Vous êtes sur la page 1sur 13

ETUDE D’UN CHAMP MAGNETIQUE

UNIFORME

Etude d’un spectrométrie de masse

Présenté par
Chaambane Mohamed Soibaha
Ingénieur en électromécanique
Etude d’un Spectrographe de masse
PRINCIPE DU SPECTROGRAPHE DE MASSE
Le rôle de l’appareil est de séparer les différents isotopes d’un même élément. Il faut d’abord ioniser
les atomes dans une chambre.
Les ions sont alors accélérés par un champ électrique puis déviés par un champ magnétique.
Cette déviation est différente suivant l’isotope, ce qui permet de les séparer. Après séparation, les
particules sont collectées.
Un comptage électronique des impacts permet d’en déduire les proportions relatives de chaque
isotope dans un échantillon donné.
Etude d’un Spectrographe de masse

Représentation

Déterminer le signe de la tension 𝑈 = 𝑉𝑃1 − 𝑉𝑃2


- Si 𝑞 = 𝛼𝑒 > 0 ⇒ 𝐸 𝑒𝑡 𝑣Ԧ ont même sens donc : 𝑈 = 𝑉𝑃1 − 𝑉𝑃2 > 0

Exemple: 63𝐶𝑢 2+ et 65𝐶𝑢 2+

𝑞 = 2𝑒 > 0 ⇒ 𝐸 𝑒𝑡 𝑣Ԧ ont même sens donc : 𝑈 = 𝑉𝑃1 − 𝑉𝑃2 > 0


Etude d’un Spectrographe de masse

Représentation

Déterminer le signe de la tension 𝑈 = 𝑉𝑃1 − 𝑉𝑃2


- Si 𝑞 = 𝛼𝑒 < 0 ⇒ 𝐸 𝑒𝑡 𝑣Ԧ ont de sens opposé : 𝑈 = 𝑉𝑃1 − 𝑉𝑃2 < 0

Exemple: 35𝐶𝑙 − et 37𝐶𝑙 −

𝑞 = −𝑒 < 0 ⇒ 𝐸 𝑒𝑡 𝑣Ԧ ont de sens opposé donc : 𝑈 = 𝑉𝑃1 − 𝑉𝑃2 < 0


Etude d’un Spectrographe de masse

2𝑞𝑈 2𝑞𝑈
𝑣1 = 𝑒𝑡 𝑣2 =
𝑚1 𝑚2

2𝑞𝑈 2 𝑞 𝑈 𝑣 2 𝑚2
1
𝑣1 2 = 𝑒𝑡 𝑣2 2 = ⇒ =
𝑚1 𝑚2 𝑣2 2 𝑚1
2
𝑣1 𝑚2 𝑣1 𝑚2
= ⟺ =
𝑣2 𝑚1 𝑣2 𝑚1

Exprimer les vitesses v1 et v2 des deux ions en Remarques:


O1 en fonction de U, q et de leurs masses m1 et m2 La masse d’un ion 𝐴𝑋 𝛼 est :
Les ions sont soumis à la force électrostatique Fe = qE 𝑚 𝐴𝑋 𝛼 = 𝐴𝑢 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑢 = 1,67. 10−27 𝑘𝑔
T.E.C : entre O et O1 𝐴𝑋 𝛼
La charge d’un ion est :
𝐸𝐶 𝑂1 = 𝑞 𝑈 = 𝑐𝑠𝑡𝑒 ⇒ 𝐸𝐶1 = 𝐸𝐶2 = 𝐸𝐶 𝑂1 = 𝑞 𝑈 = 𝑐𝑠𝑡𝑒
𝑞 = 𝛼𝑒 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑒 = 1,6. 10−19 𝐶
1 1
𝐴𝑙𝑜𝑟𝑠 ∶ 𝑚1 𝑣1 = 𝑚2 𝑣2 2 = 𝑞 𝑈
2
2 2
Etude d’un Spectrographe de masse

Dans la base de Frenet (Ԧt, n)


𝐹𝑚 𝑞 𝑉𝐵
𝐹𝑚 = 𝑞 𝑣𝐵𝑛 et 𝑎Ԧ = = 𝑛
𝑚 𝑚
𝑑𝑣 𝑣2 𝑞𝑣𝐵
Démontrer que les ions sont animés d’un 𝑎Ԧ = 𝑎 𝑇 𝑡Ԧ + 𝑎𝑁 𝑛 = 𝑡Ԧ + 𝑛 = 𝑛
𝑑𝑡 𝑅 𝑚
mouvement circulaire uniforme des rayons 𝑑𝑣
respectifs R1 et R2 ⇒ = 0 ⇒ 𝑣 = 𝑐𝑡𝑒
𝑑𝑡
Les particules sont soumises à la force Fm = qvΛB Alors le mouvement est uniforme
𝐹Ԧ𝑚 𝑣2
=
𝑞 𝑣𝐵
⇒𝑅=
𝑚𝑣
= 𝑐𝑡𝑒
𝑇. 𝐶. 𝐼: 𝐹𝑚 = 𝑚𝑎Ԧ ⇒ 𝑎Ԧ = 𝑅 𝑚 𝑞𝐵
𝑚
On suppose q = α𝑒 > 0 Alors le mouvement est circulaire.
Etude d’un Spectrographe de masse

Expression de R1 et R 2 en fonction de 𝑚1 𝑒𝑡 𝑚2
𝑚1 2 𝑣1 2 𝑚1 2 2 𝑞 𝑈 2𝑚1 𝑈
𝑅1 2 = = 2 2× =
𝑞 2 𝐵2 𝑞 𝐵 𝑚1 𝑞 𝐵2

1 2𝑚1 𝑈 1 2𝑚2 𝑈
𝐷𝑜𝑛𝑐 ∶ 𝑅1 = 𝑒𝑡 𝑅2 =
𝐵 𝑞 𝐵 𝑞

𝑅1 𝑚1
𝐷′ 𝑜ù ∶ =
𝑅2 𝑚2
Calcul de la distance 𝐶1 𝐶2
Démontrer que les ions sont animés d’un 𝐶1 𝐶2 = 𝑂1 𝐶2 − 𝑂1 𝐶1 = 2𝑅2 − 2𝑅1 = 2 𝑅2 − 𝑅1
mouvement circulaire uniforme des rayons
respectifs R1 et R2 1 2𝑚2 𝑈 1 2𝑚1 𝑈
𝐶1 𝐶2 = 2 −
D’où le mouvement des particules est circulaire 𝐵 𝑞 𝐵 𝑞
uniforme des rayons :
2 2𝑈 1 8𝑈
𝑚1 𝑣1 𝑚2 𝑣2 𝐶1 𝐶2 = 𝑚2 − 𝑚1 = 𝑚2 − 𝑚1
𝑅1 = 𝑒𝑡 𝑅2 = 𝐵 𝑞 𝐵 𝑞
𝑞𝐵 𝑞𝐵
Etude d’un Spectrographe de masse
Composition isotopique
𝑖1 𝑞1
𝑛1 = × 100 = × 100
𝑖1 + 𝑖2 𝑞1 + 𝑞2 𝑛1 𝑖1 𝑞1
⇒ = =
𝑖2 𝑞2 𝑛2 𝑖2 𝑞2
𝑛2 = × 100 = × 100
𝑖1 + 𝑖2 𝑞1 + 𝑞2

𝑖 : le courant ionique reçu par les collecteurs


𝑞: la quantité d’électricité reçu par les collecteurs

Temps mis par chaque ions pour atteindre La masse molaire de l’atome naturel est :
leurs points d’impact
𝑛1 𝐴1 + 𝑛2 𝐴2
θ 𝑀 𝑋 =
T= , avec θ = πrad 100
ω
𝑚1 𝑣1 𝑞B
𝑣1 = 𝑅1 𝜔1 = 𝜔1 𝑠𝑜𝑖𝑡 ω1 = m 𝑁. 𝐵 ∶ 𝑛1 + 𝑛2 = 100 ou bien : 𝑛1 + 𝑛2 = 1
𝑞𝐵 1

𝜋 𝜋𝑚1 𝜋𝑚2
𝑇1 = = 𝑒𝑡 𝑇2 =
𝜔1 𝑞𝐵 𝑞𝐵
APPLICATIONS
Problème N1
Le bore naturel est un mélange de deux nucléides isotopes 10 + 11 +
19𝐵 et 5𝐵 . On se propose de déterminer le pourcentage 𝑛1 𝑒𝑡 𝑛2

de ces deux nucléides constituant le bore naturel.

1. On vaporise du bore dans une chambre d’ionisation. Les atomes s’ionisent en perdant un électron et on obtient deux
10 + 11 +
sortes d’ions 5𝐵 et 5𝐵 des masses respectives m1 et m2. Ces ions pénètrent dans une chambre d’accélération avec
une vitesse négligeable où ils sont soumis à l’action d’un champ électrique uniforme 𝐸, obtenu en appliquant une
différence de potentiel 𝑈 = 𝑉𝐴 − 𝑉𝐶 = 1200𝑉.
1.1/ Reproduire la figure et représenter la force électrique s’exerçant sur un ion bore.
1.2/ Montrer que l’énergie cinétique est la même pour tous les ions arrivant en O, quel que soit l’isotope ionisé.
Calculer la valeur numérique de cette énergie cinétique.
1.3/ Exprimer les valeurs de v1 et v2 de vecteurs vitesses en fonction de e, m1 ou m2 et U. Calculer la vitesse v1 de l’ion 105𝐵+ .

𝑉1 𝑚2
1.4/ Montrer que les vitesses v1 et v2 de deux sortes d’ions en O sont liées à leurs masses par la relation = .
𝑉2 𝑚1

2. A leur sortie de la chambre d’accélération, les ions pénètrent dans un chambre de séparation magnétique, où règne un
champ magnétique uniforme 𝐵 (B=0,125T), normal au plan de la figure.

2.1/ Préciser sur un schéma le sens de 𝐵 pour que les ions puissent parvenir en M et P.
𝑚𝑣
2.2/ Montrer que le mouvement de ces ions est plane, circulaire et uniforme de rayon R= .
𝑒𝐵

2.3/ Exprimer littéralement R1 et R2 en fonction de e, m1 ou m2, U et B. En déduire une relation entre R1 , R2 , m1 et m2.
2.4/ Calculer la distance MP qui sépare les points d’impact des ions en M et P.
3. Ces ions sont reçus en M et en P dans des collecteurs C1 et C2. Ces collecteurs fournissent des courants ioniques dont les
𝑖2
intensités i1 et i2 sont proportionnelles à n1 et n2. On trouve = 4,32.
𝑖1

3.1/ Déterminer les valeurs de n1 et n2 déduite de cette expérience.


3.2/ Calculer alors une valeur approchée de la masse atomique molaire du bore naturel.
Problème N2
Des ions positifs (isotopes 68Zn2+ et xZn2+ du zinc) de masses respectives 𝑚1 =68u et 𝑚2 = xu avec
u=1,67.10−27 kg, émis à partir du point O1 avec une vitesse initiale négligeable, sont accélérés entre O1 et O2 par la
tension 𝑈𝑃1 𝑃2 = 𝑈𝑂 = 5𝑘𝑉 existant entre les plaques P1 et P2 Ils se déplacent dans le vide selon la direction O1x.
1. Accélération des ions :
1.1/ Quel est le signe de la tension UO ? Calculer la vitesse des ions 68Zn2+ au point O2.
1.2/ Si v1 et v2 désignent respectivement les vitesses en O2 des deux sortes d’ions, donner la relation entre v1, v2, m1
𝑉
et m2. Le rapport 2 =1,03 ; en déduire la valeur entier de x du nombre de masse de l’ion xZn2+ .
𝑉1
2. Filtre de vitesse
Arrivée en O2, les ions pénètrent dans un filtre de vitesse constitué par deux plaques horizontales M et N distantes
de d=20cm entre lesquelles on établit une différence de potentiel U=𝑈𝑀𝑁 >0.
2.1/ Quel doit être le sens du champ magnétique 𝐵 pour que les ions 68Zn2+ arrive en O2 avec la vitesse v1
traversent le dispositif en ligne droite ?
2.2/ Exprimer B en fonction de v1, U et d. A.N : de B en mT pour U=1,68kV.
2.3/ Les ions xZn2+ , arrivent en O2 avec la vitesse v2 sont-ils déviés vers la plaque N ?
2.4/ Calculer la valeur du champ magnétique B’ pour que les ions xZn2+ traversent le dispositif sans subir de
déviation?
3. Spectrographe de masse :
En faisant varier valeur du champ magnétique dans le filtre de vitesse, on peut faire sortir par le point O l’un ou
l’autre des isotopes. Les ions pénètrent alors dans un champ magnétique 𝐵𝑂 =BO avec BO=500mT.
𝑢
3.1/ Quel doit être le sens de 𝐵𝑂 pour que les ions soient déviés vers les y positifs 𝑧 ?
3.2/ Donner l’expression de rayon R de la trajectoire d’un ion de masse m, de charge q et de vitesse v.
3.3/ En posant 𝐷1 = 𝑂𝐼 et 𝐷2 = 𝑂𝐼′, exprimer la différence de 𝑅1 − 𝑅2 des trajectoires que décrivent les deux
sortes d’ions en fonction de 𝑅1 et x.
3.4/ La distance entre les points d’impact I et I’ sur la plaque P3 est II’= a=7,20mm.
Exprimer le nombre de masse x de l’ion xZn2+ en fonction de a et de 𝑅1 puis calculer sa valeur numérique.
Conclure. y
I
I’
𝑷𝟏 𝑷𝟐
N
z
Source 𝑶𝟏 𝑶𝟐 𝑶 x
d’ions Accélérateur
Spectrographe de
M masse
Filtre de vitesse

Vous aimerez peut-être aussi