Vous êtes sur la page 1sur 2

Desserte ferroviaire des gares de Plouaret-Trégor et Lannion

Des dégradations qui inquiètent le comité de défense


Le 12 décembre 2021, la nouvelle grille du service SNCF pour la période de l’hiver et du
printemps jusqu’au 1er juillet 2022 est entrée en application sans concertation. Le comité
de défense de la desserte ferroviaire du Trégor déplore des évolutions très négatives.
Dès que cette nouvelle grille a été connue (très tardivement) le comité de défense en a fait une
analyse détaillée. Le constat est inquiétant. Le comité de défense s’insurge contre une régression de
la desserte par les TGV et les TER, associée à une évolution souvent négative des correspondances.

TGV : défendre et amplifier une victoire historique auprès de la SNCF :


En 1989/1990, la mise en service du TGV en
Bretagne aurait pu déboucher sur une mise en
cause de l’existence même des gares de
Plouaret et de la ligne de Lannion. Une lutte
très déterminée de la population et de ses
élus avait permis de contrecarrer les projets
de la SNCF… et deux arrêts « bi-quotidiens »
du TGV avaient été obtenus en gare de
Plouaret-Trégor. Quelques années plus tard
(en 2000) avec l’électrification de la ligne
Plouaret-Lannion, le TGV est venu jusqu’à
Lannion. Une victoire remarquable pour une
desserte très appréciée et économiquement
La lutte constante du comité de défense : des TGV,
pertinente.
des TER et de bonnes correspondances pour le Trégor

Et voilà qu’aujourd’hui, en catimini, certaines de ces dessertes sont fragilisées par des
correspondances (TGV-TER) supprimées ou dégradées d’une manière incompréhensible.
On peut citer les cas suivants :
 le TGV 8630 qui circulera les lundi, vendredi, samedi, dimanche et fêtes (tous les jours après le
25 mars) n’aura de correspondance venant de Lannion que le vendredi. Incompréhensible.
 Il y a également le cas du TGV 8609 partant de Paris à 9h38 qui permet une arrivée à Lannion
vers 13 heures. Jusqu’au 25 mars il ne circulera que les lundi et vendredi.
 l’arrêt du TGV 8615 est maintenu tous les jours à Plouaret (13h 50/53) mais le vendredi (jour
de pointe), les usagers devront attendre 1h 20 pour avoir la correspondance TER vers Lannion.
Inimaginable !
Si l’on voulait faire baisser la fréquentation trégorroise, on ne s’y prendrait pas autrement !

TER : exiger la concertation avec la REGION et refuser toute régression :


Depuis le début des années 2000 des travaux de rénovation et d’amélioration tant sur la ligne
Plouaret-Lannion que dans les gares de Lannion et de Plouaret avaient permis d’améliorer l’accueil et
les déplacements des usagers. Des liaisons avaient même été ajoutées. Toutes nos demandes
n’étaient pas satisfaites mais le dossier évoluait dans le bon sens.

Et voilà que depuis le 12 dimanche décembre 2021 et sans aucune concertation des décisions
déplorables sont venues compliquer les déplacements des usagers du Trégor. Mauvaise surprise !
Ici aussi les exemples de dégradations ne manquent pas :
 Le vendredi, l’horaire du TER 854616 (Lannion 13h34 - Plouaret 13h50) ne permet plus
d’assurer la correspondance avec le TER 855830 (Brest – Rennes : Plouaret 13h53/54). Les 4
minutes sont insuffisantes (délai minimum de 5’ requis) pour assurer une correspondance !
 Le TER 854616 (Lannion 13h34 – Plouaret 13h50) n’assure plus la correspondance sur le TGV
8615 à destination de Brest (13h50/53). Les voyageurs arrivant à Plouaret-Trégor voient partir
le train… qu’ils voulaient prendre sans pouvoir y monter. Maladresse à corriger rapidement !
 Le TER 854742 partant de Lannion à 16h36 n’offre plus de correspondance (à Saint Brieuc) sur
le TGV 8634 vers Paris, ce dernier ayant été avancé !

Le comité de défense va demander le rétablissement de la concertation avec la Région et la SNCF


et exiger la correction sans délais de ces dégradations incompréhensibles. Nous avons des
propositions à faire.
Le développement de la fréquentation ferroviaire nécessite une offre suffisamment dense mais
aussi simple et constante !
Le comité de défense demande aux élus locaux de prendre leur responsabilité et d’intervenir
rapidement auprès de la SNCF et de la Région.

-------------------------------------------------------

Vous aimerez peut-être aussi