Vous êtes sur la page 1sur 7

Loi de Boyle Mariotte

Détermination De La Constante Des Gaz Parfaits


INTRODUCTION :
La thermodynamique est la science qui étudie et décrit le comportement de la matière
ou des systèmes, en fonction des notions de température T, d'énergie (chaleur Q,
travail W...) et d'entropie S.

PARTIE THéORIQUE :

Les gaz parfaits : Le gaz parfait est un gaz idéal :

 il correspond à un gaz dilué c.à.d. un gaz à pression réduite


 c'est un ensemble de N atomes ou molécules identiques sans interaction entre
eux et soumis à une agitation perpétuelle et aléatoire (dite agitation moléculaire
ou thermique)

Hypothèses du gaz parfait (Théorie cinétique des gaz)

 les atomes ou molécules du gaz sont assimilés à des masses

ponctuelles les molécules sont sans interaction entre elles (énergie potentielle

Loi De Boyle-Mariotte :
La loi de Mariotte est une des lois de la thermodynamique. Elle relie la
pression et le volume d'un gaz parfait tenu à température constante.
P V = k, où V est le volume de gaz, P sa pression, et k une constante. Le
volume est exprimé en mètres cubes ou litres et la pression en pascals, en
utilisant des unités SI.
En d'autres termes, maintenir la température constante pendant une
augmentation de pression d'un gaz exige une diminution de volume.
Inversement, la réduction de la pression du gaz passe par une augmentation de
volume. La valeur exacte du constant k n'a pas besoin d'être connue pour se
servir de la loi dans la comparaison entre deux volumes de gaz à la température
égale :
P 1 V1 = P 2 V2
La loi a été découverte à quelques années d'intervalle par l'Anglais Robert Boyle
et par le Français Edme Mariotte. Les plus « diplomates » l'appellent loi de
Boyle Mariotte. C'est Guillaume Amontons qui précisa en 1702 que cette loi
n'est valable qu'à température constant.

Formulation de la loi :

P1 x V1 = P2 x V2
Avec:

 P1= Pression de départ


 P2 = Pression d’arrivée
 V1 = Volume de départ
 V2 = Volume d’arrivée

On peut également dire que La pression multipliée par le volume est une constante =>
PV = Coste

Matériels Utilisés :
- burette graduée.
-réservoir.
-tuyau qui relit la burette avec le réservoir.
Mode Opératoire :
D’abord on ouvert le robinet c(les deux niveaux A et B dans le
même horizontal car la pression est atmosphérique) et on le ferme
pour emprisonner un volume du gaz dans la burette appelé volume
total : VT = V LU + V mort
- Le V lu est lu à partir de la graduation de la burette.
- Le V mort est indiqué dans chaque burette.

On produit une variation de pression dans Ben changeant le


niveau du réservoir A dans le même temps on mesure h2 et h1.

La pression dans B est exprimé par : P = P0 (ATM) +  P


P0 : pression atmosphérique.
p :  p=h2 + h1.

* On détermine le volume en B pour quatre pressions différentes à P


(ATM).
* Partie Expérimentale  : 

a) tableau 1  : à 30 °C
∆p(cm) 50,35 52,87 57,87 64,87 72,87 84,87 97,87 128 ,87
∆p(pa) 50,35 ×104 52,87 ×10 4 57,87 ×10 4 64,87 ×10 4 72,87 ×10 4 84,87 ×10 4 97,87 ×10 4 128,87 ×10 4

P=pa+∆p 60,48 ×10 463 ×10 4 68 ×10 4 75 ×10 4 83 ×10 4 95 ×10 4 10,8 ×105 13,9 ×105

h(cm) 48,02 46,06 42,60 38,53 34,72 30,21 26,46 20,33


h(m) −2 −2
48,02 ×10 46,06 × 10 42,60 × 10−2
38,53 ×10 34,72 ×10 30,21 ×10 26,46 ×10 20,33 ×10−2
−2 −2 −2 −2

V=Vcyl+VM
4,89 × 10−3 4,69 × 10−3 4,34 ×10−3 3,93 ×10−3 3,54 ×10−3 3,08 ×10−3 2,69 ×10−3 2,07 ×10−3

c) tableau2:à 45 °C

∆p(cm) 53,87 59,01 63,87 73,87 85,87 99,87 115,87 129,87


∆p(pa) 53,87 ×1059,01× 10 63,87 ×10 4
4 4
73,87 ×10 4 85,87 ×10 99,87 ×10 115,87 × 10 129,87 ×10 4
4 4 4

P=pa+∆p 64 × 104 69,14 × 104 74 × 104 84 × 104 96 × 104 11×105 12,6 ×105 14 × 105

c) tableau2:à 45 °C
h 68,49 63,32 59,10 51,95 45,33 39,43 34,30 30,77
(cm)
h(m) 68,49 ×10−2 63,32 ×10−2 59,10 ×10−2 51,95 ×10−245,33 × 10−2 39,43 ×10−2 34,30 ×10−2 30,77 ×10−2
V 6,98 ×10−4 6,45 ×10−4 6,02 ×10−4 5,29 ×10−4 4,62 ×10−4 4,02 ×10−4 3,49 ×10−4 3,13 ×10−4

e) tableau4 : à 60°C

∆p(cm) 73,87 79,87 85,87 97,87 109,87 123,87 139,87 151,87


∆ p( pa)❑ 73,87 ×10 4 79,87 ×10 4 85,87 ×10 4 97,87 ×10 4 109,87 ×10 4123,87 ×10 4139,87 ×10 4 151,87 ×10 4
P= pa+ ∆ p8,4 × 105 9 ×10 5 9,6 × 105 10,8 ×105 12 ×105 13,4 ×10 5 15 ×105 16,2 ×105

h (cm) 69,59 64,89 60,77 53,91 48,42 43,25 38,53 35,61


h (m) 69,59 ×10 64,89 ×10 60,77 ×10 53,91× 10 48,42 ×10 43,25 × 10−2
−2 −2 −2 −2 −2
38,53 ×10−2 35,61 ×10−2
V 7,12 ×10− 4 6,61 ×10−4 6,19 ×10−4 5,49 ×10−4 4,93 × 10−4 4,41 ×10−43,93 ×10−4 3,63 ×10−4
Conclusion :

Les gaz parfaits ce caractérise par un constant r tel que


r=8.32j/k.mole, est ce r et déterminé par la loi de Boyle Mariotte ou
la T= Cet et le V est inversement relié à sa P.

Vous aimerez peut-être aussi