Vous êtes sur la page 1sur 4

Ecole Nationale

d’Electronique et des
Réseaux Locaux Classe : 1MP - II
Télécommunications de Sfax Industriels

TD N°2
Un exemple d’échange entre un maître et un esclave en ModBus est décrit par les trames suivantes :
1. Trame émise par le maître : 04 03 00 02 00 01 25 CA.
 Interpréter cette trame
2. Si la réponse de l’esclave est la suivante : 04 83 02 01 31
 Cette trame du maître est-elle correctement reçue par l’esclave ? Justifiez votre réponse.
3. Même question de la question précédente avec la réponse suivante : 04 03 02 02 58 B8 DE
 Si la transmission est correcte, donner alors les données reçues par le maître.
4. Donner la forme de la trame envoyée par le maître pour pouvoir lire les trois 1ers mots à partir
de l’adresse mémoire 6B de l’esclave d’adresse 6.
 En mode ASCII :
 En mode RTU :
5. Donner pour chaque cas, le temps mis pour transmettre cette trame si la transmission est sur une
vitesse de 19 200 bauds.

Exercice N°2 : Adressage IP


1. Répondre par oui ou non la validité de l’adresse IP d’un poste. Si c’est non, justifier la réponse :

Adresse IP Oui Non Justification


131.107.256.80
222.222.255.222
231.200.1.1
126.1.0.0
0.127.4.100
190.7.2.300
127.1.1.1
198.121.254.255
255.255.255.255

2. Soit une machine A d’adresse IP 192.168.12.1 et un masque 255.255.255.0. et une machine B


d’adresse IP 10.0.100.1 et un masque 255.0.0.0.
a. Donner l’adresse du réseau de chaque machine.
b. Donner en écriture CIDR les adresses des deux machines A et B.
c. Donner pour ces deux réseaux, les adresses interdites en indiquant leurs significations.
d. Combien reste-t-il d’adresses disponibles dans le réseau du poste A ?
1
e. La machine A et B pourront-elles communiquer directement ? Si non, que faut-il faire ?
f. Donner l’adresse IP d’une machine C qui appartiendrait au même réseau logique que la
machine A. Idem pour une machine D qui serait reliée au même réseau que B.
g. Dessiner le schéma du réseau pour ces quatre machines.

3. Nous disposons d’un réseau d’adresse IP = 196.179.110.0. On désire avoir 10 succursales


disposants chacun une adresse de sous-réseau.
a. Donner la classe, le masque et la représentation CIDR de cette adresse réseau.
b. Combien de bit seront réservés pour l’adressage des 10 sous-réseaux. Déduire alors le
masque de ces sous-réseaux en deux notations.
c. Combien de machines possibles par sous réseaux.
d. Remplir le tableau suivant :
Succursale Adresse Sous- 1ère Adresse Dernière Adresse de
Sous-réseaux Réseaux Adresse diffusion
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10

4. Un masque de sous-réseau est 255.255.255.240


a. Quelle est la classe des adresses IP qui sont valables dans le tableau ci-dessous ?
b. En face des adresses IP suivantes, indiquez l'ID sous-réseau puis l'ID nœud :
Adresse IP ID sous-réseau ID nœud
195.252.13.33
195.252.13.66
195.252.13.47

5. On considère le schéma suivant :

2
Déterminer :
a. L’adresse de réseau de la machine A
b. Est-ce que tous les postes du réseau 1 appartiennent au même Réseau logique ?
c. Même question pour le réseau 2.
d. Donner le nombre de postes maximum adressables du réseau 2
e. Donner une solution pour que toutes les stations puissent communiquer entre elles correctement.

6. La figure suivante représente le résultat d'une capture de trames Ethernet (ni le préambule, ni le
FCS ne sont représentés).

Déterminer
 Couche liaison : Trame
a. Les adresses physiques source et destination
b. Type de la trame
 Couche réseau : Paquet
c. La version IP
d. Taille de l’entête IP
e. Les adresses IP source et destination
 Couche transport : Segment
f. Les ports TCP source et destination.

7. Analyser les deux trames ARP suivantes :


FF FF FF FF FF FF 00 40 05 13 65 80 08 06 00 01 08 00 06 04 00 01 00 40 05 13 65 80
80 DE 0C 01 00 00 00 00 00 00 80 DE 0C 02
00 40 05 13 65 80 00 40 05 10 93 71 08 06 00 01 08 00 06 04 00 02 00 40 05 10 93
71 80 DE 0C 02 00 40 05 13 65 80 80 DE 0C 01

@Mac Source @Mac Destination @IP Source @IP Destination


Trame 1
Trame 2

Exercice N°3 : Profinet

1) Efficacité du protocole Ethernet


Une station comportant 48 sorties et 48 entrées tout ou rien. Un PC de supervision maître, situé à 10
mètres, lui envoie un message comportant l’état des 48 sorties, elle répond en envoyant l’état des 48
entrées.

3
a. Ce terminal d’entrée comporte une liaison Ethernet 100 Mbit/s, il exploite le protocole UDP.
Quelle est la taille des télégrammes qui seront envoyés ? Quel est le rendement de cette
transmission (% de bits utiles).
b. Faites le même calcul en utilisant un réseau ModBus utilisant la fonction 2 et 15.
c. Quelle conclusion tirez-vous sur l’efficacité du protocole Ethernet/IP/UDP ?
d. Pourquoi cette technologie est-elle malgré tout séduisante ?

2) Ethernet à haut débit

20 équipements raccordés à un commutateur Ethernet (switch) à 100 Mbits/s émettent chacun vers
un PC maître un message UDP/Ethernet générant chacun une trame Ethernet de longueur totale
1200 octets. Chaque station envoie son message toutes les millisecondes.
a. Calculez le débit sortant d’une station.
b. Calculez le débit sortant du switch vers le PC maître.
c. Qu’observera-t-on au niveau des messages reçus par le maître ?

3) Latences non liées au temps de propagation

On reprend le cas de l’exercice 1. On mesure le temps d’un aller-retour (temps entre le moment où
le maître envoie un message et le moment où il reçoit une réponse).
On observe un temps typique d’environ 470 μs. Détaillez les éléments qui constituent ce temps de
réponse. Donnez des estimations des différents temps.
Remarque : En supposant que le temps de traitement par l’application émettrice est négligeable
alors que celle de réception a pour temps de traitement égale à 18µs
4) Profinet
Expliquer les différents modes de transmissions utilisés par les applications Profinet :

Vous aimerez peut-être aussi