Vous êtes sur la page 1sur 3

Manuel général de l'instruction

primaire : journal hebdomadaire


des instituteurs

L’école annexe doit-elle être une école préparatoire à l’École


Normale ou rester une école d’application ?

Citer ce document / Cite this document :

L’école annexe doit-elle être une école préparatoire à l’École Normale ou rester une école d’application ?. In: Manuel général
de l'instruction primaire : journal hebdomadaire des instituteurs. 65e année, tome 34, 1898. pp. 374-375;

https://www.persee.fr/doc/magen_1257-5593_1898_num_65_34_32888

Fichier pdf généré le 16/02/2021


374 MANUEL GÉNÉRAL DE L’INSTRUCTION PRIMAIRE

scolaire, aura lieu dans le courant du mois d’oc¬


' :elle
qui arrive
on peuvent
estime
à "réduire
qu’en
cadrerselès
avec
bornant
divers
l’ensemble
systèmes
à examiner lois, tobre prochain;- -c’est seulement après ce dé¬
de jusqu’ici
nos ceux
pouillement que le Groupe votera sur un "texte
. proposés aux six types suivants : ferme de proposition. de. loi.
321 La nomination par
par lel’Inspecteur
Ministre ;; d’Académié
Recteur

(ou4 leLa Directeur


nomination
départemental)
par l’Inspecteur
et le d’Académie
Recteur ; L'ÉCOLE ANNEXE
■ doit-elle être une école préparatoire
(ou5 La
inspecteurs
le—nomination
Directeur
primaires
départemental)
par; l’Inspecteur
en d’Académie
conseil des à l’École Normale ou rester une école d’application?

(ou6 le
inspecteurs
déterminer,
La Directeur
nomination
primaires,
la signature
départemental)
par avec,
l'Inspecteùr
du Recteur
dansen
certains
;d’Académie
conseilcas
desà
paraît
Dans avoir,
certains
étédépartements
détournée entièrement
l'Ecole annexe
de me
sa
temental.
(ou le Directeur
' départemental) en conseil-dépar¬ destination première. Ce n’ést plus « i’école pri¬
La-Commission ne pense pas que le Groupe
maire
à.
d’école
parant
male,
ratoire
la
Je pratique
vois
quelque
'dans
placée
au
primaire
à cette.
concours
laquelle
de
auprès
chose
l’enseignement
transformation
supérieure
les
des
d’admission
d’analogue
élèves-maîtres
éfcoles-d’arts
toute
»,de
àmais
àl’école
spéciale
nombreux
l’Ecole
ets’exercent
une
métiers.
prépa¬
sorte
pré¬
nor¬
et
.de
pour
prôjet
lesquels
doive
qu’avant
La
s’être,
Commission
l’un
dès
formel
on
de
mis
à de
présent
se
passer
d’accord
de
bestexte
déterminera.
a divers
àprendre
Cherché
unsur
législatif,
essai
systèmes.
les
àparti
dégager
de
principes
il
-rédaction
définitivement
conviendrait
Elle
cesd’après
estime
prin¬
d’un

graves
Èt d’abord
inconvénients.
il devient bien difficile- aux élèves

'
la
cipes,
celte
formation
double
eh s’inspirant
conclusion
du- Groupe.
de : la Et
pensée
elle est,
qui arrivée
a motivéci
étrangers
concurrents
est
qu’elle
favorables.
nécessairement"
est de
faite
Le
de
lutter
-Concours
l’école
dansmoins
à armes
des.
annexe
conditions
complète,
d’admission-à
égales
; leur, contre
préparation
étant.donné
bien l’école
moins
leurs
,rait
t° Que.
être-dévolue
la. nomination
à l’autorité
de l’instituteur
exclusivened’une
sau¬
personne unique, quelle que soit sa compétence, .normale së passe régulièrement sans doute, direc¬
la
mais
nomination
qu’il conviendrait
une autorité
de faire
collective.
intervenir dans
ils
teurs.
les considèrent
unset aux
professeurs
dépens
déjà des
les'
sontautres
élèves
incapables
;demais
l’école
defatalement
favoriser
annexe
26 Que cette' autorité collective ne’ saurait" être"
le conseil départemental : son origine, ses at¬ comme leurs élèves, .c’est à eux que vont surtout
tributions, la nature de seS fonctions, son rôle
de tribunal d’appel ne permettant au législateur j’exerce,
leurs sympathies.
sur 14 places
Dans vacantes
le département
à chacune desoù
,

de lui conférer une partie du pouvoir exécutif


sans porter" atteinte aux principes de notre droit nent péniblement
écoles normales, lesune
élèves
ou étrangers
deux. Or, endans
obtien¬
des
pays où les mqyens de communication sont
rares, le chef-lieu un peu, excentrique, il est fa¬
àpublic.
diats
lesEn
laisser
maîtres
qui.
conséquence,
sont
le etpouvoir
eh
à adopter-una
contact
laeffectif
Commission
directsolution
aux
et incessant
, chefs
. inclinerait
qui immé¬
pour¬
avec
cile
lieu,
ment
l’école
trop
exclusivement
de
coûteux.
des
tout
annexe
comprendre
communes
au plus
L’Ecole
dans
sans peuvent
s’imposer
un
quevoisines,
normale
seul
les jeunes
arrondissement.
suivre
des
de
se déplacements
recrute
gens
'l’arrondisse¬
les cours
du donc
chef-
de
Le
rieurement
rait être ainsi
leslibellée
détails(sauf
dans à laénrédaction
préciser ulté¬
d’un
projet complet) : ' >
« Les instituteurs sont nommés par un Conseil mal, maîtres-
tout placés
le monde
hors,le de"
voit,leur
c’estarrondissement,
que les jeunes
n’ont qu’un but : y rentrer. Et on ne saurait
trop leurde encommunication
moyens vouloir; comme sont-si
je le rares
disais,oules
si

-leurs
lents,
cantonfamille
qu’ils
d’origine
ses’ils
trouvent
oune
dans
sont,
les
enpas
fait
cantons
placés
très limitrophes.
éloignés
dans leur
de

jeunes
rondissement,"
J’ai "dans
adjoints,
ma circonscription
tous
tousdemandant
originaires
unecomme
du
quinzaine
mêmefaveur
ar¬
de

ya d’y
devient
rentrer,
vacant,
au fur
un etdeà nos
mesure
meilleurs
qu’un poste
maîtresy
partement,
composé
départemental)
teur
déterminer)
lieu,
d’office
aurait
cement
plinaire
d’étendre
par
ment
départemental.
ces
qu’avant
sur
naissance
les
soit
Enavis
Le
L’examen
la
ces
pour
conclusions
d’assimiler,
directement,
Groupe,
outre,
dites,
loi
lieu
qui
àpropositions,
de
d’officè
indirecte
de
pour
àcertaines
des
sous
du
l’Inspecteur
».
de
ces
pourront
des
par
la
prendre
après
nominations.
etpublic
réserre
déterminer
les
cas
Commission
réponses
constituerait
exemple
en
des
de
et.de
soit
péines
catégories
les
principe,
Inspecteurs
avoir*pris
la
illui
de
une
d’Acadjémie
primaire
par
garanties
demander
les
Commission,
laadressées
être
le
disciplinaires
résolution
lales
ratification
porterait
Elle
recours
est
voie
communiqués.
de
les
une
connaissance
primaires
cas
et
d’àvis
nominations
déjà
(Ou
pense
au
déplacements
de
peine
recueillerait

au
,le'Bireeleur
au
législateur
, la
à-instituées
définitive
ale
qu’il
du
Groupe,
propre¬
la
conseil
qu’il
décidé
du
presse
dépla¬
disci¬
Rec¬
con¬
ydê-_
de

"un
nousdébutant
quitte, (quelconque.
et on le remplace
Qui ne
parvoit.que.néces-
un suppléant,

sairement
arrondissement
préciable
nexes
obligés
avoir
l’appliquer
Un autre
des
quand
n’ayant
dedans
partisans
ilseinconvénient,
à doit
illoger
des
las’agit
pas
à valeur
l’autre,
seen
élèves-maîtres,
d’internat,
autorisés
produire,
"dé
ville.
du
l’appliquer
unè
c'est
personnel
Orquand
différence
àsi
que
leur-s
la
l’externat
illes
longue,
n’en
àil
élèves
?écoles
de
s’agit
très
saurait
jeunes
d’un
peut
sont
an¬
ap¬
de
PARTIE GÉNÉRALE 37b

garçons, à de jeunes filles de 14, 15 et 16 ans.' bonne jours. voie. Nous en avons alpreuve tous / les


Que desmais
liberté
table; àélèves-maîtres
leurdes
s risques
enfants:.ont
puissentjouir
et périls,
besoin
c’estde
d’une
déjà
direction
pleine
discu¬ Ma conclusion, sera' brève. Veut-on créer, à
l’instar de ce qui
préparatoire auprès
existe
dé en
chaque
Allemagne,
école normale?
une école
et
mise.
morale
ne de
peuvent
protection.
Les
desparents,
jeunes
pas trouver
D’ailleurs
gens
.généralement
n’est
à-placer
à ce
pasrégime,
seule
peu
leursfortunés,!
compro¬
laenfants
santé

ves
que
siers
ne
ce
La ne
pourrait
chose
denette
recrutés
toutes
saurait
pourrait
école
être
les
être
par
ne
écoles
qu’un
être
l’école
concours
devrait
examinée.
du
internat.
annexe.
département,
recevoir
parmiMais
C’est
que
les ilbons
des
et
dire
évident
qu’elle
bour¬
élè¬
que
dans des
nourriture
cents réclament.
endroits
saine C’est
etconvenables,
abondante
donc la privation,
que
leurdes
assurer
adoles¬
le tau¬
la,

L’école annexe doit rester ce quelle est en¬


dis
Foù
ces,
qui
appétit
lés
frappent
sans;
eonditiobs,
poumons
est
aif,siCes
larobuste.
du!
jeunes
nourriture
ont grand
tant
Comment
gens
besoin
.nombre
insuffisante,
! s’étonner
d’air
de maladies
pur,
à dans
l’âge

d’application
rant
bonnes
ment,
core, quelques
dans
à méthodes,
la la
tenue,
plupart

semaines
i’élève-maître
àà lala
des
direction
pratique
(trop
départements:
rares,
vient
d’une
de s’initier
hélas!)
L’enseigne¬
classe.
l’école
aux
du¬Il

ves-maîtres
compensés
Dés inconvénients
par
sortis
de ;de
grands
si
l’école
graves
avantagés,
annexe
sont-ilsen
etaules
valent-
moins
élè¬ est donc naturel qu’elle doive être le type même
ils-mieux que lès autres ? -Je. ne' le-crois pas. avec
Sans, doute ils se présentent au concours d’ad- ger, de l-’école
les
c’est-à-dire
trois
quecours
le jeune
une
réglementaires.
.école
instituteur
à un-.seul
Que
aurasi,maître
à dans
diri¬
missfon dans de meilleures conditions ; Ipur pré-; i
nombreux
certains départements
et les écoles''oùà les
plusieurs
grands Rentres
maîtressont
eu

majorité,
ou
être
.trois
que classes,
l’exception.
il convient
rien que
de mieux,
l’école
_ annexe
mais ce ait
ne deux
peut

rien-à
rait
rieur
normales
sort.
un
pâration
ils!
sidérable
tout
et sous
ont
bon
le,
..de
ce
qu’il;'
èn
été
petit
'.sa
des
qu’ils
instituteur
tirer.
est
pour
après
ysurchauffés
petite
professeurs
nombre
a,plüs:
àarriver
pouvaient
Netrois
constater
'complète;
école
sèrait-ce
en
de
années
à; 'ils
L’examen.
dehdrs
distingués
succès
dedonner,
dans
ont
village.,
pas
-mais,
d’études
fait
certaines
ce
au
des;. un,
!,ilqui
trop
ils
Brevet
préparé
L’élève
n’y
heures-
effort
ont
sérieuses,
explique¬
souvent
aécoles
donné
supé¬
plus
cou-1
qui
par,
de
Ancien
TJN INSPECTEUR
Directeur d’Éçole
PRIMAIRE,
annexe.

,

classé,'
(aidé
profession
tauoutre
maître,
d’instituteur
qu’il
il a.dura
-su a.déjà
davantage
de pénible,
voir tout
lamais
ce
vocation
que
aussi
la LA SITUATION DES PROFESSEURS DES
-

ÉCOLES NORMALES
RÉPONSE ,

-
Sous ce titre, le. Manuel général du 18 juin
dernier à publié un article, signé : Un groupe
de -avril
thèse
23 Professeurs
que: « j’avais
La nécessité
d'Ecole
soutenue
normale,
d’améliorer
dans en
mon
faveur
laarticle
situation-
d’une
du
impossible.
yeux,
tend
être
vent
est
àde
l’intelligence
nexes
gique
dont
grands
cours
sérieuse
Le
tète
ddla
n’est
dans
capable!'
-Et
recevoir
noble];
voudrait-il
fatale.
attire
débuter
d’ailleurs
le
-pas
préparé
un
le
queue
n’est'
des
d’admission,
dont
élèvés
jeûne
soùci
.les
d’efforts
cours
élèves-maîtres?
dans
tout
Nos
sera,
l’enseignement
pas

qui
j’ai
nos.-élèves-maîtres.
prémiers
plus
; que
au
normaliens
que
est,
débutant
c’est
àcomplémentaire
la
classe'
une
s’il,
sont
pârlé,
; elle
Brevet
alerte
la
évidemment
classe
pourra-t-il
.devient,
ilest
chose
une
école
au
confiés
aura
débuts
qu’il
moins
la
et
etnormale,
élémentaire
détriment
Gomment
classe
sortent
pour
primaire
des
lui
plus
préparation
ledans
leur
àguider
serait
cœur
des
professeurs,
savant,
leLa
des
docile.
même
laquelle
monstre
met
de
succès
ces
conséquence
normaliens?
celle
le
adjoints.
absolument
plus
du
supérieure,
l’Ecole
d’une
et
écoles
directeur,
plus
sous
que
corps
pédago¬
au
qui
ilde
'jeune,
façon-

‘doi¬
avec
plus
con¬
apte
doit
an¬
ses
les
at¬
Ge
la des professeurs d’école normale. »
et
-
'

traitements
les
—On de m’y
conditions
ne pas
reproche,
actuels
matérielles
avoir ne
assez
— sont
très
de
montré
pas
gentiment
la vie
enjadis
dans
rapport
du
un
que
reste,
chef-
avec-
nos

lieu de département, surtout quand cette ville a


quelque importance.
Or, je viens de terminer à ce sujet une petite
mariés,
tés
enquête
et aussi.de
de
queprofesseurs
j’ai
fonctionnaires
ouverte
ou d’inspecteurs
auprès
n’appartenant
de collègues
retrai¬
pas
des connaissances scientifiques et littéraires
-

à renseignement
situations
de-m’indiquer
analogues
quelles
primaire,
à sont
la nôtre.
les
maisdépenses
Je
occupant
les ai
minima
priés
des
pédagogique
rares,
bien suffisantes,
dans cesi: département,
les pratique.
maîtres
mais qui
sans
Si s’y
les.-pour
aucune
grandes
trouvent;
comble,
connaissance
écoles
satisfaits
comme
sont
jugées
enfant vivant
tants. par eux
à Grenoble,
nécessaires
villeà de
un 60,000
couple habi¬
sans
du de
et séjour
résidence
de la plus
ville, importantes,
d’indemnitésd’une
de logement
vie plus-
ménages
tres
Voici
A, B,les
différents,
C,réponses
D, E et que
F.queje% j’ai
désigne
obtenues
par les
de let¬
six
agréable
àl’Ecole
faire
diatement
un bon
place
normale
directeur,
et'
à aux
la
plus
tête,
on
jeunes';
large,
ne
d’une
et s’il
peutne
école,
sifaut
enfin"au
confier
demandent
leil placer
pourra,
le débutant
sortir
immé¬
pas
.mal¬
'deà

livrés
préalable
du Iltableau.
est
parà entre
les
remarquer
ci-après
intéressés
eux; ceque
• pris
qui
. ces
garantit
à part,
chiffres
sans
lam’ont
sincérité
entente
été
h
tâtonner
gré son savoir
bien longtemps
théorique etavant
sa bonne,
de trouver
volonté,
la
-
.

Vous aimerez peut-être aussi