Vous êtes sur la page 1sur 8

Année-Universitaire : 2020-2021

ECONOMIE ET GESTION DE L’ENTREPRISE

DEFINITI Professeur: M. BOSSON


ONS DES
PME EN
FRANCE

Étudiant : N’GUESSAN MARSHALL MOUAYE CHRIST

DEFINITION DES PME EN EUROPE

En Europe, notamment en France, Les PME (Petites et

Moyennes Entreprises) sont des entreprises comprenant entre 10 et 250


salariés et dont le chiffre d'affaires annuel n'excède pas 50 millions

d'euros ou dont le total du bilan ne dépasse pas 43 millions d'euros.

Les PME en France se caractérisent par leur grande diversité :

 L’artisanat

 Le commerce de proximité

 Les entreprises de service à la personne

 Les restaurants et hotels

 L’entrepreneuriat dans le batiment

 Les professions liberales

 Les start-up...

Ces activités représentent :

 Près de 4 millions de PME (99% des entreprises françaises)

 815 257 créations d’entreprises en 2019

 43% de richesse produite

 435 milliards d’euros de crédits mobilisés par les PME.

Ces chiffres réalisés sont la preuve que les PME sont le coeur de

l’économie française.
DEFINITION DES PME EN COTE

D’IVOIRE

En Côte d'Ivoire, avant janvier 2012, il n’existait pas de texte

juridique clair définissant la notion de PME. Désormais, la loi en Côte

d’Ivoire subdivise et définit les PME en trois groupes :

La micro-entreprise est définie comme une entreprise qui emploie

en permanence moins de 10 personnes ou qui réalise un chiffre d’affaires

annuel hors taxes inférieur ou égal à 30 millions de francs CFA ;


Les petites entreprises, définies comme une entreprise qui emploie

en permanence moins de 50 personnes ou qui réalise un chiffre d’affaires

annuel hors taxes supérieur à 30 millions de francs CFA et inférieur ou

égal à 150 millions de francs CFA ; les moyennes entreprises, définies

comme une entreprise qui emploie en permanence moins de deux 200

personnes, ou bien réalisant un chiffre d’affaires annuel hors taxes

supérieur à 150 millions de francs CFA et inférieur ou égal à 1 milliard de

francs CFA.

Les PME ont contribué à :


 Hauteur de 20% en moyenne à la formation du PIB

 Environ 23% de la population active

En outre, elles ont :

 Réalisé 17-18% de la valeur ajoutée totale

 Constitué pour 20-23% de la masse salariale

 Réalisé 12% des investissements cumulés.

Elles vont se multiplier dans des secteurs tels que les services

autrefois dominés par les étrangers ou dans des nouveaux domaines tels

que les NTIC, les publicités, etc.

Malheureusement, la contribution des PME reste largement en

dessous des potentialités socio-économiques du pays. Cette faible

performance des PME est liée à plusieurs difficultés dont les principales

sont :

 L’accès limité aux capitaux des services financiers

 Le caractère informel des activités

 Les compétences managériales et comptables

 L’absence de coordination entre les différentes structures

 Le taux de mortalité des PME est très élevé et comme cause

principale les crises successives


COMPARAISON DES PME

EUROPEENNES ET DES PME

IVOIRIENNES

Les différences entre les PME ivoiriennes et françaises sont

nombreuses. Déjà au vu des définitions ont constate le large fossé qui les

sépare.

Les PME en France sont formelles. C’est à dire quelles sont du

secteur formel. Ces PME sont reparties dans une grande diversité

d’activité formalisée. En Cote d’Ivoire, une majorité des PME ne fait pas

partie d’un secteur d’activité formel. Les activités de ces PME sont du

secteur informel. Les taxes payées par ces PME là sont pour une

administration locale.

Les directeurs des PME ivoiriennes n’ont pas les compétences

managériales requises pour une bonne gestion des ressources de ces

PME. En France, il existe des structures chargée de former un minimum


ces directeurs pour qu’ils puissent bien gérer leurs ressources.

Les affaires sont encore gérées de manière «archaïque» en Cote

d’Ivoire. Les Européens eux se sont adapté à l’ère du numérique. Ce qui

est bénéfique pour leurs affaires.

Les sources de financements sont difficilement accessibles en

Cote d’Ivoire. Pour la majorité des dirigeants interrogés, les documents

exigés par les banquiers pour leur analyse du risque, constituent une

difficulté qui peut être surmontée. En effet, selon certains dirigeants, il

n'est pas impossible de rassembler les documents demandés par les

banques lors de la demande de crédit. Par contre, tous les dirigeants ne

sont pas unanimes à ce sujet. Cependant, certains d'entre eux trouvent

qu'il y a des banques qui sont très exigeantes à ce niveau.

On remarque aussi un manque de culture bancaire et boursière

chez la plupart des dirigeants des PME. Tous ses problèmes serait peut-

être réglé si ces dirigeants avait reçu une certaine formation dans le

domaine des affaires.


CONCLUSION

Les PME en Europe sont plus instruites, plus financées et plus

axée sur ce pourquoi elles ont été crées. La Cote d’Ivoire doit faire un

petit effort concernant la formation des dirigeants des PME et les banques

doivent assouplir leurs règlements concernant les crédits bancaires.

Vous aimerez peut-être aussi