Vous êtes sur la page 1sur 17

Intitulé de module : Electronique numérique

Intitulé de l’élément du module : Systèmes logiques


Filière : Génie Electrique et Contrôle des Systèmes Industriels

Compte rendu de TP circuit combinatoire

Réalisé par :
BOUMKASS Nizar
EL OMAYRY Fadoua
KACEMI Chaimae

Encadré par :
Pr. RAFIK

Année Universitaire : 2021/2022


Table des matières :
Liste des figures : .......................................................................................................................................................3

Listes des tableaux :...................................................................................................................................................4

Introduction : .............................................................................................................................................................5

Objectif du TP : ..........................................................................................................................................................6

I- Présentation du matériel utilisé : ......................................................................................................................6

II- Les portes logiques : ..........................................................................................................................................7

1- La porte ET : ...................................................................................................................................................8

2- La porte OU :..................................................................................................................................................9

3- Combinaison des portes ET et OU : .............................................................................................................11

4- Porte logique XOR (OU exclusif) : ................................................................................................................12

5- Porte logique XNOR (Non-OU exclusif) :......................................................................................................13

III- Les circuits logiques : ...................................................................................................................................14

1- Les comparateurs : ......................................................................................................................................14

a- Comparateur 1 bit : .................................................................................................................................14

b- Comparateur 4 bits : ................................................................................................................................15

2- Additionneur complet : ...............................................................................................................................15

Conclusion : .............................................................................................................................................................16
Liste des figures :
Figure 1 : Le circuit combinatoire ..............................................................................................................................5
Figure 2 : Maquette Digi Board .................................................................................................................................6
Figure 3 : Symbole de la porte ET ..............................................................................................................................8
Figure 4 : Porte ET de Digi Board ...............................................................................................................................8
Figure 5 : Symbole de la porte OU.............................................................................................................................9
Figure 6 : Porte OU de Digi Board............................................................................................................................10
Figure 7 : Porte ET avec une résistance pull up .......................................................................................................11
Figure 8 : Porte ET avec une résistance pull-down .................................................................................................11
Figure 9 : Combinaison des portes ET et OU ...........................................................................................................11
Figure 10 : Symbole de la porte OU Exclusif............................................................................................................12
Figure 11 : La porte XOR Digi Board ........................................................................................................................13
Figure 12 : Symbole de la porte XNOR ....................................................................................................................13
Figure 13 : La porte XNOR Digi Board ......................................................................................................................14
Figure 14 : Comparateur de 1 bit ............................................................................................................................14
Figure 15 : Comparateur de 4 bits ...........................................................................................................................15
Figure 16 : L'additionneur complet .........................................................................................................................16
Listes des tableaux :
Tableau 1 : les composants de Digi Board .................................................................................................................7
Tableau 2 : Table de vérité de la porte ET .................................................................................................................8
Tableau 3 : Table de vérité de la porte ET 4 bits .......................................................................................................9
Tableau 4 :Table de vérité de la porte OU ................................................................................................................9
Tableau 5 : Table de vérité de la porte OU de 4 bits ...............................................................................................10
Tableau 6 : Table de vérité de la combi ET/OU .......................................................................................................12
Tableau 7 : Table de vérité de la porte XOR ............................................................................................................12
Tableau 8 : Table de vérité de la porte XOR ............................................................................................................13
Tableau 9 : Table de vérité de XNOR .......................................................................................................................13
Tableau 10 : Table de vérité de XNOR .....................................................................................................................14
Tableau 11 : Table de vérité du comparateur 1 bit .................................................................................................14
Tableau 12 : Table de vérité du comparateur 4 bits ...............................................................................................15
Tableau 13 : Table de vérité de l'additionneur complet .........................................................................................16
Introduction :

Tout machine est conçu à partir de circuits intégrés qui ont tous une fonction spécialisée (ALU,
mémoire, circuit décodant les instructions ..). Ces circuits sont faits à partir de circuits logiques
dont le but est d’exécuter des opérations sur des variables logiques (binaires), Les circuits
logiques sont élaborés à partir de composants électroniques – transistors.
Il y a deux types des circuits logiques :
– Les circuits logiques combinatoires.
– Les circuits logiques séquentiels.
Dans ce TP, on va limiter notre étude sur les circuits combinatoires, alors dans les circuits
combinatoires, Les fonctions de sortie s’expriment selon des expressions logiques des seules
variables d’entrées.
Le circuit combinatoire est défini lorsque son nombre d’entrée, son nombre de sorties ainsi que
l’état de chaque sortie en fonction des entrées sont déjà précis.
Ces informations sont fournies grâce à une table de vérité. C’est ce que nous allons voir dans
des cas de circuits que nous allons dans notre étude.
Un circuit combinatoire est défini par une ou plusieurs fonctions logiques.

Figure 1 : Le circuit combinatoire


Objectif du TP :
-Consolider les connaissances acquises pendant le cours de la matière par des travaux pratiques
pour mieux comprendre et assimiler le contenu de cette matière.
-Apprendre les circuits combinatoires arithmétique.

-Apprendre la structure de quelques circuits combinatoires souvent utilisés.

-Réaliser des opération arithmétiques de base (Addition, comparaison, multiplication..)

-Mettre en œuvre un circuit intégré TTL et CMOS.

- Maitriser la maquette DIGIBOARD 2.

I- Présentation du matériel utilisé :


Dans le TP on a utilisé la maquette Digi Board 2. Il représente une unité d'entrainement et
d'exercices contenant une multitude de groupes de fonctions et d'alimentation qui se spécialise
essentiellement dans la technologie numérique fondamentale et micro-informatique afin de
réaliser une configuration électronique rapide et efficace à travers plusieurs circuits intégrés de
technologies TTL et CMOS.

Figure 2 : Maquette Digi Board


Les différents composants de Digi Board 2 :

Tableau 1 : les composants de Digi Board

1. Des interrupteurs 19. Unité de traitement Arithmétique et Logic

2. L’horloge 20. Adaptateur

3. La source 21. Afficheur de segment

4. Commutateur de codage 22. Interrupteur

5. Diviseur de fréquence 23. Source de tension

6. La porte ET 24. Branchement

7. La porte ET et le monoflop 25. Les sorties

8. Porte d’équivalence 26. EEPROM

9. Comparateur d’un bit 27. La mémoire RAM

10. Inverseur 28. Multiplexeur

11. Schmitt trigger 29. Bascule D flipflop

12. Un comparateur de 4 bits 30. Bascule JK

13. Un sommateur complet de 4 bits 31. Porte OU Exclusif (XOR)

14. Convertisseur Analogique- 32. Combinaison des portes ET/OU


Numérique
15. Convertisseur Numérique Analogique 33. La porte OU avec une résistance PULL
DOWN
16. Démultiplexeur 34. La porte OU

17. Registre 35. La porte ET avec une résistance PULL UP

18. Complément à un. 36. La porte ET

II- Les portes logiques :


Une porte logique est un composant élémentaire d'un circuit numérique. La majorité des portes logiques
disposent de deux entrées et d'une sortie. À tout moment, chaque borne (ou « broche ») affiche un des
deux états binaires bas (0) ou haut (1), représentés par des niveaux de tension électrique distincts.
Il existe sept portes logiques de base (AND, OR, XOR, NOT, NAND, NOR et XNOR).
1- La porte ET :
Pour la porte logique ET, la sortie S est au niveau logique 1 si les entrées sont à 1. Dans le cas
contraire, la sortie est à 0.

• Symbole :

Figure 3 : Symbole de la porte ET

• Table de vérité :

Tableau 2 : Table de vérité de la porte ET

• Réalisation :
La porte logique qu’on a travaillée avec possède 4 entrées et deux sorties S et 𝑆̅.
Après le branchement, on a vérifié le fonctionnement du circuit et on a trouvé les résultats
suivants :

Figure 4 : Porte ET de Digi Board


Tableau 3 : Table de vérité de la porte ET 4 bits

Y0 Y1 Y2 Y3 S 𝐒̅
0 0 0 0 0 1
0 0 0 1 0 1
0 0 1 0 0 1
0 0 1 1 0 1
0 1 0 0 0 1
0 1 0 1 0 1
0 1 1 0 0 1
0 1 1 1 0 1
1 0 0 0 0 1
1 0 0 1 0 1
1 0 1 0 0 1
1 0 1 1 0 1
1 1 0 0 0 1
1 1 0 1 0 1
1 1 1 0 0 1
1 1 1 1 1 0

2- La porte OU :
La porte logique OU, la sortie S est au niveau logique 1 si au moins l’une des deux entrées est à 1.

• Symbole :

Figure 5 : Symbole de la porte OU

• Table de vérité :

Tableau 4 :Table de vérité de la porte OU


• Réalisation :
La porte logique qu’on a travaillée avec possède 4 entrées et deux sorties S et 𝑆̅.
Après le branchement, on a vérifié le fonctionnement du circuit et on a trouvé les résultats
suivants :

Tableau 5 : Table de vérité de la porte OU de 4 bits

Y0 Y1 Y2 Y3 S 𝐒̅
0 0 0 0 0 1
0 0 0 1 1 0
0 0 1 0 1 0
0 0 1 1 1 0
0 1 0 0 1 0
0 1 0 1 1 0
0 1 1 0 1 0
0 1 1 1 1 0
1 0 0 0 1 0
1 0 0 1 1 0
1 0 1 0 1 0
Figure 6 : Porte OU de Digi Board 1 0 1 1 1 0
1 1 0 0 1 0
1 1 0 1 1 0
1 1 1 0 1 0
1 1 1 1 1 0

• Résistance de rappel :

Si l'on considère un circuit numérique, les broches sont toujours à 0 ou 1. Dans certains cas, nous
devons changer l'état de 0 à 1 ou de 1 à 0. Dans les deux cas, nous devons maintenir la broche
numérique à 0 puis à 1 ou à 0 puis à 1. Dans les deux cas, nous devons rendre la broche numérique soit
"haute" soit "basse" mais elle ne peut pas être laissée flottante.
Donc une résistance de rappel permet de figer l’état d’une entrée numérique lorsqu’elle n’est pas
reliée.
• Résistance pull-up :
Une résistance de pull-up "tire" le niveau électrique vers le haut.

Figure 7 : Porte ET avec une résistance pull up

• Résistance pull-down :
Une résistance de pull-up "tire" le niveau électrique vers le bas.

Figure 8 : Porte ET avec une résistance pull-down

3- Combinaison des portes ET et OU :

Figure 9 : Combinaison des portes ET et OU

Cette porte permet de réaliser la fonction suivante entre 4 entrées : 𝑆 = 𝑎. 𝑏 + 𝑐. 𝑑


Tableau 6 : Table de vérité de la combi ET/OU

d c b A S 𝐒̅
0 0 0 0 0 1
0 0 0 1 0 1
0 0 1 0 0 1
0 0 1 1 1 0
0 1 0 0 0 1
0 1 0 1 0 1
0 1 1 0 0 1
0 1 1 1 1 0
1 0 0 0 0 1
1 0 0 1 0 1
1 0 1 0 0 1
1 0 1 1 1 0
1 1 0 0 1 0
1 1 0 1 1 0
1 1 1 0 1 0
1 1 1 1 1 0

4- Porte logique XOR (OU exclusif) :


Pour la porte logique OU Exclusif la sortie sera à ‘1’ seulement si un des bits d’entrée est
exclusivement à ‘1’.

• Symbole : Table de vérité :

Tableau 7 : Table de vérité de la porte XOR

Figure 10 : Symbole de la porte OU Exclusif

• Réalisation :
La porte logique qu’on a travaillée avec possède 2 entrées et deux sorties S et 𝑆̅.
Après le branchement, on a vérifié le fonctionnement du circuit et on a trouvé les résultats
suivants :
Tableau 8 : Table de vérité de la porte XOR

b a S ̅
𝑺

0 0 0 1

0 1 1 0

1 0 1 0
1 1 1 0
Figure 11 : La porte XOR Digi Board

5- Porte logique XNOR (Non-OU exclusif) :


La sortie de la porte logique non-ou exclusive est à 1 lorsque les 2 entrées sont strictement au même
niveau logique.

• Symbole : Table de vérité :

Tableau 9 : Table de vérité de XNOR

Figure 12 : Symbole de la porte XNOR

• Réalisation :

La porte logique qu’on a travaillée avec possède 2 entrées et deux sorties S et 𝑆̅.
Après le branchement, on a vérifié le fonctionnement du circuit et on a trouvé les résultats
suivants :
b A S 𝑆̅

0 0 0 1

0 1 1 0

1 0 1 0

Figure 13 : La porte XNOR Digi Board 1 1 1 0

Tableau 10 : Table de vérité de XNOR

III- Les circuits logiques :


1- Les comparateurs :
On appelle circuit logique un ensemble de portes logiques reliées entre elles pour répondre à une
expression algébrique.

a- Comparateur 1 bit :
Ce circuit logique permet de comparer deux chiffres binaires codé sur un seul bit.

• Réalisation :
La porte logique qu’on a travaillée avec possède 2 entrées P et Q et permet d’afficher si :

P< Q P=Q P>Q

Après le branchement, on a vérifié le fonctionnement du circuit et on a trouvé les résultats suivants :

Tableau 11 : Table de vérité du comparateur 1 bit

P Q P<Q P =Q P>Q
0 0 0 1 0
0 1 1 0 0
1 0 0 0 1
1 1 0 1 0
Figure 14 : Comparateur de 1 bit
b- Comparateur 4 bits :
Ce circuit logique permet de comparer deux mots binaires de 4 bits.

• Réalisation :
Le comparateur qu’on a travaillé avec possède 2 entrées : la première, placée sur P3P2P1P0
s’appelle le mot P , l’autre sur Q3Q2Q1Q0 s’appelle le mot Q.
Il possède trois sorties vraies au niveau haut :
✓ La sortie P>Q qui passe au niveau haut quand P est plus grand que le mot Q.
✓ La sortie P=Q qui passe au niveau haut quand les deux mots sont égaux.
✓ La sortie P<Q qui passe au niveau haut quand P est plus petit que le mot Q.
Ce circuit possède aussi 3 entrées en cascade, ces entrées sont utilisées si par exemple :
P2=Q2 alors il faut tenir en compte du résultat de la comparaison des bits du poids faible. Pour
cela on rajoute au comparateur des entrées qui nous indiquent le résultat de la comparaison
précédente.
Dans cette partie on a donné aux deux entrées des valeurs d'une façon arbitraire, et on a trouvé les
résultats suivants :

P Q P<Q P =Q P>Q

0 0 0 0 0 0 0 1 1 0 0

1 1 0 0 1 0 0 0 0 0 1

1 1 1 1 1 1 1 1 0 1 0

1 0 0 1 1 0 1 0 1 0 0

Tableau 12 : Table de vérité du comparateur 4 bits


Figure 15 : Comparateur
de 4 bits

2- Additionneur complet :
Ce circuit logique permet d’additionner deux mots binaires de 4 bits.
• Réalisation :

L’additionneur qu’on a travaillé avec possède 3 entrées :


✓ La première P placée sur P3P2P1P0 .

✓ La deuxième placée sur Q3Q2Q1Q0 s’appelle le mot Q.

✓ La troisième est une entrée permet de stocker la retenue de l’opération précédente.


Il possède deux sorties, la première placée sur 4 bits, la deuxième est une sortie de
retenue.
Dans cette partie on a donné aux deux entrées des valeurs d'une façon arbitraire, et on a trouvé les
résultats suivants :

Tableau 13 : Table de vérité de l'additionneur complet

P Q CI S CO
0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 1 0
0 0 0 0 0 0 0 1 1 0 0 1 0 0
1 1 1 1 1 1 1 1 0 1 1 1 1 0
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 0 1

Figure 16 : L'additionneur
complet

Conclusion :
Le fonctionnement des ordinateurs tout comme d’autres appareils électroniques repose sur l’emploi
des circuits électroniques de logique binaire ou électronique numérique et donc pour les mieux
comprendre on a :

✓ Réaliser chacune des portes logiques (ET, OU, XOR …), et aussi de certains circuits logiques
(comparateur, additionneur…).
✓ Vérifier leurs fonctionnements.

Cela nous a permis de visualiser les résultats de la partie pratique et les comparer avec les résultats de
la partie théoriques (table de vérité, équations logiques).

Vous aimerez peut-être aussi