Vous êtes sur la page 1sur 34

COMPTABILITE

GENERALE
Première année de
licence
Michaël MELOIS (A.T.E.R)
Doctorant en sciences de gestion – spécialité C.C.A
Professeur certifié d’Economie et de gestion (Comptabilité)
Expert-comptable et commissaire aux comptes
Master en fiscalité des entreprises
Master en ingénierie du patrimoine
PLAN DU COURS (30 heures)
 Les fondements de la comptabilité,
 Les sources de la comptabilité,
 Les principes comptables,
 La technique comptable,
 L’organisation comptable,
 Les opérations courantes,
 Les opérations d’inventaire,
 La production des documents de synthèse.
Les opérations
d’inventaire
Principe
Chronologie des travaux d’inventaire
Le traitement des stocks
Le traitement des immobilisations et des amortissements
Les autres traitements à réaliser
PRINCIPE
 Pendant un exercice comptable (Ex. de 1er
janvier au 31 décembre), l’entreprise
enregistre ses écritures courantes,
 Lorsqu’elle
s’approche de sa date de clôture
(31 décembre), elle doit organiser des
travaux d’inventaire comptables,
 L’objectif
de ces travaux étant de permettre
à l’entreprise d’établir ses documents de
synthèse annuels : le bilan et le compte de
résultat.
CHRONOLOGIE
 Etablissement d’une balance générale avant
inventaire (« balance comptable provisoire »
ou « balance comptable de révision »),
 Rapprochement des sommes figurant sur
les balances auxiliaires et grands-livres
auxiliaires (clients et fournisseurs) avec
celles figurant sur la balance
générale (compte 411 et 401),
 Lettrage des comptes de tiers (clients et
fournisseurs).
CHRONOLOGIE
 Réalisation de l’inventaire physique des
biens possédés par l’entreprise
(immobilisations, stocks, créances et
disponibilités),
 Evaluation de la valeur d’inventaire de
différents éléments,
 Ajustement de certains postes comptables à
travers la comptabilisation d’écritures
d’inventaire,
 Comptabilisation des impôts annuels dus par
l’entreprise.
STOCKS (Principe)
 Réalisation de l’inventaire physique des
stocks afin de déterminer la quantité
d’articles en stock,
 Valorisation du montant total des stocks,
 Lemontant total obtenu porte sur le nom de
stock final (montant au 31/12),
contrairement au stock initial (montant au
01/01),
 Les stock final (S.F) doit être comptabilisé,
avec une annulation parallèle du stock initial
(S.I) déjà présent dans les comptes.
STOCKS (Classification)
 Matières premières (31) et 6031,
 Consommables (32) et 6032,
 Produits en cours (33) et 7133,
 Prestations en cours (34) et 7134,
 Produits finis (35) et 7135,
 Marchandises (37) et 6037.
STOCKS (Ecritures)
1
31/12
Date de l’opération
3… Stocks S.F
603
ou Variation de stock…
S.F
713
Passation stock au 31/12

31/12
603
ou Variation de stock… S.I
713
3… Stocks S.I

Annulation stock du 01/01


STOCKS (Application)
 Au 31/12/18 une entreprise
Date de l’opération
dispose d’un
stock de marchandises de 15.000 €. Au
31/12/17 ce stock était de 10.000 €.
31/12/2018

37 Stock de marchandises 15000

6037 Var. Stocks marchandises 15000


Stock final au 31/12/2018
31/12/2018
6037 Var. Stocks marchandises 10000

10000
37 Stock de marchandises
Stock initial au 01/01/2018
AMORTISSEMENTS (Principe)
 Les biens acquis pendant l’exercice perdent
de la valeur au fils du temps ou de
l'obsolescence,
 Cette perte de valeur est appelée
« amortissement » en comptabilité,
 L’amortissement traduit donc le rythme de
perte de valeur d’un bien dans le temps,
 Ce rythme lié souvent au temps peut être
fonction d’autres facteurs (Ex. : le
kilométrage pour un véhicule).
AMORTISSEMENTS (Biens)
 Uneimmobilisation est amortissable dès que
son utilisation dans le temps est
déterminable et limitée dans le temps,
 Toutesles immobilisations corporelles sont
amortissables, à l’exception des terrains et
des œuvres d’art,
 Toutesles immobilisations incorporelles sont
amortissables sauf le « droit au bail »,
 Les immobilisations financières ne sont
jamais amortissables.
AMORTISSEMENTS (Durée)
 La durée d’amortissement d’une
immobilisation doit correspondre à la durée
réelle d’utilisation du bien par l’entreprise,
 Cette durée d’utilisation s’apprécie en
fonction des pratiques de l’entreprise,
 Certaines PME sont autorisées à ne pas
rechercher les durées d’utilisation et à
appliquer les durées d’usage préconisées par
l’administration fiscale.
AMORTISSEMENTS (Durée)
 matériel : entre 6 et 10 ans,
 outillage : entre 5 et 10 ans,
 matériel de transport : entre 4 et 5 ans,
 mobilier : 10 ans,
 Matériel informatique : 3 ans,
 brevets : 5 ans,
 logiciels : 3 ans.
AMORTISSEMENTS (Base)
 La base d’amortissement est égale à la
différence entre :
- La valeur d’origine (valeur d’achat),
- La valeur résiduelle (V.R) : prix potentiel de
vente du bien (si déterminable),
 Ex. : un bien acquis 1000 € le 05/06/2018
sera revendu 200 € dans 4 ans,
 Base = 1000 € – 200 € = 800 €,
 Lorsque l’on ne peut pas déterminer la V.R,
la base est égale à la valeur d’origine.
AMORTISSEMENTS (Date)
 En comptabilité, l’amortissement d’une
immobilisation débute à compter de la mise
en service du bien (date à laquelle
l’immobilisation est en état de fonctionner,
 Cettedate permet de compter le nombre de
jours ou de mois d’amortissement jusqu’à la
date de fin d’exercice,
 Ex.1 : un bien mis en service le 01/10/2018,
sera amorti sur 3 mois en 2018,
 Ex.2 : un bien mis en service le 16/07/2018,
sera amorti sur 164 jours en 2018.
AMORTISSEMENTS (Méthodes)
 Il existe plusieurs méthodes
d’amortissements en comptabilité :
- L’amortissement linéaire,
- L’amortissement dégressif,
- L’amortissement variable.
 La méthode la plus utilisée est
l’amortissement linéaire.
AMORTISSEMENTS (Méthode 1)
 L’amortissement linéaire consiste à répartir
de manière égale la perte de valeur des
immobilisations de manière constante sur la
durée de vie de ce dernier,
 On détermine un taux d’amortissement égal
à ( 100 / nombre d’années),
 Ex.1 : pour un ordinateur amorti sur 3
années, le taux d’amortissement sera de
(100/3) soit 33,33 % par année,
 Ex.2 : pour une durée de 5 ans, le taux est
de 20 %.
AMORTISSEMENTS (Méthode 1)
 Amortissement linéaire d’une année = base
d’amortissement du bien * taux
d’amortissement,
 Il convient ensuite de calculer
l’amortissement réel au prorata du nombre
de jours de l’exercice sur un total de 360
jours par année pleine). C’est la règle du
prorata temporis.
AMORTISSEMENTS (Méthode 1)
 Exemple : un matériel informatique a été
acheté le 15 avril 2018 pour 1 200 € HT avec
une durée de 4 ans, V.R = 0 €,
 Taux = (100 / 4) = 25 %,
 Amortissement annuel = 1200 € * 25 % =300 €
(pour 2019, 2020 et 2021),
 L’amortissement de 2018, est de 300 * 255 /
360 = 212,50 €,
 Pour 2022, il sera de 300 * 105 / 360 = 87,50
€.
AMORTISSEMENTS (Méthode 1)
PLAN D’AMORTISSEMENT
V.N.C Amort. Amort. V.N.C
Années début Année cumulés fin
(1) (2) (1 – 2)
2018 1200,00 212,50 212,50 987,50
2019 987,50 300,00 512,50 687,50
2020 687,50 300,00 812,50 387,50
2021 387,50 300,00 1112,50 87,50
2022 87,50 87,50 1200,00 0,00
V.N.C (Valeur Nette Comptable)
AMORTISSEMENTS (Méthode 2)
 L’amortissement dégressif n’est praticable
qu’à certaines conditions :
- Le bien doit être acquis neuf,
- Le bien ne doit pas être un véhicule de
tourisme,
- Le bien doit avoir une durée de vie d’au
moins 3 ans.
 Le calcul de l’amortissement dégressif
s’inspire de celui de l’amortissement
linéaire.
AMORTISSEMENTS (Méthode 2)
 L’amortissement dégressif consiste
à appliquer un coefficient fiscal au taux
linéaire,
 Cecoefficient est de 1,25 pour les durées
comprises entre 3 et 4 ans, 1,75 pour les
durées de 5 et 6 ans et de 2,25 pour les
durées supérieures à 6 ans,
 Ex. : pour une durée de 5 ans, le taux
linéaire est de 20 %,
 Le taux dégressif sera de 20 % * 2,25 = 45 %.
AMORTISSEMENTS (Méthode 2)
 Pour calculer l’amortissement dégressif on
tient compte du nombre de mois et non du
nombre de jours, en remontant au début du
mois de mise en service,
 Ex1. : un bien acquis le 11/04/2018 sera
amorti à compter du 01/04/2018, donc sur 9
mois,
 Ex2. : un bien acquis le 30/12/2018 sera
amorti à compter du 01/12/2018, donc sur 1
mois.
AMORTISSEMENTS (Méthode 2)
 Exemple : un matériel informatique a été
acheté le 23 février 2018 pour 3000 € HT
avec une durée de 5 ans, V.R = 0 €,
 Taux linéaire = (100 / 5) * 100 = 20 %,
 Taux dégressif = (100 / 5) * 100 * 1,75 = 35 %,
 En2018, le nombre de mois d’amortissement
est de 11 mois,
 L’amortissement de 2018, est de 3000 * 35 %
* (11 / 12) = 962,50 €.
AMORTISSEMENTS (Méthode 2)
PLAN D’AMORTISSEMENT
V.N.C Amort. Amort. V.N.C
Années début Année cumulés fin
(1) (2) (1 – 2)
1 2018 20% 3000,00 962,50 962,50 2037,50
2 2019 25% 2037,50 713,13 1675,63 1324,37
3 2020 33% 1324,37 463,53 2139,16 860,84
4 2021 50% 860,84 430,42 2569,58 430,42
5 2022 100% 430,42 430,42 3000,00 0,00
V.N.C (Valeur Nette Comptable)
AMORTISSEMENTS (Méthode 3)
 L’amortissement variable est praticable
lorsqu’il existe une unité de mesure
physique autre que le temps,
 Ex.: nombre de kilomètres pour un véhicule,
nombre d’heures pour une machine…,
 Il fonctionne selon la même logique que
l’amortissement linéaire,
 Ex. : un véhicule d’une valeur de 84.000 €
est amorti selon le nombre de kilomètres par
année. Acquisition le 01/01/2018.
AMORTISSEMENTS (Méthode 3)
 Lenombre de kilomètres prévus est de 10000
en 2018, 12000 en 2019, 9000 en 2020 et
11000 en 2021,
 Lenombre de kilomètres total est de 10000 +
12000 + 9000 + 11000 = 42000,
 Amortissement pour un kilomètre = (84000 /
42000) = 2 €,
 Amortissement de 2018 = 10000 kms * 2 € =
20.000 €.
AMORTISSEMENTS (Méthode 3)
PLAN D’AMORTISSEMENT
V.N.C Amort. Amort. V.N.C
Années début Année cumulés fin
(1) (2) (1 – 2)
2018 84.000 20.000 20.000 64.000
2019 64.000 24.000 44.000 40.000
2020 40.000 18.000 62.000 22.000
2021 22.000 22.000 84.000 0

V.N.C (Valeur Nette Comptable)


AMORTISSEMENTS (Ecritures)
1
31/12
Date de l’opération
6811… Dotations aux amortissements Dotation
annuelle

28… Amortissements / immobilisations Dotation


annuelle
Dotation Amort. Année N

31/12/2018

68112 Dotations aux Amort. Immob. Corp. 20000

28182 Amort. / Mat. De transport 20000

Dotation Amort. Année 2018


PROVISIONS (Principe)
 Une entreprise détient dans ses biens des
immobilisations, des stocks, des créances et
des disponibilités,
 Les immobilisations font l’objet
d’amortissements, afin de mettre en
évidence la diminution de valeur des biens
(perte certaine ),
 Lesautres biens font l’objet de provisions
pour monter le risque de perte de valeur
(perte probable).
PROVISIONS (Stocks)
 Uneprovision doit être comptabilisée lorsque
la valeur vénale (valeur sur le marché) du
stock est inférieure à la valeur comptable,
 Ex.: au 31/12/2018 un stock final de
marchandises de 40.000 € est comptabilisé, il
comprend 5.000 € d’articles invendables,
 Valeur comptable = 40.000 €,
 Valeur vénale = 35.000 €,
 Provision pour dépréciation du stock à
constater pour 5.000 €.
PROVISION / STOCK (Ecritures)
1
31/12
Date de l’opération
68173 Dot. Prov. Dépréciation stocks Dotation
annuelle

39… Prov. Dép. Stock Dotation


annuelle
Dotation Amort. Année N

31/12/2018

68173 Dot. Prov. Dépréciation stocks 5000

397 Prov. Dép. Stock marchandises 5000

Dotation Prov. stock Année 2018


PROVISIONS (Stocks)
 L’année d’après, on réanalyse l’évolution du
risque :
- Si le risque augmente, une nouvelle dotation
au provision est pratiquée (Compte 68173),
- Si le risque diminue, une reprise sur
provision est pratiquée (Compte 78173).

Vous aimerez peut-être aussi