Vous êtes sur la page 1sur 23

Anatomie du membre supérieur

I. Anatomie de surface du membre supérieur (pas de vidéos)

II. Ostéologie

a) Présentation générale du membre supérieur


1. Généralités
2. Anatomie de surface
3. Ossification des constituants osseux du membre supérieur
4. Ossification des constituants osseux de la ceinture scapulaire

b) Ostéologie de la ceinture scapulaire


1. Généralités
2. Clavicule
3. Scapula

c) Ostéologie du bras et de l’avant-bras


1. Généralités
2. Humérus
3. Radius
4. Ulna

d) Ostéologie de la main et du poignet


1. Généralités
2. Os du carpe
3. 1ère rangée des os du carpe
4. 2ème rangée des os du carpe
5. Métacarpes
6. Phalanges
I. Anatomie de surface du membre supérieur (pas de vidéos)

II. Ostéologie
) Présentation générale du membre supérieur

1. Généralités

L’ostéologie du membre supérieur est caractérisée par le caractère pair et symétrique des
structures osseuses.
Il est constitué de 2 parties :
- 1 partie « libre » : membre supérieur à proprement dit
- ceinture scapulaire qui attache le membre supérieur au tronc
Il comprend 3 parties :
- proximale : constituée par l’humérus
- intermédiaire : constituée par les 2 os de l’avant-bras
- distale : constituée par les os de la main du (carpe, métacarpes et phalanges)

Le squelette du bras est constitué par l’humérus.


Le squelette de l’avant-bras est constitué de 2 os : radius (latéral) + ulna (médial).
L’humérus s’articule avec le radius et l’ulna au niveau du coude en distal et avec la ceinture
scapulaire en proximal.

Les os de la main se répartissent en 3 régions : carpes + métacarpiens + phalanges


Le carpe est constitué de 2 rangées :
- la 1ère rangée du carpe formée par 4 os : scaphoïde + lunatum (os semi-lunaire) +
triquétrum (os pyramidal) + pisiforme
- la 2ème rangée du carpe formée par 4 os : hamatum et son hamulus (os crochu) + capitatum
(grand os) + trapézoïde + trapèze
Le radius et l’ulna s’articulent avec le carpe et sa 1ère rangée en regard du poignet.
La 2ème rangée des os du carpe s’articule avec la 1ère rangée des os du carpe et avec les
métacarpiens.

On compte 5 os métacarpiens.
Ils s’articulent avec la 2ème rangée des os du carpe en haut et avec les phalanges en bas.

Les phalanges sont au nombre de 3 au niveau de chaque doigt à l’exception du pouce qui n’en
compte que 2.
On distingue les phalanges : proximales + moyennes + distales.
Les phalanges sont reliées entre elles pour former les doigts.

Le squelette du membre supérieur s’articule par la ceinture scapulaire avec la cage thoracique et
avec le rachis.
La ceinture scapulaire assure la fixité et la liaison du membre supérieur au tronc et majore les
degrés de mobilité du membre supérieur.
Elle est constituée de 2 os : clavicule + scapula.
La clavicule est reliée à la scapula + au sternum.
La scapula est reliée à la clavicule + à l’humérus.
. Anatomie de surface

La clavicule, sous cutanée, est palpable sur toute sa longueur sauf à sa face inférieure.
L’articulation acromio-articulaire est repérable à partir de l’acromion.
Les parties accessible à la palpation sont :
- l’acromion saillant, palpable et visible
- l’interligne acromio-claviculaire située 2 à 3 cm en dedans de l’acromion
- l’épine de la scapula palpable sur toute sa longueur
- l’angle inférieur de la scapula
- le processus coracoïde palpable dans la fosse infra-claviculaire

Les éléments osseux palpables de l’humérus sont :


- le tubercule majeur latéral
- le tubercule mineur en dessous et en dehors du processus coracoïde
- l’épicondyle latéral surmonté de la crête supra-condylaire
- l’épicondyle médial très saillant surmonté de la crête supra-condylaire

Les éléments osseux palpables du radius sont :


- la tête sur son versant postéro-latéral mobile en prono-supination
- 1/3 inférieur du corps
- le processus styloïde en distalité latéral

Les éléments osseux palpables de l’ulna sont :


- l’olécrâne saillie proximale postérieure
- le corps sur toute sa longueur
- en distalité la tête et en dessous le processus styloïde

Les éléments osseux palpables du carpe sur sa face palmaire sont :


- le tubercule du scaphoïde saillie antérieure et latérale
- le pisiforme médial
- le tubercule du trapèze en dessous du tubercule du scaphoïde
- l’hamulus de l’hamatum
Les éléments osseux palpables du carpe sur sa face dorsale sont :
- la face médiale de l’os triquetrum
- la face dorsale du capitatum

Les éléments osseux palpables des métacarpes sont :


- la base latérale de M1
- les faces dorsales des corps
- les têtes métacarpiennes saillies osseuses du poing fermé

Les éléments osseux des phalanges sont :


- la face dorsale des corps
- les têtes de P1 et P2
. Ossification des constituants osseux du membre supérieur

 L’ossification de l’humérus débute au 40ème jour in utero à partir un point d’ossification


primaire (diaphysaire) et secondaires (éphiphysaires) pour la tête + tubercules +
épicondyles + capitulum + trochlée.
 L’ossification du radius débute à la 7ème semaine (40ème jour) de la vie intra utérine par un
point d’ossification primaire pour le corps et secondaires pour les épiphyses apparaissent
entre la 4ème et 11ème année pour l’extrémité distale (entre la 4ème et 8ème année) + l’extrémité
proximale (entre la 9ème et 11ème année).
 L’ossification de l’ulna débute au 40ème jour in utero à partir d’un point d’ossification
primaire pour le corps et 3 secondaires pour les épiphyses : inférieure (entre la 1ère et 2ème
année) + supérieure (entre la 4ème et 7ème année) + apophyse styloïde (entre la 10ème et 12
année). La fusion des  points d’ossification s’effectue pour l’extrémité supérieure pendant
la 17ème année + extrémité supérieure entre la 20ème et 25ème année.
 L’ossification des os du carpe : chaque os dérive d’un seul point d’ossification. Le 1er point à
apparaître au cours de la 1ère année est le capitulum et le dernier à apparaître à la 12ème
année est le pisiforme.
 L’ossification des os métacarpiens + phalanges débute au 3ème mois de la vie intra utérine à
partir d’un point d’ossification primaire pour le corps et la base et secondaires apparaissent
progressivement pour les têtes.

. Ossification des constituants osseux de la ceinture scapulaire

 L’ossification de la clavicule débute dans la 6ème semaine de la vie embryonnaire. Elle se


caractérise par la fusion de 2 points d’ossifications primaires centraux entre 21 et 24 ans d’un
point d’ossification secondaire médial.
 L’ossification de la scapula présente un point d’ossification primaire pour le corps (pendant
le 3ème mois de la vie intra-utérine) et secondaires : coracoïdien (pendant la 1ère année) +
éparses périphériques (entre la 11ème et 18ème année) + acromial (entre la 15ème et 18ème
année). La fusion des  points d’ossification s’effectue de 15 à 22 ans laissant parfois un os
acromial isolé.
GLOSSAIRE

ACROMION : saillie osseuse postérieure de la scapula


APOPHYSE STYLOIDE : saillie osseuse inférieure de l’ulna
CAPITULUM : partie osseuse inférieure et centrale de l’humérus portant la surface
articulaire pour le radius
PROCESSUS CORACOIDE : saillie osseuse antérieure de la scapula
DIAPHYSE : partie médiane et centrale d’un os long renfermant la canal médullaire
central
EPICONDYLE : saillie osseuse de l’extrémité inférieure de l’humérus
EPIPHYSE : lieu où les formations collagéniques (tendons, ligaments, aponévroses
musculaires) s’intègrent à l’os. Elle correspond à l’attache osseuse d’un tendon ou
d’un ligament
LATERAL : externe
MEDIAL : interne
TROCHLEE : partie osseuse inférieure et centrale de l’humérus portant la surface
articulaire pour l’ulna
TUBERCULE : saillie osseuse de l’extrémité supérieure de l’humérus
) Ostéologie de la ceinture scapulaire
La ceinture scapulaire est un lien avec la région proximale du membre supérieur.
Elle est constituée d’os pairs et symétriques.
Elle permet la fixation du membre supérieur au tronc par le biais de la paroi thoracique.
Elle est constituée de 2 os : clavicule + scapula qui assurent la transition entre l’humérus + côtes +
sternum + rachis cervico-dorsal.

o Clavicule
La clavicule est un os long constituée d’os compact en périphérie, d’os spongieux et d’un fin canal
médullaire au centre.
Elle est un os pair et symétrique.
Elle est en forme de « S » incurvé et présente 2 courbures : en avant une courbure convexe et
épaisse pour les 2/3 médiaux + en avant une courbure concave et mince pour son 1/3 latéral.
Elle est constituée d’un corps et de 2 extrémités : médiale sternale + latérale acromiale.

 Corps
Le corps est aplati et possède 2 faces : supérieure + inférieure et 2 bords : antérieur + postérieur.

La face supérieure du corps présente 2 régions :


- médiale (2/3) : marquée par le relief d’insertion du muscle sterno-cléido-mastoïdien
- latérale (1/3) : marquée par les reliefs d’insertion des muscles en avant deltoïde + en
arrière trapèze

La face inférieure du corps présente 3 régions :


- médiale (la + proche du sternum) : marquée par le relief de l’attache du ligament costo-
claviculaire
- médiane : marquée par la gouttière du muscle sub-clavier (lieu de passage des axes
vasculo-nerveux)
- latérale (la + proche de l’acromion) : marquée par des reliefs d’insertions ligamentaires : en
avant tubercule conoïde + en arrière ligne trapézoïde

Le bord antérieur du corps présente les reliefs d’insertions des muscles : grand pectoral sur ses 2/3
médiaux + deltoïde sur le tubercule deltoïdien latéral.

Le bord postérieur du corps présente les reliefs d’insertions des muscles : sterno-cléido-
mastoïdien sur ses 2/3 médiaux + trapèze sur le 1/3 latéral.

 Extrémités
La clavicule possède 2 extrémités :
- médiale : arrondie et porte la surface articulaire sternale : triangulaire antéro-inférieure
Elle présente latéralement une concavité verticale et répond au sternum et au 1 er cartilage
costal.
- latérale : aplatie et porte la surface articulaire acromiale : ovalaire et regarde en bas et en
dehors
o Scapula
La scapula est un os plat, triangulaire qui se projette sur la paroi thoracique postérieure de K2 à
K7.
Elle est fixé sur la colonne cervico-dorsale et à la paroi costale par des faisceaux musculaires.
Elle est constituée principalement d’os compact et ses reliefs + processus coracoïde + épine +
angle latéral sont constitués d’os spongieux.
Elle possède 2 faces : antérieure (costale) + postérieure (dorsale) et 3 bords : supérieur + médial +
latéral.
Elle présente 3 angles : supérieur + inférieur + latéral.

 Faces
La face costale (antérieure) est aplatie et présente une excavation : fosse sub-scapulaire.
Elle répond aux bords postérieurs des arcs costaux postérieurs et moyens.
Elle présente 2 à 3 crêtes obliques en bas et en dedans.
Elle donne insertion aux muscles : sub-scapulaire + dentelé antérieur.

La face dorsale (postérieure) est divisée par l’épine délimitant les fosses supra-épineuse et infra-
épineuse.
Elle porte l’épine qui est un large relief triangulaire inséré perpendiculairement à l’axe de la
scapula.
L’épine délimite de col de la scapula en échancrure spino-glénoïdale (lieu de passage des axes
vasculo-nerveux supra-scapulaires).
L’épine présente 2 portions :
- médiale : fine et présente un renflement postérieur : tubercule du trapèze
- latérale : large apophyse : acromion qui est un relief saillant arciforme porté par le bord
latéral de l’épine
Il possède des bords :
o supérieur : crénelé + convexe vers le haut
o inférieur : lisse + concave
o bord médial : surface articulaire pour la clavicule projeté en avant et en dedans
recouvrant la glène
o bord latéral : prolonge le bord postérieur de l’épine en formant un angle à 90° : angle
acromial et lieu d’insertion du muscle deltoïde
o angle
L’épine donne insertion aux muscles : trapèze sur le bord supérieur + deltoïde sur le bord inférieur.
Elle délimite :
- en haut : fosse supra-épineuse lieu d’insertion du muscle supra-épineux
- en bas : fosse infra-épineuse : bord latéral est porteur d’une crête délimitant :
o en arrière + dedans : insertion du muscle infra épineux
o en avant + dehors : insertion des muscles petit rond + grand rond

 Bords
La scapula possède 3 bords :
- supérieur : fin + lisse et se termine latéralement par l’incisure scapulaire au pied de
l’apophyse coracoïde
- médial : régulier + vertical et porte les reliefs d’insertion des muscles élévateur de la
scapula + petit rhomboïde + grand rhomboïde
- latéral : mince + s’évase au niveau du col de la scapula
 Angles
La scapula est triangulaire et possède 3 angles :
- supérieur : presque droit
- inférieur : dessine une ligne courbe
- latéral :
o en avant : supporte le processus coracoïde protégeant l’articulation gléno-humérale
sous-jacente
Il est recourbé est orienté en avant et en dehors.
Il se rattache à la face supérieure du col de la scapula par un angle droit.
- extrémité antéro-supérieure donne insertion aux muscles : court biceps + coraco-
brachial
- bord médial donne insertion aux muscles : petit pectoral + ligament trapézoïde +
ligament conoïde
- bord latéral donne insertion aux ligaments : coraco-huméral + acromio-coracoïdien

o col de la scapula sur lequel se rattache la base du processus coracoïde en avant


Il porte 2 reliefs :
- au-dessus de la glène : tubercule supra-glénoïdien : insertion de la longue portion
du biceps
- au-dessous de la glène : tubercule intra-glénoïdien : insertion du muscle triceps
brachial

o cavité glénoïdale latéralement portée par le col


Elle regarde en avant et en dehors.
Elle porte un facette articulaire à destinée de la tête humérale.
Elle présente 2 reliefs :
- centre : tubercule glénoïdal
- limite antéro-supérieure : incisure glénoïdale
) Ostéologie du bras et de l’avant-bras
Le membre supérieur proprement dit est constitué des os du bras et de l’avant-bras.
Ils s’articulent en distalité avec les os de la main.
Le bras constitue la région proximale du membre supérieur.
Il est constitué d’un os pair et symétrique : l’humérus.
L’humérus s’articule en haut avec la ceinture scapulaire et en bas avec le radius + ulna.
L’avant-bras constitue la région distale du membre supérieur.
Il est constitué de 2 os pairs et symétriques : radius en dehors + ulna en dedans.
Le radius s’articule en haut avec l’humérus + ulna et en bas avec l’ulna + 1 ère rangée des os du
carpe.
L’ulna s’articule en haut avec l’humérus + radius + 1ère rangée des os du carpe.

o Humérus
L’humérus est un os long constitué d’os compact en périphérie et d’os spongieux au centre.
Il est constitué d’un corps (diaphyse) + 2 extrémités (épiphyses) :
- supérieure : proximale
- inférieure : distale

 Corps
Le corps de l’humérus est triangulaire à la coupe et présente 3 faces : antéro-médiale + antéro-
latérale + postérieure et 3 bords : antérieur + médial + latéral.

La face antéro-médiale du corps présente dans sa partie supérieure la crête du tubercule mineur
qui donne insertion aux muscles :
- région médiale de la crête : grand rond
- région latérale de la crête : grand dorsal
- 1/3 médian : coraco-brachial
- ½ inférieure : brachial

La face antéro-latérale du corps donne des insertions aux muscles :


- 1/3 médian de la tubérosité deltoïdienne : deltoïde
- ½ inférieure : brachial

La face postérieure du corps présente un relief la gouttière du nerf radial oblique en bas et en


dehors.
Elle donne insertion aux muscles triceps brachial et à ses contingents :
- médial : au-dessous de la gouttière
- latéral : au-dessus de la gouttière

Le bord antérieur du corps présente 2 reliefs :


- en haut : crête du tubercule majeur
- à sa partie moyenne : face antérieure de la tubérosité deltoïdienne
Il donne insertion aux muscles :
- crête du tubercule majeur : grand pectoral
- tubérosité deltoïdienne : deltoïde
- 1/3 inférieur : brachial
Le bord médial du corps se prolonge en bas par la crête supra-condylaire médiane.
Il donne insertion au septum intermusculaire médial.

Le bord latéral du corps se prolonge en bas par la crête supra-condylaire latérale.


Il donne insertion au septum intermusculaire latéral et sur son 1/3 inférieur aux muscles : brachio-
radial + long extenseur radial du carpe.

 Extrémités
L’humérus est constitué de 2 extrémités (épiphyses) :
- proximale : volumineuse + arrondie et s’articule avec la scapula
Elle présente 2 cols : chirurgical + anatomique, 2 tubercules : majeur + mineur, 1 sillon
inter-tuberculaire, tête humérale.

o le col chirurgical est horizontal situé entre l’extrémité proximal et la diaphyse


Il est parcouru sur sa face postérieur par les axes : vasculaires circonflexes postérieurs +
nerveux axillaire.
Le col anatomique est oblique en bas et en dehors et sépare les tubercules de la tête
humérale.
Il réalise un angle de 40° avec l’horizontale.

o les 2 reliefs sont les tubercules :


- mineur : antérieur et se prolonge en bas par la crête du tubercule mineur
- majeur : latéral et se prolonge en bas par la crête du tubercule majeur

o les tubercules sont séparés par le sillon inter-tuberculaire où chemine le long chef du
biceps brachial

L’extrémité proximale porte les reliefs des insertions musculaires de la coiffe des rotateurs :
supra-épineux + infra-épineux + petit rond + sub-scapulaire qui s’insèrent :
- tubercule mineur : sub-scapulaire
- tubercule majeur : face supérieure : supra-épineux
face postérieure : infra-épineux + petit rond

o l’extrémité proximale porte la tête humérale qui s’articule avec la cavité glénoïdale de
la scapula
Elle est en forme de demi-sphère et regarde en haut en arrière et en dedans.
L’axe de la tête humérale réalise des angles de :
- horizontal : 45°
- avec l’axe vertical du corps : 130°
- avec l’extrémité distale : 20°

- distale : triangulaire + aplatie d’avant en arrière + évasée + discrète concavité antérieur et


s’articule avec les os de l’avant-bras : radius (en dehors) + ulna (en dedans)
Elle présente des épicondyles médial + latéral qui donnent insertion aux structures myo-
tendineuses et un condyle huméral qui supporte les facettes articulaires.

o épicondyle médial : bord saillant qui donne insertion sur sa face antérieure aux muscles
pronateurs + fléchisseurs et sur sa face postérieure la gouttières du nerf ulnaire
o épicondyle latéral : sous-cutané + peu saillant et fait suite à la crête supra-condylaire
latérale et donne insertion aux muscles :
- faces antérieure + latérale : supinateurs + extenseurs
- face postérieure : anconé

o condyle humérale : saillie articulaire située en zone médiane et présente :


- médialement : trochlée humérale s’étend de la face antérieure à la face postérieure du
condyle
Elle est en forme de poulie à 2 versants (médial + latéral) séparés par une gorge.
Elle porte la face articulaire répondant à l’ulna et est surmontée en avant par la fosse
coronoïdienne et en arrière par la fosse olécrânienne.
Elle est séparée du capitulum par la surface capitulo-trochléaire.
- latéralement : capitulum huméral est une demie-sphère qui est antérieure + latérale
Il porte la facette articulaire répondant à la tête radiale et est surmonté par la fosse
radiale.
- entre les 2 zones précédentes : surface capitulo-trochléaire
o Radius
Le radius est un os long situé latéralement sur l’avant-bras.
Il décrit une courbe à concavité antérieure + médiale.
Il s’articule en haut avec l’humérus, en bas avec la 1ère rangée des os du carpe et en dedans avec
l’ulna.
Il est constitué d’un corps (diaphyse) + 2 extrémités (épiphyses) :
- supérieure : proximale
- inférieure : distale

 Corps
Le corps du radius est triangulaire à la coupe et s’évase dans sa région distale.
Il présente 3 faces : antérieure + postérieure + latérale et 3 bords : antérieur + postérieur +
interosseux.

La face antérieure est + large en bas qu’en haut et donne insertion aux muscles :
- long fléchisseur du pouce
- carré pronateur

La face postérieure est courbée et donne insertion aux muscles :


- long abducteur du pouce
- court extenseur du pouce

La face latérale est arrondie et donne insertion aux muscles :


- supinateur
- rond pronateur

Le bord antérieur du corps prolonge la tubérosité radiale et se dirige en bas et en dehors.


Il donne insertion au muscles fléchisseur superficiel des doigts.

Le bord postérieur du corps est un bord mousse.


Il donne insertion au septum intermusculaire antébrachial latéral.

Le bord interosseux (médial) est saillant.


Il donne insertion à la membrane interosseuse anté-brachiale.

 Extrémités
Le radius est constitué de 2 extrémités (épiphyses) :
- proximale : tête + col + tubérosité radiale

o la tête de l’épiphyse proximale est de forme ovalaire et élargie médialement


Elle présente 2 parties :
- centre : fossette articulaire radiale présente une concavité supérieure et réalise la
face articulaire supérieure de la tête radiale
Elle répond au capitulum du condyle huméral en haut + à la région capitulo-
trochléaire en dedans.
- périphérie : circonférence articulaire radiale répond à l’incisure radiale de l’ulna

o le col de l’épiphyse proximale est effilé et donne insertion au muscle supinateur


o la tubérosité radiale de l’épiphyse proximale réalise une saillie antéro médiale
Elle donne insertion au muscle biceps brachial sur sa face postérieure + sur sa portion
antérieure elle répond à la bourse synoviale bicipito-radiale.

- distale : volumineuse et présente 5 faces :

o antérieure : donne insertion au muscle carré pronateur

o inférieure : porte la surface articulaire à destinée du carpe et est de concavité


inférieure
Elle présente 2 cavités séparées par une crête : cavité médiale répond au lunatum +
cavité latérale répond au scaphoïde

o médiale : triangulaire + concave en dedans


Elle présente dans sa partie supérieure l’insertion du chef profond du muscle carré
pronateur + sa partie inférieure est de forme triangulaire à sommet latéral et
présente la facette articulaire ulnaire

o latérale : se prolonge en dessous de l’insertion du muscle brachio-radial par le


processus styloïde
Elle présente 2 sillons : antérieur (lieu de passage des tendons long abducteur et court
extenseur du pouce) + postérieur (lieu de passage des tendons extenseurs radiaux du
carpe)

o dorsale : présente 2 sillons verticaux séparés par le tubercule dorsal : médial (lieu de
passage des tendons extenseurs des doigts et du 2ème rayon) + latéral (laisse passer le
tendon du muscle extenseur du pouce)

`
o Ulna
L’ulna est un os long situé médialement par rapport au radius.
Elle s’articule en haut avec l’humérus, en dehors avec le radius et en bas avec la première rangée
du carpe.
Elle est constituée d’un corps (diaphyse) + 2 extrémités (épiphyses) :
- supérieure : proximale importante
- inférieure : distale effilée

 Corps
Le corps de l’ulna est triangulaire à la coupe sur ses 2/3 supérieurs et arrondis en distalité.
Il présente une double courbure :
- dans le plan frontal : 1 courbure en forme de « S » à convexité latérale pour la partie
supérieure + à convexité médiale pour la partie inférieure
- dans le plan sagittal : 1 courbure à concavité antérieure
Il présente 3 faces : antérieure + postérieure + médiale et 3 bords : antérieur + postérieur +
interosseux.

La face antérieure du corps présente une concavité modérée antérieure et donne insertion aux
muscles :
- 2/3 supérieurs : fléchisseur profond des doigts
- 1/3 inférieur : carré pronateur

La face médiale du corps donne insertion sur ses 2/3 supérieurs au muscle fléchisseur profond des
doigts.

La face postérieure du corps présente un relief osseux supérieur pour l’insertion du muscle anconé
et présente en dessous une crête osseuse verticale la divisant en région :
- médiale : légèrement excavée
- latérale : insertion des muscles long abducteur du pouce + court extenseur du pouce + long
extenseur du pouce + extenseur de l’index

Le bord antérieur du corps est un bord mousse.


Il donne insertion aux muscles :
- fléchisseur profond des doigts sur les 2/3 supérieurs
- carré pronateur sur son 1/3 inférieur

Le bord postérieur du corps prolonge vers le bas la saillie de l’olécrâne.


Il donne insertion au septum intermusculaire antébrachial médial et aux muscles :
- en dehors extenseur ulnaire du carpe
- en dedans fléchisseur ulnaire du carpe

Le bord interosseux du corps est un bord saillant qui donne insertion à la membrane interosseuse
antébrachiale.
 Extrémités
L’ulna est constituée de 2 extrémités (épiphyses) :
- proximale : 1 saillie verticale + 1 saillie horizontale

o 1 saillie verticale : l’olécrâne est une tubérosité saillante postérieure + verticale qui


présente 5 faces :
- supérieure : donne insertion au tendon du muscle triceps brachial
- antérieure : constitue la partie verticale de l’incisure trochléaire et porte la surface
articulaire avec la trochlée humérale
Elle est scindée en 2 versants par une crête mousse.
- postérieure : est au contact de la bourse olécrânienne
- médiale : donne insertion au muscle fléchisseur ulnaire du carpe
- latérale : donne insertion au muscle anconé

o 1 saillie horizontale : le processus coronoïde est un éperon antérieur + horizontal situé


en dessous + en avant de l’olécrâne et présente 4 faces :
- supérieure : constitue la portion horizontale de l’incisure trochléaire articulaire
- antérieure : porte la tubérosité ulnaire et donne insertion du muscle brachial
- médiale : limitée en avant par le tubercule coronoïdien et donne insertion au
muscle fléchisseur profond des doigts
- latérale : présente 2 portions : en haut l’incisure radiale et en bas la fosse
supinatrice limitée en arrière par la crête supinatrice donne insertion du muscle
supinateur
L’incisure trochléaire articulaire avec la trochlée humérale et répond à la
circonférence articulaire radiale constitue la cavité articulaire par la réunion de la
surface antérieure de l’olécrâne et de la surface supérieure du processus coronoïde.
Les 2 surfaces articulaires de l’incisure trochléaire sont séparées par un sillon
transversal dépourvu de cartilage.

- distale : processus styloïde ulnaire + tête ulnaire


o processus styloïde ulnaire de l’épiphyse distale est une saillie osseuse postéro-médiale
par rapport à la tête ulnaire
o tête ulnaire de l’épiphyse distale présente 2 segments : latéral vertical est un cylindre
articulaire avec l’incisure ulnaire du radius + inférieur répond au ligament triangulaire
de l’articulation radio-carpienne

d) Ostéologie de la main et du poignet


Les os de la main sont constitués de 27 os et os accessoires répartis en :
- os proximaux : os du carpe : constituent le squelette du poignet et sont répartis en 2
rangées
o 1ère rangée s’articule avec les os de l’avant-bras : radius (latéral) + ulna (médial) et avec
la 2ème rangée des os du carpe en distalité
o 2ème rangée s’articule avec la 1ère rangée des os du carpe et avec les métacarpiens en
distalité
- os distaux : métacarpiens et phalanges
o les métacarpiens s’articulent avec la 2ème rangée des os du carpe et avec les phalanges
en distalité
o les phalanges s’articulent avec les métacarpiens et entre elles
Elles sont 3 du 2ème au 5ème rayon.

o Os du carpe
Les os du carpe constituent le squelette du poignet.
Il s’agit d’un ensemble d’os courts et solides formant le massif carpien.
Le carpe est formé de 8 os répartis en 2 rangées de 4 os :
- une rangée proximale (1ère) de dehors en dedans :
scaphoïde + lunatum (os semi lunaire) + triquetrum (pyramidal) + pisiforme
- une rangée distale (2ème) : de dehors en dedans :
trapèze + trapézoïde + capitatum (grand os) + hamatum (os crochu)
Les os sont ont une structure spongieuses recouverte d’un fine lame corticale.

 Faces
Le carpe présente une face antérieure + postérieure + supérieure + inférieure.

La face antérieure est à concavité palmaire antérieure.


Elle est fermée par le réticulum des fléchisseurs et réalise une gouttière : canal carpien.

La face postérieure est à convexité dorsale postérieure.

La face supérieure est convexe et s’articule avec le radius et l’ulna.

La face inférieure est horizontale et s’articule avec les métacarpiens.

Les 2 rangées sont séparées par un ligne brisée à


- concavité supérieure dans son 1/3 latéral
- concavité inférieure dans ses 2/3 médiaux

o 1ère rangée des os du carpe


 Scaphoïde
Le scaphoïde est situé en position latérale sur la 1ère rangée des os du carpe.
Il présente 3 faces :
- latérale : portant le tubercule du scaphoïde
- antérieure : où s’insère le muscle court abducteur du pouce
- postérieure
Il s’articule en haut avec le radius, en bas avec les os trapèze et trapézoïde et sur sa face médiale
avec les lunatum et capitatum.

 Lunatum
Le lunatum est situé en position médiane sur la 1ère rangée des os du carpe.
Il a une forme semi-lunaire.
Il présente 2 faces non articulaires : antérieure + postérieure
Il s’articule en haut avec le radius, en bas avec les os capitatum et hamatum, médialement avec le
triquetrum et latéralement avec le scaphoïde.

 Triquetrum
Le triquetrum est situé en position médiane sur la 1ère rangée des os du carpe.
Il a une forme de pyramide quadrangulaire à base latérale et à sommet médial et inférieur.
Il présente 2 faces non articulaires :
- médiale : présentant un relief
- postérieure : portant le relief d’une crête osseuse
Il s’articule en haut avec l’ulna, en bas avec l’hamatum, latéralement avec le lunatum et en avant
avec le pisiforme.

 Pisiforme
Le pisiforme est situé en position médiane sur la 1ère rangée des os du carpe.
Il est situé dans un plan antérieur à celui des autres os de la rangée proximale des os du carpe.
Il a une forme ovalaire et est le + petit os du carpe.
Il présente 2 faces :
- antérieure : convexe donne insertion :
muscles : fléchisseur ulnaire du carpe + abducteur du 5ème doigt
bord médial du rétinaculum des fléchisseurs
- postérieure : porte la surface articulaire répondant au triquetrum en arrière

o 2ème rangée des os du carpe


 Trapèze
Le trapèze est situé en position latérale sur la rangée distale des os du carpe.
Il présente 6 faces :
- 3 articulaires :
supérieure : pour le scaphoïde
inférieure : pour la base du 1er métacarpien
médiale : pour le trapézoïde et le 2ème métacarpien
- 3 non articulaires :
antérieure : présente latéralement le tubercule du trapèze en dedans duquel se situe la
gouttière du tendon du muscle fléchisseur radia du carpe
postérieure
latérale

 Trapézoïde
Le trapézoïde est situé en position latérale sur la rangée distale des os du carpe.
Il est + large en arrière qu’en avant.
Il présente 6 faces :
- 4 articulaires :
supérieure : pour le scaphoïde
inférieure : pour la base du 2ème métacarpien
médiale : pour le capitulum
latérale : pour le trapèze
- 2 non articulaire :
antérieure : pour les insertions des muscles : court fléchisseur du pouce + adducteur du
pouce
postérieure

 Capitatum
Le capitatum est situé en position médiane sur la rangée distale des os du carpe.
Il est allongé verticalement.
Il est le + gros des os du carpe.
Il présente : tête + col + corps
Il présente 6 faces :
- 4 articulaires :
supérieure : pour le lunatum
inférieure : pour les 2ème, 3ème et 4ème métacarpiens
médiale : pour l’hamatum
latérale : pour le scaphoïde et le trapézoïde
- 4 non articulaires : antérieure + postérieure

 Hamatum
L’hamatum est situé en position la + médiale de la rangée distale des os du carpe.
Il présente 6 faces :
- 3 articulaires :
supérieure : pour le lunatum + triquetrum
inférieure : pour les 4ème et 5ème métacarpiens
latérale : pour le capitatum
- 3 non articulaires :
antérieure : présente une saillie en crochet : l’hamulus qui constitue la limite médiale du
canal carpien et donne insertion aux muscles : opposant du 5ème rayon + court fléchisseur
du 5ème rayon
postérieure
médiale (étroite)

o Métacarpes
Le métacarpe constitue le squelette de la paume de la main.
Il est constitué de 5 métacarpiens numérotées de M1 à M5 en allant vers la ligne médiane.
Les métacarpiens présentent chacun : base proximale + corps médian + tête distale.
Les 5 métacarpiens délimitent 4 espaces interosseux : 1er espace interosseux est situé entre M1 et
M2.
Ils ont une longueur décroissante du 2ème au 5ème.
Ils s’articulent :
- haut : 2ème rangée des os du carpe
- bas : avec les phalanges proximales
Ils présentent une courbure à :
- concavité palmaire antérieure
- convexité dorsale postérieure

 Bases
Les bases métacarpiennes constituent la partie proximale des métacarpiens.
Elles sont de forme cuboïde et présentent 5 faces :
- 3 articulaires :
supérieure : pour des os de la 2ème rangée du carpe
médiale : pour les bases métacarpiennes adjacentes
latérale :
- 2 non articulaires :
palmaire
dorsale

 Corps
Les corps des métacarpes sont de section triangulaire à pointe palmaire.
Ils présentent 3 faces : antéro-médiale + antéro-latérale + dorsale et 3 bords : palmaire + antéro-
médiale + antéro-latérale.

Les faces antéro-médiale et antéro-latérale sont discrètement concave vers le centre.

La face dorsale est lisse.

Le bord palmaire est concave dans son + grand axe.

 Tête
Les têtes des métacarpes sont situées en position distale sur les métacarpes.
Elles sont de forme sphérique et la convexité des têtes des métacarpes est + prononcée sur la face
palmaire.
Elles présentent 5 faces :
- 2 articulaires : en continuité
antérieure
inférieure
- 3 non articulaires :
médiale : verticales
latérale : surmontées d’un tubercule : lieu d’ancrage des ligaments
dorsale : irrégulière
Elles sont encroutées de cartilage répondant aux phalanges.
Elles sont convexes en avant et en bas avec une face palmaire + prononcée que la face dorsale.
La surface articulaire palmaire est échancrée en son milieu.

 Caractéristiques du 1er métacarpien


Le 1er métacarpien est le + court et le + gros des métacarpes.
La base du 1er métacarpien ne présente qu’une surface articulaire à concavité supérieure destinée
au trapèze.
La tête du 1er métacarpien présente sur sa face palmaire les os sésamoïdes : médial + latéral.

 Caractéristiques du 2ème métacarpien


Le 2ème métacarpien est le + long des métacarpes.
La base du 2ème métacarpien présente 3 facettes articulaire :
- supérieure : bifide pour le trapézoïde et l’os capitatum
- médiale : destinée au 3ème métacarpien
- latérale : s’articule avec le trapèze

 Caractéristiques du 3ème métacarpien


La base du 3ème métacarpien présente en arrière et en dehors une saillie : processus styloïde qui
est le lieu d’insertion du muscle court extenseur radial du carpe.
La facette supérieure de la base du 3ème métacarpien répond au capitatum.

 Caractéristiques du 4ème métacarpien


Le 4ème métacarpien est + fin et de longueur inférieure au 3ème métacarpien.
La facette supérieure articulaire de la base du 4ème métacarpien répond au capitatum et à
l’hamatum.

 Caractéristiques du 5ème métacarpien


Le 5ème métacarpien est + court que le précédent.
La base du 5ème métacarpien présente 2 facettes articulaires :
- supérieure : répond à l’hamatum
- 1 seule latérale : pour le 4ème métacarpien

o Phalanges
Les phalanges constituent le squelette des doigts et s’articulent avec les métacarpiens en
proximal.
Elles sont des os longs qui présentent 3 régions : base proximale + corps + tête distale.
Elles sont au nombre de 14 réparties :
- en 3 phalanges (segments) des 2ème aux 5ème rayons : phalange proximale (P1) + phalange
moyenne (P2) + phalange distale (P3)
- en 2 phalanges (segments) pour le 1er rayon : phalange proximale (P1) + phalange distale
(P2)
La taille des phalanges décroît progressivement depuis les phalanges proximales jusqu’au
phalanges distales.

 Caractéristiques de la phalange proximale


La phalange proximale P1 est la + longue.

La base de la phalange proximale P1 supporte une cavité glénoïdale ovalaire à grand axe
transversal destinée à la tête métacarpienne.

Le corps de la phalange proximale P1 présente :


- une concavité discrète antérieure transversale et longitudinale
- une face dorsale convexe
- des bords rugueux pour les insertions des gaines fibreuses des tendons fléchisseurs

La tête de la phalange proximale P1 de forme sphérique est échancrée en son milieu.


La tête de la phalange proximale P1 porte une surface articulaire + étendue sur sa face palmaire
destinée à la base de la phalange suivante.
La tête de la phalange proximale P1 présente des dépressions latérale et médiale réalisant des
fossettes surmontées d’un tubercule pour l’insertion des ligaments interphalangiens.

 Caractéristiques de la phalange moyenne


La phalange moyenne P2 est de même forme que P1 mais + courte.

La surface articulaire de sa base présente une crête à destinée de la tête de P1.

 Caractéristiques de la phalange distale


La phalange distale P3 est la + courte et son corps est aplati.

La base de la phalange distale P3 porte une crête à destinée de la tête de P2 ou P1 pour le 1 er


rayon.

La tête de la phalange distale P3 ne porte pas de surface articulaire.


Elle présente à sa face palmaire une saillie rugueuse en fer à cheval terminant le squelette des
doigts.

III. Biomécanique
a) Biomécanique de l’épaule et de la ceinture scapulaire
b) Biomécanique du coude
c) Biomécanique du poignet

Vous aimerez peut-être aussi