Vous êtes sur la page 1sur 24

Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique

Direction générale des études technologiques

Institut supérieure des études technologiques de SIDI BOUZID

Rapport de stage d’initiation

Réaliser par : Derbali Hamza

Entreprise d’accueil : Atelier de fabrication de moule

(lessouda)

Encadré par : Hatem jemmali


Année universitaire : 2021/2022.

1
REMERCIEMENT
Avant d’entamer la rédaction de ce rapport, je tiens à présenter mes sincères remerciements à
tous mes formateurs de  qui m’ont formé, encadré, conseillé.

Enfin je tiens à remercier tout le personnel de l’atelier qui a participé. Toutes mes gratitudes
à Mr Hatem Jammeli pour son encadrement, ses conseils précieux et ses orientations afin
d’avoir un stage dans des bonnes conditions.

1
SOMMAIRE

1. INTRODUCTION :

2. PRESENTATION DE L’ENTREPRISE :

2.1.-Situation géographique

2.2.-Organigramme

3. PRESENTATION DES OUTILS DE TRAVAIL :

3.1.-Fraiseuse

3.2.-Tour

3.3.-outils de métrologie

3.4.-électroérosion.

3.5.-Fraiseuse à commande numérique

3.6.-pièces en ferraille

7. PRESENTATION DES TACHES EFFECTUEES :

7.1.-Réalisation du différentes formes :(Rainure/Filetage/Chariotage/Dressage…)

7.2.-Fabrication des pièces de différentes formes (Cylindrique/Conique/Prismatique…)

7.3.-Soudage et perçage des pièces.

7.4. Exemples des piéces coupé par l’électroérosion.

8. CONCLUSION :

1
INTRODUCTION

Le stage est un test qui donne au stagiaire l’occasion de mettre en pratique ses acquises
théoriques.  Avoir un contact direct avec la vie professionnelle qui demande plus de maîtrises
de techniques et de la pratique.  Grâces à ces qualités la personne stagiaire peut réussir à
confronter le nouveau monde du travail et le milieu actif de l’atelier.

C’est la raison pour laquelle le stage reste la seule occasion pour sortir de la théorie  acquise
durant la période de la formation. Ce stage nous permet de vivre de terrains réels les
différents cas de notre domaine.

1
Présentation de l’entreprise

Organigramme :

chef de l'atelier
:Hatem jemmali

l'assistant du chef
de l'atelier : cheker
jemmali

fraiseuse a
commande tour parallele robots fils
numérique

Situation géographique :

Société industriel privée crée en 2018 destinée généralement pour la construction et la


fabrication mécanique.

Atelier hatem jemmali est une entreprise spécialisée pour la réalisation des piéces sur
commande (fabrication des moules, usinage commande numérique, réparations divers …).

1
Présentation des outils de travail

Fraiseuse :

Fraiseuse est une machine-outil utilisée pour usiner tous types de pièces mécaniques,


à l'unité ou en Une  série, par enlèvement de matière à partir de blocs ou parfois d'ébauches
estampées ou outil qui lui a donné moulées, à l'aide d'un outil coupant nommé fraise. En
dehors de cet son nom, une fraiseuse peut également être équipée de foret, de taraud ou
d'alésoir

La fraise munie de dents est mise en rotation et taille la matière grâce à sa rotation et
au mouvement relatif de la fraise par rapport à la pièce. La forme de la fraise est variable ;
elle peut être cylindrique, torique, conique, hémisphérique ou quelquefois de forme encore
plus complexe. La fraise et la pièce sont montées sur des glissières et peuvent se déplacer
relativement suivant des coordonnées X, Y ou Z (on parle alors de fraiseuse trois axes). Par
convention, l'axe Z est l'axe de rotation de la broche, les axes X et Y sont contenus dans un
plan perpendiculaire à Z. Les axes de rotation A, B et C sont respectivement axés sur X, Y ou
Z. Il existe des fraiseuses à quatre axes ou cinq axes. Les caractéristiques physiques de la
fraise, sa vitesse de rotation, son avance, dépendent de la matière à usiner, de la profondeur
de travail et de la coupe. On utilise principalement le carbure de tungstène recouvert de
revêtements résistant à l'abrasion du copeau

Fraiseuses manuelles où les mouvements sont commandés par le fraiseur, les


fraiseuses à apprentissage qui peuvent répéter les mouvements donnés une fois par l'opérateur
(enregistrement des mouvements). 
1
Figure 1 : Exemple des pièces réalisées par une fraiseuse :

Figure 2 : Les outils de métrologie :

1
Figure 3 : outils de fraisage à plaquettes amovibles.

Figure 4 : Plaquettes amovibles :

Figure 5 : Fraisage en opposition :

Figure 6 : Fraisage en avalant :

1
Tour parallèle :

Figure 7 : Opération de chariotage :

Le chariotage est une opération consistant à


usiner sur un tour un cylindre d'un. Certain diamètre par déplacement de l'outil de coupe
suivant un axe parallèle à l'axe de rotation de la pièce

Figure 8 : Opération de dressage :

1
Le dressage est une opération consistant, par exemple, à usiner des faces plates sur
une machine-outil. Sur un tour, le dressage correspond à un déplacement de l'outil suivant un
axe perpendiculaire à l'axe de rotation de la pièce.

Figure 9 : Les outils de tournage :

Figure 10 : Opération de Filetage :

1
La pièce est généralement maintenue dans un étau, alors que l'opérateur imprime un
mouvement de rotation à la filière. Après quelques rotations, l'opérateur fera un quart ou un
demi-tour en arrière pour casser le copeau avant de poursuive son opération.

Figure 11 : Usinage externe :

Figure 12 : Usinage interne :

Figure 13 : Gorge :

1
En construction mécanique, une gorge est une forme sur une pièce cylindrique.
Une gorge est un dégagement plutôt étroit et généralement arrondi au niveau du petit
diamètre.

Figure 14 :Chambrage :

le chambrage est un perçage à fond plat, servant à noyer la tête de vis ; ... La


différence avec le lamage est la profondeur de perçage : dans le cas d'un lamage, la tête de vis
dépasse de la surface de la pièces.

Figure 15 : Les outils de métrologies :

Figure 16 : Comparateurs :

1
Le comparateur est constitué d'un cadran gradué avec une aiguille pivotant en son
centre. Autour du cadran une lunette comportant un ou plusieurs index peut pivoter
manuellement. L'index permet à l'utilisateur de matérialiser le point zéro.

Le comparateur sert aussi à déterminer précisément un point haut ou un point bas


d'une pièce en mouvement, par exemple pour le calage d'allumage ou d'injection d'un moteur,
en suivant le déplacement du piston dans le cylindre, d'une came ou d'un doigt sur une pompe
d'injection.

Figure 17 : Pied à coulisse :

Un pied à coulisse, ou calibre à coulisse, est un instrument de mesure de longueur


composé essentiellement de deux parties coulissantes l'une par rapport à l'autre, la partie
mobile comportant le système de mesure appelé vernier. Basé sur la juxtaposition de 2 règles
graduées, une en mm et l'autre en fraction de mm1, cet instrument, très utilisé en mécanique,
permet de mesurer précisément (au 1/50e de mm pour la règle du vernier, faisant 49 mm) et

1
facilement les cotes extérieures d'une pièce, le diamètre d'un cylindre ou d'un alésage, une
profondeur.

Figure 18 : Mètre mécanique : Figure 19 : les tournes vis :

Pinces à bijoux :

1
Figure 22 : les clés de mécanique :

Figure 23 : Diviseurs d’engrenage :

Figure 24 : Insize : Micro métre

1
Le micromètre, ou anciennement « palmer », est un instrument de mesure de longueur. Sous
sa forme courante, il est très utilisé en mécanique pour mesurer épaisseurs, diamètres de
cylindres (micromètre d'extérieur) ou diamètres d'alésage (micromètre d'intérieur)…

Le micromètre d'extérieur est composé d'un corps nu généralement métallique, qui peut être
recouvert de matière plastique, sur lequel sont montées une touche fixe et une touche mobile.
La touche mobile est actionnée par un mécanisme de vis micrométrique. Un limiteur de
couple permet d'exercer sur la pièce un serrage sensiblement identique pour chaque mesure.
Dans le cas des micromètres d'extérieur, il est généralement réglé pour avoir un effort de
serrage compris entre 5 et 20 newtons.

Figure 25 : Serre joint :

Un serre-joint est un outil de maçon ou de menuisier. Il permet de serrer et de maintenir


différentes pièces en contact entre elles.

Figure 26 : la chignole :

1
Fraiseuse à commande numérique :

Une fraiseuse à commande numérique permet de réaliser des pièces par enlèvement de
matière, on peut l’utiliser pour le métal, le bois et le plastique. Différents outils sont
adaptables : forêts, pointe etc. pour obtenir des coupes et des finitions différentes. Un logiciel,
associé à la machine, permet d’assister le procédé du dessin à la fabrication. La CFAO,
conception et fabrication assistées par ordinateur, permet de dessiner la pièce, et d’optimiser
les trajectoires de sa découpe. Enfin, on pourra lancer une simulation avant l’usinage ou

1
éditer un prototype avant de lancer la production.

Les composantes du fraiseuse à commande numérique :

1
Pièces en Ferraille :

Electroérosion :

1
L’électroérosion par fil : un fil conducteur animé d’un mouvement plan et angulaire va
découper la pièce suivant une surface réglée. Lors de l’usinage, cette pièce est en permanence
immergée dans un bain d’eau déionisée ou dans un bain d’huile diélectrique spéciale, liquides
qui sont filtrés en permanence

L’électroérosion par enfonçage : une électrode de forme complémentaire à la forme à usiner


va s’enfoncer dans la pièce complexe.

Le perçage rapide : on a recours à une électrode tubulaire qui va percer les matériaux
particulièrement durs

1
Les taches effectuées :

Exemples des pièces réalisées par une fraiseuse à commande numérique :

Exemples des pièces réalisées par une tour parallèle :

Exemples des pièces serrées par un sert joint :

1
Exemples des pièces soudées :

Exemples des pièces percées :

Exemples des piéces coupé par l’électroérosion :

1
CONCLUSION :

A la clôture  de ce modeste travail, j’approuve que le stage soit la meilleure méthode qui
permet aux stagiaires de rapprocher toute théorie et pratique acquises avec le travail réel dans
le l’atelier.

La période que j’ai passé à  l’atelier   m’a permis de découvrir le monde professionnel et
approfondir mes connaissances en ce qui concerne la pratique, et aussi savoir que la vie
professionnelle est tout à fait différente de celle des études, et que chaque formation a besoin
d’une pratique pour pouvoir bien la maîtriser. Pour cela je pense que ce stage me donne une
chance de découvrir un domaine de travail relié à la mécanique et d’améliorer mes
connaisances en générale.

Finalement, je renouvelle ma profonde reconnaissance pour tous ceux qui m’ont aidé à
réaliser ce travail.

Vous aimerez peut-être aussi