Vous êtes sur la page 1sur 5

Le jury aime bien les citations dans les dissertations au concours BCE et

Ecricome. Voici une petite liste de citations que j’ai collectées ces dernières
années :

• Au sujet de la science économique : « l’économiste est quand même


un des rares individus qui peut, dans son métier, prédire une chose,
puis son contraire, avoir deux fois tort, et garder son emploi » (Bernard
MARIS, Lettre ouverte aux gourous de l’économie ,2000)

• Au sujet des années 1920 : « si nous cherchons délibérément à


appauvrir [l’Allemagne], j’ose prédire que la vengeance sera terrible. »
(KEYNES, Les conséquences économiques de la paix)

• Au sujet de l’histoire économique et sociale : « l’histoire de toute


société jusqu’à nos jours, c’est l’histoire de la lutte des classes »
(MARX, Le Manifeste du parti communiste, 1848)

• Au sujet des élites : « l’élite est une minorité de personnes qui détient
un pouvoir » (Gaetano MOSCA)

• Au sujet des inégalités : « Il n’est de riche qui ne veuille devenir plus


riche encore. Laissez-le faire. En s’enrichissant, il enrichira la nation
tout entière » (SMITH, Recherche sur la nature et les causes de la
richesse des nations, 1776)

• Au sujet des inégalités : « le plus grand mal est déjà fait quand on a
des pauvres à défendre et des riches à contenir »
(ROUSSEAU, Discours sur l’économie politique, 1755)

• Au sujet de la France : « La France, une sorte d’Union Soviétique qui


a réussi » (Jacques MARSEILLE)
• Au sujet des monopoles et des politiques de la concurrence : « Tout
bien, toute entreprise dont l’activité a ou acquiert le caractère d’un
service national ou d’un monopole de fait doit devenir la propriété de
la collectivité » (Constitution de 1946)

• Au sujet de la dette française : « l’augmentation de la dette ne résulte


pas d’un effort spécifique pour la croissance, mais, pour l’essentiel
d’une gestion peu rigoureuse » (Rapport PEBEREAU, 2005)

• Au sujet du développement durable et de l’écologie : « un


développement qui répond aux besoins des générations du présent
sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux
leurs » (Rapport Brundtland, 1987)

• Au sujet de la fiscalité : « Imposer les gros revenus plus que les petits
c’est imposer l’activité économique, c’est frapper d’une amende ceux
qui ont le plus travaillé » (MILL, Principes d’économie politique, 1848)

• Au sujet de la transition du communisme vers le capitalisme en Russie


: « pour la majorité des habitants, la vie économique sous le
capitalisme a été encore pire que les anciens dirigeants communistes
ne l’avaient prédit » (STIGLITZ, La Grande Désillusion, 2002)

• Au sujet de l’innovation et des TIC : « Notre objectif est de stimuler


l’innovation. Au lieu de chercher à sauver des emplois du passé, il vaut
mieux regarder devant et favoriser l’innovation ». (Xavier NIEL P-DG
de Free lors de la création de l’école 42 à Paris)

• Au sujet de la révolution industrielle : « la plus profonde mutation qui


ait jamais affecté les hommes depuis le néolithique » (Jean Pierre
RIOUX, La révolution industrielle, 1971)
• Au sujet de l’Europe, de la connaissance, de la compétitivité et de la
croissance : « faire de l’Europe l’économie de la connaissance la plus
compétitive au monde » (Stratégie de Lisbonne, mars 2000)

• Au sujet des limites de la croissance : « Selon notre manière de


compter nous nous enrichissons en faisant des Tuileries un parking
payant et de Notre-Dame un immeuble de bureau » (B. de
JOUVENEL, Essai sur le mieux vivre)

• Au sujet du capitalisme : « le capitalisme ne laisse subsister d’autres


liens entre les hommes que les froids intérêts et les dures exigences
du paiement » (MARX, Le Manifeste du parti communiste, 1848)

• Au sujet de l’austérité : « l’austérité sans plans de croissance ne fera


pas redécoller l’économie » (Jeremy RIFKIN, 2012)

• Au sujet des cycles : « un cycle est composé par un ensemble


d’années séparées par des maximums (ou date de la crise) et des
minimums (ou moment de la reprise) » (GUITTON, Les mouvements
conjoncturels)

• Au sujet des cycles : « Le cycle long est donc toujours le résultat d’une
trituration des données statistiques observées » (Philippe NOREL,
Cycles longs : l’éternel retour, Alternatives Économiques, n° 109, juillet
1993)

• Au sujet de la colonisation : « Si l’occident n’a guère gagné au


colonialisme, cela ne signifie pas que le tiers monde n’y ait pas
beaucoup perdu » (BAIROCH, Mythes et paradoxes, 1994)
• Au sujet des crises financières : « tout phénomène affectant un marché
financier, se propageant internationalement et ayant des implications
sur la conduite des politiques économiques » (Christian de
BOISSIEU).

• Au sujet des agences de notation : « il y a dans le monde deux


superpuissances : les États-Unis et Moody’s. Les États-Unis peuvent
réduire un pays à néant en l’écrasant sous les bombes. Moody’s peut
détruire un pays en réduisant sa note » (Thomas FRIEDMAN dans
le New York Times).

• Au sujet des banques centrales : « La monnaie est une chose trop


importante pour être laissée entre les mains des banques centrales »
(POINCARÉ)

• Au sujet de la monnaie : « Sur des bases en partie instinctives et en


partie raisonnables, notre désir de conserver la monnaie comme
réserve de richesse est un baromètre de notre méfiance à l’égard de
nos propres calculs et conventions concernant le futur »
(KEYNES, Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie,
1936)

• Au sujet de l’inflation : « Tous les remèdes sont des poisons, tous les
poisons sont des remèdes, l’inflation comme les autres » (Antoine
PINAY)

• Au sujet des crises : « dans l’histoire du capitalisme moderne, les


crises sont la norme et non l’exception » (N. ROUBINI et S.
MIHM, Économie de crise, 2010)

• Au sujet du système monétaire international « It takes two to tango. Il


faut être deux pour danser le tango. À l’abondance de l’épargne
chinoise répondait la faiblesse de l’épargne américaine »
(BERNANKE, 2004)
• Au sujet de l’énergie et de l’Europe : « l’Europe a fait la paix et l’Union
européenne grâce à l’énergie » (RIFKIN, 2012)

Vous aimerez peut-être aussi