Vous êtes sur la page 1sur 9

QCM 

: Indiquez pour chacun des évènements suivants quel principe comptable est concerné
et sa conséquence sur l’élaboration des comptes annuels de l’exercice N selon les règles du
PCG (exercice de l’exemple clos le 31/12)

Question 1 : Un litige en cours avec un client concernant une livraison de l’année N laisse
présager le versement de dommages et intérêts estimés par l’avocat à 10k euros.
Principe de prudence : l’entreprise doit tenir compte de la perte probable de 10k€ →
Enregistrement d’une provision pour litige

Question 2 : La prime d’assurance annuelle de 6k€ payée le 1/08/N couvre la période du


01/08/N au 31/07/N+1.
Principe d’indépendance des exercices → Charge constatée d’avance à comptabiliser pour la
période du 1/01/N+1 au 31/07/N+1 de 3,5k€.

Question 3 : Le compte collectif « fournisseurs » laisse apparaître un solde global créditeur


de 400k€, tenant compte de comptes fournisseurs débiteurs pour un montant de 78,4k€.
Principe de non-compensation : passif 478,4k€ (dette fournisseur) / Actif de 78,4k€
(fournisseurs débiteurs)

Question 4 : La société a acquis un terrain en N-4 pour 20k€. Un expert estime le terrain fin
N à 30k€.
Principe du nominalisme monétaire → Évaluation au coût historique sauf si réévaluation de
l’ensemble des immobilisations.

Question 5 : L’entreprise a cautionné un prêt bancaire de 100k€.


Principe de l’importance relative → Mention dans l’annexe en fonction du caractère
significatif de l’information eu égard aux caractéristiques de l’entreprise.

Question 6 : Quelles sont les notions ou principes comptables mis en avant dans le modèle
comptable anglo-saxon ?
- Prééminence du fond sur la forme
- Prééminence de la forme sur le fond
- Image fidèle
- Prudence

Réponse :
- Prééminence du fond sur la forme
- Image fidèle

Question 7 : Les frais de recherche fondamentales et les frais de développements peuvent


être des dépenses activables selon les normes françaises : Oui / Non

Réponse : Les coûts de développement peuvent, du fait d’une option prévue par le Code de
Commerce : → soit être comptabilisés directement en charges
→ soit être inscrits à l’actif en immobilisations, s’ils répondent aux conditions requises
(projets nettement individualisés ayant de sérieuses chances de réussite technique et de
rentabilité commerciale ou de viabilité économique).

Applications :

Exercice 1 : Identifier les faiblesses du contrôle interne et risques associés pour chaque étape
de la procédure « Achat/Fournisseurs » de l’activité de la production de la SA CUISILUX :
Développement le potentiel du personnel (Microsoft va développer le télétravail à temps
complet) personne au bon endroit
Prendre des décisions

Exercice 2 :
Réponse : A. 0.01 = 10%*(100%-90%)
Comment pouvons-nous
estimer le risque de
vérification à partir de
l’information recueillie
au sujet d’une
entreprise et de son
secteur industriel?
Très élevé
Il s’agit d’un secteur
industriel hautement
concurrentiel influencé par l’innovation technologique. En outre, l’organisation interne de
l’entreprise n’a pas été officialisée et elle ne dispose pas d’un service d’audit interne. Enfin,
l’audit des états financiers pour l’année n est la première intervention dans cette société pour
le cabinet XYZ.
Le seuil de matérialité est inversement proportionnel au risque de vérification. Comme on
estime que le risque de vérification est élevé, le taux de référence se situera à l’extrémité
inférieure de la fourchette généralement acceptée.

Quel est le seuil de matérialité finale?


Le seuil de matérialité utilisé, qui servira à identifier les comptes importants et l’étendue des
tests de fond, est de 174 000 euros. C’est le seuil le plus bas qui ne varie pas
considérablement d’une année à l’autre. L’identification du seuil de matérialité nous permet
d’identifier le risque tolérable d’erreur.

Quizz :

Réponse B
Réponse C

Réponse A

Réponse E

Réponse E
Réponses : I.A et II.B

Réponses : III.B et IV. Faux (sanction disciplinaire ou civile aussi)

Réponses : V.A et VI. Faux (il n’a pas le droit c’est un autre commissaire aux comptes)

XII. 3 conditions : Nationalité française / Obtention du diplôme / Casier judiciaire vide


XIII. 4M total bilan 8M CA ET 50 salariés
XIV. 4M total bilan 8M CA ET 50 salariés
XV. Non-respect du secret professionnel, non dénonciation de frais délictueux non-respect de
la déontologie participation à des infos mensongères

Réponses : XVI. A (le commissaire aux comptes peut émettre un avis mais ne peut pas
s’immiscer dans la décision) et XVII. A,B,C

Réponse : Aucune réponse juste

Réponse E

Vous aimerez peut-être aussi