Vous êtes sur la page 1sur 2

Il existe une relation très étroite entre l’approvisionnement et le service fourni

par une entreprise, puisque chaque entreprise doit être dotée à l’avance des
ressources nécessaires au développement de son activité. L’approvisionnement est
directement lié au flux continu de fournitures, de matériaux et de services. Pour
un approvisionnement performant, une bonne gestion des stocks est indispensable.

Pour organiser l’approvisionnement de stock dans un entrepôt, il convient de se


demander : à quelle fréquence passer les commandes et combien d’unités de chaque
produit a-t-on besoin. Dans cet article, nous répondons aux questions ci-dessus,
nous analysons le cycle d’approvisionnement et détaillons les opérations inhérentes
à ce processus.

Définition d’approvisionnement
Qu’est-ce que l’approvisionnement ? L’approvisionnement désigne l’opération
logistique qui a pour but de fournir en matières premières ou en marchandises de
manière générale un entrepôt, un centre logistique, une usine ou un magasin, afin
d’assurer le bon développement de l’activité commerciale (production, distribution
ou vente). Le concept d’approvisionnement est également associé à des termes tels
que fourniture ou réserve.

Du point de vue de l’entrepôt, la signification de l’approvisionnement est associée


à la notion de point de commande. Lorsque le stock d’une référence donnée est en
dessous d’un niveau préalablement défini (en utilisant par exemple, le modèle de
Wilson), un ordre d’achat ou de réapprovisionnement doit alors être envoyé pour
éviter une rupture de stock, ce qui se traduirait par une perte de ventes ou même
un arrêt de la production. C’est pourquoi la gestion de l’approvisionnement est
essentielle pour le développement de l’entreprise.

Le cycle d’approvisionnement
Le cycle d’approvisionnement comprend toutes les opérations à partir du moment où
l’achat ou bien la demande des stocks est effectué jusqu’à la réception du produit
dans l’installation (entrepôt, usine ou magasin).

La réception de la marchandise clôt le cycle d’approvisionnement


La réception de la marchandise clôt le cycle d’approvisionnement
.
Ce cycle varie selon s’il s’agit d’une entreprise de production/industrielle ou une
entreprise commerciale.

Pour un site de production ou industrielle : le cycle d’approvisionnement relie


l’entrepôt au centre de production. Les matières premières sont stockées dans les
rayonnages avant d’être envoyées sur les chaînes de production. Une fois que la
matière première est transformée en produit final, celui-ci est stocké en attendant
son expédition.
Pour une entreprise commerciale : le cycle d’approvisionnement est plus simple,
puisque le produit commercialisé ne nécessite aucune transformation. L’entreprise
achète et stocke les produits finis jusqu’à leur expédition au client, dans un
magasin physique ou dans un autre entrepôt.
Quelles sont les opérations incluses dans l’approvisionnement ?
Pour un approvisionnement efficace, les opérations suivantes doivent être prises en
compte :

Identifier les besoins. De quelles ressources avons-nous besoin pour mener à bien
l’activité sur une période donnée ? Il est important de déterminer la quantité de
matériels, de fournitures et de services nécessaire à la production ou à la
commercialisation d’un produit.
Acheter. Transaction par laquelle on obtient les quantités de ressources et de
services requis, au prix le plus bas possible. Il est important de choisir un
fournisseur qui, en plus d’un prix compétitif, garantit la qualité et le respect
des délais de livraison convenus. Le lead time est ici un facteur déterminant.
Réception et stockage. Les ressources sont réceptionnées dans la zone des quais et
stockées dans les rayonnages jusqu’à ce qu’elles soient nécessaires sur les chaînes
de production. Les produits finis sont également stockés une fois qu’ils ont quitté
l’usine de fabrication.
Approvisionnement et expédition. L’usine de production doit être alimentée avec les
ressources nécessaires à une activité de production continue et, de la même
manière, les marchandises doivent être expédiées pour alimenter un autre entrepôt
ou un magasin physique. À ce stade, il est particulièrement important d’être
efficace : les sur-stocks peuvent provoquer des goulots d’étranglement, ainsi
qu’une augmentation des coûts de stockage.
Gestion des stocks. Une gestion rigoureuse du stock influe directement sur la
performance de toutes les opérations impliquées dans le cycle d’approvisionnement.
Les opérations liées à l’approvisionnement impliquent plusieurs départements de
l’entreprise : allant de l’administration et des achats, qui sont responsables de
la planification de l’acquisition des marchandises, jusqu’à l’expédition des
marchandises au client, déjà dans l’entrepôt. L’organisation et la coordination
entre chacune des opérations est essentielle pour une bonne gestion de
l’approvisionnement.

Vous aimerez peut-être aussi