Vous êtes sur la page 1sur 3

[𝑙𝑏𝐷𝑏 , 𝑢𝑏𝐷𝑏 ] = [0.6𝑚 ,5𝑚], [𝑙𝑏𝐷𝑡 , 𝑢𝑏𝐷𝑡 ] = [0.

6𝑚 ,5𝑚] et [𝑙𝑏𝑒𝑡 , 𝑢𝑏𝑒𝑡 ] =


[0.001𝑚 ,0.05𝑚].
Les grandeurs de conception (la déformation, la contrainte limite de l’acier, le
flambement et la fréquence de résonnance) doivent être prises en compte dans le processus
d'optimisation pour assurer la stabilité et la sécurité du système conçu. Ces grandeurs sont les
contraintes de conception qui doivent vérifier les quatre conditions suivantes.
 Selon Nicholson [86], la déformation admissible de la tour 𝑈𝑎𝑑𝑚 peut etre exprimée
comme:

Erreur ! Il
n'y a pas de
𝐻𝑡 texte
𝑈𝑎𝑑𝑚 = 1.25 répondant à
100 ce style
dans ce
document..1

Par conséquent, la contrainte d’optimisation liée à la déformation a été exprimée, en


fonction de la déformation maximale dans la tour 𝑈𝑚𝑎𝑥 , par :

Erreur ! Il
n'y a pas de
texte
𝑈𝑚𝑎𝑥 ≤ 𝑈𝑎𝑑𝑚 répondant à
ce style
dans ce
document..2

 La contrainte maximale dans a structure générée par les charges aérodynamiques et


hydrodynamiques ne doit pas dépasser la contrainte admissible. Par conséquent, la
contrainte d’optimisation liée à la contrainte dans la structure peut être donnée par
l'inégalité suivante:

Erreur ! Il
n'y a pas de
texte
𝜎𝑚𝑎𝑥 ≤ 𝜎𝑎𝑑𝑚 = 𝑆𝑦 répondant à
ce style
dans ce
document..3

Où 𝜎𝑚𝑎𝑥 est la contrainte maximale de la tour et 𝜎𝑎𝑑𝑚 est la limite d'élasticité de


l'acier.
 Étant donné que les éoliennes sont des structures minces soumises à des charges de
compression considérables, il devrait être important d'assurer leur stabilité vis-à-vis
du flambement. Selon le DNV-GL 2016 [33], le coefficient de flambement critique
𝐿𝑚 qui est le rapport entre la charge de flambement critique à la charge de
compression appliquée, doit être supérieur au coefficient de flambement minimum
admissible 𝐿𝑚,𝑚𝑖𝑛 . Ainsi, la contrainte d’optimisation liée au flambement peut être
exprimée comme suit :

Erreur ! Il
n'y a pas de
texte
𝐿𝑚 ≥ 𝐿𝑚,𝑚𝑖𝑛 répondant à
ce style
dans ce
document..4

D'après [33], une valeur de 1,4 a été choisie pour 𝐿𝑚,𝑚𝑖𝑛 . Le multiplicateur de charge
𝐿𝑚 peut être extrait via le module d'analyse de flambement dans le logiciel ANSYS.
 Pour éviter le phénomène de résonance, il a été recommandé dans [33] que la
fréquence propre de la tour soit conçue pour être dans la plage des fréquences 1P et
3P, qui correspondent aux fréquences du rotor. Donc, la contrainte d’optimisation liée
à la vibration peut être exprimée comme suit:

Erreur ! Il
n'y a pas de
texte
𝑓𝑟 ≤ 𝑓𝑡 ≤ 3 𝑓𝑟 répondant à
ce style
dans ce
document..5

1.1.1. Résultats des procédures d’optimisations DDO et RBDO

Dans cette section, les méthodes d'optimisation décrites précédemment ont été utilisées
pour déterminer la configuration optimale du modèle éolien présenté dans la section Erreur !
Source du renvoi introuvable.. Sur la base des résultats obtenus, l’efficacité de chaque
processus d'optimisation a été discutée. Pour le procédé DDO, il convient de noter qu'en se
référant à [87], un facteur de sécurité matériel 𝑆𝑓𝑚 = 1.1 et un facteur de sécurité de fréquence
𝑆𝑓𝑓 = 1.05 doivent être accordés, respectivement, aux contraintes liées à la limite d’élasticité
de l’acier et aux bornes de l’intervalle de fréquence. Ainsi, le modèle mathématique DDO peut
s'écrire respectivement comme :

Erreur ! Il
n'y a pas de
𝑀𝑖𝑛𝑖𝑚𝑖𝑠𝑒𝑟(𝐷𝑏,𝐷𝑡,𝑒𝑡) 𝑉𝑡 (𝑥)
texte
répondant à
ce style
dans ce
𝑈𝑚𝑎𝑥 ≤ 𝑈𝑎𝑙𝑙 = 1 𝑚 document..6
𝜎𝑎𝑙𝑙
𝜎𝑚𝑎𝑥 ≤ = 213 𝑀𝑃𝑎
𝑆𝑓𝑚
𝐿𝑚 ≥ 𝐿𝑚,𝑚𝑖𝑛 = 1.4
𝑆𝑜𝑢𝑚𝑖𝑠 à 𝑓𝑟 3 𝑓𝑟
= 0.162 𝐻𝑧 ≤ 𝑓𝑡 ≤ = 0.486 𝐻𝑧
𝑆𝑓𝑓 𝑆𝑓𝑓
𝑙𝑏𝐷𝑏 = 0.6 𝑚 ≤ 𝐷𝑏 ≤ 𝑢𝑏𝐷𝑏 = 4.6 𝑚
𝑙𝑏𝐷𝑡 = 0.6 𝑚 ≤ 𝐷𝑡 ≤ 𝑢𝑏𝐷𝑡 = 4.6 𝑚
{ 𝑙𝑏𝑒𝑡 = 0.001 𝑚 ≤ 𝑒𝑡 ≤ 𝑢𝑏𝑒𝑡 = 0.04 𝑚

Les résultats par la méthode DDO sont présentés dans le Erreur ! Source du renvoi
introuvable.. Il a été révélé que la méthode DDO est capable de prédire la configuration
optimale 𝑋𝑜𝑝𝑡 = [4.6, 4.07, 0.016] qui offre une valeur minimale de volume (𝑉𝑡 𝑜𝑝𝑡 =
17.36 𝑚3 ). De plus, on constate que les différentes contraintes mécaniques ont été respectées.
Cependant, le niveau de fiabilité cible  n’est pas respecté (t=3).
Valeurs initiales Point de conception Solution optimale
x0 y i* xi*
Db (m) 4 4,6 4,6
Variables de conception Dt (m) 4 4,6 4,066
et (mm) 35 14,6 16
Fonction objective Vt (m3) 34,87 16,8 17,36
Umax (m) 0,759 1 1
max (MPa) 100,67 170,39 155
Contraintes d’optimisation
Lm 21,6 21 20,9
fr (Hz) 0,410 0,429 0,423
Niveau de fiabilité  1,51

Vous aimerez peut-être aussi