégie de création de valeur.

Acheter à plusieurs pour viser plus gros

Conseil proposé par Jean D, collaborateur notaire dans la région de


Châteauroux

L’investissement immobilier s’envisage trop souvent seul, comme


l’accomplissement du fait de posséder un bien à part entière.
Pourtant, il existe une solution simple pour accéder à des biens
placés à des prix plus élevés, ou bien dont le potentiel est plus
grand : l’association.

- 229 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

S’associer à deux ou plus, permet d’aller chercher des montants


d’acquisition et de financement plus importants. Avec des sommes
plus élevées, les investisseurs associés peuvent viser des
immeubles, dont ils travailleront l’aménagement pour les diviser en
appartements, et augmenter la valeur locative totale.

S’associer est aussi l’opportunité de bénéficier de l’expérience de


chacun, et de diviser les tâches chronophages comme la recherche
de locataires, la comptabilité si elle n’est pas déléguée, ou les
travaux.

Les qualités des femmes qui permettent de réussir


dans l’immobilier

Conseil d’A. Belrose de elleinvestit.fr

Les femmes ont des qualités innées, qui leur permettent de se


différencier des hommes. Elles doivent les cultiver, et les hommes
investisseurs doivent s’en inspirer. Passage en revue.

• La patience, surtout en phase de prospection/achat. Il est


possible de passer des semaines, voire des mois à chercher
le bien qui regroupera tous vos critères. Une fois le bien
trouvé, il faudra patienter à cause des nombreux délais
induits par les traitements administratifs.
La patience est donc la première des qualités à avoir. En plus,
elle permet de ne pas vous laisser déborder par le stress.

• Le goût de la négociation, important pour acheter au meilleur


prix.

• Le sens du contact. Entre les visites, les rendez-vous avec les


banquiers, le notaire, les agents immobiliers, les locataires
potentiels, etc…, il faut de préférence avoir le contact facile
et avoir un minimum de psychologie.

- 230 -
Réussir en l’immobilier

• Être organisée afin de savoir à tout moment où vous en êtes,


ce qu’il vous faut faire, ce qu’il vous reste à faire, car n’oubliez
pas qu’en devenant investisseur immobilier vous aurez
plusieurs casquettes à porter.

• Être à l’écoute des autres. Vous ne soupçonnez pas le nombre


d’informations qui passent inaperçues lors d’une
conversation. Il y a des occasions où vous devez être à l’affut
surtout lors des visites de biens, ou quand vous discutez avec
certains professionnels.

• Être curieuse. N’hésitez pas à poser vos questions aux


différents interlocuteurs, en plus, ils seront ravis de vous
répondre et partager leur expertise (c’est tellement rare pour
eux).

• Être bonne gestionnaire. Les chiffres, mieux vaut les aimer si


vous vous lancez. C’est généralement ce point qui manque à
la majorité des candidates à l’investissement immobilier.

Adopter la psychologie de l’investisseur à succès

Conseil de Stéphanie Milot, d’immoreussite.com

• N’écoutez pas les gens qui vous aiment. Stéphanie se


souvient de sa propre expérience, lorsqu’à 22 ans, elle va voir
son père pour lui annoncer qu’elle va acheter son premier
immeuble. Celui–ci n’en revient pas, et essaye de l’en
dissuader. C’est normal, Stéphanie n’a pas grandi dans une
famille d’entrepreneur, et son père voulait la protéger.

• N’écoutez pas ceux qui ont vécu des problèmes en


immobilier, et qui auront toujours envie de vous raconter
leurs déboires et leurs difficultés. Il y aura toujours du monde
pour vous raconter leurs problèmes. Mais dites-vous bien que
ces gens qui ont eu de mauvaises surprises en immobilier

- 231 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

sont ceux qui ne se sont pas assez formés, et qui n’ont pas
fait les bons investissements.

• Allez chercher des contre-exemples, c’est-à-dire des gens qui


s’apprêtent à faire ce que vous souhaitez, et qui ont réussi.
Inspirez-vous-en et pensez à eux lorsque vous avez une
déconvenue.

La première offre d’achat est la bonne

Conseil de Richard Courtney, issu de son livre « Les acheteurs sont


des menteurs, et les vendeurs aussi »

La plupart des vendeurs qui reçoivent une offre d’achat rapidement


pensent que cela signifie que leur bien immobilier n’a pas été placé
assez cher, et qu’il faut refuser l’offre, puis remonter le prix.

En réalité, les choses sont plus complexes. Bien souvent, ces offres
d’achat sont basées autant sur ce que le vendeur en demande, que
sur la valeur réelle du bien. Ce sont des offres fermes. Ceux qui les
refusent se retrouvent souvent à devoir attendre 3 mois avant
d’avoir de nouveau une offre.

Il ne faut pas négliger une offre, même si elle vient rapidement.


Votre objectif est de vendre votre bien. Si vous avez une offre qui
vous convient, à partir de vos critères précédemment établis,
acceptez-là. Sinon, vous rentrez de nouveau dans une période
d’incertitudes.

Si vous faites une contre-offre, faites la juste, et de manière à ne


pas perdre le deal in fine.

- 232 -
Réussir en l’immobilier

Ne jamais dire que l’on débute sa recherche

Conseil proposé par un investisseur immobilier souhaitant rester


anonyme

Les agences qui organisent les visites cherchent d’abord à conclure


des ventes. Elles souhaitent donc travailler avec des gens décidés et
déterminés. Si vous dites que vous démarrez les visites, ou que vous
vous renseignez, certains agents risquent de se décourager, pensant
que le chemin est encore très long jusqu’à la vente.

Ne dites jamais que vous êtes là pour vous faire une idée du marché,
pour comprendre, pour vous renseigner.

Vous devez avoir l’air déterminé et expérimenté. Dites-toujours que


vous connaissez le secteur, la géographie et le type de bien, que
vous avez déjà beaucoup visité, et que vous savez ce que vous
cherchez. Un acheteur prêt à acheter sera toujours appelé en priorité
lorsqu’une nouvelle opportunité se présentera. Il est toujours plus
facile de traiter avec les clients prêts à l’action, plutôt que les clients
« hésitants ».

En situation de vente, vendez le futur

Conseil proposé par Jacques Dupriez, investisseur immobilier en


Normandie

Lorsque vous êtes dans la position du vendeur, il existe une


technique de vente que vous devez absolument mémoriser : il faut
valoriser le bien en exprimant ce qu’il pourrait devenir, si votre
contact l’achetait.

Un bien immobilier peut devenir un foyer agréable, une boutique, un


lieu de travail, un investissement haut de gamme et rentable, un lieu
idéal pour la location saisonnière…

- 233 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Vous devez aider le visiteur à se projeter plus facilement, et à le faire


s’imaginer ce qu’il peut tirer de votre bien. Capturez son imagination,
et il aura des étoiles dans les yeux. Cette technique de vente est un
classique des vendeurs de voitures ou de certains agents
immobiliers, qui jouent sur vos rêves pour vous projeter.

Sur quels critères choisir son parking ?

Conseil proposé par Julien Bédouet, conseiller en gestion de


patrimoine spécialisé dans les parkings et les SCI et auteur du site
parkinggarage.fr

L’emplacement est fondamental pour louer un parking. Il faut que


des difficultés de stationnement existent. Une erreur commune est
d’acheter un parking extérieur en périphérie de la ville. Les prix sont
bas (parfois 1000 € la place) mais la demande n’est pas là. Les
habitants ont beaucoup d’espace à leur disposition. Ils se garent sur
les places gratuites et même dans les allées ou sur les pelouses.
Pourquoi iraient-ils payer 20 ou 30 € quand une solution gratuite
existe ?

Je recommande donc de privilégier les centres villes, là où les rues


sont payantes. Les habitants auront besoin de laisser leur voiture sur
un emplacement réservé. Personne n’a envie de tourner un quart
d’heure pour trouver une place en rentrant du boulot. Aussi, les
amendes de stationnement ont beaucoup augmenté ces dernières
années, favorisant la demande locative des parkings privés.

Créer une SARL immobilière familiale

Conseil recueilli auprès de Paul Sarazin, investisseur et auteur du


blog serialinvestisseur.fr

- 234 -
Réussir en l’immobilier

Si la SCI est un très bel outil de gestion et de transmission de son


patrimoine immobilier, elle présente malheureusement quelques
inconvénients dont l’un est notable (mais peu connu) : la quasi
impossibilité de louer des logements meublés.

La SARL est le meilleur outil en remplacement si vous souhaitez créer


une société, et louer vos biens en meublé. La société à responsabilité
limitée, peut être constituée seul (ce qui l’a différencie encore de la
SCI), ou à plusieurs.

La société comprend un ou plusieurs gérants, et est encadrée par


des statuts.

Son avantage majeur, donc, réside dans le fait de rendre compatible


société morale, et location meublée. Cela permet notamment de

• contourner les seuils de revenus maximums habituels des


sociétés meublées,
• faire remonter les revenus de la location meublée dans la
société.

Il est toujours possible de réaliser un montage par endettement, où


le crédit est supporté par la SARL.

De plus, la SARL peut choisir l’imposition sur les sociétés (IS) ou


l’imposition sur le revenu (IR), et se confondre avec vos revenus.

- 235 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

RÉUSSIR AVEC LES CRYPTO-MONNAIES

FAUT-IL INVESTIR DANS LES CRYPTO-MONNAIES ?

Conseil proposé par Michel Liotard, investisseur et fondateur de


Trading-Attitude.com

Les crypto-monnaies ont fait des millionnaires en 2017. Puis le


marché s’est effondré.

À l’heure où j’écris, début mai 2019, les cryptos semblent


commencer à rebondir. Mais un broker connu a été hacké, perdant
des millions de bitcoins…

Alors, aujourd’hui, faut-il investir dans les cryptos ?

Un rebond ?

Si le rebond qui semble commencer se confirme, verra-t-on les cours


monter autant qu’avant début 2018 ?

Si oui, il y a beaucoup d’argent à se faire. Les hausses peuvent être


fantastiques. Donc, on peut espérer…

Mais il se peut aussi que le rebond ne soit pas aussi fort. Des outils
de qualité sont donc nécessaires pour pouvoir suivre l’évolution des
cryptos.

Un monde à part

Il faut dire quand même que l’investissement dans les cryptos est
doublement périlleux. Comme les actions il faut savoir ce que l’on
fait. Car la volatilité est forte. Cela se gère avec les bons outils. Mais,
à cela il faut ajouter les risques de sécurité. Les brokers de cryptos
sont tous dans des pays très lointains et ils ne sont pas régulés aussi
bien que les courtiers actions.

- 236 -
Réussir avec les crypto-monnaies

Il y a les problèmes de sécurité liés à la blockchain. Si vous perdez


vos clés privées vous perdez vos fonds.

Idem si le broker se fait pirater. Ce qui est somme toute assez


fréquent.

L’argent que nous utilisons est totalement virtuel. Il n’existe pas.


Alors, l’investir dans la blockchain, c’est investir avec de l’argent
doublement virtuel.

Si le réseau tombe (par exemple avec une éclipse solaire plus forte
que les autres ou un gros piratage) vous perdez tout. Aucun
gouvernement ne peut mettre en place des lois qui garantissent vos
fonds.

La blockchain sert avant tout aux financiers et entreprises à réduire


le nombre des intermédiaires. Ce qui est synonyme d’économies de
frais.

Il faut donc être super bien informé et formé dans ce monde-là qui
cumule hi-tech, cybersécurité et trading boursier.

Comment investir avec moins de risques dans les cryptos ?

Je recommande généralement à mes clients d’investir dans les


devises cryptographiques via la bourse. Il existe en effet des fonds
et des actions qui :

• Soit, recopient le prix du Bitcoin


• Soit, sont des sociétés de services dans ce domaine.
• Soit, investissent dans les sociétés spécialisées dans la
blockchain.

Les actions de ces sociétés peuvent être achetées et conservées dans


un compte-titre ordinaire tout ce qu’il y a de plus classique. Exit donc
le risque lié à la sécurité et à la régulation du broker.

- 237 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

LA BULLE DU BITCOIN

Conseil proposé par Tanguy Caradec, de investir-et-devenir-


libre.com

Notre époque d’investisseur est marquée par l’essor des


cryptomonnaies, et du Bitcoin en particulier.

Je partage l’avis de Warren Buffet pour qui il s’agit d’une bulle


spéculative. En effet, détenir un bitcoin, ne crée pas de richesses,
comme l’était la détention de bulbes de tulipes au 17e siècle ce qui
n’empêcha pas une fantastique bulle spéculative à l’époque. Pour
celui qui étudie les bulles, pas de surprises, les ressorts humains
actuellement à l’œuvre sur le bitcoin agissaient déjà il y a 400 ans
lors de la fameuse spéculation sur les bulbes de tulipes.

Pourtant, cela n’empêchera peut-être pas le bitcoin de devenir une


monnaie d’usage. Elle présente en effet l’avantage de se passer
largement du système bancaire et de permettre des échanges de
valeur immédiate et sans frais. Plus largement les systèmes de
blockchain pourraient percer et permettre de remplacer tout ou
partie du système financier et permettre de faciliter les échanges de
valeurs entre les entreprises.

Mon conseil : fuyez ce type d’investissement, qui ne produit pas de


valeur, et concentrez-vous sur des investissements de long-terme,
des actifs qui apportent un rendement.

S'ENRICHIR AVEC LES CRYPTOS-MONNAIES, SANS


VENDRE DU RÊVE

Conseil proposé par Damien Robert, de strategie-bourse.com

S’enrichir avec les crypto-monnaies : Est-ce possible ? Si vous ne


deviendrez pas forcément riche du jour au lendemain en misant sur

- 238 -
Réussir avec les crypto-monnaies

ces devises dématérialisées, il est tout de même possible de gagner


de l’argent grâce à elles et voici comment.

Pourquoi les cryptos peuvent aider à gagner de


l’argent ?

Acheter des crypto-monnaies ne vous servira pas qu’à payer


différemment vos achats en ligne. En effet, il est désormais possible
de spéculer sur le cours de ces devises électroniques qui disposent
de leur propre cours de Bourse. Or, ces actifs se montrent
particulièrement volatiles comme vous pouvez le constater aisément
en observant les graphiques historiques du Bitcoin. En achetant et
en vendant vos crypto-monnaies au bon moment, vous pouvez ainsi
réaliser des plus-values très intéressantes. Or, vous pouvez trader
sur ces valeurs en ligne depuis une plateforme de trading.

L’un des avantages du trading de crypto-monnaies en ligne est que


vous avez la possibilité de spéculer à la fois sur la hausse du cours
de ces actifs et sur sa baisse. Les instruments de trading à votre
disposition vous permettent en effet les ventes à découvert et donc
davantage d’opportunités de gagner de l’argent.

Pourquoi faut-il être bon et se former ?

Bien entendu, le trading sur les crypto-monnaies, comme tout type


d’investissement boursier, nécessite une certaine connaissance du
marché et quelques compétences. Si vous êtes débutant dans ce
type d’activité, il est donc vivement conseillé de suivre une formation
complète concernant les marchés financiers et les crypto-monnaies
avant de vous lancer.

Les risques liés au trading sont en effet à prendre en considération


si vous souhaitez devenir un investisseur rentable et éviter de vous
ruiner sur une mauvaise opération ou à cause d’une mauvaise
gestion de votre capital d’investissement. Il existe heureusement de
nombreuses ressources permettant d’acquérir les connaissances

- 239 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

nécessaires et vous pouvez même commencer par vous entrainer


avec un compte de démonstration que proposent certains brokers en
ligne.

Les écueils à éviter

Pour maximiser vos chances de gagner de l’argent avec les crypto-


monnaies, il convient avant tout d’éviter certains pièges dans
lesquels les investisseurs particuliers ont tendance à tomber
fréquemment. Voici les principaux écueils que vous devez éviter :

- Tout d’abord, ne choisissez pas d’investir sur une seule et


même crypto-monnaie et pensez à diversifier vos trades en
misant sur plusieurs cryptos en même temps. Cela vous
aidera à vous protéger contre un risque de chute importante
liée à une actualité touchant la devise sur laquelle vous avez
misé.
- N’utilisez pas non plus un effet de levier trop important. Les
crypto-monnaies étant des actifs très volatiles, il est
préférable de ne pas risquer de perdre trop gros à cause d’une
inversion de tendance rapide.
- Tenez compte également de l’actualité car l’analyse technique
ne suffit généralement pas à détecter les futurs mouvements
de ces actifs.
- Enfin, prenez le temps de bien penser votre stratégie et de
vous y tenir. Se laisser guider par son instinct ou avoir une
réaction trop rapide sur le marché entrainera à coup sûr des
pertes importantes.

- 240 -
Réussir avec les crypto-monnaies

- 241 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

RÉUSSIR, AVEC D’AUTRES PLACEMENTS

LES MATIÈRES PREMIÈRES

Beaucoup d’entre vous s’intéressent aux matières premières.


Acheter de l’or, du blé, du riz, du pétrole, à travers des produits
financiers, ou en direct dans le cas de l’or.

Attention à bien comprendre ce type d’investissement.

Les matières premières ne sont pas des actifs, car elles n’apportent
aucun rendement. Il n’y a pas de dividende, ni de loyer, ni de
coupon.

Il s’agit d’un stock, d’une marchandise que vous stockez et qui


sécurise vos placements.

Achetez des matières premières dans une stratégie d’équilibre de


vos placements, mais pas comme un moyen de vous enrichir. Vous
feriez une erreur.

INVESTIR EN CROWD-FUNDING

Conseils proposés par Vladimir Decoursan, investisseur indépendant


en crowdfunding

Le crowfunding est la possibilité d’investir dans des entreprises, ou


de l’immobilier, par des plateformes de placements participatifs sur
internet. Des centaines d’internautes financent des projets, et
obtiennent un retour sur investissement.

- 242 -
Réussir avec d’autres placements

Formez-vous sur la pratique

On ne se lance pas dans le financement d’un projet en financement


participatif, sans avoir :

• Comparé les plateformes


• Suivi l’évolution de certains projets, sans être passé à l’action
• Avoir réalisé un premier investissement minime, pour voir
comment cela se passe
• Avoir une stratégie sur les secteurs, les plateformes et les
montants à investir

La plupart des plateformes sont spécialisées, car beaucoup de cas de


financement sont possibles.

Formez-vous sur hellocrowdfunding ou sur


goodmorningcrowdfunding pour gagner en compétences.

Répartissez vos investissements

Le crowd-funding, c’est le sujet par excellence où il s’agit de


diversifier, et de partager ses investissements en petites sommes.
Certains projets sont très risqués, et il n’est pas toujours évident de
savoir lesquels.

Partagez par type d’investissement, entre l’immobilier, le prêt aux


petites entreprises, et l’investissement dans des projets innovants.
Partagez les sommes, en n’investissement que par tranche de 100€.
Oui, c’est peu, mais c’est le gage pour éviter un défaut.

Diversifiez aussi les plateformes, et ne vous fiez pas qu’à un seul


intermédiaire.

Réinvestissez régulièrement

La difficulté du crowdfunding, réside dans le fait que votre


investissement réduit au fur et à mesure que votre débiteur

- 243 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

rembourse sa dette. Vous recevez des intérêts et remboursements


chaque mois. Généralement, au bout d’un an, tout a été remboursé.

Ainsi, le rendement n’est pas équivalent aux intérêts du prêt, car


votre capital rentabilisé baisse chaque mois.

Si vous n’avez pas réinvesti vos retours sur investissement au fur et


à mesure, toute la démarche est à recommencer un an après. De
plus, les 10 et 11èmes mois, votre épargne investie sera fortement
réduite.

Pour réussir, il faut réinvestir chaque mois les sommes reçues. Cela
demande un travail conséquent.

Travaillez avec les leaders du marché

Il existe désormais plusieurs dizaines de plateformes de


crowdfunding. Elles se différencient par leur positionnement, et par
les secteurs qu’elles touchent. Concentrez-vous sur les leaders du
marché.

Vous pourrez être attiré par d’autres plateformes, qui pourraient


vous proposer des rendements supérieurs.

Restez-en aux plus connues et à celles qui ont fait leurs preuves, au
risque d’avoir des surprises.

Une plateforme qui ne propose aux investisseurs que quelques


projets par trimestre doit aussi vous inciter à la vigilance. Les bonnes
plateformes connaissent peu de défauts, car elles sélectionnent bien
leurs entrepreneurs.

A minima, vérifiez les agréments. Le secteur s’est beaucoup assaini


ces dernières années, mais vérifiez que la plateforme dispose de
l’agrément Orias, des professions financières réglementées.

- 244 -
Réussir avec d’autres placements

Profitez de deux niches porteuses

Il existe deux niches particulièrement attractives :

• L’investissement dans les projets soutenant la transition


énergétique, notamment présents sur Lendoshpère, Enerfip,
Lumo …
• L’investissement dans la promotion immobilière, avec Anaxago,
Wiseed, Lymo …

- 245 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

RÉUSSIR, AVEC LES ENTREPRISES NON-


COTÉES

Investir dans des PME françaises est une très bonne occasion de
s’investir dans un projet d’entreprise, et de réaliser des
performances supérieures à ce que l’on peut réaliser sur d’autres
supports. L’investissement dans le non côté est un placement
spécifique.

Les rendements de l’investissement non côté ont tendance à être


supérieurs aux investissements plus traditionnels, et les enveloppes
fiscales sont attractives. Il faut bien remercier les investisseurs du
risque pris.

INVESTIR VIA LA GESTION COLLECTIVE

Si vous n'avez pas envie d’investir en direct, vous pouvez acheter


des parts de fonds spécialisés dans les PME ou TPE non cotées
comme les FIP (fonds d'investissement de proximité) ou les FCPI
(fonds commun de placement dans l'innovation). Ils sont investis sur
plusieurs TPE ou PME et accessibles dès 1.000 euros.

Vos versements ouvrent droit à une réduction d'impôt de 18%,


retenue dans la limite de 12.000 euros pour les célibataires et de
24.000 euros pour les couples, soit une réduction maximale de 2.160
euros pour un célibataire et de 4.320 euros pour un couple.

Ces montants de déduction peuvent être doublés, avec un


investissement conjoint et dans un FIP et dans un FCPI (ou
plusieurs).

Dans tous les cas, le plafond des réductions sera de 10 000 €,


comme toutes les niches fiscales.

- 246 -
Réussir avec les entreprises non cotées

Ce témoignage de Mathieu Sanlaville, de 123 Ventures est éclairant :

« Le FIP a, sur le papier, un potentiel d'appréciation moindre, car


il investit dans des PME régionales plus traditionnelles, de tous
secteurs, mais il est du coup normalement moins risqué que les FCPI,
qui eux, doivent nécessairement opter pour des sociétés innovantes
», explique José Fernandez, directeur de l'offre financière d'UFF.

« Dans ces deux types de fonds, en plus des actions non cotées,
le gérant peut aussi placer une partie dans des obligations
convertibles. Cela va faire baisser le niveau de risque du fonds et
permettre un rendement sécurisé grâce au versement des intérêts
et faciliter la sortie du fonds, puisque l'obligation est simplement
remboursée à sa date anniversaire. Les personnes réticentes au
risque peuvent opter pour ce type de produits ».

Vous pouvez également investir dans des organismes de gestion


collective (OPCVM), qui sont des fonds de placements, accessibles
par un compte-titre ou un PEA, et qui agrègent des participations
dans une somme d’entreprises non-cotées. Ce sont les
investissements dans les PME les plus liquides.

Il existe aussi des ETF, qui permettent d’investir dans des paniers de
petites entreprises

INVESTIR EN DIRECT

Investir en direct dans une PME est la solution la plus rémunératrice,


la plus épanouissante, mais aussi la plus risquée.

Quel bonheur que de s’attacher à la stratégie et à l’évolution d’une


ou plusieurs entreprises. Mais bien sûr, la perte en capitale peut être
totale, si la société fait faillite. D’où l’intérêt de bien suivre ses
investissements et de choisir une bonne équipe, un bon produit et
des marchés pertinents.

- 247 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Investir en direct ne se fait pas du jour au lendemain. Il faut s’inscrire


dans les réseaux d’affaires efficaces et les clubs d’investisseurs, pour
bénéficier des meilleurs dossiers et y investir tôt.

INVESTIR DANS UNE START-UP

La vague des start-ups n’échappe à personne, et nous avons tous


envie d’investir dans l’une des futures pépites, une de ces licornes
qui seront rachetées à prix d’or.

Les start-ups sont les PME les plus jeunes, les plus instables, mais
aussi celles qui peuvent connaître la plus forte croissance.

Tous les professionnels s’accordent là-dessus, il n’y a qu’un critère


valable pour choisir une start-up : choisir une bonne équipe de
fondateurs. Les start-ups réalisent plusieurs pivots (changements de
modèle voire de produit) avant de trouver leur créneau, leur marché,
et leurs clients. Investir dans une équipe est donc plus important que
d’investir dans une idée, qui peut changer rapidement, ou être
invalidée.

Des fondateurs solides, capables de repositionner leur produit, de


changer leur manière de travailler, et de recommencer à zéro est le
seul gage de réussite.

Ce rôle de « business angel » est très épanouissant, car les


investisseurs jouent également le rôle de mentors auprès des
fondateurs et des équipes.

- 248 -
Réussir avec les entreprises non cotées

4 CONSEILS SUR LE NON CÔTÉ

Conseils proposés par Isabelle Martin, business-angel

Toujours savoir comment l’on peut sortir son capital

Les FIP et les FCPI sont des actifs risqués, par rapport à la moyenne
des placements, car la perte en capital est possible. L’investissement
doit y être conservé 5 ans au minimum.

Les investissements en direct sont évidemment risqués aussi, et ce


d’autant plus que la société est jeune.

Veillez très attentivement aux clauses permettant de sortir votre


capital. Vous devez être en capacité de sortir votre capital à tout
moment (moyennant des frais bien sûr), ou après les 5 ans, dans
des conditions avantageuses.

L’investissement dans les ETF ou les organismes de placements


collectifs sont les plus liquides : ils fonctionnent comme la bourse.

Ne pas prendre trop de risques

Certaines sociétés présentent des risques forts et identifiés. C’est


notamment le cas des sociétés dont le produit n’est pas encore
commercialisé, dont les fondateurs connaissent mal leur marché, ou
dont le marché connait une concurrence féroce.

Diversifier malgré tout le reste

Même s’il est tentant de concentrer ses investissements sur une


seule société, ou un seul fond, en pensant qu’il est la source de la
fortune, la diversification reste une règle clé.

- 249 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Comme en bourse, la première règle est de ne pas perdre d’argent.

Ne concentrez pas trop vos investissements, et élargissez votre


gamme. Vous serez ravi d’avoir appliqué ce conseil dans quelques
temps.

Beaucoup lire et se former

L’investissement dans le non côté est un métier. S’y intéresser en


tant que particulier est passionnant, mais cela demande un vrai
bagage professionnel et technique.

Formez-vous auprès des meilleurs livres sur l’investissement,


participez à des conférences ou des webinaires, rencontrez des fonds
et des professionnels de la gestion pour comprendre leurs méthodes.

N’investissez que dans les entreprises que vous comprenez, dans les
sociétés dont le discours des fondateurs vous semble clair. Évitez les
gourous, et les bonimenteurs.

- 250 -
Réussir avec les entreprises non cotées

- 251 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

29 IDÉES DE BUSINESS RENTABLES ET


ACCESSIBLES À LANCER

Beaucoup d’entre vous souhaitent démarrer un « side project »,


c’est-à-dire une activité parallèle à votre emploi ou à votre activité
principale. Grâce à un internet, aux outils dématérialisés, cette
démarche est grandement facilitée, et les opportunités sont
nombreuses.

Passage en revue des possibilités aujourd’hui.

SUR INTERNET

Créer un blog

• De quoi s’agit-il : créer un site avec du contenu sur un sujet


où vous êtes légitime
• Quel revenu attendre : Entre 50 et 5000 € par mois
• Comment démarrer : formez-vous, par exemple avec
traficmania.com, puis lancez un blog sur Wordpress

Vendre des coachings et des formations

• De quoi s’agit-il : des coachings à 200-300 € sur une activité


ou une technique que vous maitrisez
• Quel revenu attendre : 200-300 € par coaching
• Comment démarrer : se référencer sur livementor ou sur des
blogs spécialisés

- 252 -
29 idées de business rentables et accessibles à lancer

Rédiger pour d’autres

• De quoi s’agit-il : Rédiger des articles sur des thématiques où


vous êtes à l’aise
• Quel revenu attendre : 20-40 € par page Word
• Comment démarrer : S’inscrire sur Upwork, Textmaster,
redacteur.com …

Vendre ses documents

• De quoi s’agit-il : Rassembler des documents qui intéressent


(thèse, rédactions …)
• Quel revenu attendre : 50-200 € par mois
• Comment démarrer : S’inscrire sur oboulo

Être traducteur

• De quoi s’agit-il : Traduire des textes en français ou en


d’autre langues
• Quel revenu attendre : 15-30 € par page Word
• Comment démarrer : S’inscrire sur Upwork, freelance.com

Accomplir des tâches ponctuelles

• De quoi s’agit-il : Réaliser de petites missions à distance


• Quel revenu attendre : 5-10 € par heure
• Comment démarrer : S’inscrire sur 5euros.com

Créer une chaine YouTube

• De quoi s’agit-il : Se filmer et transmettre des connaissances


sur une thématique bien précise
• Quel revenu attendre : 10-500 € / mois

- 253 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

• Comment démarrer : Identifier un sujet, se former, et se


filmer avec son smartphone

Créer un Podcast

• De quoi s’agit-il : Enregistrer un podcast régulier, sur une


thématique précise
• Quel revenu attendre : 10-200 € / mois
• Comment démarrer : Acheter un micro, identifier une niche,
et s’enregistrer

Créer un site de dropshipping

• De quoi s’agit-il : Un site de e-commerce sans stock. Les


fournisseurs livrent vos commandes au client final
• Quel revenu attendre : 100 – 5000 € par mois
• Comment démarrer : Identifier une thématique, des
fournisseurs (dropshipping-France.com) et se lancer

Donner des cours en ligne

• De quoi s’agit-il : Être professeur particulier, à distance


• Quel revenu attendre : 30-50 € par heure
• Comment démarrer : Livementor

- 254 -
29 idées de business rentables et accessibles à lancer

EN IMMOBILIER

Louer une chambre

• De quoi s’agit-il : Louer l’une des pièces de sa maison, à un


étudiant ou sur Airbnb
• Quel revenu attendre : 300-500 € par mois
• Comment démarrer : Airbnb et Booking.com

Faire de l’achat-revente

• De quoi s’agit-il : acheter un bien immobilier, le restaurer, et


le revendre
• Quel revenu attendre : 20 % de plus -value
• Comment démarrer : Identifier des biens autour de chez soi

Louer son parking

• De quoi s’agit-il : Louer sa place de parking


• Quel revenu attendre : 50-150 € selon les régions
• Comment démarrer : Mettre une annonce sur le bon coin

Louer sa maison en son absence

• De quoi s’agit-il : Louer sa maison ou son appartement


lorsque l’on part en week-end ou en vacances
• Quel revenu attendre : 100-300 € par nuit
• Comment démarrer : Airbnb et Booking.com

- 255 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Accueillir de la publicité sur sa maison

• De quoi s’agit-il : Installer un panneau 4x4 en bordure de


route, vers l’extérieur
• Quel revenu attendre : 100 € par mois
• Comment démarrer : Contacter une régie locale

Installer des panneaux solaires chez soi

• De quoi s’agit-il : Installer des panneaux solaires sur son toit


ou dans un jardin, et revendre l’électricité produite
• Quel revenu attendre : 50-300 € par mois
• Comment démarrer : Prendre contact avec un installateur de
panneaux solaires

ACTIVITÉS COLLABORATIVES

Industrialiser le covoiturage

• De quoi s’agit-il : Disposer d’un réseau de co-voitureurs


réguliers pour se rendre à son travail
• Quel revenu attendre : 10-20 € par jour
• Comment démarrer : S’inscrire sur BlaBlaCar, et fidéliser les
personnes

Accueillir des gens à dîner

• De quoi s’agit-il : Accueillir des étrangers à dîner


• Quel revenu attendre : 10-20 € par personne et par repas
• Comment démarrer : Cotable, Viensmangeràlamaison.fr

- 256 -
29 idées de business rentables et accessibles à lancer

Louer sa voiture

• De quoi s’agit-il : Louer sa voiture lorsque l’on ne s’en sert


pas
• Quel revenu attendre : 25-40 € par jour
• Comment démarrer : Drivy et OuiCar

Accueillir de la publicité sur sa voiture

• De quoi s’agit-il : Coller de gros stickers sur ses portières


• Quel revenu attendre : 50-100 € / mois
• Comment démarrer : S’inscrire sur l’une des plateformes
dédiées

Devenir chauffeur VTC

• De quoi s’agit-il : Devenir chauffeur Uber, Kapten, à temps


partiel
• Quel revenu attendre : 20-30 € par heure
• Comment démarrer : S’enregistrer comme VTC (Legalstart)

Devenir livreur

• De quoi s’agit-il : Devenir livreur Deliveroo, UberEats …


• Quel revenu attendre : 15-20 € par heure
• Comment démarrer : S’enregistrer comme livreur
(Legalstart)

Lancer un foodtruck

• De quoi s’agit-il : Créer un foodtruck sur un style de


nourriture bien identifié, ou en franchise
• Quel revenu attendre : Un SMIC si actif tous les soirs

- 257 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

• Comment démarrer : Se rapprocher d’une franchise

Proposer des cours à domicile (scolaire, cuisine …)

• De quoi s’agit-il : Devenir professeur particulier


• Quel revenu attendre : 30-50 € par heure
• Comment démarrer : S’inscrire sur Acadomia

Acheter des fripes, les mettre en valeur et les revendre

• De quoi s’agit-il : Chiner de vieux vêtements, les porter chez


le teinturier, et les vendre en ligne
• Quel revenu attendre : 10-40 € par vêtement
• Comment démarrer : Vinted, eBay

Créer une petite marque

• De quoi s’agit-il : Vendre ses créations, petits bijoux, ou


vêtements à travers une marque
• Quel revenu attendre : 50-1000 € par mois
• Comment démarrer : Imaginer un concept, et vendre sur
Facebook ou Etsy

Devenir guide touristique

• De quoi s’agit-il : Faire des visites guidées dans sa ville ou sa


région
• Quel revenu attendre : 30-40 € par heure
• Comment démarrer : S’inscrire auprès de l’office du tourisme

Cultiver des légumes dans son jardin

• De quoi s’agit-il : Cultiver les légumes, et les vendre en AMAP

- 258 -
29 idées de business rentables et accessibles à lancer

• Quel revenu attendre : 100-500 € par mois selon la quantité


• Comment démarrer : Identifier les AMAP près de chez soi

Tester des produits

• De quoi s’agit-il : Tester des produits et donner un retour à


la marque
• Quel revenu attendre : 30-100 € par mois, et des produits
• Comment démarrer : Sampleo.com

- 259 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

DEVENIR RENTIER : LA VÉRITÉ

Être rentier est le rêve de nombreux lecteurs. Derrière ce slogan et


cet affichage global, se cache des réalités différentes. Vous n’avez
pas besoin du même capital que votre voisin pour être rentier. Et
gagner de l’argent sans travailler peut être plus accessible que
certains ne le pense.

ÉVALUER LE CAPITAL NÉCESSAIRE

Le premier travail du futur rentier est d’être au clair sur le capital


dont il a besoin. Évaluez vos coûts mensuels, et évaluez le revenu
mensuel net dont vous avez besoin.

Ensuite, faites le calcul, en utilisant un tableau simple comme celui-


ci :

Capital nécessaire pour obtenir 500 € brut par mois :

• 300 000 € à 2%
• 200 000 € à 3%
• 150 000 € à 4%
• 120 000 € à 5%

Capital nécessaire pour obtenir 2000 € brut par mois :

• 1 200 000 € à 2%
• 800 000 € à 3%
• 600 000 € à 4%
• 480 000 € à 5%

Ou encore une autre approche :

Obtenir 2000 € par mois,

- 260 -
Devenir rentier : la vérité

• Avec un placement à 2% : 1 200 000 €


• Avec une rente viagère (à 65 ans) : 486 000 €
• En consommant votre capital en 30 ans, et à 2% de rendement :
524 000 €
• En consommant votre capital en 30 ans, et à 4% de rendement :
408 000 €

LIMITER LES CHARGES

La rente ne se fait pas qu’avec un revenu, mais également avec des


besoins faibles. Plus vos besoins de financements mensuels seront
réduits, plus le capital nécessaire pour créer une rente sera faible.

Et cela est parfois difficile, car le rentier est tenté de dépenser plus
que lorsqu’il travaillait, puisqu’il a plus de temps et d’occasions.

Les propriétaires de leur résidence principale ont plus de facilités à


devenir rentier, car ils n’ont pas de loyer, ou d’intérêts d’emprunt et
de remboursement de capital.

JOUER AVEC LA FISCALITÉ

La fiscalité sur les revenus du patrimoine peut être lourde.

Lors de vos simulations, veillez donc à bien prendre en comptes les


revenus nets.

Et en ce qui concerne vos rentes, essayez de privilégier des revenus


issus des enveloppes fiscales déjà mûres, comme un PEA ou un
contrat d’assurance-vie de plus de huit ans. Sinon, vous pouvez aussi
opter pour un ou des investissements défiscalisants. C’est le cas d’un

- 261 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

bien immobilier loué en meublé, dont l’imposition est bien plus légère
que celle qui touche la location nue.

ANTICIPER

On ne se jette pas dans la vie de rentier sans avoir anticipé sur


plusieurs années. Posez-vous les questions suivantes :

• Quels seront mes besoins dans 5, 10, 15 ans ? De combien


aurai-je besoin chaque mois dans 10 ans ?
• Est-ce que je suis en capacité de retrouver un travail dans 5
ans, si je ne réussis pas dans mon mode de vie de rentier, ou
si cela ne me convient pas ?
• Quel niveau de risque est-ce que je prends ? Notamment pour
augmenter la rente (par exemple avec des placements
boursiers par rapport aux fonds euros.
• Puis-je m’appuyer sur un conjoint, qui saura m’aider en cas
de coup dur ?

PENSER À SON ACTIVITÉ

Être rentier, c’est bien, mais pour quoi faire ?

Avez-vous déjà concrètement essayé d’être rentier, c’est-à-dire de


ne pas travailler, mais de ne pas être en vacances pour autant ? On
s’en lasse très vite.

C’est le propre de l’homme que d’avoir une activité et de construire,


d’avoir des projets. Même en tant que rentier, vous vous rendrez vite
compte de la nécessité d’avoir une activité, de remplir vos journées.

Gérer votre patrimoine peut en faire partie, mais cela ne suffit pas.

- 262 -
Devenir rentier : la vérité

Généralement, les rentiers heureux sont ceux qui utilisent leurs


revenus et le temps dégagé pour avoir de vraies activités, voire pour
travailler, mais sans la pression du salaire et des revenus. Libres,
mais travailleurs.

- 263 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

OPTIMISER SA SUCCESSION ET SA
TRANSMISSION

Travailler dur toute sa vie, en quête de transmettre quelque chose à


ses enfants, et se voir taxer sur une grande partie de ce patrimoine
au moment de sa transmission. C’est l’amer constat que font chaque
année des milliers de familles. Pourtant, il existe des solutions.

AVOIR EN TÊTE LE BARÈME DES DROITS DE DONATION


ET SUCCESSION

Si vous souhaitez donner plus que les sommes indiquées ci-dessus,


vous devrez payer des droits à l'administration fiscale :

Montant Imposition
Moins de 8.072 € 5%
De 8.072 à 12.109 € 10%
De 12.109 à 15.932 € 15%
De 15.932 à 552.324 € 20%
De 552.324 à 902.838 € 30%
De 902.838 à 1.805.677 € 40%
Au-delà de 1.805.677 € 45%

- 264 -
Optimiser sa succession et sa transmission

SOUSCRIRE AUX CONTRATS D’ASSURANCE-VIE AVANT


70 ANS

La souscription d’un contrat d’assurance vie ou la réalisation d’un


versement complémentaire après les 70 ans de l’assuré est
nettement moins favorable après les 70 ans de ce dernier.

Chaque bénéficiaire peut en temps normal bénéficier d’un


abattement de 152 500 € si les versements ont été faits avant 70
ans. Sinon, c’est 30 500 €.

DONNER RÉGULIÈREMENT

Le moyen le plus sûr d’abaisser les droits qu’auront à payer vos


héritiers est de leur consentir des donations.

Un système d’abattement existe en France. Un enfant peut bénéficier


de 100 000 € tous les 15 ans, par chacun de ses parents, sans devoir
payer d’impôts, soit 200 000 au total. Un petit enfant, de 31 865 €,
par grand-parent, soit 63 730 au total.

En plus de ces avantages, tout parent, grand-parent ou arrière


grand-parent peut donner à chacun de ses enfants, petits-enfants ou
arrière-petits-enfants une somme d'argent de 31.865 € au maximum
sans avoir à payer de droits de donation, à condition de faire leur
donation avant d'avoir atteint l'âge de 80 ans (article 790 G du Code
général des impôts).

- 265 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

DÉMEMBRER

Donner un bien immobilier dans son intégralité et en une fois n’est


pas la meilleure pratique. En démembrant un bien, c’est-à-dire en
séparant l’usufruit (la possibilité de jouir du bien, d’en tirer des
revenus, de le louer…) de la nue-propriété (le fait de le posséder
effectivement), vous allez pouvoir optimiser la succession.

Les parents à la retraite ont intérêt à démembrer et à donner la nue-


propriété. Vous restez en capacité de choisir ce que vous souhaitez
faire du bien, mais le bénéficiaire de la donation ne paiera que sur
les droits de donation de la nue-propriété, qui vaut 50% de la valeur
du bien, si vous avez par exemple entre 51 et 60 ans. L’usufruit sera
alors automatiquement transmis à vos héritiers au moment de votre
décès, sans droits supplémentaires.

LE BARÈME DE L’USUFRUIT ET DE LA NUE-PROPRIÉTÉ

Âge de l’usufruitier Valeur de Valeur de la nue-


l’usufruit propriété

Moins de 21 ans 90 % 10 %

Moins de 31 ans 80 % 20 %

Moins de 41 ans 70 % 30 %

Moins de 51 ans 60 % 40 %

Moins de 61 ans 50 % 50 %

Moins de 71 ans 40 % 60 %

Moins de 81 ans 30 % 70 %

- 266 -
Optimiser sa succession et sa transmission

Moins de 91 ans 20 % 80 %

Plus de 91 ans 10 % 90 %

À chaque âge, correspond une répartition légale de valeur, entre la


nue-propriété et l’usufruit, pour refléter l’avancement en âge et la
prise de risque. Les épargnants ont intérêt à transmettre au plus tôt.

LA DONATION-PARTAGE

La donation-partage permet de fixer les sommes en donation, et est


utilisée pour transmettre un patrimoine à plusieurs enfants.

Elle permet de fixer un montant de don, équilibré entre enfants, et


de rééquilibrer au moment du décès de la personne ayant réalisé le
don, pour remettre à jour les différents dons, en fonctions de leurs
évolutions. Si l’un des héritiers a ainsi bénéficié d’un don dont la
valeur a fortement augmenté, par rapport aux autres, alors celui-ci
devra verser une compensation aux autres héritiers.

L’objectif de ce système est d’éviter de créer des tensions entre les


héritiers.

En pratique, plusieurs enfants ayant reçu et accepté des biens de


même valeur lors d’une donation peuvent en avoir fait des usages
différents et leurs investissements peuvent avoir entraîné des
résultats très différents.

- 267 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

CRÉER UNE SCI, POUR OPTIMISER

La Société Civile Immobilière (SCI) permet à plusieurs personnes de


s’associer pour gérer en commun un patrimoine immobilier, à travers
un ou plusieurs biens. C’est un excellent outil de transmission de
patrimoine.

Le capital d’une SCI se divise, en parts, qu’il est possible de


transmettre pour tout ou partie, en pleine propriété ou en
démembrement. Une SCI permet ainsi de partager un bien
immobilier entre plusieurs enfants. Cela permet d’éviter l’indivision,
qui consiste à posséder un bien à plusieurs, et peut créer des
situations de blocage.

Les parents, créateurs et gérants de la SCI donnent à chacun de


leurs enfants un certain nombre de parts. Les parts peuvent être
données en pleine propriété. Les enfants perçoivent, le cas échéant,
les revenus de la SCI du vivant de leurs parents. Les parts peuvent
aussi être données en nue-propriété, les parents conservant ainsi
l’usufruit et donc la jouissance ou les revenus des propriétés
immobilières.

Au décès des parents, les enfants deviennent pleinement


propriétaires des parts de la SCI, sans droit de succession.
La constitution d’une SCI nécessite l’apport d’un bien immobilier à
cette SCI. Attention, car cet apport est considéré comme une cession
et entraîne la taxation de la plus-value si le bien est détenu depuis
moins de 22 ans. Mieux vaut créer une SCI lors de l’acquisition.

- 268 -
Optimiser sa succession et sa transmission

- 269 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

PRÉPARER SA RETRAITE ET L’OPTIMISER

LES 3 PLACEMENTS MAJEURS POUR TIRER UNE RENTE


DE SA RETRAITE

Conseil proposé par Louis Yang, Rédacteur en chef de


cafedupatrimoine.com

L’assurance vie

L’assurance-vie est un très bon placement pour optimiser sa retraite.


Cette enveloppe défiscalisée peut être capitalisée pendant toute la
vie, puis des versements sans fiscalité peuvent être réalisés.

Au-delà de 8 ans de détention, ce qui est le cas généralement à la


retraite, vous bénéficiez chaque année d’un abattement de 4 600 €
pour une personne seule et de 9 200 € pour un couple, pour des
retraits sans fiscalité de votre assurance-vie. De quoi assumer des
dépenses courantes ou importantes.

Pour les contrats de plus de 8 ans et en dehors de cet abattement,


la fameuse Flat Tax ne s’applique pas (hormis pour les encours en
assurance-vie de plus de 150 000 euros pour une personne seule et
300 000 euros pour un couple), et vous devrez vous acquitter d’une
taxation à 7,5 % + 17,2 % de prélèvements sociaux, soit une
taxation totale de seulement 24,7 %.

L’épargne retraite

Vous pourrez aussi, pour gonfler votre pension de retraité, compter


sur les produits de l’épargne retraite et notamment sur les supports

- 270 -
Préparer sa retraite et l’optimiser

qui vous auront permis de bénéficier d’un abondement de la part de


votre employeur à l’instar du Plan d’Épargne Retraite Collectif ou
PERCO.

Les travailleurs indépendants pourront eux compter sur le contrat


Madelin qui permet de déduire des bénéfices imposables les
cotisations versées au titre de l’assurance vieillesse (avec un plafond
tout de même).

Pour tous, le PERP constitue également une solution d’épargne


longue dédiée à la retraite pour laquelle les versements sont
déductibles du revenu net imposable avec, là encore, des plafonds
définis.

Pour l’ensemble de ces supports, les fonds sont débloqués à la


retraite et peuvent être versés sous forme de capital ou de rente.

Le locatif

L’investissement locatif, et le fait de profiter des loyers de ses biens


est un classique de l’épargne à la retraite. Les biens locatifs acquis
pendant votre vie active prendront sens à la retraite. Vous n’aurez
généralement plus de crédit, et pourrez bénéficier pleinement des
revenus.

La location meublée semble la plus judicieuse. Elle permet en effet


non seulement de louer plus cher le bien, mais aussi de bénéficier
d’une durée de préavis moindre que dans le cas de la location vide,
le montant de la caution est également plus élevé et, enfin, elle
permet grâce au statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel) de
bénéficier d’une fiscalité favorable.

De fait, l’imposition des bénéfices industriels et commerciaux (BIC)


de la location meublée est bien plus avantageuse que celle des
revenus fonciers, notamment grâce à la déduction de tous les frais
d’acquisition et des amortissements sur 30 ans.

- 271 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

COMMENT SOUSCRIRE À UN CRÉDIT QUAND ON EST


SENIOR ?

Conseil proposé par Louis Yang, Rédacteur en chef de


cafedupatrimoine.com

Il est traditionnellement beaucoup plus difficile d’emprunter passé


60 ans, et surtout lorsque l’on est à la retraite. En effet, 4%
seulement des plus de 60 ans souscrivent un prêt immobilier selon
une tribune de Magnolia parue en avril 2019.

En cause : les risques de santé que présente cette portion de la


population ainsi que des revenus, souvent insuffisants.

Pourtant, les banques proposent de plus en plus de solutions


adaptées aux seniors. Si l’assurance de prêt leur est souvent refusée
en raison d’un état de santé trop dégradé, elles peuvent néanmoins
compter pour une acceptation de leur dossier sur le recours à des
garanties supplémentaires pour le crédit immobilier comme le prêt
viager hypothécaire, le prêt hypothécaire cautionné ou le
nantissement d’un contrat d’assurance-vie. Les établissements
bancaires ont d’ailleurs allongé la limite d’âge d’emprunt, aujourd’hui
fixée à 85 ans.

Une autre solution, est de souscrire un crédit consommation. Les


crédits à la consommation ne comportent pas de limite d’âge. Ces
crédits conso présentent l’avantage par rapport aux crédits
immobiliers de ne pas nécessiter d’assurance, puisque d’après la
convention Areas (Assurer et Emprunter avec un Risque de Santé),
l’emprunteur peut refuser cette assurance, même s’il est exposé à
un risque de santé aggravé.

Les critères essentiels pour obtenir un crédit à la consommation


restent la capacité de remboursement et la capacité d’endettement.
Et, là encore, le patrimoine accumulé au cours de la vie peut servir
de garanties au prêteur.

- 272 -
Préparer sa retraite et l’optimiser

ANTICIPER SA RETRAITE, MÊME SI CETTE


PERSPECTIVE NE VOUS ENCHANTE PAS

Conseil proposé par Louis Yang, Rédacteur en chef de


cafedupatrimoine.com

Quel que soit votre âge, la retraite vous concerne forcément.


Pourtant, ce n’est pas un sujet auquel on a l’habitude de réfléchir
tôt. Il le faudrait pourtant.

Il est indispensable tout au long de sa vie active de préparer sa


retraite, il est également nécessaire une fois celle-ci arrivée, de se
préoccuper de ses finances, en prenant bien en compte les
caractéristiques liées à cette période.

La retraite est une période spécifique, qui appelle des choix et une
organisation spécifique, si vous voulez en profiter pleinement, et ne
pas souffrir de la baisse de revenus qu’elle implique. Les revenus des
retraités chutent en moyenne de 30 à 60% lors du passage à la
retraite. Cela oblige à s’informer, et à prendre de bonnes décisions.

T’ES JEUNE ET TU NE PENSES PAS À TA RETRAITE ?


NON MAIS ALLO QUOI !

Conseil proposé par Alexandre Bruney et Gaëtan Lefebvre de


construire-sa-retraite.com

Lorsque l’on est jeune et que l’on se prépare à entrer dans la vie
active, notre esprit est orienté vers les études, vers le job que l’on
pourrait décrocher, vers la fête à laquelle on pourrait participer ou
vers le joujou technologique dernier cri que l’on pourrait acheter. Et
oui, quand on est jeune, on ne pense pas à la retraite !

- 273 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

C’est un tort ! Nous allons développer 3 thèmes montrant l’intérêt


de construire sa retraite au plus tôt.

Se créer une épargne

La première, qui n’est sûrement pas celle qui nous vient à l’idée au
sortir de l’école, c’est d’épargner. Ce patrimoine mobilier pourra, au
moment de la retraite, offrir une rente régulière et sur la durée, ou
bien une réserve de « cash » dont on pourra disposer pour un achat
immobilier.

Même si ce ne sont pas de grosses sommes au départ, il est


fondamental d’épargner dès le plus jeune âge. Retenez bien cette
citation :

« En matière d’épargne, le temps perdu ne se rattrape


jamais »

Une épargne régulière apportera un plus mais ne sera pas suffisante


pour conserver un niveau de revenu équivalent au dernier salaire.

S’investir dans l’entrepreneuriat

Qui n’a pas lu les différentes success story concernant de jeunes


entrepreneurs intrépides qui se sont lancés dans des domaines tels
que internet, de nouvelles formes de service, etc… Tout cela est très
alléchant, mais il y a beaucoup de candidats et peu d’élus à la
réussite. Se lancer dans l’entrepreneuriat nécessite un ingrédient
absolument incontournable : avoir acquis un socle de connaissances
suffisamment solide.

Au-delà de ce socle, il faut avoir une volonté d’entreprendre à toutes


épreuves et la cultiver. S’adapter au marché et savoir se rendre
disponible aux instants clefs constituent deux piliers de la réussite.

- 274 -
Préparer sa retraite et l’optimiser

Investir dans l’immobilier… sans apport

Il suffit de tendre l’oreille dans le métro, dans un restaurant


d’entreprise, dans un café ou sur la plage pour s’apercevoir qu’un
sujet revient de manière récurrente : l’immobilier.

Bien sûr, certains d’entre vous observeront que l’immobilier peut


être en crise mais ce n’est pas une mauvaise nouvelle.

Lorsque l’immobilier est en crise, les prix s’orientent à la baisse. De


ce fait, les marges de négociation peuvent être plus importantes. Le
vendeur intègre la baisse probable des mois suivants et fait preuve
d’une plus grande ouverture sur le prix.

D’ailleurs, à ce sujet, n’oubliez pas :

« La plus-value que l’on peut dégager sur un bien immobilier


se joue dès l’achat »

Beaucoup d’entre vous pensent certainement qu’il faut être riche


pour pouvoir investir dans l’immobilier. Effectivement, cela aurait
tout de même tendance à aider, mais ce n’est pas une obligation.

Il est tout à fait possible d’investir dans l’immobilier sans apport.


Pour y parvenir, il faut veiller à ce que le loyer soit supérieur à la
mensualité du prêt c’est ce que l’on a coutume d’appeler l’auto-
financement. L’idée est simple, mais le chemin pour y parvenir
nécessite de maîtriser certaines astuces. Par exemple, il faut :

• Bien acheter en ayant en tête les prix du marché.


• Négocier toutes les étapes du processus d’achat du bien
immobilier.
• Tout emprunter (frais de notaire et frais de garantie inclus)
et négocier son emprunt.
• Investir dans des formes d’immobiliers moins
conventionnelles (immobilier commercial, meublés,
immeubles de rapport, location courte durée, colocation,
parking, …)

- 275 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

En synthèse, retenez que même si vous êtes jeune, vous devez


d’ores et déjà penser à votre retraite. Vous pourrez utiliser 3
moyens pour vous constituer ce futur complément de revenu :

• l’épargne
• l’entrepreneuriat
• l’immobilier

À noter qu’il est parfaitement possible d’investir sans apport dans


l’immobilier, encore faut-il se décider à passer à l’action, utiliser la
bonne méthode et connaître quelques astuces.

POUR LA RETRAITE DES FEMMES, PLUS QUE JAMAIS, IL


FAUT PENSER À L’IMMOBILIER

Conseil proposé par Alexandre Bruney et Gaëtan Lefebvre de


construire-sa-retraite.com

Le rapport du COR (Comité d’Orientation des Retraites) donne


régulièrement des éléments intéressants et inquiétants sur nos
futures retraites. Il faut avoir en tête que schématiquement un cadre
qui arrive à la retraite verra une baisse d’environ 50% de ses
revenus.

Pour juguler cette situation, nous conseillons d’avoir recours à la


constitution d’un patrimoine immobilier dont les revenus (sous forme
de loyers) viendront combler cette perte au moment de la retraite.

Si l’on se penche sur la situation particulière des femmes, vis-à-vis


de la retraite, il faut bien l’avouer, nous n’avons pas un rapport
d’égalité entre les hommes et les femmes. Globalement, les femmes
ont une retraite inférieure à celle des hommes (de l’ordre de 20%)
et cela va durer encore assez longtemps. Bien sûr, l’écart se réduit,
mais il faudra beaucoup de temps pour parvenir à une égalité,
probablement jusqu’en 2050 selon l’INSEE.

- 276 -
Préparer sa retraite et l’optimiser

Cette différence s’explique en partie par les choix de carrière qui sont
fait par les femmes. Ces dernières ont plutôt tendance à faire des
choix de vie orientés vers la famille. Elles privilégient donc des
emplois à temps partiel où elles font des sacrifices vis-à-vis de leur
carrière, ce que font moins les hommes.

Les femmes partent à la retraite plus tardivement que les hommes


à cause de carrières plus chaotiques. Par ailleurs, elles vivent en
moyenne 4 à 5 ans de plus que les hommes.
Par conséquent, elles se retrouvent seules à la fin de leur vie. Bien
entendu, il y a la pension de réversion, mais il est tout de même plus
confortable et serein de pouvoir compter sur sa propre retraite.

Il y a donc une réelle opportunité pour les femmes à s’intéresser à


l’immobilier pour se constituer un patrimoine et améliorer
significativement leur situation au moment de la retraite, voire de
leur donner la possibilité de partir à la retraite plus tôt.

La diversité des supports d’investissements dans l’immobilier fait


qu’il est toujours possible de trouver un investissement qui
correspond à son projet, à son budget et à sa situation.

On peut citer par exemple :

• Le Pinel
• Les meublés
• La location courte durée
• L'immobilier commercial
• L’immeuble de rapport
• Les SCPI
• ...

Au final, le seul vrai frein, c’est soi-même et sa capacité ou non de


passer à l’action.

- 277 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

METTRE EN PLACE UN VIAGER

Conseil proposé par Louis Yang, Rédacteur en chef de


cafedupatrimoine.com

Les seniors sont très souvent propriétaires de leur résidence


principale. Ils peuvent donc se constituer des revenus
supplémentaires tout au long de leur retraite en optant pour le
viager.

Le viager consiste à céder son bien à un tiers contre le versement


d’une rente jusqu’au décès. Cela permet de conserver l’usufruit du
bien et donc sa jouissance, on cède simplement la nue-propriété.
Notez également qu’au moment de la transaction, l’acheteur
s’acquitte d’un « bouquet » correspondant plus ou moins au quart
du prix du bien. Le montant de la rente varie selon plusieurs critères
et notamment l’âge du vendeur (plus il est jeune, moins la rente est
importante).

Le viager constitue donc pour un senior, un moyen de percevoir un


revenu complémentaire, fixe, régulier, tout en continuant à occuper
son logement. Sachez aussi que la rente viagère bénéficie d’un
régime fiscal avantageux : seule une fraction variable selon l’âge du
vendeur (plus le bénéficiaire est âgé, plus l’abattement est
important) est imposable à l’impôt sur le revenu (IR).

- 278 -
Préparer sa retraite et l’optimiser

- 279 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

PRENDRE DU RECUL SUR L’ARGENT

Les conseils qui suivent sont une somme de réflexions menées par
les auteurs.

L’ARGENT NE FERA PAS TOUT

Ce livre place l’argent comme préoccupation numéro une, et comme


centre d’intérêt absolu. Certes, mais l’argent n’est pas tout en
réalité. Nous nous devions de rééquilibrer cette perspective.

L’argent ne changera pas la relation profonde que vous avez avec


vos amis, et avec votre famille.

L’argent ne changera votre santé.

Travailler dur, s’obséder sur l’argent et mettre de côté, oui. Mais n’en
oubliez pas l’autre essentiel.

Devenir le plus riche du cimetière présente peu d’intérêt !

TOUJOURS SE SOUVENIR DU CHEMIN PARCOURU

Il ne faut pas oublier d’où l’on vient. Votre situation d’aujourd’hui,


vos talents et vos atouts sont le fruit du travail de vos parents, de
votre éducation, et des générations précédentes.

Warren Buffett avait par exemple expliqué à des jeunes, lors d’une
visite d’un collège : « Quelqu’un s’assoit à l’ombre aujourd’hui parce
qu’un autre a planté un arbre il y a 20 ans. »

- 280 -
Prendre du recul sur l’argent

Le chemin parcouru est plus important que la situation à laquelle


vous arrivez. La croissance de votre patrimoine, ou de votre
entreprise sur 10 ans, compte plus que la taille effective de celle-ci.
Cette sagesse doit être un guide pour vous. Lorsque vous endurerez
des coups durs, ou que vous aurez des déceptions, prenez le temps
de regarder le chemin parcouru.

ÊTRE PASSIONNÉ PAR SON TRAVAIL

Générer des revenus automatiques, mieux placer son argent, avoir


des dividendes, des loyers … tout cela est très important, pour sortir
la tête de l’eau.

Mais ce qui occupera vos journées, que vous soyez salarié, rentier,
ou investisseur à temps plein, c’est le travail. Quoi qu’on en dise,
nous travaillons tous. Personne ne peut rester oisif toute la journée,
à lire le journal et écouter de la musique, voyager ou rencontrer des
gens. Nous ressentons tous le besoin de produire : écrire, construire,
parler, communiquer, transmettre. C’est un fait.

Ainsi, si vous êtes passionné par votre activité, vous n’aurez pas le
sentiment de travailler. Et vous pourrez vous consacrer à votre
activité bien plus que pour un sujet qui ne vous intéresse pas.

QUI ÉPOUSER ?

Je sais, vous vous demandez ce que ce conseil peut bien faire ici.

Non, il ne s’agit pas de vous suggérer d’épouser une riche héritière,


pour vous mettre à l’abri.

- 281 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Il s’agit plutôt de vous faire comprendre que la personne que vous


épousez, ou avec qui vous vivez, aura un impact important sur votre
mode de vie, le rapport que vous aurez avec l’argent, et votre
capacité à épargner.

Certains couples se tirent vers le haut, d’autres ont des difficultés à


s’enrichir, du fait du comportement dépensier de l’un ou de l’autre.

L’argent est souvent un sujet tabou et ne rentre pas en compte


lorsque l’on se projette pour s’engager avec quelqu’un. Pourtant, il
s’agit d’un point important. La personne avec laquelle vous vivez
peut vous aider à pousser encore plus loin vos aspirations, et à être
plus ambitieux.

TOUJOURS POUVOIR SE REGARDER DANS LE MIROIR

Une des choses essentielles dans la vie est de garder son estime de
soi, de pouvoir se regarder dans le miroir sans broncher.
L’optimisation de son argent, et le travail sur celui-ci peut mener
dans des voies peu recommandables.

Autrement dit, à force de trouver des moyens de gagner plus, vous


allez flirter avec des suggestions de triche, ou d’idées illégales.
Attention à ne pas franchir la ligne jaune.

Il est essentiel de toujours rester digne, et de résister à l’appât du


gain, quand les conséquences sont néfastes et négatives.

Assumez toujours ce que vous faites, vos choix, et sachez vous


retenir.

Il y a beaucoup plus à perdre qu’à gagner.

- 282 -
Prendre du recul sur l’argent

OPTIMISER LES DONS, POUR PAYER MOINS D’IMPÔTS

Conseils proposés par Louis Yang, Rédacteur en chef de


cafedupatrimoine.com

Les dons versés à des organismes d’intérêt général, reconnus


d’utilité publique ou d’aide aux personnes en difficulté, donnent droit
à une réduction d’impôt sur le revenu (IR).

Les dons éligibles peuvent prendre plusieurs formes : versement de


sommes d’argent, dons en nature, versement de cotisations,
abandon de revenus ou de produits, frais engagés dans le cadre
d’une activité bénévole, dons par SMS.

Don à un organisme d’intérêt général

Le don le plus connu, est celui réalisé auprès d’organismes d’intérêt


général.

Le Code général des impôts autorise les organismes d’intérêt général


à délivrer des reçus de dons permettant au donateur de bénéficier
d’une réduction d’impôt égale à 66 % de la somme versée à
l’organisme, dans la limite de 20 % du revenu net imposable. Ainsi,
un don de 500 euros donne droit à une réduction d’impôt de 330
euros.

La reconnaissance d’intérêt général est soumise à plusieurs


conditions : le but de l’association doit être non lucratif, sa gestion
doit être désintéressée, l’organisme ne doit pas être limité à un
cercle restreint de personnes.

Don à une association ou à un organisme d’aide aux


personnes en difficulté

Les dons versés à des associations qui offrent des repas, des soins
médicaux ou favorisent le logement des personnes en difficulté, en

- 283 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

France comme à l’étranger, permettent de bénéficier d’une réduction


d’impôt correspondant à 75 % des versements, dans la limite de 536
euros. La fraction qui excède 536 euros donne droit à une réduction
d’impôt de 66 %, dans la limite de 20 % du revenu imposable.

Si le montant des dons dépasse la limite de 20 % du revenu


imposable, l’excédent pourra être reporté sur les 5 années suivantes
donnant droit à cet avantage fiscal dans les mêmes conditions.

Don en Europe, à un organisme agréé

Les dons au profit d’organismes agréés dont le siège est situé dans
un pays membre de l’Union européenne ou dans un État appartenant
à l’Espace économique européen ayant conclu une convention fiscale
d’assistance administrative avec la France, permettent de profiter
d’une réduction d’impôt dans les mêmes conditions que pour les dons
versés à des organismes situés en France.

À défaut d’agrément, le donateur doit justifier que l’organisme


poursuit des objectifs et présente des caractéristiques similaires aux
organismes basés en France et bénéficiant de ce dispositif.

Pensez au don pour réduire votre IFI

Toute personne redevable de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI)


peut réaliser un don en numéraire au profit de certains organismes.

Ces dons donnent droit à une réduction d’impôt correspondant à 75


% des dons réalisés. La réduction d’impôt sur la fortune immobilière
est limitée à 50 000 euros (en 2019). L’article 978 du Code général
des impôts (CGI) dresse la liste des organismes éligibles à cet
avantage fiscal. Il s’agit notamment des établissements de recherche
et d’enseignement supérieur, des fondations reconnues d’utilité
publique, des entreprises d’insertion, des associations intermédiaires
et entreprises adaptées.

- 284 -
Prendre du recul sur l’argent

Sont aussi éligibles : les dons réalisés au profit de l’Association pour


le droit à l’initiative économique (ADIE), le Réseau Entreprendre et
Initiative France, comme pour les dons à l’IR.

Cette possibilité de déductions à l’IFI augmente votre capacité à


donner, ainsi que vos réductions d’impôts.

***

Pensez à télécharger les bonus du livre :


https://365conseils.fr/bonus-placer-argent/

- 285 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

BIOGRAPHIES

JULIEN CASTEL

Julien Castel est un entrepreneur, auteur, et passionné de


développement personnel. Il aide les gens à s’épanouir et à
entreprendre leur vie en partageant son expérience et ses conseils à
travers ses divers travaux. Il est également investisseur immobilier,
moyen par lequel il a gagné son indépendance financière afin de
vivre une vie de choix. Il est l’auteur du site dev-perso.com et du
livre La Magie de l’Action, qui ont déjà aidé des milliers de personnes
dans leur cheminement personnel. Les conseils que vous lirez ci-
après vous permettent de donner du sens et une structure à votre
démarche d’enrichissement. Pour s’enrichir à l’extérieur, il faut
d’abord s’enrichir à l’intérieur.

SANDRA MAHÉ

Sandra Mahé, financière dans l'âme a quitté le monde professionnel


classique à 35 ans. Très vite, elle a compris que la 1ère étape pour
pouvoir vivre pleinement la vie de ses rêves était de devenir libre
financièrement. Sur son blog, elle nous partage ses pas de débutante
et souhaite inspirer d'autres personnes à suivre le mouvement
anglophone « FIRE », pour « Financièrement Indépendant, en
Retraite Anticipée ».

ALEXANDRE BRUNEY ET GAËTAN LEFEBVRE

Alexandre Bruney et Gaëtan Lefebvre, ingénieurs et cadres dans


l'industrie française, ont créé le site construire-sa-retraite.com,

- 286 -
Biographies

dédié à l'investissement immobilier. Ils y partagent depuis 2013


conseils et expériences et, au travers de coaching et de formations,
ils accompagnent et aident leur public à se constituer un complément
de revenu pour aujourd'hui et pour demain.
Ils interviennent régulièrement dans l'émission « Intégrale
placements » sur BFM Business. Ils animent une émission régulière
sur radio-immo.fr et sont auteurs du Best-seller "Immobilier :
investir malin pour préparer l'avenir" dont la 2ème édition est parue
en Octobre 2018 aux éditions Vuibert.

MICHEL LIOTARD

Michel est passionné d’analyse technique. C’est son domaine de


recherche depuis plus de 20 ans. Ingénieur de formation, fort en
maths et touche à tout, il n’hésite pas à se lancer dans 400
formations dans divers domaines. Il se définit comme un
« arcaniste », un néologisme définissant ceux qui ont des
connaissances partagées par seulement 1% de la population. Il aime
découvrir des territoires intellectuels peu visités.

À l’époque où il a commencé à aborder la bourse, son objectif était


de découvrir un moyen de comprendre le comportement des
fluctuations des prix des actions. Avec l’aide de méthodes non
conventionnelles, de maths et d’intelligence artificielle il a, il y a de
cela quelques années, découvert des indicateurs techniques qui
expliquent précisément les mouvements des cours. Et dans certains
cas, qui permettent d’anticiper les mouvements. Aujourd’hui, il
propose aux traders et investisseurs débutants ou confirmés des
outils parmi les meilleurs. C’est le Coach des Traders Malins - les
traders qui vont tout de suite à l’essentiel : les bons outils.

Il est l’inventeur des concepts de Rotation du Momentum, de


Cohérence haussière et baissière et du Trading 3.1. La
Cohérence c’est ce moment qui maximise les probabilités que les
cours aillent dans un sens donné sur la période qui vient. C’est en
combinant et appliquant au trading les notions scientifiques
d’inférence bayésienne, de résonance, de décomposition en

- 287 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

série de Fourier, en tout 17 notions scientifiques, qu’il est parvenu


à concevoir la boite à outils peut-être la plus pertinente du paysage
boursier.

Son blog Trading Attitude lui sert à diffuser ces découvertes mais
sans user de la manipulation du marketing moderne. Pénétrer dans
son univers c’est découvrir les arcanes de la bourse. Pas juste
consommer un nouveau produit.

JULIEN FLOT

Julien Flot est Trader pour compte propre depuis 2006.C'est à dire
qu'il gère et investit son propre argent en bourse. Il est indépendant
et vous aide en toute transparence au quotidien à mieux investir en
bourse via ses conseils sur son site www.graphseobourse.fr lancé en
2008.

Julien est comme vous, il a un jour voulu débuter en bourse,


rapidement perdu quelques milliers d'euros avant d'apprendre de ses
erreurs, bâtir une stratégie et l'appliquer avec discipline.

Aujourd'hui grâce à sa "stratégie du moindre risque" il est devenu


un investisseur qui bat régulièrement le marché! Sur Graphseo
bourse, il partage depuis 2008 ses positions, avis et analyses pour
vous aider à mieux investir et gagner en bourse à moindre risque
vous aussi.

IBRAHIM CHAUVIN

Trader depuis 2012 et fondateur de l’école ICT Finance, Ibrahim


Chauvin est spécialisé sur le marché des indices boursiers. Il
commence son aventure en trading sur la plateforme Zulutrade ou il
devient 1er trader particulier français avec 170 000$ de portefeuille
client. Après une expérience en fond de gestion, il décide de se lancer

- 288 -
Biographies

pour compte propre et créer l’école ICT Finance en 2015 où il coach


quotidiennement. Il anime aussi régulièrement sa chaîne Youtube de
contenu gratuit pour enseigner et démocratiser le trading.

LOUIS YANG

Diplômé de l'ICN et de l'ESCP. Louis Yang a travaillé à la Mission


Economique, au sein du groupe Lafarge et a été gestion de
patrimoine indépendant. Il a également été rédacteur et éditeur
financiers pour Aol Finance et Yahoo Finance.
Il est auteur pour la librairie du Commerce International, chroniqueur
Bourse sur BFM et Rédacteur en chef de Cafedelabourse.com et
Cafedupatrimoine.com

TANGUY CARADEC

Tanguy Caradec, est investisseur et blogueur, à la fois passionné de


l’investissement et curieux du fonctionnement de notre monde
moderne.

Le monde de l’investissement me passionne et j’aime partager tout


ce que j’ai appris avec les gens qui cherchent à apprendre. Si vous
me lisez aujourd’hui c’est que de plus en plus de personnes me
demandaient des conseils sur l’investissement et que le blog est un
formidable outil pour échanger et apprendre des autres. J’ ai
diversifié mes investissements avec l’ immobilier, les actions, l’or, et
je peux envisager à présent de devenir libre financièrement sans
travailler jusqu’à 65 ans.

Mon objectif est de continuer à développer mon patrimoine ainsi que


de partager mon expérience pour vous aider à vous aussi investir et
devenir libre.

- 289 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

LUDOVIC BRÉANT

Ludovic Bréant a commencé à entreprendre très jeune, sans aucune


fortune personnelle. Il a créé ou repris plus d’une centaine
d’entreprises au cours de sa vie professionnelle. En 2001,
l’introduction en

Bourse d’une de ses sociétés a matérialisé sa réussite, à moins de


40 ans, il devient un des plus jeunes entrepreneurs de France à faire
fortune.

Jusqu’en 2008, ou face à la crise financière, le revers de la médaille


lui fait connaître quelques années plus tard l’épreuve du dépôt de
bilan. Après avoir connu l’émulation du succès, Ludovic Bréant se
confronte à la solitude de l’échec. Une remise en question totale qui
lui fait prendre conscience que, s’il a réalisé les rêves de son enfance,
il ne s’est jamais vraiment senti heureux.

MARC MUNIER

Ancien trader sur les marchés de l'énergie, puis conseiller en


investissements financiers, Marc est coach en trading et fondateur
du site stoictrader.com

LUC BRIALY

J’ai construit ma carrière dans le marketing, et dans des entreprises


de toutes tailles, de la PME jusqu’à l’immense multinationale, ce qui
m’a mené de mes débuts de délégué commercial d’une moyenne
entreprise originaire de Haute-Savoie jusqu’au poste de directeur
général dans une très grande entreprise présente mondialement. Et
cela dans des entreprises européennes, américaines, et même dans
une société japonaise leader du secteur alimentaire…

- 290 -
Biographies

J’ai trouvé le temps de m’intéresser parallèlement à d’autres


secteurs qui m’ont permis de gagner (beaucoup) plus d’argent que
mon salaire. J’ai également toujours placé de façon systématique
15% de mes revenus dans un système simple, sûr et très rentable.

JOHANN NGUELET

J’étais un “panier percé” il y a encore quelque temps, je ne savais


pas gérer mon argent. Au bout de 3 ans de travail, je n’avais pas
mis un sous de côté, et j’avais du mal à boucler mes fins de mois.
Pourtant, je ne gagnais pas très mal ma vie, je me suis dit qu’il y
avait un problème. J’ai commencé à me former sur la gestion
budgétaire, sur l’argent en général, sur l’immobilier, le blogging,
toutes les différences sources d’enrichissement, car je ne voulais
plus déprendre uniquement de mon salaire comme unique source de
revenus. J’ai beaucoup lu et je continue à lire : formation, ebook,
blog, vidéo Youtube…

ARNAUD REZÉ

Je m’appelle Arnaud, j’ai 41 ans, une famille (marié avec trois


enfants). Je travaille dans la fonction publique.

Alors pourquoi en vouloir encore plus ?

Quelque chose me pousse à penser que nous pouvons mieux faire et


surtout vivre mieux. Enfin, avoir la vie rêvée, être de plus en plus
indépendant financièrement.

Depuis plusieurs années, je m’intéresse aux divers investissements


qui peuvent exister, sans jamais y consacrer trop de temps. J’achète
des revues,des livres, je me documente, ça me passionne.

J’édite le blog https://www.avenir-plus-riche.fr

- 291 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

KADER

J’ai un rêve, être libre.

J’ai commencé à travailler vers l’âge de 14 ans sur les marchés et


me suis demandé comment réussir en partant de zéro. D’ origine
modeste il fallait bien se débrouiller.

Mon propos est l’abondance, non pas d’amasser des millions, mais
avoir une vie riche pour plus de choix.

Kader édite le blog https://liberte-immobilier-prosperite.fr/blog/

DAMIEN ROBERT

Damien Robert, trader, édite le site https://www.strategie-


bourse.com/

WILLIAM MONTROZIER

Williams Montrozier est investisseur immobilier depuis l'âge de 20


ans et entrepreneur depuis l'âge de 25 ans. S'étant retrouvé cadre à
l'âge de 20 ans, il a très vite expérimenté le poids du stress, de la
dépendance au travail pour vivre, de la routine du métro-boulot-
dodo, du manque de sens,... et s'est rendu compte qu'il n'était pas
fait pour mener ce genre de vie. Il a donc essayé différentes solutions
pour sortir de ce système baptisé par les américains "Rat Race",
littéralement "course de rats" : changer de lieu de vie, créer son
entreprise, réduire ses dépenses inutiles et investir son argent dans
des revenus passifs,...

Il partage aujourd'hui ses conseils sur son blog fin-de-la-rat-


race.com pour mener une vie plus libre, prospère et vibrante. Il

- 292 -
Biographies

organise également des formations très complètes et condensées sur


le sujet de l'investissement immobilier.

ET ÉGALEMENT

Remercions également de leurs participations :

Thomas Renaud

Isabelle Martin

Nicolas Vermot

Vladimir Decoursan

Olivier Morel

Et quelques investisseurs et épargnants, ayant souhaité rester


anonymes.

- 293 -
365 Conseils pour s'enrichir : Gagner plus et mieux placer son argent

Merci d’avoir acheté

365 conseils pour s’enrichir : gagner plus et


mieux placer son argent

Pensez à télécharger les bonus du livre :


https://365conseils.fr/bonus-placer-argent/

En bonus :

• Un outil de budget familial


• Le résumé du livre Père Riche, Père Pauvre
• Le résumé du livre Getting Things Done
• Un simulateur d’investissement immobilier

© Olivier Morel

© 365 CONSEILS

Juillet 2019

ISBN : 9781079500479

www.365editions.fr

- 294 -

Vous aimerez peut-être aussi