Vous êtes sur la page 1sur 1

L'EAU BENITE

L'eau bénite est un sacramental puissant très utile en occultisme, en effet elle permet la purification de
divers objets et lieux, avant ou après un travail occulte. Le rituel suivant permet d'obtenir une eau bénite
non salée, c'est à dire non exorcisante. Si l'on souhaite obtenir une eau exorcisante, il faudra y adjoindre
du sel bénit.

Réalisation d'eau bénite

Avec la main gauche tendue, il faut diviser l'eau et tracer une croix sur la surface, en disant :

Je t'exorcise, créature de l'eau, + au nom de Dieu le Père Tout-Puissant, + au nom de Jésus-Christ son
Fils Notre Seigneur, + et dans la vertu du Saint-Esprit : pour que tu deviennes eau exorcisée qui dissipe
toute puissance de l'ennemi, que tu puisses arracher et déplanter l'ennemi lui-même avec ses anges
apostats : par la puissance de ce même Seigneur Jésus-Christ qui doit venir juger les vivants et les morts,
et passer le monde par le feu. Amen.

Faire trois croix sur la surface de l'eau en disant :

Ainsi je te bénis, créature de Dieu, par le Dieu vivant, le Dieu vrai, le Dieu saint, par Dieu qui te fit
couler de la source de l'Eden.

Souffler trois fois sur l'eau en forme de croix en disant :

Que cette créature de l'eau soit purifiée et sanctifiée afin que tout homme qui accédera à ce sacramental
se régénère dans la vérité du Fils suprême. Par Jésus-Christ votre Fils et notre Seigneur, dans l'unité du
Saint-Esprit, dont la puissance sera de tous les siècles, lui qui nous ouvrira les portes de la Jérusalem
céleste. Amen.

Utilisations de l'eau bénite

Cette eau bénite peut être bue puisqu'elle n'est pas salée, et donc être utilisée chez les malades ou les
possédés. On l'utilise aussi en onction sur le front (signe de croix) pour les baptêmes, ainsi qu'en
aspersion sur divers objets à purifier ou à bénir.

Quelques exemples d'utilisations :

 Dans un lieu afin de purifier l'ambiance


 Sur les véhicules afin de se protéger des accidents
 Sur les animaux domestiques pour leur protection
 Sur les terres cultivées, jardins et potagers
 Sur les outils de travail contre les accidents

Dans les anciens temps, on utilisait une branche d'hysope pour asperger l'objet ou le sujet, aujourd'hui
on utilise du laurier, du buis, un goupillon ou tout simplement les doigts de l'officiant.

L'aspersion se fait en signe de croix en récitant la formule suivante :

Je te bénis, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit