Vous êtes sur la page 1sur 9

CHAPITRE 1

INTRODUCTION AU CIRCUIT ELECTRIQUE

Dans ce chapitre nous étudierons les principes de base d'électricité telle que la tension, le
courant, la résistance et la puissance.

1.1 Les Concepts d’électricité

Le mouvement des électrons dans un conducteur est à l’origine de l’électricité. Dans les
matériaux conducteurs, les électrons sont libres de se déplacer.
L’étude des circuits électriques est caractérisée par deux paramètres :

1. Tension v, dont l'unité est le Volt (V)


2. Courant i, dont l'unité est l'Ampère (A)

1.1.1 Tension

Afin de déplacer des charges (q) nous avons besoin d’énergie. La tension représente
l'énergie nécessaire pour faire bouger des charges électriques. Une tension de 1 Volt représente
la différence de potentiel entre deux points si on utilise 1 Joule d'énergie pour déplacer une
charge de 1 Coulomb. C'est la différence de potentiel, la tension, qui crée le courant.

𝑑𝑤
𝑣= [𝑉]
𝑑𝑞

1.1.2 Courant

Le courant représente la quantité de charge qui se déplace à travers une certaine surface
dans un certain intervalle de temps. Un courant de 1 Ampère correspond à une charge de 1
Coulomb qui traverse une surface en 1 seconde (donc des Coulombs/seconde). Le sens du
courant est une convention adoptée. Les électrons, qui sont négatifs, sont attirés par les charges
positives, et donc se déplacent du - vers le +. Cependant, de manière historique, on dit que le
courant électrique se déplace du + vers le -.
𝑑𝑞
𝑖= [𝐴]
𝑑𝑡

1.1.3 Elément Idéal

Dans ce cours nous étudierons les éléments idéaux :

Un élément idéal possède deux bornes. Pour l’analyse des circuits nous utiliserons la
convention suivante :
Si le courant rentre par la borne + la relation entre le courant et la tension est positive sinon la
relation est négative.
1.1.4 Puissance et énergie

La puissance est la quantité d’énergie consommée pendant un intervalle de temps

𝑑𝑤
𝑃= [𝑊]
𝑑𝑡
L’unité de la puissance est le Watt [W]. L’expression de la puissance permet de l’exprimer en
fonction de la tension et du courant

𝑑𝑤 𝑑𝑤 𝑑𝑞
𝑃= = = 𝑣𝑖
𝑑𝑡 𝑑𝑞 𝑑𝑡

La convention pour les puissances est la suivante :


 Si le courant va de la borne + à –, la puissance est positive et l’élément consomme la
puissance
 Si le courant va de la borne - à +, la puissance est positive et l’élément fournit la
puissance
NB : Dans un circuit la puissance fournie est totalement consommée. Le bilan de puissance
est donc nul.
1.2 Composants de circuit

Les Circuits électrique sont réalisés à partir des composants linéaires de bases suivant :
 Source de tension
 Source de courant
 Résistance
 Inductance
 Condensateur

1.3 Sources

Les sources électriques sont des dispositifs qui transforment différent type d’énergie en énergie
électrique. Les panneaux solaires transforment la lumière, les batteries l’énergie chimique et les
génératrices (alternateur) l’énergie mécanique. Les sources sont des éléments actifs.

1.3.1 Source de tension

Une source de tension maintient une tension constante entre ses bornes. Le courant délivré par
la source dépend du circuit auquel elle est connectée. On représente la source de tension par les
symboles suivants :

La tension électrique est une grandeur algébrique entre deux points. Si la tension est positive
entre a et b alors elle est négative entre b et a.
𝑉𝑎𝑏 = 𝑉𝑎 − 𝑉𝑏
Les sources de tension peuvent être montées en série. La tension de la source équivalente est
alors la somme des tensions individuelles de chaque source de tension.
NB : Des éléments en série sont traversés par le même courant. Ils sont connectés l’un à
la suite de l’autre.

1.3.2 Source de Courant

Une source de courant fournit un courant électrique constant quel que soit le circuit externe.
La tension aux bornes de la source de courant dépend du circuit électrique. La source de courant
est identifiée par le symbole suivant :

La flèche indique la direction du courant quel délivre dans le circuit. Les sources de courant
peuvent être connectées en parallèle. Le courant de la source équivalente est alors la somme
des courants fournit par chaque source de courant.
NB : Des éléments en parallèle ont la même tension à leurs bornes. Ils sont connectés borne
à borne.

1.4 Résistance

La résistance R est un élément qui s’oppose au passage du courant électrique. Son unité est le
Ohm (Ω) et sont symbole le suivant :
La loi d’Ohm permet de relié la tension aux bornes de la résistance au courant qui la traverse.

𝑣 = 𝑅𝑖 [Ω]
L’inverse de la résistance est la conductance G et son unité est le Siemens [S]
Comme dans tout élément idéal la puissance P dans la résistance est

𝑃 = 𝑣𝑖

Et la loi d’Ohm donne 𝑣 = 𝑅𝑖 en combinant les deux relations nous obtenons

𝑣2
𝑃 = 𝑅𝑖 2 =
𝑅
La résistance consomme toujours la puissance et la dissipe sous forme de chaleur.

Remarque

Dans l’étude des circuits il existe deux valeurs particulières de résistance. La


résistance nulle R= 0 Ω et la résistance infinie R= ∞ Ω.
Lorsqu’on place une résistance nulle entre deux points cela revient à les connecter
ensemble la tension est alors nulle nous avons un court-circuit.
Lorsqu’on place une résistance infinie entre deux points cela revient à couper la
connexion entre les points aucun courant ne peut alors circuler entre eux nous
avons un circuit ouvert

1.4.1 Code couleur des résistances

Les résistances possèdent différentes valeurs et tailles afin de les identifier un système de code
couleur est utilisé.
1.4.2 Montage de résistance

Lorsque les résistances sont connectées en série la résistance équivalente est égale à la somme
des résistances en série.

𝑅𝑒𝑞 = 𝑅1 +𝑅2 +𝑅3 + ⋯

Lorsque les résistances sont connectées en parallèle la conductance équivalente est égale à la
somme des conductances des résistances.
𝐺𝑒𝑞 = 𝐺1 +𝐺2
1 1 1
= +
𝑅𝑒𝑞 𝑅1 𝑅2

1.5 Mesure des grandeurs électriques

La mesure des grandeurs électriques d’un circuit s’effectue à l’aide du voltmètre et de


l’ampèremètre. Le voltmètre sert à la mesure de la tension et l’ampèremètre à celle du courant.
Lors de la mesure de la tension le voltmètre doit être branché aux bornes (en parallèle) du
composant dont nous désirons connaitre la tension. Le voltmètre possède une polarité.

Si l’on mesure le courant alors l’ampèremètre est placé en série avec le composant dont nous
désirons connaitre le courant.
1.6 Etude d’un exemple

Nous allons mettre en pratique les connaissances acquises dans ce chapitre sur un exemple du
montage suivant :

Nous allons déterminer la tension, le courant et la puissance au niveau de la résistance. Ce


circuit est composé de éléments une source de tension de 12 V et une résistance de 50 Ω. Afin
de débuter l’étude nous allons supposer un sens pour le courant. Si les calculs conduisent à une
valeur positive du courant alors l’hypothèse de départ est correcte.
Les deux composants du circuit sont en parallèle, ils ont donc la même tension à leurs bornes.
Nous appliquons la loi d’Ohm afin de déterminer le courant circulant dans le circuit.

𝑉𝑅 12
𝑖𝑅 = = = 0.24 𝐴
𝑅 50

La puissance de la résistance vaut : 𝑃 = 𝑅𝑖𝑅2 = 50 ∗ (0.24)2 = 2.88 𝑊 cette puissance est


positive car le courant entre par la borne + (Voir Convention). La résistance consomme toujours
la puissance.
Si nous calculons la puissance au niveau du générateur nous obtenons :
𝑃 = −𝑣𝑖 = −12 ∗ 0.24 = −2.88 𝑊
Cette fois la puissance est négative car la source fournit la puissance au circuit.
Un moyen de vérification des calculs consiste à faire un bilan de puissance. La puissance
fournie dans un circuit est totalement consommée donc le bilan de puissance doit être nul.
𝑃𝑇 = 𝑃𝑆 + 𝑃𝑅 = (−2.88) + 2.88 = 0 𝑊

Vous aimerez peut-être aussi