Vous êtes sur la page 1sur 5

Les missions

Le supply chain manager s'assure de la disponibilité des produits, à plus ou moins long terme, en veillant à ce
que les moyens de production et la logistique de l'entreprise puissent répondre aux demandes des clients avec
un coût aussi compétitif que possible. Il s'y emploie en jouant sur le réapprovisionnement, la gestion des stocks et
la distribution. Pour parvenir à cet objectif, il doit impliquer l'ensemble des services de l'entreprise afin d'optimiser
l'organisation générale. Il peut être intégré au sein de la société ou travailler sur une certaine durée en étant
rémunéré forfaitairement.

Missions principales

Gestion stratégique des flux

Tout d’abord, le supply chain manager élabore et met en œuvre une stratégie pour gérer les
flux sur l’ensemble de la chaîne logistique.

Gestion des performances

Ensuite, il pilote la performance opérationnelle, accompagne la conduite du changement et


gère les équipes.

Garant de la satisfaction client

Enfin il développe, anime et renforce les activités et services proposés aux clients et tout en
assurant une satisfaction client optimale.

Rattachement hiérarchique
Directeur de la production
Directeur des achats
- Directeur du site
Formations et parcours – le profil du
Responsable Supply Chain
Pour le poste de supply chain manager, les entreprises exigent souvent un Bac + 5 comme un
Master ou un diplôme d’ingénieur dans le secteur de la logistique.

Profitez de ces cinq années d’études pour faire un maximum de stages. Explorez en
logistique, transport ou supply chain pour pouvoir acquérir une expérience solide à la sortie de
vos études. Vous pouvez également choisir l’alternance pour renforcer vos acquis et gagner
en expérience.

Sachez qu’il faut généralement avoir une expérience de trois à dix ans pour pouvoir accéder à
ce poste. Avant d’accéder à un poste de supply chain manager, vous pouvez être chef de
projet supply chain, responsable prévision des ventes ou responsable logistique.

Le Bac +5 est une excellente façon de rapidement pouvoir se positionner sur ce type de poste
mais ce n’est pas la seule formation qui mène à cela. En effet, les diplômes de Bac +2 à Bac
+4 peuvent être appréciés dès lors qu’ils sont complétés d’une belle expérience terrain.

Il doit également avoir une vision globale et transversale de la Logistique


et de la Supply Chain et doit savoir faire preuve tant d’un esprit d’analyse et
de synthèse que de connaissance du terrain. Doté de fortes capacités
relationnelles et sachant faire preuve tant de fermeté que de diplomatie,
c’est un véritable manager.

Il évolue le plus souvent vers une Direction Supply Chain ou une Direction
de Site sous réserve d’une expérience de management de production.

Compétences techniques

Pour exercer le métier de supply chain manager, il faut présenter certaines compétences
techniques. La maîtrise des outils informatiques est importante. On compte notamment les
outils tels que les ERP, EDI, WMS et TMS. Le bon supply chain manager devra également
maîtriser les techniques d’amélioration continue tels que le Lean manufacturing afin de
garantir des process fiables et précis. Une connaissance fine des missions
des approvisionneurs, des ADV, planificateurs de production, prévisionnistes des ventes et de
l’ensemble des métiers de son périmètre lui permettra de veiller au bon fonctionnement des
flux. De plus, cela lui garantira une crédibilité technique auprès de ses équipes.
Remuneration
Entreprise industrielle basée à casablanca et opérant en partenariat avec des multinationales
allemandes et américaines sur le marché de la production manufacturière recrute son supply
chain manager. rattaché directement au top management, vous agissez en véritable
organisateur à plusieurs niveaux : superviser la disponibilité des équipements dans les
meilleures conditions, optimiser les flux de marchandises, les coûts, et aussi les autres
activités (stock, manutention, transport, transit, gestion warehouse...) en agissant sur les
délais, les frais, négocier avec les intervenants externes.
profil demandé : ingénieur / master en supply chain, management des processus logistiques
grande école (ensa, esith, ensam...), vous justifiez d'une première expérience d'au moins 5 ans
dans un poste similaire. français et anglais obligatoires. maitrise des outils informatiques
(excel en particulier). vous êtes structuré, très bon planificateur. envoyez cv avec photo.

Le profil
Qualités :

Aptitude à conduire un projet, bonne connaissance des métiers de l'entreprise, capacités rédactionnelles, très
bon niveau d'anglais, diplomatie, innovation, mobilité.

Accès à l'emploi :

Cette fonction est accessible aux diplômés de niveau Bac +5.

Dépendance hiérarchique :

Directeur logistiqueFormations requises :Ecoles de commerce, de gestion, de marketing ou master universitaire


spécialisé.
Ces diplômes doivent être complétés par une formation complémentaire, notamment en e-logistique, marketing et
management. Cela est très appréciée des recruteurs.

Le salaire
La fourchette de salaires pour le métier Supply chain manager (ou responsable de gestion de la chaîne
logistique) dépend des niveaux d’expérience, de localisation et de qualification des candidats.

Chef Département Supply Chain

un chef de projet supply chain


DIRECTEUR SUPPLY CHAIN
DIRECTEUR LOGISTIQUE
DIRECTEUR TRANSPORT
RESPONSABLE S&OP
RESPONSABLE APPROVISIONNEMENTS
RESPONSABLE ADV
ACHETEUR TRANSPORTS
CHEF DE PROJET SI SUPPLY CHAIN
RESPONSABLE LOGISTIQUE
RESPONSABLE PLANNIFICATION
RESPONSABLE SUPPLY CHAIN
RESPONSABLE PRÉVISION DES VENTES
COORDINATEUR LOGISTIQUE
INGÉNIEUR MÉTHODES LOGISTIQUES
DIRECTEUR DES OPÉRATIONS SUPPLY CHAIN
DIRECTEUR LOGISTIQUE
DIRECTEUR SERVICE CLIENT
DIRECTEUR PLATEFORME LOGISTIQUE
RESPONSABLE EXPLOITATION
RESPONSABLE APPROVISIONNEMENTS
RESPONSABLE ADMINISTRATION DES VENTES
RESPONSABLE TRANSPORT
RESPONSABLE LOGISTIQUE IMPORT / EXPORT
CHEF DE PROJET MÉTHODES ORGANISATION

performances

Exemples de KPIs d’entrepôt logistique :

 Coût unitaire de stockage : il met en relation le coût


de stockage avec le nombre de références
présentes au cours d’une période déterminée. Coût
unitaire de stockage = Coût total de stockage / Capacité
nominale X Indice d’occupation
 Délai de traitement interne des commandes : il s’agit
du temps nécessaire à l'exécution d'une commande
entre le moment où le bon de commande arrive à
l'entrepôt et celui où la commande quitte le quai
d'expédition. Délai de traitement interne des
commandes = Date d’entrée de commande - Date
d’expédition
 Taux de livraison complète et à temps : il mesure le
nombre de bons de commande déjà prêts à être
emportés. Il montre la productivité et le niveau du
service client. Taux de livraison complète et à temps =
Nbr de commandes complètes livrées à temps / Nbr total
de commandes x 100

 Conformité commandes fournisseurs : il calcule le


pourcentage d’échecs de commandes dues au non-
respect de l’accord établi par le fournisseur en
termes de service ou de qualité du
produit. Conformité commandes fournisseurs =
commandes refusées / total de bons d’achat reçus x 100
 Non-conformité fournisseurs : il exprime l'efficacité
des fournisseurs et reflète le niveau de retard dans
la livraison des produits achetés à l'entrepôt. Non-
conformité fournisseurs = Commandes reçues hors
délai / Total de commandes reçues x 100
 Lead Time de la commande d’achat : il permet de
calculer le temps qui s’écoule entre le moment où le
département d’achats passe une commande au
fournisseur et le moment où l’entrepôt la
reçoit. Lead time de la commande d’achat = Date de
réception de la commande - Date d’émission

Vous aimerez peut-être aussi