Vous êtes sur la page 1sur 2

CPGE Meknès Statique-TD

EXERCICE 13 :
La figure ci-contre représente la modélisation cinématique d’un mécanisme de levage utilisé par les pompiers.
L’action du vérin hydraulique constitué de son corps (4) et de sa tige (5) provoque la rotation de l’échelle (3) autour
du point C.
   
On note R1 (C, x1 , y1 , z1 ) le repère lié au châssis (1), l’axe y1 est vertical ascendant.
      
On note R 2 (C, x 3 , y3 , z1 ) le repère lié à l’échelle (3) et   (x1 , x 3 )  (y1 , y3 ) .
      
On note R 4 (A , x 4 , y 4 , z1 ) le repère lié au corps (4) du vérin hydraulique et   (x1 , x 4 )  (y1 , y 4 ) .
      
    
D’autre part on note CA  a x1  b y1 , CB  e x 3 , AB  (t) x 4 et CG 3  L x 3  h y3 ( G3 étant le centre
d’inertie de l’échelle (3) ).

Les liaisons en A , B et C sont des pivots et la liaison entre (5) et (4) est pivot glissant d’axe (A , x 4 ) .
 
Le poids de l’échelle (3) est P3  P3 y1 .
L’action du fluide agissant entre (4) et (5) sur la tige (5) est représentée par le glisseur :

F x 4 
(fluide  5)     (action du vérin)
 0 B
Hypothèses :
 Toutes les liaisons sont parfaites ;
 Le poids du vérin 4,5 est négligé ;
 Le problème est plan donc on peut supposer dans chaque liaison pivot de centre M entre les solides (i) et (j )
que l’action mécanique de liaison est modélisée par le glisseur :

 R(i  j)  X ij x 1  Yij y 1 
(i  j)    
 0 M

But de l’étude : détermination de l’effort F du vérin assurant l’équilibre de l’ensemble en fonction du


poids P3 et la détermination des actions mécaniques dans les liaisons pivots.

I- Etude analytique :
1) Etablir le graphe d’analyse des actions mécaniques du mécanisme.
  
2) Montrer que la résultante de l’action mécanique R(5  3) peut s’écrire sous la forme R(5  3)  R 53 x 4 .

3) En appliquant le TRS à la tige (5) en projection sur x 4 , déterminer R 53 en fonction de F.

4) En isolant l’échelle (3) déterminer l’effort du vérin F en fonction de P3 et des données géométriques..

II- Etude graphique :


  
5) Etant donné P3   P3 y1  5000 y1 (en daN), déterminer graphiquement, les résultantes d’actions
  
mécaniques de liaisons R(1  4) , R(5  3) et R(1  3) .

1/2 A. Balga
CPGE Meknès Statique-TD

Echelle 3 
x3
G3

x4


 y1
y3
B B
5 
P3
Vérin
 
x1
C 4

z1


x1
A
A
Vérin seul
Châssis 1

2/2 A. Balga

Vous aimerez peut-être aussi