Vous êtes sur la page 1sur 4

Conseils Vérifier son matériel

TIKKA XP® 2 Le casque


La lampe frontale TIKKA XP² intègre deux sources Le casque, élément indispensable de protection
lumineuses ainsi qu’un volet Grand Angle à de la tête, nous rappelle son utilité lors de
ouverture-fermeture assistée. Ce volet permet à chutes de pierre, ou d’une chute tête en bas.
l’utilisateur de choisir entre un faisceau focalisé Pour bien remplir son rôle celui-ci doit être en
pour une vision longue distance et un faisceau bon état et doit bien s’ajuster sur la tête.
large pour l’éclairage de proximité. Cette lampe, Avant toute utilisation, vérifiez :
équipée d’une Led blanche de puissance et d’une - l’état de la calotte (absence de traces d’impact,
Led rouge, propose cinq modes d’éclairage. de fissures et déformations, à l’extérieur et à
l’intérieur),
La Led blanche délivre 60 lumens en mode
- les éléments de fixation du tour de tête
maximum et permet d’éclairer jusqu’à 60 mètres.
(faites fonctionner le réglage du tour de tête
En mode économique, l’autonomie atteint jusqu’à et la boucle de la jugulaire),
160 heures. La Led rouge fournit un éclairage - Ne vous asseyez pas sur votre casque, vous
d’appoint utile pour préserver la vision de nuit risquez de l’abîmer.
ou un éclairage clignotant pour renforcer la
sécurité, par exemple en milieu urbain, etc. ATTENTION, après un choc important, des
La TIKKA XP² peut être utilisée avec des piles ruptures internes, non apparentes, peuvent
lithium pour réduire le poids de l’ensemble ou diminuer la capacité d’absorption et la
pour une utilisation par temps froid. résistance du casque, mettez alors votre casque
au rebut.
Référence : E99 PG, E99 PI
Degré de protection : IP X4 (Water resistant). • Volet Grand Angle à ouverture- • 3 modes d’éclairage blanc (maximum, Après chaque sortie, nettoyez et séchez
Poids : 88 g avec piles. fermeture assistée pour passer d’un économique et clignotant) et 2 modes soigneusement tout votre matériel selon les
Quantité de lumière : 60 lumens. éclairage focalisé longue portée à un d’éclairage d’appoint rouge (maximum
éclairage large de proximité. et clignotant).
instructions présentes sur les notices.
Distance maximum d’éclairage : 60 mètres.
Autonomie maximum : 160 heures. … www.petzl.fr/epi
Pour les performances complètes des lampes
frontales, rendez-vous surwww.petzl.fr

Informations non exhaustives, consultez le détail du contrôle à effectuer pour chaque EPI (Équipement de Protection Individuelle)
sur sa notice et sur www.petzl.fr/epi

Autres produits alpinisme : Conseils Basiques


- le casque ALTIOS,
- le harnais réglable ASPIR,
- le mousqueton SPIRIT,
1 Préparez votre course avec soin 3 Adaptez votre assurage à votre
progression
5 Restez concentré et organisé
- La broche à glace LASER, Renseignez-vous sur la météo et les conditions Restez concentré dans les passages faciles et
- le porte-broches protecteur ICEFLUTE, de la course projetée : les difficultés peuvent Être rapide dans un itinéraire d’alpinisme lors de la descente. Au sommet vous n’avez fait
- le porte-outils pour harnais CARITOOL, être très différentes en fonction des conditions. technique est essentiel. Quand les membres de que 50 % de la course ! Bien ranger son sac
- la manivelle de brochage TURBINE, Repérez la montée et la descente. Votre la cordée progressent simultanément, corde pour ne pas perdre d’objets et être efficace dans
cordée est elle prête pour une course de tendue, apprenez à exploiter les opportunités tous les temps de transition (se couvrir,
MYO® XP BELT - le crochet multifonctions MULTIHOOK,
- le crochet de suspension pour la glace
cette difficulté ? Êtes-vous suffisamment bien rapides et fiables d’assurage qu’offre le terrain se découvrir, manger, boire, mettre ou enlever
acclimatés à l’altitude ? (en se protégeant avec un coinceur ou autour ses crampons, s’encorder, trouver le topo etc.).
La lampe frontale MYO XP BELT est une évolution Référence : E84 P2 HAND HOOK, Analysez en permanence les dangers objectifs
d’un becquet). Dans les passages difficiles,

2
de la lampe MYO XP. Son boîtier d’alimentation Degré de protection : IP X4 (Water resistant). - l’étrier 5 marches léger GRADISTEP, (avalanches, chutes, séracs, crevasses…),
Poids : 220 g avec piles, 75 g sur la tête.
prenez le temps de bien vous protéger et
déporté limite le poids sur la tête à 75 g et permet - l’anneau cousu en Dyneema ST’ANNEAU, Emportez le matériel adapté d’assurer votre compagnon. Anticipez les points faites en sorte de passer le moins de temps
de protéger les piles du froid pour optimiser leur Quantité de lumière : 85 lumens. - le bloqueur poignée ASCENSION, d’assurage en fonction des difficultés à venir et dans les zones à risques. Évitez de se regrouper
Distance maximum d’éclairage : 72 mètres. Le poids est l’ennemi numéro un en alpinisme.
durée de vie. Cette lampe présente toutes les - le couteau mousquetonnable SPATHA, de l’itinéraire. dans ces zones.
Autonomie maximum : 180 heures. Prévoyez le matériel nécessaire à la course et
caractéristiques indispensables à une utilisation - le sac de rangement pour crampons FAKIR, aux conditions. Complétez-le par un équipement

4
Pour les performances complètes des lampes
intensive quelles que soient les conditions : frontales, rendez-vous sur www.petzl.fr - la lampe frontale de secours e+LITE, dédié à une retraite, ou au secours. Prendre,
une Led de puissance pour un éclairage intense, - le pieu à neige SNOWTUBE, par exemple, un kit de secours crevasse pour Savoir renoncer
un volet Grand Angle escamotable pour alterner - le petit bloqueur de secours TIBLOC, une randonnée glaciaire. Avoir toujours une Pendant la course gardez en mémoire quatre
faisceau large et faisceau focalisé, trois modes - le piolet-bâton télescopique SNOWSCOPIC… carte, une boussole, un altimètre et une lampe facteurs importants : l’humain, les conditions,
d’éclairage fixe, un mode clignotant pour la frontale. le terrain, le timing. Au point de non retour,
signalisation, un mode Boost de 150 lumens Retrouvez l’ensemble des produits une analyse des quatre facteurs aide à décider
et un témoin lumineux de décharge des piles. pages 140 à 154. de continuer ou non. Par exemple : dans quel
Remplacement rapide de la source d’énergie : état physique est la cordée, les conditions de la
système de connecteur simple et rapide pour course et météorologiques sont-elles bonnes ?
le terrain est il acceptable ? reste-t-il assez de
relier le boîtier piles à la lampe.
Alpinisme

temps ?

www.petzl.fr
66 67
Informations non exhaustives. Consultez les autres pages ainsi que les notices d’utilisation et les manuels techniques. Formation technique indispensable.
Conseils Techniques Encordement et anneaux de buste.

A. Encordement et progression sur un glacier crevassé


Distances d’encordement.

20 m
1 2 4 5

Reprise d’encordement avec queue de vache pour éviter Cordée de trois alpinistes : encordement de l’alpiniste du milieu.
la traction sur les anneaux de buste.
20 - 30 m

8 - 15 m 8 - 15 m

Attention : pas d’anneaux à la main.

8 - 15 m 8 - 15 m

B. Chute en crevasse
« Summit day sans summit » au Manaslu, vers 7450 m.
Arrêter la chute :

- encordement ventral,
1 2 3
corde tendue = OK

- anneaux à la main = danger 1 2 3


Alpinisme

www.petzl.fr
- encordement sternal = danger 1 2 3
© François Damilano

68 69
Informations non exhaustives. Consultez les autres pages ainsi que les notices d’utilisation et les manuels techniques. Formation technique indispensable.
Le transfert de poids sur un ancrage. C. Mouflage

Renvoi simple
1
Le renvoi simple présente un
très bon rendement. Il peut être
mis en œuvre lorsque la victime
peut aider à son hissage. C’est
une bonne solution lorsque la
corde est coincée dans la lèvre
de la crevasse. Un autobloquant
anti-retour doit être installé sur la
corde de hissage. On doit disposer
de beaucoup de corde, mais le
système nécessite peu de matériel.

Les différentes solutions pour un ancrage.

En neige.

Mouflage avec un mariner démultiplié

Le mariner démultiplié s’utilise si la victime est inconsciente,


ou lorsqu’on ne dispose pas d’assez de corde pour faire un
renvoi simple ou en Z.

En glace.

mini 50 cm

Lorsque le mousqueton de renvoi arrive au niveau de la tête


de mouflage, redescendre le système le long de la corde
pour « recharger » le mouflage.
mini 50 cm

En neige dure.

h > 30cm
h > 30cm d > 1,50m d > 1,50m Amorcer le TIBLOC avec le pouce pour qu’il accroche la
h h corde instantanément lors du hissage.
d d

maximum 90°

maximum 90°
Alpinisme

www.petzl.fr
Paulo Grobel et Philippe Mahou discutent © François Damilano
stratégie au camp III, 6100 m, au Manaslu.

70 71
Informations non exhaustives. Consultez les autres pages ainsi que les notices d’utilisation et les manuels techniques. Formation technique indispensable.
D. Progression sur pente de neige facile E. Progression sur arête facile Conséquences de la longueur de la sangle sur les efforts engendrés.
Le leader adapte la longueur de corde à la difficulté du terrain et se Progression corde tendue, le leader place des points de protection
place toujours en amont. et utilise les protections qu’offre le terrain (bloc, becquet, gendarme…).
La distance d’encordement est très courte, la corde est toujours
maintenue tendue entre le leader et le second.

Astuces de transport H. Relais

Rangement des anneaux Dégaine à rallonge Triangulation pour relais sur coinceurs, pitons…
de sangle autour du buste.

Dans les sections plus dures, le leader demande à son second de l’assurer.
Une fois le passage franchi, le leader assure le second.

Contre-assurage
vers le bas

Ne pas mettre de STRING sur un anneau En montagne, retaper les pitons des relais.
Sous l’action du gel et dégel les pitons ont tendance à ressortir
des fissures.

F. Progression G. Protections
en terrain vertical Faire un nœud coulissant sur la sangle, éviter que la sangle s’échappe du becquet.
Choisir la longueur de l’anneau de sangle en fonction du becquet.

Si loin et si proche: la cordée Paul Vullin et Pierrol Dupuy avec le sommet du Manaslu visible à l’arrière-plan.
Alpinisme

www.petzl.fr
© François Damilano

72 73