Vous êtes sur la page 1sur 34

1

CHAPITRE3: INITIATION
AUX SYSTÈMES
D’EXPLOITATION
Systèmes d'exploitations(Operating System)
2
 Qu'est-ce que c'est?
« Programme assurant la gestion de l'ordinateur et de ses
périphériques »

 A quoi ca sert?
🞑 à simplifier la vie des utilisateurs et des programmeurs
🞑 à gérer les ressources de la machined'une manière
efficace

 Cacher la complexité des machines pour l'utilisateur afin


d'utiliser la machine sans savoir ce qui est derrière
Termes utilisés en SE
3

 Processus
 Traitement par lots
 Systèmes Multi-tache
 Systèmes Multi-utilisateurs
 Systèmes Multi-processeurs
 Systèmes tempsréel
4
Définitions: Processus

Un processus est un programme lors de l'éxécution

(aspect dynamique d'un programme)


Traitement par lots (Batch processing)
5

 Un utilisateurs donne plusieurs commandes dans


une queue d'éxécution de programmes
 Entièrement séquentielle
 Par exemple: faire plusieurs calculs pendant les
vacances.
🞑 Exemple de fichier: autoexec.bat
Systèmes Multi-tache (Multitasking)
6

 Partager le tempsdu processeur (CPU-T) entre


plusieurs programmes (tâches)
🞑 Impression de réalisation simultanée
 Chaque processus a besoin du processeur
🞑 situation concurrente
🞑 solution: « scheduling »
Systèmes Multi-processeurs
7

 Un processeur central (maître) peut coordonner une


série de tâches sur plusieurs autres processeurs
(esclaves)
🞑 Sur un même ordinateur
 Organisations à l’extérieur d’une série de tâches sur
plusieurs processeurs (machines)
🞑 Systèmes répartis
 parallèle
 vrai multi-tache
 doit assurer qu'il y a l'éxecution d'autant de
processus que processeurs en meme temps
Systèmes Multi-utilisateurs (« time-sharing »)
8

 Plusieurs utilisateurs peuvent utiliser


simultanément une même machine ;
 Chaque utilisateurs a l’impression d’être le seul à
utiliser l’ordinateur
 connexion par
🞑 via le terminal de l'ordinateur lui-même
🞑 à distance (telnet, ssh, ftp, ...)

 donner l'impression à chaque utilisateur qu'il est seul


 exige une gestion des droits
🞑 de fichiers (pour éviter la destruction des fichiers etc.)
🞑 de processus
Systèmes Tempsréels
9
 Sert pour le pilotage et le contrôle des
déroulements externes;
 doit garantir des tempsde réactions données
pour des signaux extérieur urgents;
Systèmes d'exploitations
10

 CP/M (depuis 1974), Digital Research


 UNIX (depuis1969-1979), premier par AT&T
 MS-DOS (depuis1981), Microsoft
 MacOS (depuis 1984), Apple
 Windows (depuis 1991), Microsoft
 Linux (depuis1992), OpenSource
Systèmes d'exploitations
11

 CP/M (depuis 1974), Digital Research


🞑 Gestion de disque dur, maispasd'arborescence
🞑 Pas de graphisme

🞑 Exemple:
 CPU 8088, 2 MHz
 64 KO de RAM
 5 MO de disque dur.
Systèmes d'exploitations
12

 UNIX (depuis 1969-1979), AT&T


🞑 a servi de modèle pour plusieurssystèmes:MS-
DOS, Windows, ..
🞑 Multi-tâche et Multi-utilisateurs
 accès simultané aux fichiers, péripheriques, mémoire,
processeurs, ..
🞑 Protection mémoire : aucun programme ne peut
faire planter le système
🞑 systèmes de fichiers hiérarchique
🞑 GUI X-Windows
Systèmes d'exploitations
13

 MS-DOS (depuis1981), Microsoft


🞑 Mono-tache, mono-utilisateur;
🞑 piloté par commandes
Invitation de commande

La commande est « tapée » au clavier

l’exécution de la commande produit


l’affichage de ce texte
Systèmes d'exploitations
14

 MacOS (depuis 1984), Apple


🞑 premier GUI
Systèmes d'exploitation Windows
15

 Windows 3.11
🞑 pas de multitâche, pas de multi-utilisateurs
 Windows 95
🞑 multi-tâche

🞑 premier système 32 bits


 Windows 98
🞑 Internet integré dans le GUI

🞑 Plug & Play


 parallèlement Windows NT
🞑 système d'exploitation réseaux multi-utilisateur
 Windows 2000, Windows XP et après
🞑 jumellage entre système d'exploitations réseaux et « stand-alone »
Systèmes d'exploitations
16

 Linux (depuis1992), OpenSource


🞑 finlandaisLinus Thorwald
🞑 Licence GPL (General Public Licence) – OpenSource

🞑 Multi-tâche et Multi-utilisateurs

🞑 Distributions
 Red Hat
 Fedore
 S.u.S.e
 Debian, Ubuntu,
 Mandrake…
Système en couches
17

Interface humain

Applications et services

Système de Gestion des Objets Systèmes

Noyau
Gestion mémoire, entrées-sorties et processus

Matériel
Interface humain
18

 Lesdifférents systèmes permettant à l’utilisateur


d’interagir avec le système informatique.
 C’est lui qui permet d’atteindre les services et les
applications disponibles sur le système;
 L’interface humaina tendance à sestandardiser
autour de quelques conventions graphiques, mais
 l’interface textuel permet d’atteindre l’ensemble
des commandes disponibles.
Applications et services
19

 Une application est un ensemble de


programmes permettant de fournir des fonctions
spécifiques :
🞑 traitement de texte, tableur, logiciel de dessins,
traitement de vidéo, etc.
 Un service est un ensemble de programmes
permettant de gérer des ressources offertes
🞑 comptes utilisateurs, accèsréseauà distance, site web,
gestion des impressions, etc.
Système de gestion des objets systèmes
20

 Unobjet systèmeest uneentité « persistante »,


portant un nom et possédant des propriétés que l’on
peut modifier
🞑 les fichiers sont les objets systèmes les plus évidents;
🞑 les comptes utilisateurs, les groupes;

🞑 ressources allouables comme les imprimantes...


Système de gestion de fichiers
21

 Un fichier est un « objet » permanent du système


d’exploitation contenant une « séquence » d’octets;
 Lesfichiers que tout utilisateur manipule sontdes
fichiers stockés et organisés dans une mémoire de
masse;
 Un Système de Gestion de Fichiers est un ensemble
de programmes de gestion de fichiers selon une
« méthode spécifique » (nommage, localisation sur
le disque, etc.)
Système de gestion de fichiers
22

Unités physiques

Volumes logiques
Fichier
23

 Un fichier doit avoir un nom


🞑 Pour permettre au SEde le retrouver
 Le format du nom de fichier est le suivant :
🞑 nom_du_fichier.ext
🞑 L’extension (.ext) est un moyen de reconnaître le type
de fichier ainsi que le programme avec lequel le fichier
peut être ouvert
 La longueur du nom peut varier selon le SE
🞑 Dos / Windows 3.1 8car.3car
🞑 Win 95 et suivants 256 caractères
Répértoire
24

 Un répertoire (dossier) est une structure


informatique qui contient des fichiers (ou d’autres
répertoires)
🞑 C’est une façon de structurer de l’information sur un
disque
 On parle aussi de structure « arborescente »
 Ce type de structure n’est pas propre à Windows.
On la retrouve aussi chez Unix
Répértoire
25

 La racine est l’entité de premier


niveau (Root).
 La racine peut contenir des fichiers
ou des répertoires et ne peut se
retrouver dans un répertoire
 Une seule racine par disque (ou par
partition)
 La racine est normalement
indiquée par le signe « \ »
🞑 C:\
 Le répertoire qui contient un autre
répertoire est dit «répertoire
parent »
Systèmes de fichiers
26

 Façond’organiser les donnéessurundisque de


manière à les retrouver;
 FAT : File Allocation Table
🞑 Index qui liste le contenu du disque
 FAT 16 : Système à 16 bits
🞑 Ne peut adresser plus de 216 « Clusters » soit 65536 «
Clusters »
 Si un « Cluster » est constitué de 32 Ko le système
pourra gérer un disque de 2 Go
🞑 65536 X 64 X 512 octets
Systèmes de fichiers
27

 FAT 32, système à 32 bits


🞑 Enréalité, seul28 bits sontutilisés,lesautres 4 bits sont
réservés
🞑 Capacité théorique plus de 100 Go

🞑 Microsoft limite à 32 Go pour les SE9x


Systèmes de fichiers
28

 NTSF(New Technology File System)


🞑 Permet aussi les nomslongs mais est sensible à la casse
 Limite théorique de 16 Exaoctets (Eo=260>1018)
🞑 La limite actuelle des disques est de 2 To
Gestion mémoire
29

 Chaque programme qui s’exécute doit être


présent en mémoire en plus des données sur
lesquelles il travaille;
 Chaque foisqu’un programme est lancé, le
gestionnaire de mémoire est appelé pour
« allouer » un espace mémoire pour lui
 La plupart des systèmes permettent de lancer
beaucoup de programmes en parallèle, et les
programmes sont « gourmands » en mémoire
🞑 besoin d’un mécanisme de mémoire virtuelle
Gestion mémoire
30

 L’espace mémoire est découpé en pages.


 Seules les pages nécessaires sont en mémoire physique.
 Les autres pages sont copiées dans une zone du disque(appelée
mémoire virtuelle). Elles seront échangées (swapped) au besoin.
 Objectif: Supprimer la contrainte de dimension de la mémoire.
 Mise en œuvre : On dote l’ordinateur de deux niveaux de
mémoire : la mémoire centrale (performante et chère) et la
mémoire de masse (le disque) moins performante mais de
dimension pratiquement illimitée.
Gestion mémoire
31

Taille physique
Utilisé pour accélérer
les échanges disques
Taille allouée
Taille virtuelle
Gestion des processus
32

Un processus est un programme


en cours d’exécution;
Uneapplication est constituée d’au moins
un processus;
A tout moment, un seul
processus s’exécute réellement;
Un programme « Ordonnanceur »
s’exécute à intervalles réguliers et à
chaque entrée-sortie pour décider quel
sera le processus suivant qui s’exécutera;
Apparemment, tous les
processus s’exécutent en
parallèle.
Entrées-sorties
33

 Les entrées/sorties correspondent aux mécanismes


qu’utilisent les processus pour communiquer avec l’extérieur.
 Ces entrées-sorties font largement appel aux couches les
plus proches du matériel, et dont le système tente de
masquer les particularités aux utilisateurs.

Il y a 3 types d’E/S :
1. Électroniques : mémoires
2. Magnétiques : disques ou disquettes
3. Mécaniques : clavier, imprimantes
Conclusion
34

 Un système d’exploitation structuré en couches


les plus indépendantes possibles
 Une couche utilise les services des couches
inférieures pour réaliser ses fonctions
 Seul le noyau du système d’exploitation est
complètement lié aux caractéristiques matériel de
l’ordinateur;
 Interfaces graphiques de manipulations;
 Un utilisateur peut être amené à manipuler un
système d’exploitation grâce à un interpréteur de
commandes (shell)

Vous aimerez peut-être aussi