Vous êtes sur la page 1sur 5

LAABIDI Ramzi ISET Radès/L2GMEN

Correction
Exercice N°5 :
1) Schéma de principe de la machine frigorifique :
Compresseur

1 2

E
v C
a o
p n
o d
r e
a n
t s
e e
u u
r r

2) Détendeur 3
4
( 1 ) : Fluide frigorigène à l’état vapeur à basse pression (BP)

1-2 : compression de basse (BP) à haute pression (HP) au niveau du compresseur

( 2 ) : fluide frigorigène à l’état vapeur à haute pression (HP)

2-3 : désurchauffe + condensation + sous-refroidissement au niveau du condenseur à pression


constante (isobare) à HP.

(3) : fluide frigorigène à l’état liquide sous- refroidi à haute pression (HP).

3 – 4 : détente isenthalpique du fluide frigorigène de HP à BP au niveau du détendeur.

(4) : fluide frigorigène à l’état liquide saturée + vapeur saturée à BP

4-1 : vaporisation + surchauffe du fluide frigorigène au niveau de l’évaporateur à pression


constant (isobare) à BP.

3) compression isentropique

a- traçage du cycle sur le diagramme enthalpique du fluide frigorigène R134a

(Voire annexe)

- Température d’évaporation = Température de saturation à basse pression :


Tsat,BP = - 20°C  BP = 1,28 bar

Correction Exercice N°5 1


LAABIDI Ramzi ISET Radès/L2GMEN

- Température de condensation = Température de saturation à haute pression :


Tsat,HP = 20°C  HP = 5,7 bar
- À la sortie de l’évaporateur la vapeur est surchauffée de 5 °C : TSC = 5°C
La température à la sortie de l’évaporateur : T1 = Tsat,BP + TSC
 T1 = - 20 + 5 = - 15 °C
- À la sortie du condenseur le liquide est sous refroidi de 4 °C : TSR = 4°C
La température à la sortie du condenseur : T3 = Tsat,HP - TSR
 T3 = 20 - 4 = 16 °C
- La compression est isentropique
 le traçage du cycle est représenté sur le diagramme enthalpique du R134a
(Voire Annexe ) :
1 - 2 : compression isentropique.
2 - 3 : désurchauffe + condensation + sous-refroidissement
3 - 4 : détente isenthalpique h3 = h4
4 - 1 : évaporation + surchauffe
h1 = 391 kJ/kg
h2 = 420 kJ/kg
h3 = h4 = 222 kJ/kg

b-
- Pression d’évaporation = BP = 1,28 bar
- Pression de condensation = HP = 5,7 bar

c- Travail de compression isentropique : Wis = h2 – h1 = 420 - 391 = 29 kJ/kg

d- Quantité de chaleur absorbée par le fluide frigorigène au niveau de l’évaporateur :

Qevap = h1 - h4 = 391 - 222 = 169 kJ/kg

e- Quantité de chaleur cédée par le fluide frigorigène au niveau du condenseur

Qcond = h3 - h2 = 222 - 420 = - 198 kJ/kg

f- Coefficient de performance isentropique de la machine frigorifique :

Q evap 169
COPf,is = = = 5,82
Wis 29

Correction Exercice N°5 2


LAABIDI Ramzi ISET Radès/L2GMEN

4)
La compression est polytropique.
Les différents rendements du compresseur sont :
- rendement indiqué i = 0,8
- rendement mécanique m = 0,9
- rendement de transmission t = 0,97
- rendement électrique el = 0,87.
a- Travail de la compression polytropique :

Le rendement indiquée est défini par :

Travail de compressio n isentropiq ue W


i   is
Travail de compressio n polytropiq ue Wpoly

Wis 29
Wpoly =   36,25 kJ/kg
i 0,8

b- Traçage du cycle réel de la machine frigorifique sur le diagramme enthalpique du R134a


pour une compression polytropique

(Voire Annexe)

1-2’ : compression polytropique


Le point (2’) : représente le fluide frigorigène à la sortie du compresseur suite à une
compression polytropique

Le travail de la compression polytropique est :


Wpoly = h2’ – h1
 h2’ = h1 +Wpoly
 h2’ = 391+36,25 = 427,25 kJ/kg
 Le point (2’) est de coordonnée : P2’ = HP = 5,8 bar et h2’ = 427,25 kJ/ kg (ce qui permet
de fixer le point 2’ sur le diagramme enthalpique).

c- Température du fluide frigorigène à la sortie du compresseur :

T2’ = 40 °C

Correction Exercice N°5 3


LAABIDI Ramzi ISET Radès/L2GMEN

d- Energie électrique consommée par le moteur du compresseur en kJ/kg

Le rendement global du compresseur est défini par :


travail de compressio n isentropiq ue
g 
énergie électrique consommée par le moteur du compresseu r

Le rendement global du compresseur est :

g = i  m t  el = 0,8  0,9  0,97  0,87 = 0,60

 énergie électrique consommée par le moteur du compresseur est :

Wis 29
Eel = = = 48,33 kJ/kg
 g 0, 6

e- Coefficient de performance réel de la machine frigorifique

Quantité de chaleur absorbée par le fluide frigorigèn e au niveau de l' évaporateu r


COPf ,réel 
énergie électrique consommée par le moteur du compresseu r

Qf 169
COPf ,réel    3,49
E el 48,33

f- Rendement de la machine frigorifique:

COPf ,réel
Le rendement de le machine frigorifique est donné par :  
COPf ,idéal

Le coefficient de performance idéal de la machine frigorifique est donnée par :

TSat ,BP Tévap


COPf ,idéal  
Tsat ,HP  Tsat ,BP Tcond  Tévap

NB. Les températures sont exprimées en Kelvin


 20  273,15 253,15
COPf ,idéal    6,32
(20  273,15)  (20  273,15) 40

3,49
 Le rendement de le machine frigorifique est :   = 0,55
6,32

Correction Exercice N°5 4


LAABIDI Ramzi ISET Radès/L2GMEN

5) Débit massique du fluide frigorifique circulant à travers la machine :

La puissance frigorifique de la machine est Pf = qm  (h1 – h4)

Pf 25
 qm =  = 0,147 kg/s
h 1  h 4 169

Correction Exercice N°5 5

Vous aimerez peut-être aussi