Vous êtes sur la page 1sur 11

1

CONSOLIDATION DES COMPTES :


RETRAITEMENTS ET AJUSTEMENTS DES COMPTES
INDIVIDUELS

REMARQUES PRELIMINAIRES

1. Principe de la double partie double :

Principe de la partie double au niveau du bilan :


Seuls les comptes de situation (1 à 5) sont mouvementés
L'équilibre est assuré par :
Le compte résultat lorsque l'écriture de consolidation concerne l'exercice.
Le compte "réserves" lorsque l'écriture de consolidation concerne les exercices
antérieurs.
Principe de la partie double au niveau du Compte de résultat :
Seuls les comptes de gestion (6 à 8) sont mouvementés
L'équilibre est assuré par :
Le compte résultat lorsque l'écriture de consolidation concerne l'exercice.
Lorsque l'écriture de consolidation concerne les exercices antérieurs, on respecte
le principe de spécialisation des exercices.

2. A-Nouveau de consolidation :
Dans les comptes individuels :
Le point de départ d'un exercice est constitué des soldes finaux des comptes de
situation de l'exercice précédent : on parle des soldes à-nouveau
Dans les comptes consolidés :
Le point de départ de la consolidation d'un exercice est constitué des comptes
individuels des différentes sociétés du groupe du même exercice :
on dit qu'il n'y a pas d'à-nouveau de consolidation.
RETRAITEMENTS ET AJUSTEMENTS PREALABLES

* Effectués dans les comptes individuels des sociétés consolidées


* Ne sont à opérer que s'ils présentent une importance significative à l'échelle de l'ensemble
consolidé.

Correction des postes du bilan :

Si la correction affecte le résultat, elle est imputée :


- Au résultat de la société consolidée pour la fraction de l'exercice
- Aux réserves de la société consolidée pour la fraction concernant les exercices
antérieurs.

Correction au niveau du compte de résultat :

Principe de spécialisation des exercices :


- Seuls sont repris les retraitements affectant le résultat de l'exercice.
Consolidation des Comptes – Retraitements & ajustements préalables Support de cours réalisé par M.DAKIR-ALLAH
2

Cinq (5) types de retraitements & ajustements préalables :

1. Retraitements d'homogénéité
2. Elimination des écritures prises en application des législations fiscales.
3. Retraitement de l'impôt sur le résultat : Impôt Différé.
4. Ajustements des comptes réciproques entre sociétés intégrées.
5. Conversion des comptes des sociétés étrangères.

1. RETRAITEMENTS D'HOMOGENEITE

But : Appliquer des méthodes d'évaluation homogènes dans la consolidation

On distingue :
Les retraitements obligatoires : appliquent aux comptes individuels des méthodes
uniformes.

Les retraitements optionnels : consistent à appliquer les méthodes préférentielles (5) du


règlement CRC 99-02 dans les comptes consolidés.

* Exemple de retraitement obligatoire :

F a enregistré en N-1 des frais d'établissement pour un montant de 200 amortissable sur 5 ans.
M les enregistre en charges.
Ecritures comptables de retraitement :

Bilan Compte de Résultat


  _N-1_       _N-1_    
28 Amort des F. d'étab. 40   61 Charges 200  
119 Rt "F" 160   619 Dot. Amort F. d'étab   40
21 F. d'étab.   200 8 Rt Global   160
  _N_       _N_    
28 Amort des F. d'étab. 40          
114 Rves "F" 160          
21 F. d'étab.   200        
28 Amort des F. d'étab. 40   8 Rt Global 40  
119 Rt "F"   40 619 Dot. Amort F. d'étab   40

* Exemple de retraitement optionnel :

M a acquis le 01/01/N-1 bien d'équipement par crédit bail ayant les caractéristiques suivantes :
o V.C : 100
o Redevance 26 Payable d'avance
o V.R 0
o Durée 5 ans

- Comptes individuels de M : inscrit en charges.


- Comptes Consolidés de M : doit être inscrit en immobilisations financée par un emprunt de
même durée et de même montant de remboursement.
Consolidation des Comptes – Retraitements & ajustements préalables Support de cours réalisé par M.DAKIR-ALLAH
3

Calcul du taux d'intérêt et construction du tableau d'amortissement de l'emprunt

Le taux d’intérêt est obtenu à partir la formule suivante :


1  1  i 
5
VC = R   1  i 
i
Où i : taux d’intérêt
R : redevance
VC : Valeur du bien figurant dans le contrant de crédit bail

i  15%

Tableau d'amortissement

Capital Début Capital Fin Amort.


Date Annuité Principal Intérêt
période période économique
01/01/N-1 100 26 26 0 74  
31/12/N-1 74 26 15 11 59 20
31/12/N 59 26 17 9 42 20
31/12/N+1 42 26 20 6 23 20
31/12/N+2 23 26 23 3 0 20
31/12/N+3           20

Ecritures Comptables de retraitement

Bilan Compte de Résultat


  _N-1_       _N-1_    
23 Immo 100   63 Charges d'intérêt 11  
283 Amort   20 619 Dot. Amort 20  
14 Dettes de Fin.   59 8 Rt Global 21  
119 Rt "M"   21 613 Redevance C.Bail   52
  _N_       _N_    
23 Immo 100          
283 Amort   20        
14 Dettes de Fin.   59        
119 Rves "M"   21        
14 Dettes de Fin. 17   63 Charges d'intérêt 9  
119 Rt "M" 3   619 Dot. Amort 20  
283 Amort   20 613 Redevance C.Bail   26
        8 Rt Global   3

Consolidation des Comptes – Retraitements & ajustements préalables Support de cours réalisé par M.DAKIR-ALLAH
4

2. ELIMINATION DES ECRITURES PRISES EN APPLICATION DES


LEGISLATIONS FISCALES.

La consolidation impose l'élimination des écritures passées pour la seule application des
législations fiscales, notamment :

- Les provisions réglementées,


- Les amortissements dérogatoires.

* Exemple :
Une provision réglementée de 80 est inscrite au bilan de M à fin N-1
Elle est portée à 100 à fin N
Elle est reprise en totalité à fin N+1

Ecritures comptables de retraitement

Bilan Compte de Résultat


  _N-1_       _N-1_    
13 Prov. Réglementée 80   8 Rt Global 80  
119 Rt "M"   80 65 Dot. Prov. Rég   80
  _N_       _N_    
13 Prov. Réglementée 100   8 Rt Global 20  
114 Rves "M"   80        
119 Rt "M"   20 65 Dot. Prov. Rég   20
  _N+1_       _N+1_    
119 Rt "M" 100   75 Rep. Prov. Rég. 100  
114 Rves "M"   100 8 Rt Global   100

3. IMPOT DIFFERE

DECALAGE D'IMPOSITION DANS LES COMPTES CONSOLIDES

Il existe quand :
l'exercice d'enregistrement d'un produit (charge) comptable consolidé
est différent de
l'exercice d'imputation de ce produit (charge) sur le résultat fiscal

Ce décalage d'imposition est :

Temporaire quand la différence entre le produit (charge) comptable et le produit


(charge) fiscal d'un exercice sera compensée par une différence de sens opposé au
cours d'un exercice ultérieur.
Il génère :
- Une dette latente d'impôt si l'imposition est différée
- Une créance latente d'impôt si l'imposition est anticipée.
Permanent quand cette différence ne sera jamais compensée.
Consolidation des Comptes – Retraitements & ajustements préalables Support de cours réalisé par M.DAKIR-ALLAH
5

ENREGISTREMENT DES DECALAGES TEMPORAIRES


Sont enregistrés dans les comptes consolidés les I.D résultant des décalages temporaires.
Au Bilan :
- Dette d'impôt : Impôt Différé Passif (IDP) : inscrit au compte Provision pour ID
- Créance d'impôt : Impôt Différé Actif (IDA) : inscrit au compte de régularisation actif.
Au Cpte de Résultat :
- Charge d'impôt (dette) ou allègement d'impôt (créance) inscrit au compte "Impôt Sur
Résultat"
TYPOLOGIE DES DECALAGES TEMPORAIRES
* Décalages existant dans las comptes individuels
Source : Tableau de passage du résultat Comptable au résultat fiscal
* Décalages nés des retraitements d'homogénéité et d'élimination des écritures fiscales.
Règle générale :
- Quand le retraitement majore le résultat (ou la réserve), il en résulte un Impôt
Différé qui vient en diminution de ce résultat (ou réserve).
- Quand le retraitement diminue le résultat (ou la réserve), il en résulte un Impôt
Anticipé qui majore ce résultat (ou réserve).
* Décalages nés de l'élimination des résultats internes.
CALCUL DE L'IMPOT DIFFERE
Deux méthodes au choix :
o Report Variable
o Report Fixe
Report Variable
Les ID sont recalculés chaque année au taux en vigueur au moment de l'établissement
des comptes consolidés d'un exercice.
Report Fixe
L'ID a été calculé au taux en vigueur à l'époque où le décalage a pris naissance. Il n'est
plus remis en cause
N.B :
Actuellement, seule la méthode du report variable est utilisée.

4. AJUSTEMENT DES COMPTES RECIPROQUES ENTRE SOCIETES


INTEGREES
Les sociétés appartenant à un même groupe tiennent des comptes réciproques pour les
opérations qu'elles effectuent entre elles :
Clients - Fournisseurs
Ventes - Achats
…..
En principe :
Les soldes des comptes réciproques devraient s'équilibrer,
En pratique :
Des différences subsistent : il convient de les résorber

Consolidation des Comptes – Retraitements & ajustements préalables Support de cours réalisé par M.DAKIR-ALLAH
6

1. Différences dues aux décalages d'enregistrement des ventes et des achats :

Cause : délais de communication


Certaines opérations sont enregistrées dans une entreprise et ne le sont pas dans
l'autre.
Il faudra donc corriger la différence en alignant les soldes des comptes
- Soit selon la position du vendeur
- Soit selon la position de l'acheteur
a. Position du vendeur : constatation de l'achat chez la société acheteuse

Stocks H.T Achats H.T


TVA Récup TVA
Frs T.T.C Var. Stocks H.T

b. Position de l'acheteur : annulation de la vente chez la société vendeuse

Stocks C.Rev Ventes H.T


TVA Fact TVA
Résultat "Vendeur" Marge Var. Stocks C.Rev
Clts T.T.C Résultat Marge

2. Différences dues à la TVA non déductible :


La TVA non déductible sur achats à des sociétés intégrées est incluse dans les charges
(cptes Achats) et pas dans les produits (Cptes ventes)
Retraitement : extraire la TVA non déductible des achats et l'intégrer dans les impôts et
taxes.

616 Impôts & Taxes X


Rien
61X Achats X

5. CONVERSION DES COMPTES DES SOCIETES ETRANGERES

Les Comptes Individuels des sociétés étrangères doivent être convertis en monnaie locale de la
société mère.

Selon la nature des liens économiques entre la société mère et sa fille étrangère, 2 méthodes
peuvent être utilisées :

* La méthode du cours de clôture, (C.Cl)

* La méthode du cours de Historique (C.H)


Conditions d'application des méthodes de conversion :
Consolidation des Comptes – Retraitements & ajustements préalables Support de cours réalisé par M.DAKIR-ALLAH
7

* Méthode du cours de clôture, (C.Cl)


Elle convient :
- aux entreprises ayant une certaine autonomie économique et financière vis-à-vis de
la société consolidante (mère)
- appliquée à la conversion des Capitaux propres des sociétés intégrées par M.E.E
* Méthode du cours de Historique (C.H)
Elle convient :
- aux entreprises qui constituent le prolongement à l'étranger des activités de la société
consolidante (mère)
Modalités d'application des méthodes de conversion :

Tableau résumant les taux de conversion applicables aux postes du Bilan et CR de la fille
étrangère ainsi que l’affectation de l’écart de conversion

  Postes Méthode C.Cl Méthode C.H

K.Propres C.H C.H


BILAN

Eléments monétaires (créances, dettes,


C.Cl C.Cl
diponibilités) y compris ceux du haut du bilan

C.H
Autres postes du bilan C.Cl Stock : C.moyen
Dép. Stock : C.Cl
C.H des éléments
Dotations aux amort., prov./dép., Var. Stocks C.Cl dépréciés ou des
stocks
C.R

Autres charges et produits C.Cl C.moyen

K.Propres
Résultat
partagé entre :
Affectation de l'écart de conversion figure dans un poste
- la Sté mère
particulier du C.Rt
- int. Minoritaires

Convertir d'abord les


Convertir d'abord les postes du bilan
charges et les Rt =Actif cv - Passif
produits cv
Rt =Pts cv - Ch cv Rt CR = Rt BL
Pratique de conversion Rt BL = Rt CR Ecart de Conversion
Ecart de Conversion obtenu par
obtenu par différence différence lors de la
lors de la conversion conversion des
des postes du bilan postes des charges
et des produits

Consolidation des Comptes – Retraitements & ajustements préalables Support de cours réalisé par M.DAKIR-ALLAH
8
APPLICATION : Cas "CONVERTO"
La société W a créé une fililale aux Etats-Unis le 01/01N-1, sous la désignation CONVERTO
Le bilan et le compte de résultat de cette société se présentent comme suit :

Désignation des éléments du bilan en Dollars US N-1 N


Immobilisations 21 440 21 440
Amortissements -2 680 -5 360
Stocks 37 520 48 240
Clients & Disponibilités 3 720 5 680
TOTAL ACTIF 60 000 70 000
Capital 26 800 26 800
Réserves 0 5 360
Résultat 5 360 10 720
Dettes Fournisseurs 27 840 27 120
TOTAL PASSIF 60 000 70 000

Désignation des éléments du Résultat en Dollars US N-1 N


Ventes 48 240 107 200
Coût des ventes -40 200 -93 800
Amortissements -2 680 -2 680
RESULTAT 5 360 10 720
Les cours du Dollar US sont les suivants :
01/01/N-1 : 6,50 FF Cours Moyen N-1 : 6,80 FF
31/12/N-1 : 7,00 FF Cours Moyen N : 6,60 FF
31/12/N : 6,00 FF
On Pose :
- Les stocks relatifs à des achats opérés à la fin du mois de décembre ;
- Le compte de résultat est converti au cours moyen de la période ;
- Les immobilisations ont été acquises le 01/01/N-1
Travail à faire :
Présenter la conversion des comptes de la société CONVERTO dans les deux
hypothèses :
- Conversion au cours historique
- Conversion au cours de clôture

Consolidation des Comptes – Retraitements & ajustements préalables Support de cours réalisé par M.DAKIR-ALLAH
9

METHODE DU COURS HISTORIQUE


EXERCICE "N-1" EXERCICE "N"
Poste Valeur En Contre Valeur En Contre
Méth. Eval. Cours Méth. Eval. Cours
Devise Valeur Devise Valeur
Immobilisations CH 6,5 21 440 139 360 CH 6,5 21 440 139 360
Amortissements CH 6,5 -2 680 -17 420 CH 6,5 -5 360 -34 840
Stocks CC 7 37 520 262 640 CC 6 48 240 289 440
Clients & Disponibilités CC 7 3 720 26 040 CC 6 5 680 34 080
TOTAL       410 620       428 040
Capital CH 6,5 26 800 174 200 CH 6,5 26 800 174 200
Réserves CM 0 0 CM     41 540
Résultat       41 540       49 580
Dettes Fournisseurs CC 7 27 840 194 880 CC 6 27 120 162 720
TOTAL       410 620       428 040
Ventes CM 6,8 48 240 328 032 CM 6,6 107 200 707 520
Coût des ventes CM 6,8 -40 200 -273 360 CM 6,6 -93 800 -619 080
Amortissements CH 6,5 -2 680 -17 420 CH 6,5 -2 680 -17 420
Ecarts de Conversion       4 288       -21 440
Résultat       41 540       49 580

CH : Cours Historique ; CC : Cours de Clôture ; CM : Cours Moyen

Consolidation des Comptes – Retraitements & ajustements préalables Support de cours réalisé par M.DAKIR-ALLAH
10

METHODE DU COURS DE CLOTURE


EXERCICE "N-1" EXERCICE "N"
Poste Valeur En Contre Valeur En Contre
Méth. Eval. Cours Méth. Eval. Cours
Devise Valeur Devise Valeur
Immobilisations CC 7 21 440 150 080 CC 6 21 440 128 640
Amortissements CC 7 -2 680 -18 760 CC 6 -5 360 -32 160
Stocks CC 7 37 520 262 640 CC 6 48 240 289 440
Clients & Disponibilités CC 7 3 720 26 040 CC 6 5 680 34 080
TOTAL       420 000       420 000
                 
Capital CH 6,5 26 800 174 200 CH 6,5 26 800 174 200
Réserves CH 0 0 CH     36 448
Résultat       36 448       70 752
Ecarts de Conversion       14 472       -24 120
Dettes Fournisseurs CC 7 27 840 194 880 CC 6 27 120 162 720
TOTAL       420 000       420 000
                 
Ventes CM 6,8 48 240 328 032 CM 6,6 107 200 707 520
Coût des ventes CM 6,8 -40 200 -273 360 CM 6,6 -93 800 -619 080
Amortissements CM 6,8 -2 680 -18 224 CM 6,6 -2 680 -17 688
Résultat       36 448       70 752

CH : Cours Historique ; CC : Cours de Clôture ; CM : Cours Moyen

Consolidation des Comptes – Retraitements & ajustements préalables Support de cours réalisé par M.DAKIR-ALLAH
11

Consolidation des Comptes – Retraitements & ajustements préalables Support de cours réalisé par M.DAKIR-ALLAH

Vous aimerez peut-être aussi