Vous êtes sur la page 1sur 16

PRESENTATION DU PROJET

L'aboutissement d'un projet de construction d'ouvrage de génie civil en général


est le fruit d'un long travail fait par une équipe pluridisciplinaire ayant des domaines
de compétences assez variés. L'ingénieur en structure occupe une place de choix
dans ce dispositif car ayant la lourde tâche de concevoir, d’analyser et de
dimensionner les différents éléments porteurs de l'ouvrage pour assurer sa
fonctionnalité, sa résistance mécanique pendant toute sa durée de vie sans risque
pour l'usager et à moindre coût.
Le complexe d’appartement «LA REFERENCE » sera un bâtiment de R+4 situé au
quartier OLEMBE à Yaoundé spécialisé dans l’hébergement, l’alimentation et le loisir
de sa clientèle.
Le projet est donc constitué de 4 niveaux dont 3 sont parfaitement identiques. Les
locaux sont constitués des appartements, des chambres salon cuisine, douche et des
chambres modernes et munis de commodités diverses (guérite, groupe électrogène,
entrepôt souterrain). Le projet requiert alors une étude structurale avec production
des différents plans d’exécution et de ferraillage.
Le but de ce complexe est d’offrir à sa clientèle la meilleure prestation en matière
d’hébergement, de service d’une alimentation et de loisir dans un style unique et
original.
À travers nos différentes activités au sein du complexe nous voulons que chacun de
nos clients puisse bénéficier en toute confiance de la meilleure prestation qu’il soit
sans se déplacer pour pouvoir s’alimenter.
Nous avons à cœur d’offrir le meilleur service possible et de qualité à nos clients,
c’est pour cette raison que nous voulons bâtir ce complexe d’appartement
comportant une alimentation.
Marché cible
Nous viserons principalement :
o Les potentiels étrangers
o Les clients potentiels nécessiteux
o Les populations
Notre offre a été conçue afin de répondre aux besoins forts mis en avant de notre
étude globale du marché et en particulier celle de la population.
I. ETUDE MARKETING
Ce projet comprend :
 Deux appartements meublés de 3 chambres salon cuisine 2 douches au 4 ème
niveau.
 Quatre appartements de 2 chambres salon cuisine 2 douches au 3ème niveau.
 Trois appartements d’une seule chambre salon cuisine douche au 2 ème niveau.
 Une esplanade sur le toit et une piscine qui donne une vue panoramique sur
l’enceinte du stade Olembé.
 Cinq chambres modernes cuisine douche.
 Trois chambres modernes.
 Une alimentation de qualité au rez de chaussée.

II. ETUDE DE L’OFFRE ET DE LA DEMANDE

2.1. Présentation de l’offre

Avec l’amélioration du niveau de vie de la population de Yaoundé et en


particulier ceux de la nouvelle population de ce nouveau quartier dans
laquelle nous voudrions bâtir notre complexe, force a été de constater
qu’avec la rareté de point de vente de point d’alimentation notre
alimentation viendra à point nommé satisfaire la demande de cette
population et celles des alentours voisines. Avec le niveau de vie et du goût
d’une vie descente de cette population notre complexe d’appartement sera
un atout pour ceux-ci.
2.2. Présentation de la demande
Nous avons pu recenser beaucoup de structure qui offre ce type de service de
logement implantées depuis fort longtemps dans les quartiers environnants avec
des prix abordables mais dans un état de délabrement, ce qui n’est sans doute pas
attrayant pour des clients potentiels et ayant un goût de luxe.
Par ailleurs nous pensons que notre offre dispose d’atouts de qualité et de poids qui
permettrons de facilement nous différencier de nos concurrents en vue de séduire
notre clientèle à travers un bon markéting stratégique.

III. STRATEGIE MARKETING

Nos choix sur le plan marketing résultent des analyses de la demande et de l’offre
que nous avons faites.
Présentation du complexe d’appartement et de l’alimentation.
Nous avons choisi comme dénomination de notre complexe << LA REFERENCE >>.
Ce nom est facile à retenir et à distinguer.
Pour celui de l’alimentation située au rez de chaussée c’est << LE PANIER DE LA
MENAGERE>>. Le panier étant connu de tous dans les ménages comme ce bocal ou
un sac qui peut ou capable de contenir un peu de tout ; ainsi sera notre alimentation
par ses différents rayons.
Le logo pour lequel nous optons aura un fond fruité, d’aliment avec des écriteaux de
couleur noire jaune et verte.
De préférence un panneau publicitaire lumineux qui a la caractéristique d’être plus
attrayant, que ce soit de jours comme de nuits.
Formules et prix
Le choix des prix de vente de nos produits n’a pas été arbitraire, car il est basé sur
plusieurs éléments :
 Des anticipations et des études des sociétés exerçant dans ce type de service.
 Des études dégagées par notre étude de marché, nous ont permis de
construire une idée claire sur la capacité de notre clientèle en termes de
budget.
 Par rapport au prix, ils seront relativement inférieurs à la moyenne de la
concurrence afin de répondre à une politique de pénétration.
En ce qui concerne les prix des appartements le modèle prévisionnel suivant sera
pratiquées et en ce qui concerne l’alimentation ceux-ci seront pratiquées en
fonction de la concurrence sur le marché tout en respectant les normes publiques.
 Modèle prévisionnel des prix qui seront pratiqués
 Deux appartements meublés de 3 chambres salon cuisine douche au 4éme
niveau = 300 000 FCFA / par appartement.
 Quatre appartements de 2 chambres salon cuisine douche = 275000 FCFA /
appartement.
 Trois appartements d’une seule chambre salon cuisine douche = 100 000 FCFA
 Cinq chambres modernes avec cuisine douche = 40 000 FCFA / chambre.
 Trois chambres modernes = 25000 FCFA / par chambre.

 Stratégie de communication
Par rapport à la communication d’avec les clients, nous ferons recours à divers
moyens pour attirer une grande clientèle tels que :
 Les actions publicitaires à travers les affiches dans les espaces publiques des
bannières publicitaires, la distribution des flyers.
 Les actions de relance à travers les publicités dans les chaînes de télévision et
de radios, les partages via internet sur des applications Facebook, WhatsApp
et sur le moteur de recherche Google afin d’obtenir une grande visibilité.

IV. ETUDE TECHNIQUE

 Moyens matériels nécessaires au démarrage de la construction du complexe


4.1. Caractéristique géométrique
La présente structure a pour dimensions :
Dimension en plan 23.40 x 26.93 (m²)
Hauteur totale 20.80 m
Hauteur du RDC 3.9 m
Hauteur des étages courants 3,12 m
Superficie totale du terrain 800 m2

4.2. Élément de l’ouvrage


2.1. Plancher
Ils sont réalisés en corps creux avec une dalle de compression. . Le plancher terrasse
comportera un complexe d’étanchéité et une forme de pente pour faciliter
l’écoulement des eaux pluviales.
2.2. Maçonnerie
L’ensemble de la maçonnerie est fait de murs constitués de parpaing creux de 15cm
d’épaisseur.
2.3 L’escalier
Vue l’envergure de notre projet, le concepteur architectural jugera bon de mettre
deux escaliers de part et d’autre de l’immeuble. Ces deux éléments sont tous des
escaliers droits à deux volés.
2.4 Les revêtements
L’ensemble du revêtement pour les murs, façades extérieures en carrelage et les
salles d’eau seront en mortier de ciment. En ce qui concerne celui des planchers et
des escaliers il sera fait de carrelage scellé.
4.3. Hypothèse de calcul
3.1 Règlement :
 Règle BAEL 91 révisé 99 
 Norme DTU 13-12

3.2 Matériaux :
Béton
 Ciment CPA 45
 Résistance caractéristique à 28jours d’âge Fc28 = 25MPA 
 Poids volumique 25KN/m3.
Acier
La nature des aciers : barres haute adhérence
HA FeE 400
3.3 Fondations
 Contrainte admissible du sol σsol= 0.15MPA
 Fissuration peu préjudiciable
3.4 Élévations
La nature des aciers : barres haute adhérence
 FeE = 400 MPA
 Fissuration peu préjudiciable
Sol
Rapport géotechnique du LNBTP N° OUA/2010-208/DSF1 préconise ce qui suit :

 Type de fondation : fondations superficielles en semelle isolées et filantes


respectivement sous poteaux et sous murs. 
 Niveau d’assise = 1.50m en dessous du terrain naturel. 
 Contrainte admissible du sol = 0.15MPA.

V. CONCEPTION

En ce qui concerne notre étude nous avons eu à concevoir la structure porteuse du


bâtiment. Durant la conception de la structure l’ingénieur doit veiller à ce que sa
structure soit stable et qu’elle respecte au mieux les plans architecturaux. De même
la structure doit être faite de sorte à ce que la faisabilité technique soit satisfaite. Et
aussi il doit veiller au respect des normes de structure (pas de portée trop grande ni
trop petite non plus…). En plus il ne doit pas oublier le volet financier qui n’est sans
doute pas le plus important mais n’est pas un des moindre.

VI. EVALUATION DU PROJET

5.1- ETUDE DE LA FAISABILITE


L’étude vise à identifier et à comprendre les conditions de mise en place de
l’infrastructure.
Nous identifierons les différents moyens nécessaires à l’implantation de notre
bâtiment. Cette analyse se fera sur le plan technique et des ressources humaines.

 LA FAISABILITE TECHNIQUE

Pour qu’un chantier puisse commencer, il faut que l’entreprise y soit autorisée, qu’il
soit accessible aux engins, qu’il puisse être alimenté en eau et en énergie et que les
matériaux puissent y être livrés.
Il s’agit ici d’identifier le besoin en matériel de construction, mais également à
l’agencement technique de ceux-ci pour la mise sur pied du projet.
- Organisation de matérielle du chantier
D’une manière générale, une parfaite connaissance des plans et de tous les
documents techniques comportant les conditions d’exécution de la construction et
les renseignements sur les matériaux à utiliser est nécessaire.
Les actions suivantes sont importantes à mener :
La reconnaissance et l’examen du lieu de construction, sa topographie et sa
localisation ; qui permettront :
De savoir comment installer le chantier
De vérifier les éventuelles erreurs ou omissions sur les documents et plans.  Le
choix du lieu d’installation du chantier et l’élaboration du plan d’installation : La
position des ateliers (autos, engins), Les aires de stockage du matériel,
Les différents postes (ferraillage, bétonnière, préfabrication, bureaux…)
Les bureaux seront construits loin des aires de construction tandis que les ateliers
et les magasins seront le plus près possibles de l’ouvrage. Le parc de matériel sera
protégé de la poussière du chantier, de préférence à l’ombre et loin des réserves de
carburant.
 Organisation technique du chantier
a. Organisation technique générale
Pour qu’un chantier puisse commencer, il faut que l’entreprise y soit autorisée, qu’il
soit accessible aux engins, qu’il puisse être alimenté en eau et en énergie et que les
matériaux puissent y être livrés.
Une déclaration d’intention d’ouverture de ce chantier au niveau de la mairie ou de
la préfecture doit être faite et affichée de façon bien visible sur les lieux des travaux.

 Besoin en matériel d’exploitation


DESIGNATION QUANTITE
Chevron 80
Un Caterpillar 1
Une meuleuse 1
Pioches 5
Machette 5
Pelle bêche 5
Pelle ronde 10
Brouette 5
Mètre 7
Niveau d’eau 5
Le vibreur 5
Planche 200
Cubiténaire 5
Ciment 6333
Sable 25t
Gravier 80 BEN
Sable Sanaga 12 BEN
Sable carrière 10 BEN
Fer de 12 3700
Fer de 10 2500
Fer de 8 2850
Fer de 6 5000
5.2- FAISABILITE ORGANISATIONNELLE

L’entreprise ne dispose pas d’organisation particulière quant à la délégation des


pouvoirs, à la circulation des ordres et de l’information au sein des unités de travail.
a. Organisation de matérielle du chantier
D’une manière générale, une parfaite connaissance des plans et de tous les
documents techniques comportant les conditions d’exécution de la construction et
les renseignements sur les matériaux à utiliser est nécessaire.
Les actions suivantes sont importantes à mener :
La reconnaissance et l’examen du lieu de construction, sa topographie et sa
localisation ; qui permettront :
De savoir comment installer le chantier
De vérifier les éventuelles erreurs ou omissions sur les documents et plans.
Le choix du lieu d’installation du chantier et l’élaboration du plan d’installation : La
position des ateliers (autos, engins), Les aires de stockage du matériel,
Les différents postes (ferraillage, bétonnière, préfabrication, bureaux…)
Les bureaux seront construits loin des aires de construction tandis que les ateliers
et les magasins seront le plus près possibles de l’ouvrage. Le parc de matériel sera
protégé de la poussière du chantier, de préférence à l’ombre et loin des réserves de
carburant.

b. Organisation technique du chantier


 Organisation technique générale
Pour qu’un chantier puisse commencer, il faut que l’entreprise y soit autorisée, qu’il
soit accessible aux engins, qu’il puisse être alimenté en eau et en énergie et que les
matériaux puissent y être livrés.
Une déclaration d’intention d’ouverture de ce chantier au niveau de la mairie ou de
la préfecture doit être faite et affichée de façon bien visible sur les lieux des travaux.

5.3- ETUDE DES RESSOURCES HUMAIN


Dans ce projet nous aurons besoin d’un ingénieur, un chef chantier, des ouvriers qui
travaille de 8h00 à 16h30 de lundi à vendredi et le samedi de 7h30 à 14h30 et d’un
gardien permanant qui veuille à la sécurité du matériel.

VII. FAISABILITE FINANCIERE

La qualité des financements et des investissements nécessaires à la


réalisation du projet seront exposés ci-après dans le but de nous permettre
d’apprécier la qualité des investissements et des financements dans le processus de
réalisation.

 LES TABLEAUX FINANCIERS


DESIGNATION UNITE QUANTITE PRIX UNITAIRE MONTANT
Ciment Sacs 6333 5600 36098100
Sable Sanaga Tonnes 360 90000 32 400 000
Sable carrière Tonnes 100 60000 600000
Gravier Tonnes 80 7000 560000
Eau M3 500 400 200000
Hourdis a corps creux U 4570 400 1828000
Vibreur 3 50 000 150 000
Agglomérés pleins de 20x20x40 U 700 3000 2 100 000
Agglomérés de 15x20x40 U 5110 2500 12775000
Agglomérés de 20x20x40 U 5705 1950 1 400 000
Brouette 5 25000 125000
Pelle bêche 5 2000 10000
Pelle ronde 10 3000 30000
Chevron U 80 1700 136000
Planche de coffrage U 2500 3700 6290000
Fer de 12 U 3700 7500 2775000
Fer de 10 U 2500 6500 1625000
Fer de 8 U 2870 6000 18525000
Fer de 6 5000 5000 25000000
Fil d’attache 2500 1000 250000
Pointe 80 10 8000 80000
Pointe Toc 8 9 3000 45000
Pointe 70 10 7000 70000
Niveau d’eau 5 2000 10000
Mètre 7 3500 21000
Pioche 5 1500 75000
TOTAL INVESTISSEMENT       453 448 100

 Charges de personnel

Salaire mensuel Salaire brut


Désignation brut en 6 MOIS
Salaire
Ingénieur 500 000 3000 000
Chef chantier 200 000 1200 000
Ouvriers 72 000 600 000
Gardien 30 000 180 000
Total  802 000 FCFA 4 980 000

TABLEAU PREVISIONNEL DE VENTE

DESIGNATION N N+1 N+2


QT PU MONTAN QTE PU MONTANT QTE PU MONTANT
E T S S
AAPPARTEMENT 4 300 1200 000 4 30 1200 000 4 300 1200 000
3 chambre salon 000 0 000
cuisine douche 00
0
APPARTEMENT 4 275000 1100 000 4 27 1100 000 4 275000 1100 000
2 chambre salon 5
cuise douche 00
0
APPARTEMENT 3 100 300 000 3 10 300 000 3 100 300 000
1 chambre salon 000 0 000
cuisine douche 00
0
Chambre 7 40 000 280 000 7 40 280 000 7 40 000 280 000
modernes 00
cuisine douche 0
Chambre 3 25000 75000 3 25 75000 3 25000 75000
moderne 00
0

VIII. ETUDE TECHNIQUE AU REVETEMENT DE


L’ALIMENTATION
7.1- Moyens matériels nécessaires au démarrage de
l’activité
a. Les investissements :

Désignation Quantité PU Prix total


Achats de matériel et mobilier  
de location 25000 000 
Groupes électrogènes 1  4000 000  4000 000 
Installation électrique 6000 000 6 000 000
Aménagement et installations 3000 000
Aménagement du terrain 500 000
Autres travaux 300 000
Peinture 500 000
Plâtre 7000 000
Revêtement interne 15 000 000

Transport et autres 600 000 600 000


Carrelage 1t 5000 3000 000
TOTAL
Matériels pour alimentation
Produits laitiers 50   100 000 
Produits finis 4000 Kg   100 000 
Légumineuses 200kg 500 100 000
Vins 10  5000 50 000 
Comptoir 01 30 000  30 000 
Chariot 10 1500  15000 
Fruits divers 40 000 40 000
Plantain 30 7000  210 000
poste de pré-détachage 03   40 000 
produits divers   50 000
Poulets & œuf 13 Kg 1500 19500
Viande de bœuf 20Kg 2000  40 000 
Outillage commerciale 210 000
Poisson 130 kg 1350 175500
Produit hygiénique 140 kg 47000
Congélateur grand prime 1 250 000 250 000
Réfrigérateur 3 180 000 180 000
Voiture 1 4000 000 4000 000
TOTAL 61 657 000

 Moyens de transport pour transporter les commandes


 Divers : entre autres les emballages ; produits lessiviels…. Etc.
 Matériel et mobilier de bureau sont :
 Un bureau ; un fauteuil de bureau ; ordinateur ; imprimante ; climatiseur ;
tapis ; poubelle facturier ; registre ; stylo ; ram de format mini salon et table
vitré.
 Salle audiovisuel
 Besoin en ressources humaines

 Un agent administratif

1- compétences

Licence en comptabilité

o Taches à effectuer

Organiser l’agenda

Établir et gérer les budgets préparer et traiter les documents comptables

Gestion et archivage des documents (reçu de caisse etc.)

 Une réceptionniste

o compétence
CAP Cg requis, ayant déjà eu à exercer

o Taches à effectuer
Enregistrer les commandes entrées sorties
Percevoir et enregistrer les flux de trésorerie

 03 Ouvriers (comprenant)

 Une caissière
 Un homme de service
 Une hôtesse

Étude économique et financière


 Le fonds de roulement

Montant 1er Mois Montant 2eme


Mois

Désignation
Salaire brute 345000 345000
Eau électricité 40 000 40 000
Produits 40 000 40 000
d’entretient
Autres frais 200 000 200 000
TOTAL 625 000 625 000

 Notre montant de FR est 625 000 FCFA


Ce fond de roulement va permettre la couverture des charges d’exploitation
courantes comme suit :
* 2 mois de frais de personnel
* 2 mois approvisionnement
* 2 mois de frais divers d’exploitations

Compte de résultat prévisionnel


• Chiffre d’affaires prévisionnel
Chiffre d’affaire 1er Mois 2ème Mois 3ème 1ère Année 2ème Année
CA/ Mois (Fcfa) Mois

Charge de personnel
I. ETUDE MARKETING........................................................................................................................2
II. ETUDE DE L’OFFRE ET DE LA DEMANDE.........................................................................................2
2.1. Présentation de l’offre...........................................................................................................2
2.2. Présentation de la demande..................................................................................................2
III. STRATEGIE MARKETING..............................................................................................................2
IV. ETUDE TECHNIQUE.....................................................................................................................4
4.1. Caractéristique géométrique.................................................................................................4
4.2. Élément de l’ouvrage.............................................................................................................4
4.3. Hypothèse de calcul...............................................................................................................5
V. CONCEPTION..................................................................................................................................5
VI. EVALUATION DU PROJET............................................................................................................6
5.1- ETUDE DE LA FAISABILITE......................................................................................................6
5.2- FAISABILITE ORGANISATIONNELLE........................................................................................8
5.3- ETUDE DES RESSOURCES HUMAIN........................................................................................8
VII. FAISABILITE FINANCIERE.............................................................................................................8

Vous aimerez peut-être aussi