Vous êtes sur la page 1sur 4

UCAD ESP MECANISMES ET DYNAMIQUE DES MACHINES M.

NDIAYE
M1 MECANISMES A CAME (Cours) 20-10-2021

1. Généralité
Une came est une pièce en mouvement de rotation continu dont la géométrie du profil permet de
transformer un mouvement circulaire continu en un mouvement rectiligne (ou angulaire) alternatif. Le
système n'est pas réversible. Un mécanisme à cames est constitué d’un organe moteur (la came) et un
organe entraîné (le suiveur) suivant une loi déterminée.

Un mécanisme à cames sert par exemple à :


• ouvrir et fermer les soupapes d'admission et d'échappement au bon moment
• entraîner une pompe à huile
• synchroniser le système d'allumage dans les moteurs

2. Différentes formes de cames


On peut classer les cames en plusieurs familles :
a) Selon le système suiveur
• came à sabot (tige arrondie) ;
• came à galet ;
• came à plateau.
b) Selon la direction de l'effort
• came disque ou came à transmission radiale : la came est en rotation par rapport au support
du suiveur, l'effort est radial (perpendiculaire à l'axe de rotation) ;
o came à profil extérieur : engendre un effort centrifuge ;
o came à profil intérieur : engendre un effort centripète ;
• came cylindrique, came cloche, came à tambour, came à transmission axiale : la came est
en rotation par rapport au support du suiveur, et l'effort est parallèle à l'axe
Le contact entre la came et le suiveur doit être continu au cours du fonctionnement pour éviter les
chocs, les vibrations et les bruits. Le suiveur est généralement maintenu en contact par un ressort.
La came et la tige sont respectivement en liaison pivot et en liaison glissière, par rapport au bâti.

1
UCAD ESP MECANISMES ET DYNAMIQUE DES MACHINES M. NDIAYE
M1 MECANISMES A CAME (Cours) 20-10-2021

Came disque à profil extérieur Came disque à profil intérieur

Came à rainures Came à tambour

3. Aspect cinématique
C'est la loi de mouvement (ou équation de mouvement) que l'on désire qui détermine son profil de
la came. Le mouvement communiqué au suiveur est constitué de périodes élémentaires fonction de la
position angulaire de la came (ou du temps) et qui constituent le cycle du mécanisme. Il existe trois
périodes élémentaires (deux dynamiques et une de repos).
- la première est appelée montée, abréviation M
- la seconde est désignée par descente, abréviation D
- la période de repos est aussi désignée S.
Les principaux cycles utilisés sont : SMDS, SMSDS, etc.

4. Contact tige/came
Le mouvement est transmis par contact direct (frottement) ou indirect (par l'intermédiaire d'un galet).
Le contact direct induit un couple résistant sur la came dû au frottement entraînant alors une perte d'énergie
dissipée sous forme de chaleur dans les deux pièces en contact. La tribologie étudie ces interactions entre
différentes surfaces. L'utilisation d'un galet permet d'augmenter le rendement de ce système de transmission
en réduisant les frottements, mais pose un problème d'encombrement.

Contact direct à plateau Contact direct à sabot Contact direct à galet

2
UCAD ESP MECANISMES ET DYNAMIQUE DES MACHINES M. NDIAYE
M1 MECANISMES A CAME (Cours) 20-10-2021

4.1. Détermination d’une loi de mouvement


En général, c’est la loi d’accélération qui est choisie à priori à partir des caractéristiques du
mécanisme (vitesse, inertie et rigidité). Ensuite, par intégration, les lois des vitesses et de déplacement sont
obtenues. Pour une levée, ou course du suiveur S à exécuter dans un temps T, la connaissance des valeurs
maximales pour la vitesse vmax, l’accélération amax est très importante. Elles peuvent s’exprimer sous les
formes suivantes :

avec Cv, et Ca des coefficients sans dimensions dépendant uniquement de la loi de levée. Ces coefficients
sont donnés pour les principales lois utilisées.
4.2. Lois de mouvement
Il existe une infinité de lois de levée ; toutefois, celles utilisées sont en nombre réduit et permettent
de répondre à tous les problèmes. Elles sont définies en général à partir de la loi d’accélération.
a) Loi à accélération nulle
C’est la plus simple. Sur le plan dynamique, elle n’est pas satisfaisante car, en fin et en début de
course, l’impulsion est infinie. Son utilisation n’est possible que pour des vitesses très faibles, de l’ordre de
quelques tours par minute tout au plus. Le profil est une développante de cercle ou une spirale d’Archimède.
L’équation du mouvement en fonction du temps t est :

b) Loi à accélération constante (ou loi uniforme)


Le mouvement est uniformément accéléré

4.3. Exemples de lois de levée


a) Mouvement uniforme
Loi de déplacement (cycle MD). Profil de la came

3
UCAD ESP MECANISMES ET DYNAMIQUE DES MACHINES M. NDIAYE
M1 MECANISMES A CAME (Cours) 20-10-2021

b) Mouvement uniformément accéléré


Came à galet qui permet d'obtenir la loi ci-contre (cycle MD) Profil de la came

5. Méthode de trace (came à galet)


1- Supposer que la came est fixe, et le galet tourne en sens inverse
2- Tracer le cercle minimal de levée nulle (de rayon A0, ou A1,…ou A12).
3- Diviser le cercle minimal en 12 parties égales (autant que d'espaces sur le graphe).
4- Mesurer sur le graphe les variations de course (11’, 22’…) et les reporter à l’extérieur du cercle
minimal
5- La courbe qui passe par les centres du galet, c’est le profil théorique.
6- La courbe qui passe par les extrémités du galet, c'est le profil pratique de la came.
Courbe des espaces profil de la came

Applications

Vous aimerez peut-être aussi