Vous êtes sur la page 1sur 132

Savoir en profiter

selon sa situation

• Logement • Éducalion • Enfants. Bourses . Primes •


Lafont
Allocations • Santé • Fonds de solidarité • Aides d'urgence... presse
#

HVPERMARCHE!
Ce que l'on ne VOUS dit Jal
Sommaire

GUIDE DES

-
- - Edition 2011 - -
.......
Aide à _ à la leImIe ...ceinte 5
'
-...=
oC
Prime à la naissance & 0:0
c.:t
Prime à l'adoptioo 9 00
_ o n de base de la poeslaHoo d'accuol du 1..... enfant 11
Complément de libre choix d'activi1é 14
Complément optionnel dei'" choix d'activité (/:1'11>;) 18
~éoœnt libre choix du mode de garde : en cas d'embauche directe d'Une pmonne 20
ComilIémenIlibnl chaix du mode de garde : en cas de r.,,,,,.. à un organisme habililri 25

_ons
!ides à~ "!liSe d'aclMlè des rIonôIIdern ' . :ide à~ garde lenlaris
'_iales
l'1li_ isolés (IŒPI) 29
31
Complément familial 35
_ o n jrnnaIière de poésence paoOl'' ' (A.I'I') 37
AllocatIon de soo1Ien familial 41
LARrrE
_ o n de .._ sr:oIalnl (ARS) 44
Bo.... de ~ sr:oIalnl pwr récole élémentalnl 47
Bo..... des collèges 47
1;;
AIdes "...Ia ca_
Bo..... des lycées 51
56 00
oC

Foods sooiaux coIégien et lycéen 57


AIdes spéciftqU8S aux _ 111 inbrmaI 58
BoII'SeS de l'enseignement supérielI' sur C1itères sociaux 59

3
N °4 7
Le Guide des Aides fdi/iDn 2011
Ob_ une lHuse poor étucIer en EII'ope 70
_ des;ides poli' _ à l'étranger 73
Fonds . . - d'aide d'lI'!JOI1C8 aux ébllants n
OGEMENT
Alde persomallsée au logement 82
_ de Iogementlamlilaie 86
_ de logement sociale 91
Fonds de soldarflé pour le logement (FSt) 96
Avance Ioca-pass 98
Garantie loca-pass 100
Garantie des risques locatifs (GRL) 103

Alde médicale de l'Étrt 108


ouverUe maladie universele 115
Couwer1Lre..-ie univa .................. 122
Pour Des raisons techlliques its informations rassembJêes dam; ce maaazine onl Ut vérifiées au la septembre 2010

~ rueclJa-il Yert -'2100 BouI091H1iIlmeollt· Tél : 01461021 21 Fil : 01 * 10 21 22


b Dirtd!1I' III! la ~.r..:caliOl lt 'l la rklildlllll: RctJert la~rt nc\l!..lb1iJI'1tfft ......
Rédaction : BP 60460· S6174Qulberon cedex · Tel 02 97 29 53 29

li...z R!lJAC'[O~ : 1IiU<IIb ....,, : UiI. ~ P..... So.nt>T,. ""'1110 Il """II,., " "'. . PAO : ltl>ilA lŒw _d~~.mthJj· c_.. ,

-
u.ra R(U»- fil : Dl <Ii 1011 ~ ~IIJ."'cC!ritot>'_If PlJBll:lTi : 111_ •• , dOl. ;O,.<d j)rGl': 01 45 10 <112 ~t-lh
Col., -'0101 'li IQ21 œ "' .G<'!iI,t'Ill:<> ~'I""' .t-Gu~ FIoc" - Tt!. : 01,,"ID!l 3(1 ~. ~ •• \l' i~'oe~.ro - T~ 0I,!6 10t11l
""IitJt.~:~œ' PrarncIiI. &1lI'I1NI1II : Ére ~eIIerl 01" 10 21 .,; ,,;;~#!IJo4t""" ~ -~ Der~ : 01. 5 ID, 1V !)Modf,~
t-alnl;ffS,d Coonlttoll:M : ........ ~ll>/.eIer . 01 50 71571j:l <:tri~r«bi;'tsSId I DMINlSlWlOII : _ .......... . D ~ '" ~
01 ... 1D21 D2 1Iil''''. <l:I'~~ t ' - _ ; [.nJo DI ROSI Tt. ;01 46 1021 03$l,m.~m't:SSe' - M/j~~ . Til : 014ij III Zl
11 'f_.d;ft~"c-.~ FMl'D.IION - - . : ~'1If (47" Ëwft:x) Dff(JSlIl~ /tiSSE : _
1IDh.~~.' ..... : ~"'''' Id';lJlt ' 01 .j5 10 li l4 "l\!7>1l'$~t FI<InbI Ou ..... : 5It~' Etrro.. ~'4-
Pd..w..-.t«w,Ir· Z.,.-ob Ga:a;r "",,;,~,Jcn~_,. tb:""",. IilP. III11I11ET 1 OIlGAllISAllJ. ,
'Id: 01 46 1~ 11 3I l""~~~msstJrAlO~LlllEm : ()Qr,.:n(jIje 8~ ~1:rJitJ«tJ~.!,." l'hIr... ~ t'SltJlilfW ~
.. : P,:ndc htIy 01 .-J 10 li ~

c..... m,,,.. :
~t Iw~ u. ~ _

f~_ SA ~ CJpIi dt 1#J 61r 28 f • R<.:S IiJIIffiliIf «li 116 6/1 S'iU. 1JJ 218 j ll CJ1) ZJ IW. 2UI.'>4, S1 M r.IJ {)If!!,g, \1rT M IXI ~
-
~1JI.i! TI! "01~; 10 2111 - FIt! . Q1 ~ lunZl /1' 1\&1 ~'.lI'!!n . " 79 J39 512 191 oœ
3t kr~ /l'IJ1It'>"li.n IYttrt wHIe. clef rrtClii ~,:
6 ,"' ......tiqw M_ _ g,'lr;bxd icIIIdt luwri MItiœ 1<1 ; l#Ir, ""bn.o:ffl&'fj 11110 ÛI fi /hl, 1!b7 .u ,/W!p'm /"dI!mf If .,~~. ~
nIIabl n'SlIP ~11ry. ~ttfN 11#115 ~ "" NI lUt ~ NliI' ~ U$l'tnl1?15 W'.lI'la GIll! u:!Il ftIW III/SC"! ~
<,>Ii rJ.,i<>iuiIl1"'''*'''''''a ...'MU<~ ",_~r.ll. o!P6rl!lai. : ~1Ilrl.W\ C_fSIllM1'Mf!.Ii1lt: , El! "''', ISSII : I ~~, !l1'IC1I~
DE ~ PIIIlJ:ArnJI: ~ I.;1(r;t

Entr"prBndr B. g rou p B dll prllS'llB CO, .. 11111 bourSII d "Euron".' Pa r Is (c o d" MLENH)
WWW.lafont ,.esse ....

4
N ' 4T
Le Guide des Aides Edition IU11

GUIDE DES

- - Edition 2011 - --
FAMILLE
Alde à domicile à la lemme encemte

L'aide à domicile est attribuée sur sa demande, ou avec SOI1 accord, à la


mère, au père ou, à défaut , à la personne qui assume la charge de l'en-
fant, lorsque la santé de celui -ci , sa sécurité, son entretien ou son édu-
cmion l'exigent et, pour les prestations financières, lorsque la personne
ne disfKJsc pas de ressources suffisantes.

Elle est accordée également à la femme enceinte confrontée à des dif-


ficultés médicales 0\1 sociales et fi nancières, lorsque sa santé ou celle
de son enfant l'exige.

Elle peut être accordée aux mineurs émancipés et aux majeurs âgés de
moins de 21 ans, confrontés à des difficultés sociales.

Aides allribuëes

L'aide à domici le peut com(XIl1er :


" l'aide d'un (e) lechnicien(ne) de l'intervention soc iale ct Familiale
(TISF) ou d'une aide-ménagère. Les TISF accompagnen t les familles
rencontnmt des diftic ultés éducatives et sociales qui perturbent leur
vie quotidienne. Ils accomplissent un soutien de proximité au domi-
cile des familles en vue de leur permettre de retrouver leur autono-
mIe .
• un accompagnement en économie sociale ou familiale (AESF). Cette
accompagnement a pour but d'aider les parents par la délivrance d'in-
fonnations, de conseils pmtiq ues et par un appui techn ique dans la
IMtU'it!G 5
N ' 4T
Le Guide des Aides Edi/iDn 201t

gestion de leur budget au quotidien .


.. un service d'action éducative. L'action éducative à domicile (AED)
est une prestation d'aide sociale à j'enfance mise en oeuvre avec j'ac-
cord des parents, ou à leur demande. Elle apporte un soutien matériel
et éducatif à la famille (par exemple, cn cas de si tuation de caocnce
éducati ve, de diffic ultés relationnelles, conditions d'existence qu i ris-
quent de mettre cn danger la santé, la séc urité, l'entretien, J'éducation
ou le développement de l'enfant) .
.. le versement d'aides financières, effectué sous tonne soit de secours
exceptionnel s, soit. d'allocations mensuelles, à titre définitif ou sous
conditi on de remboursement. Les secours et allocations mensuelles
,...
00 d'aide à dom icile sont insaisissables cl incessibles (ne peu vent êm:

~
cédés). Toutefois, à la demande du bénéficiaire , ils peuvent être ver-

-
=
."',
...
sés à toute personne temporairement chargée. de l'enfant (par
exemple, lorsqu'un dé légué aux prestations familiales a été nommé,
il reçoit les allocations mensuelles d'aide à domicile).

PrIse en charge des frais

Les frais d'intclvcntion d'un tcchnicicn(ne) de l' illtervention soc ialc et


fami liale et ceux d'une aide ménagère, sont , sur demande de l'intéressé,
b pris en charge (en tout ou partie) par le service de l'aide sociale à l'en-
ln Fance, s'ils ne le sont pas par un organisme de sécurité socjale ou tout
i! autre service ou si cette prisc cn charge est insuffisante.
....
"'
Z

PrIme à la naissance

La prime à la naissance est une prime versée durant la grossesse, donc


avant la naissance de l'enfant, pour préparer son arrivée.

Elle a pour objet de faire face aux dépenses liées à la naissance d'un
d'enfant et à SOI1 entretien.

Conditions pour en bénéficier

Une personne peut bénéficier de la prime à la naissance :


• si elle attend un en tànt,
• si ses ressources sont inférieures à un plafond.

6
N "4 7
Le Guide des Aides Edilio.2011

Pendunt la grossesse, la mère doit se SOumettre au prelIucrcxamen pré-


natal médical.

Plafonds de ressources

La personne peut bénéficier de la prime de naissance si ses ressources


sont inférieures à un plafond.

Les ressources 2008 perçues par la fami1Je ne doivent pas dépasser une
limite qui varie selon la siruarion de l'allocataire.

Ménage avec l1li seul revenu (revenu net catégol1el de 2008)


Nombre d'enfants à charge Plafonds de ressources
1 enfant 33 731 €
2 enfants 40 477 €
3 enülnts 48 573 €
par enfant supplémentaire 8096 €
(Plufmuls de I"(!S.\,()/lrL'e.~ [Jour exil/lien des dmils (11/ 1" janvier 1/11. 31 déccmbre 2010).

Parent Isolé assurant seul la cIIatge d'enfant(s)


OU ménage avec 2 fII!IfIIIUS (1INIII1II net catégoriel de 2(08)
Nombre d'enfants à charge Plafonds de ressources
1 enlant 44 576 €
2 enfants 51 322 €
3 enfants 594 18€
par enfant supplémentaire 8096€
(Plafonds de ressollrces ,JOur examen des droits du 1" janvier au 3/ décembre l OlO).

Pnicision :
o si les ressources prises en compte sont celles de ['année 2008. la
si tuation de famille est celle du 6ème mois de grossesse , J'enfan l à
naître comptant pour 1 cnfllilt à charge.
o il ya 2 revenus dans le couple si chacun a perçu en 2008 au moins
4534,32 € de revenu net.

7
Le Guide des Aides {di/ion 20lt

Comment faire la demande ?

Pendant la grossesse, la mère doit envoyer la déclaration de grossesse


à la caisse d'allocations familiales (CAF) dans les 14 premières
semames.

Si clic n'est pas allocataiœ. elle doit compléter le formulaire cerfa


n01 1423 *05 de déclaration de situation et le formu laire cClfa
0°10397* 12 de déclaration de ressources.

Si clle est allocataire, elle peUl faire une déclaration de siuJation en ligne
.,..
00
c::>
en déclarant sa grossesse .

~
,..
-."',... InsInJcIIon de la demande

La demande sera étudiée au coms du 6ème mois sllivant le début de


grossesse.

Montant

Le mOlltant net de la prime à la nai ssance s'élève à 889.72 €.


(Mollfullt appliCllble du 1er jal/vie r au 31 décembre 2010).
b
li...z En cas de nai ssances multiples attendues, il est versé autant de primes
.... que d'enfants à naître, sur la base d'une attestation médicale précisant le
nombre d'enrants à naître.

Versement

La prime est versée en une seule fois, pour chaque enfant à naître, lors
du 7"rrc mois de grossesse. Pour déterminer le mois de versement, il faut
ajouter 7 au mois de début de h'T'Ossesse, par exemple: si début de gros-
sesse en janvier (mois 01), versement avant la fm du mois 08 (août).

Siluation des parents d'un enfant mort-né ou sans vie

Lorsque la naissance a fait l'objet d'une inscri ption à l'état civil "décès,
nai ssance , présentement sans vie" mentionnée sur le livret de famille ,
la prime à la naissance est due aux parents quelle que soit la date à

8 lijfH(,t!ll
N °4 7
Le Guide des Aides Edilio.2011

laquelle cette naissance intervient.

En cas de non inscription à l'état civil, la prime à la naissance est éga-


Iement attri buée seulement si la naissance est postérieure ou égale au
premier jour du mois civil sui vant le Sème mois de grossesse.

Références
Articles R53 1-1 à R531-6, L533-1 du Code de la sécurité sociale

Prime à J'adoption

La prime à l'adoption a pour objet de faire face aux dérx:nses liées à


l'adoption d'un d'enfant el à son enrretien.

Conditions pour en bénéficier

Pour bénéficier de la prime, il faut :

" adopter ou accueillir en vue d'une adoption un enfan t de moins de 20 ans,

• et avoir des ressources inférieures à un plafond.

ri faut avoir cu recours :

" soil au service d'aide sociale à l'enfance,

.. soit à un organisme français autorisé pour l'adoption.

• soit à une autorité étrangère compétente.

Plafonds de ressoon:es

La personne peut bénéficier de la prime d'adoption si ses ressources


sont inférieures à un plafond.

9
N °47
Le Guide des Aides fdiliDn 20/1

Ménage al'l1C un seul rel/l1llU (rel/l1llU net catégot1eI de 2(08)

Nombre d'enfants à charge Platonds de ressources


1 enfant 3373 1 €
2 cnfant,;; 40 477 €
3 enFants 48573 €
Par cnfrull supplémentaire 8096€
(P!aJr:mds de resso/llt:es perçues en 2008 polir eramel1 des droits d/l 1er janvier (Ill 31
décembn! 2010).
l'ersI1nne isolée assunmt seule la charge d'enfant(s)
OU ménage avec 2 revenus (1'f!fI8IIU net calJigoriel de 2fJOB)

Nombre d'enfants à charge Plafonds de rcssoucccs


1 enfant 44 576 €
2 enfants 51 322 €
3 enfants 594 18 €
Par enfant supplémentaire 8096€
( Plufrmds de œssmlfl:es pcrpw.\" en 2()(J8 (Jour exwlU:n des amils dEI Icrjm1l'Ù!f 111/ JI
décembre 2010).

ATIEN110N : il y a 2 revenus lorsque les 2 conjoints ou concubins exer-


cent une activité protess ionnelle productrice de revenus et que chacun
b de ces revenus a éré au moins égal, en 2008, à 4.534,32 €.
li...z
- Démarches

L'allocataire doit adresser à la caisse d'allocations fam iliales (Caf) dont


dépend son domicile les justificatifs concernant l'adoption ou l'accueil
en vue d'adoption de l'enfant.

Si le demandeur n'est pas allocataire, il doit compléter le formulaire


cerfa nO11423*05 de déclaration de situation et le formulaire cerfa
_ n010397* 12 de déclaration de ressources.
1;
;:;:. InsInIction de la demande

La demande sera étudiée au mois de l'arrivée au foyer de j'enfant adop-


té ou au mois de l'adoption de j'enfant si l'arrivée au foyer est antérieu-
re.

10
N "4 1
Le Guide des Aides Edilion2011

Montant
Le montant net de la prime d'adoption s'élève à 1 779,43 €.
(MO/lflllll applicabh' dll 1er janvie r I/U 3 j ,!éct!mbl1! 2010).

Versement

La prime est versée en une seule fois, pour chaque enfant de moins de
20 ans, adopté ou recueilli en vue d'une adoption , au plus tard le mois
qui suir ['arrivée de l'enfant au foyer.

Références
Alticles L531-2. L533- 1 cl D532 du Code de la sécurité sociale

Allocatioo de base de la prestation d'aœueil du jeme entant

L'allocation de base de la prestation d'accueil du jeune enfant (paje) a


pour objet de faire face aux dépenses liées à la naissance ou à l'adop-
tion d'un enfant et à son entretien.

Coodilions pour en bénéficier

Une personne peut bénéficier de l'allocation de base si elle a un enfant ,


à sa charge, de moins de 3 ans.

Dans le cas d'un enfant adopté ou recueilli en vue d'une adoption,


l'adoptant (ou le futur adoptant) peut également cn bénéficier au
moment de l'arrivée de l'enfant dans le foyer. La condition d'fige n'est
pas la même.

Pour bénéficier de l'intégmlité des droi ts, l'enfant doit se soumeltre aux
examens médicaux obligatoires prévus pour les enfants de moins de 6
ails.

Plafonds de 1IlSSOIIn:e5

Les ressources 2008 perçues par la famille ne doivent pas dépasser une
limite qui varie selon la situation de l'allocataire.

11
N °47
Le Guide des Aides fdiliDn 20/1

Ménage al'l1C un seul rel/l1llU (rel/l1llU net catégot1eI de 2(08)

Nombre d'enfants à charge Plafonds de ressources


1 enfant 3373 1 €
2 cnfanl~ 40 477 €
3 enFants 48573 €
par cnffmt supplémentaire 8096€
(Plafonds de ressources applicables du 1er jOIll,ier ail 3/ décembre 2010).

Parent isolé assumant seul la charge d'enfanf(s)


OU ménage avec 2 revenus (1'f!fI8IIU net calJigoriel de 2008)

Nombre d'enfants à charge Plafonds de ressources


1 enfant 44 576 €
2 enfants 51 322 €
3 enfants 594 18 €
par enfant supplémentaire. 8096€

A savoir: il y a 2 revenus lorsque les 2 conjoi nts ou concubi ns exen.-cnt


une activité professionnelle productrice de revt:nus et que chac un de
ces revenus a été au moins égal, Cil 2008, à 4534,32 €.
b Comment faire la demande ?
li...z
- En cas de naissance, le parent doit adresser à la caisse d'aJ1 ocations
fam iliales (CAF) dont dépend son domicile la photocopie lisible des
pages du li vret de famille, ou une photocopie de l'extrait d'acte de nais-
sance de l'enfant.

En cas d'adoption, ou si l'enfant est recueil li en vue d'une adoption.l 'al-


location de base est. versée automatiquement si le (futur) adoptant. a
bénéficié de la prime à l'adoption .

Montant
Le montant net de l'allocation de base s'élève à 177 ,95 €.
(MOllltllll mensuc/ oflfl/icahte dlt 1er jal/vier lIU 3 1 décemhre 2010).

12
N "4 1
Le Guide des Aides Édilion2011

Versement

L'allocation de base est versée mensuellement.

En cas de naissance

Elle est versée à compter de la date de naisswlcc de l'enfant: le premier


versement est donc calculé au prorata du nombre de jours restant à cou-
rir dans le mois (exemple: pour un enfant né le 20 mars, le nombre de
jours restant avant la fin du mois est de 12. Le premier versement est
égal à 12/3 1"""'" du montant mensuel).

L'allocation de base est vcr:;éc jusqu'au dernier jour du mois civil pré-
cédant celui au cours duquel renfant atteint l'âge de 3 ans.

E'n cas d'adoption

Elle est versée, il parti r de la date d'arrivée au foyer de l'enfan! ou du juge-


ment d'adoption, pendant 3 ans, dans la limilc des 20 ans de l'enfant.

En cas de naissances multiples ou d'adoptions simultanées

L'aUocataire peur cumuler plusieurs aUocations de base.

Cllnul de l'allocaUon de base

L'allocation de base est cumulable avec :

• l'allocation journalière de présence parentale ,

• l'allocation de soutien famil ial pour les enfants adoptés ou recuei llis
en vue d'adoption.

En revanche, l'allocation n'est pas cumulable avec le complément fami-


lial.

Silllation des parents d'un enfant mort-né ou sans vie

Lorsque la naissance fait l'objet d'une inscription à J'état civi l "décè.\',

IMt\Hlt!G 13
N °47
Le Guide des Aides Édllion 2011

naissance, présellfemcnl sans vie" mentionnée sur le livn::t de famille.


J'allocation de base est versée durant 4 mois (le mois de naissance et elle
est maintenue 3 mois).

Les parents doivent fournir:

,. l'acle de naissance el de décès,

• ou la copie du livret de tamille justitiant l'inscript ion de l'enfant à


l'état civi l.

Réféfences
Alticles L531-3. L533- 1 et D532-2 du Code de la sécurité sociale

Complément de libre choix d'activité

Le complément de libre choi x d'acti vi té de la prestation d'accueil du


jeune enfant (paje) a JXlur objet de permettre il l'un des parents de rédui-
re ou de cesser totalement son activité professionnelle pour s'occuper
de son enfant.

....b Conditions pour en bénéficier


...
i!
-
z Toute personne peUL bénéficier du complément de libre choix d'activi -
té :

• si eUe a au moins 1 e,nfant de moins de 3 ans, adopte ou recueilli Uil


enfant en vue d' une adoption ,

• ct si clle interrompt totalement ou part.icllcment son activité profes-


sionnelle pour s'occuper de son enfant.

L'interruption ou la réduction de l'activité peut être la conséquence :

• du congé parental dans le secteur privé ou dans la fonction publique,

• du congé de présence parentaJc ou du temps partiel de droit dans la


fonction publique

14
N "4 7
Le Guide des Aides Edili•• 2011

Conditions liées à l'exen:1ce antérieur d'une activité professionnelle

L'allocataire doit justifLer d'une activité professionnelle suffisante qui


ouvre des droits à pension de retraire dans lin régime de base.

Tl doit justifier d'au moins 2 ans (8 trimestres) de cotisation vieillesse


(cn continu ou non) validés au tjtre d'une activité professionnelle;

• dans les 2 ans qui précédent la naissance de son e,nfant s'il n'a qu' 1
enfant,

• dans les 4 ans s'il s'agît d'un 21n• enfant,

• dans les 5 ans s'il a 3 enfants ou plus.

Le période de rétërence est celle qui précède la naissance, l'adoption


(ou l'accueil) de l'enfant, ou la demande du complémem, si elle est JXls ~
lérieurc et si l'allocataire a plus d'un enfant à charge.

Comment faire la demande ?

Le parent doit remplir le fom1ll1aire cerra n° 12324*03 de demande de


complément de libre choix d'activité de la Paje.

S'il est en congé de maternité, paternité, d'adoption ou de maladie, il


doit envoyer sa demande à la caisse d'allocation familiale (Cat) dont
dépend son domicile à la fin de son indemnisation.

Montant

Situation du parent Montant mensuel


Ne travai lle plus 552, 11 €
Salarié à temps patti el avec un temps de
travailnc dépassant pas 50% de la durée 4 19,83 €
du travail fixée dans l'entreprise
Salarié à temps partiel avec un temps de
travail compris entre 50% et 80% de la durée 3 17,48€
du tr.ivail fixée dans l'entre rise
(MOllit/lits applicables du Jerj(lfIvier au JI décembre 2010)

15
Le Guide des Aides {dili_n 2011

Ces montants com:spolldent soit au complément de ljbn: choix d'acti-


vité seul, soit au cumul du complément avec l'al location de base de la
Paje si le demandeur bénéficie déjà de cene prestation.

Durée du versement

SI la personne a 1 seul entant


Le complément de libre choix d'activité est versé dès le premier enfant
pendant une période maximale de 6 mois à pmtir du mois:

• de la nai s~n ce, de l'adoption ou de "accueil de l'enfant,

• ou de la fin du congé de matcnuté, de paternité, ou d'adoption.

Pour un enfant adopté ou accueilli en vue d'une adoption, âgé de plus


de 3 ans et de moins de 20 ans, la durée de versement est décomptée
depuis l'arrivée de l'enfant au foyer.

SI la petSOIIIIe a au moins 2 enfants à charge


Le complément esl versé jusqu'uu mois précédant le 3àir anniversaire de
l'enfant (ou le 6''''''' anni versai re s'il s'agit de tri plés ou plus) ou lorsque
cesse toute autre cond ition de droit.
b
li...z Elle cst verséc à compter du 1 jour du mois civil suivant :

-
(J"

• soit la nai ssance, l'accueil ou l'adoption de l'enfant,

• soit la fin du congé de matemité, d'adoption ou de patemité,

• soit l'arrêt du cornplémem familial ,

• soi t lu cessation de l'acti vité ou l'exercice d'un travail à temps partiel.

PRÉCISION: si la personne a au moins 3 enfants à charge, elle peut


déc ider de renoncer à cette prestation et demander à percevoir le
complément opt ionnel de libre choix d'acti vité (Co lca),

Si la personne , ayant au moins 2 enfants à charge, a adopté un enfant


ou accueilli un enf<mt en vue d'adoption âgé de moins 20 ans

16 l~lU[IW
N °4 7
Le Guide des Aides Edili•• 2011

L'allocation est versée j usq u'au 3 ans de l'enf,Ull. Le dmÎl ù l'allocation


peut dépasser le 3èmc anllÎversaire de l'enfant tant que 12 mois n'ont pas
été versés.

Pour un enfant, âgé de plus de 3 ans ct de moins de 20 ans, le complé-


ment de libre choix est versé pendant une durée minimale d' 1 an, si ]'al-
locataire a 2 enfants à charge ou plus.

Cette durée esl décomptée depuis l'arrivée de l'enfant au foyer.

PRF.-CISION: les parent~ qui réduisent tous les 2 leur activi té peuvent
bénéficier chacun d'un complément de libre choix d'activité à Laux
prutie] dans la limite du montant du ta ux plein.

Règles de non-aJIIIul

Le compl ément de libre choix d'activité il taux plein et à taux partiel


n'est pas cum ulable avec:

• l'indemnisation des congés maternité, patcmilé et d'adoption,

• l'i ndemn isation des congés de maladie ou d'accident du travail,

• un avantage de vieill esse ou d'invalidité,

• l'allocution uux adultes handicapés.

Règles de _-cumul al/llC les allDcalions de chômage


Le complément de libre choix d'activité à taux plein n'est pas cumulable
avec les indemnités servies aux travai lleurs sans emp loi .

Le complément de libre choix d'activité à taux paniel n'est pas cum u-


lable avec les indemni tés servies aux travailleurs sans emploi, s'il n'était
pa<> versé avant la perte d'emploi.

PRÉCISION : l'allocataire peUl bénéticier du complément de li bre


choix d'acti vi té s'il perçoit une allocation de chômage et s'il deman-
de au Pôle emploi de suspendre son paiement. Celui-ci reprendra
dès la fi n de ses droits au complément de libre choix d'activité.

17
Le Guide des Aides Édllion 2011

Régies de cumul avec les aI/ocalJons de chômage en cas de perllJ


d'emploi
Le complément de libre choix d'activité versé à taux partiel peut se
cu muler avec l'allocation de chômage seulement si l'allocataire perce-
vait, avant de perore son emploi , ce com plément.

DroHs sociaux

La personne conserve ses droits aux prestations en naUu'e de l'assuran -


ce maladie ct maternité du régime de sécurité sociale auquel il est affi-
lié.
.,..
00

~
En cas de reprise d'activité, il retrouve ses droits aux prestations cn
,..
-."',... nature et en espèces de l'assurance maladie, maternité, in valjdité el
décès.

Réffirenœs
Art.icles L531-4, R53 1-4, D531-4 du Code de 1. sécurité soc iale

Complément optionnel de libre choix d'iIGIivité II) )


....b Le complément optionnel de libre choix d'activité (Co Ica) de la presta-
i! lion d'accuei l du jeune enfant (pajc) est attri bué au parent:

....
"'
z
.. ayant à charge au moins 3 el1 rant~,

.. el qui interrompt intégmlement son activité professionnelle pendant


une durée d!1 an après la naissance ou l!arrivée de l'enfant.

PRf:CISION : le parent qui demande le bénéfice du Co\ca pour un


enfant est considéré renoncer au bé néfice du complément de libre
choix d!activité (CLCA). Le choix du Colea au titre d'un enfant est
définitif, sauf en cas de nouvelle naissance ou adoption durant la
période de perception du Colea où J'allocataire pourra modifier Son
choi x.

18
N "4 7
Le Guide des Aides Edilio.2011

Conditions

CondiIions liées à la cIratrIe effective de l'enfant


Le parent doit assumer la charge effective et pennanente d'au moins 3
enfants. Le 3ô"", enfant ou plus doit être né ou adopté.

CondIIIons liées à l'exen:/œ d'une acIIriIIé pnsfessIonne/le antét1eure


le parent peul bénéficier de ce complément s' il justifie d'au moi ns 8 tri-
mestres de cotisation vieillesse (en continu ou non) validés au titre d'une
activité professionnelle dans les 5 ans qui précèdent la naissance, I'adop-
tian ou J'accueil de l'enfant.

ColRl1ent faire la demande ?

Le parent doit remplir le fo rmui llire celfa 11°12324*03 de demande de


complément de libre choix d'activité de la Paje.

S'il est en congé de matern ité, patern ité, d'adopt.ion ou de maladie, il doit
envoyer sa demande à la caisse d'allocation fami liale (Caf) dont dépend
son dorrucile à la fin de son indemnisation.

MonIant

Le monlant du Colca est de :

• 61 1,59 € en cas de perception de l'allocation de base de la Paje,

• 789,84 € en cas de non perception de l'a1location de base de la Paje.


(MVIlIllI1/S mi.'nsuds applicable.l' l l/l I ~ j lll1\lin {I/I 3 J décemhfl' 2010).

Duree du vemment
Le complément est versé jusqu'au moi s précédant le premier anni ver-
saire de l'enfant ou lorsque cesse toute autre condition de droit.

Elle est versée à compter du mois de la naissance, de l'accuei l ou de


l'adoption de l'enfant , et ce pour une période maximale de 12 mois. En
cas de reprise d'activité professionnelle de l'allocataire, avant cette
période maximale, le versement du Colca est intem)mpu.
IMfut,m
N °4 7
19
Le Guide des Aides ÉdiiiDn 2011

Le Coka peut être pru1agé entre les 2 pwt:nts. mais ceux-ci ne peuvent
le percevoir simultanément.

Exemple de dunie de lIIltSeIII8IIt


Pour un enfant né le 15 jui llet 20 10.

La fi n du congé de matern.ité est prévu pour le 18 novembre 2010.

Le Colea est versé du l" novembre 20 10 au 30 juin 20 Il.

En J'absence de droit au congé de maternité, le Colca est versé


00 depuis le 1" juillet 20 10.
C'>

~
,.. R~~5œnon
~~~m~
w~ ________________________
-."',... Le Colca n'est pas cumulable notamment avec les indemnités:
• des congés maternité, paternité et d'adoption,

• de congés payés,

• des congés maladie ou d'acci dent du travai l.

b Le complément est cependant cumulable avec ces prestations durant Je


li"'oz mois oll clics pren nent fin.
.... Références
Articles 153 1-4, 0531-4, 0 531 -12, 0 53 1-16 et 0531 -16-1 du
Code de la sécurité sociale

Complément libre choix du mode de garde: en cas d'embauche dlreo-


te d'une persome

Le complément de libre choix du mode de garde de la prestation d'ac-


cueil du jeune enfant (?aje) est versé par la caisse d'all ocation familia-
le (Cat). Il comprend une prise en charge partielle de la rémunération
du salarié qui assure la garde. Il varie en fonction de l'âge de l'enfant et
des ressources de l'allocataire.

20
N °4 7
Le Guide des Aides Edition 2011

Le parent peul bénéticier de ce complément s'il choisit d'employer


directement:
• un ass istant maternel agréé (l'enfan t est gardé au domicile de l'assis-
tan! maternel),

• une garde d'enfants à domicile (l'enfant est gardé au dom icile des parents).

Conditions poli' en bénéficier

Les conditions énoncées ci-dessous sont cumulatives.

Âge de l'enta",
Le parent doit faire garder un enfant de moins de 6 ans.

Emploi d'une pet50IIIIe


Le parent doit employer directement un assistant maternel agréé ou une
garde d'enfant à domicile.

Revenus professkmrre/s mln/rmnn

Situation du demandeur Conditions


S'il est salarié Il doit percevoir un minimum
de revenus de son activité
professionnelle :
• de 389,20 € s'il vit seul ,
• de 778,40 € s'il vÎI en couple.
S'il est 11011 salarié (commerçant, Il doit être à jour de ses
artisan, profession libérale, non cotisations sociales d'assurance
salarié agricole) vieillesse.
(Mfl/lllllllS applicables (/u / ..- jOll vier au 3/ déc:emhre 20 /0)

La condition de reven us d'activité ne s'applique pas:


• si rallocataire poursuit des études (s'il vit en couple, les 2 membres du
couple doivent être étudiants),

• ou si l'allocataire (ou SOIl conjoint ou com pagnon) bénétlcie de l'allo-


cation aux adultes handicapés (AA H),

• ou si l'allocataire perçoit le revenu de solidarité active (RSA) sous

21
Le Guide des Aides Édllion 2011

conditions de ressourccs , et s' il est lllscrit dans une démmche d'inser-


tion professiolmelle,

• ou si l'allocataire est inscrit comme demandeur d'emploi auprès du


Pôte emploi c l bénéficiaire de l'allocation d'insenion ou de l'alloca-
tion de solidari té spc'cifique (ASS).

Salaire versé à l'employé

En cas de garrle par un assistant maternel, la rémunération que l'alloca-

...
00
taire verse ne doit pas excéder, par enfant et par jour de garde, 5 fois la
valeur du SMIC horaire, soit 44,30 €.

~
(mollfOllf depuis le j" ja!fl'ier 2010)

-
=
."',
... En cas de garde à domicile, l'allocataire ne doit pas bénéticier de l'exo-
nération des cotisations sociales dues pour la personne employée.

Comment faire la demande ?

Pom obtenir le complément, la personne doit faire la dern.mde auprès


de la Caf et remplir le formulaire cerfa nO12323*02 de demande de.
complément de libre choi x de mode de garde.
b
li"'z Si la personne est déjà allocataire ct si la naissance de l'enfant est déjà
.... déclarée- à la Caf ou si elle a un enfant de moins de 6 ans, clic peut fai re
sa demande directement par Internet sur le si te de la Caf.

Si elle n'est pas allocataire, elle doit compléter le fOffilulaire cerfa


n011423 *05 de déclaration de situation et le formulaire cerfa
n° 10397* 12 de déclaration de ressources.

Le centre Pajemploi immatricule l'allocataire.

recevra un carnet '1 P{{jemploi" (réseau Urssaf) pour déclarer chaque


[J
mois la rémunération de son salarié.

Le centre Pajernploi calcule le montant des cotisations.

fi adresse au salarié l'attestation d'emploi qui vaut bulletin de salaire.

22 l~tH('l!ll
N "4 7
Le Guide des Aides Edili.o201'

MOIlIart

Le montant de la prise en charge partielle de la rémunération varie selon :

• les ressources de l'allocataire (pour l'année 2010, les ressources prises


en compte sont celles de 2008 soit de "avant dernière année),

• et l'âge de ses enfants (de moins de 3 ails ou de 3 à 6 ans).

Plafonds de ressources Montant mensuel de la prise en


charb'€ partielle de la rémunération
Ressources inférieures à : 441,63 € si l'enfant à moins
20 059 € pour 1 enfant de 3 ans
23 095 € pour 2 enfants 220,82 € si l'enfant est âgé de 3 Par
enfant supplémentaire : 3.643 € à 6 ans
Ressources ne dépassant pas: 278,48 € si Penfa nt à moins
44 576 € pour 1 enfant de 3 ans
51 322 € pour 2 enfants 139;27 € si l'enfa nt est ilgé de
Par enfant supplémentaire: 8.096 € 3à6ans
Ressources supérieures à : 167 [17 € si l'enfant à moins
44 576 € pour 1 enfant de 3 ans
51 322 € pour 2 enfants 83,54 € si l'enfant est âgé de
Par enfant supplémentaire: 8 096 € ]à 6 ans
(MonttllllS lIf1l'fiC/lhies du 1" janvier (/II JI dJccmhrc 2010)

Prise en chalge des coIIsatIons sociales

Statut de la personne employée Prise en charge par la CAF


des cotisations sociales
Assistant maternel Totale, pour chaque enfant gardé
Garric à domicile 50 % des cotisations sociales, dans
la limite d'un plafond mensuel
fixé à :
419 € par mois, jusqu'au 3"'"
amlivers.. 1.ire de l'enfant,
2 10 € par mois, pour un entant de
3 à 6 ans.
(Montallts \lal{1hlc,~ pour l'aI/liée 2010).

23
Le Guide des Aides Id/IiD' 2011

Si les parents lo nt gill'der 2 enfants (l'un âgé de moins de 3 anS ct l'autre


de 3 à 6 ans), la Caf applique le platond pour 1 enfant de 0 à 3 ans,

Versement

fi est versé à partir du mois de la demande si les conditions sont rem-


plies.

Le versement prend tin le mois civil au cours duquel l'une des cond i-
tions n'est plus remplie.

00 Si J'allocataire emploie un assistant maternel , le complément est versé


n
~
pour chaque enfant gardé.

-
=
."',
... En cas de garde à domicile, le complément est versé à l'allocataire par
farllille (quel que soit le nombre d'enfants gardés).

Le cumul des différents compléments de modes de garde est possible


(en cas de recours à un assistant maternel et à une garde à dom ici le). n
convient de renseigner ù la Caf pour savoir si rallocataire peut en béné-
ficier.

b Majoration des droits


li"'z
.... Une majorJtion des droÎlS de 10 % (de-la prise en charge de-la rému-
némlion du salarié ainsi que des cotisations sociales) est due pour les
parents qui travaillent et fo nt garder leurs enfants selon des horai res
spécitiques (en cas de travail de nu it - entre 22 heures et 6 heures - ou
les dimanches ou les jours tëriés). Le nombre d' heures de garde en
horaires spécifiques doit. être supérieur ou égal à 25 heures dan s le
mOIS.

Pour ouvrir droit à œtte m~joratiûJl , l'allocataire doit déclarer le nombre


d'heures de garde en horaires spécifiques sur le fOlmulaire de déclara-
tion.

Références
Articles L531-1 , L531-5 à L531-9. R53 1-5, D531-19 à 053 1-24 du
Code de la sécurité soc iale

24 N "4 7
Le Guide des Aides Edm•• 2011

Complément IlIre choix du mode de garde: en cas de recours à un


organisme habilHé

Le complément de libre choix du mooe de garde de la prestation d'ac-


cuei l du jeune enfant (Pajc) cst ycnié par la caisse d'allocation fam ilia-
le (Caf). TI comprend une prise en charge partielle de la rémunémtion
du salw'ié qui assure la garde de l'enfant. Elle varie cn fonction de l'âge
de j'enfant et des ressources de l'allocataire. Un minimum de 15 % des
frais restera à la charge des parent~.

Le parent peut bénéficier de ce complément s'il choisit de faire appel à


un organisme ha bilité qui emploie:

• des assÎst..1nls maternels agréés (l'enfant est gardé au domicile de ras-


sistan( maternel),

• ou des gardes d'enfants à domicile (l'enfant eSl gardé au domicile des


parents).

Condillons pour en bénéficier

Les conditions énoncées ci-après sont cumulatives.

Age de "ent.lnt
Le parent peut cn bénéficier s' il fail garder un enfant de moins de 6 ans.

Faire appel à l1li organisme habllllli


Pour bénéficier du complément libre choix de mode de garde, le parent
doit faire appe l à une association ou une entreprise habilitée ou une
micro-crèche.

L'organisme doit être habilité:


• par le conseil générru, si elle emploie des ass istantes matemdles,

• par le Préfet. si elle emploie des gardes d'enfant à domic ile.

Durée mlnimlIIII de garde


Le parent doit faire garder son enfant au moins! 6 heures par mois.

25
Le Guide des Aides Edi/ion 2011

ReWIIIUS profess/onneIs minimum


..,.,
~ Situation du demandeur Conditions
[J doi t percevoir un minimum de
revenus de son activité
Si le demandeur esl salarié professionnelle:
de 389.20 € s'i l vit seul,
de 778,40 € s'il vit en couple.
Si le demandeur est non
salarié (commerçant, artisan ) 11 dair être à jour de ses cotisations
profession libérale ) non sociales d'assurance viei llesse.
salarié agricole)
(Mrmtalltt applicah/es du 1" jOl!l'ier (I ll JI décembre 2010)

La cond ition de revenus d'acti vité ne s'applique pas:

• si l'allocataire poursuit des érudes (s'il vit en couple. les 2 membres


du couple doivent être étudiants),

• ou si l'allocaulÎ.rc (ou son conjoint ou compagnon) bénéficie de J'al·


location aux adultes hand icapés (AAH),

b • ou si l'allocataire perçoit le revenu de solidarité active (RSA) et s'il


li...z est inscrit dans une démarche d'insen ion professionnelle (titulaire

- d'un contrat de tr,lVail ou d'insert ion , ou inscrit comme demandeur


d'emploi auprès du Pôle emploi , ou en formation professionnelle,
rémunérée ou non) ,

• ou si l'al locataire est inscrit comme demandeur d'emploi auprès du


Pôle emploi et bénéficiaire de l'allocation d'insenion ou de l'al loca-
tion de solidarité spécifique (ASS).

Comment faire la demande ?

Pour obtenir ce complément, la personne doit faire la demande auprès


de la Caf et remplir le tOffilu laire cerfa nO 12399*02 de demande du
complément de libre choix du mode de garde (association, entreprise
habil itée ou micro-crèche).

26 N "4 1
Le Guide des Aides Edili•• 201'

Si ellc n'est pas allocataire , clle doit compléter le formul ajre cerfa
nO11423*05 de déclaratio n de situation et le fo rmulaire cerfa
nOI0397*12 de déclaration de ressources.

Le centre Pajcmploi immatricule l'allocataire.

Il recevra un carnet "Pajcll1ploi" (réseau Urssaf) qui lui penncttn.l de


déclarer chaque mois la rémunération de son salarié.

Le centre Pajemploi calcul e le montant des cotisations.

Tl adresse au salarié l'attestation d'emploi qui vaut bul letin de salaire.

Montant
Le montant de J'aide forfaitaire varie selon:

• les ressources de l'allocataire (pour l'année 20 10, les ressources prises


en compte par la Caf sont celles de 2008 soi t de l'avant-dernière
année) ,

• et l'âge de ses enfanl<; (de moins de 3 ans ou de 3 à 6 ans),

• cl le statut du salarié employé par l'organisme.

Plafonds Montant mensuel de la Montant mensuel de la


de ressources prise en charge pour prise en charge pour
un assistant maternel une garde à domicile

Ressources inférieures
à: 668,29 € si l'enfant" 807,55 € si l'enfa nt à
20 059 € pour 1 moins dê 3 ans moi ns de 3 ans
enfant
23 095 € pour 2 334,15 € si l'enfant est 403 ,78 € si l'enfant est
enfants âgéde3à6ans âgéde3à6ans
Par entant supplé-
mentaire : 3.643 €

27
Le Guide des Aides Edflion 2011

Plafonds Montant mensuel de la Montant mensuel de la


de ressources prise en charge pour prise en charge poor
un assistant maternel une garde à domicile

RC!o'.sources ne dépas-
san t pas: 556,92 € si l'enfanl à 696, 14 € si J'enfant à
44 576 € pour 1 moins de 3 ans moins de 3 ans
enfant
51322€pour 2 27g,47 € si l'enfant est 348,08 € si l'enfant est
enfants âgéde3à6ans âgéde3à6ans
Par enfant supplé-
.,..
00 mentaire : 8,096 €

~
,..
-."',... Ressources supé-
, ,
neures a:
44 576 € pour 1
445,54 € si J'enfan t à 584,76 € si J'enfan t à
moins de 3 ans moins de 3 ans
enfant
51 322€ pour2 222,78 € si l'enfant est 292,39 € si l'enfan t est
enfants âgéde3à6ans âgéde3à6ans
PW" enfant supplé-
mentaire : 8096 €

b (Monlflnls mensuels IIpplil:ubfes du J" jal/vier 111/ JJ (/écembre 2010 )


li"'z
.... Majoratlon des droits

Une majoration des droits de 10 % (de la prise en charge de la rému-


nération du salarié) est due pour les parents qui travaillent et font gar-
der leurs enfan ts selon des horaires spécifiques (en cas de travail de nuit
- entre 22 heures et 6 heures - ou les dimanches ou les jours teriés). Le
nombre d'heures de garde en horaires spécifiq ues doit être supérieur ou
égal à 2S heures dans le mois.

L'allocataire doit déclarer le nombre d'heures de garde en horaires spé-


cifiques sur l'attestation établie par l'organisme.

Versement

Le mmplément est versé le mois de la demande si les çonJitions sont remplies.

28 ImHol!ll
N °4 7
Le Guide des Aides Edilio.2011

Le versement prend fin le mois civil au cours duq uel l'une des cond i-
tions n'est plus remplie.

L'aUocatalre bénéficie d'une aide fmfairaire :

" par enfant gardé par un assistant maternel agréé,

• par famille en cas de garde d'enfant à domicile (quel que soii le


nombre d'enfants gardés).

Le cumul des différents compléments de modes de garde est possible


(en cas de recours à un assislant maternel cl à une garde il domicile). n
convient de se renseigner à la Caf pour savoir si l'allocataire peut Cil
bénéficier.

Références
Articles L53) -) , L53) -5 à L53) -9, R53 ) -5, 053) - ) 9 à 053) -24 du
Code de la sécuri té sociale

Aides à la reprise d'actMIé des demandeurs d'emploi: aide à la garde


d'enfants pour parents isolès (AGEPQ

Les demandeurs d'emploi , parents isolés d'enfan ts de moins de 10 ans,


qui reprennent une acti vité professionnelle ou s'engagent à sui vre une
fonn<:llion, peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d'une aide à la
garde d'enfanl'i pour parents isolés (AGEPI), si cette reprise d'activité
ou cette entrée en fonnation génè re des coûts de garde d'enfants.

Bénéficiaires

L'AGEPI peut être accordée dans le cadre du projet person nalisé d'ac-
cès à l'emploi (PPAE) aux demandeurs d'emploi qui;
• soi t, sont bénéficiaires d'un revenu minimum (revenu de soljdmité
active - RSA - allocation de solidarité spécifique - ASS - al location
aux adultes handicapés - AAH - allocation temporaire d'attente -
ATA), soit , ne sonl pas indemnisés par le régime d'assurance chôma-
ge,

29
Le Guide des Aides ldi/ion 2011

• et élèvent seuls un ou plusieurs enfant(s) de moins de JO ans dont ils


ont la charge et la garde.

Conditions d'allribution

L'AGEP! peut être attri buée en cas:


• de reprise d'emploi à temps plcin ou à temps partiel, cn contrai à
durée indétenninée (CDn ou détermi née (COD) d'au moins 2 mois.

• création ou reprise d'entreprise si les demandeurs d'emploi créateurs


ou repreneurs d'entreprise peuvent bénéficier de ['AGEPI s'ils ont le
.,..
00 statut de salarié de leur entreprise .

~
,..
-."',... • d'entrée en formatio n, y compris à distance, d'une durée d'au moins
40 heures .

FMnaIités de demande

Le demandeur d'emploi qui souhaite bénéficier de J'AGEPI doit en for-


muler la demande auprès de SOIl agence Pôle emploi dans le mois qui
suit la reprise d'activ ité ou l'entrée en formation.

b L'aide ne peut être accordée qu'une seule fois pendant une période de
li"'z 12 mois à compler dc la date de reprisc d'activité ou d'cntrée en forma-
.... tion.

Montant

Le montant de l'AG EPI dépend du temps de travai l ou de formation :

• si la duréc de travail ou de formation est comprise entre 15 et


35 heures 1 semaine, le montant de l'AGEPI est fixé ~I 400,00 € +
60,00 € 1 enrant supplémentaire dan s la limite de 520 ,00 €

• si la durée de travail ou de formation est infë rieure à 15 heures 1


semaine ou à 64 heures / moi s, le montant de l'AGEPI est fixé à :
o 170,00 € pour un enfant,
0195,00 € pour 2 enfants,
0220,00 € pour 3 enfant' el plus,

30 N °4 7
Le Guide des Aides Edilio.2011

Lorsque lu durée de travail ou de formation est supérieure à 15 heures


durant une semaine mais globalement infé rieure à 64 heures 1 mois, ce
sont ces montants qui s'appliquent.

L'AGE?I est exonérée de cotisations sociales, de contri bution sociale


généralisée (CSG) ct de contri bution au remooursement de la dette
sociale (CROS).

Versement de l'aide

L'AGEPI est versée par Pôle emploi à réception de "attestation de l'en-


trée cn stage ou de la copie du contrat de travai l ou du le.- bulletin de
pme.

Pour les enfants âgés de moins de 6 ans, non soumis li l'obligation de


scolari sation , le versement est condiliOlmé par la production d'une
copie de l'attestation de leur inscription dans une structure d'accuei l de
la peti te enfance ou du contrat de trdvai l de garde à domicile ou d'une
assistante maternel le.

Ces documents doivent être fournis dans les 6 mois suivant la date de
reprise d'activité ou d'entrée en formation.

Références
Instruction Pôle emploi n02oo9-305 du 8 décembre 2M sur
l'AGEP!

Allocatioos familiales

Les allocations familiales sont. versées , sans condition de ressource, aux


personnes ayant au moins 2 enfan ts (de moi ns de 20 ans) à charge.

Condilioos relalives aux enfants

Le bénéficiaire doit avoir au moins 2 enfant de moins de 20 ans

Pour le droit aux allocations fam iliales (quelle que soil la situation fisca-
le), un enf,m t cesse d'être à charge de ses parents, même avant 20 ans :

31
Le Guide des Aides Édition 2011

• s'il per~:oit une rémunémtioll supériew"t: il un plafond. (823.54 € au du


1" janvier 2010)

• ou s'il bénéficie à titre personnel d'une allocation logemenl ou d'une


prestation familiale: prime à la naissance ou allocation adulte hand i-
capé (AAH) par exemple.

PRÉCISION: pour les étrangers, des conditions parti cu]jères doivent


être remplies.

Montant des aJ/ocations famiJiales avant majotaljon


2 enfants 123,92 €
3 enfants 282,70 €
4 enfants 441 ,48 €
Par enfant supplémentaire 158,78 €
(Pour tl/III/lit' 201U. I)WIIl/ml /1e{ après déduction de la cOllfribuliu/1 (III rembm lfSl!mellf
de IfI delle sociale (CRDS)

Majorations des allocations fam.:::


III"'ales
=-_ _ _ _ _ _ __

Cooditions pour bén8fici6r dtlla majoration


Les allocations sont majorées pour les enfants âgés:
• de 11 ans el plus, pour ceux nés avant le 1« mai 1997 ;

• de 14 ans ct pl us, pour ceux nés après le 30 avri l 1997;

• selon les modalités suivantes:

• pour les fa milles qui ont 2 enfants à charge, il n'y a pas de majoration
pour le plus âgé;

• en re vanche, pour les familles qui ont au moi ns 3 enfants à charge,


les majorations sont attribuées pour chaque enfant rempljssant la
condition d'âge,

Exemples:
· 2 etifams à charge de 10 el 15 ails -le plus âgé ne compte pœ; et le
second el?fiml a moim de /4 ans: aUClIne majora/ion.

32
N °4 7
Le Guide des Aides Edilio. 2011

· 2 enji:lnls li charge de /4 el 16 ans -le plus âgé ne comple pas, le


second enfant a 14 ans Oll plus: majoration pour le second et!fant
ulliquemem.

· 3 en/mus à charge de /4, 16 et J8 ans - le plus âgé compTe: les 3


enfants donnellf d1vit ri majoration,

· 3 cf!fants de /6, /9 el 25 ans - l'aÎflé de 25 ans n'est plus cl cheuge.


Les pareflfs Il 'ont donc qlle 2 elifclIlts cl charge. le pllls âgé des
cnj{mts à charge est ceilli de 19 ans.' sel/Ile 3"- dorme dmil à une
majoration.

EnfanIs nés avant le 1" mal 1997


Dès les Il ans de l'enfant, l'allocataire reçoit une majoration mensuelle
d'un mont.1nt de 34,86 € à partir du mois civil qui suit son anniversai-
re.

Lorsque l'enfant atteint l'âge de 16 ans, cette majoration est fixé 1161,96
€ à partir du mois civil qui suit son anniversaire.

EnfanIs nés aprils lB 30 avn11997


Dès les 14 ans de l'enfant, l'allocataire reço it une majoration mensuelle
d'un mont<lnt de 6196 € à partir du mois civil qui suü son anniversai-
re .

PRÉCISION: J'allocataire ne perçoit aucune majoration pour J'aîné


d'une famille de 2 enfants ou pour l'aîné d'une famille où il ne reste
que 2 enfants à charge.

Allocation forfallaire provisoire: lorsqu'un enfant à chaille alleinl20 ans

Lorsqu'un enfant atteint l'âge de 20 ans, il cesse d'être compté comme


enfant à charge.

Pour les familles de 3 enfan ts à charge et pJus, la perte tinancière peut


être importante.

Pour atténuer cette réduction, une allocation forfaitaire provisoire est


versée sous certaines conditions:

'MEIH-W N °4T
33
Le Guide des Aides Edi"Dn 201t

L'enfant de 20 ans doit enCOre vivre. au foyer de J'all ocutaire;


..,.,
;: n ne doit pas percevoir un revenu professionnel supérieur au plafond
;::: mentionné précédemment ;
::;;
Le mois précédant son anni versaire, les allocations famil iales onl été
versées pour au moins 3 enftmts.

Pour 20 10, le montant de J'allocation fOlf ai taire est de 78,36 € (montant


net après déduction de la contri bution au remboursement de la dette
sociale (CRDS).
.,..
00

~
Elle est ver.iéc automatiq uement jusqu'au mois précédant le 2 F'''''anni-

-
=
."',...
versaire de l'enfant.

Toutefois, si le jeune de 20 ans quine le foyer ou perçoit une rémuné-


ration supérieure au plafond, l'allocation ne sera plus versée.

Versement des allocaIIons" '-_ _ _ _ _ _ _ _ _ __

Les allocations sont versées mensuellement, à tenne échu Uanvier payé


début fév rier, etc ...). La revalorisation du montant mensuel au 1" jan-
b vier d'une année est donc effective sur l'allocation de janvier versée au
li"'z début du mois de février.
.... Elles sont dues à compter du mois civil qu i suit la nai ssam:e ou l'accueil
du 2ètr>: enfant..

Par exemple, si le second enfant naît le 15 janvier, le droit sera ouvert


le 1ct février

n en est de même pour la majomtion pour âge.


Le versement des allocations cesse dès le mois où les conditions ne sont
pl us remplies.

Par exemple) si le second enfant a 20 ans le 15 janvier, la fi n du droit


interviendra Je mois de janvier.

34
N "4 7
Le Guide des Aides Edilion2011

Démarches

Si le parent est déjà allocatairB


La CAF (ou tout organisme compétent. tel la MSA) ouvre automati -
quement le droit aux aJlocations fam iliales dès qu'clic a connaissance
d'un deuxième enfwlt à charge. JI suffit de lui déclarer la naissance (cn
transmettant une copie du livret de f.. mille ou de l'acte de naissance de
J'enfant).

S'il n'est pas déjà allocataire


[Jlui faut remplir un dossier à l'aide du fo nllulai re CERFA nO11423*05
"Déclaration de situation pour les preslations familiales et les aides au
logement" (à télécharger sur le site intemet de la CAF ou à retirer à la
CAF) en joignant les pièces justiticatives listées en page 4 de ce fo r-
mu laire.

Références
Articles L521 -1 et suivants. R521- 1 et suivantsdu Code de la sécu-
rité sociale

Complément flInlial

Le complémenl familial est versé, sous certaines conditions, aux per-


sonnes ayant au moins 3 enfants à charge,

Conditions pœr en bénéficier

Conditions liées au nombre d'enfant. et à le ur enfant.

L'aUocataire doit avoir au moins 3 enfants à charge, âgés de plus de 3


ans et de moins de 21 ans,

PRÉCISION: Un enfant cesse d'être à charge de ses parents, même


s'il a moi ns de 20 ans, s'il perçoi t une rémunémtion supérieure à un
pJafond.

N'4 7
35
Le Guide des Aides ldi/i,n 201f

Coodltion de ressoun:es

Les ressources de l'allocataire (et de son ménage) ne doivent pas dépas-


ser cenaines limites.

Couple (marié ou
non ) avec deux
Devenus (on
Couple (marié Parents isolés cOlls i d~re qu'il y il
ou non) avec lin deux revenus si

...
00
c::>
seul revenu
à charge
chacun des deux
revenu s annuel s
nelS est au moins
~
,..
-....
....
égal en 2008 à
4925 €

3 enfants 35457€ 43375 € 43375 €


4 enfants 41 .366 € 49.284 € 49284 €
Par enfan t en plus 5909€ 5909€ 5909€
Plafollds des ressowres 2008 polir la période de paiemel1l du 1" jal/I'ier 2010 ml 31
décembre 2010

b Si les ressources dépassent faiblement le platond de ressources, une


li...z allocation différentiel le est versée .
.... Montant

Le montant est de 161;19 € (montant net, après déduction de la CRDS).

Démarches

L'allocataire n'a pas de démarches à effectuer.

[J fau t uniquement déclarer ses ressources chaque année à sa CAF (ou


MSA) si elles n'ont pas été transmises amomatiquement par les services
fiscaux .

36 N °4 1
Le Guide des Aides Edi/io.2011

Références
Articles L522~ 1 et L522~2, R522~ 1 à R522-3 du Code de la sécuri ~
té sociaJe

Allocation journalière de présence parelltale (AJPPI

L'allocationjoumalière de presence parentale (AJPP) est attribuée aux


pare.nts ou ~ loute personne qui assume la charge d'un enfant âgé de
moins de 20 ans atteint d'une maladie , d'un handicap ou victime d'un
accident d'une particul ière gravité rendant indispensable une présence
soutenue et des soins comrdignants,

L'allocataLre perçoit, pour chaque jour de congé, une allocation journa-


lière.

Cooditions relatives à l'activiIé l'Ofessionnelle

L'al locataire doit:


• Soit interrompre ponctuellement son activité professionnelle,

• Soit bénéticier du congé de présence parentale.

Les personnes pouvant bénéficier de l'AJPP sont:


• Les salariés du secteur privé cL ics agents du secteur public,

• Sous certai nes conditions : les voyageurs représentants placiers


(VRP), les employés de maison et les non-salariés,

• Les personnes en formation professionnelle et les demandeurs d'em·


ploi à condition d'être indemnisés au litre de l'assurance chômage.
Il s'agit des demandeurs d'emploi qui exercent une activi té profes-
sionnelle rédu ite et qui sont ti tulaires d'un congé de présence paren-
tale. Le bénéfice de l'allocation suspend le décompte des droits au
chômage. Celu i-ci reprend à la fin du congé de présence parentale
et est poursuivi jusqu'à son lenne.
Pour les demandeurs d'emploi qui suspendent leur recherche d'em-
ploi ou interrompent leur formation, une allocation forfaicaire men-
suelle leur est versée.
IMfU[,W
N °4 7
37
Le Guide des Aides tdilion 20/1

Coodltions refative à la sHuation médicale de l'enfant

La particulière gravité de la maladie. du handicap ou de J'accident ainsi


-
!;; que le caractère indispensable d'une présence soutenue et de soins
contraignants doivent être <tttcstés par un certificat médical détaillé ,
sous pli cacheté.

Le certiticat médical doit être établi par le médecin qui suit j'enfant au
titre de la maladie, du hand icap ou de J'accident.

Le médecin doit préciser la durée prévisible du traitement.


.,..
00
c::> Le droit à lu prestation est, ensuite. soumis à un avis favorable du ser-
~
,..
-."',... vice de contrôle médical de la caisse d'assurance maladie auprès de
laquelle est aftilié l'enfant en qualité d'ayant droit.

Montant

Si J'allocataire vi t en couple 4 1,17€

Si J'allocataire vi t seul 48,92 €


Depuis le /" janvier 2fXJ9.
b
li...z Complément pour frais
.... Un complément mensuel pour frais de 105,30 € peut être attribué à l'al-
locataire dont les ressources ne dépassent pas un plafond, lorsque l'état
de santé de l'enfant exige des dépenses à la charge de celui-ci, pour un
montant égal ou supérieur à 105,82 €.

Ce complément est versé mensuellement même si , pour un mois donné,


l'allocataire n'a pas perçu d'AIPP.

38
N °4 7
Le Guide des Aides Edilio.2011

Nombre d'enfants Couple avcc Parcnl isolé ou couple


à charge un seul revenu avec 2 revenus
1 enfant 24623 € 32541 €
2 enfants 29548 € 37466 €
3 enfant,;; 35457€ 43375 €
par enfant en plus 5909€ 5909€

Le versement de J'allocation est lié au béné.fice du congé de présence


parentale.

L'allocataire bénéficie d'un compte crédit de 310 jours de congé,


indemnisés sur une base journal ière, à prendre sur 3 ans, en fonction
des besoins d'accompagnement de l'enfant.

Il perçoit aut.1nt d'allocations journalières que de jours d'absence pris


dans la limite de 22 allocations par mois.

Au-delà de la durée maximum, le droit il l'allocation peut être ouvert de


nouveau, en cas de rechute ou de récidive de la pathologie de l'enfant
au titre de laquelle un premier droit à J'allocation de présence parentale.
ou de ,'AJPP avait été ouvert , dès lors que les conditions SOn! réunies.

L'allocation peut être partagée (simul tanément ou successivement)


entre les 2 parents.

Duree de wr.;ement

L'allocation est anribuée pour une période maKi male de 3 ans.

Le dmit est ouvert pour une période égale à la durée prévisible du trai-
tement fixé par le médecin qui suit l'enJant. Celte durée rail l'objet d'un
nouvel examen tous les 6 mois.

Si lors du réexamen, le médecin constate que ['entant est guéri ou que


le traitement est achevé, le droit à l'allocation est suspendu , mais il peut
être réacti vé en call de rechuœ ou de récidive.

39
Le Guide des Aides Edi/jon 2011

L'AJPP est duc à compter du 1" jour du mois civ il au cours duquel est
déposée la demande, sous réserve que les conditions d'ouverture de
droit soient réunies à cene date.

L'allocation cesse d'être duc à compter du ,e'jour du mois civil sui vant
celui au cours duq ucll es condilions de droi t ne sont plus réunies.

Règles de cumul

L'allocation journalière de présence parentale nTest pas cumulable, pour


un même bénéficiaire , avec:
.,..
00

1; • "indemnisation des congés de maternité, de p<ttemi té ou d'adoption,

-=."',... • l'allocation fOtfai taire de repos maternel ou J'allocation de remplace-


ment pour maternité,

• J'indemni sation des congés de maladie ou d'accident du trdvail.

• les indemnités servies aux de mande urs dbnploi.

• une pension de retrai te ou d'invalidité,


b
li"'z • l'allocation parentale d'éducation ou le complément de libre choix
.... d'activité de la prestation d' acc ueil du jeune enfant ,

• le complément et la majoration de l'allocation d'éducation de l'enfant


hand icapé perçus jX)ur le même enfant,

• l'allocation aux adultes handicapés.

Protectioo sociale

Le versement de J'AJPP ouvre droit aux prestations en nature de l'a<>su-


rance maladie pendant toute sa durée.

La personne bénéficiaire de l' AJPP peut être affiliée, gratuitement , à


l'assuïdnce vieillesse du régime général, sous certaines cond itions.

40 N °4 7
Le Guide des Aides Uilio.2011

Références
Articles L544 ~ 1 à L544~9 et R544~ 1 à R544-3 et 0544- 1 à 0544 ~
lU du Code de la sécurité 50Ciale

Allocation de souUen famllal

l 'allocataire peut en bénéficier :


• s'il est pè.re seul ou mère seule ou toute autre personne (gr.mds-
parents par exemple) ayant recueilli un enfant. et en ayant la charge
effective et pelmanente,

• si l'un des parents (ou les deux) est décédé ou n'a pas I\:connu l'enfant
ou l'a abandonné,

• s'il réside en France.

L'allocataire doit prouver que l'enfant vit bien sous son lo i! et qu'i l suit.
son éducation.

Si rallocataire a recueilli un enfant, il peut avoi r droit à cette allocation ,


qu 'il vil seuJ(e) ou en couple.

Si l'un ou les deux parents ne partici pent plus à l'entretien de 1'enfant


depuis au moins 2 mois consécutifs, l'al location peut être versée provi-
soirement, sous certaines conditions.

Dans le cas où la pension alimentaire tixée pour l'enfant n'est pas ver~
sée, il doit accepter que la cai sse d'allocations familiales engage toute
action contre le parenr défaillant {XJur récupérer la pension.

L'allocation cesse d'être versée en cas de mari age, s'il vi t maritalement


ou s' il condue un pacte civil de. soljdarité (PACS).

Dans tous les cas, l'enfant doit être âgé de moins de 20 ans. S'il exerce
une activité professionnell e, sa rémunérat ion ne doit pas excéder un
certain plafon d.

41
Le Guide des Aides Édllion 2011

Montant de l'allocation pour l'année 2010

i' Pour un enhmt privé de l'aide de Il In de ses parents: 87, 14 € par mois
~ et par enfant.

Pour un enfant privé de J'aide de ses deux parents: 116,18 € par mois
ct par enfant.

L'allocation est due à compter du mois suivant l'événement qu i y donne


droit (décès, divorce, abandon).

....00 En cas d'abandon, de séparation ou de divorce


~
,.. PensIon allmenlaJre fixée par décision de Justice mals non lIIIISée
-."',... Si une pension alimentaire a été fixée par déc ision de justice et qu'e.lle
n'est pas versée à l'allocataire, l'allocation de soutien familial lui est due
à titre d'avance. La CAP se charge de récupérer la pension et se rem-
bourse des sommes qu'elle a déjà versées à l'allocataire.

PensIon alimentaire non fixée par le Juge


fi n'y a pas eu de décision de just ice fixant le montant de l'allocation.

b L'allocation est alors versée à l'allocataire pendan t quatre mois. Cest le


li"'z dé lai pendant lequcJ l'allocataire doit engager une action de justice,
.... auprès du juge aux affaires familiales du Tribunal de grande instance
dont dépend son domicile, pour faire fixer le montant de la pens ion .

Sinon le versement de l'allocation sera suspendu au bout de quatre


n1OIS.

Aucune action n'est exigée si le parent est reconnu hors d'état de faire
face à ses obl igations.

Il convient de s'adresser selon le C.1S à la caisse d'allocations famjl iales


(CAFl, à la mutualité sociale agricole (MSA).

La demande esl effectuée au moyen du formulaire Cerfa nO12038*0 l ,

42 IW![.[!G
N °4 7
Le Guide des Aides WIi•• 2011

accompagnée d'une déclaration de situation sur form ulaire Cerfa


nO11 423*05,

Réfétences
Articles L523-1 à L523-3 cl R523-1 à R523-8 du Code de la sécu-
ri té sociale.

L.iIIOn..,,,, « Vos droits ""'" argent 2011 •


Les Editi ons Francis Lefebvre pub lient
Mémento « V0.> droits \'otre argent 2011». A .
au J" juillet 2010. cette nouve lle édition traite
nombreux thèmes C0nTI11C la ramille, les 'in 'pô'",
l'immobilier, la retr',lÎle, le voisinage, l'hérÎwge,
j ustiœ. \' épUf'Jne. l' assurnllce-vie, la vie ",i v,;,
Intenlel, loisirs et voyages, etc. Ce Mémento
un allié précieux pour faire valoir ses, droits, l>roté-
ger son entourage et faire fructifier sml ""rimtlin,o,
Il est la « bible » des particuliers vigililliis sur leurs
droits. De nombreux enrichissements ont été apportés au Mémento « Vos
droits \'011'1.' argellf 20/h, nol<unment sur le crédit d'impôt, les chèques (Cil
bois, de banque), les prélèvements automatiques imposés, l' intégration sco-
laire el professionnelle des personnes handicapées, les chiens dangereux, l'ac-
te de l'avocat , le Défenseur des droits, le mariage à l'étranger, le pone-mon-
naie électronique .. . Il présente également les nouveautés pour mieux sc
défendre en justice avec la question prioritaire de c:onstitutioonalité et com-
ment gagner de l'argent grace à l'énergie solaire. Ce Mémento apporte des
réponses précises et pratiques, des fonnu les et des lettres types pour défendre
ses intérêts. Rédigé dans un style si mple et déjargonné , il met en avant les
poi nts essentiels grâce à des encadrés « SOI 'oir)~, « &:emple )Jo . « Conseil» et
« Attemion )~ . Fiable ef pratique , ce Mémento est rédigé par des profession-
nels. Il pennet d'agir inunédiatement ou de réfléchir avec tous les éléments
en main avant de prendre une décision engageilllll'avenir. Ce guide s'adres-
se <lUX jJ<1T1icul iers mais aussi aux professionnels du droit (nOl.<lires. avocats.
conseillers juridiques, experts comptables. etc.) qui pourront bénéfi cier d'une
vision globale pour répondre aux différentes problématiques de leurs clients.
Editio1ls Francis Lefebvre • 1 630 pages ~ 39.,5() €.

43
Le Guide des Aides rdili •• 2D"

SCOLARITÉ
Allocation de rentrée scolaire (ARS)

L'allocation de rentrée scolaÎre (ARS) est versée aux famill es qui ont un
ou plusieurs enfants scolari sés âgés de 6 à 18 ans. si le urs revenus ne
dépassent pas certaines limites.

Elle pemlet d'aider les familles à financer les dépenses de la rentrée sco-
laire.

...
00 Son monlant dépend de l'âge de l'enfant.

~
-
=
."',
...
Conditions relaUves aux enfanls

Âge
Pour la rentrée scolaire 2010, l'allocation est versée )XJur chaque enfant
né entre :

• le 16 septembœ 1992,

• et le 31 janvier 2005 (inclus).


b
li"'z cas parliculiers
.... Un enfant scolarisé à l'école primai re cl qui n'a pas encore atteint l'âge
de 6 ans avant le 1" février 20 Il, peut ou vrir droit à J'allocation de ren-
trée scolaire sur présentation d'un certificat de scolarité.

L'enfant , qui a plus de 6 ans et n'est pas admis à ['école primaire, n'ouvre
pas droit à ]'A RS . La cai sse d'allocations fam iliales (Cat) ou la
Mutualité sociale agricole (MSA) versant cette allocation automatique-
ment aux fami nes déjà allocataires tle prestations fam iliales, elle ]XJur-
m réclamer J'indu si elle a connaissance de la scolarisatjon de l'enfant
Cil maternelle.

Scolarisation
L'enfant doit être inscri t dans un établ issement ou un organisme d'en-
seignement public ou privé.

44
N °4 7
Le Guide des Aides Edll,o" ,'Ul1

L'enfant inscri t auprès d'un organisme d'enseigm:menl à distance (par


exemple, Centre national d'enseignement à distance. Cned) ouvre éga-
Iement droit à l'allocation de rentrée scola ire.

En revanche, les enfanrs ÎnslIUits au sei n de leur famille n'y OUVTCnt pas droit.

Jeunes apprenlJs de moins de 18 ans


Les familles Ile peuvent pas percevoir Jlallocation pour leurs enfants de
moins de 18 ans en apprentissage, si leur rémunération dépasse le cer-
tain platond de 823,54 € au 1" janvier 2010

Condlllons de ressources de la famille

Les ressources de la famjl le Ile doivent pas dépasser un cel1ain plafond,


diftërcnt selon le nombre d'enfants.

Nombre d'enfants à charge Platond de ressources 2008


Pour 1enfant 22.946 €
Pour 2 enfants 28.241 €
POUI 3 enfants 33.536 €
Par enfant supplémentaire ajouter 5.295 €

Pour la rentrée scolaire 2010, le revenu net catégoriel de J'année 2008


sert de référence.

Le plafond est identique, quelle que soit la si tuation de la famil le béné-


ficiaire : double acti vité professionnelle au sein du couple, une seule
acti vité ou persorme isolée.

PR~~C1SI0N :
en cas de léger dépassement du plafond , une allocation
dégressive (appelée allocation différentielle), calculée cn fonction
des revenus, rx:ut être versée.

Montant dIIl'allocalion pour la , .. ,6. sœ/aire 2010


Age de l'enfant Montant
6 à \0 ans 280,76 €
11 à 14 ans 296,22 €
15à ISans 306,51 €

45
N °47
Le Guide des Aides fdlli.. 201'

Ces montants tiennent compte de la déduction dt: la CRDS (contribu-


tion au remboursement de la dette sociaJe) au taux de 0,5%.

PH ~~CI SION : l'enfant doit avoir moins de 18 ans au 15 septembre


2010.

Démarches à elfectuer

Les fam illes déjà allocataires n'ont aucune dém arche à faire pour leurs
entà nts de 6 à 16 ans. Elles doivent avoir simplement déclaré leurs

...
00
c::>
revenus 2CXJ8 à leur service des impôts. ou si nécessaire, à leur Caf ou
leur MS A.

!;
,..
-."',... Pour leurs enfants de 16 à J 8 ans, clles doivent envoyer un justifica tif
de scolarité ou d'apprentissage au titre de la nouvelle année scolaire
2010-20 11.

Les familles qu i ne sont pas encore allocataires doivent effectuer.


auprès de leur Caf ou MSA, une "déclaration de situation des presta-
lions familiaJes et logement" et une "déchrraLion de ressources 2008" ,
pour pouvoir bénéficier de l'allocation de rentrée scolaire.

....b Les imprimés peuvent être dem<lndés auprès de sa Caf ou de sa MSA


.......
il
z
ou être téléchargés sur Internet.

Dale de versement de l'allocation

L'aUocation est versée depuis le 19 aoüt 2010 pour les enfants âgés de
6 à 16 ans, tandis que pour les jeunes de 16 à 18 ans, c' est dès récep-
tion par la Caf ou la MSA , du justifi catif de scolarité ou d'apprentissa-
ge.

RéfiIrences
Articles L543-1 à L543-2, R543- 1 à R543-7, 0543-1 et D543-2 du
Code de la sécuri té sociale.

46 N °4 7
Le Guide des Aides m,.. ;ur'

Bourse de fréquelllatlon sc:oIalre pour l'éc:ole élémelltalre

La bourse de fréquentation scolaire est une aide accordée , par cel1ains


conseds généraux (dépanements), aux familles de condition modeste .

Elle est réservée aux parents qui, en l'absence J'une école dans leur
commune, doivent scolw'iscr leur enfant dan s une éco'le élémentaire
d'une local ité voisine, en qualité de demi-pensionnaire (voi re de pen-
sionnaires selon les déf'<1rtements).

Coodilions d'attribution

Elles varient d'un département à l'aulre, SUi VWlt les dé libérations adop-
tées par les conseils généraux.

Dans lo u s les Co:1.S , l'enfant doit :


• être sco lari sé en classe élémentaire (du CP au CM 2),

• dans une école distante de plus de 3 kilomètres du domicile fami lial,

• et être demi-pensionnaire (voire pensionnaire).

Les revenus et les charges de la famille sont pris en compte pour l'oc-
troi dc la bourse.

Demande de bourse

Elle doit être eftectuée en début d'année scolaire. Le dossier est remis
aux familles par le directeur de l'école.

La demande duit être renouvelée chaque année.

Bourses des collèges

Les bourses de collège sont destinées à favoriser la sco lari té des élèves.

Elles peuvent être accordées aux élèves inscrits:


• dans un collège public,

47
Le Guide des Aides fdilioo20H

• ou dans un cullège privé sous contrat,

• ou dans un collège privé hors conU'at habilité par le recteur d'acadé-


nue,

" ou dans une classe de niveau collège du Centre national d'enseigne-


ment à disl.mcc (Cl\TED).

Quelles condHions taut-il remplir ?

Aucune condi tion d'âge n'est exigée.


.,..
00
c::> Les bouI"'.iCS sont attribuées pour une année scolaire, sous conditions de
1;
,..
-."',... ressources, en fonction des charges de la famille (ou du représen~1nt
légal) de l'élève .

Pour l'année scolaire 2010·201 1, les ressources prises en compte cor-


respondent au "revenu fiscal de référence" mentionné sur l'avis d'im-
position ou de non imposi tion sur le reven u 2008.

Le nombre d'enfan ts à charge retenus pour le dossier de bourse est cel ui


inscrill'avis d'impôt sur le revenu 2008.
b
li...z PH: ÉCISION : à li tre exceptionnel , les ressources 2(X)9 peuvent être
.... retenues en cas de mcx:lificalion importante de la situation familiale
entmÎnant une diminution des ressources depuis 2007.

Le montant de la bourse 20 10-20 11 dépend du nombre d'enfan ts à char-


ge el des ressources de 2008.

Pour obtenir lItIII bourse d'un /llOlitant de 79, n €


Les revenus de la famille ne doivent pm; dépasser les plafonds suivants :
Nombre d'enfants à charge Plafond annuel maximum
de "",sources 2008
1 enfan t 13 553 €
2 enfants 16 680 €
3 enfants 19 808 €

48 N °4 7
Le Guide des Aides EdlU." 2111'

4 enfants 22936 €
5 enfants 26063 €
par enfant supplémentaire 3 128 €

Pour obtenir /Ille bourse d'un IIJI1IJ!ant de 220,80 €


Les revenus de la famille ne doivent pas dépasser les plaronds sui vanLo;; :
Nombre d'enfants à charge Plafond annuel maximum
de ressources 2008
1 enfant 7326€
2 enfants 9017 €
3 enfants ID 708 €
4 enfants 12399 €
5 enfants 14089 €
par enfant supplémentaire 1691 €

Pour obfl!llir /Ille bourse d'un I/JOIItant de 344,85 €


Les revenus de la famille ne doivent pas dépasser les plafonds suivants;
Nombre d'enfants à charge Plafond annuel maximum
de ressources 2008
1 enfant 2585 €
2 enfants 3 182 €
3 enfants 3 778 €
4 enfants 4375 €
5 enfants 4972 €
par enfant supplémcmaire 597€

Comment faire la demande de bourse ?

LI convient de s'adresser. dès la rentrée, au secrétariat de l'établissement


fréquenté.

Un formu laire est remis à la famille. Il doit être rempl i et retourné à


l'établissement, accompagné :
• d'une photocopie de l'avis d'imposition ou de non imposition sur le
revenu ,

• d'un rel evé d'identité bancaire ou postal.

49
Le Guide des Aides fdilioo 2011

Le fonTIulaire cerfa fl O12539*02 est aussi téléchargcable sur Intcmct.

La date limite pour le dépôt des demandes est fjxée au l" octobre
2010, poUf les élèves scolari sés dans les établissements d'enseignement
public clIcs établ isscmenl"i privés.

Cette date es! fixée au 4 novembre 20 10 pour les élèves du CNED.

Décision et versement

...co Dans l'enseignement public, le chef d'établi ssement arrête la liste des
boursiers ct notifie les décisions aux familles .

~
,..
-."',... Dans J'enseignement privé, c'est l' inspecteur d'académie qui joue ce
rôle .

La bourse est versée en 3 parts égales, à chaque trimestre, déduction


faite des éventuels frais de demi-pension ou de pension.

Retenues

Les bourses sont une aide à la scolarité. De ce tait, l'assiduité de l'élève


....b est indispensable et des retenues peuvent être opérées en cas absences
i! injustifiées et répétées.
....
"'
z
Dans l'enseignement public, cette décision motivée est prise par le chef
d'établissement.

Dans l'enseignement privé, la décision est prise par l'inspecteur d'aca-


démie (sur proposi tion du chef d'établissement).

~ faire en cas de relus ?


co
li Si la fam.ille estime la décision contestable, elle peut faire un recours
i;I. administratif au collège héquenté par l'élève ou devant un tribunal
administratif. Ces recours doivent être etfecmé dans un délai de 2 mois
suivant la décision contestée.

50 N "4 7
Le Guide des Aides Il,,. JUif

Références
Circulaire nO20 10-095 du 5-7-2010 relative aux bourse-s de collège
Code de l'éducation: articles R 531 -1 à D 53 1-12
Arrêté du 27 jui !Jet 2009 tixant les conctitions d'attrjbuüon et de
paiement des bourses nationales pour les élèves inscrits dans une
classe de ni veau collège ou dans une classe de second degré de
lycée du CNED

Bourses des lycées

Les bourses de lycée sont accordées aux familles qui ne peuvent pas
assurer seules les frais de scolarité de leurs enÜmts.

L'attribution et le montant des bourses dépendent des ressources et des


charges de la famille .

Enfants concernés

Les enfants qui ouvrent droit à la bourse des lycées doivent respecter
les conditions suivantes:
• être de nationalité fran çaise ou de nationalité étrangère (à cond ition
qu'un des parents au moins réside sur le renitoire français),

• suivre une formation dans un établissement public, privé ou habi lité ,

• être élève d'une classe de 2''''', 1ère, terminale conduisant à un bacca-


lauréat ou à un brevet de technicien , ou dans une classe de CAP ou
de BEP ou dans une classe préparatoire à l'apprentissage.

CondIIIons de ressources
Les ressources prises en compte pour l'attribution des oourses au litre
de l'année. scolaire 20 10-20 11 correspondent au revenu fiscal de réfé-
rence de l'avis d'impôt sur le revenu de Pannée 2008. Les charges résul-
tant des emprunts ne sont pas déduites des ressources prise.s en comp-
te.

Un barème national indique tous les ans un plafond de ressources à ne


pas dépasser, qui détermine le droit à bourse.

51
Le Guide des Aides fdilio.2011

Pur exemple, pOlir Ime jami!ie avec 2 enfants il charge, dont les
deux parents trrwaiflenl. le plafond de ressources 2008 SOIIS lequel
ln bow;<;e sem accordée est de /6.556 €.

ÉJiIves majeurs
Un élève majeur ou émancipé peULdemander une bourse à condition de
n'être à la charge d'aucune personne.

Demandede~

Le dossier de demande de bourse doit avoir été déposé le 15 juin 2010


au plus lard, auprès du chef d'établissement.

Le formulaire de demande de bourse est fourni par le chef d'établisse-


ment. JI précise les pièces à fournir pour la consti tution du dossier. Ces
documents sont aussi téléchargeables sur Internet.

Une réponse cie l'inspection académique est adressée aux familles au


mois de juin ou jujlJel précédant la rentrée.

PRÉCISION: en cas de changement d'établissen-.ent, la famille doit


formuler une demande de transtert du dossier de Ixmrse auprès de
b l'établ issement d'origine. Celui-ci se eharge des tonnalités de trans-
li...z feI1 ..

- Montant de la bourse

Pour calcule.r le montanr de la bourse, il faut déterminer le nombre de


parts unitaires de bourse. Ce nombre de parts varie de 3 à 10, en fonc-
tion des ressources et charges fam iliales.

Ce nombre doit être multiplié par la valeur annuelle de la part


( 43,08 €) pourcOIUlaÎtre le montant annuel de la bourse.

Le montant de la part de bourse de lycée varie donc entre 129,24 € et


430,80 €. (pOlir l'année scolaire 2010-20 / /)

La bourse est versée en (fOis fois, chaque trimestre.

52 N "4 7
Le Guide des Aides ,~I/i." 1011

PRÊCISION : des pmts supplémentaires SOnt accordées pour œ r -


laines s1tuations : élèves boursiers préparant Wl diplôme de torma-
tion professionnelle ou technologique (2 parts), élèves boursiers
enfants d'agriculteurs (l part ou 2 si l'enfan! est en internat).

Recours en cas de refus

La famille peut prése.nter un recours admi ni stratif auprès du recteur, par


J'intermédiaire de l'inspectel1r d'académie, dans les 8 jours suivant la
notiticarjon de la décision .

Cc recours adminisrra.tif prealable auprès du recteur est obli gatoire pour


pouvoir ensuite présenter un recours contentieux devant le tribunal
administratif ten"itorialemcnl compétent.

Si le recteur refuse à son tour, un recours hiérarchique peut être fOlmé


auprès du ministre de l'éducation nationale. fl sera u<msrnis par J'ins-
pection académiq ue qui a instruit la demande de bourse.

Un recours contentieux peut aussi être déposé devant le tribunal adrru -


ni stratif.

PrImes complétmt la bourse

Prime Bénéficiaires Montant annuel

Élèves boursiers de
1ère an née de cer-
taines spécialités de
CA P, BEP, de bacs
Prime d'équipement professionnel, techno- 341,7 1 €.
logique ou de brevet Versée en Llne fois
de technicien.
Un élève ne peut la
toucher qu1une seule
foi s dans sa scolarité.

53
Le Guide des Aides fdilioo 2011

Prime Bénéficiaires Montant annuel

Élèves boursiers accé-


dant à j'une de ces
classes pour préparer
un baccalauréat gêné-
Prime d'entrée cn ml ou technologique, 217 JJ6 €.
2'''·, 1ère ou accédant aux Versée en une fois
et terminale classes de 1ère et ter-
minale du baccalau-

...
00
réat professionnel.
Les élèves redoublants

~
n'ont pas droit à cette
,..
-."',... pnme.

Élèves boursiers de
lycée inscrits dans une
classe de CAP ou de
BEP, preparan t une
mention complémen- 435 ,84 €
Prime à la taire au CAP ou BEP. Versée en 3 foi s
qualitication Les élèves boursiers
b de seconde en bacca-
li"'z lauréat professionnel

.... en 3 ans peuvent éga-


Iement Cil profiter
mais ellc ne peut être
cumulée avec la prime
d'entrée en seconde.

54
N "4 7
Le Guide des Aides Cdi/iD" 2U11

Prime Bénéficiaires Montant annuel

Élèves boursiers qui


s'engagent dans un
cycle d'enseignement
condui sant au bacca-
lauréat géné ral , tech-
nolog ique ou profes-
sionnel et qu i Cl obtenu
une mention "bien" ou
"très bien" au diplôme
.......
national du brevet.
L'élève s'engage par
écri t, à l'issue de la
'
-...
I II:

1:1
cl asse de 3<""', à pour- U
~
Bourse au mérite SUIvre sa scolarité 800 €
au lycée avec assiduité jusqu'au Versée en 3 fois
baccalauréal. ct obtenir
de bons résultats sco-
laires. Cct engage-
ment cond itionne le
paiement de la bourse.
Cene bourse peut éga-
Iement être proposée
pour certains élèves
méri tants par le
conse il de classe de
30.,><. La décision d'al-
tri bulion appartient
alors à l'inspecteur
d'académie, après avis
d'une commission .

PRÉCISION: les élèves internes peuvent également bénéficier d'une


prLme à l'imemat.

Bourse provisoire

Les familles, dont la si tuation fi nancière et famil iale s'est mod ifiée de

55
Le Guide des Aides Wlio.20"

façon très St:nsible et durable après la ùute de clôture de dépôt des demandes
de bourse, peuvent effectuer une demande de bourse provisoire pour un élève
non 'ooursier ou une demande de promotion pour un élève déjà boursier.

La famille doit s'adresser, aussitôt le changement de situation connu ,


auprès de l'établissement scolaire.

RéférenCBS
Circulaire du 17 août 2009 relative aux bourse..o; nationales d'éuldes
du second degré de lycée

...
00
c::>
Circulaire du 17 aoû12009 relative aux bourses au mérite (cn lycée)
Code de l'éducation: articles R53 1-1 3 à 053 1-4 1
Arrêté du 18 juin 2010 fixant les montwlL'i de la pm1 de bourses de
!;
,..
-."',... lycée, de bourses d'enseignemenld'adaptation, des exonérations des
frais de pension et du montant de la prime à l'internat à compter de
l'année scolaire 20 10-20 Il : Article ' "'
Arrêté du 27 juillet 2009 tl xant les cond itions d1attribution et de
paiement des bo urses nationa les pour les élèves inscri ts dans une
classe de ni veau collège ou dans une classe de second degré de
lycée du CNED
Arrêté du 19 tXlobre 2(X)9 fi xant les conditions et modalités d'attri-
bution de primes et avantages complémentai res à la bourse natio-
b nale de second degré de lycée
li...z
.... Aides pour la canllne

Fonds social pour les cantines dans les collèges et les lycées

Il doit pennettre aux élèves (collégiens, lycéens et élève de l'enseigne-


ment spécial isé du second degré), issus de mil ieux défavori sés; de fré-
quenter la cantine de leur établissement scoluire.

Les familles reçoivent une aide afm de payer, en tout ou cn partie, les
dépenses liées aux frais de restauration.

Comment l'obleni' ?

En s'adressant à l'assistante sociale du collège ou du lycée ou à son

56 ImM!ll
N °4 7
Le Guide des Aides Il,,. JUif

secrétmiat.

L'aide est aruibuée par le chef d'établissement. fi informe les familles et


les élèves de j'existence du fonds social et des condiljons d'attri bution
de l'aide.

Exonération d'une pwtic des fmis de demi-pension dans certains éta-


bl issements régionaux

Princi

Une exonérdtion de frais de demi-pension (cantine) peUl être accordée


par l'État aux familles qui ne peuvent supporter la totalité les charges
engendrées par J'accueil dans les établissements régionaux d'enseigne-
ment adapté (EREA) ou les écoles régionales du premier degré (ERPO) .

Comment l'obtenir ?

Le chef d'établissement mnstitue le dos.sier de demande d'exonération


de frais de dcnu-pension par la farnille au moment de l'admission de
l'élève dans l'établissement. Une commission académiq ue étudie ce
dossier et accorde un avis favorable ou non. Pour information , pour
l'année scolaire 2010-2011 , la part d'exonération est tixée à 33,03 E
pour les demi-pensionnaires.

Fonds sociaux coRéglen et lycéen

Les tonds sociaux collégien et lycéen sont destinés à répondre aux dif-
ficultés que peuvent rencontrer les familles pour assumer les frais de
scolari té et de vic scolai re de leurs enfants collégiens, lyc('Cns ou élèves
de l'enseignement spécialisé dll 20d degré.

Des aides exceptionnelles peuvent leur être attribuées.

Elles doi vent leur permettre de f(lire face, par exemple, à tout ou partie,
des frais d'internat , de demi-pension ou de transport et de sOlties sco-
laires, à l'achat de matériels de sport, de fo urnitures el manuels sco-
laires.

57
Le Guide des Aides Edition ~O"

Élèves concernés

Les fonds sociaux collégien et lycéen s'adressent aux élèves scolarisés :


• dans le second deglé des établjssements publjcs,

" dans certaines classes des établissements privés sous contrdt.

Comment faire la demande ?

Le dossier est simple à réali ser. La demande d'aide doit Se faire auprès
du chef d'établissement.
.,..
00
c::> Une commission, présidée par le chef d'établissement, donne son avis
~
,..
-."',... sur les demandes. Leur examen s'effectue dans le respect de l'anonymat
des élèves .

Quelle tonne prend


- ---
ceI1e aide ?

L'aide peut prendre la fonne d'une somme d'arge,nl versée ou d'une


prestation en nature. Elle est aJ\ouée à la fmnille ou au responsable légal
de l'élève, sauf si l'élève est majeur, auquel cas elle lui est attribuée
directement.
b
li...z
.... Aides spécifiques aux élèves en Internat

Prime à l'inlemat

La prime à l'intemat est une aide financière qui vise à développer ['in-
ternat scolaire publi c.

BénéfIciaires
Cette prime est destinée à tous les élèves boursiers nationaux qui sont
scolarisés en internat (au collège, au lycée ou dans un Établisse ment
régional d'enseignement adapté - EREA).

Comment obtenir la prime a"intemal ?


La prime est attribuée de façon automatique , la famille n'aura donc
aucun dossier à effectuer.

58 N °47
Le Guide des Aides Il,.. JUif

Montant de la prime
Cette prime est d'un montant forfaitaire armuel de 243,72 € à compter
de l'année scolaire 20 10-2011.

Quand la prime est-e//e vetSée ?


La prime est soumise aux mêmes règles de gestion que les bourses. Elle
cst attribuée cn 3 fois, par déduction sur la facture des fmis de pension.

Exonération d'Ille partie des frais de pension dans les EREA et les ERPD

Une exonération de frais de pension peut être accordée par l'État aux
familles qui ne peuvent supporter la totalité les charges engendrées par
l'accueil dans les établissements régionaux d'enseignement adapté
(EREA) ou les écoles régionales du premier degré (ERPD).

Comment faire la demande ?


Le chef d'établissement doit faire constituer le dossier de demande
d'exonération de fmis de pension par la fami lle au moment de l'admis-
sion de l'élève dans l'établissement. Une commission académique étu-
die ce dossier et accorde un avis favorable ou non. Pour information.
pour l'année scolaire 2010-20 11, la part d'exonération est fixée à
99,18 € JXlUl" les intemes.

Réfétences
Code de l'éducation: articles 053 1-42 à D531-43
Arrêté du 18 juin 2010 fixant les montants de la prut de bourses de
lycée, de bourses d'enseignement d'adaptation. des exonérations des
frais de pension et du montant de la prime à l'internat à compter de
l'année scolaire 20 10-20 Il : Article 4
Décret n093-723 du 29 mars 1993 relarifà j'accueil, à la scolarisa-
lion el à l'éducation dans les écoles régionales du premier degré

Bourses de l'enseignement supérieur SIl' critères sociaux

La bourse d'enseignemem supérieur sur critères sociaux est accordée à


l'étudiant, qu i est confronté à des difficu ltés matérielles JX>ur poursuivre
des énldes supérieures.

Elle constitue une aide complémentaire à celle de la famille.

59
Le Guide des Aides Edilio.2011

Le droit à bourse Sur critères sociaux est lilJuté à 7 ~m s , sauf exceptions.


durant la tOL:1.Lité des études supérieures (la bourse de mérite, rallocation
d'études et J'aide annuelle d'urgence sont également pIises en compte
dans le calcu l).

Le maintien de la bourse d'une année sur l'autre est soumis à des condi-
tions de progression dans les études. d'assiduité aux cours cl de Pl"ésen-
ce aux examens.

Conditions générales d'attribution

CondIllDns d'études
L'étudiant doi t être inscrit:
• en formation ini tiale en France (ou dans un autre pays du Conseil de
l'Europe sous certaines conditions),

• dans un établ issement d'enseignement public ou pri vé (y compris à


di s~nce),

el dans WIC fonnation habilitée à recevoir des boursiers.

Il doit, par ailleurs, suivre des éUldes supérieures à plein temps, relevant
b de la compétence du mini stère de l'ense ignement supérieur.
li...z
- CondIllDns d'àge
L'étudiant doi t être âgé de moins de 28 ans au 1" octobre de l'année des
études, dans le cas d'une 1ère demande de bourse.

A partir de 28 ans. l'étudjanlnc doit pas intelTOmpre ses études s'il veut
continuer à bénéticier d'une bourse.

La limite d'âge peut être reculée en fonction de la dun..~ du volontariat


dan s les armées ou du service civique.

Elle est aussi reculée d' 1 an par ent:1nt élevé, pour tout étudiant.

Aucune limite d'âge n'est opposée aux étudiants reconnus hand icapés
par la commission des droits et de l'autonomie des personnes hand ica-
pées (CDAPH).

60 N '4 1
Le Guide des Aides Il,.. JUif

Conditions de diplômes
L'émdiant doit être titulaire du baccalauréat français (ou d'un titre ou
diplôme admis en équivalence ou en dispense pour j'inscription en 1ère
année d'éuldes supérieures).

Cette condition n'est pas demandée pour ]'atui bution d'une bourse lors
du passage en 2ème année.

L'éuldiant qui prépare les concours de recrutement d'enseignants doi t


avoir, au 1'" janvier de l'année qui précède les épreuves du concours, le
diplôme ou titre exigé.

CondItIons de nallonalltii
La bourse d't:nseignemellt supérieur sur critères sociaux n'est pas réser-
vée aux seuls étudiants français.

Les étudiants étrangers peuvent aussi en bénéficier, à condition de rem -


plir certaines conditions supplémentaires.

Étudiants étra1gers

Él1Jdiants de l'Espace économique lIIUIIpéen BI suisses


L'érudiant: d'un JXIYs de l'Espace économique européen (EEE) ou suis-
se, qui demande une bourse, doit également. :
• avoir, avant sa dcmandc, oceupé un cmploi pcnmmcnt (salarié ou
non, à temps pic in ou partiel) en Fmnce,

• ou justifier que l'un de ses parents (ou tuteur légal) a perçu des reve-
nus en France.

Ces condition~ ne sont pas ex igées lorsq ue l'étudi<mt. attesle d'un certain
dcgré d'intégnl.tion dans la société fmnçaise (notamment au vu de la
durée de 5011 sêjour,de sa scolarité ou de ses liens familiaux en France).

Elles ne le sont pas non plus lorsque l'étudiant justifie de 5 ans de rési -
dence régu lière et ininterrompue en France.

Étudiants des pays hots EEE


Les étudiants étrangers, hors EEE el suisses, qui demandent une bour-

IWIH!G
N °4 1
61
Le Guide des Aides fdi/ioo20H

sc. doivent élIe :


• soit titulaires d'une carte de séjour temporaire ou d'une carte de rési -
dent et être domiciliés en France depui s au moins 2 ans. Lis doivent
aussi attester d'un foyer fiscal de rattachement (père, mère ou tuteur
légal) en Fmnce depuis la même durée (condition appréciée au 1""
octobre de l'année universitaire pour laquelle la bourse c-s! deman-
dée),

• soit en possession d\m certiticat de réfugié dél ivré par IUftice fran -
çais de protccrion de réfugié et apatrides (OFPRA) ou d'un récépissé
de demande de titre de séjour portant la mention " reconnu réhlgié"
.,..
00 ou d'une cane de résident déli vrée en leur qualité de réfugié ,

~
,..
-."',... • soit Andorrans de formation française.

Cas d'exclusion du bènéfice des botnes

Ne peuvent pas percevoir de bourse sur cri tères socia ux:


• les agents titulaires ou sUigiaires de la fonction publique en acti vité,
en disponibilité ou Cil congé sans traitement ,

• les personnes en détention pénale (sauf régi me de semi-Iiberté),


b
li"'z • les personnes inscrites au Pôle Emploi comme demandeurs d'emploi
.... ou bénéficiaires d'aides à l'insertion et/ou à la fonnation profession-
nelle,

• les personnes rémunérées sous contrat d'apprentissage, de profes-


sionnalisation ou en congé individuel de fonnalion (ClF) ,

• les étudiants qui su ivent. des cours de mise à niveau linguistique dans
un Etat étmnger,

• les étudiants originaires de certaines collectivités d'outre-mer, pris en


charge par le ministère de l'outre-mer.

DétEnnination du taux de la bourse

Les revenus et les charges de la fam ille sont pris en compte pour déter-

62 IWHo!!ll
N "4 7
Le Guide des Aides Il,.,, 2/f11

mincI' le taux de la bourse, lixé en application d'un barèllle national.

Ce barème ind ique, pour chaque nombre de points , le plafond de res-


sources à ne pas dépasser pour obtenir la bourse.

Le taux des bourses el les plafonds de ressources sont fi xés, chaque


année, par arrêté.

Il existe 7 échelons de bourse (de 0 à 6).

A chaque échelon correspond un montant annuel de bourse.

Le bénéficiaire de J'échelon 0 est uniquement exonéré du paiement des


droits d'inscription unjversitaires et de la cotisation à la sécurité sociale
étudiante. n ne perçoit pas d'argent.

Ressoon:es el charges encomple

Charges
La bourse est attribuée cn fonction des charges de la famme et de ceUes
de j'étudiant.

Les charges sont évaluées en polnts, en fonction:


" de !'éloignemenldu domici le familial par rappoJ1 au lieu d'études,

" et du nombre des autres enfants à charge des parents.

Ressoun:es
Les revenus retenus, pour l'année universitaire 2010-20 I l , sont ceux
perçus en 2008 par la fami lle ou le tuteur légal. Ils figurent à la ligne
"revenu brut global" ou "déficit brut global" tle l'avis d'imposition ou de
non imposi tion.

Des dispositions particulières sont prévues notamment pour les parents


isolés, en cas de séparation ou de di vorce, de remariage ou d'un ion libre
des parents ou lorsque ceux-ci résident et/ou travaillent fi l'étranger et
pour les étudiants. étrnngers.

Par ailleurs, lorsque l'étudiant demandeur est marié ou pacsé ou a un ou

63
Le Guide des Aides Edili,.20"

plusieurs enfants à charge fiscalement, scs seules ressources, ou celles


du toyer fiscal auquel il est rattaché, peuvent être retenues. n en est de
même des étudiants pris en charge ou ayant été pris en charge par l'ai-
de sociale à l'enfance, des étudiants orphelins de leurs 2 p.:·u-ents, des
étudiants réfugiés.

PRÉCISION: les reven us perçus par la famille à l'étranger, dW1S les


collectivités d'outre-mer et en Nouvelle-Calédonie sont aussi rete-
nus pour le calcul du droit à bourse.

Demande de boIrse sur aiIi!res sociaux


.,..
00

~
La demande de bourse doil être effectuée chaq ue année par Internet, à

-
=
."',
...
l'aide du dossier social étudiant (DSE).

Elle doit être sais ie entre le 15 janvier et le JO avril 2010 1 et ce même


si l'étud iant n'a pas encore obtenu les résul tars de ses examens.

Le dossier social é(Uù;ant (DSE) doi t être rempli sur le site Web du
cenUt: régional des œu vres universitaln:s ct scola.ires (CROUS) de
l'académie où le demandeur fait ses études.
b Ce dernier doit être en possession de :
li"'z .. son numéro INE figurant sur sa carte d'étudiant(c) ou son numéro
.... BEA figumnt soil sur sa cane de lycécn(ne), soit sur l'imprimé de
confirmation d'inscription au baccalauréat,

.. l'avis fiscal concemant les revenus perçus en 2008 par sa fami lle.

PR ~~C1SI0N :la demande de bourse présentée au delà de la date li mi -


te de dépôt, et jusqu'à la rentrée un iversit.tire, peut être acceptée en
fonction des justi ficatifs apportés. En cas de changement important
et durable dans la situation de l'étudiant (mariage, divorce) ou de sa
famille (divorce, décès, chômage. retraite, maladie). la demande de
bourse est examinée quelle que soit sa date de dépôt.
L'énldiant doit prendre contact avec le service du dossier social étu -
diant du CROUS de l'académie où il est scolarisé.

64 N "4 7
Le Guide des Aides Il,.. JUif

Va/ldalfon de la demande
Dans les 15 jours suivant la validation de son OSE sm Internet, l'étu-
diant reçoit du CROUS un d05Sier papier (copie de la saisie effectuée).

LI doit vérifier les infonnations saisies en les complétant ou en les modi-


tiantau besoin, puis ren voyer le dossier signé au CROUS ,en y joignant
les pièces justificatives demandées.

La demande de bourse est prise en compte à la date du retouf du dos-


sier papier au CROUS , complété des documents demandés.

Seuls les dossiers complets peuvent être validés par les services du CROUS.

PIèœs à}olndre
Dal1S tous IfIS cas
L'étudiant doit joindre la copie:
• de l'avis tïsc.11(ou des avis fiscaux) portant sur les revenus perçu s par
ses parents ou son tuteur légal cn 2008, sauf exceptions, pour la ren-
trée uni vcrsitaire 20 10,

• des justi ficati fs de sa scolarité, et éventuellement ceux de ses frères et


soeurs éUldiams.

cas parlicu/iers
L'étudiant doi t fournir également:
• en cas de divorce des parenL'i, une copie de l'extmit du jugement de
divorce le confiant à l'un de ses parents et fixant le montant de la pe·n-
sion alimentaire. A défaut de pension, J'av is d'imposition (ou de n OI1 -
imposition) de l'autre parent doit être joint,

• s'il est de nationalité étmngèrc, une att.estation sur l'honneur de ses


parenl'" indiquant s'ils perçoivent ou non des revenus à l'étmngcr et,
le cas échéant, leur montant,

• s'il a le statut de réfugié, une anestation de ['Oftice français de pro-


tection des réfugiés et apatrides (OFPRA),

• s'il est pris en charge par J'aide sociale à l'enfance, une attestation de
l'organisme.

65
Le Guide des Aides fdilio.2011

D'autres pièces peuvent être demandées par le CROUS scion la situa-


tion des éhldiants.

Décision d'attribution de la bourw, versement el recours


L'étudiant, qui a effectué sa demande de bourse dans les délais (JX)ur le
30 avri l 20 l 0) reçoit, au plus tard au mois de juillet, une notitication de
rejet ou d'attribution conditionnelle de bourse pour l'année suivante.
EUe lui est adressée par son centre régional des œuvres un iversitaires et
scolaires (CROUS). L'érudi;mt peut aussi télécharger ce document sur
le site Internet du CROUS , en utilisant son identitiant (numéro INE).
.,..
00

1;
,..
La décision défini tive d'attribution ou de rejet lui est notifiée seulement

-."',... après SOI1 inscription à l'université.

C'est, en eftet, l'i nscription définitive dans lin établissement d'enseigne-


ment supérieur qui permet au CRO US de fixer le montant définitif de
la bourse. Le CROUS doit donc im pémtivement recevoir un justifica-
ti f prouvant l'inscription de l'étudiant, atin que son dossier puisse être
définitivement va1idé et la bourse mise en paiement.

Selon les académies, c'est à j'érudiant de tournir directement le justifi-


b catif d'inscription au CROUS.
li"'z
.... Se renseigner, au moment de l'inscription auprès de son établissement,
sur les modalités de tmnsmission de œ justi ficati f.

PRÉCISION: des changements importants et durables dans la situa-


tion de J'étudiant peuvent donner lieu à tout moment à une révision
de son dossier. Il doit adresser un courrier au service du dossier
soc ial étudiant (OSE), en expliquant le changement CÙlns sa situa-
tion, cn précisant sa date el cn joignant tous justificatifs.

Motivation des décisions

Sj la décision définitive de bourse est moi ns favorable que la décision


conditionnelle fourn ie au mois de juillet, J'admi nistration a IJobli gation
de la motiver.

66 N °4 7
Le Guide des Aides Il,, • .'Url

Les refus d'attribution. les retraits ou les réductions de bourSes doivent


être également motivés.

Ces décision s doivent indiquer les voies cl. délais de recours (recours
admin istra.tifs ct contentieux), dont dispose l'étudiant.

Versement de la bourse

Les bourses sont, en principe, payées sur 9 mois.

Elles sont versées sur le compte de ['étud iant à [a fin du mois Oes délais
de perception sur le campee peuvent varier d'un établissement bancaire
à l'autre).

Recours

L 'érudianr, qui conteste la décision prise à son égard, peut adresser un


recours "gracieux" auprè..'i de son recteur d'académie.

S\ I n'a pas obtenu satisfaction, il peut encore fonner un recours "hié-


rarchique" auprès du ministre de ['enseignement supérieur et de la
recherche. Ce demier recours doit être obligatoirement adressé par l'in -
termédiaire du recteur d'académie.

L'étudiant peut également saisir d'un recours "contentieux" le lribunal


administrati f du res."lort de son académie.

n n'y a pas de délai pour former un recours grncieux ou hiérarchique


auprès du recteur ou du ministre.

En revanche. le juge administratif doit êrre saisi dans certains délais


impératifs.

Montmts de la lHuse sur critères sociaux et auln!s compléments

Il ex iste 7 échelons de bourse, de 0 à 6.

A chaque échelon cOITespond un montant ann uel de bourse.

67
Le Guide des Aides Edilioo 2011

Montants pour "année IJllfflnlta/re 2009-2010


Numéro d'échelon Montant annuel
ÊChelon 0 o€ (exonération des droits d'inscliption
et de la cotisation à la sécurité sociale
étudiante)
Échelon 1 1445€
Échelon 2 2177 €
Ëchelon 3 2790€
ÊChelon 4 3401 €
ÊêhelOll 5 3905 €
Échelon 6 4 140 €

CompIémenl de lJourse "tlimsport" en lIe-de-France


Il concerne les étudiants boursiers (des échelolls 1 à 6) des académies
de Créteil, Paris el Versailles. Il est accordé au titre des frai s de trans-
port.

Son montant annuel est fixé à 153 € pour l'année 2009-20 1O.

MaIntIen de la bourse pendant /es gr.JIIdes vacances


Les étudiants boursiers (des échelons 1 à 6), qui n'ont pas temliné leurs
études au 1'" juillet de l'année au titre de laquelle la bourse leur a été
b accordée, peuvent continuer à la percevoir pendant les grandes
li...z vacances (appelé 4"'" terme), s'ils sont dans une des situations suivantes :

- • étudiant en métropole à la charge de ses parents (ou de son tuteur


légal) lorsque ceux-c i résident dans un dépm1ernent, une collectivité
d'outre-mer ou en Nouvelle.-Calédonie,

• étudiant français ou d'un pays de l'Espace économique européen à la


charge de ses parents (ou de son tuteur légal) lorsque ceux-ci résident
à l'étmnger (à l'exception des pays européens et des pays ri vcmins de
la Méditerranée),

• étudiant pupille de l'Etat,

• étud iant orphelin de ses 2 parents,

• étudiant réfugié dom la si tuation des parents (ou du tuteur légal) ne


penne!. pas d'assurer son accuei l pendant les grandes vacances,

68 l~f\Ulcm
N "4T
Le Guide des Aides ifltiq. "011

• étudiant ancien bénéficiairt: de mesures d'aide sociale à l'enfunce.


lorsque ses parents (ou son tuteur légal) ne peuvent pas l'accueillir
pendant les grandes vacances.

Réferences
Arrêté du 18 août 2009 portant sur les taux des bourses d'enseigne-
ment supéricw' ct autres aides- U1méc uni vers itaire 2009-2010 :
Articles 1 et 4
Arrêté du J8 août 2009 fixant les plafonds de ressources relatifs aux
bourses d'enseignement supérieur - année universitaire 2OU9-2010

Cmlul de la bourse d'enseignement supérieur sur crIIéres sociaux


avec: 111 emploi ou d'aub
;::.e
;:.:s;..:a::;ld:::es" -_ _ _ _ _ _ _ _ __

Cumul al'f!Ç /HI emploi d'assistant d'éducation


La bourse sur critères sociaux pem être cumulée avec un emploi à mi-
temps d'ê:l ssislant d'éducation.

L'étudiant concerné, s'il remplit les conditions d'attribution de la bour-


se, bénéficie d'un taux de bourse correspondant au minimum au 2ème
échelon.

Cumul avec /HI auIre emploi


L'étudiant peut cumuler sa bourse sur critères sociaux avec une activi-
té professionnelle (hors cas d'exclusion prévus pour le bénéfice des
bourses comme une rémunération sous contrat de professionnalisa-
tion ...), s' il respecte l'obligation d'assiduité aux cours et aux examens.

Le cumul est également autorisé lorsqu'iJ suit un stage obligatoire


rémunéré à temps complet, intégré dans son cursus.

Cumul avec d'autres bourses ou aides


La bourse sur critères sociaux est cumulable avec :
J'aide au mérite,
• les aides spécifiques pour la préparation aux concours d'enseignants,

• l'allocation pour la diversité dans la fonction publique,

69
Le Guide des Aides f'ili""~O,f

• l'allocation accordée aux étudiants étrangers méritants par le minÎstè--


re de l'immigration,

• la bourse IlErasmus".

" une bourse accordée par une collectivité territoriale.

Elle n'est pas cumulable avec :


• une aide d'urgence annuelle,

• une bourse d'un autre ministère que celu i de l'enseignement supérieur


(sauf exceplion ci·dcssus),

• une aide de fOl1llation permanente ou d'insel1Îon professionnelle,

• une bourse d'un gouvcmcmen! étranger.

Obtenir Ille bourse poli' éludler en EmIpe

L'Union européenne (UE) incite les étudiants à faire une paltic de leurs
études dans un autre Etat membre atin de peliectionner leur maîtrise
b des langues étrangères et de s'initier aux modes de vic et de travail des
li...z autres pays d'Europe .

- Pour aider les jeunes à réaliser un tel projet, la Commission européen-


ne et les Etats membres (en France, via les Conseils régionaux, les
Conseils généraux et les mairies) attribuent des bourses.

Divers programmes d'aides fi nancières facil itent égalemenlla mobilité


dcs étudiants.

AIdes des 1", 2" Bll""' grades (Ucenœ, rnas1eIj doctorat) d'enseignement

PI'ogtammes d'édlanges de l'/IE gérés par la CommissIon ea'llfJéenne


Des allocations sont attri buées par la Commission par le biais des auto-
ri tés nationales (Agence nationale Europe-Education-Formation, uni-
versités) dans le cadre de progmmmes d'échanges tel que ERASMUS
et ERASMUS MUNDUS.

70 N °4 7
Le Guide des Aides ,~Iti." 21!11

Par ailleurs, à travers le prognullme Vulcanus, rUmon européenne


accorde des bourses aux étudiants européens dësireux d'effectuer des
stages de 8 mois dans une enu-eprise japonaise. Le st..1giaire, logé gra-
tuüement par l'entreprise d'accueil , reçoit une bourse de J.5<XX) € desti-
née à financer le voyage ct le séjour.

lIIMses du MInistère de l'ense/gnemeIIt supédeur


Le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche maintient
les Ixmrses attribuées sur critères sociaux dans les pays du Conseil de
l'Europe.

Une aide à la mobilité internationale est aussi aUribuée, sous certaines


conditions , pour continuer ses études dans n'importe quel pays du
monde.

Le montant de cene aide est tixé à 400 € 1 mois, pour l'année 2009-
2010.

Pour plus d'informations, s'adresser à son Centre régional des œuvres


universitaires et scolaires (CROUS) ou au service relations inlematio-
nales de son établissement.

l'rogl3nrmes flI'OPOSés par des organismes d'échanges


Des bourses d'études peuvent être attribuées, suivant ecrtain~ cri lères,
notamment par les organismes suivants:
• l'Institut culturel autrich ien,

• l'Office franco-allemand pour la jeunesse (recherches sur un thème


franco-allemand et stages pratiques),

• l'Office al lemand d'échanges. uni versi taires (bourses pour étudier en


Allemagne en Licence langues étrangères appliquées (LEA), el
Licence langues lütérature et civil isation étrangères (LLCE) à partir
de la deuxième année de licence, pour les doctorants et postdocto-
rants dans toutes les discipUnes),

• le British Cotlnei l (bourses de l'entente cordiale: bae + 3 et supé-


rieur).

71
N'4 7
Le Guide des Aides fdWo.2011

Pour obtenir plus d'Înfommtions Sur Ic.s aides et pour connaître les
adresses des difterents organismes, consulter le site Internet du
Ministère des affaires étrangères.

Bourses posIdoctorales

Toules disciplines
Le ministère des affai res étrangères attribue différents types de bourses:
• bourses bilatérales avec des pays européens (n iveau Master 1ère
année ou Master 2àn< année recherche pour financer des thèses doc-
torales) ,
00
C'>

~
• programme Lavoisier pour l'Europe (finanœmcnt des recherches

-
=
."',
...
postdoctûrales),

• bourses pour intégrer le Collège d'Europe.

Les dossiers de amdidature des deux premières bourses sont léléchar-


gcables sur le site Internet du centre Français pour l'accuei l ct les
échanges internationaux (EGIDE) . Les étudiants intéressés par la troi -
sième bourse doivent s'adresser directement au bureau de la formation
des Français à l'étranger du ministère des affaires étrangères.
b
li"'z /ntetpI'ètes de conférrlnœs
.... La Commission européenne octroie des oourses d'étude aux étudiants
de l'Union européenne en dern ière année posldoclorale en interpréta-
tion de contërence.

Ce programme de bourses s'adresse également aux ressortjssants des


pays candidats à l'U nion .

L'inscription sc rait exclusivement à partir du site Internet du service


commun interprétation-conférences de. la Commiss ion européenne.

Rechen;hes scisnliliques
Dans le cadre du 7ème programme-cadre de recherche (7ème PeRD),
la Commission européenne accorde des allocations de recherche aux
jeunes chercheurs en fin de mastcr ou JX>SI doctorat (actions Marie
Curie) désirant réaliser leurs travaux dans un autre pays de l'UE ou un

72 l~tH[IW
N "4 7
Le Guide des Aides 1/,..JUIf

pays associé.

Les dossiers d'intolm ation et de candidarure sont à demander par fax


ou courrier à la Commission européenne. Les jeunes chercheurs doi-
vent s'adresser directement aux institut>; dont les projets sont retenus
par la Commission européenne el dont la liste est publiée sur Internet.

Bout5es d'éœIes
Des bourses sont proposées }Xlur étudier dans des écoles françaises à
l'étranger ou des écoles européennes comme:
• l' Ecole française de Rome (domaines: hi stoire, archéologie),

• la Casa de Velazquez (domaines: artistique ct scientifique),

• l'Ecole Française d'Athènes (domaine scientifique),

• le Col lège d'Europe (domaines adm inistratifs, jurid iques, écono-


miques, politiques ayant l.rJ.it à l'Europe. niveau Masl.er 2'-""" année
recherche),

• l'Insti tut universitaire européen de Rorence (domaines: histolre et


civ ilisation, sciences économiques, sciences j uridiques, sc iences
politiques et sociales. Niveau Master 261'" année recherche el doclo-
ml).

• l"Institut attribue chaque annee une vingtaine de bourses de


recherche Jean Monnet.

Pour obtenir plus d'informatio ns sur ces aides et pour connaître les
adresses des écoles, consulter les sites Inremer des ministères des
affaires étrdngères ct européennes et de l'enseignemcnt supéricur cl de
la recherche.

Obtenir des aides pour éluder il rétranger

Un certain nombre d'a ides financières, destinées à favoriser les projets


d'études ou de stages des étudiants à l'étranger, existent.

Ces aides sont versées par différents organismes: notamment le minÎs-

73
Le Guide des Aides Ediliou 2011

tère de l'enseignement supérieur t:t de la recherche, le rnjni stère des


affaires étrangères, les établissements d'enseignement en France ou à
l'étranger, les régions et les départements (conseils régionaux e l gêné-
rJ.l1x), voire les mairies, diverses fondations et associations ...

La présente fiche ne traite pas de toutes les aides existantes.

Se renseigner auprès du service des relations internationales de son éta-


bl issement, pour obœn ir le max imum d' ÎnfonnatÎons sur les diftërents
financements proposés et la preparation nécessaire.

00 Alde à la mobilité Internationale- mlnlslére de l'ensel!Jtemenl supét1eur


C'>

~ Ob/l1f et étudJants CI1IICIIIIIés


-
=
."',
... L'aide à la mobilité internationale a remplacé en 2008 la bourse de
mobilité.

Ell e s'adresse aux étudümts qu i souhaiLCnt suivre une formation supé-


rieure à l'étnmger dans le cadre d'un progrdmme d'échanges ou efTec-
tuer un stage international (la formation ou le stage doit s'.inscrire dans
le cadre de leur cursus d'études).
b Elle est accordée aux étudiants:
li"'z • éligibles. à une bourse sur critères sociaux pour l'année un iversitaire
.... cn cours.

• ou bénéficiaires d'une aide d'urgence annuelle.

Les étudiants doivent préparer un diplôme national relevant de la com-


pétence du ministère de l'enseignement supérieur.

Demande et aIt1fbutIon
U: tudiant doit tmnsmettre au se lv ice des relations in ternationales de
son établissement un dossier de demande d'aide à la mobilité, accom-
pagné d'un projet de séjour d'études ou de stage à l'étmnger.

Les eand idahlres sont sélectionnées par le président d'université ou le


chef d'élablissement en fonction de la qualité et de l'intérêt pédago-
giques des pmjel'i individuels des étudiants et de leur conformité avec

74 lijfU[,W
N °4 7
Le Guide des Aides EdlU." 21!11

la politique iJltcrnationalc menée par l'un iversi té ou l'établissemenl. Les


noms des candidats retenus et le nombre total des mensualités qui leur
est accordé sont ensuite transmis au Centre régional des oeuvres uni-
versitaires et sco laires (C ROUS ), chargé du versement de ['aide.

Seuls les établissements d'enseignement supérieur, relevant de la pro-


cexture de contractuaLÎsatioll quadricnna1c avec le ministère de l'ensei-
gnement supérieur cr de la recherche, peuvent attribuer des aides.

Se renseigner, suftisarnment tôt avant le départ, sur les délais néces-


saires à l'instruction de.'>; dossiers .

Durée, montant et versement de l'aide


La durée du séjour à l'étranger aidé ne peUl être inférieure à 2 mois, ni
supérieure à 9 mois consécutifs. Au cours de J'ensemble de ses études
supérieures, un énldiant ne peut pas bénéfider d'une aide à la mobilité
cu mulée de plus de 9 mois.

Le montant de l'aide à la mobil ité internationale est fi xé à 400 € / mois ,


pour l'année 2009-2010.

L'aide est versée en 2 mensualités fo rfaitaires minimum. Elle peut être.


complétée d'une ou plusieurs mensualités dans la limite de 7 (soi t 9
mensua lités max imum).

Chaque candidat est informé, avant son déprut à l'étranger, du montant


de J'aide qu.i lui a été attribuée.

Cumuls awc d'aulnls aides


L'aide à la mobi lité internationale est cumu lable avec une aide au méri -
te.

AIdes plus spécifiques pour suivre des éludes en Europe •


Commission européenne

La Commiss ion européenne, mai s aussi d'autres organ ismes, attribuent


un certain nombre d'aides afin de faciliter la mobilité des étudiants en
Europe.

75
N °4 7
Le Guide des Aides E.ilio.20,r

C'est le cas , par exemple, du programme communaulaire d'échange


"ERASMUS".

Il offre la possibilité d'obtenir une bourse pour effecruer un stage en


entreprise (dès la 1ère année) ou suivre ses études (dès la 2""" année)
dans 31 pays : les 30 pays de l'Espace économique europé--en el la
Turquie.

Se renseigner auprès du service des relations internationales de son éta~


blissement entre 1 an et 6 mois avant la date souhaitée de mobilité, ou
consulter le si te internet de l'agence Europe-Education-Formation
.,..
00 France .
1;
,.. Bourses du ministère des affaires élrall9èfes et européeooes
-."',... Le ministère des affaires étrangères et européennes propose également
des aides pour étudier à l'étranger, dans le cadre de son programme
BFE (bours iers français à l'étmnger).

Ce programme s'adresse aux étudiunts français souhail,U1l sui vre une


fommtion dans une des institutions sui vantes :

b • le Collège d'Europe à Bruges (en Belgique) et son antenne à Natalin


li"'z (en Pologne),
.... • l'Institut uni versi taire européen de Florence (en Ital ie),

• les Collèges doctoraux.

Des infonnations en ligne sur le programme BFE et les fannu laires de


bourse léléchargeablcs sont di spon ibles sur le sile de l'association
EGIDE.

RéftIninctJs
Décret nO2(X)8-974 du 18 septembre 2008 relatif aux bourses et
aides financières accordées aux étudiants relevant du ministère de
l'enseih,rnement supétieur

76 N "4 7
Le Guide des Aides ,mi<.1UII

Fonds national d'aide d'urgence aux étudiants

Le fonds sert à aider les étudiants qui rencontrent des difficu ltés parti-
culières.

Tl a remplacé, en 2008, les allocations uniques d'aide d'urgence, les al lo-


cations d'études elles bourses sur critères sociaux qui étaient attribuées
par les commissions académiques.

L'aide d'urgence peut prendre 2 tormes :


• soit une aide ponctuel le cn favellr de ]'éuldiant qui rencontre passa-
gèrement de gmvcs difficu ltés,

• soi t une aide annuelle en faveu r de l'étudiant qui rencontre des diffi-
cultés durables.

L'aide ponctuelle doi t permettre de répondre à des simations nouvelles,


imprévisibles qui inlcrv iennent en cours d'année un iversi tai re. Ces
situations font l'objet d'une éval uation sociale.

L'aide annuelle il pour but de répondre à celtaines situations durables,


qui ne peuvent pa~ donner lieu au versement d'une bourse sur critères
sociaux (une ou plusieurs des cond itions d'octroi non rempli es par l'étu -
diant).

Coodltlons d'attributloo des aides

CondItions communes
L'énldiant doit être âgé de moins de 35 ans au 1" octobre de l'année uni-
versitaire pour laquelle il demande J'aide.

Cette limite d'âge ne s'applique pas aux étudiants reconnus handicapés.

Conditions pour une aide ponctueIIB


L'étudiant doit être inscrit en fonnation initiale, auprès d'un établ isse-
ment (ou d'une section d'établissement) ouvrant droit au régime de
sécurité sociale étudiant.

Si la situation le justifie, plusieurs aide..'\ ponctuelles peuvent être excep-


lijf\U,W 77
N °4 T
Le Guide des Aides Edil;o.2011

tionnellement accordées à un étudiant au courS d'une même année· uni-


versit..'lÏre.

Conditions pour une aide annuelle

Peuvent bénéficier de l'aide annuelle les étudiants :


• en reprise d'études au-delà de 28 ans qui ne di sposent pas de res-
sources supérieures au plafond prévu par le barème d'attribution des
oourses (sous réserve de ne pas bénéficier d'une autre aide comme
des allocations de chômage, le revenu de soLidarité active ...),

• ou français ou citoyens d'un autre pays de l'Espace économique euro-


péen ou sui sses, qui sont seuls cn France et dont les revenus déclarés
de la famille résidant à l'élrange,r ne pemleUenl pas d'apprécier le
droit à bourse,

• ou élevés par un membre de leur fami lle sans décision judiciai re


(oncle, tante , grands-parenl'î. par exemple),

• ou admis à passer cn al11lée supérieure s,ms avoir validé le nombre


nécessai re de crédits, à condition que le nombre de crédits manquants
soit inférieur ou égal à 10.
b
li...z • ou en rupture famil iale (après éva luation sociale de la situation d'iso-

- lement et de précarilé) ,

• ou indépendants, qu i ne bénéficient plus du soutien matériel de leurs


parents (appréciation de la situation à partir d'un dossier attestant d'un
domicile séparé, d'un avis tiscal séparé ou, à défaut , d'une déclaration
fiscale séparée et de l'existence de revenus réguliers liés à une activi-
lé salariée d'un montant annuel au moins égal à 3 SMIC nets),

• ou rencontnUlt toute difficullé particulière non prévue ci-avant, sur


décision de la commission d'examen des demandes d'aides.

Pour bénéficier d'une aide annuelle. l'érudianl doil en ourre rempl ir les
conditions de diplôme, d'études, de nationalité prévues par la régle-
mentation sur les bourses sur cri tères sociaux et ne pas relever d'un des
cm; d'exclusion de tx)urse. L'étudiant doit également remplir les mêmes

78 l~fU(,m
N "4 1
Le Guide des Aides "'/1,," 21111

conditions d'assiduité aux cours ct aux examens que l'étudiant bouI'3ier.

Examen des demandes

Les demandes d'aide d'urgence sont examinées par une commission.

Celle-ci est présidée pW' le directeur du Centre régionaJ des oeuvres


universitaires et scolai res (CROUS).

Les demandes sont présentées de façon anonyme à la commission.

Un entretien préalable peUl. si nécessaire, avoir lieu entre J'étudiant(c)


cl un(c) assistant(c) soc ial(c) du CROUS. na pour bul d'évaluer sa
si tuation globale, au regard notammenlde son parcours universitaire et
des difficultés qu'il rencontre.

Décision d'attribution de l'aide

Après examen du dossier, la commission émet un avis d'acceptation ou


de refus d'attribution d'aide et propose HU directeur du CROUS un 111011 -
tant.

Le directeur du CROUS décide du montant final de l'aide et en infor-


me l'étudiant.

Sa décision n'est pas susceptible de recours gracieux (devanlle recteur


ou le mi njstre de l'enseignement supérieur et de la recherche),

Versement et montant de l'aide

Alde d'urgence ponctuelle


L'aide ponctuelle est versée en une seule fois par le CROUS.

Son montant maximum est de 1445 € (correspond au montant annuel


de l'échelon 1de la bourse sur critères sociaux pour l'année 2(09-20 10).

Si plusieurs aides sont accordées au cours de la même année uni versi-


taire, le montant cumulé des aides ne peut pas dépasser 2890 € (2 fois
le montant ann uel de l'échelon 1 pour l'an née 2{X)9-20 10).

IMfUbllG
N °47
79
Le Guide des Aides Edilio.2011

Si la situation le justifie, un verSement ,mticipé de l'aide de 200 € maxi-


mum peut être autorisé par le directeur du CROUS , après évaluation
sociale, sans attendre l'avis de la commission.

Aide d'utgenœ annuelle


L'aide annuelle est également versée par le CROUS , sur 9 mois, pen-
dant toute l'année uni vers itaire.

Le nombre des mensualités peut être rédu it si la situation de l'émdiant


le justifie, mais il ne peut être intëricuf à 6.

Le montant de l'aide annuelle peut varicr de 1445 € minimum à 4 140 €


maximum (coITCSJXJlld à un des échelons 1 à 6 de la bourse sur critères
sociaux pour l'année 2009-2010), lorsque l'aide est versée sur 9 mois.

En cas de versement infërieur à 9 mois, chaque mensualité est égale à


1/9"'" du mamant annuel de l'aide.

L'aide d'urgence annuelle donne droit à exonération des frais d'inscrip-


tion à l'université ct de cotisation à la sécurité sociale étudiante.

Une nouvelle aide annuelle peur être attribuée l'année sui vante dans les
b mêmes conditions et dans la limite de 7 ans (sauf exceptjons).
li...z
- Cllnul des aides

L'aide d'urgence ponctuelle est cumulable avec :


• une bourse sur critères sociaux,

• une aide d'urgence annuelle,

• une aide à la mobilité internationale,

• une aide au mérite,

• ou un prêt d'honneur.
L'aide d'urgence annuelle n'est pas cumulable avec une bourse sur cri -

80
N "4 7
Le Guide des Aides Edilio.20/1

lères sociaux mai s elle peut s'ajouter à :


• une aide à la mobilüé internationale,

• une aide au mérite.

Références
Circulaire du 2 juillet 2009 relative au fonds national d'aide d'ur-
gence aux étudiants - année 2009-2010

81
LOGEMENT
Aide persoII13Iisée au logement

L'aide personnalisée au logement (APL) est une allocation versée :


" au locataire ou colocataire ou sous- locataire (déclaré au pmpriétairc)
de logement conventionné (meublé ou non), pour rédu ire la charge
de loyer.

• à l'accédant pour réduire [es mensualités d'emprunt de leur prêt


immobi lier (prêt conventionné ou prêt d'accession sociale),

" au résident de logement-foyer ou réside.nce sociale.

Pour pouvoir bénéficier de l'APL, le logement doit cOllstinlcr la rési -


dence principale du demandeur.

PRÉCISION: les propriétaires sont tenus d'indiquer aux locataires si


k logement a fai t l'objet d'une convention avec l'Etat (la pl upart des
logements HLM sont conventionnés).

b Absence de cumul
li...z L'AP L est acconJée aux personnes ne bénéficiant ni de l'allocation de

- logement sociale (ALS) ni de l'allocation de logement ramiliale (ALF).

Conditions d'attribullon

Cooditions tenant il/a situation de la pet'Sflllne


L'APL est attribuée, à toute personne:
• quelle que soi t sa situation familiale, avec ou sans pcTSOnnc à charge,

• quelle que soit sa nationalité, sous réserve de justifier être en situation


régulière par la production d'un titre de séjour pour les personnes de
nationalité étrangère,

• quelle que soit sa situation professionnelle.

Aucune condition d'âge mi ni mum n'est ex igée. Toutefois, un enfant

82 IW!['[IG
N "4 7
mineur émancipé peut percevoir l'APL à conclitioll que bail soit à Son
nom. Pour l'enfant mineur non émancipé, du fail de son incapacité juri-
dique à s'engager par contrat, il est exigé que le bail soit signé ou cosi-
gné par ses parents, la quittance de loyer pouvant éventuellement être
établie au nom de l'enfant mineur non émanc ipé.

PRÉCISION: l'intéressé ne peut prétendre au bénéfice de l'APL si le


logement lu i est loué par un de ses ascendants ou descendants, ou
par un ascendant 0\1 descendant de son conjoint, concubin ou par-
tenaire.avec qui il est lié(e) par un PACS.

CondIllDns re/attves aux ressources


Les ressources prises en compte pour le calcul de l'APL sont ce lles per-
çues par:

• la personne qui demande l'APL, son conjoint, concubin , partenaire


pacsé,

• et les autres personnes vivant habilucJlcment au foyer c'est-à-dire


celles:
o qui y résident plus de 6 mois au cours de l'année précédant la
période de versement de l'allocation.

o et qu i y résidentencorc au momen t de la demande ou au début de


la période de versement de l'allocation.

Les ressources prises en compte sont celles de l'avant-dernière année


précédant la demande d'APL (2008 pour 2010). Il s'agit des revenus
nets catégoriels retenus pour l'établissement de l'impôt sur le revenu .

En cas de colocation , chaque cosignataire du contrat de bail peul pré-


tendre à l'APL. n est tenu compte des ressources personnelles de cha-
cun des colocataires et du montant du loyer divisé par le nombre de
colocataires figurant sur le bail.

Calcul

Base de caJcuI
Lorsque l'intéressé est locataire, le monlant de I!APL se calcule à partir:

83
• du niveau de reSSources d~ toules les personnes ViVi.Ull dans le. loge-
ment ,

• du nombre d'enfants et de personnes à charge,

de la zone géo.6'Taphique du logement,

• du montant du loyer et des charges locatives.

Lorsque l'intéressé est accédant à la propriété, le montant de l'APL se


calcule à partir:
• de la nature de l'opération,

• du mode de financement,

• de la date de signaull-e du contrat de prêt principal Ollvrant droit à


l'APL,

• des charges de remboursement du prêt.

Règles de calcul
En cas de location, le montant mensuel de l'APL est égal à la différen-
b ce entre la dépense de logement (loyer effectivement payé dans la limi-
li...z te d'un loyer plafond, additionné à un montant forfaitai re de charges

- locatives) ct une panicipation personnelle (qui doit rester à la charge du


locataire compte tenu des ressources du foyer et de la composi tion
fami liale).

En cas d'accession à la propriété, le montant mensuel de l'APL est égal


à la différence entre la dépense d'acquisition du logement (mensua lité
du prêt immobilier effectivemenL payé dans la lim it.e d'une mensualité
plafond, additionnée à un montant forfai taire de charges de rembour-
sement du prêt) et un loyer minimum (qui doit rester à la charge du pro-
pliéta-ire compte tenu des ressources du foyer et de la composition
familiale).

L'APL est calculée au 1'" janvier de chaque année , sauf cas particul ier
lié à un changement dans la situation personnelle du bénéficiaire.

84 lijtHti[!l1
N °4 1
PaIfk:/patIDn personnellB
Ce montant s'élève à 33, 11 € par mois, au titre de J'année 2010.

/.oyIN minimum
Il est obtenu par l'appl ication de pourcentages par rappon.it des tmnchcs
de ressources du foyer ct de la composi tion fami liale.

ProI:édure d'attribution

Demande et dépôt du dossier


Les personnes susceptibles de pouvoir bénéficier de l' APL peuvent
effectuer leur demande à panir du fonnulaire Cerfa n° 10840*05. Ce
document doit être remis à la CAF ou à la MSA sui vant son régime de
protection sociale.

Échéances des versements


Le versement de l'APL intervient :
• t.ous les mois lorsque le bénéficiaire est locata ire,

• scion la même périodic ité que le paiement des charges d'empnml en


cas de prêt uni que lorsque le bénéticiaire est accédant à la propriété,

• tou s les mois ou selon la péricx:licité la plus courte de celles prévues


par les différents contmts de prêt lorsque le bénéficiaire est accédant
à la propriéœ,

• selon la même périodici té que le paiement de la redevance lorsque le


bénéfic iaire est accédant titulaire d'un contrat de l ocation~acce ssio n .

Vetsementenlielspayant
En règle génémle, l'APL est versée en tiers payant:
• au propriétaire (en cas de location),

• ou à l'organisme prêteur (en cas d'accession à la propriété).

L'allocation est déduite du montant du loyer ou des charges de rem -


boursement de prêt.

N ' 4T
85
0uveI1ure et eJdhrcflon des dJo/Is
L'aUocation est versée à prutir du premier jour du mois suivant celui au
cours duquel les conditions d'ouverture des droits sont réunies.

Elle cesse d'être versée à part ir du premier jour du mois où les condi-
tions d'ouverture du droil ont cessé d'être remplie.

Lorsque.• antérieurement à la demande, les conditions d'ouverture du


droit sont rétmies. l'allocation est versée dans la limite des 3 mois pré-
cédant celui au cours duquel la demande est déposée.

En cas de changement de s/tuaIfon


Lorsqu'u n changement de situation intervient dans la situation du béné-
ficiaire (par exemple, modification des ressources) le montant de l'APL
peut être recalculé (augmenté ou diminué) à tout moment.

Au 1'" juillet, la CAF ou la MSA vérifie si la personne a droit à l'APL,


et lui notifie le nouveau monlanl de l'aide en fonction de l'évolUl.ion de
sa situation .

Références
Arrêté du 30 déœmbre 2009 moditi ant l'an'été du 3 juillet 1978
b Code de la construction et de l'habitation: artide L351-1 et suivants
li...z Code de la construction ct de l'habitation: article R35 J - J ct suivants

- Allocation de logement fanillale

L'ALF est une allocation versée :


• au locataire ou colocataire ou sous-locataire (déc laré au propriétaire),
de logement meublé ou non, pour réduire la charge de leur loyer,

• au accédant pour réduire le remboursemen t de leur prêt inunob ~jer,

• au résident de logement-foyer ou résidence sociale..

Pour pouvoir bénéficier de l'ALF, le logement doit constituer la rési-


dence pri ncipale du demandeur.

86 N "4 7
Absence de cumul
L'ALF est accordée aux personnes ne bénéficiant ni de l'aide person-
nalisée au logement (APL) ni de J'allocation de logement sociale
(ALS).

Condltlons d'atlributlon

Conditions tenant il/a siIlIaIion de la pmoone


L'ALF s'adresse exclusivement:
• aux personnes bénéticiant :
o des allocations familiales ,
o du complément farn.i lial,
o de l'allocation de soutien familial,
o ou de l'allocation d'éducation de l'enfant hand.icapé.
• ou aux personnes qui Dm un enfam à charge mais qui n'ont pas droit
aux prestations familiales énumérées ci-dessm;,

• ou aux personnes qui ont à leur charge, vivant dans leur toyer :
o un ascendant de plus de 65 ans (ou de 60 ans, s'il est inapte au tra-
vai l, ancien déporté , interné ou ancien combattant) et ne disposant
pas de ressources supérieures au plafond indiv iduel fi xé pour ,'at-
tribut ion de l'allocation de solidarité aux per~on nes âgées (ASPA)
en vigueur au 31 décembre de l'année de référence,

o un ascendant, descendant ou collatéral au 2'n" ou 3 èot


degré (oncle,
l<

tante, frère, sœur, neveu, nièce) atteint d'une intïnnité entraînant


une incapaci té permanente d'au moi ns 80 % ou qui est, compte
tenu de son handicap, dans l' impossibilité reconnue par la com-
mission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées
(CDAPH). de se procurer Wl emploi,

• ou aux personnes sans enfants à charge, mariées depuis moi ns de 5


ans. à condition que le mariage ait été célébré avant que les époux
n'aient l'un et J'autre attein t l'âge de 40 ans,
• ou aux personnes encei ntes, seules sallS personne à charge il compter

87
du 1'" jour du mois civil suivant le 4ème mo is de la grossesse et j us ~
qu'au mois civil de la naissiUlcc de l'enfant.

Elle est anribllée quelle que soit la nationalité du demandeur, sous


réserve de justifier être en situation régulière par la production d'un titre
de séjour pour les personnes de nalÎonalilé étrangère.

Aucune condition d'âge min imum n'est exigée. Toutefois, un enfanl


mineur émancipé peut percevoir l'ALF à condition que le bail soit à son
nom. Pour j'enfant mineur non émancipé, du fail de son incapacité juri-
dique à s'engager par contrat. il est exigé que le bail soit signé ou cosi-
brné par ses parents, la quittance de loyer pouvant éventuellement être
établie au nom de l'enfant mineur non émancipé.

PRÉCISION: l'intéressé ne peut prétendre au bénéfice de l'ALF si le


logement lui est loué par un de ses ascendants ou descendants, ou
par un ascendant ou descendant de son conjoi nt , concubin ou par-
tenaire avec qui il est lié(e) par un PACS.

CDndItIons relatives aux ressources


Les ressources prises en compte pour le calcul de l'ALF sont celles per-
çues par :
b • la personne qu i demande J'ALF, son conjoint, concubin , partenaire
li...z pacsé,

- • et les autres personnes vivant habituellement au foyer c'est-à-dire


celles:

o qui y résjdent plus de 6 mois au cours de rannée précédant la


période de versement de l'a llocation,

o et qu i y résident encore au moment de la demande ou au début de


la période de versement de l'allocation.

Les ressources prises en compte sont celles de l'avant-dernjère année


précédant la demande d'ALF (2008 pour 20 10). Il s'agit des revenus
nets catégoriels retenus pour l'établîssement de l'impôt sur le revenu .

En cas de colocatioll , chaque cosignataire du contrat de bail peut pré-

88 l~lH(,W
N "4 1
tendre à rALE n est tenu compte des ressources personnelles de cha-
cun des colocataires et du montant du loyer div isé par le nombre de
colocataires figurant sur le bail.

calcul

Base de ca/cuI
Lorsque l'intéressé est locataire, le montant de l'ALF se calcule à partir :
• du niveau de ressources de toutes les personnes vivant dans le loge-
ment,

• du nombre d'enfants et de personnes à charge,

• de la zone géographique du logement,

• du montant du loyer et des charges locatives.

Lorsque l'intéressé est accédant il la propriété, le montant de l'ALF se


calcule à partir:
• de la nature de l'opération,

• du mode de tinancement,

• de la date de signature du contrat de prêt principal ouvrant droit il


l'ALF,

• des charges de remboursement du prêt.

Règles de cakul
En cas de location, le manIant mensuel de l'ALF est égal à la différen-
ce entre la dépense de logement (loyer effectivement payé dans la li mi-
te d'un loyer plafond, addionné à un montant forfaitaire de charges loca-
tives) et d'une participation personnelle Ooyer minimum qui doit rester
à la charge du locataire compte tenu des ressources du foyer et de la
composition familiale).

En cas d'accession à la propriété, le montant mensuel de l'ALF est égal


il la différence entre la dépense d'acquisition du logement (mensual ité
du prêt immobilier effecli vement payé dans la limite d'une mensualité

89
plafond, additionnée à un montant fo rfaitaire ùe chm"ges de rembourse-
ment du prêt) et un loyer minimum (qui doit rester à la charge du pro-
priétaire compte tenu des ressources du foyer et de la composition fami-
liale).

L'ALF est calculée au 1'" janvier de chaque année sauf cas particulier
lié à un changement intervenu duns la situation personnelle du bénéfi-
CIa Ire.

Patticipation personnelle
Ce montant s'élève à 33, 11 € par mois, au litre de J'année 2010.

Loyer minimum
Il est obtenu par l'application de pourcentages par rapÇK)rt à des tranches
de ressources du foyer et de la composition familiale.

Procédure d'attribution

Demande et dép6t du dossier


Les personnes susceptibles de pouvoir bénéficier de l'ALF peuvent
eft'ectuer leur demande à partÎr du formul aire Cerfa nO10840*05.
b Ce document doit être remi s à la CAF ou à la MSA sUi v,Ult son régime
li...z de protection sociale .

- Échéances des vemments


Elles dépendent de la nature du logement :
• lorsque le locataire habite dans un logement HLM , l'allocation est
versée chaque mois au propriétaire,

" lorsque le locataire habite dans un logement privé conventionné, l'al-


location lui est versée chaque mois, ~l moins que le propriétaire ai l fait
la dem(mde d'un versement en tiers payant ,

• dans les autres logements, l'allocation est versée au locataire chaque


moi s, il moins que le propriétaire ai t fait la demande d'un versement
en tiers payant.

90 N "4 7
0uverIure et exIIncthIn des Iho/ls
L'ALF est versée à compter du mois suivant celui au cours duquel
toutes les conditions d'obtention sont réunies.

Elle cesse d'être versée ~I part ir du prem ier jour du mois où l'une des
conditions a œssé d'être remplie.

Lorsque.• antérieurement à la demande, les conditions d'ouverture du


droit sont rétmies. l'allocation est versée dans la limite des 3 mois pré-
cédant celui au cours duquel la demande est déposée.

En cas de changement de s/tuaIfon


Lorsqu'u n changement de situation intervient dans la situation du béné-
ficiaire (par exemple, modification des ressources), le montant de
)'ALF peut être recalculé (augmenté ou diminué) à tout moment.

Au ) <, juillet, la CAF ou la MSA vérifie si la personne a droit à l'ALF,


et lui notifie le nouveau monlanl de l'aide en fonction de l'évolution de
sa situation.

Références
Code de la sécuri té sociale : attic1es L542- 1 à L542-7
Code de la sécurité sociale : articles D542-1 à D542-19
Arrêté du 30 décembre Z(Xl9 relatif à la revalorisation de l'allocation
logement
Arrêté du 23 décembre 2002 relatif à la simplification de pièces jus-
ti ficatives de cel1aines prestations

Allocatioo de logement sociale

L'allocation de logement sociale (A LS ) est une allocation versée:


• au locataire ou colocataire ou sous-locataire (déclaré au propriétaire),
de logement meublé ou non, pour réduire la charge de leur loyer,

• au accédant pour réduire les mensua lités d'emprunt de leur prêt


immobi lier,

• au résident de logement-foyer ou résidence sociale.

91
Pour pouvoir ocnéticicr de l'ALS, le logement doit constituer la rési-
dence principale du demandeur.

Absenœ de etmuI
L'ALS est accordée au personnes ne bénéficiant ni de l'allocation de
logement familiale (ALF) ni de l'aide personnalisée au logement
(APL).

Conditions d'attribution

Conditions tenant à la personne


L'ALS est altribuée ù toute personne:
.. queUe que soit sa situation familiale,

.. que,lJe que soit sa nationalité, sous réserve de justifier d'un titre de


séjour en cours de validité pour les personnes étrangères,

.. quelle que soit ~ situation professionnelle.

Les personnes principalement concemœs par ce dispos itif sont :


.. les jeunes,
b .. les étudiants,
li...z
- .. les ménages sans cnfams (autres que les jeunes ménages),

.. les personnes âgées ou handicapées.

Aucune condition d'âge minimum n'est ex igée. Toutefois, un enfant


mineur émancipé peut percevoir l'ALS à condition que le bail soit à son
nom . Pour l'enfant mineur non émancipé. du fait de son incapacité juri-
dique à s'engager par contrat, il est exigé que le bail soit signé ou cosi-
gné par ses parents, la quittance de loyer pouvant éventuellement être
établie au nom de renfant mineur non émancipé.

PRÉCISION: l'intéressé ne peut prétendre au bénéfice de l'ALS si le


logement lui est loué par un de ses ascendant<; ou descendants, ou
par un ascendant ou descendant de son conjoint, concubin ou par-
tenaire avec qui il est lié(e) par un PACS.

92 N °4 7
Conditions relaUves aux ressowœs

Les ressources prises en compte pour le calcul de JlALS sont celles per-
çues par :
• la personne qui demande l'ALS , _son conjoint , concubin, partenaire
pacsé,
O ct les aulrcs personnes vivant habituellement au foyer c'est-à-dire celles :

• qu i y résident plus de 6 mois au COUfS de l'année précédant la pério-


de de versement de l'allocation.

O ct qui y résident encore au moment de la demande ou au début de


la période de versement de l'aIJocatÎon.

L!s ressources prises en compte sont celles de J'avant-dernière aimée


précédant la demande d'ALS (2008 pour 20 10), J] s'agit des revenus
nets catégoriels retenus poUf l'établissement de l'impôt sur le revenu.

En cas de colocation, chaque cosignataire du contmt de bail peut pre-


tendre à l'ALS. TI est tenu compte des ressources persOIUlclles de cha-
cun des colocataires et du montant du loyer divisé par le nombre de
colocataires figurant sur le bail.

calcul

Base de calcul
Lorsque l'intéressé est locataire, le montItnt de l'ALS se calcule à parti r ;
• du niveau de ressources de toUies les personnes vivant dans le logement.

• de la zone géographique du logement,

• du monlant du loyer et des charges locatives.

Lorsque l'intéressé est accédant à la propriété. le montant de ,'ALS se


calcule à partir :
• de la nature de l'opération ,

• du mode de financemen t,

N °47
93
• de la date de signature du contrat de prêt pri nci pal ouymnt droit il
l'ALS ,

• des charges de remboursement du prêt.

Règles de calcul
En cas de location, le montant mensuel de l'ALS est égal à la différe n-
ce entre la dépense de logement (loyer effectivement payé dans la li mi-
te d'un loyer plafond, additionné à lIll montant torfaitaire de charges
locatives) et d'une participation personneUe (qui doit rester à la charge
du locataire compte tenu des ressources du foyer et de la composition
familiale).

En cas d'accession à 1<1 propriété, le montant mensuel de l'ALS est égal


à la différence entre la dépense d'acquisition du logement (mensualité
du prêt immobilier effectivement payé dans la limite d'une mensuaüté
plafond , add itionnée à un montant forfaitaire de charges de rembourse-
ment' du prêt) ct un loyer minimum (qui doit rester il la charge du pro-
priétaire compte tenu des ressources du foyer c l de la composition fami-
lilde).

L'ALS est calculée au 1 janvier de chaque année sauf cas particulier


00

....b lié à un changement intervenu dans la siruatjon personnelle du bénéfi-


...
il
-
Clall"C .
z
ParlIcIpaIIon pet5fHI1IeI/e
Ce montant s'élève à 33, 11 € par mois, au titre de l'année 2010.

Loyer minimum
Il est obtenu par l'application de JX>urcentages par rapport à des tranches
de ressources du foyer ct de la composition fami liale.

PnN:édIn d'attribution

Demande et dépiit du dossier


Les personnes susceptibles de pouvoir bénéficier de L'ALS peuvenl
effectuer leur demande à partir du fonnulaire Cerfa nO10840*05. Ce
document doit être remis à la CAF ou à la MSA suivanL son régime de
protection sociale.

94
N °4 7
Échéances des versements
Elles dépe.ndent de la nature du logement :
• lorsque le locataire habite un logement HLM, l'allocation est versée
chaque mois au propriétaire,

" lorsque le locataire habite un logement privé convenLionné, l'alloca-


tion lui est versée chaque mois. à moins que le propriétaire ait faÎt la
demande d'un versement cn tiers payant,

• dans les autres logements, J'allocation est versée chaque mois au loca-
taire, à moins que le propriétaire ait fai l la demande d'un versement
en tiers payant.

0weIture et eJdIncIIIIII des th oIIs


L'allocation est versée à partir du premier jour du mois suivant celui au
COUTS duquel les conditions d'ouverture des droits sont réunies.

Elle cesse d'être versée à partir du premier jour du mois où les condi-
tions d'ouverture du droit ont cessé d'être remplie .

Lorsque les conditions d'OUvclture du droit à l'ALS sont réunies anté-


rieurement à la demande, l'allocation est versée dans la limite de 3 mo is
précédant celui au cours duquel la demande est déposée.

En cas de changement de s/tuafIDn


Lorsqu'un changement de situation intervient dans la situation du béné-
ficiaire (par exemple, modifications des ressources) le montant de
rALS peut être recalculé (augmenté ou diminué) à tout moment.

Au l '" juillet, la CAF ou la MSA vérifie si la personne à droit à l'ALS,


et lui notifie le nouveau monlan t de l'aide en fonction de l'évolution de
sa situation.

RéfétencBs
Code de la sécurité sociale: articles L542-1 à L542-7. R831- l l et
0 542- 1 à 0542-19
Arrêté du 30 décembre 2009 relatif à la revalorisation de l'allocation logement
Arrêté du 23 décembre 2002 relatif à la simplification de pièces jus-
tificatives de certaines prestations
IMf\U,W
N'4 7
95
Fonds de soldarfté poli' le logement (fSlJ

Le fonds de solidarité pour le logement (FSL) accorde des aides finan -


cières aux personnes en difficu lté pour leur pennettre d'accéder à un
logement ou de s'y maintenir.

Elles s'appliquent à tous les secteurs locatifs (parc public ou privé).

Foncliomemenl

Les conditions d'octroi des aides ai nsi que les modalités de fonctionne-
ment du fonds sont délcnninœs par chaque département dans un règle-
ment intérieur. Ce règ lement intérieur est publjé au recueil des actes
administratifs de chaque département.

Plu accéder à un logement

Les aides du FSL pennettent :


• de financer le dépôt de ganmtie, s' il n'est pas avancé par une avance
loca-pass.

• de financer la caution garantissant au propriétaire le paiement des


b loyers el des charges en cas de défaiJlance du locataire,
li...z
- • de financer les dépenses liées à l'entrée dans les lieux (frais de démé-
nagement, a~s u ral1ce habitation, frais d'éq uipements mobiliers),

.. de rembourser les dettes de loyers et de charges locatives ou de fac-


tures impayées d'énergie. d'cau et de téléphone dont le règlement
cond itionne l'accès à un nouveau logement.

Plu se maintenir dans un logement

Les aides du FSL pemlettent de rembourser les dettes de loyers et de


charges locatives sous résetve de la reprise du paiement par le locatai-
re.

En règle générale, leur attribution est subordonnée à la mise en place


d'un plan d'apurement et d'un accompagnement social.

96 N °4 7
Bénéficlaies

Les aides du FSL s'adressent:


• au locataire,

" au ~ous -I oca l ai re ,

• au résident dun hôtel meublé, dun logement-foyer ou d'une résiden-


ce sociale,

• et dans certains cas, au propriétaire occupant.

Elles sont réservées cn pwticulicr aux personnes el aux familles:


• sans logement,

• menacées d'expu lsion sans re l ogement~

• hébergées ou logées l.ernpomirement dans des habitations insalubres.

ConcIliions d'attribution

Les aides du FSL sont soumises à des cond itions de ressources éval uées
dan s le cadre d'un budget dans les conditions tlxées par le règlement
intérieur du FSL ; clIcs tiennent comple de l'importance ct de la nature
des difficultés rencontrées.

Les ressources prises en compte comprennent J'ensemble des revenus


de toutes les personnes composant le foyer, de quelque nature qu'ils
soient, à Jlexception :
• des aides au logement,

• de l'allocation de rentrée scolaire ,

• de Pallocation d'éducation spéciale et de ses compléments éventuels.

Le loyer (charges compri,ses) diminué des aides au logement, doit être


compatible avec les ressources du ménage et respecter la gril le de réfé-
rence détemlinée par le règlement intérieur.

97
Appréciations des conditions d'attribution

Les dépmtcl11ents ont la possibilité de moduler le niveau de ressources


et la nature des difficu ltés ouvrant droit aux aides du FSL.

Les plafonds de ressources, les montants des aides el les catégories de


bénéficiaires peuvent donc être appréciés différemment d'un départe·
ment à rautre .

D' - de la demande

Pour établir un dossier, il convient de s'adresser à la CAF.

Décision d'atlJ1bu11on

La décision du FSL accordant ou non une aide est notifiée à la persOIl-


ne concernée.

Vaide peut notamment être refusée lorsque le montant du loyer et des


charges sc révèle incompatible avec les ressources du ménage.

Références
b Loi 11°90-449 du 31 mai 1990 visant à la mise en oeuvre du droit au
li...z logement

- Décret n02ooS -212 du 2 mars 200S relatif aux fonds de solidarité


pour le logement

Avance looa-pass

L'avance loca-pass esl une aide qui pennet de financer le dépôt. de


gamntie demandé par le propriétaire au locataire au moment de l'entrée
dan s le logement.

Bénéficiaires

L'avance loca-pass s'adresse:


• aux locataires pour leur résidence principale,

98 N °4 7
• aux résidents de logement-foyer ou de résidence sociale.

Elle concerne les logements du parc privé et public.

caractéristiques

Elle se presente sous la fonne d'un prêt, accordé par un organisme


d'Action logement (ex- l % Logement), sans intérêt pour le locataire et
sans frais de dossier.

L'avance doit être remboursée:


• dans les 3 années qui suivent son attribution.

• avec des mensualités dlun montant minimum de 15 €.

Conditioos d'aHribution

Ces bénéficiaires ne doivcm pas avoir préalablement :


• obtenu une autre avance loca-pass qui soit en cours de rembourse-
ment pour un autre logement.

• déposé auprès d'un autre organi sme Act ion logement une demande
d'avance loca-pass pou r le même logement,

• obtenu une aide de même nature accordée par le fonds de solidarité


pour le logement (FSL),

• déposé un dossier de surendettement auprès de la Banque de France.

CIanuI d'aides

L'avance loca-pa",s peut se cumuler avec une garantie loca-pass (gamn-


tic mise en oeuvre en cas de loyers et charges impayés) JX>ur le même
logement, sous réserve de respecter les conditions d'octroi.

Moment du dépôt du dossier

Le dossier doit être déposé au plus tard au moment de la sibrnature du


bail.

99
lieu du dépôt

La demande d'avance loca-pass s'eftectue auprès d'un orgalllsme


d'Action logement proche de son lieu de domiciJc.

Délai d'Inslrucllon

Action logement examine le dossier dans un délai de 8 jours à compter


de sa réception.

En J'absence de réponse dans ce délai , J'avance loca-pass est considérée


comme élant accordée.

Décision de refus et recours

Le demandeur qui se voit refuser une demande d'avance loca-pass a la


poss ibi lité de faire appel auprès:

• du Conseil d'administration du Comité Interprofessionnel du


Logement (CIL),

• ou du bureau de la Chambre de Commerce et d'industrie (CCI) ,


b
li...z • cl auprès du Conse il d'administmtion de l'UESL (fédération d'Action

- LogemcnO, en cas de second refus.

Garantie ioca-pass

La garantie loca-pass est une garantie de paiement qui peut couvtir jus-
qu'à 18 mensualités de loyers ct de charges en cas d'i mpayés.

Elle s~ présente sous la fClme d'une aide, accordée par les organismes
d'Action Logement (ex- t % logement), sans intérêt pour le locataire et
sans frais de dossier.

Contrairement à la garantie des risques locati fs (GRL), la garantie loca-

100 1Jii\W1lG
N °4 1
pass ne concerne que les locations faisant l'objet d' WlC convention APL
oU d'une convention signée avec l'Anah Oa plupart des logements
HLM sont conventionnés).

Bénéficiaires

Ce dispositif concerne :
• les salariés d'une entreprise du secteur privé non agricole , quels que
soient leurs âges, leurs anciennetés, leurs salaires, la nature de leurs
contrat de travail:

• les retraités depuis moins de 5 ans , qui tmvaillaicnt auparavant dans


une entrepri se privée non agricole,

• les jeunes de moins de 30 ans, en fo rmation en alternance ou recher-


chant un emploi ou en situation d'emploi , quel que soit leur
employeur (y compris le secteur agricole), à l'exception des fonc-
tionnaires titulaires,

• les étudiants justifiant :


O d'un COD d'une durée minimale de 3 mois, en cours au moment de
la demande de garantie loca-pass,

Od'un ou plusieurs. CDD pour une dun.~ cumulée minimale de 3


mois, au cours des 6 mois précédant la demande de garantie loca-
p<ISS,

Oou d'une convention de stage d'au moins 3 mois, en cours au


moment de la demande de garantie loca-pass.

• les étudiants boursiers d'Etal. qui justi fient:


Od'unc bourse de l'enseignement supérieur sur critères sociaux o u
cri tères uni versitaires,

Oou d'une aUocation d'énlde versée par l'Etat.

Conditions à respecter

Ces catégories de bénéfic iaires ne doi vent pas avoir préalable ment:

101
" obtenu UIlt: aulre garantie loca-pass qui soit en COUP.i de rembourse-
ment pour un autre logement •

• déposé auprès d'un autre organisme d'Action Logement une deman-


de de garJJltie loca-pass pour le même logement ,

" obtenu une aide de même nature accordée par le Fonds de solidarité
JXlUf le logement (FSL),

" déposé un do~ier de surendenement auprès de la Banque de France .

Mise en oeuvre de la garanIIe

En cas de loyers impayés, la garantie loca-pass est mise en oeuvre sur


demande du balUeur, après mise en demeure du locataire restée infruc-
nleuse.

Les fonds lui sont directement versés par un of'"Jamsme d'Action


Logement.

b Le locataire dispose d'un délai maximal de 3 ans pour rembourser le


li...z montant. de sa dette .

- Cette durée peut être prolongée a J'initiati ve de l'organ isme Action


Logement.

Une fois le remboursement effectué, il est possible d'accéder à une autre


garantie loca-pass JXlur un nouveau logement. sous réserve de respec-
1er les condi tions d'octroi .

Mo~dud~tdud~

Le dépôt complet du dossier doit être présenté au plus tard 2 mois après
l'entrée dans les lieux.

L'acte de caution doit être annexé au bail.

102 N °4 7
Ueududépôl

La demande de garantie loca-pass s'effectue auprès d'un organisme


d'Action Logement proche du Ijeu du domicile du demandeur.

Délai d'Inslrucllon

L'organi sme Action Logement examine le dossier dans un délai de 8


jours à compter de sa récept ion.

En l'absence de réponse dans ce dé lai , la garantie loca-pass est consi-


dérée comme ét'ant accordée.

Décision de refus et recows

Le demandeur qui se voit refuser une demande de garantie loca-pass à


la possibilité de faire appel auprès:
• du Conseil d'admini s[ration du Comité fnrerprofessionnel du
Logement (CIL),

• ou du bureau de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI),

• el auprès du Conseil d'administration de IUESL (fédération d'Acüon


Logement) , en cas de second refus.

GarantIe des risques Iocallfs (GRL)

Ll garantie des risques locatifs (G RL) est lin dispositif qui pem1et de
couvrir totalement :
• les risques d'impayés de loyers, charges comprises,

• les dégradations locatives sur toute la durée du bail,

• les frais de procédW'es en cas de défaülance du locataire.

Elle vise à favoriser l'accès et le maintien dans le logement.

103
CondIIIons d'accès à la GRl

Pour bénéticier de cene garantie le bailleur doit SOUSClire un contrat


d'assurance GRL dénommé "contrat socle GRL" . ll doit ensuite s'assu-
rer au vue des pièces transmises par le candidat loaltairc de son éligi -
bilité au contrat socle GRL. Le bailleur doit lransmettre ces pièces à
l'assureur.

S'agissant des locataires déjà en place dans leur logement, pour bénéfi-
cier de la garantie GRL , le bail doit dater d'au moins 6 mois avant la
date de souscription du contrat socle G RL et il ne doit pas y avoir 2
mois consécutifs ou non , d'impayé total ou partiel de loyer (au cours
des 6 mois précédant cette souscri ption) .

Bailleurs concernés

ToUl propriétaire bailleur du parc privé qui le souhai te peUl souscrire un


contrai socle GRL en s'adressant à une compagnie d'assurance de son
choix qui a adhéré au dispositif. Ce contmt peut être souscrit ind ivi-
duellement ou par un groupe de propriétaires baiUeurs gérant plusieurs
lots.
b Le propriétaire bailleur doit s'acquitter d'une prime d'assurance dont le
li...z taux est librement fixé par J'assureur cl indépendamment de la situation

- financière du locataire.

l.AJcataires concernés

Tous les locataires dont le taux d'eftort (rapport entre le loyer, charges
comprises et les revenus mensuels permanents du ou des titulaires du
bail : revenus d'activité, pensions! allocat.ions logement. ..) n'excède pas
50 %, sont éligibles au contmt socle GRL.

Les organismes Action logement ou l' Etat, selon les publics, apportent
une compensation tinancière aux assureurs pennettuilt de couvrir Je
préjudice causé par les défaillances des locataires. L.:1 liste défin issant
les différentes catégories de publics est fi xée à l'annexe du décret du 23
décembre 2009 (article 3).

104
N "4 7
LGgemellls c:oncemés

Les logements concernés sont ceux:


• qui sont loués vides ou meublés dans le parc pri vé,

" si tués sur le terri toire français,

• occupés à litre de résidence pri ncipale par leurs locatai res,

• et dont le loyer mensuel est inférieur ou égal à 2.1XlO € à la date de


souscription initiale du contrat.

Toutefois, la garmltie ne couvre pas :


• les logements qui n'appartiennent pas à des propriétaires bailleurs
personnes physique ou a des sociétés civiles immobilières familiales
excl usivement constituées entre parents et alliés jusqu'au 4ème degré
inclus et qu i font l'objet d'une convention APL en cours (sauf si cette
convention a été signée avec l'ANAH ou à l'occ<lsion de l'octroi d'une
aide de l'AN AH),

• les sous-locations,

• les baux commerciaux, ruraux er professionnels (sauf en cas de bail


mixte pour la seule partie destinée à l'habitation ct ses annexes ).

Caractéristiques de l'aSSlr.ll1Ce

Le contrat socle GRL couvre 3 garanties:


• Loyers impayés (charges comprises) pendant toute la durée du bail
dans la limite d'un plafond de 2.000 € par mois à la date de souscrip-
tion du contrat socle. Un sin istre est constit.ué :
Osoit, cn cas d'impayé total pendant 2 mois conséc utifs ou non,

O soit, en cas d'impayé prutie l, lorsque le cumul des sommes


lmpayées, apprécié sur une période de 1 an , atteint 1 mois de loyer,
déduction faite des aides au logement versées au baill eur.

Le plafond d'indemnisation au titre de la gamntie ~Loyc r


impayés" qui
comprend également la garantie "Frais de procédure", s'élève à 70.000 €.

105
• Dégradations locatives qui comprennent le coût des travaux de remj -
se en état du logement en cas de détériorations locatives ünputables
au locataire causées durant sa période d'occupation et constatées lors
de la reprise effecti ve du logement. L'indemnisation est opérée après
appl ication d'une franchise équ ivalente au montant du dépôt de
garantie et versée dan s la lim ite d'un plafond de :

0 7 700 € TIC par sinistre el par logement en cas de location d'un


logement vide,

03 500 € TTC par sinistre et par logement en cas de location d'un


logement meublé .

• Frais de procédure ellgagés pour recouvrer le mOlltant des loyers


impayés et le remboursement des dégradations ai nsi que les frais
d'expulsion (honoraires de Phuissier. ..).

Chaque assureur peut. cependant proposer des garanties optionnel les, en


supplément de celles prévues par le con trat socle GRL.

Interdiction de aunul entre caution et GIlL


b
ln En cas de souscription d'un contrat socle GRL, aucune caution ne peut

...
ri être demandée y compri s pour les cand idats locauüres étudiants ou

-
z apprentis.

En cas d'incident de paiement

Le bailleur s'adresse à son assureur qui l' indemnise directement, sans


aucune avance d'éventuels frais de procédure de recouvrement.

La situation du locataire est ensuite examinée ct su ivie par l'association


pour J'accès aux garan Lies 1c>Ciltives (APAGL) qui assurem le traitement
social de sa situation si celle-ci le justifie. Elle prescrit à J'assureur des
modalités de recouvrement adaptées soit à l'amiable soi t au conten-
tieux. L'APAGLest chargée de défi nir, dans le cadre de la procédure de
recouvrement amiable, un plan d'apurement de la dette de loyer. Le
remboursement des sommes indemnisées s'effectue excl usivement
auprès de l'assureur.

106 N °4 7
Ce traitement social est néanmoins assorti de l'obligation, pour le loca-
taire, de reprendre le paiement (au moins partiel dans un premier
temps) des loyers_ Si cene condition n'est pas respectée, une procédu-
re classique de traitement judiciaire des impayés est engagée_

Si le locataire perçoit une aide personnelle au logement, le bail leur doi t


cn demlUlder le versement cn ticrs-payrult auprès de la CAF ou la MSA.
selon le cas.

Réfétences
Code de la construction et de ['habitation : Articles: L313-3 à L313-
20
Décret n02009-1621 du 23 décembre 2OCl9 flXant le cahier des
charges au titre de la garantie universelle des risques locatifs

011, je souhaite m'abonner à Pratique Mâg~l;ne (8 numéros) pour 95 ( au lieu de 118,40 (


11 Nœ1 Prooom: ._-_._- l'
i Messe Cede Prt;taJ : _ ______ VI1 ~ : !
,
i Tel~hone ' Date de IlaIS$aoce: COUrriel: - - - - - - - - - 1
Je liGie par Ch e~le un~il! 01 pOlilll ;i l'otdft d, Lalorll prBlli& 53 rut du CIIemi. Ver1- 92100 Blllloglltl-B ill illlcow!1

1 ou par carlU Bancaire : ~na!i.<e ,i


1 W. u...:..ul.LLU L!...l..J..J~
! e;.;1*e fin LLl..LJ •

l:~_~_·_-_' -_-_:_· -:~ __ ______.________________J


107
Le Guide des Aides <ditiDn 20n

SANTÉ
Aide médicale de l'État

L'aide médicale d'EUIt (AME) cst une couverture de santé qui pennet
la prise cn charge des dépensc.s de soins, de consultations médicales à
l'hôpital ou en médecine de ville, de prescripüons médicales el de for-
fait hospitalier, par application des tarifs servant de base au calcul des
prestations de l'assurance maladie.

Le bénéficiaire de l' AME est dispensé de faire l'avance des frais , à l'hô-
pital ou en médecine de vi lle.

Dépenses prises
=::...:;en::..::o
chaJge
=.il"-_ _ _ _ _ _ _ _ __

Dans les limites de tarification précisées plus haut, ce sont :


• les honoraires de médecins (généralistes el spécialistes) ;

• les soins et les pmthèses dentaires;

• les médicaments et les appareils;

• les analyses et les examens de laboratoire:

• les hospitalisations et les trai tements dans les établissements de soins,


de réadaptation fonctionnelle et de rééducation ou d'éducation pro-
fessionnelle, dans les lim ites de taritication précisées plus haut ;

• les interventions chirurgicales;

• les médicaments, produits ou objets contraceptifs et les frais d'analy-


se ct d'cxi1men cn lmx:mltoire ordonnés cn vue de prescri ptions
contraceptives;

• les transports nécessaires {X'lur recevoir des soins ou subir des exa-
mens méd icaux appropriés à l'élat du mal.ade ;

• les soins et hospitalisations liés à l'interruption volontaire de grosses-


se;

108
N °4 7
Le Guide des AIdes

• les actes et tnùterncnts réalisés à ti tre préven tif (comme les examens
de dépistage, les vaccinations ou les consultations de prévention dans
le cadre de programmes de santé mis en oeuvre par l'Etat, les collec-
tivités territoriales ou les organismes d'assurance maladie) ;

" les frài~ médicaux, pharmaceutiques, d'analyse et d'examens de labo·


mtoi..n::s, d'appareils ct d'hospitalisation relatifs ou non à la grossesse.
à l'accouchement et à ses suites;

• a surveillance médicale de la grossesse et des suifes de "accouche-


ment , en particulier les examens prénataux et postnataux obligatoires
ainsi que les mesures de prévention sanitaire et sociale pour les
enfants de moins de six ans , notanuncnt les examens médicaux obli-
gatoire.s prévus par le code de la santé publique.

Choix de l'établissement de santé

Le bénéficiaire de l'AME 11 le libre choix de l'éfablissemenl de santé


uans les mêmes condi tions que les assurés sociaux, dans les limites de
tarification précisées plus haut.

Références
Code l'action sociale et des familles: articles L251-1 à L251-]

Conditions à remplir pour bénéftcier de l'aide médicale de l'Etat (AME)

L1aide médicale d'Etat (AME) est destinée aux personnes de nationali-


té étrangère :
• qui résident en France de façon inintenornpue depuis plus de 3 mois ,

• mais ne disposent pas d'un litre de séjour,

• et qui justifient de ressources annuelles ne dépassant pas le plafond


appl icable pour l'admission à la Couverture Maladie Universelle
(CM U) complémentaire.

Cene couverture de santé bénéficie aussi aux personnes à la charge du


demandeur.

109
Le Guide des Aides lIili•• 21'"

JustlffcaliOll de l'IderIIItIi
Le demandeur doit justifier de son identité et de celle des personnes à
sa charge. TI peutie faire au moyen de l'lin des documents suivants:

• le passeport ;

,. la calle nationale d'identi té;

• la traduction d'un extrait d'acte de naissance eftectuée par un traduc-


teur assennenté auprès des tribunaux français ou par le consulat, en
France , du pays rédacteur de l'acte ou du pays dont l' intéressé a la
nationalité',

• la traduction du livret de fami lle effectuée par un traducteur asser-


menté auprès des tribunaux français ou par le consulat, en France, du
pays rédacteur de j'acte ou du pays dont ['intéressé a la nationalité ;

• la copie d'un Litre de séjour antérieurement détenu.

PRËCISION : lorsq ue le demandeur n'est pas Cil mesure de justiüer


de son ide·ntité et de celles des personnes à sa charge, la CPAM
recherche tout autre document de narure à attester l'identité des per-
sonnes concernées par la demande d'AME. Ce peut être un docu-
ment nominatif des min istères des affaires étmngères, de l'intérieur
ou de la justice , un pennis de condu ire ou une carte d'étudiant.

Dans le cas où un demandeur, qui prouve sa bonne foi par la cohéren-


ce de ses déclarations, n'est pas en mesure de produire un de ces docu-
ments , une attestation d'une association reconnue ou d'un protess ionnel
de santé pourra être acceptée par la CPAM.

Condlllon de résidence
Il fau t prouver sa présence inintenumpue depuis 3 mois sur le terri loi-
re français. Cette durée est calculée de date à date.

Les pièces justificatives de l'ancienneté de la résidence en France sonl


le visa ou le passeport avec le tampon comportant la date d'entrée sur
le territoire fmnçais. A défaut de pouvoir présenter ces documents,
d'autres justificatifs peuvent être demandés par J'admini stnllion :

11 0 lijfH[,t!l1
N °41
• une copie du contraI de location ou d'une quittance de loyer datant de
plus de 3 mois, ou d'une facture d'électricité, de gaz, d'eau ou de télé-
phone datant de plus de 3 Illois;

• un avis d'imposition ou de non imposition à l'impôt sur le revenu des


personnes physiques, à la taxe foncière ou à 1<1 taxe d'habitation ;

• une facture d'hôtellerie datant de plus de 3 mois ;

• une quittance de loyer ou une facture d'électricité, de gaz, d'eau ou de


téléphone établie au nom de l'hébergeant , datant de plus de 3 mois ,
lorsque le demandeur est hébergé à titre gratuit par une personne phy-
slque ;

• une attestation d'hébergement établie par un centre d'hébergement et


de réinsel1ion sociale (CHRS ) datant de plus de 3 mois;

• si la personne est sans domic ile fixe, une attest.ation de domicili ation
établie par un organisme agréé ct datant de plus de 3 mois;

• t.out autre document de nature à prouver que cette condition est rem -
plie.

PH: ÉCISION: une personne qui prouve sa résidence cn France par un


document datant de plus de 3 mois à la date de la déci sion est consi-
dérée comme remplissant la condition de résidence. En conséquen-
ce, il n'y a pas lieu de fourni r un justi ficatif pour chaque mois de
résidence en Fr.mce.

Conditioos de ressoun:es
==-- - - -
Le demandeur doit justi fier de ressources inférieures au plafond fixé
pour l'auribution de la couve,rture médicale universelle (CMU) com- ::
plémentaire. !:
MI
CaIaJl des resst/Un:es du demandeur
Les ressources prises en compte pour l'ouverture des droits à l'AME
comprennent l'ensemble des ressources de toute nature (nettes de pré-
lèvements sociaux) perçues par le demandeur eLles personnes à sa

111
Le Guide des Aides <di/i•• 20"

chru'ge, en Fmnce ou à l'étranger, au cours des 12 mois civils précédant


le dépôt de la demande.

La perception d'un salaire, d'une pension de retraire, les bénéfices d'un


commerce avant l'entrée cn Fmncc doivent être indiqués poUT le mon-
tant qu'i ls représentent en curos.

Si le demandeur verse une pension ou des obligations alimentaires, ces


charges sont déduites du calcul de ses ressources.

Évaluation forfaitaire des avantages en nature

Les avantages cn nature procurés au demandeur de l'AME ou aux per-


SOnnes à sa charge par un logement occupé à titre gratuit sont évalués
forl'altairement selon un barème déterminé comme suit:
• 12 % du montant forfaitaire du RSA(ex-RJ\ffi tixé pour une persOIl -
ne seule, lorsque le toyer se compose d' J personne;

• 14 % du montant forfaitaire du RSA (ex-RMl) fixé pour un couple,


lorsque le foyer sc compose de 2 personnes;

• 14 % du montant forfaitaire du RSA (ex-RMI) fixé pour 3 personnes.


lorsque le foyer se compose de 3 personnes ou plus.

Contrôle des ressources el recours de l'admÎnistmtion

La déclaration des ressources peut faire l'objet d'une véri fication auprès
des services fiscaux . Par ailleurs, les dépen ses prises en charge au titre
de l'AME peuvent faire Jlobjet le cas échéan t d'un recouvrement auprès
des paren ts du bénéficiaire, dans le cadre de l'obligation alimentaire.

Références
Circulaire DGASIDSSIDHOS no 2005-407 du 27 septembre 2005
relative à J'aide médicale de "Etat
Code l'action sociale et des familles: articles L251-1 à L2SI -3
Code de la sécurité sociale: articles R861 -2 à R86 1- IO: Articles:
R861-SetR86 1-JO
Décret n' 2005-859 du 28 juillet 2005 relatif" l'aide médicale de
l'Etat

112
N "4 7
Le Guide des Aides

[)émot n02005-860 du 28 juillet 2005 relatif aux modalités d'ad-


mission des demandes d'aide médicale de l'Etat

Demande d'aide médicale de l'Etat (AME)

La demande est faite au moyen d'un fonn ulai rc <.:erra n° 11573*03 de


demande d'aide médicale de l'Etal.

Dépôt de la demande
Le dossier de demande peut être déposé accompagné des justiticatifs
auprès:
• de la caisse primaire d'a'isurance maladie (CPAM) dans le ressort de
laquelle réside le demandeur QU, si ce dernier sc trouve sans domici-
le fixe, de la CPAM dans le ress0I1 de laquelle il a élu domic ile;

• du centre communal ou Înlerconununal d'action sociale (CCAS ou


CIAS) du lieu de résidence du demandeur ou, si ce dernier se trouve
sans domicile fixe, du CCAS ou CI AS auprès duquel il a élu domi-
cile ;

• d'un service sanitaire et social du dépUitement,

• d'une association ou d'un organj ~me à but non lucratif agréés par Je
préfet pour recevoir ce type de demande (exemple: association ou
autre organisme à but non lucralif menanl des actions de lutte contre
l'exclusion ou pour l'accès aux soins).

Décision d'admission
Lorsque le demandeur est admis à l'AME, la CPAM délivre un titre
d'admission, remi s en main propre. Si le demandeur ne peut se dépla-
ceren misoll de son état de santé (en cas d'hospilalisation, par exemple),
le titre lui est noti fié par courrier.

Le cas échéant, une copie du titre est adressé à l'établissement de santé


qui l'a pris en ch<lI'ge.

Pour toute infOlmation , il convient de s'adresser :


• au centre communal ou imercommunal d'action sociale,

113
N °4 T
Le Guide des Aides E11I1i,. 2/111

• à ulle association ou un organisme à but non lucratif, qui mène des


actions contre l'excl usion ou pour l'accès aux soins, agréé aux tins de
recueillir les demandes d'aide médicale de l'État.

Références
Circulaire DGASIDSSIDHOS no 2005-407 du 27 septembre 2005
relati ve à l' aide médicale de "Etat
Code l'action sociale et des familles : article l252-1 à L252-5
Décret n'2OOS-860 du 28 juillet 2005 relatif aux modalités d'ad -
mission des demandes d'aide médicale de ['Etat

Durée et date d'effet de la prise en cllarge au DIre de l'aide médicale


de l'Etat (AME)

Durée de la prise en chatge


L'aide méd icale de l'Etat (At\1E) est anribuée pour 1 an renouvelable.

Elle peut être reconduite chaque année si , au tennc de J'année d'admis-


sion, le bénéficiaire n'a pas quiné le terri toire français ct si les condi-
tions pour en bénéficier sont remplies.

PRÉCISION: le renouvellement n'est pas automatique. 2 mois avant


la date d'expiration, il convient de déposer une nouvelle demande
d'AME auprès de la caisse pri maire d'assurance maladie (CPAM),
de sorte qu'el le puisse prendre une décision avant l'expiration du
droit.

Début de la prise en charge


La décision d'admission à ,'AME est rétroactive. Elle prend effet géné-
ralement à la date du dépôt de la demande, attestée, selon le mode de
dépôt, soit par le tampon dateur apposé par l'organi sme sur le formu-
laire de demande, soit par un accusé de réception postal.

Si la demande est déposée moins de 3 mois après l'entrée en France, la


décision prend effet le 1"' jour du 4"""' mois.

Cas patficul/er
Lorsque des soi ns ont été délivrés au bénéficiaire de 1'AJ\1E avant la
date de dépôt de sa demande, ceux-ci peuvent être pris en charge:

114 ImHo!!lJ
N °4 7
• si la demande d'AME 11 été déposée dans les 30 jours suivunt la déli-
vrance de ces soins, qu'il s'ugisse de soins hospitalier ou de soins pro-
digués en médecine de vi lle ;

• ct si la personne justifie qu'elle remplit, à la date des soins, la condi-


tion de résidence en France de façon inimerrompue depuis plus de 3
mOlS.

Références
Circulaire DGAS/DSS/DHOS no 2OOS-407 du 27 septembre 200S
relative à raide méd icale de J'Etat

Couverllre maladie universelle

our bénéticier de la couverture maladie universelle (CMU), il faut rem-


phr les 3 condi tions suivantes:
• ne pas avoir droit aux prestalions en nature d'un régime d'assurance
maladie et maternité,

• résider en France de façon stable,

• er de façon régulière.

Les ayant s- droit d'une personne affiliée à la CMU en bénéficient égaie-


ment s'i ls ne relèvent pas d'un régime obli gatoire de sécurité sociale.

PRÉCISION: les personnes qui perdent la qualité d'assuré social ou


d'ayant droit bénéticient d'un maintien des droits à prestations en
nature de l'assurance malad ie et matern ité pendant 1 an. Après cette
période, elles peuvent demander à bénéficier de la CMU.

Condition de résidence stable

Pour bénéticier de la CMU, il t~lut


résider en France de façon stable,
c'est-à-di re de manière ininterrompue depuis plus de 3 mois.

Toutefois, ce délai de 3 mois n'est pas ex igé pour les personnes sui-
vantes:

115
Le Guide des Aides fdlli.. 2/m

• pt:rsonnes inscri tes dans un établissement d'enseignement ou qui


sëjoument en France pour effectuer un stage dans le cadre d'accords
de coopération culturelle, techniqlle el scientifique,

• personnes bénéficiai res de certaines prestations fami liales (prestation


d'accuei l du jeune enfant, allocations familiales, allocation de rentrt"'e
scolaire, etc.), d'aides à l'emploi pour la garde de jeunes enfants, de
l'allocation aux personnes âgées, de la prestation spécifique dépen-
dance, de l'allocation compensatrice pour tierce personne ou de l'allo-
cation diftërentieUe, de l'allocation de logement, de l'aide personnali-
sée au logement, de prestations d'aide sociale (aides wciales accor-
dées aux familles, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et
aux invalides),

• personnes bénéficiaires du RSA (ex -RMI):

• personnes reconnues réfugiés, admises au litre de J'asile ou ayant


demandé le statut de réfugié.

PRÊC1'iION : les personnes sans domicile fixe, en habitat mobile ou


en habitat très précaire doivent élire résidence auprès d'ull centre
communal d'aclion sociale (CCAS) ou d'une association agréée.

Conditions de résidence régullèn!

Les persollnes de nationalité étrangère doivent justifier qu'elles sont,


ainsi que leurs ayants droit, en situation régulière au regard de la légis-
lation sur le séjour des étrangers en France.

Références
Code de la sécurité sociale: Articles L380-1 , L380-3. R380- 1

Demande et l'IlIIOUVIIUement

Dossier de demande
POlir demander la CM U, il faut :
• remplir le formulaire cerfa nO114 19*03. Celui-ci contient une deman-
de d'affiliation el une déclaïdtion de ressources,

116
N "4 7
Le Guide des Aides

• fournir des pièces justificatives. La Ustc fi gure à lu page 4 du fonllu-


laire.

Dépôt de la demande
Le dossier ~ut être déposé ou envoyé par la Poste à la caisse primaire
d'assurance maladie (CPAM) du domicile.

Effet de la demande
Si le dossier du demandeur est complet, il relève immédiatement du
régime de la CMU. Ainsi, il bénéficie aussitôt du remboursement des
dépenses de santé ) dans les limites du régime général de la sécurité
sociale.

Par la suite, le demandeur reçoit :


• ulle attestation défmüive des droits à la CMU de base,

• une carte vi tale s'i l n'en JX)ssède pas déjà une.

R8llfJlNelkmBnt de la demande
Tous les ans, la CPAM met à jour le dossier du bénéficiaire de la CMU.

Le bénéficiaire :
• reçoit une nouvelle déclaration de ressources avant le 1'" aOÎlt, à com-
pléter cl. à renvoyer avant le 15 septembre avec les pièces justifica-
tives demandées,

• doit fournir les documents demandés pour justifier avoir UI1 foyer
habiulel et pennanent en France ou avoir séjourné plus de 6 mois sur
le territoire.

PRt:CISION : la durée de séjour s'apprécie soit sur l'année de janvier


à décemhre précédant la demande, soit sur l'année de dale il date
(par exemple du 16 juillet 2009 au 16 juillet 2010),
il ne s'agi t pas forcément de 6 mois de résidence continus, il peut
s'agir d'une présence fractionnée en France (par exemple, la pré-
sence en France peut avoi r 1ieu du 1cr janvier au 3 1 mars de la même
année et ensuite du 17 septembre au 31 décembre toujours de la
même année).

117
N ' 47
Le Guide des Aides Edition 2011

Cotisation

A l'exception de quelques situations d'exonération, tout bénéticiaire de


la CMU de base doit verser une cotisation si ses ressources sont supé-
rieures il un plafond fixé chaque année par décret.

calcul et /aux de la colJsa/ion


La caisse primaire d'assurance maladie exami ne la déclaration de res-
sources du demandeur, véri tie que les conditions sont remplies et cal-
cu le la cotisarjon .

La cotisation est calculée ann uellement pour la période du Ja- octobre


au 30 septembre de "ruInée suivante.

La base de calcul de la cotisation est le revenu du foyer fiscal de rétë-


rence tigurant sur l'avis d'imposition de J'année précédant la demande
de CMU. Par exemple, pour une demande présentée en septembre
20 10, le revenu pris en compte sera le revenu figurant sur l'avis d'i m-
posi tion de l'année 2009.

Le taux de cotisation est de 8 %.

Pour calcu ler la cotisation, le revenu fiscal de référence est diminué


d'une somme fixée en 2010 à 9.029 €.

CoIJsaIion CMlI de base pour la période du 1" octobre 2010 au 30


septembre 2011
Plafond arulUcl des ressources Base de calcul quel Taux
soit le nombre de quede la cotisation
personnes composant le foyer
Revenu fiscal 20)9 inférieur
ou égal à 9.029 € Pas de cotisation
Reve nu fiscal 20Cl9 Revenu fiscal
supérieur à 9.029 € de 2009 diminué 8%
de 9.029 €

PRÉCISION: si le demandeu r de la CMU ne fournit pm; la déc\am-


tion de ressources, la caisse fi xe d'office le montant de la cotisation,
en fonction des éléments dont elle dispose. La base de calcul s'élè-

118 IWI[.[11
N °4 7
Le Guide des AIdes

ve au max imum à 5 fois le plafond annue1 de la séc wüé sociale soit


173. 100 € pour 2010. L'Urssaf informe l'intéressé du montant de la
cotisation par lettre de mise en demeure.

l'emJnnes exonérées de colisalilHl


La CMU est grJtuite dans les si tuations suivantes:
• personne dont le reve nu fiscal de référence de 2009 est inférieur ou
égal à 9.029 €.

• personne bénéticiaire de la CMU complémentaire ,

• personne ti tulaire du RSA (cx -RMJ) percevan t la CMU complémen-


taire.

Paiement de la co/isaIimr
La cotisation est due à compter du 1er jour du trimestre civil suivant la
date d'effet de l'affi liation.

La cotisation est payée par trimestre, au plus tard le dernier jour du tri -
mestre civil, eLencaissée par l'Urssaf.

En cas de paiBIIIB/l1 BllIIIIard


En cas de dépassement de ce délai, le bénéticiaire reçoit dans les 20
jours une lettre recommandée avec avis de réception de l'Urssaf, le met-
tant en demeure de régulariser sa situation dans le délai d' 1 mois.

l a lettre de mise en demeure do it préc iser que l'intéressé peut contester


la dette devant la conunission de recours amiable (instituée auprès de la
CPAM).

A défaut de paiement., l'Urssuf peul. à l'issu du délai d' 1 mois récupérer


la coti sation par contminte, sauf si la commission admet le recours.

Le bénéficiaire risque des majorations de retard et des pénalités. i


CO
En cas de fraude OU de fausse décIaraIion sur le montant des ressoun:es
La caisse d'assurance maladie peut décider la suspension du versement
des remboursements des dépenses de maladie du bénéficiaire de la
CMU après lui avoir adressé une lettre de mise en demeure, en service

lummN °4 1
119
Le Guide des Aides Édition ;011

recommandé avec accusé de réceptj on. L'intéressé dispose alors d'un


déhti de 30 jours pour régulariser sa si tuation.

Le remboursement des prestations reprend lorsque l'intéressé est à jour


de ses coti sations de CMU ou lorsq u'il respecte J'échéancier qui lui a été
fixé. Tl en est infonné par lettre recommandée avec accusé de réception
8 jours avant la reprise de ses droits.

Références
Code de la sécurité sociale: Articles L380-2, 0380-1 à 0380-4,
R380-3 à R38O-8 , L861-2

Droits ouverts

Frais remboursés
Le bénéficiaire de la CMU de base a droit à rellsemble des prestations
en nature de l'assurance maladie, dans les mêmes conditions que tous
les ao,;surés sociaux. Ainsi, dans la lim ite des tarifs fixés par la SéCUlité
sociale, il a droit notamment au remboursement des l'rais sui vants :
• remboursement des consultations médicales et SOlllS de ville,

• remboursement des frais d'hospitalisation , le fonai t hospitalier res-


lant à votre charge,

• frais de médecine génémle cl spéciale,

• frais de soins el de prothèses de ntaires,

• fr.lis pharmaceutiques,

• frais d'appareillage,

• frais d'anal yses el d'examens de laboratoire,

• frais d'hospitalisation et de traitement dans les établissements de cure


thennale,

• frais d'i ntervention chirurgicale.

120
N °4 7
Le Gufde des Aides

L'assuré est remboursé selon les Laux de relllboursCIl1~Ilts habituels:


.. entre 15 et 65 % du prix pour les médicaments,

.. entre 60 el 100 % poUf les acles et prestations.

frais /I0Il remboursés


Les frais suivants restent à la charge du bénéficiaire de la CMU de base :
.. le ticket modémteur,

• la participation forfai taire de 1 € sur les actes médicaux ,

.. le forfait journalier lors d'une hospitalisation.

Pow êIre remboursé


Le bénéficiaire de la CMU de base n'est pas dispensé de faire J'avance
des frais :
.. il doit payer les prestations fournies (honoraires des médecins, médi -
caments délivrés par les phannaciens, ...),

• et cn obtient ensuite le remboursement (pour la pml remboursable) en


adressant les feuilles de soins, copies des ordonnances ... à SOIl centre
de sécurité sociale.

Références
Code de la sécurité sociale : Article L32 1-1

les reœurs

Les décisions prises par l'assurance maladie en matière de couverture


maladie universelle de base relèvent du contentieux général de la sécu-
rité sociale.

Si un usager conteste, par exemple, la déci sion de refus de son affilia-


tion à ce régime ou de verser une prestation, il peut utiljser plusieurs
voies de recours en commençant obli gatoirement par la voie am iable.

PremIer niveau de recours : la voie amiable


Elle consiste en la saisine de la commission de recours amiable (CRA),
instance constituée au se in de chaque caisse d'assurance maladie.

121
Le Guide des Aides Édition ;011

La demande peut être adressée par lettre simple ou par lettre recotmmU1dée
avec accusé de réception, dans un délai de 2 mois à compter de la date de
la notification par l'assurance maladie de la décision contestée.

La commission examine la demande de l'usager dans un délai d' 1 mois


à compler de la réception de sa demande. Elle statue sur pièces, sans
convoquer le dCllumdeur.

Le si lence gardé par la commission pendant plus d' I mois équivaut au


rejet de la demande de j'usager.

DeuxIème niveau de recours : la lII1fe Judiciaire


En cas d'échec de la procédure arniable, l'usager peut saisir le tribunal
des affaÎJes de la sécurité sociale (TASS). ndoit, pour ce faire, respec-
tcr les délais légaux de· recours contre les décisions de cette commis-
sion. Us sont tixés à :

• 2 mois à compler de la notification de décision de la CRA ,

• 2 mois li compter de l'expiration du délai d' 1 mois laissé à lu com-


mi ssion pour répondre.

La s.'lisine du tribunal se fait par simple lettre déposée au secrétariat ou


par lettre recommandée envoyée au secrétariat. du tribu nal.

Le demandeur sem convoqué à une audience, à laquelle il peut se pre-


senter lu i-même ou se faire représenter par un avocat, un proche, ...

Les jugements du TASS peuvent être contestés par la voie de l'appel ou


de l' 0p{XIsition.

Références
Code de la sécurité sociale: Article L142-1 à L1 42-3

Couverture maladie uDverseIle complémentaire

per.;onnes concernées

La couvelture maladie universelle complémentaire (CMU-C) est une

122 IWHo!!ll
N "4 7
Le Guide des AIdes

protection complémentaire santé gratuite. Toute personlle remplissant


les conditions suivantes y a droit :
• résider en France de façon stable et régulière

• et avoir des ressources ne dépassant pas un plafond révisé tous les


ans.

PRÉCISION: les bénéficia ires du RSA (ex-RMT) ont automatique-


ment droit à la eMU-Co

A'IT~~NT I ON :pour J'examen des droits el le contrôle des déclara-


tions de ressOurtes, les organismes d'assurance maladie pel/vem
demander fOUles les informations nécessaires à l'administratioll des
impôts, aux organismes de sécurité wx:ill/e et ml.{ organismes d'ill-
det/m isa/jon dtl chômage qui son! tenus de les leur COI1lI1lIIflÎquer:
Les penOflneS conccmées sont inJ(Jrmées de la possibilité de ces
échanges d'infol111ation.

CDndIIIons de résIdenœ
Le demandeur de la CMU-C doit avoir une résidence stable el réguliè-
re selon lc-s mêmes règles que pour la CMU de base.

Toutefois, le délai de plus de 3 mois de résidence ininterrompue en


Fmncc n'est pas exigé pour les personnes sui vantes:

• personnes afflUées à un régime obligatoire de sécurité sociale obliga-


toire au titre dune activité professionnelle. en France ou dans un DOM
et pouvant attester que cette activité dépasse une durée de 3 mois,

• personnes inscrites à un stage de fonnation professionnel le pour une


durée supérieure à 3 mois,

• Çll:l"Sonnes œnéficiaires de l'allocation aux adultes handicapées (AAH) ,


• personnes bénéficiaires dun revenu de remplacement (allocation de
chômage, allocation d'insertion).

PRÉCISION: si une personne étrangère cesse de remplir les cond i-


tions pour être considérée en situation régul ière, elle peut demander
à bénéficier de J'aide médicale d'Etat (AME).

123
Le Guide des Aides t,iii•• 2011

Cond~nsde~

Plafond de teSSO/II'C6S
Pour bénéficier de la eM U-C, les ressources du demandeur doivent être
inférieures à un plafond qui varie en fonction de la composition du foyer
et du nombre de personnes à charge.

Composition du foyer Ressources des 12 derniers mois pour


la métropole (montants au 1" juillet
2010, arrondis à l'euro le plus proche)
Personne seule 76 11 €
2 personnes 11417 € (ou 9 5 14 € si la 2~< person ne
est un enfant rrUllcur en garde altemée,
c.:onsidéré comme étant à charge égale
des 2 parents au sens des impôts)
3 personnes 13 700 € (déduire 1 903 € quand la
personne de rang 2 est. un enfant mineur
cn garde al ternée, déclarée aux impôts à
charge égale des 2 parents , ou 1 142 €
quand la personne de rang 3 se trouve
dans cette situation
4 personnes 15 984 € (déduire 1 903 € quand la
personne de mng 2 est un enfant mineur
en garde alternée, déclarée aux impôts à
charge égale des 2 parents , ou 1 142 €
par personne de rang 3 nu 4 se trouvant
dans cette situation)
Par personne supplémentaire 3 044 € (ou 1 522 € quand J s'agit d'une
personne mineure en garde alternée,
déclarée aux impôts à charge égale des
2 parents)

Compos/IIon du foyet'
L'ensemble des ressources du foyer est pris en compte pour la détenru-
nation du droit à la e MU-Co

Le foyer est constitué par :


• le demandeur de la CMU-C,

124
N °4 7
Le Guide des AIdes

• le cas échéanl, son conjoint ou SOn pm1cnaire lié par un pacte civil de
solidarité (PACS) lorsqu'ils sont soumis à unc imposition commune,

• le. cas échéant , les aurres personnes considérées comme étant à la


charge réelle ct continue du demandeur, ou à celle de son conjoint,
concubin ou partenaire lié par un PACS. ri peut s'agir:

• des enfants et autres personnes de moins de 25 ans à la date de la


demande, ranachés au toyer fiscal ,

• des enfants de moins de 25 ans à la dare de la demande , vivant sous


le même toit que le demandeur et ayant éwbli une déclaration d'im-
pôts sur le revenu en leur nom propre,

• des enfants majeurs de moins de 25 ans qui reçoivent une pension ali-
mentail'e faisant l'objet d'une déduction tiscale et dont le versement
ne fait pas suire à une décision judiciaire.

Évaluation des ressources


Selon leur nature, les ressources du foye r sont prises en compte ou
exclues ou bénéficient dUll abattement.

PRÉCISION: si les ressources du toyer dépassent, dans la limite de


20 %, le plafond pour l'attribution de la CMU-C, il est possible de
bénéficier de 1'aide à l'<IcquÎsitÎon d'une complémentaire santé
(ACS).

Références
Code de la sécurité sociale: Article L861 - 1 à L861 -2: R861 - 1 à
R861-3: D861-1

Demande, renouvellement et sortie du dispositif

Dossier de th!mande
Pour demander la eMU-C, il faut envoyer à la caisse d'assurance mala-
die du domici le un dossier constitué des éléments su ivants:
• la demande de eMU-C, des renseignements relatifs à la composition
ct aux revenus du foyer (fannulaire ccrfa n° 12504*02),

125
Le Guide des Aides WU,.21lH

• des pièces justi fic atives, listées pag~ 4 du for mulaire ccrfa
nOI2504*02,

• le choix de l'organisme chargé de tournir les prestations (t'annulaires


cerfa n' 11421*0 1 et 11422*01).

Le dossier de demande concerne tous les membres du foyer.


Cependant, une demande ind ividuelle est possible pour:
• les mineurs de plus de J6 ans donlles liens avec la vie fam iliale sont
rompus,

• les conjoints et enfants dont la situation notamment au regard du droit


fi scal a évolué ou est en cours d'évolution,

• les majeurs de 18 à 25 ans ayant des enfants,

• les enfants mineurs confiés aux services de J'aide sociale à l'enfance


(ASE) ou à la protection judiciaire de la jeunesse.

PRÊCISION: pour constÎtuer le dossier de demande de la CMU-C,


il est possible de demander l'assistance des organismes compétents
: caisse primai re d'assurance maladie, centre communal d'action
sociale (C.C.A.S.), services sanitaires et sociaux, association agréée
ou établissement de santé.

Choix de {'wyan/sme prestl/alre


Le bénéficiaire de la CMU-C a le choix de l'organisme prestataire :
• soit la caisse d'assurance maladie,

• soit un organisme complémentaire, inscrit sur une liste agréée établ ie


par le préfet de chaque département: mutuelle, entreprise régie par Je
code des ao;;sumnccs ou institution de prévoyance.

PRÉCISION : Un organisme complémentaire inscrit sur la liste


agréée ne peut refuser d'assurer une personne ayant reçu l'attestation
de se, droits à la CMU-C.
Tous les organismes complémentaires offrent les mêmes prestations
dans le cadre de la CMU-C.
Lorsque l'assuré adhémit à un organisme complémentaire avant

126 IW![.[IG
N "4 1
Le Guide des AIdes

d'entrer d,Uls le dispositif de la CMU·C. il peut le conserver si cet


organisme figure sur la liste agréée.

Décision d'atbibuIion
Au plus tard 2 mois après avoir reçu le dossier de demande de CMU-
e , la caisse d'assurance maladie doit in ronner l'intéressé ùe la décision
prise. A défaut, la demande est considérée <.:ûnune acceptée.

Si la réponse est positive, chaque bénétïciaire âgé de plus de 16 ans:


• recoit une arrestation de droits, mentionnant l'organisme dont il
dépend et la durée d'ouverture des droits ,

• doit mettre àjour sa carte vi tale, s'il Cil a déjà une.

Effet de la demande
L'intéressé bénéfi cie de [a CMU-C dès le ' ' ' jour du mois qui sui t la
décision d'attribution. Par exemple, si la décision d'attribution est datée
du 6 novembre 2009, les droits à la CMU-C sont ouverL-; à partir du 1<'
décembre 2009 et jusqu'au 30 novembre 20 10.

Dans cert.1ins cas (urgence , hospitalisation), les droits peuvent être.


ouvelts au 1'" jour dl! mois de la demande. La notitication est remise le.
jour même de la demande, avec vériJication ultérieure de la caisse.

I}Jns cc cas, la caisse peut remettre une aueslalion de droits provisoire pour
une durée moyenne de 3 mois, le temps de f,lire les contrôles nécessaires.

PRÉCISION: Les droits ouvel1S peuvent être remis en cause à tout


moment en cas de fausse déclaration ou d'abus caractérisé. le rem-
boursement des prestations versées à torr peUl être exigé et l'usager
encourt des pénalüés financières.

lIuriIe et fIIIIOIIVfII/em de la demande


La CMU-C est accordée JXlur une période d'un an.

Elle est renouve lable, chaque année, aussj longtemps que les condjtions
de son anribution sont remplies.

Pour demander le renouvel lement, il faul envoyer à la caisse d'assumn-

127
Lafont
presse
-'--'"'
80 magazines à découvrir en

......
"-
ABONNEZ-VOUS
--
S'l_ _
--
"'"
. . . PU18:
Actuellement: chez votre
...
""".,. ~WTI

_.
MAGAl'"E OU DIGnAU
In""",,,_ --- ... ...... ,", .... _-r.-••
~- •••
..- ."
.... ..- ,.. _ . .....
"". Z"":UI
'~,p."'" H~

.... ""'.
., """" ,. .""..... _ . . ...
'--
'I1_ ...,.. "--""_

_.
'f.-..... Il c -

..-- "'.,. .,.....


M

, ..,., ,---
11 CO ~.

......
1""' _ _ 1000
.~ •
... ... . - .
- - '" .. ..- ..", .......,.. ., ,""-.,.,..
-,_ ........
... ,,.
_ .
" ... -..
,"' , .~ ,,.. ,<
g, M1O.

..... -
., , HOt<alt _ ....

-, ... '"... _ .
. ". _ .
l:YC'''P''''

.....- .....
., [ .. plo; ~ C<N.ttoe
, .~

,
. _.
_ .
,,~

~
n.

.............-
• ., M.' ••• ,.._
_. •
., l _tIoo' 01.1. Ok..
...... _.
••• ... "'" .
'"
_. .,' M.'••• ,..._v..u
_.
~ U• ".. u •
"lm'"
1C_._
1C _ _ _ "_

...••- .'" ..... ~

,_ ....... _ot.
n •
"
.
,--~-

u •

_.. ..... - . . _.
.~ ~
'r~c_

'-~
1L.. _ _ c -
-. _
., c......... 1-' .. """,

"
..... ......
,.
0<
n.
u •
•H
'" .....

."

101
""""'-
.... "0""
•••
~ n •

... . .....
_.
.....
.,. .....
,. "
.- •N
........
•N
...
..- .
... .....
,~~

O.. .,..
_.
1 L
.
. •_ .... , .•_
~

I l .-
"

.....- . . ..... _.
, ...... ~ ..... ~.4SUV .."

...... ,-- "'" .


1a-Joo ..... .~

'r....... ~

.
., 1IIotWM,.. ......-
,-- .~
'H ...
..
"hi! b tt i l

- '" .....
.....
U H'
'_'4'_
,. 'H g •
~ .,
~,..,.

., l ......... Y """, ...


n~ 'H '1Ao ............... _
., l~ _'" "'*"' .~ 'H
kiosques ou par abonnement Flilm·ltM@
1MICRO '"

............
marchand de journaux --
-_...._.__ .. _-
Nos magazines en numérique
sur iPad . ___ _

-.
mm
"I .... r_

,~-

., 1..0 c...«t.

,..

M' ......
_ Tr..I,.,b
»~

,,~
~.

~.
_._.
,... ou SUI' kllemet : _~

__ ,-- ,..-
Il . -

- " . ......
_.
~
"
....,r.-.)-
., lA roolO' ... Tilbioich Il . ., Il .-

••
.~

..
'I..-r_ ......_
..
., .... r_oo ...
' ,- ' -
M'
-- '"
'1..- ........ , _ _
~
......
~_

_.
n. ..... -----_ . _.-
,,~

-----
Oui , Io ............
-
m: 1 11111
. _.
'~ ......... n.........

- " .........'" ..... ,-*--- ....-'


. . _.... 1

'-- .. - ...... _." -


...... _.
~ n •
~~. ,::::o:----------------­
..-......

- ..- . _.""'_.. ---


.~ 'U
,Sdo1oot_•.....
_. M'
••
'L.-....I .... ~ .~ 'U
'Lor . . . . . . . _~

.. ... .r 'U ~_""-"_.~_- """"-

...... -
, Lac-.""
,,-_.,,M' .,
--- '"
~

, Loa ............ ,..,.Il


....,..
~
_"-
" doiqq "'""""" . . .,.....utI
. ' U LU IJLLI LLL1..J LLUJ

....- .. ......
' M' _[0 . . . . . . 111111
_ .. _ _ . .. _ _ UJ_J

.....
._~ ~_

"I! ,!il' ~ oOIIpI .... , [

'S"""OIeM - ,M' ...._....


~-i:!-,;,~'1~,;'~.Ui.-•••••----'
-
'5~o.t.

..
_..:-
la . . . ,....
• ........ _ - - " . Il
Le Guide des Aides UiliDn 2011

ce maladie du domicile le même dossier que lors de la demande initia-


le,2 mois avant la date de fin d'attri bution de la eMU-Co Cette date est
mentionnée sur j'attestation de droits.

SNIie du disposiIif
Si la demande de renouvellement est refusée, l'intéressé conserve pen-
dant J an le droit au tiers payant sur lu partie prise cn charge par l'assu-
rance maladie. Pour qu'il puisse en bénéficier, la caisse d'assurance
maladie lui envoie une l'attestation de tiers payant.

Le ticket mooérateur peut être pris en charge par :


• l'organisme qui assurai t déjà la couverture complémentaire de la
CMU : il lui appartient de proposer à toute personne ne bénéliciant
plus de la CMU-C un contrat de sortie. La couverture complémen-
taire devient payante mais suivant des tarifs plafonnés (370 € par an
pour l personne seule),

• un organisme choisi par l' usager, par un conlïJLpayant. En fonction


de ses ressourœs, il pourrJ. bénéficier de l'aide à l'acquisition d'une
couverture complémentaire. Cette aide peuL patticiper au fi nance-
ment du contrat de sortie.

• le Fonds d'action sanjt:1ire et sociaJe (FASS) : chaque caisse d'assu-


rance maladie dispose d'un I-"'ASS destiné à aider, ponctuellement ct
au cas par cas, un usager qui rencontrerait des ditTicultés financières.
Le FASS peut être soll ici té pour faire face à des dépenses lourdes
(suite d'un accident, financement d'équipement lourd, frais de pro-
thèse dentaire, ... ). Les renseignements et demandes se font auprès de
la caisse primaire d'assurance malad ie du domicile.

Réfél'enœs
Circulaire DSS/2A nO2008-1 55 du 7 mai 2008
Arrêté du 27 avril 200 1 fixant le montant maximum du tat'if de pro-
longation d'adhésion ou de contrat de protection complémentaire Cil
matière de santé
Code de la sécuri té sociale: Articles: L 86 1-1 à L 86 1-8 : R861 - 16
à R 861- 19

130
N "4 7
Presque rentier :De l'argent
en moias
'lftEr' on
11-

econOi
sur t

Les pt4ils ..... dl Troc


Nos recettes i.,in de
\Ile idée .... doubler ses
Les 112"1. filons dl