Vous êtes sur la page 1sur 12

Epreuve 4 du DSCG Comptabilité et audit

CONSOLIDATION - 1ère séance


Préparation 2015 Présentation

ORGANISATION ET CAS PROPOSES

1ère séance

CONSOLIDATION 1 : Techniques de base

Etape 1 Organigramme et pourcentages


de contrôle et d’intérêt

Etape 2 Ecritures de partage des capitaux propres

Etape 3 Intégration par paliers et intégration directe


Comparaison des deux méthodes

Etape 4 Ecritures de retraitements

Etape 5 Ecritures d’éliminations

page 1
Epreuve 4 du DSCG Comptabilité et audit
CONSOLIDATION - 1ère séance
Préparation 2015 Cas n°1

Organigramme et
pourcentages de contrôle et d’intérêt

La société CAPGEM est une SSII qui travaille sur un marché en pleine mutation. Le
renouvellement des technologies modifie les processus de décision et de gestion.
Dans cet environnement très changeant, elle a donc développé de très longue date
une politique d’acquisition et de partenariat.

Les prises de participation multiples et la création de nouvelles entités juridiques ont


conduit le groupe CAPGEM à procéder depuis N-1 à la consolidation des comptes
sociaux des sociétés du groupe conformément aux règles que vous nous rappellerez
sous forme d’une courte note juridique(voir fiches de cours)

Votre mission se situe dans le cadre de l’établissement des comptes consolidés du


groupe au 31 Décembre N et se situe en amont des opérations de cumul et de
présentation des comptes et doit surtout valider les choix spécifiques du service
consolidation sur les points délicats communiqués dans l’annexe :

Programme de travail :

- Représenter sous forme d’organigramme l’entité économique décrite dans


l’annexe.

- Calculer les pourcentages de contrôle et d’intérêt de la société CAP GEM sur les
sociétés du groupe.

- Délimiter le périmètre de consolidation

- Définir en les justifiant les méthodes de consolidation applicables aux différentes


sociétés.

page 2
ANNEXE

INFORMATIONS GENERALES SUR LES SOCIETES

1°) Etapes chronologique de la constitution du groupe

Première période : jusqu’à N-3

- achat de 15% de la société B ;

- prise de contrôle de la société L à 90% ;

- reprise de 51% des parts sociales de la société V suite à un contrat de


portage, la société CAPGEM ne souhaitant détenir ces parts que
temporairement, elle a signé en novembre N un compromis de vente ;

- acquisition de 3 000 actions de la société S ;

- participation à l’augmentation de capital de la société S ;

- acquisition de 45% de la société GFI ;

Deuxième période : N-3 à N-1

- création d’une entité juridique indépendante G répartie entre CAPGEM (47%)


et UNILOG (53%).

- prise de contrôle par acquisition de 96% du capital des établissements M

- signature d’un contrat de franchise avec la société A

- prise de participation dans une chaîne de distribution MD à hauteur de 25%

Activités diverses :

Une société civile immobilière (SCI) a été créé en collaboration avec la société P
pour construire et gérer les bâtiments industriels et commerciaux des deux
associés .La participation de chaque groupe dans la SCI est proportionnelle aux
surfaces immobilières utilisées, soit 44% pour CAPGEM et 56% pour P.
Cependant, les statuts de la SCI prévoient des prises de décision à l’unanimité.

page 3
2°) Autres informations

- société B : hormis la société M, aucun autre actionnaire ne détient une part


significative du capital ;

- société L : cette société détient 5% du capital de MD ;

- société S : en N-10 le capital était composé de 14 000 actions dont 1 000 à droit
de vote double possédées par un groupe familial historique ;

en N-2 une augmentation de capital en numéraire est effectuée par émission de :


- 8 000 actions ordinaires
- 2 000 certificats d’investissements
- 2 000 certificats de droit de vote attribués gratuitement aux anciens
actionnaires dans la proportion que leur donne leur droit de
souscription.

CAPGEM a acquis lors de l’augmentation de capital :


-1 500 actions ordinaires
- 500 certificats d’investissements

Selon les modalités fixées par l’assemblée générale extraordinaire de la société


S, statuant sur cette augmentation de capital, CAPGEM a obtenu un nombre de
certificats de droits de vote arrondi à la dizaine supérieure en raison de l’attribution
des rompus.

- Société GFI : depuis trois ans le directeur général de CAPGEM assure la


présidence du directoire de GFI. Deux autres membres de ce directoire
appartiennent au conseil d’administration de CAPGEM.

- Société M : elle possède 10% du capital la société L et détient depuis trois ans
34% des titres de B.

page 4
Epreuve 4 du DSCG Comptabilité et audit
CONSOLIDATION - 1ère séance
Préparation 2015 Cas n° 2

Les différentes méthodes d’intégration

La société anonyme Alpha a créé un certain nombre de filiales :

- la société Béta qu’elle détient à 80%

- la société Gamma qu’elle détient à 25%

- la société Téta qu’elle détient avec quatre autres sociétés à parts égales

Les comptes homogénéisés des différentes sociétés peuvent se résumer ainsi, en


milliers d’euros :

ACTIF Alpha Béta Gamma Téta PASSIF Alpha Béta Gamma Téta

Immo corporelles 6 400 600 450 700Capitaux


propres
Titres de participation
Béta 400 Capital 5 000 500 400 1 000
Gamma 100 Réserves 1 000 100 100 250
Téta 200 Résultat 500 40 40 90

Actif circulant 3 900 400 450 1600Dettes 4 500 360 360 960

TOTAL 11 000 1 000 900 2 300TOTAL 11 000 1 000 900 2 300

CHARGES Alpha Béta Gamma Téta PRODUITS Alpha Béta Gamma Téta

Charges Produits
d'exploitation 48 991 5 893 3 990 5 350d'exploitation 50 000 6 127 4 100 5 400
Charges Produits
financières 442 326 180 360financiers 542 143 120 250
Charges Produits
exceptionnelle 1 037 241 90 200exceptionnels 428 230 80 350
Solde crédit 500 40 40 90

TOTAL 50 970 6 500 4 300 6 000TOTAL 50 970 6 500 4 300 6 000

TRAVAIL A FAIRE

Présenter le bilan et le compte de résultat consolidé du groupe.

page 5
Epreuve 4 du DSCG Comptabilité et audit
CONSOLIDATION - 1ère séance
Préparation 2015 Cas n°3

Intégration par paliers et intégration directe


Comparaison des deux méthodes

SOCIETE M

Immobilisations 235 000 Capital 300 000


Titres A (360 parts) 39 600 Réserves 10 000
Titres B (400 parts) 40 000 Résultat 8 000
Stock 5 000 Dettes 15 600
Créances 9 000
Disponibilités 5 000

TOTAL 333 600 TOTAL 333 600

SOCIETE A

Immobilisations 52 000 Capital (600 actions) 60 000


Titres B (250 actions) 25 000 Réserves 12 000
Stock 13 800 Résultat 12 000
Créances 11 000 Dettes 23 800
Disponibilités 6 000

TOTAL 107 800 TOTAL 107 800

SOCIETE B

Immobilisations 84 500 Capital ( 1 000 actions) 100 000


Stock 32 500 Réserves 4 000
Créances 10 970 Résultat 14 000
Disponibilités 8 030 Dettes 18 000

TOTAL 136 000 TOTAL 136 000

page 6
Epreuve 4 du DSCG Comptabilité et audit
CONSOLIDATION - 1ère séance
Préparation 2015 Cas n°4

Ecritures de retraitement

RETRAITEMENTS DES ACTIFS

1) Immobilisations incorporelles

- Frais d’établissement

La société M a comptabilisé en frais d’établissement à l’actif au 01/01/N-2 des frais


de constitution pour 9 000 euros et des frais de premier établissement pour 20 000
euros. Elle a également comptabilisé dans ce poste les frais d’une augmentation de
capital réalisée en juillet N-2 pour 30 000 euros nets d’impôts.
La société amortit dans ses comptes individuels ces frais sur cinq ans.

- Frais de développement

La société M a dépensé et comptabilisé en charges en N -1 : 9 000 euros et en N :


6 000 euros pour un nouveau produit appelé à être commercialisé en N+1.

2) Immobilisations corporelles

- Frais d’acquisition

La société a fait l’acquisition en janvier N-2 d’un terrain .Les droits de mutation, liés à
l’acquisition les commissions et les frais d’acte comptabilisés en charges se sont
élevés à 30 000 euros.

- Frais de gros entretien

De grosses réparations doivent être effectuées tous les dix ans sur un immeuble
(coût de dernière réparation effectuée en janvier N-4 : 180 000 euros).La société
comptabilise chaque année une provision pour grosses réparations de 21 000 euros.

page 7
- Biens utilisés dans la cadre d’un contrat de location-financement

La société M a conclu un contrat de crédit-bail dans les conditions suivantes au


début de l’année N-1 :

- Valeur d’origine du matériel 553 500


- Durée du contrat 5 ans
- Loyer annuel payé à terme à échoir 150 000

Le groupe considère l’opération comme un achat amorti sur 5 ans en linéaire.

3) Actifs financiers

- Actifs financiers à la juste valeur par le biais du compte de résultat

La société M a fait l’acquisition le 01 avril N de 1000 actions GEM (société cotée en


bourse) au cours de 60 euros (frais d’acquisition 1%).

Au 31 décembre le cours de l’action CAP est a) de 63 euros


b) de 57 euros

- Actifs financiers disponibles à la vente

La société M a également fait l’acquisition de 1000 actions Essilor .Ces titres sont
considérés comme des placements long terme. Ils ont été acquis à 40 euros (frais
d’acquisition 1%).

Au 31 décembre le cours de l’action Air liquide est a) de 44 euros


b) de 36 euros

4) Actif circulant

- Stocks

La société consolidée évalue ses stocks à l’aide de la méthode du FIFO. Or la


société consolidante préconise la méthode CUMP.

STOCK INITIAL STOCK FINAL


Méthode FIFO 60 000 240 000
Méthode CUMP 150 000 300 000

page 8
RETRAITEMENTS DES PASSIFS

1) Capitaux propres

- Subvention d’investissement

La société M a perçu en janvier N, une subvention d’investissement de 20 000 euros


liée à l’acquisition d’une immobilisation. Cette subvention est reprise sur une période
de 4 ans.

2) Passifs

-Provisions réglementées et amortissements dérogatoires

Au bilan de M figure une provision pour hausse des prix pour 12 000 euros. Elle a
été dotée pour 3 000 au titre de l’exercice N.

- Engagements de retraite

Les engagements de retraite étaient de 615 000 euros au 31 décembre N-1.Ils sont
de 675 000 euros au 31 décembre N. Ils sont portés simplement en annexe des
comptes sociaux.

page 9
RETRAITEMENTS PRODUITS ET CHARGES

1) Contrats long terme

La société a signé le 1er janvier N-1, un contrat de construction livrable en N+1.


Elle comptabilise, dans ses comptes sociaux, ce contrat selon la méthode à
l’achèvement.
Les caractéristiques de ce contrat sont :
Valeur prévisionnelle du contrat : 600 000 euros

Charges enregistrées 160 000 euros en N-1 et 240 000 euros en N

Charges prévisionnelles en N+1 : 100 000 euros

2) Gains latents et pertes latentes de change

Les écarts de conversion actif et passif étaient respectivement de 36 000 et 21 000


euros au 31 décembre N-1. Les écarts de conversion actif et passif sont
respectivement de 42 000 et 15 000 euros au 31 décembre N .Les écarts de
conversion actif ont fait l’objet de provisions pour perte de change.

TRAVAIL A FAIRE :

 Enregistrer au journal de consolidations opérations nécessaires à


l’établissement du bilan consolidé (indiquer au fur et à mesure des opérations les
différences de traitement règlement 99-02 et normes IFRS).

 Enregistrer au journal de consolidations opérations nécessaires à


l’établissement du compte de résultat consolidé (indiquer au fur et à mesure des
opérations les différences de traitement règlement 99-02 et normes IFRS).

Toutes les clôtures sont au 31/12 et le taux d’IS est de 33,33%

page 10
Epreuve 4 du DSCG Comptabilité et audit
CONSOLIDATION - 1ère séance
Préparation 2015 Cas n°5

Eliminations

sans incidence sur les capitaux propres

- Bilan

- A filiale de M à 80% détient depuis le 1er janvier N une dette à long terme
envers M de 100 000 euros (crédit in fine au taux de 6%)

- M a une dette commerciale envers A de 77 000 euros .Cette dette a donné


lieu à la création de deux billets à ordre de 46 000 euros et de 31 000 euros .La
société A possède dans son portefeuille l’effet de 31 000 euros. L’autre a été
escompté le 15/12/N

- M a une créance en compte courant sur A de 30 000 euros

- Compte de résultat

-A a vendu des marchandises à M durant l’année pour 80 000 euros et M pour


300 000 euros à la société A.

Avec incidence sur les capitaux propres

- Profit sur stocks

La société M a vendu des marchandises à sa filiale A. A la date de la consolidation,


les stocks chez A contiennent de marchandises en provenance de M:

• stock initial : 330 000


• stock final : 450 000

Les cessions internes entre M et A sont réalisées avec une marge de 20% sur le prix
de vente en N et de 10% sur le prix d’achat en N-1.

- Profit sur cessions internes

page 11
La société M a cédé le 01/01/ N-1 à sa filiale A une immobilisation pour 170 000.
Cette immobilisation avait été acquise le 01/01/N-4 pour une valeur de 500 000 et
était amortissable en linéaire sur cinq ans.
La société A décide de passer à un rythme linéaire de deux ans.

- Distribution de dividendes à l’intérieur du groupe

• A a distribué 40 000 euros de dividendes.


• B société intégré en proportionnelle à 25% chez M a également
distribué 40 000 euros.
• C société mise en équivalence à 20% chez M a distribué elle des
dividendes pour 50 000 euros.

TRAVAIL A FAIRE :

 Enregistrer au journal de consolidations les opérations nécessaires à


l’établissement du bilan consolidé (indiquer au fur et à mesure des opérations les
différences de traitement règlement 99-02 et normes IFRS).

 Enregistrer au journal de consolidations les opérations nécessaires à


l’établissement du compte de résultat consolidé (indiquer au fur et à mesure des
opérations les différences de traitement règlement 99-02 et normes IFRS).

Toutes les clôtures sont au 31/12 et le taux d’IS est de 33,33%

page 12

Vous aimerez peut-être aussi