Vous êtes sur la page 1sur 2

MPQSE - Formation à distance en co-diplômation Année Universitaire 

: 2018-2019
Module : Management des organisations
Groupe : M1þ M2 þ
Enseignant(e) : Mme S.BEKRI & M.W.BEN REJEB
Date : 12/01/2019
Durée : 1h 30
Documents autorisés : Non þ
Examen Final þ Nombre de pages : 2
Session Principale – Janvier 2019 Barème : Partie I /14 Pts ; Partie II/ 6 Pts

Cas : BONPNEU !...Bon pneu vous dites ?


« Quand l’ancre s’immobilise, l’entreprise s’emprisonne »

Sami : « Ca ne peut plus fonctionner comme ça ! Regardez le taux de départs  ! Êtes- vous conscients de ce
que nous perdons face à cette fuite de compétences ?... Mais, vous ne connaissez même pas ce qui se passe
dans votre boite, vous êtes cloisonnés dans votre bureau à faire des réunions et à émettre des ordres qui ne
sont plus à jour  ! Vous ne faites que réprimer, blâmer et licencier ? »
M. Mohamed : « Un bateau est doté d’un seul gouvernail...et si ma façon de faire ne vous plait pas, vous la
génération, Y ou Z ou je ne sais comment vous l’appelez par ces temps fastidieux, quittez vous aussi  !! De
toute façon, j’ai toujours eu raison et c’est grâce à ma façon de faire que 1120 employés vivent
correctement ! »
Telle était la conversation qui a tourné entre M. Mohamed et Sami son fils. M. Mohamed âgé de 68 ans
CEO de l’entreprise BONPNEU, de fabrication des pneus pour automobiles et vélos, Créée en 1981.
Monsieur Mohamed est doté d’un diplôme de maîtrise en gestion de l’IHEC Tunis en 1974. Exigeant,
charismatique, pense que les décisions ne se prennent que par le top management et plaide pour la
multiplication des niveaux hiérarchiques (nivellement hiérarchique) et la départementalisation...Les chefs de
départements sont les plus anciens...
Sami, son fils, est un ingénieur informatique âgé de 32 ans et doté d’un mastère en QSE... conscient de la
criticité de la situation de Bonpneu veut changer les choses... Il est sociable, curieux, ambitieux, flexible,
désorganisé, tolérant, créatif...la prise de décision n’est pas son fort, le respect du temps, non plus.

Au sein de l’entreprise, le climat social, marqué par la fuite de compétences pèse très lourd. L’ambiance est
très conflictuelle ; conflits générationnels, conflits entre chefs de départements et les collaborateurs : « Je
suis ingénieur, il est technicien...et c’est lui le chef ? Quelle justice ? Quelle équité ? » annonce un membre
du département maintenance avec grande colère !.
Le personnel se sent frustré, insatisfait : les informations sont détenues par les hauts responsables. Les
ressources humaines ne participent pas à la prise de décision, sont démotivées. « Franchement, j’ai la tête
ailleurs, je cherche un autre emploi dans une entreprise où je saurai me faire valoir et où je pourrai
exploiter mon savoir-faire » a avancé un collaborateur avec amertume.

Les pneus fournis ne sont plus demandés sur le marché : des clients critiquent la mauvaise qualité du
produit. Le concurrent est de plus en plus sollicité et sa part ne cesse de grandir.
Les ressources matérielles, humaines et financières semblent toutes non optimisées : nous assistons à un
manque à gagner et un grand gaspillage de ressources...

Les citoyens jugent que les déchets de l’entreprise portent préjudice à l’écosystème et ne respectent pas
l’environnement

Un rapport se trouve sur le bureau de M. Mohamed depuis déjà un mois dont le titre est : « Une autre vision
de Bonpneu...vers la digitalisation » ! M. Mohamed ne l’a toujours pas consulté car convaincu qu’un
document élaboré par une génération frivole, nonchalante et inconsciente ne vaudrait rien !

Page 1
Cet examen comporte deux parties.
Après avoir lu le cas, vous êtes invités à répondre aux questions suivantes :

Partie I (14 points- 60 minutes)


1. En vous référant aux travaux de Mintzberg, quel rôle joue M.Mohamed ?(1.5 pts)
2. Expliquez le style de leadership adopté par M. Mohamed. Quels conseils lui donneriez- vous eu
égard? (2 ,5 pts)
3. Que pensez-vous du mode de gouvernance de l’entreprise Bonpneu (2 pts)
4. Quels problèmes managériaux constatez-vous ? (4 points)
5. Expliquez les pratiques managériales envisageables ? (4 points)

Partie II (6 points-30 minutes)


Dans une interview avec Sami sur sa vision du management, il avance : « Aujourd’hui le monde évolue, le
mode managérial que nous adoptons est révolu, notre entreprise est accablée par l’ancre immobile que mon
père à jeté dans un océan obsolète ! Une ancre qui nous emprisonne quand la donne est le management
dérégulé et libéré ! Regardons ce qui se passe dans le monde...aujourd’hui on parle de l’entreprise
libérée ! la sociocratie, l’holacratie, l’harmocratie...c’est comme ça que je vois Bonpneu rayonner dans sa
voie vers la digitalisation ».

1) Que pensez-vous de cette réflexion ? Pensez-vous que ce mode managérial puisse s’appliquer dans
l’entreprise Bonpneu ? (1 pt)
Pour y répondre, nous vous invitons à vous faire aider par les questions suivantes :
a) Sur quoi repose ce nouveau mode managérial ? (1pt)
b) Quel est le style de leadership ? (0.75pt)
c) Quelles sont les compétences managériales requises ? (0.75 pt)
d) Quels sont les avantages de ce nouveau mode managérial ? (1.25 pts)
e) Quels sont les risques de ce nouveau mode managérial ? (1.25 pts)

Page 2

Vous aimerez peut-être aussi