Vous êtes sur la page 1sur 9

Synthèse sur les protocoles de routage dynamique

Objectifs de certification

CCNA 200-301

 3.1 Interpréter les composants d’une table de routage

o 3.1.a Routing protocol code


o 3.1.b Prefix
o 3.1.c Network mask
o 3.1.d Next hop
o 3.1.e Administrative distance
o 3.1.f Metric
o 3.1.g Gateway of last resort
 3.3 Configurer et vérifier le routage statique IPv4 et IPv6

o 3.3.a Default route


o 3.3.b Network route
o 3.3.c Host route
o 3.3.d Floating static
 3.2 Déterminer comment un routeur prend une décision de
transfert par défaut

o 3.2.a Longest match


o 3.2.b Administrative distance
o 3.2.c Routing protocol metric

Synthèse sur les protocoles de routage dynamique


Décrire le rôle des protocoles de routage : Principes, objectifs,
classification (intérieur et extérieur, vecteur de distance et état de
lien), métrique, distance administrative et routes des protocoles de
routage dynamique.

1. Objectifs des protocoles de routage

 Le rôle principal est de découvrir dynamiquement les routes vers


les réseaux d’un interréseau et les inscrire dans la table de
routage sur routeur.
 S’il existe plus d’une route vers un réseau, inscrire la meilleure
route dans la table de routage.
 Détecter les routes qui ne sont plus valides et les supprimer de la
table de routage.
 Ajouter le plus rapidement possible de nouvelles routes ou
remplacer le plus rapidement les routes perdues par la meilleure
route actuellement disponible.

2. Fonctionnement

Un protocole de routage transporte notamment des informations sur


les différentes routes dans l’interréseau mais aussi des messages de
maintien de relations de voisinage.

Chaque routeur reçoit et envoie des informations de routage.

Il applique un algorithme qui optimise ces informations en chemins


cohérents.

3. Routage statique versus routage dynamique

Avantages du routage statique :

 Il peut servir de mécanisme de backup.


 Il est facile à configurer.
 Aucune ressource supplémentaire nécessaire.
 Il plus sécurisé.
Désavantages du routage statique :
 Chaque changement dans la topologie nécessite une
intervention manuelle sur les routeurs de la topologie.
 Cette méthode ne convient pas à la croissance des réseaux
larges.

4. Système autonome (AS), routage intérieur et extérieur

 Un système autonome (AS) est un ensemble de réseaux sous la


même autorité administrative (autorité de gestion).
 Au sein d’un système autonome, les routes sont générées par
des protocoles de routage intérieurs comme RIP, EIGRP, OSPF ou
ISIS.
 Les protocoles de routage qui permettent de connecter les
systèmes autonomes entre eux sont des protocoles de routage
extérieurs comme BGP.
 Dans le contexte de l’interconnexion mondiale des réseaux,
l’IANA (par délégation aux organismes régionaux) attribue les
numéros de système autonome (16/32 bits).

Dans ce scénario, R1 est le routeur ISP qui annonce une route par défaut. R2 annonce un réseau public
2.2.2.0/24.
Dans ce scénario, R1 est le routeur ISP qui annonce une route par
défaut. R2 annonce un réseau public 2.2.2.0/24.
5. Protocole à vecteur de distance

 Un protocole de routage à vecteur de distance est celui qui


utilise un algorithme de routage qui additionne les distances
pour trouver les meilleures routes (Bellman-Ford).
 Les routeurs envoient l’entièreté de leur table de routage aux
voisins.
 Ils sont sensibles aux boucles de routage.
 Avec ce type de protocole, aucun routeur ne remplit de fonction
particulière. On parlera de connaissance “plate” de l’interréseau
ou de routage non-hiérarchique.
 Ils convergent lentement.
 On citera RIP comme étant représentatif. EIGRP est aussi un
protocole à vecteur de distance entièrement optimisé par Cisco
Systems.

6. Protocole de routage à état de liens

 Un protocole de routage à état de liens utilise un algorithme


plus efficace (Dijkstra ou Shortest Path First) qui est aussi plus
gourmand en termes de consommation de ressources CPU/RAM.
 Les routeurs collectent l’ensemble des coûts des liens d’un
interréseau et construisent de leur point de vue l’arbre de tous
les chemins possibles. Les meilleures routes sont alors intégrées
à la table de routage.
 On parle de routage hiérarchique.
 OSPF et IS-IS sont des protocoles de routage à état de liens.
 Ils convergent très rapidement.
 Les routeurs entretiennent des relations de voisinage
maintenues.
7. EIGRP

 Protocole propriétaire Cisco récemment publié sous le RFC


7868 (Informational)
 Protocole à vecteur de distance (algorithme DUAL) sans
boucles.
 Multi-protocoles : il supporte IPv4 aussi bien qu’IPv6.
 Les mises à jour sont partielles / incrémentielles.
 Simple à configurer et à maintenir : préféré dans des
infrastructures homogènes Cisco.
 Met aussi en oeuvre des relations de voisinage maintenues.
 Calcule d’avance des routes sans boucle alternatives aux
meilleures routes.
 Est capable de répartition de charge inégale
 Converge rapidement (comparable à OSPF)

8. Routage Classful

 RIPv1 et IGRP (Cisco) sont aujourd’hui des protocoles obsolètes.


 Les protocoles classful n’embarquaient pas d’informations sur les
masques des réseaux ce qui les rendait incompatibles avec le
CIDR (Classless Inter Domain Routing), se basant uniquement sur
la nature d’une classe réseau pour distinguer des découpages en
sous-réseaux homogènes.

9. Classification des protocoles de routage


Classification des protocoles de routage

10. Convergence

La convergence est le temps nécessaire pour qu’un ensemble de


routeurs puissent disposer d’une vision homogène, complète et
efficace de l’ensemble des routes d’un interréseau. Le temps de
convergence est particulièrement éprouvé lorsqu’il y a des
modifications topologiques dans l’interréseau.

11. Métrique

La métrique d’une route est la valeur d’une route en comparaison à


d’autres routes apprises par le même protocole de routage. Plus sa
valeur est faible, meilleure est la route. Chaque protocole dispose de
sa méthode de valorisation. On peut trouver toute une série de
composantes de métrique parmi :

 le nombre de sauts (RIP)


 la bande passante (EIGRP)
 le délai (EIGRP)
 la charge (EIGRP)
 la fiabilité (EIGRP)
 le coût (OSPF)

12. Distance administrative d’une route

La distance administrative est indique la préférence dans une table de


routage pour des destinations apprises par un protocole de routage
par rapport aux mêmes destinations apprises par un autre protocole
de routage.

Plus la valeur est faible et plus le protocole est préféré.

Par défaut, une route EIGRP sera préférée à une route RIP; une route
statique sera préférée à toute autre route dynamique.

Valeurs par défaut de distance administrative

Méthode de routage Distance administrative

Réseau connecté 0

Route statique 1

Ext-BGP 20

Int-EIGRP 90

OSPF 110

IS-IS 115

RIP 120

Int-BGP 200

Inconnu 255
Méthode de routage Distance administrative

13. Identification dans la table de routage


1.0.0.0/32 is subnetted, 3 subnets
R 1.1.1.1 [120/1] via 10.1.1.1, 00:00:15, FastEthernet0/0
R 1.3.3.3 [120/1] via 10.1.1.1, 00:00:15, FastEthernet0/0
R 1.2.2.2 [120/1] via 10.1.1.1, 00:00:15, FastEthernet0/0
2.0.0.0/32 is subnetted, 1 subnets
C 2.2.2.2 is directly connected, Loopback0
33.0.0.0/32 is subnetted, 1 subnets
O 33.33.33.33 [110/2] via 10.2.2.3, 00:01:08, FastEthernet1/0
111.0.0.0/32 is subnetted, 1 subnets
D 111.111.111.111 [90/156160] via 10.1.1.1, 00:01:23, FastEthernet0/0
10.0.0.0/24 is subnetted, 2 subnets
C 10.2.2.0 is directly connected, FastEthernet1/0
C 10.1.1.0 is directly connected, FastEthernet0/0

14. Vérification de la configuration du routage

Quel que soit le protocole de routage configuré, c’est la commande


IOS show ip protocols qui offre une vue sur tous les paramètres d’un
protocole de routage. Ici par exemple pour vérifier la configuration de
RIP.
Router#show ip protocols | begin rip
Routing Protocol is "rip"
Outgoing update filter list for all interfaces is not set
Incoming update filter list for all interfaces is not set
Sending updates every 30 seconds, next due in 27 seconds
Invalid after 180 seconds, hold down 180, flushed after 240
Redistributing: rip
Default version control: send version 2, receive version 2
Interface Send Recv Triggered RIP Key-chain
GigabitEthernet0/2 2 2
Automatic network summarization is in effect
Maximum path: 4
Routing for Networks:
192.168.1.0
192.168.3.0
Passive Interface(s):
GigabitEthernet0/0
Routing Information Sources:
Gateway Distance Last Update
192.168.3.2 120 00:00:27
Distance: (default is 120)

15. Répartition de charge


Ce que l’on appelle communément “Load Balancing” est la capacité
pour un routeur de supporter plusieurs chemins à coût égaux vers
une destination.

Il en résulte que les paquets vers une même destination sont répartis
sur plusieurs interfaces.

Le protocole EIGRP est capable de répartir la charge sur des liens


inégaux sous certaines conditions.

16. Synthèse Interior Gateway Protocols

Vecteur de distance Etat de lien

Algorithme Bellman-Ford (RIP) Algorithme Dijkstra (OSPF)

Facile à configurer Compétences requises

Partage des tables de routage Partage des liaisons

Réseaux plats Réseaux conçus (design) organisés en areas

Convergence plus lente Convergence rapide, répartition de charge

Topologies limitées Topologies complexes et larges

Gourmand en bande passante Relativement discret

Peu consommateur en RAM et CPU Gourmand en RAM et CPU

Mises à jour régulière en Broadcast/Multicast Mises à jour immédiate

Pas de signalisation Signalisation fiable et en mode connecté

Vous aimerez peut-être aussi