Vous êtes sur la page 1sur 10

LIVRE BLANC

Évaluation de l’utilité des infrastructures virtuelles pour


la continuité des affaires
Sponsorisé par : Hewlett Packard et VMWare

Benjamin Woo
Avril 2010

DANS CE LIVRE BLANC


Ce livre blanc d'IDC examine les problèmes auxquels les sociétés sont confrontées
lorsqu'elles essayent d'assurer la continuité des affaires et la reprise après sinistre
www.idc.com

pour leurs applications professionnelles. Afin d'aider les entreprises à garantir des
opérations continues, HP et VMware ont introduit sur le marché des solutions qui
permettent aux organisations d'atteindre les résultats souhaités.
F.508.935.4015

P R E S E N TAT I O N D E L A S I T U AT I O N
La nécessité d'assurer la continuité des affaires pour les services informatiques est
une exigence non seulement pour les grandes entreprises, mais également pour les
entreprises de toutes tailles. Les catastrophes naturelles de ces dernières années,
P.508.872.8200

qu'il s'agisse de catastrophes dues à l'homme telles que les pannes d'électricité en
Californie et les incendies involontaires, ont démontré que la continuité des affaires
doit être une priorité pour de nombreuses organisations. L'interruption non planifiée
ne se limite pas aux catastrophes et peut inclure des situations quotidiennes
inattendues telles qu'une panne des unités CVCA, une panne du matériel et une
erreur humaine.
Siège mondial : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 USA

Dans le contexte économique mondial actuel, une interruption importante peut non
seulement entraîner une perte immédiate de chiffre d'affaires, mais avoir également
un impact durable qui définit la capacité d'une organisation à survivre.
Dans la mesure où le désir croissant de nombreuses sociétés de réaliser des affaires
« en temps réel » devient de plus en plus omniprésent, la mise en œuvre d'une
analyse en temps réel de l'entreprise est devenue un élément essentiel pour tirer
profit des informations de l'entreprise et augmenter les chances de succès. C'est
particulièrement vrai pour le commerce en ligne ou les activités et les services
accessibles sur le Web tels que les systèmes de réservation ou les journaux/les
médias. Sur un marché extrêmement concurrentiel, la perte de la présence en ligne
est directement liée à un manque à gagner et entache la réputation de l'entreprise.
La nécessité d'assurer la continuité des affaires ne se limite pas aux services Web,
mais touche au contraire un large éventail d'industries. La fabrication ou l'exécution
des commandes en flux tendu dépendra d'une durée de disponibilité importante pour
garantir la réussite de l'entreprise. Les bases de données exécutant des transactions
élevées, telles que celles déployées pour soutenir les institutions financières,
dépendront fortement d'une solution informatique hautement disponible. Au sein des
organisations d'entreprise courantes (outre les industries verticales spécifiques, par
exemple la santé ou les services financiers), on croit de plus en plus, voire même on
s'attend de plus en plus, à une disponibilité constante de l'informatique pour servir les
clients externes et les employés internes (par exemple le partage de fichiers et
l'accès aux e-mails entre les utilisateurs au sein d'une société).
De plus, la mondialisation du commerce a un impact considérable sur les exigences
de disponibilité et de continuité des affaires. C'est un fait certain pour les grandes
sociétés qui ont déjà une présence mondiale et c'est de plus en plus vrai pour les
sociétés de toutes tailles vu le désir grandissant d'atteindre des marchés mondiaux
inexploités.

Même si le type et le nombre d'applications varie considérablement d'une


organisation à l'autre, il y a un objectif universel en matière de continuité des affaires
d'atteindre une interruption aussi limitée que possible, en particulier l'interruption non
planifiée. Que les organisations déploient des applications de bases de données
communes telles que Oracle, SAP ou SQL pour prendre en charge les transactions
courantes, les applications de courrier électronique et de messagerie telles que
Microsoft Exchange ou les services généraux de partage de fichiers ou de
renseignement, la distinction entre les applications « stratégiques » et les applications
« secondaires » reste floue. Les directeurs de l'informatique et les administrateurs
informatiques cherchent à déployer des solutions fiables et disponibles dans toute
l'entreprise et pas uniquement dans ses parties visibles.

La virtualisation des serveurs et du stockage a changé la règle du jeu au sein de


l'industrie informatique en supprimant le matériel physique des applications De ce fait,
elle permet aux organisations de mettre en œuvre la continuité des affaires avec des
stratégies plus complètes et plus rentables. Étant donné que la plupart des
organisations privilégient l'utilisation de plates-formes aux normes de l'industrie,
optimisées par des hyperviseurs modernes et sophistiqués, la nécessité d'un matériel
spécialisé ou d'un logiciel supplémentaire pour mettre en œuvre une stratégie de
continuité des affaires n'est plus de mise. La rentabilité est à son tour améliorée
grâce à la simplification. Idéalement, les solutions de continuité des affaires devraient
être compatibles avec toutes les applications logicielles.

La haute disponibilité, la reprise après sinistre et la protection des données sont les
éléments fondamentaux d'une stratégie complète de continuité des affaires. Dans le
meilleur des cas, le résultat d'une stratégie de continuité des affaires correctement
mise en œuvre est une réduction (ou une disparation) de l'obligation de programmer
une interruption planifiée lors de la maintenance des applications ou du matériel, ainsi
qu'une réduction de l'impact de l'interruption planifiée.

Dans un datacenter hautement virtualisé et de nouvelle génération, le problème lié à


la sauvegarde et à la restauration des machines virtuelles crée également de
nouveaux défis et peut être traité de différentes façons selon les besoins du client.
Malgré cela, les utilisateurs et le personnel chargé de l'informatique préfèrent
continuer à exploiter autant que possible des logiciels de gestion de données
familiers et existants afin de protéger les investissements logiciels existants et les
processus bien assimilés et éprouvés. En outre, la nouvelle stratégie de continuité
des affaires doit être en mesure de se conformer (voire même d'améliorer) au point
de reprise admissible et à la durée maximale d'interruption admissible ainsi qu'aux
exigences réglementaires et légales.

Le test des stratégies de continuité des affaires est un élément vital pour s'assurer
que les résultats souhaités sont atteints lors de sinistres. En conséquence, les
organisations doivent tester et certifier les nouvelles applications et les applications
existantes avec les stratégies de continuité des affaires afin de réduire ou de
supprimer l'impact en cas de sinistres.

2 # ©2010 IDC
Facteurs clés à prendre en compte au moment
de déployer un environnement de continuité
des affaires
La continuité des affaires et la reprise après sinistre sont souvent utilisés avec la
même ampleur, mais elles ont différentes facettes. Au moment d'envisager la
continuité des affaires, il est important d'examiner les points suivants :

` Quelle est la durée maximale d'interruption admissible et quel est le point de


reprise admissible ? Ces questions concernent l'ampleur de l'interruption que
l'organisation est prête à tolérer, quelle soit planifiée ou non L'indisponibilité
d'une application ou des données peut avoir des implications importantes sur le
chiffre d'affaires, la productivité et la position sur le marché. La durée maximale
d'interruption admissible influencera l'approche qu'une organisation choisira pour
garantir la continuité des affaires.

` La continuité des affaires devrait aborder un large éventail de scénarios de


panne incluant des catastrophes naturelles, une erreur humaine ou des
interruptions mineures des opérations à cause de virus, des suppressions
involontaires, des corruptions ou d'autres interruptions de la disponibilité des
applications.

` Quels sont les groupes d'applications ou des données critiques qui doivent être
récupérés en premier lieu ?

` En outre, il faut examiner la simplicité des deux déploiements et les scénarios de


tests également. Les environnements virtualisés correctement intégrés entre le
serveur et le stockage créent de nombreuses occasions de tester sans
interruption les processus de continuité des affaires.

Comment la virtualisation des serveurs et du


stockage résout-elle le problème de
continuité des affaires
Les approches pour atteindre la continuité des affaires peuvent inclure la haute
disponibilité des applications et aucun point de défaillance unique des données. Une
telle solution peut être déployée dans un seul datacenter ou sur un campus. La
continuité des affaires peut également être obtenue par l'intermédiaire de la
réplication synchrone et asynchrone des données et un processus par lequel une
application est restaurée à un emplacement secondaire. La reprise après sinistre
inclut les technologies et les approches déjà mentionnées ainsi que le stockage des
données hors site souvent effectué sur bandes. La reprise après sinistre inclut
souvent également la récupération du processus et des systèmes non liés à
l'informatique.

Une approche de la continuité des affaires augmentant la capacité de récupération


est l'utilisation de la virtualisation des serveurs. La virtualisation des ressources
physiques offre de nombreuses propositions de valeur dans un scénario de reprise :

©2010 IDC # 3
` Si l'hôte physique d'une machine virtuelle tombe en panne, la machine et
l'application peuvent souvent être migrées rapidement vers un autre hôte
physique aussi longtemps que les hôtes sont dans le même cluster et ont accès
aux données nécessaires.

` Dans un scénario où l'ensemble du site est hors service, la virtualisation des


serveurs peut simplifier et accélérer la reprise. Dans l'hypothèse où les données
ont été répliquées sur un site secondaire, l'application peut être récupérée sur
une machine virtuelle. Le provisionnement d'une machine virtuelle est plus rapide
que celui d'un serveur physique et permet, en cas de sinistre, le partage des
ressources au profit de plusieurs applications sans coût en capital important.

Chaque fois que l'on déploie la virtualisation des serveurs pour la continuité des
affaires ou la reprise après sinistre, le stockage apparaît comme une préoccupation
essentielle. Le stockage peut décider de la viabilité ou non de votre projet. Au
moment de choisir les systèmes de stockage, prenez en compte les éléments
suivants :

` Le stockage doit être partagé entre plusieurs hôtes physiques. Le partage du


stockage peut être réalisé en déployant un stockage en réseau tel que le réseau
SAN iSCSI, le SAN FC ou le stockage NAS.

` Afin d'assurer la disponibilité des données sur un site distant, elles doivent y être
transférées de manière efficace. Ce transfert peut être réalisé au moyen d'une
réplication synchrone et asynchrone. Dans certaines situations, les données
peuvent être transférées au moyen de bandes et restaurées sur un système de
disques sur le site distant. Cette dernière approche est la plus lente et entraîne
un délai de récupération et des points de reprises admissible longs.

` Afin de garantir l'intégrité des données, il peut être nécessaire que le système de
stockage offre des fonctions de protection des données qui les protègent contre
une corruption, des virus ou des suppressions involontaires. Ces fonctions de
protection sont le snapshots au niveau de l'application, au niveau du volume ou
au niveau des LUN et peuvent être réalisées avec différents incréments.

La continuité des affaires et la reprise après sinistre sont essentiels au bien-être et à


la réussite d'une entreprise dans le contexte économique mondial actuel. Le choix de
la bonne technologie et des bons produits est un processus qui doit être pris au
sérieux et planifié avec les différentes divisions de l'entreprise.

Les éléments d'une solution de continuité des


affaires optimale
Comme mentionné ci-dessus, les éléments d'une solution de continuité des affaires
impliquent des logiciels de serveurs virtuels, des serveurs physiques, des réseaux et
un stockage virtualisé.

En général, le stockage, les serveurs et les réseaux sont tous extraits du matériel
sous-jacent et présentent chaque ressource comme une ressource logique qui peut
être provisionnée le cas échéant.

4 # ©2010 IDC
Haute disponibilité et tolérance aux pannes
La haute disponibilité est un élément essentiel dans l'élaboration d'une stratégie
solide de continuité des affaires. La haute disponibilité est la base de toutes les
stratégies de continuité des affaires. Dans cet esprit, VMware et HP possèdent les
caractéristiques et les fonctions uniques qui, lorsqu'elles sont associées, peuvent
former une base solide pour les organisations.

VMware High Availability (HA) et VMware Fault Tolerance (FT)


En cas de panne du matériel, VMware HA fournit la haute disponibilité en
redémarrant les machines virtuelles du serveur défaillant sur un nouvel hôte. VMware
HA fournit la haute disponibilité à toutes les applications exécutées sur cluster
VMware vSphere. VMware FT étend cette fonction en fournissant une disponibilité à
99,999 % qui offre une protection contre une interruption et une perte de données. Ce
pourcentage de disponibilité étend la haute disponibilité à un plus grand nombre
d'applications, ce qui entraîne un niveau de protection plus élevé pour un coût plus
faible par rapport aux environnements non virtualisés.

VMware Fault Tolerance offre également un contrôle continu des événements


associés au serveur en créant une instance fantôme dynamique d'une machine
virtuelle qui est en mode lockstep virtuel avec la première instance au moyen de la
technologie vLockstep de VMware. En autorisant un basculement instantané entre les
deux instances en cas de panne du matériel, VMware Fault Tolerance peut optimiser
la durée de disponibilité des serveurs et réduire ou supprimer la perte de données et
l'interruption.

VMware Fault Tolerance contrôle les applications exécutées sur les machines
virtuelles. VMware HA protège le basculement d'une panne du matériel ou du
système d'exploitation.

L'association de VMware Fault Tolerance et VMware HA fournit les fonctions de


disponibilité aux applications des machines virtuelles. Celles-ci sont dissociées du
système d'exploitation et de l'application s'exécutant sur elles en établissant des
pools de ressources de serveurs, stockage et réseau.

Solution SAN HP StorageWorks P4000 G2


La solution SAN HP P4000 G2 est l'exemple d'une solution HP StorageWorks qui
fournit au serveur virtuel une infrastructure de stockage haute disponibilité. C'est la
solution de réseau de stockage iSCSI HP qui est ciblée sur les environnements de
serveurs virtuels.

La solution P4000 est une plate-forme de stockage virtualisée conçue pour les
organisations qui n'ont pas besoin de ou ne souhaitent pas posséder une
infrastructure séparée et spécialisée nécessaire pour le Fibre Channel (FC), mais qui
cherchent une façon simple de déployer une solution de stockage évolutive.

©2010 IDC # 5
La solution SAN P4000 G2 supprime les points de défaillance unique sur le SAN, ce
qui réduit le risque sans augmenter les coûts Développée sur une architecture de
clustering de stockage, la solution SAN P4000 G2 adapte la capacité et les
performances de façon linéaire sans entraîner d'interruption ou influencer les
performances. La solution SAN P4000 G2 tire parti d'une technologie appelée réseau
RAID qui répartit et protège plusieurs copies de données sur un cluster de nœuds de
stockage, ce qui élimine les points de défaillance unique de cette solution. Le serveur
VMware vSphere et les applications bénéficient donc d'une disponibilité continue des
données en cas de panne d'un disque, d'un contrôleur, d'un nœud de stockage, de
l'alimentation, d'un réseau ou même d'un site.

Deux têtes virtuelles valent mieux qu'une !


Les éléments VMware et HP StorageWorks travaillent en synergie lorsqu'ils sont
associés. Ces deux solutions se complètent l'une l'autre. Posséder une infrastructure
de stockage haute disponibilité est une chose indispensable lorsque l'on utilise
VMware HA et VMware FT.

Comme indiqué précédemment, la simplicité du fonctionnement est un aspect très


important lors de la mise au point d'une stratégie de continuité des affaires.
L'association des solutions de stockage VMware et HP atteint un degré de synergie
inédit en réduisant les tâches de gestion associées aux environnements hautement
virtualisés. En outre, l'association de ces deux solutions peut créer une architecture
qui permet une interruption minimale ou nulle.

Du point de vue de la gestion du système, en exploitant les éléments standards de


l'industrie lors de la conception de l'infrastructure, l'utilisateur profite d'une efficacité
maximale des coûts tout en bénéficiant de l'expérience, de la fiabilité et de la qualité
de VMware et HP.

Reprise après sinistre


La continuité des affaires ne concerne pas uniquement la poursuite des activités lors
de panne ou de sinistres. À un endroit du processus, le composant ou le site qui a été
touché doit être restauré dans l'infrastructure de production.

VMware vCenter Site Recovery Manager (SRM)


VMware SRM fournit un des éléments d'automatisation les plus sophistiqués et les
plus essentiels.

Élément intégré de VMware vSphere, VMware vCenter SRM permet aux utilisateurs de :

` accélérer la reprise de l'environnement virtuel grâce à l'automatisation

` garantir une reprise fiable en activant des tests sans interruption

` simplifier la reprise en éliminant les étapes manuelles et complexes de reprise et


en centralisant la gestion des plans antisinistres

Comme son nom l'indique, VMware SRM est axé sur la création de reprises après
sinistre stables et efficaces. La reprise d'un site implique le transfert de nombreux
éléments. Les basculements et la reprise devraient donc être testés de manière
régulière.

6 # ©2010 IDC
Dans le passé, ces tests entraînaient de longues interruptions de l'entreprise. Avec
VMware SRM, l'informatique peut tester sans interruption les capacités, les
fonctionnalités et la qualité des processus de basculement et accélérer la reprise des
environnements grâce à l'automatisation (un élément clé d'une procédure de
basculement et de secours automatique en cas de panne réussie, stable et répétée).
Grâce à l'automatisation, la reprise des plans anti-sinistres les plus complexes peut
être centralisée, contrôlée et les erreurs humaines peuvent être supprimées.
VMware SRM repose sur une réplication basée sur des baies qui répliquent les
données sur un site de reprise/secondaire. La gamme de baies EVA (Entreprise
Virtual Array) est un exemple de solutions de stockage HP intégrées au VMware
SRM.
La gamme de solutions de stockage HP StorageWorks Enterprise Virtual Array (EVA)
intègre un logiciel dénommé Continuous Acces qui permet la réplication asynchrone
des données entre les baies EVA. La baie EVA intègre également un adaptateur de
réplication du stockage (homologué pour collaborer avec SRM de VMware) qui lui
permet d'interagir avec SRM de façon à ce que ce système sache quels volumes,
quelles machines virtuelles et ses fichiers de données associées sont répliqués.

L'intégration mène à une automatisation plus efficace


VMware SRM peut être entièrement intégré à des nombreux systèmes de stockage
virtualisés HP StorageWorks, comprenant les solutions P4000, EVA, SVSP et XP.
Chacune de ces solutions dispose de capacités de réplication avancées et intégrées
dont VMware SRM peut tirer parti.
L'utilisation des fonctionnalités haute disponibilité, de la réplication intégrée, du
basculement et d'autres fonctions de reprise après sinistre du système de stockage
entraîne l'amélioration du point de repris admissible et de la durée maximale
d'immobilisation admissible. L'organisation est donc moins exposée au moment où
elle est déjà très vulnérable.
La réplication basée sur le matériel offre souvent l'occasion de capturer un plus grand
nombre des modifications granulaires des données, ce qui permet une protection des
données en continu (CDP - Continous Data Protection) presque en temps réel.

Protection des données


Bien que la haute disponibilité constitue la base des meilleures pratiques de
continuité des affaires, elle peut être améliorée par une protection des données
adéquates. Il en va de même pour les capacités de reprise après sinistre.

VMware fournit des interfaces de programmation vStorage pour la protection des


données dans lesquelles les systèmes de stockage peuvent s'intégrer. Elles
permettent aux utilisateurs de réaliser une sauvegarde évolutive sans interrompre les
applications, en tirant profit des logiciels de sauvegarde existants (tels que HP Data
Protector). Les interfaces de programmation vStorage pour la protection des données
permettent aux logiciels de sauvegarde de gérer les sauvegardes des machines
virtuelles de façon centralisée sans que les tâches de sauvegarde n'interrompent ni
ne monopolisent l'utilisation de chaque machine virtuelle.

Les interfaces de programmation vStorage pour la protection des données permettent


aux utilisateurs de :

©2010 IDC # 7
` protéger complètement les données des machines virtuelles

` améliorer la gestion en centralisant la sauvegarde

` réduire les fenêtres de sauvegarde

` limiter le trafic de sauvegarde sur le réseau afin d'améliorer la performance des


machines virtuelles de production

Utilisation des disques pour la sauvegarde


Outre l'utilisation des interfaces de programmation vStorage, les utilisateurs peuvent
limiter la fenêtre de sauvegarde en tirant profit des technologies de sauvegarde
disque-disque (D2D) et des bibliothèques de banque virtuelles (VTL).

Dispositif de sauvegarde sur disques HP StorageWorks D2D

Du point de vue de la protection des données, le dispositif de sauvegarde sur disques


HP StorageWorks D2D est un dispositif très rentable et basé sur iSCSI.

Le dispositif D2D peut généralement stocker 50 % de données en moins en raison de


la compression matérielle des données et 90 % de données en moins en tirant profit
de la capacité de déduplication des données en ligne du D2D. Le D2D offre
également une réplication optimisée par déduplication qui permet une reprise après
sinistre très rentable sur un site distant.

Le D2D offre également plusieurs façons d'intégrer la protection des données dans
un environnement VMware. Celles-ci vont de la protection des applications et du
niveau fichier à la protection consolidée (basée sur ESX) en passant par le stockage
rapide et à faible impact des Snapshots.
Au cours des dernières années, grâce à la disponibilité des lecteurs de disques haute
capacité et économiques intégrés aux systèmes de stockage des entreprises, les
solutions de protection des données sur disques ont été largement adoptées par de
nombreux utilisateurs finaux allant des petites entreprises aux de grandes
entreprises. De nombreuses organisations utilisent les systèmes de sauvegarde sur
disques comme une technologie annexe aux sauvegardes sur bandes traditionnelles.
Cette approche permet de tirer profit des avantages des deux technologies pour créer
une infrastructure de sauvegarde plus efficace et plus rentable. Les systèmes de
sauvegarde sur disques, souvent utilisés pour la sauvegarde à court terme,
permettent d'accéder plus rapidement aux données. Les fenêtres de sauvegarde sont
ainsi réduites et la récupération des données est accélérée.
Les systèmes à bandes, moins performants que les solutions sur disques, sont bien
moins coûteux et sont souvent utilisés pour stocker sur site et hors site des copies de
sauvegarde plus anciennes et consultées moins fréquemment.
Les bibliothèques de bandes virtuelles, développées sur le matériel des systèmes de
stockage sur disques et conçues pour collaborer avec les processus de sauvegarde à
bandes, sont un lien entre la sauvegarde héritée et axée sur l'utilisation des bandes
et les technologies modernes de sauvegarde sur disques. Même si les bibliothèques
de bandes virtuelles représentent moins de 5 % du marché des systèmes de
stockage sur disque, elles sont essentielles aux organisations utilisant des processus
de sauvegarde à bandes et ne pouvant pas se permettre, ne souhaitant pas ou
devant consacrer du temps supplémentaire pour développer de nouveaux processus
pour la sauvegarde sur disques.

8 # ©2010 IDC
Cette solution est toutefois plus directe pour les petites organisations, en particulier
celles qui ont récemment commencé à appliquer la protection des données. La
présence de nombreuses solutions de sauvegarde disque-disque économiques et
dotées de nombreuses fonctions mène à des infrastructures de stockage qui
n'utilisent plus les bandes pour la sauvegarde, du moins lors de déploiements sur site.

DEFIS/OPPORTUNITES
HP et WMware font face à de nombreuses opportunités et de nombreux défis sur le
marché actuel.

Opportunités
Les fournisseurs de solutions ont créé des solutions rentables de continuité des
affaires et de reprise après sinistre. C'est particulièrement vrai pour les PME qui ont
généralement remis à plus tard la planification de la continuité des affaires et de la
reprise après sinistre en raison des dépenses qu'elles entraînent. Le marché des
PME cherche des moyens rentables de fournir des solutions de continuité des
affaires. La virtualisation des serveurs, étroitement intégrée aux solutions de
stockage virtualisées dotées de capacités adaptées de haute disponibilité et de
reprise après sinistre, est un moyen de garantir la continuité des applications et des
données à un niveau d'utilisation élevé des ressources et pour un prix global plus
faible. La vente de solutions de continuité des affaires implique la formation des
utilisateurs finaux et la conception d'une solution sur mesure répondant aux
demandes de chaque entreprise.

L'association de HP et de VMware crée une opportunité qui permettra aux utilisateurs


finaux d'investir dans une solution complète et de bout en bout de continuité des
affaires. Elle garantira la compatibilité et l'optimisation.

L'assistance liée à ces solutions est également importante. L'acquisition de solutions


totalement intégrées permet de faciliter la gestion et l'assistance. C'est un aspect
essentiel des solutions de continuité des affaires.

Défis
Les budgets sont encore assez serrés et ne facilitent pas la vente de solutions de
continuité des affaires et de reprise après sinistre malgré leur importance. Les
solutions doivent être conçues pour refléter les risques spécifiques auxquels chaque
organisation est confrontée et les coûts associés à ce risque. Chaque conception doit
permettre une utilisation optimale du capital et des ressources, être conviviale et en
mesure d'intégrer un très grand nombre d'applications. L'élément clé pour satisfaire
les exigences de ressources et de capacités de chaque organisation est d'offrir un
éventail d'options qui exploitent les capacités combinées de la virtualisation des
serveurs et des technologies de stockage.

La disponibilité de plus en plus grande des offres en nuage mettra probablement HP


au défi au moment de présenter aux clients sa stratégie d'infrastructures
convergentes et sa gamme de solutions et de services. Ceci dit, à cet instant, les
clients midmarket sont probablement moins disposés à acquérir des solutions de
continuité des affaires en nuage par peur de problèmes de sécurité et de fiabilité.

©2010 IDC # 9
CONCLUSION
Les catastrophes imprévisibles et le contexte économique actuel ont mis en lumière
l'importance de la continuité des affaires et de la reprise après sinistre. De
nombreuses organisations reconnaissent que sans projet de continuité des affaires et
de reprise après sinistre, elles s'exposent à des risques qui peuvent entraîner une
perte du chiffre d'affaires et de la productivité dans le meilleur des cas et la faillite de
l'entreprise dans le pire des cas. Malheureusement, les organisations ont limité les
ressources à consacrer à ces matières. L'industrie est mise au défi de concevoir des
solutions qui reflètent les exigences clés des utilisateurs finaux telles que la
disponibilité et la possibilité de récupération des applications, l'intégrité des données,
la conformité aux points de reprise admissible et à la durée maximale d'interruption
admissible, la facilité de gestion, la mise en œuvre et la maintenance.

Sur le marché des serveurs, les utilisateurs finaux désirent un niveau d'utilisation
élevé des ressources et une reprise facile et flexible des serveurs d'applications. Sur
le marché du stockage, les utilisateurs finaux souhaitent un environnement de
stockage partagé facile à gérer qui garantit l'intégrité des données, facilite la
réplication des données, offre des niveaux d'utilisation élevés et est peu coûteux à
acquérir et à entretenir. La conception de la solution est aussi importante que la
manière dont elle est fournie à l'utilisateur final. Chaque fois que des solutions de
continuité des affaires et de reprise après sinistre sont vendues, il faut proposer un
service permettant aux utilisateurs de classer leurs besoins en fonction de leur
importance et de collaborer avec les différentes divisions de l'entreprise afin d’aligner
les ressources informatiques sur les objectifs de l'entreprise.

Pub # : 4AA1-1558ENW

Déclaration concernant les droits d'auteur


Publication externe des informations et des données d'IDC : l'utilisation des
informations d'IDC pour une publicité, des communiqués de presse ou une campagne
promotionnelle doit être approuvée au préalable par écrit par le vice-président ou le
responsable local d'IDC. Un avant-projet du document proposé doit accompagner
cette demande. IDC se réserve le droit de refuser l'utilisation externe pour quelque
raison que ce soit.

Copyright 2010 IDC. La reproduction sans autorisation écrite est totalement interdite.

10 # ©2010 IDC